• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre à l’Etat assassin

Lettre à l’Etat assassin

Laura et Mauranne, 21 et 20 ans, étaient cousines. La première était venue fêter son anniversaire avec la seconde à Marseille.

Politiques, journalistes, intellectuels, élites autoproclamées de ce pays, vous avez transformé la France paradisiaque des années 70 en enfer quotidien pour des millions de citoyens, victimes de votre incompétence, de vos lâchetés, de vos mensonges et de vos trahisons.
Délinquance et terrorisme prospèrent sur votre manque de courage politique et votre renoncement permanent. Non seulement vous ne réglez aucun de ces fléaux qui détruisent le pays, mais vous les encouragez et les aggravez. Vous êtes tous les artisans du désastre et donc les complices des criminels en cachant la vérité et en défendant trop souvent l’indéfendable.

Votre idéologie tiers-mondiste c’est la destruction de notre nation millénaire.
Vous êtes en train de liquider 2000 ans d’histoire de France et de léguer aux générations futures un pays menacé de guerre civile. Car c’est de cela qu’il s’agit. Vous avez ouvert les frontières à des populations qui refusent de s’intégrer et qui haïssent notre culture et notre mode de vie. 50% des jeunes musulmans de France souhaitent la charia ! Et vous osez bêler tous en chœur que l’intégration est réussie (sondage institut Montaigne 2016) !

Les deux jeunes femmes innocentes assassinées au cri de “Allah Akbar” à Marseille, c’est votre faute.
 Elles avaient 20 et 21 ans, seulement coupables de ne pas être musulmanes. Deux cousines inséparables tuées par un fou d’Allah comme il y en a tant sur notre territoire. Elles sont les victimes de votre politique d’immigration suicidaire et de votre laxisme coupable.
 Car l’assassin est un Maghrébin clandestin arrêté 8 fois depuis 2005 et jamais expulsé !
 Les enfants juifs massacrés devant leur école à Toulouse, c’est votre faute. Le patron décapité par son employé musulman, le prêtre égorgé en pleine messe, le couple de policiers égorgé chez lui devant son enfant de 3 ans, les tueries de masse à Charlie Hebdo, au Bataclan, à Nice, les soldats et policiers attaqués dans les rues, tous ces crimes commis au nom d’Allah, c’est votre faute. A chaque tuerie, vous ne savez que rabâcher que “l’islam, ce n’est pas ça”. Au cri de “Allah Akbar” des tueurs, vous répondez tous en chœur “pas d’amalgame”, comme des perroquets. Mais chaque jour c’est bien l’islam qui tue, pas le Saint-Esprit.
 On ne tue pas au nom du Christ, de Bouddha ou de la déesse Kali. On tue au nom d’Allah et lui seul.

Vous êtes incapables de mettre hors d’état de nuire les 5% de malfrats qui commettent 95% des crimes et délits dans les cités. Vous êtes incapables de rétablir l’ordre républicain dans les banlieues. Vous êtes incapables de récupérer les 5 000 armes de guerre et armes de poing qui dorment dans les caves des cités, attendant l’insurrection générale qui se prépare. 
 Les barbus et les caïds vous font peur et vous rasez les murs.
 Vous ne savez que sermonner les gamins multirécidivistes, arrêtés plus de 100 fois, tous les 3 jours, et aussitôt relâchés. Vous ne comprenez même pas que, pour un gamin délinquant, le fait de passer par la case commissariat est un haut fait d’armes. Un bracelet électronique, c’est un trophée qui a plus de valeur qu’une Légion d’Honneur. En découdre avec les forces de l’ordre, c’est s’imposer dans la cité... Jamais les familles ne sont attaquées au portefeuille, alors que la simple suppression des allocations familiales pour plusieurs mois mettrait fin à la récidive des mineurs.

Mais vous ne savez que capituler devant l’inacceptable. Par votre lâcheté viscérale, vous avez privé de toute autorité les enseignants et les policiers. 
 Les rebelles de la société, les ennemis de la République sont le fruit de vos reculs incessants. Vous avez l’âme de vaincus qui se complaisent dans la soumission. Vous vous gargarisez avec le mot “laïcité” mais vous êtes incapables de la faire respecter. Vous la violez chaque jour en cédant à toutes les revendications des musulmans. Voile, halal, prières de rues, islamisation de l’école républicaine, de l’hôpital, des entreprises, vous avez tout accepté et même encouragé. Le renoncement permanent est gravé dans votre ADN. Tous les tueurs étaient connus des services de police, sans exception. Les clandestins sont systématiquement relâchés, les fichés “S” sont laissés en liberté, quand ils ne sont pas intégrés dans la police ! 
 Or, la récidive mène à la prison, qui mène à la radicalisation, qui mène au terrorisme et qui aboutit au jihad.

Mais seul le laxisme judiciaire prévaut. La tolérance zéro est un principe que vous détestez. Il a pourtant fait ses preuves.100 000 peines de prison ne sont pas exécutées, mais vous traînez en justice policiers et patriotes, au moindre contrôle d’identité un peu musclé ou à la moindre critique de l’islam. Vous ne combattez que le racisme à sens unique. Combien de plaintes pour racisme anti-Blancs ont été instruites en 20 ans ? Les forces de l’ordre, vous les avez démotivées, tout comme les forces armées, toujours plus mal équipées. Leurs budgets sont laminés alors qu’ils devraient être la priorité de la nation pour mener la guerre contre le terrorisme. La justice, c’est celle du mur des cons, un total renversement des valeurs. Le délit de blasphème, qui n’existe pas en France, vous l’avez instauré contre ceux qui critiquent l’islam. Le résultat de votre politique démissionnaire et irresponsable est un désastre. Les prêcheurs de haine sont comme des poissons dans l’eau dans les mosquées salafistes. Vous en avez fermé une quinzaine alors que les imams, qui sont presque tous étrangers et ne parlent pas français, diffusent leur discours anti-occidental en toute impunité, dans des centaines de mosquées passées sous le contrôle de pays étrangers qui n’ont rien de pays amis…

L’islam de France vous a totalement échappé. Les frontières restent grandes ouvertes pour plaire à vos “amis” d’Arabie et du Qatar qui financent la propagation du wahhabisme et du salafisme en Europe. Le terrorisme, l’insécurité, la haine anti-Occidentaux et l’éclatement de la société, c’est votre faute. Voilà 30 ans que vous semez les germes de la dislocation de la nation. Par votre faute la France de 2017 est en voie de désintégration. La preuve ? En 2015, le monde entier est venu s’associer à la marche républicaine “Je suis Charlie”. Le monde entier, mais pas les banlieues où la minute de silence en hommage aux victimes n’a même pas été respectée. Ils sont où les musulmans soi-disant modérés ? On ne les entend jamais. Ils sont comme vous, ils rasent les murs.

Il y a 40 ans on vous a confié la France de Pompidou.
 Regardez ce qu’il en reste.
 Vous avez dilapidé et même saccagé l’héritage des Trente Glorieuses.
 C’était la France du bonheur, de la sécurité absolue, de la croissance à 6%, du plein emploi, avec le 5e niveau de vie au monde derrière les États-Unis, la Suisse, la Suède et le Luxembourg. Mais loin devant le Japon et l’Allemagne. La France d’après-guerre était redevenue une nation forte, riche et prospère. Mais aujourd’hui, nous sommes ruinés et chaque bébé naît avec une dette de 33 000 euros dans son berceau !
 C'est ça le résultat de votre incompétence et de vos lâchetés. 

 Vous avez ruiné la France et l’avez livrée au terrorisme islamique.
 Tout cela était prévisible et vous le saviez depuis longtemps.
 Primo, parce que les services de renseignement tirent la sonnette d’alarme depuis 30 ans.
 Secundo, parce qu’en 1990, parfaitement conscients du danger, vous décrétiez aux Assises sur l’immigration de Villepinte :
Que l’islam était incompatible avec la loi républicaine. 
Qu’il fallait sans tarder appliquer une immigration zéro. 
Que le social devait être réservé aux seuls Français. 
 Mais de tout cela, il ne reste rien. Car, en 1992, vous avez TOUS retourné votre veste pour vous plier aux accords de Schengen, avec ouverture des frontières et multiculturalisme à tout va ! Ce faisant, vous avez trahi la confiance du peuple qui vous avait élus. Et aujourd’hui, ce même peuple, qui rejette l’immigration à 70% et refuse l’islamisation de la société, vous accuse à juste titre de déloyauté. 

 Votre société multiculturelle paradisiaque, c’est l’enfer des générations futures.
 Votre idéologie tiers-mondiste, c’est le tombeau de la France de Clovis.
 70% des citoyens ne veulent plus d’immigration et refusent l’islamisation du pays.
Mais vous les méprisez, croyant détenir la vérité. Vous leur imposez une immigration qu’ils ne veulent pas. Preuve que la France de 2017 est devenue un contre-modèle de démocratie.
 Ne pas rétablir l’ordre républicain sur tout le territoire, c’est au mieux signer la mort lente de la nation, au pire, c’est semer les germes de la guerre civile.
C’est impardonnable.


Moyenne des avis sur cet article :  3.2/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • McGurk McGurk 13 octobre 12:44

    * "Votre société multiculturelle paradisiaque, c’est l’enfer des générations futures.
     Votre idéologie tiers-mondiste, c’est le tombeau de la France de Clovis.
     70% des citoyens ne veulent plus d’immigration et refusent l’islamisation du pays.
    « 

    L’incompétence et le laxisme de la classe politique est certaine.

    Néanmoins, il faut tout de même préciser que le modèle d’intégration français (par la société et le travail) - qui a quand même marché pendant un temps - est a été abandonné.

    L’ »ascension sociale" via les études et le travail n’existe plus car le marché de l’emploi est totalement faussé et laisse trop de personnes sur le carreau pour des raisons aussi diverses que grotesques (trop jeune, trop vieux, trop cher, etc.).
    Les critères d’accession à la nationalité française sont vraiment pitoyables (savoir à peu près lire et écrire, connaître deux trois dates et faits), on devrait porter notre attention sur les personnes voulant réellement s’intégrer et participer activement à notre société.

    Pour refuser l’immigration, il faudrait déjà faire suffisamment d’enfants pour s’en passer réellement. Or, à l’heure actuelle, il faudrait quatre enfants par femme juste pour ralentir le vieillissement de la population. Se passer d’immigration est donc impossible.

    Le modèle d’intégration ne peut supporter - à moins d’être réactualisé - des vagues d’immigration aussi importantes, mais nous en sommes également responsables comme notre pays a participé à détruire la Libye et maintenant la Syrie.

    Pour ce qui est de la religion que vous citez, le gouvernement ne demande pas la formation des prêtres sur notre territoire mais dans les pays du Maghreb où les valeurs sociétales sont très différentes, au lieu de leur inculquer les nôtres et sous contrôle. Les prêches ne sont même pas dans notre langue et les écrits sont remplis de passages où on prône la lapidation et le meurtre, au lieu d’être aussi adaptés à notre civilisation, culture et traditions.


    • Croa Croa 13 octobre 14:13

      À McGurk,
      Oui, effectivement ! Dans un régime étatique (comme dans les 30 glorieuses par exemple sauf que c’est un mauvais exemple en raison des décolonisations) il n’y a aucun problème pour intégrer les gens venus d’ailleurs. Dans le système pourri actuel du règne libéral sur fond de division du petit peuple les migrants n’ont d’autre choix que de se regrouper entre eux et bien sûr de se radicaliser sur ce qui fait leur différence.
      Par contre faire plus d’enfants serait une connerie, tout comme l’immigration en est une. Mais tout ça ne se choisi pas donc il faut essayer d’en atténuer les effets désastreux.


    • McGurk McGurk 13 octobre 14:47

      @Croa

      Faire plus d’enfants ne serait pas une ânerie si les conditions économiques n’étaient pas ce qu’elles sont. On pourrait très bien relancer notre système d’intégration, notre sécu, retraite et tout le reste. Mais pour ça, il faudrait que le monde des entreprises veuille bien lâcher la bride, ce qu’elle ne risque pas de faire.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 13 octobre 13:06

      Il n’est pas possible d’inculquer nos valeurs sociétales aux prosélytes de l’islam, puisque celui-ci met ses propres « valeurs » au-dessus de toute valeur laïque.

      Seule l’interdiction, dans notre pays, de l’islam non radicalement pacifié dans sa théologie doit être mise en place.


      • Emile Mourey Emile Mourey 13 octobre 14:11

        Terrible constat ! Oui, les politiques sont des criminels.


        Commandant d’unité, j’ai vécu deux indépendances, celle du Maroc, à Ouezzane où j’ai assisté, l’arme au pied sur ordre, au déferlement d’une foule hurlante lapidant l’ancien garde champêtre ; celle de l’Algérie où j’ai eu la chance de pouvoir rapatrier mes harkis tandis que les harkis démobilisés de l’unité voisine se faisaient massacrer par la population. 

        Presque tous les hommes de mon sous-quartier travaillaient en France, principale ressource des familles. J’ai dû faire face à une gigantesque manifestation « poussée » par des meneurs du FLN venus spécialement de Paris et alors que pourtant, nombre de femmes et de mères craignaient tout naturellement, dans leur raisonnement de bon aloi, que leurs maris seraient renvoyés de métropole après l’indépendance. Grandeur d’âme de la France, on a tout accepté et, en premier lieu, les responsables des réseaux FLN implantés, les plus fanatiques, les plus islamistes, tandis qu’on parquait les harkis rapatriés dans des camps.

        La seule solution qui nous reste pour limiter la casse, et encore, c’est une meilleure traduction et réinterprétation des textes fondateurs pour qu’ils ne soient plus le fer de lance des troubles qui vont, inexorablement, s’amplifier.

        Cf mon article d’hier : Islamisme radical : dans toute guerre, quelle qu’elle soit, il s’agit de comprendre le contexte historique et de définir la bonne stratégie.


        • McGurk McGurk 13 octobre 14:51

          @Emile Mourey

          C’est surtout d’éradiquer la violence des textes religieux et éduquer la population concernée, mettre sous clé les meneurs/idéologues de la violence et créer une vraie institution hiérarchisée chapeautant tout le système.


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 13 octobre 15:00

          @Emile Mourey

          Une meilleure traduction et réinterprétation des textes de l’islam criminogène, on peut la trouver au moins ici :

          http://www.blog.sami-aldeeb.com/2017/10/12/sami-aldeeb-le-coran-est-contraire-aux-droits-de-lhomme/


        • njama njama 13 octobre 15:41

          @McGurk
          C’est surtout d’éradiquer la violence des textes religieux...
          non, c’est de les lire correctement pour ce qu’ils sont dans leur contexte du VII° siècle, sans exagérer leur importance 70 versets sur 6236 = 0,01122514 soit 1,12 %

          [...] Le Qur’ān, que cet Occident islamophobe combat avec acharnement, sans aucune juste cause, contient 6236 Versets répartis en 114 Sourates/chapitres. Vingt-six Versets traitent du Jihad ; trente-huit Versets traitent du Combat ; et six Verset traitent de la levée en masse. Ce qui fait en tout 70 Versets, de tous les 6236. Le reste du Corpus, soit les 6166 Versets, traitent et organisent inséparablement, la vie terrestre, dans tous ses secteurs, et celle de l’Au-delà. Prendre 70 Versets, qui ont leur raison d’être, puisque Juifs et Chrétiens ont dévié du vrai Monothéisme, comme prétexte pour combattre et éliminer Islam et musulmans, tient d’un exécrable racisme.

          Que dire alors des 66 livres de la Bible, comprenant 1100 chapitres en presque 31000 versets, dont plus de la moitié sont une vraie fourmilière du TERRORISME ? !

          Zeinab ABDELAZIZ 18 Août 2016 http://www.alterinfo.net/BIBLE-et-TERRORISME_a124727.html


        • Hurricane Hurricane 13 octobre 15:48

          @Emile Mourey Merci pour votre témoignage !


        • moderatus moderatus 13 octobre 15:56

          @Emile Mourey

          Merci pour votre témoignage.
          le drame des Harkis est une honte indélébile pour notre pays .

          vous savez ce qu’est le terrorisme et la Barbarie vous savez ce qu’est un état qui a failli à ses devoirs.

          le suis passé à côté de votre article je m’en excuse.

          Vous pouvez, nous éclairer sur beaucoup d’épisodes tragiques de notre histoire. Je serai au prochain rendez vous.


        • Emile Mourey Emile Mourey 13 octobre 16:44

          @njama

          Vous dites :c’est de les lire correctement pour ce qu’ils sont dans leur contexte du VII° siècle, sans exagérer leur importance.

          Tout à fait d’accord.

        • njama njama 13 octobre 17:10

          @Emile Mourey
          Merci pour votre soutien.

          Ça tombe sous le sens, mais certains ici se plaisent très régulièrement à manipuler l’argument au sujet de cette petite poignée de Versets pour en faire une tare congénitale de l’Islam, et entretenir l’idée idiote que cette religion ne s’est pas répandue autrement que par l’épée.

          Faut-il leur rappeler que des apôtres étaient prêts à défendre Jésus l’épée à la main au Mont des Oliviers, à en découdre avec les soldats romains ... et que s’il n’avait arrêté leurs velléités... Luc 22/39-54

          http://www.abcgallery.com/A/angelico/angelico60.JPG

          et puis que dire !!! du livre de Josué et de ses tas de cadavres de philistins, un vrai génocide. La succession de Moïse s’est révélée sanglante. Pareillement c’est de l’histoire, ce qui n’empêche pas de trouver dans l’ensemble sagesse, et vertus morales comme il s’en trouve dans les récits épiques et épopées mythologiques.
          Bien à vous cher Émile


        • Emile Mourey Emile Mourey 13 octobre 17:17

          @njama


          Exact. L’Histoire est ainsi.

        • Orageux / Maxim Orageux / Maxim 13 octobre 19:02

          @Emile Mourey

          J’ai vécu ça également, la Centaine de notre bataillon a été consignée à Tipaza et nous avons su ce qui se passait ....
           
          l’Ancien Algérien qui avait fait 14-18, qui venait discuter et chercher de l’eau chez nous dans la ferme que nous occupions a été amputé des deux jambes par représailles parce qu’il parlait aux soldats français....

          Et puis tellement d’autres horreurs....

          Ceci-dit les Harkis ayant eu la chance de venir en métropole on été parqués comme des bestiaux à Rivesaltes dans les Pyrénées Orientales .....

          J’ajoute que l’ordre de laisser les supplétifs se laisser massacrer par le FLN a été donné par Mesmer alors ministre des armées d’alors.....Le gouvernement Gaulliste était pourri et lâche !!


        • HELIOS HELIOS 13 octobre 23:24

          @njama

          Même si les versets contestables du coran sont moins nombreux, ce n’est pas au nom de la bible qu’on tue, mais bien au nom du coran, désolé de vous le faire remarquer.

          Commencez par faire le menage chez les musulmans, pour ensuite voir ceux qui meritent !

        • Buzzcocks 13 octobre 15:22

          On peut voir le sondage de l’institut montaigne que vous citez ? Parce que j’ai été voir et vos 50% qu souhaitent la charia, je ne les trouve pas.

          Ensuite, comparez la situation économique des 30 glorieuses avec son 6% de croissance et maintenant, c’est franchement n’importe quoi....
          Si vous voulez 6% de croissance, rasez le pays par une bonne guerre et vous retrouverez ces temps bénis. Aucun pays développé actuel n’affiche 6% de croissance... Vos connaissances économiques sont à peu près nulles.
          Si chaque enfant né avec une dette de 33 000 euros... chaque français qui meurt a un patrimoine d’environ 250 000 euros. Ca va, le petit qui né endetté, a visiblement su se constituer des économies.

          Pis alors les années Pompidou où on vivait en paix, dans la sécurité totale, ahahah, plus c’est gros, plus ça passe. Les homicides ne font que baisser et entre 1994 et 2016, les homicides ont baissé de .... 60% !!!! 4.8 homicides par an pour 100 000 habitants en 94, on est passé à 1.5 homicides pour 100 000 habitants de nos jours.

          Et la France, cet enfer sur terre, est dans les pays où on se tue le moins....

          Bref, un vrai torchon cet article. 


          • McGurk McGurk 13 octobre 15:26

            * "On peut voir le sondage de l’institut montaigne que vous citez ? Parce que j’ai été voir et vos 50% qu souhaitent la charia, je ne les trouve pas."

            J’ai aussi entendu ça dans un reportage télé et à la radio. Je ne sais pas, par contre, d’où ça vient.


            • moderatus moderatus 13 octobre 15:48

               Bonjour Hurricane

              Coup de gueule sans concessions, sans compromissions, Un révolte saine et qui réveille.
              des vérités pas faciles à dire mais nécessaires à exprimer.
              écrit avec vos tripes et avec intelligence, et en plus un argumentaire bien documenté et bien construit.

              c’est votre premier article je crois , pour un coup d’essai c’est un coup de maître .Même ceux qui ne partagent pas votre analyse complètement seront obligés de reconnaitre l’art et la manière.
              Continuez.


              • Hurricane Hurricane 13 octobre 15:55

                @moderatus 


                Normalement mon message est très malvenu dans les milieux de la bienpensance droit de l hommiste ; notre pouvoir est à genoux et bénéficie de l appui de nombreux citoyens à la mentalité de collabos pro islamistes surtout chez les gauchistes , les médias aux ordres , couchés soumis ; leurs seuls arguments à proposer : ’ réac facho , islamophobe , raciste etc ; trop éventés trop recuits ils ne sont plus crédibles 

              • Buzzcocks 13 octobre 16:26

                @moderatus
                Agoravox est un média citoyen.... or là, ce n’est pas du journalisme. C’est juste un billet d’humeur qui repose sur strictement rien de concret. C’est juste le ressenti d’un mec qui a visiblement fumé des substances hallucinogènes puisque la France de Pompidou où ce mec n’a jamais vécu est complètement fantasmée.
                C’est quand même son Pompidou qui a fait venir massivement des immigrés pour permettre les 6% de croissance qui le font bander.


              • Orageux / Maxim Orageux / Maxim 13 octobre 19:06

                @Hurricane

                je vous dit bravo.....laissez donc la vermine de gôche verser sa bile, ce sont des sans couilles, sans honte ni honneur, ce sont les mêmes qui soutenaient le FLN , Artistes, journalistes, enseignants d’alors ......


              • kalachnikov kalachnikov 15 octobre 15:20

                @ Orageux / Maxim

                Ce constat de la situation n’est pas spécifique à la France ; il est propre à l’Occident tout entier. Deux problématiques qui ne sont jamais soulevées, c’est l’échec du matérialisme à assouvir certain besoin de l’Homme (appelons ça le besoin métaphysique) ; ainsi que l’inexistence d’une doctrine crédible pouvant supplanter l’idéologie capitaliste néolibéralisée devenue globale.

                Mais c’est trop compliqué, bien sûr.


              • pipiou 13 octobre 15:50

                Comment se tromper de coupable : ceux qui tuent, les terroristes, ne sont pas les coupables selon l’auteur, ce sont les politiques et les journalistes.

                Encore un auteur qui a perdu ses repères.


                • Hurricane Hurricane 13 octobre 16:00

                  @pipiou

                  Interprétation fallacieuse ; les coupables sont les terroristes , les medias , les journaleux qui récitent le catéchisme de la propagande gouvernementale soumise à l ’ islamisation du pays , sans oublier une grande partie des citoyens atteints du syndrome de Stockholm prêts à dégrafer leur col de chemise pour faciliter la tâche de leurs bourreaux ; remake des années 40 

                • pipiou 13 octobre 22:33

                  @Hurricane

                  Non les premiers coupables sont les terroristes, arrêtez de leur cirer les pompes et de les dédouaner.

                  Le coup des années 40, je vois où vous voulez en venir, calmez-vous, vous allez péter une durite mon vieux.


                • pipiou 13 octobre 22:34

                  @Hurricane

                  Erratum : « je vois pas où ... »


                • HELIOS HELIOS 13 octobre 23:33

                  @pipiou

                  vous connaissez le délit de non assistance a personne en danger ?

                  Il y a la non-assistance a peuple en danger. ce sont justement les personnes citées par l’auteur qui sont indirectement complices de l’etat de notre pays et des drames qui s’y passent. Evidement, celui qui a égorgé la jeune fille dans la gare de marseille etait bien un terroriste !... sauf qu’il n’aurait pas été là si chacun avait fait son boulot, de la classe politique jusqu’aux journalistes.

                • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 13 octobre 16:18

                  Le pari épouvantable que nos dirigeants ont fait, c’est celui d’être persuadés que les gens vont accepter sans piper mot leur propre remplacement en tant que peuple. Ils pensent ainsi retirer les marrons du feu en toute impunité.

                  Et jusqu’à présent, tout semble leur donner raison.


                  • covadonga*722 covadonga*722 13 octobre 17:32



                    Hobbes disait : la légitimité d’un Etat et de ses représentants tiens a leur capacité d’assurer la sûreté et la libre circulation du Peuple.Dés que celui ci est défaillant c’est le devoir du Peuple de prendre les armes et de se soulever.

                    • Gisyl 13 octobre 18:10

                      « Politiques, journalistes, intellectuels, élites » ne sont là que parce qu’on les tolère bien, voire on se satisfait de leur présence en croyant/espérant en faire partie. Votre philippique devrait donc s’intituler « Lettre aux Français complices de l’Etat assassin »

                      Les Français avaient le choix d’une politique différente aux dernières présidentielles et législatives. On peut le regretter mais le résultat indique clairement qu’ils ne sont pas d’accord avec vous, et qu’il est faux d’écrire qu’ils « rejettent l’immigration à 70% et refusent l’islamisation de la société »

                      En ce qui me concerne j’ai le plus grand respect pour la démocratie. Si un peuple choisit consciemment de se donner à des élites mondialisées qui le méprisent qui suis-je pour contester son choix ? Je contemple juste son autodestruction satisfaite dans mon coin.


                      • QAmonBra QAmonBra 13 octobre 19:14

                        Merci @ l’auteur pour le partage.


                        La différence entre votre colère et la mienne à l’égard de cet « état assassin », c’est que la votre est apparemment encore loin d’avoir pleinement conscience à quel point cet état l’est, faute de chercher froidement, objectivement tous les tenants et aboutissants de cette intolérable situation. . .

                        • Hurricane Hurricane 13 octobre 19:20

                          @QAmonBra


                          Merci d avoir osé exprimé tout haut ce que je n osais dire par souci de ne pas heurter la modération , et encore je me retiens !

                        • Hurricane Hurricane 13 octobre 23:27

                          Les premiers coupables sont les terroristes certes mais sans les collabos du pouvoir et les médias à leurs bottes , ils ne pourraient jamais sévir ; les islamistes sont le bras armé du pouvoir responsable et coupable 


                          • genrehumain 13 octobre 23:27

                            « On ne tue pas au nom du Christ, de Bouddha ou de la déesse Kali. On tue au nom d’Allah et lui seul. »
                             
                            Si il est vrai que beaucoup de crimes ont été commis au nom de Dieu, il s’avère malheureusement que les plus grands sont à imputés aux nationalismes,racismes et autres préjugés. Les deux grandes guerres mondiales avec leurs cortèges d’atrocités sont là pour l’illustrer, et combien d’enfants, de mères et de jeunes adultes par millions ont été décimés aux noms de ces nouvelles idoles. Ce sont nos préjugés qu’ils faut éradicter .
                            Ne nous lamentons pas sur le passé, qui n’a jamais été heureux sinon que dans nos fantasmes car jusqu’a aujourd’hui le monde nous montre chaque jours des femmes des enfants, des vieillards victimes et fuyant des guerres qu’ ont leurs a imposés aux noms de nos désirs, intérêts et préjugés .


                            Notre défi actuel est de passer rapidement d’un monde divisé en un monde Uni. Prenons enfin conscience de ce changement de Paradigme.

                            Les deux guerres mondiales, fruits atroces de ce nationalisme désuet du temps où les hommes de cette planète se vivaient encore comme des entités autonomes sans liens réels avec leurs semblables, devraient nous enseigner le dérisoire de ses pensées de replis sur soi et leurs dangers. 

                            1. La crise majeure du politique que nous vivons et l’accès de nouveau au plus haut poste de responsabilité, de dirigeants populistes et souverainistes qui ont entre leurs mains des armes d’une puissance de destructions sans pareils, qui elles ne tiendront pas compte des frontières et des espaces, nous appelle à ouvrir les yeux et à réagir rapidement , afin de mettre en place sur notre petite planète, la gouvernance dont à besoin un monde interdépendant et solidaire .

                             Cette citation d’un grand penseur de notre époque prend dés lors toute son actualité.


                              1.  »L’unification de l’humanité tout entière est le signe du stade qu’approche à présent la société humaine. L’unité de la famille, celle de la tribu, de la cité, de la nation ont été successivement tentées et pleinement établies. L’unité du monde est maintenant le but que s’efforce d’atteindre une humanité harassée. L’édification des nations a pris fin. L’anarchie inhérente à la souveraineté de l’Etat va vers son point culminant. Un monde qui progresse vers sa maturité doit abandonner ce fétiche, il doit reconnaître l’unité et la totalité organique des relations humaines, et établir une fois pour toutes le mécanisme qui incarne le mieux ce principe fondamental de son existence.

                              2.  ( Appel aux Nations, Shoghi Effendi, 1936 )

                              3. C’est vers cette Unité que nous devons diriger nos vies et nos efforts, si nous voulons abroger les soufrances et les maux qui assaillent l’humanité, unité revendiquée haut et fort par des grandes figures de ce siècle.
                              4. “La terre n’est qu’un seul pays et tous les hommes en sont les citoyens.”

                                Baha’ullah

                                “ Le droit même de vivre ne nous est donné que si nous remplissons notre devoir de citoyen du monde.”

                                Mahatma Gandhi

                                “Un monde uni ou le néant. “

                                Albert Einstein

                                “ La terre est ma patrie et l’humanité ma famille.

                                Khalil Gibran


                                Pour terminer, un petit clin d’œil aux événements d’Espagne avec la citation de l’un de leur plus grand poète et dramaturge.

                                “ je chante l’Espagne et je la sens jusqu’à la moelle,
                                 mais je suis d’abord citoyen du monde et frère de tous.”

                                Federico Garcia Lorca





                            • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 octobre 10:44

                              @genrehumain

                              Animé de la naïveté cultivée des mouvements inter-religieux vous oubliez, genrehumain, que c’est par dizaines de milions que se comptent les victimes des conquêtes islamiques. Certains historiens disent par centaines de milions.

                              Votre citation de Shoghi Effendi est une belle illustration de l’entêtement religieux plein de bonnes intentions et de refus du réel. C’était en 1936, et l’entêtement est bien pire aujourd’hui.

                              On ne pourra aller vers la pacification du monde par la voie religieuse si l’on persiste à refuser de voir en quoi la théologie alimente indirectement, dans les religions qui l’ont précédée - et suivie, je pense à la religion bahaïe de Shoghi Effendi - la théologie explicitement criminogène de l’islam.

                              J’ai tenté de faire comprendre cela dans mon petit livre DÉSACRALISER LA VIOLENCE RELIGIEUSE (éd. du Panthéon, 2016) et dans cet article d’Agoravox que je considère un peu comme un complément : DÉTRUIRE LA TRICHERIE EXÉGÉTIQUE :

                              http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/detruire-la-tricherie-exegetique-187081


                            • McGurk McGurk 13 octobre 23:51

                              * "Les deux guerres mondiales, fruits atroces de ce nationalisme désuet du temps où les hommes de cette planète se vivaient encore comme des entités autonomes sans liens réels avec leurs semblables, devraient nous enseigner le dérisoire de ses pensées de replis sur soi et leurs dangers. « 

                              Sans de réels liens ? La société était bien plus unie avant que maintenant, où l’individualisme est de plus en plus poussé et les individus de plus en plus seuls - avec des échanges d’avantage électroniques ou à distance.

                              Des entités autonomes ? Mais ça n’a jamais été le cas ! Il y a toujours eu des échanges à tout niveau (population, culture et langue, sciences, etc.) et ce depuis les débuts de l’humanité.

                              * »Notre défi actuel est de passer rapidement d’un monde divisé en un monde Uni.« 

                              Il faudrait surtout redéfinir ce qu’est »être français" (à l’époque ça voulait dire quelque chose), se dépêcher de créer une société stable (économiquement et socialement) avec des liens forts avec nos voisins et ponctuels avec ceux plus lointains.


                              • Attilax Attilax 14 octobre 10:03

                                Plutôt d’accord avec votre texte, à quelques nuances près :

                                C’est Pompidou qui a commencé à trahir le pays avec la loi obligeant la France à emprunter avec intérêts dans le privé plutôt que sans à la Banque de France. Pompidou qui avait bossé 20 ans chez Rotschild, lui aussi ! Car la trahison de nos élites ne concerne pas que l’immigration ou l’Islam, c’est aussi une trahison économique (on casse ou on vend les grosses boites françaises), culturelle (invasion US, aucune défense de la francophonie), sociale (on casse les « acquis » et les droits du travail petit à petit) et bien sûr politique (nos « représentants » ne représentent plus la France mais l’UE). Hé oui, on vote pour ça depuis des décennies, et le pire c’est que même les partis soit-disant anti-UE type FI, NDA et FN ne le sont pas vraiment : il n’y a aucune alternative à cette situation (en dehors de l’UPR, mais ils font 0.8%, donc on peut les oublier pour l’instant). Aucun échappatoire à l’heure actuelle. On est ligoté comme des saucisson à la foire...

                                • Hurricane Hurricane 14 octobre 10:27

                                  @Attilax

                                  ntierement d accord avec ce que vous dites mr Attilax sur le plan économique ; mais je me suis cantonné au sujet des deux filles assassinées ; sinon bravo pour votre commentaire 

                                • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 14 octobre 10:04

                                  Un dernier commentaire avant que cet article disparaisse dans les profondeurs d’internet, parce que la stratégie évidente de ceux qui ne sont pas d’accord avec ce constat évident est de ne pas laisser de commentaire pour que ce texte parte le plus vite possible.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Hurricane

Hurricane
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès