• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de HClAtom

sur Des géodésiques relativistes aux géodésiques gravito-quantiques ; un défi pour la mission Microscope


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

HClAtom HClAtom 4 mai 2016 15:10

@JL
Vous trouverez toutes les information dans cet article et sur mon blog.

Il s’agit d’une propriété des mouvement keplerien décrite depuis longtemps dans la littérature (voir ref. dans l’article). Je n’ai fait que le poser comme un théorème, car il se suffit à lui même pour expliquer les mouvements kepleriens.

Il est très simple : tout mobile dont la vitesse est la somme d’une vitesse de translation et d’une vitesse de rotation, toutes deux uniformes, décrira une orbite keplerienne. Et vice versa, bien évidemment.

La dérivée de la vitesse ainsi décrite donne l’accélération, qui coïncide mathématiquement avec la loi d’attraction de Newton, le fameux k/r2. En revanche le TCK ne dit pas que k=GM, mais k=LvR, où L est le moment cinétique et vR la vitesse de rotation. Le TCK décrit donc l’accélération de Newton, dite d’attraction, comme simplement l’accélération centripète due au mouvement de rotation.

Le TCK peut être vu comme la raison de l’existence de la force de Newton, cette dernière en est d’ailleurs la dérivée. Ainsi la loi fondamentale de la gravitation apparaît comme uniquement cinématique, sans avoir besoin d’insérer un quelconque postulat spéculatif comme le fait Newton.

Je vous conseille vraiment mon blog si ces matières vous intéressent.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès