• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Ecométa

sur Vive la république ? Vive les valeurs républicaines ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Ecométa Ecométa 31 janvier 14:33

@Octave Lebel
Le problème ne relève pas, à proprement parler, des « institutions », qui d’ailleurs on été établies au fil du temps de manière « relativement » démocratiques ; le problème relève de l’usage qui en est fait : en fait du très mauvais usage qui en est fait !

Le problème c’est la « prévarication » par les gens qui nous dirigent, qu’ils soient « politicien » ou « dirigeant économiques », et qui détournent ces institutions à leur seul profit ou à celui de leurs « donneurs d’ordres » : un manquement à leurs obligations républicaines et démocratiques !.

La « Res-publica », la « chose publique », est en train de mourir et elle est remplacée par la « Res-privat » : la seule « chose privée » !

 L’État Nation, la République avec un « R », sont sensés réguler sociétalement : il et elle ont rôle de régulateur ! Le problème c’est qu’on ne régule plus rien, même qu’on dérègle beaucoup et tout ; ceci, au nom du libéralisme économique, du libre échangisme, du concurrentialisme, que des « paroxysmes », que de l’abus, pour toujours plus de « profits financiers » !

Nous sommes dans la seule satisafaction des moyens mis en œuvre, de seuls tenants et aboutissants de leurs propriétaires ; quant à la finalité sociétale : nous pouvons aller nous faire brosser pour rester poli !

Nous sommes dans le pire laisser faire et le pire laisser aller : nous revenons au 19 ème siècle voire même au 18 ème avec les « physiocrates » et leur « laissez faire et laissez aller » à l’impératif  ! 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès