• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Foire à la Covid

Foire à la Covid

 

Quel est donc l’indicateur mystère ? Celui seul capable de nous dire si la Covid progresse, vite, lentement, voire régresse. S’agit-il du nombre de cas positifs ? Du nombre de décès ? Du nombre de cas graves en réanimation ?... A moins qu’aucun d’eux ne fasse l’affaire ? D’ordinaire, c’est la science qui décide, mais pas toujours.

PNG

Lorsque le docteur Purgon me dit que deux cachets par jour c’est le minimum car la grippe à venir va être terrible, je le crois et m’exécute. Mais lorsque le docteur Diafoirus me dit lui que deux cachets par jour c’est bien trop et que je ferai bien mieux d’acheter plutôt quelques mouchoirs, alors le doute m’habite. Suis-je malade ? Malade putatif ? Malade imaginaire ?

Deux attitudes semblent possibles : soit j’ère hagard hébété par l’évènement tel l’âne de Buridan ne sachant pas quel docteur choisir ; soit le boudeur devient frondeur et se dit que le problème vient d’ailleurs, pas de lui mais des deux docteurs. Remarquons que le docteur a bon dos, et que l’exemple semble fonctionner aussi bien avec le pharmacien, l’infirmier, l’interne de la clinique du coin qui est passé hier à la télé, à deux pas de la boulangerie vous ne pouvez pas la rater.

Bref, on aimerait bien les croire tous puisqu’ils ont tous une blouse blanche (argument d’autorité du soigneur sur le soigné). Mais il faut bien en choisir un, et de préférence celui qui dit vrai. Alors qui dit vrai ? Et bien, il semblerait que la vérité des plateaux télé ne soit pas de même nature que celle du commun des mortels ou de la recherche académique. La vérité des plateaux télé se décide à l’issue de batailles opposant le plus souvent des chercheurs-chroniqueurs, d’ordinaire très occupés à soigner les malades mais qui exceptionnellement trouvent le temps de nous prévenir du danger (ou de l’absence de danger). Ainsi, passées quelques joutes verbales farcies de faconde, chacun brandit alors son coup fatal à l’autre b(l)ouse blanche : « tiens, voilà l’indicateur à suivre ». 

 

Les indicateurs officiels

Commençons par une religion qui semble donner pas mal de résultats intéressants depuis quelques années, et ce dans bien des domaines : la science. Que dit la science ? Elle nous dit que fort des expériences épidémiques passées, les chercheurs du monde entier ont pu développé des modèles susceptibles de mesurer, d’anticiper, la propagation d’un virus. Pour vivre, ces modèles ont besoin d’hypothèses et de données. Et pour survivre, ces mêmes modèles ont besoin de débats contradictoires, d’expériences et contre-expériences, bref de science. Bien sur, on peut toujours faire comme si cette recherche n’existait pas, ou se dire qu’elle n’a jamais trouvé grand-chose, sinon cela se saurait. Ou bien, on peut prendre le temps de cliquer un peu ici ou , ou plus profond pour les initiés ou courageux, et peut être réaliser que quelques progrès ont été réalisés depuis l’âge de pierre.

 

Passé ce préambule volontiers soporifique, on attaque alors ce qui intéresse les gens, la chair fraiche des indicateurs à suivre. Mais là encore, on peut au moins essayer de commencer dignement en dressant la liste officielle proposée par la source officielle des indicateurs officiels : santé publique. Quotidiennement, on y retrouve mis à jour :

  • nombre de cas confirmés
  • nombre de cas grave en réanimation
  • nombre de patients guéris sortis de l’hôpital
  • nombre de décès
  • Et plus encore

 

« Ces chiffres sont calculés à l’aide d’indicateurs collectés principalement dans les bases de données alimentées par les hôpitaux. Si ces chiffres sont mis à jour quotidiennement, ils sous-estiment cependant l’évolution en temps réel de l’épidémie : le nombre de cas confirmés se limite aux tests effectués sur les cas les plus graves ; ces indicateurs ne prennent en compte que les décès survenus à l’hôpital ; le suivi des décès en établissement hébergeant des personnes âgées dépendantes (EHPAD) n’est pas assuré en temps réel, mais au terme de l’épidémie au sein de ces établissements ». (Santé Publique)

Enfin, Santé publique précise qu’elle fait régulièrement évoluer sa liste d’indicateurs, ses sources, ses méthodes de calcul, afin de tracer au mieux et au plus vite la propagation et la dangerosité du virus. Mais, justement, est-ce suffisant ? Pertinent ? Convaincant ? Tous ces indicateurs officiels sont-ils crédibles ? Alarmistes ? Imparfaits ? N’y en a-t-il pas de plus efficaces que nous n’aurions pas encore décelés ?

 

La vérité est ailleurs

Commençons par les critiques labélisées en quelque sorte, celles qui sont reconnues par la recherche académique : le cas des tests qui vous déclarent malades alors que nous n’êtes pas malades, vous êtes alors qualifié de faux-positif, c’est le nom que l’on donne aux malades pas malades, ou aux alarmes qui se déclenchent alors que c’est le chat qui n’a fait que passer, ou encore l’antivirus qui bloque votre accès à votre poste de télétravail ! En gros, les faux positifs seront d’autant plus nombreux que vos tests seront sensibles. Mais, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, les faux positifs sont le prix à payer du principe de précaution. En pratique, tout est une histoire de curseur, et ce curseur peut évoluer avec le temps. Par exemple, quelques mois de confinement masqué, d’usure, d’isolement, et de crédits à payer, peuvent militer pour un déplacement du curseur.

Puis il y a les critiques qui vous font frotter les yeux ou tomber la cire des oreilles. Par exemple, vous aurez pu entendre récemment une blouse blanche A certifier que « le nombre de cas graves en réanimation à Marseille est en baisse sur une semaine », alors que sur la chaine d’après la blouse B assénait que ce même nombre de cas en grave en réanimation dans la même ville de Marseille est en hausse sur la même semaine. Et puisque les guerres de chapelles intellectuelles sont interdites en public, les blouses A et B nous expliqueront alors qu’il est tout à fait possible d’avoir l’un et l’autre, tout dépend du type de malades dont on parle exactement, leur âge, comorbidité, ce qu’ils ont mangé la veille, le temps qu’il fera demain… En fait, c’est assez curieux mais il semblerait que nos chroniqueurs – chercheurs regardent la même chose, mais ne voient pas la même chose. Pas si bizarre que cela nous disent les philosophes puisqu’on a jamais su prouver que le « rouge » de Pierre était bien le « rouge » de Paul ; il est tout à fait possible que lorsque Paul voit une pomme rouge et qu’il dise « elle est rouge », le rouge qu’il visualise dans sa tête est en fait le « bleu » de Paul, sauf que les deux l’appellent rouge… On appelle cela le spectre inversé.

Bon, terminons quand même sur des pistes peut être plus prometteuses, celles qui feraient appel aux nouvelles technologies de l’information. L’idée est que les indicateurs traditionnels utilisés pour tracer le virus soient enrichis de données fournies par les plateformes : twitter, google… En effet, ces derniers produisent des indicateurs (google mobility, apple activity…) , déjà bien connus des économistes et de la finance de marché, capables de révéler les sujets qui préoccupent les internautes, en fonction du lieu où ils se trouvent et du moment où ils cherchent. Et cela fonctionne tellement bien que ces indicateurs sont utilisés pour anticiper la publication d’indicateurs de confiance des entreprises, voire celle des PIB. Si l’on revient au cas qui nous concerne, la Covid, les résultats s’enchainent avec des publications qui pullulent, dont celle-ci par exemple (la plus récente) qui fait un travail assez large sur un ensemble de pays, démontrant l’intérêt d’utiliser ce type d’indicateurs en plus des indicateurs traditionnels afin d’améliorer la lecture de la Covid. Certes, il y aura toujours matière à critiquer, et l’on pourra toujours avancer que l’on est plus très loin d’un Panoptique de santé publique, un genre de marquage à culotte qui permet de vous suivre en quasi direct.

 

Le principe de tolérance

Et comme si cela ne suffisait pas, il faut parler du cas des chercheurs-chroniqueurs qui changent d’avis avec force et conviction, car cette fois ils ont raison, et avant ils avaient aussi raison d’avoir tort. On ne citera pas les noms, car comme dirait l’autre « la tolérance, c’est connaitre les cons, mais ne pas dire les noms ». Et puis quand même, puisqu’un certain type de scientifique ne semble plus faire son boulot, tentons de l’aider un peu et adoptons à sa place ce principe de tolérance imprescriptible du chercheur : le droit à l’erreur. Après tout, nos chercheurs ont aussi le droit de se tromper, mais ce qui serait bien c’est qu’ils ne le fassent pas tous en même temps, et que lorsque l’un a raison, les autres finissent par se plier à son jugement. On appelle cela la science je crois, mais il est possible que les choses aient évolué, tout va tellement vite.


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 28 septembre 10:13

    Je ne vois pas de conclusion dans cet exposé qui n’indique finalement pas le chemin à suivre pour se rapprocher de la vérité.

    Le mensonge est l’ennemi, la vérité est l’amie.

    Voici une voie pour séparer le mensonge de la vérité :

    « Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées ;

    mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu. » (Jean 3 :20-21)


    • saint louis 28 septembre 10:18

      Chacun a sa perception des annonces publiques des avancées de cette contamination.

      La différence se fait dans sa confiance donnée aux autorités et à la médecine en général.

      Il semblerai que le doute soit assez présent surtout ici sur ce forum.


      • Francis Francis 28 septembre 10:42

        Quand les experts d’une science donnée sont divisés, alors on ne décide pas sa stratégie en fonction de cette science mais sur d’autres critères.

         

        Et si l’on n’a pas d’intérêt personnel, ce qui est la vertu d’un bon gouvernement, il est urgent de ne rien changer au statu quo. En matière de santé publique, le gouvernement ne doit prendre des mesures drastiques que si un consensus scientifique se dégage clairement en faveur de ces mesures, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui.

         

         En ne choisissant pas le statu quo en matière de comportement naturel   masques, confinements en adoptant des mesures drastiques lourdes de conséquences non maîtrisées et potentiellement dramatiques, il est clair que le gouvernement a délibérément choisi de favoriser d’autres intérêts que celui du peuple français.

         

        J’appelle ça de la haute trahison.

         

        ps. Dommage d’avoir donné ici le beau rôle (le statu quo) à Diafoirus, plus connu qu’Argon comme synonyme de charlatan.

         


        • Francis Francis 28 septembre 11:03

          ’’ Que dit la science ? Elle nous dit que fort des expériences épidémiques passées, les chercheurs du monde entier ont pu développer des modèles susceptibles de mesurer, d’anticiper, la propagation d’un virus.’’

           

          La science est rigoureuse, mais le choix des présupposés ne l’est pas toujours. Ainsi le modèle mathématique proposé par l’auteur, s’appuie sur la supposition que le confinement diminue le nombre de contacts et donc la propagation du virus.

           

          Deux biais cognitifs en une seule proposition : un confinement, comme son nom l’indique est toujours mortifère. A contrario, l’aération est toujours bénéfique. Le texte proposé est bâti sur une prémisse non vérifiée et probablement fausse.

           

          Les politiciens sont des sophistes, c’est dans leurs gènes : ils ont l’art d’utiliser des faits vrais une science rigoureuse pour soutenir des mensonges le confinement c’est la solution.

           

          Aujourd’hui, le gouvernement s’assoit sur l’intérêt commun, sur la démocratie et sur le consensus scientifique pour prendre, à l’encontre du peuple, des mesures coercitives, dégradantes, et qui sont lourdes de conséquences redoutables.

           

           

           nb. Une prémisse est une proposition, une affirmation avancée en support à une conclusion.


        • eddofr eddofr 28 septembre 10:52

          on peut tromper une personne mille fois,

          on peut tromper mille personnes 1 fois,

          Il semble bien que maintenant, on puisse tromper 70 millions de personnes mille fois.


          • Francis Francis 28 septembre 11:05

            @eddofr
             
             non, on n’a pas encore trompé mille fois des milliards de personnes : c’est la première fois qu’on voit ça.


          • ShawShaw 28 septembre 11:10

            @Francis

            Je te le fais pas dire, vieux crouton ratiocinant que j’adore quand même !

            Quand tu fusionneras enfin en conscience avec mon buddy/buddy/buddy Jean-Luc PAULIAC, n’oublie jamais jamais jamais que j’ai un compte de créance infini de MALBORO GOLD en soirées !

            Tschuss/Bises/Pschiiit

            smiley

            PS > https://www.youtube.com/watch?v=bUTQTVtezhk


          • eddofr eddofr 28 septembre 14:28

            Mais où sont les modérateurs ?

            Halte au trolling télévisuel !


            • zygzornifle zygzornifle 28 septembre 14:41

              Les chiffres on en fait ce que l’on veut , le gouvernement doit trier comme le pour chômage ou les Dom Tom ne sont pas comptabilisés , la délinquance , la migration etc .

              On aurait les chiffres réels on se chierait certainement dessus ....


              • Zolko Zolko 28 septembre 15:35

                commencer dignement en dressant la liste officielle proposée par la source officielle des indicateurs officiels : santé publique.

                 

                euh ... non, c’est de la m****de : il n’y a aucune info utile, que de la propagande (« Augmentation exponentielle des admissions en réanimation »), et la seule info utile est écrite en toute petit : +27 décès en 24h. A rapporter aux 1600 décès quotidiens habituels, donc négligeable et en baisse (c’était 49 il y a quelques jours)

                 

                Article marrant, mais qui n’ose pas trop dire ce qu’il en pense.


                • pierrot pierrot 28 septembre 17:47

                  La science ne fonctionne pas par consensus.

                  La science et les scientifiques émettent des hypothèses et au final c’est l’expérimentation qui tranchera concernant les bonnes hypothèses.

                  C’est très bien comme cela, soyons innovants mais rationnel.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 28 septembre 21:36

                    à l’auteur

                    j’avoue avoir du mal à comprendre le fond de sa pensée ?

                    quel est le critère le plus évident sur la situation ? n’est-ce pas le nombre de décès ?

                    quand un gouvernement axe toutes ses actions sur le nombre de « cas positifs », ne fait-il pas la promotion de l’idée que la « seconde vague arrive »... alors que finalement, ces « cas positifs » ne sont que des « cas détectés », parce qu’il y a beaucoup plus de tests ?

                    or ces « cas détectés » ne sont pas pour autant autant de décès à venir...

                    voilà l’embrouille... et je suis déçu que l’auteur ne l’ait manifestement pas compris.


                    • nono le simplet nono le simplet 29 septembre 04:43

                      durant les 8 semaines du 15/06 au 09/08 705 admissions en réanimation pour Covid-19 en France en tout ... soit 88 en moyenne par semaine ...

                      la semaine dernière 786 admissions en réanimation pour Covid-19 en France

                      ... soit plus que ces 8 semaines et plus que la semaine du 27/04 au 03/05 (726) ... (source Geodes)

                      c’est de loin le critère le plus objectif ... un seul défaut, c’est juste avant le nombre de morts le plus tardif et donc un des plus mauvais pour faire du préventif ...

                      pour les autres critères plus précoces, nombre de cas, taux de positivité, taux d’incidence, taux d’incidence standardisé, R0 ... ils sont moins précis et plus difficiles à interpréter mais quand tous sont élevés on peut se dire raisonnablement que l’épidémie repart à la hausse et c’est le cas depuis plus d’un mois

                      en résumé, les mesures prises cette semaine il fallait les prendre fin août pour qu’elles soient efficaces mais dans l’incrédulité générale ... ou presque

                      de toutes façons les mesures les plus efficaces restent :

                      masque, hygiène, gestes barrière dans le calme mais la détermination


                      • Legestr glaz Legestr glaz 29 septembre 07:56

                        @nono le simplet

                        « C’est de loin le critère le plus objectif » écrit nono.

                        Il n’y a absolument rien « d’objectif » dans les chiffres communiqués par le gouvernement. 

                        Nous sommes en pleine offensive de l’Etat profond pour créer un climat anxiogène, un climat favorable à des mesures politiques honteuses. Gouverner par la peur, faire croire à un « danger » pour manipuler les Peuples. 

                        Cette affaire covid19 ne se résume pas à une affaire de chiffres, il s’agit d’autre chose. Il s’agit d’une offensive massive des mondialistes qui ont saisi « l’outil » covid19 à des fins politiques. Le scénario a été écrit en 2010 (fondation Rockefeller) et ré-examiné en octobre 2019 (event 201). 

                        Vous me faites doucement rigoler avec vos chiffres « objectifs ». C’est du foutage de gueule, de la manipulation. Plusieurs objectifs en vue pour les mondialistes eugénistes en lien avec la « sidération » due au coronavirus covid19.
                        Une vaccination générale obligatoire avec des gros morceaux de nanoparticules dedans pour stériliser une partie de la population humaine.
                        Une surveillance généralisée des êtres humains à tous les moments de leur existence
                         Un modelage du cerveau humain
                         Un grand reset économique. 

                        Masques inutiles, gestes barrières inutiles, hygiène : comme d’habitude, comme lors d’une épidémie de grippe, mais, surtout, protection absolue et surveillance augmentée des personnes à risque et des soins aux malades, pas du « doliprane et restez chez vous ». On voit que les morts covid19 ont eu lieu majoritairement dans es EHPAD et à domicile « où les malades n’ont pas été soignés » ! C’est de la non assistance à personne en danger.

                        Vos chiffres sont bidon nono le simplet, agent de propagande ! Voici des chiffres bien plus crédibles que les vôtres ! Les chiffres, au delà des apparences !

                        http://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-les-chiffres-au-dela-des-apparences-sur-les-deces-les-urgences-la-situation



                        Contrôle de la population mondiale :


                        Comme le rappelle Jacques Attali dans son ouvrage Dictionnaire du XXIè siècle : « Après la mise en place d’institutions continentales européennes, apparaîtra peut-être l’urgente nécessité d’un gouvernement mondial ». Ainsi, ces blocs corsetés par la même idéologie et dont les populations auront au préalable les structures mentales alignées sur les critères édictés au sommet accoucheront d’une humanité unie, interchangeable et nomade.

                        Cependant, l’aboutissement de ces ambitions longtemps prophétisées se doit de passer par des étapes bouleversant les structures politico-économiques des sociétés accompagnés de conséquences militaires. Dans ces évènements, la vie humaine comptera peu.


                        https://www.aubedigitale.com/les-mondialistes-admettent-ouvertement-leur-programme-de-controle-de-la-population-et-cest-un-mauvais-signe/


                      • serge.wasterlain 29 septembre 08:41

                        @nono le simplet
                        Ben voyons ! Et les morts qu’on nous annonce à la pelle depuis des semaines, où sont-ils ? A oui ! Ils vont arriver car il y a toujours 15 jours entre les admissions en réa et les morts... ...Mais vu que ça fait bien plus que 15 jours qu’on nous les annonce, je repose ma question : Où sont-ils ?
                        Question : Le masque vous préconisez de le porter où et quand ?


                      • Septime Sévère 29 septembre 11:03

                        J’aurais bien écrit que le cabinet du ministre m’a contacté  comme tant d’autres  pour tenir en réa un rôle de faux malade contre une forte indemnité, mais qu’en s’apercevant que j’avais plus de soixante-cinq ans ils ont retiré leur offre parce que ce qui les intéresse, c’est de trouver à titre d’exemple des faux malades jeunes et bien portants pour faire croire que la covid se répand dans toutes les couches de la société ; mais si je l’écrivais il y aurait des andouilles pour le croire, alors je laisse tomber. 


                      • nono le simplet nono le simplet 29 septembre 08:34

                        le nombre de morts hebdomadaire est aussi un assez mauvais indicateur si on ne regarde que sur une période courte et si l’on regarde uniquement sur un département comme l’indique cette courbe

                        augmentation du nb de dc hebdomadaire des départements des 10 plus grandes villes de France

                        l’échelle a été volontairement arrêtée à 40 dc/M, non par souci de tricher, mais pour permettre de mieux voir les semaines récentes ( le maximum étant de 163 dc/M pour Paris semaine 14 )


                        • Legestr glaz Legestr glaz 29 septembre 08:42

                          @nono le simplet

                          Il n’y a absolument rien « d’objectif » dans les chiffres communiqués par le gouvernement. 

                          Nous sommes en pleine offensive de l’Etat profond pour créer un climat anxiogène, un climat favorable à des mesures politiques honteuses. Gouverner par la peur, faire croire à un « danger » pour manipuler les Peuples. 

                          Cette affaire covid19 ne se résume pas à une affaire de chiffres, il s’agit d’autre chose. Il s’agit d’une offensive massive des mondialistes qui ont saisi « l’outil » covid19 à des fins politiques. Le scénario a été écrit en 2010 (fondation Rockefeller) et ré-examiné en octobre 2019 (event 201). 

                          Vous me faites doucement rigoler avec vos chiffres « objectifs ». C’est du foutage de gueule, de la manipulation. Plusieurs objectifs en vue pour les mondialistes eugénistes en lien avec la « sidération » due au coronavirus covid19.
                          — Une vaccination générale obligatoire avec des gros morceaux de nanoparticules dedans pour stériliser une partie de la population humaine.
                          — Une surveillance généralisée des êtres humains à tous les moments de leur existence
                          — Un modelage du cerveau humain
                          — Un grand reset économique. 

                          Masques inutiles, gestes barrières inutiles, hygiène : comme d’habitude, comme lors d’une épidémie de grippe, mais, surtout, protection absolue et surveillance augmentée des personnes à risque et des soins aux malades, pas du « doliprane et restez chez vous ». On voit que les morts covid19 ont eu lieu majoritairement dans es EHPAD et à domicile « où les malades n’ont pas été soignés » ! C’est de la non assistance à personne en danger.

                          Vos chiffres sont bidon nono le simplet, agent de propagande ! Voici des chiffres bien plus crédibles que les vôtres ! Les chiffres, au delà des apparences !

                          http://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-les-chiffres-au-dela-des-apparences-sur-les-deces-les-urgences-la-situation


                        • Legestr glaz Legestr glaz 29 septembre 08:49

                          @nono le simplet

                          Parce que vous le méritez bien je vous sers une deuxième louchée ! 

                          C’est la « tactique » de nono le simplet que de balancer des chiffres non signifiants en dehors de leur contexte. Comme le gouvernement d’ailleurs et tous les médias qui veulent continuer à développer ce climat anxiogène. 

                          Par exemple, jamais il ne dira qu’en France les services de réanimation, tournent, en période « non » covid19, avec un taux de remplissage de 85-90%.

                          Ce qui fait que lorsqu’une épidémie de grippe hivernale, un peu virulente, s’en vient, alors les services de réanimation sont débordés. Cela s’est passé durant les autres années. 

                          Nono se cachera bien de renseigner les lecteurs sur ce genre de chiffres. 

                          depuis le 1er novembre 2017, 52 personnes sont décédées en réanimation à l’hôpital, selon Santé publique France. La ministre avait évoqué mardi des services d’urgence « aux limites de leurs capacités »
                          https://www.20minutes.fr/societe/1994391-20170112-epidemie-grippe-comment-desengorger-urgences

                          Titre de journal de janvier 2019 : Epidémie de grippe : les hôpitaux débordés :
                          https://www.leparisien.fr/societe/epidemie-de-grippe-les-hopitaux-debordes-13-02-2019-8010879.php

                          J’en profite pour poster cet excellent article qui procède à la mise en perspective des chiffres covid19 dans leur contexte !

                          http://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-les-chiffres-au-dela-des-apparences-sur-les-deces-les-urgences-la-situation


                        • nono le simplet nono le simplet 29 septembre 11:24

                          @nono le simplet
                          augmentation du nb de dc hebdomadaire des départements des 10 plus grandes villes de France
                          Nota Benêts
                          l’intérêt de cette courbe était, bien sûr, de montrer la grande variation du nombre de décès à l’hôpital d’une semaine sur l’autre dans un département ... et évidemment si on se précipite sur le nombre de décès journaliers c’est encore pire ... par contre la courbe « France » est beaucoup plus régulière puisque ramenée à une plus grande population


                        • Aristide Aristide 29 septembre 12:45

                          @nono le simplet

                          l’intérêt de cette courbe était, bien sûr, de montrer la grande variation du nombre de décès à l’hôpital d’une semaine sur l’autre dans un département ... et évidemment si on se précipite sur le nombre de décès journaliers c’est encore pire ...

                          Un statisticien éprouvé qui ne sait pas qu’il existe ce que l’on nomme les moyennes flottantes pour lisser une courbe et que la conservation des données les plus fines est une règle primordiale !!!... A pleurer de le voir étaler cette bêtise

                          par contre la courbe « France » est beaucoup plus régulière puisque ramenée à une plus grande population

                          Rien à voir, la régularité sur le temps tiens à la nature de la chose mesurée, le nombre ne fait que donner une vision plus significative et donc extrapolable.


                        • Aristide Aristide 29 septembre 08:43

                          l’échelle a été volontairement arrêtée à 40 dc/M, non par souci de tricher, mais pour permettre de mieux voir les semaines récentes ...( le maximum étant de 163 dc/M pour Paris semaine 14 )

                          Nouvelle manipulation une echelle limitée au quart de la valeur maximale ( 40dc/M en place de 163 dc/M)

                          Le neuneu dit même son objectif « mieux voir », en gros en multipliant la pente par 4 nous voilà mieux informé ... Manipulateur.


                          • nono le simplet nono le simplet 29 septembre 09:05

                            courbe des admissions en réanimation en France

                            NB

                            aucun besoin de faire un effet de loupe, la croissance récente étant très forte et donc bien visible

                            on voit que le nombre d’admissions de la semaine dernière est supérieur à celui de la semaine 18 du 27/04 au 03/05



                            • Bendidon Bendidon 29 septembre 09:24

                              @nono le simplet
                              Et bé mon nono et l’image avatar ??
                              Si yen a pas on te reconnait piu, tu vas perdre en visibilité !
                              Tu manques d’inspi ?
                              J’sais pas moi met un entonnoir, un chapeau de clown, un gros nez rouge ....
                              Bois un coup de covid 19degrés et l’inspi arrive smiley


                            • Aristide Aristide 29 septembre 09:38

                              @nono le simplet

                              aucun besoin de faire un effet de loupe, la croissance récente étant très forte et donc bien visible

                              Enfin, le neuneu abandonne sa manipulation sur les ordonnées ... mais le voilà à compter les entrées en réanimation .. mais il abandonne la courbe pour les barres ! l’histogramme. C’est vrai que la pente est moins visible, la voilà  sur les nombres de personnes en réanimation. Exponentielle qu’il disent !!!

                              Et comme les chiffres journaliers ne sont pas assez importants, voilà les données par semaine. 



                            • Legestr glaz Legestr glaz 29 septembre 12:06

                              @Aristide

                              Surtout que, il ne faut plus tousser du tout en EHPAD, faute de quoi vous êtes transporté illico presto en réanimation. 

                              En réanimation « à cause du covid19 » ? N’importe quelle maladie respiratoire est devenue covid ! la BPCO s’appelle aujourd’hui covid. Strictement aucune confiance dans les chiffres nécessairement bidonnés pour des raisons majeures« de politique.

                              C’est très pratique pour gonfler les chiffres et faire croire à un »danger imminent" face auquel seul un re-confinement pourrait nous sauver en attendant le vaccin salvateur !


                            • Aristide Aristide 29 septembre 12:37

                              @Legestr glaz

                              Que vous contestiez les chiffres, qu’il existe des décès attribués au COVID sans raison, que de nombreux éléments de communication participent largement à semer quelques doutes sur les décisions et leur opportunité est une chose.

                              En conclure sans aucun autre élément de preuve qu’il existe des objectifs cachés tels que la soumission, l’imposition d’u vaccin, le puçage, ... est d’un tout autre débat. Il me semble que dénoncer les manipulations comme celles du neuneu est une chose, en déduire quoique ce soit sur les motivations de nos dirigeants est une autre ... 

                              A mon humble avis, le principe de précaution qui s’impose depuis des décennies à tous les niveaux de pouvoir, le risque zéro et la crainte des suites judiciaires suffisent à expliquer cette incohérence dans les décisions de nos gouvernants. Si on ajoute la diversité extrême des discours de spécialistes et des médecins, tous les ingrédients sont là ... pour mettre en place un foutoir où aucun de nos dirigeant ne sait que décider.


                            • Legestr glaz Legestr glaz 29 septembre 13:42

                              @Aristide

                              Vous savez, les preuves sont très nombreuses sur l’Eugénisme développé par les mondialistes. Ce ne sont plus des hypothèses mais des réalités. 

                              Si vous n’avez pas la documentation suffisante pour faire vos propres mises sen perspectives, je peux en vous en communiquer. 

                              Par ailleurs, il serait parfaitement naïf de « contester » l’existence des sociétés secrètes, qui sont, elles aussi, une réalité. 
                              La Franc-Maçonnerie existe, le club « le siècle » existe, le club « de Rome » existe, la société « Fabienne » existe, le groupe « Bilderberg » existe, le CFR existe, la « Trilatérale » existe. 
                              Tous ces clubs et sociétés procèdent très exactement de la même façon. Pour y pénétrer il faut être coopté.

                              « On » peut bien penser qu’il s’agit de clubs et de sociétés qui échangent des vues philosophiques, ou des recettes de cuisine, ou des techniques de bricolage, mais, compte tenu des « positions sociales » des gens qui en font partie, je crois bien que ce n’est pas la bonne piste.

                              Par exemple, la société Fabienne est eugéniste, le club de Rome est aussi eugéniste. Bills Gates est eugéniste. 

                              Un « amuse bouche » : 
                              https://www.youtube.com/watch?v=igx86PoU7v8&feature=youtu.be&fbclid=IwAR1Y23aILgjcAgm310X78avVfqNc16UTa7AU4Wg1FsRtnCAgxan1Oe1j0yg


                            • Aristide Aristide 30 septembre 08:27

                              @Legestr glaz

                              Malheureusement, pour vous, je ne suis pas un bon client pour toutes ces thèses assez capillotractées à mon sens.

                              Mais bon, sur ce domaine le dialogue et encore plus la confrontation d’opinions est impossible, tellement les modes de réflexion sont de nature différente. L’exemple caricatural du 11 Septembre est la démonstration de cette impossibilité. Ma vision est plus rationnelle, à mon sens, elle est basée sur ma connaissance bien modeste de l’histoire ...

                              De la création du virus par les chinois dans un but etc, etc ... au puçage total de la population ... que dire ? Rien qui ne permette de vous persuader pas plus que l’inverse. Donc sur ce sujet, je vais modestement essayé de débusqué les manipulateurs dont le neuneu est un piètre représentant, je le reconnais mais bon ... 


                            • Francis Francis 30 septembre 08:46

                              @Aristide
                               
                               

                              Il n’y a pas que la puce sous-cutanée qui devrait vous interpeller. Donnez vous la peine d’écouter ça, 2 mn seulement :

                              TRAÇAGE vers fin de nos libertés individuelles

                               

                              Devrons nous porter des masques partout, tout le temps ? Lisez ça : 

                              Millau : 33 procès-verbaux et une seule question, la méthode de la verbalisation ?

                               

                              Et ça ; Même masqués, les manifestants ont été identifiés


                            • Legestr glaz Legestr glaz 30 septembre 09:07

                              @Aristide

                              Il n’y a rien de capillotracté là dedans.

                              Pour toute réflexion il faut partir des réalités. Le 11 septembre serait le moyen de cacher la forêt, comme l’idée de la terre plate : on nous mentirait ! L’origine du coronavirus covid19, c’est la même chose. La réflexion sur son origine est un sujet différent. Ce qu’il convient d’étudier c’est son « utilisation ». Ce virus a été un « outil » aux mains des gouvernants qui l’on exploité. 

                               Partir des réalités ce n’est pas remettre en cause les origines des attentats du 11 septembre. Ceci est un sujet distinct. Partir des réalités c’est prendre en considération que les « société secrètes » existent vraiment ! On connait leur fonctionnement, on connait, pour nombre d’entre elles, leurs objectifs. La littérature est abondante à leur sujet. 

                              On sait parfaitement bien que les Révolutions ont été fomentées dans ces sociétés secrètes et que les Peuples ont juste été utilisés et manipulés. Depuis perdure l’idée saugrenue que les Peuples peuvent être à l’origine de Révolutions. C’est une légende, c’est un mythe très soigneusement entretenu !

                              Parce que, ce sur quoi il faut se pencher véritablement, c’est sur la manière dont des groupes humains constitués peuvent avancer vers un objectif quelconque. Plus le groupe s’élargit et plus il doit être « structuré » et « organisé ». Ce qui sous-entend « dirigé », ce qui sous entend : « meneurs ». 

                              Les Peuples n’ont jamais été organisés, jamais. En revanche, les sociétés secrètes possèdent ce talent. Lorsque les Peuples manifestent, ils le font toujours à partir d’une organisation existante, sinon cela ne fonctionne pas. Les « organisations syndicales » par exemple, qui amènent les travailleurs dans la rue, sont des organisations structurées avec à leur tête des chefs.

                              L’une des plus grandes manifestations qui ait eu lieu en France, pour le maintien de l’école privée en 1984, s’appuyait sur une organisation structurée depuis longtemps.

                              Les sociétés secrètes fonctionnent pas cooptation. Cela flatte l’égo d’en faire partie. C’est une faille de l’être humain. Les compétences et les talents se retrouvent cooptés par atteindre des objectifs, plus ou moins gardés secrets. 

                              Il se trouve que les plus puissantes sociétés secrètes sont eugénistes et que ce projet de réduction de la population mondiale est un projet de longue date de ces sociétés. L’avancement de la technologie aujourd’hui permet à ces sociétés secrètes de frapper un grand coup, de développer une offensive monstrueuse contre les Peuples. Nous avons dans la balance : la vaccination généralisée (une stérilisation de masse ?), un contrôle total de la population (5G, puce électronique ou nanoparticules), un grand reset économique. 

                              La seule observation de la réalité nous permet de voir avancer ce projet, toutes les manipulations et les propagandes viennent à l’appui de celui-ci. Il faut être aveugle, ou apeuré, pour ne pas le voir. 


                            • Aristide Aristide 30 septembre 10:35

                              @Legestr glaz

                              Attendez, je ne veux en aucun cas essayer de vous convaincre de quoi que ce soit sur la manière dont l’histoire a pu se construire, comme indiqué je ne suis pas client des theories que vous défendez.

                              En gros, je pense que les événements historiques majeurs sont souvent la conjonction de multiples causes, certaines dépendant de la volonté de groupes plus ou moins important, mais aussi du climat social, des conditions de vie, des difficultés rencontrées, ...

                              La révolution russe de 1917 en est l’éclatante preuve, un groupuscule de « révolutionnaires » et un groupe d’industriels , qui réussit à « surfer » sur une misère sociale, une désorganisation de l’industrie, la guerre avec l’Allemagne, ...En fait de multiples conditions favorables ...à un soulèvement ...


                            • Legestr glaz Legestr glaz 30 septembre 12:29

                              @Aristide

                              Les événements historiques majeurs ne doivent rien au hasard. C’est toujours une affaire de « pouvoir » et « d’argent ». Les êtres humains, avides de pouvoir et d’argent, arrivent toujours à s’organiser dans un « entre-soi » favorable à l’émergence de leurs objectifs. Parce qu’ils sont loin d’être des imbéciles. 

                              Je ne défends aucune théorie, remarquez le. Je dis simplement que tout groupe humain, s’il veut avancer vers un but, un objectif, quel qu’il soit, doit « s’organiser ». Et, toute organisation réclame une « structure ». C’est au sein de ces structures que les idées se développent. 

                              Vous parlez de la Révolution russe de 1917, et, malheureusement, l’histoire, et cela est parfaitement sourcé, nous enseigne qu’il ne pouvait en aucun cas s’agir de « groupuscules » mais véritablement d’une organisation bien structurée avec un projet. Les multiples « conditions favorables », ne devaient rien du hasard. 

                              Je ne peux que vous inviter à lire Alexandre Soljénitsyne, « deux siècles ensemble », tome I et II. Une somme de documentation phénoménale, dont on ne parle jamais. Evidemment, il faut laisser flotter l’idée que des groupuscules peuvent modifier les conditions de gouvernance politique d’un pays. C’est faux, c’est un mythe. 

                              Vous verrez dans ces 2 ouvrages « comment » les « conditions favorables » sont arrivées à la surface. C’est de l’histoire, mais pas « officielle », celle des chercheurs et de ceux qui veulent bien faire des mises en perspective. 


                            • Aristide Aristide 1er octobre 10:00

                              @Legestr glaz

                              Je ne parle pas de hasard ! J’ai simplement mis en évidence à mon sens le simple fait que les causes sont souvent très complexes. L’explication par une « organisation bien structurée » me parait assez simpliste ... bien en accord avec les explications complotistes ... 



                              • Aristide Aristide 29 septembre 09:48

                                @nono le simplet

                                un petit comment.

                                Des chiffres hebdomadaires,le neuneu donne pour la dernière semaine un montant ... qui ne veut rien dire, semaine incomplète. Le voilà incapable de donner une courbe avec des données journalières ... 


                              • nono le simplet nono le simplet 29 septembre 13:58

                                @nono le simplet
                                très rigolo de recevoir des leçons de stats par quelqu’un qui n’est pas foutu de faire une seule courbe autre que celles qu’il pompe sur un site ...
                                j’ai eu un patron autrefois qui m’expliquait comment m’organiser avec un gros automate de biochimie ... je lui ai demandé de faire le cycle de démarrage ... il n’a même pas trouvé le bouton ... le ridicule ne l’a pas tué mais il était comme un con et m’a foutu une paix royale ensuite ...


                              • nono le simplet nono le simplet 30 septembre 05:11

                                @nono le simplet
                                il était comme un con et m’a foutu une paix royale ensuite ...
                                j’ai repensé à cette histoire hier vieille de 30 ans ... il y a une suite ... à la rotation de poste quelques temps plus tard mon patron a « cornaqué » ma collègue plus docile que moi ... le premier jour, au lieu d’être opérationnel vers 8h30 l’automate l’a été vers 10h ... et, pas de bol, ma collègue s’est souvenue qu’il fallait impérativement changer toutes les cuves de mesure et calibrer les nouvelles ... info donnée la veille au soir ... un test rapide a confirmé l’obligation ... panique ... changement ... calibrage ... quelques cuves non conformes ... changement, recalibrage ... automate paré vers 12h ... résultats saisis entre 15h et 17h ... et pas mal de « clients » qui attendaient leur résultat d’analyse ... panique au secrétariat dont la plupart débauchaient à 17h ... heures sup ... abandon définitif de la « nouvelle méthodologie » smiley
                                moralité : quand on sait pas faire on ferme sa gueule !


                              • Aristide Aristide 30 septembre 07:09

                                @nono le simplet 

                                Le neuneu étale son savoir faire de petit laborentin pour démontrer quoi ? Qu’il est capable de pondre des courbes truquées en manipulant les données en abscisses pour éviter de présenter le pic de l’épidémie ou/et en ordonnées en limitant le maximum présenté pour multiplier la pente.


                                Voilà une de mes courbes avec les mêmes chiffres que le neuneu présente en manipulant les ordonnées, pour effacer le pic de l’épidémie, le voilà le beau paté du neuneu


                              • nono le simplet nono le simplet 30 septembre 07:38

                                @Aristide
                                Voilà une de mes courbes avec les mêmes chiffres que le neuneu présente en manipulant les ordonnées

                                beau travail de coloriage ... mais tu as pompé mes données sans les vérifier ... dommage, il y avait une petite erreur ... corrigée depuis smiley


                              • Legestr glaz Legestr glaz 30 septembre 07:44

                                @nono le simplet

                                Propagande et manipulation nono ! 

                                L’épidémie est terminée !


                              • nono le simplet nono le simplet 30 septembre 07:54

                                @nono le simplet
                                si l’objectif était de démontrer que la vague de septembre en France est moins forte que celle de mars-avril je n’ai entendu personne à ce jour dire le contraire ...
                                par contre dans une dizaine de pays la deuxième vague est plus forte et plus longue que la première comme Israël et même un pays, l’Iran est en phase croissante de 3éme vague


                              • nono le simplet nono le simplet 30 septembre 08:02

                                @Legestr glaz
                                L’épidémie est terminée !

                                aucun doute ! pas un seul mort en octobre 2020 de Covid-19 à ce jour


                              • Aristide Aristide 30 septembre 08:15

                                @nono le simplet

                                 Le but était de mettre en évidence vos manipulations avec vos données. Des erreurs, s’il n’y avait que des erreurs de ce type ...

                                Le coloriage face aux patés ?


                              • nono le simplet nono le simplet 30 septembre 08:26

                                @Aristide
                                Des erreurs, s’il n’y avait que des erreurs de ce type ...

                                ah ! et elle est où mon erreur ? ...
                                parce qu’en fait, il n’y en a pas ... j’ai menti ... j’ai seulement rajouté les semaines 9-10 et 11 et complété la semaine 12 qui, du coup, est différente mais complète ...
                                le pompage a un défaut ... on recopie n’importe quoi sur des données de n’importe qui sans aucune vérif ... pas sérieux ... tsss tssss


                              • babelouest babelouest 30 septembre 08:30

                                @nono le simplet et en septembre, je crains que des vrais, il y en ait BEAUCOUP moins que ce que vous imaginez..


                              • nono le simplet nono le simplet 30 septembre 08:36

                                @babelouest
                                je crains que des vrais, il y en ait BEAUCOUP moins que ce que vous imaginez..

                                pour moi ça serait un espoir plutôt qu’une crainte ...
                                mais c’est vrai, c’est plus rationnel de mettre en doute le diagnostic des services hospitaliers, tous complices d’une mascarade que de l’admettre ... aucun doute ...


                              • Legestr glaz Legestr glaz 30 septembre 09:51

                                @nono le simplet

                                Au contraire, cela demande des commentaires. 

                                L’épidémie est terminée. Voici des chiffres étudiés dans leur contexte.

                                http://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-les-chiffres-au-dela-des-apparences-sur-les-deces-les-urgences-la-situation


                              • Aristide Aristide 30 septembre 10:12



                                Les données de vos beaux pâtés sont donc « n’importe quoi sur des données de n’importe qui ». C’est bien de le reconnaître.

                                Et le neuneu n’arrive pas à comprendre qu’il s’agissait essentiellement de surtout ne rien changer aux données pour montrer la manipulation. 
                                 


                              • nono le simplet nono le simplet 30 septembre 08:52

                                tiens, je me pose une question ... sans cynisme, n’ayant pas la réponse ...

                                ils doivent « soigner » comme des fous en ce moment à l’IHU de Marseille ... 8445 nouveaux cas positifs en 10 jours dans le 13 ...


                                • Legestr glaz Legestr glaz 30 septembre 12:13

                                  @nono le simplet

                                  8445 cas positifs, mon pauvre nono, bien moins que de piqures de moustiques !

                                  Manipulation et propagande nono, faire peur, absolument. Cela ne prend plus, pas ici en tous les cas. Avisez plutôt les « TV lobotomisés », cela leur fera du bien de vous lire. 

                                  Vous ne vous trouvez pas trop ridicule de nous faire croire au Père Noël ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité