• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Linky, le CPL est un signal radiofréquence. MISE AU POINT, suite à (...)

Linky, le CPL est un signal radiofréquence. MISE AU POINT, suite à l’article de la revue Capital de janvier 2019

 

Etant donné le nombre d'articles sur Macron et les gilets jaunes à se suivre sur Agoravox, je ne juge pas utile de publier le mien pour l'instant. Je préfère continuer ma lancée sur le Linky, surtout suite au dernier article que je viens de lire, et qui reprend toutes les Fake News d'Enedis.

MISE AU POINT, suite à l'article de la revue Capital de janvier 2019, le CPL du compteur électrique Linky d'Enedis / EDF est un signal radiofréquence.

 

En 2016, les complices d'Enedis ont essayé de nier le fait que le CPL soit un signal radio, et de me discréditer au passage. "ErwanM" dans ses posts suite à l'article sur « les lanceurs d'alerte bidon » du 14/05/2016, affirmait que le CPL n'était pas un signal radio, et que j'étais incompétent. Voici ma réponse aux experts bidons pro-linky, et aux experts médicaux psychopathes. Les extraits ci-dessous sont viennent d'une norme que j'ai citée, le 9 avril 2018 à l'Assemblée Nationale lors du colloque sur le compteur Linky. Les numéros plus bas correspondent aux diapos mais les photos n'ont pas été projetées pour gagner du temps. Lors d'une réunion à Malakoff en 2017, comme Enedis m'a empêché de donner la référence de la norme, je l'a donne ici. Ce nouveau procédé de communication représente plusieurs menaces sur le plan du brouillage, et du cyberespionnage, mais ils n'ont pas été pris en compte par l'EGE (Ecole de Guerre Economique), ni par les cabinets d'audit pour cause de conflits d'intérêts. Ils sont liés au lobby des compteurs connectés et a Enedis qui prétend que tout est hypersécurisé. Sauf que même un groupe comme Thalès qui s'occupe de la sécurité de nos institutions a aussi été piraté. J'avais dès 2017 alerté tous les parlementaires et communiqué plusieurs exemples.

 

 

Cet article répond aussi aux quelques fausses informations présentes à la page 73 de la revue Capital de janvier 2019, qui affirme que « le problème c'est qu'il n'en émet pratiquement aucune » (onde). Bernard Laurans, Directeur Régional d’Enedis Bretagne affirmait sur Radio Bleu Armorique que le Linky n’émet aucune radiofréquence. Il suffit pourtant de lire les normes UIT-R et autres. Nous somme habitués aux fausses informations d'Enedis reprises par la presse dont certaines ont été démenties par la Cour des Comptes et le CSTB. Les télécommunications à courants porteurs en ligne (CPL jusqu'à 80 MHz) influent sur l'utilisation du spectre radio et sur les besoins afférents de protection des services de radiocommunication. Les systèmes CPL fonctionnent par transmission de signaux radiofréquences sur des lignes de puissance utilisées pour la distribution de l'électricité. Ces lignes de puissance n'étant pas conçues pour la transmission de signaux à débit binaire élevé, les signaux CPL sont susceptibles de brouiller des « services de radiocommunication, et de se propager très loin.

 

 

Les compteurs Linky G3 émettent des trames d'une durée de 140ms chacune de façon permanente sur 36 sous porteuses OFDM. Il y a environ 4 à 6 trames de 140 ms par minute (Anses), 35,9 à 90,6 KHz, avec protocole internet IPV6) superposé sur le réseaux électrique 230 V.

Pour le Linky G1, le spectre permet de visualiser la modulation FSK de façon répétitive sur deux fréquences utilise 2 fréquences, 63,3 et 74 KHz. Les niveaux d’émission maximum (entre 134 et 120 dBμV) sont donnés par la norme EN50065-1 sur le spectre de 35,9 à 90,6 kHz.

Les constructeurs Sagemcom, Itron, ZIV et Elster fabriquent des compteurs Linky qui font des mesures par le biais d'un « shunt » (résistance de faible valeur) pour les compteurs monophasés et d'un transformateur de courant pour les compteurs triphasés. D'autres compteurs utilisent des capteurs à effet Hall ou Rogowski. Les compteurs Linky doivent répondre à la norme MID. ENEDIS a imposé aux constructeurs de passer des « essais d’immunité aux perturbations conduites en mode différentiel avec une gamme de fréquence 2-150kHz » pour respecter la norme EN 61000-4-19, qui fait référence au rapport technique CLC/TR 50579.

 

14 - Extraits de la norme CPL qui veut dire : « Courant porteur de ligne »

« Les systèmes CPL fonctionnent par transmission de signaux radio-fréquences sur des lignes de puissance utilisées pour la distribution de l’électricité. Ces lignes de puissance n’étant pas conçues pour la transmission de signaux à débit binaire, les signaux CPL sont susceptibles de brouiller des services de radiocommunication. (Voir référence de la norme ci-dessous)

- Union Internationale des Télécommunications -

- Secteur des Radiocommunications – Rapport UIT-R SM.2158-3 du 06/2013 -

 

15- Norme Union Internationale des Télécommunications (UIT)

Sur les réseaux de distribution d'électricité, lorsque les conducteurs se rapprochent d'une distance très inférieure à la longueur d'onde des signaux CPL, leurs composantes RF en phase peuvent être vues comme des sources principales de rayonnement.

Secteur des Radiocommunications Rapport UIT-R SM.2158-3 du 06/2013

- «  Lorsque la longueur d'un réseau d'alimentation électrique est sensiblement égale à la longueur d'onde du signal RF en phase, le câble électrique peut se comporter comme une bonne antenne. »

 

 

16- Le laboratoire militaire de sécurité des télécommunications du CRESAT

(Centre de Recherche de l'armée, l’ESAT), « s'est intéressé aux conséquences du rayonnement électromagnétique du CPL liées à sa propagation au travers du réseau secteur d’un bâtiment, test de 20 m sur 5 m en zone rurale. »

Il y a une procédure OTAN pour limiter l’impact du CPL sur les sites militaires, ce que ne va pas vous dire Bernard Lassus, car les lignes électriques peuvent se comporter comme de très BONNE ANTENNES radios perturbatrices.

 

 

17- Conclusion du laboratoire.

« La conclusion de cette étude est de souligner qu’en dépit de l’attractivité de la technologie CPL due en particularité à son déploiement simple et rapide, des risques de perturbations induites ne doivent pas être négligés. Des équipements radioélectriques au sein même du bâtiment et utilisant la même bande de fréquence peuvent voir leur fonctionnement altéré. »

 

 

18- (Photo du spectre radio) Qui utilise le spectre LF ?

Le spectre LF de 10 KHz à 115 KHz est occupé par des émetteurs horaires, civils, militaires, marines, radionavigation... « Utilisation de la bande 70-130 kHz (LORAN), voir Recommandation UIT-R M.589-3. (...) 275-415 kHz, voir recommandations UIT-R M.823-3 et UIT-RM.588. »

La norme IEC 61000-2-2 spécifie les niveaux maximum d'émissivité, mais elle a été finalisée en 2018. Comment peut on déployer un système sans finalisé une norme. Voir aussi :

conformité par rapport au Code des Postes et des Communications électroniques (Article L32-12).

Il y a aussi des radiobalise de détresse qui émettent sur ce spectre ainsi que des sonars.

JPEG - 360.9 ko
Enedis compteur Linky-CPL, CEM, Compromission ElectroMagnétique, brouillage du spectre radio
brouillage du spectre radio, Enedis compteur Linky-CPL, CEM, Compromission ElectroMagnétique, brouillage radioélectriques des sites sensibles, civils, militaires et scientifques

19-Rapport janvier 2017 du ministère de l'environnement, de l'énergie de la mer (page 43).

« Il reste des cas particuliers où les compteurs sont dans des pièces très utilisées et à proximité immédiate de personnes y stationnant durablement. Typiquement, une chambre d’étudiant de 8 à 10 m² (il en existe hélas de nombreuses) entrerait dans ce cas de figure. »

« Des adaptations légères quant à l’installation du compteur devraient dans ces cas être envisagées. » (Page 43)

Cet extrait contredit les affirmations du journaliste de la revue Capital de janvier 2019. Un gamin de 5 ans peut écouter les signaux perturbateurs du Linky avec un simple poste de radio. Malgré les désinformations des journalistes, les GSM ne pouvaient pas eux non plus rendre malade, on sait ce qu'il en est aujourd'hui. Les téléphones portables font augmenter les risques de tumeur du cerveau, malgré ce qu'affirmaient les médecins et experts psychopathes à la solde des opérateurs. L'étude Interphone et d'autres l'ont démontré.

 

 

20- Autre extrait du rapport (page 43)

La revue Capital affirme : « En somme écouter Europe 1 sur les grandes ondes expose à plus de rayonnement que de s'endormir avec un compteur Linky sous l'oreiller. »

C'est TOTALEMENT FAUX. Si vous habitez dans un immeuble où vous avez plusieurs compteurs Linky de l'autre côté du mur, ils vont tous rayonner, et le CPL se propage sur toutes les installations électriques de façon permanente. Un simple récepteur radio permet de capter ces rayonnements. Le rapport ministériel de janvier 2017 précise en plus :

« Une panoplie de configurations pourrait permettre une installation exposant moins les occupants : déplacement du compteur sur une faible distance, changement d’emplacement pour le compteur, protection du compteur par un ''écran léger'' relié à la terre.  »

 

 

21- Le Zigbee du module ERL est dérivé du WiFi

Le Zigbee est un protocole dérivé du Wifi qui utilise la même bande fréquence. M. Trower, est un scientifique, physicien, ex-militaire, et ex-officier du renseignement britannique du MI5 ou MI6. Il déclarait : « Je pense que quiconque met du WiFi dans une école devrait être emprisonné à vie. Je le pense vraiment. Je pense qu'ils ne sont pas aptes à fouler la surface de cette planète, parce qu'ils ne sont pas informés des recherches. »

Des compteurs équipés de module d'émission ont été redémontés dans un état américain suite à des problèmes sanitaires.

 

 

Autres informations sur le CPL, non communiquées lors de mes interventions.

Rapport 04-413 de la NTIA – Potential interference from broadband over power line (BPL) systems to Federal Government Communications at 1.7-80 MHz –

Phase 1 Study (risques de brouillages causés par des systèmes CPL aux FCC dans la gamme de fréquences 1,7-80 MHz – Etude de phase 1).

 

 

Extraits de la norme UIT-R.

P-10 « Le CPL peut offrir une vitesse de transmission atteignant plusieurs Mbit/s sur les câbles de distribution électrique que l'on trouve habituellement dans tous les bâtiments. Dans le cas du CPL de type Access, ce débit binaire est partagé simultanément entre plusieurs utilisateurs. Etant donné que le CPL utilise le protocole Internet (IP). »

 

 

P33- « L'Annexe 2.6 contient une analyse de compatibilité qui évalue les brouillages que pourraient causer les effets cumulatifs des sources CPL aux récepteurs aéroportés. »

« La quantité totale de bruit et de brouillages (produits par les CPL) ne doit donc pas dépasser de plus de 0,5 dB le bruit total présent au niveau du récepteur d'ondes décamétriques en l'absence de brouillages provenant des CPL. »

« l'augmentation du bruit de fond et des brouillages, par Hz, causés par des rayonnements non désirées des réseaux de transmission par câble, y compris ceux des systèmes CPL, ne doit pas dépasser 0,5 dB ; »

« Etant donné qu'ils utilisent une énergie radiofréquencesur des lignes de transmission non blindées et dissymétriques,les systèmes CPL émettent inévitablement des rayonnements RF. Ces rayonnements peuvent causer des brouillages préjudiciables aux communications radioélectriques. »

Le bruit total comprend les bruits environnementaux, cosmiques, les bruits artificiels intentionnels et non intentionnels, mais je ne tiens aucun compte des éruptions solaires. Même si ces informations déplaisent à Enedis, il faut savoir que le CPL et ses fréquences harmoniques représentent un risque majeur pour les balises de détresse, les balises de radionavigation comme le ''Loran C'', les radiophares omnidirectionnels (ADF/NDB), les fréquences de détresse HF, les fréquences de combat réseaux OTAN (15.12 du RR - P35) et autres systèmes.

 

P-37 « Les radiocommunications maritimes, au premier rang desquelles figurent les appels de détresse et les communications ayant trait à la sécurité, reposent largement sur l'utilisation des bandes d'ondes hectométriques et décamétriques, principalement du fait de leurs conditions particulières de propagation. »

« Le secteur maritime utilise également la radionavigation, qui est aussi un service défini par le RR, avec des attributions de bandes de fréquences exclusives. »

C'est pour toutes ces raisons que le CPL est interdit à proximité, ou dans des sites sensibles, radios, marines, aéronautiques, ou militaires. Une question au parlementaires qui liront cet article, j'aimerais savoir comment Enedis a pu déployer un système sans que certaines normes soient finalisées, comme l'IEC 61000-2-2 (information révélée par Canard PC 1er-Trimestre 2018). La messe est dite et contredit les désinformations, les Fake New d'Enedis et du LNE.

 

 

« Les administrations peuvent interdire aux opérateurs CPL d'utiliser certaines bandes de fréquences à une certaine distance de stations radioélectriques assujetties à licence pour certains types de services(...) Une administration a par exemple interdit l'utilisation des CPL dans la bande de fréquences 2,1735-2,1905 MHz (réservée au système mondial de détresse en mer) à moins de 1 km de quelque 110 stations radioélectriques maritimes désignées. Elle a également interdit aux opérateurs CPL d'utiliser la bande 73,0-74,6 MHz (fréquences utilisées par la radioastronomie) à moins de 65 km d'un observatoire de radioastronomie... »

Certains bâtiments sur ces sites de radioastronomie comme à l'observatoire de Nançay sont blindés avec un grillage relié à la terre, pour diminuer ou bloquer le niveau des signaux radios perturbateurs non essentiels. Le miroir plan mesure 200m par 40m. Le réflecteur miroir sphérique fait 300 m par 35 m de hauteur, résultat, les signaux harmoniques même très faibles peuvent être captés. Ce site intègre plusieurs installations de plusieurs dizaines ou centaines d'antennes qui couvrent plusieurs bandes de fréquences. La plus récente dispose de 2000 antennes.

 

 

Afin de vérifier si les systèmes électroniques (comme le Linky) respectent bien les normes en vigueur, encore faut-il qu'elles soient finalisées, ce qui n'est pas le cas comme nous l'avions vu. Les tests de l'émissivité sont faits avec des « récepteurs de mesure » spéciaux qui intègrent les normes CISPR. Les mesures doivent respecter les gabarits des diverses normes en vigueurs. Il existe un problème, les fréquences harmoniques qui peuvent se trouver en dehors du spectre utile comme pour beaucoup de systèmes. Dans ce cas nous faisons des mesures en cage de Faraday avec des analyseurs de spectre et/ou du matériel Tempest. Le standard américain exige que des mesures soient faites sur les signaux utiles jusqu’à la dixième harmoniques, comme pour le Wifi. Tous les calculateurs y compris les Linky/CPL génèrent des signaux non essentiels. Certains penseront qu'il suffit d'acheter un appareil de mesure qui monte jusqu'à 3 ou 6 GHz, c'est totalement FAUX. Il faut en réalité acheter un matériel de mesure qui monte jusqu'à 25 GHz, donc entre 26 et 28 GHz, pour détecter les signaux perturbateurs. Pour les ordinateurs et calculateurs (comme le Linky), qui génèrent des fréquences jusqu'à 4GHz, la mesure des fréquences harmoniques se fait jusqu'à 20 GHz. Ces matériels sont très coûteux, et peu de monde sait les utiliser. Même chez les spécialistes, les matériels ont tellement de fonctionnalités disponibles, qu'on a parfois du mal à toutes les connaître, car on utilise que les principales. La généralisation du CPL sur tout le territoire deviendra un problème par la suite pour plusieurs sites sensibles, civils, militaires, ou scientifiques.

 

 

Spectre

Type d'onde

Fréquence

Longueur d'onde

VLF

Very Low Frequency

ondes myriamétriques

3 kHz - 30 kHz

100 km - 10 km

LF

Low Frequency

ondes kilométriques

30 kHz-300 kHz

10 km à 1 km

MF

Medium Frequency

ondes hectométriques

300 kHz-3 MHz

1000 m - 100 m

HF

High Frequency

ondes décamétriques

3 MHz-30 MHz

100 m - 10 m

 

 

Extraits du Rapport du CSTB.

« Dans le respect du gabarit fixé par la norme NF EN 50065-1, le niveau de tension émis en CPL par le compteur est adapté en temps réel aux conditions d’impédance du réseau, que ce soit en amont du compteur, vers le concentrateur, ou en aval vers les charges électriques dans le logement. Les courants électriques CPL qui circulent sur les câbles du réseau sont liés à cette tension d’émission mais aussi aux charges électriques présentes. »

Page 28 du dossier de la CRE concernant la TIC : « La transmission des données de la TIC (Télé Information Client) par CPL, qui éviterait la mise en place d'une liaison filaire ou d'un module radio, nécessiterait de mettre en place un filtre dans le compteur, quel que soit la technologie CPL utilisée. Or, actuellement ce type de filtre ne peut pas tenir dans le volume imposé pour le compteur. »

 

 

Autres normes.

(Supplementary information on the detrimental threshold levels of interference to radio astronomy observations in Recommendation ITU-R RA.769)

(Informations supplémentaires concernant les seuils de brouillage préjudiciable aux observations de radioastronomie figurant dans la Recommandation UIT-R RA.769)

Ce rapport UIT-R RA.2131 fournit les valeurs équivalentes du champ électrique correspondant aux entrées des Tableaux 4.1 à 4.3.

Le service de météorologie par satellite utilisant des détecteurs passifs sont spécifiés dans les recommandations

UIT-R RA.769 et UIT-R SA.1029. L'Annexe à la Recommandation UIT-R RA.769 décrit la méthode de calcul de la sensibilité de divers systèmes de radioastronomie actuellement utilisés.

Recommandation UIT-R RA.611 Protection du service de radioastronomie contre les rayonnements non essentiels

Les radioastronomes relèvent couramment des rapports signal/bruit variant entre –30 et –60 dB en utilisant de longues périodes d'intégration. Les administrations sont instamment priées, dans la mesure du possible, de veiller à éviter les rayonnements non essentielssusceptibles de causer des brouillages au service de radioastronomie exploité conformément à l'Article 36 (S29) du RR.

 

IEC 61000-2-2 Edition 2.1 2017-06 - Compatibilité électromagnétique (CEM) –

Partie 2-2 : Environnement – Niveaux de compatibilité pour les perturbations conduites à basse fréquence et la transmission des signaux sur les réseaux publics d’alimentation basse tension

INTRODUCTION to Amendment 1

This amendment is related to compatibility levels in the frequency range from 2 kHz to

150 kHz. It contains :

– compatibility levels for signals from mains communicating systems up to 150 kHz ;

– compatibility levels for non-intentional emissions between 2 kHz and 30 kHz.

A second amendment is expected soon, containing :

– compatibility levels for non-intentional emissions between 30 kHz and 150 kHz.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.19/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

178 réactions à cet article    


  • sagesse 3 janvier 18:25

    Merci à l’auteur pour l’ensemble de son travail, il ne faut rien lâcher, surtout en ce moment….


    • Marc Filterman Marc Filterman 3 janvier 20:02

      @sagesse
      Bonsoir
      Merci pour votre post et vos encouragements


    • zelectron zelectron 3 janvier 23:28

      @Marc Filterman
      Linky permet de rompre la fourniture de courant à n’importe qui, n’importe quand n’importe où et même par erreur dont nous vous prions de bien vouloir nous excuser . . .


    • Pere Plexe Pere Plexe 4 janvier 13:59

      @zelectron
      Oui
      C’est l’un des intérêts, ou danger, de ce compteur.
      Qui mériterai débat.

      Reste que non le CPL n’est pas un signal radio-frequence.
      Ce dernier terme concerne, dans son acceptation courante, uniquement des ondes radio.Le CPL est lui, comme son nom l’indique en ligne.
      Alors bien sûr il rayonne très faiblement.
      Comme le courant domestique qui à une fréquence quelques centaines de fois supérieure mais une intensité quelques dizaines de milliers de fois supérieure. 

      A tous les savants cosinus qui affirme le contraire je propose de faire corriger les fiches Wiki concernant le CPL et les Radio fréquences.


    • Gasty Gasty 4 janvier 15:44
        • @Pere Plexe
          Euh ! Le courant électrique a une fréquence de 50 HZ sans information binaire. Si on voulait faire passer une information il faudrait d’abord définir sur quelle fréquence circule l’information de manière à savoir ou est stocké l’information à récupérer et le débit transmis par secondes. Notamment que le 50 HZ n’est pas la porteuse de l’information mais celle qu’on lui a adjoint.
          Vous n’avez pas tort dans la mesure ou la fréquence n’est pas destiné à se propager dans les airs mais seulement suivre les fils. Mais je pense qu’il s’agit ici d’un rayonnement qui ne doit pas être négligé.



    • Alren Alren 4 janvier 16:49

      @zelectron

      Le compteur Linky permettra et c’est sa vraie raison d’être, d’interdire à EDF de vendre directement du courant aux particuliers. 

      Ce juteux marché sera réservé obligatoirment à des sociétés privées qui achèteront l’électricité publique au prix de gros, EDF oblogé de vendre à perte éventuellement. L’État, c’est-à-dire nous les contribuables, renflouera EDF, service public qui paraîtra, comme la SNCF, non efficace économiquement.

      Les compagnies privées, sans rien faire qu’encaisser les bénéfices, revendront « au détail » cette électricité, au prix fort bien entendu, de façon à ce que le courant soit aussi cher en France qu’en Allemagne.
      Car il faut que la concurrence entre usines allemandes et françaises ne soit pas faussée par une différence du prix de l’électricité.


    • Pere Plexe Pere Plexe 4 janvier 18:53

      @Gasty
      Euh ! Le courant électrique a une fréquence de 50 HZ sans information binaire.

      Oui
      Mais en quoi ça l’empercherait de rayonner ?
      Pour ceux que le sujet intéresse un excellent document 


    • Ouallonsnous ? 3 janvier 18:35

      Le régime UE/Maconiste manie les fakes news à tour de bras pour nous persuader que le « linky » est utile aux usagers alors que s’il est utile c’est à l’oligarchie qui pourra mieux nous surveiller grâce à son système d’espionnage à courants porteur utilisant le réseaux de distribution d’énergie EDF.

      EDF n’a plus besoin depuis belle lurette de connaître nos consommations puisqu’elle le fait à la perfection, les factures que nous acquittons en témoignent !


      • Ouallonsnous ? 3 janvier 18:38

        @Ouallonsnous ?

        Pour refuser l’installation autoritaire du compteur « Linky », rapprochez vous de l’organisation « Robin des toits » qui vous informera de vos droits et comment les faire respecter !


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 janvier 18:48

        @Ouallonsnous ?

        Sinon sur Avox on a Robin des airs ...il s’y connait en élec .


      • Esprit Critique 3 janvier 19:07

        @Ouallonsnous ?
        Ou vous allez je ne sais pas, mais quand vous irai, avec une bagnole électrique, le compteur Linky sera obligatoire pour mesurer les Kilowatts rechargé dans la batterie pour payer les taxes sur les éoliennes, même les jours sans vent.


      • Pere Plexe Pere Plexe 4 janvier 14:04

        @Ouallonsnous ?
        Raison de plus pour débattre sérieusement des enjeux de ce compteur.
        Qui pose plusieurs problèmes de société sérieux.
        Mais ce n’est pas une raison d’inventer un problème de santé publique qui lui n’existe pas.
        Ça décrédibilise totalement l’opposition à Linky.


      • Ouallonsnous ? 4 janvier 17:38

        @Pere Plexe

        Mais il y a un problème de santé publique, c’est celui des personnes électro sensibles, même si les mesures effectuées sur les émissions des antennes relais de téléphonie mobiles sont escamotées par les autorités à la botte des opérateurs mobiles dont les leaders sont culs et chemises avec le pouvoir politique, il en est de même avec les rayonnements émis par le « linky » et ceux qu’il va envoyer dans notre installation électrique !

        Ne prenez pas des vessies pour des lanternes où des fakes news oligarchiques pour paroles d’évangile !


      • Pere Plexe Pere Plexe 4 janvier 18:18

        @Ouallonsnous ?
        il en est de même avec les rayonnements émis par le « linky » 

        Ceux ci sont connus et publics.
        Bien sûr certains parleront de bidonnage
        Reste que personne ne donne d’autres valeurs.
        Curieux quand on sait que ces mesures peuvent être faites à des prix totalement accessible à un mouvement aussi important que celui des anti-linky.
        Surtout si quelques uns on la certitude que les résultats de l’ANFR sont bidons qu’ils saisissent la justice : experts et mesures seront payées par le ministère.


      • Neptunus 4 janvier 18:21

        @Pere Plexe

        Si, si, il y a bien un problème de santé publique avec Linky. C’est celui provoqué par les collectifs qui désinforment le public et lui font peur. Il y a de fortes chances pour que l’électrosensibilité soit d’ordre psychosomatique mais les malades ne veulent pas entendre parler de cette hypothèse. Il n’y a pourtant pas de honte à avoir une phobie. Ça se soigne.

        J’imagine une personne qui, un jour a un petit problème de santé - migraine, par exemple. Son compteur a été changé 2-3 mois auparavant. Elle va soupçonner le compteur d’être la cause de son mal... alors que jusqu’à présent, elle utilisait tous les jours un téléphone portable. Elle va alors faire une fixation sur le Linky et son état ne va pas s’améliorer car, comme chacun sait, le psychique agit sur la physiologie. Elle va même dire que le Linky est la goutte qui a fait « déborder le vase ».

        Mais il y a pire. Il y a des charlatans qui entretiennent cette phobie - et manipulent d’ailleurs les collectifs anti-Linky. Je parle des géobiologues que l’on voit dans les réunions « d’information » sur le compteur. Ces personnes vendent des dispositifs plus ou moins efficaces pour se prémunir des ondes.

        Admettons que les filtres à poser près du compteur soient efficaces. Ils coûtent un bras, sont l’objet d’un juteux business, et ne servent à rien vu le faible niveau d’émissivité des compteurs (mesurés par l’ANFR et le CSTB). 

        Quand aux oscillateurs magnétiques de compensation pour téléphones et écrans d’ordinateurs, j’ai de sérieux doutes. Certains vendent aussi des patches (contenant une antenne passive) à coller, par exemple, sur les téléphones portables. Tout ce qu’ils arrivent à faire, c’est atténuer l’efficacité de la transmission qui, du coup, est compensée par le téléphone qui va amplifie l’émission.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 janvier 18:31

        @Neptunus

        Euhhh...excusez...si je peux mettre un tube en cuivre relié à la terre en amont du tableau électrique, sur la phase, et me faire payer 500 boules pour ça...je n’hesiterais pas. Na .


      • Marc Filterman Marc Filterman 4 janvier 19:52

        @Ouallonsnous ?
        <

        Le régime UE/Maconiste manie les fakes news

        Comme ENEDIS, mais je ne sais pas qui a pris des leçons chez qui


      • Marc Filterman Marc Filterman 8 janvier 20:38

        @Pere Plexe
        Il faut lire cet article en entier qui s’adresse plutôt aux membres de sites sensibles, militaires ou scientifiques, sujets que l’ANFR ne traite pas, saut les normes et laboratoires militaires. J’ai le droit d’en parler, même si cela ne vous plaît pas, ni à EDF.


      • Esprit Critique 3 janvier 18:53

        En Clair, si tu n’as pas un labo de radioastronomie chez toi, dans ton salon, pour tenter de comprendre ce qui se passe dans la tronche a Jupiter, et que tu n’écoutes pas et n’espionnes pas les signaux des satellites militaires russes et chinois, depuis ta chambre a coucher (avec ta femme en nuisette qui émet aussi des signaux), pour connaitre l’heure exact de la prochaine guerre mondiale, tu n’as rien a foutre de tous les articles publiés sur « Linky ».

        Mes CES dans ces domaines sont loin, Hélas. Mais il me reste suffisamment de souvenirs pour discerner nettement que ce délayage de données plus ou moins hors sujet « Linky » , est aussi une forme de parasitage particulièrement perverse.


        • Ouallonsnous ? 3 janvier 19:08

          @Esprit Critique

          Pour faire simple et compréhensible aux non techniciens, le système de courants porteurs que le compteur « Linky » vas envoyer dans votre installation domestique privé ramènera des informations sur la vie de votre foyer, type schéma d’utilisation des moyens audio visuels que vouspossédez, ce que vous préférez comme programmes tv, par exemple, mais également captation des paroles échangées à votre domicile, etc ....

          Pourquoi ne pas le dire Esprit Critique

           ?


        • Le421 Le421 3 janvier 20:07

          @Ouallonsnous ?
          Ah... Je suis heureux de voir que certains relaient des informations concrètes.
          Au début, certains s’inquiétaient sur le rayonnement des ondes CPL, la tête rivée sur leur micro-onde pour faire chauffer le café...

          Les principales raisons du Linky sont : La lutte contre la fraude (10%), le recueil d’informations domestiques (40%) et la facturation « aux p’tits zognons » (50%).
          Devinez pourquoi on vous incite à prendre une voiture électrique ??
          Ben, tout simplement, pour mieux rentabiliser les centrales qui vendent leur produit en dessous du coût réel du prix. Avec la facturation « adaptée », le Kwh bagnole électrique sera plus cher grâce au Linky.
          Je dis ça, je dis rien, hein !!
          On s’est compris.
          Et ça, c’est pas de la faute des Gilets Jaunes...


        • Marc Filterman Marc Filterman 3 janvier 20:32

          @Le421
          <pourquoi on vous incite à prendre une voiture électrique ??

          Il y a juste un problème, je ne suis pas certains que le réseau électrique pourra supporter des chargeurs rapides pour toutes ces voitures.
          Bah, quand ils auront provoqué un black-out on en reparlera, en plus pour chaque million de voitures, il faut au moins un réacteur nucléaire de plus.
          Elle est pas belle la voiture électrique qui ne pollue pas ??


        • Marc Filterman Marc Filterman 3 janvier 20:33

          @Ouallonsnous ?
          justement, cet article s’adresse plutôt aux gens des sites techniques ou sensibles


        • Marc Filterman Marc Filterman 3 janvier 20:35

          @Esprit Critique
          justement, cet article s’adresse plutôt aux gens des sites techniques ou sensibles


        • fatallah 3 janvier 20:41

          @Le421
          > Les principales raisons du Linky sont : La lutte contre la fraude (10%), le recueil d’informations domestiques (40%) et la facturation « aux p’tits zognons » (50%).

          Je pense qu’il y a un truc en plus. Avec Ipv6 et ces Linky, annoncés pour faire du télé-relevé (de consommation), tout est prêt pour faire de la télégestion. Ce qui n’est pas du tout pareil ! Ce sera le fournisseur d’électricité qui va décider de la température de votre chauffe-eau cumulus, de l’utilisation des chauffages, .... il ne manque que les appareils connectés et ils arrivent sur le marché.
          Je peux comprendre que le gestionnaire du réseau veille effacer des pics de consommation, c’est pour le bien de tous (et le $i€n), .... mais cela va nous être imposé sans débat ...


        • Ouam Ouam 3 janvier 21:08

          @Marc Filterman
          "Il y a juste un problème, je ne suis pas certains que le réseau électrique pourra supporter des chargeurs rapides pour toutes ces voitures.

          « 

          T’a meme plus la question à te poser (lol)

          Avant justement il pouvais il avoir »débat" car personne ne pouvais sourcer de manière sure, je l’avais calculer mais cela faisait polémique.

          Désormais plus de polémiques possibles sur ce point grace au PDG de Toyota France et l’etude européenne de différente scientifiques sur ce point.

          Pour ceuxs désirant récuperer cela ET le vérifier, car il faut toujours vérifier ce qui est dir et ne JAMAIS faire confiance
          c’est sorti dans l’émission concernant les véhicules sur RMC du samedi
          (Google ou autre est votre ami)
           
          Bref il explique que pour augmenter de 10% le parc électrique européen, et rien que pour la FOURNITURE (et pas les transports (lignes), ni la transformlation Ht vs Bt (Transfos) etc...)
          Rien que pour cela (ces 10%) il faudra au MINIMUM 40 nouvelles centrales nucléaires.

          Donc chaque 10% en plus = en gros à 40 nouvelles centrales nucléaire...
          Cool smiley smiley

          Et ici le Dg parle de l’étude sur une charge normale (cad un C/10 pour les connaisseurs)
           

          Concernant une charge rapide cad un c*1 ou pire un c*2) la c’est carrément 80 ou plus de nouvelles centrales qu’il faudrait
          (avec ses infrastructures bien sur comme décrit ci dessus)
           
          Car ne connaissant pas le phénomène des hazards et encore moins celui des pics d’un nombre d’utilisateurs de ces VE à l’instant T

          J’espere que cette info te sera utile.


        • Esprit Critique 4 janvier 00:41

          @Ouallonsnous ?
          Effectivement vous avez de quoi être inquiet, quand ils vont avoir accès a vos pensées, il vont découvrir le vide absolu.


        • Le421 Le421 4 janvier 09:24

          @Marc Filterman
          Aussi... Entièrement d’accord avec vous, c’est une esbroufe !!


        • vesjem vesjem 4 janvier 10:39

          @Marc Filterman
          en effet, 66% de l’énergie électrique produite dans le monde provient d’installations fonctionnant au gaz + charbon + pétrole
          sachant que cette transformation carbone/électricité a un rendement de 40%, 60% des produits carbonés consommés pour cette transformation se retrouvent dans l’atmosphère (explication simplifiée)


        • Eric F Eric F 4 janvier 11:15

          @Ouallonsnous ?
          « captation des paroles échangées à votre domicile »
           ??


        • Marc Filterman Marc Filterman 4 janvier 12:37

          @Ouam
          Salut Ouam, mes meilleurs voeux pour 2019.
          <Donc chaque 10% en plus = en gros à 40 nouvelles centrales nucléaire...

          ôte moi d’un doute, tu parles de 40 centrales ou de 40 réacteurs nucléaires, sachant qu’une centrale peut avoir plusieurs réacturs.

          Elle est vachement écolo la voiture électrique, car après on fait quoi des déchêts nucléaires qui vont polluer la planète pendant des milliers d’années.
          Je serais curieux d’avoir une réponse d’Hidalgo et des écolos sur cette question qui n’ai jamais posée par nos journaleux lèche-bottes du pouvoir et des trusts.


        • Pere Plexe Pere Plexe 4 janvier 18:23

          @Ouallonsnous ?
          « Linky » vas envoyer dans votre installation domestique privé ramènera des informations sur la vie de votre foyer, type schéma d’utilisation des moyens audio visuels que vous possédez, ce que vous préférez comme programmes tv.
          Non.
          Mais surtout, même si tel était le cas, Enedis, n’aurait pas plus de renseignements que Google ou votre fournisseur d’internet....


        • Ouallonsnous ? 5 janvier 16:49

          @Marc Filterman

          Cet article s’adresse à tous ceux qui sont concernés, c’est à dire les abonnés EDF, d’où la nécessité d’expliquer en termes parlant à ceux qui ne sont pas « techniques », c’est à dire le commun des citoyens concernés !


        • eresse eresse 5 janvier 22:22

          @Marc Filterman
          Comme on le dit, la voiture électrique n’est pas pour tout le monde.
          En macronie, la voiture électrique pour les riches, la chaise électrique pour les autres ...


        • Eric F Eric F 6 janvier 17:13

          @eresse

          il y a bien une prime pour aider l’achat d’un vélo électrique ...à condition de ne pas être imposable, tout comme la prime à la conversion automobile est plus faible pour les ménages imposables, il n’est pas bien vu de contribuer au budget de l’état.


        • Neptunus 3 janvier 19:22

          Bonjour M. Filterman. Et bonne année.


          Comme d’habitude, vos démonstrations me font sourire. Le document dont vous citez la source, traite de l’impact que peut avoir le CPL sur les radiocommunications… jusqu’à 80 MHz en fréquence. Avec Linky, nous sommes loin des fréquences susceptibles de brouiller des télécommunications.


          Pour commencer, il faudrait des antennes conséquentes.

           

          Je n’ai pas trouvé la version française du document, mais ce que vous écrivez est juste : « Lorsque la longueur d’un réseau d’alimentation électrique est sensiblement égale à la longueur du signal RF en phase, le câble électrique peut se comporter comme un bonne antenne ». Vous devriez aller au bout de votre raisonnement. La fréquence du CPL bas débit utilisé pour Linky, est comprise entre 35 et 90 kHz. Cela correspond à des longueurs d’onde comprises entre 8500 et 3300 mètres. Vous connaissez vous, des particuliers qui ont des câbles de cette longueur chez eux ?

           

          Et vous vous appuyez sur des interdictions d’usage de CPL à fréquences élevées (2 MHz, voire même 74 MHz), pour justifier l’interdiction du CPL Linky... et je doute fort que ce dernier puisse interférer avec le LORAN, du fait de la faible longueur des câbles électriques véhiculant les signaux CPL.

           

          Oui, un gamin de cinq ans peut écouter les signaux du Linky avec un poste AM. Et alors ? Les émetteurs grandes ondes qui émettent (ou ont émis) à des fréquences comparables pendant des dizaines d’années - et à forte puissance pour être reçus sur de très longues distances -, n’ont jamais engendré d’effets sanitaires néfastes que je sache. À 20 cm, Linky n’émet pas plus d’ondes électromagnétiques que l’émetteur d’Allouis à des dizaines de kilomètres de distance de l’antenne. 


          • Marc Filterman Marc Filterman 3 janvier 20:26

            @Neptunus
            Bonsoir Neptunus, mes meileurs voeux à vous aussi pour 2019, même si nous ne sommes pas toujours d’accord.
            Comme vous l’avez vu, cet article cible surtout les gens du monde technique.
            Vous oubliez les radars OTH de plusieurs milliers de km de portée que j’utilise quotidiennement et qui fonctionnent dans le spectre LF/VLF/HF voir même VHF ce qui est le cas des radars russes. Ayant un Linky en Bretagne, je suis gêner pour certains de mes Rx très sensibles.
            Si vous le pouvez, j’ignore où vous habitez, vous devriez visiter l’observatoire de Nançay. La radioestronomie n’tuilise pas que des hyperfréquences. Vous verriez qu’il couvre de nombreuses bandes de fréquences
            Je suis partiellement ok avec vous, mais vous oubliez de prendre en compte plussieurs points

            1. les fréquences harmoniques (surtout des µP et calculateurs)
            2. la propagation armosphérique pour les très basses fr
            3. la généralisation du CPL au niveau national ce dont sont conscients les experts
            4. Les plugs CPL ’80MHz)pour les coms informatiques, raison pour laquelle j’en parle puisque vous avez une bande pour la RA en 70 MHz y compris sur Nançay (Cliquez sur les liens pour voir les photos)
            5. Ensuite vous avez les immeubles qui peuvent avoir 4 Linky ou plus sur un palier, et là de l’autre côté du mur il vaut ne pas y avoir son lit, ce que n’ignore pas le ministère de l’environnement.
            Pour le Loran C, j’ai mis le spectre pour démontrer là aussi que nous sommes très près du CPL Linky, volà pour répondre rapidement

          • Ouam Ouam 3 janvier 20:46

            ex@Neptunus
            Bonne année...

            Que je vais royalement commencer par 2 questions suite à ton post.
            Et précisément sur cette partie ci :
             
            "Et vous vous appuyez sur des interdictions d’usage de CPL à fréquences élevées (2 MHz, voire même 74 MHz), pour justifier l’interdiction du CPL Linky... « 

            Lorsque tu superpose 2 frequences différentes (ou +),
            sauf bien sur à etre dans un environnement parfaitement neutre en termes de fréquences, ce qui n’existe pas...
            Il se passe quoi ?

            Tu va donc nous expliquer que les harmoniques entre 2 frequences différentes ou plus n’existent pas ?
            Ni que l’empilage des signauxs electromagnétiques qui en résultent ?

             »et je doute fort que ce dernier puisse interférer avec le LORAN, du fait de la faible longueur des câbles électriques véhiculant les signaux CPL.

            « 
            Tu à déja fabriqué une antenne ?
            Tu connais la différence entre un C.Circuit électrique et un C.Circuit HF ?
            pour te l’illuster avec un phénomène physique inverse.
            Cette question répondra indirectement à ta question.

            Le seul point ou tu peut le savoir, c’est lorsque tu possède la nature des matériaux (coef de vélocité), leurs longueurs précises, et bien sur la fréquence »pure« sans harmoniques.

            Mais le problème majeur n’est pas ce point (le plus important pour moi)
            Les problèmes sonts bien :

            Une coupure instantanée du disjoncteur lorsqu’on à le malheur de dépasser d’un poullième la puissance max établie lors de son contrat, chose qui n’existe pas avec les anciens disjoncteurs bien plus »tolérants« , ce qui oblige de fait à prendre l’abonnement supérieur, donc plus cher.
             
            Une coupure possible de la fourniture possible à distance...
            Et nous avons tous vu les erreurs possibles du à »l’écrasement possible« des datas.
            Qui ne connais pas dans son environement quelqu’un qui n’a pas eu une ligne »écrasée« par un tiers, donc plus de d’adsl.
            Plus d’adsl, c’est certes chiant, mais ce n’est pas comme si cela se produis lorsque tu est la (en plein hiver) ou pire lorsque tu n’est pas la
            plus d’alame, l’ensemble du congélo qui à pourri, l’arrosage des plantes auto qui est stoppé, etcetcet...
             
            -Le risque de »hack« possible du système par un grpoupe de pirates mal intentionnés, ou d’un état (c’est arivé dans des pays)
            Sauf si bien sur c’est aussi inviolable que :
            Le systeme des voitures (consultez votre assurreur)
            Aussi bien protégé que des énormes boites genre »sony« et tant d’autres , jusqu’ des systemes militaires d’epuration de l’uranium (Iran)
            Les Usa recemment hackés aussi avec les noms de tous les fonctionnaires dehors
            Les aéroports (L’année derniere)
            Bref tous ces gens, etats, sociétés sonts des deumeurés n’ayant pas du tout la notion de c »sécurité informatique« , ni d’isolement ni de backdoors possibles, et bien sur pas un seul bug possible entre l’interface chaise clavier de chez énédis.
             
            Heureusement ces gens ne sonts que des »bas du front« chez enerdis une chose comme cela est impossible ... n’est ce pas smiley
             
            L’espionnage possible AVERE chez un particulier ciblé....
            Mais bien sur un état totalitaire, ou des pratiques totalitaires par un état ne peuvent avoir lieu... c’est chez les AUTRES que cela arrive, c’est des bas du front..
            Chez nous cocorico, cela ne peut et ne pourra jamais arriver (lol)
            Nous l’avons encore constaté hier avec des pratiques d’un état vis à vis d’un certain drouet qui desirais placer des bougies au nom des nombreuxs morts...
             
            Nous pouvons donc dormir plus que tranquille...nous les braves gens...
            La police veille (lol)
             
            Encore d’autres multiples raisons, mais...comme la peinture,
            il faut attendre un séchage correct avant de passer la seconde couche ^^
             
            Une question que je me pose (sauf pour ceux travaillant chez Enedis ou de relations commerciales etc...du genre ou la c’est »évident« )
            Quel est l’interet à enfumer la population pour leur refiler cette sombre bouze ?
             
            Ces memes personnes nous expliqueronts t’elle demain qu’il faudra pucer sa femme ou ses gamins dans un »prétexte de modernité« ou »d’interets particuliers" ?
             
            Bonne année à tous, merci pour la lecture fastidieuse de ce long message.
             
            Ouam,


          • Ouam Ouam 3 janvier 20:48

            @Marc Filterman
            Salut à toi.
            Merdouille on à répondu en meme temps et écrit en partie la meme chose.
            Bonne année bien sur .


          • popov 4 janvier 09:45

            @Neptunus

            Bonjour
             
            Vous connaissez vous, des particuliers qui ont des câbles de cette longueur chez eux ?
            L’auteur a peut-être en tête les câbles électriques du réseau quand ceux-ci ne sont pas enterrés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès