• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > DSK, des faits troublants

DSK, des faits troublants

Les mobiles, les moyens et les coïncidences pour justifier une éventuelle manipulation.

Soyons bien clair, je ne sais pas, à ce jour, si DSK est coupable ou non coupable.

Comme la procédure américaine est de type accusatoire et non de type inquisitoire comme en France, on n'a à ce jour, entendu qu'un son de cloche, celui de l'accusation.

Il n'est donc pas interdit de faire l'hypothèse : DSK est non coupable.

Partant de cette hypothèse, il découle naturellement et logiquement une manipulation.

De quel type ? le spectre s'étend d''un simple jeu de séduction consentie, à une mise en scène puissante basée logiquement sur les points faibles de la victime (DSK dans ce cas) et mettant en jeu des éléments forts de type géopolitique .

Dans toute enquête sérieuse, on commence par les mobiles :

A qui profiterait le crime ? Raisonnement.  

1/ L'européen convaincu DSK pousse à aider à fond l'Europe et les pays émergeants donc au détriment des EU qui sont premiers contributeurs.

2/ le dernier G20 a été en réalité un G2 entre Chinois et Américains où les européens dispersés n'avaient pas de voix fortes.

3/ L'argent du FMI ne profite pas au G2. 

4/ Les Chinois n'ont pas intérêt à voir une Europe unie notamment pour centraliser les achats avec la Chine qui profite actuellement de la situation de division en Europe.

5/ La France est entrée récemment dans l'OTAN et on sait que cette institution n'aime pas les régimes socialos.

6/ Les US subissent une crise monétaire sans précédent et la droite dure tient OBAMA.

Les moyens :

1/ La CIA est experte pour les coups tordus, cela n'a pas besoin d'être démontré (des centaines d'exemples connus et donc un bon paquet pas dévoilé). 

2/ Les clés de l'accusation, basées sur les points faibles (dragueur à mort ) de l'intéressé seraient donc précisément dans le registre de la manipulation. C'est le B A BA.

3/ Pour brouiller les pistes ce pays US dispose d'armées privées et secrètes qui sont représentées par des mercenaires capables de tout. 

4/ L'étude du personnage à piéger a pu débuter il y a plusieurs mois.

5/ DSK est déjà passé par cet hotel Sofitel est donc a pu y être "attendu".

6/ Aux Etats Unis on fait facilement l'amalgame entre l'infidèlité et le viol. Un peu lourd l'amerloque de base. Ce point est important car la justice, est très influencée par la presse populiste. 

Les coïncidences récentes  :

1/ G20 = G2.

2/ Action folle de la CIA et OBAMA avec un Ben Laden jeté à la mer et une photo-tragico-comédienne d'une scène des "angoissés" suivant (en direct) le film dans lequel 70 Supermans tuent un mec en pyjama, entouré de femmes apeurées.

3/ Rendez-vous DSK-Merkel (et la juge d'argumenter la détention sur une fuite interrompue..... Un rendez-vous de portée internationale est une fuite dans ce petit cerveau ). 

4/ La déclaration de candidature à venir de DSK à la présidentielle française.

J'ai du en oublier un peu mais, je répète que DSK innocent OU coupable, amène dans tous les cas, son élimination (FMI et candidature) le tout rapportant beaucoup aux US, à la Chine et....à la droite française.

Attention !

1/ L'énnoncé des mobiles, n'accuse pas.

2/ l'adéquation des moyens, n'accuse pas.

3/ Le cumul des coïncidences, n'accuse pas

Mais lecteur (éventuellement) incrédule, imaginez vous devant un flic qui possèderait toutes ces "billes" contre vous et dîtes moi comment vous sentiriez la chose ? 


Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (99 votes)




Réagissez à l'article

164 réactions à cet article    


  • le journal de personne le journal de personne 19 mai 2011 15:48

    DSK n’est plus...
    Pas la peine de m’accabler avec vos indécentes questions. Les trois films qui concourent à la palme d’or recourent au même refrain : DSK est mort : altruicide, homicide ou suicide ? C’est la question que tout le monde se pose et se repose peut-être pour racheter ou achever un homme à terre…

    Le Premier long métrage… raconte l’histoire d’un homme et son double… d’un homme aux prises avec son propre alter ego… duplicité ou perversité… je laisse aux psychiatres l’analyse de ce genre de subtilité.
    Tout ce que je puis affirmer sans en rajouter c’est qu’il s’agit là d’une pulsion irrésistible… qui peut vous surprendre et s’en prendre à votre raison à tout moment… en vous précipitant dans le néant… la plus belle part de vous-même s’absente ou se perd comme pour favoriser votre descente aux enfers…
    Même en plein jour, l’ombre peut à tout instant éclipser la lumière sans pour autant qu’il y ait un véritable dédoublement de la personnalité… c’est le même qui succombe à l’autre… l’altruicide, c’est la libido qui dit : Rideau !

    Le Deuxième long métrage : C’est celui de l’homicide… prémédité ou pimenté. Pour un homme dont l’attrait pour le deuxième sexe n’est un secret pour personne il ne peut pas être à l’abri d’un traquenard. Il suffit d’un bon scénario, d’un producteur incognito et d’une nympho qui sort du lot pour que l’inculpé qui n’est pas à un caprice près, se jette à pieds joints dans le précipice…Je ne voudrais pas remettre en cause le témoignage accablant… de cette afro-américaine mais le doute m’habite, et les conjectures m’irritent. Comment une femme de ménage, chargée occasionnellement du dernier étage dans lequel transitent les plus grosses pointures n’a pas été prévenue par ses supérieurs de la présence encore sur les lieux de son éminence grise, sans garde du corps, ni serviteurs attitrés, comment a –t-il pu faire l’objet d’une petite visite inopinée rien que pour un brin de ménage ?
    Déjà mort deux fois… ce ne sont pas les 74 ans qu’il a en point de mire, mais les 74 secondes qui suivirent… il a soudain compris qu’il a été le jouet de je ne sais quoi … de je ne sais qui…

    Troisième long métrage : il ne dure que 90 secondes
    C’est le temps qui ça lui a pris pour se donner la mort parce que je ne saurais vous dire pourquoi, mais cet homme voulait en finir… non ce n’était pas sa pulsion de vie qui l’a précipité dans cette tombe américaine mais sa pulsion de mort…
    Ni puissant… ni impuissant… il est épuisé parce que c’est très épuisant d’être un homme.

    Est-ce que je pourrais vous demander une petite faveur ?
    Ne lui jetez pas la pierre… Non ce n’est pas mon client, c’est mon père…

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/dsk-nest-plus/


    • BABAYAYA BABAYAYA 19 mai 2011 15:56

      dites votre texte est sympa soit mais vous allez pas nous le copier/coller sur tous les articles concernant DSK tout de même (je n’en ai lu que deux et direct, je vois votre commentaire...).




    • dominise dominise 19 mai 2011 16:23

      J’avais bien vu qu’il ne répondait directement au fil mais le message reste cependant bien écrit.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 mai 2011 03:02

      Ce sont les médias français qui finalement bâtiront la conclusion de cette affaire et le complot a tiroirs nous révèlera peu a peu ce qu’on veut nous faire croire. Mais je crois que c’est une erreur au départ de percevoir DSK comme un rival de Sarkozy alors que le scénario le plus logique est que ces deux types s’entendent comme larrons en foire et que passer d’une droite Sarkozy à une Gauche DSK ne changerait rien à la liste des invités aux repas du Siecle. Le complot vient d’ailleurs, est plus subtil…. et je n’y comprends encore rien. Mais je réfléchis.



    • JL JL 20 mai 2011 07:25

      Bonjour Pierre JC,

      plutôt que de ce complot, ne faudrait-il pas parler de piège ? La nuance tient en ce que, dans le premier cas, on inverse les rôles entre victime et agresseur, dans le second, on préserve la présomption d’honnêté de la victime, la jeune femme !

      Les faits ne concordent pas avec le scénario d’un complot : personne n’a pu obliger DSK à se rendre dans cet hotel ce jour là, ni lui demander de rester dans sa suite au delà de midi : sauf erreur, c’est l’heure limite à laquelle, le client est sensé avoir libéré la chambre.


    • JL JL 20 mai 2011 07:34

      Suite.

      Si DSK et Sarkozy défendent les mêmes intérêts, il n’en reste pas moins qu’une candidature DSK présentait des risques, même pour l’UMP, je citerai au hasard :

      avec DSK le PS avait beaucoup trop viré vers un libéralisme de droite mondialiste, et cela présentait trois dangers.

      1 - du point de vue des caciques de l’UMP, le danger de perdre le pouvoir.

      2 - du point de vue des oligarques en général, le danger de voir un outsider battre DSK et Sarkozy et mettre fin au bipartisme qui arrange si bien l’establishment.

      3 - enfin et surtout, le danger de voir, avec l’arrivée de DSK au pouvoir, des choses inimaginables : scandales, désordres sociaux, ...

      Sur le point 2 : personne n’est maître d’un complot : d’autres peuvent toujours le commettre et vous coiffer au poteau. Ainsi, pour éviter une « catastrophe » à la veille du premier tour, l’oligarchie aura fait péter le câble qui risquait de lâcher au mauvais moment. Simple mesure de prudence ; de la prévention en somme.

      Pour conclure, la disparition de DSK du paysage politique est probablement une bonne chose pour notre pays : ça vaut mieux que de jouer au feu.


    • dominise dominise 20 mai 2011 14:19

      JP Allard "Ce sont les médias français qui finalement bâtiront la conclusion de cette affaire et le complot a tiroirs nous révèlera peu a peu ce qu’on veut nous faire croire. Mais je crois que c’est une erreur au départ de percevoir DSK comme un rival de Sarkozy alors que le scénario le plus logique est que ces deux types s’entendent comme larrons en foire et que passer d’une droite Sarkozy à une Gauche DSK ne changerait rien à la liste des invités aux repas du Siecle. Le complot vient d’ailleurs, est plus subtil…. et je n’y comprends encore rien. Mais je réfléchis."

      Je partage cette idée que la France a peu de chance d’être dans le coup dans l’hypothèse d’un complot. En revanche, je pense que DSK avait une vision européenne plus intéressante avec des convictions plus humanistes. L’enjeu mondiale est grave dans tous les cas. Je partage également la dernière phrase. 


    • platon613 21 mai 2011 21:56

      Les chinois veulent le FMI !

      La bataille autour du remplaçant de Dominique Strauss-Kahn à la tête du Fonds monétaire international (FMI) est ouverte. Le nouveau patron devrait être chinois, afin de mieux refléter l’évolution des puissances économiques mondiales, considère la Chine...

      http://news-26.com/politique/551-la-chine-reclame-le-poste-de-dsk-au-fmi.html


    • machiavelle machiavelle 19 mai 2011 15:58

      Attentat politique et médiatique contre DSK qui sonne comme un avertissement ...

      Ne nous leurrons pas, l’affaire DSK tout comme l’affaire Clinton à tout d’un attentat politique, car dans le cas contraire et même aux etats unis ou l’ont ne badinne pas avec le viol, la femme de ménage aurait été grassement payé et menacé de représailles pour se taire par ceux la mêmes qui aujourd’hui s’acharnent à livrer DSK en pature...

      Mais contrairement à l’affaire Clinton, cet attentat politique contre DSK sonne plutôt selon moi comme un avertissement à l’égard des dirigeants européens qui dans les années avenir se risqueraient à ne pas prendre le parti américain ou à ne pas se soumettre à leurs seuls interêts... (ignorez vous que les US sont en faillite ? et que d’ici peu la première puissance mondiale pourrait bien basculer en faveur de la russie et de la chine)

      en gros je dicerne de plus en plus au travers de l’affaire DSK la volonté d’adresser le message suivant aux elites dirigeantes européennes : "en cas de désobeissance, voyez ce dont nous sommes capables !.."

      Il faut également tenir compte du fait que DSK à commencé à vouloir changé le rôle et l’image du FMI dans le monde, ce qui n’a pas du tout plus à certaines elites banquaires et industriels .. loin sans faut...

      ce n’est bien sur qu’une hypothése, mais tout à fait crédible cependant au regard de certaines elites dirigeantes françaises qui n’hésitent plus à employer le terme « complot »... tout comme une partie de plus en plus croissante de la population française également..

      il ne s’agit pas ici pour moi de prendre la défense de DSK car je suis abstentioniste et opposé aux sociétés établis sur le modéle expansioniste de la Cité , mais de bien discerner quels sont les enjeux stratégiques et politiques d’une telle affaire, et à qui profite cette sur-médiatisation grossière et théatrale d’un président du FMI et membre du groupe Bilderberg menoté en pleine rue...

      Dans cette affaire je ne crois pas que le système judiciaire américain aux mains de nombreuses loges maçonniques etatsuniennes et autres Skulls & Bones, soit plus honnête et intégre que le système judiciaire français parallélement aux mains des membres du grand Orient de France...

      En ce moment même, certains amis de DSK sont trés bien placés en la matière pour dénoncer un complot, puisqu’ils sont eux mêmes membres du grand orient de France et initiés aux enjeux réels du pouvoir politique et économique mondialisé..

      N’oublions qu’avant la seconde guerre mondiale, les sionistes alliés aux banquiers et industriels anglo-saxons pour la plupart membres de loges maçonniques, n’ont pas hésités à sacrifier nombres des leurs en Europe, lorsqu’ils financèrent l’accession au pouvoir du parti Nazi...

      Cette affaire DSK pourrait non seulement cacher un avertissement envoyé aux dirigeants politiques européens, mais également un réglement de compte entres élites pensantes et dirigeantes...

      ce ne sont bien évidemment que des suppositions, mais de l’ordre du possible dans un monde ou depuis le 11 sept 2001 et la récente mascarade Ben Laden, absolument plus rien n’est évident ... sauf pour les médias à la botte et autres « intellectuels » bien pensants bien sur... quoi que certains d’entres ces hypocrites semblent avoir changé d’avis tout recemment....


      • Cocasse Cocasse 19 mai 2011 16:13

        Oui, pourquoi pas.

        Mais c’est peut être aussi un suicide, qui sait ?
        Peut être que DSK n’avait pas envie de venir faire le président, que c’était trop d’emmerdements pour lui, mais que cela le gonflait qu’on lui mette la pression et qu’il s’y sente obligé. Et finalement, il aurait inconsciemment précipité sa chute.

        Vu que là, il y est allé quand même très fort, ayant dépassé le simple harcèlement, et dans un pays qu’il sait ne pas faire de cadeaux pour ce genre d’affaires.


      • dominise dominise 19 mai 2011 16:21

        Nous sommes sur la même longueur d’onde à ceci près que je ne suis pas abstentionniste.


      • platon613 19 mai 2011 18:39

        DSK n’était qu’un maillon qu’il fallait supprimer.

        Préparez vous ! Et lisez cette analyse brillant !!

        Krach mondial dans les 6 prochains mois

        Banquiers centraux en folie, leaders mondiaux sans feuille de route, économies en danger, inflation en hausse, devises en perdition, matières premières frénétiques, endettement occidental incontrôlé, chômage au plus haut, sociétés stressées, … pas de doute, la fusion explosive de tous ces phénomènes sera bien l’évènement marquant du second semestre 2011...

        http://www.news-26.net/econmie/545-lkrach-mondial-dans-les-6-prochains-mois.html


      • dominise dominise 19 mai 2011 16:12

        Etes-vous vraiment son fils ? Si c’est le cas, je vous souhaite un grand courage pour avoir la force de lui communiquer.

        Coupable ou pas, on ne le sait pas... Donc je ne jetterai pas de pierre et comme le dit mon post, une alternative a deux branches et je m’intéresse logiquement aux deux.
         


        • epapel epapel 20 mai 2011 00:30

          Mais pas dans l’article, pourquoi ?


        • dominise dominise 20 mai 2011 07:24

          La réponse est évidente ; la branche « coupable » est pour moi impardonnable. Objectivement je n’ai rien à rajouter dans cette hypothèse qui est toujours la seule évoquée dans tous les débats. Il y a un temps judiciaire que je respecte.

          Ce que les gens ne comprennent pas c’est : « non coupable » = complot et le contraire dans l’autre branche. 

          C’est juste de la logique. 

          Voyant que vous ne comprenez pas cette simple logique, j’ai tendance à plaider pour « non coupable » s’agissant des propos acerbes que vous tenez dans vos réactions.


        • epapel epapel 20 mai 2011 12:20

          C’est vous qui commettez une erreur de logique : la non culpabilité n’est pas nécessairement associée au complot.

          Vous omettez tout simplement le cas de l’opportunisme de la femme de chambre en face d’une situation favorable pour soutirer de l’argent à une personne supposée riche. C’est très probablement une vue de l’esprit en la circonstance mais pas plus que vos élucubrations.


        • Farniente 20 mai 2011 14:15

          Ce qui est troublant à constater est que dans un 1er temps DSK affirme n’avoir pas été là du tout(au resto avec sa fille) mais sa ligne de défense officielle est le rapport consenti.


        • franc 19 mai 2011 17:03

          Mr l’auteur ,peut être un oubli de votre part dans la liste des mobiles ,l’élection présidentielle en France ,-------------d’après les sondages il est présenté comme le futur gagnant à cette présidence ------------------------- face à cette éventualité ou probabilité vraie ou fausse,à tord ou à raison , ses adversaires les plus ambitieux ,de droite comme de gauche ,ceux ou celles qui ont des caractères d’acier bien trempés par une envie folle d’arriver en tête de la course ,a déclenché le feu nucléaire sur le favori DSK qui l’avait déjà prédit -----------------------------------------cruauté et misère de la politique 


          • dominise dominise 19 mai 2011 17:51

            Oui on ne peut pas l’exclure d’autant que le fait que la France soit maintenant dans l’Otan, un encouragement de plus pour pousser à la manipulation basée sur le point sensible.

            Attention cela reste cependant dans le cadre de l’hypothèse non coupable que personne ne peut ignorer dans ses analyses.

            J’entendais chez Taddéi FR3 hier soir, des gens qui admettaient la non culpabilité de DSK mais rejetaient l’idée du complot. Cela s’appelle un oxymoron, c’est-dire deux idées qui se contredisent l’une à l’autre. Si ce n’est pas lui alors c’est forcément un complot. Mais on n’ose pas le dire. Et ça vient sur les plateaux de télé !

              


          • epapel epapel 20 mai 2011 00:26

            Tandis que vous faites dans les sophismes, c’est beaucoup plus chic.


          • dominise dominise 20 mai 2011 07:28

            Monsieur, le sophisme a tendance à éluder les arguments. Il me semble faire exactement le contraire ayant admis la potentialité des deux branches de l’alternative.
            En revanche, s’agissant de vous ......


          • epapel epapel 20 mai 2011 12:26

            Le sophisme ou argument à logique fallacieuse est un raisonnement qui apparaît comme rigoureux et logique mais qui en réalité n’est pas valide.

            Le sophisme ne consiste donc pas à éluder des arguments mais à les lier les uns autres sans véritable connexion logique.


          • dominise dominise 20 mai 2011 12:29

            On connait votre opinion, la définition du sophisme mais toujours pas vos arguments. Est-ce pathologique ?

            J’ai posé plus haut une équation booléenne. Argumentez bon sang ! 


          • epapel epapel 20 mai 2011 12:38

            la logique booléenne c’est :
            1) coupable ou non coupable
            2) si coupable : complot ou accusation individuelle fausse
            3) si complot : pas de limite à l’imagination
            4) si accusation indivuduelle fausse : rien ne s’est passé ou acte sexuel consentant.


          • andrée 19 mai 2011 18:23

            DSK est un malade. Cela ne retire rien à ses performances, quelles qu’elles soient.

            Pour moi c’est une circonstance « très atténuante » de la responsabilité de ses actes qu’il finira bien par avouer, au moins partiellement. Cet aspect mérite d’être pris en compte mais jamais au détriment de la victime qu’on commence déjà à salir ( vous ici) car s’il y a eu complot ou manipulation, elle est forcément complice. 
            Que DSK se fasse soigner pour se libérer de cette addiction et qu’il rentre chez lui après avoir purgé une peine symbolique, indemnisé la victime, le parti socialiste, la France, l’Europe et le FMI. Son épouse la très riche et généreuse épouse pourra l’assister en toute compassion et miséricorde .

            • platon613 19 mai 2011 18:39

              DSK n’était qu’un maillon qu’il fallait supprimer.

              Préparez vous ! Et lisez cette analyse brillant !!

              Krach mondial dans les 6 prochains mois

              Banquiers centraux en folie, leaders mondiaux sans feuille de route, économies en danger, inflation en hausse, devises en perdition, matières premières frénétiques, endettement occidental incontrôlé, chômage au plus haut, sociétés stressées, … pas de doute, la fusion explosive de tous ces phénomènes sera bien l’évènement marquant du second semestre 2011...

              http://www.news-26.net/econmie/545-lkrach-mondial-dans-les-6-prochains-mois.html


              • MarcDS MarcDS 20 mai 2011 00:23

                Pas besoin de faire sauter DSK pour ça. Ce krach est annoncé depuis plus d’un an par plusieurs économistes « alternatifs » (Paul Jorion par exemple). L’instabilité du système révèle l’illusion d’un monde marchandisé et financiarisé permettant des profits en croissance infinie. L’atterrissage va être très douloureux, à moins qu’on se décide à l’amortir par une sortie volontaire de la logique de croissance. A côté de ça, DSK est à classer dans la rubrique people.


              • fhefhe fhefhe 19 mai 2011 19:03

                Faits troublants ???

                Chambre 2806 pour DSK
                28 06 pour les primaires du PS

                Faits troublants ???


                • dominise dominise 19 mai 2011 19:19

                  Cela s’appelle présomption de culpabilité. C’est anti-démocratique. Mais peut être êtes vous pour la dictature ?


                  • epapel epapel 20 mai 2011 00:28

                    Encore un sophisme, et très bas de gamme.


                  • dominise dominise 20 mai 2011 07:12

                    Monsieur, une Intervention sans argument n’a aucune valeur pour moi. Elle ne dessert que celui qui la prononce.


                  • epapel epapel 20 mai 2011 12:29

                    Cela s’appelle présomption de culpabilité. C’est anti-démocratique. Mais peut être êtes vous pour la dictature ?

                    Le concept de démocratie n’a rien à voir avec le concept de culpabilité, ce qui invalide la conclusion. donc votre phrase est un sophisme.


                  • dominise dominise 20 mai 2011 12:42

                    Faux !

                    Un des forts piliers de la démocratie (D) repose sur l’indépendance de la justice et sa probité.

                    La notion de symétrie appliquée ici implique la présomption d’innocence (PI).
                    Celle-ci implique au moins une hypothèse non coupable (NC).
                    Cette dernière implique (dans ce cas seulement) un complot (C). CQFD 

                    On a donc, en suivant le chemin spécifique utile à cette démonstration : D => PI => NC => C
                    Ce chemin est un OU non exclusif. Il est potentiellement sujet à recevoir des hypothèses.
                     


                  • dominise dominise 20 mai 2011 12:45

                    On note toujours votre attitude (compulsive ?) qui consiste à décréter plutôt qu’argumenter.
                    Chacun peut relire votre phrase. Pas d’argument ! 


                  • epapel epapel 20 mai 2011 13:22

                    Vous confondez le quoi et le comment :
                    - le quoi : la démocratie (souveraineté du peuple)
                    - le comment : l’indépendance de la justice (séparation des pouvoirs)

                    Vous confondez aussi statut et éthique  :
                    - statut : présomption d’innocence
                    - éthique : probité


                  • Guy Liguili Guy Liguili 19 mai 2011 22:27

                    Je m’aperçois que tu as oublié les Chinois du FBI or tout le monde sait qu’ils sont responsables du 11 Septembre, de la chute de l’Empire Romain, de l’échec de Paris aux J.O 2012, des tartines beurrées tombant côté confiture et de la fin des dinosaures !


                    • epapel epapel 19 mai 2011 23:57

                      « Dans toute enquête sérieuse, on commence par les mobiles »

                       
                      Tout faux, on commence par les faits et les témoignages, on continue avec les alibis et on termine par les mobiles.

                      Parce que voyez-vous si on commence par les mobiles :
                      - on aura forcément plus de suspects que de coupables ce qui ne va pas faciliter l’enquête
                      - le coupable n’étant pas toujours parmi les suspects, on accusera peut-être un innocent


                      • dominise dominise 20 mai 2011 13:09

                        Ce message est hors contexte puisqu’ici on part sur deux protagonistes déjà désignés. C’est à partir de la que l’on regarde les mobiles. Donc je vous l’accorde, cela arrive en seconde position. 


                      • epapel epapel 20 mai 2011 13:55

                        Certes, mais explorer des mobiles sans les confronter aux faits en relation directe avec l’affaire c’est à dire dument établis par l’enquête du procureur ou de la défense est totalement vain.


                      • MarcDS MarcDS 20 mai 2011 00:08

                        Bref, la France est l’ennemie à abattre pour les "amerloques un peu lourds", et dans ce duel au sommet tous les coups sont permis.

                        Faut-il être hors de France pour réaliser le ridicule de telles suppositions ? MDR smiley


                        • epapel epapel 20 mai 2011 00:24

                          A mon avis, ce n’est pas le critère discriminant.


                        • hydre de lerne 20 mai 2011 00:17

                          Comment peut-t-on écrire qu’une manipulation, si manipulation il y avait, profiterait à la droite ?
                          Qui profite de ce qui arrive à ce satyre, si ce n’est la foule, grotesque d’ailleurs, des candidats socialistes, les Hollande, Royal, Vals et autres profiteurs.
                          La droite, elle, aurait préféré DSK comme candidat, comme tenu des casseroles qu’il traine, il eût été facile de le décridibiliser.
                          En tout cas, je pense que la gauche va pouvoir s’abstenir de critiquer Nicolas Sarkozy, compte tenu du FRIC indécent que l’on voit dans cette affaire : comment peut-t-on reprocher à Nicolas SARKOZY de porte rune Rolex, quand on pense que les Strauss Sainclair montrent qu’ils sont capables de dépenser des centaines de milliers d’euros par mois, et des milliards pour sortir du mauvais cas dans lequel ils sont.
                          A mon avis, Saintclair va le laisser tombrer, maintenant qu’il ne peut plus lui offrir l’Elysée, seule chose qui l’intéressait...


                          • dominise dominise 20 mai 2011 08:26

                            « Qui profite de ce qui arrive à ce satyre, si ce n’est la foule, grotesque d’ailleurs.... »

                            épinglé ! Un de plus qui fait dans la présomption de culpabilité !

                            Comment ne pas craindre que la démocratie soit menacée ? Et si on faisait un patriot act ici chez nous ? Hein ? pour mater la foule grotesque !

                            Ah les nostalgiques de la délation.
                             


                          • Castor 20 mai 2011 08:43

                            La présomption de complot, c’est plus classieux que la présomption de culpabilité.


                          • dominise dominise 20 mai 2011 11:28

                            Monsieur, la logique de type booléenne dit : SI NON coupable = VRAI complot.

                            Le terme « complot » comprend éventuellement l’aléa.

                            J’attends une réponse claire, pas de vagues idées romancées.


                          • Gonzague Gonzague 20 mai 2011 11:53

                            « Monsieur, la logique de type booléenne dit : SI NON coupable = VRAI complot. »

                            Donc, si je vous suis bien, ces nombreux scénarios sont farfelus, attendu qu’il s’agit forcément d’un complot si DSK ne s’est rendu coupable d’aucun acte répréhensible.

                            1. La femme de chambre pense que la suite est vide. Elle voit une veste sur le lit, commence à faire les poches dans l’espoir de trouver quelque pécule. Strauss-Kahn sort de la douche, la voit, la maltraite. De peur d’être virée s’il venait à parler et narrer l’aventure, la femme de chambre invente une histoire de viol.

                            2. DSK s’est payé une escort masochiste, le FMIste appréciant les femmes soumises et joueuses. Il pense logiquement en voyant la soubrette qu’il s’agit de sa commande, il la maltraite, la force, puis s’apercevant de sa méprise, il s’enfuit en douce.

                            3. DSK est en train d’arrêter de fumer, il n’a plus de patch, il est très nerveux, d’autant qu’Aubry monte dans les sondages à la suite du doublé coupe/championnat de l’OSC Lille. Il voit un paquet de cigarettes dans la poche de la femme de chambre, lui demande une clope. Elle refuse. Il s’énerve, et dans le feu de l’action, étant nu et sujet à des crises de satyrisme aigües, il tente de la violer.

                            4. Il ne s’est rien passé entre DSK et la jeune femme, elle s’est toutefois presque faite violer le jour même par son ex-mari venant lui rendre visite sur son lieu de travail. Ne voulant toutefois pas prendre le risque de porter plainte contre lui, car elle l’aime toujours et souhaite peut-être un jour revenir vers lui, des séquelles physiques visibles pouvant éveiller les soupcons de ses collègues, elle décide à la va-vite d’accuser le premier venu.

                            Toutes ses hypothèses sont absurdes, étant donné que « SI NON coupable = VRAI complot » (planétaire, si j’en crois votre article)

                            C’est facile, la logique, je devrais lentement m’y mettre


                          • epapel epapel 20 mai 2011 12:34

                            Monsieur, la logique de type booléenne dit : SI NON coupable = VRAI complot.

                            Faux, la logique booléenne c’est :
                            1) coupable ou non coupable
                            2) si coupable : complot ou accusation fausse
                            3) si complot : pas de limite à l’imagination
                            4) si accusation fausse : rien ne s’est passé ou acte sexuel consentant.


                          • epapel epapel 20 mai 2011 12:38

                            Précision : accusation individuelle fausse.


                          • dominise dominise 20 mai 2011 13:15

                            Faux !

                            Car j’ai bien précisé que la boite « complot » comprend l’aléa c’est-à-dire du vaudeville à tous les modes imaginables dont ceux que vous citez.

                            Désolé . 


                          • dominise dominise 20 mai 2011 13:26

                            Voir ce que je viens d’écrire qui dit en substance que l’ensemble « complot », induit par « non coupable », prévoit les sous ensembles :

                            1/ Consentement (c’est un complot mais non répréhensible sauf vis à vis de madame SK) 
                            2/ vaudevilles divers et variés basés sur l’aléa (ce type de complot s’appelle alors coïncidence).

                            Désolé encore faux !

                            On vérifie bien qu’une alternative ne débouche que sur deux branches, chacune pouvant être déclinée à volonté. (ceci est un truisme).

                            Monsieur, on ne sort facilement pas de la dualité.  


                          • epapel epapel 20 mai 2011 13:33

                            Un complot concerne au moins deux personnes et est prémédité.

                            Moi je vous parle d’une accusation individuelle opportune donc non préméditée.


                          • epapel epapel 20 mai 2011 13:35

                            De toute façon vous ne développez pas cette hypothèse dans l’article.


                          • dominise dominise 20 mai 2011 14:45

                            J’ai dit que je mettais dans la terminologie « complot » tous les cas de figures de la branche non coupable.

                            Je reconnais que j’emploie ce mot pour provoquer...le débat. Si le mot ne vous plait pas on peut dire « conjugaison d’aléas ». 

                            Donc n’ergotons pas sur les mots car tout le monde sait que l’on peut se faire piéger par le hasard.

                            Par exemple, ce cas, parmi tant d’autres, dans lequel un jeune noir passait par là « à la mauvaise heure », ou se passait un crime avec UN noir. Il a été condamné à mort. Puis on a appris plus tard qui était le vrai coupable !

                            Dans ce (ces) cas le « complot » est le pur hasard qui a placé ce garçon, 1) au mauvais endroit 2) au mauvais moment 3) avec une couleur de peau « adéquate ».

                            Ici l’aléa conjugue trois facteurs...c’est un piège dans lequel personne ne voudrait tomber..Un vrai complot du mauvais sort qui en fait relève de l’ordre des probabilités.

                            En analysant pas mal d’accidents dans ma carrière, j’ai appris, mais tous les spécialistes le savent, que plusieurs causes se conjuguent pour aboutir à l’accident improbable.
                            Une sorte de « complot » entre plusieurs causes.    
                            Voilà mon analyse booléenne est correcte en intégrant ces données (décrites avant ce post).   


                          • epapel epapel 20 mai 2011 16:00

                            Sauf que vous n’avez pas développé ce cas de complot selon votre définition, par exemple dans les rubriques :
                            - « A qui profiterait le crime » il manque 7) La plaignante a de gros soucis d’argent ou a envie de devenir riche ou veut passer à la postérité ou ...
                            - « les moyens », il manque 7) Elle a surpris DSK nu et seul dans sa chambre et en a profité pour l’aguicher avec son corps un fois qu’il a bien mordu à l’hameçon, elle s’est débattue vigoureusement pour matérialiser des preuves


                          • dom y loulou dom y loulou 20 mai 2011 02:10

                            moi je vais ici recopier-coller ce commentaire déjà fait

                            parce que les petites mains d’agoravox sont habiles et rapides et font disparaitre des articles sitôt des commentaires compromettants donc voici

                            Il apparait que DSK se soit attiré les foudres de l’establishment lordique en déclarant que le FMI ne devrait pas servir à défoncer les pauvres et ne servir que les riches (! !) et qu’il se positionne comme Stieglitz et entrevoit un rôle de répartition des richesses pour le FMI et un nouveau système économique plus égalitaire entre les nations...

                            tout est dit

                            un héros en somme... se dit encore notre cervelet si prompt à la vindicte générale

                            ceci aussi sera médiatisé je suppose, c’est pour la page « semaine prochaine » du new feuilleton haletant

                            il se fait dégommer avant-même son retour en France waow

                            puis innocenter, il voudrait un changement radical du système économique, un système pour les pauvres

                            woaw bien sûr se dit notre cervelet si prompt à la culture génitale... euh... bref

                            un dangereux adversaire pour votre schizo en chef aux présidentielles, éliminé par de basses manoeuvres illuminati apparemment

                            que le viol soit réel ou non, c’est seulement le fait que cette fois on l’apprenne en si grand déballage qui mit la puce à l’oreille

                            http://www.youtube.com/watch?v=TLgQ...

                            la saga prend des allures de (règlements de) comte de monte cristo

                            avec effets obolix dans le ciel en arrière-plan, du bleu azur presque turquoise et des nuages jubilants et cristallins ... un petit bâteau avec un putain de rameur...

                            le héros reviendra et tuera un à un ceux qui l’auront obligé à bouffer du porridge et du pudding tous le jours et sali sa réputation de gros porc

                            un feuilleton haletant disais-je

                            tous des marionettes dans un jeu d’écrans et de scénariiiiiiiiiiiiiiiiiii iiiiiiiiiiiiiiih

                            et nous ne saurons pas si les hélicos décollent ou non et on ne compte pas les morts à Tripoli selon nos joyeux merdias

                            (rectification immédiate demain dans le très fidèle à ses lecteurs MATIN BRUN, le titre change à la troisième page où l’on peut lire « théâtre guignol »... ah non... c’tait entre les lignes... hahaha... on y aura droit à multes détails des massacres commis par les mercenaires de Benghazi sur les libyens noirs du sud de la Libye ayant justifié l’intervention otanesque salutaire et glorieuse dans leur mission de destruction des tripoliniens, l’unité de la Libye serait en sûreté sous le chapeau de la reine d’angleterre etc)

                            ok... apparemment... mais alors...

                            sous lequel de ses chapeaux ? lololol

                            ne vous fatiguez pas, on le sait déjà  ;)

                            merci de votre attention ;)


                            • Affreujojo Affreujojo 20 mai 2011 02:24

                              Dtoute façons les gars, quique ce soit quvous élirez vous allez vous faire mettre encore plus fort.
                              T"as bien vu tous ces politicards et ces journaleux, y sont tous cul et chemise pour protéger leurs privilèges et droits dcuissage...


                              • Rousquille Rousquille 20 mai 2011 03:22

                                Comment croire comme vous le dites que DSKul était un obstacle pour les Américains au FMI ? N’était-il pas le grand ami d’Israël et juif lui-même ? Et puis, il suffisait d’attendre encore quelques mois et il aurait débarrassé le plancher... Prétendre qu’il voulait aider la Grèce est grotesque : qui veut aider la Grèce et les autres pays dans le pétrin, doit AU MOINS leur permettre de rééchelonner leur dette et surtout leur rendre leur monnaie nationale afin de pouvoir dévaluer. DSKeue n’avait absolument pas cette intention, donc assez du bon patron socialiste du FMI ayant pitié des PIGS.

                                Comment ne pas voir aussi que le moment n’est pas le bon ? Cela crève les yeux ! Si c’était un complot, il fallait l’organiser au moins après l’entrée en campagne présidentielle du candidat DSK. L’effet aurait été maximal, le PS (plouto-sexocrates) n’ayant plus la possibilité de trouver un candidat de substitution.

                                Et puis, vous réfléchissez comme si Sarkozy et DSexK faisaient partie de deux camps opposés, ce qui est d’une naïveté à pleurer. Lisez donc 1984 de George Orwell, tout y est dit.

                                Pour moi, s’il y a eu complot, ce n’est qu’après coup, lorsque la COURAGEUSE Ophélia avait déjà porté plainte. Le complot a simplement consisté à ne pas occulter cette énième affaire de moeurs. De la même manière, en 1942, les Américains n’ont rien fait pour empêcher Pearl Harbour.

                                Aujourd’hui le plus gros complot, à mon avis, est celui de tous les partisans de DSKrise pour occulter la vérité et excuser ce vieux sadopervers.


                                • Ariane Walter Ariane Walter 20 mai 2011 06:13

                                  Entièrement d’accord avec vous cher Rousquille ;
                                  Autre question : que faisait ce mec, seul, au Sofitel alors qu’il a des apparts à New-YorK ?
                                  Sans secrétaire, sans garde du corps ???

                                  le seul complot que je relève est celui qu’un homme incapable de se maîtriser dresse contre lui-même.

                                  Mais il faut croire que le plaisir d’un viol présumé valait bien ça...

                                  Toute mon admiration à la victime présumée.


                                • dominise dominise 20 mai 2011 08:07

                                  Pendant que j’analyse des hypothèses sur des évènements dont on ne sait pas grand chose, vous lisez dans le marc de café pour énoncer des futures vérités. (toujours les présomptions).

                                  Je ne sais pas ce qu’il aurait fait. (FMI ou Présidentielle) En tout cas il était objectivement entre deux feux. 

                                  Votre dernière phrase ne veut rien dire au stade de la présomption d’innocence. Si il est jugé coupable, personne ne le défendra et c’est tant mieux.

                                  S’il est jugé innocent alors vous aurez fait ce que je dénonce (mon clavier me brule les doigts) à savoir de la présomption de culpabilité.

                                  Quand on parle de l’avenir, on ne peut faire que des hypothèses. Quand on parle de faits avérés on peut instruire charge ou à décharge. Pour le moment, on a pas de fait avéré. Je ne sais pas encore qui a été la (vraie) victime.

                                  Si maintenant on parle du DSK dragueur insistant avéré, alors mon sentiment est que cela est une vulnérabilité peu compatible avec la fonction présidentielle. Mais ce n’est pas un crime.


                                • dominise dominise 20 mai 2011 08:09

                                  « que faisait ce mec seul au Sofitel. ». C’est interdit ? 


                                • cyprienne cyprienne 20 mai 2011 10:57

                                  Selon le point, DSK aurait commenté d’un « Quel beau cul ! » retentissant le passage d’une hotesse de l’air dans l’avion d’AF juste avant que les flics de NY ne montent à bord l’interppeller.

                                  http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/michel-colomes/exclusif-les-derniers-mots-de-dsk-avant-son-arrestation-19-05-2011-1332681_55.php

                                  Ca me rappelles les délires d’un certain Delarue.

                                  Le genre de comportement du mec avec qui tu te retrouve les pompes couvertes de drepou si tu lui donne une tape dans le dos...


                                • helios999 helios999 20 mai 2011 12:22

                                  assez d’accord avec rouspille

                                  une autre variation

                                  les sondages en france n’etaient pas ce que les oligarches francais voulaient qu’ils soit , la sauce ne montait pas , c’est à dire que dsk n’etaient pas si haut , cette oligarchie sent que la candidature de dsk n’est plus fiable . ils se rabatent sur hollande , le font monter et constatent que cela marche mieux , ils decident donc d’eliminer dsk de manière douce ( sur quoi peut il tomber ? dsk et d’accord il part en retraite doré avec l’accord de l’oligarchie americaine qui est la cousine de celle de france )


                                • dominise dominise 20 mai 2011 07:06

                                  Tout faux car de notre position on a pas de fait établis. A ce jour je ne sais même pas qui est la victime. Donc on ne peut commencer que par les mobiles.
                                  1/ celle présumée est invisible
                                  2/ si DSK est non coupable alors il est une victime. 


                                  • dominise dominise 20 mai 2011 07:09

                                    Monsieur vous faites de la présomption de culpabilité !
                                    Même pas compris le B A BA de la démocratie !


                                    • epapel epapel 20 mai 2011 12:35

                                      La présomption de culpabilité n’a rien à voir avec la démocratie.


                                    • JL JL 20 mai 2011 07:19

                                      L’ateur écrit : « Comme la procédure américaine est de type accusatoire et non de type inquisitoire comme en France, on n’a à ce jour, entendu qu’un son de cloche, celui de l’accusation. »

                                      Faux : DSK nie les faits ! C’est une version, non ? Que vous faut-il de plus ? Un alibi ? Il en a présenté ub, puis est revenu, et donc, a menti.

                                      En fait, vous attendez une version construite qui colle, non pas aux faits, mais aux faits réconnus, ce qu’on appelle des preuves. Nous avons l’habitude de ce type de versions : on appelle ça des VO.


                                      • dominise dominise 20 mai 2011 07:39

                                        Que de conclusions hâtives.

                                        La procédure américaine est ainsi faite que l’accusation tient le crachoir durant les premières semaines. Pour le moment DKS a juste clamé son innocence.

                                        Vous confondez analyser les faits (ici on a en pas) et bâtir des hypothèses logiques.

                                        Que de confusion....


                                      • JL JL 20 mai 2011 11:04

                                        Mais non, dominise, c’est vous qui faites la confusion de genre.

                                        Si on n’a pas de fait, comme vous dites, on n’a pas à bâtir des hypothèses.

                                        On a des faits : une accusation d’un coté, avec un récit circonstancié ; un déni de l’autre. Voilà les faits, point barre ! Ah, j’ai oublié le faux alibi ! Heureusement que sa fille n’avait pas témoigné sous serment, elle serait passible d’une peine !

                                        Vous commencez votre plaidoyer par ces mots : « Soyons bien clair, je ne sais pas, à ce jour, si DSK est coupable ou non coupable ».

                                        Vous êtes un rigolo, vous ! croyez-vous avoir besoin de dire ça ? Personne ne vous demande votre avis, ni sur les faits, ni sur les hypothèses. Vous n’étiez pas dans la chambre, que je sache. Répondez donc aux arguments qui vous sont opposés au lieu de parler de confusions ou conclusions hatives. Où avez vous lu une conclusion sous mon pseudo ?


                                      • posteriori 20 mai 2011 12:15

                                        ça s’appelle un double déni, chacun niant la réalité de l’autre, un jour nous aurons un coupable et une victime et alors nous connaitrons « la réalité ». 

                                         


                                      • JL JL 20 mai 2011 12:32

                                        Mais non, nous ne saurons pas la vérité : nous aurons une VO ! Nuance !

                                        Ceci n’exclut pas que la VO soit conforme à la vérité, mais il est permis d’en douter, et le doute sera de mise quoi qu’il en soit, d’un coté ou de l’autre.


                                      • dominise dominise 20 mai 2011 13:54

                                        Faux !

                                        On n’a pas de faits substantiels mais juste une accusation par un procureur dont c’est le boulot. Ces déclarations ne sont pas encore publiées. Les « faits », comme vous dites, auront une valeur de faits quand la justice sera passée sur la saine base de la confrontation des relevés, indices, témoignages et autres analyses chimiques. Ils auront une signification dans le contexte de la confrontation des arguments développés. De tout cela (et j’en oublie) nous n’avons rien.  .  

                                        Une personne (invisible) a porté plainte ; nous ne savons même pas qui elle est ? 

                                        Arrêtez vos délires : j’ai écrit un article pour débattre. Donc le jeu est d’exposer mes idées. Donc ne dites pas qu’on se fout de mes opinions. Si c’est votre cas, ne me lisez pas.

                                        L’idée principale qui est dégagée est la présomption d’innocence et ses implications logico-déductives argumentées le long du débat.  

                                        Mais à ce qui me semble, vous ne supportez pas que l’on puisse poser des hypothèses selon le critère de la non exclusion, Il est implicite que cela est couvert par : on ne peut rejeter cette hypothèse même si elle me semble improbable. C’est la raison pour laquelle, j’ai dit 50 fois que je ne lis pas le marc de café et que j’admets provisoirement les deux branches de l’alternative. Beaucoup on l’air de faire une induction basée sur « qui vole un oeuf, vole un boeuf ».

                                        J’ai le regret de dire qu’elle ne s’applique pas ici car les deux niveaux de l’exemple sont illégaux. Ce n’est pas le cas entre « dragueur compulsif » et « violeur ».

                                        Ce type d’induction est classieux .
                                         


                                      • helios999 helios999 20 mai 2011 15:52

                                        @dominise

                                        il y a des faits qui sans en etre réellement en seront vraiment

                                        Le passé sulfureux de l’accusé , qui bien presenté peseront tres lourd sur un jury conforme ( non acheté , corrompu etc )

                                        j’ai meme bien peur que cela suffise pour le condamner


                                      • epapel epapel 20 mai 2011 16:06

                                        On appelle même ça un faisceau de présomptions.


                                      • dominise dominise 20 mai 2011 07:34

                                        Railleur sur le malheur des gens (les deux présumés victimes ou coupables), les amis, les rêves perdus. Je vous plains sincèrement car on voit bien que vous faites des amalgames et que cela doit vous desservir dans la vie..

                                        La santé mentale doit être alimentée par de justes causes et par la franchise. La raillerie est de bas étage et révèle un dérèglement profond. Avez-vous été agressé dans votre jeunesse ?


                                        • JL JL 20 mai 2011 07:36

                                          dominise, feriez vous de la confusion volontaire ou non ?

                                          Pourquoi ne dites vous pas à qui s’adresse ce post de 7:34 ?


                                        • JL JL 20 mai 2011 07:42

                                          L’auteur écrit : « L’européen convaincu DSK pousse à aider à fond l’Europe et les pays émergeants donc au détriment des EU qui sont premiers contributeurs. »

                                           :smiley

                                          Qu’il aille dire ça aux Grecs, par exemple !

                                          « Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de Gauche, critique le bilan de DSK à la tête du FMI, « Je vous renvoie non pas à la propagande des économistes américains, mais à la situation réelle d’un pays réel qui s’appelle la Grèce, à qui on vient d’infliger un nouveau traitement de choc », déclare-t-il, taxant le bilan de DSK de « nul et cruel ». »

                                          C’est là : 8 minutes très forte, Mélenchon répond à El Kabach


                                          • dominise dominise 20 mai 2011 07:47

                                            Ce qu’il faut comprendre c’est que sans le FMI c’était la loi de la jungle. En même temps les dirigeants de la Grèce (élus par le peuple) ont mentit quant à leur bilan ! C’est factuel.


                                          • JL JL 20 mai 2011 08:00

                                            Mais non. Sous le gvt précédent la situiationétait la même. La vérité c’est que les bras armés des marchés financiers ont voulu punir les Grecs d’avoir élu des dirigeants de gauche.

                                            Comble d’ironie, si DSK se présentant sous la bannière de gauche avait été élu, auraient-ils fait de même !

                                             smiley  smiley  smiley


                                          • dominise dominise 20 mai 2011 08:16

                                            De toute façon je ne défends pas le système planétaire tel qu’il est !

                                            Mais le FMI éteint des incendies en attendant que nous trouvions des solutions pour changer de système.

                                            La seule solution est de faire un gouvernement mondial par la voie démocratique. Car ce gouvernement est en train de se dessiner sous des hospices privées animées par le seul fric. Il faut tout faire pour éviter ce grand Poker menteur. 


                                          • JL JL 20 mai 2011 08:38

                                            « La seule solution est de faire un gouvernement mondial par la voie démocratique » (Dominise)

                                            Plus le groupe est réduit, et plus la démocratie est tangible (et son absence aussi) ; à l’inverse, plus la communauté est vaste, et plus la démocratie est dilluée et donc illusoire.

                                            Un gouvernement mondial démocratique est une utopie, unre chimère ; je croyais que les libéraux étaient des gens pragmatiques : erreur, ils sont diaboliques. Ils vendent la proie des autres et leur promettent en échange, l’ombre de la lune.


                                          • dominise dominise 20 mai 2011 14:01

                                            Encore dans le registre récurent de la non gestion du concept d’alternative.

                                            • L’utopie est de croire que l’alternative au monde politique, est viable en l’état. 

                                            C’est d’autant plus une utopie que pour alimenter cette branche de l’alternative, il suffit de ne rien faire et surtout de ne pas comprendre des choses aussi simples.

                                             


                                          • epapel epapel 20 mai 2011 16:10

                                            « La seule solution est de faire un gouvernement mondial par la voie démocratique »

                                            Vaste programme avait dit De Gaulle en parlant de la résolution d’un problème lié ou du moins à résoudre impérativement avant.

                                            Et concrètement vous pensez vraiment qu’on peut se débarrasser démocratiquement des régimes totalitaires ?


                                          • dominise dominise 20 mai 2011 18:31

                                            D’accord c’est très difficile ! Mais les peuples commencent à bouger. C’est la seule voie possible !


                                          • Gonzague Gonzague 20 mai 2011 20:45

                                            @Epapel : « Vaste programme avait dit De Gaulle en parlant de la résolution d’un problème lié ou du moins à résoudre impérativement avant. »

                                            J’ai ri. Et la réponse de l’auteur me laisse à penser que... bref, je sors, bonne soirée.


                                          • dominise dominise 20 mai 2011 07:44

                                            Bien vu ! je me suis trompé de bouton ! C’est pour Guy Liguili


                                            • Gonzague Gonzague 20 mai 2011 07:47

                                              Cet article est une petite merveille, attendu qu’il ferait presque passer Paul Villach pour un intellectuel.


                                              • dominise dominise 20 mai 2011 07:51

                                                Quand l’esprit logique manque, on (dé) raille plutôt que de développer des arguments. C’est facile mais quelle est la motivation ?


                                              • Gonzague Gonzague 20 mai 2011 08:17

                                                Vous confondez logique et cohérence (voire bon sens) Si je prétends par exemple que c’est Paris Hilton qui a réalisé une mise en scène telle que celle dont on nous rebat les oreilles depuis une semaine, de facon à ce que la réputation du Sofitel en pâtisse et que les clients de l’envergure de DSK se tournent vers les établissements luxueux de son père, c’est logique, dans l’idée. Bien sûr, au niveau de la cohérence, des faits établis et de ceux en suspend, c’est une autre paire de manche.

                                                Il n’y a de surcroît aucune logique dans votre texte.
                                                Pour ne citer qu’un point, vous dîtes : "Comme la procédure américaine est de type accusatoire et non de type inquisitoire comme en France, on n’a à ce jour, entendu qu’un son de cloche, celui de l’accusation. Il n’est donc pas interdit de faire l’hypothèse : DSK est non coupable.« 

                                                Pourquoi ce »donc«  ? Entendez-vous par là qu’il est logique de supposer l’inverse de ce qui est majoritairement avancé ? C’est logique, ca ?
                                                 »Les medias dominants supposent que Dieu n’est qu’une vue de l’esprit. Il n’est donc pas interdit de faire l’hypothèse : Dieu existe« Ou encore » La majorité de la population Corrézienne pense qu’il n’y a pas d’Opel Kadett sur le parking du Kiloutou de St Foulzy-sur-Bretelle. Il n’est donc pas interdit de faire l’hypothèse : il y a une Opel Kadett, peut-être même deux, sur le parking du Kiloutou de St Foulzy-sur-Bretelle"

                                                Et partant de là, vous pouvez développer des milliers de romans.


                                              • epapel epapel 20 mai 2011 12:46

                                                Avec ce développement, m’est avis que dominise va se comporter tel une poule devant un couteau.


                                              • dominise dominise 20 mai 2011 14:04

                                                Plus d’argument donc je raille, c’est plus facile.

                                                 


                                              • epapel epapel 20 mai 2011 14:48

                                                Et les arguments de gonzague vous faites quoi avec : toujours la poule avec le couteau ?

                                                C’est à lui qu’il faut répondre et non à moi qui vous invite à le faire.


                                              • Castor 20 mai 2011 08:34

                                                Quel article, on dirait du Ariane !


                                                • tchoo 20 mai 2011 08:35

                                                  Alors admettons le complot
                                                  et donc essayons d’imaginer la scène
                                                  tout c’est passé comme l’accusatrice le dit, sauf qu’elle était consentante
                                                  et ensuite une fois l’affaire faites, s’en va se plaindre auprès de sa direction qui s’empresse de prévenir la police (aïe, il semble qu’il y ait un délai d’une heure pas encore expliqué entres les deux) qui n’attendait que cela pour se précipiter sur l’aéroport et aller cueillir le quidam dans l’avion.

                                                  Ça peut se tenir, mais pourquoi le dit quidam, sachant qu’il pouvait être fragile sur ce plan là (sexuel) succomberait-il aux avances appuyées d’une « vulgaire » soubrette ?

                                                  Un homme de cette intelligence.

                                                  Si cet homme, compte tenu de ses ambitions, n’est pas capables d’avoir une vision claire de son entourage immédiat, et qui plonge tête la première dans un piège que lui se connaissant sait grossier, peut-il prétendre chez nous, au poste de chef d’état ?

                                                  A moins que tout cela ne soit pas arrivé, qu’il n’y ait eu aucune relation sexuelle entre les deux personnages consenties ou non, que la jeune femme ait menti depuis le début..............


                                                  • dominise dominise 20 mai 2011 08:56

                                                    Soyons clair le complot est seulement une branche de l’alternative où l’autre branche est la culpabilité.

                                                    Je répète, à ce stade, on ne peut qu’explorer les deux branches dont l’une est forcément un complot. N’ayant aucun fait vraiment avéré, on ne peut faire que des hypothèses.

                                                    Pour les durs de la feuille (il y en a) la logique dit que l’alternative à la culpabilité est le complot(1). Cette phrase vaut pour tous les cas comprenant deux personnes impliquées donnant des versons différentes.

                                                    Amusez vous à relire certaines réactions à ce fil desquelles on peut extraire l’illogisme suivant : « l’alternative à la culpabilité est la.... culpabilité ».

                                                    On dirait du Pinochet : « l’alternative à la dictature est la ...dictature... » 

                                                    (1) je sais que ce mot fait peur. J’aurais pu dire manipulation ou autres....mais un chat est un chat. (j’exclus celui de Schrödinger qui est à la foi mort et vivant) 


                                                  • epapel epapel 20 mai 2011 12:48

                                                    Selon vous, la logique interdit donc que la plaignante aurait pu mentir opportunément pour tirer de l’argent à un riche.


                                                  • dominise dominise 20 mai 2011 08:40

                                                    Enfin du concret pour polémiquer. Pas trop fatigué ? (je plaisante)

                                                    « Pourquoi ce »donc«  ? Entendez-vous par là qu’il est logique de supposer l’inverse de ce qui est majoritairement avancé ? C’est logique, ca ? »

                                                    Oui monsieur c’est logique çà ! Arguments :

                                                    Cette chronologie procédurière fait que pour le moment on a pas de fait avéré et DONC (à ce stade) on ne peut faire que des hypothèses. CQFD

                                                    Non monsieur, dans le cadre d’une inculpation (ce cas ou un autre) il n’y a qu’une seule alternative comprenant deux branches.

                                                    Avez-vous fait de la logique bouléenne ? J’espère que non car des milliards de système de sécurités dépendent d’un bon traitement de cette logique qui s’apparente à une science, monsieur, ou l’abord romancier est à proscrire.


                                                    • Castor 20 mai 2011 09:03

                                                      La logique procédurière veut que l’on se pose une et une seule question : y a-t-il des éléments suffisants pour l’ouverture d’un procès dans lequel se posera la question de savoir si, oui ou non, il y a eu rapports et si, oui ou non, ces rapports ont été consentis.

                                                      Il a été répondu oui.

                                                      Poser la question du complot dans les termes de l’article, c’est déjà reconnaître le bien fondé de la réponse et admettre la réalité des rapports.
                                                      Deux branches, en effet, en découlent : 

                                                      la première est que les rapports ont été consentis et soit il s’agit d’un piège dans lequel cette femme n’est qu’un rouage, soit il s’agit d’un piège dans lequel elle est l’instigatrice.

                                                      la seconde, est que les rapports n’ont pas été consentis et que DSK est coupable de viol.

                                                    • dominise dominise 20 mai 2011 09:13

                                                      On est bien d’accord ! Cela se pose en ces termes à quelques nuances près.  


                                                    • Castor 20 mai 2011 10:21

                                                      Sauf que votre parti-pris (évident) est que non seulement DSK est innocent des charges qui pèsent contre lui, mais encore prenez-vous comme option que le complot est international et qu’il mêlerait CIA-Chinois ou CIA-SARKO ou CIA-OBAMA.

                                                      Or vos « faits troublants » ne s’attachent aucunement au fond du dossier (pour démontrer, par exemple, l’ineptie des arguments pro-culpabilité) mais s’attachent à un environnement mondial ...

                                                      Le danger réside dans ce que vous présentez vous-même comme une évidence : en partant du mobile, vous vous exposez au pire.
                                                      Si j’osais, je dirais qu’il s’agit précisément d’un enfumage conspirationniste classique : présenter un ensemble d’éléments sans lien direct avec l’affaire pour présenter une option dont vous voudriez qu’elle soit crédible.

                                                      Ben non, désolé, c’est tout sauf une démarche saine.

                                                    • Castor 20 mai 2011 10:23

                                                      Autre « fait troublant » : mon grand-père avait l’intention affichée de voter DSK, ce à quoi je m’oppose farouchement.

                                                      Je m’attends à ce que la police déboule chez moi pour me demander un alibi...

                                                    • dominise dominise 20 mai 2011 10:57

                                                      Vous avez mal lu l’article. J’envisage bien les deux hypothèses. Si l’hypothèse coupable, est bien prise en compte, elle ne peut être développée tant que l’on a a pas d’éléments fiables.

                                                      Encore de la logique.  


                                                    • Castor 20 mai 2011 12:06

                                                      Vous n’envisagez deux hypothèses que pour ne pas vous exposer à la critique. Ce point est évacué en deux mots dans votre article.

                                                      Le reste est une divagation sur le thème : il n’est pas coupable et voici les raisons pour lesquelles il a été piégé.

                                                      Ne vous étonnez pas, dès lors, des critiques qui vous sont faites, dont la mienne qui vise à vous dire que si vous n’avez comme argument à proposer à cette non-culpabilité que des théories fumeuses concernant le pourquoi du résultat, vous faites fausse route de manière logique.

                                                    • dominise dominise 20 mai 2011 14:11

                                                      En français ta critique se traduit par : « manque de symétrie (en volume) entre les deux branches de l’alternative ».

                                                      Ma réponse : c’est vrai !

                                                      Pourquoi ? : il n’y a rien à ajouté puisque l’identification est avérée dans cette branche.

                                                      C’est pourtant simple !


                                                    • epapel epapel 20 mai 2011 14:52

                                                      Si l’hypothèse coupable, est bien prise en compte, elle ne peut être développée tant que l’on a a pas d’éléments fiables.

                                                      Méthode qui apparemment ne s’applique pas à l’hypothèse non coupable qui est caractérisé par l’absence tout court d’élément factuel, étant entendu qu’en la circonstance un élément factuel est un fait relié formellement à l’affaire et non pas hypothético-logiquement.


                                                    • Hijack Hijack 20 mai 2011 08:49

                                                      Je ne donnerai pas l’importance donné à DSK comme le suggère l’auteur ... Un complot peut exister mais pour des faits plus importants ... Si DSK gène les USA, ils ont des moyens plus rapides, plus percutants, plus radicaux, bien moins chers, comme un simple accident, une attaque cardiaque, une chute ... sauf si évidemment, ils voulaient en plus ... le discréditer et la France avec.

                                                      - Aparté - : Un complot ne peut exister que pour des motifs autrement plus importants que le rôle d’un DSK au sein du FMI. Une certaine géostratégie au mondiale, pour justifier des agressions (Irak, Afghanistan), justifier le soutien couteux,meurtrier et sans faille envers Israël au détriment du peuple US ... oui, là on peut parler de complot : le 11/09 !!! A ce propos, l’énorme puzzle du 911 est à présent presque entièrement reconstitué ... On y voit plus clair ... on en a même une confirmation (attendue), comme dernièrement la résurrection et dé-résurrection d’un BL mort et enterré depuis une décennie ... mais bon, là ... ça bouscule trop les esprits et penser autrement que ce que ce qu’on vous ordonne ... est déconseillé ... notamment en France.

                                                      DSK, pour l’instant on ne sait rien de l’affaire ... tout comme il faut s’attendre à tout ... je ne préjuge perso de rien et ne serai surpris de rien ... même que DSK soit totalement innocent, bien que j’en doute.

                                                      Pour le 911 il y a des mensonges établis, des erreurs, des interdictions et tabous ... mais là, il n’y a rien ... à part ce que l’on nous dit, mais on a vu les tours tomber comme sous contrôle ... mais on n’était pas dans la suite de l’hôtel Sofitel... et en plus des tours, il y a 9 999 autres autres questions auxquelles il n’y a pas de réponse ... mieux, vous n’avez même pas le droit de vous poser de questions ... qui dit mieux ???

                                                      Alors, dans l’attente de plus amples infos ... on ne peut que supposer.

                                                      Mais une impression perso me dit que la jeune femme (la victime) ne peut être coupable de ce que l’on peut imaginer ... je peux bien sûr me gourrer, mais je n’imagine pas cette femme mêlée volontairement à cette affaire ... à moins que ce soit à son insu ... et là ça va trop loin ... et les preuves seront vites trouvées.


                                                      • dominise dominise 20 mai 2011 09:04

                                                        Bien d’accord, sur le fait que l’on ne peut que supposer.

                                                        C’est ce que j’appelle bâtir des hypothèses en essayant de garder une démarche logique. C’est tout !

                                                        Les suppositions restent des suppositions et les avis tranchés ressemblent à des paris (toujours attiré par le jeu). Les journalistes ont tendance à rester sur le thème « qui va faire quoi ? » alors que les stratégies (je ne parle pas du fond et eux non plus d’ailleurs) des uns et des autres ont une composante temporelle qui fait partie du jeu politique. 


                                                      • dominise dominise 20 mai 2011 09:07

                                                        Moi aussi j’ai des doutes sur la culpabilité ou non . Mais je n’ai rien pour étayer alors j’aligne le maximum d’hypothèses. Je n’en exclus aucune contrairement à certains qui ont déjà allumés le bûcher. Le moyen âge est encore là.


                                                      • ali8 20 mai 2011 09:38

                                                        quand on a 1 000 000 de dollars en argent de poche sans faire appel aux amis :

                                                        1) on n"est pas socialiste, on ne fait pas dans le social, bref on ne représente pas le peuple ; dans tous les cas de figure les Français échappent à une catastrophe

                                                        2) même blanchi et libéré (çà se passera comme çà) la majorité des gens pensera qu’avec l’argent on peut tout faire, et la pauvre fille sera violée une 2ème fois, déjà accusée de sidaïsme ce qui probablement lui fera perdre son job car aux US cette maladie vous fait bannir

                                                        faudrait aussi fouiller dans la vie de ses comparses dits socialistes qui sont montés au créneau pour clamer son innocence estimant que la jeune femme ne pouvait que mentir ou que son acte était sans importance surtout sur une femme de chambre noire immigrée sidaïque....

                                                        vraie ou pas vrai cette histoire va nuire à la femme de chambre car les amis de SK ne fréquenteront plus cet hôtel si elle y continue son service


                                                      • Castor 20 mai 2011 10:25

                                                        Pas d’accord !

                                                        Si vous avez des doutes sur la culpabilité, n’exposez pas des hypothèses, combattez les éléments à charge !

                                                      • dominise dominise 20 mai 2011 10:42

                                                        Pour combattre les éléments à charge, il faut des faits. On en a pas. Donc le seul exercice que nous permet la déontologie est de faire des hypothèses et d’en débattre. C’est de que nous faisons.. 


                                                      • Castor 20 mai 2011 10:50

                                                        Il vous est parfaitement possible de donner libre cours à votre boulimie d’hypothèses en bâtissant celles-ci autour de la culpabilité-non culpabilité de DSK.

                                                        Comme je vous l’ai fait remarquer plus haut, votre façon de dérouler des hypothèses sans aucun lien autre que le nom de DSK et ses attributions au FMI est parfaitement inepte et sans aucun lien avec le fond.

                                                      • dominise dominise 20 mai 2011 11:08

                                                        L’excellente posture démocratique de présomption d’innocence implique de facto deux hypothèses : coupable ou non coupable.

                                                        L’hypothèse non coupable implique de facto un complot (y compris lié au hasard comme le suggère un lecteur).

                                                        Nier cela c’est s’avouer limité en matière de déduction logique.

                                                        C’est grave d’être limité dans ce sens dans ce monde changeant où c’est la capacité d’analyse logique ou la capacité d’adaptation qui l’emporte largement sur le reste.

                                                        Tous les DRH du monde savent cela. Pas toi.  


                                                      • Castor 20 mai 2011 11:39

                                                        Il manquait « na ! » à la fin de votre post.

                                                        Je vous prête volontiers le mien vu qu’apparemment, vous êtes occupé à placer le vôtre un peu partout.

                                                        Cadeau : « na ! » (n’oubliez pas de me le rendre)

                                                      • epapel epapel 20 mai 2011 12:53

                                                        Moi je fais l’hypothèse que le procureur à des billes suffisantes pour la culpabilité mais qu’il les garde tant qu’il n’est pas obligé de les communiquer à la défense.

                                                        Quand au public, il n’a pas besoin de connaître les détails du dossier pendant le déroulement de l’enquête et donc il n’est pas suffisamment informé pour conclure.


                                                      • epapel epapel 20 mai 2011 14:05

                                                        Moi aussi j’ai des doutes sur la culpabilité ou non . Mais je n’ai rien pour étayer alors j’aligne le maximum d’hypothèses.

                                                        Uniquement sur la non-culpabilité et en ne les développant pas toutes.

                                                        Par exemple dans la rubrique
                                                        - « A qui profiterait le crime » il manque 7) La plaignante a de gros soucis d’argent ou a envie de devenir riche.
                                                        - « les moyens », il manque 7) Elle a surpris DSK nu et seul dans sa chambre et en a profité pour l’aguicher avec son corps


                                                      • Palinurus Palinurus 20 mai 2011 09:31

                                                        S’il est coupable pourquoi pas une peine avec un travail d’intérêt général au FMI ou à l’IMF .


                                                        • Laratapinhata 20 mai 2011 09:54

                                                          A la lumière du témoignage d’une « Madame Claude » locale, il est possible qu’il y ait eu un incroyable et un improbable concours de circonstance : Dsk attendait une call-girl, avec un scénario hard convenu à l’avance, et c’est cette malheureuse femme de chambre qui est arrivé inopinément... par hasard ?
                                                          Quelqu’un aurait-il un peu aidé le hasard ? Et pourquoi pas une petite vengeance personnelle d’une personne bien informée des goûts du Monsieur ?


                                                          • dominise dominise 20 mai 2011 10:38

                                                            C’est bien possible. Il arrive que la réalité dépasse la fiction.

                                                            De toute façon ce dragueur insistant (on ne sait que cela pour l’instant) a été et reste vulnérable.

                                                            Cela lui enlève toute chance de devenir président à cette élection ou à une autre.

                                                            Maintenant de passer du terme de vulnérabilité à celui de culpabilité (viol) il y a un abîme que certains franchissent allègrement. Surtout la presse américaine qui fait l’amalgame entre les deux termes avant le jugement.

                                                            Le sentiment général sur la démocratie est troublant dans ce pays mais également dans le nôtre.  


                                                          • epapel epapel 20 mai 2011 14:56

                                                            Vous oubliez les enquêteurs et le procureur, et accessoirement le grand jury qui a jugé les arguments suffisants pour aller au procès. Mis à part ça, c’est une cabale.


                                                          • morice morice 20 mai 2011 10:44

                                                            rien de troublant chez ce pulsionnel invétéré.


                                                            • Castor 20 mai 2011 10:51

                                                              Il manquait l’opinion arrêtée de Morice.

                                                              Nous allons tous pouvoir arrêter les supputations. Fin de la récré.

                                                            • dominise dominise 20 mai 2011 10:49

                                                              Le doute est le crédo du savant.

                                                              C’est beau de ne pas avoir de doute. Cela me rappelle une chanson de Brel.


                                                              • dominise dominise 20 mai 2011 11:17

                                                                Monsieur Amalgame, tous les juifs ne sont pas sionistes. Si vous considérez que la judéité est un crime alors vous ne respectez ni cette charte ni la loi.

                                                                C’est une chose grave qui est un paramètre important dans le cadre de la définition juridique concernant les crimes contre l’humanité.

                                                                En revanche, le projet sioniste peut être critiqué tant sur le plan juridique que politique.

                                                                Votre message est limite quant à la Charte.   


                                                              • Mariedes 20 mai 2011 11:48


                                                                Que risque la présumée victime s’il s’avérait qu’elle ait menti ???

                                                                Quelqu’un peut-il nous renseigner ?


                                                                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 20 mai 2011 11:54

                                                                  Un procès pénal avec à la clef une peine de prison qui ne sera pas symbolique outre des dommages et intérèts carabinés.

                                                                  Mais pour ça il faudrait que DSK prouve qu’elle a menti : parole contre parole.

                                                                  Ce n’est pas parce que les faits ne sont pas établis qu’il est établi qu’elle a menti.


                                                                • Mariedes 20 mai 2011 12:11

                                                                  Désolée, fausse manip ...
                                                                  Ma récation à votre post est plus bas ...


                                                                • dominise dominise 20 mai 2011 12:15

                                                                  J’adore l’induction logico-déductive quand elle s’articule sur des potentiels réels. C’est le cas ici.
                                                                  Je désespérais du genre humain.

                                                                  Je viens d’entendre à la radio France Info, (un court extrait à la volée) d’un type qui dit en substance :

                                                                  « je réfute le complot ».
                                                                   
                                                                  Comme le complot est le pendant incontournable de l’hypothèse « non coupable », cela veut dire qu’il fait dans la présomption de culpabilité. CQFD.  


                                                                • dominise dominise 20 mai 2011 12:48

                                                                  Non ce n’est pas à l’accusé de prouver son innocence ! C’est au procureur de prouver la culpabilité. Ou alors dans les dictatures, peut-être..


                                                                • epapel epapel 20 mai 2011 13:43

                                                                  Pour une fois entièrement d’accord avec vous, ce qui veut dire que si DSK bénéficie d’un acquittement ça ne voudra pas forcément dire que la plaignante a menti mais qu’il existe un doute raisonnable (preuves insuffisantes).


                                                                • dominise dominise 20 mai 2011 14:49

                                                                  Tout à fait.


                                                                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 20 mai 2011 15:06

                                                                  Il me semble en effet qu’il n’y aura sans doute pas de preuve formelle qu’il a essayé de la violer mais il n’y a pas non plus de preuve formelle qu’elle était consentante.

                                                                  Ce qui implique qu’il devrait être acquité au bénéfice du doute à moins que les jurés soient convaincus par le témoignage de la victime présumée , comme c’est souvent le cas aux USA.

                                                                  Il faudra donc voir si il existe des traces d’ADN de l’un sur l’autre et inversément et que des détectives privés ne parviennent pas à prouver qu’elle l’a piégé ( versement d’argent conséquents, relevés des appels téléphoniques, relevés des mails ... )


                                                                • Castor 20 mai 2011 17:31

                                                                  « J’adore l’induction logico-déductive quand elle s’articule sur des potentiels réels »

                                                                  Vrai, c’est plus souple, mais je préfère la vitro-céramique quand même.

                                                                   smiley

                                                                • dominise dominise 20 mai 2011 12:26

                                                                  Ces deux éléments ne sont pas comparables.

                                                                  Il est avéré que DSK est compulsif à l’égard du sexe et on peut dire que cette vulnérabilité est un boulet.

                                                                  Le côté lourdingue de l’amerloque m’inquiète surtout sur deux plans logiques.
                                                                   
                                                                  1/ Avoir admis le partiot act qui est des plus liberticide
                                                                  2/ confondre adultère (même compulsif) avec le viol.

                                                                  Ces deux amalgames sont lourd ! J’ai entendu des journalistes américains dire (indirectement) qu’ils étaient en posture de présomption de culpabilité. On se croirait au temps de Vichy.

                                                                  Mais je sais qu’une minorité d’américains (40%) a rejeté le patriot act et se bat pour la démocratie.

                                                                    


                                                                • Gonzague Gonzague 20 mai 2011 12:53

                                                                  « Mais je sais qu’une minorité d’américains (40%) a rejeté le patriot act et se bat pour la démocratie »
                                                                  L’auteur, le 20.05.2011.

                                                                  Jouons avec Gonzague ! Oui, mes amis, jouons, jouons, jouons au logicotron ! Aide Gonzague à trouver la logique dans la phrase ci-dessus. Un indice : est-il démocratique qu’une minorité veuille imposer par le combat ses vues à la majorité ?


                                                                • dominise dominise 20 mai 2011 14:52

                                                                  Phrase sortie du contexte.

                                                                  Monsieur n’est pas gêné par le côté liberticide du patriot act et cela l’amène à la raillerie, l’argument des faibles.

                                                                  Nostalgique de Vichy ?


                                                                • epapel epapel 20 mai 2011 15:00

                                                                  « 2/ confondre adultère (même compulsif) avec le viol. »

                                                                  L’adultère implique un acte sexuel consentant, ce qui ne correspond pas aux dires de la dame.


                                                                • Gonzague Gonzague 20 mai 2011 15:24

                                                                  « Monsieur n’est pas gêné par le côté liberticide du patriot act et cela l’amène à la raillerie, l’argument des faibles. »

                                                                  Je vous parle logique, vous faites du chantage émotionnel en parlant politique. Ce qui n’est guère étonnant de la part d’un conspirationniste.
                                                                  Il aurait été bienvenu de votre part de plus en avant définir ce qu’est pour vous la démocratie.

                                                                  Et la raillerie n’est pas forcément l’argument (?) des « faibles », attendu qu’elle requiert une certaine maîtrise.


                                                                • Mariedes 20 mai 2011 12:10

                                                                  Vous dites : « outre des dommages et intérèts carabinés. »

                                                                  Là c’est pas gagné, la présumée victime apparaissant comme économiquement faible.

                                                                  Vous dites : « Ce n’est pas parce que les faits ne sont pas établis qu’il est établi qu’elle a menti. »

                                                                  Poser la question des risques encourus, ne présage de rien.
                                                                  Nous savons que DSK, présumé coupable, risque 74 ans de prison en cas de culpabilité avérée, je m’interrogeais sur les risques encourus par la présumée victime au cas où elle aurait mentI. C’est tout.


                                                                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 20 mai 2011 14:57

                                                                    Oui, mais ça implique qu’elle passerait le reste de sa vie à trimer pour rembourser DSK et ce, après sa peine de prison.

                                                                    Ce qui m’incite à croire qu’elle ne ment pas à moins qu’elle n’avait plus rien à perdre et qu’elle ait préféré charger DSK plutôt que de se suicider.




                                                                  • epapel epapel 20 mai 2011 15:01

                                                                    On n’en est pas encore là loin s’en faut, pour le moment c’est plutôt l’inverse qui se profile.


                                                                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 20 mai 2011 16:15

                                                                    Il est vrai que d’habitude, les tribunaux américains ont plutôt tendance à croire la victime de la tentative de viol quand il existe des indices de contact physique.

                                                                    A moins de prouver qu’elle se prostituait ou qu’elle a touché récemment une très grosse somme d’argent DSK me semble cuit.


                                                                  • Germain de Colandon 20 mai 2011 12:15

                                                                    Une nouvelle affaire Dreyfus ?

                                                                    Au regard des faits crapuleux reprochés à DSK, il existe  - à mon sens - trois hypothèses. La première : il a effectivement succombé à des pulsions qu’il ne peut contrôler, pulsions déjà historiées pas le passé. Ce qui m’amène à la deuxième possibilité : puisque le personnage est « fragile », il est aisé de le provoquer à seule fin de le figer temporairement - voire à jamais - dans une posture des plus inconfortables. Et la troisième, me demanderez-vous ? Eh bien… il ne s’est rien passé.

                                                                    « Ca y est Colandon verse dans la théorie du complot ! », s’écrieront la plupart d’entre vous.

                                                                    Avec le temps, j’ai appris que le monde dans lequel nous vivons n’est pas celui que l’on s’évertue à nous faire accroire. Au demeurant, dans l’expression « la théorie du complot », n’y a-t-il pas le mot théorie ? La théorie n’est-elle pas un ensemble de notions, d’idées, de concepts abstraits appliqué à un domaine particulier ? Ce à quoi mes détracteurs rétorqueront qu’elle est également synonyme de spéculations, d’idées gratuites, irréalistes, exprimées sentencieusement ou de manière pédante, démontrées avec plus ou moins de rigueur scientifique !

                                                                    Mais là, ne sommes-nous pas en plein dans le mille ? Un homme risque de tomber, un système de vaciller. (Je n’ai aucune appétence, ni pour l’homme, ni pour le système.) A qui profite le crime ? Au Parti Socialiste ? A l’Elysée et à la Droite en général ? Aux différentes tendances agissant au sein du FMI ? Au gouvernement Américain ? A un quelconque pouvoir occulte manipulant (malmenant) le monde des affaires tant qu’il peut ? (Ces deux dernières entités, devenues expertes dans l’art de la fumisterie. Je ne citerai, pour illustration, que les « fameux » attentats du 11 Septembre…)

                                                                    La boîte de Pandore ouverte, il ne reste plus qu’à attendre que l’espérance fasse rapidement son apparition, et qu’elle soit à la hauteur des aspirations des uns et des autres. Car, selon la forme que prendra la vérité, la face du monde sera, encore une fois, un tant soit peu modifiée.

                                                                    Germain de Colandon

                                                                     http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/


                                                                    • Clouz0 Clouz0 20 mai 2011 12:17

                                                                      Cher Auteur,


                                                                      Bonne nouvelle pour vous, vous êtes le premier récipiendaire du nouveau Point Clouseau, créé spécialement pour les enquêteurs émérites tels que vous. 

                                                                      Congratulations !

                                                                      • Gonzague Gonzague 20 mai 2011 12:35

                                                                        Comme précisé plus haut par mes bien humbles soins, le crime profite également aux établissements Hilton, Adlon, etc, étant donné que bien des personnes célèbres et riches aux goûts similaires à ceux du camarade Strauss-Kahn y réfléchiront à deux fois avant de poser leurs valises chez Sofitel.
                                                                        Le crime profite également au mouvement féministe américain, quelque peu dénigré et oublié ces derniers temps et qui par ce « coup du destin » (on se comprend, hein...) reprend du poil de la bête.
                                                                        Sans parler bien sûr de Kemal Dervis, le janissaire fourbe qui a la réputation, comme tous ses coreligionnaires depuis Soliman le Magnifique, de ne pas ménager ses efforts ni les coups-bas lorsqu’il est question de gravir les échelons du pouvoir.


                                                                      • Clouz0 Clouz0 20 mai 2011 12:40

                                                                        Certes, c’est précisément votre post qui m’a mis sur la voie...



                                                                      • bahhhh...Môaaa-JE, IL savait bien qu’un jour ou another day, TOUS ils se CONvertiraient au conploninisme !!!

                                                                        so, article plus que passablement passable...

                                                                        alors c’est quoi l’intérêt du complot ? ben généralement intérêt d« ordre tactique/stratégique : bon, il y a aussi des complots à motivation/mobile purement personnel...

                                                                        maintenant : c’est quoi qu’on cherche généralement ? hmmmm...ben, on cherche à ce que le complot réussisse ! disons que le but est rarement que le complot foire...ce qui serait un peu con...non ?

                                                                        DONC on s’arrange TOUJOURS pour que UN il n’y ait pas de faille, maillon faible et SURTOUT PAS que le dit MAILLON FAIBLE soit l’OUTIL même du complot !

                                                                        vous me suivez ? or ici c’est qui/quoi l’OUTIL ? ben, une récente immigrée africaine, à la carte verte douteuse semble-t-il, et possiblement séropositive : bref un OUTIL véritable cadeau pour la défense (dans la logique du complot) : attaquable sur x points : d’un son statut aux US, et de deux AUSSI et SURTOUT : si il est avéré qu’elle est bien séropositive et prise en charge : on peut aussi considérer qu’elle est sous traitement : un traitement chimio plutôt lourd : et donc pas l’outil le plus fiable dés lors qu’il faut avoir les nerfs suffisament solide pour tenir le rythme sur une affaire au long cours à l’évidence.

                                                                        DONC qui serait assez CON pour utiliser un tel »outil" dans le cadre d’un complot visant à éliminer DSK ? cette femme serait à l’évidence le maillon le plus faible du dit complot : facilement attaquable et donc pressions de la part de la Défense facilitées autant par son statut de récente immigrée (avec doutes sur sa carte verte : déjà évoqués) mais aussi et surtout malade : et donc psychologiquement fragile : bref possibilité de craquer trés facilement sous la pression...

                                                                        enfin, comme dit plus haut : un complot hypothétique à l’encontre de DSK aurait avant tout une finalité stratégique/tactique pour ses ennemis supposés : rien de personnel : on peut alors s’interroger (dans le cadre d’un hypothétique complot) sur le choix d’une femme possiblement séropositive : dans le cadre des x variantes de l’hypothétique complot à l’encontre de DSK (genre en relation avec le FMI, élections françaises, etc...) : le but serait de l’éliminer virtuellement mais définitivement de la scène internationale, politique française, etc... mais pas physiquement en lui refilant HIV : là on serait (si l’on s’en tient encore au complot) dans un complot à motivation personnel.

                                                                        bref, à l’évidence, ce qu’il s’est passé dans cette chambre Sofitel n’ait vraisemblablement pas un complot et la décision de Grand Jury de valider les SEPT chefs d’inculpation à l’encontre de DSK montre qu’il s’est bien passé quelque chose : maintenant non seulement tout va dépendre du travail et du procureur et de la défense mais AUSSI et SURTOUT de la sélection du jury pour le procés DSK : et là, cela risque d’être amusant vu le caractère ethnique que cette histoire pourrait prendr.e


                                                                      • COLRE COLRE 20 mai 2011 17:40

                                                                        Je ne pouvais pas laisser passer une telle info sans réagir… (j’ai dû partir à la recherche de mon vieux mdp !)

                                                                        Notre auteur se vante, à juste titre, de la logique implacable de son argumentaire « boléen », avec les 2 seules « branches de l’alternative » dit-il.

                                                                        •Prémisses : soit DSK est coupable, soit DSK n’est pas coupable. 
                                                                        •Arguments : coupable = pas complot ; pas coupable = complot 
                                                                        •Inférences : soit il y a complot, soit il n’y a pas complot… 
                                                                        (à moins que ce ne soit l’inverse)

                                                                        Je me sens incapable de douter d’une pareille conclusion, aussi passionnante que passionnante. 

                                                                        Bravo et merci pour cette information, troublante, en effet, bien troublante, mon cher confrère… 


                                                                      • tchoo 20 mai 2011 15:00

                                                                        On se basant simplement sur la possibilité qu’il y en ait deux :
                                                                        -l’exercice consistait à décrire l’hypothèse du complot concrètement en fait qui aurait pu se dérouler pour accréditer là où voulait en venir le complot (savoir à qui profite-t-il arrive ensuite), tout cela en se basant sur les quelques infos qui avaient pu filtrer (savamment, habilement distillée par qui ?) ici où là.
                                                                        Il semble désormais qu’il y ait quelques doutes sur les éléments fuités et que de nouveaux apparaissent.
                                                                        Il y a, probablement, quelque part une vaste opération de désinformation ( de la part des complotistes ?, de la part des avocats de la défense ? de la part des proches de l’accusation ? ) et de toutes ces sources probablement.
                                                                        Il ne va pas être facile de s’y retrouver.
                                                                        En tous les cas, il semblerait que certain ait retrouver le sourire et la démarche chaloupée !


                                                                        • Dominitille 20 mai 2011 15:03

                                                                          Et que dire de l’épouse bafouée publiquement qui au lieu de demander le divorce, paye pour son mari infidèle !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

DSK


Palmarès