• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nicolas Hulot - « La Comédie humaine »

Nicolas Hulot - « La Comédie humaine »

"Un serpent piqua Rachida. Que croyez-vous qu’il arriva ? Ce fut le serpent qui creva ! " Pas très sympathique pour Rachida Dati ce commentaire d'un internaute qui défendait ainsi sur un forum l'honneur bafoué de Nicolas Hulot. Avantage à la défense et à la présomption d'innocence du ministre, semblerait-il. Presque trop, selon un autre forumeur qui écrit sous le même article, "Actuellement en vacances , disposant de quelques heures libres quotidiennes , je souhaiterai m'inscrire à l'organisation de soutien LREM qui sévit sur les forums".

Mais concernant les affaires de l'écologiste gouvernemental qui seraient des rumeurs, Rachida Dati n'a pas tout à fait tort lorsqu'elle prétend...

 « De ce que je lis, il ne s'agit pas de rumeurs. Il y a deux affaires (Hulot et Darmanin, ndlr) qui, à un moment donné, ont existé". S'il y a des faits, dont une plainte déposée, on ne peut donc plus parler simplement de rumeurs.

Une définition de la rumeur - "Une rumeur est un bruit informel, confus, lointain, persistant, provenant d'une multitude de sources ou sans source déterminée".

Laissons de côté le cas de Darmanin et que la justice fasse son travail. Mais pour Hulot c'est différend, puisqu'il ne sera pas mis en examen dans cette affaire ni jugé, sauf par la "vox populi". Un jugement sans preuve, puisque nous ne savons pas ce qui s'est vraiment passé dans la maison corse de l'actuel numéro 3 du gouvernement en juin 1997, avec Pascale Mitterrand. Un jugement sur la place publique qui devrait tous nous révolter ! Mais nous avons quand même le droit d'avoir une opinion, autre que la lapidation du cochon ou la béatification du saint homme vert.

Non ! il n'est pas interdit de s'interroger sur les motivations de L'Ebdo, un magazine papier lancé le 12 janvier 2018. S'interroger encore, sur l'orientation politique de ce nouveau journal créé par Patrick de Saint-Exupéry et par Thierry Mandon, l'ancien député socialiste qui était secrétaire d'État à l'enseignement supérieur pendant le mandat de François Hollande. Pour rappel, Thierry Mandon soutenait Benoît Hamon pendant la campagne présidentielle. Alors, si cette affaire ressort si longtemps après, était-ce uniquement pour faire le buzz ?

Nous pouvons également nous poser des questions sur la petite-fille de François Mitterrand qui prétend que "la page était tournée" et qui pourtant, selon l'Ebdo " était pleinement consciente de son acte en se confiant aux deux journalistes auteurs de l'enquête". Apparemment la page n'était pas complètement tournée. Comme en 2008, lorsqu'elle avait déposé plainte pour "des faits de viol", la fille de Gilbert Mitterrand voulait-elle faire encore une fois "faire sentir le vent du boulet" à l'homme qui aurait abusé d'elle ?

"Dans une biographie intitulée "Sain Nicolas", publiée en 2010 par Bérengère Bonte, alors journaliste à Europe 1 (Editions du Moment), il est aussi question de "multiples conquêtes". Des proches citent de "jeunes anonymes, assistantes d'émission, stagiaires ou de jeunes femmes issues de la sphère publique"... Dans ce livre, sont mentionnées "une petite-fille de Mitterrand, apprentie photographe, qui passe une semaine chez lui sans ramener un seul cliché", ainsi que d'"une fille de ministre courtisée à la limite du harcèlement et d'autres" jeunes femmes."

Toutefois, Bérengère Bonte ne croit pas à la culpabilité de l'ex producteur et animateur d'Ushuaïa qui "est simplement un grand séducteur" avec une "petite collection de nanas". 

L'autre affaire qui colle aux basques de Nicolas Hulot concerne "une ancienne collaboratrice de la Fondation Hulot. Cette jeune femme de 31 ans, aujourd'hui chargée de mission à l'Assemblée nationale..." expliquait "avoir connu des faits de harcèlement sexuel dans un emploi précédent". La rumeur qui circulait dans les couloirs du Palais Bourbon désignait l'actuel Ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire. La principale intéressée a démenti.

Nicolas Hulot n'est pas à l'abri d'une autre dénonciation dans les prochains jours, voire les semaines qui viennent. Il est probable qu'il quitterait alors le gouvernement, même s'il y avait encore une fois prescription dans cette nouvelle affaire. Mais, combien d'hommes politiques ou non, vivent maintenant avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête ?

Pour l'anecdote, les locaux de "Ebdo" sont "nichés dans une rue étroite de Saint-Germain-des-Prés. C'est ici que « la Comédie humaine » de Balzac a été imprimée. 

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/avez-vous-ete-accuse-d-harcelement-sexuel-par-une-ancienne-collaboratrice-non-repond-nicolas-hulot-1033573.html

Autre source - http://www.linternaute.com/actualite/politique/1432654-nicolas-hulot-ce-qu-on-sait-du-sejour-de-pascal-mitterrand-chez-lui/


Moyenne des avis sur cet article :  3.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 10 février 2018 21:52

    Encore une Fameck News. Bien que je considère LREM comme un parti pourri comme son chef (Contrairement à vous, Grounichou), je peux vous rappeler la phrase de Coluche « Quand on en sait aussi peu, eh ben, on ferme sa gueule »


    • Lucadeparis Lucadeparis 13 février 2018 13:28
      Lorsque j’ai entendu parler de ces accusations aujourd’hui, j’ai tout de suite pensé à l’ex-animatrice Maureen Door qui il y a bien des années avait raconté à une émission de Laurent Ruquier où elle était chroniqueuse que, toute jeune, Nicolas Hulot l’avait invité dans sa chambre d’hôtel où elle était allée en toute naïveté, et où il s’était jeté sur elle, sauvée par la survenue d’autres personnes.

      J’ai recherché sur internet, et depuis l’affaire Weinstein, elle a à nouveau raconté cette agression, en gardant l’anonymat de la « star de la télé ».


      https://www.24matins.fr/maureen-dor-ex-chroniqueuse-tv-raconte-ete-agressee-sexuellement-animateur-630955

      Il y a des dizaines d’autres pages qui relatent cela.
      J’ai donc une raison de penser que d’autres histoires vont sortir à propos de Nicolas Hulot.

    • Blé 11 février 2018 06:11

      Qu’il soit coupable ou innocent, Hulot à l’occasion de comprendre ce que peuvent ressentir les gens accusés abusivement par leur chef, leur patron, etc... sans pouvoir se défendre car la relation entre les personnes est inégalitaire.


      • Fergus Fergus 12 février 2018 11:01

        Bonjour, Blé

        « les gens accusés abusivement par leur chef, leur patron, etc »

        Certes ! Mais l’inverse est également vrai, certains salariés sans scrupules pouvant exercer un chantage en profitant du « parole contre parole » et de la croyance très répandue qu’« il n’y a pas de fumée sans feu ».

        J’ai connu un type menacé de sanction pour des faits graves qui a fait céder son patron avec un tel chantage.

        Bref, dans ce genre d’affaire, cela peut partir tous azimuts, et à tous les niveaux.


      • Diogène diogène 11 février 2018 09:23

        Dans la famille Kahn, Jean-François avait commenté ainsi les tribulations de Dominique :



        « il n’y pas eu »tentative violente de viol« (sic) sinon »une imprudence« ,  »un troussage de domestique« .  »

        Il serait intéressant de connaitre son appréciation sur les aventures croquignolesques de Hulot et Darmanin. Dommage que ses amis, sa famille et le directeur de la maison de retraite lui aient retiré son stylo, son micro et sa webcam !

        • Diogène diogène 11 février 2018 11:35

          @kelenborn

          Tous ces mecs ont montré leur civilité de façon fort virile grâce à leurs bouilles incroyables !

        • HELIOS HELIOS 12 février 2018 13:52

          @diogène


          Ce que je constate, une fois de plus, c’est que tout ce petit monde se connait !
          Personne ne dit rien jusqu’a ce qu’un d’entre eux ne joue plus le jeu.

          Ils sont tous consanguins...

          Et vous pensez que Macron, son gouvernement et la majorité des députes que nous avons ne se connaissent pas, n’ont pas d’interets communs ?

          Que ce soit dans le domaine privé ou public -justement de domaine pour lequel ils ont été choisis- tous se connaissent, se defendent et en fait agissent comme le ferait une mafia.




        • julius 1ER 11 février 2018 09:38

          nous ne savons pas ce qui s’est vraiment passé dans la maison corse de l’actuel numéro 3 du gouvernement en juin 1997, avec Pascale Mitterrand.


          @ Gruni, 
          mais si on sait qu’une apprenti -photographe venue faire des photos est repartie sans photo ..... mais avec son slip à la main.... comme beaucoup de groupies lors des concerts de rock avec des groupes connus !!!!
          quand à parler de viol ... où était la gendarmerie la plus proche ?????

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 février 2018 10:17

            Normal de devenir écologiste quand on rêve de « conquérir » la « nature » féminine,...


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 février 2018 10:18

              Idem pour les écologiste allemands. Ces gaz qui rappellent un peu trop les autres,....


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 février 2018 10:20

                Ne pensez-pas que je suis opposée à la préservation des espèces et de la nature. Mais la seule solution est la : Décroissance". Si vous regardez autour de vous, les écolos sont ceux qui font le plus d’enfants avec les cathos,...


                • baldis30 13 février 2018 08:49

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  bonjour,

                  ben quoi c’est la nature ... vous n’avez rien compris ......   smiley


                • Diogène diogène 11 février 2018 10:23

                  « les écolos sont ceux qui font le plus d’enfants avec les cathos,... »


                  bien souvent les mêmes,donc il faut diviser par deux l’étendue des dégâts !

                  • Diogène diogène 11 février 2018 10:26

                    @diogène

                    remplacez le mot « dieu » (ou seigneur, père at autres synonymes) par le mot « nature » dans un bréviaire et vous constaterez une similitude frappante avec le programme des verts et le campagnes de green-washing du petit fils de mon oncle.

                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 février 2018 10:27

                    @diogène


                    Il est vrai que ma phrase prête à confusion et fusion, mais dans le fond, vous avez raison. Pas tellement différents,...

                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 février 2018 10:47

                    @diogène


                    Associez Dieu et verbe et vous trouverez le même genre de similitudes,....

                  • Christian Labrune Christian Labrune 11 février 2018 19:13

                    @diogène
                    Dieu sait beaucoup de choses que la plupart ignorent, et vous avez tout à fait raison de l’invoquer. Je sais « de source sûre », comme dirait un auteur d’articles qu’on ne voit plus guère, qu’un grand nombre de ministres des deux sexes ont eu dès leur enfance ce qu’on appelait pudiquement autrefois dans les familles, des « mauvaises habitudes ». Ils se touchaient, les bougres.

                    On n’en est pas encore arrivé, à examiner cette délicate question, mais il va bien falloir y venir. D’autant plus délicate, cette question, qu’elle débouche sur un très singulier dilemme.

                    Certain(e)s étaient pleinement consentant(e)s ; ils/elles étaient, ce faisant, de vrais pourceaux d’Epicure à la recherche d’un plaisir d’autant plus égoïste qu’il était solitaire.

                    D’autres, en revanche, du fait des interdits longtemps propagés par la foi chrétienne, ou craignant la surdité (ça rend sourd !), n’étaient pas consentants du tout. Disons qu’ils ne pouvaient pas s’en empêcher et qu’en quelque manière, ils se violaient eux-mêmes.

                    Du point de vue du droit, les plus coupables sont les seconds, lesquels agissent sans le consentement d’une moitié deux-mêmes. Certes, ils sont les plus attachés à la saine morale des familles et de la Sainte-Eglise, mais il faudra quand même les punir, pour l’exemple.

                    Les premiers, je le redis, sont de sales cochons, de purs obsédés sans foi ni loi morale. Je ne serai probablement pas le seul à considérer qu’il va bien falloir sévir contre ces sortes de pervers qui sont nombreux, je le répète, (et je le sais de source sûre) à l’Assemblée comme au gouvernement.

                    On les interroge sur leur patrimoine qu’ils doivent déclarer ; eh bien, il faut en même temps les interroger aussi sur ce qu’ils ont pu faire au sortir du berceau. Je suis extrêmement opposé à la pratique de la torture, mais le détecteur de mensonges, en pareil cas, pourrait rendre de grands services.


                  • karibo karibo 12 février 2018 12:11

                    @diogène
                    Objection, ce sont les muzes qui ne font que copuler c ’est bien pour ça qu’ on les importe ,régularise et payent avec nos impôts !

                    En connaissez-vous beaucoup qui ne sont pas en cloque 3 années consécutives ??? à minima, quand ils n’ ont pas une deuxième fatma que l’ on accorde également ! 

                  • cétacose2 11 février 2018 10:27

                    Ce Bulot tout de même ! aussi intelligent qu’une huitre ! Voilà ce que cela fait de se taper des pin..gouines... !


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 février 2018 10:37

                      Dieu est-il du côté de la culture ou de la nature ? Grand débat. Le catholicisme lui est bien une régression du côté de la nature,...au sens matérialiste du terme,..


                      • Diogène diogène 11 février 2018 10:53

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        comme toutes les religions

                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 février 2018 10:57

                        @diogène


                        Non, la juive et protestante sont plus attachées au verbe. Elles ont été récupérée ensuite de façon perverse pour justifier le capitalisme. Mais au départ, ces deux religions sont celles du VERBE.

                      • Diogène diogène 11 février 2018 11:44

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        alors ce sont des régressions du côté du « verbe »... vers Tanatos plutôt qu’Eros, la tragédie plutôt que la comédie, le logos plutôt que le pathos, mais toujours une forme de manichéisme moralisatuer.

                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 février 2018 11:47

                        @diogène


                        Antéros est le meilleur allié d’éros,...

                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 février 2018 11:54

                        @diogène


                        Don-juan à sa manière était le plus grand des moralisateurs,.... Parfait détecteur de mensonge. Induire j’ai la proie le sentiment que ses sentiment ou ses choix ne sont pas sincères (tu as fais un mariage d’argent et pas d’amour, etc,.. ;) n’est-il pas la meilleure façon de culpabilser et d’attirer la victime dans ses filets sous des prétextes falacieux,...

                      • pallas 11 février 2018 11:57
                        gruni

                        Bonjour,

                        Auriez vous remarquer que l’ont ne parlent pas des sujets essentiels.

                        Pourquoi il y un exode massif de plusieurs millions d’individus fuyant l’Afrique Central ?, qu’est ce qui se passe la bas ?, pas de réponse et n’y questionnement.

                        Pourquoi ne parlent ont pas de l’explosion des cancers, la dégradation des sols, l’érosion des cotes, l’avancée du Sahara, etc etc.

                        L’occultation de la réalité est de mise.

                        Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        En ce qui concerne le test psychologique sur les femmes préférant les mauvais garçons au lieu des gentils, c’est parfaitement exact, inversement les hommes préfèrent les filles faciles.

                        C’est l’exact contraire de l’évolution, donc l’involution, un comportement d’auto destruction.

                        Dans la nature c’est la recherche de la survie, dans notre monde celui de la destruction.

                        C’est franchement amusant, en d’autre terme le suicide pur et simple d’une espèce, la notre.

                        Pour finir pourquoi ne parlent ont pas de l’appauvrissement génétique, nous rendant stupides et stériles ?.

                        Tout cela prouve que les humains ne sont que des machines et non des formes de vies, la réalité en apporte la preuve smiley

                        Salut


                        • gruni gruni 11 février 2018 12:05

                          @pallas


                          Bonjour 

                          « l’ont ne parlent pas des sujets essentiels. »


                          Vous savez maintenant ce qui vous reste à faire.




                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 février 2018 12:08

                          @gruni


                          Le titre est « comédie humaine » ce qui ouvre beaucoup de portes,... Pallas, les hommes aiment les filles faciels. Ceal dépend ce que l’on entend par « aimer »,... Soumises pour le mariages, faciles pour le sexe et fatales pour les sentiments,...

                        • pallas 11 février 2018 12:10

                          @gruni

                          Je ne suis qu’un spectateur regardant cette pièce de théâtre, et non un acteur, j’exprime simplement un avis.

                          Il me tarde de voir l’épilogue et la leçon a en retenir, j’ai un peut de mal à comprendre la finalité de cette sombre comédie, c’est d’un ennuie smiley.

                          Salut


                        • gruni gruni 11 février 2018 12:22

                          @pallas


                          Mais moi aussi je ne suis qu’un observateur, et comme je l’écris dans ma présentation, sans prétention. Ce qui ne m’empêche pas de participer en publiant sur divers sujets. Ce qui prend du temps et aide aussi ma propre réflexion sur la comédie humaine. 

                        • pallas 11 février 2018 12:29

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          Je trouve ça très drôle, les histoires d’amour n’existent pas chez les humains, alors que dans la nature, la fidélité est de mise dans de nombreuses, par exemple les Pigeons et d’autres encore.

                          Il est interessant que dans le monde du vivant, il y a le brouillon d’une forme d’amour et non chez les humains.

                          Vous ne connaissez pas la modération, ce faisant croire d’une espèce toute puissante qui ce meurt de sa propre faute, se suicidant littéralement.

                          Des êtres non conscients, inintéressants, physiquement moche et repoussant, n’ayant aucune facultés sensitif actifs, juste passif.

                          Dois je en rire ou en pleurer ?, c’est une prison comique smiley.

                          Salut


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 février 2018 12:34

                          @pallas

                          Si les histoires d’amour entre hommes et femmes existent, mais hélas souvent, cela se termine mal,...

                        • Diogène diogène 11 février 2018 12:52

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 février 2018 12:56

                          @diogène


                          Merci de ne pas tourner le coûteau dans la plaie,... 

                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 février 2018 12:22

                          La grande différence entre les hommes et les femmes. Les hommes recherchent les femmes faciles et les femmes évitent les « obsédés » sexuels,... smiley)). Si vous rencontrerz quelqu’un avec qui faire votre vie : première question : m’en ferais-je un ami ??? Homme et femme, une inadéquation fondamentale que seule l’amitié peut dépasser,..


                          • oncle archibald 11 février 2018 12:39

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir : « Les hommes recherchent les femmes faciles et les femmes évitent les « obsédés » sexuels » ...

                            Flash back : quand j’étais étudiant, il y a longtemps, il y avait très peu de filles dans les écoles d’architecture. De mémoire je dirai quatre ou cinq sur 120 ..... Imaginez la meute de loups à grosse queue qui leur tournait autour ! Et nous désespérerions, nous ne comprenions pas, qu’elles préfèrent la compagnie des rares homosexuels de l’école, pour avoir la paix .... Faut-il être jeune et con !


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 février 2018 12:46

                            @oncle archibald


                            Ce n’est pas parce que les femmes sont « asexuées », mais elles préfèrent toujours faire précéder le plat principal d’une entrée,... Forme de sélection naturelle,...Et au final, cela lui permet de faire son choix,... 

                          • oncle archibald 11 février 2018 14:38

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir. : Dieu merci je n’ai jamais pensé que les femmes soient asexuées, j’ai seulement observé il y a très longtemps qu’elles se mettaient à l’abri des daguets en rut et peut être comme vous le suggérez pour prendre le temps de les observer et de faire leur choix.


                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 11 février 2018 12:46

                            Tempête dans un verre d’eau.


                            • Diogène diogène 11 février 2018 12:54

                              @Aita Pea Pea

                              et tout le monde sait que :

                              « tempête pour sortir,
                              t’en chies pour rentrer ! »

                              (vieux proverbe breton)

                            • Fergus Fergus 12 février 2018 11:03

                              Bonjour, Aita Pea Pea

                              Ben non dans la mesure où c’est la survie politique du n°2 du gouvernement qui est en cause !


                            • Laulau Laulau 12 février 2018 12:21

                              @Fergus
                              La « survie politique » de Monsieur Hulot n’est pas non plus un sujet d’importance capitale. Ce ministre à un nom qui évoque les vacances, qu’il les prenne, on ne s’en portera pas plus mal.


                            • rogal 11 février 2018 13:54

                              Des jeunes femmes de « la sphère publique... De mon temps (XXe s.) on disait « le trottoir ».
                              Le Trottoir est effectivement, tel le Dieu de Nicolas (de Cues), une sphère dont le centre est partout et la circonférence nulle part.

                              Le serpent qui creva : de mon temps (XVIIIe s.) Voltaire avait lancé cette ’’pique’’ contre Pirron.


                              • Christian Labrune Christian Labrune 11 février 2018 18:40

                                @rogal

                                Pas Pirron : Fréron

                                Un jour au fond d’un vallon,
                                Un serpent piqua Jean Fréron.
                                Que croyez-vous qu’il arriva ?
                                Ce fut le serpent qui creva.


                              • pallas 11 février 2018 13:58

                                Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                Bonjour,

                                En vérité je n’est que faire des humains, il m’est amusant de vous voir courir à la catastrophe.

                                Des faibles, lâches, meurtriers, violeurs, menteurs, tricheurs, pédophiles, stupides, tel est la réalité des humains.

                                Je ne ressent pas une once de compassion envers une forme de vie ratée, de vulgaires déchets.

                                En d’autre terme vous êtes des Bêtes, cela est votre réalité.

                                Le temps de l’épilogue à commencé, le Diable réclame son paiement.

                                Azazel à fait bon choix finalement, démontrant la simple vérité

                                 smiley

                                Salut


                                • JL JL 11 février 2018 16:06

                                  Hier encore, c’étaient les politiciens de premier plan, homos cachés, qui craignaient que le scandale n’éclate un jour ou l’autre. Aujourd’hui, ce problème appartient au passé.
                                   
                                  Qui sait si demain le harcèlement tous azimuts ne sera pas banalisé ?
                                   
                                  Petite histoire : « un vieux monsieur faisait gentiment une cour un peu appuyée à une jeune donzelle de petite vertu comme on dit ; se piquant au jeu, elle s’écria : arrêtez monsieur, sinon je crie. Et le bonhomme de répondre : oh oui, je vous en prie, ça nous fera honneur à tous les deux. »


                                  • Christian Labrune Christian Labrune 11 février 2018 18:26

                                    J’ai dû voir deux ou trois fois le film La guerre du feu de Jean-Jacques Annaud, qui est vraiment très bien foutu. On est là dans la pure nature, un état du monde que, selon un autre Jean-Jacques du XVIIIe siècle, on n’aurait jamais dû quitter.

                                    A un moment, vers le début, on voit quelques femmes agenouillées et penchées sur l’eau d’une mare dont elles boivent l’eau en se servant de leurs mains jointes. Quelques guerriers venant par derrière et découvrant le spectacle qui s’offre à eux, en profitent et passent à l’action sans même leur demander leur avis. Je pense qu’on voit très bien ce que je veux dire.

                                    Je suis comme Voltaire, lequel disait, pensant à Rousseau : « Mon cul est dans la nature, mais je porte des culottes ». Je préfère la civilisation, ses petites hypocrisies, ses minauderies, ses billets galants, les jeux infinis de la séduction, mais quoi ? On est écologiste ou on ne l’est pas. Moi, je ne le suis pas, mais beaucoup le sont, et je ne vois pas qu’ils puissent s’offusquer des frasques réelles ou supposées de Mr Hulot. La Nature, c’est la nature, que diable ! Et un écologiste, s’il n’est pas un satyre, qu’est-ce qu’il sera ? 

                                    Ah, il pourra toujours devenir ministre, me dites-vous ! C’est vrai. Je n’y avais pas pensé. Pourquoi pas, en effet.


                                    • Ben Schott 11 février 2018 18:43

                                      @Christian Labrune
                                       

                                      Qu’est-ce que vous pouvez être lourdingue !...
                                       


                                    • pallas 11 février 2018 18:46

                                      @Christian Labrune

                                      Vous admettez que vous n’êtes qu’une bête, tant mieux.

                                      Les mâles et femelles humains ne sont rien, des choses sans importances.

                                      Admettre de n’être qu’un déchet est le premier pas smiley.

                                      Il est temps de revenir à la véritable nature.

                                      Mon sourire est grand, les crocs bien ouvert, me léchant babine, des proies est seconde leçon smiley.

                                      Salut


                                    • Christian Labrune Christian Labrune 11 février 2018 19:40

                                      Vous admettez que vous n’êtes qu’une bête, tant mieux.
                                      ...................................................................... .....................
                                      @pallas
                                      Ben non, ça ne m’enchanterait guère d’être une bête ! Rêver d’être une bête, c’est le propre des écologistes, nostalgiques des forêts primitives. Moi, je suis plus proche de Voltaire que de Rousseau ; je suis plus intéressé par l’intelligence artificielle que la Nature.

                                      C’est dangereux de lire trop vite, mais je ne vous en veux pas : cela m’arrive aussi.


                                    • phan 11 février 2018 20:58

                                      @Christian Labrune

                                      Vu 2 ou 3 fois le film la Guerre du Feu, la scène décrite est toujours approximative : les 3 femmes des cavernes allaient le matin faire leur brin de toilette, elles se mettaient à 4 pattes, le cul à l’air. Un seul homme de caverne matait la scène, pris par la trique du matin, a pris une femme des cavernes en levrette. En plus de l’intelligence artificielle, il faut greffer une mémoire artificielle à ce monsieur !
                                      Une question subsidiaire : Faut il censurer Voltaire parce qu’il était antisémite ?

                                    • Ben Schott 12 février 2018 05:54

                                      @Christian Labrune
                                       

                                      « Moi, je suis plus proche de Voltaire que de Rousseau »
                                       
                                      Pas étonnant. La pensée de Rousseau est infiniment plus profonde que celle de Voltaire, qui n’était qu’un vulgaire BHL de son époque.
                                       
                                      Proche, mais pas trop quand même (« Les Juifs ne sont qu’un peuple ignorant et barbare qui allie depuis longtemps la plus répugnante avarice et la plus abominable superstition à une haine inextinguible pour tous les peuples qui les tolèrent et grâce auxquels ils s’enrichissent. Ils sont le plus abominable peuple de la terre ». (Dictionnaire philosophique – Voltaire) !
                                       


                                    • Christian Labrune Christian Labrune 11 février 2018 19:42

                                      ERRATUM
                                      plus intéressé par l’intelligence artificielle que PAR la Nature.
                                      Il manquait un mot. Excuses


                                      • Taverne Taverne 11 février 2018 20:57

                                        Que « la libération de la parole » aboutisse au « parole contre parole’, cela est dans la logique des choses enclenchées et ce qui arrive actuellement était tout-à-fait prévisible ( »La voie du juste et ’balance ton porc’). La « parole contre parole » sans preuve, sans témoin, sans aveu, n’est pas la voie du juste. Mais c’est devenu pratique courante sur Tweeter.

                                        Que des journalistes publient une information, cela en revanche n’est pas un phénomène nouveau. Il y a des faits (dépôt de plainte), il y a des questions qui se posent. Mais l’information méritait un traitement strict journalistiques avec les précautions qui s’imposent et l’emploi du conditionnel. Et surtout pas une page de couverture affirmant « l’affaire Hulot ». Disproportionné.

                                        La parole n’a pas été libérée, elle a été lâchée.

                                        Ne vaut-il pas mieux que la parole s’exprime auprès des journalistes que sur un forum où rien n’est filtré ? Puisque sur Tweeter, la parole n’est pas libérée contrairement à ce que prétendent trop de gens qui parlent trop vite, elle a été lâchée sans aucun cadre ni accompagnement.


                                        • Taverne Taverne 12 février 2018 00:10

                                          « Il n’est pas interdit de s’interroger sur les motivations de L’Ebdo »

                                          Certes, mais il n’y a pas vraiment de raison de remettre en cause la légitimité d’un journal indépendant en tout cas pas plus que celle des principaux médias appartenant à des groupes économiques puissants.

                                          Ce qui est gênant, c’est quand une ministre s’en mêle en disant : « Je ne sais pas quelle cause sert L’Ebdo. Mais ce n’est ni la crédibilité de la parole des femmes ni la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. » Comme s’il fallait juger de la valeur d’un journal à la cause qu’il défend ! Un journal ne défend pas de cause, il informe l’opinion.

                                          Enfin, il faut se rappeler que lorsqu’un procureur dit que « les faits ne sont pas établis », cela ne signifie pas qu’il n’y a aucun fait et qu’il ne s’agit que d’une « rumeur ». Cela veut simplement dire que les faits n’existent pas au regard du judiciaire. Le dépôt de plainte pour viol reste un fait. Un fait résiste en soi à toute qualification que l’on donne. Aucune autorité n’a le pouvoir magique d’escamoter un fait réel.


                                          • gruni gruni 12 février 2018 07:39

                                            @Taverne


                                            Juste une question sur l’Hebdo... ce journal pas plus indépendant que bien d’autres, aurait-il parlé de cette affaire si Hulot n’avait pas été au gouvernement ? Alors, si nous admettons quand même que la raison principale de l’Hebdo n’est pas politique, l’autre c’est le buzz, et ce n’est pas bien brillant non plus comme attitude, et pour ce qui est de l’informatif, aussi longtemps après...


                                          • Taverne Taverne 12 février 2018 09:04

                                            @gruni

                                            Les motivations du journal sont secondaires. Ce sont les informations seules qui comptent. Quand on déteste le message, on tue le messager, c’est un classique. Face aux faits les « si ceci... », « si cela... » témoignent d’un embarras mais certainement pas d’une tolérance pour la recherche de la vérité. Avant d’échafauder des hypothèses, acceptons les faits. Acceptons aussi l’existence d’une part non résolue de la vérité et faisons preuve de prudence au lieu de prendre parti sans connaître et sans comprendre.


                                          • gruni gruni 12 février 2018 09:22

                                            @Taverne


                                            « Les motivations du journal sont secondaires ». Ce n’est pas mon avis, pour les raisons que j’ai expliqué. C’est justement ce genre d’informations qui permet d’échafauder toutes les hypothèses, sans apporter la moindre réponse, ce qui finalement est préjudiciable pour tout le monde. 


                                          • Taverne Taverne 12 février 2018 09:43

                                            @gruni

                                            Les motivations sont toujours secondaires par rapport à la réalité des faits. Mais si nous entrons dans les hypothèses du complot, lâchons-nous aussi sur des hypothèses sur les motivations possibles du pouvoir à soutenir Hulot et les motivations de celui-ci à faire un show radio télévisuel à forts accents de tragédie en instrumentalisant les larmes de sa famille. On peut faire ainsi beaucoup d’hypothèses mais cela ne servira pas la vérité ni l’exigence de prudence.

                                            Quand un fait existe, le journaliste examine si à ses yeux ce fait justifie une publication et quelle place accorder à cette information (Ebdo a manqué de prudence et de sens de la mesure). Je suis désolé de vous le rappeler mais un dépôt de plainte pour viol concernant un ministre de premier plan, c’est un fait important. Le journal ne se pose pas en juge ni en procureur.


                                          • gruni gruni 12 février 2018 10:08

                                            @Taverne


                                            « Le journal ne se pose pas en juge ni en procureur » c’est exact, et une plainte pour viol c’est grave. Seulement il y a prescription, donc à quoi bon remuer la merde pour une affaire qui date de 1997. De plus, la plaignante disait elle-même ne plus vouloir en parler. Je vais vous répondre, uniquement dans son seul intérêt, puisqu’il n’y aura aucun jugement et qu’on ne saura jamais la vérité. Ce n’est que mon avis, et bien sûr je respecte votre opinion.

                                          • Taverne Taverne 12 février 2018 10:36

                                            @gruni

                                            Pour commencer, je pense que l’argument « à quoi bon » n’est pas pertinent. Il faudrait des raisons plus sérieuses pour limiter la liberté de la presse.

                                            Ensuite, la prescription n’est pas une sanctification de la réalité. Des faits réels sont prescrits tous les jours. Prescrits veut dire  : non incriminants. Cela ne fait pas disparaître la réalité des faits s’ils existent. Dans certains pays, il n’y a aucune prescription ou les délais sont deux fois plus long. Donc, vous pouvez voir que cet argument de prescription est à l’image de toute vérité en matière de justice : comme le disent Montaigne et Pascal, cette vérité est relative géographiquement selon qu’elle passe ou pas les Pyrénées.

                                            Quant à l’intention de la plaignante, vous n’en savez pas plus que moi. C’est un mystère bourré de contradictions manifestes. Cette personne est-elle incapable de parler par elle-même ? Est-elle sous curatelle ? A l’heure de la « libération » de la parole des femmes ? Comment pouvez-vous affirmer ce qui est bon pour elle, ce qui est dans son intérêt si vous ne la connaissez pas et si vous ne savez rien ni des faits ni des motivations et intentions ? Vous n’êtes pas son tuteur.


                                          • gruni gruni 12 février 2018 10:48

                                            @Taverne


                                            Ai-je dit que la prescription était "une sanctification de la réalité, c’est le contraire, elle ne permet plus l’éclosion de la vérité. Mon à quoi bon, n’est en rien le désir de limiter la limiter la liberté de la presse. Mais que faites-vous de la liberté de critiquer la presse. 
                                            Pour ce qui est de la plaignante, je m’en tiens simplement aux déclarations de son avocat qui parle en son nom. Ce qui n’est en rien une curatelle. 


                                          • Taverne Taverne 12 février 2018 11:07

                                            @gruni

                                            Ce que dit l’avocat est presque insignifiant en comparaison des actes posés par cette femme et qui parlent bien davantage...Mais il faudrait que cela soit explicité. Faire les choses à moitié, s’engager sans s’engager, dire sans dire, cela va un moment.

                                            On a le droit de critiquer la presse. D’ailleurs, relisez mes commentaires ci-dessus : je l’ai moi-même critiquée. Donc, rassurez-vous, je ne vous dénie pas le droit de critiquer.


                                          • Taverne Taverne 12 février 2018 11:23

                                            Il faut aussi bien voir qu’un communiqué d’avocat n’a qu’une valeur relative, la valeur de sa finalité précise du moment. Autre chose est la vérité accouchée par la libération de la parole de la plaignante en dehors de toute pression et avec l’aide et le temps nécessaires.



                                            • Hurricane Hurricane 12 février 2018 10:40

                                              Nicolas Hulot ?


                                              Vous parlez de l’écologiste avec d’inébranlables convictions et dont les émissions sur une télévision privée étaient sponsorisées par Rhône-Poulenc ?

                                              • baldis30 12 février 2018 12:09

                                                @Hurricane
                                                bonjour,

                                                certes votre propos est très intéressant mais semble-t-il vous n’avez aucune connaissance de l’histoire romaine et des déclarations d’un empereur célèbre ... !

                                                Seriez-vous atteint par Alzheimer pour oublier que « L’argent n’a pas d’odeur », même pas celle des émanations d’un moteur thermique de 200 cv ?


                                              • Fergus Fergus 12 février 2018 11:08

                                                Bonjour, Gruni

                                                Cette affaire est un merdier sans nom dans la mesure où nul n’est en mesure de savoir ce qui s’est passé ou pas dans la villa corse.

                                                Mais pourquoi diable Hulot n’a-t-il pas déposé une plainte pour diffamation ? Cela aurait permis à la justice de se saisir de l’affaire et ne plus se contenter d’un non-lieu pour « prescription ».


                                                • cevennevive cevennevive 12 février 2018 11:16

                                                  @Fergus, bonjour,


                                                  Nicolas a peut-être usé de son influence et de sa persuasion pour tremper sa plume dans l’encrier avec un peu trop d’insistance (comme c’est souvent le cas dans ce genre de situation) et il se sent un peu coupable, même si l’on a répondu finalement à cette insistance sans le vouloir vraiment (quoique...)

                                                  Bref, un « merdier sans nom » comme vous le dites.

                                                  Jusqu’où irons-nous dans cette voie bourbeuse ? Nous sommes loin du viol et du crime de véritable agression sexuelle.


                                                • gruni gruni 12 février 2018 11:20

                                                  @Fergus


                                                  Bonjour Fergus


                                                  « Mais pourquoi diable Hulot n’a-t-il pas déposé une plainte pour diffamation »

                                                  Oui, c’est une bonne question, et une interrogation supplémentaire qui manque dans mon texte, dommage ! Mais peut-être as-tu ton idée sur le sujet ? Peut-être que Hulot voulait qu’on passe rapidement à autre chose.

                                                • Fergus Fergus 12 février 2018 11:48

                                                  @ gruni

                                                  Non, je n’ai pas la moindre idée, et je me garderais don bien d’émettre une quelconque hypothèse.


                                                • foufouille foufouille 12 février 2018 11:57

                                                  @Fergus
                                                  par ce que des rumeurs du même genre existent depuis des années le concernant.


                                                • joletaxi 12 février 2018 12:00

                                                  @cevennevive

                                                  moi je note que l’on a très très vite tiré le rideau(de fumée ?) et que le but est atteint « il y a rien à voire »
                                                  on passe à autre chose.
                                                  Bon, Woody, ... ben finalement , hein, .. ça a été vraiment jugé...oui, enfin vous savez la justice et toussa... bref, c’est un sale type,
                                                  Et le bras armé de la justice féminine,la ministre qui se répand d’hab sur tous les plateaux pour bien expliquer qu’une femme est avant tout une victime, que la prescription est une honte, que les brigades de justice féminine vont dorénavant sillonner les rues, ben sur ce coups là.... silence radio..
                                                  car voyez-vous, cette nouvelle équipe fait de la politique autrement,bon, c’est un peu compliqué à comprendre pour Mme Michu, mais c’est ce que dit Mr. Castaner

                                                  Et puis, c’est la petite fille de Tonton, et quand on se rappelle que ce brave homme était maître absolu de la « combinazionne », allez savoir ce qui traîne là dans ce placard.
                                                  l’affaire Kennedy à côté c’est relativement simple non ?

                                                  En même temps, l’histoire de France est une longue litanie d’histoires de cul non ?


                                                • baldis30 12 février 2018 12:05

                                                  bonjour,

                                                  tous les hulotistes vont vous vouer aux gémonies ! Sans qu’ils sachent d’ailleurs à qui est emprunté le fond de l’apostrophe ... ce qui montre leur igno-RANCE. (*)

                                                  Que font les profs de français pour pallier cette igno-RANCE  smiley 

                                                  RANCE : fleuve côtier breton sur lequel on peut naviguer tranquillement à l’abri des trop fortes marées.

                                                  RIEUL : fleuve côtier breton minuscule faisant frontière entre Lancieux et Saint-Briac sur lequel on n’a pas encore installé une barrage permettant de naviguer tranquillement.


                                                  • Crab2 12 février 2018 12:12
                                                    Fausse route en 2018 – féminisme à deux vitesses

                                                    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/02/fausse-route-en-2018.html


                                                    • nono le simplet nono le simplet 12 février 2018 12:15

                                                      est ce qu’il reste une place pour faire parti du jury ? 

                                                      enfin, si c’est payé ...

                                                      • karibo karibo 12 février 2018 12:18

                                                        Cette face de Q droit sortie d’ un bocal à formol, né avec une cuillère d’ argent dans la gueule, : qui pour coucher avec ça ???


                                                        • Taverne Taverne 12 février 2018 12:33

                                                          @gruni

                                                          Une plainte en diffamation ?

                                                          Et où serait la diffamation ? Le journal en question a bien pris soin de dire que les faits étaient déclarés prescrits. il n’a pas non plus donné le nom de la plaignante. Contre qui la diffamation ? Contre la plaignante, le journal Ebdo ou le journal Le Parisien qui a révélé le nom ? Se pose donc la question de savoir si c’est possible.

                                                          Et enfin dans quel but ? Pour permettre à Hulot et au gouvernement d’être tranquilles ? Ce ne serait pas à mon avis une raison valable. Se pose donc aussi la question de savoir à qui doit profiter la clôture du dossier par l’aboutissement d’une éventuelle plainte en diffamation. La plainte risquerait d’être classée sans suite aussi.

                                                          Quels seraient les effets délétères sur l’opinion publique d’une clôture du dossier sous l’effet de la pression d’un ministre ?


                                                          • gruni gruni 12 février 2018 12:42

                                                            Les faits sont prescrits, mais l’accusation est bien réelle, maintenant que le nom de la plaignante est connu, il doit donc être possible de porter plainte pour diffamation. Mais si Hulot ne l’a pas fait, il doit avoir ses raisons, que j’ignore. 


                                                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 février 2018 13:59

                                                              Hulot est la tête de turc de la « Décroissance ». 


                                                              • zygzornifle zygzornifle 12 février 2018 14:25

                                                                Nicolas Hulot le bulot lui a t’il enfilé son asticot bio écolo ? ....


                                                                • zygzornifle zygzornifle 12 février 2018 14:30

                                                                  Les fait sont proscrits !!!!


                                                                  Traitement de faveur ministériel ?
                                                                  Quand on voit en ce moment dans l’affaire Lelandais la justice remonter presque jusqu’à Caïn pour essayer de le coincer ....

                                                                  • Moonlander Moonlander 12 février 2018 23:41

                                                                    c’est pas niqué la mite le bulot !


                                                                    • orsatone 13 février 2018 16:02

                                                                      Sacré Hulot ! Toujours la poignée dans l’coin !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès