• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > CE N’EST PAS ÇA L’ISLAM !

CE N’EST PAS ÇA L’ISLAM !

Combien de fois avons-nous entendu cette phrase de musulmans qui s'indignent traumatisés devant ses dérives qui terrorisent l'humanité. Ils répètent alors que l'Islam est une religion de paix pendant que d'autres moins pacifiques affirment que "le vrai Islam c'est le djihad". Pour nous non musulmans, comment comprendre quel est le "vrai Islam" d'autant que les chiites contestent aussi aux sunnites le véritable Islam. Si tous les musulmans ne sont pas d'accord sur un même Islam, faut-il conclure qu'il y a plusieurs Islams ? Mais comment faire le tri entre les Islams qui prêchent la tolérance et les Islams qui prêchent la haine ?

"Ne critiquez pas l'Islam qui est parfait, critiquez le musulman qui dévie de sa religion !"

Et notre interlocuteur poursuit : "C'est l'Occident qui a inventé cet Islam extrémiste pour détruire les musulmans. Avant l'Islam était une religion de paix !" C'est ce qu'on nous répond quand on réagit devant des actes de terrorisme islamique. Nous aimerions le croire, en pensant à certains de nos amis et parents musulmans qui peuvent se perdre dans des thèses extémistes ; mais en fait d'Occident, l'histoire de l'Islam est une suite de guerres, de conquêtes et de ségrégations.

Quand on évoque les luttes internes de l'Islam, et les génocides perpétrés par les sunnites à l'encontre des chiites qui durent depuis plus d'un millénaire, on nous répond : "Ce sont des dissidents !" et on ressort l'histoire d'Aïcha, l'enfant épousée par Mahomet à l'âge de six ans, qui pour les chiites l'aurait empoisonné. Et pour cette accusation, des millions de chiites sont massacrés depuis le VIIe siècle.

"ils se sont révoltés contre leur condition de dhimmies et ont transgressé la loi d'Allah !"

Quand on évoque les massacres et les génocides des chrétiens d'Orient depuis le XIe siècle, on nous répond : " Qu'Ils se sont révoltés contre leur condition de dhimmies et ont transgressé la loi d'Allah !". Donc les "Gens du Livre" juifs et chrétiens devraient rester des "enfants" sous la tutelle musulmane sous peine d'être massacrés ? Pourtant ces "enfants"sont "plus âgés" que leurs pères musulmans et sont nés avant l'Islam.

Quand on évoque le sort des femmes qui doivent rester sous tutelle et qui, si elles veulent s'affranchir sont tuées pour "laver l'honneur de la famille" on nous répond : "C'est la loi !".

Quand on évoque les assassinats des juifs on nous dit cette fois avec colère : "Ce sont des sionistes qui ont envahi des terres musulmanes !" même si les juifs assassinés ne sont pas israéliens. L'Islam les a tous condamné jusqu'à chasser les juifs arabes des pays arabes. On pourrait penser que c'est une punition en réponse aux millions de palestiniens chassés de leurs terres ? Mais alors pourquoi les palestiniens n'ont-ils pas été installés aux places laissées par les juifs et pourquoi sont-ils confinés dans des camps, sommés de libérer leurs terres pour ne pas faire honte à l'Islam ?

"Ils ne vénèrent pas le "vrai" Dieu et doivent être convertis à la "bonne" religion ou disparaître !"

Quand on évoque les yézidis on nous répond : "Ce n'est pas ça l'Islam, c'est de la manipulation sioniste pour salir l'Islam !". Pourtant - bien avant les sionistes - les zoroastriens, les mazdéistes, les hindous, les bouddhistes et bien d'autres communautés religieuses ont connu un même sort tragique. Cependant si on insiste on nous répond dédaigneux : "Ils ne vénèrent pas le "vrai" Dieu et doivent être convertis à la "bonne" religion ou disparaître !".

Il faut vivre dans un environnement musulman pour réaliser combien la société musulmane est hypocrite. Dans le monde musulman, tous les jours on transgresse les lois coraniques mais on le fait dans l'ombre, car tout est permis à condition de ne pas se voir. C'est pour cela que tout le monde s'épie et se dénonce et que ceux qui ne sont pas pris se vantent d'être malins. La société musulmane ne cache pas seulement ses femmes sous le voile, elle se cache elle-même sous un voile. Mais si quelqu'un, séduit par cette pureté apparente, épouse l'Islam, alors le voile se lève et on aperçoit la supercherie. L'Islam se victimise en accusant l'Occident d'être la source de tous ses maux. Il a également l'expérience de la longévité des empires, le sien dure depuis 1400 ans et ne fait que s'agrandir, tandis que celui de l'Occident ne fait que décliner.

 

En conclusion, on peut toujours se demander si toutes ces différences d'interprétation ne se résument pas qu'à un seul Islam ? Et si la sempiternelle réponse "Ce n'est pas ça l'Islam !" n'était qu'un alibi. Et si toutes ces interprétations dénoncées étaient le véritable Islam. Sa force vient de la discipline qu'il impose allant jusqu'à dicter les règles de la vie quotidienne : quoi boire, quoi manger, comment se laver, copuler, s'habiller... Basé sur un tribalisme politique il cantonne chacun selon son origine et sa naissance et dicte a chacun le sort immuable que lui réservent les lois islamiques. Depuis son avènement l'Islam se rend coupable de violences, de guerres, de ségrégations envers les autres religions, les minorités et les femmes au nom d'un Dieu austère.

Tous les essayistes musulmans qui s'ingénient à trouver une issue à l'austérité de l'Islam et tous les printemps arabes et les aspirations à plus de liberté ne le changeront pas. Il peut paraître s'adoucir pour passer une crise mais c'est pour mieux revenir plus rigoriste que jamais. Chaque fois qu'il se fracture, il se ressaisit, se reconstruit et revient plus puissant, plus agressif et plus assoiffé de conquêtes. L'empire islamique ne laissera pas réformer. L'objectif final de l'Islam est la domination mondiale, et dans ce scénario, c'est nous les intrus.

 

Documents joints à cet article

CE N'EST PAS ÇA L'ISLAM !

Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

186 réactions à cet article    


  • Pseudonyme Pseudonyme 7 février 2017 17:06

    Oui mais non... L’Islam est le cauchemar de l’Occident. Mais l’Occident c’est pas le monde. Et les deux réunis non plus.

    Puis il y a le temps long et le monde a le temps d’assimiler ce peuple de malades qui d’erreurs en erreurs finira pars se lasser lui-même de ses excès.

    L’Islam n’a aucune réponse aux problèmes à venir, et ne sait que les aggraver, par la démographie par exemple.

    On ne comptera pas sur l’Islam pour former les scientifiques et les ingénieurs, bref pour sortir par le haut des problèmes exponentiels qui se posent à la planète. Et si le reste du monde ne trouve pas de solutions c’est la fin de l’espèce. c’est à ce niveau que cela se passera et donc sans eux.

    Eux, peuple d’esclaves soumis et fatalistes, incapables et dont se détourneront les meilleurs.

    En France nous avons peur, car nous somme lâches, préférons la rente et la retraite à l’effort. on peut imaginer ce pays devenir musulman ( Onfray, Houellebecq ) mais notre exemple deviendra un repoussoir pour de nombreux autres pays, nous qui aimons servir d’exemple.... smiley et une fois cette conquête accomplie et ce pays ruiné, les musulmans de France pourront toujours s’entredéchirer ( ce qu’ils font si bien ), les portes du monde resté libre leur resteront fermées.

    Je n’ai aucune crainte de l’Islam.


    • Louve Louve 7 février 2017 21:28

      @Pseudonyme


      Moi non plus je n’ai aucune crainte de l’Islam, aucune phobie, je ne suis donc pas islamophobe. Je veux juste qu’une certaine fange issue de cette religion politico-chariatique soit expulsée manu militari de notre territoire. Nous ne devons en aucun tergiverser avec ceux qui veulent en découdre avec nous. 


      Un Snickers et un coup de pied au cul ! 


    • Janine Akl Janine Akl 8 février 2017 13:35

      @Pseudonyme
       Ces scientifiques qui font votre orgueil en Europe se font rares et le peu qui reste est soit tenté par les USA, soit par les associations Islamiques en Europe - genre Hany Ramadan - pour être financés pour leurs recherches et le plus souvent ces scientifiques embrassent l’Islam pour se faire bien avec les émirs du pétrole et s’enrichir encore plus. Le monde musulman n’est pas aussi inculte et crédule que vous le supposez, il y a plus d’élites scientifiques aux USA originaires du Pakistan, de l’Iran, du Liban... que de l’Europe qui est en plein déclin et je trouve qu’il est faux de trop dormir sur les lauriers de sa grandeur passée et sa technologie en sous-estimant les capacités de ceux qui convoitent de vous coloniser et de vous englober dans leur monde « archaïque » et austère en vous délestant de votre savoir pour se l’approprier. La démographie de l’Islam est sa force, et non pas sa faiblesse, puisqu’il progresse en renouvelant ses générations ce qui n’est pas le cas de l’Europe - hélas - qui ne demande plus qu’à être envahie par cette jeunesse musulmane tant convoitée pour entretenir ses retraités. Les associations Islamiques pullulent en Occident et forment de puissants états dans l’état, ils possèdent pleins de sociétés pour y faire travailler pleins de musulmans, surtout les pseudos réfugiés qui ne fuient pas la guerre pour la plupart, mais convoitent les associations Islamiques qui les implantent lentement mais sûrement dans tout l’Occident. L’Islam a colonisé pleins de contrées bien avant que l’Occident ne se lance dans la colonisation et depuis, toutes ces contrées sont devenues et restées musulmanes en se fanatisant de plus en plus pour entrer dans la ronde de l’Islam et conquérir le peu qui reste de contrées non musulmanes. Je ne suis pas aussi optimiste que vous, l’Islam a ses meneurs qui sont hyper rusés et machiavéliques, ll est divisé en castes et ceux qui sont tout en haut de la pyramide ne ressemblent pas à ceux que vous côtoyez tous les jours et qui ne sont que des pions aux mains des premiers.


    • Janine Akl Janine Akl 8 février 2017 13:45

      @Louve

      L’Islam est une sorte de communisme de la ligne « pure et dure » et tout comme le communisme, il ne supporte pas qu’il y ait un monde libre, car tant que ce monde libre existe, il peut mettre en péril le système social rigoriste qui est le pilier sur lequel lui, repose. Tant que les idées Islamiques sont diffusées dans les pays « libres », ils mettent en danger la stabilité de ce pays et aujourd’hui l’Islam intégriste est partout.


    • Habana Habana 8 février 2017 14:26

      @manu
      Un problème mondial Musulman !


    • Louve Louve 8 février 2017 15:22

      @Janine Akl


      Merci Janine pour votre message plein de bon sens. J’ajouterais que l’Islam est le meilleur outil du mondialisme nihilo-frontieriste et apatride. Le mondialisme est issu des cerveaux malades de Soros, Attali et consorts. Que des gens issus de l’idéologie gauchiste qui veulent imposer un super-communisme sur terre. 


      L’Islam est leur meilleur allié pour parvenir a leur fin. L’immigration de masse et de peuplement est évidemment la colonne vertébrale de tout ce système idéologique. 


      Bref, tout cela est terrifiant et je ne prédis pas de beaux jours pour l’humanité. On va retourner très vite a l’âge de pierre. 


      Un conseil, achetez vous un petit lopin de terre ! On sait jamais. 

    • Janine Akl Janine Akl 8 février 2017 16:24

      @Louve
      Seule la prise de conscience peut encore nous sauver, c’est pour cela qu’il faut dénoncer sans crainte toutes ces monstruosités qui veulent faire de nous des robots à pensée unique.


    • Louve Louve 8 février 2017 16:38

      @Janine Akl



      Absolument ! Mais l’ambiance délétère et la censure sont assez terribles en France. Hier encore je me suis retrouvée face a une personne qui a tout de suite utilisé les mots « Lois », « Plainte » ,et qui voulait me dénoncer. Mon crime ? Avoir plaisanté sur le fait que tous les Djihadistes sont bel et bien des musulmans. 


      Même dire ça est un tabou ! C’est pourquoi je vous félicitais car il en faut de la bravoure pour parler de ce sujet épineux. Lorsque l’on pare de l’islam les gens se bloquent et retrouvent leurs vieux réflexes « Licratiques » pour condamner et dénoncer. 

      Cela devient presque hystérique. Il faudrait taire tous les crimes pour ne surtout pas accuser une communauté dont on doit taire le nom sous peine d’aller en prison. 


      C’est Orwellien...

    • zaza 12 février 2017 11:17

      @Janine Akl 

      cette tactique que vous décrivez et qui semble vous terroriser n’est ce pas l’oeuvre de l’occident quand il a commis je ne sais plus combien de génocide dans le monde sur tout les continents ?
      l’amérique qui appartenait aux indiens (tous décimés), l’afrique colonisée et mise en esclavage, l’asie aussi ! alors l’islam n’est pas autre il est constitué d’hommes de chair tout comme vous ! 
      les chrétiens ont connu aussi l’inquisition ! la terreur ! on brûlait les femmes pour sorcellerie ! une dénonciation et hop le bûcher ! après un tribunal partial on vous otait la vie !
      alors cessez vos jérémiades et soyez un peu plus intelligente, je ne vous laisserai pas salir des milliards de personnes qui n’ont que leur foi pour supporter les drames banales de la vie. 
      Vous reprochez à l’islam son expansionisme ? et le capitalisme ? est il plus civilisé ? quand il assèche les peuples les domine, les appauvrie, les jette à la rue ? détruit la planète, ect... 
      en vérité madame, vous êtes pleine de haine ! gardez la votre haine et qu’elle se transforme en cancer c’est tout ce que je vous souhaite ! que tout ceux qui vous ressemble disparaisse de la surface de la terre ! ca fera toujours ca de moins de nazillons !!! 

    • zaza 12 février 2017 11:22

      @Habana
      frustré !

      la ravanne passe meme si le chien aboie ! 

    • aliante 12 février 2017 12:23

      @Pseudonyme

      je vous suggère de prendre un bottin et de cherche un médecin ou un spécialiste vous serez étonné de trouvez des praticiens musulmans venant de pays musulman
      ne tombez pas dans la caricature des musulmans qui n’ont gout à rien


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 12 février 2017 15:19

      @aliante

      Je confirme qu’il y a en France beaucoup de médecins originaires de pays majoritairement musulmans, dont plusieurs en qui j’ai toute confiance et qui me soignent très bien.

      Mais le Bottin ne dit pas s’ils sont restés musulmans, ou s’ils ont fui leur pays d’origine où le totalitarisme et la violence religieuse leur était insupportable.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 12 février 2017 15:21

      @Pierre Régnier

      leur étaient


    • Alvares Alvares 13 février 2017 09:29

      Cet islamisme actuel n’est pas l’islam du 21eme siècle, mais un islam moyenâgeux retravaillé par la CIA et les saoudiens pour lancer l’opération Al Qaida, voir :
       https://www.upr.fr/actualite/monde/mais-qui-a-cree-al-qaeda-et-daesh

      Ils peuvent très bien avec les moyens qu’ils ont, refaire un christianisme de l’inquisition, et si des cathos fanatiques se mettaient à brûler des infidèles sous l’emprise d’amphétamine (comme ces islamistes) il est sur qu’il y aurait un grand nombre de chrétien qui diraient que ce n’est pas cela le christianisme !

      Je précise que je crois en Dieu sans avoir de religion, Dieu est dans les parcelles de sagesse que l’on peut trouver dans les religions ou les philosophies, après ces religions sont créés par des hommes sur des mensonges et servent à manipuler et diviser.

      Comme cet article sert à nous diviser, alors que le problème ce n’est pas l’Islam, c’est ceux qui se servent de l’islam sunnite wahhabite pour redessiner le monde.

      Cet islam moyenâgeux, a été retravaillé par la CIA à l’époque de la guerre d’Afghanistan pour leur permettre de recruter très vite des musulmans de partout dans le monde pour combattre l’URSS et aujourd’hui tous les pays insoumis à l’empire.

      C’est pour cela que nos gouvernement de droite comme de gauche (sarkhollande) ont encouragé cet islam moyenâgeux en France et ont laissé les saoudiens financer la construction de mosquée sunnite wahhabite et les ont aussi laissé semer de la merde dans les cerveaux des musulmans les plus crédules et manipulables.

      La Russie, elle, a interdit à ces intégristes de venir transformer ses musulmans en islamo-atlantiste.

      De même un pays civilisé ne peut qu’interdire les organisations nazis, les organisations catholique prônant un retour au christianisme de l’inquisition ou cet islam sunnite wahhabite.

      Mais il faut dire qu’hier (avant sarkozy et le retour à l’OTAN) on dénonçais cet islam de fanatique et les médias US comme fox-news, qui aurait pu penser que le retour dans l’OTAN allait à ce point faire régresser la France !

      Mais nous pouvons nous libérer de cela, avec les musulmans, les cathos, les juifs, les athées... modérés, et nous lever tous ensembles car ils nous contrôles grâce aux divisions,
      Diviser pour mieux régner
      pour demander la sortie de l’OTAN, de l’Europe et interdire aux copains saoudiens de sarko et hollande de propager cet islam moyenâgeux, et pour l’instant, un partit politique nous propose de sortir de l’Europe et de l’OTAN c’est l’UPR !

      Alors il est temps de se réveiller et de rentrer dans la résistance !

      UPR
       
      Général Pinatel : contre l’islamisme, s’allier à la Russie et faire disparaître l’OTAN


    • Pascal L 7 février 2017 17:11

      On nous répète à l’envie que les terroristes n’ont pas lu le Coran. On peut aussi dire la même chose de ces Musulmans modérés qui n’adhèrent pas à cette idéologie de conquête du pouvoir.

      Le problème, c’est que derrière ces jeunes, il y a des recruteurs qui eux, ont lu le Coran.
      Quand je discute avec des jeunes Musulmans de mon coin de banlieue, ils me sortent un discours tout préparé à l’intention des Chrétiens : Dieu est amour et pratique les miracles tous les jours. Le problème est que l’amour de Dieu est hérétique dans le Coran et qu’ils appellent miracle tous les événement heureux de la vie comme s’il ne pouvait y en avoir que des mauvais. Il n’y comprennent sans doute pas grand chose, en particulier sur l’aspect hérétique du discours, mais ce discours peut faire des dégâts. Quand je discute avec des jeunes non-Musulmans, tout ce qu’il connaissent de la religion est le discours salafiste. Personne ne leur a donc appris à réfléchir et à s’instruire ?

      Toutes les tentatives de lire le Coran d’une autre manière ont toujours été des échecs. Depuis les Mutazilites et les Khâridjites vers 750 jusqu’à aujourd’hui, des intellectuels musulmans ont demandé la désacralisation du texte pour permettre de l’analyser en profondeur. La plupart ont été assassinés. Le problème est que cette sacralisation avec la perte de la liberté du croyant qui en est le corolaire est la pierre d’angle qui soutient tout l’édifice. Allah ne se révélant pas dans le Coran comme Dieu dans la Bible, la seule authentification de l’existence d’Allah qui reste possible est le texte lui-même. Pour les scientifiques, on appelle ça une démonstration en boucle (le Coran est justifié par le Coran) et ils rejettent avec raison ce genre de démonstration. Si les Musulmans s’interdisent de faire l’exégèse scientifique du Coran, d’autres n’ont pas cette limitation et produisent de nombreux documents qui posent plein de questions aux Musulmans. La plupart de ces documents sont accessibles par Internet, y compris dans les pays où il n’est pas possible de posséder une Bible. La sécularisation en marche dans ces pays fera le reste et l’Islam disparaîtra, sauf dans les pays occidentaux où le salafisme est accueilli avec bien plus de bienveillance que dans leurs pays d’origine.

      •  
         
        « Tu laboureras ta femme ... »
         
         
        Toute religion abrahamique ne se discute pas, parole de Dieu pas d’un prophète. De plus le Coran est simplissime ... pas de parabole à la Jésus ... pas de dialectique possible.
         
         
        « Nous, les prêtres de Yahvé, remplacerons les nations dans leur gloire. Nous boirons leur lait et mangerons leur miel ... » Isaïe

         


        • moderatus moderatus 7 février 2017 18:21


          Votre voyage à travers l’Islam est intéressant, vous maitrisez bien le sujet, mais attention les’ pas d’amalgame’ ceux qui chassent l’islamophobe vont vous rendre visite.
          je vous souhaite bien du courage mais vous en avez pour avoir écrit cet article.
          J’ai vécu et travaillé dans des pays Musulmans , et votre analyse est très bien construite.

          le prétexte ,ceux qui pratiquent mal l’Islam n’ont pas lu le Coran est une plaisanterie,

          Combien de chrétiens ont lu la bible ?
          Combien de communistes ont lu Marx ?

          cordialement.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 février 2017 09:29

            @moderatus

            Bonjour,
            le Coran contient des tas de propos violents c’est vrai. Il a d’autant plus de poids qu’il est censé être la parole divine c’est vrai

            Mais l’Eglise dit des tas de bêtises, et pourtant on n’en tient pas rigueur aux catholiques.

            Alors ce qui est possible avec les uns serait strictement impossible avec les autres ?

            Cela dit je rejoins l’auteur sur le fait qu’il y en a ras le bol des discours hypocrites victimaires.


          • Janine Akl Janine Akl 8 février 2017 14:06

            @moderatus
            Les « pas d’amalgames » vont souvent dans l’excès en voulant trop dénoncer le racisme, la xénophobie....sans comprendre que ce qui est pointé du doigt c’est l’Islam conquérant et non pas l’individu musulman qui n’est qu’un être de chair et de sang comme tous les humains. Cependant il est reproché à ce musulman d’être passif, sinon complice des excès de l’Islam, pour le simple fait qu’il ne sait faire que répéter « ce n’est pas ça l’Islam ! » comme indignation, sans plus réagir. Je suis levantine d’origine et c’est pour cela que je connais bien l’Islam que je côtoie tous les jours et avec qui j’ai des liens de sang. Mon coup de gueule n’est pas haineux - loin de là -, il s’est simplement imposé au fil du temps quand j’ai réalisé de plus en plus que la cohabitation avec l’Islam pour une communauté non musulmane est impossible à long terme, l’Islam ne fera que mettre des bâtons dans les roues pour l’autre communauté afin de dominer toujours la scène politique. L’Islam veut DOMINER.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 février 2017 19:02

            @Ridipayass

            Tiens, un gogol qui lit dans les pensées des autres et qui est persudé qu’essayer d’expliquer c’est approuver.

            Si vous voulez je peux même essayer d’expliquer F Fillon même si je ne l’approuve pas du tout. Je peux même avec vous (faut dire il n’y a pas grand chose derrière donc ce ne sera pas très fatiguant smiley


          • zozoter 7 février 2017 19:20

            Pour ma part, l’islam de tolérance c’est comme le nazisme humanitaire, une affaire de gauchiasse 


            L’islam est une invention de Satan, tout comme le protestantisme et le communisme, j’en suis convaincu .

            Je suis sans religion

            • cétacose2 7 février 2017 19:52

              Allah là ! Si les musulmanes n’avaient pas une période de gestation de 4 mois ,on en serait pas là......


              • Crab2 7 février 2017 19:52


                Coran : comment se fait-il que ce document : raciste, sexiste, athéophobe, antisémite, homophobe et xénophobe soit publié, diffusé sans préface d’avertissement à l’attention des jeunes lecteurs ?
                http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html


                • Louve Louve 7 février 2017 20:08

                  @Crab2


                  Que fait la Licra ? 

                • Crab2 8 février 2017 09:36

                  @Louve

                  " Il y a une partie de la gauche, dont probablement Benoît Hamon fait partie, qui considère que la laïcité, c’est quasiment du racisme ou de l’islamophobie " - Élisabeth Badinder

                  http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/elisabeth-badinder-sur-la-sellette.html


                • Louve Louve 7 février 2017 20:09

                  Il faut en avoir du courage pour dire la vérité. 


                  • Ouam Ouam 7 février 2017 20:42

                    @L’auteur :
                    "Sa force vient de la discipline qu’il impose allant jusqu’à dicter les règles de la vie quotidienne : quoi boire, quoi manger, comment se laver, copuler, s’habiller... Basé sur un tribalisme politique il cantonne chacun selon son origine et sa naissance et dicte a chacun le sort immuable que lui réservent les lois islamiques. Depuis son avènement l’Islam se rend coupable de violences, de guerres, de ségrégations envers les autres religions, les minorités et les femmes au nom d’un Dieu austère.« 
                    tu a bien résumé la situation, c’est justement la ou se situe LA différence avec les autres religions, l’islam est forcément politique car reglant le fait de société (enfin l’actuel)
                     
                     
                     

                    @Pascal L » sauf dans les pays occidentaux où le salafisme est accueilli avec bien plus de bienveillance que dans leurs pays d’origine."
                    +1000, c’est d’ailleurs délirant.


                    • HELIOS HELIOS 7 février 2017 20:51

                      ... et si l’islam restait a sa place, hein ?.... où ça ? là-bas, loin d’Europe, merci !


                      • mursili mursili 8 février 2017 00:11

                        @HELIOS

                        ... et si les Occidentaux étaient restés a leur place, hein ?.... où ça ? là-bas, loin de l’Afrique, du Proche-Orient, du Moyen-Orient, merci !...



                      • manu manu 8 février 2017 10:34

                        @covadonga*722

                        Le premier lien parle :

                        - de la guerre du golf  : un conflit qui opposa l’Irak de Saddam Hussein à une coalition de 34 États, soutenue par l’Organisation des Nations unies, entre 1990 et 1991.

                        - des sanctions brutales contre l’Irak.

                        - de la "Guerre contre le terrorisme” après la chute du WTC.

                        Il ne parle pas de guerre civile.


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 février 2017 11:56

                        @covadonga*722
                        « Brefs ils se font des guerres sans motifs »

                        et c’est ainsi que c’est Israël qui est derrière l’intégralité du conflit syrien smiley


                      • mursili mursili 8 février 2017 12:26

                        @covadonga*722

                        Et c’est bien sûr pour apporter tous ces bienfaits à ces populations arriérées qu’on est récemment intervenu en Afghanistan, en Iraq, en Libye, en Syrie, etc.


                      • Louve Louve 7 février 2017 21:19




                        « L’objectif final de l’Islam est la domination mondiale, et dans ce scénario, c’est nous les intrus »


                         


                        Je l’avoue je suis admirative devant le savoir-faire des musulmans tel qu’il s’exerce en France depuis les années 90 ! Si, si...

                        Je suis une enfant des années 80 et je ne reconnais plus mon pays. Un groupe politico-religieux ultra-minoritaire a réussi a imposer un communautarisme ahurissant aux Français qui paraissaient pourtant très fier de leur modele laïque. 


                        Tout est dit...Les Européens vivent de plus en plus mal l’hégémonie de l’Islam. Cette amertume est d’autant plus forte que nos politiciens cautionnent sans mot dire des signes communautaristes de plus en plus agressifs. Finalement les Européens ne réclament rien d’autre chez eux que le respect de leurs moeurs et de leur religion issues de la civilisation hellène-christianisme . 




                        • Louve Louve 7 février 2017 21:31

                          Erratum, je voulais dire Hellèno-Chrétienne 


                        • Louve Louve 8 février 2017 15:30

                          Salut Ridipayass, 



                          Loin de moi l’idée de transformer la France en grenouille de bénitier, mais un recentrage sur nos traditions, notre histoire et notre culture, pour les quelles nos ancêtres se sont sacrifiés, ne nous ferait pas de mal. 

                          Vous n’imaginez pas a quel point toute notre structure de pensée est imprégnée par l’hellénisme et le christianisme. Vous ne vous en rendez évidemment pas compte mais toutes vos idées et tout votre être sont le substrat de la philosophie grecque, romaine et chrétienne. Ce qui n’est d’ailleurs pas incompatible avec le marxisme, j’en veux pour preuve l’existence d’une idéologie qui se dit « Marxiste Chrétienne ». 


                           Enfin bon, la on va un peu loin et il me faudrait vous écrire des pages et des pages, c’est complexe tout ça !

                        • Louve Louve 8 février 2017 15:38

                          @jesuispascontent, salut. 



                          La France, née du baptême de Clovis en 496, a treize siècles de royauté catholique. Notre  héritage est helléno-chrétien . C’est une réalité historique, qu’on le veuille ou non. Ce sont nos fondations. 


                          Aujourd’hui la France est noyée sous l’immigration massive, l’art contemporain, la culture du spectacle et musicale de marché . La société actuelle ne fait que détruire pour exister dans le mimétisme du capitalisme financier prédateur de destruction.

                          Effectivement, aujourd’hui nous ne sommes plus helléno-chretien. Nous ne sommes plus que des âmes errantes et perdues. 


                        • Louve Louve 8 février 2017 18:06

                          @jesuispascontent


                          Désolée, la conversion de Clovis au catholicisme est certainement le fait le plus important de notre histoire. Il ne s’est pas converti au protestantisme ! Qu’est-ce que vous racontez. 

                          Il faut tout de même bon de savoir que la tradition hellénique recouvre un grand nombre de courants philosophiques qui ont fait l’Europe. Ce que nous sommes, et ce que nous devons rester. 

                        • Louve Louve 8 février 2017 18:12

                          @Ridipayass


                          Heuuu... J’ai pas tout compris ! Je parle de la France et de son passé, elle n’a pas vocation a s’islamiser.

                          Point barre ! 

                          Si l’on veut savoir ou on va, il faut savoir d’ou on vient. C’est tout. Je voulais pas parler d’âme éternelle, tout ça c’est privé, cela ne regarde que vous. Perso je ne crois pas en l’âme éternelle, je pense que tout s’arrêtera. Je vois la mort dans le néant, 

                          enfin bon, je voulais pas entrer en conflit avec vous, cela ne m’intéresse pas. Y en a déjà un sur le site qui veut porter plainte contre moi, alors vous savez hein ! 

                        • Louve Louve 8 février 2017 18:25

                          @Ridipayass



                          Tiens, puisque vous parlez de vie après la mort, j’aimerais bien rebondir sur le sujet, l’Islam. Moi y a un truc qui m’exaspère et que j’ai du mal a comprendre, c’est l’histoire des 70 vierges après la mort. Comment peut-on croire a une chose pareille ? Est-ce donc sur des critères sexuels que l’on se converti a l’Islam ? 

                          C’est ça, c’est sexuel ! 


                          Si quelqu’un pouvait m’éclairer sur ce vaste sujet. 

                        • franc 9 février 2017 06:57
                          @jesuispascontent

                           le dogme de la Trinité est d’essence hellène , elle est basée sur le concept philosophique hellène de l’union hypostatique de Plotin ,du Multiple en Un

                           l’Evangile aussi a un rapport avec le paganisme ,Jésus fait constamment l’éloge des païens (le bon samaritain ),même les grands prêtres juifs reprochent jésus de fréquenter ,de manger et boire ,de festoyer avec les païens

                          St Paul dit « De deux peuples ,le peuple juif et le peuple païen , il n’en a fait qu’un »

                           les dogmes et rites juifs sont abandonnés comme la circoncision et l’interdiction d e manger du porc ,

                           Le Christ est à la fois Logos-Raison d’Héraclite et Logos-Amour de St-Jean

                           Dernièrement le pape théologien Benoit XVI a réaffirmé dans son Discours au Monde culturel aux Bernadins de Paris que le Christ , Le Verbe ,Esprit Saint et Esprit de Vérité de St-jean est le Logos Grec (héraclitéen)

                        • franc 9 février 2017 17:56
                          @jesuispascontent

                           il ne faut pas confondre Jésus et l’Evangile et l ’Eglise Catholique et ses ouailles 

                           il ne faut pas confondre l’l’Eglise Christique et l’Eglise Catholique

                           il ne faut même pas confondre le Catholicisme et l’Eglise Catholique

                           L’Eglise catholique s’est fourvoyée et pervertie dans l’alliance avec le pouvoir politique qui l’a conduite vers le cléricalisme et l’obscurantisme

                           le Concile Vatican est un retour vers la pensée de la philosophie hellène et les Lumières

                        • CORH CORH 13 février 2017 09:21

                          @jesuispascontent
                          la conversion de Clovis subjective ? Bizarre comme affirmation. Clovis épouse la religion chrétienne en signe d’allégeance a l’empire romain d’orient qui reste une puissance dominante car il sait qu’il ne se maintiendra pas au pouvoir sans cela. C’est pas de la subjectivité c’est de l’histoire.


                        • Jonas Jonas 7 février 2017 21:47

                          Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
                          Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite :
                          http://islamineurope.unblog.fr/


                          • cathy cathy 7 février 2017 23:40

                            Vous dîtes 1400 ans, sauf qu’en Europe nous n’avons aucune trace de l’islam dans notre histoire, alors que nous côtoyons l’Asie depuis toujours. Les seuls documents attestant de la charia dans le passé, viennent du Moyen-Orient. La charia s’est développée avec le panarabisme.


                            • Louve Louve 7 février 2017 23:51

                              @cathy


                              Mais enfin ma chère, c’est un scandale ! Vous n’avez donc pas lu le programme de Najat Vallaut Bécassine ! La France ne serait rien sans l’Islam, ce sont nos chers ministres de la gauche progressiste qui le disent. 

                              Et toc ! 

                              Mais...mais que vois-je ? Vous ne portez pas encore votre voile ? Quel outrage ! Vous venez de froisser mon Burkini ! 




                            • franc 8 février 2017 10:42
                              @gorio
                               Non pas de traces de l’islam mais des traces de guerres de l’islam ,nuance .

                            • Gérard Dahan Gérard Dahan 8 février 2017 11:44

                              @cathy
                              Il faudrait revoir votre histoire. La grande expansion de l’islam date des 7ème et 8ème siècle.
                              L’invasion du Maghreb, de l’Espagne (qui durera 8 siècles) et...
                              Rappelez-vous, 732, Charles Martel à Poitiers.

                              L’auteure a bien calculé, cela fait bien 1400 ans...


                            • cétacose2 8 février 2017 13:28

                              @gorio
                              ......bien sur que que si ,mais ceux de notre époque n’ont plus les talents de leurs ancêtres .Ils seraient ,maintenant.....à peine dégénérés......


                            • franc 9 février 2017 06:35
                              @gorio
                               
                               les périodes d ’occupation de l’islam sont issues et la conséquence de périodes de guerres d e l’islam ,donc les présence musulmanes m^me sans guerre active qui s’en sont suivies révèlent les périodes de guerres actives de l’islam et donc sont les traces de guerres de l’islam ;

                               Et même pendant les périodes sans guerres actives ou chaudes n’écartent pas la présence de guerres froides et sourdes , la preuve c’est que même au bout de 8 siècle d’occupation l’Espagne catholique a éjecté les présences des Maures ,et cela à la suite et durant plusieurs siècles de guerre de la Reconquista

                              je maintiens donc l’expression de traces de guerres de l’islam pendant toute la durée des 14 siècles de l ’islam .le s sunnites et les chiites sont en guerre sans discontinuer depuis le début de l’islam et continue encore aujourd’hui à se faire la guerre .

                            • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 février 2017 09:22

                              Pour rebondir sur la thèse du pseudo clone Thatcher Fillon, le rigorisme religieux n’a pas une grande dynamique à proposer sinon revenir mille ans en arrière. ça vaut aussi pour les identaires ches nous qui veulent revenir aux temps pré 1789 smiley

                              Par parenthèse, le conservatisme, l’hypocrise et la nullité sont des valeurs aussi très partagées du clergé catholique, dont le discours officiel est une vraie catastrophe.

                              Je rejoins Emmanuel Todd sur le fait qu’il y a, au delà d’un problème avec l’Islam, une crise globale de la modernité, dont l’Occident fait les frais aussi, et qui est encore plus exarcerbée dans le monde musulman, entraînant des convulsions mortifères.


                              • Crab2 8 février 2017 09:38

                                @Olivier Perriet

                                Il n’y a pas deux visions de la laïcité, il n’y en a qu’une. Celle qui a été assise par la loi de 1905

                                " Il y a une partie de la gauche, dont probablement Benoît Hamon fait partie, qui considère que la laïcité, c’est quasiment du racisme ou de l’islamophobie " - Élisabeth Badinder

                                http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/elisabeth-badinder-sur-la-sellette.html


                              • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 février 2017 11:18

                                @Crab2

                                une loi conjoncturelle (qui n’est pas appliquée dans 3 départements qui ne sont pas plus au bord de la sécession que les autres), avec laquelle il faut compter, mais qui n’est pas un totem non plus smiley


                              • la Singette la Singette 8 février 2017 10:10

                                L’idéologie islamique c’est aussi ça : http://www.lemague.net/dyn/spip.php?article9314 mon article paru sur le Mague et aussi proposé ici-même depuis le 4 février sans qu’il ne soit encore publié sur Agora Vox.


                                • Gogonda Gogonda 8 février 2017 10:29

                                  Donc selon vous, le terrorisme c’est ça l’islam ? alors prolongeons votre raisonnement.


                                  La pédophilie et le KKK c’est ça le christianisme.
                                  La colonisation, c’est ça le judaïsme.
                                  Le néonazisme, c’est ça l’occident.
                                  Les bombardements, c’est ça la démocratie.
                                  etc...

                                  Un triple meurtre au nom de l’athéisme :


                                  Tuer des innocents parce qu’ils sont religieux, c’est donc ça l’athéisme...

                                  Raisonnement trop superficielle, trop réducteur, trop succinct, pour être objectif.



                                  • franc 8 février 2017 11:06
                                    @Gogonda


                                    Comparaison n’est pas raison


                                    parmi les trois monothéismes abrahamique l’islam est la seule religion du Livre ,ou plus exactement la seul idolâtrie du Livre , les écrits humains du livre ,le coran ,œuvre humaine ,étant considéré comme paroles divines et érigés en décrets divins à obéir absolument .

                                    Les trois athées américains en question n’ont pas tué des religieux ,n’ont pas tué des chrétiens ,ou des bouddhistes ,mais des musulmans et uniquement des musulmans,nuance .

                                    Il ya aussi des chrétiens qui ont tué des musulmans ,comme au Nigéria ,même commis des massacres ,mais c’est toujours en réaction aux massacres commis par les musulmans en premier.


                                     le terrorisme ,appel au meurtre et à la guerre contre les non-musulmans et mécréants, est contenu dans le coran dont le texte est la constitution et loi de l’islam .

                                  • Gogonda Gogonda 8 février 2017 12:53

                                    @franc

                                    Vous dite que comparaison n’est pas raison pour comparer aussitôt l’islam au christianisme...

                                    Déjà ce n’est pas trois athées qui ont tuer des religieux, mais un athée qui a commis un triple meurtres sur trois religieux, le mec tenait un site de militantisme athée, donc si on suis votre raisonnement, tuer des musulmans c’est ça l’athéisme...

                                    Vous employez le préfixe « les » en parles des musulmans et des chrétiens du Nigéria, sachez que tous les musulmans au Nigeria n’ont pas vocation à tuer du chrétiens, certains appelle à défendre les chrétiens :


                                    150 imam présent à la messe chrétienne au Nigeria :


                                    Tous n’est pas tous noir ou tous blanc, il y a des nuances de gris, sachez les saisir. 


                                  • baleti baleti 8 février 2017 13:22

                                    @franc


                                    La sourate 109 « al kafiroun » les mécréant .

                                    Les rapport des musulman, avec les non croyants 

                                    Toute les autre interprétation, sont des mensonges 



                                      SOURATE 109
                                    AL-KAFIRUNE (LES INFIDELES)

                                    6 versets
                                    Pré-hég. n°18

                                    Retour

                                    Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

                                    1. Dis : « Ô vous les infidèles !

                                    2. Je n’adore pas ce que vous adorez.

                                    3. Et vous n’êtes pas adorateurs de ce que j’adore.

                                    4. Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez.

                                    5. Et vous n’êtes pas adorateurs de ce que j’adore.

                                    6. A vous votre religion, et à moi ma religion ». 

                                    Au nom d’Allah le tout mirancais.com/coran-francais-sourate-109-0.html#sthash.VK4Jw3mO.dpuf

                                  • Pascal L 8 février 2017 17:13

                                    @baleti
                                    « Toute les autre interprétation, sont des mensonges » 

                                    C’est gonflé, où alors vous affirmez que le Coran contient des mensonges. Ce n’est pas la seule sourate parlant des mécréants. Petit détail, la racine arabe kfr signifie recouvrir et non infidèle. Cela s’applique pour les proto-Musulmans aux Juifs qui recouvrent la vérité sur Jésus et non à tous les non-Musulmans, d’autant plus qu’il s’agit d’une des sourates les plus anciennes. La doctrine de l’abrogation permet de remplacer ces versets par tout verset ultérieur qui serait contradictoire.
                                    Parmi les autres versets traitant des infidèles nos avons :
                                     - « Lorsque vous rencontrez ceux qui recouvrent, coupez leur la tête[...] serrez les garrots » (s47,4)
                                     - « Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. » (s9,5)
                                     - « ô vous qui croyez ! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous ; et qu’ils trouvent de la dureté en vous » (s9,124)
                                     - « Et tuez-les, où que vous les rencontriez ; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre » (s2, 191) 
                                    L’association est une autre forme de mécréance qui désigne aujourd’hui les Chrétiens mais qui s’appliquaient à l’origine au culte des Nabatéens à Petra dont la divinité principale avait trois filles.
                                    Cela n’a pas empêché les Musulmans de récupérer la pierre noire de Petra pour la mettre à La Mecque et en faire un objet de culte.

                                  • franc 8 février 2017 19:10
                                    @baleti

                                     sauf qu’il ya d’autres versets qui appellent à tuer les non-musulmans et les mécréants et ces derniers mortifères sont de Médine qui sont ultérieurs et donc abrogent les versets premiers de la Mecque.

                                  • Louve Louve 8 février 2017 20:20

                                    @franc


                                    Oui, c’est ce que j’expliquais. Des versets pacifiques côtoient d’autres verset qui sont d’une violence inouïe. Et pourtant il faut prendre le Coran comme un seul bloc malgré cette schizophrénie interne. Cela en fait donc un livre dangereux qui devrait tomber sous le couperet de la censure en France. 

                                  • Gogonda Gogonda 8 février 2017 21:26

                                    @Pascal L


                                    Vous ne prenez que certains passage du Coran que vous décontextualisé complètement, pire encore vous tronqué les mots pour leur faire dire ce qu’ils ne dise pas, par exemple le verset 191 de la sourate 2, sachez que le terme arabe employé ici pour parler de l’association c’est : Fitna

                                    Or Fitna ne signifie pas « association » mais persécution...Fitna ne peut pas être traduit par association donc ! la véritable traduction est :

                                    Wa Al-Fitnatu ’Akbaru Mina Al-Qatli 

                                    « La persécution est pire que le meurtre »


                                    D’ailleurs quand on lit le verset dans sont entièreté on voie clairement qu’on ne parle pas d’association mais de musulmans chassé de chez eux etc...rien à voir avec l’association donc mais tous avec la persécution, de plus vous avez omis de cité le verset 190 qui vient juste avant le verset 191 que vous citez et qui précise pourtant bien :

                                    190. Combattez dans le sentier d’Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes. Allah n’aime pas les transgresseurs !


                                    191. Et tuez-les, où que vous les rencontriez ; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : la persécution est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.



                                    C’est pourtant claire non ? on ne doit combattre que ceux qui nous combatte ! c’est pour ça qu’on dit que l’islam radical « c’est pas ça l’islam » sinon JAMAIS le verset 190 dirait de combattre ceux qui nous combatte mais « combattez ceux qui vous combatte et même ceux qui ne vous combatte point » manque de bol pour vous c’est pas ça !


                                  • franc 9 février 2017 03:16
                                    @Gogonda 

                                    C’est vous qui réécrivez les versets à votre manière les rapprochez à votre manière et les interprétez à votre manière mais d’autres ont d’autres versions des versets et les interprètent de manière autre ,c’est la guerre des écritures et des interprétations ,on ne s’en sort pas et même si je reprends votre version des versets par exemple celui-ci :

                                    191. ;Et tuez-les ,où que vous les rencontriez ; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : la persécution est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.

                                     il n’ y a a priori aucune contradiction et opposition ni même subordination ou précision entre la phrase « Et tuez-les, où que vous les rencontriez  » et la phrase « et chassez-les d’où ils vous ont chassés ;elles sont indépendantes et simplement reliées par la conjonction de coordination »et« 

                                    cela veut dire qu’on peut les chasser d’où ils vous ont chassés en un temps et un lieu et en un autre temps et autre lieu et on peut les tuer où qu’on peut les rencontrer ;il n’ya donc aucune restriction de pouvoir le s tuer en tout lieu même quand ils ne vous ont pas chassé. sauf près d e la Mosquée sacrée pendant le Mois sacré de trêve. 

                                    d’ailleurs les phrases suivantes confirme cette version d’interprétation 

                                     »Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus."
                                     cela signifie on ne doit pas combattre les mécréant avant qu’ils ne vous combattent seulement près de la mosquée et pendant le mois sacré .et donc en dehors du mois sacré et loin de la Mosquée sacrée on peut les combattre et les tuer même s’ils ne vous ont pas combattus ;( c’est un autre verset qui dit qu’il ne faut pas combattre pendant le Mois sacré mais en dehors du Mois sacré on peut combattre) 

                                    d’autre part on peut ne pas être d’accord avec l’affirmation du coran disant que la persécution est pire que le meurtre .je pense que le meurtre est pire que la persécution car on peut fuir la persécution et dans un autre lieu vivre libre sans être persécuté ,par contre avec le meurtre un e fois mort on ne peut plus vivre

                                     L’ordre de tuer les mécréants est manifeste en dehors du Mois sacré et loin de la Mosquée sacrée
                                     Et l’ordre de tuer les associateurs ,c’est à dire les chrétiens mais aussi les païens qui font des associations de divinités ,sont aussi manifestes et sans ambiguïté dans d’autres versets (voir les versets cités par d’autres commentateurs ci dessus)

                                    -
                                    mais je voudrais remettre ces versets dans le contexte historique

                                     Au temps de Mahomet et dans le désert de l’Arabie polythéiste,les différentes tribus arabes se font la guerre pour vivre de butins des vaincus en même temps qu’elles commercent entre eux .La plupart du temps de l’année elle se font la guerre sauf un mois ,appelé le Mois Sacré et dans un endroit où est dressée la Kasba à l’intérieur de laquelle est déposée chaque divinité tribale de chaque tribu venue pour commercer ;Et donc près de la Kasba et pendant un mois ,le Mois Sacré ,les différentes tribus décrètent la trêve et commercent entre eux ,et pendant ce mois sacré de trêve il est interdit bien sûr pour tous de combattre sauf bien entendu en état de légitime défense si jamais il ya une attaque indue et imprévue . C’est là l’origine des versets du coran transcrits au temps advenu de l’islam de Omar et Othman des deux 1er califes .
                                    Cette fois ci il ya le s tribus musulmanes réunifiées et les tribus juives et chrétiennes et quelques tribus païennes restant polythéistes. Pendant toute l’année les tribus musulmanes font la guerre aux autres tribus non-musulmanes pour amasser les butins et puis pendant un mois ,le Mois sacré est décrétée la trêve près de la kasba transformée en mosquée ,la Mosquée sacrée où on ne dépose plus les différentes divinités païennes mais à la place un e pierre noire,et près de cet endroit on vient pour commercer faire de s échanges ,des ventes et des achat mais où bien entendu pendant ce temps de trêve, il est interdit de faire la guerre ,de combattre . Mais une fois que la trêve du Mois sacré est terminée ,les différentes tribus peuvent reprendre les guerres et les razzias ,les musulmans et les non -musulmans peuvent reprendre les combats ;d’où les versets qui disent aux musulmans qu’ils doivent tuer les non -musulmans et les mécréants en dehors du Mois sacré et loin du lieu de la Mosquée sacrée sans autres conditions .

                                     Le contexte historique confirme donc sans ambiguïté la version des versets d’appels au meurtre contre les non-musulmans ,les mécréant et les associateurs en dehors du Mois sacré de trêve et dans les lieux éloignés de la Mosquée sacrée ,la Kasba .



                                  • baleti baleti 9 février 2017 07:03

                                    @Ridipayass


                                    L’argent , la religion des bougres !!!!!

                                  • baleti baleti 9 février 2017 07:19

                                    @Pascal L


                                    Les mécréants ou infidèle, se sont pas tous les même !!!


                                    Pourquoi ne cherche tu pas a faire partie de ceux que je site dans la sourate 109 ?????????
                                    C’est a dire a penser comme la sourate, avec la croyance que tu veux !!!

                                    Se que tu fait, c’était se que fessais déjà les quouraiche, les nabatéen, ECT..... Les ennemie de la droiture, de la morale, ECT.......pour, chacun, des raison personnel 


                                     .

                                  • baleti baleti 9 février 2017 07:46

                                    @franc


                                    L’abrogation de verset, ne se fait pas dans le sens que tu pence.

                                    Je te conseille, ainsi que ceux qui le désire, de lire en français, l’interprétation des verset du coran,(qui est une science, pas donner a tous) de ibn kathir par exemple.

                                    Le meilleur des hommes, est celui qui se comporte bien, avec les femmes (a dit le prophète mohamed) 
                                    Bien se comporter, n’a pas la même signification, pour un homme et pour une femme.Les intérêt personnel, prenne le dessus, pour la plupart.

                                    La droite soutien le patronat, la gauche le salaria, y a t’il une gouvernance qui peu satisfaire les deux penser. ??????




                                  • baleti baleti 9 février 2017 08:08

                                    @franc


                                    C’est l’interprétation que tu croix, et que tu veux nous faire croire, je rentre pas dans le détail des raison, qui sont clair pour moi............

                                    La première conjonction de coordination du verset 191, et une liaison au verset 190, pourquoi n’en prend tu pas compte ??????????

                                  • Gogonda Gogonda 9 février 2017 10:57

                                    @baleti


                                    C’est ce que je lui explique aussi, le verset 190 ne parle pas de la mosquée sacrée donc qu’il faut combattre que ceux qui nous combatte peu importe le lieu, le verset 191 précise que c’est valable pour ceux qui sont prés de la mosquée sacrée, au cas où certains penserai qu’être prêt d’une mosquée donne le droit de tuer gratuitement ou au contraire que le fait d’être prêt d’une mosquée ne justifie pas la légitime défense.

                                    Mais le gars veut rien savoir...il se focalise obsessionnellement sur le verset 191 et n’en démords pas...donc bon, peine perdu...














                                  • baleti baleti 9 février 2017 12:32

                                    @Gogonda

                                    Il en a que faire du verset 190 ou 191, quand tu lui aura démontrer qu’il se plante, il va te chercher un autre verset, et rebelote.

                                    Il ne cherche pas a comprendre, mais juste a ...........................lui seul te le dira.

                                  • Pascal L 9 février 2017 13:44

                                    @Gogonda
                                    « prenez que certains passage du Coran que vous décontextualisé complètement » Mais c’est tout le Coran qui est décontextualisé. Le fait que les Sourates ne sont même pas dans l’ordre chronologique renforce cette décontextualisation. La seule Sourate que l’on peut restituer dans son contexte est la sourate 30 qui fait référence à la tentative ratée de conquête de Jérusalem en 629.


                                    Vous critiquez mon interprétation du verset 2/191, j’en déduit que vous avalisez mon interprétation des autres versets, ce qui me semble est l’essentiel.

                                    « La persécution est pire que le meurtre » Désolé, cela vient du Coran que j’utilise le plus couramment et qui est proposé par IslamFrance, Hamidullah traduit bien par persécution, mais pour fîtnaʰ les exégètes que je fréquente préfèrent plutôt le mot tentation. « La tentation est plus grave que le meurtre » . Cela ne change pas grand chose car le verset se termine par « Telle est la récompense des recouvreurs » donc des Juifs. 

                                    « C’est pourtant clair, non ? on ne doit combattre que ceux qui nous combattent ». Je reconnais que cette sourate introduit une condition au combat, mais n’indique pas qui peut être l’agresseur, surtout dans un contexte de conquête de Jérusalem. Mais je veux bien replacer ce verset par un autre : « Dis à ceux qui recouvrent que, s’ils cessent, il leur sera pardonné ce qui s’est passé ; si [au contraire] ils y reviennent, eh bien, la conduite (sunnaʰ, ici déboires, expérience) des anciens est déjà passée. Combattez-les à mort jusqu’à ce que [ils ne représentent] plus de tentation (fîtnaʰ) et que le culte entier soit [rendu] à Dieu. » (s8, 38-39) Ici, il y a une autre condition pour le combat : Il est demandé aux Juifs de se convertir, et s’ils ne le font pas, on peut les combattre à mort... Ici, il est difficile de traduire (fîtnaʰ) par persécution et Hamidullah traduit bien par tentation.

                                    Il est intéressant de comprendre pourquoi le mot recouvreur est devenu par la suite mécréant. Au moment de la prédication de Muḥammad, le proto-Islam était beaucoup plus conciliant avec les religions de la région pour pouvoir embaucher des mercenaires pour la conquête de Jérusalem. A cette époques, les seuls vrais ennemis étaient les Juifs Rabbanites. Il reste de cette époque des citation de la trinité Chrétienne, ainsi que des traces de la religion des nabatéens (les seuls polythéistes de la région) du Manichéisme et du zoroastrisme. Après la constitution d’un empire arabe, il n’était plus nécessaire de faire les yeux doux aux autres religions et plutôt que de modifier en profondeur le Coran, il a été choisi de changer le sens de certains mots.

                                  • Pascal L 9 février 2017 14:10

                                    @baleti
                                    Non, la sourate 109 est une des premières sourates et son contenu est largement invalidée par d’autres sourates comme je l’ai indiquée.


                                    « Les mécréants ou infidèle, se sont pas tous les même » Il y a un glissement sémantique entre l’arabe de Muḥammad et l’arabe tel que nous le connaissons. Mécréant est un terme moderne. Dans le Coran, on trouve le terme de « recouvreur » et celui de « associateur »
                                    Les recouvreurs sont les Juifs accusés de recouvrir la vérité sur Jésus. Les Associateurs sont maintenant les Chrétiens, mais étaient les Nabatéens à l’origine. La trinité Chrétienne est parfaitement admise dans le Coran, mais atténuée par des modifications ultérieures qui sont bien visibles dans les premiers Codex disponibles. L’Esprit-Saint est remplacé par l’Esprit du Saint par l’ajout d’un article. L’Esprit du Saint ne peut que représenter l’archange Jîbril qui inspire Muḥammad.
                                    La trinité chrétienne est remplacé par une autre Trinité bien musulmane : Allah, Muḥammad et Jîbril. Sinon, comment interpréter « ô les croyants ! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement » (s4, 59) Le messager est habituellement interprète comme étant Muḥammad, mais comment peut-on obéir à un mort ? En fait, il s’agit plus probablement du Christ, mais cela était inacceptable pour les Califes.

                                    « Pourquoi ne cherche tu pas a faire partie de ceux que je site dans la sourate 109 ? » Et pourquoi devrais-je me situer par rapport au Coran ? Je suis Chrétien et le Coran ne représente rien pour moi. Si je le lis, c’est pour comprendre les Musulmans que je croise. Beaucoup de ce qui est écrit de Jésus dans le Coran est incorrect (en particulier dans la s.5). Faut-il que Allah ait oublié ce qu’il avait créé auparavant ? En plus le Christ est vivant pour moi et je peux attester des signes qu’il me donne. Jamais il me demande de suivre Muḥammad et je connais d’anciens Musulmans qui l’on également rencontré et qui sont devenu Chrétiens à sa suite.

                                  • franc 9 février 2017 17:47
                                    @baleti
                                     Vous et votre acolyte Gogonda sont manifestement de mauvaise foi

                                     il n’ ya rien d’étonnant de la part d ’islamistes ;

                                  • baleti baleti 9 février 2017 21:37

                                    @franc


                                    Répond a tes conjonction de coordination 
                                    Au lieux de te sauver comme un « voleur », et brayer des insultes 

                                  • baleti baleti 9 février 2017 22:10

                                    @Pascal L


                                    Et pourquoi devrais-je me situer par rapport au Coran ?

                                    On te demande pas de te situer par rapport au coran, mais de croire a ta religion, et laisser les autre croire en se qu’il veulent.

                                    Je suis Chrétien et le Coran ne représente rien pour moi. Si je le lis, c’est pour comprendre les Musulmans que je croise.
                                    Non tu lis le coran, pour faire des interprétation mensongère, 

                                    «  »La trinité chrétienne est remplacé par une autre Trinité bien musulmane : Allah, Muḥammad et Jîbril. Sinon, comment interpréter « ô les croyants ! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement » (s4, 59)«  »
                                    Donc dans ce verset, tu vois de la trinité, et tu y comprend que le messager serai jésus, par se que, mohamed est mort. et jésus est venue le remplacer ?

                                    Je comprend comment tu déforme toute chose, pour l’adapter a tes conviction

                                    La trinité, est interdite en islam, Jesus va renier, tous ceux qui ont implorer ou prier, autre que dieu.
                                    Les musulmans obeise a mohamed, mais il est absolument interdit, de le prier. C’est de l’association, comme elle existe dans les évangiles, et que vous avez .........


                                    Jesus étais circoncit, les premier chrétien l’étais aussi, pourquoi de nos jours les chrétiens de nos jour ne le fond plus.
                                    Je connais l’histoire de paul, qui pour christianiser les grecs, a homes de leur parler de la circoncision, pour ne pas « trop leur demander », est se qu’il comptais le faire plus tard, on ne le sauras jamais, il est mort, et la circoncision a été oublier.

                                    Ou dans les évangile, il est dit que les prêtre ne doivent pas de marier ?

                                    L’évangil de Barnabé, un des apôtres les plus proche de jésus. ou est t’il ?
                                    Ben oui celui que vous avez, a été écrit par des musulmans ??????????
                                    Ou est t’il, le vrai alors ?

                                    Tu dit rien sur l’assassina de jésus ?

                                    Comme ça il y en encore, c’est pour ses raisons, que dieu a dit dans le coran, que vous avez falsifier le message de jésus. Et de ce faite, il a demander au musulman, d’apprendre par coeur le coran, pour qu’il ne soit pas falsifier. Dit toi bien que le coran, il lui aurait arriver la même chose que l’évangile, et par qui ?????


                                  • franc 10 février 2017 01:20
                                    @baleti

                                     Qu’est-ce qu’il ya à répondre de plus ,j’ai tout répondu en détail , dans des commentaire s de plus de centaines de lignes y compris pour la conjonction de coordination et ,mais on ne peut rien contre les gens de mauvaise foi qui en plus ne connaît pas bien la langue française

                                  • franc 10 février 2017 01:26
                                    @baleti

                                     on dirait pas que vous êtes chrétien par contre vous parlez exactement comme un islamiste .Qui se ressemble s’assemble.,ce n’est pas la peine de vous cacher derrière un masque.

                                     je soupçonne la taquiya

                                  • Pascal L 10 février 2017 13:01

                                    @baleti
                                    « On te demande pas de te situer par rapport au coran » C’était exactement la question. Comme Chrétien, le Coran est un sujet d’étude scientifique et rien d’autre.


                                    « Non tu lis le coran, pour faire des interprétations mensongères » Ce n’est pas moi qui invente, c’est la communauté scientifique qui le dit. Tout ce que je dis est vérifiable, les documents à consulter sont cités dans les thèses des exégètes comme « Le Messie et son prophète » d’Edouard-Marie Gallez ou « Les trois visages du Coran » de Leila Qadr. Si vous ne voulez avoir affaire qu’au documents de la tradition Musulmane, lisez donc « Les derniers jours de Muhammad » de Hela Ouardi. C’est une compilation de tous les documents disponibles dans la tradition sur la mort de Muḥammad. Après avoir lu cela, vous ne pouvez plus croire à une transmission parfaite du Coran.

                                    « Donc dans ce verset, tu vois de la trinité, et tu y comprend que le messager serai jésus, parce que, mohamed est mort. et jésus est venu le remplacer ? »
                                    Non, Jésus ne remplace pas Muḥammad, c’est l’inverse qui s’est passé. Muḥammad ne s’est jamais proclamé prophète de son vivant et il annonçait le retour du Christ. Il préparait la conquête de Jérusalem pour permettre ce retour. Il faut attendre 62 ans après sa mort pour voir les premières inscriptions du nom de Muḥammad, y compris sur les tombes des croyants. Même les inscriptions du dôme du Rocher à Jérusalem sont très ambiguës à son sujet et montrent que le dogme n’était pas encore finalisé au moment de la construction. L’inscription à l’intérieur du bâtiment s’adresse à Jésus et il n’est fait aucune mention de l’événement le plus important qui devrait s’y être passé : le voyage au ciel de Muḥammad. Le seul Messager qui pouvait exister à l’époque de Muḥammad était Jésus.

                                    « Je comprend comment tu déformes toute chose » Non, c’est la vision de la science. La vérité ne peut faire du mal, seul le mensonge peut blesser.

                                    « La trinité, est interdite en islam ». C’est ce que vous dites aujourd’hui mais ce n’est pas ce que je comprends en lisant le Coran. Beaucoup de modifications du texte sont encore visibles sur les Codex à notre disposition. On peut y voir les grattages successifs et on peu compter jusqu’à 3 couches, donc trois variantes sur un même document. C’est ainsi que l’Esprit-Saint a été transformé en l’Esprit du Saint, donc l’archange Jîbril qui inspire le Coran à Muḥammad.

                                    « Les musulmans obéissent à mohamed » Et comment obéir à un mort ?

                                    « C’est de l’association, comme elle existe dans les évangiles » Vous n’avez donc pas lu les Evangiles. Oui, je sais, c’est interdit. Il n’y a qu’un seul Dieu dans les Evangiles, dont le Père, le Fils et l’Esprit-Saint en sont les expressions sensibles. Il n’y a qu’un seul discours, nous ne pouvons donc les distinguer comme des personnalités indépendantes.

                                    « Jesus étais circoncis, les premiers chrétiens l’étaient aussi, pourquoi de nos jours les chrétiens de nos jour ne le font plus » Jésus est venu nous dire que Dieu se situe au niveau spirituel et donc tous les actes fait par les Juifs doivent être compris et réalisés au niveau spirituel. La circoncision du corps est remplacé par la circoncision du cœur obtenue par le baptême. Pour les Chrétiens, l’Islam est une régression.

                                    « Je connais l’histoire de paul... » Ce n’est pas une décision de Paul, mais une décision collective des apôtres. Cette décision est conforme à l’enseignement de Jésus.

                                    « Ou dans les évangile, il est dit que les prêtre ne doivent pas de marier ? » Nulle part et ce n’est pas un dogme. Les prêtres Catholiques des 24 églises orientales peuvent se marier. L’idée principale qui se dégage est que la spiritualité et la proximité avec le Christ n’est pas très compatible avec les soucis familiaux. De toutes façon, si le prêtre a la foi, l’amour du Christ remplace l’amour d’une épouse dans son cœur. Le Christ est bien ressuscité et nous le prouve tous les jours.

                                    « L’évangile de Barnabé, un des apôtres les plus proche de jésus. ou est t’il ? » Il n’est que dans les bibliothèques des Musulmans, car il a été écrit au XVIème ou XVIIème siècle par des Musulmans à partir de ce qui écrit dans le Coran sur îsâ. On parle bien d’un Barnabé dans les actes des apôtres, mais celui-ci n’était pas un apôtre, seulement un des premiers Chrétiens et rien ne dit qu’il ait rencontré le Christ un jour. Tous les documents qui parlent de Jésus ne sont pas Chrétiens et celui-ci est un faux manifeste.

                                    « Ben oui celui que vous avez, a été écrit par des musulmans ? » Nous en avons quatre et le fait qu’ils concordent alors qu’ils ont été écrits dans des lieux différents dès le premier siècle est un gage d’authenticité. Beaucoup de Musulmans ont cherché la falsification et se sont cassé les dents sur le sujet. On trouve même maintenant des Imams qui ne mettent plus en doute l’authenticité de ces quatre évangiles. De toutes façons et comme vous sembler l’ignorer, Jésus est bien ressuscité et il confirme tous les jours à ceux qui le prient le contenu de ces Evangiles.

                                    « Ou est t’il, le vrai alors ? » Il sont en ligne.

                                    « Tu dit rien sur l’assassinat de jésus ? » Et que peut-on dire de plus que ce qui est dans les Evangiles ?

                                    « que dieu a dit dans le coran, que vous avez falsifié le message de jésus » Dans le Coran, les soupçons de falsification ne concernent que les Juifs. L’extension au Chrétiens est tardive et provient d’une extension du discours largement postérieure. Dans le Coran que je possède sur le verset 2- 75, il y a un ajout entre parenthèses qui désigne les Juifs : « que des pareils gens (les Juifs) » De toutes façons, si nous enlevons cet ajout, il n’est pas possible de savoir qui est tellement désigné par ce verset.

                                    « il a demandé aux musulmans, d’apprendre par coeur le coran, pour qu’il ne soit pas falsifié » Et vous pouvez le croire ? Les Codex (Manuscripts anciens) à notre disposition indiquent des Corans successifs avec des grattages. La transmission soit-disant non falsifiée des paroles de Muḥammad ont abouti à l’écriture de 6 millions de Hadîths. Est-ce seulement possible ? Jusqu’en 1924, il y avait encore 7 Corans différents en circulation.
                                    Rien que les textes de la traditions sur la mort de Muḥammad montrent que ceux qui devaient propager le Coran se disputaient et inventaient des versets juste pour justifier leur prise du pouvoir.


                                  • baleti baleti 10 février 2017 16:18

                                    @Pascal L


                                    «  »Comme Chrétien, le Coran est un sujet d’étude scientifique et rien d’autre«  »
                                    Que disent les évangile, sur la venue du prochain prophète. ?

                                    Et tu crois que la communauté scientifique, a une quelconque objectivité ?
                                    Combien de musulman, dans cette « communauté » scientifique ?
                                    Tu te rend compte, que cette réponse, ressemble a une plaisanterie.

                                    «  »Non, Jésus ne remplace pas Muḥammad, c’est l’inverse qui s’est passé. Muḥammad ne s’est jamais proclamé prophète de son vivant«  »
                                    C’est juste le seul argument que pouvais fournir, les chrétiens pour ne pas avoir a se convertir a l’islam.Pour commencer les début du christianisme se parlait et s’écrivais, en hébreux, même sont autorité et sa gouvernance, étais faite de juifs. Il avais surtous autorité sur la pensé et les livre des chrétiens. Les chrétiens ne se demande pas, pourquoi les gens qui on fait assassiné jésus, avais l’autorité sur leur religion ?

                                    Donc tu admet que mohamed, a annoncer la venus de jésus vers la fin des temps, mais se serais pas un prophète.Sa voudrai dire que tu croirais comme vrais, se que n’importe qui, dirai pour conforter tes croyances.
                                    Si le nom de mohamed a été rajouter, pourquoi laisser le non de jésus, il devais être idio les gas ?c’etais une porte ouverte a des affirmation, comme les tiennes.

                                    «  »« La trinité, est interdite en islam ». C’est ce que vous dites aujourd’hui mais ce n’est pas ce que je comprends en lisant le Coran.«  »
                                    Pour comprendre il ne suffis pas de savoir lire, il faut un minimum d’honnêteté.
                                    D’après les enseignements du prophète mohamed, cette sourate a la valeur d’un tiers du coran.Si tu veux comprendre le contexte de la révélation de cette sourate, je te conseil les interprétation de ibn kathir.Et demande a la communauté scientifique, de calculer le nombre de verset en rapport avec cet sourate, pour voir la cohérence mathématique, le rêve des scientifique.
                                    Le prophète mohamed, a dit, au retour de jésus, il va casser la croix, et tuer le cochon.Comment aurai t’il su, que les chrétiens utiliserais la croix avec jésus, comme croyance ?
                                    Comment aurai t’il su que les chrétiens mangerai le cochon, alors qu’a son époque il ne le mangeais pas, puisque comme on l’a dit plus haut, c’était des juif qui « gérai » la croyance des chrétiens.
                                    La trinité, est une enflure de juif, qui savais que l’idolâtrie, étais le pire des pêcher,et on encrer cette façon de prier, pour vous attirer la colère du créateur, et de tous ceux qui serai de vrai croyant.A la base il on tous fait ça, pour que les juifs, ne rejointe pas les enseignement de jésus.

                                    .L’évangile de Barnabé, on n’en parlera pas, puisque l’on ne tombera pas d’accord, Barnabé est l’un des premier chrétien, qui n’aurais pas rencontré jésus.Je sais pas si tu te rend contre de l’énormité.

                                    «  »« Tu dit rien sur l’assassinat de jésus ? » Et que peut-on dire de plus que ce qui est dans les Evangiles ?«  »
                                    La vérité, la répéter, pour comprendre se qui nous arrive de nos jours.Faire l’autruche sur l’assassina de jésus, te sera compter, et je serai un témoin, ainsi que beaucoup d’autre.
                                    Aimer jésus, et se taire sur ses assassin, relève d’une hypocrisie, ou tu est juif.

                                    «  »il n’est pas possible de savoir qui est tellement désigné par ce verset.«  »
                                    Ses rajoute, son seulement, dans les essaie de traduction, c’est pourquoi le coran s’prend et se récite dans une seul langue, pour évité qu’il ne lui arrive des erreur de traduction, qui seront des erreurs d’interprétation, et de compréhension.

                                    10. Il y a dans leurs coeurs une maladie (de doute et d’hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, pour avoir menti.
                                    Sourate 2 verset 10

                                    En arabe le terme employer pour designer cette maladie, n’existe pas en français.

                                    Le coran, est encore appris par coeur, de nos jour. Des enfant de 12 ans le récite par coeur depuis 14 siècles.
                                    Il y a des cas particulier, n’étant pas arabophone, tu peu te faire traduire.

                                    Il y a pas 6 million de hadith, tu est pas un peu marseillais ?
                                    Un sujet ou on pourrai y rester des heures. On a assez de question non résolu.




                                  • Pascal L 10 février 2017 21:02

                                    @baleti
                                    « Que disent les évangile, sur la venue du prochain prophète. ? » Ils ne disent rien, aucun prophète n’est nécessaire à partir du moment où le Christ est présent. Il est venu accomplir les écriture, pas en écrire un nouveau chapitre.


                                    « Combien de musulman, dans cette « communauté » scientifique ? » Autant qu’ils veulent y entrer. Les Universités scientifiques n’ont pas un niveau très élevés dans le monde musulman. Il n’y a aucune sélection sur la religion. La seule condition est d’appliquer des règles scientifiques, ce qui veut dire que toute affirmation doit être appuyée par des preuves et doit pouvoir être vérifiée et contredite par d’autres scientifiques.

                                    « C’est juste le seul argument que pouvais fournir, les chrétiens pour ne pas avoir a se convertir a l’islam » Je peux fournir des centaines d’arguments. La simple lecture du Coran me fait fuir cette religion. Pourquoi irai-je chercher autre chose alors que le Christ est vivant pour moi et je peux ressentir son amour tous les jours dans ma prière. Il s’adresse à moi, individuellement et non au travers d’un livre ou d’autre chose. Le Christ est la religion de l’Esprit.

                                    « Pour commencer les début du christianisme se parlait et s’écrivais, en hébreux » Non, en araméen. Il est étonnant que l’Islam proclame à la fois que Jésus est le verbe de Dieu et que l’arabe est la langue de Dieu. Dans ces conditions, ils ne peuvent se comprendre. 
                                    « sont autorité et sa gouvernance, étais faite de juifs » Vous posez la question de la responsabilité individuelle face à la responsabilité collective. Dans le Christianisme, il n’est pas question de peuples mais d’enfants de Dieu. Chacun est responsable devant Dieu et les hommes de ses actes. Il n’y a pas de responsabilité collective. Ceux qui ont fait condamner Jésus à mort ne sont pas ceux qui ont enseigné et développé le Christianisme. Paul est un cas à part, mais il illustre parfaitement la miséricorde de Dieu. Chacun a le droit au pardon.

                                    « Donc tu admet que mohamed, a annoncé la venus de jésus vers la fin des temps, mais se serais pas un prophète » Muḥammad a annoncé la foi des judéonazaréens qui attendait un retour du Christ, non à la fin des temps, mais dans des temps très proche et se devaient de préparer le terrain pour sa venue. Le Christ lui-même annonçait son retour pour la fin des temps et donc tout cela était connu. Il n’y a pas besoin d’être prophète pour cela. Quand les arabes ont pris Jérusalem en 634, ils sont monté sur le mont du temple avec les Judéonazaréens, on reconstruit un temple cubique en bois et fait les purifications nécessaires. Il ont attendu et le Christ n’est pas venu. Il ont continué à attendre quelques dizaines d’années et la mosquée du dôme du rocher indique encore cette attente. Les premiers califes avaient d’ailleurs une croix sur leur monnaie. 

                                    « pourquoi laisser le non de jésus ». Le problème est assez complexe. Le Coran était en grande partie connu par cœur dans ses débuts et il ne fallait pas modifier profondément le texte. L’arabe ancien est très défectif (16 lettres contre 28 aujourd’hui et pas de voyelles). Il était parfois possible de changer un sens contre un autre, mais pas toujours. C’est à cause de toutes ces transformations qu’il est très difficile à comprendre aujourd’hui. On a démontré scientifiquement qu’il y a entre 30 et 100 auteurs du Coran et qu’un tiers environ a été traduit de l’araméen.

                                    « pour voir la cohérence mathématique, le rêve des scientifique » Aujourd’hui, on fait des calculs sur un Coran en écriture arabe moderne en reprenant le chiffres donnés par les lettres. Refaites donc le calcul avec un alphabet de 16 lettres...

                                    « Comment auraient-ils su, que les chrétiens utiliseraient la croix avec jésus » Muḥammad était environné de Chrétiens, toute l’Arabie était chrétienne sauf les Nabatéens. Il suffisait de demander. La croix n’est pas une croyance, c’est un symbole. Ce retour de Jésus dont vous parlez est un retour pour faire un royaume de Dieu sur Terre (on ne va pas tuer les cochons dans le ciel). C’est totalement contraire à l’enseignement de Jésus. Vérifiez.

                                    « Comment aurai t’il su que les chrétiens mangerai le cochon » La seule fois qu’il est question de cochon dans les Evangiles, c’est lorsque Jésus a chassé des esprits qui se sont réfugiés dans un troupeau de cochons. Le Christ a dit que rien de ce qui entrait dans la bouche de l’homme était impur, mais que les paroles de l’homme pouvaient être impures lorsqu’elles provoquent le mal.
                                    « c’était des juif qui « gérai » la croyance des chrétiens » Un juif converti au Christianisme est un Chrétien, on ne se préoccupe pas de son passé.

                                    « La trinité, est une enflure de juif » Là, vous commencez à perdre votre calme. La trinité est l’expression de Dieu, pas des juifs, laissez-les donc tranquille. L’antisémitisme est un délit en France. Islam, religion d’amour ?
                                    « pour vous attirer la colère du créateur » Qu’en savez-vous ? Etes-vous dans l’intimité de Dieu ?
                                    « Je sais pas si tu te rend contre de l’énormité. » Lisez-donc les Actes des Apôtres. Vous ne pouvez comprendre le Christianisme par ce qui en est dit dans la sourate 5. Dieu ne peut s’être trompé autant.
                                    « Faire l’autruche sur l’assassinat de jésus, te sera compter » Le Christ enseigne l’amour, pas la haine.

                                    « c’est pourquoi le coran s’apprend et se récite dans une seul langue, pour éviter qu’il ne lui arrive des erreur de traduction » Si vous voulez, mais comprenez-vous le sens de ce que vous récitez ? Avez-vous lu le Coran, non pour le réciter mais pour le comprendre ? Vous ne pouvez pas non plus éviter que le sens des mots en arabe ne change. Par exemple, le mot « Coran » est issu du syriaque et ce mot désigne le lectionnaire, c’est-à-dire le recueil de textes lus dans l’assemblée et beaucoup de ses utilisations dans le Coran correspondent à ce sens primitif. Masjid est le lieu de prosternation qui désignait tout lieu de prière, donc les églises chrétiennes et les synagogues. ḥouris ne désigne pas toujours les vierges. Dans les deux occurrences sur les quatre du Coran, celles qui décrivent le paradis, il s’agit de raisins, très blancs et bien ronds. Désolé pour ceux qui se font exploser, ils vont être déçus. L’écriture arabe étant défective, et nous savons que les premier codex étaient écrits sans les points diacritiques qui définissent plus précisément le sens. Comment pouvez-vous savoir si le sens que vous lisez est correct ?

                                    « Ils auront un châtiment douloureux, pour avoir menti » Mais qui ment ? Les scientifiques ou ceux qui ont transmis le Coran dans cet état ?
                                    « Des enfant de 12 ans le récite par coeur depuis 14 siècles » et sans le comprendre. Qu’est-ce que cela prouve ?
                                    « Il y a pas 6 million de hadîths, tu est pas un peu marseillais ? » Il y a bien 6 millions de Hadîths, mais il faut compter ceux qui ont été écrits dans toutes les obédiences, chiites compris.
                                    Les versions les plus optimistes ne comptent que 750000 Hadîths, mais même ce chiffre est hallucinant, sachant qu’il s’agit des paroles d’un seul homme.


                                  • baleti baleti 11 février 2017 10:06

                                    @Pascal L


                                    Une chose, pour que l’on se comprenne bien, je n’est rien a vendre, et je n’achète rien.

                                    Je ne connait pas la bible, pour répondre a t’on argumentation, je préfère te laisser écouter ou regardes l’argumentation de ceux qui la connaisse 
                                    Un ancien catholique, qui sais mieux que moi, votre façon de résonner .

                                    Toujours, cette fois, avec la bible, que jésus n’est pas un dieu, mais un homme, et que la trinité, que se soit dans la bible, ou dans le coran, n’existe pas.

                                    le prophète mohamed cité nommément dans la bible, et tu pourra le lire ou tu veux.Et dans le meme temps le problème des traductions, comment la bible, a d’autre interprétation.

                                    Et pour tes insinuation, sur l’antisémitisme, je vais considérer que tes mots on dépasser tes penser.Ou alors tu doit aussi considérer comme islamophobe, les personne qui condamne le terrorisme aveugle.

                                  • Pascal L 11 février 2017 12:41

                                    @baleti
                                    Je peux aussi montrer des conversions dans l’autre sens. Dans le Christianisme, la rencontre avec le Christ est fondamental et beaucoup de Chrétiens n’ont pas fait rencontre, car elle demande un cheminement qui n’est pas toujours facile et Satan se tient en embuscade. Ceux qui n’arrivent pas à faire cette rencontre cherchent parfois une foi qui demande moins d’efforts. Je ne donnerai qu’un seul exemple, mais elle est significative car il s’agit d’un ancien imam et prof d’Al-Azhar : Mark A. Gabriel ; il a écrit un livre. Lui, a fait la rencontre du Christ vivant et peut en parler. Une fois que cette rencontre est faite, il ne peut plus y avoir d’autre religion possible. Le Christ est bien vivant et il nous aime.


                                    « la bible, que jésus n’est pas un dieu, mais un homme » Ce discours est basé sur une mauvaise interprétation de l’Evangile de Jean. Je vous invite à le lire entièrement. L’utilisation de la dialectique par un Imam ne prouve rien. La dialectique ne cherche qu’à impressionner son interlocuteur, pas à lui prouver quelque chose. Les procédés dialectique m’horripilent.

                                    « le prophète mohamed cité nommément dans la bible » Complètement faux. Je connais cette argumentation et elle ne tient pas deux secondes. « koulo ma’hamadim » dans le cantique des cantiques ne peut pas annoncer Muḥammad car la phrase n’aurait plus de sens. La traduction est « il n’est que douceur (ou charme) ». « ma’hamadim » est une qualité, un nom commun. Une explication plus détaillée est ici.
                                    Quand au paraclet de l’évangile de Jean, ce ne peut non plus être Muḥammad. Jean a écrit son Evangile en Grec, donc dans une langue possédant toutes les voyelles. Il ne peut y avoir de confusion sur les voyelles comme avec l’Hébreu et l’arabe ancien. Il aurait fallu que Jean écrive périklytos, or c’est paraklétos qui a été écrit. En lisant complètement l’Evangile, on peut comprendre qu’il ne s’agit pas d’un être humain. Les rapprochements phonétiques dans ces deux textes ne peuvent tenir. Il s’agit d’un procédé purement dialectique qui n’honore pas ceux qui les utilisent car ils trompent sciemment ceux qui les écoutent. Les premières victimes de la Taqiya sont les Musulmans eux-mêmes. Si vraiment Muḥammad avait été annoncé par la Bible, les califes n’airaient pas inventé le dogme d’un Coran incréé qui se justifie lui-même. Il s’agit là d’une démonstration en boucle qui est rejetée par les scientifiques.

                                    « tes insinuation, sur l’antisémitisme » Relisez-vous bien. Vous parlez bien d’un peuple qui a assassiné Jésus et non d’individus. C’est la généralisation qui pose problème. Faire porter la faute de quelques individus jaloux de leur pouvoir sur tout un peuple est une monstruosité. De plus cette faute a été pardonnée, le sujet est clos depuis 2000 ans. Quand nous disons que Dieu est amour, il ne peut pas l’être à moitié.

                                    « islamophobe » est un mot à la mode qui est utilisé à contresens. La phobie est la peur et non la haine. Avec tout ce qui se passe en ce moment, il est normal et logique que beaucoup aient peur de l’Islam. Lire le Coran ne porte pas à la conversion, mais plutôt à augmenter la peur de la violence contenue dans le Coran. Je dis bien Coran et non Musulman. On doit respecter les Musulmans comme des humains partout dans le monde, mais on peut avoir peur de la religion et critiquer le Coran pour ce qui y est écrit. Quand je lit un texte qui porte à la violence ou à la haine, je vois la signature de Satan. Comment peut-on comprendre un livre qui ne fait pas clairement la différence entre l’amour et la haine, entre Dieu et Satan ? Réfléchissez-y quand vous lisez le Coran. De nombreux Musulmans font clairement cette différence et rejettent la violence et la haine, quitte à ne pas vraiment lire le Coran. Ceux-là seront sauvés.

                                  • Ouam Ouam 12 février 2017 19:31

                                    @franc :
                                    Baleti n’a jaqmais été un chrétien , il poste régulièrement sur des sites muslims ailleurs.

                                    Pourquoi fait-il désormais ceci (se faire passer pour un Chrétien) , alors la ????


                                  • baleti baleti 13 février 2017 16:40

                                    @Ouam


                                    Vu se que tu comprend de se que j’écris, c’est pas étonnant que tu est a «  »l’ouest «  »

                                    Ou tu as lu que j’ai dit que je suis chrétien ?

                                  • baleti baleti 13 février 2017 16:43

                                    @Pascal L


                                    Les remises en question se font seul, en discuter n’importe comment, et surtout avec des mauvaise volonté, sa n’apporte rien .

                                    Y parait, que l’on a deux oreille, deux yeux, mais une seul bouche.

                                  • Jean de Beauce France Europe République 8 février 2017 10:35

                                    Détruire des oeuvres d’art au Louvres, ce n’est ni chrétien ni bouddhiste, pourtant...


                                    • Louve Louve 8 février 2017 10:53

                                      @France Europe République



                                      Non, c’est Shintoïste. 

                                    • franc 8 février 2017 11:10
                                      @France Europe République

                                      Détruire des œuvres d’art au Louvre c’est islamique ,car ces œuvres d’art représentent des idoles

                                    • Gogonda Gogonda 8 février 2017 12:57

                                      @France Europe République


                                      Tous comme les attentat de Breivik ou de Bissonnette n’ont pas été fait au nom de l’islam...


                                    • Gogonda Gogonda 8 février 2017 13:07
                                      @franc

                                      Décidément les résumé tendancieux ça vous connait !

                                      C’est comme si vous disiez que détruire les symboles religieux c’est laïc, car il est interdit de mélanger religion et laïcité...raccourcis simpliste.

                                      En islam il est interdit d’adorer des idoles, mais il n’as jamais été demandé de détruire les idoles ou oeuvre d’art. 

                                    • franc 8 février 2017 19:06
                                      @Gogonda

                                       les attentats de Breivik ou de Bissonnette n’ont pas été fait au nom de l’islam mais à cause de l’islam qui est détesté par de par sa nature intrinsèquement violente ,meurtrière et guerrière

                                       par conséquent tous ces attentats faits soit par les islamistes soit par les anti-islamistes a pour cause l’islam.

                                       l’islam est intrinsèquement mauvais .

                                    • Gogonda Gogonda 8 février 2017 21:04

                                      @franc

                                      Ce qui est intrinsèquement mauvais, c’est de réduire une religion à une frange extrémiste pour se donner bonne conscience dans sa phobie et justifier des actes criminelles indéfendable.







                                    • franc 9 février 2017 03:55
                                      @Gogonda

                                       il n’ y a pas réduction d’un e religion à une frange extrémiste en l’occurrence l’islam tel qu’il
                                      est actuellement ,car l’islam tel qu’il est , et qui domine dans les 5 principales écoles contemporaines ,l’islam coraniste omarien d’essence hanbalite ,’n’est pas réductible à une frange d’extrémiste mais englobe tout l’Oumma des croyants coranistes qui considèrent tous que le coran contient les écrits exprimant entièrement la parole divine et lesquels ont valeur de décrets divins à obéir absolument selon le dogme idolâtre islamique du coranisme hanbalite ;tous les musulmans sont liés au coran et doivent obéir chaque écrit du coran comme un ordre ou commandement d’Allah même les écrits qui ordonnent de tuer les non-musulmans et les mécréants.

                                       Heureusement que tous le s musulmans n’obéissent pas à tous les ordres du coran et donc n’appliquent pas tous les dogmes islamiques et sont donc quelque part mécréants consciemment ou inconsciemment ,car les musulmans sont aussi des êtres humains et en tant que tels ils ont aussi leur raison et leur conscience propre ,et la nature humaine ave c sa raison et sa bonté naturelle est meilleure que le contenu des écrits du coran .


                                       En résumé , l’islam est intrinsèquement mauvais mais il existe des musulmans qui ne sont pas intrinsèquement mauvais en étant naturellement bon ,néanmoins ceux-ci peuvent être considérés directement ou indirectement ,consciemment ou inconsciemment , comme complices en tant que coraniste idolâtre de l’islam intrinsèquement mauvais .

                                       La meilleure façon d e ne plus être complice de l’islam coraniste intrinsèquement mauvais c’est d’abandonner le coran comme livre divin et de se tourner soit vers d’autres livre s religieux ne contenant pas des écrits et des ordres de violence s et de meurtres comme l’Evangile ,la Baghava Gita ,le Livre des Morts Egyptiens ,le Tao te King ou de s livres d e philosphies comme ceux d e Platon et mieux encore de se tourner uniquement vers la Raison qui est esprit pur ,raison universelle ,absolue et transcendante ,( Logos ) ,qui est la seule Médiatrice véritable et juste avec le divin suprême transcendant.

                                    • baleti baleti 9 février 2017 08:43

                                      @franc



                                       «  »« par conséquent tous ces attentats faits soit par les islamistes soit par les anti-islamistes a pour cause l’islam.

                                       l’islam est intrinsèquement mauvais . »«  »


                                      L’islam, ta demander de te laver les fesse avec de l’eau, par se que c’est plus hygiénique. Oui il faut le faire avec ta main, se qui t’obliger a te laver aussi les mains.

                                      Mais non, tu continue a te torcher (synonyme de bâcler), tu en laisse partons, mais sa te dérange pas, juste par se que tu « crois » qu’il est plus équeutant de .......

                                      C’est juste un avis personnel, mais je crois que tu entretien ton âme, comme tu le fait avec tes fesses, tu est incapable de classer les chose par importance.

                                      Qu’est ce qui est intrinsèquement mauvais ???????

                                      Dans le fond du coran, il nous est expliquer, qu’on est incapable de savoir se qui est vraiment bon pour nous, sans l’aide de dieu.
                                      Est se que tu imagine, que dieu a du nous dire, comment se laver les fesses et le sex, après nos besoin ? 
                                      Une « obligation », pour s’adresser et adorer dieu.
                                      Tu sais pourquoi ?????
                                      Fait des recherches, et tu comprendra l’orientation de tes penser.

                                    • franc 9 février 2017 17:36
                                      @baleti
                                       
                                       quand vous vous énervez vous dites n’importe quoi.

                                       ;

                                    • baleti baleti 9 février 2017 22:18

                                      @franc


                                      Il m’en faut plus que ça pour m’énerver .......

                                      En tous cas, tu entretien le message de jésus, comme tu entretien tous le reste .......

                                      Ta haine de l’islam, démontre ton incapacité a vivre avec l’autre, Ta foi est au plus bas qu’on peu l’imaginer. Une remise en question avec des sage de ta communauté est nécessaire.

                                    • kalachnikov lermontov 8 février 2017 11:23

                                      Enigme pour esprit sagace, histoire de déterminer si l’islam est le Mal : imaginons une catastrophe planétaire genre cosmique ou écologique, l’humanité est détruite intégralement. Sauf un seul individu. L’islam, en tant que croyance, est-il possible ou non ?


                                      • Louve Louve 8 février 2017 12:04

                                        @lermontov


                                        Non, car l’Islam ne survit que dans l’expansion. Alors si le mec est tout seul, son expansion il l’a dans l’os. 

                                      • franc 8 février 2017 12:35
                                        @Lermontov

                                        non

                                        non car il faudrait d’abord qu’il écrive un livre dont les écrits représentent pour lui la parole divine et décrets divins, cela c’est possible ,,cependant un écrit du livre devant affirmer qu’il faut tuer tous les non musulmans ,comme il est le seul musulman sur terre il ne pourra pas tuer les non musulmans qui n’existent pas

                                        toutefois il peut tout à coup par inspiration personnelle ne plus croire aux écrits qu’il a lui-même écrit et donc ne plus être musulman ;
                                        alors direz vous il peut se tuer lui-m^me qui n’est plus un musulman et par là tuer un non musulman et ainsi obéir au décret d’+Allah .Mais comme il n’est plus un musulman il n’ya plus d’ordre divin pour lui qui demande de tuer le non-musulman .
                                        Cependant comme non musulman il a le choix d e se suicider , donc de tuer lui-m^me un non musulman qui est lui ,néanmoins comme il n’ya aucun musulman il n’ya pas d’islam
                                        donc c’est encore non
                                        cqfd

                                      • kalachnikov lermontov 8 février 2017 14:12

                                        @franc

                                        Voir aussi mon propos à Louve.

                                        ’un livre dont les écrits représentent pour lui la parole divine et décrets divins’ = il s’agit d’une révélation. Du latin velum = voile. De fait, hors de cette mise en lumière, le dieu continue dans le silence à être. Dieu pourrait tout aussi bien se manifester à cet individu, y compris se manifester autrement, sous un autre nom, etc. C’est ce qui arrive à Moïse, par exemple, lorsqu’il entend ’Je suis Iahvé mais je ne fus pas connu par tes pères sous ce nom’ (je cite de tête). La parole du dieu n’est pas le dieu ; c’est comme si tu te mettais à idolâtrer l’objet cd sur lequel tu as enregistré ton chanteur fétiche. Il y a confusion entre la parole (au sens d’organe, la faculté de, et quoiqu’elle dise) et la parole (au sens de propos particuliers). Comme tu l’écris ’représentent pour lui’, c’est-à-dire une perception propre, qui peut-être collective, mais aussi erronée. Ceci pour dire que ce n’est pas l’islam qui est mauvais mais les hommes qui sont sots et qu’il me semble aventureux de penser que l’éradication de l’islam va entraîner la fin de la sottise humaine. Une nouvelle religion serait préférable pour cela. Ou mieux encore répondre à cette question : pourquoi faut-il à l’home des religions, quel est ce besoin métaphysique ?

                                         


                                      • kalachnikov lermontov 8 février 2017 14:13

                                        @ Louve

                                        La réalité est un peu autre ; il s’agit d’une conception de la vie, un sens donné à la vie humaine. Le monde, dans tous ses aspects, qui est perçu comme chaos est expliqué et justifié par une pensée, cette pensée qu’est l’islam.

                                        La base de la croyance est très simple et assez commune :

                                        "L’Islam, révélation divine de lumière intérieure, d’amour, de fraternité humaine, de justice sociale, ouverte à tous.

                                        L’Islam proclame que la vie est un cadeau divin afin que l’homme puisse sentir un rapprochement avec Allah et atteindre la perfection en se servant pleinement des possibilités qu’offrent le corps et l’esprit.

                                        Les rapports entre l’homme et Allah sont directs et personnels, sans besoin d’intermédiaire. Mêmes les personnages les plus saints, comme les Prophètes, ne sont que des guides, des messagers. C’est à l’individu de faire son choix : il est responsable directement devant Dieu.

                                        L’Islam est la religion de la soumission et de l’abandon à Dieu, de la Justice par excellence et de l’Amour.

                                        Les cinq piliers de la Foi sont :

                                        - Le témoignage (Chaada) de sa foi en l’unicité de Dieu et en son prophète Mohammed (Paix et Bénédiction sur Lui)
                                        - La prière, cinq fois par jour (Salât)
                                        - L’Aumône (Zakat)
                                        - Le pèlerinage à la Mecque (Hadj)
                                        - Le Ramadan (Ramadàn)"

                                        Cette croyance est à destination de l’individu seul, comme le christianisme par exemple. Pas besoin d’intercesseur, de lieu de culte, etc. Sa base de départ est que l’homme est par essence inabouti (il s’agit d’un jugement), qu’il vit dans état de division (atteindre la perfection = unité réalisée) et que Dieu est d’une façon ou d’une autre caché en soi (la lumière intérieure) ; la vie est définie comme une expérience mystique que l’on doit employer à s’élever. La soumission est très simplement l’acceptation/adhésion à cette vision de la vie qui conditionne tout.

                                        Le problème de cette croyance, qui est bien sympathique sur le papier et comme je l’ai dit commune (j’en connais des plus profondes, le manichéisme, par exemple), c’est qu’elle déraille complètement dans son aspect collectif, aussi bien parmi les musulmans proclamés eux-mêmes que dans leur rapport aux autres, non musulmans.

                                        Ps : à titre personnel, je la considère comme foutaise, comme toutes les croyances. Le jugement initial genre l’homme est inabouti, naturellement pécheur et le tour de delirium supplémentaire type rousseauiste l’homme est naturellement bon (soit non pas un nouveau jugement mais la réfutation d’un jugement préalable faux), très peu pour moi.


                                      • Louve Louve 8 février 2017 16:14

                                        @lermontov



                                        Oui, mais tout cela est très enjolivé. L’aboutissement de l’Islam est politique. Pour moi le reste, la révélation, l’extase divine toussa toussa, ne tient pas avec le fondement politique de cette idéologie. Lorsqu’un Djihadiste tue, il y’a un sens. Ce sens même trouve son substrat dans le livre. Ils utilisent le feu, la pierre, l’eau....Il ne faut pas croire que c’est du au hasard. Ils appliquent littéralement le texte. 

                                        Des versets pacifiques côtoient d’autres versets qui sont d’une violence inouïe. Les mots « Tuer », « massacre » et « carnage » apparaissent très régulièrement dans le texte. Tuer pour se rapprocher de Dieu. Soumission faite de violence. Le déni de la substance terrestre. Dans le catholicisme on reconnait l’être comme terrestre. C’est pour cela que nous buvons le vin de la messe, vin issu de la terre. Le Coran ne reconnait rien de tout ça, il ne reconnait pas que nous sommes des créatures souffrantes . 

                                        Demandez-vous pourquoi de nombreux djihadistes sourient et fanfaronnent lorsqu’ils décapitent. La réponse est dans le texte. 


                                        Nous ne pourrons pas cohabiter éternellement dans ce semblant de Paix civile. 

                                      • Louve Louve 8 février 2017 16:18

                                        @Lermontov



                                        Et comme l’a dit la journaliste de cet article brillant, nous sommes devenus les intrus dans notre propre pays. Si nous n’y prenons pas garde, on va tout droit vers la Libanisation de la France. 


                                      • kalachnikov lermontov 8 février 2017 16:47

                                        @ Louve

                                        Si tu observes bien, tu remarqueras que toutes les conceptions, brillantes en théorie, échouent dans la pratique. Notre République, par exemple, le communisme. Et ça n’a strictement rien à voir avec les livres, quels qu’ils soient. Mais d’un autre côté, c’est commode cette paresse, on refera un tour du manège dont on ne se dit lassé qu’en surface.
                                         


                                      • Pascal L 8 février 2017 19:03

                                        @lermontov
                                        J’espère que vous n’êtes pas Musulman, sinon c’est l’apostasie assurée. Une partie de vos propos peuvent être inspirés par le soufisme, mais ils ne sont pas compatibles avec le Coran.


                                        « L’Islam, révélation divine de lumière intérieure, d’amour, de fraternité humaine, de justice sociale, ouverte à tous ». C’est un thème que j’ai déjà entendu dans la bouches de jeunes Musulmans. Il s’agit d’un discours formaté pour les Chrétiens pour les séduire, mais qui n’a aucune réalité dans le Coran.
                                        « lumière » est présent 46 fois dans le Coran et jamais associé à « intérieure ». Elle souvent opposée à ténèbres et associé à guide. Il s’agit d’une lumière qui guide, donc extérieure.
                                        « amour » est présent 3 fois, mais jamais avec le sens donné par les Chrétiens. Que penser de « Dieu aime ceux qui vont jusqu’à tuer [qâtala] sur son chemin en rangs serrés, pareils à un édifice renforcé » (s61.4)
                                        « fraternité humaine, justice sociale » Dans le Coran, limité aux seuls Musulmans. En plus, les différentes obédiences ne se reconnaissent pas mutuellement comme musulmanes. Les Musulmans n’ont besoin de personnes pour se faire la guerre.

                                        « sentir un rapprochement avec Allah et atteindre la perfection en se servant pleinement des possibilités qu’offrent le corps et l’esprit » Ce n’est pas compatible avec la prédestination et l’obéissance absolue.

                                        « Les rapports entre l’homme et Allah sont directs et personnels, sans besoin d’intermédiaire »
                                        encore un emprunt au Christianisme. Vous êtes mûr pour le baptême. Dans la Bible, Dieu se révèle et il revient à chacun de décrypter les signes de cette révélation. Dans le Coran, Dieu ne se révèle pas pas. Il reste lointain et sa position vis à vis de l’humanité est marquée par l’arbitraire et la prédestination. Le mot miséricorde n’a aucune valeur absolue pour les Musulmans comme elle existe pour les Chrétiens. Il marque juste l’arbitraire d’Allah qui pardonne a qui il veut.

                                        « L’Islam est la religion de la soumission et de l’abandon à Dieu » Amusant, C’est l’un ou c’est l’autre, mais ce n’est pas les deux. L’Abandon à Dieu est le mot « Islam » en araméen, tel qu’il est utilisé dans l’Evangile de Matthieu, première utilisation connue de ce mot. Les arabes en ont modifié le sens pour une version nettement moins positive. L’abandon exige la liberté et permet l’accomplissement que la soumission ne permet pas.

                                        « Dieu est d’une façon ou d’une autre caché en soi » Sources ? C’est hérétique dans l’Islam, du moins si nous partons du Coran. C’est plutôt une expression gnostique qui se retrouve dans les religions indiennes. Le soufisme s’est beaucoup inspiré de la spiritualité indienne, mais est-ce encore de l’Islam ?

                                        « je la considère comme foutaise » Ouf, personne ne va donc vous condamner à mort pour apostasie. Mais alors pourquoi encenser la foutaise ?

                                        « (j’en connais des plus profondes, le manichéisme, par exemple) » Je comprends mieux l’expression du gnosticisme. Mais ça tombe bien, il y a du manichéisme dans l’Islam : Mani, sceau des prophètes... Le Manichéisme, comme l’Islam sont des syncrétismes. Ils ont essayés de rapprocher différentes religions dans une seule sans voir les incohérences. L’Islam s’est ensuite éloigné du synchrétisme à partir du moment où les califes ont fondé un empire. Ils n’avaient alors plus besoin des autres.

                                      • kalachnikov lermontov 8 février 2017 22:50

                                        @ Pascal L

                                        Je ne suis ni juif, ni chrétien, ni musulman. Et je ne suis pas athée* pour autant. Le fait religieux est un phénomène culturel ; l’homme est l’animal métaphysique par excellence. Je dis foutaise parce que l’islam est une pauvre tentative, étroite, de rendre compte de choses qui excèdent notre perception limitée.

                                        (*le terme est inadéquat parce que la notion de dieu, au sens où on l’entend usuellement, est une plaisanterie)

                                        J’ai délaissé les notions amour, fraternité, justice sociale parce qu’elles relèvent théoriquement des conséquences et sont mécaniques. (Même mécanisme que dans la République par exemple : l’application des droits de l’homme fait naître la Concorde ou l’Harmonie ; ce n’est pas de l’ordre du déclaratif inaccessible mais de celui du tangible = si tu agis de telle façon, ceci surgira comme par magie. C’est un peu comme une opération alchimique.)

                                        soumission et abandon à Dieu
                                         : il n’y a pas d’opposition mais relation de cause à effet. Il ne faut jamais oublier certaines réalités comme le fait que l’homme varie dans son existence ; par exemple, il naît inconscient et devient conscient ensuite. Chose que je rejette, les trois religions du Livre s’élèvent sur un postulat infect (un jugement) : la dépréciation. L’objet de ces religions est donc de proposer un chemin, une méthode, laquelle permet une élévation. Ainsi, le non croyant est en fait un individu qui ne s’est pas élevé. Aussi bien, croire ne signifie pas dire ’je suis musulman’ mais je vis l’islam, et vivre l’islam ne consiste pas à ânonner de façon mécanique de prières cinq fois par jour mais à s’extraire d’une condition pour gagner une autre condition. Ce processus qui a un côté alchimique peut se dérouler le temps d’une existence entière ; c’est le sens-même donné à l’existence humaine : une tentative qui peut réussir ou s’avérer vaine mais une recherche continue. Ce mouvement évolutif procède par différentes étapes ; celle de l’éveil qui n’est pas forcément de type illumination mais de simplement prendre conscience (c’est une des raisons d’être du Livre : témoigner de l’existence d’une réalité et donc éveiller ; il consiste ensuite en une sorte de cartographie) ; puis,celle du combat ; la soumission est celle du triomphe et partant de la fin de la lutte ; et si cette dernière est définitive, alors vient l’abandon, c’est-à-dire qu’il n’y a plus que dieu.
                                        Tu ne conçois en fait la notion de soumission que dans un sens péjoratif, celui d’être vaincu et de devenir esclave alors qu’elle peut avoir un sens tout à fait inverse. Celui de faire allégeance, par exemple, alliance. Et de même concernant l’opposition entre islam et christianisme alors que Mahomet a par exemple incorporé Jésus et se voyait comme un continuateur (ce qu’il rejetait, ce n’était pas le christianisme/parole christique mais l’interprétation de cette dernière par l’Eglise = les dogmes chrétiens. [cf. 3 ; 3] ; c’est donc incorrect de parler d’emprunt au christianisme comme s’il y avait incompatibilité.

                                        ’Celui qui était mort et que Nous avons ramené à la vie et à qui Nous avons assigné une lumière grâce à laquelle il marche parmi les gens’ [6 ; 122] = pas de lumière intérieure qui se révèle, t’es sûr ? Cette lumière qui guide, c’est la faculté de discerner le Bien du Mal et qui permet donc de s’orienter sur le chemin.
                                        A comparer avec cela, par exemple : ’’Dieu guide vers Sa lumière qui Il veut et propose des paraboles aux hommes, car Sa science n’a point de limite.« 

                                         »L’Islam s’est ensuite éloigné du syncrétisme à partir du moment où les califes ont fondé un empire. Ils n’avaient alors plus besoin des autres." = au moins un truc où l’on s’entend. Plus que s’éloigner, il a changé de nature et est devenu un anti islam, de la même façon que le christianisme institué est devenu la négation du christianisme. En privilégiant la forme (les rites) sur l’esprit. C’est d’ailleurs à cette époque que l’islam qui n’est qu’une tradition orale est compilé dans ce qu’on appelle aujourd’hui le coran. Voir lien ci après onglet califat.

                                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Othm%C3%A2n_ibn_Aff%C3%A2n


                                      • franc 9 février 2017 04:52
                                        @Lermontov

                                         C’est une question de définition ,il ya là deux sens et définitions du terme Islam ;
                                         
                                        1ère définition :Islam veut dire spiritualité pure et transcendantale de soumission à la seule vérité divine ,au seul Dieu ,Esprit transcendantal et transcendant , sans intermédiaire d’objets ou d’êtres immanents quelconque et donc sans dogmes , sans rites ,sans obligations et sans interdits , sans juridisme ,sans Coran ,sans Mahomet mais seulement communion de conscience par la Raison transcendantale avec le divin

                                        2è définition :Islam veut dire soumission aux dogmes avec ses rites ,ses lois , ses interdits et ses obligations de nature juridique du système religieux contenant le dogme hanbalite incréé du coran omarien (de Omar le 1er calife instituant ce coran avec Othman le 2ècalife) déifiant par idolâtrie un livre objet créé , écrit et institué historiquement par des être s humains en l’occurrence Omar et Othman ,des créatures humaines imparfaites pour ne pas dire des criminels de la pire espèce ,dont les écrits humains temporels sont considérés comme des paroles divines intemporelles et ayant valeur de décrets divins ;

                                         c’est l’Islam au sens d e la 2è définition ,l’islam coraniste omarien d’essence hanbalite qui est l’islam dominant et commun aux cinq écoles islamique contemporaines ,et qu’on appelle communément par le simple mot islam

                                         l’Islam au sens de la 1ère définition est l’islam spirituelle pure ,un e simple mystique et qui est commune à toutes les mystiques de toutes les traditions religieuses et philosophiques ,théiste ou athées ,gnostiques ou agnostiques , ,chrétiennes ,juives ,musulmanes ,bouddhiste ,hindoue ,athée rationaliste ou rationaliste déiste ;

                                        il vaut mieux ne pas appeler islam cet Islam au sens de la 1ère définition mais Mystique, mot neutre et non connoté , car le mot Islam est trop connoté, connoté au sens de la 2è définition de l’islam , et ces deux Islams de la 1ère définition et de la 2èdéfinition ne sont non seulment pas identiques ou équivalentes mais au contraire en contradiction et opposition totale pour ne pas dire ennemis mortels.

                                         c’est ainsi que l’Islam au sens de la 2èdéfinition ,l’islam hanbalite coraniste omarien a tué le mystique (musulman) Hallaj dans le passé et n’ a pas cessé et continue de persécuter et massacrer tous les mystiques d e toutes les traditions aujourd’huis et demain comme hiers


                                         L’islam et la Mystique sont en opposition et en guerre absolu.

                                      • baleti baleti 9 février 2017 09:52

                                        @lermontov


                                         Ceci pour dire que ce n’est pas l’islam qui est mauvais mais les hommes qui sont sots et qu’il me semble aventureux de penser que l’éradication de l’islam va entraîner la fin de la sottise humaine. «  »Une nouvelle religion serait préférable pour cela «  »

                                        L’islam est a éradiquer, c’est pour justement, poser une nouvelle religion a la place, pour rien d’autre. Cette nouvelle religion, est le capitalisme, avec son livre la laïcité.

                                        «  »Ou mieux encore répondre à cette question : pourquoi faut-il à l’home des religions, quel est ce besoin métaphysique ?«  »

                                        L’homme est perdu dans cette immensité de la création (l’univers), l’immensité de ses capacité intellectuel, son confuse, et je te parle pas de ses potentiels qu’il commence a découvrir. L’homme patine au mieux, et patauge pour la plupart, par se qu’il cherche un sens a son existence, et n’en trouve pas.
                                        Certain dise que les réponses, sont an fond de nous,( le spirituel) et les autre dise qu’elle sont a l’extérieur.(le matérialisme).L’homme n’arrive même pas a faire la différence entre ses envies et ses besoins. Se sont les principal raison, du besoin de l’homme a croire, a qui peu lui apporter des « réponses ».

                                        L’ennemis de l’homme sont ses prétentions, la réflexion individuel est incontournable, pour une compréhension objective.pour ne pas tomber dans la « malhonnêteté » intellectuel, qui est engendrer par la prétention, et qui a pour cause les mésentente.

                                        L’islam a mis un point d’honneur, a définir le combat contre sois même( le grand jihad), comme une priorité par rapport au combat contre l’autre (le petit jihad).
                                        Pourquoi les priorités de l’islam, sont elle .......

                                        L’interprétation de n’importe quel penser, est faite par les médias, l’égoïsme alimenter par la compétition, sont au capitalisme, se qu’est le partage et la compassion au religion. C’est se que je vois (et lis) tous les jours, dans nos société.
                                         



                                      • baleti baleti 9 février 2017 10:08

                                        @Pascal L


                                        « Les rapports entre l’homme et Allah sont directs et personnels, sans besoin d’intermédiaire »
                                        encore un emprunt au Christianisme.

                                        Peu tu nous expliquer, pourquoi il y a je ne sais combien d’évangile, mais surtout, d’ou il vienne ?
                                        Pourquoi les chrétien, demande et implore, jésus ou marie, si il y a un dieu. ?
                                        Pourquoi les chrétiens ne condamnent, et ne parle jamais, de ceux qui on accrocher jésus sur une croix ?
                                        Pour les musulman, les causes, de ses trois question, on les même origine, mais tu va nous donner des réponses.


                                        L’islam, est une continuité du judaïsme, et du christianisme, une des religion de dieu.

                                      • kalachnikov lermontov 9 février 2017 12:28

                                        @ franc

                                        Non, il y a l’islam, que tu appelles mystique, et anti-islam que tu appelles islam. L’essence d’une religion, du latin religare, est mystique et la preuve est que dans le cas qui nous occupe ce que tu appelles mystique précède historiquement ce que tu appelles à tort islam et que ce second ne peut exister sans le premier.

                                        Il y a un point sur lequel il convient de méditer. L’islam est d’abord une tradition orale ; c’est-à-dire qu’elle passe d’individu à individu, de ville en ville en subissant des déformations et en générant de ce fait le commentaire, et donc l’exégèse.
                                        Ce n’est qu’à partir de l’instant où cette tradition est compilée et devient le coran qu’elle devient figée. On sait très bien que la compilation a été faite sur sélection et dans un but : assurer une unité dans un empire bigarré en vue de conforter cet empire. D’où effectivement cet aspect guerrier qui choque.

                                        Pour le reste, vous présentez les mêmes caractéristiques que ces zélotes de l’anti islam qui se prétendent être les vrais musulmans ; ce sont vos infidèles, en fait. Mais je suis navré de le dire, psychologiquement c’est la même chose : même instinct belliqueux, même esprit de chicane, même sottise, même instinct grégaire, etc, etc. 


                                      • Pascal L 9 février 2017 14:59

                                        @baleti
                                        « pourquoi il y a je ne sais combien d’évangiles, mais surtout, d’où ils viennent ? »

                                        Il y a quatre évangiles qui relève de la tradition des apôtres et beaucoup d’autres qui n’ont aucun rapport. Ces quatre évangiles ont été écrit dans le siècle qui a suivi la résurrection du Christ. Les apôtres s’étant dispersés après la pentecôte dans les différents pays du monde connu pour proclamer la bonne nouvelle de Jésus, le fait que les quatre Evangiles soient convergents alors qu’ils ont été écrits dans dans des pays différents et dans des langues différentes est un indice de leur authenticité. Jésus n’a écrit que dans le sable et ce qu’il a écrit ne nous est pas reporté. Grâce à cela nous gardons notre entière liberté.
                                        Nous disposons encore des 2 évangiles écrits en araméens : Matthieu et Luc et ces Evangiles datent du premier siècle. On ne peut en dire autant du Coran.
                                        Muḥammad reconnaissait lui-même la valeur de l’Evangile et de la Toraʰ. « Dis-leur : Apportez donc un Livre venant d’Allah qui soit meilleur guide que ces deux-là, et je le suivrai si vous êtes véridiques. » (s28-49). L’accusation de falsification ne peut tenir, car quel textes non falsifiés pouvait bien lire Muḥammad ? Si Muḥammad avait des documents non falsifiés, il revenait aux Musulmans de les produire. Donc ces textes n’étaient pas falsifiés. On suppose tout de même que l’Injïl était l’Evangile aux Judéonazaréens, issu de l’Evangile aux Hébreux. Ce texte n’existe plus mais est connu par des citations du 1er ou 2ème siècle. Il est largement hérétique, car il introduit le fait que Jésus n’est pas mort, mais a été mis de côté. Il s’agit de la dérive messianique, mais rien dans l’enseignement de Jésus ne montre qu’il va créer un royaume sur terre. Les Musulmans eux-même s’écartent maintenant de cette idée messianique. Il y a par ailleurs de nombreuses reprises des textes de Paul et Jean dans le Coran, ce qui montre que les textes que nous connaissons étaient également connu de Muḥammad.

                                        « Pourquoi les chrétien, demande et implore, jésus ou marie, si il y a un dieu. ? »
                                        Mais à cause de la résurrection. Jésus et Marie sont bien vivants pour les Chrétiens et le prouvent tous les jours à ceux qui les recherchent avec droiture et humilité. Ces signes ne sont pas réservés aux Chrétiens. Beaucoup de Musulmans se sont converti au Christianisme à cause de ces signes. Marie ne fait pas partie de la Trinité et ne peut intervenir qu’en priant son fils. Jésus, parce qu’il a été pleinement homme est beaucoup plus proche de nous que le Père. Nous pouvons le rencontrer tous les jours par la prière et recevoir son amour. Le remplacement de l’Esprit-Saint par Marie dans le Coran est en fait un jeu de mot qui s’appuie sur le fait que l’Esprit-Saint est un mot féminin. Peut-on imaginer Allah faisant de l’humour ? Les seuls qui associent des filles à Dieu sont les Nabatéens dont la divinité principale avait trois filles.

                                        « Pourquoi les chrétiens ne condamnent, et ne parlent jamais, de ceux qui ont accroché jésus sur une croix ? » Jésus leur a pardonné, pourquoi reviendrions-nous la-dessus. Le pardon et la miséricorde sont au cœur de la foi chrétienne. Dans le Christianisme, le salut est proposé à tous par amour, Chrétiens et non Chrétiens, mais aucune chance de le comprendre, donc de l’accepter si nous n’avons pas appris à aimer et à pardonner dans notre vie terrestre.

                                        Nous disons que Dieu est amour, mais à cause de cet amour, la Trinité est nécessaire. Le Père ne peut s’aimer lui-même.

                                        « L’islam, est une continuité du judaïsme, et du christianisme, une des religion de dieu. »
                                        Certainement pas. Les différences sont trop flagrantes pour que l’on puisse parler de continuité.
                                        Dieu se révèle dans la Bible et l’Evangile et jamais dans le Coran. A cause de cela, le Coran a été proclamé comme la parole incréée de Dieu, mais la Bible ne fonctionne pas ainsi. La Bible est un recueil de nombreux témoignages de la révélation de Dieu. Elle est écrit par des hommes qui ont mis ce qu’il ont compris de la révélation et nous progressons encore aujourd’hui dans cette compréhension. La miséricorde de Dieu apparaît à chaque page de la Bible alors que c’est juste un des 99 noms d’Allah dans le Coran. L’amour de Dieu dans la Bible ne peut fonctionner que si l’homme est libre de l’aimer en retour. Nous sommes loin de l’obéissance absolue du Musulman. Vous ne pouvez être Chrétien que si vous avez la liberté de ne pas l’être. Lisez les Evangiles.

                                      • franc 9 février 2017 17:19
                                        @Lermontov

                                         
                                        je maintiens que ce n’est qu’une question de définition et que le mot islam à la place de mystique n’est ni juste ni exacte

                                        le terme islam dans son sens commun est trop connoté au système religieux lié au dogme hanbalite du coran omarien incréé avec ses cinq piliers

                                         c’est comme quand les islamistes qui disent que tout le monde est musulman c’est absolument faux ,quand on comprend le mot musulman au sens commun pour tout un chacun ;
                                        Ainsi je ne pense pas que je suis un musulman puisque je pense que le coran n’est pas un livre religieux mais un livre mafieux et que Mahomet n’est pas un prophète mais un guerrier ,voleur ,violeur et tueur pratiquant de multiple razzias en gardant la plus grosse part du butin.
                                         
                                        je pense que votre mauvaise foi vient de ce que vous êtes englué dans le piège diabolique d e l’orgueil

                                      • franc 9 février 2017 17:23
                                        @baleti
                                         
                                        euh non l’islam n’est pas une continuité du chritianisme mais une perversion du christianisme une hérésie idolâtre de la religion du Livre en un un retour et régression vers le judaïsme le plus archaïque et le plus criminel.

                                      • franc 9 février 2017 17:32
                                        @baleti

                                         euh le combat contre le capitalisme est bien mieux opéré par e marxisme que par l’islam ,parce que l’islam contre le capitalisme c’est comme dit l’autre de la foutaise

                                         on le voit avec l’Arabie Saoudite et le Qatar ,tous les pays islamiques sont des pays capitalistes ; c’est la vérité expérimentale .

                                         Au contraire l’islam c’est l a quintessence de capitalisme financier ,c’est le capitalisme financier érigé en absolu ,c’est pourquoi tous les capitaliste financiers sont favorables à l’islam ,les Soros ,les Attali ,les Minc ,les BHL ,Wall street et la City favorisent l’islam

                                         l’islam c’est la secte du BUTIN

                                      • Pascal L 9 février 2017 18:05

                                        @lermontov
                                        Vous êtes imprégné du gnosticisme, ce que respecte, mais les principes du gnosticisme n’éclairent pas le monothéisme.

                                        « l’application des droits de l’homme fait naître la Concorde ou l’Harmonie » Les droits de l’hommes sont des droits, donc du domaine juridique. C’est de ce fait de nature différente que l’amour ou la fraternité qu’il est impossible de définir par des lois. L’amour inconditionnel (agapé) défini par le Christ n’est pas une loi au sens juridique, plutôt un principe qui permet de créer des lois suivant ce principe. Les dix commandements de Moïse ou les droits de l’homme sont considéré comme des lois, mais il s’agit plutôt de meta-lois, car elles ne sont pas directement applicables (A partir de quel moment, j’ai manqué de respect pour mes parents ?). La concorde et l’harmonie me paraissent être du niveau du principe qui permet de définir les droits de l’homme et non la conséquence. Sinon, à partir de quoi peut-on créer les droits de l’homme, si tout en découle ?

                                        « soumission et abandon à Dieu : il n’y a pas d’opposition mais relation de cause à effet »
                                        Lorsque le Christ s’en remet à Dieu, il est sur la croix, il ne peut plus rien faire. La notion de soumission à ce moment n’a aucun sens. La soumission implique une capacité à suivre des ordres. Ici, c’est Dieu qui agit, il y a bien une opposition ente ces deux concepts.

                                        « les trois religions du Livre s’élèvent sur un postulat infect (un jugement) : la dépréciation » Quelle dépréciation ? Le jugement n’existe jamais dans le Christianisme à cause de la miséricorde de Dieu. Dieu ne peut pardonner et juger ensuite. C’est incompatible. Pour les Chrétiens, Dieu pardonne toujours, mais l’homme peut le refuser. Le salut est toujours offert, mais l’homme peut préférer le mal. C’est sa liberté.

                                        « Ainsi, le non croyant est en fait un individu qui ne s’est pas élevé » L’élévation de l’homme est un principe gnostique. Pour un Chrétien, personne ne peut s’élever car personne ne connaît le chemin du salut. Aucun exercice ne permettra d’y parvenir et Dieu seul connaît le chemin. Seul l’amour de Dieu pour l’humanité permet le salut, c’est le cadeau qu’il nous fait.

                                        « notion de soumission que dans un sens péjoratif » Je dirai plutôt un sens négatif. C’est bien ainsi qu’elle est décrite dans le Coran. Cette notion n’existe pas dans le Christianisme.

                                        « Celui de faire allégeance, par exemple, alliance » Dans ce cas, ce n’est plus de la soumission, car cela implique un choix libre. La notion d’alliance est très présente dans la Bible entre Dieu et les hommes. La représentation de l’alliance dans la Bible reprend les termes de la nuptialité. Rien de tel dans le Coran.

                                        « Mahomet a par exemple incorporé Jésus » Sans en reprendre son enseignement. Par exemple, l’amour est central dans l’enseignement de Jésus et n’existe pas dans le Coran. Le simple fait d’avoir appelé Jésus Îsa (Esau) et non Josuah peut être considéré comme une injure par les Chrétiens. Esau est le nom de code utilisé par les Juifs rabbanites (donc ceux qui niaient Jésus) pour parler de Jésus en faisant référence à Edom. 

                                        « ce qu’il rejetait, [...] les dogmes chrétiens » Sauf preuve du contraire, la parole de Jésus est dans les Evangiles et cette parole est bien incompatible avec ce qui est dit de Jésus dans le Coran. Aucun dogme de l’Eglise Catholique actuelle n’est incompatible avec les Evangiles.
                                        Par ailleurs, le Christianisme n’est en aucun cas une religion du livre, mais la religion du Christ Jésus, ressuscité. Et le fait qu’il est ressuscité a son importance, puisqu’il continue à nous donner son enseignement, comme il l’avait annoncé lui-même. Beaucoup de Chrétiens peuvent témoigner de leurs rencontres avec le Christ.

                                        « Cette lumière qui guide » on ne peut la considérer comme lumière intérieure que dans le gnosticisme.

                                        « faculté de discerner le Bien du Mal » Dans le Christianisme, cette faculté ne peut venir que de l’amour (Agapé) que nous avons pour les autres et cet amour nous est donné par le Christ. Il ne peut pas y avoir d’amour sans altérité, et le Christ n’est pas nous.

                                        « Dieu guide vers Sa lumière qui Il veut » (s24, 35) La lumière, ce n’est pas pour tout le monde, encore une preuve de l’arbitraire de Dieu dans le Coran. Ce verset indique bien que la lumière est extérieure à l’homme.

                                        «  il a changé de nature et est devenu un anti islam » Non, c’est à ce moment qu’il s’est appelé Islam. L’enseignement de Muḥammad est plus proche de celui de judéonazaréens que de l’Islam. Muḥammad n’a jamais pu se proclamer Musulman, car le fait marquant de la naissance de l’Islam est la conquête de Jérusalem en 634 par les arabes et l’échec de l’attente du retour du Christ sur le mont du Temple à Jérusalem. Muḥammad était déjà mort.

                                        « le christianisme institué est devenu la négation du christianisme » Le Christianisme institué on non est la religion du Christ. La fidélité à son enseignement est toujours la base du Christianisme, institué ou pas. Il n’y a pas deux voies dans le Christianisme. Si vous pensez que vivre dans l’amour du Christ n’est pas le Christianisme, proposez votre solution et on en rediscute.

                                      • baleti baleti 9 février 2017 23:38

                                        @Pascal L


                                        Tu nous fait du talmudisme .......... Cette science qui consiste a se poser des questions, qui auront comme réponse que des questions.De la philosophie, que l’on voudrai mathématiser !!!!!! ce n’est pas ma tasse de thé.

                                        Toute les religions monothéiste, sont faite pour vivre dans l’amour ou la crainte de dieu.Tous les prophète on adorer dieu l’unique, pourquoi j’en ferai autrement ? J’aime et je respecte les prophètes, par se qu’il on été choisis par dieu, et aussi par se qu’il sont un exemple de bon comportement et de sagesse.Incomtounablement, j’aime tous ceux qui aime dieu et ses prophètes.

                                        Tous les croyants qui prône la division, dans l’adoration de dieu, pour quelque raison que se soit, sorte de mon estime.

                                        La façon d’adorer dieu, est propre a chacun. Le message principal est le même, tous est fait pour que les humain vive en harmonie, dans l’égalité et la justice. Les ennemis de dieu, sont les ennemis de l’égalité et la justice, depuis la nuit des temps, jusqu’a nos jours.
                                        On ne peu être juste, si on ne considère pas l’autre a égale, en tant qu’être humain.

                                        Le monde moderne, a écarter les religions du pouvoir politique, seulement pour imposer l’injustice, et l’inégalité, qui est l’essence de leur mode de vie. Bien sur je ne parle pas du citoyen lamda, qui souvent ne comprend même pas comment fonctionne le pouvoir et la domination, il se contente de suivre celui qui « commende ».

                                        Se qui est arriver au christianisme il y a quelque siècle, est en train d’arriver au musulman.Les religion sont détruite de l’intérieure, par des prêcheur qui prône des messages qui vont a l’encontre du message de dieu.

                                        Je ne ferai pas partis des gens qui alimenteront la haine entre les hommes, je ne serai pas la marionnettes qui que se soit.
                                        Un gas de mon patelin a dit : c’est au fond de nous qu’il faut chercher,se que l(on cherche, pas a l’extérieur (je suis sur que tu connais, né 354,mort 430)

                                        J’écoutais un témoignage d’un ancien franc mâcon, du coté illuminati, qui disait qu’en 20 ans dans cette secte maléfique, il n’avais jamais entendu le mot « amour ». Ce mot est leur ennemis.

                                      • Pascal L 10 février 2017 13:46

                                        @baleti
                                        « Tu nous fait du talmudisme » Les Talmuds étant postérieurs à la venue du Christ, ils ne sont pas reconnus par les Chrétiens. Les Talmuds ont été écrits à une époque où les Juifs n’avaient plus de contact avec Dieu et ont donc cherché à conserver leur foi malgré l’absence. Rien de tel pour un Chrétien.


                                        « Toute les religions monothéistes sont faite pour vivre dans l’amour ou la crainte de dieu » l’amour ou la crainte, telle est la question. Selon la réponse, le comportement des hommes est différent.

                                        « Tous les prophètes ont adoré dieu l’unique, pourquoi j’en ferai autrement ? » Ne faites pas autrement. En critiquant l’Islam, je ne dit pas que Dieu n’existe pas, je dis seulement que la description qui en est faite dans le Coran ne correspond pas la description de la Bible et qu’il ne peut donc y avoir de continuité. L’Islam est une rupture.

                                        « J’aime et je respecte les prophètes » Très bien. Pour un Chrétien, la présence du Christ ressuscité n’oblige plus Dieu à continuer à envoyer des prophètes. Celui qui prie le Christ peut avoir directement l’enseignement dont il a besoin.

                                        « Tous les croyants qui prônent la division, dans l’adoration de dieu » Je ne dis pas qu’il faut que vous arrêtiez de prier Dieu, Je dis que celui que vous priez ne ressemble pas à celui qui nous prions. C’est un simple constat et nous ne pouvons pas avoir une attitude relativiste à ce sujet sans nous renier.

                                        « On ne peut être juste, si on ne considère pas l’autre a égal, en tant qu’être humain. » Là, je ne peux qu’approuver. Et cette égalité couvre la totalité de l’humanité et pas seulement un groupe d’hommes. Cette dimension universelle apparaît clairement dans les Evangiles, mais elle est beaucoup plus difficile à déceler dans le Coran ou l’oumma a une importance.

                                        « Le monde moderne, a écarté les religions du pouvoir politique, seulement pour imposer l’injustice, et l’inégalité, qui est l’essence de leur mode de vie » A d’autres moment, ils ont utilisé les religions pour assoir le pouvoir. Le Christ a très bien décrit la situation : « Alors le diable l’emmena plus haut et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre. Il lui dit : « Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de ces royaumes, car cela m’a été remis et je le donne à qui je veux. Toi donc, si tu te prosternes devant moi, tu auras tout cela » (Evangile de Luc 4, 5-7). Le rôle des califes n’a pas été neutre dans la création de l’Islam et cela vous pose encore un problème.

                                        « Ce qui est arrivé au christianisme il y a quelque siècles, est en train d’arriver aux musulmans » Ce qui est arrivé au Christianisme a été salutaire car il permet de mieux comprendre le message du Christ. La liberté de chacun de suivre le Christ ou pas est essentielle. Le Christianisme a toujours permis le changement des dogmes qui ne sont pas immuables, mais représentent l’état actuel de la compréhension de Dieu. En 2000 ans, cette compréhension a bien évolué et la science est une aide, pas un handicap. Aujourd’hui, le Christianisme retrouve son dynamisme. L’Islam n’a jamais pu évoluer depuis sa création et c’est effectivement la source du problème. C’est un peu comme une cocote minute prête à exploser et personne ne sait comment ouvrir la soupape de sécurité. Si les mutazilites avaient pu faire reconnaître leur vision des choses au 8ème siècle, l’Islam serait bien différent aujourd’hui. Ils ont malheureusement été assassinés.

                                        « J’écoutais un témoignage d’un ancien franc maçon » Effectivement, la Franc-Maçonnerie est proche de l’occultisme. C’est donc une religion des Esprits qui cherchent à nous éloigner de Dieu.

                                        « Je ne ferai pas partis des gens qui alimenteront la haine entre les hommes » Et je ne peux que vous soutenir dans cette démarche. La reconnaissance de nos différences peut nous rapprocher beaucoup que vous ne le pensiez.

                                      • kalachnikov lermontov 11 février 2017 14:42

                                        @franc

                                        « je pense que votre mauvaise foi vient de ce que vous êtes englué dans le piège diabolique de l’orgueil » : et c’est quoi le remède, deux rasades d’eau bénite ?

                                        C’est pour la raison que j’ai donnée que les Saoudiens sur leur territoire et Daesh ailleurs détruisent des monuments, des oeuvres d’art et systématiquement toutes celles contemporaines au début de l’Islam et celles dites préislamiques. Parce qu’elles comportent cette négation à l’islam cruel et crétin qu’ils ont imposé et qui passe même aux yeux de leurs ennemis comme toi pour le pur et vrai islam.


                                      • kalachnikov lermontov 11 février 2017 14:57

                                        @ Pascal L

                                        « Les droits de l’homme sont des droits, donc du domaine juridique. » Non, ils fondent le juridique mais ces droits sont dits ’naturels, inaliénables et sacrés’. Plus loin : "l’Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Etre suprême, les droits suivants de l’Homme et du Citoyen".

                                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Culte_de_la_Raison_et_de_l’%C3%8Atre_supr%C3%AAme

                                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Religion_naturelle

                                        Pour le reste et malheureusement, rapidement. Nous ne pouvons nous accorder et déjà pour une raison : ton jugement sur l’islam est négatif alors que je suis à lui indifférent ; tu te proclames chrétien, si je suis bien, et donc en concurrence, tandis que je ne suis croyant en rien quant à moi.

                                         
                                        La dépréciation, c’est que l’Homme est jugé comme mauvais, pécheur, inabouti, etc. C’est là le premier Jugement. Le Christ, c’est bien celui qui prend le Péché sur lui pour délivrer l’Homme, non* ?
                                        ’1789’ (à entendre en tant que concept**), et Rousseau en particulier, c’est en apparence un second Jugement qui est clamé : ’l’Homme est naturellement bon’. En apparence seulement car il s’agit en fait de la réfutation du premier Jugement. Et comme l’indique notre marasme spirituel actuel, ce Jugement/réfutation est inexact.
                                        Nous sommes dans l’attente d’un nouveau Jugement (qui parait-il serait le Jugement Dernier), lequel va entraîner toute une façon nouvelle de considérer la Vie.
                                        Cela coïncide avec le premier âge philosophique, qui était celui du Bien (la Morale, en gros tout ce qu’il y a avant ’1789’) ; le second, celui du Vrai (la Science, deuis’1789’) ; le troisième devant être celui du Beau (en gros sera bon et vrai tout ce qui est beau et inversement mauvais et faux tout ce qui est moche ; le troisième Jugement définira ce système de valeur.)

                                        Bon, avec ça, je sais très bien que l’on entend usuellement ce mot de jugement au sens moral du terme (l’idée de tribunal) et jamais au sens philosophique (le jugement est une opération mentale qui dans la chaîne de la pensée se situe au niveau de l’entendement) et que l’on entend juste/bien et jamais juste/exact.

                                        (*’Inter fæces et urinam nascimur ’. Je pourrais multiplier les citations infectes ou faire un catalogue des atrocités grandes et petites du christianisme mais à quoi bon ? Ca n’empêche pas qu’il y a de belles personnes, Maître Eckhart, par exemple, de ci de là.)

                                        (**ce que Nietzsche a résumé sous la formule ’Dieu est mort’ = fin de l’ére métaphysique, début de l’ère de la raison)


                                      • Pascal L 12 février 2017 19:41

                                        @lermontov
                                        « La dépréciation, c’est que l’Homme est jugé comme mauvais, pécheur, inabouti, etc »

                                        L’homme est ce qu’il est et un tel jugement implique qu’il y ait quelque chose de ni mauvais, ni pêcheur ni inabouti avec lequel on puisse comparer. Dans la Bible, nous avons un Dieu qui se révèle et l’homme découvre progressivement que ce Dieu est amour ; immensément et totalement amour. La notion de péché originel n’est pas la faute des premiers hommes, c’est la découverte que la réponse à cet amour est quasiment impossible et l’humanité montre sans cesse son manque d’amour. Le paradis terrestre n’est pas un lieu ou l’homme était au-dessus de l’humanité actuelle, c’est simplement un état où Dieu est ignoré et où donc chacun peut donc considérer que ce qu’il fait est bon. Cela n’empêche pas les guerres et les meurtres, mais cela est considéré comme bon par celui qui le fait. Le paradis terrestre est donc toujours d’actualité. L’actualité récente autour de l’élection présidentielle française nous montre à quel point une bonne partie de l’humanité est concentrée sur son nombril et peu disposée à laisser une place aux autres. Que reste-t-il au droit naturel dans ce cadre ? Seules les lois permettent de limiter la casse et les droits de l’homme en font partie, mais il ne sont pas si naturels puisqu’ils ont déjà été amendés en 1948 et l’évolution ne va pas vers la simplification. Si nous supprimions les lois aujourd’hui, la situation deviendrait rapidement incontrôlable. Alors que resterait-il à la loi naturelle ? Ce que nous appelons loi naturelle n’est-il pas plutôt inspiré par l’amour de Dieu ?

                                        Le commandement d’amour ne supprime pas les lois, il les transcende. L’amour empêche de tuer, bien évidemment, mais fais respecter la famille, les voisins, le pays et la planète entière et non seulement les respecter, mais aussi leur faire du bien. Si l’homme était à l’image de Dieu, les lois ne seraient pas nécessaire.

                                        « ton jugement sur l’islam est négatif alors que je suis à lui indifférent » Mon jugement sur l’Islam a été indifférent pendant de très nombreuses années mais j’habite une banlieue où les barbes et les foulards deviennent la norme dans les citées voisines. Ma curiosité pour ces nouveaux voisins m’a fait lire le Coran et surtout les exégèses scientifiques du Coran qui sortent régulièrement des université françaises et d’ailleurs. Il est écrit dans le Coran qu’il est bon de tuer les ennemis de l’Islam. S’agit-il d’une nouvelle expression de la loi naturelle ? En tout cas, tous les Musulmans n’adhèrent pas à cette idéologie. On retrouve le même détournement dans d’autres idéologies comme le communisme soviétique.

                                        « Nous sommes dans l’attente d’un nouveau Jugement (qui parait-il serait le Jugement Dernier) » 
                                        D’après la Bible, ce jugement n’intervient pas durant notre vie terrestre, donc vous ne devriez pas vous sentir concerné. Pour la Bible, il s’agit d’un accès au salut proposé par Dieu à l’humanité. D’après cette même Bible, Dieu étant totalement miséricorde, il pardonne complètement. A partir de là, il ne peut pas juger puisqu’il a pardonné. De ce que je comprends de ce qui pourrait se passer, l’humanité n’est pas forcément prête à accepter l’amour que Dieu nous offre. Comment choisir l’amour de l’autre lorsque l’on a vécu toute sa vie dans la haine ou dans le seul amour de soi-même ?

                                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 12 février 2017 21:57


                                        Pascal vous dites : »Dans la Bible, nous avons un Dieu qui se révèle et l’homme découvre progressivement que ce Dieu est amour ; immensément et totalement amour.« 

                                         

                                        Le moins que l’on puisse dire c’est que, chez les catholiques, l’homme met du temps à « découvrir » et, aujourd’hui encore, il accepte la croyance selon laquelle les appels à massacrer attribués à leur Dieu dans l’Ancien Testament étaient bien l’authentique Parole de Dieu.

                                        La position officielle de l’Église est toujours une trahison manifeste, par ses adeptes, de leur merveilleux modèle Jésus de Nazareth, lequel a été jusqu’à accepter la mort sous la torture pour tenter de faire comprendre à ses coreligionnaires que Dieu est amour, immensément et totalement amour.

                                        Jusqu’à présent il a échoué, mais rien ne prouve que les catholiques vont en rester là. J’invite une fois de plus nos lecteurs communs à lire ceci :

                                        DÉTRUIRE LA TRICHERIE EXÉGÉTIQUE

                                        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/detruire-la-tricherie-exegetique-187081


                                      • kalachnikov lermontov 12 février 2017 23:59

                                        @ Pascal L

                                        Sommairement.

                                        Dans le cas de 1789 : droits de l’homme et du citoyen n’est pas à entendre comme ’homme et accessoirement, conditionnellement citoyen’ mais ’il ne peut y avoir d’homme autre que citoyen’, c’est-à-dire d’homme se trouvant dans un espace (= une nature) autre que celui des droits explicitement définis dans la déclaration. D’où le terme ’universelle’
                                        Ceci étant posé : tu restes dans ce cadre (cette nature/espace) = Concorde ; tu en sors = malheur public.
                                        Les temps actuels ? Malheur public. Cause ? Données dans le préambule - oubli, mépris, ignorance.
                                        Raison d’être : pour que le citoyen et donc l’homme sache la cause de tout malheur public en tous temps en tous lieux.

                                        Ton cheminement individuel n’est pas l’Histoire. Historiquement, les masses ont été torturées en vertu du Péché.

                                        « On retrouve le même détournement dans d’autres idéologies comme le communisme soviétique. » : le problème de la religion, c’est le collectif. Ces interprétations mystiques (celles de Jésus et de Mahomet, pour les Juifs c’est différent) ne sont originellement pas à destination des foules mais de l’individu et seulement de quelques individus. Il faut être touché.

                                        Pour le reste, j’ai ma propre compréhension du propos du Christ.



                                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 13 février 2017 08:44

                                        @Malatif

                                        S’il vous plaît, développez
                                        Parce que, là, on peut comprendre une chose et son contraire.


                                      • Pascal L 13 février 2017 12:32

                                        @lermontov
                                        La notion de citoyen « universel » est relativement récente dans l’histoire et correspond à un des cheminements que l’on pourrait qualifier d’occidental de la pensée humaine. Cette notion est totalement absente d’une grande partie de la planète, monde musulman en tête. Les citoyens du monde grec n’étaient qu’une petite caste entourée d’esclaves. Dans la pratique, même dans le monde occidental, peu de monde s’y intéresse. Les mécanismes de prédation financière qui ont été mis en place progressivement depuis une cinquantaine d’année ne respectent en aucun cas les principes de cette déclaration mais restent parfaitement légaux. La déclaration des droits de l’homme et du citoyen est-elle plus qu’un gadget à endormir les foules ?


                                        « tu restes dans ce cadre (cette nature/espace) = Concorde ; tu en sors = malheur public » Certainement, mais qu’est-ce qui peut bien pousser l’humanité à rester dans ce cadre ? l’histoire nous montre que les puissants de ce monde n’en n’on que faire et le malheur public est bien souvent tombé sur la tête des « citoyens » depuis cette déclaration.

                                        « oubli, mépris, ignorance » Certainement. Mais l’absence de tout principe supérieur à l’humanité n’aide pas à prendre en compte les besoins des autres.

                                        « Ton cheminement individuel n’est pas l’Histoire » Il me semble que c’est l’histoire de l’Eglise Catholique. Je m’y sens parfaitement à ma place, mais je me sens beaucoup plus proche des communautés charismatiques nouvelles que des traditionalistes. L’Evolution de la pensée Chrétienne est un principe qui a été rappelé par Vatican II et qui avait été théorisé par le cardinal John Newman dès les années 1850. Le Dieu qui se laisse découvrir dans la Bible n’est pas compris du premier coup par les Juifs, puis par les Chrétiens. Nous avons tendance à plaquer des raisonnement humains sur quelque chose qui n’est pas de cette nature. De plus, le chemin proposé par le Christ n’est ni naturel ni facile. Les Chrétiens ont encore besoin de lois pour être cadrés.

                                        « le problème de la religion, c’est le collectif » Tout à fait d’accord. Il y a toujours un risque de repliement de la communauté autour d’objectifs qui cherchent à développer la communauté au détriment des autres. Mais la communauté chrétienne peut être tout autre chose. L’amour de Dieu ne peut se vivre seul dans sa chambre. Il se vit dans la relation avec les autres. La communauté peut être le lieu où celui qui découvre l’amour de Dieu peut s’exercer à le vivre sans risque avant de pouvoir le vivre à l’extérieur.

                                        «  Ces interprétations mystiques (celles de Jésus et de Mahomet ». Pour Muḥammad, il y a eu un détournement du sens du mot « spiritualité » qui ne représente plus que la récitation de versets du Coran. Il ne peut donc plus y avoir d’interprétation mystique. Du fait de cette absence, les courants soufis sont allés chercher une spiritualité en Inde. Est-ce encore l’Islam ? Il me semble que c’est plus proche de l’hindouisme que de l’Islam tel qu’il est décrit dans le Coran.

                                        « ne sont originellement pas à destination des foules mais de l’individu et seulement de quelques individus ». Cette interprétation est plutôt chrétienne. L’Islam s’adresse globalement à l’Oumma, la communauté des croyants. Dans le Christianisme, ceux qui arrivent à être en contact avec le Christ ne sont qu’une petite minorité. Peut-être pas plus de 5% des personnes qui vont à la messe le dimanche, mais c’est une minorité très active. Les paroisses où ils sont le plus présents voient leur fréquentation augmenter. Le Christ s’adresse à tous le monde, baptisés ou non et son projet est d’offrir le salut à un maximum de personnes. Mais chacun reste libre. La liberté religieuse est un préalable à toute conversion. Dans l’Eglise Catholique, nous prenons deux ans pour enseigner et faire un discernement avant de proposer le baptême à un adulte. Il s’avère que ceux qui viennent nous demander le baptême ont pour la plupart déja fait l’expérience de la rencontre avec le Christ et cette expérience est précieuse pour les anciens qui ne sont pas allés aussi loin.

                                      • sweach 8 février 2017 13:45

                                        Effectivement on pourrait se pencher sur la religions des Musulmans et voir le bordel que c’est.

                                        Mais on a déjà donné chez les chrétiens entre les catholiques et les protestants.

                                        La religion comme toujours n’est qu’un prétexte, inutile donc de se pencher dessus et sur tout les paradoxe qu’elle possède.

                                        Plus largement on devrait se pencher sur le « peuple » arabe aux sens large et on est forcé de constater qu’il est en conflit contre le peuple occidental depuis toujours.

                                        Les occidentaux ont fini leur guerre interne, mais les arabes ont encore des conflits interne.

                                        Cependant depuis moins d’un siècle les dirigeants occidentaux prône la mixité social et imposent des mouvements migratoire et en parallèle ils créent des conflits sur les territoires arabes.
                                        Ainsi deux peuples qui sont en conflit se retrouvent contraint et forcé de cohabiter sur un même territoire à majorité occidental.

                                        Il y a trois solutions :

                                        1) Le peuple occidental reconnait qu’il est en conflit avec le peuple Arabe, il rejette ce peuple et met en place des frontières, ou les tolères si ils renient tout ce qui les distingues des occidentaux.

                                        2) Le peuple Arabe fini par imposer ses convictions et fini par interdire celle des occidentaux sur leur ancien territoire qui le fuit.

                                        3) Le peuple occidental et le peuple Arabe renient toutes leur différence (donc la religion) et finissent par former un nouveau peuple.

                                        Ces trois solutions sont actuellement appliqué en même temps, mais il faudra en faire qu’une seul si on veut éviter toute confrontation dans le futur, qui devient de plus en plus inéluctable.

                                        • Abou Antoun Abou Antoun 8 février 2017 13:48

                                          Les textes étant ce qu’ils sont et réputés intouchables chacun peut se bricoler son islam. Il n’y a pas d’islam modéré, il y a, fort heureusement, des musulmans modérés.
                                          On peut dire la même chose du christianisme, l’inquisition, le massacre de la Saint Barthélémy ce n’est pas le catholicisme, et pourtant ...
                                          En fait toutes les religions monothéistes se valent. Elles affirment un tas de conneries, le contraire même de la raison humaine et il se trouve toujours des gens pour aller trucider leurs voisins au nom de ces principes stupides.


                                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 8 février 2017 15:58

                                            @Abou Antoun

                                            Je vous rappelle que ce sont en France les responsables de l’islam « modéré » qui ont obtenu des ministres Chevènement, puis Sarkozy, que la République s’incline, lors de la création du CFCM, et que celui-ci soit mis en place sans le rejet préalable de l’ignoble règle de la charia condamnant à mort le musulman quittant sa religion en le faisant savoir publiquement.

                                            Dans la France sacralisant sa laïcité restée enfermée dans sa définition de 1905 (quand l’islam était pratiquement inexistant dans le pays) la charia n’est donc pas devenue une règle de la République, elle est seulement non rejetée par les bons musulmans « modérés » pour qui elle reste elle aussi sacrée.

                                            Ouf ! Les militants de la fausse Gauche aux pouvoirs politiques et médiatiques, dont ses candidats à la Présidence de la République, comme aussi ceux de la vraie Droite, ne sont nullement des hypocrites et des lâches quand ils font silence sur la chose. C’est seulement qu’ils veulent nous rassurer avec une différence énorme dont tout citoyen normalement - républicainement - constitué devrait convenir.


                                          • Pascal L 8 février 2017 19:29

                                            @Abou Antoun
                                            « chacun peut se bricoler son islam » Ce n’est pas parce que les textes sont intouchables que chacun peut se bricoler son Islam. C’est parce que les textes n’ont pas de cohérence que cela est possible.


                                            « il y a, fort heureusement, des musulmans modérés ». je suis d’accord pour le « fort heureusement » mais ces Musulmans modérés refusent la violence du Coran ou ignorent tout de son contenu. Sont-ils encore Musulmans ?

                                            « On peut dire la même chose du christianisme » Pas vraiment. L’enseignement du Christ est basé sur l’amour de tous les hommes. Il est fondamentalement non violent et les mauvais exemples que vous citez ne sont pas l’expression de Christianisme, mais de la violence des hommes et restent relativement marginaux dans l’histoire de la violence humaine. Etre Chrétien n’est pas facile. Dans le Coran, la violence est partout (65 fois le mot « tuer », 376 fois le mot « châtiment »)

                                            « En fait toutes les religions monothéistes se valent » Voilà un bel argument d’autorité qui ne tient pas la démonstration. J’en déduis que vous êtes adepte du relativisme et tout ce que vous ne connaissez pas a la même valeur pour vous. Il s’agit d’un argument tout relatif qu’il est difficile de monter en vérité absolue.
                                            « Elles affirment un tas de conneries » Pareil. Ce que vous ne connaissez pas est de la connerie.

                                            « il se trouve toujours des gens pour aller trucider leurs voisins au nom de ces principes stupides » Quand il s’agit d’aller trucider son voisin, on trouve toujours des principes stupides. 50 à 60 millions de morts pour le nazisme, 65 à 85 millions de morts pour le communisme. Finalement, ceux qui exploitent les monothéismes sont des petits joueurs.

                                          • flourens flourens 8 février 2017 15:04

                                            pareil pour le reste, c’est pas ça Fillon


                                            • soi même 8 février 2017 15:44

                                              Le problème avec les livres saints, c’est qu’il y a toujours une frange importante de croyants lisent ses ouvrages avec une visions politiques, et aux grès des événements que le monde offre aujourd’hui, ils ont la parts belles avec leurs discours radicaux.

                                              L’on retrouve ses phénomènes cassis dans toutes les grandes religions, quelle soient chrétiennes, juive, musulmane, hindouiste, bouddhiste, c’est la même dérive que l’on retrouve la tentation de faire sa religion une arme politique.

                                              Ce qui est nouveaux c’est son instrumentalisation comme arme de guerre et en cela primauté est bien le fruit de l’Américanisation du monde.


                                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 8 février 2017 16:16

                                                @soi même

                                                et @ Abou Antoun

                                                 

                                                En fait toutes les religions monothéistes se valent (*). Elles affirment un tas de conneries, le contraire même de la raison humaine et il se trouve toujours des gens pour aller trucider leurs voisins au nom de ces principes stupides.

                                                 

                                                Cette phrase exprime parfaitement la croyance de ceux qui baignent dans ce que je qualifie l’obscurantisme athée, devenu pire encore que l’obscurantisme religieux. Ce sont eux qui occupent actuellement, en France, les pouvoirs politiques et médiatiques.

                                                 

                                                (*) C’est moi qui souligne


                                              • Louve Louve 8 février 2017 16:23

                                                @Pierre Régnier


                                                On peut parler carrément de Talibans de l’athéisme. Voire de radicaux athées... 


                                                Comme quoi, les Talibans sont partout ! Ils n’ont pas forcement un turban sur la tète et une barbe en poils de cul smiley 

                                              • soi même 8 février 2017 16:24

                                                @Pierre Régnier, ( En fait toutes les religions monothéistes se valent (*) ) non, qualitativement elle ne peuvent êtres sur le même pied d’égalité, par contre dans leurs déformations oui elles ses valent car elle ont perdue dans se cas la part de vérité qu’elle contenait à leurs origines.


                                              • baleti baleti 9 février 2017 12:52

                                                @soi même


                                                Donc c’est pas les religions qui se VALENT, mais les hommes (et femme).puisque c’est eux qui déforme les religion et le message .

                                                La religion, est seulement se qu’en fond les hommes.(les interprétation, de LEURS priorité)

                                                Donc c’est moi et toi les responsables, dans la pratique ou la critique, par se que l’un influence l’autre, et vice vers ça.

                                              • soi même 10 février 2017 01:40

                                                @baleti, vous avez encore un doute ? Vous savez pertinemment aujourd’hui les Religions sont devenues matérialistes.


                                              • baleti baleti 10 février 2017 11:15

                                                @soi même


                                                Je n’est plus de doute, les religions et la major partie des croyants (de tous bord) son devenu matérialiste. 

                                                C’est pour sa que je te dit, que se sont les homme les responsables.

                                                L’islam n’ ayant pas de hiérarchie, je n’est a répondre de mes actes qu’a dieu. Je vie ma religion avec les plus athée et anti religion qu’il puisse exister, chacun fait se qu’il veux dans le respect.J’ai remarquer que l’orgueils et la prétention, reste le plus grand ennemis de l’homme.En général, les gens en sont conscient et vive avec, par cette faiblesse qui est le regard des autres.

                                                Le bon comportement, encore plus que la bonne parole, dégage « des énergies » positive (pour parler comme les athée) qui fige les énergie négative. Même les chiens,les animaux en général, capte et se nourrisse du positif, et fuit ou attaque le négatif.

                                                De nos jours tendre la joue, reste risqué,sans avoir prévue une esquive, « adéquate »


                                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 8 février 2017 16:25

                                                À quand, sur les chaînes publiques radio et télé, des émissions aux heures de grande écoute (et qui ne soient pas « de divertissement ») avec Sami Aldeeb ?

                                                Depuis qu’Anne-Marie Delcambre n’est plus là, les meilleurs connaisseurs de l’islam n’ont plus droit aux micros et caméras que dans des médias moins importants. Dans le « Service public » on n’invite plus que les néo-négationnistes affirmant que l’islam c’est pas ça, et ce sont eux qui font les conseillers gouvernementaux.

                                                Par respect pour la vieille dame on l’invitait encore, ici ou là, pour faire entendre la voix qui était celle des historiens français des siècles précédents pour lesquels l’islam était indifférencié de l’islamisme. Mais l’histoire ne compte plus guère pour les « chercheurs » français des dernières générations, et ils arrivent à convaincre ministres et journalistes que les « islamistes » ne sont que des produits du racisme, du chômage, du capitalisme, du néo-colonialisme...

                                                14 siècles de preuves de la violence islamique commise en application des textes sacralisés appelant à la commettre sont pour eux à ignorer totalement. Rappelons que les victimes de cette violence furent des dizaines de millions depuis la création de l’islam.


                                                • soi même 8 février 2017 16:52

                                                  @Pierre Régnier, dans se cas de figures ,l’’inquisition, les guerres de religions en Europe, les fondamentalistes protestants Américains , les juifs ultras orthodoxes, et un peut plus loin en Inde les mouvements nationaliste hindouiste et bien sur les bouddhistes qui ne sont pas en reste vis à vis des branches dévoyés de l’Islam du Wahhabite aux frères musulmans , les pourvoyeurs de fonds idéologiques religieuses des terroristes Islamistes.

                                                  En réalités beaucoup de beaux mondes qui servent très bien des bût de personne parfaitement athéisme qui croient paradoxalement aux pouvoirs de l’argent.

                                                   .


                                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 8 février 2017 18:58

                                                  @OMAR

                                                  Le sionisme est le mouvement qui, dans l’Europe judéophobe d’après l’affaire Dreyfus a exigé, puis obtenu, la création d’un État - le « retour à Sion » - avec l’accord de la communauté internationnale. Celle-ci a pensé que c’était le bon moyen de mettre fin à la haine des Juifs, très répandue, qui avait conduit les nazis à la volonté de les exterminer. L’extermination avait été, hélas, très avancée, comme chacun sait. 

                                                  Comme Sami Aldeeb (*) je suis, moi Pierre Régnier, islamophobe et fier de l’être. L’islam a suffisamment prouvé sa dangerosité pour qu’on soit fier de s’y opposer si l’on est opposé à un monde de violence. Mais je ne suis pas musulmanophobe : je n’ai pas de haine envers les musulmans. Ce serait détestable et j’en aurais honte. Comme j’aurais honte d’être judéophobe, d’avoir la haine des juifs, comme j’aurais honte d’être christianophobe, d’avoir la haine des chrétiens...    

                                                  (*) Vous citez son article en espérant que nos lecteurs communs n’iront pas le lire, mais j’en rajoute : oui, il faut le lire.


                                                • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 8 février 2017 16:57

                                                  On juge un arbre à ses fruits, dit-on. On doit faire de même avec les civilisations et les religions.
                                                  Pour l’islam, désolé mais à part les conflits sanglants et interminables, je ne vois pas.


                                                  • Gavroche 8 février 2017 18:29

                                                    bonsoir

                                                    Si je peut apporter mon humble avis..

                                                    Aujourd’hui les catholiques prient chez eux, désertent les églises et je trouve ça bien : croire ce qu :’on veut et n’emmerder personne.

                                                    Et si les musulmans en faisaient de même ? Leur dieu leur a t-il demandé de prier dans un lieu précis ? Dans quel but et pour quel intérêt ? L’important pour un croyant n’est ce pas sa relation personnelle avec son dieu ? Ses coreligionnaires lui seront- ils d’un quelconque secours le jour du jugement dernier ?

                                                    Moi qui suis chretien, je n’ai aucune envie d’aller prier à l’église pour me trouver à côté de Roseline Cloutot, ma voisine méchante comme la gale alors qu’elle me déteste et prie que je me casse une jambe ! smiley

                                                    Bref, laissons à chacun ses croyances, elles n’appartiennent qu’à lui et n’ont pas à influer sur la vie des autres .

                                                    Bonne soirée.


                                                    • Pascal L 8 février 2017 20:15

                                                      @Gavroche
                                                      « Moi qui suis chretien, je n’ai aucune envie d’aller prier à l’église pour me trouver à côté de Roseline Cloutot, ma voisine méchante comme la gale alors qu’elle me déteste et prie que je me casse une jambe ! » La base du Christianisme est l’amour pour tous les hommes, y compris ses ennemis. A continuer de haïr votre voisine et réciproquement, vous vous pourrissez la vie tous les deux et c’est un voile entre le Christ et vous. Si nous récitons « pardonnes-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé » sans ajouter ensuite « apprends-nous à demander pardon et à pardonner pour que cesse ce conflit », nous sommes des hypocrites. Quel pardon attendons-nous de Dieu ? Si nous attendons que ce soit l’autre qui fasse le premier pas, qu’elle chance avons-nous d’aboutir ? Pardonner ou demander pardon, ce n’est pas facile, mais c’est encore plus dur quand c’est vis-à-vis d’un membre de notre propre famille. En finale, nous pensons que le Christ nous offrira son pardon de toutes façons, mais est-on capable de l’accepter lorsque l’on ne peut pas pardonner et demander le pardon à sa voisine ?

                                                      Pour un Catholique, prier à l’Eglise, c’est prier devant la présence réelle du Christ. C’est dommage de se passer de l’amour qu’il peut nous apporter par sa présence. On peut prier n’importe où, mais les temps les plus forts sont à l’Eglise. Si vous ne vous ne vous sentez pas capable de rencontrer votre voisine, changez de paroisse ou allez-y en dehors de la messe.

                                                    • Gnagnagna 8 février 2017 23:54

                                                      On nous répète tout le temps sur les média qu’il ne faut pas faire l’amalgame. Mais comment faire ? Cela semble impossible, voire plutôt niais au vu des derniers évènements dramatiques !

                                                      En effet, comment savoir qui est bon et qui ne l’est pas, qui est un musulman gentil et le restera et qui, de gentil, va soudain devenir un assassin au nom de l’Islam ?

                                                      Je ne vois à dire que ceci à une personne musulmane qui paraît bien gentille :

                                                      "Je suppose que vous n’avez pas de projet violent contre moi et ceux que j’aime.

                                                      Mais votre religion, quoique vous prétendiez, est intolérante et hégémonique et ne vous laissera pas nous respecter. Nous le voyons tous les jours dans toutes les occasions de la vie. Les musulmans tentent de conquérir nos pays chrétiens en utilisant d’une part la violence des uns, les terroristes, et d’autre part le non respect de nos lois et coutumes par les autres, hypocrites, qui se donnent des airs de gentils, bienveillants et pacifiques.

                                                      Je n’ai rien personnellement contre vous actuellement tout comme je n’avais rien personnellement contre les terroristes musulmans qui ont tué, avant qu’ils tuent. Leurs voisins et connaissances disent qu’ils étaient tous bien gentils, bien polis et tout et tout. Tout comme vous semblez l’être aujourd’hui.

                                                      Mais qui me dit que demain vous, votre fils ou votre fille, musulmans et très gentils jusqu’à présent, n’allez pas me tuer ou tuer ceux que j’aime au nom de votre religion ?

                                                      Comment voulez-vous que je ne vous regarde pas désormais avec une très grande méfiance ? Il m’est devenu impossible d’avoir confiance en une personne, même « gentille », dont la religion est l’Islam.


                                                      • Ouam Ouam 9 février 2017 00:17

                                                        @Gnagnagna
                                                        "En effet, comment savoir qui est bon et qui ne l’est pas, qui est un musulman gentil et le restera et qui, de gentil, va soudain devenir un assassin au nom de l’Islam ?« 

                                                        Si tu est soumis, tu ne risquera presque rien (sauf si tu ne verse pas l’impot islamique que tu devras t’aqquiter etant sous le statut de la dhimmitude) ou (*)

                                                        Bon sauf si t’est homo (ou gousse), ah la...j’aimerai pas etre à ta place smiley

                                                        Tu vois...faut pas paniquer...tout va bien....

                                                        (*) manger du hallouf, ne pas faire le ramadan, etre injurieux avec le prophete, le caricaturer, blasphemer, boire de l’alcool bien sur, fumer lors du ramadan, ne pa voiler ta femme ET ta/tes filles, toucher un muslim si tu n’est pas muslim, etc...
                                                        c’est ecrit dans un coran ou dans muslim on line, tu à tout la bas....
                                                         

                                                         »Mais qui me dit que demain vous, votre fils ou votre fille, musulmans et très gentils jusqu’à présent, n’allez pas me tuer ou tuer ceux que j’aime au nom de votre religion  ?"
                                                        Quand ils seronts 50% ou plus, la c’est comme dans les pays du moyen orient, tu regarde ce que les non muslims subisennt, ben ca sera pareil pour toi, ni plus ni moins, tout pareil et pourquoi cele serait différent ?


                                                      • Ouam Ouam 9 février 2017 08:04

                                                        @Gnagnagna

                                                        Et pourquoi tu n’existera bientot plus....

                                                        https://www.youtube.com/watch?v=dycwkEz9aJ0

                                                        Ce tres vieux pretre du moyen orient te l’explique tres bien , il est tout, sauf allumé ou fou...


                                                        • baleti baleti 9 février 2017 10:17

                                                          " comment savoir qui est bon et qui ne l’est pas, qui est un musulman gentil et le restera et qui, de gentil, va soudain devenir un assassin au nom de l’Islam ?« 


                                                          Déjà en ne posant pas se genre de question, orienter, voir hypocrite.


                                                          Pourquoi pas se poser la question, qu’est se qui pousse un musulman a assassiner au nom de dieu ?
                                                          Est se que ses personnes assassine, vraiment au nom de dieu ou de l’islam ?




                                                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 9 février 2017 10:49

                                                            @baleti

                                                            C’est votre seconde question, baleti, qui est la bonne. La question de Gnagnagna (rapportée par lui), Comment savoir qui est un musulman gentil et le restera ? n’a aucun sens. Le « musulman gentil » va, comme chacun de nous, évoluer de bien des manières tout au long de sa vie.

                                                            Concernant l’islam, la seule question que doit se poser un responsable politique, un gouvernant, un ministre chargé des cultes tout spécialement, c’est bien : Qu’est-ce qui pousse un musulman à assassiner au nom de son Dieu Allah ? Est-ce que c’est parce qu’il croit vraiment que son Dieu le lui demande, comme sa religion lui dit de le croire depuis 14 siècles  ?

                                                            Mais cette principale, cette seule réellement importante question, c’est précisément celle que les gouvernants ne veulent pas se poser, ne veulent pas qu’elle soit posée. Et cette dramatique sottise, il faut bien constater que la fausse Gauche gouvernementale s’y est enfermée, et a enfermé le pays avec elle, avec entêtement, depuis des années.


                                                          • baleti baleti 9 février 2017 13:43

                                                            @Pierre Régnier


                                                            «  »Mais cette principale, cette seule réellement importante question, c’est précisément celle que les gouvernants ne veulent pas se poser, ne veulent pas qu’elle soit posée.«  »

                                                            Ils connaissent la réponse, et elle ne va pas dans leur sens.

                                                            Qui sont les réels ennemis de l’islam, ou qui a vraiment « intérêt » a se que cette religion disparaissent ?

                                                            La finance mondial
                                                            Le feminisme
                                                            Les autre religion
                                                            Les autre, le fond, par se que influencer, ou dominer, par un des trois.

                                                            Tu remarquera, que les vrai question de société occidental,ont été monopoliser, par ses trois « communauté ».

                                                            L’islam, a une toute autre vision de la société,ou il est interdit, de se soumettre a quelqu’un d’autre qu’a dieu. Ces trois principal « ennemis », on un besoin qu’on se soumette a leur volonté, pour des raisons différente, Les trois ne se dérange pas en elle dans leur domination, par se qu’elle peuvent dominer la même personne en même temps. C’est vite et peu être mal dit, c’est un sujet ou on pourrai passé des heures a débattre de chaque cas.L’homme est manipuler dans tous les domaines, il sais plus ou donner de la tète.
                                                            Les musulmans, ne sorte pas du lot, ils sont manipuler, comme tous le monde.

                                                          • franc 9 février 2017 18:25
                                                            @baleti

                                                             Vous répétez toujours la même chose comme un perroquet pour faire votre propagande .Il ya les paroles et il ya les actes ,ce n’est pas la même chose ;l’acte est la pensée véritable ;

                                                             euh objection ,la Finance mondiale favorise l’islam , voir Soros ,et les trois cavaliers de l’apocalypse du capitalisme financier mondialiste Attali ,Minc , BHL qui soutiennent l’Islam

                                                          • franc 9 février 2017 18:31
                                                            @franc

                                                             par contre que toute les autres religions sont les ennemis de l’islam ,c’est vrai ,et pour cause ,l’islam se prend pour la religion unique ,la seule qui soit vraie et les autres religions sont considérées comme des mécréances et des idolâtries et que la loi coranique ordonne de tuer le s mécréants et le idolâtres ;
                                                            cqfd

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité