• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Mélusine ou la Robe de Saphir.

sur Le défi des humains


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Le Maât illustre parfaitement ce type de société. Elle est verticale (phallus père, postérité, l’enfant n’est pas conçu pour combler un manque mais pour assurer une sorte de filiation), et horizontalité. La croix ansée représente parfaitement ce modèle. Si elle est ansée, c’est que ce type de société met l’homme (verticalité) et le féminin (l’ovale) dans la complémentarité. Celle qui permet de centre l’individu vers un centre qui représente : le bien commun : une déité divine ou spirituelle. Exemple ; THOTH Hermes Trismégiste. Ainsi l’égo se projette dans la même maison qu’il construisent ensemble (BETH, hébreux OU Beta grec). L’ascenseur fonctionne en permanence et ceux qui ne convienne plus à une tâche pour le bien commun, doit repasser par la case : départ. Ce modèle a été pensé, mais jamais réalisé. Comment faire comprendre aux individus qu’ils sont reliés dans un destin commun. Chacun sachant qu’il n’y a aucune fonction supérieure mais forme un tout qui est de réussir en commun ce qu’ls n’auraient pu faire seuls. Pour cela tous les individus devraient avoir une éducation de base qui les forme autant à l’analyse (cerveau gauche), qu’à la créativité et la vision globale (cerveau droit). Voilà pour l’utopie qui s’affronte à une autre réalité : l’instinct du mal prédominant largement le bien dans la société actuelle. Pas étonnant alors que le mal lié à un symptôme somatique réponde comme un blâme ou une sanction : votre maison, c’est du carton. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès