• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Programmation pluriannuelle de l’énergie : l’amnésie frappe les (...)

Programmation pluriannuelle de l’énergie : l’amnésie frappe les tenants du nucléaire

L'aventure ruineuse de Mme Lauvergeon à la tête d'Areva, déjà sous prétexte de "sauver le climat", semble avoir été oubliée...

Alors que le gouvernement a le plus grand mal à élaborer sa Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), diverses voix s'élèvent pour promouvoir telle ou telle option, jusqu'à l'édito du Monde Eco (17 octobre 2018) qui estime que "le nucléaire sera indispensable pendant de nombreuses décennies", afin que la France "respecte ses objectifs climatiques".

C'est oublier que, il y a près de vingt ans, Madame Lauvergeon tenait exactement le même discours en mettant sur orbite Areva (fusion de Framatome et de la Cogéma), annonçant la construction partout sur Terre de centaines de réacteurs dans le cadre d'un prétendu "grand retour du nucléaire", ce dernier étant alors paré de toutes les vertus dont, avant tout, celle de pouvoir "sauver le climat".

Mais ce "grand retour" n'est jamais venu, malgré les innombrables publicités qui ont inondé les médias pendant une bonne décennie, jusqu'à la ruineuse campagne baptisé "L’Epopée de l’énergie", diffusée sur tous les supports dans toute l'Europe et aux USA, dotée de 12 millions d'euros (!) et… retirée en catastrophe, c'est bien le mot, du fait du désastre de Fukushima (11 mars 2011).

Aujourd'hui, les mêmes belles déclarations nous sont infligées par les tenants de l'atome, de toute évidence frappés de la plus grande amnésie, mais aussi par des personnes "raisonnables" et "réalistes" pour qui le nucléaire est un "mal nécessaire" dont nous ne pourrions nous passer.

Or, cette industrie va s'arrêter bientôt, et ce ne sera ni de la "faute" des écologistes, ni du fait d'un quelconque courage politique : on ne peut d'ailleurs que s'amuser de voir le gouvernement Macron assurer que la centrale de Fessenheim sera fermée "avant la fin du quinquennat", exactement ce que promettait M Hollande cinq ans plus tôt.

Si la France doit se préparer à faire sans le nucléaire, c'est tout simplement parce que cette industrie est moribonde, et même mourante, tant sur le plan mondial que français.

Notons déjà que la part du nucléaire dans la production mondiale d'électricité est passée de 17,1% en 2001 à 10% à ce jour : ce n'est pas une baisse mais un véritable effondrement, lequel va se poursuivre et même s'accélérer avec la fermeture inéluctables de dizaines de réacteurs.

En effet, la moitié du parc mondial a plus de 35 ans et, malgré les prolongations de durée de vie généreusement accordées par les autorités de sûreté, les sociétés propriétaires décident souvent d'en rester là : les rénovations nécessaires et autres mesures "post-Fukushima" sont si coûteuses qu'il est économiquement préférable de fermer boutique.

On nous objecte que la France pourrait toutefois faire cavalier seul et brandir fièrement l'étendard de l'atome dont elle serait, on nous l'a répété des milliers de fois, la "championne" mondiale.

C'est oublier les désastres industriels et financiers des chantiers des réacteurs EPR de Finlande et de Flamanville.

C'est oublier le scandale gigantesque - qui ridiculise lui aussi la France atomique dans le monde entier - des milliers de pièces défectueuses produites dans les usines Areva du Creusot.

C'est oublier qu'Areva a fait faillite et qu'EDF est à son tour dans une situation financière catastrophique, étant de fait dans l'impossibilité de financer de nouveaux EPR - à supposer que l'on sache enfin les construire - ou la ruineuse rénovation des 58 réacteurs actuels : seuls quelques-uns pourront peut-être être sauvés, à supposer là aussi qu'EDF s'y prenne mieux qu'à Paluel (Seine-Maritime) où un générateur de vapeur de 450 tonnes s'est affalé, endommageant lourdement le réacteur : une drôle de façon de "rénover"…

Contre toute attente, le nucléaire n'a pas été "tué" par sa dangerosité - malgré les drames de Tchernobyl et de Fukushima - ou parce qu'il n'y aura jamais de solution pour les déchets radioactifs - il existe au mieux des "options", et elles sont toutes mauvaises.

Le nucléaire n'a pas non plus été abattu par les manifestations antinucléaires, pourtant parfaitement justifiées et qui ont parfois été massives au cours des dernières décennies : parmi les pays nucléarisés, il n'y a guère qu'en Allemagne que l'opinion publique a finalement été prise en compte.

Si l'industrie nucléaire est moribonde et en fin de vie, c'est parce que c'est une industrie du XXème siècle, un dinosaure qui s'est complexifié au fil du temps - jusqu'à ce que les nouveaux réacteurs comme l'EPR soient quasiment impossibles à construire - et qui est devenu ruineux pour ses propriétaires. D'ailleurs, outre Areva, l'entreprise historique du nucléaire mondial, l'américain Westinghouse, a elle aussi fait faillite.

Il n'est finalement plus très utile d'être "pour le nucléaire" ou "contre" : la messe est dite, l'atome a perdu et va quasiment disparaitre d'ici quelques années. La Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) de la France peut bien proclamer l'inverse, la réalité est que le nucléaire ne va pas constituer une réponse, même partielle, aux graves problèmes de l'énergie et du changement climatique. Il est donc grand temps de prévoir des options alternatives, sous peine de se retrouver très vite dans une impasse.

 

Stéphane Lhomme

Directeur de l'Observatoire du nucléaire

http://www.observatoire-du-nucleaire.org


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

111 réactions à cet article    


  • Nicolas_M bibou1324 26 octobre 2018 16:00

    Merci de cette analyse qui pour une fois me semble assez objective sur le sujet. Ca change des habituels « on va tous mourir irradiés ! ».


    En restant dans le nucléaire, une alternative pourrait être la fusion. Du moins beaucoup d’argent va dans cette direction. Mais à plus court terme, l’alternative c’est surtout de consommer moins.

    • matthius matthius 26 octobre 2018 22:30

      @bibou1324

      On peut recycler tous les déchets nucléaires avec MYRRHA en Belgique et les lasers.

      Vive le thorium !

    • Alcyon 27 octobre 2018 02:38

      Quand j’étais gosse il y a 30 ans, on nous promettait le thorium demain, les déchets virés dans 10 ans et la fusion dans 20 ans.

      Quand j’étais ado il y a 20 ans, on nous promettait le thorium demain, les déchets virés dans 15 ans et la fusion dans 30 ans.
      Quand j’étais jeune adulte, il y a 10 ans, on nous promettait le thorium demain, les déchets virés dans 20 ans et la fusion dans 40 ans.
      En 2018, j’ai 37 ans et on nous promet le thorium demain, les déchets virés dans 25 ans et la fusion dans 50 ans.

      Je pense commencer à discerner quelque chose.

    • nono le simplet nono le simplet 27 octobre 2018 04:26

      @Alcyon

      Je pense commencer à discerner quelque chose.
       smiley
      plus on court vers l’horizon moins on s’en approche ...

    • JP94 26 octobre 2018 16:17

      N’importe quoi ! Lauvergeon n’a pas agi pour sauver le Nucléaire mais au contraire pour le démolir !!!

      Elle a cassé Areva pour le plus grand profit de l’impérialisme américain et du Capital Charbon Lignite allemand, donc les capitaux des pays parmi les plus pollueurs par habitant ...

      Les statistiques de l’OMS montrent que le charbon est le plus létal, aussi bien à l’extraction que par les particules qu’il génère aussi bien pour les mineurs que pour la population.

      Mais il est très lucratifs pour le privé. 
      Et les Américains veulent nous fourguer leur gaz de schiste, dont l’extraction a été interdite en Hollande récemment suite au danger immédiat pour la santé qu’elle a provoqué pour les habitants de ce pays. 
      C’est dire la dangerosité de tous ces "susbstituts. 

      Pour 1 MW en éolien , 1 MW en charbon ( sinon, le système n’est pas viable).

      L’atome va disparaître ? et quelle électricité, donc ? retour à la vapeur ? Moi, je crois Lavoisier : rien ne se perd rien ne se crée... Faire disparaître les atomes ..
      Ou alors l’Atome ? mais c’est une question de maîtrise du français.
      On avait compris, malgré tout. 
      Mais ça ôte de la crédibilité à un observatoire...
      Le français va disparaître, pour les mêmes raisons liées aux intérêts Nord-Américains. L’énergie nucléaire civile gêne les même intérêts privés. 

      Faites donc un article sur les danger de la pollution chimique ...si vous arrivez à trouver les infos bien moins accessibles que les données sur le Nucléaire... surtout quand il est question des morts. 

      • rhea 1481971 26 octobre 2018 18:49
        @JP94
        • le nucléaire c’est la macula ( l’œil ) , le macula c’est l’inconscient, il faut savoir
        • faire la relation entre e = mc2 et le mental de la population, apprenez à
        • calculer ça, il existe des relations mathématiques du niveau d’un bac S.

      • rhea 1481971 26 octobre 2018 19:34
        @JP94
        • Il y a atteinte à l’intégrité psychique cela relève du droit pénal
        • article 222.7 ( 15 ans de réclusion )




      • zzz'z zzz’z 26 octobre 2018 22:03

        @JP94
        « L’atome va disparaître ? et quelle électricité, donc ? retour à la vapeur ? »


        Vous n’avez jamais visité de centrales !

      • rhea 1481971 28 octobre 2018 06:38
        @zzz’z
        • Non, mais j’ai fait des études pour la Hague aux séismes et pour les
        • aéroréfrigérants d"EDF Chinon, ie sais fort bien comment ça se
        • passe.

      • Sergio Sergio 26 octobre 2018 20:44

         « Il est donc grand temps de prévoir des options alternatives »


        Va falloir que je pédale sur mon ’ générateur à pédales ’ pour recharger la batterie de mon future vélo électrique. Je suis sur qu’on va inventer des gégénes à assistance électrique, sinon j’suis pas rendu !

        • Ruut Ruut 26 octobre 2018 22:21
          Reste la facture immonde des déchets a vie longue sur plusieurs génération probablement a la charge des citoyens puisque les entreprises du nucléaire après avoir pris l’argent des bénéfices n’en supporteront jamais les dettes en déposeront opportunément le bilan pour ne pas les supporter.
          Le nucléaire fut au final une énorme arnaque avec la complicité de nos irresponsables politiques.
          40 ans de production max pour 2,5 milliards d’années, au moins, de coûts sans production.


          • Olivier 27 octobre 2018 00:02

            J’admire l’espèce de croisade des anti-nucléaires, qui tourne à la manie obsessionnelle, malgré que le nucléaire ait fourni pendant des décennies la majeure partie de l’électricité française sans aucun problème.


            On nous ressort éternellement les fameuses énergies alternatives. S’il y a bien une solution moribonde ce sont bien les éoliennes (le solaire restant anecdotique), du fait de leur incapacité à fournir de l’énergie en continu. Elles n’existent d’ailleurs que grâce à des subventions massives en voie d’extinction du fait de leur coût exorbitant, ce qui devrait porter -espérons-le- le coup de grâce à ces engins aussi disgracieux et qu’inutiles. 

            En réalité, dans les faits vous n’avez le choix qu’entre le nucléaire et les énergies fossiles, le reste étant de l’amusette (sauf l’hydraulique, qui reste limité). Les Chinois, quant à eux, construisent des centrales nucléaires à tour de bras. Il faut croire que les arguments des écologistes ne les ont pas convaincus...

            • Alcyon 27 octobre 2018 02:48

              Lolilol. Les chinois ont accepté le cop21, sont en train de faire grimper les énergies renouvelables et diminuent la part du charbon. Mais ils ne sont pas convaincus :p


              Les chinois ont du retard énergétique, ils ont besoin d’énergie et vite, donc ils construisent de tout et développent tout. Ainsi, quand leurs centrales seront vieilles, ils pourront tranquillement s’en passer.

            • nono le simplet nono le simplet 27 octobre 2018 03:54

              @Olivier

              Les Chinois, quant à eux, construisent des centrales nucléaires à tour de bras. Il faut croire que les arguments des écologistes ne les ont pas convaincus...

              à tour de bras ? c’est vite dit ...ils en ont mis en service quelques unes mais aucun nouveau chantier depuis 2016 ...


              le reste étant de l’amusette

              production électricité en Chine 2016 (sources wikipédia)
              nucléaire 213 TWh
              éolien   237 TWh
              solaire PV 75 TWh
               le solaire PV + l’éolien chinois sont sur le point de dépasser la production française nucléaire
              et si on y ajoute la production biomasse et déchets c’est déjà largement fait ...

              tu parles d’une amusette smiley

            • Matlemat Matlemat 27 octobre 2018 07:31

              @Olivier

              « malgré que le nucléaire ait fourni pendant des décennies la majeure partie de l’électricité française sans aucun problème. » Les déchets ce n’est pas un problème ? Et le fait qu’Areva a fait faillite et qu’EDF soit dans le rouge non plus ? Les provisions insuffisantes placés sur un marché boursier au bord de l’effondrement non plus ?


            • nono le simplet nono le simplet 27 octobre 2018 08:26

              @Alcyon

              ils ont besoin d’énergie et vite, donc ils construisent de tout et développent tout.

              c’est hallucinant de voir la progression de leur consommation en énergie ...
              1130 Mtep en 2000 ... 2958 Mtep en 2016 pour l’énergie primaire soit 2.5 fois plus en 6 ans
              1356 TWh en 2000 ... 6218 TWh en 2016 pour l’électricité soit 4.6 fois plus en 6 ans

            • mmbbb 27 octobre 2018 11:09

              @Olivier les Chinois misent sur le charbon aussi 
              https://www.usinenouvelle.com/article/la-chine-veut-creer-des-geants-du-charbon.N633733
              Comme le disait Charpak face a Mamere , le charbon a fait des milliers de victimes , Mais bon les ecolos sont des psycho rigides Comme va tu ? Les mouches t ont pas bouffé ?


            • Olivier 27 octobre 2018 12:36

              @nono le simplet

              - La chine prévoit de doubler sa part d’énergie nucléaire d’ici 2020 et a plusieurs modèles de centrales en construction ou en mise au point (dont notamment des centrales à neutrons rapides, beaucoup plus sûres).


              - pour l’éolien il faut rappeler que la puissance installée n’a rien à voir avec la puissance utilisée, qu’il faut diviser par 4 en moyenne du fait des régimes des vents. Le reste du temps ce sont des centrales à combustible fossiles, surtout à gaz, qui fournissent l’énergie. Du point de vu économique c’est une aberration totale. 

              - de toute façon tant le nucléaire comme l’éolien sont destinés à rester minoritaires à long terme dans la fourniture d’énergie électrique en Chine (dans les 5% chacun environ). Le reste sera fourni par les énergies fossiles.

            • Alcyon 27 octobre 2018 13:12

              @Olivier WOW, doubler la part inférieure à 2% ! Voici les investissements dans le nucléaire


              Il t’a filé la production, pas la capacité


              Pour l’avenir, voila ce que prévoit la Chine


              C’est fou comme certains font des affirmations qui prennent 3 minutes à debunk, mais continueront à soutenir leurs conneries.

            • alinea alinea 27 octobre 2018 14:40

              @Matlemat
              Non, ce qu’il veut dire c’est qu’il pouvait se brosser les dents sans bouger le coude et sans se ruiner ; vous pensez bien que du reste, il s’en fout !


            • Olivier 28 octobre 2018 14:58

              @Alcyon
              En guise de réponse : http://www.world-nuclear.org/information-library/country-profiles/countries-a-f/china-nuclear-power.aspx


              « C’est fou comme certains font des affirmations qui prennent 3 minutes à debunk, mais continueront à soutenir leurs conneries. » : tout à fait d’accord.

            • nono le simplet nono le simplet 28 octobre 2018 15:25

              @Olivier

              superbe article qui a le don d’occulter ou de minimiser certaines infos ...

              exemple
              « That from fossil fuels was 4327 TWh (72%), from hydro 1175 TWh (19.5%), nuclear 213 TWh (3.5%), wind 241 TWh and solar 66.5 TWh, ... »

              pourcentages pour tout le monde sauf éolien et solaire, alors que l’éolien a dépassé le nucléaire ... sans pourcentage ça se voit moins ...

              et tout est à l’avenant smiley

            • Alcyon 28 octobre 2018 15:27

              @Olivier c’est fou quand en plus ils filent des liens qui ne confirment même pas ce qu’il affirment. Mais sont certains qu’ils comprennent ce qui, clairement, ne comprennent pas.


              Bravo pour ton Darwin Awards !

            • LUCA LUCA 27 octobre 2018 07:02

              Salut vous, merci pour l’article.

              Le nucléaire est la seule alternative dans l’urgence, énergie qui obtient la palme du rendement énergétique. Cela dit je ne crois pas aux incohérences des écolos bobos, les EA comme les éoliennes ou panneaux photovoltaïques par exemple ne sont pas si « écolos » que ça, les produits et composants de manufacture proviennent des quatre coins de la planète, pour la plupart fabriqués en Chine, vecteur forcément de transports coûteux, la masse de béton utilisée et l’occupation des sols pour les éoliennes, l’obsolescence le rendement et le coût pour les panneaux, sans compter que tout cela ben... il faut le recycler !
              Concernant les déchets nucléaires il s’agit surtout d’une décision politique, l’enfouissement n’est certainement pas la solution mais certaines des théories fantasques, pondues dans les années 80 deviennent tout à coup exploitables, je pense notamment à l’idée de l’envoi des déchets en direction du soleil, histoire de lui renvoyer la balle ou bien l’élevage de bactéries capables de « digérer » la radio activité. Le thorium quant à lui, pour en avoir une quantité exploitable, il faut aller le chercher sur la Lune !
              Bref !...il nous faudrait des gens responsables aux manettes, pas des banquiniolles ou Pieds-Nickelés qui font la Une de Voici...voilà !
              Personnellement je me résigne à penser par utopie que les énergies sont un bien humain, comme l’eau la terre et l’air le sont également, ces biens malheureusement spoliés par les quelques 1% de tarés . 
              Merci qui ? ... Tesla ! ...énergie gratuite Monsieur Edison ? ...Mon cul ! 


              • Matlemat Matlemat 27 octobre 2018 07:35

                @LUCA

                Envoyer des déchets dans l’espace ? Imaginez si la fusée explose au décollage.. même si on met en place un ascenseur spatial je ne suis pas sûr de la solution, il y a toujours le risque que les déchets reviennent s’écraser sur terre.


              • nono le simplet nono le simplet 27 octobre 2018 07:53

                @LUCA

                énergie qui obtient la palme du rendement énergétique.

                 le rendement énergétique d’une centrale est de 30%, loin de mériter une palme smiley

              • nono le simplet nono le simplet 27 octobre 2018 08:39

                @Matlemat

                Envoyer des déchets dans l’espace ?

                la capacité totale mondiale actuelle des lanceurs est de 300 t par an ... même pas de quoi envoyer les déchets annuels des centrales françaises simplement en production (400 t environ) ... smiley

              • LUCA LUCA 27 octobre 2018 09:53

                @Matlemat
                Je ne fais que relayer des infos assez communes.

                 Pour l’espace ... ben quoi dire, oui vous avez raison., mais se donner les moyens de trouver les moyens de ne pas polluer notre environnement pour des dizaines de milliers d’années me paraît-être une priorité, dépassant largement celle des conflits et des conséquences désastreuses qu’ils produisent, le fric et la recherche sont pourtant monopolisés quand il s’agit par exemple de toutes les armes qui circulent « pour notre sécurité » (un peu excessive à mon goût) et placées à quelques centaines de km au-dessus de nos têtes....

              • LUCA LUCA 27 octobre 2018 09:56

                @nono le simplet
                30% de quoi ? par rapport à quoi ? ...merci de préciser. smiley


              • LUCA LUCA 27 octobre 2018 10:11

                @nono le simplet
                Des recherches sont en cours par des entreprises privées pour améliorer les capacités et les rendements.

                Entendons-nous bien ce ne sont pas mes théories, je rapporte des infos qui n’apparaissaient apparemment pas dans le fil du débat./

              • Matlemat Matlemat 27 octobre 2018 10:19

                @nono le simplet

                Salut Nono, envoyer les déchets dans l’espace, personne de sérieux n’y pense vraiment, les déchets les plus dangereux sont ceux à haute activité à vie longue, moins de tonnage je crois..


              • Matlemat Matlemat 27 octobre 2018 10:21

                @LUCA

                L’idée est belle mais pas réaliste, comme quoi on a toujours pas de solution autre en continuant dans le nucléaire que de laisser un héritage empoisonné à nos descendants.


              • LUCA LUCA 27 octobre 2018 10:52

                @Matlemat
                On est bien d’accord, mais bon il existe d’autres alternatives, certaines algues ou bactéries peuvent être produites en grosse quantité, de toutes les façons je suis pour le moins pire.


              • mmbbb 27 octobre 2018 10:57

                @LUCA evitez donc de relayez ces infos Les scientifiques peuvent aussi dire n importe quoi Cette chere Rosemar, de ce media , professeur e , émérite qui avait pondu un article notamment sur l avion militaire A M 400 , elle avait dit qu il y a avait des problemes de boite de vitesse ! Quant a la sonde envoyée sur Mercure, les journaux nous ont affirmés que cette planete etait a 7 milliards de KM , erreur répétée en boucle notamment dans le FIG . Ce sont les lecteurs qui doivent apporter les corections nécessaires a ces journalistes ,un comble


              • LUCA LUCA 27 octobre 2018 13:37

                @mmbbb
                C’est vous l’patron des somnambules ?.... non parce que si c’est le cas je vais effectivement éviter de vous réveiller !

                C’est vous qui me parlez des journalistes qui ne font pas leur boulot, moi je pensais aux labos qui tentent de réduire la casse en cherchant des alternatives à notre confort.

              • Alcyon 27 octobre 2018 14:02

                Les déchets dans l’espace .... Quand j’avais 15 ans, après avoir lu un Barjavel (celui avec la molécule LM, je ne me souviens plus du titre) j’ai pu sortir une énormité pareille. Puis on m’a conseillé de regarder si c’était possible.


                Et j’ai juste regardé le coût. Je vous laisse vous amuser, mais ce n’est pas gratuit. Du tout. Et le prix par kilo que vous trouverez, c’est pour envoyer en orbite basse.

              • mmbbb 27 octobre 2018 15:06

                @LUCA t emballes pas , la moitie des publications scientifiques sont bidonnées ou reprennent d anciennes etudes Article paru dans le journal « Pour la Science » . Je n ai pas le temps de retrouver l article precis . Quant aux scientifiques , leur recherche peuvent etre a double tranchant , ce sont eux qui ont ete aussi a l origine de cette transformation radicale du monde notamment dans l agroalimentaire et en nous faisant bouffer n importe quoi Ce n est pas le paysan de la Creuse qui a bidouille les tomates , la selection des poulets le soja transgenique etc . Ce sont eux aussi qui ont ete a l origine du consumérisme débridé Ne t emballes pas donc ! Quand Oppenheimer travailla sur la bombe , se posait il des questions ? J arrête la . Que les scientifiques pensent a reduire la casse, c est leur job ils sont payes pour cela et ne ils le font pas par altruisme mais par nécessité . Le marche l exige désormais
                 


              • nono le simplet nono le simplet 27 octobre 2018 15:29

                @LUCA

                30% de quoi ? par rapport à quoi ? ...merci de préciser
                30 % du rendement parfait qui n’existe pas ... ou un rendement de 0.3 (échelle de 0 à 1)
                le coeur du réacteur génère de la chaleur et 70 % de cette chaleur n’est pas utilisée pour faire de l’électricité ... elle est perdue ... un peu comme la chaleur de la casserole quand on fait bouillir de l’eau ... et il faut refroidir tout ça ... c’est d’ailleurs pour cette raison que les centrales sont au bord d’une source importante d’eau ... grosse rivière, fleuve ou océan ...


              • nono le simplet nono le simplet 27 octobre 2018 15:33

                @mmbbb

                7 milliards de KM
                bé, c’est possible ... ça dépend par où on passe ...  smiley

              • LUCA LUCA 28 octobre 2018 04:20

                @mmbbb
                Je m’emballe pas j’me positionne ! 

                Tu te trompes, les labos sont payés en fonction de leurs travaux, il y a des thunes ils cherchent ./ La politique par contre se charge de décider ce qui sera ou non. Pour ce faire, ils font appel à des potes de classes d’écoles, des experts VRP qui voyagent entre privé et public, dont 60.000 sont à Bruxelles. Evidemment, l’armée est prioritaire dans toute cette mouise technocratique.

              • LUCA LUCA 28 octobre 2018 04:29

                @nono le simplet

                Merci pour ta réponse

                Voici une autre façon de raisonner :
                https://www.youtube.com/watch?v=W4wdyB4_AtY

              • LUCA LUCA 28 octobre 2018 04:43

                @Alcyon

                Bonjour,
                Il me semble que c’est « Béni soit l’atome » de Barjavel, à vérifier.

                Le coût le coût ! ...et le coût de la vie ne vaut t-il pas plus ?....Filer du fric aux banques pour maintenir le niveau de confort est une hérésie ! ...et ce n’est pas la première !

              • rhea 1481971 28 octobre 2018 06:44
                @nono le simplet
                • C’est le rendement du cycle de Carnot ( c’est une machine à vapeur )
                • vous ne tenez pas compte du rendement de e=mc2 qui est désastreux.

              • nono le simplet nono le simplet 28 octobre 2018 07:17
                @LUCA
                Voici une autre façon de raisonner :

                ah ! Cheminade ... j’aurais du y penser plus tôt ... les fusées ... la négation du réchauffement climatique ... Lydon Larouche ...
                j’avoue que j’ignorais qu’il était aussi pronucléaire ... c’était pourtant fatal ...


              • mmbbb 28 octobre 2018 07:32

                @nono le simplet oui par Sirius


              • LUCA LUCA 28 octobre 2018 07:35

                @nono le simplet
                Je suis indépendant mais vous avez raison, j’ai la mauvaise habitude d’écouter davantage un fou qui fait des propositions, surtout si elles sont pertinentes, plutôt que des mecs sûrs d’eux qui veulent mon bien.


              • nono le simplet nono le simplet 28 octobre 2018 08:37

                @LUCA

                un fou qui fait des propositions, surtout si elles sont pertinentes
                pertinentes ... en faisant abstraction de pas mal de choses qui, si elles ne sont pas laissées de côté, les rendent beaucoup moins pertinentes ... comme Tchernobyl, Fukushima, le démantèlement, les déchets, la quantité de déchets à envoyer dans le soleil ... et j’en passe ...
                la ou plutôt les solutions pour un avenir meilleur, j’avoue ne pas les connaître avec certitude ... par contre les mauvaises solutions, celles qu’il faut abandonner, si et avec certitude ...

              • nono le simplet nono le simplet 28 octobre 2018 08:39

                @mmbbb
                où alors si c’est une femme qui pilote ... je vais passer pour un macho mais je m’en fiche smiley


              • Alcyon 28 octobre 2018 23:36

                @LUCA non. J’ai du aller vérifier, car Béni soit l’atome est « post-apo » (façon de parler) alors que celui dont je parle (La Tempête) est « pré-apo ». J’ai du mal avec les titres car j’avais acheté (et commandé) tout ce que je pouvais de Barjavel, il y a maintenant près de 20 ans.


                Le coût pour envoyer en orbite (et en orbite basse, même pas sur une trajectoire de fuite) est juste énorme. A ce prix, même le renouvelable d’après les anti-écolo est plus rentable.

              • baldis30 29 octobre 2018 10:57

                @LUCA
                bonjour,

                 « vecteur forcément de transports coûteux, la masse de béton utilisée et l’occupation des sols pour les éoliennes, l’obsolescence le rendement et le coût pour les panneaux, sans compter que tout cela ben... il faut le recycler ! »

                et vous mettez bien une partie de la main, - au moins plusieurs doigts, - sur les carences écolos ! cela s’appelle étude d’impact ! Parce que les études d’impact des zécolos c’est un plaisir... et même un plaisir de fin gourmet ... pour autant qu’on aime la m.... parce qu’en matière de délire on peut faire mieux mais seulement dans les asiles psychiatriques ...

                un exemple parfait de ce délire « vert » est celui qui va sous peu faire jaser et même éructer celui du saturnisme : on vient de signaler sur un forum qui n’est pas celui-ci qu’on a découvert que les oiseaux ... que la concentration le long de la chaine trophique ... bref que le plomb c’était plutôt toxique .. petite nuance il y a au moins trente ans et peut être plus de soixante-et-dix qu’on connait les dégâts du plomb à partir de l’absorption de plomb par tous les anatidés ou flamants qui trouvent leur nourriture dans la vase ... Les publications US sont sans contradiction là-dessus et jadis le groupe REHAB s’en occupait parfaitement ! Le résultat de la pollution chez les animaux est exactement le même que chez les humains sur le plan neurologique ... Et croyez-vous que les zécolos savent ce qu’est une étude d’impact ... ?


              • Matlemat Matlemat 27 octobre 2018 07:28

                Merci à l’auteur, tout est dit.


                • nono le simplet nono le simplet 27 octobre 2018 08:14

                  @Matlemat

                  salut Mat et Stéphane par la même occasion
                  oui, tout est dit ...
                  restent quelques pronucs hystériques parlant d’un « complot du puissant lobby écologiste », ou d’autres qui se retranchent dans des données techniques ou des chiffres obsolètes  smiley
                  comme dit Stéphane « la messe est dite » ...

                • mmbbb 27 octobre 2018 11:03

                  @Matlemat sauf que les eoliennes personnes n en veut , sauf que l on entretient le myhte de l energie verte L extraction de lithium en Amérique du sud pollue les eaux . je ne suis pas un defenseur du nucleaire , cet auteur demonte mais ,ne propose pas de solutions equivalentes . L Allemagne utilise 40 % d energie thermique et nous envoie ses fumées ! On nous a deja fait le coup avec le bio carburant sauf que les ecolos disent « cette idée ne vient pas de nous ! » .


                • Matlemat Matlemat 27 octobre 2018 13:42

                  @mmbbb

                  Je préfère largement une éolienne près de chez moi plutôt qu’une centrale nucléaire, en plus c’est plus joli. Pensez simplement aux 200 000 pylônes à haute tension en France..


                • mmbbb 27 octobre 2018 15:21

                  @Matlemat Certes mais ils faudrait des millions d eoliennes , des millions de metres carres de panneaux solaires .etc Les eoliennes personne n en veut , les ecolos s opposent a l implatation des eoliennes offshore qui detruit le paysage marins L energie verte , il y a eu des etudes sur l impact ecologique de la fabrication ( panneaux solaire eolienne ect ) et l entretien des éoliennes notamment . Hypothese d ecole , il faudrait un panneaux solaire d une duree de vie de plus de 40 ans et avec un rendement superieur a 60 % Une avancee technologique qui permettrait d aborder le probleme energetique autrement . mais ce n est qu une hypothèse d ecole Il s agit moins d etre antinucleaire que d apporter une alternative serieuse a cette energie . Les eolos , je m en méfie


                • nono le simplet nono le simplet 27 octobre 2018 17:59

                  @mmbbb

                  ils faudrait des millions d eoliennes
                  et combien de réacteurs nucléaires pour remplacer le gaz, le charbon et le pétrole ? soit 11 000 Mtep ?
                  8500 environ en plus de ceux qui existent déjà  !

                  les ecolos s opposent a l implatation des eoliennes offshore
                  tu racontes n’importe quoi smiley

                  un panneaux solaire d une duree de vie de plus de 40 ans et avec un rendement superieur a 60 %
                  la plupart des vieux panneaux solaires allemands produisent toujours, 40 ans après...

                  Il s agit moins d etre antinucleaire que d apporter une alternative serieuse a cette energie

                  mais c’est exactement ce qui ce fait dans le monde (wiki)

                  progression 2007-2017
                  nucléaire - 4%
                  éolien + 558%
                  solaire PV multiplié par 56
                  géothermie ... + 99%


                • baldis30 29 octobre 2018 11:01

                  @Matlemat

                  et alors ça vous gène ?. vous ne supportez même pas les conséquences de votre propre consommation ! et de votre propre impact ... La quasi-totalité des électrons « sales » que vous avez utilisé pour écrire cette ineptie sont passés par ces 200.000 pylônes ... (ce qui demanderait à être confirmé ) soit en gros un pylône pour 250 habitants ...


                • biquet biquet 27 octobre 2018 10:25

                  Une proposition de la PPE : construire rapidement 6 à 8 EPR, rapidement mais oui mais c’est bien sûr !


                  • Pimpin 27 octobre 2018 10:50

                    Je ne suis pas du tout d’accord avec cet article. 

                     Le nucléaire est le seul moyen de fournir l’énergie abondante dont on a besoin.
                    J’ai travaillé à EDF de nombreuses années y compris dans le nucléaire. 
                    Tous les problèmes soulevés dans l’article sont dus à une mauvaise gestion politique. 
                     A partir du moment ou la direction d’EDF a été confiée à des politiques incompétants à la place des ingénieurs, et que les directives européennes destructrices ont été progressivement mises en place, tout c’est dégradé.
                    EDF en 25 ans avait été capable de mettre en service 58 réacteurs qui tournent toujours correctement malgré les irresponsables restrictions de budget et de personnel. En 15 ans EDF (ce qu’il en reste) n’a pas été capable de mettre un seul EPR en service. C’est logique quand on voit les choses de l’intérieur. Je me demande parfois si cette destruction n’est pas volontaire.
                    Un chose est certaine, le nucléaire ne peut pas fonctionner correctement avec une telle organisation bordélique. Ce n’est pas le nucléaire qui est en cause, ce sont ceux qui ont tout fait pour le casser. Ce n’est pas le nucléaire qui est moribond, c’est l’organisation qui le détruit. Du moins j’espère.

                    • LUCA LUCA 27 octobre 2018 10:54

                      @Pimpin
                      Tout à fait d’accord !


                    • Matlemat Matlemat 27 octobre 2018 13:44

                      @Pimpin

                      Vous avez reconnu vous même que vous ne connaissez rien aux risques du nucléaire pourtant vous y avez travaillé, renseignez vous un peu avant de faire des affirmations.


                    • baldis30 27 octobre 2018 14:11

                      @Matlemat
                      et vous ? vous vous y connaissez ?


                    • biquet biquet 27 octobre 2018 14:31

                      @Pimpin
                      à vous lire, on a l’impression que vous êtes aigri et jaloux. Certes Areva, qui voulait tout maîtriser, a fait preuve d’une incompétence certaine lors de la construction de l’EPR de Finlande. Mais à Flamenville, les nombreux problèmes ne sont pas dus aux ingénieurs et techniciens d’EDF, mais aux entreprises sous-traitantes comme Bouygues. Ce n’est pas EDF qui a construit la cuve du réacteur.


                    • Pimpin 27 octobre 2018 15:20

                      @Matlemat
                      Comment ça j’ai reconnu que je ne connais rien aux risques du nucléaire ? Où ça ? 

                      Et puis je suis parfaitement en mesure de me rendre compte qu’on prend des risques en diminuant le personnel et les moyens de conduite et d’entretien d’une centrale nucléaire.

                    • Pimpin 27 octobre 2018 16:24

                      @biquet Non, EDF n’a pas construit la cuve, mais aurait dû mettre en oeuvre une procédure de contrôle cohérente de la fabrication. 


                    • baldis30 29 octobre 2018 11:04

                      @Pimpin
                      chiche qu’on vous imposât les méthodes de contrôle en usage dans le nucléaire !

                      je pense que vous connaissez ALARA ... pour en parler ainsi !


                    • Pimpin 29 octobre 2018 14:13

                      @baldis30
                      Je ne vois pas ce que vous voulez dire. Moi je dis seulement que à l’époque de construction des centrale actuelles c’est EDF qui imposait ses cahiers des charges, ses propres normes et ses propres contrôles. Comme toute cette organisation a été détruite ...


                    • photon photon 27 octobre 2018 11:02

                      La vision de l’auteur de cet article est, à mon sens, très partisane et clairement anti-nucléaire...
                      Concernant AREVA, il est clair pour tout le monde que les mauvais choix opérés par Mme Lauvergeon suite à la volonté politique de Mitterrand de faire du Nucléaire Franco-Allemand
                      avec SIEMENS (qui s’est ensuite retiré après avoir placé ses produits dans l’étude) ont beaucoup comptés quant à la triste situation financière de cette société...
                      Pour le reste de l’industrie française du nucléaire, et plus particulièrement eDF, le challenge est de maintenir la compétitivité de son parc, tant sur le plan économique que sur le plan du maintien de la sûreté des installations, le tout avec une toile de fond industrielle où les constructeurs et fournisseurs historiques sont fragilisés (ex : Alstom) ou disparaissent petit à petit (absence de stratégie industrielle au niveau de l’état)...
                      La vraie question quant à l’avenir du nucléaire en France est généralement mal posée.
                      En effet, quand un pays comme la France se lance dans l’exploitation de l’énergie atomique (avec une composante militaire qui est systématiquement oubliée dans la réflexion), il n’est alors plus possible de faire machine arrière en se disant, « dans 20 ans on arrête tout » car la gestion des déchets nécessitera qu’une industrie soit encore là pour s’en occuper...
                      Par ailleurs, et c’est une règle constante dans l’histoire de l’humanité, l’être humain a toujours, pour son développement, eu besoin de plus d’énergie (chauffage, éclairage et surtout transport).
                      Donc il est clair qu’en attendant les centrales à fusion (ITER) le nucléaire restera une source d’approvisionnement indispensable (y compris pour l’environnement pour éviter l’effet de serre)...


                      • biquet biquet 27 octobre 2018 14:33

                        @photon
                        « Donc il est clair qu’en attendant les centrales à fusion (ITER) »
                        Nous sommes en 2018 et certains croient encore au Père Noël.


                      • Alcyon 27 octobre 2018 14:48

                        @biquet je vais recopier ce que j’ai répondu sur un autre fil.

                        Quand j’étais gosse il y a 30 ans, on nous promettait le thorium demain, les déchets virés dans 10 ans et la fusion dans 20 ans.

                        Quand j’étais ado il y a 20 ans, on nous promettait le thorium demain, les déchets virés dans 15 ans et la fusion dans 30 ans.

                        Quand j’étais jeune adulte, il y a 10 ans, on nous promettait le thorium demain, les déchets virés dans 20 ans et la fusion dans 40 ans.

                        En 2018, j’ai 37 ans et on nous promet le thorium demain, les déchets virés dans 25 ans et la fusion dans 50 ans.


                        Je pense commencer à discerner quelque chose.

                      • Pimpin 27 octobre 2018 16:18

                        @Alcyon
                        Il y a 30 ans c’était en 1988.

                        J’étais à EDF depuis quelque années.

                        Dans les années 70 des politiques avaient pris la décision ferme d’équiper la France en nucléaire. Ils n’ont pas que pris la décision, ils ont donné à EDF les moyens de le faire et l’organisation indispensable. Le tout était géré par des ingénieurs et les fournisseurs étaient des entreprises françaises dont les matériels qu’ils vendaient à EDF étaient réalisés en fonction d’un cahier des charge précis, avec des essais systématiques des prototypes, puis des têtes de série, puis des prélèvements lors des livraisons (sondes, électronique, matériel BT, HT, tout y passait). J’ai participé à ces tests, et renvoyé pas mal de matériel non conforme.
                        Tout le réseau était équipé sur ce principe.

                        Et puis à la fin de la construction des centrales tout a commencé à partir en sucette. Les ingénieurs à la tête d’EDF on été remplacés par des politiques idéologues qui n’avaient rien à faire de la technique, il se sont totalement désintéressés du matériel et de son avenir. On devait faire avec ce qui existait, et l’argent disponible leur a servi à jouer au monopoly mondial où leur incompétence (c’était des socialistes qui se frottaient à des vrais financiers margoulins) leur a fait perdre des dizaines de milliards d’euros. 

                         Pas question de s’occuper de l’avenir des centrales, quand il fallait y songer pour rénover, réfléchir à la suite, on nous répondait (je cite texto une phrase type que j’ai entendue) « On vous a donné une charrue et des boeufs en 70, vous irez jusqu’au bout avec » Sans évidemment préciser ce qu’était ce bout.

                        Parallèlement on a commencé à nous imposer les règles européennes : plus question de privilégier les entreprises françaises, plus question de tester systématiquement le matériel, on devait croire sur parole, la structure d’EDF a commencé à être cassée, on a eu l’expérience socialiste des 32 heures qui ont totalement désorganisé sans compensation, etc. ...

                        Cette casse d’EDF a fait disparaître sa cohérence, donc la cohérence de l’organisation de l’entretien du matériel et des études de remplacement.
                        Au lieu d’une structure pyramidale on avait une structure explosée où chaque entité tirait de son côté, sans cohérence avec les autres. Ça partait dans tous les sens, ordre, contre-ordres, sujets d’études qui changeaient sans cesse, d’où l’exaspération des équipes qui s’étaient investis dans des projets sans suite, des dépressions, etc. ... 
                        C’est dans ce bordel que l’EPR a été lancé ... avec les résultats logiques auxquels on assiste.

                        J’ai résumé, je pourrais en écrire des pages ... parler des chantiers tour de Babel ...

                        Donc je ne sais pas ce que vous discernez, mais moi ce que je vois c’est la différence énorme entre une époque que vous n’avez pas connue où des décisions étaient prises fermement et les moyens correspondants mis en oeuvre, et la période actuelle où aucune décision forte n’est prise, ni aucun moyen cohérent mis en oeuvre. 

                        Donc effectivement dans ces conditions, on peut longtemps entendre parler de thorium, fusion et gestion des déchets ... en parler ne fait pas avancer mais les responsables politiques actuels ne savent que parler ... et casser ce qui existait.


                      • Alcyon 27 octobre 2018 18:16

                        @Pimpin tdlr.


                        Mais quand ça se résume à « en France blablabla EDF blablabla France blablabla », c’est comique car :
                        1) Le reste du monde n’a toujours pas des masses de centrales au Thorium. Et celles en activité ne donnent pas de meilleurs résultats.
                        2) Le reste du monde n’a toujours pas de solutions aux déchets.
                        3) Le reste du monde n’a toujours pas avancé sur la fusion.

                        Donc pas besoin de lire, on sait que c’est de la foutaise.

                      • photon photon 27 octobre 2018 18:44

                        @Alcyon
                        Je ne sais pas pourquoi vous fantasmez sur la filière Thorium mais sachez qu’aucune personne sensée n’a envie de faire la maintenance sur des circuits et des équipements où auront circulé des sels de thorium...

                        Pour cette raison, cette filière n’est pas exploitée industriellement dans le monde.
                        Pour la fusion, les choses avancent avec différents projets de par le monde et pour ITER la fusion permanente et contrôlée sera certainement le dernier pas vers un démonstrateur industriel permettant la production d’électricité.
                        ITER, c’est 13 milliards d’investissement pour un réacteur capable de générer près de 500 MW de chauffe par fusion, soit plus de la moitié de la puissance d’une tranche 900MW à fission, donc très clairement un proto de taille industrielle...

                      • Alcyon 27 octobre 2018 20:03

                        @photon je pense que tu m’as mal compris. Relis calmement mon message sur « il y a 30 ans ... Il y a 20 ans ... Il y a 10 ans ... » et tu verras que l’optimisme béat sur le nucléaire, j’en rigole.


                        PS en passant, mis à part les nombres qui sont « arrondis », c’est réellement comme ça que la filière m’a été présentée au cours du temps.

                      • Pimpin 27 octobre 2018 23:53

                        @Alcyon
                        Oui, je parle de la France parce que je sais ce qu’il s’y passe. Et vous, que savez-vous de ce qui se passe dans les autres pays du reste du monde ? quel est leur fonctionnement ? quelle sont leurs priorités ? leurs moyens ?


                      • Alcyon 28 octobre 2018 00:53

                        @Pimpin

                        1) Je sais que les autres pays essayent de développer leur filière nucléaire et n’y arrivent pas mieux. Donc l’excuse « Gouvernement EDF blablabla » ne tient pas, sauf si TOUS les pays qui développent le nucléaire ont TOUS les mêmes problèmes.
                        2) Je sais que les autres pays essayent de trouver la solution pour les déchets et n’y arrivent pas mieux. Voir 1).
                        3) Je sais que les autres pays essayent de développer la fusion. Voir 1).

                        L’argument « Gouvernement EDF blabla » est du style « j’ai échoué donc si tu as aussi échoué c’est pour les mêmes raisons ». Ce qui est un raisonnement débile.

                      • Pimpin 28 octobre 2018 10:42

                        @Alcyon
                        Encore une fois, vous ne savez pas comment ça se passe réellement dans les autres pays. Je vous ai expliqué pourquoi cela ne fonctionne pas correctement en France. C’est peut-être pareil ailleurs, ou pas, ou ils ont d’autres préoccupations. Les Allemands par exemple, très forts quand pour agir ont abandonné tout ce qui est nucléaire et sont partis dans d’autres voies. Et ils le font. 


                      • Pimpin 28 octobre 2018 11:04

                        @Alcyon
                        Concernant le déchets nucléaires, allez voir ici : 



                        Gérard Mourou, professeur émérite de l’École polytechnique a été récompensé par le prix Nobel de physique 2018.
                        « La durée de vie de ces déchets est changée fondamentalement : on peut la réduire d’un million d’années à 30 minutes ! »

                         Vous en avez entendu parler ? Une telle annonce aurait dû faire la une, il aurait dû y avoir des reportages ... rien ! Tout le monde s’en tape, alors on comprend que cela n’avance pas.

                        Il dit : 
                        « C’est le projet que je suis en train de lancer en collaboration avec le CEA. Nous pensons que d’ici 10 ou 15 ans nous pourrons vous montrer quelque chose. »

                        Je ne sais pas si au CEA c’est le même bordel qu’à EDF, mais tant qu’on n’a pas une décision officielle de mettre des gros moyens et de donner à Mourou la direction totale de ses travaux, il ne faut pas s’étonner que cela n’avance pas vite. 

                        Ce n’est pas le tout de dire « des gens travaillent sur le sujet » Encore faudrait-il savoir si la volonté, les moyens et l’organisation sont vraiment là.
                        Moi je ne crois pas ...

                      • Alcyon 28 octobre 2018 12:02

                        @Pimpin TLDR ;


                        Sérieusement, quand on sait que les russes ont testé le Thorium avant de laisser tomber, que les ricains essayent la fusion et rament et que les promesses des physiciens, on les entend depuis 30 ans .....

                        Le pépin des déchets n’est pas une solution PHYSIQUE mais une solution TECHNIQUE. Et ce que tu CROIS, on s’en BAT LES COUILLES. Les FAITS sont que depuis TRENTE ANS, rien n’a changé.

                        Le pire, c’est que ce que raconte ce gentil Nobel de physique, il y a 15 ans on le savait déjà.


                        Je tiens quand même à rappeler que les Nobel ne sont en général pas attribués sur une découverte récente. Ces travaux datent des années 80.

                        Donc tu démontres que tu ne comprends pas le sujet. Merci, moi ça me suffit pour mettre des TDLR ; un peu partout.

                      • Pimpin 28 octobre 2018 14:58

                        @Alcyon
                        Ce que je veux faire comprendre c’est que si rien ne bouge ou pas assez rapidement c’est parce que la volonté et les moyens ne sont pas mis, parce qu’il n’y a pas de réelle volonté politique, ou par idéologie ou tout simplement par incompétence. 

                         Comme j’ai pu le constater à EDF.

                      • Alcyon 28 octobre 2018 15:28

                        @Pimpin et ça continue « France EDF blabla » quand le RESTE DU MONDE (M O N D E) n’avance pas, même sans « France EDF blabla ».


                        Putain, tu comprends le terme MONDE ?

                      • Pimpin 28 octobre 2018 16:53

                        @Alcyon
                        Qu’est-ce que vous ne comprenez pas quand je vous dis que les moyens ne sont pas mis et que donc c’est normal que cela n’avance pas ou mal ?


                      • nono le simplet nono le simplet 28 octobre 2018 17:01

                        @Pimpin

                        le monsieur te dit que la France n’est pas le monde smiley

                      • Alcyon 28 octobre 2018 23:29

                        @nono le simplet merci, le gars ne semble pas comprendre que la Russie des années 70 et 80, que les USA les décennies suivantes, que l’Inde également ont exactement les mêmes pépins et n’ont pas une « volonté politique » ni « EDF » pour les freiner.


                        Et pourtant, ça n’avance pas.

                      • Pimpin 29 octobre 2018 10:55

                        @Alcyon
                        Mais qu’est-ce que vous savez de ce qui a été réellement fait dans ces pays ? Vous y habitez ? vous y travaillez dans ce domaine ? Vous n’en savez strictement rien. 


                      • Alcyon 29 octobre 2018 11:01

                        Sophisme de l’ignorance. Merci, désormais il faut habiter dans un pays pour savoir comment fonctionne leur filière. En passant quand tu affirmes qu’il y a des volontés politiques à ne pas la développer, c’est à toi de prouver ton affirmation. Basique.


                        Au revoir.

                      • Pimpin 29 octobre 2018 14:17

                        @Alcyon je vous ai expliqué en quoi à cause de décisions politiques EDF a été mise dans l’incapacité de construire correctement un EPR. 
                        Est-ce pareil ailleurs dans le domaine du nucléaire ? je n’en sais rien, et vous non plus à moins que comme moi pour EDF vous m’apportiez des faits qui prouvent l’implication réelle dans tel ou tel domaine. Il est si facile de communiquer sur des actions qui en réalité n’existent pas ou juste à l’état d’ébauche sans volonté réelle d’aller jusqu’au bout.


                      • Alcyon 29 octobre 2018 14:23

                        @Pimpin en fait t’es limité intellectuellement ma parole. 


                      • Pimpin 29 octobre 2018 16:32

                        @Alcyon Vous n’apportez aucun argument pour soutenir vos affirmations.


                      • Alcyon 29 octobre 2018 17:12

                        @Pimpin tu n’apportes aucune argument autre que « faut me croire » et « France EDF blabla ». Pour parler du reste du Monde. Et après tu recules en inversant la charge de preuve « prouve moi que j’ai tort ». Non ça ne marche pas comme ça.

                        Au revoir.


                      • sls0 sls0 27 octobre 2018 13:47

                        Je réside dans un pays émergeant. Comme tout les pays émergeants il s’équipe sérieusement en électricité.

                        Il n’ont pas assez de rigueur et capacités techniques pour du nucléaire.
                        Ça explique le passage de 17% de nucléaire à 10%, c’est tout.
                        Une tranche nucléaire suffirait pour la production du pays, il y a aussi un problème d’échelle et de palier. Etre dépendant que d’un seul élément n’est pas viable, c’est la diversité qui fait la sécurité d’un réseau.
                        Voilà, une multitudes de demandes qui prisent individuellement n’atteignent pas un palier assez grand pour de grosses puissances unitaires.

                        • baldis30 27 octobre 2018 14:17

                          @sls0
                          bonjour,

                          le seul et véritable problème est d’avoir les personnes capables de gérer et de construire. Et d’enseigner ! Or la plupart des pros sur le nucléaire viennent de personnes incompétente ET de mauvaise foi !

                          Certains pays ont renoncé provisoirement à s’équiper parce qu’ils n’ont pas encore les personnes capables de gérer et de construire ; cela est raisonnable surtout qu’en même temps ils forment et s’informent .. alors que la démarche de la peste verte est dictée par le mépris du savoir et la célébration de l’incantation ... Ils savent parait-il mais savent-ils ce que représente 4 x 0,25 ?


                        • sls0 sls0 28 octobre 2018 02:51

                          @baldis30
                          Il y a des pays qui n’auront jamais les personnes capables ne serait ce que gérer. On peut faire une croix sur un majorité de pays, c’est comme ça, problème de rigueur et ressources intellectuelles techniques.


                          La peste verte comme vous le dites a son utilité, il y a les croyants qui sont majoritaires mais il y en a aussi qui savent réfléchir. L’auteur ne fait pas partie de la seconde catégorie.
                          Les verts au moins empêchent de s’endormir sur ses lauriers.

                          Le nucléaire en France comme les autres industries perd une partie de son savoir. Les baby boomers se tirent, ils avaient suivi l’évolution et connaissaient le matériel.
                          Remplacé par des ingénieurs à qui on a dit qu’ils étaient les meilleurs donc ils s’en foutent du savoir de ceux qui partent.
                          Ils font des beaux graphiques avec des indicateurs mais ne réagissent pas à une anomalie parce qu’ils ignorent parfois ce qui est normal ou un peu hors limite.

                          85% de réussite au bac ça vous dit quoi ? Pour moi ça veut dire que la limite basse du bac c’est un QI de 82. Là on a intérêt à bien encadrer dans du nucléaire avec 82. 95 c’est bon pour un intervenant qui est habilité petit encadrement jusqu’à 6 personnes. Au dessus pour un encadrement plus sérieux du 100-105 est nécéssaire. Pour des décisions impactant la sûreté avec beaucoup de paramètres, du 110. Ce sont des minimaux. Il y a le geste professionnel mais dans un environnement sûreté qui demande un minimum d’intelligence conceptuelle. Dans l’aéronautique c’est la même chose.
                          L’intelligence conceptuelle pour la robotique, 110-115, pour de l’IA 125.
                          On en sort quoi de ça ? Chez moi avec 82 de QI, on ne trouve pas le personnel, ceux qui tiennent la route préfère le boulot de docteur ou avocat.
                          En France avec du bac à 82 de QI ça tire franchement vers le bas mais on garde de très bons mathématiciens, eux c’est du 130 mini.
                          J’en ai eu des ingénieurs en formation dans mon bureau, bon QI, bonnes bases. Mais aucune curiosité, le programme et on s’en tient.
                          Je leur disais souvent : programme, diplôme, boulot, retraite. Pour résumer, programme> retraite. On les met dans un moule ils n’en sortent pas trop. Ce manque de curiosité fait qu’ils passent à coté de pas mal de choses dont parfois des anomalies.
                          Ce n’est pas propre au nucléaire. Maintenant c’est actionnaire> PDG>directeur>ingénieurs>maitrise>exécutants. On ne réfléchie plus on applique les directives et on suit les indicateurs.

                          L’auteur de l’article, il manque un peu d’intelligence conceptuelle, ça se voit dans ses articles, il y comprend pas grand chose. C’est de l’incantation plutôt que de l’argumentation.
                          Il plait à d’autres kmers sans beaucoup d’intelligence conceptuelle.
                          Le bruit qu’il fait est entendu que par un cercle de kmers, rien en dehors de cette sphère.
                          Du bon vert, c’est la CRIRAD, ils tiennent la route et ont parfois des arguments qui tiennent la route aussi. Une surveillance extérieure même parfois partiale ça vaut le coup. Et contre eux les actionnaires ont peu d’influence.

                          Quand j’écris que ça change ce n’est pas une chute, c’est visible si on connait mais c’est pas rébiditoire. C’est assez général dans l’industrie ou plutôt ce qui en reste. Une chose qui n’a pas changé c’est que ceux qui bossent dans une centrale nucléaire ont leur famille à proximité, jouer les Jean foutres c’est pas le style. Une chose que les kmers oublient souvent.


                        • nono le simplet nono le simplet 28 octobre 2018 04:10

                          @sls0

                          ceux qui bossent dans une centrale nucléaire ont leur famille à proximité, jouer les Jean foutres c’est pas le style
                          autant je suis d’accord avec toi sur le début de ton com, autant cette conclusion est un sophisme

                          le fait que leur famille soit proche ne permet même pas d’estimer qu’ils pensent qu’elle ne court aucun danger ... seulement, peut être, qu’ils estiment avoir le temps de les éloigner si un danger survenait ... et j’imagine que le placard à pharmacie familial contient de l’iode ... maintenant qu’ils aient raison, c’est une autre histoire ...

                          entre les apparences et la réalité il y a un fossé ...
                          les plus anti bio sont les agriculteurs et pourtant c’est la deuxième catégorie à manger bio après les cadres supérieurs ... j’y sens comme une contradiction ... smiley

                        • sls0 sls0 28 octobre 2018 12:42

                          @ Nono.

                          On entend parfois que ceux qui bossent dans le nucléaire ignorent leurs concitoyens. Le rappel que les citoyens à proximité étaient en général des proches ne permet pas trop qu’on les ignore.

                        • nono le simplet nono le simplet 28 octobre 2018 14:05

                          @sls0

                          Le rappel que les citoyens à proximité étaient en général des proches ne permet pas trop qu’on les ignore.
                          j’ai réfléchi à cette histoire depuis que je me suis recouché ... et relevé bien sûr smiley
                          c’est comme chez Michelin ou à Tchernobyl, il y a une cité des ouvriers près de la centrale avec une école, une maison de retraite, un hôpital ... ?
                          ou chacun habite où il veut ? où il peut ? parce que ça serait intéressant de savoir à quelle distance ils habitent de la centrale en moyenne, enfin, ceux qui ont des enfants jeunes ...
                          il y a une petite note d’ironie dans mon com mais comme je n’en sais rien je demande ...

                          du coup j’ai cherché une réponse à ma question ...
                          j’ai pris Civaux, la plus proche de chez moi avec google maps ... quelques lotissements, en effet, mais bien de maisons semblent habitées (c’est subjectif avec des images satellite , je sais) ... par contre une pharmacie, une poste et un EHPAD ... une école primaire ... (images 2018) ... 600 habitants de plus qu’en 1982 sur la commune en 2015 ... si ce sont des familles ça fait pas tellement
                          et devant la centrale un parking avec dans les 3-400 voitures (l’image est floue, je pourrais être un terroriste) ...
                          la centrale employant 1100 personnes à temps plein il y en a un paquet qui n’habitent à proximité immédiate de la centrale mais dans les villages ou villes comme Lussac les Châteaux, à une distance un peu plus respectable de la centrale ...

                          c’est un peu Arsène Lupin mon histoire mais j’ai l’impression que tous ceux qui travaillent à la centrale n’habitent pas au plus près ...
                          oui, j’ai que ça à foutre cet après midi ...enfin, ça ou du ménage  smiley


                        • sls0 sls0 28 octobre 2018 16:39

                          @nono le simplet
                          Vous auriez gagné du temps en tapant « cité edf civaux » sur google, c’est 200 maisons dont la plupart en T4-T5 dans un rayon de 10km.

                          Ça c’est simplement les maisons EDF.
                          Dans le cadre de l’astreinte il faut être à moins de 30 minutes* de la centrale. C’est un sur-salaire l’astreinte et une obligation pour pas mal de postes fonctionnels (3/4 du personnel environ).

                          * 30 minutes c’est entre l’appel et sa présence à son poste. Pas du temps de trajet. Un appel de nuit on ne prend pas sa douche avant à moins d’être à 5-6 km.

                        • nono le simplet nono le simplet 28 octobre 2018 16:55

                          @sls0

                          merci
                          sauf que je lis dans l’article
                          "Dans un périmètre de quelques dizaines de kilomètres autour de la centrale, ce sont en fait 200 logements qui sont en voie d’être livrés"
                          dont 28 nouveaux à Civaux le reste plus loin ... Lussac (7.6 km) , Montmorillon, maisons pour famille plus nombreuse (20 km), Chauvigny 30 (15.7 km) ...
                          c’est bien ce que je disais ... pas loin ... mais pas trop près ... à remarquer que le plus loin, Montmorillon, est pour les F5 ...

                        • sls0 sls0 28 octobre 2018 18:55

                          @nono le simplet
                          La zone d’exclusion de tchernobyl c’est 30km.

                          La zone d’aliénation est de 2600km2 la surface du Luxembourg.
                          Même à Montmorillon c’est pas si à l’abri que ça.
                          Il faut quand même des écoles pour les mioches. Ils mettent les baraques où c’est vivable et les centrales où il y a le moins de monde. On va quand même pas mettre un collège dans la centrale pour sensibiliser les parents ?

                        • nono le simplet nono le simplet 29 octobre 2018 00:06
                          @sls0
                          La zone d’exclusion de tchernobyl c’est 30km.
                          on en est pas déjà là à Civaux si ?

                          Même à Montmorillon c’est pas si à l’abri que ça.
                          là je suis bien d’accord ... les vents dominants étant d’ouest ... Chauvigny me semble un choix plus judicieux ...

                          On va quand même pas mettre un collège dans la centrale pour sensibiliser les parents ?
                          là je reconnais que c’est pas faux smiley

                        • baldis30 29 octobre 2018 11:09

                          @sls0
                          bonjour,

                          « Une chose qui n’a pas changé c’est que ceux qui bossent dans une centrale nucléaire ont leur famille à proximité, jouer les Jean foutres c’est pas le style. Une chose que les khmers oublient souvent. »’

                          eh oui ! Et de plus ces khmers ont souvent voulu rentrer à EDF mais n’ont pas pu par insuffisance voire carence en matière de connaissances techniques ... pas tellement plus compliqué ...



                          • jjwaDal jjwaDal 27 octobre 2018 19:35

                            Si j’en crois l’I.E.A., il n’y a jamais eu autant de réacteurs nucléaires en service dans le monde (448 fin 2016), 51 réacteurs en construction depuis 2010 (fin 2016) et en juin de cette année la Chine a par ex commandé 4 tranches nucléaires à la Russie, avec un objectif avoué de doubler son parc d’ici 2040 (il n’ont que 20 réacteurs en construction fin 2016 pour 36 installés et prévoient 88 GW de capacités nucléaires en 2020). De l’ordre de 15 pays construisent des réacteurs comme la Russie (7) les Emirats Arabes Unis mais pas l’Iran (on sait pourquoi).
                            Quand un pays faisant 25 fois la France se lance dans le nucléaire, on peut, nous, laisser tomber, ça compte pour pas grand chose. Par ailleurs il faut se souvenir de la vitesse à laquelle on a construit le parc français, douter que la Chine en soit incapable 40 ans plus tard serait méconnaître la réalité.
                            L’Inde aura le même problème que la Chine. Or ces deux pays ont des besoins gigantesques, dont celui de satisfaire la demande et faire reculer le charbon.
                            Quant à nous on va diminuer le nucléaire, augmenter les renouvelables et gérer les fluctuations du réseau en important de l’électricité charbonneuse d’Allemagne (vu notre allergie au gaz russe). On aura au final une énergie plus chère, plus émettrice de CO2 et plus d’importations électriques.
                            Et après les écolos diront qu’on ne les écoute pas...


                            • baldis30 29 octobre 2018 11:14

                              @jjwaDal
                              En ce qui concerne la Chine on peut penser qu’ils ont une doctrine et une école de connaissances nucléaires, sans qu’on en ait la preuve formelle. Par contre l’école « nucléaire » indienne existe et est parfaitement respectable .. et ils n’ont eu besoin de personne pour fabriquer leur bombe contrairement à d’autres pays bien plus petits en taille (et la bombe avec ce qu’elle impose de contraintes métallurgiques est bien plus difficile à concevoir ...)


                            • Alcyon 29 octobre 2018 12:07

                              @baldis30 
                              https://www.eia.gov/todayinenergy/detail.php?id=33092


                              Le nucléaire est et restera marginal en Chine. Ce qui est cool avec le message initiale, c’est qu’il ne sait même pas que le charbon produit de l’électricité moins chère que le nucléaire. Alors forcément, il part dans des délires stupides.

                            • steklo steklo 27 octobre 2018 23:35

                              Les bonnes vieilles recettes à la française, vraiment c’est démodé ! Cool today les hamburgers au ketchup pour notre santé ... et surtout la santé de nos petits enfants chéris.


                              • steklo steklo 28 octobre 2018 18:31

                                @Jumping momie

                                Si c’est de la viande bio, pourquoi pas. Par contre, ton addiction au sucre t’a empêché de choisir les haricots verts.


                              • jjwaDal jjwaDal 28 octobre 2018 04:07

                                La filière électrogène nucléaire n’a pu se développer que comme seule véritable alternative aux fossiles, en dépit de trois boulets majeurs : Déjà l’impossibilité de couvrir par assurance ses risques industriels, les assureurs jugeant le risque incommensurable, et donc en cas d’accident l’essentiel de la facture est pour le contribuable et non l’industriel...
                                Ensuite l’extrême technicité indispensable pour empêcher justement un accident majeur (en cas de panne de refroidissement on y va direct) et France, USA, Russie et Japon ont tous connu la fusion de coeur (partielle chez nous) avec conséquences plus ou moins visibles. Il y eu des problèmes de qualité des pièces fournies dès le début du programme français avec les risques associés.
                                Enfin le coût de la filière aval (gestion des déchets) n’a jamais été intégrée au coût du kwh fourni au client, en admettant même qu’on puisse gérer des déchets correctement sur des milliers d’années.
                                Cela fait beaucoup trop, dès lors qu’il y a des alternatives. Elles arrivent (solutions de stockage réseau par ex) et leur avantage est d’être exportables dans tous les pays du monde.
                                Après le fiasco finlandais et chinois, la réputation à l’étranger de l’EPR est faite et l’intérêt de faire « cavalier seul » en production électrique avec un produit invendable ne me paraît pas flagrant. La filière est mourante chez nous et on aurait intérêt à la finir à coup de talons au lieu de s’acharner.




                                • nono le simplet nono le simplet 28 octobre 2018 04:19

                                  @jjwaDal

                                  Après le fiasco finlandais et chinois,
                                  pour le chinois on ne peut pas parler de fiasco ... au moins pour le moment ... le processus de montée en puissance dure entre 6 mois et un an pour un réacteur lors de sa première mise en service ... de plus, les chinois ont construit dans des délais plus courts et pour un montant plus bas ... au détriment de la sécurité ? peut être ... on verra ...

                                • jjwaDal jjwaDal 28 octobre 2018 10:29

                                  @nono le simplet

                                  C’est un fiasco au sens où les chinois semblent avoir acquis l’impression que les français ne maîtrisent pas la technique de ce réacteur. En tout cas ce que disait le « South China Morning Post » et ils ont déjà « pompé » ce qui les intéressaient dans l’AP 1000 et l’EPR pour concevoir le « Hualong one ou HPR1000 » qui sera un produit d’exportation sans doute moins cher que l’EPR.
                                  Sauf erreur de ma part 4 sont en construction pour mise en service avant 2020 en Chine et trois le sont au Pakistan.
                                  Donc si le principal pays construisant des centrales nucléaires et solvable se détourne de l’EPR, l’eldorado chinois risque de se limiter aux deux réacteurs.
                                  Le temps dira.

                                • baldis30 29 octobre 2018 11:21

                                  @jjwaDal
                                  rebonjour,

                                  le Pakistan .... achète ses centrales nucléaires à la Chine et possède la bombe ...

                                  Il y a une vraie contradiction comme je le signalais plus haut dans une réponse plus longue ! On dirait « construit ses centrales nucléaires et achète sa bombe » là il y aurait une logique scientifique avec connaissances et école ... à moins de dire .... « achète tout ... » ( le panier de la ménagère en somme ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès