• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de njama

sur Moïse et l'Exode : Quand la science ébranle la foi


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

njama njama 18 mars 2015 12:26

La Mer Rouge, ’appellation donnée par les hellénistes, est en fait la Mer des Roseaux (yam souf) dans le delta du Nil
La noyade des poursuivants peut tout à fait s’expliquer par des crues rapides du Nil.
La traversée de la mer rouge est incohérente, top longue, trop profonde (profondeur moyenne 90 m, maxi dans les 2200 m). Entre deux murailles d’eau il seraient tous morts de terreur !
Cette imagerie est seulement digne de péplum hollywoodien stupides  !

La mer des Joncs, appelée aussi mer des Roseaux (hébreu : יַם-סוּף yam souf) est, selon la Bible, une étendue d’eau traversée par les Hébreux lors de leur sortie d’Égypte.

Elle a été traditionnellement associée dans le christianisme à la mer Rouge, du fait d’une erreur de traduction dans les diverses éditions des bibles chrétiennes. Diverses localisations ont été proposées depuis, dont le ka du delta du Nil, le Grand Lac Amer, un bras de mer dans le golfe d’Eilat ou le lac de Tanis

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mer_des_Joncs

...
Et l’Exode c’est simplement l’éloignement du pouvoir de Thèbes, symbolisé par la séparation des eaux. Le passage d’un ancien monde vers un monde nouveau.
« Et les eaux furent divisées : toutes les eaux du monde » (Rachi, Exode XIV, 21)


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès