• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Réchauffement : ce qui a changé depuis 113 ans (1)

Réchauffement : ce qui a changé depuis 113 ans (1)

 

Qu’est-ce qui a changé de manière visible et/ou sensible dans les régions d’Europe de l’ouest ? J’insiste sur le visible et/ou sensible, ce qui parle aux gens. (Clic sur les images pour les agrandir).

 

 L’intensité

Dans ce billet j’aborde les vagues de chaleur et canicules, et les sécheresses. Je choisis une période de 113 ans, ce qui permet un peu de recul et quelques statistiques. Je la fais débuter avec l’année 1906.

Il y a eu plusieurs canicules ou vagues de chaleur exceptionnelles depuis environ 100 ans dans nos régions, advenant souvent en période de sécheresse prolongée, raison pour laquelle je les associe ici. Toutefois les durées des deux phénomènes sont très différentes et l’on peut avoir l’une sans l’autre.

L’intensité d’une vague de chaleur tient à la hauteur des températures mesurées et à sa durée. Il est possible que si l’on avait eu les moyens de mesure actuels, il y a 100 ans et plus, certaines vagues de chaleur passées pourraient rivaliser avec 2003 ou 2019. C’est grâce à un maillage serré de stations météo placées aux bons endroits que le record français absolu a pu être signalé récemment.

Les informations suivantes proviennent des archives de Météo-France, archivées sur le site de Météo-Paris.

Allons-y pour la mise en bouche : 1906. Après un printemps très chaud, l’été fut étouffant :

«  août et septembre : grande sécheresse surtout sur la moitié sud - de très fortes chaleurs sont observées le 2 août avec un maximum de 39° à Bordeaux, 38° à Clermont et Angers, 37° à Lyon et 35° à Paris - d’autres chaleurs exceptionnelles se produisent début septembre. (…) octobre : exceptionnellement chaud - le 5 octobre, les températures sont partout comprises entre 25 et 30°.  »

 

Les monstres

Ensuite mon top 4 du XXe siècle + 2003. D’abord, la canicule de 1911 (tableau 1), de sinistre mémoire. Un immense coup d’assommoir. Selon Wikipedia : « Cette vague de chaleur provoque un surplus de 40 000 décès, dont 29 000 dans la petite enfance. »

réchauffement,canicule,vague de chaleur,climat,météo,environnement,chaleur,sécheresse,cycles

Ensuite, deux tableaux récapitulatifs (tableaux 2 et 3). Un pour 1921 :

réchauffement,canicule,vague de chaleur,climat,météo,environnement,chaleur,sécheresse,cycles

L’autre pour 1947, qui a connu trois épisodes extrêmes dans le même été – dont un massif :

réchauffement,canicule,vague de chaleur,climat,météo,environnement,chaleur,sécheresse,cycles

 

1983 figure également parmi les plus intenses, en durée du moins avec 19 jours consécutifs de type caniculaire. Je rappelle par principe et sans m’étendre l’été fou de 2003, dont chacun se souvient je pense. Il reste la référence post-1947.

Après ces cinq monstres (1911, 1921, 1947, 1983, 2003) voyons quelques autres phénomènes remarquables mais d’intensité ou de durée réduites.

 

17 août 1701

L’année 1929 vit aussi ses vagues de chaleur, dont une tardive :

«  Du 26 août au 12 septembre : nouvelle vague de chaleur, concernant cette fois-ci toute la France - le 31 août, il fait 35° à Paris et Valenciennes, 36° à Lille et 37° à Châteauroux - le 4 septembre, on atteint encore 34° à Beauvais, 35° en région parisienne, 38° à Angoulême.  »

 1976 pourrait aussi être dans mon top. Elle avait déshydraté l’Europe de l’ouest. La chaleur s’est ajoutée à une sécheresse exceptionnellement longue. « De fin juin à la mi-juillet, tous les records de chaleur sont battus. Il faut remonter jusqu'en 1921 pour trouver de semblables conditions climatiques. »

D’autres vagues ou pics de chaleur sont documentés pour des époques plus anciennes, comme les 40° à Paris le 17 août 1701. Ou comme l’été 1793 :

«  Les grandes chaleurs commencèrent à paris le 1er juillet ; à Montmorency, après le 4. Elles augmentèrent si rapidement, que la journée du 8 figure déjà parmi les époques de leur maximum. (…) Le maximum de la chaleur a donné 38°4 le 8 juillet à l’Observatoire royal de paris, et 40° le 16 du même mois à l’Observatoire de la marine.  »

Ici, ce site a repris des données de plus de 1000 ans sur les épisodes forts de chaleur ou de sécheresse en France.

 

 Découpage

Enfin l’image de La Chaîne Météo (image 5) synthétise visuellement les durées et intensités des vagues de chaleur majeures en France depuis 1947. Les plus courtes et moins intenses ne sont pas signalées. On en compte 6 sur 10 après l’an 2000, et 4 entre 1911 et 1983. Il y en a donc un peu plus depuis 20 ans mais pas forcément beaucoup plus intenses, malgré certains records. 1947 n’avait pas été tout-à-fait détrônée.

Cependant un autre visuel (image 6) de MétéoFrance, presque identique, ajoute des vagues de chaleurs plus courtes ou moins intenses, mais quand-même remarquables (2019 n’y est pas encore). Entre 1947 et 2015 on en compte alors 23 au total, dont 8 après l’an 2000 et les autres avant. Difficile d’y déceler une tendance, sans plus de détails sur l’ensemble des phénomènes afin de les comparer.

L’image 7 est presque identique. Elle s’arrête en 2014. Ici l’on a 21 vagues de chaleur ou canicules. Celles en rose datent de 1947 à 1980, soit environ 30 ans. 7 épisodes sont signalés. Celles en rouge foncé datent des 30 années suivantes. On signale deux fois plus d’épisodes. On pourrait en déduire une augmentation au moins en nombre.

Cependant ce découpage de deux fois trente ans est biaisé : de 1950 à 1980 on était en période de refroidissement.

Le fait de voir 2 épisodes extrêmes dans la même saison n’est pas rare non plus. Par exemple il y a eu trois épisodes chauds extrêmes en 1947.

 

 Cycles

L’intérêt de se focaliser sur 100 ans est de voir des détails, par groupes d’années par exemple, détails que le passé ne livrera pas fautes de mesures quotidiennes.

Les canicules et les sécheresses me paraissent être des indices assez faibles du réchauffement – ou en inversant les choses : depuis 110 ans le réchauffement ne produit pas beaucoup d’événements réellement exceptionnels. 2003 est le grand événement.

En comptant les événements les plus intenses, soit la liste des 10 (image 5), il y en a 10 en 70 ans, soit donc probablement 15 en 100 ans. Ou une tous les 7 ans, pour les vagues extrêmes.

Mais une telle statistique ne vaut rien. Il y a des séries, des cycles, l’oscillation nord-atlantique. Celle-ci joue un rôle important dans la circulation des masses d’air, en particulier dans la remontée d’air chaud saharien.

Sur l’image 6, 23 épisodes ont été retenus, dont les 10 plus forts et quelques autres. 23 en 70 ans, cela devrait faire 35 en 100 ans, ou une tous les trois ans. Est-ce peu ou beaucoup ? Plus ou moins qu’avant ? Et l’après 2000 est-il marqué de manière plus intense par ces vagues de chaleurs, ou y sommes-nous plus sensibles et attentifs, en posture anxieuse ?

Mais à quoi les comparer ? Au nombre et à l’intensité de celles du passé, d’avant le XXe siècle ? C’est problématique.

 

 Eschatologie

Car si des épisodes anciens sont documentés, on ne peut déduire des chroniques et registres agricoles l’intensité vraie en degrés de ces vagues de chaleur, en des périodes plus froides, ni les records éventuellement battus. Selon l’étude de Garnier cité plus loin, le XVIe siècle a connu 12 sécheresses avérées, soit une tous les 8 ans. Mais de quelle intensité précise ?

On n’a pas suffisamment documenté les cycles naturels à part les cycles très longs d’origine astronomique. Par exemple on explique encore mal le PAG ou l’optimum médiéval. Donc on ne sait pas à quel moment de quel cycle nous sommes – si nous y sommes.

Néanmoins sur l’image 6, depuis 2000, une très légère prévalence des épisodes extrêmes semble se dévoiler. Mais la période choisie sur les images 5, 6 et 7 est entachée du biais déjà mentionné.

Il faudrait se transporter 100 ans en arrière avec les moyens actuels. On aurait les mêmes technologies et le même maillage des territoires.

Car il y a 113 ans les mesures étaient moins sûres qu’aujourd’hui et le maillage moins serré. On n’avait pas peur. Le grossissement médiatique n’avait pas pris le tour eschatologique d’aujourd’hui, où l’on annonce à chaque fois une possible fin du monde (j’exagère un peu mais pas tant).

Oui, le passé a vu des canicules terribles, même au PAG.

 

 Mouvement général de réchauffement

Je trouve peu significatives les variations des vagues de chaleur. La période de 113 ans est au final trop courte pour tirer une tendance à peu près sûre et durable, et significative d’autre chose que des variations naturelles.

Un chercheur du CNRS, Emmanuel Garnier, a réalisé un recensement très fin des sécheresses et grandes chaleurs du passé sur 5 siècles. Sa méthode est pointue (sous réserve de sa référence à la courbe de hockey de Mann).

On voit les sécheresses sur le graphique 7, tiré de son document sur l’Île-de-France. On constate que les grandes sécheresses sont moins fréquentes au XXe siècle qu’aux XVIIe et XVIIIe. On constate aussi des variations irrégulières inexpliquées, sauf peut-être par des cycles naturels.

Garnier écrit aussi à propos de 1719 :

« Evénement extrême emblématique d’un mouvement général de réchauffement, la sécheresse-canicule de 1719 a peu à envier à son homologue de 2003.  »

1719 comparable à 2003 ! (Image 8, extraite du même document mais détaillant le seul XVIIIe siècle).

 

 

 Dithyrambique

De ce qui précède je tire les éléments provisoires suivants :

- il y a eu dans le passé, sur plusieurs siècles, des sécheresses et vagues de chaleur identiques ou comparables aux plus fortes de ces dernières années ;

- les grandes canicules passées ont déclenché le même stress de la population et une couverture médiatique (image 9, 1947) aussi dithyrambique qu’actuellement ;

- les moyens de mesures sophistiqués actuels ont un effet loupe, grossissant ; ils rendent difficile une comparaison équitable entre les épisodes actuels et ceux d’il y a 200 ou 300 ans, ou même 113 ans ;

- il semble y avoir une légère tendance à davantage de vagues de chaleur intenses ces 20 dernières années (ce qui serait normal) ;

- en l’état ces phénomènes, s’ils peuvent être en légère augmentation à cause du fond général plus chaud de l’atmosphère, ne me paraissent pas signaler un réchauffement exceptionnellement rapide et dramatique. Nous avons pris un peu plus d’un degré depuis la fin du PAG. Cela n’a pas mis la Terre sens dessus-dessous. Il n’y a pas de Terre-étuve, pas de disparition de l’humanité. Nous nous portons même mieux. Ne l’oublions pas : le chaud c’est l’abondance, le véritable danger est le froid ;

- on peut aujourd’hui constater des étés plus longs, un peu plus chauds, et depuis une trentaine d’année une prévalence des vents de sud-ouest sur l’Europe, vents qui favorisent le déplacement des masses d’air sahariennes vers l’Espagne et la France.

 

D’autres points seront abordés dans un prochain billet. Mais concernant les canicules ou vagues de chaleur, il n’y a pas le feu au lac. Ce qui a le plus augmenté en 113 ans me semble être la peur de l’événement plus que l’événement lui-même, ce malgré quelques records tombé ce mois de juillet.

 

 

À suivre prochainement.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.26/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

205 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er août 09:45

    Merci d’avoir réhabilité l’adjectif « dithyrambique » injustement écarté de l’usage courant à cause de son homophonie avec la perversion des légionnaires se livrant à des turpitudes érotiques avec certaines femelles de la gent caprine, alors que ça n’a rien à voir, forcément. 


    • HELIOS HELIOS 1er août 10:11

      @Séraphin Lampion

      ... serait-ce donc pour cela qu’a cette époque on a constaté une augmentation significative de vente de bottes d grandes tailles .........


    • doctorix doctorix 2 août 10:09

      Le GIEC (ou du moins les résumés partiaux qu’ils sont tenus de publier à l’usage des gouvernements, et qui éliminent les nombreuses contestations internes) nous affirme que les variations solaires sont trop faibles pour influencer le climat.
      Et il se concentre sur l’effet de serre et le CO2, avec entêtement et obstination.
      Or il ne s’attache alors qu’à son activité lumineuse, et c’est vrai qu’elle varie peu (environ 0,2%).
      Mais il néglige (volontairement ou pas ?) le lien assez fort entre le flux de rayons cosmiques solaires (RCS) et la température de la troposphère.
      A la suite d’une activité triple certain jour de 2004, une tempête géomagnétique solaire d’une durée de cinq jours, «  la troposphère s’est clairement réchauffée pendant environ 5 jours et la variation était de +12 K pour l’altitude correspondant à 750 hPa (hectopascals ou millibars). »
      Douze degrés K, à activité lumineuse constante, c’est considérable.
      C’est par ce biais, et non par la chaleur directe, que le soleil influencerait considérablement nos températures terrestres.
      Faites-vous une idée en lisant ce rapport russe que je ne fais que résumer grossièrement :
      https://www.science-climat-energie.be/2019/05/04/un-mecanisme-russe-pour-expliquer-le-rechauffement-global/
      Je crois me rappeler que ces tempêtes solaires influent considérablement sur la formation des nuages (qui ont un rôle bien plus capital que le CO2, si du moins il en a un).



      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er août 09:55

        @troletbuse

        Et moi, j’ai retrouvé un vieux numéro de l’os à moelle dans lequel Pierre Dac écrivait :

        « Pendant la canicule, nombre de personnes s’écrient : « C’est effrayant, il y a 35° à l’ombre. » Mais qui les oblige à rester à l’ombre ? »


      • troletbuse troletbuse 1er août 10:02

        @Séraphin Lampion
        Dac a toujours été excellent smiley


      • troletbuse troletbuse 1er août 10:04

        @Séraphin Lampion
        J’ai un bouquin su ses citations. Je vais le relire


      • baldis30 1er août 10:39

        @troletbuse

        bonjour,
         ne soyez pas égoïste ... faites-nous en profiter ! abondamment ....


      • troletbuse troletbuse 1er août 10:47

        @baldis30
        En voilà une

        Ce n’est pas parce qu’en hiver on dit « fermez la porte, il fait moins froid dehors - Pierre Dac

      • troletbuse troletbuse 1er août 10:49

        @baldis30
        Faut demander a Rosemar ou Fergus si c’est un aphorisme.  smiley


      • doctorix doctorix 2 août 10:53

        Puisqu’on parle climat, je voudrais revenir sur la fonte des glaciers, et sur son chantre Al Gore, qui s’est monstrueusement planté à ce sujet dans son film à visée panicatoire. Rien de ce qu’il annonçait dans son film « Une vérité qui dérange » ne s’est produit.
        Le parc national des glaciers aux USA a retiré son panneau annonçant la fin de tous les glaciers en 2020, (et repris par le NY Times, le National Geographic, Wikipedia, et de nombreux articles internationaux,) au vu de leur constante progression depuis dix ans.
        Le Kilimandjaro est toujours enneigé, et il y a de moins en moins d’ouragans et de phénomènes extrêmes, et il sont de moins en moins puissants.
        https://www.youtube.com/watch?v=aUvCdlMLaVY


      • Gollum Gollum 2 août 11:03

        @doctorix

        au vu de leur constante progression depuis dix ans.
        Le Kilimandjaro est toujours enneigé, et il y a de moins en moins d’ouragans et de phénomènes extrêmes, et il sont de moins en moins puissants.

        Ce n’est plus de la connerie à ce niveau là ! C’est carrément de la désinformation voulue ou du déni pathologique, au choix... smiley

        T’es un phénomène doctorix.. 


      • doctorix doctorix 2 août 11:08

        Précisons :
        c’est d’ailleurs Al Gore (et le GIEC) qui en 2007, lorsqu’il reçut le Prix Nobel de la Paix a annoncé que dans 10 ans toute la glace arctique aurait disparu, et sans doute même, avant en 2013
        .[25]

        Il le rend quand, son prix Nobel, cet escroc ?



      • Gollum Gollum 2 août 11:48

        @doctorix

        z’êtes un smiley doctorix...

        Kili : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-glaciers-kilimandjaro-disparaitront-ici-2030-50990/

        On voit régulièrement des reportages dans les Alpes avec guides de haute montagne constatant les dégâts... Vous devez être le seul à ne pas être au courant.

        Ou alors vous jouez à la Xbox au lieu de regarder les infos...

        J’viens de lire votre profil. J’me suis bien marré. Un vrai concentré d’allumé new-âge.. 


      • doctorix doctorix 2 août 12:06

        @Gollum
        C’est bien parce que j’ai ce profil, certes original, mais que je revendique, que je suis capable de douter.
        Ce qui me différencie de vous, qui avalez n’importe quoi.
        Le monde en crève, des moutons dans votre genre.
        Dans le genre prophétie-kilimandjaro, vous avez vu la prophétie d’Al Gore, sur la disparition de l’arctique en 2013, que j’ai citée plus haut ?
        Je vous conseille de lire St Thomas d’Aquin :
        1)le doute définit le débat et en fixe le but,
        2) le doute prépare à celui des autres et, enfin
        3) il est préférable de raisonner que d’accepter les yeux bandés l’argument d’autorité.


      • doctorix doctorix 2 août 12:15

        @Gollum
        Vous noterez que je n’ai pas nié le réchauffement de 0,6° en un siècle.
        Mes doutes portent sur le rôle, ou l’absence de rôle du CO2 et de l’homme.
        Et puisque ce n’est pas l’homme, mais un cycle naturel et cyclique, il n’y a rien à faire qu’à attendre la phase suivante, de refroidissement, qui vous fera glapir bien davantage.


      • mariasanchez mariasanchez 1er août 10:43

        Honnêtement, je constate ces dernières années qu’on a de plus en plus chaud. Après, les raisons de ce réchauffement, dur à dire !


        • troletbuse troletbuse 1er août 10:50

          @mariasanchez
          Comment fais-tu pour t’asseoir ?  smiley


        • doctorix doctorix 2 août 10:33

          @mariasanchez
          Vous n’avez jamais mangé de pain issu d’une farine de l’année un 24 Juin ?
          Vous n’avez jamais bu de vin de l’année un 22 Juillet ?
          Vous n’avez jamais traversé le Rhin à pied ?
          Alors vous ignorez ce qu’a pu être la température en France au cours du dernier millénaire.
          Et 2003, soi-disant l’année la plus chaude de tous les temps, n’a pas montré non plus ces phénomènes.
          http://www.alertes-meteo.com/vague_de_chaleur/vague-de-chaleur.php
          Et si on cessait de parler de la pluie et du beau temps, réservant ce type de conversation à tous ceux qui n’ont rien à dire ?


        • zygzornifle zygzornifle 3 août 13:27

          @troletbuse

           Sandra et sans commentaires ....


        • generation désenchantée 1er août 12:55

           Un fait a changé depuis les années 1950 , dans notre perception des événements climatiques

          c’est la médiatisation , avant la nouvelle d’une catastrophe ou d’un phénomène météo , était assez longue pour se diffuser , puisque les communications était assez lente et les infos assez brèves

          Maintenant en quelques heures , la planète entière est informée en quelques heures , avec débat « d’ experts » sur les plateaux et c’est plus dramatisé avec les images des chaines de télévision


          • sweach 2 août 12:01

            @generation désenchantée

            *Un fait a changé depuis les années 1950 , dans notre perception des événements climatiques c’est la médiatisation*

            Totalement.

            Par contre on a aussi oublié le bon sens au passage, avant les années 50, une sécheresse était surtout synonymes de mort due à la chaleur, de perte de culture et éventuellement de famine ou de crise.

            Aujourd’hui on a un catastrophisme médiatique ambiant sans pour autant avoir les conséquences qu’impliquerait normalement une sécheresse.

            Mais on a d’autres conséquences à la place, qui sont le résultat d’une manipulation.
            Ainsi grâce aux média le tourisme dans le nord de la France a été plus fort cette année.


          • Alain 1er août 12:58

            C’est super. On a trouvé une canicule en 1701 et une autre en 1911.... En fait, vous voyez bien ma pauvre dame, le réchauffement climatique, c’est des conneries ! Mais alors ? pourquoi des espèces animales changent t-elles donc leur circuit de migration, ou pourquoi certains arbres remontent-ils vers le nord ? Il ne lisent pas AgoraVox ? ils n’ont pas compris que rien n’a réellement changé en 113, grosso-modo depuis qu’on a basculé dans la société thermo-dynamique et la conso à outrance ?

            Qui est donc le plus bête ? L’oiseau, l’arbre ou celui qui est responsable de sa propre destruction : l’homme ?


            • HELIOS HELIOS 1er août 19:14

              @Alain

              Vous n’avez peut-être pas tout à fait compris, que le « réchauffement climatique » tel que nous le présentons aujourd’hui n’est en fait qu’une variation périodique de la température de la Terre dont les différentes combinaisons ne sont pas apparentes simplement. lisez ceci, juste au hasard, pour ouvrir juste un peu votre perspective....

              Dans tous les cas de figure, même au GIEC, le doute s’insinue sur le rôle du CO2 dans ce réchauffement climatique et également sur l’origine quantitative anthropique du taux de CO2. Evidement, ceux d’entre nous qui tirent avantage de la culpabilité de ce CO2 ne vont pas changer, ils ont là une excuse en or pour faire ch..r tous le monde.

              Cela dit, les oiseaux comme les plantes s’adaptent dans le sens du réchauffement comme du refroidissement. Du temps des romains, par exemple, lorsque Hadrien a construit le mur entre l’Angleterre et l’Ecosse, il y avait des vignes qui n’existent plus aujourd’hui mais qui vont surement revenir.


            • HELIOS HELIOS 1er août 19:24

              @Alain

              justement, a propos du CO2 : lire ici


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 août 06:49

              @HELIOS
              Merci pour ces deux documents très instructifs.



            • nono le simplet nono le simplet 1er août 13:44

              que l’on conteste l’origine humaine du réchauffement, pourquoi pas ... encore que ...

              mais que l’on conteste le réchauffement lui-même dans les 100 dernières années, là c’est fort de café ...

              les glaciers du monde entier reculent voire disparaissent et il est difficile d’y voir une autre raison qu’un réchauffement ...


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er août 13:55

                @nono le simplet

                Les glaciers reculent depuis l’invention de la sorbetière. Épicétout.


              • nono le simplet nono le simplet 1er août 14:32

                @Aita Pea Pea
                lol
                par contre le niveau d’Ax recule depuis l’invention de la sornetière smiley


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er août 14:44

                @nono le simplet

                On parlera pas de la fistiniere ...lol


              • nono le simplet nono le simplet 1er août 15:10

                @Aita Pea Pea
                tu fais allusion aux bas rouges ?


              • nono le simplet nono le simplet 1er août 15:11

                @nono le simplet
                je rajoute que tu es brillant quand tu t’exprimes en caustique ...


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er août 15:35

                @nono le simplet

                Mon coté soudeur...


              • sweach 2 août 12:49

                @nono le simplet
                Dans le monde entier ????

                NON !
                Ils reculent uniquement dans l’hémisphère nord, mais ils grandissent dans l’hémisphère sud.

                Les réchauffistes jubilent du décrochement de l’iceberg A-68, mais ça ne change pas le fait que les glaces gagnent du terrain dans l’hémisphère sud.

                Après oui globalement le climat se réchauffe, mais ça fait déjà 7 millénaires qu’il se réchauffe, avec plutôt un ralentissement du phénomène qu’une accélération.

                Il n’y a rien d’anormale la dedans ou de dangereux.

                Par contre raser des forets, construire des milliards de tonnes de béton, épandre des milliard de tonnes de phosphate et de nitrite, brûler des milliards de tonnes de combustible, ça détruit la nature et la vie sur terre.

                Mais surtout oubliez la pollution pour avoir bien peur du niveau de mercure dans votre thermomètre.


              • nono le simplet nono le simplet 2 août 13:26

                @sweach
                Ils reculent uniquement dans l’hémisphère nord, mais ils grandissent dans l’hémisphère sud.

                dans l’Antarctique, uniquement, qui est loin de représenter l’hémisphère sud ...
                de plus la quantité de glace y augmente en surface maritime mais il semble qu’elle y diminue en volume terrestre ce qui, à vue de nez, n’a pas la même signification ...


              • sweach 2 août 14:10

                @nono le simplet
                Holala, mais arrête

                *mais il semble*

                Le conditionnel n’a jamais été un argument.

                Le GIEC a beaucoup de mal avec l’accroissement de l’antarctique, qui est un contre argument pour eux, donc contre leur « réchauffement ».

                Donc on a aujourd’hui des gas qui constatent que l’Antarctique grandi et d’autres subventionné à mort qui affirment le contraire.

                Quand je dis hémisphère sud, j’englobe évidement tout l’hémisphère sud, car même si le GIEC fait son maximum pour faire croire que ça font, certain glacier comme celui de Spegazzini ; et surtout de Perito Moreno gagne 700m par an.
                C’est relativement difficile de dire qu’ils fondent mais ils le font quand même dès qu’un morceau se décroche.

                De toutes façon, même si la glace gagne du terrain dans l’hémisphère sud, globalement les glaces fondent vue que le climat change, ça fait juste 7000 ans que ça se réchauffe, mais on est toujours en dessous des moyennes sur une échelle en millions d’années.


              • Gollum Gollum 2 août 14:20

                @sweach

                Il subsiste aujourd’hui une immense calotte glaciaire (ou champ de glace) appelée Campo de Hielo Sur. Située principalement en Patagonie du Chili, elle est la troisième calotte glaciaire au monde après l’Antarctique et le Groenland. Avec ses 16 800 km2 de glaces, le Campo de Hielo Sur constitue la réserve d’eau douce la plus importante d’Amérique du Sud. Mais, l’observation des photos satellites depuis 1990 montre que le glacier est en recul.

                Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Patagonie

                Le glacier Perito Moreno est l’un des trois seuls glaciers de Patagonie qui n’est pas en recul.

                Sous-entendu : les autres sont tous en recul. smiley

                Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Glacier_Perito_Moreno

                Bref, technique classique des amateurs, on prend un cas particulier et on en fait une loi générale...

                Bravo.


              • sweach 2 août 15:16

                @Gollum
                *Sous-entendu : les autres sont tous en recul.*
                Oui .... mais NON.

                Si tu te penche un minimum sur ces faux recul dans l’hémisphère sud, tu verras que les comparaisons se font par rapport à des mesures des différents glacier au beau milieu de petit age glacier, bref à un moment de leur histoire où ils était bien gros même si ils étaient plus petit 10 ans avant.

                Si tu regarde la tendance de ces glaciers et non une comparaison entre deux époques bien choisie, tu verras que la tendance est plutôt à la croissance des glaces dans l’hémisphère sud.

                Mais c’est le jeu du GIEC qui fabrique des preuves en fonction de sa conclusion et non l’inverse.

                Après un glacier est quelques chose de vivant qui grandi et rétrécie au cour du temps et fatalement vue qu’on sort d’un age glacier depuis 7 millénaires, les glaces fondent avec le temps tout comme les océans qui prennent 2mm par an.


              • Gollum Gollum 2 août 18:26

                @sweach

                Dans votre lien fourni il y a écrit ça à la fin :

                Cependant, même si les nouvelles données peuvent paraître rassurantes, les scientifiques préviennent que ce modèle risque toutefois de s’inverser prochainement vers une perte nette de volume des glaces.

                « Si les pertes dans la péninsule Antarctique et l’Antarctique de l’ouest continueront d’accroître à la même vitesse qu’actuellement, ils pourraient dépasser les gains dans les autres régions en 20-30 ans », a mis en garde Jay Zwally.

                Bref, ce n’est pas tout à fait votre discours...


              • sweach 5 août 10:31

                @Gollum
                *Bref, ce n’est pas tout à fait votre discours*
                Bon je reprend pour ceux du fond ...

                A la question est-ce que les glaces fondent sur le globe, la réponse est oui, elles fondent, c’est indéniable, ça fait juste 7 millénaires que ça dure.

                Par contre si on regarde aujourd’hui et maintenant où ça font, on voit que c’est surtout l’hémisphère nord qui fond car le sud stagne voir grandi (un peu)

                Je je le redis, le sud fond aussi depuis 7 millénaires mais il faut sérieusement agrandir l’échelle de temps pour pouvoir le voir (plusieurs siècle).

                Ce qu’on peut reprocher au GIEC dans l’hémisphère sud, c’est qu’il prend comme exemple des points de mesure bien extrême qui vont dans le sens qui les intéresse et ils font des projections à partir de là.

                Tout le monde se focalisent sur la fonte des glaces sans prendre conscience que l’antarctique a battu son record de superficie en 2014 avec 20.156 Millions de Km2, qu’on mesure depuis 1979

                Mais en 2017 (suite au décrochage de gros iceberg style A-68), la superficie n’était plus que de 18.102 Millions de Km2

                Certain esprit faible disent : « en 2014 on avait 20.156MKm2, en 2017, on a 18.102MKm2 donc on perd 10% tout les 3 ans, oulala c’est catastrophique si on projette ça sur les prochaines années. »

                Il faut être méfiant face à ce sensationnalisme dénué de toute logique, Il y a beaucoup de monde pour pleurer quand on croit que les ours polaires vont mal, mais plus personne quand finalement on s’aperçoit qu’ils vont très bien.

                Ca fait 7000 ans que ça dure cette histoire de fonte des glaces et de réchauffement, sans réel accélération ou changement du phénomène.

                Par contre dans l’hémisphère nord, là où on a construit des routes, des villes, où on brûle des milliards de tonnes de combustible avec toutes la suie qui se dépose sur les glaces, oui là on accélère la fonte des glaces mais avec de la pollution.

                Retire tout le tourisme autour des glaciers des alpes et ils fondront à la vitesse des glacier de l’oural.

                Le « réchauffement climatique » n’est qu’un mot auquelle on accroche n’importe quoi et ça accuse tout le monde, par contre la pollution désigne obligatoirement un coupable.


              • Désintox Désintox 1er août 15:21

                Agoravox n’est pas une revue scientifique. Aucun comité de lecture ne peut valider le caractère scientifique d’un article.

                Par conséquent, cet article n’a pas de valeur.


                • popov 1er août 16:34

                  @Désintox

                  Et votre opinion sur le « réchauffement climatique », elle a une valeur scientifique ?


                • doctorix doctorix 2 août 12:29

                  @Désintox
                  Et chacun sait que les comités scientifiques de lecture sont intègres et rigoureux, jamais influencés par les lobbies ni les sociétés commerciales, et qu’ils n’ont aucun conflit d’intérêt.
                  Pourtant :

                  Le Dr Richard Horton, rédacteur en chef de The Lancet, a récemment fait une annonce disant qu’un nombre scandaleux de publications d’études sont au mieux, peu fiables, quand elles ne sont pas complètement mensongères, en plus de frauduleuses.

                  Horton a déclaré :

                  « Une grande partie de la littérature scientifique, sans doute la moitié, pourrait être tout simplement fausse. Affligée d’études avec des échantillons réduits, d’effets infimes, d’analyses préliminaires invalides, et de conflits d’intérêts flagrants, avec l’obsession de suivre les tendances d’importance douteuse à la mode, la science a pris le mauvais tournant vers les ténèbres ».

                  https://reseauinternational.net/declaration-choquante-dun-initie-du-domaine-medical/

                  Oui : la moitié des études scientifiques sont bidonnées : cela donne l’opportunité de choisir celle qui vous convient le mieux. Et pourtant, elles sont validées par des comités de lecture.

                  Le mieux, finalement, ne serait-il pas de se fier à sa propre intuition ou à son propre bon sens ?


                • generation désenchantée 2 août 13:27

                  @Désintox
                  Surtout quand on peut choisir son comité de lecture

                  il y a bien un responsable scientifique allemand qui a été plus militant que scientifique et c’est un pro réchauffement anthropique , qui a dût démissionné

                  https://reinformation.tv/climato-alarmisme-schellnhuber-demissionner-potsdam-institute-vite-81809-2/

                   l’article montre qu’il avait trouver une méthode pour pouvoir passer ses publications dans un journal scientifique , sans trop de vérification puisque c’était des amis complaisants

                  « On soupçonne que son secret a été de pouvoir lui-même choisir ses pairs évaluateurs en tant que membre »…


                • Old Dan Old Dan 1er août 16:32

                  A-t-on les relevés sur toute la planète simultanément , et depuis 150 ans ?

                  (Le rapport du GIEC précise qu’il s’agit des t° sur toute la planète, et non pas seulement en Europe. )


                  • popov 1er août 16:37

                    @Old Dan

                    Il serait bon d’avoir aussi les relevés sur la lune pour déterminer la part de l’activité solaire dans le réchauffement.


                  • leypanou 1er août 17:02

                    @Old Dan
                    Le rapport du GIEC précise qu’il s’agit des t° sur toute la planète 

                     : incluez-vous là-dedans les relevés trafiqués en certains endroits pour les besoins de la cause ?


                  • Alain 1er août 19:11

                    @leypanou
                    Les relevés trafiqués. Celle là , on nous ne l’avait encore pas faite.
                    N’est ce pas plutôt ce qui pollue et détruisent qui truquent les chiffres ? Les constructeurs auto, l’industrie de la cigarette, l’industrie pétrolière, l’industrie pharmaceutique, l’industrie nucléaire.
                    Je pense que tu ne sais pas dans quel monde tu vis ou que tu fais semblant.


                  • leypanou 1er août 19:15

                    @Alain
                    commence par savoir dans quel but le GIEC a été créé.


                  • baldis30 1er août 19:20

                    @popov
                    bonsoir,
                     « les relevés sur la lune »
                    Rien bien sûr mais les mesures bolométriques montrent que l’atmosphère de Titan, satellite de Saturne , s’est réchauffée au cours des dernières années .... Le CO2 terrestre a porté ses méfaits jusque là-haut....


                  • Old Dan Old Dan 2 août 01:34

                    @leypanou & Popov :
                    J’ch’ui stupéfié de votre intelligence ... Trop fort pour nous, héhé !
                    .
                    [ Que faites-vous encore sur AGV ? C’est indigne de votre science
                    Le GIEC recrute ; vous devriez proposé votre candidature éclairée.
                    Mais c’est pas bcp payé malgré les nombreux « sponsors occultes »... ]


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 août 06:53

                    @Alain
                    Traficotage de données. Il y a eu un souci en Australie, les relevés ne compilaient pas les températures négatives.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 août 07:25

                    @popov
                    Il paraît que la planète Mars se réchauffe aussi, sans doute la faute aux barbecues, non ?


                  • chantecler chantecler 2 août 08:14

                    @Alain
                    Par contre les incendies gigantesques qui éclatent un peu partout ne produisent pas de CO 2 !
                    Curieux !
                    Et puisque je parle de forêts , les déforestations industrielles près des pôles et en zone tropicales et équatoriales , n’y sont pour rien toujours pour le CO 2 .
                    Y’ a que la bagnole particulière qui est responsable .
                    Pas les usines , les centrales thermiques , les navions , pas les camions, pas les locomotives , pas les supertankers , ni les super porte containers qui parcourent les océans , ni les guerres, avec parfois incendies des puits de pétrole au MO , ni les zones de concentrations industrielles asiatiques qui produisent 80% des marchandises vendues et utilisées dans le monde et dont les dirigeants se fichent des bilans carbones et autres fariboles du même tonneau .
                    Non c’est le plouc à la campagne qui roule avec sa 5 ou 6 CV diesel HDI, CDI, etc et qui en plus fume des clopes roulées au bec qui est responsable !
                    Et les fumeurs de cigares .
                    Ca tombe bien : le tabac à rouler (et les cigares ) déjà très lourdement taxés vont avoir l’honneur d’une nouvelle augmentation.
                    Chacun sait que le populo fume des havanes ...
                    Quant au prix du carburant , comme la macronie ne « renonce jamais » à rien ,(comme l’inspecteur Harry) car il faut absolument « boucler le budget » pour faire tourner grassement la boutique ,quitte à faire mordre la poussière aux contestataires , au opposants , une fois ceux ci terrorisés , mutilés , désarmés , et rentrés dans le rang , (enfin théoriquement ....), elle recommencera à surtaxer les carburants et ce qu’elle peut , pour « sauver la planète » .
                    Pour les océans en grand péril de pollution et naufrage écologique (plancton), circulez y’a peu à voir... !
                    Les mers, hein, c’est territoire maritime international et là Micron n’y peut rien le pôvre !
                    ....
                    Z’ avez vu la pub pour la Zoé (la voiture zélectrique) de chez Renault en occase de 3 ans pas chère, sauf qu’il est indiqué qu’il faut ajouter le coût de « location de batterie », toute l’astuce est là !
                    En résumé vous achetez une bagnole mais elle ne vous appartient pas vraiment .
                    Mais vous pouvez devenir actionnaires chez les constructeurs d’ EPR .
                    C’est une affaire , comme les débuts du tunnel sous la Manche ....


                  • baldis30 2 août 08:25

                    @baldis30
                    bonjour à tous sauf au moinsseur
                     « Titan, satellite de Saturne , s’est réchauffée au cours des dernières années .... »
                    Moinsseur qui méprise ce que la science apporte ... et publie ... on attend que le moinsseur fasse part de ses observations astronomiques


                  • doctorix doctorix 2 août 11:50

                    @baldis30
                    Les planètes se sont bien réchauffées globalement, et bien plus que la terre, renseignez-vous.
                    – Spatial.com : le réchauffement de l’atmosphère de pluton intrigue les scientifiques
                    – Spatial.com : une nouvelle tempête sur Jupiter présage des changements climatiques
                    – Current Science & Technology Center : réchauffement global sur Mars ?
                    – Science Agogo : réchauffement global détecté sur Triton
                    Une étude des calottes glacières sur Mars peut démontrer que la planète rouge éprouve une tendance au réchauffement.
                    source :https://www.laterredufutur.com/accueil/le-systeme-solaire-se-rechauffe/
                    Le CO2, vous croyez ?
                    Mais je voudrais parler d’une fraude d’une plus grande importance encore.
                    On parle du rôle du CO2 (avec de nombreux mensonges), mais on sait moins que la base du mensonge remonte aux relevés de CO2 qui ont pu être faits, notamment au XIXème siècle.
                    Alors que certains relevés montraient des taux à 5 ou 600 ppm, avec une moyenne à 350-400ppm, on n’a volontairement retenu que les taux les plus bas, afin de faire croire à l’augmentation actuelle.
                    Regardez la figure n°1 de ce document, et dites-nous si les relevés ont été faits loyalement ?
                    https://pdfs.semanticscholar.org/1c77/5f268fc03fa707dc95904cdc8e8394af9029.p df?_ga=2.237231302.791502417.1564738610-1604091530.1564738610
                    Donc non seulement le CO2 est innocent, mais en plus il n’a pas augmenté, ou très peu...


                  • Gollum Gollum 2 août 12:09

                    @doctorix

                    Là on vous surprend en pleine contradiction cognitive doctorix. Un must vraiment.

                    Vous niez le réchauffement terrestre (et même prédisez un refroidissement) et ici vous nous parlez d’un réchauffement global du système solaire (je n’ai rien contre) réchauffement global dont seule la terre échapperait puisqu’elle va vers un refroidissement selon vous...

                    Dommage qu’il n’y ait pas de smiley avec entonnoir sur le crâne..

                    Enfin, ce n’est pas parce qu’il y a réchauffement du système solaire que cela implique qu’il ne faille pas réduire drastiquement la voilure de nos consommations énergétiques...

                    Je résume, selon doctorix : Mars se réchauffe. Mais pas la terre. smiley Les calottes glacières martiennes fondent mais celles de la terre connaissent une expansion...

                    re : smiley smiley 

                    Sacré charlot..


                  • doctorix doctorix 2 août 12:35

                    @Gollum
                    Vous êtes décidément un crétin, je suis désolé d’avoir à vous le dire.
                    La terre se réchauffe (0,6° en un siècle), mais les autres planètes aussi.
                    Ce qui implique que l’activité humaine n’y est pour rien.
                    Et méfiez-vous : l’abus des émoticones ne remplace ni l’humour ni l’esprit, encore moins la connaissance.


                  • Gollum Gollum 2 août 12:55

                    @doctorix

                    Vous pouvez me traiter de crétin ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.. smiley

                    Ce qui implique que l’activité humaine n’y est pour rien.

                    Donc continuons à cracher toutes sortes de saloperies dans l’atmosphère... (qui, au passage, retombent dans les sols ce qui ne peut qu’être bon pour leur santé ainsi que celle de la micro-faune) smiley

                    Et méfiez-vous : l’abus des émoticones ne remplace ni l’humour ni l’esprit, encore moins la connaissance.


                    A l’inverse ne pas les utiliser n’est pas une garantie d’intelligence...


                    Et franchement, vous êtes un cas. 





                  • doctorix doctorix 2 août 13:19

                    @Gollum
                    Donc continuons à cracher toutes sortes de saloperies dans l’atmosphère...

                    Et voilà : nous arrivons au terme.
                    Puisqu’on ne peut qu’innocenter le CO2, faisons l’amalgame avec la pollution, qui n’a rien à voir.
                    Comme vous êtes prévisible...
                    Ne pas utiliser les émoticones n’est certes pas une preuve d’intelligence, mais prouve cependant qu’on a assez d’idées, d’humour et de vocabulaire pour pouvoir s’en passer.


                  • popov 3 août 15:35

                    @Old Dan

                    Cela ne vous semble pas évident, que pour démontrer la responsabilité de la composition de notre atmosphère sur les variations de température de la planète, il faudrait avoir une mesure de l’activité solaire et que pour cela il faudrait mesurer le rayonnement solaire à l’extérieur de l’atmosphère terrestre, sur un satellite artificiel ou sur la lune ?


                  • Duke77 Duke77 5 août 10:58

                    @Alain

                    Cette info date de plusieurs années déjà. Une personne du GIEC en charge de faire la synthèse des données envoyées des 4 coins du monde par les scientifiques faisant partie du groupement s’est fait prendre la main dans le sac à TRUQUER LES RESULATS en supprimant volontairement les mails de ses collègues qui n’allaient pas dans le sens du réchauffement climatique. C’est ce qu’on appelle le CLIMATEGATE. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Incident_des_courriels_du_Climatic_Research_ Unit

                    Alain, le fait que tu ne sois pas au courant démontre clairement que c’est toi qui ne sait pas dans quel monde on vit. Le réchauffement climatique anthropique est une idéologie, pas un fait avéré. Le faire croire à la population génère des tas de profits (voire scandale de la taxe carbone) et surtout, cela permet d’imposer à la populations de nouveaux impôts et taxes (taxe CO2 automobile etc) et l’achat de nouveaux produits comme les voitures électriques. Vous aurez remarqué que les sociétés affrettant d’énormes bateaux consommant comme des milliers de voitures ne sont pas dans le collimateur..., non ? Par ailleurs cela détourne l’attention du public de la véritable polution (matières plastic, pollution des sols etc.), laissant ainsi tranquile les principaux industriels faisant produire à l’autre bout du monde chers à notre société capitaliste.


                  • JL JL 5 août 11:05

                    @Duke77
                     
                     ’’ Le réchauffement climatique anthropique est une idéologie, pas un fait avéré ’’
                     
                    C’est pire que ça, c’est un biais d’attribution martelé afin qu’il entre dans toutes les têtes : c’est la vérité officielle, aussi vraie que « La guerre c’est la paix »


                  • chantecler chantecler 5 août 11:36

                    @JL et Dukes,
                    Tout juste .
                    C’est un véritable scandale .
                    Nos dirigeants s’ingénient à vouloir confondre des variations ou modifications climatiques (et en ce moment nous vivons une période de réchauffement interglaciaire cyclique avec des courtes et moyennes périodes) et un réchauffement climatique d’origine anthropologique avec les utilisations et les abus (taxes) que vous dénoncez ...
                    Et ils utilisent certains « travaux » du GIEC truqués ou parfaitement orientés .


                  • chantecler chantecler 5 août 11:40

                    suite :
                    Et j’ajoute que les commentaires ici qui vont dans ce sens et indiqués comme tels sont désactivés . smiley


                  • BA 1er août 16:46

                    En Arctique, rien ne va plus : températures record et incendies gigantesques en Sibérie.


                    Des feux de forêt sans précédent ravagent l’Arctique. La conséquence d’une météo défavorable. Et la cause probablement d’une accélération du réchauffement climatique. Alors même que la région est actuellement en proie à une intense canicule. De quoi accélérer encore le rythme de la fonte des glaces et élever le niveau de l’océan.


                    En Sibérie, 3 millions d’hectares de forêts partis en fumée ! Poutine réagit enfin.


                    Alors que le gouvernement russe avait jusqu’alors choisi de laisser faire la nature et face à la levée de boucliers de la population, des associations et des climatologues, Vladimir Poutine a finalement décidé, ce mercredi 31 juillet, d’ordonner à son armée de prendre part au combat contre les énormes feux de forêt qui ravagent la Sibérie.


                    Dix avions et dix hélicoptères bombardiers d’eau ont immédiatement été dépêchés dans l’une des régions les plus touchées.


                    Selon un communiqué du Kremlin, le président russe a même reçu, ce mercredi soir, un appel de Donald Trump lui offrant l’aide américaine. Une offre que le président russe se réserverait le droit d’accepter «  si nécessaire  ».


                    Le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, de son côté, vient d’ordonner à plusieurs ministères et autorités locales que des propositions concrètes en vue de la création d’un centre spécialisé pour la prévention et la lutte contre les feux de forêt lui soient remises avant la fin de ce mois d’août.


                    Réchauffement climatique et vague de chaleur


                    De manière plus globale, l’ennui, c’est que sur le seul mois de juin 2019, déjà, ces incendies avaient dégagé quelque 50 gigatonnes de CO2. Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), c’est plus que ce qui a été libéré par les incendies dans l’Arctique pendant tous les mois de juin réunis de 2010 à 2018  ! Et tout ce CO2, bien sûr, contribue au réchauffement climatique. Tout comme les cendres qui, lorsqu’elles se posent sur la glace ou la neige, absorbent le rayonnement solaire au lieu de le réfléchir. Une menace pour les glaces polaires.


                    Une situation d’autant plus alarmante qu’une masse d’air chaud surplombe aujourd’hui le Groenland. Celle-là même qui a été responsable de la canicule que nous avons vécue la semaine dernière.


                    Les prévisionnistes annoncent une vague de chaleur qui devrait durer cinq jours. Avec des températures maximales atteignant pas moins de 25 °C. Sachant que la moyenne de cette période se situe habituellement autour... des 10 °C  !


                    https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-arctique-rien-ne-va-plus-temperatures-record-incendies-gigantesques-siberie-65275/


                    • baldis30 1er août 19:26

                      @BA
                       je vous signale que les russes ont le problème depuis longtemps et qu’ils sont les seuls à posséder des bombardiers d’eau à réaction .... capables de bien plus de performance sur ces terres très vastes .... Croiriez-vous qu’ils aient consacré de l’argent pour un tel matériel si le problème n’existait pas depuis longtemps ?

                      Quant aux incendies de forêts en Californie ils ont aussi la même cause : impossibilité d’entretenir parce que cela coûte cher ....


                    • baldis30 2 août 08:40

                      @baldis30
                       en complément voici le type d’avion conçu par les Russes ... pour ne servir à rien .. selon la première intervention ...
                       Les nombreux pilotes présents sur AVX complèteront ou modifieront probablement ce que j’écris :
                      Beriev 200  : avion amphibie polyvalent capable d’emporter 12 tonnes d’eau , étant donné ses performances il est annoncé pour avoir une capacité de largage de 270 tonnes d’eau par heure compte tenu d’une distance entre écope et largage de 100 km. De mémoire ( donc à vérifier et compléter ) des essais de cet appareil auraient été effectués en France il y a une dizaine d’années en pensant « grand incendie des Landes 1949 ».... idem pour des essais au Portugal (également à vérifier et compléter)


                    • pemile pemile 2 août 09:19

                      @baldis30 "avion amphibie polyvalent capable d’emporter 12 tonnes d’eau , étant donné ses performances il est annoncé pour avoir une capacité de largage de 270 tonnes d’eau par heure compte tenu d’une distance entre écope et largage de 100 km"

                      En faisant plus de 20 aller/retour dans l’heure ??!!


                    • baldis30 2 août 17:32

                      @pemile

                      avion à réaction ...entre capacité maximale en fonction des lieux d’écope et de largage ... vous êtes plus forts que les russes qui donnent ces indications ... cela ne m’étonne pas de vous ....


                    • nono le simplet nono le simplet 2 août 17:46

                      @pemile
                      En faisant plus de 20 aller/retour dans l’heure ??!!

                      soit une vitesse moyenne de vol, largage et écopage de 4500 km/h, enfin, un peu moins si on compte à la fin du dernier largage ... d’un autre côté, à cette vitesse il doit larguer juste après avoir écopé ... le plus long c’est les demi tours ... au frein à main peut être ...


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 août 18:18

                      @nono le simplet

                      C’est Sébastien Loeb qui est aux commandes. Épicétout.


                    • nono le simplet nono le simplet 2 août 18:24

                      @Aita Pea Pea
                      je pencherais plus pour un collègue de Harry Poter que de Harry Vatanen


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 août 18:28

                      Dans le même temps on apprend qu’un bombardier d’eau s’est crashé dans le Gard ...je croise les doigts pour l’équipage...


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 août 18:38

                      @nono le simplet

                      Vatanen ...une idole. Me rappelle des essais tournés par tf1 dans les 80 ’. Suite à un saut sur une dune il fait sept ou huit tonneaux. Le journaliste s’approche demandant des nouvelles du cameraman qui était à bord. Il est parti vomir dit Harry , tout en allumant une clope avec le sourire...tain


                    • Xenozoid 2 août 18:41

                      @Aita Pea Pea

                      well il y avait meme des femme dans les rallys,impossible maintenant


                    • Xenozoid 2 août 18:46

                      @Xenozoid

                      j’ais fait 4 tonneaux avec la mienne,et une alfa guilleta 2.0,personne ne pouvait ouvrir la porte ,elle s’est réveillez doucement et ouvra la porte apres avoir demandée pourquoi elle était ceinturé


                    • baldis30 2 août 18:47

                      @nono le simplet

                      la distance entre le lieu du sinistre et le lieu de l’écope ... ce sont les valeurs maximales fournies par les russes ! et ce ont des avions à réactions pas à turbo-réacteur ou autre .... !


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 août 18:47

                      @Xenozoid

                      Michelle Mouton ...tu monte a coté, tu te pisse dessus au premier virage...


                    • Xenozoid 2 août 18:50

                      @Aita Pea Pea

                      ouiaip


                    • Xenozoid 2 août 18:51

                      @pipi
                       c’étai l’age d’or du rally


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 août 19:08

                      @Xenozoid

                      Regarde la montée de Pike Peaks par Loeb en 2013 ...Youtube. La version indoor exterior and hélicopter view .tain ...


                    • Xenozoid 2 août 19:18

                      @Aita Pea Pea
                      je connais, je te signal que je suis en marche avec race departement mais que je n’aime pas forcément tu me retrouveras sous le pseudo« Le corto » avec des fotos de course aussi,gt3 no black pain, wtcr rally et le mans,et je hais f1,je prefere moto gp et les courses comme Man que j’ai fait avec une 205 gti que j’avais emprunté


                    • Xenozoid 2 août 19:21

                      @Xenozoid
                      et pike pick is fun avec loeb vu des camréras,20 kilometre de côte c’est le pied ave une voiture qui délivre 800 cheveaus ?



                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 août 19:48

                      @Xenozoid

                      J’aime pas la F1 ...comme les grands prix motos ...ça m’emmerde profondément. . Mon trip c’est l’endurance .Un goût pour la mécanique.


                    • Xenozoid 2 août 19:54

                      @Aita Pea Pea

                      me too mais pas pour la mécanique, pas seuleument, mais pour le travaille ensemble 2/3 coureur et des pit stop qui font vomire les pro,,on oublie cela


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 août 19:57

                      @Xenozoid

                      Faut les gérer les bourrins...et être sacrement couillu . Vois les vitesses de passage. Holly Christ ! Holly shit !


                    • Xenozoid 2 août 19:59

                      @Aita Pea Pea

                      sur man ? oui

                      la légend de guy est tres présent dans mon esprit


                    • Xenozoid 2 août 20:01

                      @Positronique

                      pssshhhiitttt !!!!!!!!!!!!!!!!!!


                    • Xenozoid 2 août 20:02

                      @pipi

                      tu veux dire pike peaks ?


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 août 20:28

                      @Xenozoid

                      T’es pas doué question recherches Youtube...en plus tu te targue d’être psy ...il y a un problème au pays des tulipes ?


                    • Xenozoid 2 août 20:35

                      @Aita Pea Pea

                      j’aime pas you tube t’es rasciste ?


                    • Xenozoid 2 août 20:37

                      @pipi
                      on voit des nana danse sur la plage pendant que tu vis dans la pas de calais ?


                    • Xenozoid 2 août 20:40

                      @pipin
                       je te signal que tu n’as pas mis un seul lien,mais c ; est moi le con


                    • nono le simplet nono le simplet 3 août 00:43

                      @Aita Pea Pea
                      en cherchant Pikes Peak je viens de trouver que Romain Dumas a pulvérisé le record de Loeb ... de 12 s ... avec une voiture électrique smiley


                    • biquet biquet 1er août 16:59

                      Une très importante compagnie minière américaine (charbon) a fait faillite. On s’est aperçu qu’elle finançait le mouvement climo-septique.


                      • baldis30 1er août 19:28

                        @biquet

                         climato-septique, comme les fosses où vous immergez votre merde ...


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 1er août 18:17

                        Bonjour,

                        .

                        Ce qui à change durant ses 800 000 dernières années.

                        .

                        Cette image indique les taux du CO2 dans l’atmosphère chronologique sur une période des 800 000 dernières années.

                        https://www.notre-planete.info/actualites/images/climat/concentration-CO2-histoire.jpg

                        .


                        • baldis30 1er août 19:34

                          @eau-du-robinet

                          bonsoir,
                           ce genre de présentation graphique avec un échelle volontairement tronquée est déjà dangereuse ...
                          d’autre part l’un des principaux labos qui mesure le taux de CO2 est à Hawaï .... un autre est en Islande .... la tectonique ne rejetterait rien .... pas plus que la source Perrier ou Vichy ( oublia de rejeter Pétain...) ... Outre de la botanique un peu de géochimie ne ferait pas de mal ...


                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 1er août 21:15

                          @baldis30
                          .

                          La vérité peut déranger certains ...

                          .

                          Plus de 415 parties par million (ppm) de CO2 dans l’atmosphère de la Terre. C’est du jamais vu. Une première dans l’histoire de l’humanité. Un nouveau triste record dont nous avons à endosser la responsabilité.
                          https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-taux-co2-atmosphere-atteint-record-jamais-vu-depuis-3-millions-annees-19695/

                          .

                          Et ce samedi, l’observatoire de Mauna Loa, à Hawaï (États-Unis), a une fois de plus enregistré une concentration record de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère de la Terre : 415,26 parties par million (ppm). Pour la toute première fois, la barre journalière des 415 ppm a donc été franchie.

                          .

                          Des arbres en Antarctique

                          « Pas seulement depuis que des enregistrements existent. Pas même seulement depuis l’invention de l’agriculture. Mais depuis que l’humanité existe. Nous n’avons jamais connu ça », souligne Éric Holthaus, chercheur à la Scripps Institution of Oceanography (États-Unis). En fait, la dernière fois que la Terre a connu cela, le niveau de la mer était plus élevé de plusieurs mètres et des arbres poussaient en Antarctique. C’était il y a plus de 3 millions d’années.

                          .

                          Alors plus que jamais, les chercheurs appellent à la raison. «  Je suis suffisamment vieux pour me souvenir qu’à une époque, nous nous inquiétions de voir dépasser les 400 ppm. En 2017, nous avons atteint les 410 ppm pour la première fois. Aujourd’hui, nous en sommes à 415 ppm  », remarque Gernot Wagner, chercheur à l’université de Harvard. «  Et non seulement le taux de CO2 dans notre atmosphère augmente, mais il augmente à un rythme croissant.  » De 2,5 ppm en moyenne ces dernières années, il devrait être de 3 ppm entre 2018 et 2019.

                          .
                          Si nous brûlons toutes les réserves de combustibles fossiles jusqu’à la dernière goutte, le taux de CO2 dans l’atmosphère pourrait s’envoler jusqu’à 2.000 ppm en 2250 préviennent des chercheurs. Du jamais vu sur Terre depuis le Trias. L’ennui, c’est qu’aujourd’hui, le Soleil brille déjà plus qu’à cette période.
                          https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-taux-co2-atmosphere-atteint-record-jamais-vu-depuis-3-millions-annees-19695/


                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 1er août 21:28

                          @baldis30
                          .
                          Le CO2 au plus haut depuis 3 millions d’années… à une époque où les océans étaient 15 mètres plus élevés
                          .
                          Les chercheurs estiment que l’atmosphère a précédemment déjà connu des niveaux de CO2 bien supérieurs à 400 ppm, mais le gaz avait mis des millions d’années à s’accumuler. Mais actuellement, les émissions liées à l’activité humaine ont fait grimper les niveaux de CO2 de plus de 40 % en seulement un siècle et demi.
                          https://www.novethic.fr/actualite/environnement/climat/isr-rse/science-le-co2-au-plus-haut-depuis-3-millions-d-annees-a-une-epoque-ou-les-oceans-etaient-15-metres-plus-haut-147133.html


                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 1er août 21:40

                          @baldis30
                          .
                          "d’autre part l’un des principaux labos qui mesure le taux de CO2 est à Hawaï .... un autre est en Islande ....

                          "
                          fin de citation
                          .
                          Pour la pollution actuelle, le taux de CO2 est mesuré par les capteurs des organismes nationaux à travers le monde, puis une moyenne annuelle et mondiale est établie par l’ONU.
                          https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Environnement/Toujours-CO2-latmosphere-2017-10-30-1200888320


                        • baldis30 1er août 21:44

                          @eau-du-robinet

                          bonsoir,
                           c’est bien ce que je dis
                          « Mauna Loa, à Hawaï (États-Unis), a une fois de plus enregistré une concentration record de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère de la Terre : 415,26 parties par  »
                           à proximité immédiate de l’une des plus grandes sources naturelles de CO2 !
                          Hawaï  ! signalé quasiment en permanence comme en activité d’émission ! Faut le faire ! pareil pour l’Islande ! Chiche qu’on le fasse pour l’Etna et le Stromboli ! Pourquoi pas aller aussi dans la caldera de Long Valley où la concentration est telle que la végétation ne la supporte plus ( il est vrai associée en plus au SO2) ...
                          prenez au moins le temps de regarder l’activité volcanique permanente sur le site du Smithsonian Institute ou sur un de ses relais .... (Global Volcanisme Program )
                           et vérifiez les lieux de prélèvements .... !


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er août 21:56

                          @baldis30

                          Pour Hawaï si les vahinés dansaient moins lascivement il y aurait moins d’érections ....euh d’éruptions .


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er août 22:03

                          @baldis30

                          Stromboli field for ever.


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 août 07:02

                          @eau-du-robinet
                          Le GIEC a reconnu que les températures n’augmentaient plus.


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 août 07:19

                          @eau-du-robinet
                           D’autres documents ( École Nationale Supérieure de Lyon) expliquent que le CO2 n’a jamais été aussi faible, sauf à la fin de l’ère carbonifère...

                          Je crois qu’il faut être prudents, la climatologie n’en est qu’à ses balbutiements, prudents surtout quand les données émanent d’une associations de politiques. Le GIEC n’est pas une association de scientifiques, mais de politiques envoyés par divers pays, et qui fait travailler des scientifiques.


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 août 07:21

                          @eau-du-robinet
                          Baldis a raison, mesurer le taux de CO2 dans des zones volcaniques en activité, c’est se moquer du monde !


                        • baldis30 2 août 08:43

                          @Fifi Brind_acier

                          bonjour,
                           Quand reconnaitront-ils leurs c..... abusives ?.... à la Saint Glin-Glin ... pas avant !


                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 2 août 09:09

                          Bonjour Fifi Brind_acier,
                          .
                          « Baldis a raison, mesurer le taux de CO2 dans des zones volcaniques en activité, c’est se moquer du monde ! »

                          .
                          SVP regardez la réalité en face !
                          .
                          Pour la pollution actuelle, le taux de CO2 est mesuré par les capteurs des organismes nationaux à travers le monde, puis une moyenne annuelle et mondiale est établie par l’ONU.
                          https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Environnement/Toujours-CO2-latmosphere-2017-10-30-1200888320
                          .
                          Les graphiques montrent la moyenne mensuelle moyenne de dioxyde de carbone sur les sites marins de surface. La Division de surveillance mondiale du Laboratoire de recherche sur le système terrestre / NOAA a mesuré le dioxyde de carbone et d’autres gaz à effet de serre pendant plusieurs décennies sur un réseau de sites de prélèvement d’air répartis dans le monde entier [Conway, 1994]. Les quatre dernières années complètes et l’année en cours sont indiquées sur le premier graphique. Toutes les années depuis 1980 sont indiquées sur le deuxième graphique. La dernière année de données est encore préliminaire, dans l’attente de réétalonnages des gaz de référence et d’autres contrôles de qualité.

                          Source : https://www.esrl.noaa.gov/gmd/ccgg/trends/global.html


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 août 09:56

                          @eau-du-robinet
                          Avant l’industrie, les variations ne peuvent avoir que des causes naturelles, lesquelles ? Depuis le 19e siècle, je ne sais pas si les variations du climat ont des causes naturelles ou anthropiques, je ne me prononce pas.
                          Sauf sur le GIEC en qui je n’ai aucune confiance.


                        • doctorix doctorix 2 août 12:53

                          @eau-du-robinet
                          On vous a trompé dès le départ sur l’augmentation du taux de CO2 depuis le XIXème siècle.
                          La figure 1 de ce document (page 2) vous montre que les taux de départ ont été frauduleusement choisis pour étayer la cause carbocentriste, en éliminant les taux mesurés les plus élevés, pourtant majoritaires :
                          https://pdfs.semanticscholar.org/1c77/5f268fc03fa707dc95904cdc8e8394af9029.p df?_ga=2.237231302.791502417.1564738610-1604091530.1564738610
                          Depuis que vous avez quitté l’UPR, vous commencez à raisonner de travers...
                          Revenez-nous vite...


                        • baldis30 2 août 18:52

                          @Fifi Brind_acier

                          bonsoir,
                           «  la climatologie n’en est qu’à ses balbutiements, »
                          Lorsqu’on voit certains raisonnements ici-même sur l’hydrologie (*) science bien plus ancienne que la climatologie on peut s’attendre à tout ...

                          (*) à propos de sécheresse ... qu’est-ce que cela va dégoiser lors du prochain incident cévenol ( ou son équivalent une aiguade)


                        • baldis30 4 août 18:50

                          @eau-du-robinet
                          bonsoir,
                           Les mesures météo sont essentiellement faites dans les aéroports outre des sites bien particuliers pour des cas exceptionnels ( lacs liés à du volcanisme par exemple...) . Combien de CO2 dégage un B707 au décollage ? 
                          Combien une mine en combustion dégage-t-elle, et un terril ... ( il y a des cas y compris dans l’hexagone j’en connais personnellement un surveillé, et un autre émetteur d’autres saloperies, et je sais de quoi et de quel lieu je parle .. et le cas de Centralia en Pennsylvanie est mondialement célèbre...)


                        • OMAR 1er août 21:46

                          Omar9

                          .

                          Bonsoir @hommelibre :« .. il y a eu dans le passé, sur plusieurs siècles, des sécheresses et vagues de chaleur... ».

                          .

                          Il parait que c’est Erik le Rouge qui, en 984 donna le nom de Groenland à cette immense île recouverte de glaciers.

                          .

                          Or, Groenland signifie « pays vert ».

                          CQFD..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès