• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Qu’est-ce que c’est que ça ?

Qu’est-ce que c’est que ça ?

Trioxyde d’antimoine, diisocyanate de toluène, aminobiphényl-4, trans-pentyl-cyclohexyl-4, tétrachloréthanes, acétone, résine d’acrylique, polymère fluoré d’amiante, azotyle de benzène, nitrile benzoïque, béryllium et composants, tétrachlorure de carbone, chlorofluorocarbones, chloroforme, chrome et composants, cobalt et composants, essence de cône, cyanite, acétamide de méthyle, formamide de méthyle, épichlorohydrine, éthers de glycol, benzène d’halogène, naphtalènes d’halogène, halons, paradichlorobenzène, composés de chlorure d’ammonium liés, hexachlorobutadiène, indium, carbone de plomb, hydrocarboné de plomb, sulfate de plomb, méthylbenzène (toluène), molybdène, composés organostanniques, rhénium, rubidium, samarium, strontium, tellérium, thallium et composants, acétate de vinyle, etc. 

Alors c'est quoi, cette liste à la Prévert, la poésie en moins ?

Les trouvailles d'un savant fou ? Le contenu des poubelles des laboratoires de recherche sur les armes chimiques de l'armée américaine ? La décharge de Naples gérée par la mafia ?

Point du tout.

C'est juste le contenu de votre matelas tout nouveau tout beau que vous venez d'acheter à grands frais.

Ces substances, censées lutter contre les taches, l’usure, l’oxydation, les odeurs, les acariens, les puces, les fourmis et le risque d’incendie (et pourquoi pas la fièvre aphteuse et les cors au pied), vous allez les respirer huit heures par nuit pendant quatorze ans, jusqu'à ce que votre matelas n'en contienne plus une molécule, et c'est alors que vous achèterez un nouveau matelas contenant les mêmes substances augmentées d'un certain nombre que nos savants fous n'auront pas manqué de mettre au point d'ici là, du moins si vous avez survécu jusque là.

Vous allez les respirer, c'est sûr.

Mais les exhaler, c'est improbable.

Elles vont bien plutôt se loger (après passage dans votre sang par lequel elles pourront provoquer divers cancers dans tout l'organisme) dans toutes les cellules de votre corps, et en paticulier dans vos précieuses cellules cérébrales, leur faisant perdre petit à petit toutes les caractéristiques qui font de vous un être sensé, pensant, créatif, et utile à la société.

Il ne faut pas chercher beaucoup plus loin la raison de l'augmentation fantastique des cas d'Alzheimer, que l'on peut rencontrer aujourd'hui dès 13 ans.

Ajoutez à ces substances les perturbateurs endocriniens, genre bisphénol A et beaucoup d'autres moins connus, les hormones contenues dans votre alimentation, les toxiques qui font partie de vos vaccins (aluminium, mercure, formaldhéhyde, et 60 autres), les phtalates (entre autres) sur les jouets de vos enfants ; et vous avez un ensemble tout à fait complet pour assurer une dépopulation générale dans les années qui viennent, après avoir transformé la moitié de la population en une armée de zombies gâteux. L'avantage est que ceux-là seront bien incapables de protester.

Si ces substances sont dans votre matelas, alors c'est indiqué sur l'etiquette, direz- vous ?

Point du tout.

En plus des secrets de fabrication qu'il faut bien protéger, il y a le risque de voir chuter la vente de literies, et déjà, ma pauvre dame, qu'on n'en change que tous les quatorze ans, on va pas encore inquiéter le bon peuple avec ça...

D'ailleurs, il n'y en a pas que dans votre matelas, de ces substances : il y en a aussi plein vos vêtements, vos draps, vos rideaux, vos fauteuils, vos tapis, vos moquettes, vos voitures, les jouets des petits, afin que pas un instant de votre journée un seul membre de votre famille ne soit privé de cette imprégnation maléfique (ni des bienfaits de la science).

 

Vous allez mal dormir, cette nuit, je le sens.

Eh bien tant mieux. Vous avez assez dormi comme ça.

Parce que demain, vous allez commencer à vous renseigner sérieusement sur ce qu'on fait de vous, malgré vous, contre vous. Et vous allez préparer, le goudron et les plumes. Mais peut-être aussi la corde, et les piques, comme à la Bastille.

Pour en savoir plus (beaucoup plus), rendez-vous ici :

http://www.alterinfo.net/24-heures-sous-influences-comment-on-nous-tue-jour-apre%CC%80s-jour_a101829.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.68/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 2 mai 2014 11:59

    Oui, ça fiche la trouille. Sans être biologiste ou chimiste, on n’a pas de mal à imaginer que ce ne doit pas être bon pour notre corps et santé. Il est évident pour moi que nombre de pathologies proviennent de cet environnement.
    Merci à l’auteur pour ces informations.

    Maintenant, la (les) question qui en découle, c’est : Quelles sont les solutions ? Quels produits ne sont pas, ou moins, pollués ? Comment se préserver ?

    Celui qui fournira des listes exhaustives ... sera béni du reste de l’humanité.


    • ralph 3 mai 2014 11:46

      Voilà les solutions que j’ai trouvé et que j’applique à moi-même :
      1) Renforcer ses propres défenses immunitaires.
      La Nature nous a fourni un outil qui sait se défendre très bien tout seul si on fait le minimum pour ne pas le détruire complètement.
      Et cela avant que l’homme de cromagnon eut accès à la faculté de Médecine.
      - par un taux normal de vitamine D et C.
      la vitamine D par une exposition au soleil la plus régulière possible (20 minutes/jour).
      la vitamine C se trouve dans beaucoup d’aliments crus.
      2)Le sang du corps humain doit être alcalin et non acide !!
      La nourriture doit être donc aussi alcaline (légumes, verdures)
      Les viandes, fromages, laitages sont acidifiants : à force de trop forcer l’organisme
      n’en peut plus et les maladies dites « de civilisation » se déclenchent.
      Les cellules cancereuses, par ex, se developpent dans un milieu acide, voir les
      travaux du Dr Otto Warburg, prix Nobel en 1931.
      D’autres facteurs peuvent aggraver la situation (manque totale d’exercice, dépressions etc), je schématise un peu, juste pour donner l’idée.
      Il n’y a que trois éléments que nous faisons rentrer dans notre corps :
      -l’air, par la respiration ;
      -l’eau qu’on boit ;
      -la nourriture ;
      cela va de soi qu’il faut qu’ils soient le plus sains possibles.
      Importante aussi la qualité du sommeil : c’est dans le sommeil que le corps se régénère.
      Bon, voilà, ce n’est que du bon sens en fin de comptes, à développer selon
      sa curiosité et son temps disponible (mais le sujet est très important, pour soi-même et
      pour les proches qui veulent bien suivre qq conseils de base.

      Bonne continuation


    • doctorix doctorix 3 mai 2014 12:52

      Tout cela est très juste. En particulier en ce qui concerne le taux de Vitamine D. J’ai pu vérifier que la plupart de mes patients sont en déficit s’ils ne prennent pas de complément (je donne 5 gouttes de zyma D chaque jour, soit 1500 Unités, et c’est à peine suffisant). L’hiver, c’est encore pire.

      Les statistiques disent que 75 % des gens sont en déficit (moins de 30),et 25% en carence grave (moins de 10 ou 15). Certains préconnisent 4000U/jour.
      Rappelons que «  L’OMS recommande des apports quotidiens en vitamine D de 5 µg (soit 200 unités internationales », ce qui est un vaste foutage de gueule : l’OMS se préoccupe de votre santé comme d’une guigne, et les agents des laboratoires infiltrés en son sein tiennent essentiellement à ce que vous restiez malades pour pouvoir écouler leurs produits. Et donc nombre de ses préconnisations visent à vous maintenir en mauvaise santé (vaccins y-compris).
      Rappelons aussi que le surdosage est quasiment impossible : certains ont pris 10.000 unités par jour sans souci (ce que je ne recommande pas).
      Enfin la diabolisation du soleil et l’usage des crèmes filtrantes a fait beaucoup de mal sur ce plan.
      La Vit D n’est pas seulement essentielle au métabolisme calcique, mais aussi à tout le système immunitaire, ce qui inclut infections et cancer.

    • foufouille foufouille 2 mai 2014 12:53

      il y en a aussi dans la bouffe et les médocs, des saloperies

      j’ai que des vieux vetements et draps. cela fait que j’évite ces merdes
      surtout les étiquettes faites avec du plastique recyclé


      • juluch juluch 2 mai 2014 13:02

        Waou !! 


        Ou avez vous acheté ce matelas que j’y aille pas !!!!

        • doctorix doctorix 2 mai 2014 13:32

          Mais tous sont dans ce cas, mon pauvre Monsieur. Dunlopillo, Epeda, et tout ce qui vient de Chine. Pas tous les produits dans chaque, mais plusieurs à coup sûr.

          Il ne vous reste plus qu’à trouver un artisan qui travaille la bonne laine de nos moutons, et il y en a encore quelques-uns, et qui vous fasse un bon vieux matelas en toile rayée, avec tous ses bourrelets.
          En plus, c’est recyclable : on débourre la laine tous les 5 à 10 ans, on en rajoute un peu de fraîche, on change la toile, et c’est reparti.
          Et, au moins dans un premier temps, qu’est-ce que c’est comfortable, à la fois moelleux et ferme !
          C’est pas donné, mais c’est pas beaucoup plus cher. Et en plus, c’est SAIN.
           Six millions de matelas par an qui ne devraient rien à l’importation ni à la chimie, pas sûr que Montebourg ait créé autant d’emplois.

        • juluch juluch 2 mai 2014 14:31

          Vu que je dois changer le mien, je vais regarder attentivement les étiquettes....


          J’ai appris un truc aujourd’hui....merci à vous pour l’info.  smiley

        • Alex Alex 2 mai 2014 14:37
          « En plus, c’est recyclable »

          C’est bien là le big problème, car il faut con-som-mer.
          Régulièrement.
          Le plus souvent possible.
          Comme le niveau de vie ne pourra que baisser, il faudra vendre de plus en plus de cochonneries bon marché (du moins tant que l’on ne calcule pas...).


        • doctorix doctorix 2 mai 2014 14:52

          Vous ne trouverez rien sur les étiquettes, je l’ai expliqué.

          Il y a la loi, et puis ce qu’on en fait (cf. les OGM, à propos desquels il n’y a pas d’obligation de mention).
          Cela confirme que s’il n’y avait rien à cacher, il n’y aurait pas de problème d’étiquetage.
          Et même si on affichait sur l’étiquette : « contient du XYZ », vous ne seriez pas plus avancé, parce que personne ne sait ce que fera cette molécule (inconnue de tout le monde quant à ses effets, y-compris de ses inventeurs fous)) sur votre organisme dans les trente ans qui viennent.
          C’est exactement comme pour les vaccins, qui sont testés sur quelques jours (quelques semaines quand tout va bien) alors que leurs effets peuvent apparaître au bout de plusieurs années. C’est pourquoi, dans les effets indésirables, vous ne voyez jamais que « possibilité de rougeur au point d’injection », alors que 800 effets secondaires sont possibles, dont de nombreuses maladies neuro-dégénatives extrêmement graves.
          Je pourrais vous en dire bien davantage sur les vaccins (qui m’interessent autrement plus, et que je connais parfaitement, assez pour y avoir renoncé), mais il y a sur agoravox une armée de chiens de garde qui m’empêchent depuis toujours de publier sur ce sujet.
          Si ce sujet vous intéresse, c’est le moment et l’endroit pour me poser des questions, car jamais un de mes articles sur les vaccins ne sera publié, alors que nous sommes des centaines, voire des milliers à penser comme moi. C’est-à-dire à faire honnêtement notre travail, dont le premier objectif est de ne pas nuire.

        • foufouille foufouille 2 mai 2014 15:37

          pour les vaccins, des tas de site plus ou moins sérieux en parle. certains sont même délirant


        • doctorix doctorix 3 mai 2014 21:10

          Eh bien regardez celui-ci, et dites-moi si c’est délirant :


          Syndrome de Stevens Johnson. 
          Si je pouvais publier la photo de cette enfant abimée à jamais par le vaccin, vous auriez des nausées.
          Au moins regardez-là, et venez m’en reparler.

        • doctorix doctorix 3 mai 2014 21:24

          Voilà, rien que pour vous, et pour les trois jours qui viennent, j’ai changé mon logo.

          C’est un syndrome de stevens johnson survenu 48 heures après vaccination.
          Est-ce que ça vous parle ?

        • Alex Alex 2 mai 2014 15:39

          « les vaccins, que je connais parfaitement, assez pour y avoir renoncé »

          – Est-ce que vous rejetez le principe à la base des vaccins, ou bien en visez-vous certains en particulier ?

          – Vous êtes des « centaines, voire des milliers » ; combien dans le camp opposé ? Pour quelles raisons ?

          N’ayant aucun a priori dans ce domaine, je ne pose ces questions que pour m’informer.


          • doctorix doctorix 2 mai 2014 16:38

            Et vous avez raison de vous poser ces questions.

            Il y a cinq ans, j’ai commencé l’étude des vaccins, après les avoir pratiqués pendant 30 ans (sans aucune étude en fac : est-ce qu’on remet en question une religion ?). Il s’agissait de la grippe, dont la « catastrophisation » me paraissait injustifiée.
            J’ai vite découvert que cette vaccination était une arnaque, et je l’ai fait savoir partout où je pouvais : seulement 7 millions de doses ont été écoulées, sur 94 achetées. Du coup, j’ai étudié tous les vaccins, et compris que l’arnaque était globale, et que le rapport bénéfice-risques était absolument inférieur à un dans tous les cas.
            J’en avais pourtant conservé un, l’incontournable, le sacro-saint vaccin anti-tétanique. Mais même celui-là n’a pas resisté à l’étude : il est aussi dangereux que les autres, et ne sert à rien, comme les autres. Vous le découvrirez dans cette étude, mais elle recoupe des dizaines d’autres :
            Nous somme des milliers de médecins à l’avoir réalisé, mais nous n’avons pas le pouvoir médiatique pour le faire savoir. Aussi, j’utilise ce sujet sur les matelas...
            Quant aux nombreux médecins qui sont arrivés à la même conclusion que moi (c’est facile, il suffit de mettre le nez dedans, en évitant les publications des laboratoires), en voici un aperçu :
            Je ne peux dire cela sans risquer trop que parce que je suis proche de la retraite, vous l’aurez compris.
            En fait, les vaccins provoquent l’apparition d’anticorps, et cela est vrai. Le problème est que ces anticorps ne protègent de rien, c’est juste un phénomène de foire, qui a permis de perenniser l’arnaque. Vous le comprendrez dans l’article sur le tétanos.

          • Alex Alex 2 mai 2014 21:22

            Quelques recherches rapides montrent que cette opposition aux vaccins est plus importante que je ne l’imaginais. Votre commentaire était donc intéressant.
            Je note cependant que beaucoup d’études – dans un sens comme dans l’autre – sont « controversées », avec des résultats souvent opposés.
            Il est aussi évident que les laboratoires ont tout intérêt à maintenir les vaccinations ; les signataires des études devraient donc faire état de leurs relations avec les labos.
            A priori, car je n’ai ni la compétence ni les moyens pour faire moi-même des stats, je pense que l’efficacité d’une vaccination peut varier d’une maladie à l’autre et d’un individu à l’autre.

            Aspects pratiques
            Pourriez-vous en deux mots rappeler
            – la loi en ce qui concerne les très jeunes enfants ? Les vaccins mentionnés dans les carnets de santé sont-ils tous obligatoires ? Dans un dossier pour ma fille ado, j’ai dû récemment inscrire la date du rappel contre le tétanos ; je pense donc qu’il était obligatoire.
            – ancien grand voyageur, j’étais obligé (par ma compagnie) d’être vacciné contre certaines maladies pour aller dans différents endroits de la planète. Les passagers à destination de pays à risque sont-ils obligés d’être vaccinés ?


          • doctorix doctorix 3 mai 2014 00:36

            – la loi en ce qui concerne les très jeunes enfants ? Les vaccins mentionnés dans les carnets de santé sont-ils tous obligatoires ? Dans un dossier pour ma fille ado, j’ai dû récemment inscrire la date du rappel contre le tétanos ; je pense donc qu’il était obligatoire.

            Seuls trois vaccins sont obligatoires : Diphtérie, Tétanos et Polio. Vous avez vu ce que je pensais du tétanos. En ce qui concerne la poilio, les seuls cas de paralysie infantile que l’on observe aujourd’hui sont dus au virus vaccinal : c’est donc bien le vaccin qui les a provoqués (les virus atténués des vaccins peuvent se réactiver). Au pasage, je signale que la polio guérit toute seule... si on respecte la fièvre. Le virus polio se développe 500 fois plus vite à 37° qu’à 39° (Pr Lwoff, virologue prix Nobel). C’est une maladie qui avait largement diminué quand le vaccin est apparu : c’est le cas de tous les vaccins, rougeole entre autres. Ces vaccins profitent de la disparition normale et habituelle des épidémies pour s’en attribuer le mérite. Bien des maladies ont disparu sans vaccin (peste, suette, scarlatine). Un jour, il en ira de même pour le sida, et ce n’est que le jour où il aura presque disparu qu’on découvrira le vaccin.
            Quant à la diphtérie, c’est une maladie depuis longtemps disparue, et qui ne serait pas difficile à traiter aujourd’hui.
            Bien sûr, certaines crèches se croient autorisées à exiger des vaccinations supplémentaires, ROR, BCG : c’est illégal, et théoriquement puni par la loi.
            Pour en savoir plus sur la réalité des vaccins, pas de meilleur site qu’ Initiative citoyenne, tenu par trois femmes belges très courageuses et extrêmement bien informées :
            http://www.initiativecitoyenne.be/
            – ancien grand voyageur, j’étais obligé (par ma compagnie) d’être vacciné contre certaines maladies pour aller dans différents endroits de la planète. Les passagers à destination de pays à risque sont-ils obligés d’être vaccinés ?
            Il n’y a pratiquement plus d’obligation vaccinale pour les voyageurs. Un certificat de vaccination antiamarile peut être exigé parfois, mais exigé uniquement des voyageurs en provenance d’un pays où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune. Mais je ne connais pas toutes les obligations, je crois qu’il n’y en a plus. On peut vérifier ici : http://www.pasteur.fr/fr/map

          • BarbeTorte BarbeTorte 3 mai 2014 11:40

            et que le rapport bénéfice-risques était absolument inférieur à un dans tous les cas

            Mouais
            Là vous allez trop loin. Si vous aviez voyagé dans des pays où il n’y a pas de vaccination complète de la polio, vous seriez peut être d’un autre avis


          • doctorix doctorix 3 mai 2014 13:13

            Je ne vais pas trop loin. Plutôt pas assez. Sortez-vous du discours propagandiste ! La vaccination provoque ce qu’on appelle les paralysies flasques aigües (PFA), qui ont littéralement explosé après les campagnes de vaccination en Inde (60.000 cas en 2011).

            La prétendue éradication de la polio a pu être atteinte en redéfinissant (comme maladies différentes) les cas de polio paralytiques pour pouvoir les soustraire aux statistiques des cas de poliomyélites paralytiques qui auraient été provoquées par les vaccins.
            Comprenez qu’il suffit de changer le nom des symptômes observés pour faire croire à l’efficacité et à l’innocuité du vaccin.

          • njama njama 5 mai 2014 09:46

            bonjour doctorix

            pour éviter des récalcitrants dans votre genre, ils ont trouvé la parade !

            si aujourd’hui vous voulez faire médecine (et autres professions de santé), la vaccination est obligatoire !
            exemple, faculté de médecine de Dijon :
            http://medecine.u-bourgogne.fr/PACES/l-Actualite-des-PACES/vaccinations-obligatoires/id-menu-60.html

            Vaccination en milieu professionnel 2013
            http://www.chru-strasbourg.fr/Hus/HTML/CVI/pdf/calendrierVaccinalProfessionnel.pdf

            ça va totalement à l’encontre de la déontologie médicale, et c’est même un contresens de dire que les vaccins sont « recommandés » tout en les rendant obligatoires !
            nous sommes dans un monde qui devient totalitaire

            Que faire ? c’est tout le problème de ce que l’on appelle la « santé publique » ? dans quelles mesures un gouvernement, un ministère (par décrets), des députés, des sénateurs((en votant des lois) seraient-ils autoriser à « PRESCRIRE » un acte médical sans être aucunement habilités à le faire !

            La notion de « santé publique » est un concept très flou. Même l’OMS sur laquelle s’appuient les élus politiques pour décider ne diffusent que des « recommandations ». Par quels tours de passe-passe celles-ci peuvent-elles être transformées en obligations ?

            L’OMS n’est pas d’ailleurs une organisation forcément très recommandable en tous points. IL y a déjà à la base dans cette organisation un vice de forme congénital, mafieux, car impossible pour elle, compte-tenu de ses statuts fondateurs de faire de l’ombre à l’AIEA et d’enquêter sur les dégâts du nucléaire Quel degré de confiance peut-on accorder à l’OMS ? ...

            Même MSF n’est pas d’accord avec la politique de vaccination de l’OMS, pour dire !

            Le dernier mile. Faut-il encore croire en l’éradication de la poliomyélite ?

            L’éradication totale de la poliomyélite est-elle un but raisonnable ? Dans un article * paru sur La vie des idées, Claire Magone décompte les effets pervers d’une campagne qui n’a plus d’autre fin qu’elle-même et risque de porter préjudice à d’autres enjeux de santé mondiale.

            http://www.msf-crash.org/sur-le-vif/2013/10/22/7240/le-dernier-mile-faut-il-encore-croire-en-leradication-de-la-poliomyelite-/

            * PDF de l’article téléchargeable ici : http://www.laviedesidees.fr/Le-dernier-mile.html


          • njama njama 5 mai 2014 10:03

            Au passage, je signale que la polio guérit toute seule... si on respecte la fièvre. Le virus polio se développe 500 fois plus vite à 37° qu’à 39° ...

            polio, une méthode simple,efficace et peu coûteuse qu’il serait utile de ré-explorer

            La méthode de Fred Klenner

            En 1948, après plusieurs années d’expériences sur l’utilisation de la vitamine C pour soigner des maladies virales, le docteur Fred R. Klenner met au point et utilise une approche peu coûteuse pour soigner la poliomyélite, basée sur l’injection de doses massives (plusieurs dizaines de grammes par jour) de vitamine C [57]. Sur 60 malades lors de l’épidémie de 1948 en Caroline du Nord, tous guérissent sans séquelles en 3 à 5 jours [58]. Il fait connaitre sa méthode lors de la session annuelle de l’Association médicale américaine [59] et publiera ultérieurement des articles [60,61] sur le sujet, mais le manque d’intérêt de la part de la presse scientifique et des spécialistes faisant autorité dans le domaine à une époque où tout le monde pense plutôt à la possibilité d’une vaccination, fait qu’il est peu suivi et sa méthode tombe dans l’oubli [62].

            57 ↑ [PDF] (en) Fred R. Klenner, « Massive Doses of Vitamin C and the Virus Diseases », Journal of Southern Medicine and Surgery, vol. 113, no 4,‎ avril 1951, p. 101-107 (lire en ligne [archive])
            58 ↑ [PDF] (en) Fred R. Klenner, « The Treatment of Poliomyelitis and Other Virus Diseases with Vitamin C », Journal of Southern Medicine and Surgery, vol. 111, no 7,‎ juillet 1949, p. 209-214 (PMID 18147027, lire en ligne [archive])
            59 ↑ (en) T.C. Galloway et M. G. Seifert, « Bulbar Poliomyelitis : Favorable Results in Its Treatment as a Problem in Respiratory Obstruction  », JAMA, vol. 141, no 1,‎ 3 septembre 1949, p. 1-8 (PMID 18138510, lire en ligne [archive])
            60 ↑ [PDF] (en) Fred R. Klenner, « The Vitamin and Massage Treatment for Acute Poliomyelitis  », Journal of Southern Medicine and Surgery, vol. 114, no 8,‎ août 1952, p. 194–197 (PMID 18147027, lire en ligne [archive])
            61 ↑ [PDF] (en) Fred R. Klenner, « Observations on the Dose and Administration of Ascorbic Acid When Employed Beyond the Range of a Vitamin in Human Pathology  », Journal of Southern Medicine and Surgery, vol. 23, no 3-4,‎ 1971, p. 61-87 (lire en ligne [archive])
            62 ↑ (en) Robert Landwehr, « The Origin of the 42-Year Stonewall of Vitamin C  », Journal of Orthomolecular Medicine, vol. 6, no 2,‎ 1991, p. 99-103 (lire en ligne [archive])

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Poliomy%C3%A9lite#La_m.C3.A9thode_de_Fred_Klenner


          • doctorix doctorix 5 mai 2014 12:28

            Je crois même pouvoir dire que la polio est normalement une maladie bénigne. Je sais, ça surprend.

            Mais elle se caractérise par une forte fièvre initiale, cette fièvre qui n’est là que pour empêcher la prolifération virale, et qui amène la guérison sans sequelles en quelques jours, en plus d’une protection durable.
            Mais le premier reflexe d’un médecin est de la faire chuter d’urgence : ce n’est pas de sa faute, on lui a fait croire depuis sa première année que la fièvre, était en soi une maladie, alors que c’est le premier moyen de défense de l’organisme depuis des millions d’années.
            Donc cet enfant a une attaque par le virus polio, il sait très bien ce qu’il doit faire : faire monter sa température.
            Et le premier médecin qui passe va la lui faire tomber : c’est absurde.
            On peut extrapoler à la grippe et à toutes les maladies virales, qui guériraient toutes seules dans la majorité des cas si on avait cette simple connaissance.
            En plus de la Vitamine C, vous pouvez inclure le chlorure de magnésium, actif contre tout : polio, diphtérie, tétanos.
            Quand le Pr Delbet a proposé à l’académie de médecine cette méthode, qui aurait pu sauver des milliers de vies, il lui a été répondu que cela allait nuire aux vaccinations.
            On marche sur la tête, non ?
            Pas facile d’avoir raison avant tout le monde...

            PS : si mon logo vous surprend, je l’ai adopté pour quelques jours, pour vous montrer ce qu’est un syndrome de Stevens Johnson survenant dans les 48 heures après vaccination chez une petite fille jusqu’alors en parfaite santé, et qui est maintenant quasiment aveugle..

          • doctorix doctorix 5 mai 2014 12:34

            Pour ceux que ma remarque laisseraient dubitatifs, je n’en suis pas l’auteur. C’est le Professeur Lwoff, virologue Français et prix Nobel de médecine qui le disait il y a 40 ans à Igor Barrère : pour les pressés, c’est vers la dixième minute.

            On lui pardonnera par contre son opinion selon laquelle les vaccins sont dépourvus de danger.

          • doctorix doctorix 5 mai 2014 12:47

            @Njama

            En ce qui concerne l’obligation vaccinale contre l’hépatite (et même le BCG) concernant certaines professions, on peut dire qu’elle décime le rang des infirmières et et des médecins, pourtant si rares aujourd’hui, à coup de SEP ou de Guillain Barré.
            On exige même une sérologie positive (hépatite) pour éviter la vogue croissante des faux-certificats, qui ne sont pas « de complaisance », mais la manifestation d’une prise de conscience du corps médical dans ce qui lui reste d’honnêteté, à défaut de courage (il faut bien vivre, et pour cela garder son diplôme).
            Si après 3 vaccins hépatite la sérologie reste négative, on impose aux étudiants en médecine une quatrième, une cinquième, et même un sixième injection.
            Ce n’est qu’alors que la bête assoiffée de pognon s’estime satisfaite, et qu’on fout la paix aux carabins, qui auront toute leur vie pour gérer leur aluminium.

          • njama njama 5 mai 2014 15:41

            non, le logo ne m’a surpris j’avais lu + haut votre commentaire, et même été voir sur le lien indiqué. Quel horreur pour cette petite fille, et pour cette famille !!!

            Je sais parfaitement ce qu’est une réaction anaphylactique pour en avoir connu une très forte quand j’avais 13 ou 14 ans suite à un vaccin antivariolique dans l’épaule droite (à l’époque ça se faisait encore). Le lendemain je me suis réveillé avec tout le bras et la main qui avait pris une taille éléphantesque (je dirais que le bras avait triplé de volume), mon bras était aussi gros que ma cuisse, il était douloureux, et si lourd ... j’avais le teint terreux ... je me sentais mal et très affaibli. Mes parents n’étaient pas là, ma soeur qui avait reçu également le même vaccin n’avait rien et a eu la présence d’esprit d’appeler un toubib qui est venu très vite et m’a fait une injection de (? ... corticoïdes peut-être ? je ne sais pas).
            En dégâts annexes les plaies dans l’épaule avaient assez dégénérées, elles s’étaient creusées et ont mis un temps fou à se fermer et cicatriser.

            Contre les vaccins, je suis vacciné à vie, je les refuse tous y compris tétanos qu’on m’a proposé plusieurs fois suite à quelques petites blessures aux mains (je suis très bricoleur, jardinier ...) qui avaient nécessité des points de suture.


          • Alex Alex 5 mai 2014 17:22

            @ doctorix, médecin gaulois

            Merci (tardivement) pour vos réponses détaillées.
            Si je comprends bien, en refusant les vaccins obligatoires à ses enfants, on tombe sous le coup de la loi, comme les membres de certaines sectes dont les pratiques « médicales » sont suspectes.
            Pas facile de se faire une idée, surtout quand les autorités – a priori non influencées par les labos... – imposent ces vaccins.
            Perso, pour le vaccin contre le choléra, j’utilisais une technique connue du personnel de ma compagnie : elle consistait à glisser un billet de 20 roupies dans le carnet de vaccination, et de mettre celui-ci dans le passeport que l’on tendait au policier chargé des contrôles à l’aéroport de Karachi ; miracle, il disposait du tampon nécessaire ! Vaccin pas douloureux, rapide, et efficace (du moins en ce qui me concerne).
            Bonne chance, et bonne retraite...


          • njama njama 5 mai 2014 18:43

            Alex
            mon père était médecin, il ne s’est jamais vacciné à ma connaissance (comme nombre de ses collègues) et faisait à l’occasion de faux certificats ... smiley


          • njama njama 5 mai 2014 19:03

            Une parade éventuelle contre les pressions administratives serait avant d’être vacciné, ou de faire vacciner ses enfants, serait une sorte de grève du zèle, en exigeant que le vaccinateur nous montre « son » carnet de vaccination, et qu’il soit dûment à jour dans son calendrier vaccinal ... 

            Exigez aussi de vos ministres, de votre député, de votre sénateur, de votre maire qu’il publie le leur que l’on vérifie qu’ils soient tous dûment à jour ... vaccin contre la grippe compris, car elle touche surtout les vieux, et qu’il y en a beaucoup qui ont passé la soixantaine ...

            ça mettrait fin au « faites ce que je dis, pas ce que je fais » et à toute l’hypocrisie régnante dans le monde médical ...
            on risque de bien riiiigoooler smiley
            Marisol Touraine est-elle vaccinée et à jour dans son carnet de vaccination ?

            Dans cette république irréprochable, j’attends publications officielles des carnets de vaccination (avec vérifications) de François Hollande, de Manuel Valls, de Laurent Fabius, et de tous les ministres du gouvernement et de tous leurs secrétaires d’État ...

            Il faut en finir avec la fraude vaccinale crénom de diou !

            Les mandats électoraux ne devraient plus être accessible qu’aux seules personnes complétement à jour dans leurs vaccinations, car voyageant et rencontrant beaucoup plus de personnes que le commun des mortels, ils sont d’un point de vue du risque pandémique potentiellement beaucoup plus contaminant que les autres


          • BarbeTorte BarbeTorte 5 mai 2014 22:31

            Je constate simplement qu’au Cameroun, par exemple, il est fréquent de voir dans la rue des enfants polio, et pas en France


          • njama njama 5 mai 2014 23:31

            @ Barbe Torte

            La maladie n’évolue vers des paralysies visibles que dans un très faible pourcentage de cas, et pas en un clin d’oeil.
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Poliomy%C3%A9lite#Formes_cliniques
            sur la possibilité de passer à côté du bon diagnostic, questionnez doctorix, je ne suis pas médecin.

            au Cameroun ... des enfants dans la rue

            est-ce que les conditions d’hygiène et d’habitat étaient correctes ? pensez-vous qu’ils recevaient une alimentation assez régulière, équilibrée et variée ? questions très basiques, mais basiquement si les conditions sont mauvaises ... c’est très favorable pour développer des foyers d’infections de 36 sortes ...
            Et si in addition pas de bol il y a la misère, pas de dispensaires, pas de soins, pas d’éducation pour être vigilant ... le pourcentage pour que cela évolue vers un stade dégénératif irréversible augmente proportionnellement.

            Il faut un degré incroyable de crédulité ou de « mystique » pour croire que la prévention et la protection ne pourraient reposer que sur la vaccination. Autant croire au saint-esprit vu le peu d’efficacité prouvée des vaccins, et au moins c’est gratuit.


          • doctorix doctorix 6 mai 2014 15:24

            Barbe Torte

            La couverture vaccinale était au Cameroun de 82% en 2008.
            Il faudrait savoir deux choses :
            1) si ces enfants atteints étaient vaccinés.
            2) si la polio qui les atteint étaient due au virus sauvage ou vaccinal : c’est quand même très différent.
            Il est évident que si ces enfants ont attrappé la polio en étant vaccinés, ou si le virus qui les a touchés était de souche vaccinale, les données seront tout autres.
            Mais ce sont des données qu’on n’est pas près de voir.
            « Une épidémie de polio survenue en Inde en 2007-2008, révèle selon les propres données de l’OMS, que 77% des gens touchés avaient reçu plus de 7 doses de vaccin polio oral, soit disant « le plus efficace » et 18% d’entre eux avaient reçu 4 doses ou plus, ce qui porte au total le nombre de gens touchés et pourtant archi vaccinés à 95% ! »
            (Cf mon article de 2012 : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-vaccin-polio-est-il-efficace-112832 ) dont je suis encore tout ébahi qu’il ait pu passer....

          • leypanou 2 mai 2014 15:40

            Merci doctorix pour cette info. Une preuve de plus de notre sous-information ou désinformation dans beaucoup de domaines.

            Chaque citoyen informé peut déjà agir dans son coin, mais l’effet de masse est difficile à atteindre. Avec le marché transatlantique, ce sera encore pire car la France sera inondée de produits etats-uniens aux normes états-uniennes, entre autres des produits contenant des OGM non étiquetés.


            • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 mai 2014 18:45

              Excellent ! ça réveille ! Merci !


              • alinea Alinea 2 mai 2014 19:49

                Un bon hamac et on en parle plus !
                quoique : "Elles vont bien plutôt se loger (après passage dans votre sang par lequel elles pourront provoquer divers cancers dans tout l’organisme) dans toutes les cellules de votre corps, et en particulier dans vos précieuses cellules cérébrales, leur faisant perdre petit à petit toutes les caractéristiques qui font de vous un être sensé, pensant, créatif, et utile à la société."  je ne risque pas grand chose !! smiley
                Quant aux vaccins, jamais vacciné mon fils ; traumatisé à vie pour tous les tracas que cela lui a causé à l’école !!!!


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 mai 2014 20:06

                  Un bon peoue (péoué) ,natte tahitienne en pandanus pour dormir sur la terrasse des potes en cas de bringue ,ou pour voyager entre les îles sur les goelettes à pas cher ... smiley Testé ,approuvé !


                • alinea Alinea 2 mai 2014 20:14

                  C’est quoi le « pandanus » ? une espèce de sagne ?



                • Alex Alex 2 mai 2014 21:25

                  @ Alinea

                  « Un bon hamac et on en parle plus ! »

                  Existe-t-il des modèles biplaces ? Les nuits doivent être tristounettes dans un monoplace...


                • alinea Alinea 2 mai 2014 21:51

                  Bien sûr Alex ! et ça rapproche !



                  • Ruut Ruut 3 mai 2014 06:10

                    Il faudra bientôt faire des fermes souterraines pour être sur de cultiver du Bio sans le gène Terminator (de stérilité).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès