• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Oui, sur cette photo, un soldat ukrainien porte un écusson tête-de-mort (...)

« Oui, sur cette photo, un soldat ukrainien porte un écusson tête-de-mort avec des motifs SS »

Voilà le titre d'un article publié par correctiv.org, site allemand de journalisme d'investigation, le 30 septembre 2022.

Et ci-dessous ce que je publiais sur Le Canard républicain un jour auparavant :

Volodymyr Zelensky & Totenkopf : suite...

Suite à un tweet & article de L'Indépendant avec la publication d'une photo de Volodymyr Zelensky à Izioum le mercredi 14 septembre 2022, j'ai interpellé sans succès CheckNews concernant l'écusson porté par un garde du corps en arrière-plan.

PNG - 458.4 ko
Cliquez sur l’image

L'authenticité de la photo ne fait aucun doute... Et il y en a d'autres...

PNG - 465.9 ko
Ministère de la Défense ukrainien - 14 septembre 2022 - Twitter
JPEG - 324 ko
Cliquez sur l’image

Et comme l'existence de reportages vidéos, notamment de la BBC...

Et il ne fait guère de doute que l'écusson est celui-ci [1] :

Sur le casque, il y a la présence de l'emblème de la division « Leibstandarte SS Adolf Hitler » :

Du côté de CheckNews, cela semble guère poser de problème...

J.G.

---------------

LIRE AUSSI... :

- 9 mai : Volodymyr Zelensky publie une photo avec un soldat portant la tête de mort de la 3e Panzerdivision SS Totenkopf

---------------

https://www.lecanardrépublicain.net

Nous suivre sur : Facebook | Twitter | YouTube | Dailymotion


Moyenne des avis sur cet article :  3.81/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

151 réactions à cet article    


  • LOST on Earth LOST on Earth 3 octobre 10:42

    Faut se mettre à jour canard les nazis c’est has been

    POUTINE dans son discours fleuve parle maintenant de l’oxydant

    Le patron de WAGNER porte des tatouages SS sur le cou

    La tête de mort totenkopf arrangée est très en vogue dans les régiments de choc https://www.ebay.fr/itm/194726429326

    ou le foulard comme le légionnaire qui a fait la une il y a quelque temps

    Quant aux nazis d’AZOV (ceux qui n’ont pas été liquidés à Olenivka) ils pourrissent sur pattes dans des caves en RPD

     smiley


    • roman_garev 3 octobre 11:05

      @LOST on Earth
      « Quant aux nazis d’AZOV (ceux qui n’ont pas été liquidés à Olenivka) ils pourrissent sur pattes dans des caves en RPD »
      Ahahahahahaha.
      Ce sont ceux eux d’avant 2022.
      La chair pour des bataillons et régiments immortels nazis d’Azov, d’Aidar, de Donbass, l’Ukraine nazie la génère en centaines par jour... En commençant par l’école.


    • LOST on Earth LOST on Earth 3 octobre 11:17

      @roman_garev
      Ah bon des centaines a jour ?
      C’est pour ça qu’ils gagnent partout LYMAN, KHERSON bientôt severodonesk ???
      Leurs régiments immortels (sic) chantent « Et le diable rira avec nous » Ahahahahah
      Les nouveaux mobilisés russes chantent « boire un coup de vodka ça fait du bien hic »
       smiley


    • charlyposte charlyposte 3 octobre 11:28

      @LOST on Earth
      Boire un petit coup c’est tellement agréable surtout avec du caviar à la louche sur du pain grillé... miam miam. smiley


    • LOST on Earth LOST on Earth 3 octobre 11:34

      @charlyposte
      Tin t’es revenu
      Comment se sont passées tes vacances en crimée ???
      ah les feux d’artifesses
       smiley


    • charlyposte charlyposte 3 octobre 11:38

      @LOST on Earth
      Je me demande pourquoi les USA investissent autant de pognon dans ce pays d’esclaves et de prostituées !!!???  smiley



    • Jonas Jonas 3 octobre 13:29

      @charlyposte « Je me demande pourquoi les USA investissent autant de pognon dans ce pays d’esclaves et de prostituées !!!??? »

      Les USA n’en ont rien à foutre de l’Ukraine, c’est simplement un marche-pied contre les intérêts russes en Europe de l’est, et surtout, empêcher qu’un marché uni puisse se former entre l’Europe de l’ouest et la Russie.


    • charlyposte charlyposte 3 octobre 14:06

      @Jonas
      Plus de 60% des amerloques veulent que PAPY BIDEN mette fin à cette perfusion financière via l’Ukronazie smiley ras le bol des conflits loin de chez nous... BIDEN ferai mieux de s’occuper du peuple Américain et autant en Europe via ses états membres smiley


    • zygzornifle zygzornifle 3 octobre 14:35

      @LOST on Earth

      Le patron de WAGNER porte des tatouages SS sur le cou

      Oui mais il a une dérogation .....


    • Michel DROUET Michel DROUET 3 octobre 14:47

      @roman_garev
      Pourquoi Poutine a t’il échangé des soldats du régiment Azov prétendument nazis alors qu’ils devaient être condamnés à mort ?


    • Mozart Mozart 3 octobre 17:32

      @roman_garev
      Vous semblez oublier Rusich, mon ami popov. Rusich avec son patron Alexei Milchalov dont je vous mets la belle photo ici
      https://twitter.com/nexta_tv/status/1563793653025456129/photo/2
      Mais bon, il est vrai qu’avec les vapeurs de vodka embrumant votre cerveau, vous n’êtes pas forcément très frais.


    • Dudule 3 octobre 18:40

      @Mozart

      Vous êtes sûr que c’est le même bonhomme ? Pas très convainquant.

      Les photos de droites semblent bien représenter la même personne mais le treillis n’a pas d’insignes.

      Il est vrai que les histoires de Ghost de Kiev et autres Île au Serpents ne convainquent que les convaincus.

      De toutes façons vous êtes obligés d’aller chercher des cas particuliers discutables alors qu’on ne peut pas faire un pas en Ukraine sans tomber sur des personnages douteux, des symboles bizarres et des monuments au grand humaniste Bandera, et des rues ou avenues portant le même nom.

      France 2 n’a pas pu filmer d’images dans l’ouest de l’Ukraine sans montrer en arrière plan des gamines faisant le salut nazi... Hasard malencontreux, ou il y en a vraiment partout ?


    • Dudule 3 octobre 18:52

      @Mozart

      J’ajoute : quel sens ça a pour un russes d’être nazi ? Je ne nie pas qu’il puisse y avoir un ou deux crétins marginal qui ne comprend pas tout, mais dans l’ensemble, ça manque un peu de cohérence.

      Je vous rappelle quand même que les nazi voulait exterminer une grande partie des Slaves russes, considérés comme sous-hommes valant à peine mieux que les Juifs, et mettre les autres en esclavage... Et qu’ils avaient commencé à mettre leur programme à exécution dans les zones qu’ils avaient conquises en Russie et Biélorussie (avec l’appui des bandéristes).

      Les bandéristes se voyaient (et se voient) comme des « vrais » slaves, race cousine de la « race germanique »alors que les Russes se seraient « hybridés » avec les mongoles. Ils pensaient donc pouvoir passer dans le camp des nazis, qui les toléraient comme supplétifs mais les méprisaient.


    • Martin 3 octobre 22:11

      @Dudule
      Bonsoir Dudule,

      sur l’antisémitisme soviétique (car juif ne rime-t-il pas avec argent et capitalisme) je vous invite à lire le témoignage d’un rescapé du goulag : « Un monde à part » du polonais Gustaw Herling-Gruzinski. Une fois lu vous serez écœuré par le traitement spéciale que subissaient là-bas les juifs. 

      Sinon je peux aussi vous faire part d’un entretien que j’ai eu avec L’union des juifs d’Ukraine au sujet du néo-nazisme ukrainien et de Bandera. Voici les réponses :

      À la question de savoir si Oleh Tyahnibok et son parti Svoboda sont des néonazis :

      "Oleh Tyahnibok et Svoboda sont à peu près les mêmes que Marine Le Pen et son parti Rassemblement national. Bien sûr, ce sont des nationalistes et il y a des gens d’opinions radicales de droite dans le parti Svoboda. Mais il n’y a aucune raison de généraliser et de qualifier ce parti de néonazi."

      Et en 2014 les juifs d’Ukraine se sont-ils inquiétés du fait qu’il y avait dans le gouvernement provisoire une poignée de membres de Svoboda : ? Réponse :

      "Non, les juifs Ukrainiens en 2014 n’avaient pas peur ni de Svoboda ni d’Oleh Tyahnibok (qui ne ft que 1,16% aux élections présidentielles d’alors). Les juifs ukrainiens avaient peur à cause de l’agression russe qui avait commencé. Aucun membres de Svoboda nommés au gouvernement en 2014 n’a été vu en train de faire des déclarations antisémites. Ils n’ont eu aucune réelle importance au sein de ce gouvernement. D’autre part leur nomination était logique puisque le gouvernement était de transition et que Svoboda était représenté au parlement (depuis 2012). Cette situation n’a effrayé aucun juifs ukrainiens.

      Et Secteur Droit est-il vraiment un parti néonazi ? Réponse :

      "Non, Secteur Droit n’est pas une organisation néonazie. C’est un groupe marginal et bien qu’il y ait probablement davantage de personnes qui ont des opinions radicales que dans Svoboda, la différence entre ces deux partis est insignifiante." 

      J’ai posé aussi la question de savoir comment les ukrainiens considèrent Stepan Bandera. Réponse :

      "Stepan Bandera n’était certainement pas un nazi, même si sa version de l’idéologie nationale était, bien sûr, assez radicale et ce même à cette époque ; il est évident qu’il considérait l’idéal de l’Ukraine comme un État autoritaire, et son nationalisme était ethnocentrique. Problématique est aussi sa tentative de construire des relations alliées avec les nazis. Cependant il est évident qu’après l’Holodomor (le génocide du peuple ukrainien organisé par les autorités soviétiques) et les répressions dans les territoires de l’ouest de l’Ukraine occupés par l’Union soviétique en 1939- 1941, il est évident que c’était là un choix naturel pour le leader du nationalisme (radical) ukrainien. Il est également important de rappeler que l’alliance de Bandera avec le Troisième Reich fut de très courte durée, et dura quelques semaines après le début de la guerre germano-soviétique. Pour les Ukrainiens modernes, cependant, l’idéologie politique réelle de Stepan Bandera joue un rôle très mineur. Il est devenu une image collective, la personnification de la lutte pour l’indépendance ukrainienne. C’est à ce titre que sa figure est devenue symbolique aujourd’hui. Tout ce qui est important pour la société ukrainienne moderne à l’image de Bandera, c’est qu’il s’est battu pour la création de l’État ukrainien et l’existence du peuple ukrainien."

      Bien à vous


    • Martin 3 octobre 22:29

      @Martin
      @Dudule

      Vous comprenez, Bandera n’est pas glorifié pour son collaborationnisme (qui fut bref) mais bien pour sa volonté de fonder une Ukraine indépendante. Il est devenu le symbole de cette lutte pour l’indépendance. On peut d’ailleurs donner l’exemple d’une certaine « Maria » qui dans le site Sector Parvdy (tendance Secteur Droit, parti néonazi selon les prorusses) nous raconte en quelques lignes et quelques photos sa visite en 2008 au camp de concentration de Sachsenhausen puis à celui d’Auschwitz : "

      Le camp de concentration de Sachsenhausen est situé dans la banlieue de Berlin, ce qui est important pour les Ukrainiens, tout d’abord, car il a abrité le chef Stepan Bandera de 1942 à 1944. Ce furent mes premières visites à l’ancien camp de concentration, puis il y eut Auschwitz, d’autres sont prévues. Mais, malgré le fait que le temps a passé, les sentiments étranges du souvenir de ce voyage ne disparaissent pas. Le camp de concentration, même s’il n’est plus qu’un musée, est un lieu qui prend une part de l’âme, car chaque centimètre qui s’y trouve raconte la soufrance humaine."

      Voici le lien (il vous faudra traduire avec google traduction) : 
      https://sectorpravdy.com/en/16-tochka-zoru/2501-zakhsenkhauzen-mistse-uviaznennia-stepana-bandery-foto

      Bonne soirée


    • Dudule 4 octobre 01:54

      @Martin

      Qu’est-ce que l’antisémitisme soviétique viens faire là dedans ?

      De toutes façons l’antisémitisme en Union Soviétique à dépendu des périodes : inexistant après la Révolution, fort dans les dernières années de Staline, plutôt un antisionisme paranoïaque sous Brejnev, etc.

      Mais tout ça n’a aucun lien avec la question. Absolument aucune connexion.

      Et en quoi le témoignage de l’Union des Juifs d’Ukraine (il n’en reste d’ailleurs quasiment plus) est ils plus pertinent que les mises en garde de beaucoup de Juifs ou israéliens (je fais le distinguo), certains originaires d’Ukraine et connaissant bien la question, ou d’Ukrainiens, juifs ou pas ?

      Ce qui est fabuleux dans ce témoignage, et le rend éminemment suspect, c’est d’ailleurs qu’il défend Tyahnibog. Le gars est absolument indéfendable. Il s’agit d’un néonazi, pas d’un militant de la droite dure à la Le Pen ou autres. Ce n’est pas pou rien que Tyahnibog a été écarté du pouvoir après le coup d’état, alors que ses milices ont fait tout le boulot. Il faisait vraiment trop tâche dans le tableau. Ceux qui y étaient n’étant déjà pas beaux à voir, c’est vous dire le niveau du personnage.

      Même chose pour Secteur Droit. J’ai déjà eu l’occasion de répondre à vos élucubrations : la plupart des supporters du gouvernement ukrainiens actuel minimiseront le phénomène nazi en Ukraine. Ils vous dirons que ce n’est pas si étendu que ça. Mais très peu vous dirons que Secteur Droit ou autres ne sont pas des néonazis. Parce que ça se voit comme le nez au milieu de la figure. C’est impossible à nier. Sauf par vous...

      Bandera juste un indépendantiste ? Non. C’est un criminel de guerre, l’un des pires de la guerre. D’où sortez vous ces idioties ? Vous les avez déjà écrites, et je vous avais déjà mis en garde à l’époque : elles peuvent vous menez devant les tribunaux. Elles sont une négation de crimes contre l’humanité. Ce sont les bandes de Bandera qui ont perpétrés l’essentiel du massacre de Babi Yar sous la supervision des nazis. Et bien d’autres massacres encore. De Polonais, de juifs, de Roms et de partisans.

      Êtes vous un agent provocateur russe ? Parce que si j’étais Mozart, Pemile, Pie ou un autre qui défend le point de vue néocon, je me poserai sérieusement la question.

      Tyahnibok :

      https://russia-insider.com/sites/insider/files/styles/1200xauto/public/tyahnybok.jpg?itok=KZaLX7Zn

      Pravi Sektor :

      https://www.les-crises.fr/secteur-droit-c-est-ca/


    • Martin 4 octobre 08:16

      @Dudule
      Souvenez-vous, vous aviez dit : « qu’est sens ça a d’être un nazi pour un russe , »
      On peut en dire autant pour les Ukrainien : « Quel sens ça a d’être un néonazi ? »
      Voilà pourquoi je vous ai répondu avec l’antisémitisme soviétique, dont, peut-être le chef Wagner, n’est pas indifférent.
      Question banderisme et massacre de Babi Yar, d’où voyez que je le nie et que l’union des juifs d’Ukraine l’ait nié. Seulement, ce qu’il faut par préciser est que Bandera pendant ce massacre était en prison, chez les nazis. 
      Et concernant, le chef du parti Svoboda, je vous invite à lire son blog, il y a écrit quantité d’article depuis des années, je vous invite aussi à visiter le site de Svoboda et celui de Secteur Droit (lisible en français avec google traduction), vous n’y trouverez rien de néonazi. Marine Le Pen, qui serait plutôt du côté de Poutine, fut lié avec Tyahnibog avant l’annexion de la Crimée, leur rupture concerne le droit ou non de la Russie d’avoir pris la Crimée. Je n’apprécie aucune extrême droite, mais fort est de constater que celle dont on parle ici n’ont pas de lien avec le néonazisme, sauf quelque écart ancien du côté du chez de Svoboda et du père Le Pen.
      Quant à vos propos me faisant un « agent perturbateur russe », vous vous emballez Dudule, je suis honnête et je cherche à comprendre en tant que simple citoyen français inquiet de la guerre.

      Bien à vous


    • Martin 4 octobre 09:06

      @Martin
      Je corrige : « Quel sens ça a d’être un néonazi pour un ukrainien ? »

      Je vous rejoins sur ceci : en effet les 4 membres de Svoboda (sur 21 personnes du gouvernement) qui se sont retrouvés dans le gouvernement provisoire élu par la rada en 2014 ont vite été éjecté (quelques mois plus tard). Cela, précisons-le, tout simplement parce que le peuple, après les véritables élections présidentielles, ont exclue l’extrême droite en votant pour Porochenko. Idem pour les législatives où l’extrême droite a fait un score minable.
      Il y a eu d’ailleurs en 2015 des violentes altercations entre manifestants d’extrême droite et police ukrainienne, trois policiers furent tués et des centaines d’autres blessés. Arseni Iatseniouk (centriste) déclara à la télévision que les agissements de l’extrême droite sous couvert de patriotisme sont pires que ceux des séparatistes. Le ministre de l’intérieur Arsen Avakov qualifia Svoboda de parti du terrorisme. Et le président de Svoboda, Oleh Tyahnibok, proféra que le gouvernement cherchait à éliminer Svoboda de la vie politique : « Le pouvoir tente d’évincer les nationalistes (du scrutin). Ils ne veulent pas que siègent dans les conseils municipaux des citoyens qui puissent s’opposer à leur tyrannie et au pillage du peuple qu’ils entreprennent ! » 

      Bien à vous


    • Duke77 Duke77 4 octobre 15:20

      @Martin
      Votre témoignage d’un juif semble peu convainquant quand l’exode des juifs d’Ukraine depuis 2014 est un fait avéré : leur population sur place divisée par 4 en 8 ans.

      Quant à la comparaison avec les anti-sémites sovietiques, elle a fait long feu cette histoire. Aujourd’hui, il est question de la dynamique de cette idéologie en 2022. Et force est de constater que le nazisme est en expansion en Ukraine et pas en Russie, même si des nostaligiques du 3e Reich existent dans tous les pays , on est d’accord.

      Dudule a mis le point sur la preuve que vous vous trompez : comment est-ce possible que les medias pro-ukraine n’arrivent pas à censurer les gamins faisant le salut nazi ou les insignes sur les uniformes des militaires si ce n’est parce que ce que révèle cette guerre, c’est l’omniprésence de cette idéologie ?
      La seule réponse est que beaucoup de nationalistes ukrainiens sont nazis et que leur proportion est telle que même les canaux qui ont tout intérêt à le cacher n’y parviennent pas. Si ces images ont pu passer, combien d’autres ont été cachées avant diffusion ?


    • Duke77 Duke77 4 octobre 16:09

      @Martin
      Pour un Ukrainien (nationaliste), le sens d’être nazi est simple : historiquement leur motivation est que le slave est une race inférieure. Or, il est bien question ici d’épuration ethnique dans l’Est (Dombass), chasser ou tuer la population pro-russe de cette région depuis 2014 qui ne sont que des bouseux qu’on force à se terrer dans des caves. Le discours de Prochenko est éloquent à ce sujet.

      « Parce que nous aurons du travail, tandis qu’ils n’en ont pas. Nous aurons des retraites - tandis qu’ils n’en ont pas. Parce que nous allons soutenir les gens, les enfants et des personnes âgées - et eux, ils ne les soutiennent pas. Chez nous les enfants iront à l’école, et chez eux ils vont rester dans des caves. Parce qu’ils [les pseudo-séparatistes] ne savent rien faire. C’est ainsi, c’est précisément ainsi que nous allons gagner cette guerre »

      On peut faire le parallèle avec les gilets jaunes en France, décrits comme des prolos idiots qui ne comprennent rien par les représentants auto-proclamés de la civilisation et du progrès. Il est question ici du Nouvel Ordre Mondial et de son modèle de société. Tant que vous n’aborderez pas le sujet sous cet angle, vous tournerez autour du pot. Le wokisme, le LGBTQ, la théorie du genre et l’éducation sexuelle dès la primaire, l’eugénisme et la multiplication des vaccins plutôt que la culture de la santé et des défenses naturelles, l’exploitation des enfants dans les pays usine à un coin du monde pour la consommation excessive à l’autre bout et un monde unipolaire gouverné par un pouvoir central piloté par la finance... ou l’amour des traditions, de l’héritage de ses parents et grands-parents, de la culture, de ses ancêtres etc.

      Il est question d’un choix de civilisation. Le wokisme qu’affectionnent les USA et l’UE contre les traditions et la culture régionale chères à Poutine.

      C’est justement l’origine de la guerre civile post-maidan qui a lieu dans le Dombass : les ukrainiens de l’ouest refusent la culture russe de ceux de l’Est, allant jusqu’à bannir la langue russe des affichages publiques. C’est comme si on voulait effacer la culture Bretonne ou encore la culture Alsacienne avec leur vocabulaire trop qui serait trop proche des allemands. La question est : êtes-vous d’accord avec le sort que subissent les Palestiniens. Car c’est la même logique : le refus de tolérer un peuple à la culture différente sur le même territoire.
      L’augmentation de l’idéologie nazie va de paire avec cette volonté d’épuration ethnique dans le Dombass. Comme notre ministre français faisait remarquer que Daesh fait du bon boulot en Syrie, les factions nazies sont utiles pour faire le sale boulot en Ukraine, c’est un fait.
      Il faut également garder à l’esprit que les soviets ont vaincu Hitler et sont à l’origine de sa défaite bien plus que le débarquement US. Il est alors évident que certains nostalgiques entretiennent un sentiment de revanche.

      N’oubliez pas que la guerre en Ukraine n’est qu’un pays proxy pour l’affrontement entre les 2 poles mondiaux. Faire croire que l’Ukraine est historiquement pro-occidentale est une erreur. Sa population est manipulée bien plus que par le passé comme toutes autres depuis quelques années. il y a 20 ou 30 ans, les français n’auraient pas toléré des injections expérimentales et surtout les effets secondaires fréquents comme en témoignent les milliers de femmes de l’association « où est mon cycle » n’auraient pas pu être cachés si longtemps. La haine des Ukrainiens de l’Ouest contre ceux de l’Est a été savamment attisée comme les injectés ont pesté contre les anti-vax qui pourtant avaient bien raison d’alerter sur Pfizer multi-condamnée et son produit expériental, autorisé grace au discrédit des protocoles de soin précoce. Quand on attise la haine et qu’on la rend légitime, les loups sortent du bois. C’est pour cela que les nazis sont bien visibles et libres d’endoctriner les enfants en Ukraine depuis 8 ans. Cette haine n’est pas présente en Russie. Nous considérons Poutine comme un dictateur mais il a plus de soutien populaire que Macron et il n’y a pas de guerre civile. Cette mouvance nazie assumée et affichée dans les rues (donc tolérée par les pouvoirs publiques) a d’ailleurs fait l’objet de plusieurs alertes dans les medias occidentaux et jusqu’à être rapporté au Sénat en France. Pourtant pas d’invasion Russe à défendre à l’époque et surtout ces sources sont clairement conte les russe aujourd’hui donc plutôt enclins à défendre l’ukraine, non ?

      La négation du nazisme par l’Europe :
      Vous noterez la réponse lacunaire du ministère de l’UE à ce rapporteur en 2021 avant la guerre :
      https://www.senat.fr/questions/base/2021/qSEQ210623223.html

      La question est argumentée et précise car factuelle : "les partis néonazis développent des activités de plus en plus visibles, y compris au centre de Kiev, avec des stands de tir, des pratiques de montage et de démontage de kalachnikovs, et des bureaux d’embrigadement de jeunes dans des milices qui se revendiquent clairement de l’idéologie nazie.
      Des papiers d’identité de soldats nazis morts pendant la guerre, dont des membres des sonderkommandos, sont en vente libre sur la descente Saint-André.

      « 

      Ma réponse est un chef d’oeuvre de langue de bois :
       »S’il existe des groupes néonazis en Ukraine, leur popularité et leur influence ne sont pas plus importantes que dans d’autres pays européens. Ils n’ont aucune représentation à la Rada et aucun poids au sein du gouvernement ukrainien. Au printemps 2019, les Ukrainiens ont porté M. Volodymyr Zelensky au pouvoir avec plus de 73% des voix, ce qui témoigne de la vigueur du sentiment démocratique dans le pays.

      « blablabla

      Il y a 9 ans : »Olivier Berruyer : Ukraine, un tiers du gouvernement composé de néo-nazis

      source : https://www.dailymotion.com/video/x1hs225

      Si l’occident affirme que AL NOSTRA/DAESH fait du bon boulot en Syrie quand ils leur sont utiles (prouvé), il est évident que les factions nazies en Ukraine sont alimentées et utilisées sans scrupule selon la même logique : https://www.les-crises.fr/enquete-djihadisme-en-syrie-retour-sur-le-bon-boulot-d-al-nosra/


    • Dudule 4 octobre 16:50

      @Martin

      L’antisémitisme des Soviétique date d’après la seconde guerre mondiale et n’a absolument rien à voir avec le nazisme ou le préjugé que les juifs seraient riches. Les juifs étaient accusés de « cosmopolitisme », c’est à dire soupçonnés de vouloir quitter le paradis soviétique pour Israël. Et l’URSS n’était pas la Russie.

      En quoi le fait que Bandera soit en prison au moment de Babi Yar l’exonère t-il des crimes de l’organisation dont il était le chef ? L’antisémitisme était bien très présent dans la doctrine de l’OUN. Normal, ils ont calqué toute leur idéologie sur l’idéologie nazi, y compris la race supérieure, dont ils feraient évidemment partie avec leurs « cousins germains ».

      Il y a d’autres « héros » en Ukraine à qui on donne des noms de rue, ou à qui on érige des statues. Dont Shoukhevitch, dont vous ne pourrez pas nier qu’il était un criminel de la pire espèce.

      Vous me fatiguez avec votre argument qui consiste à dire que pour se « libérer », les « Ukrainiens » étaient bien obligés de s’appuyer sur les nazis. Le problème, c’est que l’Ukraine en tant qu’état nation et les Ukrainiens en tant que peuple n’ont jamais existé avant que l’OUN et d’autres organisations en donne une définition raciale sur les mêmes bases idéologiques que les nazis. Que cette idéologie soit originaire d’une région qui ne faisait pas et n’avait historiquement jamais fait partie de l’Ukraine avant le pacte germano-soviétique devrait quand même vous interroger. Cette partie de l’Ukraine a été polonaise (République des Deux Nations), puis austro-hongroise après le partage de la Pologne, puis à nouveau polonaise après la 1ère GM et le démantèlement de l’empire. « Ukrainienne », jamais, à moins de considérer la Rus de Kiev comme étant ukrainienne, ce qui serait absurde.

      https://cdn.simplesite.com/i/3f/52/285697107593679423/i285697114340836272._s zw1280h1280_.jpg

      Cette carte émane d’une étude de l’Université de Kiev de 2009, c’est à dire avant que les nationalistes ne répandent leur poison. Elle illustre parfaitement la situation. Un universitaire ukrainien qui publierait une telle carte aujourd’hui verrait son nom et ses coordonnées publiés sur Myrotvorets.

      Les Soviétique ont commis l’erreur de choisir la langue la plus éloignée du Russe possible (quoique qu’elle en est quand même assez proche), parlée à l’extrême ouest, pour justifier la création d’un état fantoche au sein de l’URSS. Langue parlée dans une toute petite partie tout à l’ouest avant les gains territoriaux sur la Pologne avec le pacte germano-soviétique, qui vont énormément accroitre cette portion de territoire.

      Tout le reste de l’Ukraine parle le Serjouk, proche du russe avec des mots « ukrainiens » dedans, ça concerne toute l’Ukraine centrale, ou le Russe essentiellement à l’est. Ou d’autres langues minoritaires. L’Ukraine est un état multiethnique est aurait pu prospéré en tant que tel, si des maboules à l’ouest n’avaient pas décidé de définir qui est un vrai Ukrainien et mérite de vivre, qui ne l’est pas et doit partir ou mourir.

      Vous vous contredisez vous même sur Pravi Sector : se sont des « gentils nationalistes » type FN (?) ou des milices qui attaquent la police ?

      Le fait est qu’ils ont mis de l’eau dans leur vin pour coller à la « narrative » de leurs maîtres néocons qui les instrumentalisent. Tous, Pravi sector et les autres mouvement nationalistes, y compris le « centriste » Iatsenouk, proche de la mouvance ultra nationaliste.

      Sur les élections de 2015. Personne n’était dupe en Ukraine : le « recentrage » de l’extrême droite lui a permis de faire élire des députés dans les partis « traditionnels ». Leurs nervis les plus violents ont été incorporés dans les milices type Azov (il n’y a pas qu’Azov, il y en a bien d’autres), et le tour est joué. On peut mener la politique de « dérussification » sans en avoir l’air.

      L’extrême droite et très fortement implantée dans l’ouest de l’Ukraine. Je ne sais pas si elle y est majoritaire tant les cartes ont été brouillées par le « recentrage » bidon d’une partie de ses membres, mais c’est fort possible. Le « recentrage » a aussi permis une certaine banalisation de leur idéologie. Par contre, elle est effectivement largement minoritaire si on considère l’ensemble du pays. D’où le coup d’état : l’extrême droite ne pouvait pas se permettre d’attendre des élections, qui auraient eu lieu quelques semaines plus tard, qu’elle aurait perdue. Le coup d’État lui a permis de s’infiltrer dans le gouvernement (ministère de l’intérieur sous son contrôle depuis le « coup ») et commencer à terroriser la population.

      Parce qu’elle n’a pas besoin d’être majoritaire pour faire régner la terreur politique. Le site internet Myrotvorets désigne les cibles à éliminer aux militants et aux milices, que l’État garde les mains propres et sa façade démocratique. C’est le principe des « Escadrons de la Mort » que leurs maitres ont expérimenté en Amérique centrale. Bien sûr, ils ne peuvent pas se permettre d’être aussi violent en Europe que les « Escadrons de la Mort ». Ils préfèrent faire peur avec Myrotvorets, que les gens partent d’eux mêmes quand leur nom est publié. Mais si ça ne suffit pas, ils passent à l’action.

      https://en.wikipedia.org/wiki/Myrotvorets

      C’est Wikipedia, très pro-occidental et donc édulcoré, mais ils ne peuvent pas cacher ce qu’est ce site. Notez que la traduction française n’existe pas.


    • Eric F Eric F 4 octobre 17:35

      @Duke77

      ’’Pour un Ukrainien (nationaliste), le sens d’être nazi est simple : historiquement leur motivation est que le slave est une race inférieure’’


      C’est aberrant d’écrire une telle chose, car les Ukrainiens sont des slaves, et les nazis les méprisaient autant que les Tchèques, les Polonais et les Russes.
      En 1941, les Ukrainiens avaient initialement pensé que les troupes du Reich les libéreraient du joug stalinien et certains nationalistes les avaient accueillis comme tels, mais ils ont en fait été traités en parias et décimés comme les autres peuples de l’Union Soviétique.

    • Dudule 4 octobre 20:47

      @Eric F

      Duke77 a raison, simplement les nazis ne pensaient pas comme eux. Ils (les bandéristes) considéraient que les Russes ne sont pas des vrais Slaves, qu’ils ont été abâtardis par le sang mongol et le sang juif. A l’époque, ils se voyaient aussi ariens que les germains. Bien sûr, ça ne plaisait pas trop aux nazis qui s’en sont toujours méfiés.

      Aujourd’hui, ils vont beaucoup plus loin que ça : ils sont les derniers indo-européens de race pure. En effet, les dernières recherches (authentiques) montrent que les langues indo-européennes seraient originaires des steppes du Don et du sud de l’Ukraine. Il y a d’autres hypothèses plausibles, comme l’Anatholie, mais c’est celle qu’ils retiennent, forcément.

      Ni une ni deux, les voilà proclamer qu’ils sont les derniers purs indo-européens, et que d’immondes moskals au sang impure occupe leurs terres ancestrales de l’est... Ils auraient inventé l’agriculture et la civilisation à eux tout seul, et maintenant les immondes barbares moscovites abâtardis occupent leurs terres.

      Je vous assure que ce délire est vraiment ce qu’ils pensent.


    • Martin 4 octobre 22:58

      @Dudule
      Bonsoir Dudule, je vous remercie d’avoir pris le temps me répondre. Nous échangeons ainsi nos savoirs.

      Première partie.

      Vous dîtes : « En quoi le fait que Bandera soit en prison au moment de Babi Yar l’exonère-t-il des crimes de l’organisation dont il était le chef ». Il ne l’exonère pas en effet, mais il signifie que Bandera s’est fait berné par les Nazis. Ils voulait l’indépendance de l’Ukraine et l’Allemagne hitlérienne ne le refuse, mettant pour cela même Bandera en prison. Il lui était donc, à ce moment-là, plus possible de collaborer avec l’Allemagne. Aurait-il voulu massacré les juifs pour autant, peut-être, mais à vrai dire la question reste ouverte, d’autant que le banderisme a ensuite lutter et contre les soviétiques et contre les nazis. Bandera a-t-il appelé à l’extermination des juifs ? Eh bien j’attends l’historien qui nous permettra de démêler l’histoire. Non pas un historien piloté par tel ou tel État, mais un historien indépendant du pouvoir russe, ukrainien, ou Français, et reconnu par ses pairs.

      Vous aurez cependant remarqué que si ce représentant de l’Union des juifs d’Ukraine (qu’il serait délirant qualifier de néonazi) nous dit que « Stepan Bandera n’était certainement pas un nazi  », il poursuit sa réponse en disant « même si sa version de l’idéologie nationale était, bien sûr, assez radicale et ce même à cette époque  ; il est évident qu’il considérait l’idéal de l’Ukraine comme un État autoritaire, et son nationalisme était ethnocentrique.  » Ainsi, nazi ou non, c’est fort peu reluisant tout de même.

      Mais que dit ensuite ce représentant des juifs d’Ukraine : « Problématique est aussi sa tentative de construire des relations alliées avec les nazis. Cependant il est évident qu’après l’Holodomor (le génocide du peuple ukrainien organisé par les autorités soviétiques) et les répressions dans les territoires de l’ouest de l’Ukraine occupés par l’Union soviétique en 1939-1941, il est évident que c’était là un choix naturel pour le leader du nationalisme (radical) ukrainien. » Autrement dit pour un nationaliste Ukrainien, la perte de plusieurs millions d’Ukrainiens tués par le système stalinien ne pouvait vraiment pas le pousser à tendre vers le stalinisme. On peut se poser la question : si la Russie avait offert l’indépendance à l’Ukraine, Bandera se serait-il tout de même tourner vers l’Allemagne avant son emprisonnement par les Nazis ? Possible que son ethnocentrisme l’eût tout de même poussé côté Allemand. Il nous faut cependant des chercheurs pour élucider, tant qu’ils le peuvent, le cas Bandera. Car aussi bien l’Ukraine, qui le glorifie non pas pour le nazisme mais pour sa lutte concernant l’indépendance de l’Ukraine, et aussi bien la Russie qui voit en lui un nazi complet, ne peuvent entièrement nous éclairer sur lui, entendez que des deux côtés chacun n’y prend que ce qui l’intéresse.


    • Martin 4 octobre 23:00

      @Martin
      @Dudule

      Deuxième partie :

      D’autre part, vous me dîtes que l’Ukraine en tant que nation n’a jamais existé. Je vous rejoins presque sur ce point. Presque, car 1) en 1918 une république d’Ukraine occidentale est créée à Lviv et se réunie en 1919 avec celle de Kiev. Mais il est vrai, cette unité expire au bout de quelques mois, à cause de la Pologne. Les partisans de l’indépendance sont trop faibles devant les grandes puissances. Aucune ne prend fait et cause pour l’auto-détermination de l’Ukraine. Et 2) Auparavant y eut le moment cosaque, à partir du XVème siècle, avec la Sitch des Zaporogues, auxquels les paysans s’associent contre la domination polonaise jusqu’au soulèvement de 1648 par le chef zaporogue Khmelnitski, lequel est contraint de chercher des alliances pour installer un pouvoir autonome à Kiev. Il signe en 1654 un traité avec la Moscovie, qui finalement ne lui apporte pas l’indépendance mais la dépendance ; puis, après le traité de paix d’Androussovo, traité de paix avec l’autre puissance impériale, la Pologne, cette dernière et la Moscovie se partagent l’Ukraine de part et d’autre du Dniepr. Et nous avons ensuite Ivan Mazeppa qui ose rompre avec la Russie pour créer une Ukraine indépendante et unifiée, mais qui se solde par un échec, car l’empire russe est trop puissant. D’où la fameuse phrase de Voltaire : « L’Ukraine a toujours aspiré à être libre ; mais étant entouré de la Moscovie, des États du grand-seigneur et de la Pologne, il lui fallut chercher un protecteur, et par conséquent un maître dans ces trois États. Elle se mit d’abord sous protection de la Pologne qui la traita en sujette ; elle se donna depuis au Moscovite qui la gouverna en esclave autant qu’il put. »

      Cela pour vous dire qu’avant 1991 certes l’Ukraine n’a pas vraiment existé en tant que nation, mais que depuis longtemps le désir n’en était pas moins présent, en Ukraine, d’une Ukraine enfin indépendante.

      Voilà une réponse à une partie de votre réaction. La suite viendra peut-être demain si j’ai le temps.

      En vous souhaitant, malgré la dissension, une agréable soirée.


    • Martin 4 octobre 23:28

      @Duke77

      Une petite réponse sur votre idée comme quoi l’Ukraine détesterait ethniquement les russophones. Comment pouvez-vous dire cela en sachant qu’il y a de nombreux russophones qui soutiennent l’Ukraine, tel l’écrivain Andreï Sourkov, de langue russe (il se dit lui-même ethniquement russe), écrivant en russe et lu volontiers par les ukrainiens, en russe. Il ne s’agit pas d’exterminer les russophones comme les nazis exterminaient les juifs, sinon cet écrivain se ferait trucider à Kiev et tous les russophones alentour de même. Il s’agit de pro-russes (pro-Kremlin) contre pro-ukrainiens, et inversement.

      Il y a surtout une promotion de la langue Ukrainienne, et non pas de la langue russe, comme il y avait, du temps de Ianoukovitch, une promotion de la langue russe (qui en Ukraine est moins parler dans les familles que l’ukrainien), et non de la langue ukrainienne, voilà tout.


    • Clocel Clocel 3 octobre 10:49

      Tout baigne, ils ont la caution de BHL ! Rendormez-vous, c’est tout bon !


      • Attila Attila 3 octobre 11:32

        Zelensky lui-même porte un écusson a tête de mort sur son bras droit dans la vidéo.

        .


        • Mozart Mozart 3 octobre 17:37

          @Attila
          La tête de mort existe depuis le moyen-âge voire la Rome antique sur les tenues de combat. Elle a même été sur les shakos dans les armées napoléoniennes. Ils l’avaient reprise aux Uhlans qui l’ont portée jusqu’à la guerre de 14.
          Alors si les SS l’ont détournée( de même que la couleur des uniformes noirs des uhlans), Zelensky n’y est pour rien.


        • Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ Cyrus 3 octobre 18:14

          @Mozart

          non ma choutte , 

          le graphisme de la totenkopf SS n’ as rien a voir avec celui des prussien et des hussard ni meme les pirate dont les os sont libre du crane .

          on peut constater ici que c’ bien la tete de mort SS et pas autre chose .


        • Astrolabe Astrolabe 3 octobre 18:54

          @Mozart
           
          En effet Mozart, et sur la photo en question lorsqu’on zoome, on s’aperçoit que ce n’est pas là l’insigne SS, car il s’agit ici d’une tête de mort casquée avec un impact de balle dans le casque.
          Or la totenkopf SS ne comporte pas de casque.
          Ce type d’insigne pullule chez les commandos de bons nombres de pays, y compris chez les commandos russes


        • Astrolabe Astrolabe 3 octobre 18:57

          Par contre, Outkine, l’ami de Poutine et dirigeant des milices Wagner, a bien des tatouages indélébiles nazis




        • panpan 8 octobre 15:46

          @Eric F
          Oui et le professeur Raoult en a une, lui aussi !
          Et mon cousin qui faisait de la mobylette !



        • charlyposte charlyposte 3 octobre 11:56

          L’Ukrainien est un triste aveugle pour ne pas voir et comprendre que l’idiot utile de PÈTE EN SKI vend le pays aux USA corps et âme avec le soutien exemplaire de cette Europe vassalisée aux pourvoyeurs de guerres depuis 1914 !


          • ETTORE ETTORE 3 octobre 13:13

            Ah la la laaaa, cette affaire dé-CUL-son.....

            C’est pas la peine de s’arrêter à des pins, si de toute façon l’OXIDANT, prend des cheminées d’usine pour des missiles, tombés sur une....Centrale Nucléaire, et de surcroit tirés, par les mêmes russes, qui veulent absolument devenir .....radio-actifs !

            Mais c’est qu’ils sont heureux les Zèl-en-skuniens,, photo de Croupe, avec le mini Hulk verdâtre, comme si il fallait faire la promotion de la dernière pizza aux boyaux du chef, logée sur le menu du jour !

            La seule arme qu’il semble savoir manipuler, est bien son téléphone ( à reconnaitre, également, que notre Mâle-et-fIQue, présidiot, s’est également fat photographier, avec Ses deux armes ? posées près de ses pognes, ce qui n’as pas empêché, de se faire pirater, un de ses coton tige pour oreille de sourd-ingue)

            On as les professeurs qu’on mérite, et c’est pas qu’une question d’âge ( du prof )


            • charlyposte charlyposte 3 octobre 13:27

              @ETTORE
              MAC Macron me souffle à l’oreille : j’adore le téléphone rose ! hum smiley


            • Jonas Jonas 3 octobre 13:22

              C’est une non information, l’Europe de l’ouest considère le nazisme et Adolf Hitler comme des monstruosités, l’incarnation du mal, mais l’Europe de l’est est plus mesurée, les nazis étant parfois considérés comme des libérateurs du joug soviétique.

              Des pays comme l’Ukraine célèbrent régulièrement le nazisme à travers tout le pays (le 70ème anniversaire de la création de la division Waffen SS « Galicie » par exemple) ainsi que la glorification officielle de militants du nazisme (comme Stepan Bandera).

              Au grand dam de la communauté juive !

              https://fr.timesofisrael.com/symboles-et-saluts-nazis-a-la-marche-nationaliste-ukrainienne/

              https://www.revuemethode.org/sf061610.html


              • Mozart Mozart 4 octobre 13:29

                @Jonas
                Cher ami, Stepan Bandera fut interné à Sacheshausen durant plusieurs années. Pour un nazi ça se pose là. Non, Bandera était un nationaliste ukrainien que les allemands ont cru pouvoir utiliser. N’oublions pas que Staline à décorer de l’ordre des villes héroïques de la nation la ville Kyiv pour son exceptionnelle résistance à l’ennemi fasciste, que les morts ukrainiens représentent 17% des morts de l’armée rouge et que les principaux collaborateurs nazis à l’est étaient russes.
                Vous disiez cher ami, oublieux des Wagners et Rusich ?


              • Mirlababo 4 octobre 14:32

                @Mozart

                Selon un rapport de l’ONU rédigé en 1947, Stepan Bandera, dès 1934, est agent de renseignement au profit de l’Allemagne nazie, et opère dans la section spéciale de la Gestapo[15].

                https://books.google.fr/books?id=NaY7AQAAMAAJ&dq=stepan+bandera+traitre

                Stupide individu


              • GoldoBlack 9 octobre 19:02

                @Mozart
                Bandera était une petite salope compromise et antisémite.
                L’Ukraine a pourtant de vrais héros comme Makhno !


              • V_Parlier V_Parlier 9 octobre 20:13

                @Jonas
                « l’Europe de l’ouest considère le nazisme et Adolf Hitler comme des monstruosités » => Non, elle prétend le considérer ainsi, nuance importante. Tout cela n’était qu’hypocrisie pour accuser les immigro-sceptiques européens de nazisme. Mais depuis 2014 les masques ont été tombés, pour ceux qui se donnent la peine de regarder.


              • ETTORE ETTORE 3 octobre 13:46

                Certains on fait, et font volontairement du « maux » « fascisme » une marque

                « lexicalisée » et il FAUT, à tout prix, qu’elle corresponde, par le raccourci de l’esprit, à ce qu’elle a eue de plus barbare, dans le pays qui l’as le mieux utilisé, et lui à donné ses lettres de honte !.

                On a vu récemment la pluie de « fascisme » qui s’est abattue sur l’Italie,

                Ces lourds nuages de propagande oh-râge-euse, Tombants dru, venant d’une certaine Hyèn-iques et histérique, dont, pourtant, son pays, à donné, ( et continue,à donner) des leçons de savoir mourir, sur le mode de réduire en cendre, non plus les corps, mais les aspirations des peuples .

                Peut être aussi, que certains pays, veulent, et se doivent faire perdurer, le souvenir de la plus grande ignominie humaine, à travers ce simple « mot », voulant regrouper en son expression, la globalité de la souffrance, endurée....

                Soit....L’utilisation même, de ces symboles, par certaines troupes « con-battantes », faisant recours, à cette imagerie de souffrance, comme une balle empoisonnée, de plus dans le canon de la propagande.....

                Et servant à la propulser dans le corps de l’adversaire, avec toute l’insanité hygiénique de la pensée retors .

                C’est un peu, le poison, sur la fléchette de la sarbacane. Ce qui ne tue pas par les armes, tue par l’esprit !



                  • charlyposte charlyposte 3 octobre 13:54

                    @Massada
                    Je vais attendre le coup de fil de MAC Macron via ce juif errant !!! hum smiley


                  • ETTORE ETTORE 3 octobre 13:59

                    @Massada

                    Dites massa-oui -oui,...
                    Vous êtes sûr qu’il n’est pas « palestinien » le gus ?
                    C’est étonnant, quand même, que chez « VOUS » vous n’ayez jamais, mais jamais de transfuge, payé à raconter des inepties.....
                    Voyez, genre, un mec, qu’on serait obligé de croire, comme ceux que vous nous montrez, avec tellement d’éfi-science, dans ces pays lointains, où vous semblez habiter, dans tous les trous de bombes !
                    Sans doute est ce juste une question d’avarice ? Hmmm ?
                    Ou.... d’égo biblique !
                    Pourquoi payer, puisque vous êtes persuadés, d’être le peuple élu,
                    Juste pour mentir ? Et nous les couillons, justes bon à vous croire !


                  • ETTORE ETTORE 3 octobre 14:04

                    @charlyposte
                    Vous imaginez un peu le calvaire de ce gars ?
                    Il est juif, Ukrainien, nazi, d’ici, qu’en plus, qu’il soit arabe, noir , falasha, et homo.....
                    C’est tout un peuple d’intégristes, qui lui saute sur le paletot, et qui veuille l’exciser
                    A voir comment la cellule de veille des chèvres du désert, à sauté sur l’article, à la première remise en question, entre « fasciste » et « raciste », faut croire, qu’ils ont creusé des trous de vers, à travers tout ce forum !


                  • Glosspan Pangloss 3 octobre 14:12

                    @Massada
                    Le soldat juif ukrainien parle du Russe venu le dénazifier.

                    Parfois les juifs ont fait collusion avec leurs bourreaux pour peu qu’il y ait un intérêt à en tirer. Votre mauvaise foi permanente d’agent du Likoud vous fait oublier des faits historiques :

                    La réserve fédérale américaine par l’intermédiaire de la banque Rotschild (vous savez celle dont macron est issu) et de Paul Warburg ont financés IG-Farben.

                    IG-Farben, vous connaissez sûrement.

                    Alors pour en revenir à notre histoire, oui pourquoi pas des ukrainiens juifs pro-nazis au service de Kiev future capitale de la grande Khazarie,la nouvelle Jérusalem.


                  • charlyposte charlyposte 3 octobre 14:19

                    @ETTORE
                    C’est sûrement un juif étoilé coté en bourse qui ne veut pas perdre ses parts de marché !!! smiley


                  • Lynwec 3 octobre 16:59

                    @Massada

                    Les lecteurs auront apprécié la qualité des documents, d’identité ou autres attestant que
                    -ce soldat est bien un soldat
                    -ce soldat est juif
                    -ce soldat a servi comme il le prétend en Israël
                    -ce soldat est ukrainien ...

                    Les documents-preuves d’une qualité comme on n’en fait plus...


                  • Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ Cyrus 3 octobre 17:17

                    @Pangloss

                    Le sionisme a même infiltré le protestantisme WASP sioniste et raciste 
                    Nos convertit des skull&bones nous on donner deux président après avoir donner un financier du parti nazi ...

                    quoi d’ etonant a retrouver un copperhead pro esclavage pour declencher la troisieme GM au coté des khazar nazi ukrainien .

                     


                  • Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ Cyrus 3 octobre 17:22

                    @Massada

                    c’ est dingue ca , le monde entier est palestinien et vous en veut de recuperer la planete que dieux vous as donné dans le cadastre appelé bible par les rav grignoteur ...

                    mais qu’ il sont les goy , peuvent pas nager j’ usqua mars en attendant la prochaine vague de peuplement du peuple superieur ?


                  • Mozart Mozart 3 octobre 18:04

                    @Cyrus
                    Pour un juif neutre, combien d’anti ? Einstein, Allez, c’est reparti pour le Protocole des sages de Sion. C’est sans fin ce truc là. On trouve toujours quelques canards boiteux à posteriori. Mais dans l’action, on ne juge pas de la même manière. On oublie au passage Hjalmar Schacht, financier de génie, qui sut redynamiser l’économie allemande et nazi et sans qui rien n’aurait été possible. On oublie qu’après 1918 les américains avaient beaucoup investi en Allemagne et qu’ils cherchaient, alors que la crise de 29 faisait rage, à s’en sortir au mieux.
                    Beaucoup d’industriels allemands ont eu peur des bolchévique allemands qui étaient très puissants dans ces années là. Ils ont joué avec le feu en se réfugiant avec Hitler et le jeu leur à échapper. De plus, les américains ne sont entré en guerre que fin 1941 et c’est Hitler qui leur a déclaré la guerre.
                    Voici, cher ami, les faits. Et puis arrêtez avec votre Khazar ukrainien, vous êtes totalement ridicule. Votre antisémitisme vous perd. Comme les russes en Ukraine !


                  • Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ Cyrus 3 octobre 19:18

                    @Mozart

                    Tu preche un convaincu , j’ ais vecu deux ans dans un quartier sepharade populaire , rien a voir avec nos elite a la BHL ou atali.

                    Ils etait meme tres critique sur la facon dont s’ est batit israel .

                    les américains avaient beaucoup investi en Allemagne et qu’ils cherchaient, alors que la crise de 29 faisait rage, à s’en sortir au mieux.

                    c’ est bien ce retrait de l’ economie allemande , qui as par comparaison rendu le snazi riche car eux vait des « dons » non reprit .

                    des actif insaisisable , et une monaie paralele 
                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bon_MEFO

                    Beaucoup d’industriels allemands ont eu peur des bolchévique allemands qui étaient très puissants dans ces années là. Ils ont joué avec le feu en se réfugiant avec Hitler et le jeu leur à échapper.

                    pas du tout , il ont été contraint par ce piege economique dressé par les USA tres similaire a celui des sanction economique antirusse qui presure l’ europe .

                    De plus, les américains ne sont entré en guerre que fin 1941 et c’est Hitler qui leur a déclaré la guerre.

                    encore une connerie c ’est au contraire quand les japonais d’ afrancise d’ hitler que le plan tourne a la cata pour les USA 

                    Voici, cher ami, les faits. Et puis arrêtez avec votre Khazar ukrainien, vous êtes totalement ridicule. Votre antisémitisme vous perd. Comme les russes en Ukraine !

                    Enfin ma choutte , ce sont bien les comuniste et les semite que visait hitler ...
                    certain khazar sont meme devenu directeur de camp de concentration en norvege .

                    d’ autre furent reclasser aryen et nomé a de haut poste nazi .

                    quand je t’ accuse de revisionisme ce n’ est pas sans biscuit smiley

                    bious ma choutte 


                  • Mozart Mozart 4 octobre 09:47

                    @Cyrus
                    Cher ami,
                    Il y avait longtemps que l’on m’avait ressorti les quelques « aryens d’honneurs » du reich : l’exception confirme la règle et ce n’est pas quelques rares mischling aryanisés (qui se comptent sur les doigts d’une main) qui vont changer la chose face aux 6 millions de juifs massacrés. Encore une fois vous dites n’importe quoi pour essayer d’épater la galerie.
                    En 29, les américains qui avaient beaucoup investi dans la reconstruction allemande (ils étaient contre les folles indemnisations réclamées lors du traité de Versailles), ont été contraint de rapatrier une grande partie de leurs capitaux. L’économie allemande a alors chuté bien plus lourdement que les autres pays en Europe. A cette époque, les nazis n’étaient pas au pouvoir et ne représentaient qu’une petite partie du corps électoral. Le KPD quant à lui recueillit près de 6 millions de suffrages. N’oublions pas, que soutenu par Staline, il avait à plusieurs reprises, fomenté des soulèvements révolutionnaires. D’où le refuge de la bourgeoisie et des capitaines d’industrie vers la droite puis l’extrême droite, à savoir la parti nazi. Parti qui avançait masqué. Tous, Von Papen en tête, pensaient pouvoir se jouer d’Hitler. Mal leur en a prit. Aucun des grands acteurs économiques allemands n’a été contraint par les USA de choisir Hitler. Ils ont même été, pendant longtemps, assez réticents. C’est surtout par l’entremise de Goering, qui avait ses entrées auprès d’eux que la parti nazi a réussit à les attirer.
                    Et on en vient à Hjalmar Schacht. Il avait déjà fait ses preuves en arrivant par des artifices monétaires à réduire les indemnités de guerre. Il créa la MEFO, une société bidon, qui payait les fournitures de l’état allemand en bons, payables à terme, à la place de l’état exsangue. Cela permit de faire redémarrer l’économie et surtout de réarmer l’Allemagne, sans liquidités. Il n’a pas été remercier par Hitler car il finit sa carrière en camps de concentration.
                    Et je rappelle, pour mémoire, qu’à la suite de Pearl Harbour, le 11 décembre 1941 Hitler, lors d’un discours au Reichstag, a déclaré la guerre aux USA.
                    Voilà cher ami. Il est bon de connaître des faits mais il est mieux de connaître l’Histoire et son cours. Ce qui ne semble pas être votre cas.
                    Allez on reprend ses livres et surtout, on se les fait expliquer car il n’est pas donné à tout un chacun d’en comprendre le véritable sens.


                  • Mirlababo 4 octobre 14:34

                    @Pangloss

                    Exact... la famille Warburg effectivement...
                    Fritz Thyssen aussi... 


                  • Mirlababo 4 octobre 14:44

                    @Mozart
                    Mon pauvre ami, ses investissements ont continué très longtemps et même jusqu’au moment où les USA ont déclaré officiellement la guerre aux nazis. 

                    Ça va aller ? 

                    Voir trading with the ennemy act et les saisies en 1942 de UBC Union Banking Corporation = Bush

                    Triste individu stupide... abruti fini qui vient débiter ses mensonges avec un ton arrogant et hautain.

                    Pauvre Loque humaine. Parasite, chiendent, poils à gratter !


                  • Mirlababo 4 octobre 17:33

                    @Mirlababo

                    Ou dans un autre registre, la protection de criminels nazis ainsi que la non-saisie des patrimoines et/ou l’absence de condamnation pour ces quelques personnes, Averell Harriman, Prescott Bush, George Bert Walker, Clarence Dillon, Frank A. Howard, les Dulles, les Rockefeller, Morgan, Warburg, alors que leur partenaire d’affaires allemands ont été jugés à Nuremberg.


                  • Mirlababo 4 octobre 17:36

                    @Mirlababo

                    Le German Steel Trust (GST) avait conclu un accord mutuel de collaboration avec I.G. Farben consistant à produire des explosifs. I.G. Farben et le GST s’étaient engagés à se fournir mutuellement les matériaux nécessaires, respectivement de l’azote, plus du benzol, du toluène et du charbon. Cette fructueuse association a permis de produire 95% des explosifs du régime nazi en 1937-38, peu avant le lancement de la campagne militaire en Pologne4 qui allait permettre à HITLER de remporter un succès sans conteste.



                    Aux Etat-Unis :


                    D’autres exemples de collaboration ont été mis en relief par le secrétaire au Trésor de l’Administration ROOSEVELT, Henry Morgenthau Jr., comme ceux de la Chase Bank et de la Morgan Bank, en France, durant l’occupation allemande5. Comme tout au long de l’Histoire, coté américain, les intérêts incarnés par les ROCKEFELLER et les MORGAN étaient en tête d’affiche mais ils n’ont absolument pas été inquiétés étant donné l’importance de leur patrimoine et, de manière intrinsèque, leur influence sur la société, l’économie, et la politique des Etats-Unis. En outre, nous pouvons nommer d’autres firmes controlées par Wall Street, aussi bien financièrement que par l’entremise de partenaires représentant leurs intérêts au sein des conseils d’administration et ayant participé au régime pré- et postnazi comme I.T.T., General Electric ou General Motors Corporation. Cette dernière possédait une filiale en Allemagne sous la marque OPEL, le premier producteur de tank pour la Wehrmacht6. La seule compagnie n’appartenant pas à la sphère de Wall Street était la Ford Motor Company d’Henry FORD et de son fils Edsel, dévoué à l’aubaine nazie. A l’image de General Motors Corporation, la Ford Motor Company avait sa filiale en Allemagne, Ford A.G. Motor, autre important fournisseur de tank pour l’Allemagne nazie. Pour les services rendus au Reich, Henry FORD a reçu une décoration nazie, la Grand Cross of the German Eagle, en Allemagne nazie au mois d’août 1938 7.


                  • Mirlababo 4 octobre 17:51

                    @Mirlababo
                    Au fait IG Farben était Hitler et vice versa, sans IG Farben, le brave Hitler et son bagou délirant aurait fait la guerre avec des pistolets à eau et des engins gonflables.


                  • Mozart Mozart 5 octobre 15:50

                    @Mirlababo
                    Bonjour cher ami.
                    C’est un peu une soupe au légumes mal digérés vos posts. On y confond tout en n’en tirant des accusations péremptoires.
                    On sait parfaitement que certains personnages capitalistes étaient attirés par l’Allemagne nazi, soit par idées, soit par appât du gain, soit en réaction à la menace communiste. Il ne faut pas oublier que les USA ne sont entré en guerre que fin 1941 et encore, c’est l’Allemagne qui leur a déclaré la guerre. De plus, le début de la solution finale date de 1942 et je ne pense pas qu’avant fin 42 voire mi 43, les alliés aient été au courant du véritable sort des juifs.
                    Donc, jusque fin 41, il n’y avait douanièrement parlant, aucunes interdictions aux USA de travailler avec les allemands, bien que certains freins avaient été mis par l’administration Roosevelt. Comme je l’ai déjà dit auparavant, les fraudes de certaines brebis galeuses et profiteurs de guerre, n’engagent pas un gouvernement et celui de Roosevelt était particulièrement droit. Ce n’est pas parce que Charles Lindberg avait des accointances nazis, que les USA l’était, de même que le duc de Windsor pour les anglais. Vous ne pouvez donc tirer de quelques magouilles douteuses une idée générale pour un pays. Qu’en serait-il alors de l’URSS qui avait passé un pacte avec les nazis ?
                    Et pour IG farben, la même chose. Vous osez dire IG farben c’est Hitler. Faux, totalement faux. IG farben a été fondé fin 19° siècle et a été très productive lors de la première guerre mondiale. Menacée par le KPD durant la république de Weimar et sans doute aimant l’appât du gain, IG farben s’est servi du troisième Reich pour prospérer, utilisant toutes les ressources même les plus infâmes. Ce sont les dirigeants du groupe qui sont à condamner. Le tout était chapeauté par les dignitaires nazis : Hermann Goering et Albert Speer entre autre. Hitler était à mille lieues de cela. N’oublions pas le principal artisan de la renaissance économique de l’Allemagne : Hjalmar Schacht qui remit en route la machine économique allemande sans capitaux propres.
                    Vous voyez, l’Histoire est bien plus compliquée que vos prétendues affirmations. Parce qu’il existe quelques brebis galeuses vous étendez leurs nuisances à un gouvernement et l’imputez à un pays, sans même prendre en considération les dates. Et parce que des dirigeants avides d’un groupe s’allie avec les nazis (sans même vous demander pourquoi) vous finissez par confondre le dirigeant politique avec le dirigeant de société. Un peu d’ordre serait de mise.


                  • Mirlababo 6 octobre 13:52

                    @Mozart
                    Le niveau de compréhension sidérant.

                    IG Farben était Hitler et Hitler était IG Farben. Et voici ce qu’il me répond... :

                    « Et pour IG farben, la même chose. Vous osez dire IG farben c’est Hitler. Faux, totalement faux. IG farben a été fondé fin 19° siècle et a été très productive lors de la première guerre mondiale. »

                    Quel parfait imbécile. En clair, il ne comprend pas le sens de la phrase. Sans IG Farben pas de Hilter pas d’impérialisme, pas de guerre. Aucun rapport avec votre réponse.

                    Ok ça va aller ?

                    Ensuite, je ne vais pas remettre le couvert avec vos imbécilités. 

                    Une « brebis galeuse » suffit mais elle doit être au cœur du système et posséder de nombreux pouvoirs.

                    Allez ça va aller ?


                  • GoldoBlack 9 octobre 19:30

                    @Mirlababo
                    Vous êtes un imbécile prétentieux qui n’a rien compris à l’histoire.


                  • Mirlababo 17 octobre 12:06

                    @GoldoBlack
                    Encore un déficient. 

                    « Je ne suis pas d’accord »

                    Quel niveau de débat.

                    Allez faire la groupie ailleurs sinistre cancre.


                  • Matlemat Matlemat 3 octobre 15:08

                     Quand le régime d’un pays a si peu de profondeur historique il met en avant les héros qu’il peut...


                    • sirocco sirocco 3 octobre 17:47

                      @Matlemat 

                      Un joueur de piano sans les mains, par exemple.


                    • charlyposte charlyposte 3 octobre 17:47

                      @Matlemat
                      Ça me fait penser à la Suisse avec son super héros * Guillaume Tell * smiley


                    • zygzornifle zygzornifle 3 octobre 15:18
                      Luke Skywalker au secours de l’Ukraine

                      Selon Mark Hamill, le président « absolument héroïque  » a pensé à lui notamment pour son rôle dans Sars Wars. « Il a fait référence aux films et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi. Star Wars a toujours été un conte pour enfants et les contes sont toujours des histoires de moralité où le bien s’oppose au mal, et où chacun est clairement défini […] Il n’est pas difficile d’extrapoler un empire du mal, avec la Russie qui envahit une nation souveraine. »

                      L’acteur de 71 ans a expliqué sur Twitter être « honoré d’être ’Ambassadeur de l’armée des drones’ et d’aider le président Zelensky et le peuple ukrainien de toutes les manières possibles ».


                      • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 17:11

                        Vous êtes nombreux à défendre Poutine, sans réaliser que cet homme se comporte réellement ces temps-ci comme un suicidaire ! Il est lancé dans une fuite en avant éperdue, sans plus aucune crainte du lendemain, comme s’il était acquis qu’il n’y aurait pas de lendemain. Il fait semblant, pour ses compatriotes, d’annexer des territoires alors qu’il sait, comme nous, qu’il ne les contrôle pas. Il fait semblant d’avoir organisé des référendums alors qu’il sait, comme nous, qu’il n’a même pas essayé de les rendre crédibles. Tel un suicidaire, il fête en grandes pompes des victoires imaginaires comme si tout cela était vrai et comme si réellement des citoyens ukrainiens, qui ne sont actuellement pas sous son contrôle et qu’il n’a aucun moyen de contrôler, sont désormais russes pour toujours. Peut-on faire voter l’annexion d’un territoire qu’on ne contrôle pas entièrement et dont on arrive même pas à conserver les zones que l’on a conquises ? Quelque genre d’individu fait cela sans penser au lendemain ? On croirait voir un gourou annonçant la prochaine venue du messie, alors qu’il sait que demain, tous ses adeptes seront morts... Poutine ne fait plus rien d’autre aujourd’hui que de faire semblant. Il fait même semblant de vouloir négocier alors qu’il ne laisse aucun espace pour la négociation. Les Russes feraient mieux de comprendre que le moment est venu de le tuer, avant que ce soit lui qui les fasse tuer.


                        • Legestr glaz Legestr glaz 3 octobre 17:34

                          @Soucougnan

                          Les accords de Minsk

                          Le texte du protocole comprend douze points8 :

                          1. Assurer un cessez-le-feu bilatéral immédiat ;
                          2. Assurer la surveillance et la vérification du cessez-le-feu par l’OSCE ;
                          3. Organiser une décentralisation des pouvoirs, par la mise en application d’une loi ukrainienne (loi sur le statut particulier), accordant de manière temporaire l’autonomie locale dans les oblasts de Donetsk et de Lougansk ;
                          4. Assurer une surveillance permanente de la frontière russo-ukrainienne par l’OSCE et instaurer une zone de sécurité à cette même frontière ;
                          5. Libérer immédiatement tous les otages et les personnes retenues illégalement ;
                          6. Adopter une loi ukrainienne visant à interdire les poursuites et les sanctions contre toutes les personnes impliquées dans la guerre du Donbass ;
                          7. Poursuivre un dialogue national entre les parties ;
                          8. Mettre en œuvre des mesures afin d’améliorer la situation humanitaire dans le Donbass ;
                          9. Procéder à des élections anticipées dans les oblasts de Donetsk et de Lougansk ;
                          10. Procéder au retrait du territoire ukrainien des formations armées et du matériel militaire illicites, ainsi que des combattants irréguliers et des mercenaires ;
                          11. Mettre en place un programme économique pour favoriser la reprise des activités et de l’économie locale dans le Donbass ;
                          12. Assurer la protection personnelle des participants aux consultations.

                          À la suite de l’échec manifeste du protocole de Minsk après des regains de tensions avec une guerre qui repart dès décembre 2014, de nouveaux accords sont prévus. Les accords de Minsk II, du 12 février 2015, sont signés selon le format Normandie : François Hollande, Angela Merkel, Petro Porochenko, Vladimir Poutine, et des représentants des republique populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk (sécessionistes de l’Ukraine) et mettent en place un nouveau cessez-le-feu

                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Protocole_de_Minsk

                          Dites moi Soucougnan, vous qui est bien informé, « cette guerre qui repart dès décembre 2014 », c’est Poutine ou c’est quelqu’un d’autre ? 


                        • charlyposte charlyposte 3 octobre 17:45

                          @Soucougnan
                          Sauf que l’occident adore ce genre de conflit surtout quand l’ennemi est de taille... ça leur permet de vendre des armes et des soldats de métier à outrance sans faire la guerre de façon ouverte smiley si Poutine n’avait pas existé l’occident l’aurai inventé tellement la manne est trop bonne smiley on me souffle à l’oreille : pourvu que ce conflit dure des années !!! hum smiley


                        • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 17:58

                          @Legestr glaz

                          cette guerre qui repart dès décembre 2014

                          Vous éludez le problème que je soulève concernant le fait que vous soutenez un homme dont le comportement évoque de façon criante des tendances suicidaires. Il fête des victoires et des conquêtes imaginaires, des référendums imaginaires et des annexions imaginaires de territoires que la Russie ne contrôle pas et n’est même pas en mesure de contrôler. Qui d’autre qu’un suicidaire se lance dans une telle fuite en avant sans penser au lendemain, quand tout le monde prendra conscience de la supercherie ? Vous savez pertinemment que je dis vrai quand je prétends que les référendums sont une supercherie, autant que les soi-disant conquêtes et les annexions de territoires que la Russie n’a pas sous son emprise ! Mais vous vous fourrez la tête dans le sol, pour ne pas voir que votre gourou est un malade qui a planifié votre mort. Tous ces gens qui soutiennent Poutine de part le monde, ne réaliseront la supercherie, que lorsque leurs dents et leurs cheveux tomberont par poignées parce que, pour ne pas crever de faim et de soif, ils auront été forcés de boire ou manger des denrées contaminées par les retombées radioactives mondiales.

                          Sinon pour répondre à votre question : Prétendre que l’actuelle guerre en Ukraine aurait commencé en 2014 est une imposture pour les faibles d’esprit. Que je sache, en 2014 les soldats ukrainiens n’ont pas attaqué les Russes et n’étaient donc pas encore en guerre avec eux.


                        • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 18:28

                          @charlyposte

                          Sauf que l’occident adore ce genre de conflit surtout quand l’ennemi est de taille


                          Il est question ici d’un homme qui se comporte comme s’il n’y avait pas de lendemains. Un homme qui fête des victoires, des conquêtes, des référendums et des annexions imaginaires de territoires qui ne sont pas sous l’emprise des Russes. Poutine dit qu’il veut négocier, mais affirme dès le départ qu’il n’y a rien à négocier, comme si sa décision finale était déjà prise. Un homme qui se comporte comme s’il ne devait pas y avoir de lendemains vous semble réellement être le genre d’individu que l’on peut suivre dans ses délires, surtout quand il parle de bombes atomiques et d’attaques dont il serait victime, alors que c’est lui qui a déclenché l’invasion de l’Ukraine ?

                        • charlyposte charlyposte 3 octobre 18:55

                          @Soucougnan
                          Biden me souffle à l’oreille : concernant l’utilisation de la bombe, ce n’est pas un scoop, on en connaît un rayon sur le sujet... les Japonnais en gardent d’ailleurs encore de très bonnes séquelles ! hum smiley


                        • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 19:10

                          @charlyposte

                          les Japonnais en gardent d’ailleurs encore de très bonnes séquelles !

                          Sauf que depuis, la Russie et les USA, en tant que nations détentrices de l’arme nucléaire, ont signé ensemble un traité de non-prolifération où ils se sont engagés l’un l’autre à ne jamais user d’arme atomique contre pays qui ne la possède pas.

                        • Legestr glaz Legestr glaz 3 octobre 20:54

                          @Soucougnan

                          Ne racontez pas d’histoire : je ne soutiens personne. Je suis un observateur attentif. C’est curieux votre réaction : dès que l’on s’en remet aux faits, dès que l’on n’est pas d’accord avec le narratif « officiel », on devient, pour vous , un fervent supporter de Poutine ? Votre monde est donc manichéen : il y a les bons et les méchants ? 

                          Les référendums sont une supercherie, certes. Celui du « Sud Soudan » comme celui du « Kosovo » qui ont montré la voie à suivre. Fallait donc pas jouer à ce jeu de dupes. Tel est pris qui croyait prendre. 

                          Quant à la faiblesse d’esprit que vous détectez chez ceux qui ont remarqué que les USA manoeuvraient serrés pour mettre le gouvernement de Kiev sous sa houlette, ils pourraient vous rétorquer que les mises en perspective manquent cruellement chez vous. Depuis déjà 2005 les USA finançaient l’élection de Victor Ioutchenko, dont la femme était un agent de la CIA, à coups de millions de dollars (65 millions une bagatelle). Pour la faiblesse d’esprit il faudra chercher ailleurs. Je ne vous rappelle même pas l’affaire Victoria Nuland et « fuck the EU ».
                          Mais si vous ne voulez voir qu’un seul aspect du problème, cela reste votre choix. 


                        • Eric F Eric F 4 octobre 19:55

                          @Legestr glaz
                          ’’10. Procéder au retrait du territoire ukrainien des formations armées et du matériel militaire illicites, ainsi que des combattants irréguliers et des mercenaires’’
                          Suite à ces accord, Moscou a-t-il retiré toutes les milices en provenance de Russie, et les armements fournis par la Russie aux milices séparatiste ?
                          NON. En fait aucune des parties ne voulait lâcher ses positions : les nationalistes Ukrainiens voulaient remettre la région sous son giron, les séparatistes voulaient l’indépendance, et les Russes ont entretenu un conflit jusqu’à un pourrissement servant de prétexte à une invasion armée pour annexer non seulement le Donbass, mais aussi la bande territoriale assurant la continuité continentale jusqu’à la Crimée. Ce qui s’est passé (reste à le conserver).
                          S’il n’avait voulu que le Donbass, l’affaire aurait été plus vite pliée.


                        • Legestr glaz Legestr glaz 4 octobre 20:47

                          @Eric F

                          copié-collé : « Suite à ces accord, Moscou a-t-il retiré toutes les milices en provenance de Russie, et les armements fournis par la Russie aux milices séparatiste ?
                          NON.
                           »

                          Avez vous des informations sur ce point ? Puisque vous l’annoncez, c’est que vous en avez. Ceci m’intéresse.


                        • Eric F Eric F 5 octobre 10:29

                          @Legestr glaz
                          J’adore votre sens de l’humour, les forces séparatistes soutenues par le Kremlin ont tenu en échec pendant huit ans l’armée gouvernementale ukrainienne qui n’a jamais pu reconquérir ces régions ; l’entrainement et l’armement par la Russie et la présence de milices privées ont permis ce prodige.


                        • Legestr glaz Legestr glaz 6 octobre 13:10

                          @Eric F

                          Vous voulez dire que c’est un peu comme les USA avec les talibans ou l’élection de Viktor Iouchtchenko en Ukraine à coup de millions de dollars ? Ce sont effectivement des prodiges. 
                          Ce que se permettent les uns, d’autres ne le pourraient-ils pas ? A votre avis ? 


                        • Eric F Eric F 6 octobre 19:35

                          @Legestr glaz
                          OK, vous reconnaissez donc, ce qui était ma remarque initiale, que les Russes ont violé les accords de Minsk qu’ils avaient signé, pas seulement les Ukrainiens.

                          Leur intérêt est évident, et illustré par ce qui s’est passé : créer une situation leur permettant d’attaquer l’Ukraine pour annexer bien au delà des seules régions séparatistes pour lesquels une solution ’’à la georgienne’’ aurait suffit.


                        • Legestr glaz Legestr glaz 6 octobre 20:43

                          @Eric F

                          Non, je ne suis pas d’accord. Les premiers protocoles de Minsk c’était en 2014 et, durant plusieurs années, les habitants du Donbass se sont pris des projectiles sur la tête. Alors que des milices se forment et s’arment, cela ne doit étonner personne, même pas vous. Comme si la Russie avait fourni des armes, dès 2014 pour que les habitants du Donbass « attaquent » les autres régions ! 
                          C’est simplement stupide. 

                          Les gens ont quand même la volonté de se défendre face à une agression caractérisée. Et ces gens là utilisent tous les moyens dont ils disposent pour s’en sortir. Je ne suis donc pas d’accord du tout avec votre commentaire. Mais c’est le vôtre, votre vision des choses. Je ne la partage pas. C’est tout, parce que j’estime qu’il y a eu une « escalade » et la « diplomatie » a été aux abonnés absents dans cette affaire. Et la question qui se pose est : est-ce que cela a été fait d’une manière réfléchie ? 


                        • Eric F Eric F 7 octobre 09:41

                          @Legestr glaz
                          Revoyez ce qui s’est passé dès l’origine : les forces séparatistes ne se sont pas équipées et entrainé ex-nihilo, dès l’été 2014 elles ont contre-attaqué contre les forces armées ukrainiennes et ont gagné du terrain, ce qui ne pouvait évidemment se faire qu’avec des fournitures et un appui d’experts et milices russes. Après Minsk I, les séparatistes ont réattaqué et gagné encore du terrain, avant l’accord Minsk II en février 2015. La très grande majorité des victimes du conflit datent de cette phase active, après Minsk II le conflit a été de bien plus basse intensité avec des reprises locales sporadiques.
                          On a pu constater au début de l’attaque russe de 2022 la puissance élevé des forces séparatistes, qui ont très activement participé au combat au côté des russes.

                          Mon point de vue est que les deux camps ont, chacun pour leurs propres raisons, cherché à prendre le dessus dans la région en contournant les accords de Minsk, et que les objectifs russes n’étaient pas seulement focalisés sur cette région, mais de reprendre plus largement la main-mise sur l’Ukraine ou au moins les régions russophones -ce qu’ils ont fait ...à ce stade-.
                          Je suis d’accord que les gouvernements nationalistes ukrainiens (ukrainistes) ont savonné leur propre planche pendant cette période en braquant les populations russophones du pays, et évidemment aussi leur puissant et irascible voisin.

                          L’OTAN avait fourni des armes et entrainement à l’Ukraine, mais a été pris de court par l’attaque russe, et a improvisé des sanctions (malencontreuses pour nous) et a puisé dans ses propres arsenaux pour fournir de plus en plus d’armes (la France n’aurait plus de quoi se défendre si Monaco nous attaquait !).


                        • troletbuse troletbuse 7 octobre 09:53

                          @Eric F
                          la France n’aurait plus de quoi se défendre si Monaco nous attaquait !
                          Pour une fois, c’est correct ce que tu écris.
                          Mais la destruction de notre armée, comme celle de la France, est voulue et je me demande combien de généraux félons y participent. Le plan mondialiste continue.
                          Micron voudrait une armée européenne et donner l’arme nucléaire à l’Allemagne. Une haute trahison. La raison pour laquelle Sarkozy l’a supprime mais il a été rétabli en 2020 mais en supprimant la peine de mort.


                        • Legestr glaz Legestr glaz 7 octobre 13:52

                          @Eric F

                          Prenez un peu de recul, prenez de la hauteur. Lisez « le grand échiquier » de Zbigniew Brzezinski pour comprendre que se qui se passe en Ukraine n’a pas à l’origine des Russes mais des USA. Si vous ne parvenez pas à comprendre ce contexte géopolitique c’est que vous êtes sous influence et que vous ne parvenez pas à faire les mises en perspective nécessaires à une bonne compréhension de la situation.

                          https://www.amazon.fr/grand-échiquier-Zbigniew-Brzezinski/dp/2818501423

                          D’autres ouvrages sont disponibles qui évoque le même rôle des USA dans la « déstabilisation » du vieux continent. 

                          Un commentaire de lecteur : 
                          ... « Cet essai cynique et glaçant a été écrit par Zbigniew Brzezinski, ancien conseiller du président américain Jimmy Carter entre 1977 et 1981. Ce livre pédagogique dans son approche et son contenu dénoue les situations étriquées et complexes du monde pour mieux nous aider à prendre de la distance avec une présentation simpliste et réductrice comme les média modernes nous l’introduise généralement.
                          Ainsi, la place des grandes puissances américaine, russe et chinoise sont traitées en profondeur, de même que le rôle du Moyen-Orient dans géopolitique actuelle. L’Europe et l’Union Européenne occupe également une bonne partie des réflexions, de même que la relation des USA envers le Japon et la Corée du Sud.
                          Malgré le parti pris de l’auteur (citoyen américain), il reste toutefois très objectif et lucide sur les tenants et aboutissants de la géopolitique mondiale, tout en conservant une actualité sur les grands thèmes qui ne cesse de surprendre alors que l’ouvrage a été écrit il y a maintenant presque 40 ans. Comme quoi, en matière de diplomatie, de relations internationales et de géostratégie, les fondamentaux demeurent par delà les circonstances d’une actualité trop jugée à l’aune de son quotidien et ses retombées immédiates comme nous y invitent à les analyser, les grands médias...
                          Un indispensable donc pour qui souhaite en apprendre plus à ces sujets.
                          Il me paraît toutefois utile de préciser que la lecture de cet essai n’est cependant pas toujours chose aisée, et nécessite même à plusieurs reprises de bonnes connaissances géographiques pour faciliter le parcours dans le livre, sans quoi le recours à un atlas peut être indispensable.
                          Enfin, le livre présente ses grands axes de réflexions et d’analyses de façon très progressive, mais c’est incontestablement à mettre au compte des détails divulgués qui permettent, sans redondance et avec clarté, de mieux saisir les enjeux décrits. De ce point de vue, voici un livre vraiment fondamental.
                          En espérant que cet avis vous sera utile... »...


                        • Eric F Eric F 7 octobre 13:59

                          @troletbuse
                          Les grandes organisations comme l’OTAN ou l’UE sont multinationales, leurs dirigeants privilégient cette organisation comme une fin en soi par rapport à l’intérêt des pays membres, notamment les aspects d’élargissement continu et de bras de fer géopolitiques. C’est de nature d’un empire confédéral dont les USA sont soit le leader (OTAN), soit quasiment le suzerain (UE). Sous influence de groupes d’intérêts financiers et industriels (non seulement des lobbies, mais une imbrication avec le pouvoir politique, comme on le voit avec la macronie).

                          Donc la France, l’Italie ou même l’Allemagne (etc.) font les frais d’une ’’solidarité’’ européenne alléguée ou d’une solidarité atlantiste au bénéfice des régions nouvellement intégrées ou ’’influencées’’ pour être intégrées.

                          Dans cette affaire d’Ukraine on voit comment, bon gré mal gré, la France, plus modérée initialement, a été entrainée dans le camp maximaliste au détriment de ses propres intérêts, qu’il s’agisse de capacités de défense ou d’approvisionnements énergétiques.
                          L’armée européenne s’est quasiment implémentée dans l’armée ukrainienne, que des journalistes complaisants désignent comme étant désormais la meilleure armée d’Europe. En tout cas c’est la mieux équipée, avec nos arsenaux.


                        • Eric F Eric F 7 octobre 14:15

                          @Legestr glaz
                          Bien évidemment le grignotage vers l’Est opéré par l’OTAN/UE visait à affaiblir la Russie en ralliant leurs vassaux historiques (certains ne se sont du reste pas fait prier, et y ont gagné des subsides pour leur développement).

                          Mais l’occident a sous-estimé la détermination russe par rapport à l’Ukraine, les liens historiques et culturels étant étroits et complexes. La Russie a préparé sa riposte, et il s’en est fallu de peu qu’elle reprenne par les armes le contrôle de l’Ukraine, les yankees ont même envisagé d’exfiltrer le gouvernement Zelensky lorsque les forces russes encerclaient quasiment Kiev (les occidentaux avaient déplacé à la hâte vers l’Ouest leur propre représentation). Mais en final, les forces militaires russes n’étaient pas aussi prépondérantes qu’attendu et la motivation ukrainienne a été plus forte qu’attendu, mais l’occident n’avait préparé ni sanction ni fournitures d’armement, qui se sont fait dans l’improvisation initialement, puis sur la lancée, par cliquets successifs (mais nos arsenaux sont quasi vidés, et nos cuves le seront bientôt)


                        • Eric F Eric F 7 octobre 19:01

                          @Legestr glaz

                          (complément)
                          je n’avais pas lu le livre Le Grand échiquier de Zbigniew Brzezinski, que vous avez mentionné, j’ai donc été en consulter un résumé étoffé et analyse critique sur le site ’’les Crises’’ (tendance critique sans hystérie).

                          Dans la mesure où le livre a été écrit à la fin des années 90 à l’ère Eltsine et avant les élargissements de l’OTAN et UE, la situation a évolué sur certains aspects, y compris dans la stratégie étasunienne. Il semble qu’ils ont davantage visé par la suite à intégrer l’Ukraine dans le bloc occidental déjà élargi plutôt que la déstabiliser de loin.

                          En regardant le passé récent, on peut relever que beaucoup d’opérations de déstabilisation étasuniennes et affidés ont fini par ce retourner contre eux, par exemple le sponsoring de mouvements jihadistes en Afghanistan contre les soviétiques ou plus tard en Syrie (devenus terroristes anti-occidentaux). On voit dans la crise présente que l’occident a peu de soutien en Amérique du sud, Asie et Afrique, où leur ingérence a créé des griefs.


                        • Legestr glaz Legestr glaz 7 octobre 23:17

                          @Eric F

                          Avoir « accès » aux ressources de la planète est un grand jeu des USA. Actuellement, en Syrie, ce sont les USA (les sociétés pétrolifères) qui exploitent 80% des ressources de ce pays.

                          Dans ce conflit Ukraine-Russie les intérêt des USA sont majeurs. Ce conflit ne peut se comprendre qu’à travers ce prisme et cette question : quel est l’objectif des USA dans cette guerre ? 

                          En tous les cas, j’apprécie que vous ayez fait l’effort d’aller consulter les « meilleures pages » du « grand échiquier ». Ceci dit, la « stratégie US » ne s’est pas modifiée, même si l’époque a changé. Les techniques sont un tout petit peu différente. Le sort des populations ukrainiennes est loin d’être le souci dominant des US : à vrai dire les dirigeants US se moquent bien de ce qui peut arriver à ces gens, c’est le cadet de leur souci. Seule l’atteinte des objectifs est pris en considération. C’est simplement épouvantable. 


                        • Eric F Eric F 8 octobre 10:55

                          @Legestr glaz
                          En effet, même avec les changements intervenus dans les années 2000, la politique générale étasunienne reste la prééminence sur ses alliés (vassaux) et l’accès aux ressources. Ceci étant, je ne pense pas qu’ils se soient illusionnés sur leur possibilité d’intégrer le Russie dans leur zone d’influence, mais plutôt limiter la zone d’influence de la Russie, incluant à notre détriment la mise en cause de la coopération de proximité euro-russe (Eurasie occidentale).

                          Il ne me parait pas probable pas que les Yankees avaient planifié la guerre actuelle dans le but d’affaiblir la Russie ’’façon URSS en Afghanistan’’, mais ils avaient plutôt cherché à ’’faire leur pré carré’’ jusqu’aux marches de la Russie, car effectivement l’Ukraine constitue un producteur de ressources (pas pétrolières, mais d’autres minéraux et de céréales).
                          Ils exploitent par opportunisme la guerre en cours dans le sens de leur intérêt, poussant au maximalisme pour affaiblir la Russie, en attisant l’inattendue combativité ukrainienne et en la renforçant avec des armes occidentales.
                          Les sanctions qui pénalisent par retour de bâton les pays européens leur sont par contre profitables, étant fournisseur de substitution -l’idée du gaz de schiste liquéfié transporté par méthanier sur des milliers de kilomètres est tellement anti-écologique que ça devrait faire bondir les défenseurs de l’environnement, ’’mais ils regardent ailleurs’’ comme disait Chirac-.


                        • GoldoBlack 9 octobre 19:51

                          @troletbuse
                          Paie tes impôts et on pourra refabriquer ce qu’il faut d’armes et de munitions.


                        • charlyposte charlyposte 3 octobre 18:20

                          Pour rembourser la dette de guerre occidentale, les Ukrainiens vont devoir bosser jusqu’à 80 ans, 12 heures par jour ! hum... idem pour les prostituées Ukrainiennes rentables à partir de 100 passes par jour !!! bonne chance à ce peuple déboussolé pour 50 ans minimum smiley


                          • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 18:35

                            @charlyposte

                            Pour rembourser la dette de guerre occidentale, les Ukrainiens vont devoir bosser jusqu’à 80 ans


                            Réfléchissez un peu. Si les Ukrainiens devaient rembourser la dette occidentale, c’est forcément qu’ils auraient gagné la guerre car autrement, ce n’est pas une Ukraine russe qui nous rembourserait quoi que ce soit. N’est-ce pas ?

                            Mais si les Ukrainiens gagnent la guerre, ce sont les Russes qui devront payer les réparations de guerre. Eh oui... 

                          • Astrolabe Astrolabe 3 octobre 18:41

                            @charlyposte
                             
                            Le retour des inepties de charlypost.
                            Vos analyses pertinentes manquaient tant aux défenseurs de l’invasion de l’Ukraine, car leur cerveau était parti… smiley


                          • charlyposte charlyposte 3 octobre 18:43

                            @Soucougnan
                            C’est pas demain matin que les Russes vont lâcher le sud-est de l’Ukraine et encore moins la Crimée.... l’occident jubile en se disant, on va pouvoir vendre des armes et augmenter la dette de ce pays à la ramasse sans que Poutine n’ai besoin d’envahir toute l’Ukraine smiley


                          • charlyposte charlyposte 3 octobre 18:50

                            @Astrolabe
                            Tu nous dis pas qui va payer la facture en Ukraine !


                          • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 18:59

                            @charlyposte

                            C’est pas demain matin que les Russes vont lâcher le sud-est de l’Ukraine


                            Et ils vont le garder comment si leur armée n’est pas capable de tenir ses positions face à l’avancée des troupes ukrainiennes ? Par la prière ou la seule force de leur désir ? 

                          • Astrolabe Astrolabe 3 octobre 18:59

                            @charlyposte
                             
                            Les Russes bien sûr.
                            Comme ce fut le cas des envahisseurs allemands en France.


                          • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 19:01

                            @charlyposte

                            Tu nous dis pas qui va payer la facture en Ukraine !

                            Je vous l’ai dit moi ! Si facture a payer il y a, c’est qu’il y aura victoire ukrainienne et donc défaite russe. Alors ce sont les russes qui paieront. On prendra les paiements en gaz et en pétrole, ça va aller ne vous en faites pas... 

                          • charlyposte charlyposte 3 octobre 19:07

                            @Soucougnan
                            Sache que les Russes on tout le temps pour finaliser les frontières du Dombass et le reste des parties conquises.... pendant ce temps ça fait parler les chaînes d’infos occidentales du matin au soir et du soir au matin.... histoire d’occuper la plèbe entre deux augmentation du prix de l’énergie et tutti-quanti en catimini ! hum smiley


                          • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 19:13

                            @charlyposte

                            Sache que les Russes on tout le temps pour finaliser les frontières du Dombass

                            C’était vrai tant que leur armée avançait. Maintenant elle recule et quoi que vous dissiez, il y a une limite à ce recul au-delà de laquelle la défaite russe sera indéniable.

                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 3 octobre 19:38

                            @Soucougnan
                             
                             ’’Si facture a payer il y a, c’est qu’il y aura victoire ukrainienne et donc défaite russe. Alors ce sont les russes qui paieront. On prendra les paiements en gaz et en pétrole, ça va aller ne vous en faites pas...’’
                             
                            Ridicule ! La méthode Coué ne marche que si on se répète des choses sensées.
                             


                          • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 19:48

                            @Francis, agnotologue

                            Ridicule !

                            OK ! Eh bien argumentez donc cette affirmation.
                            Si vous avez plus de ressources en matière grise que la Russie n’a de soldats motivés, vous n’aurez pas de mal à expliciter vos dires...

                          • pemile pemile 3 octobre 20:05

                            @Francis, agnotologue « Ridicule ! »

                            D’envisager une défaite russe ? Ou d’envisager de faire payer à la Russie les « dégâts » de cette opération spéciale ?


                          • charlyposte charlyposte 3 octobre 20:17

                            @pemile
                            Sauf que : il faudra faire une enquête sérieuse pour savoir qui a bombardé quoi ? et de fait qui va payer quoi ?


                          • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 20:20

                            @charlyposte

                            il faudra faire une enquête sérieuse pour savoir qui a bombardé quoi

                            Les vaincus ont rarement ce privilège...

                          • Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ Cyrus 3 octobre 20:21

                            @charlyposte

                            la t’ est un peut dure coment tu veut qu’ une tete de piaf pareil comprenne des subtilité pareille ....

                            tu va finir par nous le faire pleurer ...


                          • charlyposte charlyposte 3 octobre 20:30

                            @Soucougnan
                            A mon avis PÈTE EN SKI signera sa reddition dans quelques temps... le peuple n’a plus trop envie de rire avec ce clown made in USA smiley


                          • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 21:09

                            @charlyposte

                            le peuple n’a plus trop envie de rire avec ce clown made in USA

                            Et un gars qui organise toute une grande fête pour célébrer la conquête et l’annexion imaginaires d’un territoire qu’il ne contrôle pas, vous trouvez qu’il ressemble à quoi ? À un clown ou un suicidaire pour qui il n’y a plus de lendemains ?

                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 4 octobre 07:38

                            @Soucougnan
                             
                            On a déjà payé et ça continue.
                            Et personne ne nous remboursera. : les profits sont privés, les pertes sont publiques.


                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 4 octobre 08:34

                            @Francis, agnotologue
                             
                             on paye et on va payer, et cher https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/michel-drac-is-back-plus-95257
                             
                            L’Occident est en déliquescence et les dirigeants Américains qui le savent très bien font seulement semblant de faire la guerre aux Russes, mais c’est une guerre par procuration contre l’Europe et qui vise à concentrer la ruine du camp occidental sur nous, leur fusible.
                            À la fin de cette guerre, les survivants serons encore plus pauvres et dépendants des USA ou de ce qu’il en restera. cf. le sabotage du gazoduc

                             
                             « Nous sommes un empire, maintenant, et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous étudiez cette réalité, judicieusement, comme vous le souhaitez, nous agissons à nouveau et nous créons d’autres réalités nouvelles, que vous pouvez étudier également, et c’est ainsi que les choses se passent. Nous sommes les acteurs de l’histoire (...). Et vous, vous tous, il ne vous reste qu’à étudier ce que nous faisons » ( Karl Rove conseiller de G. Bush)
                            « C’est l’idée que d’abord vous créez un spectacle médiatique (la doxa) et, qu’ensuite, la réalité le rattrape et prend sa forme. » (Naomi Klein)
                             
                             
                            nb. Je distingue deux sortes de réalité :
                            la réalité qui s’impose à tous = le réel, la contingence.
                            ma ou ta,ou sa réalité = vision personnelle et unique de la réalité.
                             
                            Les réalités US que nous avons étudiées : les révolutions colorées, les guerres du Viet Nam, de la Libye, de la Syrie, l’assassinat de Kennedy, les promenades touristiques en bagnoles sur la lune, etc, etc.




                          • Mozart Mozart 4 octobre 13:34

                            @charlyposte
                            Sauf, très cher, que si les russes n’étaient pas venu, il n’y aurait rien eu. sont fautifs sur toute la ligne, des bombardements qu’ils ont commis et de ceux qu’ils ont provoqué. Comment peut-on dire de telles stupidités ? Et bien en lisant Charlyposte !


                          • Legestr glaz Legestr glaz 4 octobre 19:06

                            @pemile

                            Voilà donc où vous en êtes ? Les sanctions contre la Russie sont en passe de détruire l’UE mais, évidemment, il faut continuer à accélérer vers le mur. Il est pourtant clair que toute l’industrie européenne a un besoin évidemment de ressources gazières et pétrolières. Ces sanctions sont un suicide collectif des pays de l’UE. 


                          • pemile pemile 4 octobre 19:14

                            @Legestr glaz « Voilà donc où vous en êtes ? »

                            C’est à ma question à Francis que tu réagis ????


                          • Legestr glaz Legestr glaz 4 octobre 19:35

                            Voilà donc où vous en êtes ? Les sanctions contre la Russie sont en passe de détruire l’UE mais, évidemment, il faut continuer à accélérer vers le mur. Il est pourtant clair que toute l’industrie européenne a un besoin évidemment de ressources gazières et pétrolières. Ces sanctions sont un suicide collectif des pays de l’UE. 


                          • Eric F Eric F 5 octobre 10:32

                            @Soucougnan @charlyposte

                            Les Ukrainiens ne rembourseront jamais les aides militaires et financières reçues de l’occident, ce sera sur le compte de notre propre dette public.


                          • GoldoBlack 9 octobre 20:47

                            @Eric F
                            On fera payer le oligarques fascistes russes quand on les aura mis à genoux ! Enfin, quand on leur aura fait tourner la tête, car ils sont déjà à genoux devant Poutine en de lui faire des petites gâteries !


                          • Ecométa Ecométa 3 octobre 18:34

                            On ne nous parle pas des pertes ukrainiennes en hommes mais elles seraient énormes... mais il ne faut pas le dire !

                            En réalité les Etats-Unis et l’U-E en n’ont rien à faire de l’Ukraine. Si l’Ukraine doit disparaitre pour mettre à bas la Russie ce n’est pas un problème !

                             <b>Il n’y a pas de soutient des Etats-Unis, ni de l’Union-Européenne et autres « occidentaux » : il n’y a que de l’instrumentalisation de l’Ukraine et des ukrainiens</b>

                             https://www.youtube.com/watch?v=7KFHirvlFxs

                            Voilà quelqu’un qui sait de quoi il parle : ses sources sont étasuniennes et ukrainiennes 


                            • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 18:42

                              @Ecométa

                              On ne nous parle pas des pertes ukrainiennes en hommes mais elles seraient énormes... mais il ne faut pas le dire !

                              Ce n’est pas que nous n’en ayons rien à faire, c’est que les Ukrainiens sont assez motivés pour n’en avoir rien à faire ! Et c’est aussi cela qui les rends tellement plus forts que les Russes qui, à l’inverse, n’ont quant à eux aucune envie de se battre et mourir pour une cause qui les dépasse totalement. Durant la deuxième guerre mondiale, la Russie a elle aussi perdue énormément de soldats. Mais c’est parce qu’elle était envahie et que ses citoyens de l’époque, comme les Ukrainiens aujourd’hui, étaient disposés à chasser l’envahisseur de leurs terres quitte à y laisser leur vie.

                            • Ecométa Ecométa 3 octobre 19:13

                              Visiblement vous racontez l’histoire qui vous va bien concernant les russes ! 

                              La Russie a effectivement payé le plus lourd tribu mais c’était pour lutter contre le « Nazisme » et libérer l’Europe ! Un Nazisme, qui, visiblement, opère encore en Ukraine à la vue de tout le monde ! 


                              • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 20:37

                                @Ecométa

                                Un Nazisme, qui, visiblement opère encore en Ukraine

                                Cela reste à prouver, car autant que je sache, la Russie n’a jamais invoqué le droit humanitaire pour défendre qui que ce soit contre une menace nazie. Jamais ! Si cette menace était réelle et justifiait une intervention, pourquoi aucune résolution à ce sujet n’a été soumise au vote par les Russes ? Moi je pars du principe que si la menace était plus réelle que les armes de destruction massive irakiennes, la Russie aurait soumis au vote une résolution qui aurait permis à des inspecteurs onusiens de vérifier ses assertions. Pas de résolution ni d’inspection de l’ONU ? C’est que les affirmations russes sont aussi bidons que celles de Collin Powell... Point barre !

                              • Michel DROUET Michel DROUET 4 octobre 08:11

                                @Ecométa
                                Comment expliquez-vous alors que Poutine ait libéré des soldats du régiment Azov (des « nazis ») dans le cadre d’un échange de prisonniers, alors qu’ils devaient être tous condamnés à mort ?
                                Bizarre, non ?


                              • Mozart Mozart 4 octobre 13:37

                                @Ecométa
                                Vous oubliez, cher ami quelque peu oublieux, les brigades Wagner et les compagnies Rusich ! Les nazis ne sont pas forcément du côté que l’on croit.
                                Mais bon, je sais que vous allez creuser un peu, vous cultiver plutôt que d’ânonner bêtement le credo de votre commissaire politique.
                                Bonne lecture mon ami.


                              • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 3 octobre 19:20

                                C’est 228€ ce truc ? Avec un salaire ukrainien...

                                Mais ouf ! ... la Chine propose des faux un peu moins beau.


                                • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 3 octobre 19:28

                                  En plus un billet sur un écusson flou. La modé ?

                                  J’espère qu’il y aura un contre article net.


                                  • ETTORE ETTORE 3 octobre 19:32
                                    Soucougnan 3 octobre 18:42
                                    Ce n’est pas que nous n’en ayons rien à faire,...

                                    Tiens, revoilà un «  NOUS » fort mal à propos !
                                     Soit, il ( ou elle, puisque paraîtrait qu’yel n’en ait pas ) écrit en se regardant dans sa psyché,
                                    Soit, c’est un rameau, sec, d’olivier tombé le l’escarcelle, de la 
                                    « Fratrie des Chèvres du Sinaï », qui ont comme seule habitude de parler d’eux, en
                                    « NOUS », puisque, indépendamment, du groupe de parole, des anciens utilisateurs de paraboles, ils n’existent pas individuellement !
                                    Mais c’est vrai, que c’est à essayer !
                                    Visiblement, certains on compris, que, CONstipés, quand ils poussaient en disant
                                     ce aUm CONsacré«  NOUS, », ils se libéraient, d’une quantité phénoménale de réflexion, qui avant, ne servait qu’à colmater qu’un seul trou !
                                    Du gâchis pur et simple !

                                    • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 20:18

                                      @ETTORE

                                      Tiens, revoilà un « NOUS » fort mal à propos !

                                      Vous pensez que je suis seule en Europe à soutenir cette position et que je dois dire “je” ? Mon pauvre ami, nous sommes plus nombreux que vous et comme notre position est majoritaire, si vous êtes européen, nos décisions vous impliquent que vous le vouliez ou non.

                                       smiley

                                      Vous croyez que si la Russie tire une arme atomique contre l’Europe elle fera la distinction entre NOUS ? 


                                    • charlyposte charlyposte 3 octobre 20:26

                                      @Soucougnan
                                      Cela dépendra surtout ou la bombe tombera !!! j’en propose deux.... une sur le parlement de Bruxelles et le siège de l’OTAN et une sur le parlement de Strasbourg et tous les lobbyistes qui font partit du packaging ... smiley


                                    • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 3 octobre 20:32

                                      @charlyposte
                                      Quand ça ne va pas, on s’enfonce.


                                    • ETTORE ETTORE 3 octobre 20:38

                                      @Soucougnan
                                      Vous pouvez croire ce que vous voulez, cela n’engage que vous !
                                      Mais le « NOUS », est une fadaise de plus, que je ne vous accorde pas, comme un tutoiement d’impolitesse.
                                      Si vous êtes obligéE de vous recroqueviller, derrière un nombre, qui à vous, vous parait suffisant, pour cacher la médiocrité de votre analyse.
                                      Il n’en vas pas de même, pour ceux qui osent parler en leur nom !
                                      Car non seulement vous diluez votre responsabilité, mais, en cas de fuite, je sais que vous profiterez de la même masse de meute ( dont vous vous vantez en appartenance) pour ne pas agir autrement qu’une vulgaire sardine, noyée dans son banc protecteur !
                                      C’est cela que je dénonce, avec votre « NOUS » !
                                      Vous jouez les héroïnes, en mettant en point d’orgue, votre nombre...
                                      Pour ma part, je vous dit simplement, ce à quoi vous vous préparez.
                                      Et c’est VOUS, qui l’explicitez en toutes lettres !
                                      Quant à ce qui serait de « tirer » une bombe atomique sur l’Europe....
                                      Ne me faites pas rigoler, je n’ai pas les lèvres sarcastiques, aussi larges que les vôtres...
                                      A la limite, le tir d’un engin nucléaire, au nord du cercle polaire, histoire de foutre la pagaille, dans tous le réseau de transmission nord....On verrait déjà des « Pas nous, pas nous » de votre acabit, courir en ZIG ZAG en disant « VOUS lez VOUS  ? »


                                    • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 20:51

                                      @charlyposte

                                      Cela dépendra surtout ou la bombe tombera !!!

                                      Non absolument pas. En fait les Russes n’auraient même pas besoin de nous envoyer leurs bombes pour nous tuer. Ils les ferraient exploser chez eux que cela nous tuerait quand même. Car si les USA et la Russie font exploser ensemble leur arsenal nucléaire, ce ne sont pas les déflagrations des bombes qui causeront le plus de morts mais l’hiver nucléaire et les pluies radioactives. La nuit tombera sur le monde entier, tuant toutes les récoltes et les pluies radioactives contamineront toutes les sources d’eau de même que les rares denrées qui auront réussi à pousser. Cette poussière radioactive propulsée par les explosions atomiques, retombera sur la planète entière et contaminera absolument tout. Sans compter les animaux sauvages qui n’auront pas les moyens de se nettoyer et qui seront brûlés à mort. Nous provoquerions, nous humains, la plus grande extinction de masse de toute l’histoire de la vie sur Terre.

                                    • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 20:58

                                      @ETTORE

                                      le « NOUS », est une fadaise de plus, que je ne vous accorde pas

                                      Faites donc ce que vous voulez ! Je vous l’ai dit, nous sommes vous et moi impliqués au même titre dans les décisions collectives européennes et si des bombes venaient à tomber, elles ne feraient pas de différences entre nous. Alors dansez, sautez, criez et tapez-vous le cul au plafond, les choses resteront ce qu’elles sont...

                                    • ETTORE ETTORE 3 octobre 21:10

                                      @Soucougnan
                                      . Alors dansez, sautez, criez et tapez-vous le cul au plafond, les choses resteront ce qu’elles sont...

                                      ......
                                      Faites en votre danse rituelle, pour vous même si cela peut vous soulager !
                                      Que vous soyez défaitiste dans l’âme, ne concerne que vous !
                                      Quant à être impliqué au même titre que vous, par les décisions européennes...Vous, je ne sais pas, mais moi, je ne suis pas porté par un suivisme exacerbé !
                                      Et si vous pensez que ce que vous dites est vrai, et que vous le validez, c’est alors aussi que vous le soutenez !
                                      Ce qui est amalgamé, peut être dissolu !
                                      Il en est de la matière, comme des réalisations humaines. Et c’est donner bien du crédit, à un nombre, pour croire, qu’il resteras toujours....Nombre !


                                    • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 3 octobre 21:10

                                      @Soucougnan
                                      Le risque est grand. On ne sait pas si c’est imminent. Le matos est là de toute façon (vieillissant d’ailleurs). On verra bien. Ce qui est rassurant, c’est que les dirigeants qui ont le pouvoir, sont riches. Et quand on est riche, on veut de vivre.


                                    • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 23:53

                                      @ETTORE

                                      Et si vous pensez que ce que vous dites est vrai, et que vous le validez, c’est alors aussi que vous le soutenez !

                                      Evidemment que je le soutiens. Si vous m’avez prise pour une alliée de Poutine vous vous êtes lourdement trompé

                                    • ETTORE ETTORE 4 octobre 21:36

                                      @Soucougnan
                                      Evidemment que je le soutiens. Si vous m’avez prise pour une alliée de Poutine vous vous êtes lourdement trompé


                                      ........
                                      Pour se tromper lourdement sur vous, encore faudrait t’il, que vous en aillez du poids, pour peser sur ce que vous affirmez !
                                      Et c’est loin de valoir, ne serais ce, que celui d’un régime de bananes !


                                    • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 3 octobre 19:37

                                      Eééééh mais il a pas de brassard bleu celui-là ! C’est un prisonnier russe autiste si ça se trouve. Regardez bien, il ne s’occupe pas des autres ! c’est quasi sur. 

                                      Nan je rigole, je fais ma Messian.


                                      • zygzornifle zygzornifle 4 octobre 08:08

                                        Plus facile de coudre une tête de mort qu’une tête de vie .....


                                        • Massada Massada 4 octobre 08:25

                                          Pendant que l’on discute d’un écusson, certains bossent et progressent.
                                          Confirmation des progressions UKR dans la bande Oskil-Zherebets-Krasna. Elles ont fait face à une défensive le plus souvent désorganisée, les quelques retraites RU ordonnées ayant été ciblées à l’artillerie. Qu’attendre de la journée  ?


                                          • grangeoisi grangeoisi 4 octobre 10:38

                                            @Massada
                                            Bonjour Massada.

                                            ...Qu’attendre de la journée  ?

                                            Pour les soldats russes...

                                            « C’est la fuite finale

                                            Barrons-nous et demain

                                            Quittant l’Ukraine létale

                                            On sera du genre humain »

                                            « Pas si vite...pas si vite ! » dit leur colonel...


                                          • grangeoisi grangeoisi 4 octobre 10:54

                                             Melitopol prochaine cible et après la côte de la mer d’Azov ça me semble assez tentant mais va savoir Vlad ! smiley


                                            • ETTORE ETTORE 4 octobre 21:33

                                              J’aime bien, la drôlerie, de ces édentés de service, qui dansent joyeusement, sur les cadavres, de ces Ukrainiens, qu’ils sponsorisent, et appuient de leur courage et de leur fibre opérateur, à coup de touches, noires, et blanches !

                                              Commandant des morts de part et d’autre, comme de vulgaires garnitures de pizza, à livrer illico presto !

                                              Ils se réjouissent, du recul des russes, ils pavoisent, depuis leur fauteuil à roulettes, sans se préoccuper aucunement du taux de massacre, qu’induit leur jouissance de planqué, dessinateurs de plans sur la comète, qui doivent, je dis bien doivent, leur donner raison ! Un peu le genre kapo, qui pousseraient père et mère, pourvu que sur un fofo en décrépitude, ils puissent avoir leur médaille du mérite ( celle en vase clos) qui autorise à faire la fête sur une montagne de cadavres, en attendant que, une fois épuisé la ressource en tripes chaudes ukrainienne, mélangée aux colons russes («  Pas si vite...pas si vite ! » dit leur colonel..

                                              )entremêlés, on vienne sonner à leur porte, leur demander d’y mélanger les leurs.

                                              « Spassi bas, s’passi bas, le coup de pied au cul » seras bien, le seul courage, qu’ils pourront afficher, une main devant, une main derrière, mais de toute façon, à la queue leu leu, de face ou de dos, à la lâcheté congénitale, qui les as toujours fait s’enterrer, face à la vraie vie..... des autres !


                                              • Mozart Mozart 5 octobre 16:38

                                                @ETTORE
                                                Cher ami,
                                                Personne n’a demandé aux russes d’envahir l’Ukraine.C’est un peu facile de les absoudre pour leurs meurtres et de venir demander pitié pour eux.


                                              • ETTORE ETTORE 5 octobre 19:02

                                                @Mozart
                                                il ne s’agit pas de « demander pitié, pour qui que ce soit », si ce n’est d’arrêter cette danse macabre, sautillante sur les corps déchiquetés, par ces « souteneurs » de tel ou tel parti !
                                                C’est cela l’indécence minable .
                                                Se réjouir des avancées ou des défaites, sans prendre en compte le charnier qui LUI, reste sur place, à pourrir, en monceau, à l’air libre, juste pour justifier son parti pris !
                                                Je ne pense pas que les boyaux répandus au sol, continuent de crier victoire !
                                                Et c’est, tout simplement le vomi irrépressible, de ce genre d’attitude, qui est signalé.


                                              • grangeoisi grangeoisi 5 octobre 19:22

                                                @ETTORE
                                                On te répète : simple les forces armées russes repassent les frontières et c’est fini.
                                                Bien sûr restent les dommages de guerre que la Russie, sans Poutine, se fera un plaisir , en pays civilisé, de payer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité