• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les référendums en Ukraine annoncent la fin de l’Opération militaire (...)

Les référendums en Ukraine annoncent la fin de l’Opération militaire spéciale et le début d’une guerre ouverte

De l'Opération militaire spéciale à une déclaration de guerre de la Russie à l'Ukraine : signification des référendums dans les provinces du Donbass, de Kherson et de Zaporozhie

Par Gilbert Doctorow

Source : gilbertdoctorow.com

Traduction : lecridespeuples.fr

Le discours télévisé prononcé hier matin par Vladimir Poutine et les remarques ultérieures de son ministre de la défense, M. Shoigu, annonçant la mobilisation partielle des réserves de l'armée russe pour ajouter un total de 300 000 hommes à la campagne militaire en Ukraine, ont été largement rapportés dans la presse occidentale. Les projets d'organiser des référendums sur l'adhésion à la Fédération de Russie dans les républiques du Donbass ce week-end, ainsi que dans les oblasts de Kherson et de Zaporozhie dans un avenir très proche, ont également été rapportés par la presse occidentale. Cependant, comme c'est très souvent le cas, la relation entre ces deux événements n'a pas été vue ou, si elle a été vue, elle n'a pas été partagée avec le grand public. Étant donné que cette corrélation a précisément été mise en évidence ces deux derniers jours dans les talk-shows de la télévision d'État russe, je profite de l'occasion pour présenter à mes lecteurs les faits essentiels concernant la tournure que prendra le conflit actuel en Ukraine, ainsi qu'une vision actualisée du moment où il se terminera et des résultats obtenus.

L'idée même de référendums dans le Donbass a été ridiculisée par les grands médias aux États-Unis et en Europe. Ils sont dénoncés comme des « simulacres » et on nous dit que les résultats ne seront pas reconnus. En fait, le Kremlin ne se soucie pas du tout de savoir si les résultats sont reconnus comme valides en Occident. Leur logique est ailleurs. Quant à l'opinion publique russe, la seule remarque critique concernant les référendums porte sur le moment choisi, certains patriotes affirmant même ouvertement qu'il est trop tôt pour organiser le vote, étant donné que la République populaire de Donetsk et les oblasts de Zaporozhie et de Kherson n'ont pas encore été entièrement « libérés ». Là encore, la logique de ces votes est ailleurs.

https://twitter.com/lecridespeuples/status/1573650577967423489

Il est acquis que les républiques du Donbass et les autres territoires de l'Ukraine aujourd'hui sous occupation russe voteront pour rejoindre la Fédération de Russie. Dans le cas de Donetsk et de Lougansk, ce n'est que sous la pression de Moscou que leurs référendums de 2014 avaient visé à déclarer leur souveraineté et non à faire partie de la Russie. Une telle annexion ou fusion n'avait pas été bien accueillie par le Kremlin à l'époque, car la Russie n'était pas prête à faire face à l'attaque économique, politique et militaire massive attendue de l'Occident qui aurait suivi. Aujourd'hui, Moscou est plus que prête : elle a en effet très bien survécu à toutes les sanctions économiques imposées par l'Occident avant même le 24 février, ainsi qu'à l'approvisionnement sans cesse croissant de l'Ukraine en matériel militaire et en « conseillers » des pays de l'OTAN.

Le vote sur l'adhésion à la Russie atteindra probablement 90 % ou plus. Ce qui suivra immédiatement du côté russe est également parfaitement clair : dans les heures qui suivront la proclamation des résultats du référendum, la Douma d'État russe adoptera un projet de loi sur la « réunification » de ces territoires avec la Russie et, en l'espace d'un jour environ, il sera approuvé par la chambre haute du Parlement et, immédiatement après, il sera promulgué par le Président Poutine.

Au-delà de son service en tant qu'agent de renseignement du KGB, qui est tout ce dont les « spécialistes de la Russie » occidentaux parlent sans cesse dans leurs articles et leurs livres, rappelons également que Vladimir Poutine est diplômé en droit. En tant que Président, il a systématiquement respecté le droit national et international. Il continuera à le faire maintenant. Contrairement à son prédécesseur, Boris Eltsine, Vladimir Poutine n'a pas gouverné par décret présidentiel ; il a gouverné par des lois promulguées par un parlement bicaméral constitué de plusieurs partis. Il a gouverné dans le respect du droit international promulgué par les Nations unies. Le droit de l'ONU parle du caractère sacré de l'intégrité territoriale des États membres ; mais le droit de l'ONU parle aussi du caractère sacré de l'autodétermination des peuples.

https://twitter.com/lecridespeuples/status/1573447713961791503

Que résultera-t-il de la fusion formelle de ces territoires avec la Russie ? C'est également parfaitement clair. En tant que parties intégrantes de la Russie, toute attaque contre eux, et il y aura certainement de telles attaques venant des forces armées ukrainiennes, sera un casus belli. Mais même avant cela, les référendums ont été précédés par l'annonce de la mobilisation, qui indique directement ce que la Russie fera par la suite si l'évolution du champ de bataille l'exige. Les phases progressives de la mobilisation seront justifiées auprès du public russe comme étant nécessaires pour défendre les frontières de la Fédération de Russie contre une attaque de l'OTAN.

La fusion des territoires ukrainiens occupés par la Russie avec la Fédération de Russie marquera la fin de l'Opération militaire spéciale (OMS). Une Opération militaire spéciale n'est pas quelque chose que l'on mène sur son propre territoire, comme l'ont fait remarquer les intervenants de l'émission télévisée Une soirée avec Vladimir Solovyov il y a quelques jours. Elle marque le début d'une guerre ouverte contre l'Ukraine avec pour objectif la capitulation inconditionnelle de l'ennemi. Cela impliquera probablement la neutralisation des dirigeants civils et militaires et, très probablement, le démembrement de l'Ukraine. Après tout, le Kremlin a prévenu il y a plus d'un an que l'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN, imposée par les États-Unis, entraînerait la perte de son statut d'État. Toutefois, ces objectifs particuliers n'ont pas été déclarés jusqu'à présent ; l'Opération militaire spéciale portait sur la défense du Donbass contre le génocide et sur la dé-nazification de l'Ukraine, elle-même un concept plutôt vague.

Voir ‘Nous ne mobilisons que 1% de nos forces’ : Interview complète de Sergueï Choïgou, ministre de la défense russe

L'ajout de 300 000 hommes en armes supplémentaires à la force déployée par la Russie en Ukraine représente un quasi-doublement et permettra certainement de remédier à la pénurie d'infanterie qui a limité la capacité de la Russie à « conquérir » l'Ukraine. C'est précisément le manque de bottes sur le terrain qui explique le retrait douloureux et embarrassant de la Russie de la région de Kharkov au cours des deux dernières semaines. Elle n'a pas pu résister à la concentration massive de forces ukrainiennes contre sa propre emprise, à peine gardée, sur la région. La valeur stratégique de la victoire ukrainienne est discutable, mais elle a grandement amélioré leur moral, ce qui est un facteur majeur dans l'issue de toute guerre. Le Kremlin ne pouvait l'ignorer.

Lors de la conférence de presse qui s'est tenue à Samarcande la semaine dernière à l'issue de la réunion annuelle des chefs d'État de l'Organisation de coopération de Shanghai, on a demandé à Vladimir Poutine pourquoi il avait fait preuve de tant de retenue face à la contre-offensive ukrainienne. Il a répondu que les attaques russes contre les centrales électriques ukrainiennes, qui ont suivi la perte du territoire de Kharkov, n'étaient que des « coups de semonce » et que des actions beaucoup plus « percutantes » étaient à venir. En conséquence, alors que la Russie passe de l'Opération militaire spéciale à la guerre ouverte, nous pouvons nous attendre à une destruction massive des infrastructures civiles et militaires ukrainiennes afin de bloquer totalement tout mouvement d'armes fournies par l'Occident depuis les points de livraison de la région de Lvov et d'autres frontières jusqu'aux lignes de front. Nous pouvons éventuellement nous attendre à des bombardements et à la destruction des centres de décision de l'Ukraine à Kiev.

http://twitter.com/lecridespeuples/status/1571088802139238400

Quant à une nouvelle intervention occidentale, les médias occidentaux ont repris la menace nucléaire à peine voilée du Président Poutine à l'égard des co-belligérants potentiels. La Russie a explicitement déclaré que toute agression contre sa propre sécurité et son intégrité territoriale, telle que celle évoquée par les généraux à la retraite aux États-Unis s'exprimant à la télévision nationale ces dernières semaines au sujet de l'éclatement de la Russie, sera suivie d'une réponse nucléaire. Lorsque la menace nucléaire de la Russie est dirigée vers Washington, comme c'est maintenant le cas, plutôt que vers Kiev ou Bruxelles, comme on le supposait jusqu'à présent, il est peu probable que les décideurs politiques du Capitole restent longtemps cavaliers face aux capacités militaires russes et poursuivent l'escalade.

À la lumière de tous ces développements, je suis contraint de revoir mon appréciation de ce qui s'est passé à la réunion de l'Organisation de coopération de Shanghai. Les médias occidentaux ont concentré toute leur attention sur une seule question : les frictions supposées entre la Russie et ses principaux amis mondiaux, l'Inde et la Chine, au sujet de sa guerre en Ukraine. Cela me paraissait très exagéré. Aujourd'hui, cela semble être une absurdité totale. Il est inconcevable que Poutine n'ait pas discuté avec Xi et Modi de ce qu'il s'apprête à faire en Ukraine. Si la Russie fournit désormais à son effort de guerre une part bien plus importante de son potentiel militaire, il est tout à fait raisonnable de s'attendre à ce que la guerre se termine par une victoire russe d'ici le 31 décembre de cette année, comme le Kremlin semble s'y être engagé auprès de ses fidèles partisans.

http://www.twitter.com/lecridespeuples/status/1573448342230953984

Au-delà de la perte éventuelle du statut d'État de l'Ukraine, une victoire russe signifiera plus qu'un nez sanglant comme en Afghanistan pour Washington. Elle révélera la faible valeur du parapluie militaire américain pour les États membres de l'UE et conduira nécessairement à une réévaluation de l'architecture de sécurité de l'Europe, ce que les Russes réclamaient avant le lancement de leur incursion en Ukraine en février.

Voir notre dossier sur la situation en Ukraine.

Pour soutenir ce travail censuré en permanence (y compris par Mediapart) et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter, Facebook, Youtube et VKontakte.


Moyenne des avis sur cet article :  3.81/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

95 réactions à cet article    


  • LOST on Earth LOST on Earth 29 septembre 11:01

    il est tout à fait raisonnable de s’attendre à ce que la guerre se termine par une victoire russe d’ici le 31 décembre de cette année, comme le Kremlin semble s’y être engagé auprès de ses fidèles partisans.

    Vous êtes encore plus comique que pipeau Moreau (STRATPOL sur YT) qui dans son bulletin N°69 du 3 mars 2022 déclarait sans rire : « Armée Ukrainienne hors de combat ! »

    smiley


    • Lynwec 29 septembre 11:12

      @LOST on Earth

      Comme votre choix de pseudo l’indique, vous semblez un peu perdu, vos analyses le démontrent .

      Vous avez oublié de prendre en compte un élément important de l’article :
      l’avertissement des Russes comme quoi toute attaque par procuration

      de leur territoire entraînerait une riposte visant non seulement l’attaquant, mais également ses commanditaires et fournisseurs, et là, on est dans une autre dimension, car on sait que l’opinion publique aux USA n’aime pas que ça lui fasse mal directement et que des Américains meurent .

      Tant que d’autres pays esclaves prennent les coups, ça va, mais si ça doit tomber aussi sur le territoire US, les données changent légèrement...


    • sylvain sylvain 29 septembre 14:57

      @Lynwec

      Vous avez oublié de prendre en compte un élément important de l’article :
      l’avertissement des Russes comme quoi toute attaque par procuration...


      Ca aussi il le dit depuis le début, rien de nouveau sous le soleil


    • DACH 30 septembre 10:34

      @Lynwec=".....l’avertissement des Russes comme quoi toute attaque par procuration de leur territoire entraînerait une riposte visant non seulement l’attaquant, mais également ses commanditaires et fournisseurs, et là, on est dans une autre dimension, car on sait que l’opinion publique aux USA n’aime pas que ça lui fasse mal directement et que des Américains meurent ...."=

      Et alors ? Cela ne changera rien à la situation sur le terrain !!!!!! L’envahisseur / agresseur de l’Ukraine est la Russie de V Poutine. Même un nationaliste défenseur de la Russie comme le général L Ivashov, 28 janvier 2022, l’affirme. Il prévoit que V Poutine est en train d’assassiner la Russie !!!!! Et quand on observe tout ce qui se passe, la détermination des occidentaux est sous estimée par le grand chef à plumes. Là encore, il se trompe. L Ivashov a écrit quelque chose le 28 janvier qui s’avère prémonitoire !!!! Et lucide.


    • Pierrot 30 septembre 11:59

      @DACH
      Si, vous en êtes resté à « la Russie, agresseur de l’Ukraine », alors vous continuez de louper la part la plus essentielle des événements pour comprendre la situation.

      En l’occurrence, cette guerre n’est que la réaction de la Fédération de Russie à son agression par les État-Unis par ukrainiens interposés, dans une opération de longue haleine visant d’une part la fin de ses relations économiques avec l’Europe de l’Ouest et d’autre part son anéantissement.

      Si tant est que votre général Ivashov aurait effectivement émis cette opinion, ce n’est certainement pas sa fonction qui le rend apte à juger d’affaires politiques et géostratégiques. Que votre aveuglement s’accorde avec son opinion la rend d’autant moins crédible.

      Du reste, on trouve des opinions opposées dans certains magazines d’analystes militaires américains...


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 30 septembre 14:54

      @DACH
      L’envahisseur / agresseur de l’Ukraine est la Russie de V Poutine. 

      Je sais que rien ne vous fera changer d’avis, parce que vous êtes extrêmement tétu, pour ne pas dire buté, mais la lecture de cette traduction (dont j’ai fait un article qui ne passera pas, et qui est contesté par Rand Co, ), devrait vous faire revoir vos positions sur l’origine du conflit, ses buts, et qui en est responsable (je sais, c’est peut-être un peu long pour vous, une BD vous aurait mieux convenu) :

       Comment les États-Unis ont planifié la guerre et la crise énergétique en Europe
      INTERNATIONAL 
      Dans ce qui semble être une fuite interne exceptionnelle du think tank RAND Corporation, connu entre autres pour avoir été à l’origine de la stratégie américaine en matière de politique étrangère et de défense pendant la guerre froide, un compte rendu détaillé est donné de la manière dont la crise énergétique en Europe a été planifiée par les États-Unis.
      Le document, qui date de janvier, reconnaît que la politique étrangère agressive menée par l’Ukraine avant le conflit pousserait la Russie à devoir mener une action militaire contre le pays. Son but réel, affirme-t-il, était de faire pression sur l’Europe pour qu’elle adopte un large éventail de sanctions contre la Russie, sanctions qui avaient déjà été préparées.
      L’économie de l’Union européenne, affirme-t-il, « s’effondrera inévitablement » en conséquence, et ses auteurs se réjouissent du fait que, entre autres, des ressources allant jusqu’à 9 milliards de dollars retourneront aux États-Unis, et que les jeunes gens bien formés en Europe seront contraints d’émigrer.
      L’objectif principal décrit dans le document est de diviser l’Europe - en particulier l’Allemagne et la Russie - et de détruire l’économie européenne en plaçant des idiots utiles à des postes politiques afin d’empêcher les approvisionnements énergétiques russes d’atteindre le continent.

      Le groupe de réflexion de la RAND Corporation, qui emploie 1 850 personnes et dispose d’un budget de 350 millions de dollars, a pour objectif officiel d’« améliorer les politiques et la prise de décision par la recherche et l’analyse ». Il est principalement lié au ministère de la défense des États-Unis et est tristement célèbre pour avoir eu une influence sur l’élaboration de stratégies militaires et autres pendant la guerre froide.

      Un document signé RAND, sous le titre liminaire « Affaiblir l’Allemagne, renforcer les États-Unis », suggère qu’il existe un « besoin urgent » d’un afflux de ressources de l’extérieur pour maintenir l’ensemble de l’économie américaine, mais « surtout le système bancaire ».

      « Seuls les pays européens liés par les engagements de l’UE et de l’OTAN peuvent nous les fournir sans coûts militaires et politiques importants pour nous. »

      Selon RAND, le principal obstacle à cette ambition est l’indépendance croissante de l’Allemagne. Elle souligne, entre autres, que le Brexit a donné à l’Allemagne une plus grande indépendance et a rendu plus difficile pour les États-Unis d’influencer les décisions des gouvernements européens.

      Un objectif clé qui imprègne cette stratégie cynique est notamment de détruire la coopération entre l’Allemagne et la Russie, ainsi que la France, qui est considérée comme la plus grande menace économique et politique pour les États-Unis.

      « S’il est mis en œuvre, ce scénario finira par faire de l’Europe un concurrent non seulement économique, mais aussi politique des États-Unis », déclare le rapport.

      Le seul moyen : « Attirer les deux parties dans une guerre avec l’Ukraine ».
      Afin d’écraser cette menace politique, un plan stratégique, principalement axé sur la destruction de l’économie allemande, est présenté.

      « L’arrêt des livraisons russes pourrait créer une crise systématique qui serait dévastatrice pour l’économie allemande et, indirectement, pour l’Union européenne dans son ensemble », affirme le rapport, qui estime que la clé est d’attirer les pays européens dans la guerre.

      « La seule façon possible de s’assurer que l’Allemagne rejette les approvisionnements énergétiques russes est d’attirer les deux parties dans le conflit militaire en Ukraine. La poursuite de nos actions dans ce pays entraînera inévitablement une réponse militaire de la Russie. Il est clair que la Russie ne va pas laisser sans réponse militaire la pression massive exercée par l’armée ukrainienne sur la République populaire de Donetsk. Cela permettrait de présenter la Russie comme la partie agressive et d’appliquer ensuite l’ensemble du paquet de sanctions, qui a déjà été élaboré ».

      Les partis verts vont forcer l’Allemagne à « tomber dans le piège ».
      Les partis verts en Europe sont décrits comme étant particulièrement faciles à manipuler pour qu’ils fassent les courses de l’impérialisme américain.

      « La condition préalable pour que l’Allemagne tombe dans ce piège est le rôle dominant des partis verts et des idéologies européennes. Le mouvement écologiste allemand est un mouvement hautement dogmatique, voire fanatique, ce qui permet de les amener assez facilement à ignorer les arguments économiques », écrit-il, citant l’actuelle ministre allemande des affaires étrangères, Annalena Baerbock, et le ministre du climat, Robert Habeck, comme exemples de ce type de politiciens.



    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 30 septembre 14:54

      suite :

      « Les caractéristiques personnelles et le manque de professionnalisme permettent de supposer qu’il leur est impossible de reconnaître à temps leurs propres erreurs. Il me suffira donc de former rapidement une image médiatique de la guerre agressive de Poutine - et de faire des Verts d’ardents et durs partisans des sanctions - un ’parti de la guerre’. Cela permettra d’imposer les sanctions sans aucun obstacle ».

      Mme Baerbock est notamment connue pour avoir déclaré qu’elle poursuivrait la suspension du gaz russe même pendant l’hiver - indépendamment de ce que ses électeurs pensent de cette question et des conséquences pour la population allemande.

      - Nous nous tiendrons aux côtés de l’Ukraine, ce qui signifie que les sanctions seront maintenues, même en hiver, même si la situation devient très difficile pour les politiciens« , a-t-elle déclaré récemment lors d’une conférence à Prague.

       »Idéalement - un arrêt complet des approvisionnements« 
      Les auteurs expriment l’espoir que les dommages entre l’Allemagne et la Russie seront si importants qu’ils rendront impossible le rétablissement ultérieur de relations normales entre les deux pays.

       »Une réduction des approvisionnements énergétiques russes - idéalement, un arrêt complet de ces approvisionnements - entraînerait des résultats désastreux pour l’industrie allemande. La nécessité de détourner des quantités importantes de gaz russe pour le chauffage d’hiver aggraverait encore les pénuries. Les blocages dans les entreprises industrielles entraîneraient des pénuries de composants et de pièces détachées pour la fabrication, une rupture des chaînes logistiques et, finalement, un effet domino« .

      En fin de compte, un effondrement total de l’économie en Europe est considéré comme à la fois probable et souhaitable.

       »Non seulement cela portera un coup dévastateur à l’économie allemande, mais l’économie de l’ensemble de l’UE s’effondrera inévitablement.« 

      Il souligne en outre que les entreprises basées aux États-Unis bénéficiant d’une moindre concurrence sur le marché mondial, d’avantages logistiques et de la fuite des capitaux d’Europe, elles seraient en mesure de contribuer à l’économie des États-Unis à hauteur d’environ 7 à 9 trillions de dollars. En outre, le rapport souligne également l’effet important de nombreux jeunes Européens bien formés qui seraient contraints d’immigrer aux États-Unis.

      RAND dément être à l’origine du rapport
      La RAND Corporation a publié un communiqué de presse mercredi, niant que le rapport émane d’elle. Aucun commentaire n’est fait quant aux parties du rapport qui sont fausses ou qui sont exactes, si ce n’est qu’il est simplement écrit que le contenu est »bizarre« et que le document est »faux".

      BIZARRE ? FAUX ? Vraiment ?




    • Clark Kent Clark Kent 29 septembre 11:03

      Copie de mon commentaire à l’article de Sratediplo sur le même sujet aujourd’hui ici même :


      Quand cette guerre sera terminée, il va falloir expliquer pourquoi on nous aura raconté autant de conneries !

      Mais ce ne sera pas le cas : l’amnésie collective est une technique de survie. Si on se souvenait des faits réels, on se flinguerait de constater notre propre lâcheté à se laisser faire par trouille.



      • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 septembre 15:34

        @Clark Kent

        manifestement, vous vous parlez tout seul Séraphin. Il faudrait peut-être expliquer un minimum le rapport entre ce que vous dites et ce que dit l’article, ça aiderait.



        • sylvie 29 septembre 11:18

          @Tzecoatl
           smiley bel humour !


        • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 30 septembre 15:07

          @Tzecoatl
          Ceux qui savent ce que Dévolution veut dire savent bien que Trump est resté aux commandes avec le soutien de la fraction patriote de l’armée US.
          Je pense qu’il y a une parfaite entente entre Poutine et Trump (et pour de bonnes raisons), et que donc l’affaire ukrainienne n’ira pas beaucoup plus loin.
          Au bon moment, Trump pourrait être avancé comme sauveur de la paix, et pourfendeur du deep state.
          C’est en tous cas ce qu’on peut souhaiter de mieux.
          Pour en savoir plus sur la dévolution :
          https://eveilhomme.com/2021/08/17/la-devolution-chef-doeuvre-de-trump-et-de-lalliance-dans-la-bataille-contre-letat-profond-international-partie-4/


        • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 30 septembre 17:22

          L’erreur fondamentale des européens est de croire que les USA ont des alliés, voire des amis.
          Mais les USA n’ont pas d’amis, rien que des concurrents, et même des ennemis, qu’il faut éliminer sauvagement pour continuer à dominer le monde.
          Ainsi, la prétendue alliance de l’OTAN, ils l’ont organisée non pour notre sauvegarde, mais pour nous entraîner dans un piège mortel.
          L’agression de l’OTAN contre le Russie au travers de l’ukraine est précisément ce piège.
          Ce n’est pas en premier lieu une attaque contre la Russie, mais contre le concurrent qu’est l’Europe, a fortiori si elle avait la vélléité de faire alliance avec la Russie.
          Il faut donc la détruire, et c’est ce qui est fait actuellement en soudoyant des dirigeants félons, souvent issus des young leaders, que les USA ont formés, pervertis et corrompus à cet effet avant de les faire élire, et de les faire agir comme des traîtres en allant à l’encontre des intérêts des pays qu’ils dirigent, avec une pseudo-morale brandie comme un étendard.
          La suite de l’Histoire passe par le jeu des alliances qui est contenu dans la charte de l’OTAN : tout pays attaqué par la Russie entraine l’obligation de le soutenir pour les autres membres, comme cela s’est passé en 1914 en raison d’autres alliances précédant l’OTAN.
          Et donc, de ce fait, la destruction de l’ensemble des pays membres de l’OTAN : le but suprême des USA.
          C’est le moment de se souvenir des paroles de François Mitterand peu avant sa mort :
          « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »


        • I.A. 29 septembre 14:32

          Cette analyse me semble clairvoyante. Mes félicitations.

          Poutine était de toute façon obligé de passer à la vitesse supérieure avant que ses ennemis n’aient terminé de fourbir leurs armes :

          Il est le premier à savoir le retard que l’on peut rattraper lorsqu’on y est poussé...

          Il ne joue pas ni n’a l’intention de jouer. Au contraire, et même pire : il a l’intention de remplir les missions induites par sa fonction, sans zèle mais intégralement et pour le long terme.

          Ses homologues occidentaux étant aujourd’hui totalement décérébrés, il agira sans vergogne aucune.

          Bravo aussi pour ça : « [...] rappelons également que Vladimir Poutine est diplômé en droit. En tant que Président, il a systématiquement respecté le droit national et international. »









          • sylvain sylvain 29 septembre 14:55

            @I.A.
            il a systématiquement respecté le droit national et international. 

            Vous sortez ça d’ou ?? Annexer les territoires d’un état souverain n’a jamais fait partie du droit international


          • Captain Marlo Captain Marlo 29 septembre 17:32

            @sylvain
            Annexer les territoires d’un état souverain n’a jamais fait partie du droit international

            L’Ukraine n’est pas plus souveraine que l’Europe, ce sont des colonies de l’Empire américain. La souveraineté de la Russie s’étend aux territoires du sud et de l’est de l’Ukraine, territoires qui sont russes depuis 200 ans.

            Quant au droit international, il faudrait nous expliquer comment l’Otan, en envahissant des pays sans mandat de l’ONU, respecte le droit international !?


          • sylvain sylvain 29 septembre 18:58

            @Captain Marlo
            non captain, l’ukraine est un état indépendant, reconnu par tous les pays du monde russie comprise . Il faudra apprendre a faire la différence entre vos désirs et la réalité .
            De ce que j’en sais, la seule intervention de l’OTAN qui ne respecte pas le droit international c’est le kosovo . Ceci dit, ça ne légitime pas a mes yeux les autres interventions sachant que, de toutes façons, le droit international correspond peu ou prou aux besoins de l’empire américain .


          • I.A. 29 septembre 19:41

            @sylvain

            Au hasard : International Covenant on Civil and Political Rights, adopté en décembre 66 par l’ONU (en particulier la 2ème partie)
            https://www.assemblee-nationale.fr/histoire/peinedemort/pacte-international-droits-civils-et-politiques.asp
            https://www.ohchr.org/en/instruments-mechanisms/instruments/international-covenant-civil-and-political-rights


            Vous me direz, le droit occidental, tout le monde s’assoit dessus depuis Covid...


            Poutine n’est pas un ange, les dirigeants américains encore moins que lui (https://cf2r.org/tribune/communique-du-20-avril-2022/).


          • DACH 30 septembre 10:39

            @Captain Marlo=Problème : ses habitants ne se veulent plus russes. raisons : les libertés occidentales, et le niveau de vie occidental. Une troisième s’est greffée en 6 mois : une haine du russe pour plusieurs générations. Et les ukrainiens sous occupation / annexion vont faire souffrir les russes de V Poutine, pour entre autres 2 raisons : leurs mensonges comme méthode de gestion des territoires, et les promesses jamais tenues.....Les soutiens de V P et de cette invasion vont bientôt manquer d’arguments, car la chasse aux dahus est déjà oubliée....


          • Spoiler 30 septembre 14:19

            @sylvain
            Si. 
            Def du droit international par un commissaire européen : ’Le droit international c’est comme la peau des couilles, ca peut se tirer dans tous les sens’


          • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 30 septembre 17:40

            @DACH

            Problème : ses habitants ne se veulent plus russes.

            Ils viennent de vous dire que si, à une écrasante majorité, pour ceux des régions qui ont été consultées.

            De quoi vous mêlez-vous ?

            Le niveau de vie occidental ?

            Ils ne sont pas prêts de l’atteindre, avec toutes les dettes qu’ils ont accumulées. Au mieux, le sort des grecs les attend.

            Ceux de l’Est se contenteront du niveau de vie russe, bien supérieur au leur. Ils appartiennent désormais à une Nation riche, prospère et sans dettes.

            Ceux de l’Ouest auront les miettes de l’Europe, après que la pologne et la biélorussie aient profité de la curée pour restreindre leur territoire.


          • sylvain sylvain 29 septembre 14:53

            il est peu probable que les décideurs politiques du Capitole restent longtemps cavaliers face aux capacités militaires russes et poursuivent l’escalade.

            c’est optimiste . Les vieux faucons américains m’ont pas l’air moins tarés que poutine .


            Elle révélera la faible valeur du parapluie militaire américain pour les États membres de l’UE et conduira nécessairement à une réévaluation de l’architecture de sécurité de l’Europe, ce que les Russes réclamaient avant le lancement de leur incursion en Ukraine en février.

            Oui ce sera une « réévaluation de l’architecture de sécurité », avec pour ennemie la russie . Je ne sais pas si c’est ce que poutine voulait, mais si c’est le cas il est sacrément tordu le bonhomme


            • Captain Marlo Captain Marlo 29 septembre 17:40

              @sylvain
              En attendant, avec les sabotages des gazoducs russes, l’Allemagne a capitulé devant les intérêts US.

              "Les dirigeants berlinois sentent bien tout le ridicule qu’il y aurait à accuser la Russie. Mais alors, vers qui se tourner, sinon vers les Etats-Unis ? Le 7 février 2022, Olaf Scholz n’avait pas bronché lorsque, durant une conférence de presse commune à la Maison Blanche, Joe Biden avait dit froidement que les Etats-Unis ne se priveraient pas ’d’arrêter Nordstream 2" en cas de guerre. Le 27 septembre 2022, il semble bien que les Etats-Unis soient passés à exécution. Et l’Allemagne s’est couchée : elle n’existe plus comme puissance politique.

              Ces sabotages sont une déclaration de guerre contre l’Europe et contre l’Allemagne. Leurs industries vont s’effondrer.


            • Et hop ! Et hop ! 29 septembre 18:21

              @Captain Marlo

              Quand les effets de la pénurie de gaz vont vraiment se faire sentir aux Allemands avec la fermeture effectives de toutes leurs usines d’automobiles, de chimie, de produits alimentaires,.. les faillites, ils vont vouloir faire marche arrière et ils vont s’appercevoir que les ponts ont été brûlé derrière eux avec la destruction des deux gazoducs.


            • sylvain sylvain 29 septembre 19:04

              @Captain Marlo
              Et l’Allemagne s’est couchée : elle n’existe plus comme puissance politique.

              L’allemagne n’existe plus comme puissance politique depuis la deuxième guerre mondiale . Il faut dire qu’elle n’avait qu’un seul « protecteur » qui est en même temps devenu son seigneur et maitre .
              Pour les sabotages, je suppose que ce sont effectivement les ricains tant ils y ont intérêts .
              Je ne sais pas si ils vont réellement sacrifier l’allemagne et l’europe . Ce ne serait pas très cohérent, ils ne peuvent pas se passer de la puissance européenne si ils veulent assurer leur hégémonie, et si ils veulent seulement survivre en tant que nation, leur politique actuelle n’a aucun sens . Mais rien ne dit qu’ils soient encore cohérents .


            • sirocco sirocco 29 septembre 20:19

              @Captain Marlo
              "Et l’Allemagne s’est couchée..."

              Ce n’est pas le peuple allemand qui s’est couché, c’est Olaf Scholz, clébard des Yankees.
              La moindre des mesures que les Allemands (qui sont plus couillus que les Français) devraient prendre serait de lui faire payer chèrement la destruction de leur pays.


            • titi titi 30 septembre 01:50

              @sirocco

              C’est surtout à Merkel et Schroder que les Allemands devraient demander des comptes.


            • Fanny 3 octobre 01:32

              @sirocco

              (qui sont plus couillus que les Français)

               

              Je ne dirais pas ça. Les styles sont différents.

              J’ai assisté dans ma carrière professionnelle à des réunions en présence d’Allemands, d’Américains et de Français.

              Et en effet les Allemands sont raides et ne s’en laissent pas conter par les Américains. Les prises de bec germano-américaines étaient violentes, les Allemands plus durs (francs) dans la forme que les Américains.

              Côté Français, dont je faisais partie, on partageait les positions allemandes et supportions mal l’arrogance américaine. Mais dans la forme, nous restions élégants et polis, n’en pensant pas moins et prenant finalement les bonnes décisions.


            • Et hop ! Et hop ! 29 septembre 17:40

              «  une victoire russe signifiera plus qu’un nez sanglant comme en Afghanistan pour Washington. Elle révélera la faible valeur du parapluie militaire américain pour les États membres de l’UE »


              L’intervention de l’armée russe en Ukraine pour s’interposer entre l’armée de Kiev et la population russophone n’a rien de comparable avec l’invasion d’un pays étranger comme l’Allemagne ou l’Italie.


              C’est comme si en Belgique un gouvernement de Flamands faisait bombarder les Wallons depuis 10 ans et que l’armée française s’interpose et finit par organiser un référendum d’autodétermination.



              • Joséphine Joséphine 29 septembre 19:55

                Les nouvelles sont plus qu’inquiétantes . Nous allons tout droit vers un troisième conflit mondial.


                D’ailleurs, les préparatifs de la troisième guerre mondiale sont en cours.


                L’OTAN s’agite de plus en plus du côté de la Roumanie. L’armée française devrait tôt ou tard être entraînée dans ce conflit, ainsi que d’autres nations du continent européen. Un vaste camp d’entraînement de l’OTAN est en cours d’extension à Cincu, en Roumanie, en vue d’une intervention directe des troupes de Washington en Ukraine.


                Le bulot n’a toujours pas compris le rôle de l’Amérique et du cartel bancaire New Yorkais dans ce conflit ? La boucherie va être impressionnante . 


                Les Yanks viennent de donner l’ordre de produire massivement des munitions : 

                Rikard René 🇫🇷🇨🇦 sur Twitter : « L’OTAN va augmenter sa production d’armes et de munitions, déclare le secrétaire général Stoltenberg. https://t.co/1ETWAwoXfZ » / Twitter


                Va t’on pouvoir célébrer Noel ? Je ne crois pas....


                Merci qui ? Merci ZOG ! 



                • Pie 3,14 29 septembre 20:20

                  @Joséphine
                  Et bien sûr c’est la faute à l’OTAN et aux banksters de New-York si on en est là !

                  Poutine n’y est pour rien. Il n’a fait qu’envahir un pays qui ne le menaçait pas avec 200000 hommes pour le mettre à sa botte, puis annexer 100000 km2 de son territoire et menacer la terre entière du feu nucléaire mais c’est la faute des autres.
                  Pour vous les ukrainiens veulent la Russie mais ces fichus occidentaux les en empêchent. Sans l’OTAN ce serait un havre de paix.

                  L’aveuglement idéologique est une chose fascinante et terrifiante. Votre logiciel d’extrême-droite vous isole de la réalité. Ne reste que la pulsion de mort.


                • Legestr glaz Legestr glaz 29 septembre 20:25

                  @Pie 3,14

                  Whaou ! Tellement pointue cette analyse. Comment faites vous pour atteindre un tel niveau de mises en perspective ? 


                • Joséphine Joséphine 29 septembre 20:41

                  @Pie 3,14

                  Vous pensez vraiment que Poutine s’est réveillé un beau matin en se disant : « Tiens, je m’emmerde aujourd’hui, je vais envoyer mes troupes en Ukraine !! ». 

                  Comme ça, sans raison ? 


                • Pie 3,14 29 septembre 20:44

                  @Legestr glaz
                  Ironie facile, en attendant Joséphine a peur de rater son Noël. Pourtant en Catalogne on fête les rois pas Noël. 


                • voxa 29 septembre 20:56

                  @Legestr glaz

                  « Whaou ! Tellement pointue cette analyse. Comment faites vous pour atteindre un tel niveau de mises en perspective ? »


                  Il ne faut même pas relever ce que dit ce clown.
                  C’est un vulgaire pigiste de boite de com...

                  On lui fournit des éléments de langage et il est payé pour broder dessus...
                  Tout comme son très « cher ami » Mozart, qui est encore un niveau en dessous de celui-là...
                  C’est dire.

                  Il y en a de plus plus sur tous les forums.
                  L’intox et la censure, voilà a quoi en est réduit le Young leader en chef...


                • Pie 3,14 29 septembre 21:14

                  @voxa
                  Pauvre cloche arrêtez de vous faire des films.
                  Pensez vous sincèrement qu’une « boite de com » perdrait du temps et de l’argent sur un forum confidentiel qui attire des timbrés comme vous ?
                  Et payée par qui ? l’OTAN ?, l’UE ?, le gouvernement français ? pire la CIA ? 
                  Young leader en chef... c’est beau comme une crèche.
                  Retournez à vos blagues de l’almanach Vermot.


                • chat maigre chat maigre 29 septembre 21:23

                  @Pie 3,14

                  Pie 3,14 29 septembre 21:14

                  @voxa
                  Pauvre cloche arrêtez de vous faire des films.
                  Pensez vous sincèrement qu’une « boite de com » perdrait du temps et de l’argent sur un forum confidentiel qui attire des timbrés comme vous ?
                  Et payée par qui ? l’OTAN ?, l’UE ?, le gouvernement français ? pire la CIA ? 
                  Young leader en chef... c’est beau comme une crèche.
                  Retournez à vos blagues de l’almanach Vermot.

                  c’est toi la cloche bidule ou alors tu fais partie du troupeau !!!!
                  ouvre les yeux, regarde avec attention et reviens nous dire ce que tu penses vraiment de tout ça !!!
                  sinon tu prends les intervenants suspects et en lisant leurs commentaires sur le long terme tu t’apperçois qu’ils sont toujours du même côté du manche quel que soit le sujet et ça c’est littéralement impossible !!!!


                • Pie 3,14 29 septembre 21:28

                  @Joséphine
                  Pas du tout. Il a une pensée construite faite d’intellectuels panslaves du XIXème et de nostalgie de l’empire soviétique. Il en a hérité l’obsession de l’encerclement, vieille antienne russe ainsi qu’un un rejet complet des valeurs occidentales.
                  Il est aussi au pouvoir depuis 24 ans et veut laisser une trace. Il s’inscrit dans une tradition impériale russe qui malheureusement pour lui et nous ne correspond plus à la réalité du temps. C’est pourquoi il va faire beaucoup de dégâts. 
                  Je suis d’accord avec vous sur ce point. Il y a une fuite en avant et les dégâts seront lourds mais pour une fois ce ne sont pas les USA et leurs alliés qui en seront les responsables.
                  Son pouvoir est en jeu, la guerre est loin d’être terminée et la Russie s’éloigne de l’Europe pour devenir une puissance asiatique mais elle aura en face d’elle la Chine qui ne lui fera pas de cadeaux.


                • Pie 3,14 29 septembre 21:38

                  @chat maigre
                  « Intervenant suspect », et de quoi ?
                  La seule chose difficile à imaginer est le niveau d’idiotie de vos commentaires.


                • chat maigre chat maigre 29 septembre 21:46

                  @Pie 3,14

                  merci de prendre la peine de me lire mais vous pouvez vous épargner le calvaire de me répondre !!!

                  vous êtes aussi dans la manipulation générale et vous et vos commentaires ne m’intéresse pas du tout

                  je répondais pour que d’autres s’apperçoivent que la dictature démocratique à aussi pris le pouvoir sur avox

                  ceux qui ne veulent pas le voir peuvent lire vos commentaires et oublier les miens, mais ce qui ont les yeux ouvert liront mes commentaires et feront le travail personnel nécessaire pour comprendre !!!


                • Astrolabe Astrolabe 29 septembre 21:49

                  @Pie 3,14
                   
                  Seul charlypost peut lui faire de l’ombre ! smiley
                  (cyrus étant évidemment hors concours smiley )


                • Legestr glaz Legestr glaz 29 septembre 21:49

                  @Pie 3,14

                  Vous rappelez vous de Viktor Iouchtchenko ? Président de l’Ukraine de 2005 à 2010. Un vrai sac de noeuds son élection. Et le pauvre a même été empoisonné.

                  En lisant un document « non complotiste », sur Wikipédia, citons le, il est dit ceci : 
                  ... «  La Cour suprême ukrainienne décide finalement d’invalider le second tour de scrutin pour en organiser un nouveau. Celui-ci se tient le 26 décembre, sous la surveillance de quelque 12 000 observateurs internationaux, notamment de l’OSCE. Des sources diplomatiques indiquent que les États-Unis ont dépensé 65 millions de dollars pour la campagne de Iouchtchenko, la révolution orange, et l’organisation d’un nouveau second tour10,11. De son côté, Viktor Ianoukovytch a reçu l’aide financière de la Russie12,13. »

                  Fichtre, 65 millions de dollars ! 
                  ... « Viktor Iouchtchenko est marié en secondes noces à Kateryna Tchoumatchenko. Née à Chicago, dans une famille d’origine ukrainienne, elle est citoyenneaméricaine. Ancienne fonctionnaire du Département d’État des États-Unis, elle a été accusée par les opposants de Viktor Iouchtchenko de servir d’agent d’influence du gouvernement américain auprès de son mari, en étant un agent en activité de la CIA.

                  Les USA étaient donc très présents en Ukraine dès l’année 2005. Et la question qui se pose est bien celle de savoir »quels intérêts ils défendaient" ? 


                • Pie 3,14 29 septembre 22:01

                  @chat maigre
                  Personne ne vous oblige à lire mes commentaires d’ailleurs je ne lis pas les vôtres.
                  C’est cela la démocratie dans laquelle vous vivez sans percevoir votre chance. C’est le droit de dire ce que l’on veut sans avoir besoin de faire mine de s’intéresser à ce qui ne nous plait pas.


                • chat maigre chat maigre 29 septembre 22:09

                  @Pie 3,14

                  et blablabla, blablabla....

                  t’en a pas marre machin, on dirait un serpent à sornettes smiley

                  fais ton taf, et lâche moi la grappe smiley


                • Joséphine Joséphine 29 septembre 22:32

                  @Pie 3,14

                  J’ai entendu ce que vous dites, mais je me pose néanmoins une question. En l’an de grâce 2022, quelles sont ces « valeurs de l’Occident » dont vous parlez ? Le LGTBétisme ? La submersion migratoire au nom des « droits de l’homme » ? L’humain ’augmenté" ? La soumission à l’Amérique ? Macron et Ursula ?....

                  Nous sommes les esclaves d’une ploutocratie homosexuelle qui s’adonne à des parties fines et aux pires vices. Nous organisons des Gay Prides outrancières dans nos capitales (Barcelone n’est pas en reste).Nos plus belles villes sont devenues des cloaques multikulti. Nous sommes grand remplacés, même les chinois et les japonais hallucinent quand ils visitent la France et qu’ils se retrouvent sans le vouloir à Bamako....

                  Ce ne sont pas mes valeurs ! 


                • velosolex velosolex 29 septembre 22:33

                  @Pie 3,14
                  C’est toujours dificile en fait de savoir où vivent certains intervenants ouvertement Poutinien ici. Les plussages en boucle de certains commentaires s’ennivrant de l’appui de chacun, tous, consternant de bétise, sont aussi coupés du réel que le référundum d’adhésion au dombass
                  . Cela suggère un interet commun, et sans doute la même nationalité. On notera tout de même que les trolls sont moins nombreux. Certains ont ils été obligé de quitter leur plateforme d’influence pour le front Ukrainien ?
                  Il y a malgré tout en France, toute une frange de paumés, et d’officiados issus de la mauvaise de l’extrème droite, prête à suivre Poutine en enfer, comme ceux de la division ss charlemagne dans leur adhésion à Hitler. Le journal Le Monde a fait un article sur ces hilluberlus.  

                   : En pleine contre-offensive de l’armée ukrainienne, les réseaux prorusses français tentent de la minimiser
                  12 sept. 2022 — ... Christelle Néant, qui tient, depuis la province du Donbass « libérée » par la Russie, le site pro-Kremlin Donbass Insider, ..

                   https://bit.ly/3RmF43N  


                • Joséphine Joséphine 29 septembre 22:34

                  @chat maigre

                  Coucou mon Chat ! J’espère que tu vas bien. Il faut que je trouve Ouam car j’en ai une bien belle à lui apprendre ! Nono le neuneu sur Agora Bleu est en plein délire. Il dit que je suis Ouam, et que je suis aussi Cyrus, et que je suis toi, et que derrière tous nos pseudos c’est en réalité Philippe Huysmans qui se cache. 

                  Mouarf. 

                  Trop drôle ! 


                • chat maigre chat maigre 29 septembre 22:36

                  @Joséphine

                  salut Joséphine, tu as entièrement raison mais on parle souvent à des influenceurs qui sont là pour promouvoir ce que tu dénonces si justement smiley


                • Joséphine Joséphine 29 septembre 22:40

                  @velosolex

                   Et les grandes manifestations en Allemagne, en Tchéquie, qui demandent l’arrêt des sanctions contre la Russie, ce sont aussi des trolls ? 

                  RadioGenova sur Twitter : « Thousands of people in Plauen in Germany against Olaf Scholz’s policy and the explosion of energy and gas prices. They demand an end to sanctions on Russia and the reopening of the Nord Stream 2 gas pipeline. Demonstrations also in other German cities but EU media censors them. https://t.co/jw1RSvcUq1 » / Twitter

                  Sinon, je vous signale à tout hasard que nous étions inscrits sur ce forum bien avant le début de ce conflit en Ukraine, ce qui fait tomber vos théories trollesques de plateformes en Russie à l’eau !

                  Nous ne sommes pas d’accord avec ces sanctions contre la Russie, et nous sommes des millions , ö grand démocrate Vélosolex. 


                • chat maigre chat maigre 29 septembre 22:41

                  @Joséphine

                  il est toujours bloqué sur la même chose le nono smiley

                  ça me fait à ces jaloux maladif qui projette leur envie de tromper leur conjoint sur le conjoint qui n’en a même pas l’idée !!!

                  nono a ne parler que de ça, il nous prouve que c’est une pratique courante dans la bande à pemile d’avoir plusieurs comptes et plusieurs pseudo

                  nous on est des vrais citoyens qui parlent vrai et ça les dérange au plus haut point dans leurs magouilles smiley


                • Joséphine Joséphine 29 septembre 22:41

                  @chat maigre

                  Exact ! Les mondialo-trotskyste diffuse leur poison idéologique partout


                • Joséphine Joséphine 29 septembre 22:43

                  @chat maigre

                  C’est ce que je pense de Nono, son obsession maladive et psychotique des double comptes vient du fait que lui-même en use et en abuse ! C’est lui qui a des comptes partout sur ce site ! 


                • Pie 3,14 29 septembre 22:57

                  @Legestr glaz
                  On dirait que vous venez de découvrir que les pays étrangers financent des candidats qui leurs semblent favorables. La France a arrosé ainsi la France-Afrique pendant des années.
                  Pendant la guerre froide les USA ont soutenu les pires dictatures pourvu qu’elles soient anti-communistes. L’URSS a financé tous les partis communistes mondiaux et tenu à bras le corps des régimes entiers comme Cuba.
                  Après la guerre froide les USA ont plutôt soutenu les voies démocratiques avec bien sûr des exceptions notables envers les alliés stratégiques car la diplomatie n’est pas une affaire d’enfants de chœur tandis que la Russie arrosait ses anciens satellites et les partis d’extrême-droite occidentaux.
                  Au début des années 2000 la Russie sortait de ses 10 années terribles, elle avait enfin un dirigeant stable. Le pays s’ouvrait économiquement à l’Europe et beaucoup pensaient que l’ouest du jadis glacis (Biélorussie, Ukraine) suivrait à terme le chemin des pays baltes. La révolution orange est apparue comme le début d’un processus de démocratisation qu’il fallait soutenir pour les européens et les USA.
                  De fait, l’Ukraine s’est tournée vers l’Europe même si Viktor Ianoukovytch a marqué un recentrage vers Moscou à un moment où Poutine commençait à théoriser son rejet occidental. Cela a provoqué Maidan et toute la suite tragique.

                  Le paranoïaque dira que les occidentaux veulent la perte de la Russie voire sa désintégration. En réalité les USA ne se soucient plus de cette partie du monde à cette période. Ils sont embringués dans leurs guerres post 11 septembre puis recentrent toute leur politique dans le Pacifique contre la Chine. Pour eux la question européenne est réglée et l’intégration de l’est se fera peu à peu avec une Russie devenue depuis 1991 simple puissance régionale et partenaire.
                  Quand Macron dit vers 2019 que l’OTAN est en état de mort cérébrale il ne se trompe pas. A l’époque les USA se désintéressent de la région et l’Europe achète les matières premières de la Russie et ferme les yeux sur les interventions de Poutine.
                  Il a fallu l’invasion de l’Ukraine pour comprendre l’ampleur du problème.

                   


                • Pie 3,14 29 septembre 23:19

                  @Joséphine
                  Les valeurs de « l’occident » sont nées en Europe mais sont aujourd’hui présentes dans beaucoup de pays du monde dont la plupart ne sont pas occidentaux (l’Inde par exemple).
                  L’Etat de droit, les libertés individuelles et publiques, la démocratie représentative sont des valeurs partagées par la plupart des nations certes à des degrés divers.
                  Le simple fait qu’on ne puisse pas librement donner son opinion en Russie ni avoir une vie politique normale est rédhibitoire pour moi.
                  Vous semblez obsédée par les lgbt et le côté cosmopolite des grandes villes. Toutes les capitales sont cosmopolites depuis longtemps et quant aux lgbt leurs droits découlent des libertés individuelles, celles qui vous donnent aussi le droit de faire et de penser ce que vous voulez.


                • velosolex velosolex 29 septembre 23:30

                  @Joséphine
                  C’est un vieux truc de théatre, que de tourner à cent autour d’un groupe de maisons, pour se donner l’illusion d’être 1000 et pourquoi pas un million. L’armée de pochards avinés et de bikers de Trump s’est saoulé de cette illusion en investissant le pentagone. C’est aussi pour ça que vous êtes tombé à cent sur agoravox, vous donnant un sentiment de puissance en vous plussant, sur un site il faut bien le dire jouant en quatrième division régionale, rêvant de monter en division d’honneur la saison prochaine. Il n’y a pas que le foot qui fait réver les gosses, et les nationalistes. . 
                  Si vous adorez Poutine, vous vous foutez bien de la démocratie.... Inutile de me faire la leçon à ce sujet, sauf pour me faire rire, à l’heure où baisser la garde face au félé du kremlin commence à travailler les Russes eux mêmes qui désertent en nombre. Il n’y a plus maintenant que la légitime défense qui compte, et sûrement pas de faiblir....Les Usa il est vrai viennent de promettre près de 20 nouveaux Hulmar, système très sophistiqué, et je comprend les jeunes Russes qui ne veulent pas être pulvérisés avant d’avoir vu le moindre Ukrainien, à cause d’un frappadingue, ou se mettre à hurler en travesant un charnier laissé par les soudards wagner.
                  Soutenir un type pareil interroge sur la santé mentale des intéressés. Qui est vrai n’ont jamais entendu un obus exploser de leur vie, vu une gueule cassee, un homme amputé braillant, et qui encouragent facilement au sacrifice inutile des autres, pour se donner l’illusion de donner un sens à leur vie. Allez faire un tour dans un service de rééducation ou de traumatologie vous remettrait peut être les idées en place. Mais j’en doute. La bétise est trop enkystée. Ca devient des oeillères pour ne pas voir ce qui vous dérange. Il faudrait vous mettre un pansement d’escarre sous le nez pour vous faire tourner de l’oeil...
                  Déjà à l’époque de Throrez, l’agent PC de Moscou, dans les années 50, on trouvait plus de Staliniens en France qu’en Russie, où les Russes riaient de la naïveté et du suivisme de certains communistes Français, ayant un rapport religieux à la Russie, alors que les autochtones n’avaient que la terreur pour les soumettre, et les faire taire..
                  Au moins un troll honnête travaillant à dix kopecks par jour à sans doute une necessité économique à repandre l’immonde, quand il est paumé en Osétie du nord, pauvre comme job ! 
                  Mais même dans ces territoires trous du cul, qui ont servi de chair à canon, pour ne pas déranger un temps les Moscovites, Poutine commence tout de même à rencontrer des résistances de la part des mères, lassées du retour des cercueils, quand ceux ci arrivent. 

                  « La scène s’est déroulée le 22 septembre à Vladivostok. Arrivé au pied d’une tour d’immeuble, un groupe de policiers et d’employés des services de recrutement de l’armée ont cru pouvoir piéger les habitants en demandant à la concierge de faire sonner l’alarme incendie. Objectif, attraper tous les hommes au pied du bâtiment pour les enrôler. L’astuce n’a pas fonctionné une seule seconde. Penchés sur la caméra de leur interphone, des voisins ont averti l’ensemble de l’immeuble, via un tchat commun, du piège tendu. Personne n’a ouvert la porte aux visiteurs indésirables. Ce qui explique certainement que dans cette même ville, les images d’une caméra de vidéosurveillance ont montré un agent passant par une fenêtre pour entrer dans un immeuble alors qu’aucun habitant ne souhaitait lui ouvrir. » En Russie la mobilisation prend des airs de n’importe quoi...Libération du 29 sept. Par Paul Gogo, correspondant en Russie


                • velosolex velosolex 29 septembre 23:43

                  @Joséphine
                  Vous comptez vous rendre en Iran, l’autre pays du darkness, avec votre masque de Belphégor, et votre chapeau de zorro ?...Renseignez vous, là bas aussi les Iraniennes en ont leur claque du dictateur, et brûlent leur voile.

                  Il est temps que les Russes eux aussi se réveillent, et ne fassent pas que de chercher à fuir leur pays. Qu’ils prennent exemple sur les Ukainiens, qui eux ont déjà commencé à se battre contre l’immonde, et refusent pour la plupart des hommes de partir, quand ce ne sont pas les femmes qui reviennent d’exil pour aider leur pays. .

                  La différence entre le nationalisme et le patriotisme, c’est que les ceux qui se réclament du premier gueulent plus fort, et que les seconds se battent jusqu’à la victoire. 


                • velosolex velosolex 29 septembre 23:59

                  @Joséphine
                  Nono ???...
                  « Nono...Ou est tu ?... » une dame te demande....
                  .Il arrive parfois que l’amour passe par des chemins insolites. 
                  Vous pourrez le chercher des heures, soulever tous les masques. Le voir sous cent pseudos....Vous risquez si ce n’est pas déjà le cas, de devenir folle, à courir ainsi...
                  Inutile de chercher son ombre dans ce palais des glaces déformant, où l’on peut chercher pendant des heures sans le trouver ce leure qui s’échappe. 

                  C’est comme si vous recherchiez Vladimir à la foire du trône ; 
                  Je ne pratique pas les sites genre facebook, bourrés de ces illusions, où l’on perd son temps. 
                  Mais je crois bien que Nono en a eu marre des conneries de l’agoravent, et a déserté. Même quand on ne cherche pas à retrouver le double de Shéhérazade, arrive un moment où la fatigue vous prend à lire les loghorées au sujet de Trump-Poutine, avatars de Big brother watch you. 
                  Je pourrais bien le suivre. A un certain moment, le sporting partner utile à la rhétorique devient superflu et vous afflige trop. 


                • Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ Cyrus 30 septembre 00:13

                  @Joséphine

                  si tu savait MDR 


                • sirocco sirocco 30 septembre 00:32

                  @voxa
                  « Il y en a de plus plus sur tous les forums. »

                  C’est un gang de sionistes.
                  Je pense que ce sont des Français installés dans des colonies juives en Cisjordanie et qu’ils trollent depuis là-bas.

                  Ils sont chargés de noyer sous des avalanches de commentaires mensongers et/ou idiots les espaces de discussion encore libres sur le Net, pour empêcher les vraies infos, la réalité et les analyses pertinentes de s’exprimer sereinement contre la propagande mainstream.

                  Ils se plussent les uns-les autres pour faire croire que leurs propos sont intéressants. Le mieux à faire est de les ignorer.


                • Vous prenez les memes psychotropes hard que votre (regretté) ami nonos ?
                  Pipile deale t’il ici aupres des Zelinskynolatres convaincus des substances en direct d’ukraine, venant lui meme des stocks de la commandantûr sur place ?
                  Ou serai-ce de provenance direct des restes de Daesh ?
                   
                  Lu avec bonheur et satisfaction non dissimulée que vous parlez enfin, du peuple Iranien et du joug d’une autre forme de Nazisme qu’est l’islam(isme)...
                  Dans un autre de vos posts
                   
                  Etiez vous à ce moment la en manque de vos merveilleuses substances pour un retour à la réalité ...
                  ou ?
                  l’avez vous enfin découvert dans le JT de BFMWc ?
                   
                  Si vous ne preniez pas autant de substances sévères, vous n’auriez pu oublier les exellents textes du groupe « Trust » et « Mr khomedy » des 80’s, de V Sanson (Allah) , de P Perret (les femmes gillagés), de Souchon, de.... etcetcetc....
                   
                  Dois etre ardu ou complexe d’etre d’un coté Islamo-gauchiste avec le fere merluche qui vocifere « allah aakbar » a qq cenrtaines de metres des corps chaus de Charlie ou ceux du Bataclan , ou de l’Hypercacher, ou ceux des terrasses de café de paname (cad Chez moi) ...et de l’autre soutenir la cause Iranienne, ou Pakistanaise, meme des Marcocaines, ou des femmes Tunisiennes qui ont du remettre le voile elles aussi, ne vous cause pas des freres Talib’s, ni du Quatar, ni de la Meque, ni de etcetcetc.... j’abbrege sinon c’est quazi 57 pays ...
                   
                  Enfin ca me fais neamoins sourire, le type qui est islamogauchiste d’un coté, et de l’autre qui pretend soutenir les causes d’emancipations des femmes
                  (cf les « vrais » pas les feminazies genre la S Rousseau qui detestent les hommes et qui est encore dans votre bord ideologique, cad nupes & co )
                   
                  Ou du type qui se dis hair les Nazis et qui soutiens Azoff et qui est Zelinskynolatre jusqu’au bout des ongles smiley
                   
                  Une magnifique dissonnancve cognitive ou/et une tres belle injonction paradoxale ...
                   
                  Sauf bien sur si vous en etes rémunéré ?


                • sirocco sirocco 30 septembre 00:42

                  @chat maigre
                  « ...c’est une pratique courante dans la bande à pemile d’avoir plusieurs comptes et plusieurs pseudo »

                  Voyez ma réponse à voxa ci-dessus.


                • « Si vous adorez Poutine, vous vous foutez bien de la démocratie.... »
                   
                  Vous relisez vous lorsque vous rédigez ??
                   
                  Donc d’apres votre logique binaire ou l’equipement intellectuel est effectivement bien plus proche un velosolex poussif qu’une Ferrari, au moins pour le peudo voius etes pouir une fois dans la mlucidité et le factuel.

                  Vais le rediger en changeant juste un nom peut etre qu’une lueur d’intelligence peut apparaitre ? quoique cela semble pecher par exes d’optimisme smiley.
                   
                  « Si vous adorez Zelinsky, vous vous foutez bien de la démocratie... »
                   

                  Vous avez compris pourquoi vos propos ci dessus sonts d’une bétise innomable ?

                  Ou alors il aurai fallu rediger dans ce cas, enfin au vu des connaissances actuelles
                   
                  « Si vous adorez Poutine, vous vous foutez bien de la démocratie.... »
                  « Si vous adorez Zelinsky, vous vous foutez bien de la démocratie... »

                  « Si vous adorez l’UE et Van Der Layen, vous vous foutez bien de la démocratie... »

                  « Si vous adorez les USA, vous vous foutez bien de la démocratie... »
                   
                  La effectivement vos propos pourraient etrent crédibles, ou du moins amené à reflexion & débat...
                  mais.... vous n’avez pas rédigé cela ....


                • @sirocco
                  Remarquez si les sionistes sonts aussi cons que les islamistes ou la bande à nonos .... ou Poutine , Baiden, Zelinsky & V der layen...
                   
                  Sur le coté optimiste des choses, alors on est à peu pres peinard....
                  Sur le coté pessimiste des choses, les cons avec du pouvoir(*) sonts tres souvent les plus dangeureux ....

                  (*) Ou les laches qui pour y y ou z raison les cautionnent et par voie de fait leur laissent ce pouvoir ; c’est grave aussi
                  comme ceux qui se taisent par lacheté ....


                • voxa 30 septembre 06:15

                  @Pie 3,14


                • roby roby 30 septembre 11:54

                  @Pie 3,14
                  Vous êtes un expert de la bétise !


                • voxa 30 septembre 13:22

                  @Pie 3,14

                  « Personne ne vous oblige à lire mes commentaires
                  Personne ne vous oblige à lire mes commentaires d’ailleurs je ne lis pas les vôtres.

                  Désopilant tellement cette phrase est stupide.
                  Vous ne lisez pas ses commentaires.
                  ..mais vous y répondez !!

                   »d’ailleurs je ne lis pas les vôtres."

                  en réalité, je me suis trompé...
                  Vous juste un petit gag-man.


                • Pie 3,14 1er octobre 14:47

                  @voxa
                  Là on est au niveau cour d’école. Bien sûr je lis vos commentaires lorsque vous m’interpellez, comme je le fais pour tout le monde la plupart du temps.
                  En dehors de cela il y a plusieurs commentateurs dont je ne lis pratiquement jamais les posts. Vous faites sans doute la même chose.


                • Fanny 3 octobre 01:45

                  @Pie 3,14

                  la Chine qui ne lui fera pas de cadeaux

                  Ceux qui partagent le rêve américain de mettre en pièces la Russie, mais se désespèrent de voir que les USA n’y parviennent pas, transfèrent leurs espoirs sur la Chine.

                  Mais sont toujours incapables de se rendre compte que ce rêve est complètement idiot, irréaliste et menacerait notre survie s’agissant d’une puissance nucléaire.

                  Rien à faire contre les rêves, c’est plus fort que tout …


                • @sirocco
                  Français installés dans des colonies juives

                  C’est le bizutage version Kibboutz : 3 mois de Troll sur internet aux nouveaux arrivants
                  et ensuite, ils pourront passer aux réjouissances !
                  yaya etc...

                  https://www.youtube.com/watch?v=PpR1a8AzJxM


                • velosolex velosolex 29 septembre 22:18

                  "Dans les oblasts ou républiques les plus concernées par la mobilisation, la police est parfois arrivée avec une liste tellement longue qu’elle comptait des hommes décédés et des vieillards handicapés. Des milliers d’hommes ne correspondant pas aux critères auraient été enrôlés. A Derbent, au Daghestan, une voiture équipée de haut-parleurs appelait jeudi la population à s’engager  : ce que personne n’oserait faire à Moscou. Le contrat social avec les Russes, à qui on avait promis une vie stable, loin des mauvais coups politiques, est atteint. Les gouvernements locaux freinent déjà des quatre fers. Deux régions, Belgorod et Touva, ont annoncé la fin de la mobilisation, l’annexion des territoires en guerre, après des référendums illégaux,

                  En attendant, c’est un autre imprévu loin d’être surprenant qui pourrait secouer l’opinion publique russe et qui amuse déjà les Ukrainiens. De nombreuses troupes seraient sous-équipées, mal nourries et mal loties. Des dizaines de vidéos sont apparues sur les réseaux sociaux, montrant des armes rouillées, des repas infâmes, des équipements manquants....’ Extrait journal libération : Une atteinte au contrat social

                  La maison Russie craque de partout, bouffée par les cafards du Kremlin.....Les jeunes se ruent vers les frontières de l’europe, pour échapper à l’horreur de la boucherie et à la mort. 


                  • Lynwec 30 septembre 10:13

                    @velosolex

                    Jolie référence « Libé »... Sinon, dans le rayon des atteintes au contrat social et des vols déguisés, quelle est votre opinion sur le référendum de 2005 et sur l’inversion du résultat au Congrès en 2007 , événement bien franco-fRonçais... ?

                    La paille et la poutre, un grand classique qu’il faudrait enseigner dès les petites classes ...

                    Que dire du contrat social des Européens à qui on avait annoncé que l’Europe, c’est la paix (coucou les Yougoslaves), l’Europe c’est la liberté (coucou les interdits de circulation cause passe nazitaire, les injections par coercition...), l’Europe c’est la sécurité (coucou les attentats sous faux drapeau), l’Europe c’est l’abondance (en fait,ça n’a jamais été le cas avec l’euro indexé sur le mark, sauf pour les Allemands)....ah ben non, en fait, ça, c’est fini (sauf pour monarc et son bureau refait à prix d’or...)


                  • Les ricains veulent détruire l’ U E et la Russie .

                    Et s’emparer des énergies et minerais Russes comme ils ont pratiqué avec l’IRAK .

                    Puis après ça sera le tour de l’IRAN , d’ailleurs les juifs ont massé des blindés à la frontière IRANIENNE , c’est juste inamissible .

                    Comment les Israêliens ont ils pu masser des blindés à la frontière avec l’IRAN ????

                    Le second directeur de la CIA est une Israêlienne , les ricains ont un système pourri

                     de l’intérieur par les Israêliens ....
                    Qu’en est il des services Européens , Français ????

                    ça sent la bouse , le BullSCHIT Américano-sioniste .....


                    • zygzornifle zygzornifle 30 septembre 09:27

                      La fRance a passé des accords secret pour obtenir le soutient des Inuits et des Papous en cas de conflit généralisé .....



                        • roman_garev 30 septembre 10:53

                          @bouffon(s) du roi
                          « Nouvelle » connue en Russie depuis le commencement de la pandémie. Et pas que les militaires, mais aussi les médecins, les profs, etc.
                          Et alors ? Quoi de mauvais ? Pourquoi ce bégayememt « ah ah ah » ?
                          Vous oubliez que la Russie a ses propres vaccins à elle (que vous avez « orgueilleusement » refusés), non nuisibles, et pas vos merdes de Pfizer et Moderna qui continuent de vous tuer...
                          ah ah ah 


                        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 30 septembre 11:53

                          @roman_garev

                          Salut agent popov ^^
                          mais oui ...

                          Poutine a déclaré qu’il était « malhonnête » de refuser Spoutnik V, ajoutant que les autorités devraient « expliquer patiemment la nécessité de certaines mesures » visant à augmenter le taux de vaccination du pays

                          Le Directeur du Centre Gamaleya Alexander Gintsburg a dit :

                          « J’insiste toujours sur le fait qu’il est nécessaire non seulement d’introduire les codes QR le plus rapidement possible, mais avec leur aide pour délimiter strictement les possibilités d’interaction entre les vaccinés et les non vaccinés. »

                          « Le masque protège principalement contre les personnes non vaccinées, qui n’ont pas d’anticorps protecteurs. Et le port de masques par les vaccinés permet d’éviter la transmission de l’agent pathogène de la personne qui est vaccinée et qui ne sait pas qu’elle est porteuse à celles qui ne sont pas vaccinées »

                          Très compatible grand reset tout ça hein ^^

                          Foutage de gueule , et Poutine est un bel enculé comme ceux de l’Otan, de l’UE, etc.


                        • pemile pemile 30 septembre 12:20

                          « En fait, le Kremlin ne se soucie pas du tout de savoir si les résultats sont reconnus comme valides en Occident. »

                          Et c’est une grossière erreur !

                          Et il ne s’agit pas que de l’occident, mais aussi des partenaires actuels de la Russie.


                          • pemile pemile 30 septembre 12:24

                            "Lorsque la menace nucléaire de la Russie est dirigée vers Washington, comme c’est maintenant le cas, plutôt que vers Kiev ou Bruxelles, comme on le supposait jusqu’à présent,"

                            Ben non, les accords de non prolifération nucléaire stipulent que l’arme nucléaire ne peut être utilisée que contre un pays possédant lui même l’arme nucléaire.


                            • Antoine 30 septembre 13:06

                              Pas de doute Poutine est un grand juriste parfaitement respectueux du droit, raison pour laquelle il a envahi un pays souverain, organise des referendums bidons dans des conditions totalement contraires au droit international, sans compter les crimes de guerre de son armée d’ordures qui tuent tous ceux qu’ils croisent, pillent, violent, etc...


                              • Berthe 30 septembre 13:28

                                @Antoine
                                oh really ? On va vous rafraîchir la mémoire, avec le mini traité passé en catimini après le NON français et Hollandais. Mieux encore, suspension du parlement GB pour faire passer le Brexit. Les droits de l’homme quand et là ou çà vous arrange. Ah ces faux culs hypocrites macronistes...


                              • Antoine 30 septembre 13:31

                                @Berthe
                                Ah oui, c’est la même chose et donc combien de morts dans vos exemples ?


                              • Antoine 30 septembre 13:43

                                @Berthe
                                Pardon, j’ai oublié d’ajouter ; « Ah ces nazillons... »


                              • zygzornifle zygzornifle 30 septembre 15:16

                                @Antoine
                                 Et les Macronillons 


                              • Antoine 2 octobre 22:29

                                @zygzornifle
                                Quel temps à Moscou ?


                              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 30 septembre 13:16

                                Yevgeny Alexeyevich Fyodorov proposait de bombarder le Nevada en prévenant les USA, sachant que le Nevada est précisément l’endroit où se font les essais nucléaires ^^


                                • Soucougnan Soucougnan 30 septembre 15:40

                                  Un Poutine cerné par la police et quémandant désormais des négociations immédiates, vient de se retrancher grenade à la main dans la salle des coffres de la banque d’Ukraine. Mais ses fidèles thuriféraires s’efforcent de donner le change en forçant leur enthousiasme pour ce joli coup d’éclat qui s’inscrit dans un casse parfaitement maîtrisé et millimétré...

                                  Seulement voilà, l’hiver ne durera pas indéfiniment et quand il sera fini, les problèmes qui se sont durement révélés à l’attention des Russes, réapparaîtront avec une vigueur telle, que l’inéluctabilité de leur défaite sera alors impossible à nier.


                                  • Soucougnan Soucougnan 30 septembre 16:13
                                    @Le Cri des Peuples

                                    il est peu probable que les décideurs politiques du Capitole restent longtemps cavaliers face aux capacités militaires russes et poursuivent l’escalade.

                                    Détrompez-vous, ils poursuivent l’escalade. De nouvelles armes et de l’argent sont en partance pour l’Ukraine. Quant à Poutine, il demande désormais des négociations de paix à l’Ukraine, mais comme il refuse à l’avance toute idée de rendre les territoires annexés, on imagine que l’Ukraine ne lui répondra même pas. Voilà donc Poutine face à face avec ses menaces atomiques. S’il envoie une bombe nucléaire contre un pays de l’OTAN, il peut aussi bien coller une balle dans la tête de chacune de ses filles, pour leur éviter les conséquences dramatiques des actes de leur papa. Et s’il attend d’être vaincu sur le champ de bataille par l’Ukraine, il est sûr que son régime s’effondrera. Il aura alors intérêt à envoyer ses filles de toute urgence en Chine pour leur éviter la vindicte populaire russe. La seule solution pour Poutine serait d’accepter de rendre des territoires volés à l’Ukraine et de proposer des réparations de guerre. C’est sûrement ce qu’il finira par faire, reste à savoir s’il parviendra à gérer politiquement cette capitulation...


                                    • Fanny 3 octobre 01:10

                                      Elle révélera la faible valeur du parapluie militaire américain pour les États membres de l’UE

                                       

                                      Quand Poutine prétend que les choses sérieuses n’ont pas encore débuté, que Choïgou dit n’avoir mobilisé qu’une faible fraction de son potentiel  militaire, doit-on les croire ? C’est possible s’agissant des hommes mobilisables, mais quid du matériel, des munitions ? On peut soupçonner une grosse part de bluff dans ces déclarations.

                                      Quand l’auteur de l’article relaie un message destiné aux soutiens de Poutine sur une victoire possible de Poutine en cette fin d’année, là encore on peut soupçonner une part de bluff.

                                      Mais la mutation de l’opération spéciale vers une vraie guerre paraît des plus crédibles, directement conséquence de l’annexion des régions orientales de l’Ukraine. Cette mutation se traduira sans doute par une plus grande brutalité des opérations russes en Ukraine, et une résistance ukrainienne encore plus vive.

                                      Mais supposons un instant que ce que je soupçonne être du bluff n’en soit pas et que Poutine risque de l’emporter d’ici la fin de l’année.

                                      La situation deviendrait alors extrêmement dangereuse car les USA ne peuvent accepter une telle issue au conflit ukrainien san réagir vigoureusement.

                                      On peut imaginer que les buts de guerre des USA (ils n’ont pas déclenché cette guerre mais ont tout fait depuis 2014 pour qu’elle soit déclarée par la Russie) sont les suivants :

                                      • Obtenir un « regime change » en Russie entrainant l’arrêt de l’opération spéciale, préservant ainsi les frontières de l’Ukraine
                                      • Affaiblir économiquement l’Europe et en particulier l’Allemagne

                                      En cas de victoire hypothétique de Poutine d’ici fin 2022, un seul de ces objectifs serait atteint, l’affaiblissement de l’Europe et de l’Allemagne. Une demi-victoire pour les USA qui aurait des allures de demi-défaite. Inacceptable pour l’hyperpuissance révélant à l’Europe « la faible valeur du parapluie américain ».

                                      Une montée aux extrêmes est alors possible, sous une forme ou une autre.

                                      Parmi les hypothèses, on pourrait imaginer un processus amenant une frappe nucléaire tactique en Ukraine attribuée à la Russie. Comme pour le sabotage de NS1 et 2, il serait impossible de prouver qui est le véritable auteur de la frappe. Ce serait l’hypothèse « syrienne », au sens où des attaques chimiques attribuées à l’ennemi syrien soutenu par la Russie, version contestée, intervenaient à des moments critiques du conflit en Syrie, avec des menaces de réactions à la clé.

                                      Une telle frappe nucléaire tactique, quelque part en octobre avant les élections américaines produirait un effet de sidération dans le monde. Cela bloquerait l’action de l’armée russe et empêcherait une victoire fin 2022 de la Russie. Un changement de stratégie et de paradigme serait inévitable côté russe, sans pouvoir en anticiper le sens.

                                      Alors à ce saut dans l’inconnu où notre survie serait en jeu, on préfèrera ignorer les déclarations et rodomontades de Poutine et Choïgou et souhaiter un gel du conflit, les deux armées s’équilibrant, puis un jour des négociations inévitables.



                                      • Lynwec 3 octobre 08:25

                                        @Fanny

                                        Ne pensez pas seulement USA, d’autres acteurs au niveau mondial jouent selon leurs intérêts et ont leur part de responsabilité dans cette affaire :
                                        https://www.aubedigitale.com/luongo-le-curieux-mystere-des-gazoducs-nordstream-1-et-2/
                                        Ne pas oublier que dans le plan pour une dictature mondiale, il y a une étape qui est le chaos généralisé qu’on mettra sur le dos des gouvernements nationaux ...


                                      • Fanny 3 octobre 11:01

                                        @Lynwec
                                        d’autres acteurs (que les USA ndlr) au niveau mondial jouent selon leurs intérêts et ont leur part de responsabilité dans cette affaire 

                                        Je vais essayer de relire l’article que vous mettez en lien à tête reposée, car à la première lecture, je n’y ai pas compris grand-chose.

                                        Qui c’est, Davos ? Combien de divisions ?

                                        L’UE est-elle une puissance qui compte, sans armes ?


                                      • @Lynwec
                                        ’on mettra sur le dos des gouvernements nationaux ...

                                        Vu l’état du monde qui se souciera de justice ;; ; que restera-t-il des tribunaux, des sociétés organisées tout simplement ?


                                      • L’escroquerie des référendums en Europe ....

                                        ttps ://qactus.fr/2022/09/30/europe-lue-veut-donner-des-lecons-referendaires-a-la-russie-mais-semble-oublier-que-ses-propres-referendums-sont-completement-bidons-un-florilege-souvenez-vous/



                                        • QUI PEUT CROIRE ENCORE AUX États-Unis ?

                                          https://www.donbass-insider.com/fr/2022/05/24/qui-peut-croire-encore-aux-etats-unis/

                                          La grande ignorance vient à la fois du fait des intenses propagandes menées depuis 70 ans, mais aussi de l’idée, à travers par exemple le cinéma, que l’Américain est forcément toujours « le gentil ». Les Américains ne nous ont-ils pas sauvé à la fois du nazisme, puis du communisme durant la Guerre froide ? Que serions-nous sans les Américains ?

                                          Au secours de La Fayette… si vous payez l’addition. Les droits de l’Homme et le respect des traités signés par les États-Unis s’arrêtent toujours à leurs intérêts marchands. Toute l’histoire de ce pays le démontre avec éclat, l’incident des sous-marins français devant être vendus à l’Australie, le prouve hélas de nouveau (automne 2021). Il n’y a pas d’alliés pour les USA, seulement des serviteurs ou des territoires à exploiter.


                                          Le recyclage systématique des élites nazies par les USA. Partout, elles furent réutilisées, au niveau de la recherche et des sciences, citons simplement Wernher von Braun (1912-1977), le père des fusées américaines, nazi notoire qui termina directeur de la NASA. Mais aussi des spécialistes des services secrets, comme Reinhard Gehlen (1902-1979), nazi, chef des services allemands sur le front de l’Est, bientôt chef des services secrets de l’Allemagne de l’Ouest, ou encore Klaus Barbie (1913-1991), chef de la Gestapo de Lyon, meurtrier, réutilisé par la CIA dans ses actions souterraines en Amérique du Sud, notamment comme spécialiste de la torture. Otto von Bloschwing (1909-1982), nazi et SS, agent des services secrets de la SS, le SD, recyclé par la CIA et opérant ensuite Europe, décédé en Californie. Que dire encore de Wilhelm Höttl (1915-1999), également SS, travaillant dans le contre-espionnage pour le RSHA (énorme organisation de police politique nazie), lui aussi recyclé comme agent de la CIA (1947-1949), ou Guido Zimmer (1911-1977), officier SS du SD, criminel de guerre impliqué dans des massacres et l’Holocauste, lié également aux services américains et qui échappa toujours à la justice grâce à eux. Plus de 20 000 nazis de cette sorte, imaginez l’énorme dictionnaire qu’il faudrait faire pour en étaler l’histoire et la teneur…

                                          Réseau Gladio, financement du terrorisme d’extrême-droite et supports aux dictatures dans le monde.

                                          ....

                                          Pour frapper la Russie, les États-Unis ont imaginé refaire le coup des révolutions colorées, quasiment réussies partout, en visant l’Ukraine. Ce pays apparaissait comme une cible de choix, car elle comprenait une composante néonazie très importante.



                                          • Redistribuer 5 octobre 16:03

                                            Ce que les nationalistes de tout poil qui défendent l’action de la Russie refusent de prendre en compte :

                                             

                                            Cette guerre a plusieurs causes :

                                             

                                            1 Une cause qui dure depuis 1990 et qui n’est pas spécifique à l’Ukraine : L’énorme envie de la majorité de la population quels que soient la langue qu’elle parle, son origine ethnique ou le nouvel état dans lequel elle a été inclue après l’effondrement de l’union soviétique, pas seulement d’ailleurs pour ceux qui appartenaient à l’ex union soviétique mais aussi toux ceux appartenant aux états satellites (Pologne, Hongrie, Rda etc) de profiter du confort et de la richesse de l’occident !

                                            2 Une cause qui remonte à loin : La vieille question des frontières telles qu’elles existaient en 1914, le partage entre les espaces ottomans, russes et germaniques. Cette question s’est estompée après la victoire de la révolution bolchévique parce que officiellement le nationalisme a été remplacé par le socialisme révolutionnaire et la perspective du communisme qui est une motivation idéologique mettant d’accord ceux qui étaient opposés hier. Ce qui se passe en Ukraine s’est passé dans les Balkans pour les mêmes raisons avec les croates et les bosniaques d’un côté et les serbes de l’autre.

                                            3 Les alliances internationales : En 1914 la Grande-Bretagne et la France s’opposaient à l’Allemagne alors que les Etats-Unis étaient peu engagés, Dans le passé récent, ce sont les Etats-Unis qui s’opposent à l’influence de la Russie, alors que l’ancien adversaire allemand devient allié, il s’agit d’un renversement d’alliance du à l’effondrement de l’Allemagne suite à la seconde guerre mondiale. Mais si les alliances ont changé les vieux antagonismes de frontières demeurent, l’Allemagne à changé d’alliés mais garde le regard fixé vers ses ambitions territoriales ! C’est le cas pour l’ex Yougoslavie, c’est le cas à l’est non seulement pour les allemands mais aussi pour les polonais, à l’ouest le problème est réglé depuis longtemps puisque l’existence de l’union européenne a éteint la rivalité franco-allemande sur l’Alsace et la Lorraine. A ce propos d’ailleurs on peut citer le contentieux de l’Irlande du nord qui réapparait après le Brexit, toute proportion gardée, bien sûr puisque le Royaume Uni et l’état irlandais membre de l’union européenne appartiennent tous deux à la même alliance pilotée par les Etats-Unis. Tout le monde occidental européen cad France et Angleterre avec l’Union européenne peuvent alors passer du côté allemand dans les litiges de frontières puisque l’adversaire global a changé ! L’éventuelle friction entre Pologne et Allemagne disparait aussi par la même occasion, ce qui n’était pas forcément le cas par le passé !

                                             

                                            Dans ma première phrase j’ai dit "Ce que les nationalistes de tout poil refusent de prendre en compte"

                                             

                                            Effectivement c’est l’effondrement de l’idéologie soviétique qui est la cause première car elle provoque le retour des inepties nationalistes du passé qui provoquèrent tant de drames !

                                             

                                            J’en veux pour preuve ce qui s’est passé en 1991

                                             

                                            Pourquoi Eltsine a t-il accepté le démembrement de l’Urss ?

                                             Les médias pro-américains qui nous serinent et nous mentent à longueur de journée se gardent bien d’en parler, pourtant c’est bien la cause des évènements actuels.

                                             Boris Eltsine a accepté l’existence de l’Ukraine en tant qu’état indépendant qu’à la condition qu’elle accepte de rejoindre la "Nouvelle Communauté des états indépendants" pilotée par la Russie. il avait ajouté que si l’Ukraine refusait cette exigence, il faudrait qu’il y ait des négociations et que la Russie demanderait des rectifications de frontières. Le premier gouvernement de la nouvelle Ukraine indépendante a alors accédé à cette demande, acceptant même de confier la partie de l’armement nucléaire qui était stationné sur son territoire à la nouvelle fédération de Russie, la base de Sébastopol est administrée en commun et en parfaite coopération entre militaires russes et ukrainiens !

                                             C’est cet accord que les médias occidentaux passent malhonnêtement sous silence, c’est cet accord dont les officiels américains prétendent que c’est une invention qui a été rompu en 2014 quand le gouvernement issu du coup d’état de Maidan a décidé d’inverser les alliances, de rompre avec la CEI et avec la Russie pour demander à rejoindre l’Otan et l’Union européenne.

                                             Les russes ont eu l’impression de s’être fait avoir !

                                             Oh je ne les plains pas, je ne leur donne pas raison, quand on décide de rompre avec sa révolution, de revenir au capitalisme et aux idéologies de l’ancien régime, on a ce qu’on mérite de se faire « avoir ». Quand on s’allie avec des bandits avec l’espoir de partager plus tard le magot, il ne faut pas s’étonner d’être trompé !

                                            Le brillant discours de Poutine qui ose reprendre toute l’argumentation anti-impérialiste, antiraciste et anticoloniale du 20 ème siècle pour justifier sa cause ne me convint pas, il n’est qu’un traitre et sa trahison est d’autant plus impardonnable qu’il appartenait aux corps d’élites sacrés de l’armée révolutionnaire, de l’héroïque armée rouge dont tant de soldats se sont sacrifiés aussi bien pendant la guerre civile que pour lutter contre l’envahisseur nazi ! Son devoir n’était-il pas de défendre la mémoire de ceux-là, plutôt que de s’allier avec ceux qui rêvaient de réhabiliter cet ancien régime, qui envoya tant de combattants révolutionnaires vers la mort ou la déportation en Sibérie !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité