• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Énergie, réchauffement climatique - perspectives

Énergie, réchauffement climatique - perspectives

• La consommation d'énergies fossiles croît.
• Les émissions de CO2 croissent - et donc l'effet de serre augmente.
• Les nouvelles énergies renouvelables... c'est du vent.

► Conclusion : Réchauffement climatique droit devant !

 

Source : D'après Statistical Review of World Energy 2017

• La consommation d'énergies fossiles croît.

• La consommation d'énergies non fossiles – énergies renouvelables et énergie nucléaire – croît également. Mais elle est de plus en plus distancée par le maillot jaune qui caracole loin devant, sur les épaules des énergies fossiles.

• La situation se révèle pire encore lorsque l'on entend les critiques envers les deux principales énergies non fossiles : l'énergie hydraulique et la biomasse.

- L'énergie hydroélectrique est renouvelable, mais pose des problèmes d'environnement en noyant des vallées entières pour des siècles (c'est autrement plus radical que les zones d'exclusion temporaires autour de Tchernobyl ou Fukushima). Les défenseurs de l'environnement s'opposent à cette énergie. Ils s'opposent aux barrages Chatillo au Bélize, Belo Monte au Brésil, aux projets en Patagonie, etc.
(Je défends également l'environnement, mais globalement : l'énergie hydroélectrique est bienvenue, en regrettant sa trop faible capacité à l'échelle de la planète.)

- La biomasse, c’est-à-dire essentiellement le bois utilisé dans les cuisines enfumées des pays les plus pauvres n'est plus renouvelable. Elle est responsable de la désertification de régions entières où arbres et arbustes sont coupés pour faire cuire la galette quotidienne. Elle est aussi responsable de catastrophe sanitaire en raison des fumées et particules.

• Il reste les fameuses nouvelles énergies renouvelables, éolien, photovoltaïque, etc. Elles produisent énormément de commentaires enthousiastes, mais produisent très peu d'énergie à l'échelle de la planète, qui est l'échelle à laquelle le réchauffement climatique doit être étudié.

 

D'après Key world energy statistics 2017

• Les émissions de CO2 croissent - et donc l'effet de serre augmente.

• Une fracture planétaire sépare les pays développés et les pays en voie de développement.

L'essentiel de l'accroissement des émissions de CO2 vient, naturellement, des pays en voie de développement, traduisant leurs changements démographiques et économiques.

Autant on peut demander aux pays développés de consommer moins, mais ils ne le font pas, autant on ne peut demander aux pays pauvres de rester pauvres, ils ne le feront pas, avec raison.

• Les émissions de CO2 croissent... alors que selon les modèles climatiques il faudrait qu'elles s'annulent d'ici la fin du siècle pour espérer limiter le réchauffement climatique à 2°C.

► Conclusion : Réchauffement climatique droit devant !


Moyenne des avis sur cet article :  1.41/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

134 réactions à cet article    


  • Ben Schott 14 avril 2018 11:00

     

    Ah, Jean-Georges censure plus vite que son ombre !
     


    • Doume65 14 avril 2018 11:46

      « Les nouvelles énergies renouvelables... c’est du vent. [...] Elles produisent énormément de commentaires enthousiastes, mais produisent très peu d’énergie à l’échelle de la planète »

      Oui, et en 1830, on pouvait dire que le chemin de fer n’avait aucun avenir puisqu’il ne comportait que deux lignes en France et que la traction animale assurait tous les autres trajets.


      • écologie réaliste Pierre Yves 14 avril 2018 15:00

        @Doume65

        Ouvrez un livre d’histoire, et vous découvrirez que votre exemple illustre votre ignorance.
        Chaque fois qu’une technique a démontré son efficacité, elle a été adoptée, parfois de façon fulgurante, en supplantant la technique ancienne.

        - Première ligne ferroviaire commerciale : en Grande Bretagne en 1830.
        - En 1850, il y avait déjà 40 000 km de voies ferrées dans les pays occidentaux.

        Seul quelques rares dinosaures pestaient contre le changement. Un colonel de cavalerie en retraite aurait fait cette immortelle remarque : "Et le cheval alors, à quoi sert-il ?"

        Sur le livre d’histoire que vous allez peut-être ouvrir, vous découvrirez que la règle est générale.
        La poudre à canon face à l’épée et l’armure.
        Le métier à tisser face à la quenouille.
        La voiture particulière face à la carriole à cheval.
        L’électricité face à la bougie.
        Le PC face à la machine à écrire.
        Les OGM face aux variétés anciennes. [En dépit des dinosaures, les surfaces cultivées en OGM croissent bien plus vite que les surfaces cultivées en bio.]

        Pour l’instant, les nouvelles énergies renouvelables n’ont pas démontré leur efficacité (pour des problèmes d’intermittence, dégradation de l’environnement, coût...). C’est pourquoi elles restent confidentielles à l’échelle de la planète, qui est l’échelle à laquelle le réchauffement climatique doit être étudié.


      • JC_Lavau JC_Lavau 14 avril 2018 18:00

        @Pierre Yves : « doit être étudié ». Ttt ttt ! Truander n’est pas « étudier ».

        En RCA, ces militants forcenés truandent, mais te font croire qu’ils étudient.


      • Doume65 15 avril 2018 12:48

        @Pierre Yves
        Un argument est valable dans ton dernier post : celui de l’intermittence. Avec un vrai volonté, il peut être surmonté (difficilement, il est vrai, dans le cadre actuel d’une privatisation de la production d’électricité).


      • JC_Lavau JC_Lavau 15 avril 2018 12:53

        @Doume65. Wi c’est ça, tu vas faire tourner la coulée continue de l’acier et le train de laminoir derrière, avec de l’électricité intermittente...


      • Doume65 15 avril 2018 20:36

        @JC_Lavau
        Non, j’utilise du coke ou du gaz, comme tant d’autres l’ont fait.


      • JC_Lavau JC_Lavau 15 avril 2018 22:25

        @Doume65. Les zécolos vont alors te hurler dessus : Empreinte carbone !

        Et implicitement, tu admets que l’usine a sa propre centrale thermique et son alternateur, pour pouvoir faire fonctionner le train de laminoirs.
        Empreinte carbone ! qu’ils vont encore gueuler.

      • Doume65 16 avril 2018 16:46

        @Pierre Yves
        « Ouvrez un livre d’histoire, et vous découvrirez que votre exemple illustre votre ignorance. »
        En quoi me traiter d’ignorant appuie-t-il ta démonstration ?
        « Chaque fois qu’une technique a démontré son efficacité, elle a été adoptée »
        C’est toi qui le dit. La première voiture atteignant le 100 km/h à la fin du dix-neuvième siècle était électrique, la fameuse Jamais Contente. Il a fallu plus d’un siècle avant qu’elle recommence à s’imposer.


      • écologie réaliste Pierre Yves 16 avril 2018 18:04

        @Doume65

        Je vous présente mes excuses pour ce terme « ignorance » qui est aujourd’hui connoté négativement. [Ce ne fut pas toujours le cas ; Platon, défendait les ignorants qui cherchent à savoir, contre ceux qui croient savoir et et ne veulent rien savoir d’autre].
        Je suis parfaitement ignorant dans l’art des émaux. Mais je ne donne pas mon avis sur le sujet.

        En revenant à aujourd’hui, vous parlez de la voiture électrique qui « recommence à s’imposer ».
        Mais où s’impose-t-elle, en dépit de subventions ? Dans les pays qui ne disposent pas d’un énorme capital hydroélectrique elle n’a pas démontré son efficacité, elle ne s’impose pas, ne s’imposera pas.

        http://ecologie-illusion.fr/la-voiture-electrique-marche-au-charbon.htm


      • Doume65 19 avril 2018 10:46

        @Pierre Yves
        « elle ne s’impose pas, ne s’imposera pas »
        Cette allégation me semble bien péremptoire vu cette courbe d’évolution des ventes.
        Et si on parle des vélos électriques, il s’en est vendu 23 millions l’an dernier rien qu’en Chine. Si c’est pas un décollage, ça...
        Quant au lien que tu fournis, il démontre que les véhicules électriques ne sont pas forcément bon pour le CO2. C’est un tout autre débat. Je pourrais aussi afficher un lien qui démontre que s’attaquer au diésel comme on le fait actuellement est contre-productif par rapport au CO2. Il n’empêche qu’il se vend moins de diésels qu’il y a quelques années.


      • écologie réaliste Pierre Yves 19 avril 2018 17:28

        @Doume65

        Vous montrez une belle courbe montrant qu’il y a de plus en plus de voitures électriques.
        Cela signifie surtout qu’on part de zéro et que donc, il est facile d’augmenter.

        Si vous voulez montrer que les voitures électriques s’imposeront, il faut un même diagramme montrant l’évolution des ventes de voitures thermique et électrique.

        Les énergies renouvelables aussi progressent. Ce qui traduit leur... faiblesse !

        http://ecologie-illusion.fr/energies_renouvelables_croissent_moins_que_energies_fossil es.htm


      • Cali Mero 14 avril 2018 12:01

        Oubliez le Réchauffement Climatique et préparez-vous pour un âge de glace

        - 1. Diminution de la production solaire
        - 2. Magnétosphère affaiblie
        - 3. Tempêtes hors saison
        - 4. Des pluies diluviennes, des torrents qui tombent du ciel
        - 5. Des grêlons toujours de plus en plus gros
        - 6. Augmentation du nombre d’observations de météorites et d’explosions avec secousse
        - 7. Jet Streams s’éloignant de leur zone habituelle
        - 8. Augmentations des rayons cosmiques qui déclencheront plus d’éruptions et créeront des couches nuageuses plus épaisses
        - 9. LA RÉDUCTION DES RENDEMENTS CÉRÉALIERS MONDIAUX

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 avril 2018 12:03

          @Cali Mero


          Vous confirmez le point de vue de Christian Nots.

        • Chelou 14 avril 2018 12:11

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Pour prédire le réchauffement ou la glaciation https://www.spaceweatherlive.com/fr/activite-solaire/groupes-de-taches-solaires
          C’est qui Christian Nots ?



        • écologie réaliste Pierre Yves 14 avril 2018 15:06

          @Cali Mero

          En résumé, comparés à votre science tous les chercheurs qui étudient le réchauffement climatique sont des nazes, et la terre est plate.


        • JC_Lavau JC_Lavau 14 avril 2018 18:16

          @Pierre Yves. Des nazes, oui, pas mal, mais surtout des corrompus suffisent. De même que la Sainte Inquisition a fonctionné avec peu de psychopathes pervers (le grand inquisiteur, assurément), quand des carriéristes peu scrupuleux suffisaient presque partout.


          J’ai déjà donné ici le lien vers les menaces de dénonciation écrites par « mad » (Marc Dubois) envers celui qu’il croyait être Sylvain Delzon : le dénoncer au CNRS comme incroyant pour lui faire couper les crédits.


        • écologie réaliste Pierre Yves 6 mai 2018 15:40

          @Cali Mero
          Vous avez oublié les sept plaies d’Égypte, dont la pluie de sauterelles.


        • Matlemat Matlemat 14 avril 2018 12:38

          @l’auteur,

          «  L’énergie hydroélectrique est renouvelable, mais pose des problèmes d’environnement en noyant des vallées entières pour des siècles (c’est autrement plus radical que les zones d’exclusion temporaires autour de Tchernobyl ou Fukushima). »

           Vous avez quand même réussi à placer un argument pro-nucléaire parfaitement ridicule.

           C’est beau de promouvoir le nucléaire par amour de la nature.

           Et pour les émissions de CO2 à cause des énergies fossiles ne vous inquiétez pas trop cela va bien finir par décroître avec l’épuisement des ressources. 

            


          • écologie réaliste Pierre Yves 14 avril 2018 15:45

            @Matlemat

            Dramatique !
            Il voit disparaître notre principale source d’énergie, il ne sait pas par quoi la remplacer, et il s’en réjouit.

            Nos sociétés sont fondées sur la disponibilité d’énergie économique abondante. Si l’énergie manque, c’est le carnage assuré et il s’en réjouit.

            Pour ma part, je suis conscient que les énergies fossiles auront une fin, c’est pourquoi je m’inquiète de leur trouver des remplaçants solides. En tenant compte que les nouvelles énergies renouvelables n’ont pas les épaules assez solides, elles sont comme les danseuses mondaines qui font rêver la galerie, qui réclament toujours plus de subventions et de cadeaux de luxe - colliers en métaux rares ; et qui pourtant sont peu fiables, sur lesquelles on ne peut compter.


          • Matlemat Matlemat 15 avril 2018 07:52

            @Pierre Yves

             L’uranium aussi aura un fin , autant s’y préparer le plus tôt possible, il y a des solutions qui ne contaminent pas durablement notre pays.

             « Nos sociétés sont fondées sur la disponibilité d’énergie économique abondante. Si l’énergie manque, c’est le carnage assuré et il s’en réjouit. »

             Ou avez vous lu cela ? Vous avez vu la vierge ou vous entendez des voix ?

             Nos sociétés contrôlées pas les industriels, les grands groupes et les banques ne peuvent envisager une baisse de la croissance économique et pourtant les limites de notre monde devraient nous inciter à prendre les devants.

             C’est fatigant d’expliquer toujours la même chose à des gens qui refusent de comprendre.

             Avec un prix de l’électricité plus élevé les énergies renouvelables seraient plus compétitives et inciterait des particuliers à investir et des économies sont possibles.

             C’est le nucléaire qui réclame toujours plus de subventions, EDF serait en déjà en faillite sans le soutien de l’état.

             


          • JC_Lavau JC_Lavau 14 avril 2018 13:15

            Son «  Réchauffement climatique anthropique », qui serait miraculeusement médié par le méchant dioxyde de carbone, cet incurable naïf continue d’y croire !


            • sls0 sls0 14 avril 2018 16:03

              @JC_Lavau
              Consensus à 93% parmis les climatologues au sujet du réchauffement.

              Ce pourcentage est plus faible au comptoir des bistrots voir ici, surtout ici, c’est la mode sur agoravox.
              J’arrive à lire et comprendre un rapport du GIEC mais ça ne fait pas de moi un spécialiste.
              Un consensus à 93% me suffit pour croire que le réchauffement est probable.
              Si quelqu’un a de gros problèmes de santé, il est préférable qu’il consulte des spécialistes que des piliers de comptoir tout sympathiques qu’ils soient.
              Ici on donne un avis, comme il y a 7 milliards de personnes sur terre, il compte pour 1 sept milliardième ce qui est loin de 93% de consensus.

              Un consensus c’est vis à vis des pairs, ceux qui maitrisent le sujet, pas de piliers de comptoir ou commentateurs sur agoravox. 93% de gens qui savent contre quelques climato-ceptiques qui ne savent pas.
              Il est idiot de suivre toutes les doxa, tout comme il est idiot de toutes les rejeter.
              Il faut garder son esprit critique, il doit aussi servir face à nos croyances et biais cognitifs.
              Personne n’est à l’abri, une piqure mensuelle est préconisée.

              Si je regarde en fonction des générations futures, même si le CO2 m’a pas l’impact aussi important qu’on lui donne, c’est une réaction très égoïste de l’ignorer ou rejeter. Si je regarde en tant qu’humanité, j’en ai rien à foutre, c’est une grande fille qu’elle prenne ses responsabilités. Quand on voit le goulot génétique à un certain moment, il faut peu de monde pour éviter qu’elle disparaisse.
              Je sais faire des bilans carbone, mon pas pour son impact sur le climat mais pour calculer un indice de gaspillage et d’égoïsme.
              Ne serait-ce qu’au niveau des ressources, moins de 2 tonnes ça serait pas mal.
              Chez moi c’est le chiffre moyen par habitant, en France malgré l’apport énergétique du nucléaire c’est 5,8 tonnes.
              Chez moi avec 1kg de pétrole on produit 1,92$, en France toujours avec le nucléaire, 0,74$.
              Etre climato-ceptique aide aussi à se déculpabiliser de son énorme gaspillage de gosse gâté.
              Le financier c’est des gains à court terme, les climato-ceptiques son les idiots utiles du financier, il faut gaspiller pour produire et se faire du fric.
              Comme il y a du financier derrière et quand on voit les gains en temps de l’industrie du tabac dans la prise en compte du danger rien qu’avec du fric, il y aura du fric d’investi dans le climato-cepticisme.
              Dans 20-30 ans cette discussion n’aura plus lieu d’être, il n’y aura plus rien à gaspiller.

              Nota : en me relisant je me suis aperçu que j’avais écrit climato-septique, lapsus de ma part.




            • JC_Lavau JC_Lavau 14 avril 2018 17:56

              @sls0. Quand on a une formation professionnelle et scientifique dans l’un au moins des domaines concernés, par exemple la physique de l’atmosphère, on peut s’apercevoir que les fraudeurs aux ordres ont réalisé des carrières totalement anormales, en violation de toutes les règles de la méritocratie scientifique, parce qu’ils ont couché avec des politiques, eux-mêmes corrompus et aux ordres. J’ai déjà donné ici dans mes premiers articles des preuves de ces truandages exigés.


              Chez May, Micron et les néocons d’USraël qui dictent à Trump ce qu’il doit croire, là aussi il y a consensus massif pour croire les images et vidéos truquées qu’ils ont commandées et financées.

              Tous les ans les truqueurs consensués truandent davantage les relevés de température du passé, pour les rendre moins divergents du « modèle » qu’ils vendent aux obéissants gogos comme toi.
              J’ai déjà cité plusieurs autres exemples de ces fraudes aux ordres.

            • PiXels PiXels 14 avril 2018 19:53

              @sls0

              « Un consensus c’est vis à vis des pairs, ceux qui maitrisent le sujet, pas de piliers de comptoir ou commentateurs sur agoravox.  »

              Si vous aviez pris seulement la peine de lire UN article de JC Lavau et pour autant que votre boîte crânienne héberge un peu plus de trois neurones, je doute que vous persisteriez à ne voir en lui qu’un « pilier de comptoir ». (car j’imagine que comme tout le monde, il ne rechigne pas, quand l’occasion se présente, à se taper un bon demi dans sa brasserie préférée)

              Mais il est vrai que comme de très nombreux visiteurs de ce site que je ne citerai pas par charité agnostique, il est tellement plus confortable de « faire confiance » aux Zexperts que nous servent sur un plateau nos médias afin qu’ils nous proposent une pensée prémâchée tellement plus facile à digérer.

              Que vous ne soyez pas d’accord avec ses ARGUMENTS en béton armé est votre droit le plus strict.
              Mais alors vous êtes prié de les démonter de la même façon qu’il les développe, c’est à dire de façon scientifique.
              Et pas en nous ressortant le non-argument d’autorité qu’il a également pris soin d’expLoser pour quiconque a fait l’effort (ou a pris plaisir) de le lire avec un peu d’attention.

            • PiXels PiXels 14 avril 2018 19:58

              erratum

              il eût été plus judicieux d’écrire :
               « l’argument de NON autorité »

            • écologie réaliste Pierre Yves 14 avril 2018 21:47

              @PiXels

              Même si votre ramage ressemble furieusement au plumage de Lavau - à qui je ne réponds pas compte tenu de ses injures - je vous réponds.

              Ses ARGUMENTS en "béton armé’ sont contredits par l’immense majorité des chercheurs compétents sur le sujet. Lavau serait-il le petit super génie plus savant et compétent que tous les « Zexperts » réunis ?

              Les Zexperts réunis pensent que la terre est ronde.
              Pour cela, faut-il croire que la terre est plate ? Qu’en pense Lavau ?

              S’il vous plait, ne détournez pas le sujet en prétendant que tous les Zexperts du monde seraient des vendus, on n’est pas ici au comptoir devant un petit blanc ; compte tenu de votre niveau d’expertise, je précise tout de suite que cette référence au petit blanc n’a rien à voir avec le racisme.


            • JC_Lavau JC_Lavau 14 avril 2018 22:47

              @PiXels. Comptoir, bière, brasserie, non merci !


              On peut même détourner la chanson de la Légion à la gloire de la merde, en chanson à la gloire de la bière.
              ...
              Car la rose a des épines !
              Toi bière, tu n’en as pas !
              ...
               
              A propos d’épines, j’ai toujours le souci grammatical :
              Quel est le féminin de « porc-épic » ? Truie-épique ?

            • JC_Lavau JC_Lavau 14 avril 2018 23:02

              Pierre Yves a formulé : « faut-il croire que la terre est plate ? Qu’en pense Lavau ? ».

              C’est à ce genre de violence, à ce genre d’insultes finaudes, que j’ai repéré voici environ huit ans que ces militants forcenés avaient beaucoup d’inavouable à celer.
              Et de fait, il suffit de fouiller pour découvrir des empilements de fraudes dans leur propagande aux ordres.Fraude : nulle trace de corpus expérimental soutenant « acidification des océans » La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique »

            • sls0 sls0 15 avril 2018 02:59

              @PiXels
              Nul doute que J-C Lavau a un bagage technique et scientifique.

              Mais il le met au service de ses biais cognitifs assez impressionnants.
              J’ai consacré quelques jours il y a plusieurs années à lire tout ses écrits sur ses sites et forums associés.
              Rédacteur ( souvent le seul) et modérateur.
              Une grosse impression qu’il se sent unique et que tout les autres l’attaquent, ça frôle la paranoïa.
              Le monde scientifique l’a rejeté d’où son aigreur et son rejet de l’officiel scientifique. 
              Il n’y a pas que le monde scientifique qui l’a rejeté mais ce n’est pas en relation avec l’article ou commentaires. Ça n’explique que son coté rejet et paranoïa.

              Cela dit il n’est pas rare que je lui mets trois étoiles, il ne se laisse pas toujours guider par son rejet, ça ne concerne que quelques sujets ce qui fait que je lis toujours ses commentaires. Il y a plus de points de convergence que d’achoppements.

            • JC_Lavau JC_Lavau 15 avril 2018 12:26

              @sls0. Tu as déjà oublié les bisbilles entre Zénobe Gramme et les savants électriciens de l’époque ?

              Dans les lycées techniques, ils font tourner ça en boucle.
               
              On te rappelle le triomphal sujet de bac de Pondichéry :
              En effet :
              Article 1. Le chef a raison.
              Article 2. Le chef a toujours raison.
              Article 3. Dans tous les autres cas, c’est l’article 1 qui s’applique.

              En vertu de l’article 3, Dan Schechtman a été mis à la porte de son labo. Ultérieurement Nobel de chimie, pour sa découverte des quasi-cristaux.
               
              Article 3 !

            • Alcyon 15 avril 2018 15:19

              @sls0 : le monde scientifique ne l’a pas rejeté, il n’en a jamais fait partie. Son bagage technique et scientifique est dépassé et couplé avec une arrogance sans borne. Et comme, avec l’âge, il a oublié la moitié de ce qu’il a appris (et est également mythomane sur certains points de son CV), Il suffit de le voir vomir sur la mécanique quantique sans comprendre que le domaine a évolué depuis 1930, ou de lire ce qu’il raconte sur le produit vectoriel en physique pour comprendre qu’il n’a plus toute sa tête.


            • sls0 sls0 15 avril 2018 15:36

              @JC_Lavau
              Joujours sortir des Gramme, Gallilé, Tesla et d’autres qui ont eu raison contre une majorité.

              Toujours aller chercher la détails pour confirmation, c’est un outil très employé dans le cadre du biais de confirmation.

              La méthode scientifique c’est faire une hypothèse basée sur des observations que l’on soumet au monde scientifique pour avis.
              Si une hypothèse sort de l’ordinaire, les revues scientifiques ça les intéresse, sortir une découverte extraordinaire avant les autres ça les intéresse fortement.
              Il y a un comité de lecture qui est là pour éviter de confondre l’extraordinaire avec le loufoque qui ferait plonger la réputation de la revue.
              Tout chercheur cherchera plus facilement à valider de l’extraordinaire que du connu, il faut se faire connaitre et son nom associé à de l’extraordinaire ça aide.

              Le monde scientifique est friand d’extraordinaire mais pas de loufoque.
              Sur agoravox ou d’autres forums, il est difficile parfois par manque de connaissances de faire la part des choses entre l’extraordinaire et le loufoque. (Oui moi aussi je trouve le mot loufoque un peu fort)
              Quand Alain Aspect a fait son expérience sur l’intrication, j’ai trouvé cela extraordinaire et bousculant.
              La preuve de l’existence du boson de Higgs des décennies après son hypothèse c’est aussi extraordinaire.
              Il en a fallu des milliards pour valider cette hypothèse qui pouvait paraitre loufoque pour le commun des mortels.
              Le monde scientifique est parfois dogmatique mais une hypothèse qui peut paraitre trop extraordinaire fera sont chemin.
              Si une personne sort une hypothèse et que personne suit, peut être que l’hypothèse est trop loin du validé et peut être facilement invalidée sans passer par le système de révision par les pairs.
              Deux chemins :
              1) observation, expérimentation, hypothèse, parution, controle par les pairs, reproduction des expérimentations, consensus et là on peut croire à la probabilité que l’hypothèse est valide.
              2) on croit en quelque chose, on fait des hypothèses, une théorie et on cherche des éléments qui paraissent valider cette théorie même si ces éléments ne sont que dialectiques style Galilé avait tout le monde contre lui, ce qui n’est pas vrai, il avait un église hyper puissante contre lui et les savants de l’époque hésitaient à se prendre cette puissance sur le dos.

              Si on passe par le chemin 1, ça s’appelle la méthode scientifique.
              Le chemin 2, on laisse ça aux croyants.

            • JC_Lavau JC_Lavau 15 avril 2018 16:56

              @sls0. Il y a une lacune stratigraphique de 70 millions d’années entre le dernier fossile du genre coelacanthe et le poisson pêché en 1938 dans la Chalumna et décrit par Miss Latimer. Et pourtant jusqu’à cette date, la communauté scientifique ignorait son existence maintenue.


              Il y a une lacune d’octante et un ans, entre la correction nécessairement faite (mais non publiée, hélas) en 1930 par Erwin Schrödinger à son article de 1927, et ma propre correction, faite en 2011. Cette correction ne fut jamais publiée. Seul Dirac la mentionne en une demi-phrase dans sa conférence Nobel ; je ne m’en suis aperçu que plusieurs années après mon propre travail. Le reste de la communauté héritière du gang Göttingen-København ne s’en est jamais aperçu, et s’est opposé avec succès à toute publication depuis 2011.
              Critique musical, George Bernard Shaw s’est vanté qu’il lui suffirait d’assassiner cinq ou six personnes, pour laisser Londres sans un seul instrumentiste de premier plan. Il a suffi à Niels Bohr de perpétrer deux assassinats scientifiques bien ciblés, d’Erwin Schrödinger en décembre 1926, de Louis de Broglie en octobre 1927, pour laisser sa secte sans un seul opposant scientifique pourvu d’idées plus valides que celles de sa secte. Tous les deux furent démoralisés pour le reste de leurs jours. Minutieusement démoralisés.

              En écoles d’ingénieurs, on apprend quelques techniques d’heuristique. Au C.N.A.M. par exemple. En fac de sciences dures, jamais. Jamais ceux que tu prends pour le phare de l’humanité n’ont appris les techniques pour trouver, au lieu de se contenter de faire semblant de chercher. Parfois une personnalité hors du commun découvre et applique des techniques d’heuristique efficaces : Baruch Samuel Blomberg par exemple. Mais c’était en biologie. En physique théorique, là où règnent les héritiers de la secte Göttingen-København, impossible de survivre à un chercheur-trouveur qui a une expérience en heuristique. J’ai entendu un maître de conf réclamer qu’on interdise les études de physique « aux esprits farfelus », au sens où « un esprit farfelu », c’est le chercheur chevronné qui lui pose une question qu’il n’avait pas prévue.

              Plein de connaissances indispensables ne sont pas autorisées à franchir la distance qui sépare deux amphis sur le même campus. J’ai déjà donné plusieurs exemples.

            • JC_Lavau JC_Lavau 15 avril 2018 16:59

              @Alcyon. Et sur le triomphal sujet de bac de Pondichéry ?


            • Alcyon 15 avril 2018 20:01

              @JC_Lavau je t’ai déjà dit qu’on s’en foutait de ton site/blog pourri. Rédige des articles et soumets les à publication. Mais c’est plus simple de justifier « complot ! » plutôt que d’admettre sa médiocrité. Mais allez, j’étais curieux et j’ai lu ton pavé. Et bien tu pars dans un délire sur la physique alors que tu parles d’un bac, rédigé par un inspecteur qui ne fait pas de recherche.


              Mais soit,q ue cette question soit « correcte » ou non (dans le sens où clairement, avec un champ magnétique constant et une bille il ne va clairement pas avoir de force électromagnétique), résous la avec les équations de Maxwell et compare à l’expérience. Tu veux un rappel des équations de Maxwell ? Et donc, je dois en déduire quoi sur le produit vectoriel ? Rien.

              Merci d’encore démontrer que tu es à côté de la plaque. Au moins, tu auras démontré quelque chose durant ta vie.

            • sls0 sls0 15 avril 2018 20:03

              @JC_Lavau
              L’analytique sans méthodes formalisées peut être sensible aux biais cognitifs, la méthode scientifique est là pour éviter des problèmes de ce genre. Elle n’est pas parfaite mais on a rien fait de mieux pour l’instant.

              L’heuristique est pour ce que j’en connais plus sensible aux biais cognitifs. Si on passe par la méthode scientifique, ça risque de coincer car il y a une part de croyance dans les postulats.
              Coté ingénieur ce que je connais plus que le coté scientifique si une méthode heuristique peut résoudre un problème c’est bien, c’est un outil qu’on emploie. C’est un outil qui n’est pas fait pour créer des théories mais résoudre de manière empirique un problème.
              J’emploie de l’empirique pour mes ondes de tempêtes et mes crues suite aux cyclones. Mes résultats sont assez précis et plus que suffisants pour la prévention des risques.
              C’est de l’empirique juste.
              Le NOAA pour les USA a modélisé toute la cote US avec du moins empirique mais ils ont des moyens de calculs et bases de données bien plus puissants.
              A regarder des vagues sur une cote, je peux deviner la bathymétrie ce qui est très empirique, le pif suite à l’observation et l’expérience. Du pif qui n’a pas tord, mais pas une théorie.
              Dans ma vie j’ai cotoyé du scientifique, le language est différent et les méthodes pas toujours identiques. La plupart du temps on arrive au même résultat.
              Parfois il est difficile à expliquer pour l’ingénieur pourquoi il a vu juste au scientifique. Si les résultats sont là, valides et reproductibles, il en tiennent compte et piochent dessus.
              Si les résultats n’ont pas ces critères, il est normal qu’ils parlent de croyance et n’ont pas à piocher dessus.
              Au début des années 70 il y avait une maquette d’équilibrage multiplan et un analyseur synchrone à l’école. C’était le début de la connaissance des vibrations. Si l’équilibrage monoplan était connu, pour le multiplan c’était plus qu’empirique.
              Le prof avait beau faire différentes configurations, en deux lancers j’équilibrais d’une façon optimale.
              Je visualisais l’ensemble avec ses balourds, ses élasticités, ses raideurs, ses amortissements, ses phases, ect..
              J’étais le singe savant qui avait raison mais qui était infichu de démontrer par manque de language adéquat.
              Une des 5 ou 6 sommités mondiales coté vibration Jacques Morel est venu, m’a testé sur du réel, m’a offert une calculatrice HP qui à l’époque coutait un mois de salaire, m’a fait suivre des cours de math pour apprendre le langage pour expliquer ce que je voyais.
              J’ai commencer ma vie technique par de « l’heurisque » ou approchant, j’ai dû apprendre un language pour être compris.
              J’avais prouvé la validité de mes résultats mais ça ne servait à rien tant que le language n’existait pas.
              J’ai toujours eu facile à visualiser spatialement un problème avec de bons résultats, pour un ingénieur ça va. Pour un chercheur qui doit avoir une réponse valide dans toutes les situations, ce n’est pas la même chose, il lui faut des arguments valides et compréhensibles.
              J’adore diagnostiquer et analyser mais ne me demander pas de théories. Je veux bien montrer mais pas conclure.
              Il y en a d’autres qui ont des conclusions qu’ils cherchent à étayer avec des éléments parfois assez disparates emmenés par du biais cognitif.
              Une lutte de tout les jours ces putains de biais cognitifs d’autant plus qu’ils sont plus facile à voir chez les autres que chez soi.
              Personnellement j’évite d’avoir des avis ce qui permet d’avoir un regard plus neutre.
              Habitus, concepts, avis sont autant de miroirs déformants qui empêche de voir les choses telles qu’elles sont, ni plus ni moins que ce qu’elles sont.


            • JC_Lavau JC_Lavau 15 avril 2018 22:06

              @Alcyon. Diras-tu enfin quelles fautes ont commis ce rédacteur et l’inspecteur qui l’a supervisé ? Sous la dépendance de quelle bourde héritée et recopiée de génération en génération depuis 1888 ?

              Ou bien continueras-tu à noyer le poisson ?

            • JC_Lavau JC_Lavau 15 avril 2018 22:20

              @sls0. Tu n’as pas encore saisi que la maturité scientifique, ça ne tombe pas tout cuit dans s’bec. Il y faut bien des désillusions, bien des pleurs sur ses errements passés.

               
              Thomas Huxley avait démontré son humour lors de la cruelle déception de Bathybius, qu’un chimiste avait révélé comme un simple précipité de sulfate de chaux : « Bathybius, je l’aimais bien, Je l’ai même porté sur les fonts baptismaux. Mais que voulez-vous ? Il arrive que les meilleurs amis vous lâchent ! »
               
              Au contraire, en pseudo-sciences, voir Claude Cohen-Tannoudji brandir la hache de guerre dès qu’une équipe ose des travaux basés sur la fréquence intrinsèque broglienne d’un électron, mc²/h.
              Contre Shau-Yu Lan, Pei-Chen Kuan, Brian Estey, Damon English, Justin M. Brown, Michael A. Hohensee, Holger Müller.
              C’est un animal territorial comme les autres.

            • Alcyon 15 avril 2018 23:23

              @JC_Lavau mais tu as un sérieux problème mental. Un prof (donc un gars avec master et rien de plus) fait une bourde pour un bac en Inde, un inspecteur qui n’a pas fait son job l’a laissé passer, la bourde a été repérée assez rapidement via une note dans le correctif et tu en déduis que c’est à cause de la physique depuis 1888. Sérieusement, pense à te faire soigner.


              Et venant d’un fou atteint de la folie des grandeur, qui se plante royalement depuis 40 ans, ça en devient même hilarant. Je noie le poisson ? En quoi ? Sérieusement, il faut m’expliquer le lien entre l’erreur d’un prof de physique, quelqu’un qui s’est limité à un master et n’a même pas fait de recherche, et la physique en général. Ce type de raisonnement est du type « un prof de math a fait une faute dans une preuve, donc les maths sont fausses ». Tu affirmes « recopiée de génération en génération » alors qu’en appliquant les lois de Maxwell, ce qui est appris en cours, on se rend compte que la bille ne subit aucune force.

              Pense à te faire soigner ma parole. Tu es complètement fou.

            • JC_Lavau JC_Lavau 15 avril 2018 23:34

              @Alcyon. Depuis le temps qu’on leur répète que le champ magnétique, c’est de nature vectorielle, il est bien naturel qu’ils le croient. Il ou elle l’a cru. L’inspecteur aussi l’a cru. De là à induire qu’il a un effet vectoriel selon sa « droite », c’était tout naturel...


              En 1873, James Clerk Maxwell avait mis en garde contre le sale tour que l’outil mathématique disponible de son vivant induisait. Tu es bien infoutu de nous dire à quel paragraphe du Treatise.

            • Alcyon 16 avril 2018 00:19

              @sls0 Lavau est atteint de la folie des grandeurs. Lavau me rappelle, en bien pire, un étudiant de master affirmant avoir découvert une formalisation en relativité générale révolutionnaire qui simplifiait à peu près tout en utilisant les quaternions et un opérateur trouvé de manière heuristique. On était tous sceptique : un objet aussi courant que les quaternions avaient sûrement été testés pour modéliser l’espace-temps, quitte à utiliser des opérateurs particuliers qui avaient un pendant physique et on lui avait demandé plusieurs fois de faire les détails de calculs (i.e. la preuve pour les matheux), mais il a continué à regarder les conséquences de sa modélisation. On ne l’a pas arrêté, on lui a conseillé de bien vérifier ce qu’il faisait mais il n’écoutait pas.


              Et peu de temps avant de présenter son mémoire de master, il s’est décidé à finaliser ses calculs. Et patatra, son opérateur n’était pas associatif. Propriété nécessaire à toute sa construction. Et il a donc du tout recommencer. Ce n’est pas grave dans l’absolu, c’est le travail d’un chercheur. Mais il a perdu plusieurs mois alors que quelques heures de calculs suffisaient à comprendre le problème. C’est la recherche, lancer une heuristique puis démontrer la rison pour laquelle cette heuristique marche et enfin comprendre les raisons qui se cachent derrière elle. Ou démontrer où cette heuristique s’arrête.

              Lavau, en mécanique quantique, est limité à 1930. La physique qui a suivi, comme il ne la comprend pas, il la considère comme fausse et comme un complot. Ce n’est pas étonnant, seuls les étudiants se dirigeant vers la recherche dépassent cette époque pour comprendre la nature fondamentale de la matière, mais Lavau est resté à la physique d’il y a près d’un siècle, quand une description ondulatoire marchait à merveille. Mais dans les limites de cette description, il se heurte au mur des nouvelles connaissances, comme l’expérience d’Aspect, il refuse de laisser tomber son heuristique et ajoute des postulats, comme une onde rétrochrone. Sans se soucier qu’un tel postulat va à l’encontre de la relativité. Mais il ne s’arrête pas là, car il se heurte à la décohérence et invoque alors un micro-temps et un macro-temps. Sans se soucier q’u’il s’enfonce encore plus dans une incompatibilité avec la relativité.

              Mais désormais, comme JPP, il se retrouve avec une usine à gaz qui lui permet d’affirmer ce qu’il veut. Il ne fait pas de la science, il affirme et demande qu’on lui prouve qu’il a tort. Et comme il refuse d’entendre quand quelqu’un tente cet exploit, il se retrouve à déclarer qu’il existe une secte qui musèle les idées neuves. Donc, il doit aussi expliquer ce qu’est être scientifique (=lui) et que les autres sont des imposteurs. Il me rappelle T. Yarman, qui prétend avoir découvert dans une vieille expérience que la relativité générale est fausse et a donc produit un modèle. Loufoque et basé sur une erreur d’interprétation de l’effet Doppler. Mais comme il avait réussi à publier un article, C. Corda lui avait démontré son erreur. Et les problèmes de son modèle loufoque, qui contredisaient l’expérience. Et la réaction de T. Yarman a été la même que Lavau : complot, excuses, insultes, etc. En utilisant son usine à gaz pour lui faire dire n’importe quoi. J’ai du contacter son université et vixra pour le calmer. Ou HClAtom sur Agoravox, qui a disparu (pour le bien de tous), qui explique que la physique est fausse en ne comprenant même pas qu’il se plante de définitions.

              C’est le syndrome de la folie des grandeurs. Et la physique est remplie de crétins qui refusent d’admettre qu’ils ne comprennent pas et insistent donc à expliquer qu’ils ont raison malgré tout.

            • Alcyon 16 avril 2018 00:50

              @JC_Lecon : tu sais lire « Propriété nécessaire à toute sa construction. » ? L’associativité du produit vectoriel n’est pas nécessaire à son utilisation. Au contraire, sa non-associativité est même l’une de ses caractéristique principale (ainsi que son alternativité qui découle de son anti-commutativité) et lui permet une bonne relation avec le produit scalaire. C’est une propriété unique des espaces euclidiens orientés de dimension 3 (du moins, pour l’ensemble de ses propriétés, car on peut regarder dans les espaces de dimension 7. Mais passons le lien avec les quaternions et octonions ; Lavau ne comprend déjà pas les espaces euclidiens).


            • JC_Lavau JC_Lavau 16 avril 2018 01:15

              @Outrecuidant harceleur.

              Un jour un galopin finit par comprendre qu’il n’y a rien à comprendre aux « mystères de dyeu », car il n’y a pas plus de dyeu que de beurre au cul, et qu’il n’y a là qu’un tissu de bobards répétés par une bande d’escrocs.
              L’outrecuidant curé s’écrie alors que le galopin ne comprend rien aux mystères de dyeu, sapreu vingt guié de nom de guieu...


            • Alcyon 16 avril 2018 08:00

              @JC_Lavau quelles sont les matrices commutant avec la projection sur le premier vecteur d’une base dU plan ? Bonne chance avec tes familles de matrices qui comutent pour écrire cette projection.


            • JC_Lavau JC_Lavau 16 avril 2018 11:50

              Il est temps de mettre la question au vote : en quoi le harcèlement compulsif par l’outrecuidant harceleur se rapporterait au sujet de l’article ?


              Dans quel but l’auteur de l’article n’a-t-il toujours pas mis un terme aux actes de ce malveillant ?

            • Alcyon 16 avril 2018 13:41

              @JC_Lavau tu arrives, tu affirmes sans rien de plus que « je le dis donc c’est vrai » que c’est faux, tu attaques tes détracteurs, tu donnes ton site pourri et rempli de fautes, tu noies le poisson quand on te le fait remarquer (j’attends toujours de connaître les matrices qui commutent avec la projection sur un axe, sachant que tes familles ne contiennent pas ces projections) et tu oses demander que tes détracteurs soient virés.


              Ton site démontre que tu n’as même plus (pas ?) le niveau d’un lycéen.

            • JC_Lavau JC_Lavau 16 avril 2018 14:09

              @Harceleur outrecuidant. Il suffit à chacun de juger sur pièces. Il est vrai que le caractériel harceleur ne sait pas lire...


            • Alcyon 16 avril 2018 15:45

              @JC_Lavau et donc, qu’en est-il, sur ton lien, des matrices commutant avec les projections sur un vecteur de la base ? Ou des matrices triangulaires on diagonales ?

              Car c’est bien joli de paramétriser les matrices en familles, encore faudrait-il recouvrir l’ensemble de celles-ci. Ce serait quand même cool qu’au moins en mathématiques tu essayes de démontrer tes affirmations.


              Je recommence, donne nous les valeurs de a, b, alpha et beta pour obtenir :
              1) La projection sur e1
              2) La projection sur e2
              3) Une matrice diagonale qui possède deux valeurs propres distinctes.
              4) Une matrice triangulaire non diagonale.

              Bonne chance !

            • sls0 sls0 16 avril 2018 16:11

              @JC_Lavau
              La définition de speudo-science c’est un hypothèse qui n’est pas validée par la méthode scientifique.

              Question : L’hypothèse est une speudo-science car non validée par la méthode scientifique ou par J-C Lavau ?
              Je ne m’intéresse pas du tout aux speudo-sciences, tout au plus je m’intéresse aux plantes que cueille un guérisseuse vaudoue dans mon jardin, sans être une méthode scientifique, il y a des résultats parfois. En Europe je connaissait des plantes, ici je suis le candide.

              Si une hache de guerre est brandie, ça attire le regard et le monde s’y intéresse.
              Comme je l’ai écrit plus haut, un scientifique pour sa carrière doit se faire connaitre maintenant. Aller à contre courant avec succès aide beaucoup pour la reconnaissance.
              Les revues scientifiques apprécient aussi le décalé qui attire les lecteurs et fait une notoriété mais comme ce ne sont pas des tabloïds, ils ont intérêt que ça tienne la route.
              La marge est étroite mais le plus probable sort toujours.
              Un grand patron de recherche à du poids mais est balayé par la raison, le dogmatisme n’étant pas apprécié dans le milieu scientifique.
              Si l’hypothèse que vous défendez est valide est fera consensus un jour. Si elle n’est pas valide elle finira à la poubelle.

              J’ai déjà vu de vos échanges sur wikipédia, vos contradicteurs ne devais pas tous être soumis à Cohen.
              J’ai déjà contribué sur wikipédia, les échanges étaient courtois, chacun y allait de sa petite brique pour construire en commun.
              La tribologie étant assez neuve, les histoires d’égos n’accrochent pas trop.
              Celui qui ne s’énerve pas souvent est dans le vrai et il sait qu’il y a du monde avec lui. Et ce n’est pas que dans les rapports scientifiques.
              La dernière fois que je me suis emporté ça doit remonter à 78. Ca ne veut pas dire que j’ai toujours raison mais on m’écoute.

            • JC_Lavau JC_Lavau 16 avril 2018 17:10

              @sls0. Tu nous répètes la propagande, je suis assez bien placé pour constater que la réalité diffère souvent de la propagande.

               
              Excepté une demi-phrase, concise comme toujours, dans la conférence Nobel de Dirac (1933), tout le monde dans la peuplade ignorait quoi clochait dans l’article de Schrödinger de 1927, ignorait le complément fait, évident à partir de 1930. Dirac est demeuré le seul à savoir que le Zitterbewegung ne méritait pas la poubelle, loin s’en faut. Ça duré comme ça durant octante et un ans. Il a fallu Lev Lvovitch Regelson pour que j’aie connaissance de l’article de 1927, et que je trouve la solution, en 2011.

              Dans tous les manuels de MQ, les sommités sont devant le Zitterbewegung comme une poule qui aurait trouvé un couteau.

              Ils censurent aussi frénétiquement la transparence Ramsauer-Townsend, de 1921, puisqu’elle dément leurs idéations corpuscularistes.

              Tu présumes que les adeptes de pseudo-sciences vont miraculeusement être touchés par la grâce, tandis qu’ils détiennent des positions de pouvoir grâce à des crimes. C’est un peu plus difficile que cela.

              Max Planck, Paul Drude, Wilhelm Wien sont morts, et cela se ressent dans le domaine de l’édition scientifique.

            • sls0 sls0 16 avril 2018 17:43

              @JC_Lavau
              Si prendre des définitions dans un dictionnaire c’est de la propagande où va on ?


              On va jusqu’au crime pour une histoire d’hypothèse, mais où va on ?

              Je crois que c’est Richard Feynman qui a dit c’est au moment que l’on s’apercoir que nos certitudes sur la mécanique quantique sont fausses que l’on avance.
              C’est de mémoire, avant j’avais son bouquin bilingue où il y avait des phrases du genre.
              Je l’ai refilé à une prof qui en avait plus l’utilité que moi.

              Rien est sûr en science, avoir des certitudes n’est pas une attitude scientifique.

              Si des égos s’affrontent au sujet d’hypothèses, ce n’est pas scientifique, heureusement il y à d’autres scientifiques pour départager.
              Tout les scientifiques ne sont pas aux ordres loin de là surtout qu’ils viennent de toutes les nations.
              Crier au complot, c’est peut être à la mode mais assez souvent un indicateur de manque de logique avec une touche de paranoìa.
              Qu’il y ait des complots c’est normal, c’est la recherche d’un gain par des méthodes immorales.
              Il peut même avoir des complots pour des idées.
              Un complot pour une hypothèse scientifique j’y crois pas de trop, pour quel gain ?
              Qu’un complot marche avec des personnes qui n’y connaissent rien, ok. Dans le monde scientifique ce n’est pas trop le cas.

            • JC_Lavau JC_Lavau 16 avril 2018 18:12

              @sls0. Comment Feynman et les autres s’y sont pris pour ne rien comprendre :
              http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1550.0.html


              Il ne s’agissait aucunement d’hypothèse, mais d’inertie sur des présupposés tacites et clandestins.
              Dont j’ai établi la liste, même ici sur agoravox.

            • Alcyon 16 avril 2018 19:03

              @JC_Lavau je recommence, donne nous les valeurs de a, b, alpha et beta pour obtenir :

              1) La projection sur e1
              2) La projection sur e2
              3) Une matrice diagonale qui possède deux valeurs propres distinctes.4) Une matrice triangulaire non diagonale.

              Et en passant, tu réalises exactement ce que sls0 te reproche « c’est comme ça parce que je le dis ». Pauvre malade mental.

            • JC_Lavau JC_Lavau 16 avril 2018 20:01

              Rappel à l’Anonyme harceleur outrecuidant :

              Depuis le temps qu’on leur répète que le champ magnétique, c’est de nature vectorielle, il est bien naturel qu’ils le croient. Il ou elle l’a cru. L’inspecteur aussi l’a cru. De là à induire qu’il a un effet vectoriel selon sa « droite », c’était tout naturel...

              En 1873, James Clerk Maxwell avait mis en garde contre le sale tour que l’outil mathématique disponible de son vivant induisait. Tu es bien infoutu de nous dire à quel paragraphe du Treatise.


            • Alcyon 16 avril 2018 20:13

              @JC_Lavau allo ?


              1) La projection sur e1
              2) La projection sur e2
              3) Une matrice diagonale qui possède deux valeurs propres distinctes.4) Une matrice triangulaire non diagonale.

              Si tu n’es même pas capable de faire des maths de lycéens et que tu te plantes sur ton propre site pourri en mettant des résultats faux sur de l’algèbre linéaire de lycée, voir de L1, ça donne une bonne idée sur la qualité de tes délires. Tu pourrais au moins avoir la décence de reconnaître que ton lemme 1 des compléments algébriques est faux.

            • JC_Lavau JC_Lavau 16 avril 2018 21:02

              @sls0 : « Rien est sûr en science, avoir des certitudes n’est pas une attitude scientifique. »
              En sciences, la preuve de fausseté est libre.Mais il y a eu, dit-on, mort d’hommes lorsque les pythagoriciens ont été mis devant l’embarras que racine de 2 n’était pas rationnel, et que ça allait se savoir. Toujours de Feynman :

              « La science se démarque de tous les autres systèmes de transmission des connaissances, par une « croyance » irrévérencieuse  : nous croyons que les experts sont faillibles, que les traditions peuvent charrier toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut vérifier, par des expériences. »

               

              sls0 :

              « Qu’un complot marche avec des personnes qui n’y connaissent rien, ok. Dans le monde scientifique ce n’est pas trop le cas. »

               Encore une vérité de propagande. Pendant plusieurs siècles, le grand ennemi de la science a été la papauté et son administration. Mais cet ennemi était identifié par les scientifiques, car il était extérieur, on voyait d’où partait les coups. Nos ancêtres ont su développer des anticorps efficaces.

              Avec les coups de la science aryenne, et de la science prolétarienne, parer les coups a été plus délicat, car il y avait des traîtres et des escrocs dans la place.

              Avec les récents coups de la science citoyenne et des études féministes, là les scientifiques on été pris à revers de tous leurs anticorps. Sans défenses et sans lucidité, pour leur immense majorité. Les fraudes ont été organisées industriellement, avec division savante du travail des fraudeurs parcellisés.

              J’ai déjà donné le lien sur mon premier article ici : Fraude : nulle trace de corpus expérimental pour la légende à une « acidification des océans ».

               

              En MQ copenhaguiste, c’est encore différent : la secte est fondée sur des crimes, des assassinats ciblés en 1926 et 1927. Et son prestige sur les visages pâles et M. Jourdain comme toi est kakarakamouchem (Quelle langue admirable que ce turc !).


            • Alcyon 16 avril 2018 21:39

              Et pour mon 1000ème commentaire, je rappellerai à Lavau que la science ce n’est pas « c’est comme ça parce que je l’ai dit » et que les résultats des expériences ne sont pas « comme je le décris parce que je le dis ».Lavau est une insulte à l’intelligence. Et il est tellement imbu qu’il donne des liens vers ses pages alors qu’elles contiennent des fautes d’algèbre linéaire élémentaires.


              Donc j’en reviens tout de même à lui demander, dans son lemme 1 de ses compléments de me donner les paramètres a, b, alpha et beta pour obtenir :
              1) La projection sur e1.
              2) La projection sur e2.
              3) Une matrice diagonale qui possède deux valeurs propres distinctes.
              4) Une matrice triangulaire non diagonale.

            • JC_Lavau JC_Lavau 17 avril 2018 10:14

              @JC_Lavau.

              Rappel à l’outrecuidant harceleur : 

              http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/syntaxe3.htm
              Etc.

              http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Syntaxe4.htm
              ...
              Les notations obsolètes de ces deux fichiers révèlent leur âge : 21 ans. Ils datent de 1997.
              Pénible traduction en HTML en août 2003.
              Mise à jour de la terminologie en été 2014, sur les fichiers HTML uniquement, pas sur les fichiers PDF. Les liens internes n’ont pas été mis à jour.
               
              Vu la charge écrasante des chantiers présentement ouverts, ces fichiers attendront au moins jusqu’à octobre 2018 leur prochaine mise à jour. Les jours n’ont que 24 heures, les semaines n’ont que sept jours.
               
              En revanche le WIKI est à jour : http://deontologic.org/geom_syntax_gyr
              Mais il est limité à ce dont un prof de physique de lycée a besoin, à leur demande.

            • Alcyon 17 avril 2018 16:23

              @JC_Lavau ce si veut dire que depuis 20 ans tu n’as même pas repéré les fautes élémentaires. Wow.


            • JC_Lavau JC_Lavau 17 avril 2018 17:17

              @Alcyon. Big mouth, small hands.


            • JC_Lavau JC_Lavau 18 avril 2018 10:28

              @sls0. Depuis 330 ans la communautariste communauté des gens qui savent parce qu’ils se recopient les uns les autres sans vérifier, racontent aux enfants que les forces de marée, c’est l’attraction gravitationnelle de la Lune et du Soleil sur les eaux.


              Il y a 330 ans, Isaac Newton avait toutes les excuses : les mathématiques de l’inertie ne furent développées qu’au 19e siècle, en particulier par Elie Poinsot et Gaspard de Coriolis.
              Au 21e siècle, nous n’avons plus aucune excuse à raconter ces balivernes aux enfants.
              A Tahiti, la pleine mer est toujours à la même heure, et la basse mer est toujours à la même heure, toute l’année. Impossible en théorie newtonienne d’il y a 330 ans.

              Depuis Laplace, pour la prévision des marées on fait tout autrement : un fois admis que c’est périodique et d’origine astronomique, on procède à l’analyse harmonique des relevés marégraphiques, et on ajuste les coefficients des termes solaires, lunisolaires, lunaires et leurs harmoniques, pour chaque port de référence, et Va bene !
              Tu peux consulter les plus sçavants articles du BUP : toujours Newton pour la théorie et Laplace pour la pratique. Pourquoi vérifier ?

            • Alcyon 19 avril 2018 01:49

              @JC_Lavau
              c’est HILARANT de lire ça de quelqu’un qui justifie laisser des fautes élémentaires car il n’a pas le temps de recopier un manuel :) :) :) On remarque surtout que Lavau affirme et ne vérifie même pas les implications de ses affirmations. Pourquoi le ferait-il, il ne peut même pas imaginer considérer que son affirmation soit fausse. Comment écouter ce qu’il raconte sur les « gyreurs » alors qu’il ne maîtrise clairement pas la notion de matrice et vecteur. Forcément, il va trouver des problèmes partout, mais entièrement du à ses propres lacunes.Et je pourrais continuer durant des heures.


              Mais il y a pire. Cet énergumène se plaint des manuels (moi aussi, mais pour d’autres raisons) et en commençant on remarque qu’il propose d’utiliser beaucoup d’autres notions qu’il ne définit même pas. Voici des exemples : 

              Dans un espace vectoriel, un tenseur est un être géométrique présentant un caractère de réalité, donc doué d’une permanence, malgré toutes les différentes façons de le regarder et de l’exprimer.

              Sérieusement ? Ca ne veut rien dire. C’était difficile de le définir comme une forme multi-linéaire sur m fois le dual de V et p fois V ?

              Après, on a le délire habituel de quelqu’un qui a de grosses lacunes et ne comprend pas les objets mais qui, pour faire croire qu’il maîtrise le sujet, continue à définir des objets élémentaires via des constructions complexes car, de toute façon, le lecteur moyen n’y comprendra rien.

              Comme les covecteurs de type (0,1), c’était si compliqué de dire qu’un covecteur est une forme linéaire ? Puis il arrive avec ses gyreurs et on a déjà compris qu’il ne comprenait pas de quoi il parlait. Pour les gyreurs de type (0,2), c’était si compliqué de dire que c’était une forme bilinéaire ? Qu’un endomorphisme, c’est la même chose qu’un gyreur de type (1,1) ? Qu’un tenseur de type (2,0) est un bivecteur ? Et pourquoi vous pensez qu’il n’y a que des matrices ? Car il n’a même pas compris qu’un tenseur pouvait être représenté par une matrice en lui collant les bonnes opérations (qui sont différentes selon le type de tenseur).

              Lavau a vu le mot tenseur, il n’a pas compris la moitié de ce que ça racontait mais a décidé qu’il avait plus compris que l’auteur. donc il s’est mis en tête que cette nouvelle classe d’objet lui permettait d’inventer une nouvelle physique (lol) et que « l’ancienne physique » était fausse car il avait compris (ou pas) plus que tout le monde. Et là on atteint le summum : il n’a même pas réalisé que le produit vectoriel est un tenseur d’ordre 3 de type (0,3).

              Alors que penser d’un énergumène qui vous explique que le produit tensoriel n’a pas de sens physique mais que les tenseurs en ont un ?

            • JC_Lavau JC_Lavau 19 avril 2018 11:08

              @Harceleur outrecuidant. Je suggère à l’anonyme harceleur impénitent qu’il nous dresse la liste complète de la fois où il aurait dit la vérité.

              Un traducteur chinois pourrait l’aider à résumer compendieusement ses nobles travaux d’outrecuidant harceleur :

              C’était au temps où toute l’Europe de l’Est était colonie de l’URSS, derrière un Rideau de Fer.

              Un communiste tchèque doit faire un voyage politique très important en Chine. Il est poliment reçu à l’aéroport par une délégation de communistes chinois, au visage impassible sur leur costume Mao.

              En bon communiste tchèque, dès qu’il est en face des chinois, il prend la parole et la garde, leur fait un long et solide discours, en tchèque. Au bout de trente-cinq minutes, un taon le pique, et il doit s’interrompre pour se donner une claque. L’interprète en profite pour traduire : « Ping ! ».

              Le communiste tchèque reprend le fil de son discours, et tient comme cela encore trente minutes. Il doit reprendre son souffle, et l’interprète en profite pour traduire : « Ping Hong ! ».

              Le communiste tchèque reprend son discours et s’arrête brusquement vingt-trois minutes plus tard. L’interprète traduit alors : « Ping Hong Chun ! », et les communistes chinois applaudissent avec enthousiasme.

              Dans la grosse Zis qui le conduit avec son interprète vers l’étape mondaine et politique suivante, le communiste tchèque en profite pour demander à l’interprète comment il a fait pour traduire aussi vite et aussi bien, en sorte que les chinois aient visiblement compris toute la géniale dialectique du discours tchèque.

              « C’est très simple, répond-il, la première fois, j’ai traduit par « Ping », ce qui veut dire « sottise ». La seconde fois, j’ai traduit par « Ping Hong », ce qui veut dire « Toujours sottise ». La troisième fois, j’ai traduit par « Ping Hong Chun », ce qui veut dire « Sottise terminée maintenant ». C’est ce qui leur a fait tant plaisir. »

               

               

              Ping Hong !


            • JC_Lavau JC_Lavau 19 avril 2018 12:55

              @sls0. Pages 67 et 68 de « De la physique avant toute chose », Anatole Abragam se vante que dans sa communauté, on ne travaille plus qu’à la rumeur : « A partir du moment où les résultats sont suffisamment bien établis et suffisamment bien compris pour ne plus soulever de contestations dans la communauté des savants, on écrit des livres pour exposer leurs résultats et plus personne à part les philosophes et les historiens ne lit les mémoires originaux. Certains le regretteront, mais c’est ainsi, et selon moi, c’est très bien ainsi. »


              Il a ainsi subrepticement postulé que les chefs, les plus anciens dans le grade le plus élevé, de ladite communauté ont bien compris...
               
              J’ai des raisons de constater que cette outrecuidance de meute n’est pas toujours bien justifiée.
              Plus loin, page 346, Abragam prouve qu’il n’a jamais lu les articles de Schrödinger, la rumeur lui suffit.

            • Alcyon 20 avril 2018 00:23

              Du Lavau tout craché. Il part en délire complet n’ayant aucun rapport avec ses fautes et ses lacunes.


              La vérité est que tu fais des fautes d’algèbre linéaire élémentaire, que tu ne définis pas les objets avec lesquels tu prétends révolutionner l’enseignement de la physique, que ces objets ont été définis pour décrire des structures plus complexes que les espaces euclidiens de dimension 3, espace qui sont étudiés au lycée et que tu ne comprends pas ces objets mais que tu en parles car ils te donnent l’impression de savoir et que tu n’as même jamais remarqué que le produit vectoriel était le tenseur de Levi-Civita.

              Donc bon, comment accorder du crédit à tes délires dans cette situation. Et il suffit d’avoir un niveau de bachelier en math pour saisir que tu racontes n’importe quoi.

            • JC_Lavau JC_Lavau 20 avril 2018 01:24

              Il ne faut pas s’ébahir du rendement calamiteux de l’enseignement des maths, voire des sciences colonisées par les matheux, avec des gonzes tels que ce harceleur outrecuidant.

              Leurs « définitions » sont des carambolages de mots tous abstraits que nos élèves renoncent à comprendre. Les plus doués pour l’imitation parviennent à imiter de façon à flatter l’examinateur. S’ils sont nuls pour réaliser, ils vont devenir profs à leur tour...

              On savait déjà que les ordinateurs ne sont pas faits pour les chiens, car ils sont plein de puces.
              La didactique non plus n’est pas faite pour les chiens, aussi ces chiens là n’en veulent surtout pas.
              Qu’une ou plusieurs fautes professionnelles collectives soient localement hégémoniques ne les absout pas d’être des fautes professionnelles.

              Etonnez vous des résultats PISA humiliants pour la France.

            • Alcyon 20 avril 2018 02:18

              AHAHAHAHAHAHAH

              C’est amusant quand un inculte discute du principe des définitions formelles en math, tout en soutenant l’utilisation d’objets avec une structure très riche :) C’est amusant de lire sa définition de tenseur qui ne veut rien dire. Puis pour discuter de PISA, tout en oubliant que la France possède des résultats excellents en mathématiques au niveau universitaire et que l’éducation nationale préfère écouter les psychopédagogues plutôt que les didacticiens pour l’enseignement des maths :) Et en passant, je ne suis pas français :p


              Mais quand même, je vois mal un mathématicien lancer la définition suivante sans éclater de rire :

              « Dans un espace vectoriel, un tenseur est un être géométrique présentant un caractère de réalité, donc doué d’une permanence, malgré toutes les différentes façons de le regarder et de l’exprimer. »

              C’est quoi un être géométrique ? Un carré, c’est un être géométrique ? Un cercle ? Une courbe ? Un cône ? Une sphère ? Un espace affine ? Une variété différentielle ? Une variété algébrique ? Un sous-espace vectoriel ? Un sous-ensemble quelconque ?

              Un caractère de réalité ? C’est quoi ? Les nombres complexes présentent un caractère de réalité ? Les nombres « réels » ? Les quaternions ? Une sphère parfaite ? Ainsi que tous les objets proposé plus haut.

              Doué d’une permanence ? A appliquer aux objets plus haut.

              Malgré les différentes façons de le regarder et de l’exprimer ? Voir les objets plus haut.

              Prenons un parallélépipède. C’est une solide géométrique (donc un être géométrique je présume), quand j’ai une boite elle est réelle (donc doué d’un caractère de réalité je présume), il ne disparaît pas (donc doué d’une permanence je présume) et il ne change pas quelque soit la façon dont je le regarde où le décrit (donc malgré les différentes façons de le regarder et de l’exprimer).

              Conclusion : c’est un tenseur. Comme tout parallélotope.

              Il ne faut pas s’étonner des résultats PISA quand on ne formalise plus les maths mais qu’on souhaite les ancrer dans la vie de tous les jours. Quand on enseigne les maths avec les mains, le résultat ne se fait pas attendre. Mais quand les meilleurs résultats se situent en Asie où ils forment des bêtes de calcul avec surtout un formalisme très présent et la résolution de problèmes plutôt que les questions typées style bac ; c’est à se demander comment quelqu’un peut justifier sa définition pourrie avec les résultats de PISA.

              Mais bon, Lavau possède toutes les solutions à toutes les questions. Enfin c’est ce qu’il croit. Et Lavau critique les profs car Lavau a été mis à l’écart de l’Education Nationale. Pas étonnant quand on veut faire gober des conneries aux gosses.

            • JC_Lavau JC_Lavau 20 avril 2018 09:54

              @harceleur outrecuidant.

              A 22 ans, la moitié d’une classe, la veille du Bac Pro, s’emmêlait sur le périmètre d’un rectangle.
              Bah oui, quand on ne l’a pas fait avec les pieds, ça peut être dur de le faire avec sa tête inexercée.

              Sa mère tentait de lui interdire de compter sur ses doigts, aussi Cécile cachait ses doigts sous la table. Du reste Jean Chrétien a félicité la Suède, car c’est grâce à la Suède que les petits enfants peuvent compter suédois...

              Dans les ateliers, on explique une rotation avec les mains, et on ne se trompe pas.
              Tandis que le prof de fac qui professe « alors on a  un vecteur vitesse angulaire qui monte le long de l’axe », il est infoutu de prédire dans quel sens va tourner un moteur, et la méthode pile ou face fait aussi bien que lui. Résultat des courses : les étudiants sont aussi incapables que le prof, donc tout va bien, on peut continuer ainsi.

              La didactique des sciences, ça n’est pas fait pour les chiens, mais bien des profs préfèrent demeurer chiens.
              Voire roquets hargneux.

            • JC_Lavau JC_Lavau 20 avril 2018 10:43

              @JC_Lavau. Oublié de préciser la division sociale :

              Tandis que le prof de fac qui professe « alors on a  un vecteur vitesse angulaire qui monte le long de l’axe », il est infoutu de prédire dans quel sens va tourner un moteur, et la méthode pile ou face fait aussi bien que lui. Résultat des courses : les étudiants BOURGES sont aussi incapables que le prof, donc tout va bien, on peut continuer ainsi.

            • Alcyon 20 avril 2018 11:10

              On reconnaît lavau, qui a échoué en tant que prof, répercuter ses lacunes sur les autres.


              On utilise le pouce de la main droite comme accès de rotation. Merci au revoir.

              Et quand on n’est pas sorti de comprendre que le produit vectoriel est un tenseur, on évite de spammer son ignorance.

            • JC_Lavau JC_Lavau 22 avril 2018 11:15

              Dès 1873, James Clerk Maxwell avait mis en garde contre les impropriétés de l’outil mathématique de l’époque, hérité des quaternions imaginaires purs.
              En 1894, Pierre Curie a démontré qu’il est inepte de représenter le champ magnétique B par un vecteur, car ses symétries sont l’exact opposé des symétries vectorielles.
              Hélas il a fallu attendre 1921 pour que dans sa première conférence de Princeton, Albert Einstein déroule les neuf coordonnées du tenseur antisymétrique B.

              A tous les lycéens et préparationnaires il est interdit de tenter des changements de base autres qu’orthonormés et directs : le « produit vectoriel » n’y résisterait pas, il n’a aucune propriété tensorielle.
              Rien qu’une symétrie/plan, et paf ! le « produit vectoriel » se casse la gueule. Ou le changement de base des aviateurs : pour les altitudes, remplacer les mètres par des pieds. Patatras !

              La solution n’a été publiée à l’usage des physiciens qu’en décembre 1997, dans les pages 259 à 299 de « Le nombre, une hydre à n visages ; Entre nombres complexes et vecteurs ».
              ISBN-13 978-2-7351-0763-6
              Disponible dans toutes les librairies.
              L’article lui-même est en ligne depuis août 2003 : « Vecteurs » ? 151 ans de déloyaux services.

              Les développements ultérieurs ont été résumés à la demande de collègues professeurs de physique dans le wiki : Syntaxe géométrique de la physique macroscopique

              Le jour où l’outrecuidant et anonyme harceleur protégé dira une fois la vérité et non un chapelet de contre-vérités, tout Agoravox sera pris à contre-pied : personne n’aura vu venir le coup.


            • JL JL 22 avril 2018 11:50

              @JC_Lavau
               
               ’’Rien qu’une symétrie/plan, et paf ! le « produit vectoriel » se casse la gueule. Ou le changement de base des aviateurs : pour les altitudes, remplacer les mètres par des pieds. Patatras !’
               
              je ne comprends rie, ou bien vous galéjez ? Changer de bases et changer d’unités sont deux choses différentes.


            • JC_Lavau JC_Lavau 22 avril 2018 12:24

              @JL. Une base orthogonale où les deux vecteurs de base horizontaux sont longs d’un mètre, et où le vecteur vertical de base est long d’un pied, est-elle la même que si le vecteur vertical était lui aussi long d’un mètre ?

              Cette question est quotidienne en cristallographie.

              Si le réseau est cubique, OK la droite <1 1 1 > est bien perpendiculaire au plan (1 1 1 ), car le tenseur métrique est diagonal, avec ses trois valeurs propres égales.
              Dès que tu n’as plus la symétrie cubique, adieu ce raccourci, tout passe par le tenseur métrique du réseau.

            • JC_Lavau JC_Lavau 22 avril 2018 12:29

              @JC_Lavau. Enfin bon, en symétrie rhomboédrique (le mercure solide par exemple), ce cas particulier fonctionnerait encore. Très particulier.


            • JC_Lavau JC_Lavau 22 avril 2018 14:00

              @JL. Cubique centré et cubique à faces centrées sont deux symétries très courantes en cristallographie des métaux. Sauf que ce ne sont pas des mailles élémentaires, mais celles de plus haute symétrie, à deux atomes pour la cc et quatre atomes pour la cfc.

              La maille élémentaire de ces deux réseaux, cette fois à un seul atome par maille, est rhomboédrique.
              Passer de l’une à l’autre, c’est bien un changement de base, qui décrit pourtant bien la même réalité persistante.

            • JL JL 22 avril 2018 14:23

              @JC_Lavau

               je crois que votre exemple (parallèle, métaphore, image, ... ) emprunté au domaine macroscopique (les unités « mètres » et « pieds » ) pour expliquer le microscopique et impalpable, ça ne marche pas. D’ailleurs vous êtes le premier à le dire qu’il ne faut pas mélanger les niveaux, non ?
               
              Mon expérience macroscopique me dit que la réalité est indépendante des outils qui la décrivent. Ce n’est pas parce qu’on utilise parfois des représentations dont l’une des coordonnées est logarithmique que ça tord la réalité ainsi décrite.


            • JC_Lavau JC_Lavau 22 avril 2018 14:27

              @JL. Prière de citer l’endroit où se trouverait l’affirmation prétendue.

              Quant à moi, je n’ai pas trouvé.

            • JL JL 22 avril 2018 14:31

              @JC_Lavau
               
               je crois que c’était au sujet de la définition du temps. Mais laissez tomber, je ne suis pas de force à vous contredire dans ces domaines.


            • JC_Lavau JC_Lavau 22 avril 2018 14:36

              @JL. 5e postulat transactionnel :

               2.2.5 Macro-temps≠ micro-temps.

              Le dieu d’Isaac Newton, chargé de tout voir simultanément, n’existe pas. Le temps d’Isaac Newton, supposé paramètre universel et ubiquiste, n’existe pas non plus. Tout au plus des macro-temps locaux, simples émergences statistiques locales. On distingue les macro-temps des macro-systèmes tels que le laboratoire, des micro-temps dans lesquels s’inscrivent tous les tâtonnements d’ondes brogliennes qui vont aboutir à des transactions réussies.

              Corollaire : nous cessons de postuler que les micro-temps soient soumis à la règle d’irréversibilité causale statistiquement prouvée en macrophysique. Cette irréversibilité statistique est un effet de foule. Nous cessons de rejeter dédaigneusement les deux composantes rétrochrones présentes dans toute solution de l’équation de Dirac pour un électron ou un autre fermion.


            • JL JL 22 avril 2018 15:25

              @JC_Lavau

               je suis d’accord avec ce postulat ; et ce corollaire.


            • Alcyon 22 avril 2018 20:46

              Et boum, encore un Lavau qui évite de répondre à ses propres contradictions et spamme à côté. Il ne comprend même pas que le produit vectoriel, après choix d’une orientation, est indépendant de la base choisie. Pour lui, le produit vectoriel n’est que le résultat de différences de produits sans qu’il réalise qu’il identifie une application bilinéaire à la matrice qui la représente. Dans ce cas, les lois de la physique s’écroulent à la plupart des changements de base. Alors que la définition exacte donne sa norme (donc pas de coordonnées), sa direction (donc pas de coordonnées) et un sens (après choix d’une orientation, c’est-à-dire un sens de rotation/orientation des angles).


              Allez, je vais être complet, le résultat du produit vectoriel est un pseudo-vecteur (c’est un vecteur d’un espace isomorphe à celui de départ, le produit extérieur) car il y a deux choix d’orientation. Donc quand Lavau explique qu’il vole en éclat par une symétrie planaire revient à prouver qu’il ne sait pas de quoi il parle. La seule chose qui relève d’un choix, c’est son sens. S’il souhaite réellement rentrer dans ce débat (c’est à dire refuser de préciser une orientation), et bien qu’il utilise des pseudo-vecteurs (qui sont des vecteurs) et des pseudo-tenseurs (qui sont des tenseurs) mais qu’il refuse alors de choisir une base pour ses calculs. Bonne chance !

              Pour l’aspect tensoriel du produit vectoriel

              2) Comme un tenseur d’ordre 3 (c’est assez simple quand on sait ce qu’est un tenseur d’ordre 3, une forme tri-linéaire et qu’on a un peu d’expérience avec les espaces duaux).

              Et alors, notre (brave ?) Lavau continue à faire la pub de son livre pourri, et son blog pourri (rempli de fautes et d’imprécisions, que j’ai déjà soulevé. Comme le fait qu’un tenseur n’y est pas défini, qu’il se plante dans les commutants des matrices, etc). Mais Lavau m’accuse de mentir, alors que ce mythomane paranoïaque évite lamentablement de reconnaître qu’un « être géométrique », ça ne veut rien dire. Le jour où ce vieux sénile comprendra quelque chose en math et en physique, qu’il revienne discuter car pour le moment il n’a même pas le niveau d’un lycéen.

              Donc j’attends toujours que tu m’expliques comment tu gueules sur le produit vectoriel QUI EST UN TENSEUR tout en te pâmant devant ces derniers. Et non déclarer sans PREUVE « ce n’est pas un tenseur », ça ne compte pas. On est en science, pas en religion où ta déclaration de foi aurait de la valeur. Ici, on est en math et on attend un preuve formelle. Ou en physique, et on attend au moins une explication. Et pas « lis mon livre » qui n’a RIEN A VOIR avec l’aspect technique et se résumé à une déclaration de foi.

              Et si en France on interdit les changements de base autre qu’orthonormé (ce dont je doute fortement, rien que le fait de changer la longueur de l’unité de base se fait sans arrêt), et bien plaignez vous des profs. Mais ça ne change RIEN à la physique et aux maths derrière. Mais on ne m’a jamais interdit de poser mes axes comme bon me semble, même au contraire.

              Donc au final, Lavau ment encore, évite le sujet, fais sa pub pour son chapitre pourri, pour son blog pourri et insulte toute personne qui ose lui dire « tu racontes de la merde » car cette dernière connait le sujet. Vivement que le temps nous en débarrasse.

            • JC_Lavau JC_Lavau 22 avril 2018 21:02

              Le jour où l’anonyme et outrecuidant harceleur protégé dira la vérité sur quoi que ce soit, tout Agoravox sera pris à contre-pied : personne n’aura vu venir le coup.


            • Alcyon 22 avril 2018 21:14

              @JL : un changement d’unité correspond à un changement de repère (mais pas l’inverse). Mais oui, il galère car il n’a pas le niveau d’un lycéen sur le sujet, donc forcément il trouve des contradictions partout. Il ne se rend même pas compte que les lois de la physique changent si on change d’unités et imposent un système compatibles d’unités.


              En faisant une recherche sur le Net, on peut se rendre compte que son obsession sur le produit vectoriel existe depuis des années et qu’il s’est fait bannir de nombreux forums après son spam constant. A cette époque il pleurait sur les unités, mais après quelques bans, il a arrêté et se plaint que la méthode de calcul ne marche que dans une base orthonormée. Sans qu’il ne mentionne que pour la majorité des applications linéaires, un changement de base donne des résultats différents. Globalement, il ne comprend pas la différence entre une application bilinéaire et sa représentation matricielle. Forcément, ça n’aide pas.

            • Alcyon 22 avril 2018 21:15

              Et Lavau évite encore le sujet. Bon, on attend toujours de voir comment tu vas te sortir de tes erreurs mathématiques et physiques.


            • JC_Lavau JC_Lavau 22 avril 2018 21:31

              Je ne suis pas payé pour tapiriser un cas psychiatrique désespéré.

              Toutes les questions que cet anonyme et outrecuidant harceleur protégé fait semblant de poser ont déjà été entièrement répondues plus haut. Sauf que cet anonyme et outrecuidant harceleur protégé ne sait même pas lire...

            • Alcyon 22 avril 2018 21:39

              « Je le dis donc c’est comme ça » n’est pas une réponse scientifique et encore moins mathématique.


              Donc non, elles n’ont pas été répondues. Que tu dises « je le dis donc c’est comme ça » n’est pas une réponse valable. Le produit vectoriel est un tenseur, que tu l’acceptes ou non. Il existe une preuve mathématique, que tu l’acceptes ou non. Sa définition géométrique n’a pas besoin de composantes, que tu l’acceptes ou non. Si tu souhaites discuter de pseudo-vecteurs et pseudo-tenseurs (qui sont, par exemple, utilisés pour décrire l’interaction faible) tu as le droit, ce sera plus intelligent que les délires de quelqu’un qui ne comprend pas ce dont il parle. Le pire, c’est que le sens du résultat d’un produit vectoriel est lié à la signature d’un angle. Tu vas me dire qu’une rotation de 90 degrés vers la gauche et de 90 degrés vers la droite, c’est physiquement la même chose ?

              On attend également une définition correcte d’un tenseur venant de toi. Car « être géométrique » ça ne veut rien dire.
              Donc Lavau évite encore le sujet, tout en clamant « c’est comme ça car je le dis » et « j’ai répondu : j’ai dit que c’était comme ça ». Non, la physique et les maths, ça ne marche pas à celui qui spamme le plus.

            • JC_Lavau JC_Lavau 22 avril 2018 22:17

              @Alcyon. Si tu demandais l’aide ton psychiatre ?


            • Alcyon 22 avril 2018 22:20

              Et Lavau continue dans le ad hominem et le hors sujet. En passant, je n’ai jamais visité de psy mais tu as l’air d’en connaître un rayon à ce sujet. Combien de consultations as-tu suivi ?


              On attend toujours de lire la façon dont tu vas faire face à tes propres contradictions. Le produit vectoriel est un tenseur, les maths le prouvent. Un jour, il faudra que tu acceptes ne pas avoir le niveau d’un lycéen sur le sujet.

            • JC_Lavau JC_Lavau 22 avril 2018 22:42

              @Alcyon. Même remarque que précédemment : demande à ton psychiatre qu’il te prête main forte.


            • Alcyon 22 avril 2018 23:09

              Ad hominem et toujours hors sujet.
              Ah en passant, amusons-nous un peu : recherchons le mot radian sur le wiki pourri de Lavau.

              1. le radian, quotient de deux longueurs perpendiculaires. Le radian est le grand oublié des physiciens. Sa généralisation comme quotient de deux grandeurs en quadrature de phase, n’a jamais été clarifiée. Nous reviendrons dans le chapitre suivant, consacré aux tourneurs, produits extérieurs de vecteurs.
              2. Paradoxe : qu’est donc ce radian dont le carré vaut –1 ?
              3. L’argument d’une fonction sinus réelle, fonction décrite par son développement de Mac Laurin, est bien un nombre réel. OK. C’est un fort argument pour que les mathématiciens préfèrent qu’un angle soit exprimé dans l’unité radian, de préférence à toute autre : le nombre de radians donne l’argument le plus simple pour la série de Mac Laurin.
              4. On aura remarqué que l’unité physique « radian » a disparu des notations tensorielles, puisque sa signification « quotient de deux longueurs perpendiculaires, ou de deux grandeurs en quadrature de phase » est directement prise en compte par l’écriture complète des coordonnées.
              C’est amusant, Lavau se plaint que le radian est oublié des physiciens, promet de clarifier et ... ne le fait pas. Alors que bon, il ne faut pas être docteur en physique pour comprendre que le radian est défini par le rapport entre la longueur d’un arc de cercle de même longueur que le rayon du cercle.Mais le summum c’est quand même de lire :

              L’enseignement du vecteur-à-la-place-de-la-rotation, a joué un autre tour pendable aux physiciens qui y ont cru : on leur a interdit les symétries, puisque le produit « vectoriel » n’y résiste pas. Cela les a dépouillés de la conscience de l’utilité élémentaire des symétries, et ça les a embrouillés d’une chiralité mystique qui n’a rien à voir avec les lois physiques, n’étant produite que par un choix erroné d’outil mathématique, voici 167 ans (1843).
              Je suis sur que l’interaction faible est d’accord avec toi. Ah on me dit à l’oreille que l’interaction faible ne parle pas et qu’elle s’en fout de ton avis et qu’elle s’en fout de la symétrie qu’elle brise (la symétrie miroir que tu admires tant). Mais tu n’es pas encore arrivé à ce niveau de physique.

            • JL JL 23 avril 2018 08:12

              @Alcyon
               
              ’’un changement d’unité correspond à un changement de repère’’
               
              Ce n’est pas ce que j’ai dit.
               


            • JC_Lavau JC_Lavau 26 avril 2018 03:31

              L’@Anonyme et outrecuidant harceleur protégé prétend à la tensorialité de son « produit vectoriel » qui n’est pas associatif et ne résiste à aucun changement de base qui ne soit orthonormé direct.

              Toutefois, quand on démontre que les effets magnétiques d’un courant électrique ne sont qu’une déformation relativiste de la loi de Coulomb, ainsi que Feynman l’avait enseigné dans un cas simplifié, on traite en plan le problème plan. Sans jamais s’emberlificoter dans une mythique troisième direction toute de travers.
              Re-démonstration à http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1302.0.html
              Et je l’ai reprise dans le manuel
              http://www.lulu.com/shop/jacques-lavau/microphysique-quantique-transactionnelle-principes-et-applications/paperback/product-23362834.html
              aux pages 201-203.

              Dans sa crise maniaque permanente, ce malade, outre qu’il est grotesque et odieux, est dangereux pour lui-même et pour les autres. Consulter un psychiatre de quartier, il est outillé pour ramener sur terre ce genre d’exalté. Inconvénient : il faut le payer, il n’est pas bénévole.


            • jlouisjoly 14 avril 2018 21:11

              Ca commence a etre fatiguant ces articles mondialo-ecolo-compatible.
              Il faut quand meme etre un tocard a l’heure du net pour gober ces bobards.C’est épuisant de connerie


              • écologie réaliste Pierre Yves 14 avril 2018 21:49

                @jlouisjoly

                Contribution super constructive

              • JC_Lavau JC_Lavau 15 avril 2018 00:43

                @Pierre Yves. Tu demeures un nul en physique de l’atmosphère.

                Un nul crédule envers la propagande forcenée et hégémonique.

              • charlesleter 14 avril 2018 22:12

                bonjour
                le pb ce n’est pas le réchauffement ,mais l’épuisement des ressources fossiles.comment expliquez vous que la température était supérieure a celle d’aujourdh’ui entre le 11 eme et le 13 eme siècle .
                voir courbe fig 2 lien :https://csem.morbihan.fr/dossiers/atlas_env/etat/climat.php
                et encore plus élevée a -6000 ans .faut pas croire tout ce que disent certains scientifiques.
                En ce qui concerne le niveau de la mer ,les marégraphes ne notent pas d’accélération et en norvège le niveau de la mer baisse !!!!!
                il faut etre un peu lucide de temps en temps
                scientifiquement


                • JC_Lavau JC_Lavau 17 avril 2018 13:28

                  @charlesleter. Pour la Norvège, elle est toujours en surrection après la fonte de l’inlansis qui la recouvrait durant la dernière Würm.

                  Voire en Suède le glissement de terrain de Surtsöy, sur seulement 4 % de pente. Argile marine, donc déposée salée ==> floculée. Exondée après la déglaciation, elle se désalinise peu à peu. Une nuit, après le départ d’un train de marchandises, elle se déflocule et plastifie d’un coup.

                • g.jacquin g.jacquin 15 avril 2018 08:54
                  Salut
                  Juste une petite question, en 1850 on avait environ 280 ppm de CO2, actuellement environ 400.
                  Le delta est donc 120 ppm. En % cela représente : 0.012%. Ou je trouve la démonstration physique qu’en 170 ans avec seulement une variation de 0.012% de CO2, on puisse passer des cyclones de catégories 2 en 5 ou que dans les Cévennes, on ait des volumes de précipitations passés de 200 l/m² à 600 ? 
                  D’autre part, est-ce vrai que le total des fossiles (charbon, gaz, pétrole) représente en équivalence, 37 milliards de litres de pétrole brulés chaque jour ? Si on considère un rendement moyen de 50% des convertisseurs d’énergie primaire en énergie finale, cela ferait 18.5 milliards de litres utilisés uniquement pour chauffer l’atmosphère... soit environ 60 000 TWh... Problème ou pas ? 

                  • jipebe29 jipebe29 17 avril 2018 10:00

                    @g.jacquin

                    Le delta est de 42,8%. 

                    Calcul élémentaire : 100 x (400-280)/280=100 x 120/280=42,8%



                  • sweach 17 avril 2018 10:07

                    @g.jacquin
                    Le soleil fourni 8000 fois plus d’énergie que ce que l’homme consomme, donc même en partant du principe que toutes l’énergie humaine partaient en énergie calorique, ça ne représenterai que 0.0125% du total.


                    Il y a effectivement un changement climatique, mais difficile d’en donner l’origine, ou de juger du caractère anormal, il est par contre certain que le CO2 n’y joue qu’un rôle marginal, c’est un peu comme si on accusait un thermomètre d’être responsable du réchauffement parce qu’il monte en fonction de la température.

                    L’homme modifie la gestion et la répartition de l’eau sur terre, il y a la déforestation, ou bien le smog des fumés, cela à considérablement plus d’impact sur le climat.

                  • sweach 17 avril 2018 10:11

                    @jipebe29
                    *Le delta est de 42,8%*

                    Le delta de g.jacquin était par rapport à l’air et non le CO2 par rapport à lui même.

                    Par contre j’ai quelques doute sur la véracité des instruments de mesure en 1850

                  • Pimpin 15 avril 2018 11:06

                    Le réchauffement climatique dû au CO2 est une escroquerie. Dans le passé les variations de CO2 ont toujours suivi les variations de température et non l’inverse. Rien que cet élément prouve l’escroquerie, et il y en a bien d’autres.

                    Et les prévisions du GIEC (organisation politique et non scientifique) sur maintenant près de 20 ans se révèlent totalement fausse. 


                    • sls0 sls0 15 avril 2018 15:55

                      @Pimpin
                      Si vous le dites !


                      Genre de phrase à la mode au comptoir d’un bistrot.
                      Si c’est dit par rapport à une croyance on est pas obligé de vous croire.
                      Je ne vais même pas vous demander d’argumenter, vous allez me sortir des vidéos alors que pour de telles affirmations il faudrait déjà quelques parutions scientifiques de climatoloques.
                      Pas sûr qu’un climatologue sache couper correctement des cheveux, découper de la viande ou servit correctement une bière.
                      J’ai les mêmes doutes sur votre coiffeur, boucher ou patron de bistrot au sujet des projections climatiques.
                      Avez vous au moins foutu votre nez dans le dernier rapport du GIEC et surtout compris ce qu’il y a dedans ?  Non. Vous parlez sans savoir.
                      Le sage sait mais ne parle pas, l’idiot ne sait rien mais a un avis sur tout.


                    • sls0 sls0 15 avril 2018 16:20

                      @sls0
                      Cela dit, qu’il y ait des escrocs qui se sont accrochés au réchauffement climatique il n’y a pas de doutes, quand il y a du fric à se faire ça se bouscule.


                      On a posé à des scientifiques une question, il y répondent via la parution d’un rapport tout les 5 ans environ car les connaissances s’affinent et les moyens de calculs pour les modélisations augmentent.
                      Une réponse à une question sans plus. Les moyens, stratégies ou choix ce n’est pas eux.
                      C’est un peu comme vous quand vous faites un bilan de santé, on vous dit ce que vous avez, vous vous soignez ou pas, il y a peut être un médecin qui va se faire des couilles en or avec vous. Ce n’est pas la faute de celui qui vous a diagnostiqué si après vous ne vous soigné pas ou avez recours à un charlatan.

                      Je lis les rapports du GIEC à leur sortie, c’est pour voir l’évolution des connaissances et les moyens de calculs. Le reste me laisse froid. C’est le coté théories qui m’intéresse c’est tout. Je grapille tout ce qui peut influencé les cyclones et leur ondes de tempête qui m’intéressent beaucoup plus.
                      C’est de la prévention du risque et j’ai plus tendance à faire confiance à un consensus de 93% de climatologues qu’à des personnes qui ont besoin d’exister sur un forum.

                    • JC_Lavau JC_Lavau 16 avril 2018 14:21

                      @sls0. Ils ont donné l’ordre à des corruptibles de mentir aux peuples. C’est dans les statuts.


                    • wawa wawa 16 avril 2018 14:24

                      @sls0


                      Les motivations profondes des scientifiques sont parfois « le besoin d’exister » , pas forcement très différent de ce forum, mais à un autre niveau.

                    • jipebe29 jipebe29 15 avril 2018 20:29

                      Quelques remarques, en vrac.

                      1) Dans le domaine scientifique, un consensus, réel ou imaginaire, ne veut pas dire vérité. Les plus grandes avancées scientifiques ont toujours été faites en opposition au consensus en vigueur et l’ont fait exploser.

                      2) Chaque fois qu’une science est devenue officielle, il s’est avéré par la suite qu’il s’agissait de pseudo-science. La science du GIEC/IPCC est officielle, donc c’est de la pseudo-science. 

                      3) Le CO2 n’est PAS un polluant, bien au contraire. Sans lui, pas de photosynthèse, pas d’oxygène, pas de vie telle que nous la connaissons. Le diaboliser est absurde.

                      4) Lors des 600 derniers millions d’années, le taux moyen de CO2 a été de 2000 ppm. Les modèles numériques en prohétiseraient un réchauffement catastrophique et irréversible, qui ne s’est pas produit dans le monde réel. 

                      5) Nos 400+ ppm actuels sont faibles. Mais, grâce à leur augmentation de 280 ppm à 400+ppm, la planète reverdit et les rendements des récoltes sont meilleurs, ce qui contribue à réduire la faim dans le monde. Il est donc souhaitable que le taux global de CO2 continue à augmenter.

                      6) IL n’y a aucune preuve scientifique que le CO2 ait une action mesurable sur la température. Comme les modèles numériques, qui intègrent les thèses du GIEC/IPCC continuent à diverger des observations, ils n’ont aucune crédibilité, tout comme les thèses du GIEC/IPCC qui en sont le socle.

                      7) Nos émissions de CO2 ne sont que de 4-6% du total des émissions (AR5, page 471, figure 6.1), et le taux de CO2 anthropique dans l’air n’est que de 6% (analyse isotopique, delta C13).


                      • JC_Lavau JC_Lavau 16 avril 2018 11:52

                        @jipebe29. Ils n’ont que des preuves médiatiques. Tout comme Theresa May et Boris Johnson.


                      • wawa wawa 16 avril 2018 14:19

                        globalement d’accord, du moment qu’on me ractonte pasque le CO² est l pire des dechets.

                        .
                        A propos du réchauffement on ne sait m^me pas si ça va etre mauvais pour tout le monde.Il se pourrait m^me que se soit globlement benefique !!!!
                        .
                        peut etre nos descendant nous regarderons avec le m^me amusement que nous regardons nos ancetres du moyen age qui craignaient l’apocalypse de l’an 1000 ou qui n’hésitait pas a s’acheter une place au paradis « Sobald das Geld im Kasten klingt, Die Seel’aus dem Fegfeuer springt  »
                        .
                        Je crois qu’on en est pas loin, les renouvelables, indulgences des temps modernes

                        • sweach 17 avril 2018 09:50

                          *Les émissions de CO2 croissent - et donc l’effet de serre augmente

                          selon les modèles climatiques il faudrait qu’elles s’annulent d’ici la fin du siècle pour espérer limiter le réchauffement climatique à 2°C*
                          CO2 ! CO2 ! CO2 ! .....

                          Vous avez que ce mot à la bouche.
                          Foutez un peu la paie à cette super molécule qui heureusement contre balance légèrement toutes cette « pollution »

                          Le seul est véritable sujet, c’est la pollution, mais tout le monde l’oublie complètement, pour faire porter le chapeau à ce faux coupable.

                          Pourtant le CO2 démultiplie la vie sur terre et tout le reste se fixe dans les océans.

                          La pollution et la gestion de l’eau par l’homme sont de véritable sujet, mais le changement climatique et le CO2 n’en sont pas.

                          • jipebe29 jipebe29 17 avril 2018 10:20

                            Je suis en désaccord total avec Pierre Yves sur le CO2. Par contre, il a parfaitement raison en ce qui concerne la production d’électricité. Le développement inconsidéré des EnR intermittentes, non pilotables, fatales, aux faibles facteurs de charge, est une ânerie technique et économique. Seules sont intéressants les moyens de production pilotables : hydraulique, thermique, nucléaire.



                            L’avenir, c’est le nucléaire génération IV (surgénération 238U et 232Th). Chine, USA, Russie, Inde y travaillent activement et la Russie a déjà une centrale opérationnelle. Grâce à Jospin, pour des raisons de basse politique électoraliste, nous avons torpillé notre avantage concurrentiel (Phénix et Superphénix). Un scandale ! Nous avons un petit projet en cours d’études (Astrid), mal financé. On ne sait pas si une centrale pilote sera réalisée, compte tenu de la réduction des financements... 

                            Quand, en France, le politique se mêle de choses qu’il ne connaît pas, ou qu’il est asservi à une idéologie, comme c’est le cas pour le dogme du RCA, c’est toujours la catastrophe....


                            • sweach 17 avril 2018 11:32

                              @jipebe29
                              *L’avenir, c’est le nucléaire génération IV*

                              Je suis du même avis, mais on n’en verra probablement pas la couleur de notre vivant.

                              On commence tout juste à effleurer la génération III et nos besoins en énergie ont été délocalisé avec nos usines.

                              Vue que nos consommations stagnent on peut s’amuser avec des énergies « alternative »

                              Il faudrait une relocalisation industriel ou bien de nouveaux besoins énergivore, pour que le nucléaire génération IV reviennent sur le devant de la scène, avec l’argument « on réduit la radioactivité » :-P

                            • jipebe29 jipebe29 17 avril 2018 16:56

                              @sweach

                              Les travaux avancent vite, notamment en Russie, en Chine et en Inde. Je pense que la génération IV opérationnelle sera en production au cours de la prochaine décennie.

                            • sweach 18 avril 2018 09:55

                              @jipebe29
                              En chine oui certainement, mais ça prendra quand même du temps.


                              Tu noteras que leur besoin en énergie est considérablement supérieur au notre.
                              Ils doivent d’abord se procurer la matière première, pour le moment c’est surtout les Etats-Unis et la France qui sont leader dans ce domaine.

                              La chine est rentré dans la course nucléaire avec un demi-siècle de retard, mais nul doute qu’ils auront un partenariat avec les russes.

                            • écologie réaliste Pierre Yves 18 avril 2018 15:51

                              @jipebe29

                              "Le développement inconsidéré des EnR intermittentes, non pilotables, fatales, aux faibles facteurs de charge, est une ânerie technique et économique."

                              Bravo. Cette déclaration montre que vous avez plus de lucidité que la majorité des Européens et des partis Verts européens.

                              Mais d’un autre côté, vous niez le réchauffement climatique anthropique. Ce qui est un manque de lucidité. Comment expliquez-vous que l’immense majorité des chercheurs sur le sujet seraient des imbéciles et/ou des vendus ?

                              Notez qu’il ne s’agit pas là d’une question technique, mais de psychologie sociale. Par quelle sélection, ou quel complot, les chercheurs seraient-ils tous des imbéciles et/ou seraient-ils tous vénaux ?

                              La majorité des Européens non spécialistes du sujet se laissent tromper par les discours du lobbyisme vert sur les vertus prétendues des nouvelles énergies renouvelables ; mais l’immense majorité des chercheurs connaisseurs du sujet ne s’y laissent pas prendre.

                              La majorité des Européens non spécialistes du sujet acceptent les conclusions de l’immense majorité des chercheurs concernant le réchauffement anthropique, que les verts ne contestent pas. Dans les quelques réfractaires il y a peut-être un futur Galilée, celui qui avait raison face aux cardinaux ; mais il y a surtout les égos qui croient être le nouveau Galilée.

                              Ceci dit, oui, les investissements doivent se porter sur ce qui est vraiment porteur d’avenir, la IVmegénération.


                            • JC_Lavau JC_Lavau 18 avril 2018 16:01

                              @Pierre Yves. Vendus ? On t’a déjà expliqué en ces lieux comment ils s’y sont pris.

                              As-tu réfuté un seul point de fait ? 
                              Aucun. 

                            • sweach 18 avril 2018 17:20

                              @Pierre Yves
                              *vous niez le réchauffement climatique anthropique.*

                              C’est plus l’importance et les raisons invoqués qui sont niées.

                              *l’immense majorité des chercheurs sur le sujet*
                              Heuuu, pas vraiment en faite, on a plutôt 2 camps qui s’oppose.

                              *Dans les quelques réfractaires il y a peut-être un futur Galilée*
                              On n’est pas dans un cas de figure, 1 contre tous, on est plus sur un schéma bourrage de crane et mensonge généralisé. Mais nul doute que les générations futur regarderont avec amusement les inepties d’aujourd’hui.

                            • jipebe29 jipebe29 19 avril 2018 10:32

                              @Pierre Yves

                              1) Comment expliquez-vous que l’immense majorité des chercheurs sur le sujet seraient des imbéciles et/ou des vendus ?"

                              La majorité des chercheurs ne sont ni des imbéciles, ni des vendus. Le rapport AR5 le confirme  : par exemple, il parle du « hiatus », information gênante éliminée par la suite par le résumé pour les décideurs, lequel est un modèle de désinformation. Or, c’est lui qui est diffusé et lu urbi et orbi, et qui sert de référence.

                              2) Un consensus, réel ou imaginaire, n’est pas une preuve scientifique. Einstein a pulvérisé le consensus des physiciens de son époque...

                              3) Ce consensus est une fable : depuis 2 ans, il y a eu plus de 1500 publications scientifiques dans des revues à comité de lecture, non conformes au dogme GIECquien. (source  : François Gervais, physicien, professeur émérite à l’Université de Tours - vous devriez lire ses ouvrages « l’innocence du carbone et « tiny CO2 warming challenged by Earth greening »).

                              4) Il n’y a aucune preuve que le CO2 ait une action mesurable sur la température. Sinon, pourquoi 23 COP ?

                              5) Le CO2 anthropique n’est que de 6% du CO2 atmosphérique (analyse isotopique, delta C13) et dire que son temps de séjour est de 100 ans est une fable : il n’a aucun marqueur spécifique et se comporte comme le CO2 d’origine naturelle. 

                              Pour votre information, lisez le document « climat : 22 vérités qui dérangent » https://www.contrepoints.org/2014/06/03/167818-climat-22-verites-qui-derangent

                              Il date de 2004 mais reste d’actualité à 95%....


                            • JC_Lavau JC_Lavau 19 avril 2018 22:27

                              @jipebe29. Cinq ans, le temps de résidence du CO_2 atmosphérique, par plusieurs méthodes concordantes.


                              Même wikipédia l’avoue, c’est dire...

                            • Homme de Boutx Homme de Boutx 1er mai 2018 15:40

                              Vous vous dites incompétent en climatologie et persistez à faire des articles dessus avec des postulats inventés par l’industrie du nucléaire !

                              Vous a-t-on dit que la fission est irréversible, c’est-à-dire que lorsque vous avez cassé un atome d’uranium en deux éléments radioactifs dangereux, la nature ne peut vous vous le restituer l
                              La réduction du CO2 par la nature, la photosynthèse restitue le carbone et l’oxygène pour recommencer indéfiniment tout en refroidissant même le climat !
                              Toute cette énergie déversée dans la nature réchauffe l’air, augmente son humidité (+7% constaté, ou 6% pour 1°)) et la couverture nuageuse d’altitude, qui additionnée aux traînées de condensation des avions forme un écran laissant passer l’énergie solaire et retenant au moins 50% du rayonnement IR terrestre ! 
                              pas besoin d’inventer des pouvoirs maléfiques au CO2 ou de faire des incantations pour justifier d’un réchauffement climatique anthropique plus que probable !

                              • Homme de Boutx Homme de Boutx 1er mai 2018 16:09

                                @ pierre yves 


                                au passage, si vos idoles du Giec, étaient des scientifiques, elles auraient eu le Nobel de physique et pas celui de la paix !

                                et dire que ce Nobel de la paix conduit à la prolifération du nucléaire placé dans des mains d’obscurantistes incompétents

                              • écologie réaliste Pierre Yves 5 mai 2018 09:10

                                @Homme de Boutx
                                "Vous vous dites incompétent en climatologie"

                                En effet, j’ai la lucidité de reconnaître là où je suis compétent, et là où je ne le suis pas. « Connais-toi toi-même ». Je vous ai donné des exemples, moi, ingénieur en informatique, je ne suis pas compétent pour réparer une voiture, ou en taxidermie.

                                Quand je sais ne pas être compétent dans un domaine, j’ai le bon sens de me référer aux professionnels du sujet.

                                Et alors, ma compétence devient extraordinaire ! Elle est la somme de celle de tous les meilleurs connaisseurs du sujet. Je n’ai pas de compétence pour juger de la structure de l’atome ou de l’organisation de l’ADN. Mais je m’appuie sur le travail d’une armée de chercheurs ; si un vieux grec vient me dire que l’atome est insécable, moi, ignorant du sujet, je peux lui affirmer qu’il a tort.

                                Je vous ai tendu une perche en affirmant mon incompétence personnelle sur le réchauffement climatique, en dehors de la connaissance des résultats des chercheurs. Vous n’avez même pas vu la perche. Vous auriez pu répondre que vous êtes LE super spécialiste mondial des phénomènes climatiques à long terme. Vous m’auriez alors cité toutes vos publication, sur des revues à comité de lecture, eu soulignant qu’elles n’avait pas été massivement contredites par les autres connaisseurs du sujet.

                                Je n’ai pas vu cette liste de publications, je suppose donc que très probablement vous-même n’avez aucune compétence personnelle sur le sujet. La différence avec moi est que vous n’avez pas la lucidité pour vous en rendre compte.

                                Vous croyez savoir parce que vous avez lu des textes qui traînent sur Internet, écrits par des gens qui croient savoir parce qu’ils ont lu des textes sur Internet écrits par des gents qui croient... etc. Vous vous retrouvez ainsi dans un petit cercle de croyants qui tournent en rond en s’auto congratulant de croire qu’ils savent.

                                Pendant ce temps-là les chercheurs travaillent, mesurent, publient, vérifient.


                              • JC_Lavau JC_Lavau 5 mai 2018 10:33

                                @Pierre Yves. Très léger détail : ce furent Shell, BP et Rockefeller les premiers financiers du C.R.U., dix-sept ans avant Maggie.

                                Puis Maggie a arrosé d’argent public les carbocentristes de ton coeur, parce qu’elle voulait vaincre les mineurs gallois et pulvériser leurs syndicats, et promouvoir l’électronucléaire, impopulaire. Leur mission explicite : propagander que le charbon et le dioxyde de carbone, c’est caca.
                                Sur toi, la propagande, ça fonctionne bien.
                                Tu remplis parfaitement les prérequis : nullité en physiologie végétale, nullité en pédologie et en agronomie ou foresterie, nullité en physique de l’atmosphère, nullité en physique du rayonnement... J’abrège.

                              • Alcyon 5 mai 2018 18:20

                                Et Lavau, le gars qui spamme le lien vers son site pourri rempli de faute d’algèbre linéaire de début de B1 (quand on est encore eu niveau lycée) se permet de traiter de « nul » d’autres personnes. Le mec qui adore les tenseurs mais ne les définit même pas proprement. Le mec qui gueule sur le produit vectoriel sans réaliser qu’il s’agit d’un tenseur. Le mec qui gueule sur le produit vectoriel car pour obtenir un vecteur (et non un pseudo-vecteur, ce qui simplifie les calculs) il faut adopter une base dextrogyre, ce qu’il refuse, tout en acceptant d’utiliser des coordonnées, ce qui revient au choix d’une

                                base complète. Le pire, c’est que j’en connais un rayon en algèbre (semi)-linéaire (sesquilinéaire) et multilinéaire (et semi en certaines variables).

                                Le mec ne capte rien en math, mais déclare la révolutionner. Ne pige rien en physique post-1930, mais prétend la révolutionner. Il a un tel complexe de Dieu qu’il a écrit un bouquin sur le modèle de celui de Galilée, mais en étant insultant pour le reste du Monde.

                                Mais rien ne vaut le fait qu’il ne gueule pas sur les nombres complexes, qui simplifient réellement les calculs alors qu’ils ne sont pas réels (au sens mathématique) et sans doute pas réels (au sens physique) mais sont très utiles pour modéliser un plan en coordonnées polaires.

                                Vivement que le temps nous en débarrasse.

                              • JC_Lavau JC_Lavau 5 mai 2018 19:33

                                L’@nonyme et outrecuidant harceleur consacre sa vie à l’attaque à la personne, au lieu de travailler. Au lieu d’ouvrir un cours de physiologie végétale, par exemple.

                                La science se distingue de tous les autres modes de transmission des connaissances par une croyance irrévérencieuse : nous croyons que les experts sont faillibles, que les traditions peuvent véhiculer toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut vérifier, par des expériences.

                                Comme André Pressiat l’avait bien fait remarquer dans ses conférences de didactique, quand un ingénieur de recherches expérimenté remet profondément en cause les hiérarchies d’héritages qu’il avait apprises en fac comme tout le monde, c’est qu’il a vu les défauts inadmissibles de ce qu’on lui avait initialement transmis. Intrigué, Fabrice Neyret est allé interroger Pressiat à la fin de la conférence, et Pressiat lui a sorti le livre « Le nombre, une hydre à n visages ; entre nombres complexes et vecteurs » (décembre 1997), où je suis responsable des pages 259 à 299. En effet, je fais hériter les tenseurs des grandeurs physiques, et non des listes de nombres. Ce sont des descripteurs de quelque chose, et ils ont donc des obligations, une syntaxe contraignante. Le physicien s’écarte clairement des bourdes et légèretés écrites par Elie Cartan dans les années trente.

                                Déjà en 1894, Pierre Curie avait démontré que représenter le champ magnétique par un vecteur en viole toutes les symétries. Hélas il est mort avant d’avoir eu connaissance de l’outil adéquat, déjà développé par Gregorio Ricci-Curbastro et Tullio Levi-Civita. Les outils de Pierre Curie sont empruntés à la cristallographie de son temps, et n’atteignent pas la cible. Il a fallu attendre 1921 pour qu’Albert Einstein écrive en public les neuf coordonnées du tenseur champ magnétique B. En 1916 il s’égarait encore dans un Sechstesvektor, gourande qu’il partageait du reste avec Edmund T. Whittaker.

                                Quand donc l’anonyme et outrecuidant harceleur aura-t-il le courage d’ouvrir un cours de physiologie végétale ?


                              • Alcyon 5 mai 2018 22:37

                                @JC_Lavau : commence par corriger les fautes d’algèbre linéaire de B1 (grand max) avant de te déclarer remettre en cause la physique. Et en math, on n’apprend pas un truc « par coeur », on le démontre. Et ton site pourri contient d’énormes fautes dés le début, et comme la théorie de Cramer (dont tout le monde se fout pour les raisons qui suivent), tu ne définis pas formellement tes trucs, donc ça permet d’y caser n’importe quelle explication.


                                En passant, tu comprends toujours pas que le produit vectoriel est un tenseur ? Tu ne comprends toujours pas que tu es resté à la définition « pour les enfants », qui sert à simplifier les calculs (comme les nombres complexes, tiens. Mais là tu ne gueules pas, je me demande pourquoi) mais que la version « pour les grands » fonctionne bien ?

                                Arrête de parler de sujets que tu ne maîtrises pas.

                              • JC_Lavau JC_Lavau 5 mai 2018 23:11

                                @Outrecuidant harceleur anonyme, un autre matheux mégalomane t’a précédé : http://spoirier.lautre.net

                                 
                                Ses démêlés psychiatriques : http://spoirier.lautre.net/psychiatrie.htm
                                 
                                Voir aussi son projet de candidature aux présidentielles 2007 : 
                                Vous devriez vous marier.

                              • Alcyon 5 mai 2018 23:36

                                @JC_Lavau et toujours aucune trace d’une quelconque réflexion scientifique consistant à corriger tes erreurs. Du hors sujet et des insultes. Qu’est ce qu’on s’en fout d’un random quidam, je te te dis de corriger tes fautes.


                                Tu te déclares scientifiques et tu laisses, sur ton blog que tu spammes partout, des fautes de B1 dans l’introduction. Une collègue a eu plus de pépins avec la direction pour une erreur de calcul, quand le prof particulier de la donzelle l’avait repéré et avait tenté de mettre la pression pour que la gamine passe directement. Pas de bol, la « correction » de ce prof particulier contenait de magnifiques choses, comme des distances en m/s et il a perdu une cliente.

                              • JC_Lavau JC_Lavau 6 mai 2018 00:03

                                Le jour où l’on verra l’@nonyme et outrecuidant harceleur dire la vérité sur quoi que ce soit, chacun sera pris par surprise.


                              • Alcyon 6 mai 2018 00:36

                                @JC_Lavau tu nies avoir faux dans ta décomposition des matrices 2x2 en « familles » qui commutent entre-elles ? Réponse oui ou non. Pas de jeu stupide, pas de hors-sujet.


                                OUI

                                ou

                                NON

                              • écologie réaliste Pierre Yves 6 mai 2018 15:41

                                @ Alcyon et JC_Lavau

                                Ouvrez une page pour vider votre querelle, si vous voulez.

                                Mais ici vous êtes hors sujet.

                                Vos différents, hors sujet, sont maintenant indésirables dans la présente discussion

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès