• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quelle PAIX pour les ’indiens’ de Palestine ?

Quelle PAIX pour les ’indiens’ de Palestine ?

Vers 1830, Alexis de Tocqueville étudiait la Démocratie en Amérique. A cette occasion, il nous livra aussi ses vues sur le sort réservé aux Indiens d' Amérique. A la lecture de son ouvrage (1), le parallèle avec la colonisation d'autres territoires est saisissant.

Un siècle plus tard (1936), Lors de son audition devant la « Commission Royale Palestine », Winston Churchill livrait son jugement sur la place qu'il convient de réserver aux indigènes Palestiniens en Palestine  : « (…) Je n’admets pas (…) qu’un grand tort ait été causé aux Indiens d’Amérique ou aux populations noires de l’Australie. Je n’admets pas qu’un tort ait été causé à ces peuples parce qu’une race plus forte, une race de plus haut grade, une race plus consciente des réalités pour ainsi dire, est venue et a pris sa place ». Voir Article complet et références en (2)

Voyons donc les conditions de la PAIX pour les indigènes de ces trois territoires.

Scène de Chasse traditionnelle - By Paul Kane - Musée des beaux-arts du Canada, Public Domain, (Source : https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=23968789 )

 

 

>>> Les Indiens d'Amérique

Alexis de Tocqueville cite le point de vue exprimé par les Indiens : « Les États Unis veulent bien accorder la paix à la nation des Cherokees mais (…) ils seront assujettis à s'éloigner quand les États qui les avoisinent demanderont qu'ils le fassent (…). Jamais nos pères n'eussent consenti à un traité dont le résultat eut été de les priver de leurs droits les plus sacrés et de leur ravir leur pays.  »

Et Alexis de Tocqueville explique : « Tel est le langage des Indiens : ce qu'ils disent est vrai ; ce qu'ils prévoient me semble inévitable (...) La conduite des Américains des États Unis envers les indigènes respire (…) le plus pur amour des formes et de la légalité (…) sans violer un seul des grands principes de la morale aux yeux du monde. »

Comment cela ? On le comprend mieux à la lecture du Rapport du Comité des Affaires Indiennes du 24 février 1830, que rapporte Tocqueville. Ce rapport explique que le Principe Fondamental (selon lequel les Indiens, en vertu de leur ancienne possession, n'ont acquis aucun droit de propriété ni de souveraineté.), n'a jamais été abandonné, ni expressément, ni tacitement. (3)

En synthèse, du point de vue humain, la Paix imposée aux Amérindiens n'a été possible qu'une fois qu'ils aient été écartés de leurs terres pour laisser la place aux colons, et parce qu'ils ont alors vécu de facto avec un statut inférieur à celui des nouveaux arrivants.

 

Ancêtre totémique kangourou - Peinture sur écorce - Kunwinjku. Provenance : Alligator River, terre d'Arnhem, Territoire du Noni, Australie. (Unknown artist — Myrabella - Travail personnel - 14 juillet 2011) (Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Aborig%C3%A8nes_d%27Australie )

 

>>> Les 'indiens' d'Australie

Les Aborigènes d'Australie ont commencé à s'installer en Australie il y a environ 60.000 ans. Ils étaient les premiers humains à fouler le sol australien. Leurs traditions artistiques variées sont parmi les plus anciennes du monde, si ce n'est les plus anciennes observées de manière continue.

Claude Lévi-Strauss nous les décrit en deux mots  :"Peu de civilisations, autant que l'australienne, semblent avoir eu le goût de l'érudition, de la spéculation, et de ce qui apparaît parfois comme un dandysme intellectuel, aussi étrange que l'expression puisse paraître quand on l'applique à des hommes dont le niveau de vie matérielle était aussi rudimentaire." (4)

Cependant, avec Sigmund Freud , nous les avons toujours perçus comme "les sauvages les plus arriérés et les plus misérables." (5)

La colonisation britannique du continent australien a commencé en 1788.

Ensuite, et jusqu'à il y a peu, les Aborigènes ont formé une simple catégorie parmi la "Faune et la Flore Australienne". (6) C'était la PAIX des colons, avec l'absence de Droits qui allait avec, pour les indigènes. Ainsi, comme les Indiens d'Amérique, les Aborigènes, en vertu de leur ancienne possession, n'avaient alors aucun droit de propriété ni de souveraineté sur leur terre.

Depuis 1967, la minorité Aborigènes (3%) a obtenu des Droits Nationaux Australiens. Depuis peu des terres sont restituées aux tribus Aborigènes. Cependant, selon l'ONU et les ONGs, les conditions de vie des Aborigènes restent marquées par le racisme. Et la réalité pratique des mesures annoncées reste pour l'instant assez symbolique. (quelques explications en Annexe 1)

Ce qui se passe fait penser à un lent mécanisme d' extinction-absorption de la minorité Aborigène par le métissage.

 

Keffieh palestinien noir et blanc classique. (Abaddon1337 — Travail personnel )

(This file is licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license.) https://fr.wikipedia.org/wiki/Keffieh#/media/File:Palestinian_Kufiyah.jpg

 

Amérindiens et Aborigènes avaient ceci en commun qu'ils avaient une antériorité très ancienne et incontestable sur une terre immense, alors avec une densité humaine faible.

Sur ces derniers 7 ou 8000 ans, le Croissant Fertile, dans lequel se trouve la Palestine, a connu une histoire riche de multiples Civilisations, d'Empires, de Royaumes grands et petits, et de Cités-État, qui se sont succédé sur les mêmes territoires. L'archéologie montre que les échanges de toutes sortes (commerciaux, symboliques, de croyances, mythes et traditions, artistiques et littéraires, etc) ont été réguliers depuis les plus anciennes origines, et l'utilisation de plusieurs langues et alphabets a été la norme pour brasser ces richesses culturelles, même dans nombre de Cités-État.

 

>>> Les 'indiens' de Palestine

L'antisémitisme endémique en Europe & Russie a malmené durement les Juifs (essentiellement de la branche Ashkénaze) sur de longues périodes. Les États Européens se sont montrés totalement incapables de traiter le problème de l'antisémitisme, s'ils ont jamais eu la réelle volonté de le faire sérieusement. Theodor Herzl (1896) s'est activé autours de l'idée alternative de créer un État Juif quelque part dans le monde, ouvert aux Juifs qui voudraient y trouver refuge.

 

Son Projet était clairement colonial. (9) Cependant, il a été habillé comme un Projet d’ État Refuge pour les Juifs (10), Projet qui assurait respecter les Droits des indigènes « Arabes » (10). C'est sous cet habillage formel qu'il a été porté en avant, étape par étape (11), jusqu'à et y compris la création de l’État d’Israël (12).

 

Des assurances rassurantes avaient bien été formellement enregistrées au dossier (13), bien que l'on sache parfaitement que la réalité à venir était toute autre (14). Le formalisme était essentiel.

 

On faisait peu de cas des indigènes « Arabes » (15), qui pourtant étaient protégés 'en Droit' (16). Mais des « chemins de traverse » ont été élaborés (17), pour apporter un formalisme en trompe-l’œil qui les prive de ce Droit International.

 

Les sonnettes d'alarme ont quand même été tirées un peu partout (18). Vite rangées dans les tiroirs.

 

En effet, la présence d 'une population « Arabe » indigène en Palestine 'menaçait' le Projet d’État Juif (19). Les plans pour chasser les « Arabes » étaient prêts depuis des lustres (20). Les 700.000 palestiniens ont donc été chassés (21) tout en assurant qu'ils ont déguerpi volontairement (22). Une loi 'ad-hoc' a aussitôt permis de confisquer leurs terres et leurs biens (23). En outre, depuis l'origine, une accumulation de lois instaurent la discrimination directe ou indirecte, principalement sur la minorité 'Arabe' (24).

 

Bien sûr, le Droit International garantit un Droit au Retour et/ou une indemnisation (25) aux populations déplacées, depuis 70 ans. Mais ce Droit n'est pas compatible avec le Projet, et, par ailleurs, ces terres et ces biens ont de longue date été réattribués à des « non-Arabes » (23).

 

Dans l'intervalle, comme le prévoyait De Gaulle (26), les résistants à l'occupation sont qualifiés de terroristes par l'occupant. Et la répression est impitoyable (27) ( https://ifamericaknew.org/ ) (Voir quelques graphiques en Annexe 2).

 

A ce propos, notons que l'ONG Israélienne (B'Tselem) qui s'occupe de documenter les chiffres utilisés par «  If Americans Knew  » a reçu le «  Prix des Droits de 'Homme de la République Française  » (28). Le saviez-vous ? D'ailleurs, même notre ministre de la Justice a dû céder face aux pressions exercées par les lobbies pro-Israël (quelques détails en Annexe 3).

 

Tous les États du monde savaient depuis l'origine que l'objectif réel était la création d'un État Ethnique dans lequel la minorité 'Arabe' n'auraient pas de droits nationaux.

( https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-sionisme-la-declassification-209989 )

 

Aujourd'hui, nous y sommes : Une grande partie de la population « Arabe » a été chassée de Palestine (19) (20) (21), la Ministre de la Justice Israélienne refuse que les Droits de l'Homme soient garantis pour les 'Arabes' (29), et ceux qui restent en Cisjordanie et à Gaza sont considérés être des « ennemis » (30). Les « Arabes » Israéliens n'ont pas de Droits à l'Autodétermination (31), la Colonisation est une valeur nationale inscrite dans la loi Etat-Nation (31), et les discriminations sont banalisées. (24)

« Le viol de la justice crie toujours vengeance. (...) Ceux qui commandent cherchent à rester les maîtres, tandis que les asservis font effort pour reconquérir la liberté  » (33)

Vive la Nation d' Ernest Renan ! (32)

 

 

Alexis de Tocqueville confie (à propos des Indiens d'Amérique) : « Plus j'y songe et plus je pense que la seule différence entre l'homme civilisé et celui qui ne l'est pas, par rapport à la justice, est celle-ci : l'un conteste à la justice des droits que l'autre se contente de violer. » (1)

 

Les Dieux, les Droits des peuples et la Morale ont-ils jamais croisé l'Histoire ? Non. Car « Il n'y a pas de Justice dans l'Histoire » (34)

 

 

JPCiron

 :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: : NOTES :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::

 

….. (1) - De la Démocratie en Amérique – Alexis de Tocqueville - 1835

 

..... (2) – Article "Le Sionisme : la déclassification progressive des archives change le regard des historiens sur les Processus associés à sa mise en oeuvre."

https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-sionisme-la-declassification-209989

 

….. (3) – Le Indian Removal Act (Loi sur le déplacement des Indiens) du 28 mai 1830 se base sur la décision de la Cour Suprême de 1823 qui statue que, si les Indiens occupent et contrôlent des terres à l'intérieur des États-Unis, ils ne peuvent pas avoir titre sur ces terres.

«  (…) Indians could occupy and control lands within the United States but could not hold title to those lands.  »

 

….. (4) – La Pensée Sauvage – Claude Lévi-Strauss - 1962

 

….. (5) – Totem et Tabou – Sigmund Freud – 1924

 

….. (6) – La Constitution Fédérale de 1900 explicitait que les Aborigènes étaient exclus des recensement tant au niveau fédéral que de chaque État.

 

….. (7) – Référendum de 1967 – Australie – approuvé à 91%

La question posée relative aux Aborigènes, posée aux non-Aborigènes, est :

« Approuvez-vous la loi proposée pour amender la Constitution et intitulée 'Loi pour amender la Constitution afin d'y omettre certains mots relatifs aux personnes de race aborigène dans tout État afin que les Aborigènes soient comptés dans le recensement de la population' ? »

"Do you approve the proposed law for the alteration of the Constitution entitled ‘An Act to alter the Constitution so as to omit certain words relating to the people of the Aboriginal race in any state so that Aboriginals are to be counted in reckoning the population' ?"

(ref. : https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9f%C3%A9rendums_australiens_de_1967 )

 

….. (8) - H. J. Évolution démographique des Aborigènes australiens. In : Population, 27ᵉ année, n°4-5, 1972. pp. 902-905 ; (doi : 10.2307/1529358 ) ( https://www.persee.fr/doc/pop_0032-4663_1972_num_27_4_15241 )

 

….. (9) – Henri Alleg, dans son livre L'URSS et les Juifs, de 1989 , cite la lettre que Theodor Herzl adresse en 1902 à Cécil Rhodes, ex-premier ministre de la Colonie du Cap, en Afrique du Sud ( Rhodes «  se fixait pour but d'étendre la domination anglaise du Cap au Caire  »). Dans sa lettre, Theodor Herzl expliquait son Projet : « (…) mon programme est un programme colonial. (…) un avant-poste de la civilisation pour faire contrepoids à la barbarie. (…) un bastion de la culture occidentale.  » Alleg explique qu'il s'agissait aussi de contraindre les indigènes au départ pour s'installer à leur place.

 

….. (10) – Déclaration Balfour du 02 novembre 1917 (extrait) : « (...) Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l'établissement en Palestine d'un Foyer national pour le peuple juif, et il emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui porte atteinte aux droits civils et religieux des communautés non juives de Palestine ainsi qu'aux droits et aux statuts politiques dont les Juifs jouissent dans les autres pays. (...) »

 

….. (11) – Résolution ONU Art 181-II Palestine – 1947 -(Extraits) : (…) Garantissant à toutes personnes, sans discrimination, des droits égaux en matière civile, politique, économique et religieuse et la jouissance des droits de l'homme et des libertés fondamentales, y compris la liberté de culte, de langue, de parole et de publication, d'instruction. de réunion et d'association ; (...) Il ne sera fait aucune discrimination, quelle qu'elle soit, entre les habitants, du fait des différences de race, de religion, de langue ou de sexe.(...)

https://www.un.org/unispal/wp-content/uploads/2016/04/ARES181II.pdf

 

….. (12) – Déclaration d'Indépendance de l’État d’Israël – 1948 – (Extraits) : «  L'État d'Israël (...)  assurera une complète égalité de droits sociaux et politiques à tous ses citoyens, sans distinction de croyance, de race ou de sexe ; il garantira la pleine liberté de conscience, de culte, d'éducation et de culture ; il assurera la sauvegarde et l'inviolabilité des Lieux saints et des sanctuaires de toutes les religions et respectera les principes de la Charte des Nations Unies."

https://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/israel-60-ans/declaration-independance-etat-israel.shtml

 

….. (13) – L'Annexe du Rapport de la Commission King-Crane rapporte les arguments en faveur du clan Sioniste déclarant « qu'il ne sera nul besoin de déplacer les populations actuellement présentes en Palestine.  »

Annexe « For and Against Zionism” - Summaries of Arguments Presented to the Commission - Confidential appendix of the King-Crane Commission Report - August 28, 1919

 

….. (14) – Rapport de la Commission King-Crane – 1919/1922 -

John B. Quigley, dans son ouvrage The Case for Palestine : An International Law Perspective , (2005) cite le Rapport qui confirme les craintes des « Arabes » : "Les Sionistes espèrent pouvoir déposséder de manière quasi complète les actuels habitants non-Juifs."

« In 1919, Wilson dispatched a fact-finding commission to Palestine. Known as the King-Crane Commission, its report to Wilson confirmed Arab fears. It said that "the Zionists looked forward to a practically complete dispossession of the present non-Jewish inhabitants (...)." »

 

..... (15) - John B. Quigley (The Case for Palestine : An International Law Perspective - 2005 ) explique que les officiels Britanniques comprenaient que la colonisation Sioniste prendraient la terre et les ressources aux Arabes Palestiniens. Quigley rapporte l'intervention de Balfour :

"En Palestine, nous ne proposons pas de passer par la formalité d'une consultation des souhaits des actuels habitants du pays." et explique que la logique de Balfour pour ignorer les droits des Palestiniens était que "le sionisme, qu'il soit juste ou pas, bon ou mauvais, est enraciné dans des traditions millénaires, dans des besoins actuels, dans des espoirs futurs, qui sont de bien plus grande importance que les désirs préjugés de 700.000 Arabes qui habitent actuellement cette terre antique."

« British officials understood that Zionism colonization would take land and resources from Palestine's Arabs. "In Palestine", Balfour said, "we do not propose to go through the form of consulting the wishes of the present inhabitants of the country." Balfour's rationale for disregarding Arab rights was that "Zionism, be it right or wrong, good or bad, is rooted in age-long traditions, in present needs, in future hopes, of far profounder import than the desires of prejudices of the 700,000 Arabs who now inhabit that ancient land." »

 

….. (16) - «  La Commission Permanente des Mandats de la Ligue des Nations  » a été créée en 1920 (art. 22) et basée à Genève. Sa mission était de recevoir et d'examiner les rapports annuels des mandataires et « de donner son avis au Conseil sur toutes questions relatives à l’exécution des mandats »

En 1918, le Président Américain avait prononcé un discours important en 14 points (préalablement coordonnés avec les États Européens) qui devaient servir de base à la constitution de la Société des Nations. L'objectif étant la Paix dans le monde pour l'établissement de la démocratie. Le point N° 5, relatif au droit à l'auto-détermination des peuples, ne sera en pratique pas mis en œuvre par les mandataires Anglais et Français. Juridiquement, le Mandat émane de la Société des Nations. Et non des des mandataires.

De ce fait, les populations de Palestine auraient dû (en Droit) être consultées. Mais l'issue de la consultation était largement prévisible. Aussi, des « chemins de traverse » ont été trouvés pour (en pratique) mettre en œuvre ce que les mandataires avaient convenu entre eux.

 

..... (17) – La Conférence de Versailles de 1919-20, Art. 22, formalisait que les populations palestiniennes d'alors n'étaient pas encore en mesure de se diriger elle-même.

Ref. Ouvrage de John B. Quigley "Palestine and Israel. A Challenge to Justice" -1990 :

« Versailles Conference 1919 : Art 22 of the covenant characterized the peoples of the formar German and Ottoman colonies as "not yet able to stand by themselves under the trenuous conditions of the modern world." ... the States administering them should promote the "well-being and development of such peoples.", bearing a "sacred trust of civilization."  »

 

..... (18) - Loy Henderson, du Département d'Etat Américain, en charge des Affaires du Moyen Orient, recommanda au Secrétaire d'Etat George Marshall d'aborder la question des positions du Rapport Peel avec prudence. Il écrivait que le Plan de Partage "ignorait l'auto-détermination et la règle de la majorité", et précisait que "La Déclaration Balfour et le Mandat n'ont pas prévu un Etat Juif, mais un Foyer National Juif."

Ref. : John B. Quigley, dans son livre « The Case for Palestine : An International Law Perspective » - 2005

« Loy Henderson, the US State Department official responsible for Middle East Affairs, advised Secretary of State George Marshall to approach the matter cautiously. He said the partition plan ignored "self-determination and majority rule." (...) "The Balfour Declaration and the Mandate ... provided not for a Jewish State, but for a Jewish national home." »

 

….. (19) - L'historien Israélien Benny Morris cite le journal de Yosef Weitz, directeur du Foncier pour le Fonds National Juif, du 20 décembre 1940 : «  Il doit être clair qu’il n’y a pas de place pour deux peuples dans ce pays (...) et la seule solution, c’est la Terre d’Israël sans Arabes (...) Il n’y a pas d’autre moyen que de transférer les Arabes d’ici vers les pays voisins (...) Pas un village ne doit rester, pas une tribu bédouine. »

 

….. (20) - Alain Cypel (ORIENT XXI) rappelle que «  Le sujet du « transfert » de la population palestinienne hors du futur État juif avait été longuement débattu au Congrès sioniste de Zurich en 1937, or ces débats furent maintenus secrets (ils le sont restés jusqu’aux années 1990). Et lorsque l’épuration ethnique fut mise en œuvre en 1948-1950, elle apparut suffisamment déshonorante aux yeux des dirigeants sionistes pour qu’ils la nient (en accusant les victimes d’être la cause de leur propre malheur). »

 

….. (21) - «  David Ben Gourion, le premier Premier ministre d'Israël, disait lors d'une conférence sioniste en 1937 que tout État juif proposé serait obligé de « déplacer la population arabe hors de la zone, si possible de son libre arbitre, ou sinon sous la contrainte  ». En 1948-49, après l'exode de 750.000 Palestiniens et la confiscation de leurs terres, pour remplir le marché résultant, Ben Gourion dut se tourner vers les pays musulmans pour y trouver des juifs comme main d'œuvre bon marché. Des « émissaires » auraient été acheminés en fraude dans ces pays afin de « convaincre » les juifs de partir par la duperie ou par la peur.  » (Ben-Gurion's Scandals : How the Haganah and the Mossad Eliminated Jews – Naeim Giladi – 1992 /// Article Les Juifs d'IRAK, Comment les Britanniques et les sionistes ont provoqué l’exode de 120 000 Juifs d’Iraq après 1948 – Naeim Giladi - Alterinfo – sept 2006) citant (Rapport du Congress of the World Council of Paole Zion, Zurich, 29 juillet - 7 août 1937, pp. 73-74.)

 

….. (22) - David Ben Gourion, fondateur de l’État l'a maintes fois martelé : « nous n’avons pas expulsé un seul Arabe ». Le récit national israélien voulait que les Palestiniens soient partis volontairement. (Ref. : Article « Comment l’occupation a fini d’imposer la mentalité coloniale à la société israélienne  » ORIENT XXI – Alain Cypel – 13 juillet 2017)

 

….. (23) - «  Ces Palestiniens qu’on expulse, on fait en même temps main basse sur leurs biens. (...) La Loi sur les "propriétés abandonnées" -destinée à rendre possible la saisie des biens de toute personne "absente"- légalise, en décembre 1948, la confiscation.  » (Comment Israel expulsa les Palestiniens (1947 – 1949) – Alternatives International – Dominique Vidal et Joseph Algazy - 2008)

 

….. (24) – L' ONG ADALAH, créée à partir de 1996 est une Association Israélienne pour les Droits de l'Homme. Elle s'est organisée en Centre Légal pour défendre ces Droits. (https://www.adalah.org/en/content/view/7189) – ADALAH a créé une Banque de Données des 65 lois discriminatoires, depuis 70 ans. (https://www.adalah.org/en/content/view/7771) -

 

….. (25) – La Résolution 194 III du 11 décembre 1948 des Nations Unies a été plusieurs fois confirmée ( Résolutions 394 et 513), qui déclarent « qu’il y a lieu de permettre aux réfugiés qui le désirent, de rentrer dans leurs foyers le plus tôt possible et de vivre en paix avec leurs voisins, et que des indemnités doivent être payées à titre de compensation pour les biens de ceux qui décident de ne pas rentrer dans leurs foyers et pour tout bien perdu ou endommagé lorsque, en vertu des principes du droit international ou en équité, cette perte ou ce dommage doit être réparé par les gouvernements ou autorités responsables  »

L'Assemblée Générale des Nations Unies 3236 du 22 novembre 1974 réaffirme le « droit inaliénable des Palestiniens de retourner dans leurs foyers et vers leurs biens, d’où ils ont été déplacés et déracinés, et demande leur retour  » et réaffirme le droit à l’autodétermination du peuple palestinien.

Plus d'informations :

http://www.un.org/french/Depts/palestine/documents.shtml

http://www.france-palestine.org/Resolution-194-70-ans-de-deni-du-Droit-par-Israel

 

….. (26) - "Israël ayant attaqué, s'est emparé, en six jours de combat, des objectifs qu'il voulait atteindre. Maintenant, il organise, sur les territoires qu'il a pris, l'occupation qui ne peut aller sans oppression, répression, expulsions, et il s'y manifeste contre lui une résistance, qu'à son tour, il qualifie de terrorisme" (Conférence de presse tenue au palais de l'Elysée par le Général De Gaulle le 27 novembre 1967). (Aussi cité dans Article : http://www.recherches-sur-le-terrorisme.com/Analysesterrorisme/degaulle-israel-terrorisme.html )

 

….. (27) – « IF AMERICANS KNEW » ( https://ifamericaknew.org/ ) - Cette institution américaine utilise les données de L'ONG israélienne B'Tselem pour synthétiser les Données Chiffrées sur le Conflit entre Israéliens et Palestiniens.

 

….. (28) - Palmarés du Prix des droits de l'homme de la République française 2018 - « En cette année anniversaire des 70 ans la Déclaration universelle des droits de l’homme et des 20 ans la Déclaration des Nations unies sur la situation des défenseurs des droits de l’homme, la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) a décidé d’honorer les défenseurs des droits de l’homme. » (28 novembre 2018)

Il y eut cinq lauréats dont : B’Tselem (Centre d’information israëlien sur les droits de l’homme dans les territoires occupés) et l’association Al Haq, en Israël-Cisjordanie (récompense commune).

( https://www.cncdh.fr/fr/actualite/palmares-du-prix-des-droits-de-lhomme-2018 )

 

..... (29) – Article du Journal HAARETZ (Revital Hovel) du 29 août 2017 :

La Ministre de la Justice Israélienne Ayelet Shaked déclarait que «  Le Sionisme ne devrait pas continuer, et je le dis ici, ne continuera pas à s'incliner devant le système des droits individuels interprétés d'une manière universelle (…)  » et précisait qu'elle considérait le système des droits individuels importants mais « pas quand déconnectés du contexte, de nos tâches nationales, de notre identité, de nos challenges sionistes. »

Le représentant de la 'Zionist Union' (qui n'a pas la même conception du Sionisme et du Judaïsme sur ces sujets) lui répondit vertement que « Le Sionisme ne plie pas devant les Droits de l'Homme. Il relève fièrement la tête, car protéger les Droits de l'Homme est aussi l'essence du Judaïsme et partie intégrante des valeurs d’Israël en tant qu’État Juif et démocratique.  »

( https://www.haaretz.com/israel-news/israel-s-top-court-disregards-zionism-justice-minister-says-1.5446684 )

 

Dans son Éditorial du 30 Août 2017, ce même Journal HAARETZ explique que « le Parti de la Ministre de la Justice considère Israël comme un État d'abord Juif, et ensuite démocratique, et qu'elle considère que même la Justice doit donner priorité aux aspects Juifs par rapport à l'aspect démocratique. » Le même article clarifie qu' « En d'autres termes, Israël peut violer les Droits de l'Homme au nom du Sionisme. Du point de vue de Shaked, le Sionisme n'est qu'un euphémisme pour racisme ou nationalisme. »

( https://www.haaretz.com/opinion/editorial/the-justice-minister-versus-democracy-1.5446811 )

 

….. (30a) - Article Washington Post (Ishaan Tharoor) du 7 mai 2015 - « La ministre de la Justice d'Israel considère que tous les Palestiniens sont ''l'ennemi'' »

L'article souligne que le Premier Ministre Netanyahu a formé le gouvernement le plus à droite de l'histoire du pays. Il a renforcé sa position en s'alliant avec un parti ultra-nationaliste qui encourage les colons et rejette la solution à deux États.

 

L'article rapporte un document rédigé par Ayelet Shaked (avant qu'elle ne devienne Ministre de la Justice) où elle expliquait : « Ceci est une guerre entre deux peuples. Qui est l'ennemi ? Le peuple Palestinien. » (…) « Tous sont des combattants ennemis  » (…) « Cela comprend les mères des martyrs  » (…) « Elles devraient suivre leurs fils » (…) « Elles devraient partir, de même que les habitations dans lesquelles elles ont élevé les serpents. Sinon, davantage de petits serpents seront élevés là. »

 

L'article insiste que la Ministre est «  ouvertement opposée à la création d'un État Palestinien. Son parti Ultra-Nationaliste propose, pour résoudre ''la question Palestinienne'', de créer quelques territoires semi-autonomes qui rappellent les bantoustans de l'ère de l'apartheid en Afrique du sud. »

( https://www.washingtonpost.com/news/worldviews/wp/2015/05/07/israels-new-justice-minister-considers-all-palestinians-to-be-the-enemy/ )

 

….. (30b) - Article Jewish News Syndicate ( Alex Traiman) du 6 mars 2018 – Lors d'une conférence en marge de l'AIPAC, le ministre israélien de l’Énergie Yuval Steinitz expliquait que « d'un point de vue stratégique, il est impossible de défendre Tel Aviv, Jérusalem et la plaine côtière si la Cisjordanie est dans les mains de nos ennemis. C'est une réalité géographique. »

(Note JPC : Cisjordanie = West Bank = Judée + Samarie) ( La Cisjordanie compte à présent près de 500.000 colons)

( https://www.jns.org/on-aipac-sidelines-israeli-ministers-express-support-for-settlements/ )

 

….. (31) – La Revue des Ressources (par Taoufiq Tahani / Yves Jardin) 22 juillet 2018 – Texte intégral définitif de la ''loi fondamentale'' adoptée le 19 juillet 2018 et publiée le même jour. «  Israel étant l'Etat-Nation du Peuple Juif  » Traduction de l'Hébreu (Extraits) :

1. Principes fondamentaux

C. Le droit d’exercer l’autodétermination nationale dans l’État d’Israël est propre au peuple juif.

 

7. Colonies juives

A. L’État considère le développement des colonies juives comme une valeur nationale et agira pour encourager et promouvoir leur création et leur renforcement.

( https://www.larevuedesressources.org/Israel-etant-l-Etat-Nation-du-Peuple-Juif.html )

 

….. (32) - Qu’est-ce qu’une nation ? » par Ernest RENAN (1882) (Article JPCiron)

( https://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/qu-est-ce-qu-une-nation-par-ernest-209190 )

Cet article comprend le Texte Complet de la Conférence faite en Sorbonne, le 11 mars 1882 , par Ernest Renan : « Qu'est-ce qu'une nation ? » :

Source : Bibliothèque Municipale de Lisieux – 14107 France -

http://www.bmlisieux.com/archives/nation01.htm

http://www.bmlisieux.com/archives/nation02.htm

http://www.bmlisieux.com/archives/nation03.htm

http://www.bmlisieux.com/archives/nation04.htm

Diffusion libre et gratuite (freeware)

 

..... (33) - L’Homme et la Terre (préface du tome I) Elisée Reclus - La Librairie universelle, Paris 1905

 

..... (34) – Ouvrage 'Sapiens' de Yuval Noah Harari - 2013

 

 :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: Annexe 1 :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::

 

En 1788, la population Aborigène Australienne était d'au moins 250.000 personnes. Elle a chuté rapidement jusqu'à 60.000 ( 1921), pour atteindre 80.000 en 1966. A partir de 1901, les chiffres des Aborigènes comprennent les métis qui, à cette date, représentaient déjà plus de la moitié des Aborigènes recensés. (8)

 

En 1967, le résultat du référendum effectué auprès des non-Aborigènes, «  est perçu comme la reconnaissance longtemps attendue de l'égalité des Aborigènes avec leurs concitoyens blancs, et de leur droit à participer pleinement à la nation. » (7)

Les tribus ont été 'encouragées' à abandonner les modes de vie traditionnels, sans préparation pour un nouveau mode de vie (qui impliqueraient de nouvelles valeurs et de nouvelles règles)

Cependant, selon l'ONU et les ONGs, le racisme envers les Aborigènes n'aurait guère changé depuis le niveau désastreux des années 70. Les effets mesurables disent : Mortalité infantile 3 fois supérieure à la moyenne nationale / Taux de suicides 6 fois supérieurs / Alcoolisme / Espérance de vie inférieure de 15 à 20 ans / chômage / taux d'arrestations / …

Tenant compte de la différence de natalité et de mortalité entre les populations Aborigènes "pures" et celles métis, le taux d'accroissement des populations métis serait environ double de celui des populations "pures". (8) En outre, avec le temps, une partie des 'métis' sont comptabilisés comme 'européens'.

 

De nos jours, la population Aborigène serait de 700.000 (métis compris), soit 3% de la population australienne. Vu les chiffres disponibles, la très grande majorité de ces 'Aborigènes' seraient métis. Ce qui fait penser à un mécanisme d' extinction-absorption de la minorité Aborigène.

 

Depuis 1993 le Native Act permet aux tribus aborigènes de réclamer un titre de propriété à l’État. Et le mécanisme s'est enclenché, sur le principe. Mais que faire pour les immenses Ranchs qui occupent déjà la terre ?

 

 

 :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: Annexe 2 :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::

 

Données Chiffrées sur le Conflit entre Israéliens et Palestiniens

Mis à jour à fin Octobre 2018 (Chiffres pour Israéliens et Palestiniens)

 

>> Enfants tués : https://ifamericaknew.org/stat/children.html

 

>>Total des tués : https://ifamericaknew.org/stat/deaths.html

 

>> Total des blessés : https://ifamericaknew.org/stat/injuries.html

 

>> Aide mlitaire : https://ifamericaknew.org/stat/usaid.html

Le 'package' signé par le Président Obama, pour 10 ans, représente journellement 10,5 millions de Dollars.

 

>> Résolutions critiques de l' ONU : https://ifamericaknew.org/stat/un.html

 

>> Prisonniers Politiques (Août 2017) : https://ifamericaknew.org/stat/prisoners.html

 

>> Destruction d'habitations (Depuis 1967) : https://ifamericaknew.org/stat/homes.html

 

 :: :: :: :: :: :: :: :: :: : Annexe 3 :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::

 

 

Saluons l'article de LA CROIX (Malo Tresca) du 10 décembre 2018, qui titre : « La France donne un prix à deux ONG en lutte contre l’occupation israélienne  » "cette prestigieuse récompense, dotée par Matignon, se veut hautement symbolique"

Les récipiendaires de ce Prix déclaraient : « C’est un grand honneur pour Al-Haq de recevoir ce prix prestigieux avec nos collègues de B’Tselem, qui sont nos partenaires dans la lutte pour la justice et un avenir meilleur, sans oppression et sans occupation » (...) « Ensemble, nous travaillons à mettre fin à la culture de l’impunité afin que les Palestiniens puissent jouir pleinement de leurs droits humains »

( https://www.la-croix.com/Monde/Moyen-Orient/France-donne-prix-deux-ONG-lutte-contre-loccupation-israelienne-2018-12-10-1200988806 )

 :: :: :: :: ::

 

De son côté, le Jerusalem Post (Lahav Harkov) du 5 décembre 2018 titrait : «  La France donne le Prix des Droits de l'Homme à une organisation en faveur du mouvement BDS qui a des liens avec le terrorisme. »

L'article mentionne les Valeurs prônées par Al-Haq et B'Tselem qui réclament : « la fin de l'occupation qui est nécessaire pour construire un futur basé sur les droits de l'homme, l'égalité et la liberté. »

Ces Valeurs sont inacceptables car contraires à la Loi Israélienne 'Etat-Nation', laquelle prône l"extension de la colonisation et la suppression des Droits Nationaux d'Autodétermination pour les "Arabes".

( https://www.jpost.com/International/France-gives-human-rights-award-to-BDS-organization-with-terror-ties-573574 )

 :: :: :: :: :

 

Le Journal Israélien HAARETZ (Noa Landau) du 10 décembre 2018 souligne que « Le Gouvernement Israélien et des organisations d'extrème-Droite ont fait du lobbying contre l'attribution de ce prix. » et souligne qu'ils ont obtenu que la ministre de la Justice Française renonce à participer à la remise du Prix !

( https://www.haaretz.com/israel-news/.premium-pressured-by-israel-french-justice-minister-bails-on-ceremony-honoring-b-tselem-1.6728817 )

 :: :: :: :: ::

 

Le Journal LA CROIX (cité plus haut) précise qu'une "offensive diplomatique" a bien eu lieu. La Croix indique que le choix de cette attribution du Prix à Al-Haq et à B'Tselem a provoqué de nombreux remous au sein des Gouvernements français et Israéliens.

La Ministre de la Justice avait, comme il se doit, confirmé sa participation à la Cérémonie Officielle de remise du Prix. Ce qui est stupéfiant, c'est que le lobbying a pu créer de tels "remous" à l'intérieur du Gouvernement Français, que la ministre, dans un revirement embarrassant, soit contrainte à choisir librement de revenir sur sa décision.

 :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • phan 19 janvier 12:53
    Vous oubliez de parler d’Alexis de Tocqueville et les « indiens » d’Algérie et de Winston Churchill qui gazait les « indiens » de Gaza, bref deux coloniards avec un masque de démocrate.

    • JPCiron JPCiron 19 janvier 18:49

      @phan
      .
      Oui, il y a eu -et il y a toujours- plein d’ « indiens » de par le monde.

      Certains ont été carrément menés à l’extinction : le peuple San du Cap, par exemple. Il y avait à l’époque un permis de chasse permettant de chasser les Bushmen. En Namibie, cela n’a pas été glorieux, non plus.

      A Bornéo, les ’’indiens’’ sont menés à l’extinction.
      En Amazonie, c’est la même chose.

      Les « coloniards » n’ont pas un masque de démocrate. Ils sont démocrates. Mais ils sont aussi racistes. La démocratie, c’est pour eux seuls. 

      Nos Valeurs Morales traditionnelles s’accommodent mal d’un monde en croissance « à l’infini », où les puissants se pensent supérieurs, et traitent les ’indigènes’ quasi comme ’faune’ locale.


    • Massada Massada 19 janvier 13:16

      PLAN DE PAIX USA-EGYPTE-JORDANIE-ISRAEL-ARABIE SAOUDITE
       
      Le plan prévoit l’application de la loi israélienne à tous les territoires de Judée-Samarie, y compris ceux occupés actuellement par l’Autorité Palestinienne, pour lesquels serait prévu un statut d’autonomie-association avec la Jordanie au sein du territoire israélien.
       
      Les Arabes vivant en Judée-Samarie retrouveraient la nationalité jordanienne et deviendraient des Jordaniens résidant en territoire autonome, leur statut de résidents pouvant être révoqué par Israël s’ils violent la loi israélienne. Des aides financières seraient accordées à la Jordanie, destinées à ce que des Arabes de Judée-Samarie ayant retrouvé la nationalité jordanienne puissent se réinstaller en Jordanie s’ils le souhaitent.
       
      Il est prévu que l’Autorité Palestinienne refuse et que Mahmoud Abbas soit envoyé à la retraite, ainsi que tous les dirigeants de l’Autorité Palestinienne qui partageraient la position de refus, ce qui pourrait bien être tous les dirigeants de l’Autorité Palestinienne. Il est prévu aussi qu’une Autorité Palestinienne radicalement transformée deviendrait le gestionnaire de l’autonomie, dans des limites très strictement définies.
       

      Gaza deviendra une zone autonome sous contrôle égyptien, les habitants de Gaza se voyant proposer la nationalité égyptienne (la liberté de circulation des Gazaouis sur le territoire égyptien est pour l’heure refusée par l’Egypte).
       
      Le Hamas et les autres organisations islamistes présentes à Gaza se verront proposer de se soumettre au statut d’autonomie sous contrôle égyptien, ou de se trouver confrontées à l’Armée égyptienne, qui les traiterait dès lors à l’égyptienne.

       

      Des aides financières seraient accordées à l’Egypte aux fins que des terres du Sinaï soient utilisées pour des développements urbains accueillant des Gazaouis. 

      Les principaux obstacles subsistant pour le moment ne se situent pas du côté de l’Europe, dont personne n’entend tenir aucun compte, mais du côté de la Jordanie, où le roi se montre réticent.

      Le point important de ce plan est que l’idée qu’il existe un “peuple palestinien” qui aurait “droit à un Etat” et l’idée que l’Autorité Palestinienne telle qu’elle se présente sous sa forme actuelle est un embryon d’ ”Etat palestinien” ne sont plus d’actualité.


      • JPCiron JPCiron 19 janvier 17:37

        @Massada
        .
        Oui, Le Plan Colonial de 1937 sera sans doute mis en oeuvre avec la collaboration de l’Occident. C’est le Plan de « transfert » des Palestiniens décidé au Congrès Sioniste de 1937  longtemps resté secret.

        Le Plan que vous décrivez, c’est bien ce qu’en dit le WashingtonPost (note 30a) : c’est-à-dire un genre de Bantoustan.
        Bantoustan pour les uns, et éloignement pour les autres.
        Avec compensations financières pour les pays voisins, qui devront bien collaborer, que cela leur plaise ou non. Car les USA ont le pouvoir d’imposer ce qu’ils veulent.

        Éloigner les indigènes et leur attribuer des droits inférieurs, c’est la règle pour les ’indiens’ de tous les continents.


      • Odin Odin 19 janvier 19:19

        @Massada

        Bonjour Massada,

        « Des aides financières seraient accordées à l’Egypte aux fins que des terres du Sinaï soient utilisées pour des développements urbains accueillant des Gazaouis ».

        On pourrait traduire cette mesure à une « déportation » ?

        Dans ces aides à Abdel Fattah al-Sissi, il y aura la construction de « camps » pour les accueillir ?

        Fonction du plan du Grand Israël d’Oded Yinon (du Nil à l’Euphrate) ne serait-il pas préférable de les accueillir de l’autre côté du Nil ? 


      • OMAR 20 janvier 09:56

        Omar9
        .
        @Massacrada : "Il est prévu que l’Autorité Palestinienne refuse et que Mahmoud Abbas soit envoyé à la retraite, ainsi que tous les dirigeants de l’Autorité Palestinienne qui partageraient la position de refus, ce qui pourrait bien être tous les dirigeants de l’Autorité Palestinienne.

        .
        Et quand tout le peuple palestinien rejetera cette ignomine, lui aussi sera envoyé en retraite ?
        .


      • Massada Massada 20 janvier 12:59

        @OMAR

        Le peuple palestinien aspire à la paix et la prospérité Il est pris en otage par des dirigeants corrompus. Le plan de paix est tout bénéfice pour lui Tant pis pour les haineux d’Israel qui mettent leur haine avant la prospérité Ils finiront dans les poubelles de l’histoire


      • Jonas 20 janvier 19:43

        @Odin

        Un petit rappel, on fait beaucoup de bruit autour des Palestiniens, sur ce site « , cela ne me dérangerai pas si les » dames patronnesses «  pouvaient dispenser un peu de leur trop plein d’amour et de tendresse aux Kurdes aussi , qui son plus malmenés que les PA. Ils représentent 35 millions d’individus répartis sur quatre pays ; deux arabo-musulmans et deux musulmans non arabes. Si également dans leur démarche de sollicitude , ils pouvaient  aborder , l’occupation de Chypre Nord par la Turquie depuis 1974. Ou l’occupation du Sahara occidental par le Maroc. pour ne parler que de ces pays. 

         Comme vous pouvez le constater ,tous les pays que j’ai cité sont musulmans en conflit avec d’autres pays musulmans. Normalement , les défenseurs de la veuve et de l’orphelin qui se promènent avec leur coeur en bandoulière devraient les défendre avec la même ardeur. Mais comme dans » La ferme des animaux « de G.Orwell << Tous les animaux sont égaux , mais certains plus égaux que d’autres »

        . Tous les pays en conflit sont musulmans , mais les Palestiniens , sont plus musulmans que les autres. parce qu’ils n’ont pas affaire à un pays musulman.

        Les pays musulmans ont le droit de se massacrer et de s’occuper entre eux et ne doivent attirer l’attention de personnes. C’est un problème de famille. 
         


      • Jonas 21 janvier 09:40

        @OMAR
        Bonjour. 
        Que ferai un 22eme Etat Arabo-musulman de plus et de mieux que les 21 Etats déjà existant ? 
        Et quel pays arabo-musulman lui servirai-il de modèle ? 

        Est-ce que cet Etat palestinien qui existe sur le papier mais qui est en réalité divisé en 2 territoires et 2 gouvernements ennemis, peut gérer mieux son pays , que l’Algérie avec sa manne pétrolière de 33 milliards de dollars par an ( selon le cours des hydrocarbures ) exemple : 
         Le gouvernement Algérien, veut faire une beauté à la Casbah d’Alger. Et, malgré plus de 5 décennies d’indépendance s’adresse à un grand architecte français JEAN NOUVEL pour faire ce travail : le préfet d’Alger ( Wali) Abdelkader Zoukh, pour atténuer l’amour propre mal placé des Algériens déclare : après avoir précisé que Jean Nouvel donnera à des centaines d’architectes algériens penchés sur ce projet des idées sur la manière de revitaliser la Casbah il ajoute : << Nous voulons que la vie retrouve la Casbah. Nous avons une Convention de coopération avec le Conseil d’Ile de France , qui se charge de payer  .l’ARCHITECTE - et son équipe. La wilaya d’Alger ne donnera pas un sou à Jean Nouvel . Il se chargera des études et de réflexion. Les Algériens , ne doivent pas se tromper , il ne fera aucun travaux. C’est une chance pour nous d’être accompagnés par un architecte mondialement connu, il va nous conseiller pendant 2 ans , installer son équipe pour réfléchir et proposer. >> Je peux prendre ,d’autres pays comme la Tunisie, le Maroc , l’Egypte , l’Irak, la Syrie , la Jordanie, la Somalie, le Soudan etc La quantité n’a jamais la qualité. 



        • Christian Labrune Christian Labrune 19 janvier 13:41

          Le gros problème actuel, ce n’est pas la « question palestinienne », invention mensongère et fumeuse qu’on peut historiquement dater, sorte de piège à cons pour les esprits faibles.

          La grande question actuelle, et extrêmement préoccupante, c’est celle de l’antisémitisme en Europe, particulièrement en France, et dont AgoraVox offre régulièrement des exemples accablants.

          Je ne saurais trop conseiller, à ceux qui ont un minimum de culture, les Réflexions sur la question antisémite de Delphine Horvilleur.

          Ceux qui ne sont pas capables de dépasser la débilité des articles de propagande internet, tel celui-ci, pourront aisément s’en dispenser : pour eux, ce serait peine perdue.

          https://www.grasset.fr/reflexions-sur-la-question-antisemite-9782246815525


          • ETIENNE 19 janvier 17:15

            @Christian Labrune

            Citation
            "Ceux qui ne sont pas capables de dépasser la débilité des articles de propagande internet, tel celui-ci, pourront aisément s’en dispenser« 

            Traduction :
             »Ceux qui ne gobent pas l’intégralité de la propagande sioniste sans aucun doute tout en niant son existence peuvent se dispenser de venir perturber notre masturbation intellectuelle collective (interdite aux prépuces)"

            Citation

            « pour eux, ce serait peine perdue. »

            Traduction :
            « Israël ne les fait pas suffisamment bander »


          • JPCiron JPCiron 19 janvier 17:53

            @Christian Labrune
            .
            La WUJS de Jérusalem expliquait que « beaucoup d’antisémitisme est lié à des sentiments anti-Israel ». C’est la politique d’un gouvernement Israélien ouvertement d’extrême droite ultra-nationaliste et ethno-centré qui est le point fondamental qui choque nombre de Juifs d’Israel et de la Diaspora. Beaucoup disent que cette politique va à l’opposé des Valeurs du Judaïsme.
            .

            Le fait de continuellement, répétitivement, traiter les gens qui ne pensent pas comme vous de « cons », de « débiles », « d’ignorants », « d’incultes » ou « d’esprits faibles » montre à quel niveau vous gravitez.


          • Odin Odin 19 janvier 19:34

            @Christian Labrune

            Pourquoi tant de haine en ce jour, auriez vous oublié que c’est le jour du Sabbat ?


          • phan 19 janvier 14:09
            (Les Juifs ne veulent pas comprendre que le judaïsme les oppose au reste de l’humanité)
            « La grande majorité des Juifs tout à fait ordinaires, qui se comportaient normalement de manière très ordinaire, sont induits en erreur par cette histoire largement fictive et deviennent, de manière assez compréhensible, extrêmement outrés par toutes les horribles choses qui ont été infligées à leur peuple qui souffre, dont certaines sont vraies et certaines ne le sont pas, tout en restant complètement ignorants de l’autre côté du grand livre. » Ron Unz (Juif, entrepreneur en logiciel).
            L’extrait ci-dessous montre pourquoi les Juifs ne comprennent rien à l’antisémitisme.
            Le judaïsme est défini par le cabalisme, qui est le satanisme plus le communisme.
            Ils se consacrent à supplanter Dieu avec leur représentant, Lucifer. L’inversion de la réalité : le malade est en bonne santé, la laideur est belle, les mensonges sont vrais et la guerre c’est la paix. En utilisant la franc-maçonnerie, la destruction de la civilisation chrétienne occidentale approche de son point culminant.

            La diffamation avec le label accusateur d’« antisémitisme » détourne l’attention de la triste réalité : la haine émane en fait des juifs cabalistes et de leurs agents francs-maçons sous la forme d’une attaque simultanée contre notre identité du genre, raciale, religieuse et nationale.
            Juif ou pas, si vous n’êtes pas un « antisémite » dans le sens où vous vous opposez à cet agenda diabolique, vous êtes une dupe qui paiera cher pour votre conformité et votre ignorance.

            • caza 19 janvier 14:50

              M C Labrune doit sortir droit de la Brume

              Pour tout savoir de la colonisation de la Palestine par les sionistes il suffit simplement de demander à Wikipédia

              C’est Mitterrand qui disait que les seules colonisations qui avaient réussies étaient celles qui avaient « génocidé » les colonisés

              Ce qui n’est pas (encore)le cas en Palestine

              Malgré le soutient Saoudien(pas forcément éternel)ou Etasunien(J’ai fait un rêve last night que suite au chut down l’empire américain volait en 50 éclats(états)ou bombe atomique(merci la France) il est presque certain que l’état sioniste est voué à disparaître tel qu’il existe actuellement

              Les ¨palestiniens musulmans ou chrétiens actuels étant les descendants des Juifs de l’Antiquités (forcés à la conversion par les envahisseurs successifs de leur territoire) leurs droits historiques sur la Palestine sont inaliénables et seront un jour rétablis


              • JPCiron JPCiron 19 janvier 22:10

                @caza

                Les ¨palestiniens musulmans ou chrétiens actuels étant les descendants des Juifs de l’Antiquités >

                Cette formulation suggérerait que Musulmans et Chrétiens de Palestine ’descendraient’ biologiquement des Juifs de l’Antiquité.
                .
                Les deux premières religions ont une partie de leurs sources proches de la troisième. Mais il n’y a là rien de biologique.
                .
                Par ailleurs, les « Juifs de l’Antiquité » ne sont pas les premiers « pourvoyeurs » de mythes ou de principes. Il y en a eu bien d’autres, qui ont alimenté (directement ou indirectement) une grosse partie des mythes et principes fondamentaux de ces trois religions.
                .
                Un exemple parmi d’autres : https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/la-creation-les-deux-recits-du-210306
                .


              • Julien S 19 janvier 15:00

                Avoir vu Gaza rasée deux fois avec quatre mille morts en tout est sans doute désagréable, mais constatez que nos gouvernements n’ont pas dit grand-chose. Ils devaient avoir leurs raisons. Ne comprenez-vous pas que si nous commençons à faire des chichis de droits de l’homme ce seront demain les capitales européennes qui disparaîtront sous le feu nucléaire des nazis iraniens ? 


                • JPCiron JPCiron 19 janvier 18:14

                  @Julien S
                  .
                  Les Occidentaux dont les USA et la France ont depuis toujours déclaré qu’ils ne toléreraient pas que Israel soit réellement menacé sérieusement. De Gaulle l’a dit clairement. Les Américains aussi, en précisant que, si Israel dispose de quelques centaines d’ogives nucléaires, ils en ont eux plusieurs milliers au seul Moyen Orient. Ils ajoutaient que, même si l’Iran arrivait à en fabriquer une bombe atomique, leur pays serait vitrifié s’ils tentaient de l’envoyaient sur Israel.
                  .
                  Face à cette réalité, les leaders religieux Iraniens ne peuvent que faire de la surenchère verbale... 
                  .
                  Mais on fait peur aux gens pour des raisons d’influence des opinions publiques.
                  .
                  Le fait que Israel se soit doté de l’arme nucléaire fait que plusieurs pays de la région se demandent pour quelle raison ils ne pourraient pas l’avoir aussi. L’Arabie Saoudite est pour l’instant ’alliée" des USA. Cependant, ils peuvent craindre que, comme cela a été lu dans la presse US, une fois que l’Iran aura été ’maté’, que l’on ’s’occupe d’eux’.
                  .


                • Odin Odin 19 janvier 20:03

                  @JPCiron

                  Bonjour et merci pour ce très bon article avec ses sources.

                  « une fois que l’Iran aura été ’maté’, que l’on ’s’occupe d’eux’. »

                  Tant qu’il y aura des réserves de pétrole le « pacte de Quincy » perdurera, à moins que le pavillon du Venezuela (plus importante réserve de pétrole au monde) passe dans les mains de l’oncle Sam, alors là, il est possible que les chameaux retrouvent leur activité ancestrale, tout autre que les champs de courses pour milliardaires.


                • Julien S 19 janvier 21:27

                  @JPCiron
                  .
                  Pourtant quand je lis Christian Labrune j’ai très peur que les nazis iraniens ne nous exterminent si nous ne soutenons pas à mort Israël que nous avons la chance d’avoir pour nous sauver. 


                • JPCiron JPCiron 19 janvier 21:43

                  @Julien S
                  .
                  Ces interventions correspondent assez bien (mais pas toujours) au manuel de propagande de la Hasbara israélienne.
                  .
                  Il faut respecter le travail de chacun.
                   smiley
                  .


                • JPCiron JPCiron 19 janvier 21:49

                  @Odin
                  .
                  Bonjour Odin,
                  Merci, c’est gentil.
                  .
                  Les exigences gargantuesques de l’alimentation en énergie du Système Economique et de sa nécessaire Croissance mènera nécessairement à des convoitises... et à des choix.


                • Julien S 20 janvier 08:16

                  @Julien S
                  .
                  6 moinssages à mon commentaire du 19 à 15 h 00. 
                  Je rappelle qu’en général je ne mets pas de smiley là où d’autres les mettraient. 


                • Raymond75 19 janvier 15:07

                  Oh !!! C’est extrêmement choquant : vous savez bien que critiquer la politique d’Israël c’est être antisémite ! Mais les habituels intervenants toujours en alerte automatique dès qu’apparait le mot Israël ou Palestine, Massada, Daesh, Zak5, Labrune, Galilée sauront mieux que moi détruire vos arguments fallacieux.

                  Et puis n’oubliez pas ces profondes paroles de Massada il y a quelques temps : les Palestiniens sont des envahisseurs !

                  Reprenez vous de grâce ...


                  • JPCiron JPCiron 19 janvier 18:16

                    @Raymond75
                    .
                    <Reprenez vous de grâce ... >
                    .
                    Sage conseil. Je vais reprendre une bière.


                  • pierre 22 janvier 17:35

                    @JPCiron
                    c’était du 32ème degré de la part de raymond je pense


                  • JPCiron JPCiron 22 janvier 18:45

                    @pierre . Oui, au moins... Mais le message arrivé à bon port.  smiley


                  • Massada Massada 19 janvier 15:33

                    Le faux « problème palestinien » va vraisemblablement trouvé son épilogue dans le plan de paix USA-pays Sunnites-Israel comme je le décrit dans mon commentaire ci-dessus.
                     

                    Autre bonne nouvelle, jeudi dernier, les responsables militaires israéliens et russes ont convenu de continuer à coordonner leur action militaire en Syrie.
                    Sale coup pour l’Iran et le Hezbollah.


                    • Julien S 19 janvier 15:37

                      @Massada
                      .
                      Pourquoi le roi de Jordanie est-il hésitant ? 


                    • Xenozoid Xenozoid 19 janvier 15:51

                      @Julien S

                      car il est fabriqué par les anglais ?


                    • Massada Massada 19 janvier 15:54

                      @Julien S
                       
                      Le nombre des Palestiniens en Jordanie a désormais atteint 4,5 millions dans ce pays de quelque 6,2 millions d’habitants.
                      Les tribus, autrement dit les Jordaniens de souche, par opposition à ceux qui sont d’origine palestinienne sont les Majali, Beni Sakr, Beni Khalid, Gharabeh, les Howeitat et les Tell et sont le socle de la monarchie, donc de l’Etat. 
                       
                      Ces grandes familles s’inquiètent de l’influence jugée grandissante des Jordaniens d’origine palestinienne qui auraient une oreille attentive auprès de la reine Rania elle meme d’origine palestinienne.
                       
                      Abdallah II sait qui l’a fait roi : c’est pour cela qu’il n’a pas réformé la loi électorale qui favorise l’affiliation tribale.
                      Les parlementaires sont élus sur une base tribale, ce n’est pas la démocratie ; mais c’est une question de survie politique pour le régime monarchique.


                    • JPCiron JPCiron 19 janvier 18:32

                      @Julien S
                      .
                      Pourquoi sont-ils tous hésitants ? Il y a plusieurs raisons.

                      Sur le long terme, parmi ces millions de réfugiés Palestiniens qui se fixeront dans les pays voisins, il y en aura toujours une partie qui ne se résignera pas, et qui entreprendra quelque forme de lutte, non-violente ou violente.

                      C’est-à-dire, pour Israel, une « promesse » de conflits a venir avec les voisins. Qui dit conflit, dit besoin de « se défendre ». Et il n’y a que comme cela que peut continuer la progression territoriale d’Israel.
                      Israel n’a toujours pas défini ses frontières, et il n’est pas prévu de le faire.
                      Par ailleurs, Theodor Herzl a clairement dit (et c’est toujours dans les têtes) que le « Grand Israel » (du Nil à l’Euphrate) est l’objectif à terme du Sionisme. 
                      .
                      La déstabilisation du Moyen Orient (ref. des plans US successifs) va dans le sens d’un Israel comme puissance régionale dominante. Désorganiser est une chose. Restructurer en est une autre, successive. Qui passe par l’affaiblissement de l’Iran, de l’Arabie Saoudite, et avec la Turquie qui « reste tranquille ».
                      .


                    • Massada Massada 19 janvier 16:10

                      « La France donne le Prix des Droits de l’Homme à une organisation en faveur du mouvement BDS qui a des liens avec le terrorisme. »

                       

                      Pauvre France qui n’a toujours rien compris et vit dans le passé.
                      BDS s’est se tirer une balle dans le pied.
                       

                      Israël et le Japon ont signé des accords mardi passé dans le domaine de la santé numérique et de la cyber-sécurité.
                      Les accords ont été signés lors de la visite en Israël de ce qui a été qualifié de « délégation japonaise la plus importante de tous les temps », conduite par le ministre japonais de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie, Hiroshige Seko, et comprenant 150 représentants de quelque 90 entreprises, dont les grandes sociétés Honda, Mitsubishi, Hitachi et Toshiba.
                       

                      Israël vise 1 milliard de $ d’exportations vers le Japon pour l’année à venir.


                      • JPCiron JPCiron 19 janvier 21:37

                        @Massada
                        .
                        < 1 milliard de $ >
                        .
                        La capacité à faire du business est probablement une chose appréciable.

                        Mais nous ne vivons pas que de cela. Les Valeurs Morales étaient présentes chez l’homme bien avant le $, et survivront à la Croissance à l’infini du Système Libéral mondialisé.
                        .


                      • Jonas 20 janvier 18:30

                        @Massada
                        Bonjour, Dans un pays Arabe, dont je ne citerai pas le nom , j’avais déclaré en petit comité que ce machin de BDS, est la preuve flagrante des politiques des pays Arabo-musulmans et musulmans non Arabes qui ont lamentablement échoué. L’actualité est là pour le prouver. 

                        Depuis le création de l’Etat d’Israël , presque tous ces pays boycottent Israël . sans aucun résultat. C’est comme dans une course de formule 1, Israël a pris tellement de tours d’avance, que ces pauvres pays reconnaissent en aparté et en aparté seulement leur échec de cette politique. Ils sont en gros 57 pays , avec lesquels Israël , fait moins de 4% de son commerce extérieur. Quel poids font-ils devant la Chine et l’Inde plus pragmatiques et plus responsables. 

                        En revanche les immigrés ( qui veulent montrer leur amour aux palestiniens , eux, qui sans fierté et sans honneur quittent leur pays, comme des rats, eux , qui sont des mauvais exemples pour les palestiniens . puisqu’ils fuient leur pays indépendant depuis des décennies au lieu d’y rester et de le construire ) et bien , ces immigrés , cherchent à boycotter Israël en Occident ( pas en Asie) , chez les anciens colonisateurs , tout en portant des jugements critiques sur la colonisation.Ils ont perdu la partie chez eux , comme d’habitude , ils veulent montrer qu’ils existent , par le bruit. 


                      • Massada Massada 21 janvier 07:33

                        @Jonas
                         
                        bonne analyse


                      • Jonas 21 janvier 14:09

                        @Massada
                        Bonjour, 
                        Quand Théodor Hezl était président des Etats-Unis pendants trois mandats ! 

                        Selon le chercheur , arabo-musulman, Egyptien , Mohammed Gad El-Zoghby, diplômé de la grande université d’Al-Azhar connue pour ses nombreux-Prix Nobel dans toutes les disciplines, déclare sur Safa TV, « Théodor Herzl a présidé les Etats-Unis pendant trois mandats : »(...) 

                         << Les juifs européens en Amérique s’étaient jusque-là opposés à l’entreprise sioniste, croyant que l’Amérique , et, non la Palestine était la Terre promise. Mais quand Théodor Hezl , le fondateur de l’entreprise sioniste , a saisi le danger que représentait l’absence de soutien des juifs d’Amérique , il a communiqué avec eux. Après les événements de la Seconde Guerre mondiale et la montée d’Hitler , pour exterminer les juifs, les intérêts ont convergé. C’est alors que les juifs américains se sont associés à l’entreprise sioniste. S’il en est ainsi sur le plan gouvernemental , que se passait-il au niveau des présidents eux-mêmes ? Le président le plus célèbre a être accusé de collaboration avec les juifs fut , Truman . Truman a succédé à Théodor Hezl . Herzl était un président unique en son genre. Il fut le seul président à siéger pendant trois mandats, car il a dirigé l’Amérique pendant la Seconde Guerre mondiale , il a été élu à cette époque. Théodor Hezl, fut un président très puissant et populaire. ...
                        Théodor Hezl ne voulait pas de puissant vice-président , qui lui volerait sa popularité ; c’est pourquoi il a fait venir le soi-disant homme de l’hombre , Truman, un homme des plus simples . Un peu comme lorsque le président Abdel Nasser a choisi Sadate.>> Avec des chercheurs de ce calibre Israël , peut dormir tranquillement. 


                      • math math 20 janvier 07:06

                        Mauvais choix des « Palestiniens » d’avoir choisi la violence en 48..

                        Simplement par le nombre, il serait majoritaire aujourd’hui avec la non violence, et gouverneraient les juifs... !


                        • JPCiron JPCiron 20 janvier 15:47

                          @math
                          .

                          Bonjour math,


                          Un élément singulier ne peut être correctement appréhendé que dans le contexte.


                          La première chose à retenir, je crois, c’est que depuis les origines du Sionisme (1896), tout se déroule selon la vision stratégique initiale.


                          Dans son livre fondateur « Der Judenstaat  » (L’État des Juifs) (1896), Theodor Herzl, volontairement, ne traitait pas vraiment de deux sujets pourtant fondamentaux : le périmètre de cet État, et les indigènes du pays. On note aussi que le titre de son essai n’est pas « Der Jüdische Staat » (l’État Juif).


                          Pour ce dernier point, il apparaît qu’il s’agissait d’avancer d’abord « masqué » pour obtenir un « État Refuge » (l’ Etat des Juifs) pour les Juifs persécutés (ceux d’Europe & Russie, essentiellement). Et passer à l’État Juif dans un second temps.


                          Pourtant, pour le périmètre, Theodor Herzl l’avait précisé clairement dans son journal intime d’alors : l’État Juif projeté s’étendait « du Nil à l’Euphrate ». ( ref. Theodor Herzl ; Complete Diaries ; Vol. II ; p. 711).


                          En outre, pour ce qui est des indigènes, Theodor Herzl écrivait dans son Journal intime que les colons sionistes devaient « pousser la population sans le sou au-delà des frontières en lui procurant du travail dans les pays de transit, tout en lui refusant tout emploi dans notre propre pays. » 


                          La mise en œuvre a suivi.


                          Dès 1919, la Commission King-Crane note que "Les Sionistes espèrent pouvoir déposséder de manière quasi complète les actuels habitants non-Juifs."


                          « David Ben Gourion, le premier Premier ministre d’Israël, disait lors d’une conférence sioniste en 1937 que tout État juif proposé serait obligé de «  déplacer la population arabe hors de la zone, si possible de son libre arbitre, ou sinon sous la contrainte   ».


                          Dès 1940 est créé un vaste fichier en vue de « la rédemption de la terre », constamment enrichi, qui liste, dans chaque village Palestinien, toute une série de détails... qui leur ont permis de conclure que les Palestiniens n’étaient pas organisés, ni armés (sauf quelques fusils archaïques ici ou là).


                          En 1947, une Commission de l’ONU avertissait : « l doit être sérieusement pris en considération le ressentiment certain et la vive opposition des Arabes de tout le Moyen Orient "


                          Le vote à l’ONU n’a pas obtenu la majorité requise pour la Partition de la Palestine.


                          Ces mêmes Pays Arabes proposaient alors, comme concession de dernière minute de mettre en place un « Gouvernement Fédéré de la Palestine ». Un genre de Suisse au Moyen Orient. Pas mal, non ?


                          Mais cela ne correspondait pas du tout au Plan Sioniste, on l’a compris.


                          La proposition a donc été ignorée et les USA ont amicalement contraint plusieurs pays à changer leur vote pour faire passer la partition de la Palestine en deux États démocratiques dans lesquels il n’y aurait aucune sorte de discrimination. + Jérusalem.


                          Les Leaders Arabes, devant leur population, ne pouvaient courber l’échine. La Ligue Arabe a fourni des fusils, et le conflit a commencé.


                          Par la suite, quelque 700.000 Palestiniens ont donc été expulsés, avec si besoin violences. Leurs biens ont été illico confisqués. C’était le plan prévu depuis bien des décades, de toute manière.


                          Plus tard, les « négociations » ont été un moyen de gagner du temps pour monter en puissance dans la colonisation.


                          (à suivre ...)

                           :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::


                          Voir deux articles relatifs au Sionisme :

                          Sionisme Juif : https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-sionisme-la-declassification-209989

                          Sionisme Chrétien : https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/aucune-sympathie-des-chretiens-209744


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès