• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Philippe VERGNES

sur Pierre Janet et la nécessité d'ausculter attentivement quelques cobayes humains


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Philippe VERGNES 1er mars 2018 20:16

@ JL,


Allez expliquer cela à Racamier et à ses successeur ainsi qu’à tout les psychotraumatologues qui ont très bien compris comment l’esprit pouvait se dissocier - se cliver -, en plusieurs parties qui s’ignorent. Exactement à l’image de vos commentaires de 10:57 qui est en parfaite contradiction avec celui de 15:56 au sujet de la définition de la pensée perverse, concept propre à Racamier. Votre obsession de la définition freudienne du terme déliaison n’a strictement rien à foutre dans cette définition de Racamier et cela constitue un énième enfumage et un amalgame de plus de votre part source d’immense confusion qu’ensuite vous projetez sur autrui.

Lorsque je dis vous êtes malade, d’une vous n’êtes pas psy, de deux, si j’avais souhaité l’être, je le serais depuis longtemps pour avoir été invité par des psychiatres de renom à passer toutes les formations diplômantes pour le devenir sur la seule base de mes écrits. Mon post d’hier de 13:56 que vous n’avez eu de cesse de dénier depuis le début de ces échanges donnent suffisamment de liens qui atteste de l’exactitude de mes propos. Et mes qualifications vous déclarent inaptes aux services.

Il n’y a aucune injure à dénoncer ce qui est pour ce que c’est... fusse-t-il être la folie ou la perversion (perversité) d’un interlocuteur dont les interventions qui se contredisent continuellement donnent la preuve formelle de cette folie. Par ailleurs, je vous rappelle que je vous ai jugé selon le jugement que vous vous êtes empressé de poser à mon encontre dès vos premières interventions sous mes articles. De fait, si vous ne supportez pas d’être mis en face de vos responsabilités... ben, fallait juste fermer sa grande gueule et ne pas juger autrui selon des étiquettes dont vous ne souhaitez pas que l’on vous affuble. C’est aussi simple que cela. De même, que ce n’est jamais moi qui vient vous cherchez querelle, mais bien vous qui relancez ce débat à chaque fois que vous en avez l’occasion sur ce site. Vous n’êtes donc ici que la victime de vos propres turpitudes (le triangle de Karpman... wouarf, mais quel c.. !)

Le clivage en plusieurs parties qui s’ignorent est ce que L. Shengold a nommé le meurtre de l’âme, comme je l’explique dans mon prochain article que vous pourrez aller voter en modération à partir de lundi (déjà publié sur mon blog). C’est aussi ainsi que G. Orwell définie son concept de double-pensée. Encore un concept que vous avez critiqué et contesté sans pouvoir le comprendre. smiley

La liste des concepts fondamentaux d’auteurs que vous n’avez jamais lu tout en les citant honteusement commence à devenir très longue. Liste à laquelle il faudra rajouter Shengold, car c’est encore un auteur que vous vous êtes vanté d’avoir lu... sans jamais avoir ouvert un de ses livres.

Imposteur un jour, imposteur toujours ! smiley smiley smiley

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès