• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Che Guevara pour que les peuples vivent

Che Guevara pour que les peuples vivent

 

La légende de ce révolutionnaire latino-américain nous est rappelée à l’occasion du 50e anniversaire de son assassinat, commandité par la CIA. Quelques années plus tôt, il avait pris congé de Fidel et de la Révolution cubaine pour se rendre en Bolivie, dominée par les oligarchies nationales et internationales. Son projet était de poursuivre en Bolivie ce combat pour la libération de ce peuple, à l'époque, le plus pauvre de l'Amérique du Sud. Ce qui avait été possible pour le peuple cubain devrait l’être également pour le peuple bolivien. 

Comment peut-on qualifier ce jeune médecin, de nationalité argentine, qui en arrive à placer au cœur de sa vie ce combat des peuples pour s’affranchir des prédateurs, nationaux et internationaux, qui les transforment en esclaves et qui les enferment dans cette immense prison que sont la pauvreté et la misère humaine sous toutes ses formes. Si les personnes doivent vivre, pourquoi n’en serait-il pas de même pour les peuples ? Il faut croire que son serment d’Hippocrate l’a conduit à se consacrer également à la vie des peuples. 

« Je promets et je jure d'être fidèle aux lois de l’honneur et de la probité́ dans l'exercice de la Médecine. Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté́, sans discrimination. J'interviendrai pour les protéger si elles sont vulnérables ou menacées dans leur intégrité́ ou leur dignité́. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l'humanité́. »

Nous avons devant nous un médecin qui est profondément interpelé par des millions de personnes, voire des peuples entiers, qui vivent sous des régimes répressifs peu soucieux des conditions de vie des personnes et des peuples sous leur contrôle. Il voit bien que les maladies dont souffrent ces peuples sous des régimes de prédateurs ne peuvent avoir pour remède que leur libération de ces régimes qui ne font que de les contaminer toujours davantage. Le pape François, dans son Exhortation apostolique Evangelii Gaudium parle ce capitalisme sauvage qui ramène la richesse entre les mains d’une minorité et génère pour la grande majorité que misère et désolation.

 

Nous sommes évidemment loin de l’image d’un révolutionnaire sans conscience qui prend plaisir à tuer des personnes et à semer le désordre partout où il passe. Ces porteurs de tels messages, à la solde des prédateurs et de l'empire, se retrouvent, bien souvent, comme par hasard, logés dans ces magnifiques villas qui abondent à Miami. Nous avons plutôt devant nous l’image d’un homme qui a consacré sa vie, non pas à la conquête de richesses et d’honneur, mais à combattre les oppresseurs et prédateurs de ces peuples pour que ces derniers reprennent le contrôle de leur vie. Je vous invite à lire cet article sur les 50 vérités du « Che ».

Loin des honneurs et des richesses, Ernesto Che Guevara sera mort en regardant dans les yeux ce jeune militaire bolivien à qui la CIA, via ses supérieurs, avait donné l’ordre de le tuer, faisant fi de toutes les normes internationales relatives aux droits des prisonniers de guerre. Ce jeune militaire a raconté ces derniers moments que vous pouvez lire ici. En voici un bref extrait :

« Une fois que je l’avais à mon flanc, à quelques mètres de mes yeux, j’ai soupiré profondément et j’ai craché au sol, tandis qu’une sueur froide a envahi mon corps. Le Che, me voyant nerveux, les mains accrochées au fusil M-2 et mes jambes en position de tir, m’a sereinement parlé et il m’a dit : « Tire. N’aie pas peur. À peine si tu vas tuer un homme.

Sa voix, enrouée par le tabac et l’asthme, a résonné dans mes oreilles, en même temps, ses mots m’ont provoqué une rare sensation de haine, de doute et de compassion. Je ne comprenais pas comment un prisonnier, en plus d’attendre avec tranquillité l’heure de sa mort, pouvait calmer les intentions de son assassin.  »
 

Che Guevara appartient à ces hommes d’honneur pour qui la vie des personnes et des peuples ne peut être soumise au venin des prédateurs et des empires. Il fait partie de ceux et celles qui ont donné leur vie tout comme de ceux et celles qui continuent de la donner au quotidien pour que d’autres puissent l’avoir en plénitude. Que les peuples l’aient en admiration et que les prédateurs des peuples l’aient en mésestime nous dit tout de sa véritable mission. 

Aujourd'hui, la semence laissée dans le coeur et la conscience du peuple bolivien, a pris racine et son action s'est prolongée à travers l'action révolutionnaire du président Evo Morales faisant de la Bolivie d'aujourd'hui un des pays les plus performants de l'Amérique latine.

Un hommage bien humble pour un si grand homme 

 

Oscar Fortin

Le 7 octobre 2017 

 

http://humanisme.blogspot.com

 

Lettre du Che a Fidel au moment de son départ pour la Bolivie (video en espagnol :

https://mx.tuhistory.com/hoy-en-la-historia/fidel-castro-lee-la-carta-de-despedida-del-che-guevara

 

En complément : http://espace-che-guevara.com/comment_on_a_tue_le_che.htm

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

164 réactions à cet article    


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 7 octobre 2017 11:07

    @Shawford

    J’ai rien à voir dans ces histoires ^^


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 7 octobre 2017 11:17

    @Shawford

    Non jamais ô grand jamais  !! ^^

     smiley


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 7 octobre 2017 11:44

    @Shawford

    Faîtes mon cher, Rienanapéter ! ^^


  • Pierre Sanders Pierre Sanders 7 octobre 2017 09:58

    On n’imagine pas très bien Fortin, avec sa bonne bouille toute ronde d’épicier jovial, rajoutant un septième oeuf à la demi-douzaine, tout en vouant une admiration sans borne, à un assassin féroce et impitoyable, faisant exécuter des hommes devant leurs femmes et leurs enfants rassemblés, doctrinaire psychorigide, un temps directeur de la prison de la prison de le Cabana, à La Havane...



    Témoin clef de cette période, le père Javier Arzuaga, aumônier de la prison de la Cabaña, aura mis près de cinq décennies à rompre le silence. Dans Cuba 1959 : La Galera de la Muerte (Cuba 1959. Le couloir de la Mort), publié l’année dernière à Porto Rico, celui qui recueillait les confessions des condamnés et les accompagnait dans leurs derniers instants affirme que des dizaines d’entre eux étaient innocents :


    « Le Che n’a jamais cherché à dissimuler sa cruauté, souligne-t-il. Bien au contraire. Plus on sollicitait sa compassion, plus il se montrait cruel. Il était complètement dévoué à son utopie. La révolution exigeait qu’il tue, il tuait ; elle demandait qu’il mente, il mentait. » A la Cabaña, lorsque les familles rendent visite à leurs proches, Guevara, comble du sadisme, va jusqu’à exiger qu’on les fasse passer devant le mur d’exécution, maculé de sang frais... » L’Express, 29.07.17

    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 7 octobre 2017 11:09

      @Pierre Sanders

      Il est intéressant de noter comment les points de vue teintés d’idéologies aveuglent sur la vérité des faits. Certains doivent trouver les « révolutions » tellement romantiques ^^


    • Pierre Sanders Pierre Sanders 7 octobre 2017 13:16

      @bouffon(s) du roi


      Il y a du déni de réalité et de la dissonance cognitive - c’est un concept que que j’ai découvert en marge de débats sur le 11 septembre - dans ces attitudes. Il en a été beaucoup question sur Agora-Vox en 2015. Moi, ça ne m’intéresse pas le côté complotiste, mais du point de vue de plus psychologie des opinions publiques, c’est très très intéressant. A mon avis, bien sûr.

    • McGurk McGurk 7 octobre 2017 18:21

      @bouffon(s) du roi

      Bah ouais forcément glamour d’avoir une tête au bout d’une pique !


    • McGurk McGurk 7 octobre 2017 18:22

      @Pierre Sanders

      Ca s’appelle le nihilisme. Il est très fort à ce jeu.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 8 octobre 2017 18:32

      @Pierre Sanders

      Oui, déni de réalité et dissonance cognitive, c’est bien ça. Rien que sur ce fil de discussions, c’est remarquable. Surtout que les sources ne manquent pas, mais il y a des mythes nécessaires, il faut croire.


    • McGurk McGurk 8 octobre 2017 18:34

      @bouffon(s) du roi

      Mythes ou mythos ?


    • phan 8 octobre 2017 18:53

      @bouffon(s) du roi
      Souvent ces « combattants pour la liberté » ont besoin des prétextes pour exprimer leur obscénité de mythoman


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 8 octobre 2017 19:22

      @McGurk

      Intéressante remarque.
      Les deux sont possibles, car nous sommes tous, dans une certaines mesure, « mythomanes », bien que la mythomanie se définit comme "une tendance plus ou moins volontaire et consciente aux mensonges et à la création de récits imaginaires« , or croire aux mythes n’est pas forcément volontaire et conscient.

      Citons

      • Tout peuple est gouverné, et par là appelé à approuver, même à travers des mythes : historiographiques, idéologiques, de fondation, de valeurs. Ce sont des mythes qui lui sont propres, nés de mystifications et de bouleversements introduits dans son instruction de base, donc absorbés dès les premières années d’école et transmis à la descendance. Ces mystifications se sont consolidées ainsi, de génération en génération.
      • [...]
      • Le propagandiste ne doit pas se limiter à modifier les croyances et les valeurs des personnes, il doit les inciter à participer irrationnellement à une action dont elles ne connaissent ni ne contrôlent les véritables objectifs, dans une atmosphère non pas de réalité mais d’adhésion à un mythe, une adhésion non pensante, ou en tout cas non pensante de manière autonome. Dans la société moderne, celui qui agit n’est pas celui qui pense.
      • [...]
      • En particulier, l’enracinement de mythes et le déclenchement de réflexes conditionnés 798/2442 peuvent être accompagnés d’un travail de préparation psychologique sur les groupes activistes de la part du propagandiste afin que l’action de masse s’opère au moment venu. Par « mythe », nous entendons une vision partagée, identifiante, exaltante et holistique (explicative du monde et de l’homme, et en même temps téléologique) – comme il en a été des visions léninistes, maoïstes, nationales-socialistes et fanaticoreligieuses.
      • Étant donné que l’homme est en réalité un « divisé », qu’il a une structure semi-assemblée, subsistante comme un ensemble de contradictions, de tels mythes peuvent être enracinés efficacement chez une personne même en présence de valeurs contraires.

       »Neuro-esclaves - Techniques et psychopathologies de la manipulation politique, économique et religieuse"

    • L'enfoiré L’enfoiré 8 octobre 2017 20:08

      @Pierre Sanders bonsoir,
       Que représente le Che ?
       Un mythe, une icône avec romantisme qui sans cela n’existerait plus dans l’esprit des gens.
       Toutes ces sortes d’hommes ne savent que faire la révolution mais ne pourraient pas gouverner.
       S’il n’était pas mort, il se serait peut-être finalement opposé à Fidel Castro pour cause de jeu de toujours plus de radicalisme en tant qu’un de ses ministres.
       La diplomatie et la science du compromis ne font pas partie de ce genre d’homme.
       La révolution, la seule opportunité... et la cruauté comme outil à ce genre de management.
       Regardez l’histoire de la Russie à partir de Lenine, Trotsky et les autres.
       On finit toujours par s’entretuer dans ce milieu...


    • phan 8 octobre 2017 20:20

      @bouffon(s) du roi
      C’est normal, l’autre côté sombre de la Force, ils ont inventé le mythe de Rambo ou de Wonder Woman alias Jessica Lynch.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 octobre 2017 19:23

      @FreeDemocracy

      Hein, de quoi me parlez-vous ? Je ne fais partie d’aucune team et encore moins de magiciens ^^

      Le romantisme sanglant, effectivement.
      La plupart de gens n’ont jamais vécu de « révolution » si ce n’est que par l’abstraction intellectuelle, ce qui la teinte de romantisme, et rarement de réalisme.
      Quant à votre mépris, je vous y laisse bien volontiers smiley


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 octobre 2017 19:24

      @phan

      Exact, mythe contre mythe, mais le pouvoir ..ah le pouvoir ^^


    • McGurk McGurk 9 octobre 2017 20:11

      @FreeDemocracy

      C’est un mystère d’ailleurs, il ne soutient pas la révolution française alors qu’il adhère à fond aux autres...


    • phan 9 octobre 2017 22:56
      @McGurk
      C’est un mystère d’ailleurs, il ne soutient pas la révolution française alors qu’il adhère à fond aux autres...
      Nous devons aux révolutionnaires français la déclaration universelle des droits de l’homme qui est tout juste une déclaration d’intentions à usage externe seulement. Leurs petits-fils siègent à l’Union Européenne où on s’inspirent beaucoup de leurs idées. Les autres membres de l’UE sont des descendants d’esclavagistes, de colonisateurs, de corsaires et j’en passe. Ces messieurs n’ont jamais renié leurs géniteurs ni les atrocités qu’ils ont commises. Pourtant ils dorment du sommeil des justes et donnent des leçons d’humanisme aux autres. Où va donc se nicher le cynisme ? En tout cas aux coupeurs de têtes de Daech ils ne manquent que la guillotine ou le juste-au-corps mais lisons d’abord.

    • McGurk McGurk 9 octobre 2017 23:03

      @phan

      Même destin que Robespierre smiley .


    • phan 9 octobre 2017 23:15

      @McGurk
      Non, même destin que Saint Just : Les hommes meurent, les corps redeviennent poussière, mais les idées restent et gouvernent le monde.


    • McGurk McGurk 9 octobre 2017 23:39

      @phan

      Heureusement que ses idées sont passées à la trappe^^ Un rat en moins c’est déjà ça.


    • phan 10 octobre 2017 00:03

      @McGurk
      Pourtant ces « rats » soutenaient à fond la « Révolution » française : vous êtes un « montagnard » de contradictions, un contre-révolutionnaire ou un réactionnaire en somme !


    • McGurk McGurk 10 octobre 2017 00:08

      @phan

      Ouais enfin elle a vite dérapé cette « révolution » française n’est-ce pas ?

      Je ne suis ni révolutionnaire ni réactionnaire, je ne clame pas que la destruction de la société ou la mort de milliers de gens soit nécessaire pour la transformer.

      D’ailleurs où est votre « contradiction » ?


    • phan 10 octobre 2017 00:31

      @McGurk
      Relisez vous :
      C’est un mystère d’ailleurs, il ne soutient pas la révolution française alors qu’il adhère à fond aux autres...
      Le Che n’avait jamais clamé la destruction de la société, c’était Juste quelqu’un qui luttait contre l’oppression et la tyrannie des Yankees génocidaires et leurs minables larbins.


    • phan 10 octobre 2017 01:21

      @FreeDemocracy
      Bonsoir FD,
      Un beau poème de Victor Ayoli

      God blesse America

      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Sitting Bull le guerrier, et toi Geronimo,
      Et les millions d’Indiens chassés comme animaux,
      Massacrés par le plomb, par la croix, par la gnôle,
      Par les loques données chargées de variole.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque s’écroule en feu le World Trade Center,
      Orgueil de la nation des voleurs de vos terres …
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Esclaves noirs trimant dans les champs de coton,
      Achetés, exploités et payés au bâton,
      Humiliés, niés, traités pire que bêtes
      Par des culs bénis blancs crispés sur leur gâchette.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque s’écroule en feu le World Trade Center,
      Orgueil de tous ces Wasps qui ont forgés vos fers…
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Salvador Allende, du fond de ton tombeau,
      Et vous, Chiliens, assassinés par les Rambo
      Lâchés sur vos richesses comme des chiens féroces
      Pour que vos exploiteurs puissent rouler carrosse.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque s’écroule en feu le World Trade Center,
      Orgueil des spadassins de Henri Kissinger…
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Paysans communistes nés en Indonésie.
      Vous étiez un million accusés d’hérésie,
      Massacrés pour avoir soutenus Sokarno
      Alors que les yankees préféraient Suharto.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque s’écroule en feu le World Trade Center,
      Orgueil du dollar roi qui nourrit les gangsters…
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Héroïques soldats paysans du Viet-Nam.
      Vous avez écrasé l’armée de l’Oncle Sam,
      Vous avez triomphé de cette soldatesque
      De violeurs, de tueurs et de pasteurs grotesques.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque tombent enfin les murs du Pentagone,
      Vains remparts de la vanité anglo-saxonne…
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Enfants crevants de faim des faubourgs irakiens,
      Disputant la pitance aux vautours et aux chiens,
      Depuis que la « croisade » menée par l’Oncle Sam
      Massacre les civils pire qu’au temps de Saddam.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque tombent enfin les murs du Pentagone,
      Qui vous envoie missiles et bombes félonnes…
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Paysans, ouvriers, écoliers yougoslaves,
      Que les bombes yankees écrasaient dans les caves,
      La défense du “ Droit ” fut un bon alibi :
      L’ordre americana règne sur la Serbie.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque tombent enfin les murs du Pentagone,
      Qui ne supporte pas de pensées autochtones.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Civils vitrifiés par la Bombe yankee
      Rayant Hiroshima comme Nagasaki
      Non pas, comme il fut dit, pour terminer la guerre
      Mais pour tester sur vous les horreurs nucléaires.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque les feux du ciel par des mains fanatiques
      En un bouquet de mort tombent sur l’Amérique.
      Relève-toi ! Debout, peuple des Zuhessa !
      Libère-toi des fers, des chaînes de forçats
      Dans lesquels te maintient l’ultra capitalisme
      Par sa télé débile et son consumérisme.
      Renverse le pouvoir aveugle du dollar
      Et celui des banquiers et boursiers vicelards.
      Rafale les “ chairmen ” des multinationales
      Lui ravagent le monde par leurs actions bestiales.
      Demande-toi enfin, réflexion citoyenne,
      Pourquoi donc ton pays suscite tant de haine !
      Redevient cet ami qui nous a fait rêvé,
      Qui a laissé sa vie pour venir nous sauver.
      Tu viens du monde entier, partout tu as des frères.
      Valent-ils moins que toi ? Arrache tes œillères
      Afin que la statue prénommée Liberté
      Ne tourne plus le dos à la Fraternité.

      Victor Ayoli


    • McGurk McGurk 10 octobre 2017 01:25

      @phan

      Mais alors pourquoi a-t-il tué et ce plus que de raison ?


    • phan 10 octobre 2017 01:26

      @FreeDemocracy
      Bonsoir,
      Un poème de Victor Ayoli :

      God blesse America
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Sitting Bull le guerrier, et toi Geronimo,
      Et les millions d’Indiens chassés comme animaux,
      Massacrés par le plomb, par la croix, par la gnole,
      Par les loques données chargées de variole.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque s’écroule en feu le World Trade Center,
      Orgueil de la nation des voleurs de vos terres …
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Esclaves noirs trimant dans les champs de coton,
      Achetés, exploités et payés au bâton,
      Humiliés, niés, traités pire que bêtes
      Par des culs bénis blancs crispés sur leur gâchette.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque s’écroule en feu le World Trade Center,
      Orgueil de tous ces Wasps qui ont forgés vos fers…
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Salvador Allende, du fond de ton tombeau,
      Et vous, Chiliens, assassinés par les Rambo
      Lâchés sur vos richesses comme des chiens féroces
      Pour que vos exploiteurs puissent rouler carrosse.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque s’écroule en feu le World Trade Center,
      Orgueil des spadassins de Henri Kissinger…
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Paysans communistes nés en Indonésie.
      Vous étiez un million accusés d’hérésie,
      Massacrés pour avoir soutenus Sokarno
      Alors que les yankees préféraient Suharto.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque s’écroule en feu le World Trade Center,
      Orgueil du dollar roi qui nourrit les gangsters…
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Héroïques soldats paysans du Viet-Nam.
      Vous avez écrasé l’armée de l’Oncle Sam,
      Vous avez triomphé de cette soldatesque
      De violeurs, de tueurs et de pasteurs grotesques.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque tombent enfin les murs du Pentagone,
      Vains remparts de la vanité anglo-saxonne…
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Enfants crevants de faim des faubourgs irakiens,
      Disputant la pitance aux vautours et aux chiens,
      Depuis que la « croisade » menée par l’Oncle Sam
      Massacre les civils pire qu’au temps de Saddam.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque tombent enfin les murs du Pentagone,
      Qui vous envoie missiles et bombes félonnes…
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Paysans, ouvriers, écoliers yougoslaves,
      Que les bombes yankees écrasaient dans les caves,
      La défense du “ Droit ” fut un bon alibi :
      L’ordre americana règne sur la Serbie.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque tombent enfin les murs du Pentagone,
      Qui ne supporte pas de pensées autochtones.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Civils vitrifiés par la Bombe yankee
      Rayant Hiroshima comme Nagasaki
      Non pas, comme il fut dit, pour terminer la guerre
      Mais pour tester sur vous les horreurs nucléaires.
      Pourquoi donc riez-vous ?
      Et applaudissez-vous ?
      Lorsque les feux du ciel par des mains fanatiques
      En un bouquet de mort tombent sur l’Amérique.
      Relève-toi ! Debout, peuple des Zuhessa !
      Libère-toi des fers, des chaînes de forçats
      Dans lesquels te maintient l’ultra capitalisme
      Par sa télé débile et son consumérisme.
      Renverse le pouvoir aveugle du dollar
      Et celui des banquiers et boursiers vicelards.
      Rafale les “ chairmen ” des multinationales
      Lui ravagent le monde par leurs actions bestiales.
      Demande-toi enfin, réflexion citoyenne,
      Pourquoi donc ton pays suscite tant de haine !
      Redevient cet ami qui nous a fait rêvé,
      Qui a laissé sa vie pour venir nous sauver.
      Tu viens du monde entier, partout tu as des frères.
      Valent-ils moins que toi ? Arrache tes œillères
      Afin que la statue prénommée Liberté
      Ne tourne plus le dos à la Fraternité.

      Victor Ayoli


    • phan 10 octobre 2017 01:54

      @McGurk
      Dans les mois qui suivent la Révolution qui renversa le dictateur Fulgencio Batista en 1959, Guevara est désigné procureur d’un tribunal révolutionnaire. Connaissez vous des procureurs cléments ?
      Donnez moi quelques chiffres d’épuration à la Libération en France, et le nombre de femmes accusées de collaboration et tondues et votre mémoire fait défaut pour le génocide vendéen.
      Connaissez vous le nombre d’Innocents dans les couloirs de la mort aux États-Unis ?


    • McGurk McGurk 10 octobre 2017 02:05

      @phan

      Mais dites-moi, est-on simplement dans la surenchère du « type qui a fait le plus de morts » ? Ou bien reconnaîtra simplement que ce type était simplement un monstre qu’on ose glorifier ?

      Et puis je vous ferai remarquer qu’on s’écarte un peu trop du sujet.

      Qu’il ait été désigné « procureur » et encore plus d’un « tribunal révolutionnaire » (je gage que vos informations son vraies) me montre à quel point tout ça n’était une gigantesque farce....cauchemar pour ceux du « mauvais côté de la barrière ». Encore beaucoup d’arbitraire...


    • Spartacus Spartacus 7 octobre 2017 10:14

      Combien de gauchistes idolâtrent un un meurtrier sadique assassin de masse ?


      Les cocos avec leur pulsions criminogènes frustrées sont toujours prêt à idolâtrer tous les pires assassins politiques de la terre...

      Le Che était l’exécuteur et le bourreau de Castro. 
      Il a été surnommé « Le Boucher de La Cabana » pour son règne brutal sur la prison de La Cabana, où des dissidents politiques, y compris des artistes et des musiciens, des intellectuels ou des syndicalistes comme ceux qui l’idolâtrent aujourd’hui, ont été torturés et tués.

      Les gauchistes sont tellement investis dans l’idéologie primaire qu’ils ne se préoccupent jamais de vérifier les conséquences réelles de l’application du communisme....


      Il préfèrent un « symbole de résistance » fut-il une pourriture d’assassin abjecte du moment qu’il colle à l’illusion.

      Imaginons les pleurs des familles des milliers de gens qu’il exécutées. les survivants du goulag des Caraïbes de Castro qu’il a contribué à enfermer, ceux qui ont subit la terreur communiste lire ce texte...

      Derrière le stylo il y a des idiots-utiles aux idéologie criminogènes qui ne comprennent même qu’ils adorent des monstres pire que Landru.

      • phan 7 octobre 2017 11:00

        @Spartacus
        Un révolutionnaire comme Spartacus en son temps... ! (Bob dit l’âne, pseudo de McNamara)


      • MahlerRaptor 7 octobre 2017 13:24

        @Spartacus


        Si je suis d’accord pour dire que le Che a été un boucher(je ne parle pas du fait que hélas une révolution va être violente). Quel rapport avec le communisme, le che était un agent stalinien et se réclamait lui même de staline. Quels étaient les motifs de guevera ?. La haine en tant que moteur de combat étrange non ?On a jamais su pourquoi Le Che a pris les armes ? Afin de combattre contre les dictatures à Cuba ainsi qu’en Bolivie ? Et remplacer ces dictatures par quoi, par qui, sur quel programme ? On ne le saura jamais, il n’avait aucun programme réelle à part des motifs haineux, mais on ne bâti rien de concret sur ça.
        Le gars a basé tout une « idéologie » pourrie et anti marxiste sur la théorie des foyers, une lutte armée qui avait pour lieu de point de départ la campagne pour se diriger vers la ville, donc d’une révolution fantasmagorique apportant des champs et des forêts la conscience aux prolos de la ville(totalement foireux, marx doit se retourner sans sa tombe). C’était un truc réaction venant d’un autre âge, mais qui avait la côté chez tous les intellectuels d’extrême gauche des années 1960 dont une bonne partie étaient des recyclés du stalinisme. Les fils à Papa gauchiste(qui existent toujours) avaient des érections devant tous les portais de tous ces dictateurs tiers mondistes(ça n’a guère changer, Castro avant qu’il crève, Chavez même si beaucoup moins barbare que le che, pas vraiment barbare même, et bien sur encore le Che). Le guevarisme était basée sur la propagande armée avec une haine hystérique contre le méchant « colonisateur blanc. Notre cher guevara et son copain sartre considérait que tuer un européen comme ça n’importe lequel sans aucune raison était un acte révolutionnaire. C’était cela »l’humanisme" de Guevara. C’était à la mode à l’époque hélas cette théorie, qui n’était pas subversive mais représentation le stalinisme décomposé avec ses curés gauchistes hystériques. En plus toutes ces libérations nationales ont tués et massacrés des civiles sans aucune raison ainsi que leurs propres ouvriers en mettant en place de nouvelles bourgeoisie. Non vraiment rien de marxiste là dedans, les gauchistes soutiennent encore le ché avec leurs copains staliniens, les communistes non. Toute façon l’idéologie marxiste était globalement morte à la moitié des années 1920 avec la contre révolution russe et dans le mouvement révolutionnaire, et à part quelques penseurs, personnes elle a été très peu représentée.

      • Spartacus Spartacus 7 octobre 2017 13:48

        @MahlerRaptor

        Un assassin sanguinaire contre un assassin intellectuel ?

        Le Ché versus Marx...

        Marx a tué avec son stylo plus de gens en faisant croire un monde égalitariste utopique et que la première choses à faire est de retirer le droit des autres personnes de faire leurs propres choix.

        Marx a engendré Lénine, Staline, Castro, Pol Pot, le Ché 100 millions de morts, et des idiots-utile à la cause criminogène comme Fortin, des gens qui considèrent que les gens ne sont que des animaux à domestiquer par le totalitarisme ou à éliminer par la coercission...

        Il y a encore des Kim Jong II, Mugabé, Maduro et Farc de nos jours. 

        Lenine est le point de départ Marxiste d’un abattage massif d’humains d’une échelle inconnue auparavant...

        Une horreur absolue...


      • MahlerRaptor 7 octobre 2017 14:19

        @Spartacus

        Marx un égalitariste ? Vous plaisantez j’espère, Marx se moquait de l’égalité entre les hommes et autres conneries pour « socialiste » romantique. Vous n’avez rien compris à marx et au marxisme. Le communisme ne sera jamais l’égalité entre les hommes et autre fadaises rousseauistes et bourgeoise. Marx et Engels et d’autres marxistes répétaient bien que l’égalité était avant tout un concept bourgeois. C’est drôle d’un libéral qui se plaint(à juste titre) que beaucoup de gens disent n’importe quoi sur le libéralisme mais fait pareil sur le marxisme. Quand on part d’une position où on exige l’honnêteté intellectuelle et l’importance de la véracité exacte d’une définition d’un concept on ne se permet pas de dire n’importe quoi sur une autre théorie(ici le marxisme que vous confondes avec l’étatisme d’après ce que j’ai pu voir) sinon ne vous plaignez pas de ne pas être crédible auprès des gens de gauche ou autre. Le libéralisme, le marxisme et le fascisme sont surement les trois théories politiques(et économiques mais le fascisme n’est pas vraiment une théorie économique) les plus mal connues et où on dit tout et n’importe quoi dessus. Déjà mettre marx et pol pot dans le même panier c’est ridicule, pol pot le rousseauiste qui veut une société non industrialisé, égalitariste avec uniquement des paysans alors que marx base sa théorie sur l’industrialisation et la classe ouvrière c’est une blague ?

        Lénine oui était bien marxiste mais il a fait des erreurs fatales, en effet, et pour reprendre ce que j’avais dit dans un débat sur le marxisme sur agoravox tv, Lénine et les bolcheviques réalisent très bien le concept de Marx de révolution double, une révolution antiféodale où la bourgeoisie est aidée par le prolétariat(cas en france de 1848 par exemple, révolution bourgeoise avec intervention du peuple) à la différence que la si Lénine réalise économiquement le capitalisme il garde le pouvoir du prolétariat au pouvoir, en 1917 il n’y a plus de raison pour que seul la bourgeoisie reste au pouvoir, d’autant qu’il attend la révolution en occident et particulièrement en Allemagne et que en 1905 la bourgeoisie avait failli au niveau politique. On est donc dans le schéma de révolution double avec le prolétariat au pouvoir réalisant les taches économiques de la bourgeoisie. Après justement avec l’isolement de la révolution et tout les travers qu’il va y ’a avoir la pouvoir bolchevique va petit à petit se retourner contre la révolution et devenir peu à peu contre révolutionnaire et 1925 avec la bolchevisation des Partis on rentre pleinement dedans. Le retournement de situation est le massacre de CRONSTADT où le pouvoir se retourne contre le prolétariat et n’en est plus le représentant. Le pouvoir aurait pu rester encore « marxiste » si on avait suivit la voie de Boukharine(poursuivre la NEP) et non poursuivre l’industrialisation forcée avec l’accumulation primitive de manière intensive du Capital(Voie de Staline mais aussi préconisée par Trotsky avant). Maintenant vu que vous semblez considérer lénine uniquement comme un criminel, sachez que l’aspect très violent du bolchevisme s’explique par beaucoup de facteurs mais deux sont importants, on est dans une société très obscurantiste et surtout de type asiatique(ils ont pas le même rapport à l’individu ni à certaines idées occidentales modernes) et la première guerre mondiale et sa violence qui a complètement dénaturée la valeur de la vie humaine en rentrant dans un cycle d’hyper violence, ce qui se répercutera dans la société soviétique donc votre abatage de Lénine la première guerre mondiale avait déjà été une boucherie des etats capitalistes classiques

        Quand aux bolcheviques malgré tout ils ne maîtrisaient pas totalement Marx, ils ne connaissaient que le livre I du Capital hors le Livre III du Capital vient contredire beaucoup de décisions qu’ils ont prises, car ils ont fait du livre I un manuel de planification économique de leur société, planification contredite par le livre III(et je n’ose imaginais si ce dernier avait pu être complet comme prévu) qui nie la conception« ricardienne » du Capitalisme ce qui a permis de faire dériver le pouvoir vers les fanatiques de l’acier si importante pour les planificateurs staliniens.Le Stalinisme idéologie totalement capitaliste issue des dévotions de la 2ème internationale et son culte de l’Etatisme permet de faire passer une société globalement féodale au Capitalisme dans sa phase intensive, permettant de réaliser la révolution agraire à travers l’accumulation primitive du Capital(l’industrialisation de l’URSS, bah c’est juste une phase capitaliste que l’on retrouve dans le livre I du Capital,c’est comme je l’ai dit l’accumulation primitive du Capital), qui dans la conception marxiste(dans très peu parle) est la condition de la réalisation du capitalisme, le capitalisme s’est la révolution agraire, et une société devient totalement capitaliste quand la population active dans l’agriculture est de moins de 10%, chose qui était loin d’être le cas à l’époque de Marx ni même en 1913 à la veille de la guerre(y compris aux Etats Unis). Ce que l’Etat soviétique a fait subir à ses propres paysans russes dès 1928 avec son accumulation primitive, est que les pays capitalistes classiques ont réalisé au 20eme siècle. Grâce à l’impôt, les monarques absolutistes éclairés broyaient leur paysannerie pour financer l’accumulation. C’était une réponse aux sociétés civiles « protestantes », dont la prospérité reposait sur la capitalisation antérieure de l’agriculture. Tous les pays où les PC ont été fort ont été des pays à tradition monarchiste éclairée(ou absolutiste) là où il fallait capter l’agriculture pour industrialiser à fond les pays, en france ça ne viendra que après la guerre, le « gaullo-communiste » ce n’est que ça, une idéologie capitaliste visant à industrialiser la France pour la faire passer en phase intensive du Capitalisme.

        Le « Marxisme » vulgaire qu’est le stalinisme(et qui a été l’idéologie de tous les mouvements dits « communistes » plus ou moins gauchistes comme Mao) devient comparable aux Lumières Françaises, il est l’idéologie politique d’une révolution politique de type bourgeois dans un contexte et des pays bien déterminés(le libéralisme classique en 1917 ou en 1949 dans la chine de Mao était dépassé vu le contexte et la bourgeoisie classique faillait à sa tache, voila pourquoi ces révolutions de type capitalistes n’ont pas pris la même forme que la révolution française par exemple avec idéologie libérale). Je simplifie bien sur car ça demanderait une grosse description et un com bien bien long. Si il faut rajouter des explications j’en rajouterai dans d’autres coms.


      • MahlerRaptor 7 octobre 2017 15:16

        Une petite citation de Lénine d’ailleurs à propos de l’égalité(enfin vous carrément l’égalitarisme) qui pour vous est une conception marxiste : "Quand on dit qu’il ressort de l’expérience et du bon sens que les hommes ne sont pas égaux, on entend par égalité celle des aptitudes ou bien l’identité des forces physiques et des dons intellectuels des hommes. Il va de soi qu’en ce sens les hommes ne sont pas égaux. Aucun homme de bon sens et aucun socialiste ne l’oublie(...) Il est absurde de penser que la société socialiste réalise l’égalité des forces et des aptitudes humaines.« 

         »Le dogme de l’égalité humaine ne fait pas partie du communisme" J.B.S. Haldane généticien britannique(donc pas n’importe qui) dans son Darwin on slavery


      • Spartacus Spartacus 7 octobre 2017 16:52

        @MahlerRaptor


        Heureusement que c’est simplifié ! Imaginons que ce ne le soit pas....sic !   smiley

        « l’aspect très violent du bolchevisme s’explique » « ils ont pas le même rapport à l’individu »..

        ben voyons ! Lénine était donc un martyr !
        Le déni et l’excuse des pires débiles de la terre....
        Vous vous y associez semble t-il.... 
        Il a engendré la terreur, créé les camps de concentration parce qu’il y était obligé. Ben voyons !
        Lénine a tué des gens « pour leur bien »... Evidemment  smiley


      • MahlerRaptor 7 octobre 2017 18:34

        @Spartacus

        Aucun argument sur ce qu j’ai dit c’est hallucinant, vous virez ce qui vous gène(quand ça montre l’aspect Capitaliste des régimes staliniens et autres) si vous arrivez pas à suivre un argumentaire retournez à l’école, à quoi ça sert de venir sur agora si c’est pour échangez deux lignes ? J’ai jamais dit que Lénine était un martyre je suis même sévère à son égard mais j’en fait pas un méchant(ni un gentil), je précise bien que les erreurs des bolcheviques, que eux même se retournent contre leur révolution, massacrent à Kronstadt et ont ouvert la voie au mangeur d’aciers staliniens. Expliquez une situation ne veut pas dire approuver. Mais c’est bien la première guerre mondiale qui détruit toute valeur humaine, et ça c’est pas la faute des bolcheviques mais de vos amis les Capitalistes, l’aspect même asiatique de leur mentalité montre que justement un européen n’aurait pas agit pareil, donc que marx déjà et même Luxembourg ou bordiga ça aurait été bien différent. D’ailleurs sur la citation que vous faites de moi vous enlevez bien l’aspect sur la première guerre mondiale, on voit que ça vous gène. Au lieu de prendre du recul et et surtout de placer la révolution russe en parallèle lds immenses massacres de la guerre mondiale, vous préférez nous récitez les camps de concentration, la terreur via la Tcheka sans expliquer les raisons de son apparition et surtout du fait que on y trouvait des anarchistes ou d’autres socialistes non membres du parti de Lénine. Vous faites de l’histoire sélective et people avec les "grands massacres, la terreur sans jamais la remettre dans le contexte" vous faites de l’histoire une religion, lutte du bien contre le mal, exactement comme les gauchistes(les libéraux et les gauchistes se ressemblent décidément tellement). Vous devez aussi détester napoléon car y’a eu des morts, jules césar car des morts etc... Genre l’histoire se construit par des roses, on est en pleine première guerre mondiale et sortie de celle ci et la Russie est attaquée de tous les cotés, réveillez vous. Vous devriez sortir du livre noir du communisme qui est d’un mauvais, vraiment pas un livre d’histoire. Une compilation grossière avec des chiffres sortis comme ça pour appâter le chalant et plaire aux gens qui confondent histoire et secret story. L’histoire c’est pas un torchon poubelle fait comme un magasine people. On plaignait les méchant paysans qui se font tuer sans dire que eux même pratiquent le massacre gratuit commissaires politiques envoyés à la campagne(faut pas s’étonner d’une escalade de violence). Je vous rappelle que lors de la prise de pouvoir de Lénine la majeur partie de la population est contente d’être débarrassés du tsarisme responsable cynique d’une grande  misère et de millions de morts sans nom dans la boucherie de 14. Ah oui et le salaud de Lénine qui menace de faire fusiller ceux qui n’obéissent pas aux ordres de prendre le centre de pétrograde. Mais il est vrai que les généraux tsaristes au front offraient du thé aux soldats qui refusaient de se jeter au devant des balles tout en jouant de la mandoline, c’est bien connu. C’est est facile de prendre comme ça des mouvements de répression contre les ouvriers puis les paysans mais ça n’en fait pas une analyse objective de la révolution, c’est au mieux de la pleurnicherie propagandiste comme les gauchistes ont le secret.


        Entre la prise de pouvoir des bolcheviques et 1921 il se passe pleins de choses qui s’ingèrent pouvoir ou justifient mesures de terreur et répression : on a le droit aux rimes et incursions de l’armée blanche, des attentats terroristes anarchistes, le fait que les paysan ne veulent pas’alimenter les villes, les interventions des autres pays impérialistes, Il est beaucoup trop simple de présenter les bolcheviks comme des buveurs de sang et mangeurs d’enfants. Oui il y’a eu des massacres, parfois mêmes pas vraiment justifiés, opportunistes et qu’il faut critiquer mais ce n’est pas pourtant la révolution russe est une abomination et doit être jetée à mes yeux. Dans chaque révolution il y’a des risques qu’elle ait sa Vendée, ses victimes innocentes, dans une phase pas toujours équivoque des deux côtés avec les "on te provoque et on fait de la répression". Si c’est bien évidemment malencontreux , encore faut il mettre ça en comparaison des grandes « Vendées » capitalistes comme le massacre des Juifs lors de la seconde guerre mondiale, les massacres de la première guerre mondiale, Hiroshima et Nagasaki, le bombardement de Berlin en 1945, le génocide des indiens d’Amérique, ou encore l’occupation japonaise en chine par exemple.

        Il y a toujours durant cette révolution comme durant la française en 1793-94, une certaine paranoïa révolutionnaire. L’Historien Nicolas Werth expliqua bien que pour Kronstadt par exemple, que la violence du pouvoir bolchevique a été la conséquence de la panique résultant de situation géostratégique d’Astrakhan. Cette une ville pas loin du bec de la Volga, qui était le dernier obstacle pour empecher que les troupes de l’amiral Koltchak et celles de Dénikine se rejoignent. La grève à cette époque a été tellement importante qu’elle a entraînée l’insubordination d’un régiment entier avec soldats qui assassinèrent plus de 40 responsables bolcheviques .Le nouvel Etat se trouvait de ce fait dans une situation dangereuse près d’une frontière de la guerre civile. L’Horrible Kirov que staline adorera aura le même rôle sinistre que Carrier lors de la révolution française. 

        Alors jouer les vierges effarouchées c’est bien, faire de l’histoire, comprendre le contexte, la guerre, la géopolitique/géostratégie aussi c’est un peu mieux, ça permet de réfléchir et de ne pas se baser sur un pur émotisme digne des émotions artificielles que procure la télé poubelle. Le fait d’ailleurs que vous repreniez que le cas Lenine sur mon argumentaire me prouve que vous n’y connaissez décidément rien au marxisme.



      • Spartacus Spartacus 7 octobre 2017 19:37

        @MahlerRaptor

        Ça dit être une réponse « simplifiée »  smiley smiley
        La longueur de la réponse  juste pour dire « responsable mais pas coupable »... smiley

        « J’ai jamais dit que Lénine .........mais j’en fait pas un méchant(ni un gentil) »..
        Ben évidemment ! un meurtrier de masse n’est ni méchant ni gentil. Nous le savons tous !  smiley
        Evidemment sommes nous tous des non-Marxistes a l’ignorer. Nous sommes tous trop cons et pas assez intellectualisés. Evidemment.


        Vraiment confus de mettre dans les dents les morts et de ne pas les considérer comme quantité négligeable...

        Hélas ! Les faits sont les faits. Historiquement disponibles pendant longtemps. 
        Le Marxiste n’a engendré qu’une succession d’horreur. Et à chaque fois les expériences prétendent que là ce sera le vrai Marxisme et qu’avant précédent, c’était pas le vrai.

        Curieusement n’étant pas un intellectuel savant du Marxisme, j’ai bêtement comparé la Théorie aux résultats.
        Vérifié comptablement les conséquences réelles de l’idéologie, le comportement criminel engendré.

        C’est vrai que le principe central de Marx est que les travailleurs sont pauvres parce que leurs employeurs les ont exploités par des méchants bourgeois avides de leur souffrance. smiley 
        Nulle part dans les trois volumes de la « Capital », il n’y avait eu aucune tentative pour prouver cette niaiserie scientifiquement. 

        Au moins, aujourd’hui, des dizaines d’expériences plus tard, 100 millions de morts après des intellectuels comme toi pourraient peut être évoluer et adopter la conclusion qui s’impose face aux tests grandeur nature ? 

        La promesse illusoire que cette idéologie à la con défend les masses en général, et les pauvres en particulier ne débouche que la misère, la terreur et le totalitarisme.

        Les intellectuels Marxistes n’ont jamais aimé les pauvres ni les gens. C’est l’utilisation de la compassion envers les plus faibles qui les intéresse, pas les individus en tant que tel...

        Les morts comme les pauvres ou les masses ne sont que des mots. Intellectuellement la remise en cause en face des faits ne semble pas de mise...Vrai ?



      • MahlerRaptor 7 octobre 2017 21:26

        @Spartacus

        La longueur de la réponse pour mon précédent com avant celui ci n’avait rien avoir avec le « responsable mais pas coupable » elle expliquait ce qu’était le marxisme et la réalité et pas votre version fantasme d’un marx égalitariste(et puis quoi encore) et que le stalinime mais la suite était capitaliste(mais vous y répondez jamais), à aucun moment vous énoncez des arguments, vous reprenez d’ailleurs les mêmes mots.


        Pour Lénine bizarrement tout mon argumentaire sur l’histoire le contexte tout ça vous le virez vous venez pleurer comme le gauchiste de base sur les vilains libéraux. Quand c’est le capitalisme qui tue étrangement faut pas le remettre en cause, quand c’est Lénine dont une situation de guerre civile effroyable suivant aussi une guerre,  une des pires boucheries c’est juste un meurtrier(vous savez que durant les guerres, les guerres civiles etc on ne s’envoie pas des fleurs, savez vous que l’histoire a été faite dans le sang, j’espère ne rien vous apprendre). Vous savez vous et vos copains gauchistes(vous êtes pareils au fond, même mœurs, culte de individualisme où l’individu a tous les droits, ça donne le soutien aux pires perversions et décadences, vous êtes intolérants et pleurnichards) si vous faites de la religion, la lutte du bien contre le MAL, bouh le mal vous pouvez rejoindre les témoins de Jéhovah, mais lâchez la politique, l’histoire et l’économie. Le Capitalisme japonais a été bien barbare envers les chinois, revoyez les crimes de ces derniers mais non pour vous juste le méchant Lénine responsable juste par lui seul des atrocités, aucune analyse de la machinerie aussi qui se met en place, lénine est omniscient, tous les crimes sont de lui, il voit tout il sait tout. Les libéraux qui nous renvoient à Hegel. Quand je vous lis, j’ai l’impression de voir Jaja mais mode libéral, vous vous ressemblez c’est dingue, lui voit des fachos partout, vous des gauchistes, des coco dès que l’Etat intervient un minimum.


        "C’est vrai que le principe central de Marx est que les travailleurs sont pauvres parce que leurs employeurs les ont exploités par des méchants bourgeois avides de leur souffrance.  Nulle part dans les trois volumes de la « Capital », il n’y avait eu aucune tentative pour prouver cette niaiserie scientifiquement." Mdr marx qui défend les gentils pauvres contre les méchants bourgeois, sérieusement marx n’a jamais eu une analyse aussi manichéenne, vous l’avez prix pour un curée ou quoi ?. C’est les gauchistes qui pleurnichent pas les communistes. La lutte des classes n’est pas moral, marx n’a jamais parlé de gentils pauvre, ni même de pauvre, le marxisme n’en a rien à faire des pauvres, ça veut rien dire, un ouvrier peut être riche et bien gagner sa vie et un petit bourgeois bien pauvre, les salaires les revenus il en avait rien à faire. Il critique plus le Capitalisme que les bourgeois ont il dit lui même qu’ils ont tendance à disparaître sous le capitalisme pour ne rester que des fonctionnaires du Capital. j’ai rien compris dans votre phrase « prouvez ces niaiseries scientifiquement » outre que marx c’est l’anti niaiserie et bien pensisme les 3 livres sont l’analyse du capitalisme, or par cette analyse, ces 3 livres on peut voir que l’URSS mais aussi la chine de Mao etc correspond bien à un pays capitaliste, et pas que avec ces livres mais aussi tout le reste sur le plan théorique.

        Vous parlez des faits et de la comparaison à la théorie(au passage vous avez bien entendu évacuez mes arguments sur l’accumulation primitive du capital appliquée déjà par les despotes éclairés à une époque, de manière moins brutale oui mais ni le même contexte ni la même rapidité, sous staline ça va vite et on est grandement en retard puis la guerre pointe le bout de son nez, la théorie de la double révolution et l’aspect ricardien de la planification bolchevique démontée par le livre trois du capital, de l’étatisme qui n’est pas du marxisme etc. Quand on parle de théorie avec les faits, encore faut il connaître la théorie, sinon on fait aussi dire que Nietzsche est fasciste et que sarkozy est l’héritier d’Hayek, autrement dit des bêtises) Venons en à Mao par exemple, on quitte l’URSS car pour vous c’est du marxisme et en plus vu que les morts ont de l’importance, prenons celui qui quantitativement a fait le plus de morts. Déjà quand on voit que la dictature du prolétariat par la révolution cultuelle c’est la victoire définitive du pragmatisme et du populisme dans le maoisme(deux concepts anti marxiste) en venant remplacer le le déterminisme matérialiste et historique du communisme révolutionnaire

        Le maoisme est la forme théorique d’une alliance politique où les forces paysannes sont majoritaires avec le forces bourgeoises révolutionnaires. Cette théorie montre l’obligation qui fut la sienne de supprimer la barrière réactionnaire composée par ce que on appelait les compradors et l’alliance des intérêts impérialistes ; d’où la mise en théorie de ce que on appelait « le bloc des 4 classes » et bien entendu le fait de ne pas absolument pas donner au prolétariat un rôle politique indépendant. Avec cette théorie l’État chinois devient l’expression administrative et juridique d’un front national composé de différentes classes commandent « ensemble », avec des contradictions qui bien qu’elles s’opposent ne sont pas « antagoniques ». En falsifiant le programme, la tactiques et les principes du marxiste le maoïsme révisa totalement la doctrine ce qui donne une configuration singulière à sa philosophie.

        La philosophie maoiste est basée sur 2 concepts que son la contradiction et l’expérience énonçant un triple héritage dont les éléments riment à 2 périodes de l’évolution de la pensée bourgeoise ainsi qu’à la formation et la progression traditionnelle des doctrines de l’opportunisme invariant.On a donc dans cette philosophe une fusion des thématiques idéologiques venus des problèmes de la révolution démocratique bourgeoise classique, donc la philosophie de la nature humaine(anthropologie) avec son corollaire du principe démocratique ; l’idéalisme gnosologique qui est théorie de la connaissance bassement empiriste qui filtre même avec le kantisme par moment). On a un illuminisme culturaliste où l’on fait l’éloge du progressisme vis à vis de l’obscurantisme moyenâgeux et féodal que l’on veut détruire par une révolution idéologique et un populisme interclassiste venant tout droit de Rousseau. On a aussi des éléments théoriques qui sont pris à la tradition du pragmatisme anglais(comme Dewey), la pratique est considéré comme une donnée de vérité et un déroulement de confirmation de l’expérience et des éléments des sens qui vient changer la réalité sensible et l’accommode aux désires de celui qui la change(volontarisme anti marxiste bien plus proche de l’idéalisme hégelien-sorelien que d’un quelconque à marx)


        Ce patrimoine philosophique n’est que la matérialisation dans le domaine théorique du retard de la révolution démocratique bourgeoise en Chine qui s’est faite à l’époque de l’impérialisme, et le déroulement concomitant et parallèle de la pensée bourgeoise euro-américaine qui est divisée entre le subjectivisme du petit bourgeois rentier et consommateur , qui se voit supprimé de la production, dont l’individualisme abject n’a d’égal que son hostilité pour tout ce qui est d’ordre historique et l’opportunisme belliqueux des dirigeants des grands conglomérats capitalistes, dont le dynamisme est l’expression de l’extension permanent de la bourgeoisie qui est sur la voie progrès tendant sous la concurrence et de la baisse tendancielle de son taux de profit, à agrandir sans cesse la base de son accumulation. Et pour finir ce patrimoine est fait partie de la tradition opportuniste dont on peut suivre l’évolution depuis Lassalle et Proudhon jusqu’au révisionnisme intégral de la doctrine marxiste entrepris par Staline dont il a obligé la direction de l’internationale dégénérée à adopter par la direction de l’Internationale dégénérée, dont le maoïsme s’est toujours proclamé l’héritier légitime en passant par bien entendu par les révisionnismes social démocrates Bernstein, Kautsky sont le stalinisme n’est finalement l’expression bâtarde la plus poussée au niveau Etatique. Et je pourrais encore en dire sur la philosophie maoiste puis la chine maoiste en elle même. 




      • MahlerRaptor 7 octobre 2017 21:27
        Message trop long, j’ai du le couper en deux, car il dépassait les 10 000 caractères

        En résumé le maoisme est comme le libéralisme d’Hayek, le keynésianisme, la social démocratie, le gaullisme etc une idéologie bourgeoise qui correspond à un contexte dans un pays donné à une époque bien précise donc les 100 millions de morts(faut arrêter avec ce chiffre) sont des morts du capitalisme, et certainement pas du socialisme donc les « intellectuels » comme moi sont dans leur botes, l’expérience est bourgeoise et non socialiste.

      • oncle archibald 7 octobre 2017 21:29

        @Spartacus : avez vous remarqué que les développements de @ MahlerRaptor sont exactement comme les discours de Castro ? une diarrhée verbale qui dure des heures et à laquelle seuls les initiés, les élus en somme, font semblant d’avoir compris quelque chose. Ils se font réveiller toutes les 5 minutes pour crier « viva Fidel » et se rendorment aussitôt, comme tout le monde finalement.


      • MahlerRaptor 7 octobre 2017 21:50

        @oncle archibald

        Quand on a pas d’arguments on s’en prend à la taille, tellement facile, critiquer d’un air moqueur ça fait bien. Sauf que quand on débat, surtout avec des gens bornés, et bien il faut de la consistance, il faut argumenter(si un débat c’est deux lignes et bien vous ne savez pas ce qu’est un débat) surtout sur un sujet aussi complexe que le marxisme où on a le droit à des conneries. Vous croyez sincèrement qu’il faut deux lignes pour expliquer en quoi le maoïsme était une idéologie bourgeoise ? Et non on est pas des élus, c’est pas compliqué, je n’utilise pas un langage Hégelien. Heureusement que quand j’ai lu Hayek par exemple j’ai pas décroché au bout de deux lignes, car quand il argumente son propos il écrit. Si vous n’êtes pas capable d’argumenter car vous ne voulez pas démordre de votre idée « méchant marxisme » c’est votre faute mais pas la mienne.

      • MahlerRaptor 7 octobre 2017 21:53

        @oncle archibald

        vous avez qu’à démonter mes arguments par d’autres arguments, mais bon visiblement c’est pas pour aujourd’hui. Pour ça que je préfère débattre sur agoravox TV, y’a un peu plus de gens ouverts et qui n’ont pas peur du débat(c’est même souvent des gens d’extrême droite où que certains qualifiaient comme tels et le méchant marxiste que je suis ne les insulte pas, débat avec eux et en apprécie pas mal). Par contre les libéraux et les gens d’extrême gauche sont très peu ouverts au débats et s’expriment toujours de la même façon c’est lassant.

      • pipiou 7 octobre 2017 21:58

        @MahlerRaptor
        « le maoïsme était une idéologie bourgeoise »

        Pour assener ce genre de bêtise il faut vraiment rien connaitre au sujet.
        Et ce n’est pas en écrivant des tartines que vous serez plus crédible.


      • MahlerRaptor 7 octobre 2017 22:14

        @pipiou

        Et pourtant si, si vous aviez lu vous saurais où le maoiste prise ses sources philosophiques. C’est fou ça aucun arguments, juste l’excuse des « tartines »(c’est loin d’être extrêmement long) ce qui est contradictoire comme reproche, vous me reprochez cette affirmation et comme la justifier si elle est aussi longue que l’affirmation ? Ces excuses de « commentaires trop longs » etc c’est un peu comme le « facho » ou « conspirationniste » une façon quand on a aucun arguments de couper court au débat pour s’autoproclamer vainqueur et se complaire dans ses certitudes. Cela évite de réfléchir, de confronter des idées etc. Si vous n’avez jamais lu Mao, Locke et Hume par exemple vous ne pouvez pas savoir d’où le maoiste tire ses sources, mais ce n’est pas faute. Donc quand on connait pas une pensée(c’est pas un mal on ne peut pas tout connaitre) le mieux c’est de ne pas trop accuser l’autre de dire des bêtises. Moi au moins je ne passe pas ma vie à des bêtises style Sarkozy est un ultra libéral etc (car je connais le libéralisme) par contre les libéraux(du moins sur ce site) n’ont pas cette honnêteté intellectuelle hélas.

      • MahlerRaptor 7 octobre 2017 22:16

        @MahlerRaptor

        à dire des bêtises. je commence à être fatigué^^’(fin même depuis tout à l’heureà

      • oncle archibald 7 octobre 2017 23:04

        @MahlerRaptor : si vous êtes fatigué je vous recommande de vous détendre en écoutant une très belle chanson du Grand Georges. 


        Depuis tant de temps que tant de têtes tombent au paradis sur terre on y serait déjà.
        Mourir pour des idees l’idée est excellente moi j’ai failli mourir de ne l’avoir pas eue ....

        La vie est à peu près leur seul luxe ici bas ....

        Voilà un chanteur anarchiste philosophe humaniste qui en savait un Grand bout sur les choses de la vie . Je vous recommande la lecture et la méditation de ses poèmes, ca vous aèrera un cerveau embrumé dans les préjugés.


      • pipiou 7 octobre 2017 23:46

        @MahlerRaptor

        Vous savez pondre des paragraphes pleins de de vide et vous la péter sur telle où telle lecture philosophique.

        Mais en attendant vous n’avez même pas traité le sujet, à savoir : qu’est-ce qu’il y avait de « bourgeois » dans ce qu’a fait Mao. Ce qu’il y avait dans sa tête on s’en fout, seul lui le savait.

        Qu’y a-t-il de bourgeois dans les communes populaires ?
        Qu’y avait-il de bourgeois quand Mao purgeait ceux qui étaient accusés de dérive droitière ?
        Soyez concret que diable.

        Comme Fortin vous êtes un gros ideologue qui ne voit la vie que par des clichés, des mythes, des theories. Vous ne comprenez rien à la réalité, ou tout simplement vous ne voulez pas la voir car elle ne correspond pas à vos rêves d’adolescents.


      • MahlerRaptor 8 octobre 2017 01:13

        @pipiou
        Je vous réponds plus en détail demain(enfin tout à l’heure) à il se fait tard.


      • Lugsama Lugsama 8 octobre 2017 09:53

        @FreeDemocracy

        Vous adulez un criminel mais ce sont les autres les endoctrinés, évidement.

      • McGurk McGurk 8 octobre 2017 11:20

        @FreeDemocracy

        Vos résumés sont grotesques, dangereux et parfaitement démagogiques.

        La liberté ? Mais qu’est-ce qu’on s’en fout du moment qu’on « parle de révolution » ? Le nombre de morts, mais on s’en branle forcément !

        Non sérieusement, vous êtes vraiment immonde...


      • Lugsama Lugsama 8 octobre 2017 12:05

        @McGurk

        Dangereux non, heureusement, bien trop excessif et insignifiants pour cela, ouf.

      • MahlerRaptor 8 octobre 2017 13:12

        @pipiou

        Je vais diviser le commentaire en deux, cela fera moin lourd à lire, et y’aura les deux parties, l’une sur la philosophie et l’autre sur vos question sur le fonctionnement réel qui ne sera pas difficile à comprendre.

        "Paragraphes pleins de vides« affirmation gratuite du type »argument d’autorité" sans jamais démonter aucun argument, on attend que vous démontez. Sauf que le sujet traité est bien le marxisme, donc il est important de savoir si mao maîtrisait le marxisme et de savoir son idéologie non. Comment quelqu’un dans la philosophie est anti marxiste peut il être communiste. Dans ce cas on fait dire n’importe quoi à n’importe qui, le nazisme est une idéologie nietzschéenne (pleins le pense), Sarkozy est « hayekien » etc. Si je dis que la france est un pays ultra libérale par exemple, spartakus ici présent, va à juste titre, me reprendre et me dire que non, m’expliquer pourquoi, dépenses publiques qui font 56% du PIB par exemple etc et il aura raison. Mais là je pourrais sortir « oui mais on s’en fiche ça c’est la théorie dans la réalité il y’a l’Etat, et vu que y’a ce type de réforme etc » bref nier la théorie c’est idiot surtout quand on reproche aux écrits de Marx d’être responsables, donc si il a une théorie qui est responsable selon certains, si ceux accusés d’etre coco ne sont justement par marxistes difficile de lui accoler la faute. Un verbiage ne suffit pas, par exemple quelqu’un peut très bien taper sur les dépenses de l’Etat la sécu, le RSA, que l’Etat est trop gros, trop d’import pour les grandes entreprises etc, bref avoir un discours en apparence libéral mais qui veut par exemple que les dépenses qui vont au RSA soit utilisées pour faire des cadeaux aux grandes entreprises pour qu’elles investissent par exemple, aux banques etc. De la même manière il pourra préconiser la planche à billet pour les banques. Il ne sera pas libéral pour autant, pareil pour les discours gauchisants, ça n’en fait pas des communistes ni des marxistes pour autant

        Bref je ne vois pas comment un gars(pour revenir à Mao) qui fait la synthèse de l’empirisme et du rationalisme dont tous ses écrits transpirent peut être marxiste, ce sont justement des philosophies du 18 ème siècle et bourgeoise. Sa théorie de la connaissance est éclectique tout en « modernisant » le criticisme Kantien ((le fait de vouloir mettre le criticisme sur le marxisme était déjà un des combats du social démocrate berstein) en essayant de fusionner l’empirisme et le rationalisme. La Pensée de Mao pense que toutes nos connaissances sont le fruit de l’expérience, avec des implications qui sont à la fois agnostiques provenant de Locke, ou alors subjectives qui viennent de Hume, ainsi matérialistes métaphysiques (alors que le marxisme est matérialiste dialectique) comportant un matérialisme naturaliste ainsi que l’idéalisme le plus naif des philosophie des Lumières . Enfin le maoisme pense par une vision idéaliste pense que nos connaissances viennent de la Raison, bref on retombe à Descartes. Étrangement vous ne dites pas que du coup tous les théoriciens dans lequel la philosophie mao vient piocher un peu tout sont responsables de millions de mort. Il n’y a que marx quand bien même rien dans la philosophie de mao vienne de marx sauf un verbiage "socialiste. Mais ça vous savez c’est comme le groupe Poison, c’était de la variété travestie en hard rock, on avait les coupes de cheveux ridicules, des guitares électriques un son saturé en étant puissant et on appelait ça hard rock mais ça n’en était pas pour autant. Le fond est plus importance que la forme. 


      • MahlerRaptor 8 octobre 2017 13:12


        Pour la partie plus « concrète » si je puis dire

        Qui y’a t’il de capitaliste dans les communes populaires ? Faut revenir tout d’abord un peu en arrière avec les coopératives qui vont devenir plus tard les communes populaires(d’où l’importance d’en parler et ça permet de bien analyser l’économie chinoise dans les années 50-début 60), c’est à cette époque que Mao va définir les étapes de la collectivisation. On entre dans un système à plusieurs étapes quand les coopératives ont été mis en place. Cela commence par un échange saisonnier puis enfin définitif des forces de travail entre les paysans qui sont restés propriétaires de leurs parcelles de l’ensemble du produit(on ne peut pas dire que on est dans le socialisme ). Les différentes familles pouvaient s’échanger des outils, s’aidaient durant les moissons

        Cette première étape, qui s’est vérifiée entre 1947 et 1953, comporte l’échange saisonnier, puis permanent, de force de travail entre paysans qui restent propriétaires de leurs parcelles et de l’ensemble du produit. On s’aide entre familles au moment de la moisson, on se prête mutuellement le peu d’outils nécessaires, les pauvres aident le pauvres . C’est comme cela que l’on désignait dans la Chine ancienne la quintessence de cette variété de collaboration, forme pré capitaliste de la caution solidaire.Entre 1954 et 1955 se met en place la seconde phase, on accorde au paysan la possibilité de garder sa parcelle, de vendre ou de louer la part de terres ainsi que les moyens de production dont il ne voulait plus. Le pouvoir politique en place s’était rendu compte que ces coopératives de « type inférieur », dans le but était d’en finir avec la spéculation des paysans riches, finissaient pas être accaparées peu à peu par eux. Ils étaient totalement opposés à l’accroissement des fonds communs, e ne voulaient pas que les paysans pauvres puissent entrer dans les Coopératives, ils augmentaient pour se faire les taux de répartition du produit selon la contribution foncière. Autrement dit la spéculation sur la terre continuait dans des dimensions toujours plus grandes(on attend encore où est le socialisme). Fin 1955 le pouvoir a du passer à la 3ème étape ! Le « Socialisme »(les guillemets signifie ici le style stalinien comme il était en 1955 alors le vrai socialisme...) La loi chinoise autorise propriété parcellaire. Chaque paysan avait le droit d’avoir un lopin représentant 5 % de la superficie moyenne qui revenait à chaque personne de la coopérative. Puis le taux passa à 10 % afin de faire face à une grave crise de la production de viande de porc qui est à la base de la nourriture du Chinois à l’époque. Le problème de cet élevage de porc qui était une activité essentiellement de la petite exploitation familiale, pratiqué essentiellement à l’échelle de subit une baisse à cause de la collectivisation : le nombre de porcs qui était de plus de 100 millions en 1954 passa à moins de 90 millions en 1955, pour repasser à 146 millions environ en 1957. La Chine à cette époque pu encore éviter le désastre de la collectivité stalinienne grâce justement à la concession à l’économie petite bourgeoise, car contrairement au Kolkhoze russe qui envoyait les paysans en Sibérie, ici en chine les paysans riches pouvaient vendre et ont vendu leurs terres. On cherche encore le socialisme, ça reste typiquement petit bourgeois. Et justement puisque que l’on en viens voici les communes où c’est là que la débandade économique commence La vraie catastrophe économique ne commencera qu’avec les communes. Le contexte des communes entrent dans un contexte typiquement bourgeois au moment des querelles de la déstalinisation en russie entre Molotov et Khrouchtchev notamment sur la « propriété collective ». 

        Le Parti Communiste Chinois pris sa première résolution sur les communes populaires le 29 aout 1958. A la base les communes devaient également etre mises en place dans les villes et dans les grands centres industriels, le prolétariat chinois était assez hostile à ce type d’organisation. Dans cette résolution le parti prétendait que la commune allait mener à la société communiste. C’est sans doute cela qui a fait que en décembre 1958, le parti communiste a pris une nouvelle résolution qui abandonna le projet de communes urbaines ce qui fait que les communes n’étaient plus que la transformation petit à petit des coopératives en entreprises agricole de l’Etat. La résolution expliquait encore les différences entre les fermes d’État et les communes, ces fermes d’État ne devaient pas s’occupaient d’agriculture d’industries d’éducation etc. Or problème soit on considère sont une forme de production et d’organisation supérieure qui doivent permettre d’arriver au communisme(première résolution) donc elles doivent s’accaparer les fermes d’etat ou bien c’est une forme inférieure bâtarde et de ce fait elles ne peuvent être l’unité sociale de base de la société communiste. Si on n’a jamais vraiment su quelque chose sur les statuts de la commune pour la ferme d’Etat c’était limpide, produire de la viande et d’autres aliments par les salariés. La commune ne va pas aussi loin. Elle ne donna pas à chacun selon ses besoins mais devait faire mûrir les conditions du salariat. La sois disante distribution gratuite des produits n’était pas supérieur au salariat mais en dessous. Ce qui est inférieur à une économie capitaliste développée en europe à cette époque. Les communes n’étaient que des coopératives qui se sont réunies par région.. Mao disait que les grandes fusions de coopératives devront être nommées communes populaires » et ce ne fut que ça(je rappelle ce que j’ai dit plus haut sur le fonctionnement des coopératives). Le pouvoir a commencé par fusionner les anciennes coopératives, puis les a transformer en commune. Cela explique pourquoi les textes officiels de l’époque établissaient la propriété communale comme une « propriété à 3 échelons ». Il y’avait l’ancienne équipe d’aide mutuelle devenue l’équipe de production composée de 20 à 30 foyers esnuite la brigade coopérative à laquelle, Pour l’année en cours on donnait des terres et moyens de production et cela finissait par l’organisation communale ou départementale qui était plus une entité administrative qu’ une unité de production qu’une entité administrative. Le fait que le « grand bond en avant » ait échoué a permis de montrer a mis en évidence ce que la commune et tout le mouvement de collectivisation chinoise n’ont pu surpasser ; la petite production agricole et la mollesse de son développement. Elle permis cependant de réaliser une accumulation primitive du capital brutale et rapide malgré des gaspillages importants compte tenu de la rapidité à laquelle le pouvoir par son retard à l’ère impérialiste et de la domination du bloc americano-européenn, permettant une industrialisation du pays en saignant la paysannerie comme en URSS avant, on se retrouve dans un cas d’école classique du despotisme éclairé qui faisait pareil à sa paysannerie(de manière moins brutales mais on est ni à la même époque et il n’y a ni les mêmes moyens, ni en gros retard de développement vu que le capitalisme commençait à naître. Les autres pays comme l’Angleterre lors de la révolution industrielle ont aussi réalisé cette accumulation primitive mais sans intervention de l’Etat.

        Pour l’autre passage « Qu’y avait-il de bourgeois quand Mao purgeait ceux qui étaient accusés de dérive droitière » Connaissez vous la révolution française et ses assassinats d’opposant(Mort de Danton, Desmoulin, ou encore Hebert ?), c’est du socialisme ? Non révolution bourgeoise et comme vous le voyez dans cette révolution, ils se tuent entre eux.


      • MahlerRaptor 8 octobre 2017 13:13

        Ca fait drole de se voir accoler le terme idéologue et de rien comprendre à la réalité alors je suis hyper terre à terre que justement je parle des sujets concrets, que je ne nie pas, à l’instar de l’extrème gauche par exemple, les problèmes d’immigration,l’islam ou je suis très critique notamment par vécu personnel et où quand j’en débat avec ces gens je me fais traiter de facho. Donc je serais un idéologue avec mes rêves d’adolescents, sachant que adolescent j’étais surtout surtout fan de Nietzsche mais passons. D’autant que je ne crois pas à la révolution socialiste(dont d’ailleurs je me fiche actuellement), pour moi le capitalisme a gagné, du moins je le vois pas disparaître d’ici là, il peut durer 500 ans, bref je serais mort. En plus quand je vois justement les gens paniquer quand un pauvre parti démocrate comme le FN arrive au pouvoir se précipiter mettre un bulletin de macron tellement ils sont castrés et lobotomiser alors faire une révolution... Là c’est l’hystérie, la panique totalement si demain y’a un Lénine. D’autant que l’échec « du socialisme réel »est trop présent dans les esprits, les gens ne connaissant pas(et on peut pas les en vouloir) parfaitement le système capitaliste, la théorie marxiste assimilent les deux et il faut faire une grosse remise à niveau et historique, or la plupart des gens s’en fichent. D’ailleurs le débat est révélateur, la théorie philosophique du maoisme vous fait chier, alors les gens s’y intéresser ainsi qu’au fonctionnement de l’économie de ces pays... Encore moins, sachant ça devrait être des trucs qui font genre pour le maoisme plus de 50 pages faciles(là on est dans du court, de l’ultra synthétique qui dénature)


      • MahlerRaptor 8 octobre 2017 14:44

        @oncle archibald

        Tout ce que je déteste comme musique^^, de la variete sans aucun talent, de la « musique »(ça reste de la chanson et un art mineur) facile avec des musiciens mauvais. Je préfère largement Miles Davies, John McLaugin, Wagner ou encore Mahler. Et je ne suis pas trop fan des anarchistes^^. Pour les préjugés désolé mais c’est plutôt vous qui nous sortait les mêmes clichés entendu déjà depuis des décennies.

      • McGurk McGurk 8 octobre 2017 17:41

        @FreeDemocracy

        Avez-vous vraiment lu l’article et pris connaissance du sujet ?
        On y parle essentiellement de votre super héros criminel Ché (pukoi).


      • L'enfoiré L’enfoiré 8 octobre 2017 20:12

        @Spartacus
         Pourquoi le compare-t-on à Jesus Christ ?
         Parce qu’il a créer un mythe et qu’il est mort jeune comme lui.
         Un grand homme, comme dit Oscar....
         Un prix Nobel de la Paix à titre posthume ?
         Et quoi encore ?  smiley


      • Spartacus Spartacus 9 octobre 2017 01:04

        @MahlerRaptor


        Un vraie réponse au style dithyrambique propre à l’ère stalinienne. Une diarrhée littéraire ubuesque. 
        La réalité rejoint la caricature du communiste...  smiley  smiley

        On va te résumer....
        Lénine était il un enculé et une pourriture ? Oui ou non ?
        Comme Marxiste tu l’excuse...Tu te cache derrière une victimisation historique « d’assassin contre son plein gré ».

        Marx a t-il engendré avec son stylo 100 millions de morts ?
        Comme idéologue forcené tu l’excuses encore car tu prétend que ceux qui m’on appliqué n’étaient pas des Marxistes...
        Donc ces dizaines de Millions de morts Marx ne peut être la cause...

        100 ans après Lénine, 100 millions de morts après, les Marxistes n’avouent jamais l’ineptie des théories Marxistes.
        Voici ce que pense un doctrinaire du Marxisme en face des faits...
        Le Marxiste n’assume pas. 

        Le Marxisme est un intellectualisme qui ne veut pas prendre en compte la réalité car la réalité renverse la théorie. Il se cherche des excuses....

      • François Vesin François Vesin 9 octobre 2017 08:41

        @Spartacus
        «  Derrière le stylo il y a des idiots-utiles aux idéologie criminogènes  »


        Et devant le stylo
        n’ y a-t-il pas les phrases toutes faites
        des collaborateurs de toutes les oppressions
        des chiens de garde de l’Empire
        des baveux qui aboient 



      • McGurk McGurk 9 octobre 2017 11:23

        @FreeDemocracy

        Ouais, encouragez un petit vieux collabo qui dit ouvertement que tuer c’est « trop super » du moment qu’on crie le mot « révolution ». Vous me donnez envie de vous vomir dessus.

        * « en revanche tous ces messages stupides ça commence à bien faire... »

        Justement, si vous en avez marre des messages stupides vous devriez commencer par vous taire.

        * "la CIA rien que cela suffirait à n’importe quel esprit doté d’un minimum d’intelligence pour comprendre que si la CIA a assassiné cet homme c’est qu’il n’était pas mauvais."

        C’est la phrase la plus stupide que j’ai lue aujourd’hui. Un assassin reste un assassin.
        Donc vous en concluez que Ben Laden était un gentil ? Avez-vous idée de la connerie crasse de vos propos ?


      • Christian Labrune Christian Labrune 9 octobre 2017 13:05

        @MahlerRaptor
        Très belle démonstration, d’où je conclus qu’il faut en finir avec la pensée bourgeoise. Le meilleur moyen de réaliser cela dans les meilleurs délais, ce serait assurément d’éliminer radicalement -donc physiquement !- tout ce qui reste de bourgeois à la surface de cette planète.

        Les pauvres exploités s’en trouveraient immédiatement beaucoup mieux. Ils pourraient donc s’enrichir un peu, devenir eux-mêmes, peu à peu, des bourgeois qu’il faudrait quand même, bien évidemment éliminer à leur tour au fur et à mesure de leur ascension économique, et ainsi de suite.

        Le meilleur système social serait donc celui qui maintiendrait éternellement le prolétaire dans une misère infra-bourgeoise. Il faut bien reconnaître que la doctrine communiste, partout où elle s’est trouvée mise en oeuvre, a presque réussi. Cuba en est un excellent exemple.
         


      • QAmonBra QAmonBra 7 octobre 2017 10:42

        Salut et merci @ oscar pour le partage.



        (. . .) « A peine si tu va tuer un homme » (. . .)


        Oui à peine, car l’idée portant cet homme tu ne le pourra et, pourtant, c’est elle qui le ressuscitera sans cesse dans le coeur de ceux qu’insupporte l’injustice. 

        Les héros c’est comme les grandes idées, ils sont plus dangereux « morts » que vivants et le vent de l’histoire aura effacé jusqu’à la trace de ceux bavant sur le « comandanté », quand nos petits enfants le chanteront encore. . .

        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 7 octobre 2017 11:00

          @QAmonBra

          ça se vend bien en t-shirts, pin’s et autres casquettes ^^


        • L'enfoiré L’enfoiré 8 octobre 2017 20:18

          @bouffon(s) du roi

           Et aussi sa chanson qui a été très bien conçue pour attirer les foules.


        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 7 octobre 2017 11:27

          @Robert Lavigue

          Peut être une question d’apesanteur ... ?


        • BOBW BOBW 7 octobre 2017 11:03

          @ l’auteur : smiley : la meute à l’haleine fétide et haineuse n’a pas tardé à former le choeur de l’Air de la Calomnie en réponse à votre hommage à notre icône mondial et éternel ! ...


          • Jonas 7 octobre 2017 11:20
            « Un hommage bien humble pour un si grand homme »

            Le terroriste et fanatique Che Guevara imposait la force armée, la destruction des villages, l’assassinat et l’exécution de tous ceux qui refusaient l’idéologie totalitaire socialo-communiste (plusieurs centaines de personnes exécutées sans aucune forme de procès ou procès sommaire sans possibilité de se défendre, dont des femmes et des enfants).
            Le Che menait souvent lui-même ces séances d’exécution.

            Après la révolution cubaine, au bout de deux ans d’idéologie communiste et de collectivisation des bien de production, la population est mise au rationnement, des milliers de cubains ont tenté de quitter l’île.
            Cette collectivisation a amené l’installation de camps de travaux forcés et des camps de concentration avec pratique de la torture à Cuba pour punir les récalcitrants.
            Le Che était un socialo-communiste qui ne valait pas mieux qu’Hitler.


            • Orageux / Maxim Orageux / Maxim 7 octobre 2017 11:36

              On a bien Mélenchon maintenant, mais je le vois mal dans la jungle avec un flingue !!!

              Au fait, j’ai bien ri en lisant l’article .....on a fait d’un pire assassin une idole à accrocher en affiche dans les chambres d’ados puceaux et boutonneux , ceux qui ne baisent jamais la plus belle du lycée, et qui se voient en révolutionnaires pour compenser leur frustrations....

              Ah un certain âge, ça devient grave !!!


              • Alvares Alvares 7 octobre 2017 15:27

                @Orageux / Maxim
                Mélanchon pourrait plus être comparé au dirigeant communiste bolivien qui l’a trahi, ce n’est qu’un agent atlantiste, une marionnette qu’ils agitent à gauche comme MLP qu’ils agitent à droite pour occuper les masses.

                Ceux qui peuvent vraiment changer les choses, on ne les vois pas souvent à la télé.

                « pire assassin », de même qu’il font passer le guignol Mélenchon pour un révolutionnaire, ils font passer le Che pour un tueur sanguinaire.

                Il a même mangé des enfants, si si, ça a été confirmé par un autre prêtre pédophile qui a pu éviter la prison grâce à son témoignage, l’ogre guevara mangeait leurs poumons pour soigner son asthme.

                D’ailleurs quand j’étais gamin j’avais tellement peur de me faire manger les poumons par l’ogre Guevara que je fumais des cigares (cubain) ;)


              • L'enfoiré L’enfoiré 8 octobre 2017 20:28

                @Orageux / Maxim

                « Ah un certain âge, ça devient grave !!! »

                C’est souvent ce que je me dis aus sujet de Oscar.
                Quand on est jeune, on est en général d’extrême-gauche.
                Révolutionnaire, on veut en découdre et avec l’âge on devient plus philosophe et plus réaliste et on voit l’intérêt de la diplomatie.


              • oscar fortin oscar fortin 7 octobre 2017 12:28

                Les peuples savent reconnaitre leurs héros lesquels sont rarement prisés par les prédateurs et dominateurs de ces peuples. Ces derniers pleurent la mort des criminels qu’ils sont et ne voient pas la mort de millions de personnes innocentes qui sont déchiquetées par leurs bombes et mitraillettes criminelles. Si l’on veut voir la différence entre les uns et les autres, il suffit de voir la solidarité et le partage des uns versus l’ambition de pouvoir de conquête et de domination des autres. Les premiers luttent pour la reconquête de ce qui leur appartient, les second paient des mercenaires et terroristes pour les y empêcher. Les premiers donnent leur vie pour sauver celle des autres, les second donne la vie des autres pour sauver la leur.


                À vous de faire vos choix

                • Pierre Sanders Pierre Sanders 7 octobre 2017 13:07


                  @oscar fortin

                  Il n’y a pas de honte à admirer un assassin, Fortin, voire à l’encenser. Il y en a simplement dont ça surprend plus que de la part d’autre. 

                  Ce qui est moche, en fait, c’est de tourner autour du charnier, à coups de « prédateurs et dominateurs de ces peuples », « mort de millions de personnes », « la solidarité et le partage des uns », « ambition de pouvoir de conquête », « domination des autres », « paient des mercenaires et terroristes », « donnent leur vie », « donne la vie des autres ».

                  Tout ça, pour dire quoi, Fortin, qui ne passe pas ? Que Guevera était un bon assassin, qui se battait contre de méchants assassins ? Que s’il y prenait plaisir, c’est parce que la mort de salauds lui faisait plaisir ? Qu’il y a eu des bavures, mais qu’on ne fait pas de révolution sans casser des innocents ? Que le père des gosses liquidé par erreur, il serait mort quand même un jour ou l’autre ? Ca vient d’où, cette peur de vous lâcher ?

                  C’est l’épicier qui ressort ?

                  Eh oui, il finit toujours par ressortir l’épicier, avec son bon sourire et son septième œuf à la main : - Tenez, c’est pour vous, Madame.

                   


                • Orageux / Maxim Orageux / Maxim 7 octobre 2017 13:12

                  @oscar fortin

                  Vous réagissez avec le niveau de réflexion d’un gamin illuminé de 15 ans , les gentils révolutionnaires et les méchants capitalistes !!!

                  Une copie de rédaction du niveau Cm2 ...... smiley


                • BOBW BOBW 7 octobre 2017 13:33

                  @Pierre Sanders:Beurk ! ! Par contre,pour vous "Vive Pinochet ! ! Hein !!


                • pipiou 7 octobre 2017 14:27

                  @oscar fortin

                  C’est sûr Staline et Mao étaient des héros pour leurs peuples car ils se battaient contre la domination smiley  smiley

                  En gros Staline c’est Spiderman et Mao Iron Man smiley

                  Le Che a « donné » la vie de beaucoup d’hommes avant de donner sa propre vie.


                • Pierre Sanders Pierre Sanders 7 octobre 2017 16:03

                  @BOBW


                   Alors ? BOBW ? On veut bien que Guevara ait fait couler beaucoup de sang, mais on n’en veut pas sur les mains ? 

                  Chochotte smiley

                • Alvares Alvares 7 octobre 2017 16:36

                  @Orageux / Maxim, c’est quoi toutes ses taches blanches sur ton poster de margaret tatcher ?
                  Un souvenir d’ado équilibré ?


                • Valas Valas 7 octobre 2017 16:45

                  @oscar fortin

                  Ces hommes courageux, dont fait partie Le Ché, se sont consacrés toute leur vie afin de s’opposer à la classe dominante oppressive. Ils ont compris que la majorité des membres de ces hautes puissantes sphères sont des êtres arrogants, suffisants et écrasent qui il veulent quand ils le souhaitent.
                  Le problème c’est que ces vrais révolutionnaires agissent pour la liberté de la population qui finalement dans son ensemble se laisse manipuler par des seconds couteaux de l’oligarchie.
                  Tous ces gens crachent dans le dos de leurs propres défenseurs qui sont eux-mêmes au front et en première ligne face à ces méprisantes chimères anglo-saxonnes, et leurs sbires, pour défendre une population dans l’ensemble passive...

                  Pour ma part, je ne comprends vraiment pas les commentaires « assassins » envers Le Ché ! Envers des personnes comme, par exemple, B. Obhama ou N. Sharkozy qui ont fait tuer des centaines de milliers d’innocents en validant des bombardements massifs sur des civils ou indirectement via des accords secrets avec des groupes de terroristes, mais bien évidemment sous couverture médiatique annonçant que c’est pour le bien de l’humanité, j’aurai compris ! Mais là.... non !


                • Lugsama Lugsama 7 octobre 2017 16:59

                  @oscar fortin

                  Ah le collabo Fortin.. tout ce qui tue, violent, affament est « dans le sens du peuple » dès que sa porte un drapeau rouge sang. 

                  Heureux de voir que les gens sont de moins en moins naïf concernant le boucher Che Guevara et que cette grossière propagande ne passe pas ici non plus sur Agoravox. D’ailleurs pourquoi ce révisionisme n’est pas comdamné ?

                • L'enfoiré L’enfoiré 8 octobre 2017 20:37

                  @Lugsama
                   “Croyance : milieu entre l’opinion et le savoir.”, disait Emmanuel Kant


                • moimeme 7 octobre 2017 13:00

                  CHE GEUVARA et CASTRO ont été durs voir tueurs mas c’était une révolution necessaire .croyez vous que nos guerres coloniales on été qu’une simple ballade pas du tout une atrocité.simplement


                  • phan 7 octobre 2017 14:01

                    @moimeme

                    Rien que l’aventure de Tintin... , pardon de Léopold au Congo : c’est 10 millions de morts
                    ...
                    C’est à 4 heures du matin du 24 avril 1965 que Che Guevara arrive au maquis de Kabila dans la localité Kibamba dans la région de Fizi-Baraka. La révolution congolaise se trouve déjà dans une situation de crise profonde, après les opérations militaires d’octobre - décembre 1964 entreprises par les mercenaires blancs, sud-africains, rhodésiens, allemands etc., encadrés par des officiers belges et américains.
                     .....
                    Che disait : « Le Vietnam est tragiquement seul. Il ne s’agit pas de souhaiter le succès à la victime de l’agression, mais de partager son sort de l’accompagner dans la mort ou dans la victoire. Oui, nous pourrions regarder l’avenir proche et lumineux, si deux, trois Vietnam fleurissaient sur la surface du globe avec leur héroïsme quotidien, avec leurs coups répétés assénés à l’impérialisme, avec pour les États-Unis l’obligation de disperser ses forces sous les assauts des peuples du monde ! »
                    Et pour Che, la lutte du peuple congolais contre l’agression américano-belge de novembre 1964 montrait que l’Afrique apportera sa contribution à la libération de l’humanité de la barbarie impérialiste.
                    ...
                    Fidel Castro et la bataille de Cuito Canavale qui mit fin à l’Apartheid et les deux personnes absentes lors de l’enterrement de Mandela sont : Netanyahou et le Dalaï-Lama.


                  • phan 9 octobre 2017 11:57

                    @FreeDemocracy
                    Tout à fait, ils veulent remplacer la photo du Che par leur idole Henry Kissinger.


                  • McGurk McGurk 9 octobre 2017 12:30

                    @phan

                    Mais non ! Une photo d’une star du X suffira... smiley


                  • phan 9 octobre 2017 13:38

                    @McGurk
                    Quel est votre choix :
                    a) Votre maître à penser
                    b) Votre ex-président
                    c) Votre star préféré
                    d) Votre Rambo, qui a commencé dans le X vous fait tant bander ?


                  • McGurk McGurk 9 octobre 2017 15:27

                    @phan

                    Je préfère largement Rambo, même si ce n’est « pas mon genre » smiley .


                  • phan 9 octobre 2017 17:45

                    @McGurk,
                    SpartaQ a utilisé souvent le mot : « enculé », je crois ?


                  • alain_àààé 7 octobre 2017 13:35

                    excellent article mais vous oubliez celui qui l a dénoncé.Mr DEBRE qui lui a su retourné sa veste comme l ordure qu il est.


                    • Orageux / Maxim Orageux / Maxim 7 octobre 2017 15:14

                      Je viens de lire le « Beau roman » du mec qui a soi- disant liquidé Guevara ......de la pure fiction !!! quand on butte un mec, c’est sans réfléchir, surtout étant militaire , on n’a a rien à foutre que ce soit un grand personnage ou un peigne-cul......

                      l’ordre est donné, on discute pas et pas d’état d’âme , ou alors on fait pas soldat comme boulot....


                      • Lugsama Lugsama 7 octobre 2017 17:12

                        Bizarre de faire un hommage pour un homme qui avait plus l’attitude d’un sérial killer que d’un héro.


                        Quelques témoignages de ses compagnons d’armes :

                        « Mais surtout, il tuait comme on avale un verre d’eau. Avec lui, c’était vite vu, vite réglé. Un matin, vers 9 heures, nous déboulons au Rancho Claro, une petite exploitation de café appartenant à un certain Juan Perez. Aussitôt, le Che accuse le fermier d’être un mouchard à la solde de la dictature de Batista. En réalité, le seul tort de ce pauvre homme était de dire haut et fort qu’il n’adhérait pas à la révolution. » Une heure plus tard, le malheureux caféiculteur est passé par les armes devant sa femme et ses trois enfants de 1, 3 et 4 ans. « Les voisins étaient traumatisés, indignés. Et nous, la troupe, nous étions écoeurés. Avec trois autres compañeros, nous avons ensuite quitté le Che pour rejoindre un autre campement. » A l’image de Juan Perez, 15 « traîtres », « mouchards », ou supposés tels, devaient pareillement être liquidés sur ordre de Guevara, entre 1957 et 1958. Et ce n’était qu’un début. »

                        « Mais j’ai, aussi, vite remarqué que le Che ne comprenait rien à la mentalité des Cubains. Ils sont blagueurs, conviviaux et, soyons francs, un peu bordéliques ; lui était réservé, intériorisé, rigide. Pas vraiment antipathique mais imbu de lui-même et un peu arrogant. En un mot, c’était l’Argentin typique ! » 

                         « Je lui ai dit : »Regardez le dossier, il y a erreur, vous verrez par vous-même.« Alors Guevara m’a regardé et, l’air narquois, il a lâché : »Votre frère est peut-être innocent, mais il portait l’uniforme bleu. Alors il doit mourir.« Puis il m’a congédié. »

                         »« Le Che n’a jamais cherché à dissimuler sa cruauté, souligne-t-il. Bien au contraire. Plus on sollicitait sa compassion, plus il se montrait cruel. Il était complètement dévoué à son utopie. La révolution exigeait qu’il tue, il tuait ; elle demandait qu’il mente, il mentait. » A la Cabaña, lorsque les familles rendent visite à leurs proches, Guevara, comble du sadisme, va jusqu’à exiger qu’on les fasse passer devant le mur d’exécution, maculé de sang frais... "

                        « Je crois qu’en définitive cela lui plaisait de tuer des gens », estime Huber Matos, qui, en qualité de commandante de la revolucion fut l’alter ego du guérillero argentin



                        • McGurk McGurk 7 octobre 2017 17:52

                          J’aime beaucoup le ton de cet article, il est tout simplement génial.

                          Résumé :

                          « 
                          Le grand héros légendaire » est assassiné par la méchante CIA. Quelle bande de salauds !

                          Il a voulu « libérer » le peuple [équivalent, d’après le dico fortinesque, à « asservir »] des grands méchants bourgeois, après avoir « libéré » celui de Cuba.

                          Ce jeune médecin a donc « fait tomber » [massacré, emprisonné ou pire] les « dangereux prédateurs tout pas beau » ayant « mis en esclavage » « les pauvres ». Le serment d’Hippocrate permet, paraît-il, de « libérer les peuples » et de « punir les méchants ».
                          « 

                          En utilisant un vocabulaire et la mauvaise foi de l’auteur plus qu’évidente, cela donne une version bien différente :

                           »
                          Le Che, assassin notoire avec ses comparses aussi meurtriers et manipulateurs que lui - est assassiné par la CIA. En gros, l’histoire de l’assassin assassiné. Une perte ? Pas tellement, quand on pense aux ravages de ce mouvement.

                          Il s’est escrimé à asservir les peuples à l’idéologie marxiste à faire tomber pays entiers, gouvernements et classes sous un prétexte fallacieux de « liberté » - après avoir fait tomber Cuba, remplaçant une dictature par une autre.

                          Mais ce jeune homme était autrefois un médecin qui avait également prêté le serment d’Hippocrate, interdisant catégoriquement de tuer, manipuler les gens ou même d’influencer la société en faisant une révolution :
                          https://www.conseil-national.medecin.fr/le-serment-d-hippocrate-1311

                          Il a donc renié tous ses engagements.
                          « 

                          Ce qu’il y a de très drôle avec Oscar Fortin, c’est qu’il a une vision de la réalité tellement binaire qu’on se croirait dans le monde des Stroumphs. C’est presque une logique Hollywoodienne où on a d’un côté »le méchant très méchant pas beau« (Gargamel représenté par l’ »ignoble bourgeoisie« ) et de l’autre »la pauvre victime sage et douce comme un agneau (le peuple des stroumphs latinos).

                          D’où des phrases totalement absurdes relevées tout au long de l’article, d’une malhonnêteté presque pathologique. Je cite :

                          * « Son projet était de poursuivre en Bolivie ce combat pour la libération de ce peuple »

                          * "ce combat des peuples pour s’affranchir des prédateurs [...] qui les transforment en esclaves et qui les enferment dans cette immense prison que sont la pauvreté et la misère humaine sous toutes ses formes« 

                          * »voire des peuples entiers, qui vivent sous des régimes répressifs peu soucieux des conditions de vie des personnes et des peuples sous leur contrôle. « 

                          Mon préféré :

                           »Nous sommes évidemment loin de l’image d’un révolutionnaire sans conscience qui prend plaisir à tuer des personnes et à semer le désordre partout où il passe.« 

                          Ouais donc rien à foutre d’être médecin ni d’avoir prêté serment, si on est un »médecin révolté" on peut tuer et asservir les gens à un mode de vie soviétique. Ah ouais ? Je ne savais pas, ça !

                          Je ne vais pas relever toutes les phrases, j’en aurais pour plusieurs pages. C’est une logique de gamin de cinq ans et encore, un gamin pas très futé.

                          Merci M. Fortin pour ce moment d’hilarité, dans cette simplicité simpliste qu’est présentée votre version très originale des faits historiques et d’une idéologie que vous revendiquez haut et fort mais que vous n’avez pas l’air de comprendre.


                          • oscar fortin oscar fortin 7 octobre 2017 18:07

                            @McGurk : serment d’Hippocrate :


                            « ’interviendrai pour les protéger si elles sont vulnérables ou menacées dans leur intégrité́ ou leur dignité́. »

                            N’est-ce pas le cas de ces peuples convertis en esclaves et dépouillés de leurs richesses par des puissances impériales sans conscience ?

                          • McGurk McGurk 7 octobre 2017 18:15

                            @oscar fortin

                            Le rôle d’un médecin est de garder les êtres humains en vie. Et ce quel que soit leur rang social, idéologie, pays ou couleur de peau.

                            Où est-il marqué, je vous prie, qu’on a le droit de trucider les gens ? De faire la révolution pour une idéologie destructrice ? D’emprisonner telle classe sous des prétextes fallacieux ?

                            Protéger signifie simplement « garder en vie » et non pas de prendre les armes.

                            La situation telle que vous la décrivez est malheureusement comparable à celle des contes pour enfants. Binaire. Soit noir, soit blanc. « Le bien » d’un côté et « le mal de l’autre ».

                            Je vous plains...


                          • Lugsama Lugsama 7 octobre 2017 18:18

                            @oscar fortin

                            Je crois que peu de médecin dans l’histoire on trahis ce serment comme le bourreau Che Guevara, l’euthanasie pour une personne en fin de vie fait débat alors que lui pratiquait l’assassinat de masse..

                          • McGurk McGurk 7 octobre 2017 18:29

                            @Lugsama

                            Ouais ou « l’euthanasie de masse » ^^


                          • Lugsama Lugsama 7 octobre 2017 18:39

                            @McGurk

                            Le plus drôle c’est que cet idiot qui s’est fait liquider par castro en gros naif aveuglé et qu’il est détesté à Cuba, il n’y a bien que la bourgeoisie en pleine crise d’adolescence pour se faire avoir comme ça et porter sur sont t-shirt l’inventeur du terrorisme moderne et des camps de travail forcé, celui qui faisait exécuter les homosexuels et écrivait à sa mère « Me voici dans la jungle cubaine, vivant et assoiffé de sang. »

                          • McGurk McGurk 7 octobre 2017 18:50

                            @Lugsama

                            Oui c’est certain, mais j’ai renoncé depuis le dernier article à parler « réalité » avec Oscar Fortin. Autant discuter avec sourd.


                          • Valas Valas 7 octobre 2017 19:13

                            @McGurk
                            ET
                            @Lugsama

                            Vous ne comprenez ni le contexte ni la personne, pourtant vous en écrivez des lignes avec des conclusions synthétiques issues de raccourcis empruntés avec des œillères.... Conclusions Intentionnelles ou réellement erreurs de « jugements » ?

                            Bref, le contexte parle d’un peuple opprimé depuis des années, cette oppression est soutenue par les anglo-saxons et leurs vassaux. La majorité d’une population, lorsqu’elle est sous une dictature, s’adapte... et beaucoup de gens font ce qu’on leur dit de faire. Lorsqu’un révolutionnaire arrive, avec l’intention de sauver le peuple, pour lui il est vital de protéger les pauvres et les opprimés face aux seconds couteaux qui exécutent les ordres des oppresseurs. Le danger dans tout ceux, ce sont les traîtres, comme les collabos lors de la seconde guerre mondiale par exemple, et ceux là font énormément de dégâts du coté des opprimés.
                            Le Ché n’aimait pas les collabos et il les sentait ! Il était très instruit et comprenait les gens. Supprimer des collabos (généralement des fainéants qui vont vendre jusqu’à leur propre maman pour obtenir une miette supplémentaire dans leur petit confort égoïste) permettait généralement de protéger tout le reste de la population !
                            Un parfait hypocrite profitera de ces propos pour crier au loup et affirmer que l’auteur de ce présent commentaire soutien les tueries et blablabla...
                            Mais ces parfaits hypocrites ne parlent jamais de tout le mal que font les oligarques et leurs exécutants.
                            Tout le mal que subissent énormément de gens, de familles suite à des meurtres et des viols de masses via des guerres déclenchées par ces mêmes oligarchies à but lucratifs.
                            Tout le mal que subissent les gens parce qu’ils sont traités comme des pucerons par les patrons de multinationales, les actionnaires et les banquiers.

                            Mais le pire dans tout ça c’est de porter des jugements bruts et malhonnêtes sans un regard élargi sur tout le contexte global notamment politique !

                            Vous êtes peut-être des « collabos » dans l’âme ?...


                          • McGurk McGurk 7 octobre 2017 19:34

                            @Valas

                            Franchement, c’est culotté de parler d’œillères lorsqu’on suit une idéologie à la lettre, je cite :

                            * "Lorsqu’un révolutionnaire arrive, avec l’intention de sauver le peuple, pour lui il est vital de protéger les pauvres et les opprimés face aux seconds couteaux qui exécutent les ordres des oppresseurs.« 

                            Donc si on résume bien, les bisounours révolutionnaires arrivent dans l’intention de faire des poutous (pas Philippe !) aux »pauvres« et les prendre dans leurs bras. Les autres sont forcément des »pourritures de bourgeois capitalistes« .

                            C’est quoi cette putain de notion arbitraire qui désigne ceux qui sont mauvais des »méchants vilains«  ? Croyez-vous sérieusement que toutes les »riches« sont des voleurs et brutalisent »les pauvres«  ?
                            Vous faites tellement d’amalgames que c’en est risible.

                            Et puis qui croirait que des types assoiffés de pouvoir et de sang, sous couvert de »révolution« , iraient »protéger les faibles«  ? Attention à la vodka, ce n’est pas de l’eau^^

                            * » Le danger dans tout ceux, ce sont les traîtres, comme les collabos lors de la seconde guerre mondiale par exemple, et ceux là font énormément de dégâts du coté des opprimés.« 

                            Plus vague tu meurs !

                            * »Le Ché n’aimait pas les collabos et il les sentait ! Il était très instruit et comprenait les gens.« 

                            Mais dans ce cas pourquoi il ne s’est pas suicidé ? Il aurait dû se dégoûter lui-même !
                            Si il avait vraiment »compris les gens« , il aurait fait son boulot de médecin jusqu’au bout au lieu de trucider et tomber dans une politique aussi immonde que destructrice.

                            Et puis l’instruction ne veut rien dire. Je peux vous désigner un tas de gens (dont des politiques) qui ont fait l’ENA mais cons comme des passoires (Hollande, Sarko et toute la clique).

                            * »Supprimer des collabos [...] permettait généralement de protéger tout le reste de la population !« 

                            Tu te prendrais pas pour James Bond ? Genre »permis de tuer«  ?
                            Ou seraistu de la famille de Mengele - la compassion et l’humanité c’est pour les beaufs - ?

                            * »Mais ces parfaits hypocrites ne parlent jamais de tout le mal que font les oligarques et leurs exécutants.« 

                            Et des démagogues à trois francs si sous qui font sauter des pays entiers pour en prendre les richesses, le pouvoir et ôter la vie de tant de personnes ? Pourquoi on en parle pas ici ?
                            Du type Staline, Lénine, Castro, le Ché, etc ? Depuis quand sont-ils des héros ?

                            Bref, encore une phrase vague et creuse...

                            * »Mais le pire dans tout ça c’est de porter des jugements bruts et malhonnêtes sans un regard élargi sur tout le contexte global notamment politique ! Vous êtes peut-être des « collabos » dans l’âme ?...« 

                            Jugement brut et malhonnête ? Alors tu vas nier le troupeau de morts suite (et pendant) à leur »révolution«  ? Des arrestations aussi arbitraires que leur définition de »bourgeois«  ? Du système immonde soviétique dans lequel on a enfermé de force des populations déjà maltraitées ?

                            Pour toi, dès qu’on dit »révolution« et qu’on fonce dans le tas sans réfléchir c’est »normal" ? Es-tu trépané du bulbe ou simplement idiot ?


                          • QAmonBra QAmonBra 7 octobre 2017 21:35

                            @Valas


                            L’assassinat de Ernesto Rafael Guevara s’inscrit dans une interminable et atroce liste de leaders du tiers monde assassinés au 4 coins de la planète, afin d’empêcher ou, tout au moins, freiner l’émancipation des Peuples opprimés.

                            La totalité des services secrets occidentaux sont impliqués à un degré ou autre dans ces crimes, les plus récents étant ceux de M. Khadafi et H. Chavez.

                            Sans le soutien des russes, libanais et iraniens, il est certain que B. Al Assad aurait eu déjà et aussi une fin similaire, car à présent les appels au meurtre se font au grand jour, notre prétendue diplomatie ne cache même plus ses intentions criminelles ! 

                            Mais rien n’y fait, comme dans l’hymne des résistants, pour un qui tombe un autre sort de l’ombre à sa place et, à l’instar du légendaire Phoenix, c’est de ses cendres que l’esprit de lutte et de résistance renaît plus fort que jamais.

                            Il en sera ainsi jusqu’à ce que les humbles, les miséreux, les « sans dents » et autres « pue la sueur » aient toute leur part des richesses dont ils sont les créateurs et qu’une infime minorité s’est approprié. . .  (*)



                            (*) Ces 8 personnes ne sont que la vitrine publicitaire, la partie visible de l’iceberg.

                          • antiireac 7 octobre 2017 22:37

                            @QAmonBra
                            C’est vrai que t n’est pas à une ânerie près.


                          • Valas Valas 7 octobre 2017 22:38

                            @McGurk

                            Pour commencer, en dehors de votre baratin, qui que vous soyez, votre suffisance ne vous permet pas de me tutoyer alors que nous nous connaissons pas du tout !
                            Cette forme d’irrespect complète votre arrogance.
                            Comment dialoguer avec un irrespectueux qui, de surcroît, traite autrui d’idiot sans argument notable ? Votre réponse ?


                          • McGurk McGurk 7 octobre 2017 23:18

                            @Valas

                            Franchement, on est sur internet et je me fiche particulièrement de tutoyer ou de vouvoyer. Encore particulier de votre avis à ce sujet.

                            Comme vous n’avez manifestement rien compris, je vais résumer très vite fait :

                            Je suis autant « irrespectueux » que vous, n’appréciant pas non plus d’être qualifié de « collabo » ou d’ « hystérique ».

                            D’autre part, je trouve particulièrement déplacé de résumer tous ces évènements historiques par une bête histoire de « méchants » et de « gentils ». Tout simplement parce que vous bafouez la mémoire de toutes les victimes du marxisme, insultez leur famille et leur pays.

                            Mais allons plus loin : en faisant un résumé grossier et stupide grâce à cette immonde idéologie, vous mystifiez la réalité et faites de la désinformation. Vous insultez donc les lecteurs de ce site - ceux qui ne sont pas noyés dans une idéologie distincte et donc capables de faire la part des choses.

                            A service de qui vous donnez-vous le droit de faire cette désinformation ? Dans quel but ?
                            Fanatisme pur pour une idéologie primaire et meurtrière ou « collabo » (comme vous dites si bien) ?


                          • Lugsama Lugsama 8 octobre 2017 09:44

                            @Valas

                            Le seul collabo et hypocrite ici c’est vous, assumez donc vos propos vous qui trouvez normal d’assassiner des innocents si on les sent pas et qu’on est bien éduqué ! 

                            Je ne vois pas en quoi une situation politique excuserait les criminelles, cela reviens à dire que les attentats en France sont tout à fait normal vu que ces pauvres jeunes sont touché par le chômage et qu’on bombarde l’EI, et puis la pauvre Allemagne humilié après la seconde guerre mondiale, c’est vrai quoi, il faut les comprendre les pauvres nazis.. non mais jusqu’où allez vous descendre pour défendre cette petite merde sérieusement ??

                            Che Guevara était un boucher, une ordure, un monstre assoifé de sang et un naïf par dessus le marché. 

                          • QAmonBra QAmonBra 8 octobre 2017 12:38

                            @antiireac


                            Tiens le réactionnaire. . . A réagi ! 


                            Comment vas tu l’assimilé $ioniste !? Tu cherche toujours du PQ ?

                          • Valas Valas 8 octobre 2017 13:06

                            @McGurk

                            Mac Gurk, vos participations sont très intéressantes, j’admire surtout la technique du projecteur (technique de manipulation utilisée essentiellement par les trolls, je n’affirme pas pour autant que vous en êtes un... ou pas). Par contre, j’ai beau chercher je ne trouve rien de tangible parmi vos écritures, vous relevez des bouts de phrases un peu partout sur les autres puis vous insultez (attaquez) avec la méthode classique des trolls (banaliser les situations avec les « méchants » et les « gentils » en inversant les situations dès que possible).
                            D’ailleurs ce n’est pas gentil d’essayer d’infantiliser autrui... Bouh méchant !

                            Pour revenir au vrai sujet d’origine, l’assassinat du Ché commandité par la CIA, l’article ne vous plaît pas ? Pourtant les idéaux du Ché étaient bien pour que les gens vivent ? non ?
                            Dans tout cela, vous affirmez quoi au juste, vous ? Qu’il a fait assassiner un traitre en temps de guerre ? C’est bien une situation de guerre dans laquelle lui et sa troupe se sont retrouvés ? Comment ont-il été retrouvés ? trahis ? A plusieurs reprises ? Pourquoi ? Pour de l’argent ? Heu là on ne peut pas dire le contraire, il y a bien eut promesses de grosses sommes d’argents pour le trahir.
                            Un jour, un de ces traîtres se fait éxécuter tandis que d’autres compatriote ont été éxcutés par l’armée à cause de trahisons, on fait quoi là ?
                            En passant, ceux qui ne suivaient pas avaient-il le choix de partir ? OUI ! J’en ai des tartines de témoignages là dessus ! Donc cul de sac la tentative de baratin sur la soi-disante obligation (encore du pipeau ou de la flute ? Vous préférez la flute Mc Gurk ?).

                            J’attends vos propositions, on pourra ainsi avancer dans le sujet !

                            Ah, j’allais oublier, je ne me prononce pas souvent sur Agoravox mais le sujet concernant Le Ché m’intéresse beaucoup depuis bon nombre d’années et j’en ai fait un « mémoire » auprès de longues recherches approfondies jusqu’au témoignages « vivants » de plusieurs citoyens cubains sur la vie difficile qu’ils ont vécu là-bas à cause essentiellement de l’embargo occidental et non la « méchante » soi-disante dictature (Haaaa je viens d’écrire que Cuba n’est pas une dictature, Mc Gurk ! ce n’est pas bien n’est-ce pas ?).

                            Bref, on peut se lancer dans le détail hein ! Encore faut-il commencer par un bout ? Par exemple les intérêts économiques des USA en Amérique du SUD pendant la guerre froide ? Les affaires clandestines de la CIA ? Aie mince il ne faut pas parler de zentils amerloques... On parle de quoi alors ? Allez ! Projecteur sur un pet de travers d’Oscar ? C’est tellement plus facile et amusant, pas vrai ?

                            PS : Pour le coup du collabo, je n’ai rien affirmé, c’était juste une interrogation, d’ailleurs j’en rajoute une autre : parano ?... ou pas ? Popopo, je n’insulte pas... moa !

                            @Lusama
                            Celui qui le dit est celui qu’il l’est ? ou pas ?

                            Salut les copains, on joue à celui qui pisse le plus loin ? Amusez-vous bien sur ce fil !


                          • Lugsama Lugsama 8 octobre 2017 13:20

                            @Valas

                            Ce n’est pas parce que les USA l’ont fait assassiner que ce n’était pas un criminel sadique, si c’est le cas on peux plutôt remercier la CIA pour celui-ci, sa mort en aura épargné beaucoup.

                          • Lugsama Lugsama 8 octobre 2017 13:26

                            @Valas

                            Dire que Cuba n’est pas une dictature vous fait perdre toute crédibilité, Che Guevara était un criminel sadique qui prenait du plaisir à massacrer ses victimes, il l’a plus ou moins dit à sa mère et ses anciens compagnons d’armes le confirmes ainsi que de nombreux témoignages. Les seuls qui en font fait un héro c’est la dictature cubaine après l’avoir fait mourir en se servant de sa naïveté, voila l’idole des bobos..

                          • Valas Valas 8 octobre 2017 14:09

                            @Lugsama

                            La définition d’une dictature, c’est quoi ? cela dépend pour qui !
                            Dans le monde occidental actuel, il est établit qu’un pays n’ayant qu’un parti politique reconnu, donc un parti unique, est une dictature. Est-ce le cas à Cuba ? Officiellement oui mais il y a tout de même des opposants soutenus pas les anglo-saxons.
                            Petite comparaison en France : Y ’a t’il un seul parti unique ? Non il y en a plusieurs dont 2 majoritaires la Gauche et la Droite, c’est ce qu’on appelle un bipartisme. Lors du changement de président de la république et de chef de gouvernement, quelle est la différence avec la politique précédente dans le cas ou le parti majoritaire a changé ? Aucune ! La politique précédente continue avec le nouveau gouvernement comme si rien n’avait changé, ce sont juste les exécutants qui changent. mais exécutants de qui ? Bonne question, ce sont les exécutants de personnes dont les médias ne parlent jamais et la partie émergente de ceux pour qui profitent les exécutions d’ordres sont les grosses multinationales qui sont privées, cela comprend aussi les finances dont bien sur le milieu bancaire.
                            Résultats :
                            En France, pays démocratique, la dette que doit payer la population aux Banques s’alourdit et les libertés diminuent progressivement. L’éducation est-elle gratuite ? Oui, MAIS l’espoir que les enfants gardent un bon niveau d’éducation aujourd’hui passe désormais par le secteur privé (tous les enfants de riches sont dans le privé, ce n’est pas un hasard). Peut-on se soigner gratuitement ? Là encore ça dépend de quoi on parle mais, à part les personnes sans revenu et généralement à la rue, il devient compliqué de garder une mutuelle sachant que la sécurité sociale couvre de moins en moins ( A cause des trous et de la dette ?).
                            A Cuba, la quasi-totalité des secteurs importants concernant le service public est publique. L’éducation est-elle gratuite ? Oui et le niveau atteint aujourd’hui un bon niveau (meilleur qu’on pourrait le penser) et l’état cubain investit plus de 12% de son PIB à l’éducation (augmentation coté cubaine alors qu’en France elle est en baisse avec environ 5% de son PIB aujourd’hui).

                            Ce ne sont que 2 petits résumés, mais il y a beaucoup à écrire !

                            Avant de parler de dictature chez les autres, nous devrions commencer par regarder ce qui se passe chez nous...


                          • McGurk McGurk 8 octobre 2017 14:35

                            @Valas

                            * "par contre, j’ai beau chercher je ne trouve rien de tangible parmi vos écritures, vous relevez des bouts de phrases un peu partout sur les autres puis vous insultez (attaquez) avec la méthode classique des trolls« 

                            Je relève vos propos les plus marquants et les commente, c’est la base de tout dialogue via internet.

                             »La méthode du gentil et du méchant«  ? Je caricature votre propre caricature. C’est étrange parce que lorsque je le fais vous réagissez comme moi mais lorsque vous vous simplifiez à tout va toutes les situations, vous ne relevez curieusement pas vos propres propos et ne les identifiez pas comme »caricaturaux« .

                            * »l’article ne vous plaît pas ? Pourtant les idéaux du Ché étaient bien pour que les gens vivent ? non ?« 

                            Comme tous les articles crypto-communistes ici, les thèmes abordés sont très intéressants mais noyés sous tellement d’idéologie, raccourcis et préjugés que l’information primaire est perdue...C’est bête non ?

                            Ah ? Je ne savais pas que massacrer les gens en les qualifiant de collabo est synonyme de vie. A moins de croire en l’au-delà...

                            * »Qu’il a fait assassiner un traitre en temps de guerre ? C’est bien une situation de guerre dans laquelle lui et sa troupe se sont retrouvés ?« 

                            Voilà bien là le problème du personnage. C’était un médecin (avant de se fourvoyer). Il a totalement renié ses engagements et s’est pris pour Dieu à décider de qui devrait vivre ou mourir, qui était »collabo« ou pas.

                            Et puis de quel droit s’est-il permis de prendre la vie des gens ? De quel droit envahir des pays étrangers souverains ? Pourquoi un trou de cul étranger se permet de créer le chaos dans une autre société ?

                            * »En passant, ceux qui ne suivaient pas avaient-il le choix de partir ? OUI ! J’en ai des tartines de témoignages là dessus ! Donc cul de sac la tentative de baratin sur la soi-disante obligation« 

                            Ouais enfin le problème de ce type de régime et personnage, c’est qu’ils travestissent la réalité et qu’on ne sait plus vraiment démêler le vrai du faux. Comme au Venezuela, pays préféré de M. Fortin.

                            J’en profite pour souligner que l’ivresse de la folie provoquée par ces nouvelles idéologie entraîne un sacré paquet de monde dans le n’importe quoi, la mort et la destruction. Le nazisme a également fait sombrer des personnes pourtant très intelligentes, normales et aimantes.

                            C’est ensuite que ça se gâte, lorsque ces mêmes personnes - pcelles pas totalement endoctrinées - comprennent ce qu’est l’envers du décors et la société folle qu’ils ont contribué à créer...Mais à ce moment il est déjà trop tard...

                            * »J’attends vos propositions, on pourra ainsi avancer dans le sujet !« 

                            Très bien, pourriez-vous la reformuler ?

                            * »On parle de quoi alors ? Allez ! Projecteur sur un pet de travers d’Oscar ? C’est tellement plus facile et amusant, pas vrai ?"

                            Un pet ? C’est toute une série, ouais.

                            Que l’auteur préfère vivre dans le monde des licornes et des arcs-en-ciel magique, c’est son problème. Mais se lancer des sujets quasiment chaque semaine en glorifiant une idéologie qu’il ne connaît manifestement pas (lire ses articles pour bien le comprendre) et qu’il n’a surtout pas vécu prête à sourire.

                            Si vous voulez traiter d’un sujet intéressant, il faut déjà se débarrasser de toute idéologie et utiliser une méthode scientifique, c’est-à-dire de considérer un thème sous tous ses angles sans parti pris. Bonne chance c’est un boulot monumental.


                          • Lugsama Lugsama 8 octobre 2017 16:22

                            @Valas

                            Rien que d’ecrire ce que vous ecrivez montre le ridicule de vos propos, la difference avec la France c’est qu’a Cuba on ne peux pas le faire, en Frannce personne ne finit en prison ou dans une tombe parce qu’il pense mal ou connait quelqu’un qui pensait mal. C’est ça une dictature, aussi.

                          • François Vesin François Vesin 13 octobre 2017 08:56

                            @Lugsama
                            « ... peu de médecin dans l’histoire on trahis ce serment... »


                            Vous avez raison, en effet peu l’ont fait au nom
                            d’une cause supérieure - l’affranchissement des opprimés -

                            D’autre en revanche l’ont fait au nom d’une idéologie putride
                            - la recherche de la race pure - et ils ont bénéficié des pires
                            complicité d’autre génocidaires devant l’éternel !
                            Je cite ici Joseph Mengele, « médecin » à Auschwitz, évadé
                            à la libération avec la complicité du Vatican et des USA...
                            Ceux qui agissent au nom de vos maîtres meurent dans leurs lits !!!


                          • Zolko Zolko 7 octobre 2017 19:23

                            « Quelques années plus tôt, il avait pris congé de Fidel et de la Révolution cubaine pour se rendre en Bolivie »
                             
                            je me demande si c’était pas Fidel Castro qui l’avait foutu dehors car il en avait marre de le voir tuer des Cubains.


                            • antiireac 7 octobre 2017 22:34

                              Bref ,tout ce qui en sort de ce débat ce que guevara non seulement était un crétin (le moindre mal) mais en plus c’était un salaud et un assassin. défendu ici sur ce site par le roi du mensonge le dénommé oscar fortin.

                              L’auteur 
                              c’est du propre...

                              • McGurk McGurk 7 octobre 2017 23:22

                                @antiireac

                                La recette magique pour les bolcheviques :
                                « peuple »+« méchants pas beau »+« révolution » = tout est justifiable même le pire.



                                • asterix asterix 8 octobre 2017 11:55

                                  @antiireac, bonjour. A tous les gens de gauche qui considèrent à juste titre la révolution cubaine comme l’exemple type de ce qu’il ne fallait surtout pas faire également.
                                  Moi qui ai vécu 4 ans à Cuba et vous ai toujours honnêtement rapporté mon témoignage sur la vraie vie de son peuple, j’ai depuis longtemps abandonné Agoravox depuis qu’un commentateur, Maugis pour le nommer, m’a traité de « pédophile venu assouvir ses vices à Cuba » et que Fortin, à l’époque en grâce sur ce site, n’a pas voulu malgré ma demande expresse se dissocier de cette accusation immonde, trop content qu’il était de me voir démolir de manière aussi répugnante ...et qu’Agoravox, pourtant dûment prévenu, a refusé d’exclure ce triste sire du site pour injures répétées et autres coups par-dessous la ceinture envers tout qui osait contester le caractère inhumain de son idole.
                                  Plus d’Agoravox qui a fait preuve en l’espèce d’un manque de déontologie évident, j’arrête là le sujet.

                                  Si je m’adresse à toi malgré nos conceptions souvent divergentes, c’est parce qu’il y a quelques années, c’est de toi qu’est venu un très éclairant You Tube où Fidel commettait un lapsus dimensionnel en reconnaissant avoir commandité l’assassinat du Che.
                                  Mon ordinateur à l’époque m’ayant été volé, ce chef d’oeuvre de vérité occultée, je ne l’ai jamais retrouvé.
                                  Toi ou un autre lecteur pourrait-il nous le republier ?
                                  Cela coupera court à tous les mensonges véhiculés par une certaine extrême-gauche qui manipule éhontément le site en faisant passer à tout prix ses seules conceptions, méthodologie qui consiste à voter en bloc pour les articles allant dans son sens et l’inverse pour tous ceux qui osent exprimer une autre position, ce qui heurte le principe de la pluralité de l’opinion.
                                  Bien à vous tous, sauf à Fortin ce gros plein de soupe qui se sent si bien à Cuba lorsqu’il va se péter la panse avec ses familiares, tous des gens haut placés du régime en prétendant que le petit peuple, celui qu’il ne connait pas, mange à sa faim et glorifie le régime, mais n’est même pas capable de donner le prix exact d’un kilo de riz ( bourré de pierraille ) sur le marché libre.
                                  Encore une langouste ail/sauce tomate pour le menteur... Une ! .
                                  Ravi de voir enfin le lectorat le remettre enfin à sa juste place. Il est même dommage qu’il intervienne également sur le Dombass, desservant par là un combat qui, lui au moins, est juste...
                                   
                                    


                                • Lugsama Lugsama 8 octobre 2017 12:24

                                  @asterix

                                  Histoire intéressante, au début je pensait que Fortin n’était que naïf et un peu.. con, mais en réalité c’est un véritable collabo et petit fachiste rouge qui prend un soin tout particulier a occulter les faits pour déverser sa petite propagande.

                                  Pour ce qui est de Maugis très honnêtement il est difficile de trouver plus bête, je veux dire la c’est même plus de la bêtise, il est tellement idiot que se faire traiter de pédophile de sa part vous devriez plutôt le prendre comme un honneur. J’en ai vu des trolls et des neuneus sur Internet, mais lui je pense que de tous les crétins que j’ai croisé c’est le champion, à ce niveau c’est clinique. Il est tellement insignifiant que le mieux est de ne pas prendre note de ce qu’il dit. Un jour il m’a sortit que Asselineau et Poutine était communiste par exemple.. c’est dire.



                                  • Mazdak Teherani Mazdak Teherani 8 octobre 2017 12:44

                                    Che a inspiré les peuples du monde entier, notamment les révolutionnaires iraniens épris de liberté.... bravo et vive la mémoire de ce grand idéaliste !


                                    • McGurk McGurk 8 octobre 2017 12:46

                                      @Mazdak Teherani

                                      Un meurtrier a inspiré d’autres assassins et dictateurs impitoyables.

                                      C’est vrai que les Iraniens sont « libres » smiley .


                                    • Valas Valas 8 octobre 2017 13:26

                                      @McGurk

                                      Votre interventions est très intéressante, pouvez-vous étaler la signification de « libre » pour un peuple aujourd’hui ? Un peuple endetté est-il libre ? Un état ne contrôlant plus sa monnaie est-il libre ? Aie je m’égare ! Pardonnez-moi. Ne vous méprenez pas je ne voulais pas parler des USA ou d’autres pays comme La France... C’était juste une question innocente.


                                    • Lugsama Lugsama 8 octobre 2017 13:42

                                      @Valas

                                      Un autre crétin qui va nous sortir que la France et les USA sont une horrible dictature ? C’est certainement pour ça que ces peuples fuient tous se réfugier dans les paradis socialistes smiley

                                    • McGurk McGurk 8 octobre 2017 14:01

                                      @Valas

                                      Vous parlez de systèmes de type soviétique, despotiques de par nature donc liberticides.

                                      Il me paraît donc déjà curieux de parler de « révolution » alors qu’elle n’a profité qu’à une infime minorité de la population et que l’autre partie a été totalement soumise, passant finalement d’une dictature à une autre. Encore plus pour le mot « peuple », car justifiant ces régimes et leurs exactions.

                                      N’est-il pas étrange qu’ici, étant donné que la majorité des internautes vit en France/pays européens, on fasse l’apologie des dictatures et de leur « coolitude » ? Traitant de véritables sociopathes-manipulateurs en « héros des peuples » comme le fait honteusement l’auteur spécialiste des sacs de nœuds ?

                                      Toutes ces personnes feraient moins les malignes si elles avaient vécu des décennies entières sous la botte d’un pouvoir aveugle et grotesque. La pauvreté, la famine, les purges, guerres, arrestations arbitraires, propagande quotidienne, la société ultra militarisée, etc.

                                      Je suis certain que pas un d’entre eux n’aurait tenu un mois et encore moins une semaine. C’est bien d’être idéaliste, mais d’être aussi aveugle est véritablement incompréhensible. Tout comme ces jeunes russes « nostalgiques » de l’URSS alors qu’ils n’en ont jamais vu les horreurs au quotidien, ils sont bien au chaud et en sécurité dans leur société semi-capitaliste avec tout un tas de droits. A tel point qu’ils ne comprennent même pas la chance qu’ils ont de vivre leur époque...

                                      L’URSS n’a jamais été synonyme de liberté, ni même les ex-républiques soviétiques de l’est et encore moins Cuba et compagnie.

                                      * « pouvez-vous étaler la signification de « libre » pour un peuple aujourd’hui ? »

                                      Liberté d’expression, de déplacement, de réunion, de voter pour un parlement représentatif, etc. C’est une question plutôt vaste.

                                      Les dérives du système économique mondial existent, mais ça ne sert à rien de s’engouffrer pour autant dans une « révolution » alors qu’on pourrait très bien changer les choses en faisant les bons choix. La révolution française a certes transformé la société mais également causé beaucoup de destructions inutiles à tout niveau et très vite dérapé (la Terreur).

                                      Si l’électeur moyen était moins con, aucun candidat à la présidentielle n’aurait pu se présenter et on aurai voté pour le moins mauvais au lieu de voter pour le « moins mauvais des très mauvais ». Et on aurait pas actuellement un « gouvernement des entreprises ».

                                      Les utopistes marxistes du site vivent dans un monde de bisounours, où tout est bien délimité, soit noir soit blanc. Les gentils d’un côté et les méchants de l’autre. Sauf que la vie est bien différente...


                                    • Valas Valas 8 octobre 2017 14:13

                                      @Lugsama

                                      Vous me traitez de crétin ?


                                    • phan 8 octobre 2017 14:16

                                      @Valas
                                      Si si si, La France et les USA sont libres !
                                      Il n’y a que Daesh qui coupait la tête des indigènes et terrorisait femmes et enfants !


                                    • Valas Valas 8 octobre 2017 14:41

                                      @McGurk

                                      En ce qui concerne l’EX-URSS, il y a une marge entre Vladimir Llitch Lénine, véritable révolutionnaire bolchevik et le dictateur Joseph Staline qui a effectivement fait beaucoup de mal au peuple russe (environ 20 millions de morts dont la moitié à cause de la grande Famine).
                                      Mikhaïl Gorbatchev a voulu le bien de tous en ouvrant les portes de la Russie au reste du monde mais les promesses faites par les représentants de l’OTAN à la fin officielle de la guerre froide n’ont jamais été tenue jusqu’à ce jour. Boris Eltsine a laissé les mafias internes et externes pourrir le pays et donc sa population, une vraie catastrophe. L’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine a permis au peuple russe de retrouver sa dignité. Il a permis au peuple syrien de se libérer de la pression terroristes financée par les colonisateurs anglo-saxons. Il a sauvé le peuple européen d’une invasion de masse de migrants qui auraient pu déclencher bien des désagréments dans ces pays « confortables » pour l’instant.
                                      Tiens, quelqu’un connaît-il un autre chef d’état intègre et n’exécutant pas les souhaits d’un état profond dont les membres très puissants guident les pas ? Trump a essayé de résister mais le Pentagone met tellement de pression que la Maison Blanche a une marge de manœuvre plutôt compliquée pour le moment. Macron ? Il est déjà à la solde des relations d’Attali donc c’est peine perdue pour le peuple français dont les chaînes de l’endettement vont se resserrer encore plus !
                                      Le problème des français aujourd’hui est qu’ils votent se que la télévision leur conseille de faire.
                                      Ce n’est pas une Dictature en France, le nom est différent : En France la population est Manipulée !
                                      Peut-on dire que les gens se laissent manipuler ? Une chose est certaine, c’est que nous avons tous la possibilité de chercher des informations via cet outil extraordinaire qui est Internet, mais ceux qui creusent vraiment ne sont qu’une petite minorité...


                                    • McGurk McGurk 8 octobre 2017 15:23

                                      @Valas

                                      * "il y a une marge entre Vladimir Llitch Lénine, véritable révolutionnaire bolchevik et le dictateur Joseph Staline qui a effectivement fait beaucoup de mal au peuple russe« 

                                      Pour ma part, je les mets dans le même sac. L’idéologue a fait tout autant de mal que le dictateur qui l’a suivi. Tout comme l’idéologie religioso-terroriste tue et transforme certains en véritables monstres.

                                      Il est impossible de dissocier le »spirituel« du »réel« , ça reviendrait à dire que les leaders extrémistes ayant provoqué indirectement la mort et l’asservissement de peuples entiers sont innocents.

                                      * »Mikhaïl Gorbatchev a voulu le bien de tous en ouvrant les portes de la Russie au reste du monde« 

                                      Il a surtout provoqué le chaos en ouvrant directement un monde communiste au capitaliste au lieu de l’adapter petit à petit. C’est d’ailleurs ce qui s’est produit en Allemagne de l’est. Le bilan pour les deux a été un pur désastre, économique et humain.

                                      * »Boris Eltsine a laissé les mafias internes et externes pourrir le pays et donc sa population, une vraie catastrophe.« 

                                      Je pense qu’il a dû surtout laissé certains accumuler trop de pouvoir (les fameux »oligarques russes« ) et que la situation actuelle est probablement l’écho d’une ouverture non maîtrisée de la Russie au monde.

                                      * »L’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine a permis au peuple russe de retrouver sa dignité.« 

                                      Hélas non. Poutine n’est qu’un produit haut de gamme de l’URSS - il faisait partie de l’élite.
                                      Ses idéaux profonds sont avant tout soviétiques même si il est assez intelligent pour comprendre que cette idéologie est totalement dépassée. Il en profite d’ailleurs et a un compte en banque tellement rempli que ça lui ressort par les yeux.

                                      Il surfe sur la »russité« pour galvaniser le peuple et »la pauvre nation slave [au sens large du terme, càd tous les pays slaves] sans défense contre l’odieux Occident qui veut les détruire« . Ca marche très bien, les Russes y croient à fond - et c’est dommage, étant donné le potentiel de ce pays, que le système politique et électoral soient totalement corrompu.

                                      Pourtant, avec quelques corrections, des pays comme la Russie ou la Chine seraient les plus grandes démocraties de la planète et connaîtraient un rayonnement mondial et régional sans précédent - rien à voir avec leur »aura« actuelle.

                                      Par contre j’avoue qu’ils ont pour une fois joué une bonne carte en Syrie.

                                      * »Le problème des français aujourd’hui est qu’ils votent se que la télévision leur conseille de faire. Ce n’est pas une Dictature en France, le nom est différent : En France la population est Manipulée !"

                                      Le monde est manipulé par les médias, quelle que soit leur orientation politique. Tous les gouvernements de la planète font de même.

                                      Et ce n’est plus la télévision aujourd’hui en France qui manipule les gens, le premier rôle revient aux sondages orientés pour faire voter par défaut les gens et indécis. On l’a très bien vu pendant et avant les présidentielles.


                                    • Lugsama Lugsama 8 octobre 2017 16:15

                                      @Valas

                                      Les crétins sont facilement manipulé mais je vous rassure contrairement a certains le niveau d’education est plutôt élevé en France, et ne tomberons donc pas dans vos thèses complotistes absurdes.

                                      Votre discours sur le monstre Staline est assez interessant quand ont sait que le criminel Che Guevara signait lui même certain de ses courriers par « Staline 2 ».

                                      Pourquoi refusez de reconnaitre l’ordure qu’était le Che alors que lui ne s’en cachait absolument pas ?

                                    • pipiou 9 octobre 2017 17:35

                                      @Valas

                                      N’importe quoi.
                                      Tant qu’on y est : un peuple qui vit dans un pays où il y a des feux rouges et des limitations de vitesse est-il libre ?

                                      C’est dramatique que les pauvres gens qui veulent réhabiliter le régime castriste en soient réduits à affirmer contre toute évidence que la France est une dictature.


                                    • oscar fortin oscar fortin 8 octobre 2017 14:18

                                      Pour tous ceux et celles qui ont exprimé leur point de vue sur Che Guevara, je me permets de les en remercier avec cette vidéo tout en musique sur ce personnage de l’Histoire.watch.


                                      • McGurk McGurk 8 octobre 2017 15:30

                                        @oscar fortin

                                        Est-ce qu’on entend en fond les cris de toutes ses victimes ?


                                      • Lugsama Lugsama 8 octobre 2017 16:39

                                        @oscar fortin

                                        Musique de propagande sans grand intérêt, plus interessant de suggerer des reportages serieux sur le criminel Che Guevara :


                                        Il faut parler espagnol ou portuguais mais le documentaire est très complet avec de nombreux temoignages direct sur ce psychopath sadique.

                                      • phan 8 octobre 2017 18:09

                                        @oscar fortin
                                        Cuito Cuanavale (Angola) - Le Président angolais, José Eduardo dos Santos, a inauguré mardi (19/09/17) le mémorial de victoire de la bataille de Cuito Cuanavale, province de Cuando Cubango, érigé en hommage aux combattants qui avaient lutté et défendu cette localité contre l’occupation de l’ancien régime de l’apartheid sud-africain.
                                        La bataille de Cuito Cuanavale fut le résultat triomphant atteint par les combattants angolais et internationalistes cubains contre le régime raciste et expansionniste de l’Afrique du Sud.
                                        Paradoxe : L’Angola, terre de refuge pour les Portugais


                                      • Christian Labrune Christian Labrune 8 octobre 2017 22:40

                                        @Lugsama

                                        Ci-dessous, quelques petites informations qui complèteront les vôtres, et qui sont dans la langue de Molière, à l’usage de ceux qui sont nés hier :

                                        http://www.histoire-en-questions.fr/personnages/che%20execution.html


                                      • Christian Labrune Christian Labrune 8 octobre 2017 22:37

                                        La légende de ce révolutionnaire latino-américain nous est rappelée à l’occasion du 50e anniversaire de son assassinat, commandité par la CIA.
                                        ---------------------------------------------------------------------
                                        à l’auteur,

                                        Cinquante ans déjà ! Quand j’habitais à la cité universitaire et que les chambres étaient allumées, le soir, on voyait la tête du « petit boucher de la Cabaña » punaisée sur bien des murs de parfaits crétins. Ah, les cons !

                                        Cinquante ans ! Un demi-siècle ! Ca ne me rajeunit vraiment pas. J’ai horreur du champagne, mais il faudra quand même que je songe, d’une manière ou d’une autre, à fêter un si heureux anniversaire !


                                        • Christian Labrune Christian Labrune 8 octobre 2017 22:47

                                          ADDENDUM
                                          Il y a déjà bien deux ans de cela, quelqu’un, sur ce forum où, décidément, comme autrefois à la Samaritaine, « on trouve tout », et à propos d’un article sur Robespierre, m’avait dit qu’on « finirait bien par réhabiliter Pol Pot ».
                                          Les occasions de rigoler ne sont pas si fréquentes, j’’espère qu’on verra bientôt ça !


                                        • BOBW BOBW 9 octobre 2017 10:29

                                          Réponse @ toutes les langues fourchues:https://www.humanite.fr/il-etait-une-fois-le-che-643267


                                          • Lugsama Lugsama 9 octobre 2017 11:06

                                            @BOBW


                                            Sauf que la vérité ce n’est pas la caricature, le Che était un terroriste psychopathique, il attendait impatiemment la liste des exécutions et devenait nerveux lorsqu’elle avait du retard, tous ceux qui l’on côtoyé de grès ou de force le confirme, il aimais le sang. 

                                            Le plus drôle c’est que l’idole du NPA et autre extrême-gauche en plus d’être une ordure assoiffé de sang était raciste, antisémite, homophobe et.. contre les grêves : smiley

                                            « Les travailleurs cubains doivent petit à petit s’habituer à un régime de collectivisme. En aucune manière les travailleurs n’ont le droit de faire grève. »

                                            « Les Noirs, ces magnifiques exemples de la race africaine qui ont conservé leur pureté raciale grâce à leur manque d’affinité avec la baignade, ont vu leur territoire envahi par une nouvelle sorte d’esclave : le portugais. »

                                            « Le noir est indolent et rêveur ; dépense son maigre salaire en frivolité ou boisson »

                                            « L’épisode nous a bouleversé un peu parce que le pauvre homme, en plus d’être homosexuel et un connard de premier ordre, avait été très gentil avec nous »

                                            «  La première personne sur laquelle nous tombons était le maire, quelqu’un appelé Cohen ; nous avions beaucoup entendu parler de lui, qu’il était juif autant que l’argent était concerné, mais une bonne sorte. »

                                            Journal intime du terroriste le Chié

                                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 octobre 2017 16:33

                                            La plaque de ma première voiture : CHE 131.














                                            .



                                            • oscar fortin oscar fortin 9 octobre 2017 19:10

                                              Venezuela : une armée déployée pour s’assurer que le peuple puisse exercer son droit de voter. Espagne : une armée pour empêcher le peuple catalan d’aller voter. Où est la démocratie ? Un sujet intéressant pour les nombreux intervenants au sujet de cet article sur Che Guevara.


                                              Bonne fin de journée à tout le monde. Dans l’obscurité nous sommes tous pareils. Seule, la lumière nous différencie.

                                              • McGurk McGurk 9 octobre 2017 19:19

                                                @oscar fortin

                                                Donc vous êtes à la fois pour la démocratie et en même temps pour la validation des dictatures ? J’ai du mal à vous suivre là...


                                              • Lugsama Lugsama 9 octobre 2017 20:18

                                                @oscar fortin

                                                Ou avez vous vu l’armé en Espagne ? En Espagne aucun manifestants ne s’est fait roulé dessus par des camions blindés ou tué par des armes à feu. De plus la police intervenait pour faire respecter la constitution, au Vénézuela la dictature militaire a écrasé les manifestations qui demandent son application.

                                                Ça doit certainement manquer de morts à votre goût vu votre penchant naturel pour le fachisme, les régimes militaires et les bourreaux. 

                                              • McGurk McGurk 9 octobre 2017 20:32

                                                @Lugsama

                                                Ils n’ont pas crié « révolution » c’est pour ça...


                                              • oscar fortin oscar fortin 9 octobre 2017 22:10

                                                @Lugsama : cher ami, l’ignorance (crasse ou vraie) que vous manifestée explique bon nombre de vos commentaires. En Espagne, l’armée a réprimée un peuple qui voulait voter pour décider de son avenir politique. Au Venezuela, l’armée d’un gouvernement démocratique, intervient pour empêcher l’opposition violente qui a fait la loi d’avril à juillet, à l’aide de mercenaires et de terroristes largement payé pour leurs méfaits. Au Venezuela l’armée est au service du peuple alors qu’en Espagne et dans la majorité des soi-disant démocratie représentative, l’armée est là pour protéger les intérêts des puissants.




                                              • McGurk McGurk 9 octobre 2017 23:20

                                                @oscar fortin

                                                Décidément, votre argumentation a tout d’une soupe où vous mixez tous les faits à votre convenance sans même les comprendre.

                                                * « En Espagne, l’armée a réprimé un peuple qui voulait voter pour décider de son avenir politique. »

                                                En Espagne, le gouvernement a tenté pendant une longue période le dialogue qui a été rejetée par un gouvernement régional extrémiste qui a depuis longtemps outrepassé ses droits. L’armée aurait très bien pu réellement intervenir et faire une vraie boucherie, elle s’est simplement contentée de bloquer les bureaux de vote.

                                                Plus de la moitié de « ce peuple » rejette totalement l’idée d’indépendance et ça c’est un fait que vous ne pouvez pas nier.

                                                * "Au Venezuela, l’armée d’un gouvernement démocratique, intervient pour empêcher l’opposition violente qui a fait la loi d’avril à juillet, à l’aide de mercenaires et de terroristes largement payé pour leurs méfaits."

                                                Rectification : l’armée a pris le pouvoir et a simplement coupé cours au processus démocratique en remplaçant le véritable parlement par un parlement fantoche. Au vrai parlement, l’opposition était majoritaire, ce qui n’a pas plus au successeur de l’ignoble Chavez.

                                                D’ailleurs, vous rejetez toute forme d’opposition en considérant qu’elle est par nature malveillante. Si ça ce n’est pas du fascisme...


                                              • oscar fortin oscar fortin 10 octobre 2017 00:25

                                                @McGurkL’information qui vous guide vous enlève toute crédibilité. C’est dommage. Tout d’abord l’armée n’a absolument rien eu à voir avec la convocation de l’ANC. Cette dernière a été convoquée par le Président légitime du pays et en conformité avec la Constitution du pays . Le TSJ , dernière instance constitutionnelle pour interpréter la légalité et légitimité de cette convocation, en a confirmer la pleine légalité. L’armée n’a absolument rien à voir avec cette décision. Plus de 8 089 329 vénézuéliens et vénézuéliennes, contre vent et marée, sont parvenus à déposer leur bulletin de vote dans les urnes. Il faut rappeler que l’opposition violente avait planifié des activités pour empêcher des pans complets de population d’aller voter. C’est un des motifs prises pour la prochaine élection avec le déploiement de l’armée dans les 23 régions du pays pour y assurer la protection des centres de votation et y empêcher des actions violentes de la part de l’opposition violente.

                                                Je me suis permis de préciser ces informations moins pour vous que pour ceux et celles qui vous lisent encore. Avec tout mon respect.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès