• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’insoutenable défense de Dieudonné

L’insoutenable défense de Dieudonné

L’arrivée tonitruante de Faurisson sur la scène du Zénith de Paris aura sonné le glas de « mon » soutien à Dieudonné (aussi modeste soit-il).

En mettant sous le feu des projecteurs R. Faurisson, Dieudonné a « fait plus que faire le con », il légitime, à sa manière, une pensée nauséabonde qui ne mérite aucune réhabilitation. Il ne sera pas question ici de confronter mes convictions personnelles avec les idées vehiculés par M. Faurisson. Mettre à l’honneur dans un spectacle comique, une personne niant…ou relativisant l’extermination des juifs pendant la seconde guerre mondiale est tout simplement affligeant.

Inévitablement se pose la question de la longévité de « mon » soutien. Sur quels fondements reposait ma sympathie à son égard ?

Tout d’abord, la qualité de ses spectacles (jusqu’à dépôt de bilan inclus) est indéniable ; son humour est la preuve d’un esprit vivace et critique saisissant les malaises de notre société (je pense en particulier à 1905 et au débat à l’école). En outre, ses représentations ne stigmatisaient pas les minorités mais au contraire il était possible d’y voir une dénonciation acerbe de la communautarisation de la société française avec de manière sous-jacente, une critique des religions et de leur place dans l’espace public. Là, où certains voyaient de l’antisémitisme dans ses sketchs, je percevais, au contraire, une critique de la politique d’Israël et des conditions d’existence de la mémoire juive reposant uniquement sur l’Holocauste. Loin de stigmatiser une catégorie spécifique de la population, il s’évertuait à dénoncer les « failles » de notre société en tournant en dérision l’attitude de plusieurs personnages conceptuels (le musulman défendant le port du voile pour sa fille, le juif percevant une montée de l’antisémitisme ou encore la chrétienne désespérée par la déconstruction progressive de la morale judéo-chrétienne). Certes, certains propos pouvaient être mal interprétés voir même parfois choquer, mais n’est-ce pas le propre de la démocratie, d’avoir un débat d’idées et d’opinions pas forcement consensuelles ?

Deuxième élément inhérent à mon soutien, la façon dont les medias et la doxa ont, irrémédiablement condamné Dieudonné après son intervention à l’émission de Marc Olivier Fogiel. Sous prétexte d’une critique d’un extrémiste israélien (intervention par ailleurs plutôt maladroite), la majorité des journalistes, personnes du show-business... se sont âprement impliqués non seulement pour critiquer sa position (ce qui aurait pu paraître somme toute assez logique) mais pour définitivement l’écarter d’accès aux grands medias. Il est loisible de voir (et sans rentrer dans les détails) dans l’attitude de certains individus une attitude ambivalente : se félicitant (à juste titre) de la victoire de la liberté d’expression face à l’affaire des caricatures de Mahomet mais fustigeant à outrance un comique dénonçant l’attitude d’un extrémiste israélien. C’est à partir de cette dichotomie que naissent les sentiments d’injustices constituant un vecteur de racisme accentuant par la même les sentiments communautaristes au sein de la société. C’est à partir de ce clivage que j’expliquais l’attitude volontairement provocatrice de Dieudonné. Devant le boycott de l’ensemble des medias (à quelques rares exceptions près), il se devait d’aller toujours plus loin, pour d’une part provoquer et d’autre part faire « un pied de nez » à l’ensemble du « monde politico-mediatique » qui n’avait de cesse de le blâmer.

De manière inéluctable, son recours systématique à la provocation me laissait un arrière goût d’incompréhension. Comment percevoir son rapprochement avec le Front National et l’entourage de M. Le Pen ? De quelle manière interpréter ses propos polémiques relatifs à la Shoah ? Le parrainage de son fils par le président du Front National, au cours de l’été 2008, semblait constituer le point d’orgue de sa lente dérive. Comment, celui qui n’eut de cesse de combattre les idées du Front National, pouvait-il en être réduit à assurer la promotion, dans l’espace public, du leader frontiste ? Si ma sympathie envers le personnage s’effritait, les insultes croissantes à son égard, le dénigrement dont il fut l’objet me paraissaient être symptomatique d’un malaise au sein de la société. Ses propos sur le plateau de Frederic Taddéi, Ce soir ou jamais, en novembre 2008, l’assentiment implicite de Bruno Gaccio et Christophe Aleveque, m’amenaient à penser qu’il se complaisait dans ce jeu d’équilibre. Progressivement, j’en arrivais à croire que ses dérapages n’avaient pour objectif que celui d’attirer l’attention de l’opinion publique et des medias sur sa personne. Ainsi, il était encore possible de voir en lui un provocateur ambigu mais également un humoriste de talent.

Force est de constater que je me suis fourvoyé. Je ne rentrerais pas dans les multiples débats expliquant le pourquoi du comment. Mais, à mon humble avis, ses relents antisémites ne sont apparus que progressivement et en réaction à la cabale médiatique dont il fut l’objet.

Dès lors, et à ma grande consternation, l’humoriste va cesser son travail, décrédibilisant par la même les multiples causes qu’il défendait auparavant.

Faire applaudir M. Faurisson par 5000 personnes au Zénith dépasse largement mon degré de tolérance. Avoir dans la salle l’ensemble de l’extrême droite réunie au grand complet ne fait que renforcer cet argument. Pour ma part, il n’est plus défendable. Aucun argument ne peut justifier l’arrivée de M. Faurisson avec de surcroît l’attribution d’un prix par l’intermédiaire d’un technicien habillé en déporté et ovationné par le public !!! Je m’interroge sur le sens à donner à cette mascarade.

L’humoriste le plus brillant de sa génération a disparu, le 26 décembre 2008 en rejoignant de manière éclatante et sans équivoque la sphère de l’extrême droite. J’en suis le premier attristé.

Salut Dieudo, je te dis pas bonne route, le cœur n’y est pas.


Moyenne des avis sur cet article :  2.24/5   (116 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 17 janvier 2009 10:48

    Dieudonné n’a peut-être pas tant voulu apporter un soutien aux idées de Robert Faurisson que dénoncer la façon dont il est traité et les agressions physiques qu’il a subies, alors même que la loi Gayssot est aujourd’hui déplorée par la majorité des historiens et des juristes.


    • Allain Jules Allain Jules 17 janvier 2009 13:00

      @Julien Cassefierres,

      Voici une réponse des Ogres à votre article. BONNE LECTURE !

      DIEUDONNE-FAURISSON
       


    • Kobayachi Kobayachi 17 janvier 2009 16:27
      Dieudonné nous reflète avant tout la stupidité des médias et c’est surtout cela qui agasses.
      Il connaît aujourd’hui la même situation qu’a connue Chomsky il y a quelques années, qui en voulant défendre la liberté d’expression de Faurisson et s’était vu faussement accuser de partager ses idées (ce qui n’était bien sure pas le cas).

      La liberté d’expression en France existe-t-elle vraiment ?

      http://fr.youtube.com/watch?v=zz6Vbl-TWgI


      Prennons Dieudonné pour ce qu’il est vraiment... c’est à dire un comique. Et arrêtons ce Buzz qui n’a pas lieu d’être.

    • Antoine Diederick 17 janvier 2009 19:12

      a Kobayachi

      comparer Chomsky à Dieudonné c’est faire trop d’honneur à l’un des deux. smiley

      Entre un brillant universitaire et un amuseur le choix devrait être vite fait ?

      Entre un type sincère et un gars qui ratisse large pour avoir un des fans...il faut choisir le moins fatigant, sur cela je suis d’accord avec vous.


    • Traroth Traroth 17 janvier 2009 19:17

      Evitez de mêler Chomsky à ça, s’il vous plait. Chomsky a signé une pétition dont le but était de soutenir la liberté de Faurisson de s’exprimer. Il n’a jamais renié cette signature, et il a toujours indiqué CLAIREMENT qu’il ne partageait pas les idées de Faurisson. A partir de là, sa position est limpide. Celle de Dieudonné ne l’ait pas du tout, au contraire.


    • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 18 janvier 2009 22:31

      Il suffit de lire le dernier livre de Taguieff défendant les "valeurs" de "l’Occident Judéo-Chrétien" : "La Judéophobie des Modernes. Des Lumières au Djihad mondial", Odile Jacob mai 2008, qui amalgame Marx ou les "antimondialistes" avec l’extrême-droite ou les intégristes, et s’en prend à la "haine de l’Occident", pour comprendre à quel point Dieudonné fait objectivement le jeu de ceux qui défendent l’offensive israélienne à Gaza. Mettre en avant un négationniste comme Faurisson est très grave, surtout dans la situation actuelle.

      Le conflit du Proche-Orient a un lourd contexte historique et stratégique, qui doit être examiné dans la sérénité pour convaincre l’opinion publique sur un certain nombre de points essentiels. Autrement, on tombe dans le piège des politiques et propagandes à caractère "bushiste" qui depuis longtemps contribuent à l’aggravation constante du conflit. 

      Voir, par exemple, sur notre site "La Science au XXI siècle" ( http://science21.blogs.courrierinternational.com/ ), cet article :

      Gaza, Taguieff, le CNRS et Sciences Po

      http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/01/10/gaza-taguieff-et-les-sigles-du-cnrs.html

      et, sur un autre blog :

      Palestine, Gaza, sionisme et "racines chrétiennes" (I) à (V)

      http://notresiecle.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/01/08/pales tine-gaza-sionisme-et-racines-chretiennes-i.html

      http://notresiecle.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/01/09/pales tine-gaza-sionisme-et-racines-chretiennes-ii.html

      http://notresiecle.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/01/10/pales tine-gaza-sionisme-et-racines-chretiennes-iii.html

      http://notresiecle.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/01/13/pales tine-gaza-sionisme-et-racines-chretiennes-iv.html

      http://notresiecle.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/01/17/pales tine-gaza-sionisme-et-racines-chretiennes-v.html


      Le Collectif Indépendance des Chercheurs


    • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 18 janvier 2009 22:31

      Il suffit de lire le dernier livre de Taguieff défendant les "valeurs" de "l’Occident Judéo-Chrétien" : "La Judéophobie des Modernes. Des Lumières au Djihad mondial", Odile Jacob mai 2008, qui amalgame Marx ou les "antimondialistes" avec l’extrême-droite ou les intégristes, et s’en prend à la "haine de l’Occident", pour comprendre à quel point Dieudonné fait objectivement le jeu de ceux qui défendent l’offensive israélienne à Gaza. Mettre en avant un négationniste comme Faurisson est très grave dans la situation actuelle.

      Le conflit du Proche-Orient a un lourd contexte historique et stratégique, qui doit être examiné dans la sérénité pour convaincre l’opinion publique sur un certain nombre de points essentiels. Autrement, on tombe dans le piège des politiques et propagandes à caractère "bushiste" qui depuis longtemps contribuent à l’aggravation constante du conflit. 

      Voir, par exemple, sur notre site "La Science au XXI siècle" ( http://science21.blogs.courrierinternational.com/ ), cet article :

      Gaza, Taguieff, le CNRS et Sciences Po

      http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/01/10/gaza-taguieff-et-les-sigles-du-cnrs.html

      et, sur un autre blog :

      Palestine, Gaza, sionisme et "racines chrétiennes" (I) à (V)

      http://notresiecle.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/01/08/pales tine-gaza-sionisme-et-racines-chretiennes-i.html

      http://notresiecle.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/01/09/pales tine-gaza-sionisme-et-racines-chretiennes-ii.html

      http://notresiecle.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/01/10/pales tine-gaza-sionisme-et-racines-chretiennes-iii.html

      http://notresiecle.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/01/13/pales tine-gaza-sionisme-et-racines-chretiennes-iv.html

      http://notresiecle.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/01/17/pales tine-gaza-sionisme-et-racines-chretiennes-v.html


      Le Collectif Indépendance des Chercheurs


    • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 18 janvier 2009 22:42

      Pardon pour ce doublon involontaire. Mais mettre en cause un nombre de victimes qui avait été avancé dès la libération d’Auschwitz est stérile et tendancieux. 

      En revanche, porter devant l’opinion publique le débat sur les objectifs stratégiques du sionisme de Theodor Herzl ou de David ben Gourion n’aide peut-être pas à remplir des salles en faisant rigoler sur des tragédies, mais permet de nous éclairer tous. C’est ce que fait, par exemple, le blog "Notre Siècle" :

      http://notresiecle.blogs.courrierinternational.com/


      Le Collectif Indépendance des Chercheurs


    • Amedee 19 janvier 2009 23:07

      Quel culot ! T’as pas envie de dire que l’Holocauste de Gaza c’est la faute de Dieudonné pendant que tu y es ?

      Je trouve au contraire que cette initiative est arrivée à point nommé car elle remet (indirectement) en cause la légitimité d’Israël (un Etat totalement illégitime) et sa nature (un Etat théocratique, raciste et belliciste).


    • Iren-Nao 18 janvier 2009 02:41

      @ Actias

      Je ne sais en fait pas grand chose de Dieudonne.

      J’en sais encore bien moins sur Faurisson.

      Mais j’approuve completement votre facon de raisonner sur le sujet.

      Cordialement

      Iren-Nao


    • jacques jacques 17 janvier 2009 11:33

      Tu as maintenant des certitudes envers Dieudonné,écoute et surtout la fin.
      www.dailymotion.com/relevance/search/dieudonn%25C3%25A9/video/x77eqv_lhumoriste-blacklist-fait-de-la-sur_fun
      Il faut combattre les actes et appels aux actes racistes,antisémites et anti-tout .Et dialoguer sans exclure avec ceux qui ont des propos racistes,antisémites et anti-tout.


      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 17 janvier 2009 11:39

        « Toutes les vérités, hormis celles qui seraient des injures personnelles, sont bonnes à dire. […] Poursuite et jugement, s’il y a lieu, des écrits publiés ; mais nul examen préalable de ceux qui ne le sont pas encore ; répression des actions criminelles, mais liberté illimitée de manifester ses opinions de vive voix, par écrit et par la presse (1). »

        Pierre Claude François Daunou [homme politique et historien, 1761-1840, conventionnel, membre des 500, puis professeur d’histoire et de morale au Collège de France], Essai sur les garanties individuelles que réclame l’état actuel de la société, chapitre IV "De la liberté des opinions", [1819].

        1. Daunou précisait les cas où « le langage prend quelquefois le caractère d’une action » : calomnie, injure, provocation expresse à la désobéissance aux lois, insultes publiques aux dépositaires de l’autorité, machinations qui tendent à renverser le système public établi.


      • non666 non666 17 janvier 2009 16:58

        Shawford, cette vidéo est en effet assez "révolutionnaire".
        ce qui est etonnant est que des gens comme Dieudonné, des gaullistes, d’anciens gaullistes comme moi, des frontistes, des Villieristes , des Chevenementistes, des chrétiens démocrates, ceratins socio-democrates, quelques gauchistes et des lobbies noirs en viennent tous aux meme conclusion...

        Donc ou tous ces gens ont des convergences d’interets politiques (rire de la foule....) ou d’autres interets cachés, ou ce qu’il denonce est REEL.

        J’ai suffisament montré du doigt ces choses la pour je sois indiscutable sur ce sujet....

        Lisez Chavez, Amahdinejab , Chomsky , et ici chez nous , toutes ces voix qui decrivent la meme chose...
        Bien sur, chacun vends en meme temps un peu sa soupe.
        Mais au final, ce qui est montré du doigt est toujours la meme chose.

        Après il appartient a chacun d’avoir le courage de mettre en comparaison la vision du monde que vends TF1 et les autres chaines de propagande et ces visions "alternatives".
        Dieudonné, Cotillard , Bigard, ça commence a bouger, meme chez les intellectielo-artistes....

        Moi je donne une chance a Athène et à la démocratie.
        Mais en meme temps je suis pret pour la voie de Spartes et j’aiguise le poignard de combat.

        Ils tenteront de limiter la democratie quand les sondages leurs seront défavorable et nous expliqueront que c’est "pour notre bien".






      • snowballing snowballing 17 janvier 2009 19:22

        Tremblez, NON666 sort son gros glaive de combat !!


      • Iren-Nao 18 janvier 2009 02:50

        @Snowballing

        Tremblez plus fortement encore snowlall car je suis avec Non 666 et les braves... smiley

        Gare a tes fesses

        Iren-Nao


      • snowballing snowballing 18 janvier 2009 09:15

        Waou, y a toute la fratrie des bras cassés identitaires sur ce site !


      • appoline appoline 18 janvier 2009 13:45

        Alors Snow, on baisse déjà son froc avant la bataille. Il faut bien qu’il y en ait qui gardent des valeurs, très cher. Nous savons tous que cela ne sera pas sans peine.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 17 janvier 2009 12:53

        " L’humoriste le plus brillant de sa génération a disparu, le 26 décembre 2008 en rejoignant de manière éclatante et sans équivoque la sphère de l’extrême droite. J’en suis le premier attristé. "

        Autant il y avait à redouter que l’ancien miltaire fustigeant à tout va et vociférant la bave aux lèvres, ne prenne le pouvoir en 2OO2 et...Autant la même idéologie transmise entre les mains de ce jeune noir visionnaire et lucide nous met à l’abri de tout danger.

        car, après tout, dès que l’idéologie est véhiculée par un maitre calme et serein, tenant des propos intelligents et mesurés, entrecoupés parfois par des actes provocateurs destinés à rallier derrière lui, et donc à faire taire, les acteurs plus vivaces et dangereux, à l’origine de cette idéologie...tout dialogue et espoir de paix renait immédiatement.

        Faire parrainer le baptème de son fils Judas, par l’hitlerien en chef, dans une église catholique...  c’est s’assurer le soutien de tous ceux qui rejettent à la fois toutes ces institutions salies par leur passé commun.

        Autant je n’ai pas voté le Pen, autant je voterai Dieudonné ou Bigeard...Heu, pardon, Bigard.

        Ce comique de métier est le contraire d’un extrèmiste et seuls les modérés le suivent. les vrais extrèmistes ont quitté son navire...peut-être à votre façon...


        • non666 non666 17 janvier 2009 17:02

          Je te suis ....

          Moi je suis pret a voter Lepen , deVilliers ou Dupont Aignan si ce coup ci , il ose.
          Au deuxieme tour, mon ame est a vendre.
          De l’extreme droite a l’extreme gauche, tout le monde a sa chance avec moi...sauf Le Traitre.
          Comme je suis timide, je ne donne pas de nom, je suis sur que personne ne devinera.....


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 17 janvier 2009 17:09

          je te suis pas, enfin je veux dire, je n’ai pas compris.

          Peux-tu développer ?


        • non666 non666 17 janvier 2009 18:33

          Je dis qu’en tant qu’ancien gaulliste je voterais pour c qui ressemblera le plus a ce que j’estime etre la defense des interets superieurs de la France et des Français.
          Ceci donne la prime a ce qui est la droite nationnale dans toutes les classifications de sciences politiques.
          Donc un Dupont Aignan s’il est bien le dernier des gaullistes a sa chance.
          Après les autres representants de la droite nationnale, Le Pen ou deVilliers ont leurs chances par defaut.
          Au pire Chevenement ou un "colbertiste" souverainiste de gauche.

          Mais au deuxieme tour, a part l’UMP de Sarkozy, je vote pour n’importe qui.
          Il faut considerer les elections qui viennent comme les dernières occasions d’eviter la guerre civile en empechant les comploteurs d’arriver a leurs fins de façon "legale".
          Après , nous n’aurons plus que les armes.

          Ceci dit, vu la façon dont ils traitent le vote du peuple en france, au pays bas, en irlande, je suis assez pessimiste.

          Mais bon ce type de vote "revolutionnaire", le principe de voter pour tout sauf pour eux, c’est un principe de guerre totale assez efficace finalement, il suffit de s’y mettre.
          Je suis persuadé que meme les trotskystes, n’auraient d’autres choix que de proposer un retablissement de la democratie et un retablissement de l’autorité du peuple sur les usurpateurs.





        • snowballing snowballing 17 janvier 2009 21:35

          Un type capable de voter pour Dupont Aignant, ça ne peut qu’inspirer un profond respect.


        • appoline appoline 18 janvier 2009 14:13

          @ Non,
          Je me souviens, oh il y a bien longtemps maintenant, à Saint Germain en Laye, avoir tendu ma main d’enfant en espérant très fort que le Grand Charles ne la serre, ce qui fut fait. Mes parents, s’arrêtaient souvent à Colombey et je jouais avec les petits cailloux sur la tombe du Général (au grand dam de ma mère). Les valeurs des deux derniers grands hommes de l’histoire de France, à savoir, Leclerc de Hautecloque et de Gaulle ont disparu du paysage politique de notre pays. Il m’est bien difficile aujourd’hui de diriger mon vote, restant résolument à droite, enfin, si ce mot à encore quelques significations pour les pantins qui salissent notre république.


        • gogia 17 janvier 2009 13:02

          Je n’ai lu que le titre et la dernière phrase ( quand j’aurai plus de temps), mais je pense déjà percevoir le contenu.

          Que dire, que tu n’as jamais été avec D,ieudo, tu te l’es fait croire, y’a des trucs avec lesquels t’ étais d’accord, mais ce n’était pas profond.

          Moi je te dis bonne route, et je l’espère pour toi, pour l’humanité qu’elle recroisera le chemin de Dieudo, celui de la confiance et de l’amour.


          • ltrobat ltrobat 19 janvier 2009 21:45

            "Je n’ai lu que le titre et la dernière phrase ( quand j’aurai plus de temps), mais je pense déjà percevoir le contenu."
            Et tu te crois donc autorisé à donner ton avis sur un article que tu n’as pas lu ?? On atteint des sommets !!
            C’est à peu près aussi pertinent que ces intellectuels français qui en 1995 se déchaînaient sur "Underground" de Kusturica sans même l’avoir vu.


          • myph 17 janvier 2009 13:14

            en tant que jaune métèque et mécréante, je soutiens totalement Dieudonné.
            suis je une raciste ou antisémite ou anti arabe ou anti jaune ou anti blanc ou anti noir ou anti rouge qui s’ignore ?


            • Hieronymus Hieronymus 17 janvier 2009 13:36

              Dieudonne s’amuse de ses detracteurs (des cons a mon avis)
              en faisant expres ds la provoc., c’est un tres bon humoriste
              voir ses sketches sur "Rien", le Belge et le Camerounais !

              Sur Faurison et ses "theories" je n’ai pas vraiment d’opinion
              mais je trouve profondement choquante la loi Gayssot et qu’il soit interdit
              en France de contester certains "dogmes" tenant lieu de pensee obligatoire !


              • gdm gdm 17 janvier 2009 16:03

                @Hieronymus
                Moi non plus, je n’ai jamais lu ce qu’écrit Faurisson. Mais je suis scandalisé qu’une loi d’un pays prétendument libre interdise de dire des conneries.

                Aux USA, il existerait un parti nazi affichant les uniformes de SS, la saztawa et les autres signes nazi. La loi américaine ne l’interdit pas. QQ centaines de zozos se ridiculisent chaque année en défilant au pas de l’oie sous l’uniforme nazi. Ca ne gêne personne. Ce serait absurde de faire une loi limitant la liberté d’expression.

                Si on n’a plus le droit de dire des conneries, alors, il faut interdire aussi de parole les politiciens et autres diseurs de bonne aventure.


              • gdm gdm 17 janvier 2009 19:36

                @George Cake
                J’ignore si ce que dit Faurisson est des conneries, ou bien si ce Monsieur serait un génie méconnu. Et je m’en tape le coquillard. Mais j’observe que des historiens jugent très severement la qualité de son travail d’historien. Ces mêmes historiens a redigé une pétition pour abroger cette loi qui interdit aux historiens de dire des bêtises sur certains sujets. Ces historiens sont privés de débat. Nul ne peut, en droit francais, engager le débat pour détruire la thèse de Faurisson. Les Historiens sont frustrés, et furieux, que la loi francaise leur interdisent d’ouvrir le débat pour contredire Faurisson. Faurisson est grandit, et protégé par cette loi idiote. Comme d’habitude une loi se retourne toujours contre ceux qu’elle voulait protéger.


              • Iren-Nao 18 janvier 2009 03:01

                Cette loi Gayssot est le type meme de la loi scelerate, il serait temps de faire quelque chose (quoi ????) contre ce texte et ses equivalents.

                Iren-Nao


              • snowballing snowballing 17 janvier 2009 14:03

                C’est un scandale de vouloir interdire DIeudonné : les beaufs malpensant et haineux ont le droit de rire comme tout le monde.


                • helios999 helios999 17 janvier 2009 14:32

                  ah bon , les beaufs et les malpensents , rient et comprennent Dieudonné ?
                   smiley


                • snowballing snowballing 17 janvier 2009 14:36

                  Le fan-club d’Alain Soral oui, et ça rigole sévère !


                • helios999 helios999 17 janvier 2009 14:41

                  çà vous empeches de dormir ? , vous ne riez pas assez .
                   smiley


                • Ceri Ceri 17 janvier 2009 15:07

                  pourquoi parler de ce naze, c’est comme pour Le Pen on lui fait de la pub, c’est stupide !


                  • Sébastien Sébastien 17 janvier 2009 15:57

                    Dieudonne est la marionnette du FN et il est defendu par de nombreuses personnes sur ce site. Vous pensez que c’est Dieudonne qui a toutes ces idees ? dieudonne n’est qu’un pantin de l’extreme droite. Triste sire.


                    • yclick yclick 17 janvier 2009 16:13

                      On prone un controle plus restrictif de l’immigration => hop case raciste, ne touchez pas les 20k€...
                      On ironise sur le sionisme => hop petite case judeophobe anciennement appelée antisémite.

                      Dieudo à mon gout ne fait qu’ironiser sur ces shémas débiles qui nous sont inculquées par ceux qui savent diviser pour mieux régner... Evidemment doit y’avoir quelque simplet xenophobes qui prenne tout cela au premier degré, y compris dans ses spectateurs...

                      Pour moi il mène juste un combat contre la diabolisation, et le baillonage médiatique, et j’ai juste envie de le féliciter pour cela.

                      Certain maitres à penser aimeraient nous faire coller des étiquettes "bien" ou "mal" sur les fronts des gens (il y parviennent d’ailleurs plutot bien.), hors evidemment la réalité est bien plus complexe. Tout ce que peut dire un Faurisson, un Le Pen ou un Soral n’est pas forcément qu’un ramassis de conneries haineuses si on tends un peu l’oreille. C’est bien sur vrai aussi pour l’extreme gauche, mais j’en parle pas parce qu’ils ne sont pas diabolisés eux. Il serait bon d’ailleurs de se demander pourquoi...

                      J’aimerais comprendre comment à l’heure ou notre président lèche l’arrière train à des tyrans (et il ne le fait pas pour rigoler lui), on puisse reprocher à un comique de faire applaudir un historien controversé. (qui n’a tué personne, lui, que je sache.)

                      Pour conclure, je respecte vos façon de penser telles qu’elles soient, et je vous offre la mienne.








                      • E-fred E-fred 17 janvier 2009 16:40

                        à Yclick

                        c’est pas faux ce que vous dites...Faurisson n’a tué personne, mais certains se sentent pousser des ailes quand on leur parle de race supérieure, c’est un détail pour le borgne, mais d’autres ne se font pas prier pour appliquer his kampf.


                      • E-fred E-fred 17 janvier 2009 16:35

                        http://www.youtube.com/watch?v=yu2NqfISm9k 

                        Mel Brooks, dans la "folle histoire du monde" vous vous rappellez ?

                        "Spring time for hitler and germany" ?

                        http://www.dailymotion.com/video/x1vlp4_hitler-mel-brooks-comedie-musicale_music 



                        • Liberty 18 janvier 2009 08:51

                          E Fred

                          Question humour j’aime celle là .


                          Ce n’est pas toujours bien compris et très souvent interprété ...
                          Pourtant qu’est-ce que nous voyons : Un type immature avec son canard dans son bain, seul avec pour seul cetre d’intérêt son chien, en fin de vidéo un type seul dans un monde détruit . smiley

                          Mais c’est habituel de se choquer sans analyser.
                          Il est plus acceptable de regarder des gens se faire tuer au journal télévisé smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Julien !!!

Julien !!!
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès