• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le spectaculaire échec médiatique à propos de Charlie Hebdo

Le spectaculaire échec médiatique à propos de Charlie Hebdo

Par Shamus Cooke | 15 janvier 2015

Shamus Cooke est travailleur social, syndicaliste et journaliste à Workers Action (www.workerscompass.org).

Article original : http://www.counterpunch.org/2015/01/14/the-spectacular-media-failure-on-charlie-hebdo/

Traduit par Diane Gilliard, Chris, Christophe pour Arrêt sur Info et il Fatto quotidiano

URL de cet article : http://arretsurinfo.ch/le-spectaculaire-echec-mediatique-a-propos-de-charlie-hebdo/

 

Par Shamus Cooke le 18 janvier 2015

L’une des ambitions essentielles du journalisme est de répondre à la question « pourquoi ». C’est le devoir des médias d’expliquer « pourquoi » un événement s’est produit, afin que le lecteur puisse réellement comprendre ce qu’il lit. Si l’on évacue le « pourquoi », la page se remplit des suppositions et des stéréotypes que ne manquent pas de dispenser les politiciens, dont les réponses ridicules ne sont jamais contestées par les médias dominants.

Le véritable « pourquoi » du massacre de Charlie Hebdo étant resté sans réponse, un coupable – de toute évidence, faux – a été trouvé, ce qui a déclenché une discussion nationale complètement débile dans les médias U.S. pour savoir si l’Islam était « intrinsèquement » violent.

Le simple fait que les médias posent cette question prouve soit une méconnaissance crasse du Moyen-Orient et de l’Islam, soit une volonté délibérée de manipuler les émotions du public en donnant la parole uniquement aux prétendus experts qui croient en de telles absurdités.

Les médias devraient savoir que jusque dans les années 1980, le fondamentalisme islamique était pratiquement imperceptible au Moyen-Orient – excepté dans l’Arabie Saoudite dictatoriale, soutenue par les U.S.A et dont la monarchie régnante ne survit que grâce au soutien états-unien. La religion officielle de l’Arabie Saoudite est une version unique et fondamentaliste de l’Islam, qui constitue, avec la dynastie royale, le socle du pouvoir gouvernemental saoudien.

Avant les années 1980, l’idéologie dominante au Moyen-Orient était le socialisme panarabe, une idéologie laïque qui considérait le fondamentalisme islamique comme rétrograde, tant d’un point de vue social qu’économique. Les fondamentalistes islamiques ourdissaient des attentats terroristes contre les gouvernements « socialistes panarabes » d’Égypte, Syrie, Libye, Irak et d’autres gouvernements qui se sont rapprochés de cette idéologie à différentes époques.

Le fondamentalisme islamique avait virtuellement disparu entre 1950 et 1980, excepté en Arabie Saoudite et plus tard au Qatar qui constituent les derniers bastions et les bases d’accueil des fondamentalistes bannis des pays laïques. Cette dynamique s’est renforcée pendant la guerre froide, quand les U.S.A. se sont rapprochés du fondamentalisme islamique – Arabie Saoudite et États du Golfe – tandis que l’Union Soviétique devenait l’alliée des nations laïques se définissant comme « socialistes ».

En 1978, quand la révolution de Saur en Afghanistan installa un gouvernement d’inspiration socialiste de plus, les États-Unis ripostèrent en s’associant à l’Arabie Saoudite pour fournir quantités d’armes, d’entraînement et de financement aux jihadistes du mouvement fondamentaliste alors à l’état embryonnaire, transformant ce dernier en une force sociale régionale qui allait bientôt devenir les Taliban et al-Qaïda.

Le jihad afghan, épaulé par les États-Unis, représente la naissance du mouvement fondamentaliste islamique moderne. Le jihad a attiré et organisé les fondamentalistes de toute la région, tandis que les alliés des U.S.A. dans les dictatures des États du Golfe se servaient de la religion d’État pour le promouvoir. Les combattants qui partaient se battre en Afghanistan rentraient ensuite dans leur pays, riches d’un entraînement militaire et d’un statut de héros qui suscitaient d’autres vocations.

Plus tard, les États-Unis ont aidé à nouveau les fondamentalistes en envahissant l’Afghanistan puis l’Irak, en détruisant la Libye et en menant une impitoyable guerre par procuration en Syrie. Les fondamentalistes ont présenté ces invasions et la destruction de nations jadis prestigieuses qui s’en était suivie comme autant de preuves que l’Occident était en guerre contre l’Islam.

Le fondamentalisme islamique n’a cessé de prendre de l’ampleur pendant cette période, avant de connaître un essor colossal à partir de la guerre par procuration épaulée par les États-Unis contre le gouvernement syrien, fortifiant considérablement en particulier le jihad afghan.

Une fois de plus, le gouvernement états-unien s’est allié aux fondamentalistes islamiques, lesquels constituent les principaux groupes qui se battent contre le gouvernement syrien depuis 2012. Pour rallier les milliers de combattants étrangers nécessaires, l’Arabie Saoudite, le Qatar et d’autres États du Golfe ont promu le jihad à travers les médias d’État, les personnalités religieuses et les mécènes du pétrole.

Tandis que le mouvement du jihad s’épanouissait en Syrie, les politiciens et les médias états-uniens gardaient le silence, même devant la croissance exponentielle de groupes comme al-Qaïda et l’ISIS alimentés par les énormes quantités d’armes et d’argent fournies par les États du Golfe. Tout cela fut virtuellement ignoré par le gouvernement d’Obama jusqu’en 2014, lorsque l’invasion de l’Irak par l’ISIS a atteint la région kurde parrainée par les États-Unis.

En bref, les guerres états-uniennes en Afghanistan, Irak, Libye et Syrie ont détruit quatre civilisations parmi l’ensemble des nations à majorité musulmane. Des peuples jadis prestigieux ont été anéantis par la guerre – leurs citoyens tués, blessés, réfugiés ou étranglés par le chômage de masse et les privations. Des conditions idéales pour que s’épanouisse le fondamentalisme islamique dans le style saoudien, fort des promesses de dignité et de grandeur que ce dernier fait résonner chez ceux qui en ont été privés.

Un autre échec des médias états-uniens à propos de Charlie Hebdo est la manière dont ils ont débattu de la « satire », saluant les actions du magazine comme l’expression la plus haute des principes de liberté de la presse et de liberté d’expression.

Il est important de savoir ce qu’est la satire politique et ce qu’elle n’est pas. Bien que la définition varie, la satire politique est généralement comprise comme dirigée contre des gouvernements ou des personnages puissants. C’est une forme redoutable de critique politique et d’analyse, et elle mérite la protection la plus stricte au nom de la liberté d’expression.

Cependant, lorsque ce même humour cinglant est dirigé contre des minorités opprimées, comme les musulmans le sont en France, le terme de satire cesse de s’appliquer et il devient un instrument d’oppression, de discrimination et de racisme.

La discrimination à laquelle les musulmans français sont confrontés a considérablement augmenté au fil des années ; l’exemple le plus notoire, abondamment relayé dans le débat politique et médiatique, ayant été l’interdiction prononcée en 2010 de se « couvrir le visage », une mesure expressément dirigée contre le port du voile par les femmes musulmanes.

Cette discrimination s’est encore accentuée quand la classe ouvrière française a été soumise à la pression de l’austérité. Depuis la récession généralisée de 2008, cette dynamique s’est accélérée, et du coup les politiciens appliquent de plus en plus la politique du bouc émissaire contre les musulmans, les Africains et tous ceux qui pourraient être perçus comme des immigrés.

C’est dans ce contexte que les caricatures visant à blesser les musulmans en ridiculisant leur prophète Mahomet – un acte spécialement offensant pour l’Islam – sont extrêmement insultantes et devraient être considérées comme une incitation à la haine raciale en France, pays où les Arabes et les Nord-Africains sont particulièrement visés par les attaques de l’extrême droite contre les immigrés.

Le fait que les gens clament leur solidarité avec Charlie Hebdo, journal qui a produit quelques-unes des caricatures les plus racistes et incendiaires contre les musulmans, les Arabes et les Africains du Nord, est un signe clair de la déchéance politique dans laquelle la France est tombée. Cela a participé à la culture de la haine, et s’est traduit par des attaques antimusulmanes après le massacre à Charlie Hebdo. C’est exactement cette dynamique, cette politique du bouc émissaire qui a conduit à la persécution raciste des juifs par Hitler.

Peut-être le racisme en France a-t-il dépassé celui des États-Unis, car si jamais le Ku Klux Klan était attaqué en raison de propos haineux envers les Mexicains, il serait impensable que l’opinion publique étatsunienne se mette à proclamer : « Je suis le KKK ».

Charlie Hebdo n’est évidemment pas un journal d’extrême droite. Mais ses attaques incessantes contre les musulmans et les Africains montrent à quel point il s’est intégré à l’establishment politique français. Un establishment qui s’appuie de plus en plus sur la persécution des minorités pour rester au pouvoir, afin d’éviter que les grandes sociétés et les plus riches soient accusés d’être responsables des conditions déplorables de la classe ouvrière française. Mieux vaut critiquer les syndicats et les minorités pour expliquer le triste état de l’économie française dominée par les multinationales.

La seule manière de combattre la politique du bouc émissaire est de dénoncer les forces sociales responsables de la crise économique, et de les faire payer pour les solutions qu’elles voudraient faire financer à la classe ouvrière, à travers des mesures d’austérité et les baisses de salaire.

 

Voir également :

 Terrorisme « islamiste » : à qui la faute ?

Norman Finkelstein réagit à l’affaire « Charlie Hebdo » : « Je suis… Gaza ! »


Moyenne des avis sur cet article :  4.01/5   (117 votes)




Réagissez à l'article

107 réactions à cet article    


  • lloreen 20 janvier 2015 09:07

    Charlie Hebdo est l’ un des maillons d’une immense chaîne qui enserre la planète et qui se nomme le système financier.
    Actuellement, mais pas vraiment davantage qu’ à un autre moment de l’ Histoire, la guerre fait rage pour qui prendra le contrôle absolu du système.


    • Cassiopée R 20 janvier 2015 14:28

      Bonjour lloreen,

      Je vous lis, et j’aimerai savoir le projet concernant l’éradication de 90% de la population humaine par l’élite.

      J’aimerai en savoir plus.

      Bonne journée


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 janvier 2015 20:22

      Cassiopée,
      Vous pouvez commencer par « Le projet du Grand Moyen Orient » américano- israélien..
      La balkanisation du Moyen Orient est en cours depuis l’invasion de l’ Irak.


    • Cassiopée R 20 janvier 2015 21:35

      Merci Fifi Brind_acier.


    • lloreen 20 janvier 2015 23:20

      Bonsoir Cassiopée R
      Vous pouvez prendre connaissance de ce programme en faisant des recherches à partir des Georgia Guidestones.

      http://www.wikistrike.com/2014/09/le-cube-des-georgia-guide-stones-a-ete-retire-et-revele-un-code-mysterieux.html


    • lloreen 20 janvier 2015 23:32

      Et il y a une excellente vidéo à ce sujet en lien version sous-titrée en français).

      http://www.dailymotion.com/video/x25lqah_projet-de-reduction-massive-de-la-population-mondiale_webcam


    • lloreen 20 janvier 2015 23:45

      Je précise que je ne cautionne pas du tout les théories oiseuses développées par les orateurs qui défilent dans la vidéo que j’ ai mise en lien ci-dessus.

       Je l’ ai seulement mise en lien pour permettre de relever leurs divagations comme celle de Rockefeller qui contribue à entretenir la pollution planétaire par l’ intermédiaire de ses cartels pétroliers et de ceux de ses amis, ou celle de Bill Gates et de sa pseudo science dotn le seul but est un contrôle accru et la taxation outrancière des ressources naturelles sur lesquelles cette pseudo élite a mis le grappin.


    • lloreen 21 janvier 2015 00:21

      Si vous pensez que ce que la vidéo révèle à partir de 29:49 est de la science fiction , je vous invite à prendre connaissance d’ une nouvelle orientation européenne : la création d’ une autoroute de l ’ information dans l’ espace...

      "

      L’Agence spatiale européenne (ESA) a fait la démonstration d’un système de communication à très haut débit entre satellites reliés entre eux par des liens optiques laser.

      Après la sonde Rosetta et son module exploratoire Philae lancé sur la comète 67P/Churyumov–Gerasimenko située à plus de 500 millions de kilomètres de la Terre, l’Agence spatiale européenne (ESA) a revendiqué la semaine dernière une autre première mondiale  : relier les satellites par rayon laser pour transporter des informations d’un point à un autre du globe. Un exploit moins impressionnant que le projet Rosetta, mais qui pourrait avoir des implications durables sur la construction du réseau de communication européen (EDRS pour European Data Relay System) afin d’assurer l’indépendance géospatiale de l’Europe.

      Les équipes de l’ESA ont relié, vendredi 28 novembre, les satellites Sentinel-1A et Alphasat séparés de 36 000 km par un rayon laser. Ce qui a permis de transmettre instantanément les images capturées par le premier à la Terre par l’intermédiaire du second. Il faut en effet savoir que Sentinel-1A, satellite en orbite à 700 km autour des pôles, ne peut transmettre ses données que lorsqu’il repasse au-dessus de ses centres techniques terrestres déployés en Europe. A l’inverse, satellite géostationnaire, Alphasat est en permanence connecté à son centre de contrôle. Une connexion permanente utilisée comme passerelle pour accélérer la mise à disposition des données du premier via un terminal de communication laser (LCT pour Laser Communication Terminal) mis au point par Tesat-Spacecom (une filiale de Airbus Defence and Space) et le centre aérospatial allemand DLR. Un système qui s’inscrit dans le programme Copernicus d’observation du globe terrestre conjoint à l’ESA et à la Commission européenne, et qui évalue à 6 téraoctets le volume de données quotidienne à envoyer de l’espace vers la Terre. Ce système est qualifié d’autoroute de l’information de l’espace (SpaceDataHighway).

      Une fibre optique dans le ciel

      « Aujourd’hui, les systèmes spatiaux sont devenus partie intégrante du défi du Big Data mondial, commente Magali Vaissiere, directrice des télécommunications et applications intégrées à l’ESA. Vous pouvez visualiser le lien d’aujourd’hui comme une fibre optique dans le ciel qui peut relier les [satellites] Sentinels à l’Europe, où qu’ils se trouvent sur leur orbite autour de la Terre. » Pour la démonstration, le lien a été configuré à la vitesse de 0,6 Gbit/s, mais peut fonctionner à 1,8 Gbit/s sur les 45 000 km qui séparent les deux terminaux LCT, indique le communiqué d’Airbus DS. Il évoluera vers les 7,2 Gbit/s à l’avenir. Une technologie qui pourra donc assurer le transfert de données en quasi temps réel d’un point du globe terrestre à un autre.

      Le système de communication laser de EDRS sera opéré par Airbus DS pour 15 ans. Mais au-delà du programme européen d’observation Copernicus, « le SpaceDataHighway profitera à nombre d’applications militaires et commerciales qui nécessitent des services de communication inégalés et quasi temps-réel de très haut débit », précise Evert Dudok, responsable en charge de la division Communications, Intelligence and Security chez Airbus DS. Parmi les applications possibles évoquées, la surveillance en temps réel de la surface de la Terre pour prévenir les catastrophes climatiques et soutenir les secours sur le terrain, le contrôle des frontières maritimes pour lutter contre les trafics ou encore la reconfiguration dans l’espace des satellites en orbite.

      Premiers services en 2015

      Deux plateformes de satellites Sentinels seront lancées pour déployer ces services. La première intégrera des liens optique et radio sera associée au satellite Eutelsat 9B dont le lancement est prévu en 2015. Le lancement de la seconde est programmé pour 2016, dans le cadre du projet public-privé de satellite géostationnaire SmallGEO entre OHB (Orbitale Hochtechnologie Bremen) et l’ESA. Un programme en cours de développement.

       http://www.silicon.fr/europe-cree-autoroute-information-e...

       

    • Alren Alren 21 janvier 2015 11:34

      Bonjour Fifi,


      « il y a loin de la coupe aux lèvres » dit la « sagesse » populaire.
      Le rêve odieux des conservateurs US qui serait un cauchemar pour le reste du monde n’est pas en train de se réaliser. 
      Tout tourne autour de pays européens soumis à l’Oncle Sam en échange d’une stabilité capitaliste pour les ploutarques de ces pays. Bien entendu, il fallait créer un autre mythe à l’usage du petit peuple des travailleurs.
      L’argument principal des européistes auprès des gens simples était que l’UE signifierait la paix définitive pour les Européens. Or le nombre de guerre dans lesquelles des Européens ont été entraînés sous la pression des USA par le travers de l’OTAN, en Europe ou hors d’Europe, n’a pratiquement jamais cessé. Si bien que les gens se demandent ce que l’UE leur apporte sinon le chômage et l’austérité.
      D’autre part la Chine et la Russie semblent prêtes à s’unir pour faire face à l’ogre étasunien. Quant à l’Amérique Latine, on sent bien que la CIA ne peut plus comme avant y imposer ses dictateurs tortionnaires et assassins. 

    • leypanou 20 janvier 2015 09:27

      Point de vue extrêmement pertinent probablement incompréhensible par la majorité des manifestants sincères qui ont cru vouloir défendre la liberté d’expression, comme si une poignée de malades mentaux peut la menacer plus que les lois liberticides ou pire l’autocensure.

      Ces manifestants ne sont certainement pas d’accord qu’ils sont directement ou indirectement responsables des nombreux actes islamophobes ces derniers jours, malgré les mises en garde hypocrites des politiciens.

      Quand on entend que les pays européens, vassaux des Etats-Unis, prétendent vouloir lutter contre le terrorisme, et que des millions de personnes les croient, on ne peut qu’être attristé/choqué par tant de d’hypocrisie et de naïveté.


      • Hermes Hermes 20 janvier 2015 17:55

        Bonsoir,

        Ils sont aussi indirectement responsables (mais pas coupables) des mesures Taubira en route.

        Lire : http://korben.info/christiane-taubira.html pour l’aspect Internet.

        Lire le texte ici

        Mais le plus grave : si on exclut du droit de la presse l’injure et la diffamation, le journaliste n’étant pas tenu de citer ses sources ni tenu de prouver tout ce qu’il dit dans le détail, il sera TOUJOURS coupable de diffamation, dès lors qu’il fait un peu d’investigation sur un sujet qui dérange un puissant.

        Une proposition totalement opposée à l’objectif de défendre la liberté d’expression.

        Madame Taubira va faire une énorme bourde !


      • marcdouziech 20 janvier 2015 19:11

        Les quelque 3 ou 4 millions de manifestants Charlie, sont allés chercher un « brevet » d ’ anarchiste, que les pires dictateurs de la planète leur ont vendu en échange d’ un peu plus d’ obéissance et de soumission.



      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 janvier 2015 19:43

        Hermès,
        Pas coupables, les marcheurs, sans doute, mais ils servent désormais de caution à toutes les décisions du Gouvernement. Il ne se passe pas de jour sans «  Les Français demandent... »


        Personne n’a rien demandé aux Français, le Gouvernement fait les questions et les réponses, et interprète les demandes des « marcheurs » comme ça lui chante ! Comme s’ils étaient les 65 millions.
        Pas coupables, mais récupérés +++ . C’est pour cela qu’il ne fallait y aller.

        Et encore moins, quand on voit la brochette de vampires qui parrainaient la manifestation. 

      • Fergus Fergus 20 janvier 2015 19:52

        @ Fifi.

        « Pas coupables, les marcheurs, sans doute, mais ils servent désormais de caution à toutes les décisions du Gouvernement. »

        Ben non ! Cela, c’est le chiffon rouge - un de plus - que brandit l’UPR. Mais la réalité est toute différente : l’énorme participation aux rassemblements du 11 janvier empêche au contraire le gouvernement de faire n’importe quoi à sa guise, et notamment en matière de contrôle et de restriction des libertés individuelles, mais pas seulement.


      • Croa Croa 20 janvier 2015 23:29

        Pertinent mais pas « extrêmement » car ce « point de vue » contient du vrai mais aussi des erreurs. D’un autre coté c’est signe d’une certaine authenticité en ce qui concerne les intentions de l’auteur.


      • agent ananas agent ananas 21 janvier 2015 09:15

        @ Fergus

        Vous êtes naïf.
        Depuis les attaques contre CH de nombreuses personnalités politiques réclament plus de « contrôles ».
        De toute manière ces nouvelles lois sécuritaires seront sans doute formulées dans un jargon inaccessible à la compréhension des masses, inconscientes de l’érosion de leurs libertés.
        De surcroit, d’autres lois du m^me tonneau seront certainement légiférées en toute opacité à Bruxelles ...


      • Fergus Fergus 20 janvier 2015 09:43

        Bonjour, Sayed.

        Beaucoup de points pertinents dans votre article, et notamment sur la genèse géopolitique de l’influence inquiétante du fondamentalisme actuel dans les pays musulmans.

        Quant à la discrimination - parfois trop réelle, hélas ! - dont sont victimes les musulmans français, elle varie considérablement d’une région et d’une ville à l’autre. Mais on retrouve là le problème de la poule et de l’œuf : plus les jeunes musulmans se radicalisent et plus ils suscitent de rejet ; inversement, plus ils sont rejetés et plus ils se radicalisent ! Cette situation n’est pas nouvelle, mais il est un fait que le rupture sociale a commencé dans les années 90 : auparavant, les musulmans français s’intégraient plutôt bien dans la société française, au point d’accepter totalement le principe de laïcité, et même de devenir athée pour un grand nombre d’entre eux, à l’image des chrétiens de ce pays. C’est donc la gestion des banlieues qui est totalement à revoir, et le plus rapidement possible.

        Pas d’accord du tout avec vous lorsque vous écrivez ceci : « l’interdiction prononcée en 2010 de se « couvrir le visage », une mesure expressément dirigée contre le port du voile par les femmes musulmanes. » Cette loi qu’il fallait prendre - et qu’il faut faire appliquer de manière drastique désormais - ne vise que les femmes en niqab ou portant un hijab complété par un sitar, autrement dit des femmes dont on ne voit pas le visage. Ce n’est évidemment pas dans cette période à haut risque terroriste qu’il faut tolérer de voir déambuler dans les rues des personnes dont on ne peut même pas savoir si elles sont des femmes ou des hommes déguisés. Le port du foulard ou celui du hijab simple ne sont en aucun cas proscrits !


        • César Castique César Castique 20 janvier 2015 10:57

          « ...le rupture sociale a commencé dans les années 90 : auparavant, les musulmans français s’intégraient plutôt bien dans la société française... »

          Ben non.

          Quand De Gaulle a dit à son fils, qui l’a rapporté dans ses mémoires :

          « - Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras.« 

          ... je ne crois pas qu’il visait les Bavarois, les Russes ni même les Siciliens. Or, il est mort en 1970.

          Quant à Georges Pompidou, il déclarait en 1973, lors d’une conférence de presse, qui nous permet de mesurer la régression de la liberté d’expression, au cours des quarante dernières années, quand »Charlie Hebdo« n’en avait pas le monopole :

           « Le problème, c’est que les Nord-Africains, et particulièrement, les Algériens sont concentrés dans quelques agglomérations, Marseille et sa banlieue, la banlieue lyonnaise, la banlieue et Paris. Il y a là des concentrations énormes. Dans telle localité de la banlieue lyonnaise, les étrangers de toute espèce sont en majorité. Il va de soi qu’à partir de ce moment là, lorsque deux communautés se trouvent vivre mélangées, avec des habitudes, des convictions, des modes de vie absolument différents, il se crée des conflits. Il est déjà très difficile de vivre en paix avec ses voisins. A plus forte raison lorsque ces voisins ont des habitudes absolument différentes des vôtres ».

          Et on se moque de ceux qui disent « C’était mieux avant »...


        • Fergus Fergus 20 janvier 2015 12:55

          Bonjour, César Castique.

          Ben si ! J’ai fréquenté pas mal de Maghrébins qui étaient bien intégrés naguère. Les véritables problèmes sont venus de l’abandon des banlieues par les pouvoirs publics et de la montée corrélative du chômage et de trafics sur lesquels on assez largement fermé les yeux. Cela a créé une génération de jeunes sans repères et rebelles à toute intégration, souvent au grand dam des parents de ces jeunes.

          Vous parlez de Marseille, et le cas est intéressant parce que cette ville a toujours été très cosmopolite, et les communautés y ont vécu ensemble sans problème durant des décennies. Là aussi tout a changé avec la ghettoïsation des classes populaires et l’abandon des quartiers périphériques.


        • tf1Groupie 20 janvier 2015 13:09

          Tout-à-fait d’accord avec vous Fergus : il y a à la fois du très bon dans cet article et également du beaucoup moins bon.

          Notamment concernant le port du voile, car le port du voile est une façon ne pas accepter le savoir-vivre ensemble. C’est en lui-même une discrimination.

          Quelqu’un qui se masque face à moi est quelqu’un qui me rejette.


        • Aldous Aldous 20 janvier 2015 13:16

          Cette idée d’abandon des banlieues est symptomatique de l’absence de volonte d’intégration.


          Les Arméniens réscapés du génocide sont arrivés en France par milliers. La France n’a pas fait plus pour eux que pour les musulmans. Et elle n’a pas eu à le faire. D’ailleurs, dans la résistance les Arméniens étaient nombreux et atriotes, souvent plus patriotes que le français moyen qui s’accomode de tout pourvu qu’on ne touche pas à son confort.

          Donc su a France a « laissé tomber les banlieues » c’et parce que ce n’est as le rôle de l’état de faite tenir les gens sur leurs pieds.

          Aide toi et l’Etat t’aidera.

        • Fergus Fergus 20 janvier 2015 13:35

          Bonjour, Tf1Groupie.

          « Quelqu’un qui se masque face à moi est quelqu’un qui me rejette ».

          Exactement. Se masquer le visage est en outre une aberration en termes de communication entre individus, les expressions du visage étant un indicateur du sens au même titre que les paroles. Masquer son visage revient donc à tromper l’interlocuteur, ou du moins tenter de le faire.


        • Fergus Fergus 20 janvier 2015 13:41

          Bonjour, Aldous.

          Pour ce qui est de l’abandon des banlieues, j’ai coutume d’y voir « la part du feu ». Ce que je veux dire est tout simplement que, face à la montée du chômage dans les concentrations urbaines de périphérie où l’on a progressivement entassé les classes populaires depuis les années 70, les pouvoirs publics - de gauche comme de droite - ont laissé se développer peu à peu une économie parallèle pour circonscrire préventivement de possibles émeutes. On paie aujourd’hui le résultat de cette politique d’apprentis sorciers !


        • alinea alinea 20 janvier 2015 14:00

          Et pourquoi vous rejette-t-il depuis peu, alors qu’avant, non ?


        • njama njama 20 janvier 2015 14:11

          Les Arméniens réscapés du génocide sont arrivés en France par milliers.

          Ce n’était pas la même époque, et puis la France était essentiellement rurale et le resta jusqu’ après ww2, donc « les banlieues » en 1920 ça veut pas dire grand chose ... à mon idée
          Le moins que la France pouvait faire était de les accueillir, vu qu’elle avait soutenu leurs idées séparatistes, leur rébellion, une France d’ailleurs bien dépeuplée par la guerre de 14 ... et tout ça débouche sur Sykes-Picot ne l’oublions pas, les Arméniens auront servi la cause du démantèlement de l’empire ottoman ; d’une certaine façon ils étaient des traitres à leur nation
          rescapés ? ou réfugiés ? ça dépend comment on voit les choses, dans tous les conflits il y a des réfugiés, ceux qui ont les moyens de partir pour la plupart.
          J’ai un peu de mal avec ce discours qui fait des Arméniens des oies blanches, ils ne sont pas si innocents que cela, c’est pas la réalité historique, le Dachnak Fédération révolutionnaire arménienne, c’était un parti national-socialiste révolutionnaire qui a commis de nombreuse opérations armées et des attentats terroristes dès les années 1890 :
          « Mikael Varandian, ancien dirigeant de la FRA-Dachnak, écrit : « Il n’y a peut-être jamais eu de parti révolutionnaire qui ait une aussi riche expérience des méthodes terroristes que la FRA. […] Le Dachnak a produit les caractères les plus forcenés du terrorisme, et formé plusieurs centaines de maîtres du pistolet, de la bombe et du poignard2. » Toutefois, « La stratégie insurrectionnelle ou subversive utilisée par les deux partis révolutionnaires arméniens [Dachnak et Hintchak] au cours des années 1890-1896 débouche sur la répression, non sur l’intervention souhaitée des Puissances comme ce fut le cas naguère pour la Bulgarie (1878). »

          Finalement le scénario syrien du moment n’est pas si loin de ces pages d’histoire des Arméniens, avec les mêmes soutiens en bases arrières. L’histoire se répète ?
          Cette idée d’absence de volonté d’intégration est assez symptomatique d’une cécité de la réalité économique actuelle qui est la crise que nous subissons depuis plus de 3 décennies, et d’un taux de chômage jamais vu auparavant, dont les populations des banlieues sont les premières victimes. Autant qu’il m’en souvienne, avant la fin des années 1990 en France personne ne parlait d’appartenance religieuse, on s’en foutait dans quelle chapelle tu crèches et même des sdf spirituels et des athées ... tous ces discours communautaristes nauséeux sont venus après ...c’est en partie la politique européenne qui nous les a importés, et en bons petits soldats, des Sarko, ou des Valls, trahissant les réserves laïques qu’imposeraient leurs mandats ou leurs fonctions, nous les distillent pour diviser les citoyens, les travailleurs, ... pour morceler la nation qui devrait s’intégrer dans l’empire Europe 


        • Je Me Souviens Je Me Souviens 20 janvier 2015 14:22

           Quelqu’un qui se masque face à moi est quelqu’un qui me rejette

          Quelqu’un qui me parle en gardant ses lunettes de soleil me met bien plus mal à l’aise qu’une femme voilée dont je peux voir les yeux.


        • Tillia Tillia 20 janvier 2015 15:14

          Le problème  Je Me Souviens est que vous ne pouvez pas savoir si c’est un homme ou une femme ... et ça c’est très embêtant. 


        • Je Me Souviens Je Me Souviens 20 janvier 2015 15:21

          Les yeux sont le miroir de l’âme,quelle importance que ce soit un homme ou une femme,du moment que le regard est clair.


        • Je Me Souviens Je Me Souviens 20 janvier 2015 15:24

          PS:vous constaterez d’ailleurs qu’autour d’une table de poker personne ne se voile jamais la face mais tous dissimulent leurs yeux.


        • Tillia Tillia 20 janvier 2015 15:47

          Par les temps qui courent il vaut mieux être sûr de voir tout l’ensemble ... les yeux ne suffisent plus. 


        • velosolex velosolex 20 janvier 2015 16:31

          Difficile de faire la part entre une descrimination réelle et une descrimination phantasmée : Bien des provinces françaises, avec très peu d’immigrés ont des records de chômage : 

          Le jeune « de souche », comme on dit, ne pourra guère extrapoler sur l’origine de sa situation, et la projeter sur « un racisme », commode explication, très pratique, pour se transformer en victime.

          je ne nie pourtant évidemment pas que ça peut être le cas pour d’autres. Je dis simplement que la nuance, comme pour toute chose n’existe plus, et qu’on va toujours vers l’explication qui arrange. On ou off...

          Ce pays en tout cas n’a pas de leçons à prendre en termes d’immigration.
           La France a reçu pendant très longtemps des immigrés de tous pays sans que ça pose problème, bien au contraire. La france, c’est bien les états unis d’europe. Il suffit de regarder les boites aux lettres de n’importe quel immeuble pour s’en convaincre. 

          Le droit du sol est privilégié ici au droit du sang.
           Une notion très généreuse, qui n’est pas la règle universelle, loin de là, mais qui pourrait changer, au vu d’individus psychopathiques entretenant un double discours fallacieux et opportuniste. 
          Ce qui serait dommage, mais résulterait d’une obligation d’adaptation.

          Le racisme ici comme ailleurs existe évidemment. On pourrait dire que c’est constitutif de l’homme, malheureusement, tout comme chez l’animal, quelque chose de très atavique, qui n’attend que les apprentis sorciers soufflant sur les braises pour se réveiller. 

          L’état laïque en France c’est construit sur une nécessite, et on ne peut la comprendre qu’en s’intéressant à son histoire.
           Si certains s’intéressaient à l’histoire de leur propre culture, au lieu de lire le coran en bd pour les nuls et de jouer à la playstation en 3D, ils s’apercevaient que l’islam lui aussi n’a pas traversé que des périodes d’obscurantisme et de régression comme elle le traverse actuellement. 

          En tout cas, la laïcité est bien la seule clé anglaise dont on dispose dans la trousse à outils pour nous venir en aide, actuellement. 
          Sans doute faudrait il à certains qu’ils se déterminent une fois pour toutes à quel pays ils veulent appartenir, étant donné que la France, elle l’a prouvé, restera évidemment ferme sur ses principes élémentaires. 



        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 janvier 2015 18:43

          Aldous,
          La différence avec les Arméniens, c’est que l’ Arabie Saoudite, berceau du Wahhabisme, a financé les mosquées et les imams.
          Elle a financé aussi les « terroristes-mercenaires » pour le compte des USA.
          Cela fait pas mal de différences avec les Arméniens....
          Et le Qatar n’est pas en reste, dans la fabrication de djihadistes.


        • Minipsig 20 janvier 2015 19:17

          c’est du grand n’importe quoi cette histoire de rejet ou de manque de respect, typique des égocentriques occidentaux.


          a titre perso je ne suis pas fan du voile puisque je n’aime pas ce qui touche aux religions mais je n’y ai jamais vu un rejet de l’autre.

          c’est sur que dans notre société ou des gamines de 14 ans se trimballent en leggings ou en mini jupe constamment ça doit vous faire tout drôle de voir un voile... 

          enfin bref les moralistes me font rire, en même temps quand on voit qu’on est dans une société ou kardashian, comme d’autres avant elle, est devenue célèbre en vendant son cul, je ne m’étonne pas de l’inversion des valeurs pronée par certain ici.

        • velosolex velosolex 20 janvier 2015 22:32

          aldous

          Une idée comme ça : Et si on légalisait ce foutu shit...

          De toute façon la france est le premier consommateur d’europe et sa pénalisation, comme vous dites ne sert qu’a entretenir une mafia de petites frappes qui se sont emparés des quartiers en jouant les caïds.
          La bac, tous les services de police affectés à cette tache soi disant répressive, seraient bien mieux utiles ailleurs. 
          En tout cas il serait beaucoup plus avisé de reporter ces moyens dans l’îlotage. 

        • Croa Croa 20 janvier 2015 23:46

          Tout à fait, l’auteur s’est planté complètement là ! Alors que la communauté d’origine nord-africaine s’intégrait progressivement à la société française (jusque dans les années 80 environ) nos ’’élites’’ ont tout fait maintenant pour créer et attiser un communautarisme seulement latent auparavant en multipliant les signaux pour et contre les traditions islamiques au gré des opportunités. Le but caché est bien évidemment de monter les communautés ainsi révélées (français de souche et descendants d’immigrés ) entre elles afin d’y détourner les vrais problèmes ! 


        • Fergus Fergus 21 janvier 2015 09:17

          Bonjour, Croa

          « le but caché est bien évidemment de monter les communautés ainsi révélées (français de souche et descendants d’immigrés ) entre elles afin d’y détourner les vrais problèmes ! »

          Non, cela me semble totalement faux. Et pour cause : les autorités savent pertinemment qu’une telle stratégie est potentiellement porteuse de très graves difficultés sociales et politiques dont nul ne peut anticiper les conséquences. Il existe bien d’autres moyens - non porteurs de dangers - de détourner les yeux des électeurs des problèmes socioéconomiques, et l’histoire de ces dernières années nous l’a montré à de nombreuses reprises !


        • Michel DROUET Michel DROUET 21 janvier 2015 11:00

          Bonjour Fergus

          Je partage votre point de vue dans son intégralité et dans les précisions qu’il apporte s’agissant du port du voile.


        • Alren Alren 21 janvier 2015 11:54

          Bonjour César Castique,


          De Gaulle, en nationaliste extrême, aurait souhaité que l’Algérie demeure française. Il en a voulu au peuple musulman d’Algérie de s’être rallié, par conviction ou sous l’effet de la terreur, au FLN.
          Catholique fervent, il a dû également déplorer que le christianisme soit massivement chassé d’Algérie ... et ne pas souhaiter une arrivée massive de musulmans dans le pays qualifié de « fille aînée de l’Église ».
          C’est pourquoi il a donné l’ordre, à la grande honte de la France, de laisser en Algérie la plupart des harkis qui se sont faits affreusement massacrer après tortures systématiques.
          Le peuple français qui avait envoyé ses fils faire une sale guerre là-bas et dont certains avaient été tués - leurs noms figurant sur le Monument aux Morts de la commune - éprouvaient une hostilité certaines pour les Algériens et les toléraient mal de ce fait, en faisant bien la distinction en faveur des Marocains et des Tunisiens.


        • Fergus Fergus 20 janvier 2015 09:48

          « Peut-être le racisme en France a-t-il dépassé celui des États-Unis »

          N’importe quoi ! Il n’existe d’ailleurs pas un seul quartier en France qui soit totalement habité par une communauté quelconque.

          Cela dit, je reconnais que les tensions ont augmenté ici et là.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 janvier 2015 21:10

            Fergus,
            Vos contorsions politiques sont pathétiques. « Des tensions », vous croyez ?
            Ils se sentent pris au piège, ça oui, entre un Etat français, censé protéger toute la population, et qui les enfonce en soutenant Charlie Hebdo, et les « Gengis Khan », ces fous furieux financés par des amis de la France, les USA, les Saoudiens et le Qatar.


            Après avoir soutenu les provocations de Charlie Hebdo qui humilient les musulmans dans leur foi, au nom du droit à la caricature, vous commencez à vous inquiéter des dégâts collatéraux de cette politique irresponsable ? Il serait temps.

            Vous savez que c’est ainsi qu’a commencé la chasse au Juifs dans les années 30 ?
            En les accusant « globalement » d’être la cause de la crise économique de 1929.
            Eux aussi, parfaitement intégrés depuis de siècles, faisaient confiance à l’ Etat français.
            Vous trouvez que le FN qui les accuse «  » globalement" d’être la cause des problèmes économiques de la France, ça ne leur suffit pas ?

            Vous êtes la Gauche la plus irresponsable de la planète !

          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 21 janvier 2015 20:57

            Fergus bonsoir,

            Sérieux vous ne connaissez aucune no-go zone ? OK pour Mme Hidalgp, La rue Mouffetard n’est pas me no-go décrit par Murdoch, mais je pourrais vous donner quelques exemples de quartiers où à moins d’une opératio d’envergure, dans les courses poursuites, c’est la police devant.
            J’en ai fait l’expérience, il faut courir vite, ça vient par où on ne l’attend pas.
            Pas d’oeillère, des quartiers où on n’a pas envie d’aller ça existe chez nous. C’est le drame.

            « Quelqu’un qui se masque face à moi est quelqu’un qui me rejette ».Ca, c’est pathétique par contre ; Faudra le dire au chirurgien. J’étais en Angleterre dans les années 2000 quand la loi sur le porte du voile est sortie. La honte. Allez expliquez ça à un sikh à qui les douanes anglaises permettent de porter le turban à la place de la casquette à damier... Imaginez ça en France ! Nos lois sont faites pour emmerder les musulmans un point c’est tout. Ne pas le reconnaître, c’est accepter de ne tirer aucune leçon de je suis Charlie.

            Le plus marrant, c’est que si vous vouliez vraiment venir à bout, à la fois des no-go zones et du voile (qu’il s’agisse d’émancipation de la femme déplacée ou d’argumentation laique dévoyée), il faut justement s’occuper des cités. Le mot Apartheid a choqué nos député ? Envoyez-les aux 4000 garer leur bagnole à 2h du mat. Valls a raison.

            L’article, prétenieux et mal argumenté, c’est une idéologie. Une de plus. Et qui pose d’entrée une phrase comme ça, là, démerdez-vous avec, relisez avec moi :

            "Le véritable « pourquoi » du massacre de Charlie Hebdo étant resté sans réponse (ah ?), un coupable – de toute évidence, faux (ah, encore ?)– a été trouvé, ce qui a déclenché une discussion nationale complètement débile dans les médias U.S. pour savoir si l’Islam était « intrinsèquement » violent." Sans blague... ? L’Islam pardi.

            Plus con tu meurs, mais le résultat est là. On ne parle plus de fanatiques ou d’islamistes, mais de façon la plus décomplexée du monde, de l’Islam tout-court. Et voilà le travail. Et personne ne le relève dans les commentaires, ça passe comme une lettre à la poste. Aujourd’hui Aimeric Chauprade va passer en justice pour la même chose. Et le parlement est choqué qu’on parle d’apartheid ???

            Chalot demande ce qu’il faut suggérer à Agoravox pour ses 10 ans ? D’éviter la propagation d’amalgame dans l’indifférence générale serait un bon début. Que fait la police, nom de non ?


          • Le p’tit Charles 20 janvier 2015 10:22

            ++++
            Article lucide et juste qui change de ceux des bisounours habituels...Merci.


            • Gnostic Gnostic 20 janvier 2015 11:10

              L’une des ambitions essentielles du journalisme est de répondre à la question « pourquoi »

               ????

               

              L’auteur est un grand plaisantin

               smiley

              C’est justement en ne posant JAMAIS cette question que les journalistes sont devenus des journalopes payés par le système

               

              Comment lutter contre la délinquance, le trafic de drogue, le racisme, les inégalités sociales,

              Les passe droits et privilèges, le fanatisme …

               

              Ces questions changeraient FONDAMENTALEMENT si on demandait le POURQUOI au lieu du comment !

               

              En d’autres mots soigner les causes plutôt que les symptômes

               

              Mais poser le POURQUOI au lieu du comment dérange tellement de monde en particulier les puissants qui nous gouvernent

               smiley


              • Croa Croa 20 janvier 2015 23:59

                Il n’y a plus de journalistes et donc plus de journalisme mais seulement des animateurs, des ’’communicants’’ et nos médias ne sont plus que des organes de propagande au service de la croissance et autres divinités de la pensée unique.
                (J’exagère : Il reste des exceptions comme le Diplo, Fakir... Sauf que ces exceptions confirment la règle comme il se doit.)


              • Enabomber Enabomber 20 janvier 2015 11:22

                Un establishment qui s’appuie de plus en plus sur la persécution des minorités pour rester au pouvoir, afin d’éviter que les grandes sociétés et les plus riches soient accusés d’être responsables des conditions déplorables de la classe ouvrière française.
                Rien à ajouter


                • Croa Croa 21 janvier 2015 00:18

                  SI, d’autant que ta phase se termine en queue de poisson !
                  *
                  Un tel establishment est fasciste, tout simplement. (Le fascime est caractérisé par une politique sécuritaire et oppressante, un pouvoir fort qui tape sur les faibles ; Que le fascisme du XXIe soit libéral et atlantiste alors que les fascismes du XXe étaient nationalistes n’est pas important : C’est la forme que prend ce type de pouvoir qui compte et pas le fond.)


                • ablikan 22 janvier 2015 00:39

                  >Un establishment qui s’appuie de plus en plus sur sa persécution des minorités

                  Sinon c’est tout ce que j’avais à ajouter.


                • Rmanal 20 janvier 2015 11:29

                  Encore un étranger qui vient parler de ce qu’il ne connait pas.
                  Comme si Charlie était un déclencheur du racisme, ou était devenu d’extrême droite ? Encore un ignare anglo saxon qui sait tout sur tout.
                  Comme l’explique très bien Fergus ci-dessus, même sans Charlie, on a une monté des conflits entre des Islamistes qui font du prosélytismes forcenés (comme avec les restos du coeur, ou avec le port du voile qui n’existait pas il y a 40ans chez les musulmans en France) et d’un autre côté une monté des extrémistes racistes (catho et extrême droite). La question du qui a provoqué l’autre n’a plus beaucoup de raison d’être aujourd’hui, on peut même dire que l’on s’en fout. La vrai question c’est comment on arrête la monté de la spirale infernale du fanatisme des deux côtés.
                  Et Charlie n’a rien à voir la-dedans. On s’en fout aussi de Charlie maintenant.


                  • Fergus Fergus 20 janvier 2015 12:58

                    Bonjour Rmanal.

                    « La vrai question c’est comment on arrête la monté de la spirale infernale du fanatisme des deux côtés.
                    Et Charlie n’a rien à voir la-dedans. On s’en fout aussi de Charlie maintenant
                    . »

                    Entièrement d’accord avec ces deux constats.


                  • Aldous Aldous 20 janvier 2015 13:19

                    Charlie a été instrumentalisé pour faire de la provoc irresponsable par la bande à Val, Fourest, BHL...


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 janvier 2015 19:06

                    Aldous,
                    Le drame de nos marcheurs du dimanche, c’est l’ignorance.
                    Défaut rédhibitoire qu’ils ont la fâcheuse tendance à attribuer aux croyants.

                    Or tous ces documents sont en accès libre sur Internet ou dans les librairies.
                    Il n’y a rien de secret dans les plans du Pentagone.


                    - « Le Projet du Grand Moyen Orient  » a été publié dans le New York Times.

                    - Le PNAC, c’est le Programme pour un Nouveau siècle Américain« , programme néo cons de domination de monde, de contrôle des ressources énergétiques, de contrôle de l’ Eurasia, Afghanistan, Mer Caspienne, usage de la force, augmentation du budget de l’armée et des services de renseignements etc Il date de 1997, réactivé par Bzrezinski après le 11/9.

                    -  »La théorie du choc des civilisations« d’ Huntington, l’ Occident contre le reste du monde, contre l’Islam, les chrétiens orthodoxes, les bouddhistes , le chinois etc Le livre est en vente libre depuis 1993

                    -  »Le grand dessein des néo cons américains et Obama« 

                    -  » Le Grand Echiquier« de Bzrezinski » sur l’ Ukraine. Toutes les attaques contre l’ Ukraine sont dans ce livre.

                    Et pour propulser cette politique de guerre, il faut des gens un peu partout.
                    - «  Tableau des néo cons français et autres... » cliquez pour agrandir.

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 janvier 2015 19:58

                    Cassino,
                    Ce qui est nouveau, c’est le virage de ce journal avec l’arrivée de Val, BHL et Fourest.
                    Je ne lis pas ce torchon néo cons, mais vous le lisez sans doute.


                    Dites nous si on y trouve le fait que Hollande, qui prétend combattre le terrorisme, arme les rebelles syriens ? Ou que Fabius dit qu’ils font du bon boulot en Syrie ?

                    Ou bien que le Pentagone va envoyer des centaines de militaires pour entraîner les rebelles syriens contre Assad ?

                    Tous ces gens jouent un double jeu, ils font croire qu’ils combattent le terrorisme, alors qu’ils le fabriquent.

                  • Tillia Tillia 20 janvier 2015 13:38

                    Le fondamentalisme s’est réveillé quand le grand mufti de Jérusalem a commencé à fricoter avec Hitler et que des régiments formés de musulmans ont commencé à se battre aux côté de l’Allemagne Nazie. Puis est venu « le panarabisme (début des années 50) mouvement politique, culturel, et idéologique fortement séculier qui vise à réunir et à unifier les peuples arabes. Il se propose de défendre l’identité arabe, et le destin partagé. Le chérif de La Mecque Hussein ben Ali est fréquemment considéré comme le fondateur du panarabisme. » ...... et là commence le Nassérisme... on y est toujours. 


                    • velosolex velosolex 20 janvier 2015 13:43

                      Article bourré de sophismes et de savantes arabesques,écrit par un doctrinaire, et illustré par un titre gag !


                      • Armelle Armelle 20 janvier 2015 14:39

                        Ce texte a le mérite d’exposer une chronologie permettant de proposer pour une fois du concret. Pour ma part je ne me suis pas contentée du SEUL et UNIQUE aspect émotionnel que nous a livré l’ensemble de la presse à ce sujet pendant 7 jours

                        Quant à prétendre que celui-ci est « bourré de sophisme », il me semble plutôt que l’aberration se trouve dans le manque d’argument dont vous faites preuve ! Un tel propos critique ne vaut absolument rien sans argument contradictoire. Il est vide de sens et vide tout court
                        Ou bien alors ; développez, je suis curieuse... il me semblait que cet exercice constituait l’objectif principal de ce site d’échange !
                        Vous venez faire quoi au juste ici ?

                      • Armelle Armelle 20 janvier 2015 14:44

                        ... Comme Eric l’a fait ci-dessous


                      • velosolex velosolex 20 janvier 2015 17:42
                        Armelle

                        L’avez vous lui seulement en entier ?

                        Une montée d’adrenaline vous fait parfois tourner les talons. Je veux bien être plus explicite, ou tacher de l’être.

                        L’’auteur nous dit :

                        « Le véritable « pourquoi » du massacre de Charlie Hebdo étant resté sans réponse, un coupable – de toute évidence, faux – a été trouvé, ce qui a déclenché une discussion nationale complètement débile dans les médias U.S. pour savoir si l’Islam était « intrinsèquement » violent »

                        Voilà une affirmation déjà totalement fausse. 

                        Et d’ailleurs j’aurais bien voulu avoir le nom du coupable en question !....


                        L’auteur va t’il chercher ses sources dans « le sun »...

                        Moi je lis le monde, beaucoup plus prudent, mais mais même si vous regardiez la 2, qui n’est pas la panthéon de la culture et de l’information, les journalistes d’emblée avançaient avec une prudence de sioux, tétanisés par la peur de dire un impair, de créer un amalgame. C’était le mot d’ordre : Surtout ne pas jeter de l’huile sur le feu, ne pas créer d’amalgame. Tous les médias ont bien fait de la pédagogie dans ce sens, jusqu’au président. Si tout le monde a été horrifié, on a tout de suite compris que ca serait compliqué, et que les imbéciles qui avaient commis cette boucherie avaient été manipulés. Par qui, et dans quelle contexte, ça s’était une autre paire de manche....Rien n’explique d’emblée les propos ahurissant de l’auteur de ces lignes.


                        -S’il faut revenir sur les raisons supposées, pas une seule évidemment, tout le monde les connait : Un savant patchwork basé sur l’acculturation de banlieusards récupérés par des fanatiques, leur instrumentalisation. Le tout sur une crise identitaire construite sur les décombres de la colonisation, d’un occident fantasmé ne produisant pas les promesses qu’une frange de la population s’était cru autorisé d’attendre, sur fond de crise économique qui dure, au point de se caricaturer vers un nouveau choix de société, celui des un pour cent contre les 99 autres. Le tout dans une contexte politique où les dérives mafieuses de soudards ( al quaida et autres génériques) se sont emparés du prétexte religieux, comme ils l’auraient fait du politique dans un autre temps.....

                        Les prosélytes ont eu le jeu facile : Il suffisait de labourer un peu plus le sillon victimaire, sur fond de vrais problèmes dans lesquels la France n’a rien à voir ou si peu, et qui sont plus en rapport avec l’autorité américaine qui laisse pourrir : Je parle du problème palestinien que tout le monde a sur les lèvres, et qui c’est vrai est scandaleux. 

                         

                        J’adhère totalement par contre aux paragraphes suivants, présentant les causes de la radicalisation d’un certain islam, propulsé par les monarchies du golf, et la responsabilité des américains dans les causes de cette barbarie faisant tache d’huile. ( C’est dans ce sens que cet article est manipulateur, car il inclue des éléments d’analyse juste, pour y joindre des raccourcis simplificateurs, et des vues prenant faits et causes pour ceux contre lesquels il prétendait s’opposer dans un premier temps)

                         

                        Car je lis :

                        « La discrimination à laquelle les musulmans français sont confrontés a considérablement augmenté au fil des années ; l’exemple le plus notoire, abondamment relayé dans le débat politique et médiatique, ayant été l’interdiction prononcée en 2010 de se « couvrir le visage », une mesure expressément dirigée contre le port du voile par les femmes musulmanes. »

                         

                        Voilà un tête à queue sur la voie express étonnant. Un sophisme de première bourre.

                         

                        Comment peut on s’opposer à des radicaux, et reprocher à la France qu’elle s’oppose à leurs pratiques. Car le voile islamique, moi qui est beaucoup voyagé dans les pays arabes et du moyen orient dans les années 70, je ne savais guère ce que c’était. La Turquie était laïque, l’iran. etait un pays ouvert, quoique à double visage, mais dans les villes en tous cas les femmes allaient librement. Des bourgeoises me direz vous ;……L’Afghanistan que j’ai parcouru en long et en large lui avait déjà ce visage moyennageux que l’auteur regrette de ne pas voir s’imposer maintenant en France. Ca ne s’est pas arrangé depuis……

                         

                        Quelle imposture !

                        « Aujourd’hui, il est encore en Afghanistan une forme de vie indigène, qui se manifeste dans les coutumes quotidiennes, dans les traditions, et dans des vertus très simples, très séduisantes pour les européens que nous sommes. Dans ce pays si singulier et si beau, pris entre l’union soviétique et les indes, le processus de modernisation sera t’il tragique ? Ou bien aura t’on amassé force et expérience, pour le faire profiter des conquêtes occidentales en lui évitant leurs inconvénients. »

                        Ces lignes prémonitoires datent de 1934. Elles sont celles d’une jeune femme de 26 ans, Annemarie Schwarzenbach, archéologue, journaliste, romancière, écrivain, photographe ; femme libre et engagée, si ces mots ont un sens, pour illustrer cette vie trop courte, qui fut celle d’un combat contre elle-même, sa famille, sa toxicomanie, et une dépression latente.

                        Elle fait ce voyage en afghanistan en voiture, en 34, avec son amie, Ella Maillard, autre écrivain et femme libre. Je doute qu’à l’heure actuelle un tel voyage soit encore possible, sans que même son idée fasse ricaner…..

                        Bon, faut il commenter encore cette prêche insipide, qui monte du moderato au vivace, comme justement dans les discours d’Hitler, partant de bases réelles, pour partir en vrille ensuite, dans un discours paranoïaque.

                        Je lis encore

                        « …..Le fait que les gens clament leur solidarité avec Charlie Hebdo, journal qui a produit quelques-unes des caricatures les plus racistes et incendiaires contre les musulmans, les Arabes et les Africains du Nord, est un signe clair de la déchéance politique dans laquelle la France est tombée. Cela a participé à la culture de la haine, et s’est traduit par des attaques antimusulmanes après le massacre à Charlie Hebdo. C’est exactement cette dynamique, cette politique du bouc émissaire qui a conduit à la persécution raciste des juifs par Hitler……

                        Voilà donc le final, le feu d’artifice, la conclusion de ce fameux montage avançant au début à pas de loup….Les âmes faibles se laisseront berner.

                        Voilà bien copié collé le discours d’un imam de banlieue !



                        Ce type fournit l’essence, les allumettes, et la cible……Moi ça me fait gerber


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 janvier 2015 19:18

                        velosolex
                        Vous devriez vous culturer un peu sur ceux qui financent « les terroristes »...
                        Manque de bol, ceux qui crient « à la guerre contre le terrorisme », sont ceux qui le fabriquent.
                        Pour réaliser leur projet de balkanisation de tout le Moyen Orient


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 janvier 2015 09:43

                        l’un n’empêche pas l’autre Fifille, ceux qui crient à la guerre contre le terrorisme sont ceux qui le soutiennent, certes, mais ils ne l’ont pas inventé à 100%


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 janvier 2015 10:56

                        Olivier Perriet,
                        Le wahhabisme est pur jus saoudien. C’est la tendance la plus rétrograde de l’ Islam.
                        Ce sont les Saoudiens qui l’ont répandu, à coups de millions de dollars et qui ont financé Al-Qaïda, pour les besoins des USA en Afghanistan. C’est Hillary Clinton qui l’explique dans une déposition.


                        Quand les USA sont passés de l’ Afghanistan au Moyen Orient, il y eu un virage dans Al-Qaïda.
                        Ils tuaient des Russes, ils se sont mis à tuer des musulmans. 80% des victimes du terrorisme sont musulmans.

                        Il faut un peu de temps pour regarder cette vidéo, mais je trouve que cela en vaut la peine,
                        c’est un ancien cadre d’ Al-Qaïda & d’ EEIL qui explique qui fait quoi ? qui finance qui ? et dans quel but ? En plus la journaliste libanaise devrait en faire craquer plus d’un. C’est Nabila, mais avec un cerveau.

                      • Armelle Armelle 21 janvier 2015 11:31

                        VELOSOLEX,

                        OUI, je l’ai lu en entier !!! (nous voilà de retour à la maternelle, mais si mdame jl’ai lu mdame !) !!!
                        En revanche, vous m’inquiétez car vous ne semblez pas avoir compris mon propos d’une dizaine de mots seulement., 
                        Je ne vous parle pas du « contenu » de ce papier, qui n’engage que l’auteur d’ailleurs ! Je vous parle de VOTRE réaction, vous expliquant que, quand on se permet de dire que son papier est de la merde et qu’un amas d’aberration, la moindre des choses est d’argumenter, c’est tout !!! Vous êtes QUI vous pour vous permettre d’avancer de telles critiques en vous dédouanant de tout argumentaire ? Vous êtes le messie ?
                        Les échanges avec vous doivent se révéler difficile si au départ vous ne comprenez pas ce qu’on vous dit. Moi je pense que vous êtes un peu trop axé sur votre personne, convaincu aveuglément de ce que vous pensez et transformant vos pensées en vérités.
                        Votre deuxième essai est bcp mieux en revanche, on sera ou pas, en accord avec ce que vous écrivez mais au moins cette fois je respecte car c’est votre avis. C’est le choix de chacun que d’adopter la version officielle, celle qui à travers cette adhésion au pathétique«   »JE SUIS CHARLIE« , impose indirectement la thèse d’une attaque contre la liberté d’expression. Ce n’est pas mon avis, ni celui de MILLIONS de français. Vous imaginez notre »GROS MOU président« , annoncer en conférence de presse que ces attentats sont les conséquences de nos guerres incessantes depuis 20 ans dans ces pays d’islam, là où nos troupes ont massacré femmes, enfants et vieillards parce que nous sommes, depuis le plan Marsharll, à genou devant l’oncle Sam ? Ces terroristes que l’on a armé d’ailleurs) nous promettent des représailles sanglantes depuis bien longtemps...
                        D’innombrable français dont je fais partie, pensent que la liberté d’expression n’a absolument rien à voir avec cette sauvagerie, et ce postulat change alors toute la physionomie de l’affaire et pose question sur tout ce qu’on nous »raconte"...
                        Ces terroristes ont attaqué ce qu’ils déteste en France ; la presse satirique qui ridiculise leur religion, la communauté juive, et l’ordre. Et l’ordre c’est l’autorité, et l’autorité c’est celle qui massacre dans les pays d’islam depuis des années...


                      • eric 20 janvier 2015 14:21

                        Un article profondément islamophobe.

                        Il repose sur l’hypothèse que l’Amérique n’aurait jamais réussi à manipuler le monde communiste, aurait eu beaucoup de mal a contrôler l’Amérique du sud, a commencer par le minuscule Cuba, le plus encore petit Nicaragua, mais qu’en revanche, le milliard de musulmans auraient été tellement bêtes et impuissant qu’ils se seraient mis en gros pieds et poings liés entre les mais des impérialistes, ballotés au gré de leurs manipulation.

                        Il affirme contre toute évidence que l’ensemble des musulmans français auraient été choqué à tel point par la couverture de Charlie à l’époque qu’il aurait mieux valu l’interdire. Comme si l’essentiel des musulmans en France n’était pas d’abord parfaitement conscients des habitudes de la société française, et parfaitement indifférent à la danseuse des caricaturistes de toutes les presses de gauche.

                        Cabu, Wolinski and co, c’est le Canard, l’Huma, le Monde et l’observateur et Libé.. Et vu les quelques dizaines de milliers d’exemplaires tirés par Charlie, il y a peu de chance que celui-ci les ait fait vivre.
                        Je reconnait une certaine modération à concéder que ces titres ne sont pas d’extrême droite.

                        Car lors des manifs Anti Charlie, on a trouvé quoi, quelques poignées de gens avec peut être autant d’anti islamophobes que de musulmans ?

                        Et cela se termine en beauté par de « l’ouvrièrophobie » en faisant mine de croire que les ouvriers français sont assez primaires pour croire que leur collègue de travail qu’ils fréquentent au quotidien est un terroriste potentiel...grâce à la préférence nationale et au recrutement par concours même pour les tâches les plus modestes et manuelles, les « ouvriers musulmans » sont comme du reste les « ouvriers » en général, surtout dans le secteur privé. Ils habitent encore un peu dans les mêmes quartier, et l’exogamie qui reste majoritaire, des musulmans en France se passe avec leurs gosses.

                        Vous feriez mieux d’aller raconter tous cela aux je suis Charlie qui ont l’air de se répéter en boucle leurs hypothèse sur ce qu’est ou pas l’islam pour se rassurer eux mêmes...http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/tous-les-charlies-au-club-med-ou-162314?debut_forums=0#forum4220135


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 janvier 2015 10:14

                          C’est la technique de l’infantilisatation/irresponsabilité :
                          « ils sont manipulés/victimes/inconscients => responsables de rien, comme des gosses »


                        • eric 21 janvier 2015 15:54

                          Oui, mais plus subtilement, l’auteur explique et justifie aussi sa propre impuissance...En ce sens, il est islamophobe et ouvrièrophobe, mais il est aussi luimêmeauphobe. Au fond ce qui lui permet quand même de conserver son mépris pour les deux première catégories, c’est que lui, il le sait, « il a conscience »....que rien dans ses paroles ou ses actes n’apporte rien au reste du monde mais qu’heureusement, c’est la faute des américains...


                        • Garance 20 janvier 2015 14:29

                          «  L’auteur » 


                          «   En France, pays où les Arabes et les Nord-Africains sont particulièrement visés par les attaques de l’extrême droite contre les immigrés » 

                          Faux

                          La Droite, la vraie, pas celle qui est plus socialiste que le PS , ne vise pas « particulièrement » par des « attaques » les immigrés maghrébins

                          En France il n’y à pas d’Extrême-Droite ; son dernier représentant au pouvoir est mort : il s’appelait François Mitterrand cagoulard de la première heure dont les socialistes avec les communistes on fait un président de la République française

                          La Droite donc ; dénonce l’immigration incontrôlée qui voit arriver par année des centaines de milliers de personnes dans C’Pays à 10 millions d’inactifs ( chômeurs , chômeurs en fin de droits...ect...)

                          Elle dénonce , par voie de conséquence , que les prisons soient remplies à 70 % d’une population exogène , malgré une politique judiciaire des plus permissives, voir laxiste de ce gouvernement pourri dont on a vu les effets il y a peu

                          Coulibali condamné à une peine de 5 ans de prison sort au bout de 2 : à l’heure de son forfait il aurait du être en prison finir les 2 ans et demi qu’il lui restaient à faire

                          Elle dénonce aussi le fait que de dire « Je suis français » est passible de poursuites pour racisme aggravé

                          C’est pourquoi , entre d’autres raisons plus évidentes les une que les autres , que la Droite (la vraie) a le vent en poupe dans C’Pays

                          Ce qui sera démontré sous peu smiley



                          • Rmanal 20 janvier 2015 15:14

                            « En France il n’y à pas d’Extrême-Droite » : FAUX : il y a vous et vos élucubrations de fanatisés



                          • Croa Croa 21 janvier 2015 00:25

                            « En France il n’y à pas d’Extrême-Droite »
                            FAUX : Elle est au pouvoir ! (Masquée, certes.) 


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 janvier 2015 06:51

                            Croa,
                            Effectivement, on se demande ce qui différencie désormais l’extrême-droite, de la politique néo-conservatrice américaine du Gouvernement ?
                            « La coterie des va-t-en guerre à Washington ».


                            « Le FN : La France doit participer à la destruction de l’ Etat Islamique ».
                            C’est ce que fait Hollande.

                          • LoveArt 21 janvier 2015 17:42

                            LOL !


                            Pour l’instant, Hollande participe à l"éclatement du FN. Comment ?

                            En surfant sur un évènement cataclysmique, Hollande se construit l’image d’un chef, un furhrer en allemand, et contraint tous les nationalistes à le suivre.

                            Par une politique ultra-droitière, alimenter par le terrorisme, Hollande espère bien se faire réélire en 2017, tout comme Bush puis Obama le firent en créant de fausses affaires de terrorisme, en arrêtant des milliers de personne pour faire vivre l’idée que le danger est réel et que sans le chef, les veaux sont foutus. Votez pour votre chef et vous serez protégés !

                            C’est pourquoi, nous assisterons à d’autres instrumentalisations du terrorisme, à des arrestations continuelles sans raison, la nouvelle loi sur l’apologie du terrorisme participe de cette politique, afin d’alimenter les peurs, source du soutien à Hollande.

                            Il s’agit pour Hollande de maintenir la pression terroriste jusqu’en 2017.

                            Hollande et son parti national socialiste opère le même modus operandi que les néocons etatsuniens

                            Opération : Fait moi peur Charlie ! 

                            Et c’est en toute logique que des libertaires, des communistes, souvent les deux à la fois,ont été liquidés pour mener une politique raciste, anti-ouvrière et impérialiste ?

                            Leur mort sert la politique terroriste de Hollande. Placer les Francais sous la terreur, une fois terroriser les conduire à terroriser les musulmans de Syrie, d’Irak, de France.


                            Il n’est pas dit que le FN n’entrave pas la politique de Barbouze terroriste de Hollande ! Ils ont parfaitement compris ce qui s’est passé, je pense qu’ils sont en train de réunir certains éléménts pour contraindre Hollande à la démission.

                            Tout comme d’autres avaient contraint Benoit a démissionné en raison de ses casseroles pédophiles.



                          • Croa Croa 21 janvier 2015 22:59

                            Le parti de Hollande n’est ni socialiste ni nationaliste, juste fasciste dans la forme. (Sinon le reste est bien vrai !)


                          • Jimmy 20 janvier 2015 15:13

                            attendez, il y a quand même du bon dans cet article, notamment dans sa dénonciation de la presse qui ne s’interroge pas sur les raisons profondes des événements
                            la non intégration des populations immigrées est une chose, mais son instrumentalisation par la presse et le pouvoir pour nous faire oublier la question sociale reste une réalité
                            il est agaçant de voir des femmes voilées dans la rue mais là encore, la presse et le pouvoir utilisent cette réalité pour nous monter, nous pauvres contre les immigrés, autres pauvres, pendant que eux, l’élite (journalistes, banquiers, patrons, politiques) s’engraissent
                            il faut, certes, mettre un frein à l’immigration mais ne pas oublier qui sont ceux qui l’instrumentalisent, c’est à dire la favorisent, en profitent et nous oppriment collectivement


                            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 20 janvier 2015 15:13

                              J’AI EXPLIQUÉ :

                              Pourquoi ?
                              Comment ?
                              Et la suite ...

                              Dans mes articles qui qui restent prisonniers de la « modération » !

                              Quand vous dites « échec médiatique », tout dépend de quel côté vous regardez !


                              • Tillia Tillia 20 janvier 2015 15:49

                                Hé bien Calimero postez donc un de vos articles ici en guise de réponse, celui qui explique le mieux 

                                Pourquoi ?
                                Comment ? 
                                Et la suite ...


                              • morice morice 20 janvier 2015 15:17
                                « Le spectaculaire échec médiatique à propos de Charlie Hebdo »

                                précisez en titre « aux USA » car ici c’est bien l’inverse, et votre titre devient par conséquent incompréhensible !

                                • egos 20 janvier 2015 21:06

                                  Les articles de Tarik Ali et de Beck O’Maley, CPunch, apportent un éclairage complémentaire et distancé des évènements de janvier 2015, rapportés à un contexte géographique élargi et une perspective historique, 


                                  ou les empreintes culturelles, morales et politiques se font néanmoins ressentir se croisant en certains points (malgré des objectifs et analyse strictement opposés) avec les prises de distance des autorités US qui constituent, outre des gage apporté à leurs alliés pétromonarques, combattants barbouzes salafistes et autres officines une forme , bien comprise, d’adresse au gvt national

                                  pour l’essentiel retenons qu’à l’aune de leurs valeurs, les éléments constitutifs de la presse us affichent des réactions oscillent entre rejet de l’esprit CH (offense aux religion, vulgarité ) et, pour la branche alternative dénonciation de thèses racistes, appartenance au système ainsi que la formation, sous couvert de liberté d’expression, d’un agrégat réactionnaire sur une toile de fond xénophobe, à l’échelle européenne

                                  réplique continentale selon nous, de la configuration imaginée et mise en œuvre par le mouvement néo-con.

                                  La position de Hollande ne parait pas tenable, pas plus qu’elle ne serait soluble avec les moyens dont il dispose et le soutien ou composition ambigu de la marée humaine rassemblée iamnche à Paris et en province.

                                  La question posée, il y encore qqs jours, puiat se résumer en un seul mot : Quand ?

                                  A quel moment Hollande cèderait il aux injonctions a peine voilées venues d’outre-atlantique ?

                                  La réponse nous est donnée ce jour par manuel Walls (géthoîsation etc selon les termes développés par Fox News en marge des thèmes retenus par la presse nationale) 
                                  virage sur l’aile (la presse en écho) qui laisse augurer de la part de Hollande des figures périlleuses de grand écart, Obama, lui, s’étant refusé à cet exercice.

                                  Crash en vue lorsque le cocktail chômage, paupérisation, inégalités, réclusion et tensions communautaires aura atteint son flash-point ;

                                  L’année ne fait que commencer ...





                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 janvier 2015 21:40

                                    egos,
                                    Hollande a répondu présent : le Charles De Gaulle est parti pour aller bombarder Assad, le Hezbollah, et les Kurdes du PKK...
                                    Sinon, quoi d’autre ?
                                    Puisque Hollande arme les rebelles syriens, il ne va pas leur tirer dessus....

                                    La Coalition ne tire pas sur le Califat, depuis de début de l’intervention, le Califat occupe 3 ou 4 fois plus de territoires... , ou alors, la plus grande armée du monde est nulle ?
                                    Par 3 fois, ils leur ont largué des armes, en disant qu’elles ne sont pas tombées au bon endroit...
                                    Quels maladroits !


                                    Ils bombardent :
                                    - Les installations pétrolières syriennes, pour les rendre inutilisables.

                                    - L’armée syrienne, évidemment. Hollande a bien regretté que ce ne fut fait l’an dernier.

                                    - Les Kurdes du PKK, hostiles au plan prévu pour eux.

                                    - Le Hezbollah qui soutient Assad en Syrie ou en Irak.

                                    - Et les combattants Iraniens, qui soutiennent aussi Assad, quand ils en trouvent.

                                    « 6 membres du Hezbollah viennent d’être tués par Israël » . Ils les ont tués avec des drones.


                                    Un double jeu qui ne peut se faire que grâce aux médias qui nous mentent.
                                    « Les sponsors occidentaux du terrorisme »

                                    • egos 21 janvier 2015 00:00

                                      Fifi Brind_acier


                                      sinon quoi d’autre, à peu près le même déroulement des la présence des grandes puissances occidentales au Moyen Orient, la rivalité de l’Angleterre, de la France et de la Russie pour le contrôle de ces régions,

                                      début des opération 1840

                                      les mêmes méthodes : occupation militaires, répressions sanglantes de toute tentative d’émancipation démocratique, découpage d’états sur mesure selon des critères ethniques et religieux, confinement des populations dans un cadre moyen-âgeux, mise en place dune administration Française constituée pour la majorité d’affairistes dénués de scrupules, recours à des mercenaires du bassin méditerranéens , bombardement de population civiles, instauration d’u régime de non-droit aide politiques d’intimidation fondées sur la terreur ...

                                      une politique d’asservissement colonial conduite en France, patrie ses droits de l’homme *, avec le soutien du Cartel des Gauches et la complicité du Front Populaire. sous le sceau d’accords secrets (Syles-picot, Balfour)

                                      aux enjeux prévalant durant la seconde partie du IXX ème siècle, début XXéme (contrôle de routes commerciales, établissement de comptoirs, rivalités intra-puissances) s’est substitué celui de l’appropriation des ressources pétrolières , domaine hautement plus détonnant ,lors de la « cession » de ces régions aux USA par l’Angleterre pour cause de dettes de guerre et l’amorce de son déclin économique relatif, situation qui affecta légalement a France mais de façon moins visible.


                                      la crédibilité des media n’apparait pas être un critère essentiel à nos dirigeants, du moins à la marge,
                                      il semblerait que le rôle imparti à ces organes de conditionnement se limite à susciter l’adhésion par la société à des mensonges gradués et acceptables .

                                      les populations des ces régions et assimilées seraient donc tenus pour responsables des dérives extrémistes d’une minorité d’entre eux, d’un modèle civilisationnel arriéré (ce qui reste à prouver, 
                                      il est probablement difficile d’imaginer, pour un JeSuisCharlie que tous les musulmans ne soient pas polygames ou ne battent leurs femmes entre deux séances de lapidation, d’égorgement ou la préparation d’attentats) d’une condition économique et sociale sciemment produite par nos sociétés , et coupables des atrocités, campagnes guerrières assortis de massacres civils dont il sont victimes.

                                      demeurent qqs évidences et questions en suspens :

                                      - la relative neutralité de EI à l’égard d’Israel

                                      - l’implication à terme de la future 1ère économie mondiale 



                                      merci pour les liens

                                      * formule qui suscite le sourire chez nos amis anglais et parfois la sidération de qqs observateurs de l’histoire nationale

                                    • agent ananas agent ananas 21 janvier 2015 09:43

                                      Fifi

                                      Ils sont maladroits parce qu’ils combattent des fantômes ?
                                      Regardez ce que j’ai trouvé dans les archives du New York Times (2007),


                                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 janvier 2015 11:01

                                      Merci pour le lien !


                                    • Attilax Attilax 20 janvier 2015 22:45

                                      Contrairement à la plupart des pays, en France, la religion est globalement perçue comme une idéologie, et en tant que telle, elle est critiquable, moquable, discutable. C’est une différence majeure entre nous et les US, où dieu est au contraire gravé dans leur constitution (ainsi que sur leurs billets de banque) et où le président prête serment sur la Bible. Si on ne peut plus rire des religions chez nous, alors on les re-sacralise, et automatiquement on rétablit le délit de blasphème. Doit-on abdiquer cette irrévérence quasi unique au nom du respect de la foi d’autrui ? Je crois personnellement que ce serait une grave erreur et qu’on doit assumer notre histoire révolutionnaire, régicide et laïque. Je n’ai pas envie qu’on me dise à quoi j’ai le droit de rire ou pas, à quoi j’ai le droit de croire ou pas. L’athéisme est illégal dans nombre de pays qui exigent qu’on « respecte leur foi ». Cherchez l’erreur...


                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 janvier 2015 07:06

                                        Attilax
                                        Toute liberté s’arrête où commence la liberté des autres.


                                        Les Français ont l’habitude des caricatures, certes, mais cela devient de l’irresponsabilité quand cela facilite les plans de guerres et de balkanisation de tout le Moyen Orient.

                                        Vous pleurez les morts des attentats de Paris, vous avez raison, mais vous seriez plus crédible si vous en aviez fait autant pour les morts d’Afghanistan, d’Irak, de Libye, de Syrie, de Gaza ou du Donbass...

                                        Les plaintes sélectives ne font que mettre en évidence que les victimes des guerres de l’ OTAN vous indiffèrent.

                                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 janvier 2015 09:49

                                        « Toute liberté s’arrête où commence la liberté des autres. »

                                        je n’ai pas spécialement l’impression que les religions se censurent pour ne pas dire tout le bien qu’elles pensent de ceux qui ne sont pas leurs adeptes, mécréants, infidèles, athés, amoraux, décadent, etc...

                                        Cet argument est donc complètement nul


                                      • Attilax Attilax 24 janvier 2015 13:07

                                        @ Fifi,

                                        En quoi le fait d’avoir le droit de se moquer constitue—il un frein à la liberté des autres ? Il me semble que ça touche plus à l’orgueil, non ? « Tu te moques de ma religion, de ma politique, de ma culture, donc j’ai le droit de te tuer » ? Ben pardon, mais je ne suis pas d’accord du tout.
                                        Si vous n’êtes pas capable de faire la différence entre les conséquences liberticides d’un dessin moqueur (qui certes, ne fait pas plaisir) et d’une balle de kalash tirée au nom de l’orgueil et de Dieu, je ne peux rien pour vous... C’est quand même révélateur de voir que les premiers à déguster sous toutes les dictatures, ce sont toujours les humoristes.


                                      • franc 21 janvier 2015 00:33

                                        Article de sophiste car il ya du vrai et du faux mélangés ,la 1ère moitié est tout à fait vraie décrivant la raison de la montée d l’islamisme radical de type wahhabite , la 2è partie est fausse en faisant des musulmans et des arabes des pauvres victimes du racisme des français et de Charlie hebdo 


                                        • elpepe elpepe 21 janvier 2015 02:47


                                          @L’AUTEUR

                                          Du sophisme a l’état pur, comment peut-on justifier un tel massacre ?

                                          De plus l’immigration a et continue de grandement profiter de la France, je vis au Canada et je peux vous dire que les conditions pour les immigrants sont draconiennes, la France est une exception a l’échelle mondiale.
                                          Aussi l’article oublie sciemment le Pakistan, et l’Iran comme pays appliquant la Charia,

                                          Les Chrétiens se font massacres dans tous les pays musulmans sans exception
                                          http://www.commdiginews.com/world-news/why-is-christian-persecution-in-the-middle-east-under-reported-12822/#XU64gF2RmCV6Wltc.01

                                          En Turquie il a tjrs été et reste impossible d’accéder a un poste a responsabilité sans être Musulman et la Turquie est le pays Musulman le plus avance en matière de laïcité.
                                          Ceci dit les musulmans sont bienvenus en France s’ils respectent nos lois et règles affairant a la laïcité, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui.
                                          Si tu es immigrant, et les us et coutumes de ton pays d’accueil t’impose de marcher sur la tête, libre a toi de reprendre ta valise ...


                                          • njama njama 21 janvier 2015 09:13

                                            @ elpepe
                                            il y avait environ 1 millions de chrétiens en Irak en 2003 avant la guerre conduite par les USA pour renverser Saddam Hussein.
                                            Souvenez-vous au passage des mensonges qui ont justifiés ces expéditions militaires, guerre du Golfe 1990, et guerre de 2003

                                            Depuis, c’est le chaos là-bas, et aujourd’hui il en resterait 400 000 environ
                                            Ce ne sont pas les musulmans qui ont fait fuir des chrétiens qui étaient là depuis 20 siècles, c’est la guerre qui les fait fuir ..., comme le conflit en Syrie produit des réfugiés. 
                                            Arrêtez de nous sortir ce mantra de la propagande que les Chrétiens se font massacrés dans tous les pays musulmans sans exception. Les Croisades c’était au Moyen-Âge
                                            La construction de la menace « islamiste »
                                            Ingénierie de l’islamophobie


                                          • njama njama 21 janvier 2015 09:18

                                            La Chrétienté, fille authentique de Bilad el Cham *

                                            En rappelant le riche héritage culturel et les traditions de tolérance religieuse de son pays, l’intellectuelle syrienne Nadia Khost montre que la guerre qui est en train de ravager la Syrie n’est pas une guerre confessionnelle mais une utilisation de mercenaires fanatiques par Israël, l’Occident et ses alliés du Golfe pour démembrer un pays qui leur résiste.
                                            [...........]
                                            (*) Bilad el Cham, désigne la région qui couvre le territoire des États actuels de Syrie y compris Alexandrette, (la partie annexée par la Turquie), de Jordanie, du Liban, de la Palestine occupée et d’une partie de l’Irak. Durant la plus grande partie de l’histoire du Moyen-Orient, le Bilad el-Cham a été un ensemble homogène culturellement et économiquement.

                                            http://www.silviacattori.net/article4545.html


                                          • elpepe elpepe 21 janvier 2015 13:27

                                            @njama
                                            Tous les articles ou blogs auxquels vous vous référerez sont totalement hors sujet,
                                            En ce qui concerne Bilad et Charn cela prouve en effet que l’islam se radicalise et dans tous les pays du moyen orient ainsi que l’Afrique, merci de témoigner
                                            Maintenant vous pouvez toujours essayer de prouver que le Coran est un texte plein d’amour, de compassion, de pardon et tolérance, en effet les Chrétiens se savent pas lire.
                                            Aussi vous dites que les chrétiens se sont déportés eux mêmes, oui évidemment ceux qui restaient, étaient massacres par les GI americains et ONU, c’est bien connu ...
                                            Maintenant en effet il est prouve que ces mercenaires dont vous parlez, sont aussi constitues de Musulmans qui se radicalisent en France et ils sont des milliers ...


                                          • njama njama 21 janvier 2015 15:20


                                            une déportation suppose une organisation logistique ... ce qui est vraiment la caractéristique primordiale qui distingue une déportation !d’un exode, et, de plus on ne se déporte pas soi-même !
                                            dans tous les conflits les civils fuient les zones de combats ... rien à voir avec des déportations
                                             les djihadistes fous, takfiris, wahhabites d’al qaeda, du front al nosra, de l’EI, tuent ceux qui s’opposent à eux ... indifféremment de leurs convictions religieuses, ils pratiquent la terreur pour être obéis c’est tout ...
                                            et l’occident les encourage, les arme, les finance avec leurs amis qataris, du Golfe, de l’Arabie Saoudite, et l’entité sioniste
                                            les chrétiens d’orient sont d’abord victimes de ces gens-là
                                             
                                            vous sombrez dans la martyrologie ...
                                            les chrétiens d’orient n’ont pas besoin de vous, bien au contraire !

                                            Lettre ouverte des Chrétiens arabes du Machrek à Sa Sainteté le Pape
                                            Par Hayat al Huwik Atia

                                            "Nous l’Orient arabe chrétien nous ne voulons pas de ce néo christianisme judéo-chrétien et nous refusons que l’Occident chrétien utilise  l’influence spirituelle occidentale des églises, catholiques et protestants pour implanter en Orient et particulièrement dans le monde arabo chrétien l’idée ou l’influence de judaïsation« .

                                             »Notre religion et notre spiritualité nous ne la recevons donc de personne ni d’aucune puissance si ce n’est de notre terre arabe et de son histoire. Nul ne peut générer une rupture dans notre personnalité ni une rupture avec notre terre et notre conscience arabe. Aucune révolution dans notre région ne peut opérer les mutations attendues par l’Occident car la révolution fomentée ne peut apporter les révisions et les réformes qui modifient radicalement notre identité, notre conscience et notre foi qui ne peuvent venir que de notre propre volonté et des défis à relever. « 

                                             »En conséquence Votre Sainteté, sachez que nous - Arabes chrétiens - nous ne sommes une minorité en aucune façon, tout simplement parce que nous étions des Arabes chrétiens avant l’Islam, et que nous sommes toujours des Arabes chrétiens après l’Islam. Nous n’avons besoin d’aucun protectorat occidental. La seule protection que nous cherchons est comment nous protéger du plan occidental qui vise à nous déraciner de nos terres et à nous envoyer mendier notre pain et notre dignité sur les trottoirs de l’Occident. Nous refusons d’être un instrument de subversion et de coercition contre le monde arabe que vous soumettez continuellement à la pression et au chantage. Au meilleur des cas, contre nos pays, vous nous proposez d’être des migrants dans vos pays.« 

                                             »Je sais, bien que ce que je dis ne soit pas clair pour tous les chrétiens. Cent ans de discours sur les chrétiens comme minorités dans le monde arabe, cent ans d’ignorance dans lesquels ont été confinés les musulmans et les chrétiens, cent ans de montage de conflit entre les communautés laissent des traces. Il s’agit de pousser les communautés arabes à la rupture et à la haine ou à la suspicion dans des états arabes qui ont perdu, du fait colonial, la notion des droits des citoyens et qui ont été manipulés à promouvoir de pseudo droits pour chaque différents groupes."

                                            "Toutes ces manœuvres donnent la preuve de la volonté occidentale à intimider les peuples arabes, à les diviser et à susciter dans la communauté chrétienne la vocation d’une minorité qui doit  nécessairement solliciter l’aide étrangère contre la communauté musulmane. Ce travail de sape finit fatalement par trouver un écho au sein des ignorants du monde arabe même si dans ces ignorants on trouve des gens instruits à qui il manque la logique des faits ou la probité morale pour voir les complots qui se trament contre leur nation. L’instruction seule ne suffit pas pour comprendre la stratégie de l’Occident à fomenter l’intolérance et les troubles dans le monde arabe."

                                            ...

                                            http://www.soueich.info/article-31810698.html


                                          • elpepe elpepe 21 janvier 2015 19:36

                                            il ne vous aurait pas échappé j’espere que je faisais de l’humour en ce qui concerne le mot déportation ???
                                            Sinon je suis Chrétien mais ne souscrit a aucune religion donc je n’ai aucune aspiration d’influencer, convertir quiconque contrairement aux Musulmans.
                                            Aussi il ne vous a pas échappé que la poignée de ’djihadistes fous’ qui sont seuls responsables du massacre des chrétiens, d’après vos dires, ne font que suivre les préceptes du Coran ?
                                            Sinon tout ce que vous dites sont un tissu de conneries incroyables, vous espérez que les Français soient assez crétins pour gober ça ???


                                          • njama njama 21 janvier 2015 21:33

                                            le massacre des chrétiens ...
                                            bon je vous laisse répéter en boucle votre refrain crétin
                                            bonne croisade ...


                                          • elpepe elpepe 22 janvier 2015 00:22


                                            Le dernier lien est un article écrit par Raymond Ibrahim, égyptien copte, il est pas de la CIA, ou reporter au Point, sinon :

                                            Le monde Chrétien a largement évolué depuis l’époque des croisades, il semblerait que dans la psyché musulmane la conquête du monde soit toujours d’actualité non ?
                                            Excusez du peu mais la civilisation judéo-chrétienne ont connu le protestantisme et le siècle des lumières qui a permis de s’extraire de tous l’obscurantisme que les religions avaient drainée, cote Islam tout reste a faire non ?
                                            Aussi comme je ne suis pas religieux mais Chrétien, je comprends que ce concept vous échappe complémentent, ne comptez pas sur moi pour les prochaines croisades.
                                            Aussi tout votre propos est totalement infondé, la persécution Chrétienne n’a pas attendu le DAESH et le wahhabisme pour sévir dans tous les pays musulmans, dixit les liens ci-dessous. (sachant qu’en 1900 approximativement 20% de la population du moyen orient était Chrétienne, aujourd’hui seulement 2%, vous n’avez aucun décence et respect pour tous ses gens extermines par vos frères musulmans ...)
                                            Aussi quand j’attaque le Coran qui est a la source de votre religion, vous n’avez aucun argument valable a m’opposer ?
                                            Bien a vous et sans haine, avec tout le respect que je vous dois, et je reste convaincu que nous avons le même Dieu, pour peu qu’il existe ...

                                            http://www.slate.fr/story/81499/chretiens-orient-lourd-tribu-revolutions-arabes
                                            http://pleinsfeux.org/le-massacre-des-chretiens/#.VMAzui68rN6
                                            http://www.raymondibrahim.com/muslim-persecution-of-christians/christians-most-persecuted-group-in-world-muslim-persecution-of-christians-february-2014/


                                          • dixneuf 21 janvier 2015 09:55

                                            Effectif sur certains territoires, le « grand remplacement » est en route. Il progresse : lisez les rubriques d’Etat-Civil,. Et aussi les Pages Jaune. : exemple, cherchez : ’Boucheries’ à Roubaix. Ne parlons pas des charcuteries, elles disparaissent partout*. Pas seulement pour ça. La « minorité visible » perd ses couleurs et devient blanche, les « souchiens » fuient.

                                            * dans son livre « Soumission » Houellebecq a oublié de dire que l’élevage et la consommation des porcs serait interdite par le président musulman. Et bien sûr les abattages autres que hallal.

                                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 janvier 2015 11:16

                                              19,
                                              Effectives sur certains territoires du Moyen Orient et d’ Afrique (voir la liste donnée au Général Wesley Clark« ), les guerres issues »du projet américano-israélien du Grand Moyen Orient« , provoquent des centaines de milliers de morts (1 million rien qu’en Irak).


                                              Et des vagues migratoires qui cherchent refuge où elles peuvent.  »Nombre record de réfugiés"

                                            • Allexandre 21 janvier 2015 17:02

                                              Vous êtes un pauvre type totalement névrosé et rongé par la haine. Attention, vous allez vous déclencher un cancer au cerveau !!


                                            • Tillia Tillia 21 janvier 2015 18:29

                                              @ la fifille en carton

                                              Vous aviez déjà appris tout le bottin et maintenant vous apprenez tout Internet.
                                              Quelle santé !

                                            • COVADONGA722 COVADONGA722 21 janvier 2015 21:44

                                              @ Allexandre 

                                              trés bien démontrez nous que c’est faux , que ce qu’il déclare est inexact donnez des contre exemples.
                                              Et évitez nous votre habituel réflexe pavlovien stalinien ; celui de psychiatriser votre interlocuteur .
                                              Moi par exemple je sais parfaitement qu’elle fonction vous remplissez ici ;
                                              c’est juste votre statut qui m’interroge : dhimiste veule intellectuellement ? dhimiste stipendié ?ou croyant en mission ?
                                               voyez moi je vous laisse une option actant votre intelligence et une actant votre honnêteté 

                                              asinus

                                            • smilodon smilodon 21 janvier 2015 21:42

                                              Moi qui ne fait que vivre depuis bientôt 58 ans, moi qui ai voté pour tel ou tel, moi qui ai fait tout et pas grand chose, pensé tout et son contraire, si je n’avais qu’une envie ce serait celle-ci : Pensez et faites donc tous ce que vous voulez pensez et faire !.... Ca vous va comme ça ???.. Et puis, bonne chance à tous, quand même !... Moi qui vire sur la dernière ligne droite après la course, je n’ai qu’une envie !.. Rejoindre mon stand !... Ma course est finie !... Continuez si vous voulez, ou si vous pouvez !... Pour moi, un dernier tour, et « hop » !... Mais tout va bien pour moi !... Plutôt pour vous que je m’inquiète !... Gentiment !... Adishatz.


                                              • Gérard Dahan Gérard Dahan 22 janvier 2015 10:39

                                                Quand je vois que l’auteur de l’article n’est pas un auteur mais un simple copieur/colleur (ses traductions sont pour le moins approximatives et son orthographe inacceptable pour un véritable traducteur).

                                                Quand je vois qui retransmet des discours plutôt spécifiques.


                                                Quand je vois qu’à l’évidence, il n’a jamais vraiment lu Charlie Hebdo.

                                                Quand je vois que ce qu’il copie/colle ce sont des discours valorisant :

                                                - Poutine, démocrate bien connu,

                                                - l’Ayatollah Khamenei, autre démocrate bien connu, guide suprême de la république islamique d’Iran,

                                                - Hassan Nasrallah, dirigeant et guide du Hezbollah, organisation classée terroriste par la plupart des pays occidentaux,

                                                - Quand je lis qu’il traite Norman Finkelstein, docteur en science politique controversé, de « scientifique » à l’image de ces fanatiques qui parlent du Coran comme d’une vérité scientifique...

                                                - Quand je comprends que son pseudo n’est qu’une référence à Rayed Hassan Nasrallah le démocrate...

                                                 

                                                Je me demande qui - à part lui-même ou ses amis qui pratiquent abondamment l’astroturfing sur Agoravox -  peuvent soutenir les thèses habilement modérées mais fondamentalement nauséabondes qui sont véhiculées par ce monsieur s’il s’agit d’une personne et non pas d’une mouvance.


                                                • njama njama 22 janvier 2015 13:08

                                                  Gérard Dayan,

                                                  le Hezbollah n’est pas une organisation terroriste
                                                  Vous êtes quelqu’un de très cultivé, et vous le savez très bien, le temps des milices est fini depuis longtemps ...
                                                  Si le Hezbollah était une organisation terroriste, pourquoi coopérerait-il si souvent avec l’armée libanaise ? et pourquoi aurait-il autant d’interlocuteurs politiques au Liban ?
                                                  Le récent classement de l’Europe en juillet 2013 du Hezbollah comme organisation terroriste, n’est qu’une cabale de l’Europe dans le jeu très trouble qu’elle joue dans ses soutiens à une coalition off-shore et aux agresseurs de la Syrie « qui font du bon boulot » qu’il dit Fabius !

                                                  Le Hezbollah est un parti politique incontournable au Liban, avec des députés élus, il est même en lien régulier avec le patriarche Béchara Raï ...
                                                  Si un parti politique pose problème au Liban, ce n’est certainement pas le Hezbollah
                                                  Le Hezbollah protège le Liban, il l’a fait avec bravoure face à la violente agression israélienne en juillet 2006, et plus récemment après plus de deux ans de conflit en Syrie il est intervenu pour interdire aux mercenaires djihadistes qui attaquent la Syrie de se servir du Liban comme base arrière. On aimerait tant que la Turquie d’Erdogan en fasse autant ça pourrait éteindre l’incendie ...
                                                  ...
                                                  et puis si vous n’êtes pas encore convaincu voyez comment les libanais lui rendent hommage, un public majoritairement chrétien
                                                  c’est à eux de trancher sur l’avenir politique de leur pays, pas aux occidentaux de le faire, ou de juger le Hezbollah. Hassan Nasrallah est une personnalité politique très respectée au Liban, ses discours sont toujours très mesurés, et très écoutés.

                                                  https://www.youtube.com/watch?v=CJgnxEfmoeU


                                                • njama njama 22 janvier 2015 13:39

                                                  désolé Gérard Dahan d’avoir écorché votre nom par maladresse
                                                  La France devrait peut-être faire un peu mieux attention à ses relations ! si elle veut vraiment lutter contre le terrorisme

                                                  LE QATAR TRAFIQUANT D’ARMES ET SPONSOR DE BOKO HARAM  !!! pris en flagrant délit par l’armée camerounaise
                                                  Situation au Cameroun
                                                  Hubert Etoundi, FACE A L’ACTUALITÉ, Skype : afriquemediatv (1’33)
                                                  https://www.youtube.com/watch?x-yt-ts=1421828030&x-yt-cl=84411374&v=KISYezIMEVo


                                                • Gérard Dahan Gérard Dahan 22 janvier 2015 14:30

                                                  @ Njama :
                                                  Merci de votre réponse mesurée et la faute de frappe n’était pas grave.
                                                  Je n’ai pas voulu rentrer dans le débat du jugement de "qui est terroriste et qui ne l’est pas ?
                                                  Je me suis contenté de reprendre les constats : le Hezbollah est de fait dans la liste des organisations terroristes de bons nombres de pays occidentaux.

                                                  Sur le fond maintenant, je ne doute pas qu’Hassan Nasrallah soit un nationaliste mais j’aurais tendance à préférer la position du mouvement HAMAL plus pacifique, plus consensuelle et plus ouverte au dialogue quand à la défense des positions des Libanais chiites.


                                                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 22 janvier 2015 10:40

                                                  Pas (seulement) l’échec médiatique : mais L’ÉCHEC DE LA FRANCE à cause de ses médias de la désinformation, !

                                                  http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=162546


                                                  • Marko Pauleau Marko Paulot 22 janvier 2015 22:09

                                                    On ne peut même plus parler des sourates anti-infidèles, mon topo sur le sujet est bloqué en modération !!! La DCRI hors des forums !


                                                    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 23 janvier 2015 00:47

                                                      Et vous hors d’ici !
                                                      Allez en Syrie, par exemple, y’a les mêmes que vous là-bas.
                                                      Pour une fois que les modérateurs font leur taf, on va pas s’en plaindre. smiley smiley smiley
                                                      Votre article m’a en effet donner envie de dégueuler. C’est vous qui fabriquez des terroristes avec votre inculture. Vous êtes un malade. Malheureusement, vous n’êtes pas seul. Mais rassurez-vous le fait que je vous désapprouve publiquement va faire se déverser une volée de votes favorables à votre torchon, car vos amis, nombreux ici faute de ménage citoyen, m’adorent... c’est un fan-club dont je ne suis pas peu fier, d’ailleurs.

                                                      A tous : Surveillez donc la publication prochaine de « Débattre du Coran c’est interdit en France », petit poème de Monsieur Marco Polo, destiné à régler le problème de l’extrémisme et à ramener la paix dans la société civile.

                                                      On devrait les enfermer ensemble, finalement, les fous de dieu et les fous d’allah. C’est les mêmes.


                                                    • JC83 23 janvier 2015 19:44

                                                      La première partie de l’article, qui explique l’évolution du fondamentalisme islamique, est pertinente... bien qu’elle ne fasse que rappeler ce que chacun sait déjà, ou du moins ce qui semble établi (ce qui n’est pas la même chose).
                                                      En revanche, il y a un contresens total sur le rôle et l’objectif des satires de Charlie Hebdo "journal qui a produit quelques-unes des caricatures les plus racistes et incendiaires contre les musulmans, les Arabes et les Africains du Nord [...] visant à blesser les musulmans en ridiculisant leur prophète Mahomet".
                                                      Quant à la suite, qui prétend qu’elles "sont extrêmement insultantes et devraient être considérées comme une incitation à la haine raciale en France, pays où les Arabes et les Nord-Africains sont particulièrement visés par les attaques de l’extrême droite contre les immigrés", c’est le pompon !
                                                      Mais le point Godwin est atteint avec la comparaison au Ku Klux Klan et la sentence : "Peut-être le racisme en France a-t-il dépassé celui des États-Unis" !
                                                      Bon sang, mais c’est bien sûr ! D’ailleurs, les foules qui ont défilé suite à l’attentat étaient composées d’abrutis hurlant leur haine et appelant au meurtre, on l’a bien vu à la télé... Ah non, ça, ce n’était pas en France.
                                                      Visiblement, Shamus Cooke n’est pas très au fait de la situation en France et projette dans son article des visions sur notre société qui ont 40 ans de retard.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès