• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Christian Labrune

sur Les professeurs peuvent-ils être encore des maîtres ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christian Labrune Christian Labrune 7 mai 12:34

@rosemar

La relation maître-élève n’est pas une relation duelle. Il y a un troisième terme transcendant absolument essentiel, qu’on pourra appeler si on veut la rationalité, la connaissance, le savoir, et auquel le maître aussi bien que l’élève sont également soumis, et cette soumission commune n’a rien de méprisable puisqu’elle est la condition même de toute liberté.

A partir du moment où la « pédagogie » des plus cons a renoncé à Instruire pour se borner à éduquer, c’est là que la relation a commencé à se détériorer. La médiation d’un universel abstrait et transcendant ayant disparu, il n’y a plus, face à face, qu’un dominant et un dominé, quelque chose qui ressemble à la relation maître-esclave de la philosophie hégélienne. L’autorité du maître n’étant plus fondée en raison, pourquoi prétendrait-il dominer, c’est-à-dire noter, évaluer, sélectionner ?

On est tous égaux, non ? De quel droit ce con peut-il prétendre que l’Art de la fugue d’un vieux schnock du XVIIIe siècle serait supérieur au rap que j’écoute pendant qu’il fait un cours qui ne m’intéresse pas le moins du monde ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès