• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les deux visages de Poutine

Les deux visages de Poutine

Selon qu'on regarde Arte ou d'autres sources d'information, Poutine peut apparaître soit comme un monstre, un dictateur qui oppresse son peuple, qui musèle l'information, (c'est la version d'Arte), ou bien comme un personnage essentiel au renouveau de la Russie, au bien-être de ses habitants, et que les Russes vénèrent. C'est la version de "Veteran today", qui est pourtant une source non pas russe mais américaine.

Veteran Today est une association d'anciens militaires américains de haut niveau qui se sont regroupés afin de faire circuler la vérité sur tous ces faits de la plus grandes importance qui nous sont cachés.

Je vous donne les deux versions, et vous pourrez vous faire une idée.

Je ne vous cache pas que cette version n'a pas ma préférence : Arte est particulièrement élogieux pour un personnage aussi falot (et pourri) que Bush, qui pourtant n'a pas inventé l'eau tiède. Le reportage contient une concentration de contre-vérités assez étonnante (mais Arte nous a habitué à cela, spécialement avec son "28 minutes" quotidien, qui est à l'information ce que la chicorée est au café et les topinambours aux pommes de terre.
 
2) Version Véteran today :
 
dimanche 28 janvier 2018
Ce que les agents du Nouvel Ordre Mondial ne vous diront pas sur Poutine et la Russie
Posez-vous cette question : Quelle est la dernière fois qu'un président américain a obtenu une cote d'approbation de 86% ? Et qui était ce président ? Donald Trump ? Barack Obama ? George W. Bush ? Bill Clinton ? George H. W. Bush ? Ronald Reagan ?
 
Savez-vous pourquoi les agents du New World Order et la superstructure Neocon détestent la Russie et ses dirigeants, en particulier Vladimir Poutine ? Savez-vous pourquoi ils ne peuvent tout simplement pas supporter que la Russie conteste maintenant plusieurs des principes pernicieux qui composent l'idéologie du Nouvel Ordre Mondial ?
 
La réponse est assez simple. Vladimir Poutine a été élu en 2000, et après presque dix-huit ans, qu'est-ce qu'il a produit ? Écoutez ça :
"Avant l'élection de Poutine, la Russie avait un PIB par habitant de 9.889 dollars par parité de pouvoir d'achat (PPA). Le chiffre avait presque triplé en 2017 et a maintenant atteint 27.900 dollars. La Russie a le PIB par habitant le plus élevé de tous les autres pays BRICS, avec la Chine qui vient juste derrière avec 16.624 dollars.
"Le PPA prend en compte le coût de la vie relatif et les taux d'inflation des pays afin de comparer les niveaux de vie dans différentes nations. Le salaire mensuel moyen nominal a presque été multiplié par 11, passant de 61 à 652 dollars. 
"La Russie est la sixième plus grande économie du monde par le PPA, avec un PIB de 4 billions (4x1012) de dollars. PwC a prédit que d'ici 2050, le pays deviendrait la plus grande économie d'Europe par cette mesure, laissant derrière lui l'Allemagne et le Royaume-Uni.
"En 1999, l'économie russe par PPA ne valait que 620 milliards de dollars. Ainsi,au cours des 18 dernières années, la production économique russe en ces termes a augmenté de 600 pour cent.
"Les taux d'inflation ont diminué de 36,5% à 2,5% à la fin de 2017. La valeur totale des actifs du système bancaire russe a été multipliée par 24 à 1,43 billion de dollars. La capitalisation de la Bourse russe a plus que doublé pour atteindre 621 milliards de dollars.
"Lorsque Poutine a été élu en 2000, la Russie n'avait que 12 milliards de dollars de réserves, accompagnée d'une dette publique, qui était presque égale à la production économique du pays à 92,1%. Les choses ont nettement changé en 18 ans, la dette publique russe s'est réduite à 17,4% du PIB et les réserves ont atteint 356 milliards de dollars.
"Le faible niveau d'endettement et les réserves croissantes ont aidé le pays à traverser la crise économique de 2008 et la récession de 2014-2016, provoquée par une chute des prix du pétrole et des sanctions occidentales." [1]
En bref, Vladimir Poutine a changé le paysage politique, économique et même agricole de la Russie. Savez-vous que la Russie est le seul grand pays à interdire TOTALEMENT les cultures OGM ?
Bien sûr, Vladimir Poutine a ses défauts, comme tous les êtres humains.
 
Il doit s'attaquer à certains problèmes : il doit demander à Netanyahou d'arrêter d'attaquer la Syrie ou d'en subir les conséquences. Il a été très ferme en critiquant la politique américaine en Syrie, en Irak et ailleurs. Mais il n'a pas adressé une seule critique cinglante à Benjamin Netanyahou, qui est le premier responsable de la guerre en Syrie et ailleurs.
Mais il faut lui donner du crédit là où le crédit est dû.
Quoi que vous puissiez dire à propos de Vladimir Poutine et de la Russie, le président russe a généralement été détesté par les agents du New World Order. Il a également fait un travail assez unique en replaçant, en peu d’années, la Russie dans la place quelle mérite : moralement, économiquement et politiquement.
De toute évidence, les agents du NWO n'aiment pas cette entreprise parce que la Russie, selon eux, semble menacer leur existence même. Le secrétaire britannique à la Défense Gavin Williamson a indirectement prouvé ce point en faisant avancer une idée vraiment incohérente ou folle sur la Russie. Il a dit :
"Les Russes sont en train de se demander : "Comment pouvons-nous causer beaucoup de souffrances à la Grande-Bretagne ? Endommager son économie, déchirer ses infrastructures, causer des milliers et des milliers de morts, comment avoir un moyen pour créer le chaos total dans le pays. "[2]
Comment la Russie a-t-elle le pouvoir de créer "le chaos total dans le pays" ? Que c'est stupide ! Et où est la preuve de cette assertion folle ?
De plus, si les agents du Nouvel Ordre Mondial s'intéressaient réellement à une démocratie sérieuse, ils auraient compris que Poutine avait l'approbation de la grande majorité des Russes. Beaucoup des principaux médias occidentaux (aux mains des sionistes) s'accordent à dire que la cote de popularité de Poutine est astronomique. [3] "Près de neuf Russes sur 10 approuvent leur président", rapporte le Guardian en 2015. [4] La cote d'approbation de Poutine était encore assez élevée à la fin de 2016. [5]
Mais certains médias ont préfacé leurs remarques en disant : « Le taux d'approbation de Poutine s'élève à 86% malgré une économie en baisse. » [6] L'implication est que les Russes sont vraiment stupides et ne savent pas s'ils vivent sous un « nouvel Hitler ». Le Washington Post a publié un article en 2014 intitulé : "Désolé, Poutine. L'économie de la Russie est condamnée. "[7]
En d'autres termes, le Washington Post a déjà commencé avec l'hypothèse que l'économie russe était vouée à l'échec et a ensuite essayé de trouver des déclarations folles et incohérentes pour soutenir cette hypothèse vide. C'est vraiment une manière perverse de formuler un argument sérieux.
Posez-vous cette question : à quand remonte la dernière fois qu'un président américain a obtenu une cote d'approbation de 86% ? Et qui était ce président ? Donald Trump ? Barak Obama ? George W. Bush ? Bill Clinton ? George H. W. Bush ? Ronald Reagan
Et pourquoi les agents du New World Order et les médias sionistes perpétuent-ils la prétention ridicule que les Russes vivent sous un régime oppressif ? Comment Masha Gessen [d] s'en tire-t-il avec des titres de livres comme : Le futur est l'histoire : Comment le totalitarisme a récupéré la Russie ? [8]
(Même l'économiste a reproché à Gessen un titre aussi ridicule. [9])
Ces gens pensent-ils pouvoir tromper la majorité des peuples de la Planète ?
 
(...)
Références
[1] “Russian economy under Putin : Quality of life tripled, foreign debt fell 75%,”Russia Today, January 27, 2018.
[2] “UK defence secretary drops latest fear bomb, casually warns Russia is planning mass murder,” Russia Today, January 26, 2018.
[3] “Poll : Putin’s Approval Rating Is at All-Time High in Russia,” NBC News, July 21, 2014.
[4] Alberto Nardelli, Jennifer Rankin and George Arnett, “Vladimir Putin’s approval rating at record levels,” Guardian, July 23, 2015.
[5] “Putin’s approval rating hits 2016 high,” Russia Today, December 29, 2016.
[6] Noah Rayman, “Putin’s Approval Rating Rises to 86% Despite Slumping Economy,” Time, February 26, 2015 ; Sergey Aleksashenko, “Putin threatened by slumping economy, grumbling Russians,” Newsweek, February 10, 2016 ; Leonid Bershidsky, “Russian Economy Takes Hit From Putin’s Grip,” Bloomberg, September 26, 2016.
[7] Matt O’Brien, “Sorry, Putin. Russia’s economy is doomed,” Washington Post, December 15, 2014.
[8] Masha Gessen, The Future Is History : How Totalitarianism Reclaimed Russia(New York : Riverhead Books, 2017).
[9] “Masha Gessen is wrong to call Russia a totalitarian state,” Economist, November 2, 2017.
[10] John O’Sullivan, “Turmoil Over America’s Radio Voice in Russia,” Wall Street Journal, May 15, 2014.
[11] Masha Gessen, Words Will Break Cement : The Passion of Pussy Riot (New York : Riverhead Books, 2014).
[12] Isaac Chotiner, “Totalitarianism 2.0,” Slate, October 11, 2017.
[13] Masha Gesssen, “Sex, Consent, and the Dangers of “Misplaced Scale,’” New Yorker, November 27, 2017.
[14] Ibid.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • joletaxi 1er février 13:54

    il est vacciné Poupou ?


    • doctorix doctorix 1er février 13:55

      J’ai de nombreuses raisons d’aimer le peuple russe et son président, mais l’une d’elle tient dans cet article (qui m’a été refusé il y a deux ans). On y voit que Poutine a un tout autre souci de la santé de son peuple qua macron ou buzyn.

      Un rapport préparé par le Conseil de sécurité (SCRF) qui circule aujourd’hui au Kremlin déclare que le président Poutine a donné l’ordre que son peuple soit protégé « à tout prix » contre la « nourriture » OGM et les produits pharmaceutiques occidentaux.

      Le rapport indique que le président Poutine croit que la prochaine étape de l’évolution humaine est actuellement en « grave risque » et que les puissances occidentales et mondiales « découragent intentionnellement le processus pour leur gain personnel ».

      « En tant qu’espèce, nous avons le choix de continuer à développer notre corps et notre cerveau dans une trajectoire ascendante saine, ou de suivre l’exemple occidental des dernières décennies et d’empoisonner intentionnellement notre population avec des aliments génétiquement modifiés, des produits pharmaceutiques, des vaccins et de la restauration rapide. qui devraient être classés comme des drogues dangereuses et addictives. « 

       »Nous devons combattre cela. Une population handicapée physiquement et intellectuellement n’est pas dans notre intérêt « , indique le rapport.

      Décrivant le Westerner moyen (habitant de l’occident) contrôlé par le gouvernement comme un « gros homme autiste borderline fortement vacciné affalé devant un écran luttant contre un comedown (déchéance, catastrophe) de sirop de maïs à haute teneur en fructose », le rapport affirme que ces tactiques utilisées par les gouvernements pour subjuguer leurs citoyens ne sont pas seulement / mauvaises,  »mais« contre-productives à moyen et long terme. »

      Depuis quelques années, la Russie sous le président Poutine a cédé gratuitement des terres à des personnes désireuses de cultiver de manière organique et durable. L’objectif est de devenir le « premier exportateur mondial » d’aliments sans OGM basés sur une production « écologiquement propre ».

      Le rapport du Conseil de sécurité intervient quelques mois après que le Kremlin a annoncé l’arrêt de la production de tous les aliments contenant des OGM, ce qui a été considéré par la communauté internationale comme une étape majeure dans la lutte contre les multinationales comme Monsanto. La Russie continue de montrer la voie dans le domaine de l’agriculture biologique et naturelle.

      Source :

      http://yournewswire.com/putin-human-evolution-under-threat-by-big-pharma-gmo-vaccines/




      • jmdest62 jmdest62 1er février 15:39

        @doctorix
        Salut
        Je trouve Poutine plutôt sympa.....
        Notre presse et beaucoup de nos politiciens Européens déversent sur son dos des tombereaux de critiques et d’insultes et lui ...il reste Zen.
        Quand on pense qu’il lui suffit de fermer un petit peu ( pas complètement , juste un petit peu) le robinet du Gaz et l’ Allemagne chancelle => l’ UE s’écroule.
        @+


      • doctorix doctorix 1er février 17:52

        @jmdest62
        Ce que je ne comprends pas, c’est qu’en face de ce qu’il dit des vaccins, il y aurait aussi 11 vaccins obligatoires en Russie. Mais je n’ai pas retrouvé confirmation de cette info :


      • alinea alinea 1er février 21:18

        @doctorix
        je crois savoir qu’il n’y a pas que les OGM, mais Monsanto est interdit en Russie !
        certes ils ont beaucoup à rattraper, l’URSS était tout sauf écolo ( mer d’Aral ! entre autres) mais ils rattrapent !
        J’espère que les gens comprendront qu’un mec qui n’a pas voulu le pouvoir mais l’assume quand il l’a, comme une responsabilité et non comme un privilège, ne peut faire qu’autant de bien qu’il peut.
        Rien à voir avec les milliards d’euros ou de dollars dépensés pour asseoir sur le trône nos pantins !
        Alors, forcément, ces pantins sont jaloux.
        Cela est du reste vrai aussi pour Bachar el Assad ( assumer le pouvoir non voulu) !


      • doctorix doctorix 2 février 09:54

        @alinea
        J’avais tenté vainement de bloquer foufouille qui pourrissait mon dernier article sur l’appel de Joyeux contre les 11 vaccins (comme il avait pourri les 97 autres).

        Il semble que ce blocage soit effectif maintenant sur mes articles, et je m’en réjouis.
        C’est ce qui explique sans doute que cet article-ci garde son sens et soit lisible et déparasité.
        On se passe fort bien de ses 32,373 crachats intempestifs. Foufouille est un être dont la pensée se résume à dire le contraire de Doctorix. Le contraire de tout le monde, pour être plus précis.
        Pas très fier de ma censure, mais c’est comme l’huile de foie de morue : c’est pas bon, mais c’est parfois nécessaire et ça fait du bien.

      • BOBW BOBW 2 février 12:44

        @doctorix :« Pt’ être u’une bonne dose de d’huile de ricin » ça déconstipe smiley


      • Yanleroc Yanleroc 2 février 19:46

        @BOBW


        C’ est aussi l’ huile d’ élection d’ Edgar Cayce, qu’ il recommandait souvent au retour de ses « lectures » !
        Ça déconstipe si bien, que les nazis s’ en servaient pour torturer leurs victimes..les résistants s’ en servaient plutôt comme huile moteur.

        « Cayce a parlé du rôle de la Russie comme étant « l’espoir du monde » dans un temps à venir comme ceci :

         »De la Russie vient l’espoir du monde, non pas comme ce que l’on qualifie parfois de communiste ou bolchevique, non ; mais la liberté, la liberté ! Que chaque homme vivra pour son prochain ! Le principe est né. Il faudra des années pour qu’il puisse être cristallisé, mais hors de la Russie vient à nouveau l’espoir du monde. « 
        (Edgar Cayce, 1944, n ° 3976-29) »


      • simir simir 3 février 13:28

        @alinea
        Bien sûr que l’URSS était écolo.
        Y êtes vous allé ?
        Moi oui et je peux vous dire que les bouteilles et autres sacs en plastique qui polluent les mers jusqu’à former un autre continent n’existaient pas là-bas.
        De même pas d’emballages plastiques par ex les yaourts se vendaient à l’unité et le café à la pesée et dans des sacs en papier.
        Les transports en commun étaient privilégiés.
        L’hiver pas de salage des routes comme ici avec les tonnes de sels et autres dérivés qui polluent les talus et les cours d’eau.
        Alors on va me ressortir Tchernobyl sans se souvenir que cet accident est du à une mauvaise manipulation, ou encore l’industrie mais les exemples que j’ai cité constituent le premier facteur de pollution et l’URSS avait su s’en préserver.


      • pipiou3 3 février 13:51

        @simir
        Le lac Baïkal est menacé de pollution industrielle par une usine de pâte à papier, à Baïkalsk, qui fournissait, à l’époque de la guerre froide, la cellulose pour les pneus d’avion de l’Armée soviétique. L’usine a fermé en octobre 20088 mais a cependant repris ses activités en février 2010 sans que les problèmes de pollution aient été résolus.

        C’est bien connu le soviétisme est un modèle d’écologie ...


      • pipiou3 3 février 13:53

        @simir
        "La mer d’Aral mérite la palme de la plus grande catastrophe écologique causée par l’activité humaine à l’échelle régionale. Située à cheval sur les anciennes républiques soviétiques du Kazakhstan et de l’Ouzbékistan, elle était, en 1960, la quatrième plus grande surface d’eau douce au monde. Depuis, sa superficie a diminué de plus de 50%, son volume de 75%, son niveau a baissé de plus de 15 mètres et sa salinité a augmenté trois fois plus. En 1990, elle s’est divisée en deux parties."

        Vive l’URSS qui a su se préserver de la pollution !


      • simir simir 6 février 17:01

        @pipiou3
        "Le plastique nous a facilité la vie dans bien des domaines mais on pense rarement à la pollution qu’il engendre, hypothéquant l’avenir de nos océans et de leurs écosystèmes : chaque année, on estime que ce sont 30 millions de tonnes de plastique qui se retrouvent dans les mers du globe.

        90% des déchets retrouvés à la surface des océans sont faits en plastique : bouteilles plastiques, cordes en nylon, bâches et sacs plastiques. Ces derniers représentent 60% des déchets plastique en mer. Ces détritus induisent une pollution à très long terme avec une durée de vie de presque mille ans. Effrayant quand on sait que le plastique a aussi une forte propension à concentrer des polluants comme les phalates ou le PCB."

        Vous avez vu la durée de vie ? Donc je persiste la plus grande catastrophe écolo est le fait de l’industrie capitaliste. L’URSS n’avait pas de plastique. Dans 1000 ans le Baïkal et la mer d’Aral seront rétablis depuis longtemps. Les plastiques eux commenceront seulement à se dégrader.


      • Parrhesia Parrhesia 1er février 14:58
        @ l’auteur,
        Si vous témoignez d’une même connaissance et d’une même sûreté de diagnostic dans l’exercice de votre art que dans la pratique de l’analyse géopolitique, j’avoue envier les patients qui ont la chance de bénéficier de vos soins !
        Bonne journée !

        • doctorix doctorix 2 février 00:21

          @Parrhesia
          Pour la médecine comme pour la politique, il faut lire beaucoup.

          L’ignorance est l’ennemie des deux.
          Le pire, c’est quand les ignorants croient savoir : la sagesse est dans le doute.
          Merci pour vos encouragements.

        • Yanleroc Yanleroc 2 février 20:07

          @doctorix bonjour.


          Et PiPiouiou , vous l’ avez viré aussi ?.. ( c’ est vrai que le Fouille-fouille, l’ exagère mais comme vs le disiez, il est regrettable de ne pas pouvoir sup. uniquement certains com, eventualy !)
          Le problème, c’ est que Fouille-Fouille (encore..) a l’ air de lire beaucoup, d’ autant qu’ il semble en avoir le temps, mais comme me disait mon dentiste : « Vous n’ avez pas les bonnes lectures ! »
          ..pareil, mais le contraire !

          Le clivage conspi-anti-conspi (Poutine est Conspi en ce sens), ressemble de +e+ à la tectonique des Plaques !



          Putin est raccord, il avait prévenu les Ruskoffs, qu’ il fallait se préparer à faire des réserves et se prévoir un coin à l’ abri. Il s’ attendaient (Obama aussi) à ce que ça se passe un peu plus tôt..

          Quand ?.......
          Ohm

        • pipiou3 2 février 20:26

          @Yanleroc
          Non, vous ne bastillonnerez pas les dissidents à la pensée unique agoravoxienne.
          Hasta la victoria, siempre !


        • pipiou3 2 février 20:34

          @Parrhesia
          Maitre Doctorix tenait en son bec un fromage
          Dame Parrhesia lui tint à peu-près ce langage
          Si votre ramage ressemble à votre vaccin contre la rage
          Vous êtes vraiment le meilleur auteur que je connossois

          Ah ces mots n’y tenant plus Doctorix se mit à rêver d’une statue ...


        • Yanleroc Yanleroc 2 février 21:52

          @pipiou le proscrit, 


          être « contre », 
          c’ est pas bien, 
          mais n’ être pour rien, 
          c’ est con par contre !
          (ne réponds pas !)

        • pipiou3 2 février 22:55

          @Yanleroc
          C’est une inspiration extra-terrestre ? Vous les avez rencontrés (ceux qui ont le petit doigt tout raide) ?
          Touchez ma bosse mon maître !


        • sweach 1er février 15:09

          Benjamin Netanyahou, qui est le premier responsable de la guerre en Syrie et ailleurs.

          Merci smiley
          Cette version n’est pas courante et tout le monde ne sait pas que la plupart des conflits du moyen-orient sont due aux israéliens.

          J’ai entendu cette version pour la première fois par une amies Libanaise qui m’a expliqué que c’était les israéliens qui foutez principalement le bordel dans toute la géopolitique de ces pays.


          Sinon je ne vois pas pourquoi, moi petit Français j’irais critiquer Poutine ou bien Trump, les médias s’en donne en coeur joie pour influencer mon opinion sur ces deux là, pourtant j’ai quand même le sentiment qu’ils veulent avant tout s’occuper de leur pays et quand on y pense c’est loin d’être le cas de nos dirigeants.

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er février 20:32

            @sweach
            Oui, Israël a ses intérêts perso dans le boxon du Moyen Orient, mais le malheur de ces pays, c’est que la plupart d’entre eux dorment sur des réserves de gaz et le pétrole ! Et cela intéresse vivement les 7 soeurs pétrolières ... .


            Mais tout à une fin, tous les Empires, à force de se gaver et d’emmerder tout le monde, finissent par s’effondrer... Après la baffe d’anthologie que la Coalition occidentale (Israël compris) viennent de prendre en Syrie et en Irak, un malheur en cache un autre : la fin du pétrodollar, et là, ça craint !

            « La Chine a déclenché en 2017 la fin de la domination du dollar ».

            "Au début de l’année 2017, le gouvernement chinois a fait part de son intention de lancer un accord à terme sur le pétrole brut libellé en yuans et convertible en or. Ce contrat permet aux partenaires commerciaux de ce pays de payer le montant de leur contrat en or.

            Cette décision permettra également aux exportateurs de pétroles comme l’Iran, la Russie et le Venezuela de contourner les sanctions imposées par les États-Unis. Ce sera le premier contrat à terme en Chine sur les matières premières à être ouvert à des fonds d’investissement étrangers, aux entreprises de courtage pétrolier, ainsi qu’aux compagnies pétrolières. "

            Ceci explique cela, les cacas nerveux de Macron, de Trump et tous les euro-atlantistes.



          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 février 09:51

            @sweach
            Israël veut s’agrandir sur le dos des Palestiniens, mais aussi de ses voisins, il veut ( ou il voulait), démanteler 5 pays souverains en 14 petits califats bien soumis... Ce projet semble assez compromis, avec les échecs en Syrie et en Irak de leurs « gentils égorgeurs, pas modérés du tout »...


            Mais Israël n’est qu’un lobby parmi tous les lobbies qui constituent l’Etat profond américain...
            Le complexe militaro industriel, les millions d’employés privés et publics du Pentagone, toutes les agences publiques et privées qui surveillent la planète entière...
            Ils aiment tous beaucoup, beaucoup, les guerres, ceux là !
            Plus il y a de guerres, plus ils sont contents !

            Il y a aussi Wall Street, et les compagnies pétrolières. Les guerres et les pillages des ressources naturelles, ça leur va bien au teint...

            Sans oublier les 40 ou 50 millions d’Américains, Evangélistes, qui croient dur comme fer, que Jésus va revenir en Israël...

          • sweach 2 février 14:24

            @Fifi Brind_acier
            Le problème est quand Europe on a connu la « Shoah », donc aujourd’hui tout opinion ou comportement qui va à l’encontre des juifs est immédiatement qualifier d’Antisémitisme, cela crée parfois une impunité pour les juifs un peu impressionnante.


            Actuellement nos médias nous en remette une couche d’ailleurs.

            Bizarrement ça ma fait comprendre que notre justice a deux poids deux mesures.
            En c’est temps de pseudo « égalité », nous sommes de plus en plus inégaux face à la justice.

            Si les agressions concernent des gens de couleurs, des juifs, des homosexuels, des femmes, etc ... c’est considérait comme des « mobiles aggravants », même si n’a aucun lien, un avocat en verra.

            Par contre si vous êtes un homme blanc et catholique et qu’on vous agresse, aucun « mobile aggravant » dans ce cas de figure, même si c’est clairement les mobiles de votre agression.

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 février 06:52

            @sweach
            Ce que je veux dire, c’est qu’Israël n’est qu’un groupe de pression (lobby en langue européenne) parmi des milliers d’autres...
             On dénombre près de 1800 Think tanks aux USA...


          • Choucas Choucas 1er février 16:07

             
             
            POUTINE A EMPÊCHÉ LA RUSSIE DE DEVENIR UNE COLONIE MONDIALISTE
             
             
             
            « La France [ancien nom du Boobaland] est devenue la colonie de ses anciennes colonies [vœu du mondialisme] » Poutine
             
             
             
            (shoot-crasse, ma groupie ovule Zimbabwéenne, va lécher le cul de ce dénigrement)


            • Choucas Choucas 1er février 16:11

              PIB PPA RUSSE
               
              En pib ppa (pondéré en pouvoir d’achat, c.a.d sans tenir compte des cours mondiaux des monnaies, donc le vrai pib en production) le pib russe équivaut à celui de l’Allemagne, la Chine est maintenant 1ère, Inde 3ème, Boobaland 9eme au mieux (grâce au bronze fesses et aux musées industriels surtout)
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_PIB_%28PPA%29#2014
               
              DÉMOCRATIE RUSSE
               
              Les députés de Russie Unie sont choisis par primaire ouverte.
              Les préfets (gouverneurs) sont élus
              Contre l’omerta de l’administration et des partis, Poutine a instauré l’ONF (Front National Pan-russe), association anti-corruption organisée par l’état qui fait remonter les affaires directement à la tête de l’exécutif (un ANTICOR officiel)
               
               
              (shoot-crasse, ma groupie ovule Zimbabwéenne ...)


              • Yanleroc Yanleroc 2 février 20:29

                @Choucas
                « Les députés de Russie Unie sont choisis par primaire ouverte.
                Les préfets (gouverneurs) sont élus »


                Si les députés sont « choisis », ce n’ est pas un indice de démocratie, dans ce cas, si les préfets sont élus, mais doivent s’ incliner devant « la feuille de route ( comme la Souveraineté avec qui tu sais..). 
                Ceci dit une certaine dose de dictature dans la démocratie..

                Nan..., l’ Anarchie en Conscience, c’ est mieux, (mâtinée de Spiritualité) c’ est assez proche du concept de Communisme Mondial !

                Quand les Ricains se seront retournés contre leurs Maîtres ( ou contre n’ importe quoi d’ autre qui serve d’ étincelle) et qu’ ils allumeront le feu à l’ ancien » Nouveau Monde« des Pères Fondateurs, 
                Poutine et les BRICS auront la Voie Royale,
                 pour instaurer ce »Nouveau Communisme Mondial" !
                A ne pas confondre avec la forme inversée du Nouvel Ordre Mondial, version Dictature Communiste !

                 


              • Yanleroc Yanleroc 2 février 20:40

                Ceci dit, l’ Amérique à genoux, ne veut pas dire que certains groupes de pouvoir, ne sont pas déjà à l’ abri avec tout ce qu’ il faut dans des repaires enterrés, dont le sous-sol de GaÎa semble être cafi, pour déclencher la riposte !

                Il y a toutes sortes de guerre, à différents niveaux, certaines trèès visibles, bien sous les feux des projecteurs et d’ autres totalement inconnues !!

                Sait-on où se situe Poutine dans tout cela, 
                car il n’ a pas que le poids de la Russie sur les épaules, 
                mais la planète entière,
                 avec tout ce qu’ elle comporte de Diplomatie Exogène !

              • Laulau Laulau 1er février 17:56

                Je reconnais, avec l’auteur, certains mérites à V. Poutine. Mais il s’appuie sur le nationalisme et l’église pour garder le pouvoir, l’histoire a démontré que cela pouvait tourner très mal.


                • Albert123 1er février 18:41

                  @Laulau

                  « Mais il s’appuie sur le nationalisme et l’église pour garder le pouvoir »

                  soit l’exact opposé des mondialistes ravagés du bulbe qui nous ruinent, nous censurent et nous asservissent.

                  mais non grâce aux (seules) bonnes valeurs des gauchistes , chasseurs de fachos devant l’éternel , démocrates (sic) et surtout néo cons va t’en guerre nous n’aurons pas le droit d’aller dans la direction opposé de ce jeu de massacre à petit feu qui nous est imposé.

                  Encore merci pour ces Lumières.









                • doctorix doctorix 1er février 19:01

                  @Laulau
                  Tout le monde en fait une affaire de pouvoir qu’il voudrait garder à tout prix.

                  Je ne crois pas. 
                  Je pense qu’il sait qu’il est indispensable et irremplaçable (même si tous les dictateurs le pensent, lui le pense à juste titre).
                  Cela fait 18 ans qu’il prouve au peuple russe et au monde entier ce côté irremplaçable.
                  Il suffit de se rappeler ce qu’était devenue la Russie sous le règne de ce poivrot d’Eltsine, qui avait vendu son pays à ’Occident et aux oligarques, et qui pour cela est tellement adulé par les américains (et d’une façon carrément indécente dans le « reportage » d’Arte).
                  Plutôt que de nationalisme, je parlerais plutôt de patriotisme, une notion que les russes ont gardée et que nous sommes en train de perdre au profit du mondialisme.
                  La patriotisme, c’est quand on aime son pays.
                  Le nationalisme, c’est quand on hait les autres pays.
                  Mais les Russes ne haïssent personne.
                  Et le mondialisme, c’est la haine de ceux que les américains n’aiment pas, comme est antisémite celui que les juifs n’aiment pas.

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er février 20:48

                  @Laulau
                  Prenez le temps de lire cet article sur la psychologie des Russes, écrit par Dmitri Orlov. Ils vivent dans un pays immense, sous peuplé, ils disposent de ressources naturelles énormes, pourquoi voulez-vous que ça tourne mal ?


                • alinea alinea 1er février 21:24

                  @Albert123
                  Le patriotisme et la religion sont les deux mamelles de la Culture Russe ! Pourquoi voudriez-vous qu’ils se mettent à la mode occidentale de tout balancer d’un coup cul par dessus tête ?
                  L’évolution d’une culture est lente et ne se décrète pas.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 février 07:31

                  @Laulau
                  Camus disait qu’à mal utiliser les mots, on aggrave les malheurs du monde...

                  Nos médias et les européistes se servent du FN pour brouiller les cartes entre patriotisme et nationalisme. Le FN est nationaliste, il déteste les étrangers et les autres pays, mais il n’est pas patriote. Il ne veut pas de la souveraineté, puisqu’il ne propose pas le Frexit. Mais vous pouvez constater qu’il se dit « patriote » quand même, et met ce mot à toutes les sauces, pour créer volontairement la confusion.


                  La Russie n’est pas le seul pays « patriote ». La plupart des pays d’Amérique latine sont aussi fortement patriotes, (et pas nationalistes-racistes), car ils ont bien compris que leur force venait de la souveraineté.
                  La souveraineté permet de gérer sa monnaie, de la dévaluer au besoin, de faire ses propres lois, de décider de la paix ou de la guerre, d’avoir des frontières et de les contrôler, d’avoir sa propre justice, et de décider des réformes économiques et sociales etc

                  La Gauche européenne a beaucoup de mal à faire la différence depuis Mitterrand. C’est Mitterrand qui a brouillé les cartes en poussant le FN dans les médias. Mais Mitterrand a toujours été pro américain et pro européen, ceci explique cela...

                  Par contre, le PCF était patriote... jusqu’à Mitterrand. Ensuite, il est devenu européiste, et il fait aussi l’amalgame entre patriotisme et nationalisme...

                • Marscar 2 février 10:58

                  @Laulau
                  Attention à ne pas confondre Nationalisme et Patriotisme !!


                    Je crois bien que le grand Charles a dit ceci : « Le patriotisme, c’est aimer son pays. Le nationalisme, c’est détester celui des autres. »

                • izarn izarn 2 février 22:47

                  @Marscar
                  Charles pouvait aussi dire des conneries...
                  La nation, c’est la Révolution qui l’a inventée officiellement.
                  Etre nationaliste c’est etre pour la nation.
                  Le problème c’est que la nation a remplacé la monarchie.
                  Voir les étranges rapports de de Gaulle avec le comte de Paris...
                  Nobody is perfect !
                  PS : Relire « Le renouveau » ou il dit que la France en 1958 s’est dotée de nouvelles institutions dignes d’avant 1789.... !!! (En fait il compte les années, il suffit de refaire le calcul)
                   smiley


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 février 07:01

                  @izarn
                  Non, être nationaliste, c’est être raciste, xénophobe, et croire qu’on appartient à une race supérieure... Les analyses ADN, c’est mortel pour ceux qui se croient supérieurs... !! Comme ce suprématiste blanc qui se croyait supérieur et qui découvre qu’il a du sang africain !


                • Yanleroc Yanleroc 3 février 11:51

                  Poutine n’ a pas que l’ Eglise et la Nation, il a aussi GazProm , véritable état dans l’ état , le bras armé de la Russie !


                  « 400.000 salariés, 155.000 kilomètres de gazoducs, 17 % des réserves mondiales de gaz, des intérêts dans la production d’électricité, la chimie, la banque, la construction, les médias, des villes entières gérées par ses soins et dotées de tout le confort... représentant 8 % du PIB russe et 20 % des impôts collectés par l’Etat fédéral, Gazprom est bien plus qu’une entreprise : un Etat dans l’Etat, une puissance à lui tout seul, entièrement inféodé aux intérêts du Kremlin »

                  Je ne sais pas si Poutine veut s’ accrocher au pouvoir, 
                  mais il vaut mieux qu’ il le fasse pour l’ instant, vu la puissance apportée à l’ Etat par GaZprom ! 

                  C’ est avec Gazprom que la Russie à des responsabilités sur la crise ukrainienne : « Le réseau ukrainien est stratégique pour l’UE, car l’approvisionnement en provenance de la Russie (fournisseur à hauteur de 40 % de l’UE) transite à 80 % par l’Ukraine » .

                  Poutine est très fort en matière de « modulation de débit » !

                • Yanleroc Yanleroc 3 février 11:56

                  Les même Echos, 8 ans + tard : « 

                  Gazprom, un colosse aux pieds d’argile

                  Parallèlement, Gazprom s’active pour accélérer le gazoduc TurkStream, et faire de la Turquie un nouveau pays de transit. Depuis que Poutine et son homologue Erdogan s’efforcent de parler d’une même voix sur la Syrie, ils ont remis le projet en tête de leurs priorités. Officiellement pour renforcer une coopération gazière à long terme. Mais avant tout pour, à court terme, afficher un front commun face aux Occidentaux, inquiets par la dimension politique de ce gazoduc. Les Italiens d’ENI se sont pourtant déjà déclarés prêts à prolonger TurkStream au-delà de la Turquie.

                  Ces deux pinces du « crabe » gazier russe, au nord et au sud, visent à approvisionner l’Europe en marginalisant l’Ukraine, au centre jusque-là du dispositif, avec 40 % des flux. Une réalité économique aux conséquences politiques : jadis dépendante du gaz russe pour son chauffage et son industrie, mais aussi des versements de Gazprom payant le transit vers l’Europe, l’économie ukrainienne essaie aujourd’hui de couper les ponts. Grâce à de tardives mesures d’efficacité énergétique et à cause des fortes hausses de prix, sa consommation de gaz a chuté d’un tiers en 2016. Ayant perdu son plus gros client, Gazprom a répliqué : il se passera de l’Ukraine dès 2019 pour approvisionner l’Europe.« 

                  Trop fort pour »moduler le débit" !

                  Il nous tient !

                  Bien !



                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 février 20:03

                  @Yanleroc
                  Poutine est très fort en matière de « modulation de débit » !

                  L’Occident « module la censure », crache des Fake News à jet continue, viole la Charte des Nations Unies qui interdit les ingérences dans des pays qui n’ont déclaré la guerre à personne, impose des sanctions, (sauf à Israël), balance des missiles « démocratiques » sur les populations civiles « au nom de la démocratie et de la liberté... » etc

                  Chacun utilise les armes dont il dispose...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès