• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ruffin vs Macron : ce pays que l’un aime, l’autre (...)

Ruffin vs Macron : ce pays que l’un aime, l’autre pas

 

Dans Ce pays que tu ne connais pas, Ruffin égrène notamment les soutiens que Macron est allé chercher parmi les faiseurs d’argent, « comme une prostituée » selon ses propres mots, pour se faire et arriver. Il raconte aussi un épisode où, instinctivement, il lui a sauvé la mise. Analyse.

Ce-pays-que-tu-ne-connais-pasRuffin vs Macron, c’est Dettinger vs la Police. Un humain vs l’incarnation d’un système. Puisqu’il a écrit son livre en s’adressant à Macron comme le boxeur s’est adressé aux forces de l’ordre, en homme, c’est dans ce rapport aussi que nous le lirons, par d’autres voies que la sienne, qu’il est inutile de répéter. Le christianisme de Ruffin vs celui de Macron, puisque, sans jamais être mentionné, il est souterrainement omniprésent dans l’existence de Ruffin comme dans la posture de Macron. L’art littéraire de Ruffin vs le néant littéraire de Macron, puisque la littérature est une préoccupation des deux hommes, le premier en faisant sans chercher à en faire, le second cherchant à en faire et s’en avérant incapable. Et le travail politique de Ruffin vs la manipulation politique de Macron illustrées par ces deux sortes d’implication ou côtoiement existentiels.

Le livre de Ruffin, Ce pays que tu ne connais pas (Les Arènes, 2019), est aussi vif, tendu, humain, bon à lire, que celui de Macron, Révolution (XO, 2016) est lourd, mou, insignifiant, illisible – le choix des éditeurs est en lui-même parlant : pour Ruffin l’éditeur de Denis Robert, pour Macron celui de Guillaume Musso. Comme on sait, Ruffin et Macron furent tous deux élèves, à deux ans d’écart, au lycée La Providence à Amiens. L’éducation religieuse qu’ils y ont reçue est peut-être le seul vrai point commun entre les deux hommes. Macron a surtout gardé du jésuitisme la brillance fourbe, Ruffin le caractère missionnaire. Sans mentionner cette formation, Ruffin l’incarne quand il oppose « le désir de s’élever » de Macron à son propre désir, « presque de descendre ». Macron désire être divinisé en dominant, Ruffin obtient son salut en descendant parmi le peuple : « Je me sauve par les autres ». Si Macron vient de se faire photographier un genou à terre devant une tente de SDF, n’était-ce pas, en réponse à Ruffin, pour se donner aussi le rôle d’un dieu qui s’abaisse, selon le dogme chrétien ? Encore une fois, Macron est dans la posture et l’imposture (puisqu’il a en fait réduit considérablement le budget consacré aux personnes sans abri), quand Ruffin, lui, est dans le réel, comme en témoignent son œuvre et les portraits sensibles d’humains qu’elle porte.

Du livre de Macron, que j’ai lu il y a peu, je n’ai rien trouvé à dire, tant il se résume à néant, dans sa forme comme dans son fond. Aucun style, aucune vie. Même les premières pages, où il évoque son enfance et sa proximité avec sa grand-mère, sont dénuées de toute chair, sentant à plein nez la pose, la volonté de singer les auteurs lyriques à la recherche de leur passé, cela sans parvenir un instant à faire vibrer la moindre corde, qu’en vérité il ne touche jamais, se contentant de simuler la chose. Le reste du livre est un exposé à prétention politique sans queue ni tête, boulgui-boulga d’ « en même temps » qui promet tout et son contraire et dont il n’est pas difficile de comprendre que rien de cette prétendue Révolution ne se tient ni ne sera tenu, sinon peut-être le pire, rôdant à chaque coin de phrase, comme celles-ci, qui par antiphrase ou directement empestent la tentation fasciste : « Je crois profondément dans la démocratie et la vitalité du rapport au peuple », et : « L’armée ne peut être qu’un ultime recours ».

Dans Ce pays que tu ne connais pas, Ruffin égrène les innombrables soutiens que Macron est allé chercher parmi les faiseurs d’argent à tout prix, « comme une prostituée » selon ses propres mots (oui, les mots de Macron parlant de lui-même), au cours des années, pour se faire et arriver. Il raconte aussi un épisode où, instinctivement, il lui a sauvé la mise, lors de la rencontre sur un parking avec les Whirlpool. Dans la bousculade,

« La haine, autour, s’aiguisait. Comme un con, alors, comme un con comme un con, j’ai cherché un mégaphone, qu’on vous le porte, mais vous saviez pas le tenir, pas gueuler dedans, votre voix ne portait pas, les salariés s’énervaient : « Qu’il foute le camp ! Qu’il arrête son cirque ! » Avec Patrice, Patrice Sinoquet, on a gambergé vite fait, on a proposé ça : « Les Whirlpool, et Monsieur Macron, vous passez la barrière, et les journalistes vous restez ici ». Votre équipe a approuvé et ça s’est passé comme ça. Ça s’est calmé comme ça.
Vous mesurez le paradoxe ? Ce sont vos deux opposants les plus résolus qui, ce jour-là, peut-être, vous ont sauvé la mise. Moi, bon, mon CV, vous le connaissez. Mais Patrice Sinoquet, délégué CFDT, certes, mais militant frontiste aussi, un historique, tendance Jean-Marie. La vie est étrange, non ? Car nous vous avons bel et bien épargné, sinon la violence et les coups, le goudron et les plumes, du moins les cris, les crachats, les jets de canettes, les « Macron dégage ! » qui auraient plombé votre image, qui auraient signé le divorce, définitif, d’emblée, avant même le scrutin, entre vous et cette France en souffrance. »

Comme un con, oui. C’est ainsi que nous sommes trop souvent, face à ce genre de personnes. Face à tous les Macrons, avec leur morgue et leur fausseté qui incitent à la haine, mais aussi leur inaptitude totale. Inaptitude à la vie. Leur manque d’être. Et leur insatiable besoin de protection pour pouvoir se maintenir en ce monde. Comme des cons nous tombons dans la compassion. Parce que, contrairement à eux qui ne voient en autrui que des instruments pour leur propre satisfaction, nous sommes humains, nous participons de l’humaine condition – comme l’exprime, tout du long, le livre de François Ruffin, tout habité de l’humanité des personnes qu’il raconte, et de sa propre humanité, avec ses faiblesses et ses fiertés, exposées dans la vie comme dans l’écriture, sans protections. Et au fond, nous avons pitié de ce Macron qui ne peut survivre sans ses protections accumulées, sa femme, son garde du corps, ses milliardaires, ses chefs d’entreprise pollueurs et tueurs, ses ministres imbéciles, ses militants téléguidés par sms, ses médias achetés, sa police, son armée… Combien de temps, encore ?

Finalement la meilleure question que Ruffin pose à Macron dans ce livre est celle de son œuvre. Où est la grande œuvre que, plus jeune, Macron se vantait d’être en train d’écrire ? Elle n’est jamais venue au monde, ni sous la forme d’un livre ni sous une autre forme. Car en littérature comme en politique et dans la vie, Macron n’existe que dans l’illusion, en illusionnant les autres et en s’illusionnant lui-même. Ruffin a des livres, des films et un journal à son actif. De bons livres, de bons films, un bon journal. Il a des enfants, il a des combats, une vie d’homme libre, jamais inféodé, assumant sa fragilité sans pour autant avoir besoin de la protection de puissants. Et une activité politique fondée sur des relations et des actions concrètes avec les gens et en direction des gens. « Les intellectuels du futur agiront-ils en compagnons de route de nouveaux mouvements sociaux désireux de changer la réalité existante ? », se demandait Shlomo Sand dans La fin de l’intellectuel français ? Et : « Par quelle philosophie politique ces luttes seront-elles interprétées et accompagnées ? »

J’estime que Ruffin donne l’une des réponses possibles capitales à cette question. Son livre, très différent de la production habituelle des intellectuels avec son implication du « je », avec son ton libre, ses récits qui portent la réflexion et portent à la réflexion sans dogmatisme, son caractère habité franchement, sans tour de passe-passe, sans cet illusionnisme propre à tous les macronismes et aussi à tous les fascismes, tel un coup de poing dans un bouclier illustre une autre façon de penser : non pas au-dessus du peuple, en intellectuel surplombant (et envoyant les autres au casse-pipe), mais en travailleur intellectuel faisant son travail comme le fait un travailleur boulanger ou un travailleur ingénieur, honnêtement, courageusement, sans chercher à y gagner plus qu’un homme n’a à gagner : sa vie, et celle des gens qu’il aime. Or Ruffin aime les gens.


Moyenne des avis sur cet article :  4.31/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • JL JL 1er mars 15:12

    Excellent article.

     

    ’’Comme un con, oui. C’est ainsi que nous sommes trop souvent, face à ce genre de personnes. Face à tous les Macrons, avec leur morgue et leur fausseté qui incitent à la haine ’’

     

    Je dirai : face à ce qu’ils nomment la haine. Nuance. Excepté de la haine pathologique, la haine ordinaire c’est comme la pornographie : c’est respectivement la colère et l’érotisme de l’autre.

     

    ’’Or Ruffin aime les gens.’’ Oui, et pas Macron !


    • Paul Leleu 1er mars 20:34

      @JL

      Ruffin devrait écouter Bob Marley et fumer du shit... ça le détendrait, et lui ouvrirait l’esprit. Ou se mettre un punk, comme Mathieu Pigasse. smiley


    • JL JL 2 mars 08:56

      @Paul Leleu
       
       ou comme vous ?


    • ASTERIX 2 mars 09:41

      @Paul Leleu

      LELEU tu viens de gagner une place près de MARINE AU RN (rassemblement des nuls °)

      BRAVO FRANCOIS 


    • Taverne Taverne 1er mars 16:34

      Quand j’ai couru aider Macron la marionnette,
      Le traître a aussitôt bien profité !
      Avec mon mégaphone, j’avais l’air d’un con, ma mère,
      Avec mon mégaphone, j’avais l’air d’un con.


      • zygzornifle zygzornifle 1er mars 17:10

        Macron a un carnet de contacts énorme du a son emploi de banquier trader chez Rothschild ,en plus il doit avoir un paquet d’oseille monstre de bien planqué a l’abri des journalistes fouille merde pardon journalistes d’investigation, faudrait être vraiment con pour avoir fait l’ENA et travaillé chez Crottechild pour ne pas profiter des fleuves de pognon et Macron n’est pas con , crapule mais pas stupide sauf pour s’entourer d’un Benalla ....


        • troletbuse troletbuse 1er mars 17:12

          @zygzornifle
          Pardon, des journaputes de désinvestigation  smiley


        • Paul Leleu 1er mars 20:36

          @zygzornifle

          oui, Macron me rappelle le premier ministre choisi par De Gaulle... Pompidou-Rotschild... tondre les français, ça date pas d’aujourd’hui, hélas... c’est juste le storrytelling qui évolue...


        • hgo04 hgo04 2 mars 09:54

          @zygzornifle

          «  »«  »«  » mais pas stupide sauf pour s’entourer d’un Benalla ....

          «  »«  »«  »

          Mais si.. C’est utile un BENALLA.. Un porteur de valises avec un passeport diplomatique !!!!! Faut vous faire un dessin ?? En plus de ça il le précède dans ses voyages africains !!! et il perd son passeport diplomatique... mince alors !!!


        • zrivo 2 mars 11:43

          @zygzornifle

          si je ne me trompe Macron a dépensé l’équivalent d’un smic par jour pendant les mois qui ont précédé sa campagne....Ceci représentait ses salaires rotschildiens (ou gains je dirai plutôt vu l’énormité des sommes, de mémoire cela représentait environ 3 millions d’euros, c’est dingue mais ça reste un tocard si on compare à... par exemple...n’importe quel joueur pro du PSG , ou n’importe quel boss ou prétendu génie du cac 40).

          Ruffin fait vivre quelque chose qui n’aurait jamais du disparaitre : l’indignation qui est le carburant de son combat politique.
          Que l’on soit d’accord ou pas avec Ruffin n’a finalement que peu d’importance, il est digne c’est déjà beaucoup.


        • Jason Jason 1er mars 19:05
          Vous faites là une comparaison intéressante, mais est-ce bien utile pour comprendre ce qui se passe ?

          Ces hommes-là ne m’intéressent pas car ils contribuent au mythe des hommes providentiels, de ces grands hommes dont on dit qu’ils ont changé la face du monde.

          Je ne crois pas que ces deux-là changeront quoi que ce soit. Car, alors que beaucoup se penchent sur la psyché de l’un ou de l’autre, les institutions continuent de suivre leur cours, et chacun restera dans une économie qui le cloue à sa place.

          • Alina Reyes Alina Reyes 1er mars 20:11

            @Jason
            Macron sans doute se rêve en homme providentiel, mais Ruffin je ne crois pas ; en tout cas ce n’est pas du tout l’esprit gilets jaunes, pas du tout ce à quoi la modernité aspire. Ce sont juste d’anciens élèves du lycée La Providence smiley Et mon texte est juste une critique de livres.


          • Paul Leleu 1er mars 20:44

            @Jason

            oui... les grands hommes c’est pas bien... mais les petits hommes c’est pas mieux...

            en fait, les gilets-jaunes eux-mêmes sont dans le mythe providentiel... en outre, ils perpétuent le bon vieux messianisme technologique, en croyant qu’internet c’est l’avenir de la démocratie...

            alors qu’internet est un projet totalitaire, qui étend chaque jour un peu plus son emprise sur nos vies privées et publiques...

            il existe un point commun entre les oligarques mondialistes et les gilets-jaunes : dégager les corps intermédiaires, dégager les grands hommes, et gérer les masses directement pas internet...

            d’ailleurs Mark Zuckerberg et Gérard Mulliez sont en avance sur Etienne Chouard : eux, ils pratiquent le RIC tous les jours dans leus business... et ça cartonne un max ! Ce sont des multinationales du RIC.


          • Fergus Fergus 1er mars 23:15

            Bonsoir, Paul Leleu

            Bien vu ! Les Gilets jaunes et les oligarques sont en effet engagés dans une démarche identique. Etrange convergence des luttes entre les « cyniques » et les « naïfs » ! 


          • Cadoudal Cadoudal 1er mars 23:33

            @Paul Leleu
            Pourquoi « Rousseau » ? La plateforme prend le nom de Jean-Jacques Rousseau qui a écrit sur l’Italie quand il fut secrétaire d’ambassade à Venise en 1743-1744. Le Mouvement 5 étoiles dit notamment vouloir s’inspirer du Contrat social. Dans son célèbre essai, le philosophe français défend la primauté de la souveraineté du peuple sur la délégation de pouvoir, propre à tout système de représentation.

            https://www.lejdd.fr/Politique/eric-drouet-et-les-gilets-jaunes-vont-ils-utiliser-la-plateforme-du-mouvement-5-etoiles-italien-3835637


          • ASTERIX 2 mars 09:45

            @Paul Leleu
            A LELEU DU RASSEMBLEMENT DES NULS RN

            LES PETITS HOMMES T ’E ;; ;; ;; ;;ent

            au MOIS DE MAI nous verrons ce que nous verrons §§§§§§§§§§§


          • ASTERIX 2 mars 09:48

            @Fergus

            FERGUS tu me décois rédacteur très ancien je vois que tu a changé de chemise
            et que tu mélanges tout comme une GIROUETTE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


          • Alren Alren 2 mars 16:01

            @Alina Reyes

            Macron rêve de rester dans l’histoire comme celui qui a brisé le modèle français, socialement (attaques contre les salariés, les retraités, les chômeurs), économiquement (vente à l’étranger de préférence de nos fleurons industriels commencés certes avant lui, CICE, « flat tax », protection des gros fraudeurs fiscaux etc.), moralement avec une soumission totale aux USA, à l’UE, à l’Allemagne et un mépris pour la langue et la culture françaises.
            Je doute qu’il ait encore la moindre foi religieuse car ce serait plutôt l’enfer qui l’attendrait pour tout ce mal.

            Ruffin est radicalement à l’opposé, mais lui non plus n’espère pas aller au paradis !


          • Fergus Fergus 2 mars 17:08

            Bonjour, ASTERIX

            Ma « chemise » est toujours du même rouge qu’auparavant. Un rouge qui ne supporte pas les excès ! 


          • Paul Leleu 2 mars 23:16

            @ASTERIX

            en 1968, les « révolutionnaires » et Pompidou-Rotschild avaient un objectif en commun : dégager les gaullistes et le PCF pour jouir sans entraves...

            aujourd’hui c’est un peu la même chose : Macron-Rotschild et les Gilets-Jaunes partagent la même haine du parlementarisme...

            c’est pas de ma faute si l’Histoire nous montre que les libertaires et les libéraux fonctionnent ensemble... mais les anar’ détestent s’entendre dire certaines vérités...


          • jorflim 1er mars 19:24

            Vu qu’il s’agit d’une oeuvre politique, modérateur, pour la patrie, fait comme si tu n’avais rien vu. Texte intégral, copie valable un mois, sauvegardez la, diffusez la.

            J’ai sauvegardé pour moi le livre du prez, mais je ne le rediffuse pas. Il est dangereux, comme tant d’autre, vous n’y avez accès qu’a la demande. <3


            • Fergus Fergus 1er mars 20:41

              Bonsoir, Alina

              Comparer Ruffin — pour qui j’ai de le sympathie — à Dettinger, il fallait oser ! Car, que l’on puisse lui trouver des circonstances atténuantes ce que je ne nie pas  , à l’ex-boxeur, force est de constater qu’il a gravement pété un câble et s’est livré sur les policiers à des agressions d’une extrême sauvagerie !

              Quant à Ruffin, je regrette que le réalisateur de l’excellent « Merci, patron » en soit arrivé à soutenir des personnages douteux et à adopter trop souvent un comportement d’histrion. Au début de son mandat, je le croyais capable de jouer un rôle dans la vie politique française. Je ne le crois plus désormais. Dommage !

              Cela dit, je n’ai pas encore lu son livre. Ce que je ne vais pas manquer de faire. Peut-être aurai-je alors matière à réviser mon jugement...


              • leypanou 1er mars 22:47

                @Fergus
                et s’est livré sur les policiers à des agressions d’une extrême sauvagerie ! 

                 : j’espère que vous faites partie de ceux qui ont participé à l’appel de dons de Renaud Muselier qui ont atteint plus de 1 million d’€.


              • Fergus Fergus 1er mars 23:17

                Bonsoir, leypanou

                Ni cagnotte pour les boxeurs indignes ni pour les flics provocateurs !!!


              • Croa Croa 2 mars 00:05

                À Fergus,
                Commence par lire Fakir. Tu devrais changer d’avis avant même de commencer « Ce pays que tu ne connais pas ».  smiley


              • Fergus Fergus 2 mars 08:18

                Bonjour, Croa

                J’ai déjà lu des numéros de Fakir récupérés lors d’un passage à Amiens !


              • damocles damocles 3 mars 12:06

                @Fergus
                Bjr
                un homme a mains nues,sans armes , sans casque ,sans coquille de protection,sans genouilleres ect ...révolté par le tabassage en règle d’une femme à terre affronte des playmobils surarmés ,boucliers ,matraques etc ,  c’est un sauvage ...  les autres ,les matraqueurs , des symboles de la civilisation ...


              • damocles damocles 3 mars 12:07

                @damocles

                ... matraqueurs en bande organisée !!!


              • ddacoudre ddacoudre 1er mars 21:26

                Bonjour alinéa

                Généralement les hommes politiques qui sortent tant de livre du bite les font écrire par des nègres. Alors CR n’est pas pour me déplaire sue tu le lui renvoie dans la figure. Pour autant Macron n’a que peu de responsabilité dans la situation actuelle Elle est le résultat de la poursuite d’un objectif Européen que nous savons aujourd’hui profitable aux financiers pour ceux suo ignoraient qu’ils votaient pour des défenseurs du capitalisme habilement vendu sous la bannière du libéralisme et de la loi du marché comme du cela existait. Le judaïsme en interdisant de tuer a permis à l’humanité de faire un grand pas lentement puisque un Jésus la repris en ajoutant de s’aimer les un les autres, de partager et que le maître instruise le serviteur pour qu’il devienne aussi un maitre. Sur ce point de vue nous reculons faute d’accepter de s’instruire tout au long de la vie. Les maitre désirant le rester. Macron a hérité d’un volcan dont la seule chose que l’on ignorait, c’était quand et comment. Aujourd’hui comme ces prédécesseurs dont ils poursuit la politique il n’aura pas les moyens de financer ce sue les gilets J’ portent comme revendications. La raison en est simple, c’est la BCE qui tient les finances et les citoyens de tous les états qui ont accepté l’accord de Lisbonne lui interdisent de financer la demande des citoyens via l’État. Alors ce sont ceux-là même qui réclament qui paierons la facture. Ainsi va l’ignorance, et suo plus est s’ils ont pas assez de monnaie les riches sont prêt à leur faite crédit contre intérêts histoire de d’enrichir un peu plus. Faute de apercevoir tous CEMA ils désignent des boucs émissaires a leurs déceptions. Alors l’on peut convenir que Macron n’a pas si gérer son image et ait pris la grosse tête mais ce n’était pas pour le peuple qu’il a été élu. Cordialement sur mon site j’explique cela par divers articles ddacoudre, over-blog. .


                • jorflim 1er mars 22:38

                  @ddacoudre

                  T’est down dd, t’est down pas censure cloudfire pas emploisonemen dns, t’est down niveau serveur, d’autres overblog sont encore en ligne.

                  T’a du dire un truc vrai. T’a pas wakbackmachine ni autoblog ni aucune anticipation, t’a été rendu muet en un clic, par un simple admin vereux, méme pas un cyberkeuf.

                  ++ 


                • jorflim 1er mars 22:42

                  @jorflim

                  Eaa non, pire que ca, discrimination a la source russe ! Racisme anti-yandex^^
                  Ca passe avec un VPN du ue/us. Ca ne passe pas avec un ru/ch Quelle horreur !


                • jorflim 1er mars 22:49

                  @jorflim

                  Tes commentaires sont bloqué, ton contact est bloqué par « bug volontaire » A moins que tu repasse ici, tu ne saura jamais a quel point la bulle, s’est refermé sur toi.


                • leypanou 1er mars 22:50

                  @ddacoudre
                  Bonjour alinéa 

                   : ce n’est pas alinéa.


                • Croa Croa 1er mars 23:54

                  Si Macron a réussi c’est parce qu’il est une mine d’or pour ceux qui savent s’en servir. En réalité c’est un minable et quand on sait tout on ne peut même plus le haïr. Il est pourtant dangereux et méchant vis à vis du peuple qu’il méprise profondément. Ce mépris du peuple est une compensation vis à vis d’un sentiment d’infériorité qu’il éprouve vis à vis de ses pairs. C’est évidemment inconscient et quand il parles des « riens » il le pense vraiment. C’est un psychopathe ce qu’un psychiatre italien nous explique ici.

                  *

                  C’est cet état de malade qui lui a donné ce profil du larbin idéal. Ce genre de personnage a le défaut d’être repérable à 1km en tant que proie par ces autres déviants que sont les pervers narcissiques. D’abord par sa femme, une obsédée du sexe qui d’évidence porte la culotte, ensuite par Monsieur Benalla : Le rapport du Sénat est clair même s’il tourne autour du pot en signalant des « dysfonctionnements hiérarchiques », euphémisme pour ne pas dire que ce voyou avait un ascendant certain sur le président. Notons que la filière est aussi connue et exploitée par certains lobbyistes tel ce Coste qui a irrité Hulot. Bref il faudrait de toute urgence DESTITUER Macron, c’est une question de sûreté nationale !



                  • Fergus Fergus 2 mars 08:21

                    @ Croa

                    Cette histoire de psychiatre italien est carrément ridicule. Non que ce praticien ait tort  cela, je n’en sais rien —, mais c’est toujours cette seule référence qui est assénée ad nauseam sur le web.


                  • Croa Croa 2 mars 08:35

                    À Fergus,
                    Si un médecin français, psychiatre ou autre, sort un truc de ce genre là contre Macron sa carrière est terminée.
                    Par ailleurs le raisonnement exprimé dans la vidéo tient parfaitement debout.


                  • JL JL 2 mars 09:02

                    @Fergus
                    bonjour,
                     
                     vous avez parfaitement raison ; mais pour ma part, je laisse aux macroniens cet argument. Mais bien sûr, chacun fait comme il le sent ; si vous voyez ce que je veux dire ...
                     


                  • Fergus Fergus 2 mars 09:50

                    Bonjour, JL

                    Je comprends cela. Mais les adversaires de Macron devraient comprendre que ce n’est pas sous cet angle qu’il doit être combattu : la réalité des régressions socio-économiques que ce zélé serviteur des puissants conduit suffit à donner du poids à la lutte contre cette gouvernance opposée aux intérêts des classes populaires et moyennes !


                  • Aristide Aristide 2 mars 11:16

                    @Fergus

                    la réalité des régressions socio-économiques que ce zélé serviteur des puissants conduit suffit à donner du poids à la lutte contre cette gouvernance opposée aux intérêts des classes populaires et moyennes !

                    Du Mélenchon dans le texte ! 

                    Ouais, que ce pouvoir ne soit pas franchement social est une évidence. Mais enfin, dans les faits, que trouve t’on ? Des mesures aussi idiotes qu’inefficaces, du genre de la baisse des allocs de 5€, de la stagnation des retraites, ISF devenu IFI, etc ... Après on peut aussi discuter de l’efficacité de toutes les exonérations qui coûtent un bras à l’Etat. Pour certains ces exonérations contribuent à l’amortisseur social de notre système, pour les autres il n’est que un détournement de fonds vers le patronat. On peut même en rajouter avec la baisse continue de l’IS pour essayer de jouer dans ce jeu de dupes économique. etc ...

                    Oui mais voilà, on nous rabat les oreilles avec les centaines de milliards de fraude en tout genre, de dépenses somptuaires enfin de recettes qui n’arrivent pas. Mais en dehors des discours de tribune et des incantations c’est le vide sidéral.

                    Rien, nada, ... il suffit de lire « les dix mesures emblématiques de l’avenir en commun » (*)

                    Bon, c’est exagéré seule mesure économique structurelle, la séparation des banques en banque d’affaires ou de détail. Mesure sociale une augmentation du SMIC sans donner la source du financement.

                    (*) même si on parcourt le détail sur les projets économiques, c’est à pleurer ... la planification économique et écologique ? A la mode soviétique ...


                  • troletbuse troletbuse 2 mars 11:30

                    @Fergus
                    Les adversaires de Macron devraient comprendre


                    Et vous Fergus, on sait que vous n’êtes pas un adversaire de Micron


                  • Fergus Fergus 2 mars 17:11

                    Bonjour, troletbuse

                     smiley 

                    Accordez vous violons avec Aristide qui m’accuse ci-dessus d’écrire « du Mélenchon dans le texte » !!!


                  • Laulau Laulau 2 mars 17:13

                    @Fergus
                    Au début j’étais d’accord avec ce que vous dites sur ce psychiatre. Mais bientôt deux ans se sont écoulés et je dois reconnaitre que le portrait d’un pervers narcissique sied tout à fait à Macron. Ce type est amoureux de lui même, ça crève les yeux et il ment avec une mauvaise foi totale et sans complexe. La tombola de la monarchie héréditaire nous avait gratifié de quelques rois plus ou moins fou. Le cirque électoral de notre « république » a accouché de notre premier président barjo. 


                  • troletbuse troletbuse 3 mars 11:18

                    @Fergus
                    Pas du tout. Sur AV, comme votre copain Grounichou, vous êtes bipolaire : Mélenchoniste pour l’apparence, macroniste dans le fond  smiley


                  • Fergus Fergus 3 mars 17:35

                    Bonjour, Laulau

                    Je ne dis pas que ce psychiatre a tort, je dis qu’un seul avis ne peut être considéré comme suffisant. Or l’on nous assène toujours celui de cet Italien !

                    Sur le plan de la personnalité, et malgré des divergences, Macron n’est pas très différent de Sarkozy, et ce n’est pas un hasard si les deux s’apprécient. Cf. Qui suis-je ? ou un portrait robot dessiné par le Dr Fergus.  smiley


                  • Laulau Laulau 4 mars 13:12

                    @Fergus
                    Sarkozy n’a rien d’un pervers narcissique. Il ment en moyenne comme un politicien, il est ambitieux et sans scrupule, mais rien de pathologique.


                  • Sparker Sparker 4 mars 15:45

                    @Aristide

                    Va falloir vous améliorer question critique, les vieilles sauces sont un peu rances...

                    « Mesure sociale une augmentation du SMIC sans donner la source du financement. »

                    Il y a eu plus de quatre ou cinq heures d’émission sur le financement du programme de la FI, seule à avoir fait ça, mais peut-être cela ne suffit pas...

                    "la planification économique et écologique ? A la mode soviétique ...

                    « 
                    Bah vous faites comment dans votre vie ? vous ne vous organisez pas , vous ne réfléchissez pas à ce que vous faite ? vous ne corrigez pas les trajectoires que vous avez prises et qui ne vous sembles plus d’actualité ? Ha non, vous laissez faire et ça se régule tout seul ?
                     »A la mode soviétique", allez vous pouvez faire mieux, car à la FI on en est bien loin et vous aussi on vous sent très loin, je ne sais même pas si on vous voit à l’horizon, juste une ombre ou un mirage peut-être...
                    En tout cas je préfère mille fois avoir à discuter avec un exécutif FI plutôt qu’un Lrem, l’habit ne fait pas le moine comme l’Aristide ne fait pas la vérité, loin s’en faut...


                  • Fergus Fergus 4 mars 16:06

                    Bonjour, Laulau

                    « Il ment en moyenne comme un politicien »

                    Non, il ment sur tout et non pas seulement sur sa politique. Deux exemples très emblématiques parmi des dizaines d’autres : 
                     Il a prétendu que l’un de ses grand-père avait été un héros de guerre au front alors que ce médecin était affecté à Bordeaux ! 
                     Il a prétendu s’être trouvé à Berlin dans les premières heures de la destruction du mur alors que c’était faux : comme l’a démontré Juppé, il n’y est allé qu’une semaine après la chute du mur !

                    Des mensonges gratuits dont il ne pouvait tirer aucun bénéfice et qui relèvent clairement d’un syndrome de nature narcissique exacerbé !


                  • Extra Omnes Extra Omnes 2 mars 07:39

                    Il faut aussi lire « Crépuscule » de Juan Branco pour comprendre comment on s’est fait mettre par les oligarques français, ceux la meme qui possèdent les 90 % des media. 

                    http://branco.blog.lemonde.fr/files/2019/01/Macron-et-son-Crepuscule.pdf

                    A charger et lire pour être moins idiot et aussi pour s’émerveiller que les gilets jaunes aient compris intuitivement que Macron est un grand pourri qu’il faut absolument abattre. Lui et ses sbires.... 


                    • zygzornifle zygzornifle 2 mars 09:57

                      Sur la photo quand je vois Ruffin et Macron c’est bizarre Macron a une tête a claques .....


                      • Désintox Désintox 2 mars 10:20

                        Il ne reste plus qu’à acheter le livre de Ruffin !


                        • zygzornifle zygzornifle 2 mars 13:01

                          Ruffin aime les gens qui ont faim , Macron aime les gens qui ont du pognon ....


                          • Fergus Fergus 2 mars 17:12

                            Bonjour, zygzornifle

                            Bien résumé !

                            Dommage que Ruffin ait de plus en plus souvent tendance à se livrer à des pitreries peu dignes de sa fonction !


                          • Laulau Laulau 2 mars 17:22

                            us @Fergus
                            Je vous aime bien mais je n’arrive pas a à vous imaginer autrement qu’avec un balai dans le..... Ça vous arrive de rigoler un peu ?


                          • Emohtaryp Emohtaryp 2 mars 17:49

                            @Laulau

                            Fergus, il rigole quand il voit les sondages bidonnés à la gloire de macrotte tout en affirmant que les sondages sont dignes de confiance..... Du coup, moi aussi je rigole devant tant de niaiseries.... smiley


                          • Fergus Fergus 2 mars 23:49

                            Bonsoir, Laulau

                            Si vous me connaissiez, vous seriez étonné  et cela vous éviterait de vous servir d’une image aussi erronée que discourtoise  car je passe une grande partie de mon temps à plaisanter, et je dépasse très largement le quota de rire de la plupart de mes compatriotes si j’en crois les statistiques.

                            Pour vous montrer que je n’ai pas d’accessoire planté dans mon fondement, voici quelques articles que j’ai rédigés :
                            Rentrée théâtrale : Sarkozy dans « L’illusion comique »
                            Exclusif : les confidences de Solal Sarkozy
                            Giulia : interview exclusive !
                            Le rêve de Hollande
                            Du sport à la cour du Roi Soleil
                            Homo politicus, drôle de corps !
                            De l’influence des pets sur l’enseignement des mathématiques
                            Vivre à Poil


                          • Fergus Fergus 2 mars 23:52

                            Bonsoir, Emohtaryp

                            Quand la lucidité passe pour de la niaiserie, le lucide accepte bien volontiers d’être taxé de niais par celui qui porte des oeillères !


                          • Emohtaryp Emohtaryp 3 mars 13:56

                            @Fergus

                            Arrêtez un peu votre cinéma, Fergus, ou allez vous achetez une paire d’yeux et une paire d’oreilles, personne ne conteste la validité scientifique des sondages s’ils sont fait selon des règles objectives et désintéressées.....

                            Aujourd’hui, à qui appartiennent ces « instituts de sondages » ????????? et vous aurez la réponse sur ce à quoi ils servent exactement : à la propagande et le trafic d’influences.......libre à vous de gober et de vous gargariser avec, mais venez pas nous casser les pieds avec vos CROYANCES....


                          • Fergus Fergus 3 mars 17:27

                            Bonjour, Emohtaryp

                            « à qui appartiennent ces « instituts de sondages » »

                            A des proprios sans états d’âmes qui ont des intérêts divergents. Et pourtant, la plupart des enquêtes sont globalement convergentes. Etonnant, non ?

                            Vous êtes complètement aveuglé par la propagande des battus. Vous savez ? ces gens qui se gargarisent des bons sondages lorsqu’ils leur sont favorables et les vilipendent lorsqu’ils sont mauvais pour eux.

                            A cet égard, et sans aller chercher plus loin que le camp pour lequel je vote, les Insoumis  très critiques des sondages en 2017 lorsqu’ils donnaient Mélenchon à 12 % et brandissant ceux-ci lorsque Mélenchon était à 19  ont parfaitement illustré cette attitude lors de la campagne. C’est humain !

                            Désolé, les vaines « croyances » sont de votre côté !!!


                          • Emohtaryp Emohtaryp 3 mars 21:02

                            @Fergus

                            « A des proprios sans états d’âmes qui ont des intérêts divergents. . Et pourtant, la plupart des enquêtes sont globalement convergentes. Etonnant, non ?  »

                            Tu parles Charles.... smiley

                            Divergents du point de vue pognon, mais totalement solidaires du point de vue idéologique et de leurs intérêts, c’est à dire La mondialisation, l’européisme et le néo-libéralisme. Là, tout le monde s’entend comme copains et cochons, étonnant, non ? Ah ! ah ! ah !

                            Vous êtes un sacré bisounours, mon pauvre Fergus, complètement à la ramasse..... Franchement, vous êtes pitoyable d’indigence dans vos raisonnements ! smiley


                          • Fergus Fergus 3 mars 22:13

                            @ Emohtaryp

                            Le problème est que les faits me donnent raison, et je ne m’en réjouis pas tant je souhaiterais voir chuter Macron. Mais ce n’est ni avec des anathèmes stériles, ni avec en prenant ses désirs pour des réalités que l’histoire s’écrira ainsi !!!


                          • Fergus Fergus 3 mars 22:14

                            Désolé pour ce « avec » superflu


                          • troletbuse troletbuse 4 mars 14:59

                            @Fergus
                            je souhaiterais voir chuter Macron

                            En vous abstenant au 2eme tour, c’est bien ça ou je me trump ?


                          • jorflim 2 mars 16:45

                            HEIL JUNKER !


                            Bon ca y est, je l’ai lu. C’est de la merde. Enfin c’est pas une oeuvre majeure quoi. Consacrez votre temps a autre chose, j’ai perdu le mien !

                            C’est une « biographie commentée » de la vie d’abondance et de luxe du président, entrecoupé de témoignage du monde réel.

                            Ca ne change rien a ce que je savais de ruffin, c’est un nanti pleins de scrupules. Quelques histoires m’on arrachés une petite larme.

                            Ca me soulage, de voir un parlementaire comploter contre sanofi. Qu’un « élu » admette aussi ouvertement que big pharma fait des expériences sur les civils.

                            Il y a ce je ne sais quoi des gauchiste aristo que j’ai jamais pu blairer, mais c’est aussi un bel étalage de terrain.

                            Ruffin a la cité, Ruffin au marché, Ruffin négocie avec la CGT, Ruffin écrit au ministére concerné, ruffin chiale avec les veuves et les routiers.

                            Franchement, faite moi confiance, j’ai perdu 6h de ma vie ou j’aurais mieux fait de tagger, de péter des banque ou méme de chanter.

                            "bénela, benela,

                            et pi méme si t’en veux pas t’a bénala !

                            Il ira pas en prison,

                            pk c’est l’pote de macron,

                            et pi méme si t’en veux pas t’a bénala !

                            bénellaa, benellaa,

                            et pi méme si t’en veux pas t’a bénala !

                            y vient te péter les dents,

                            déguisé en lieutenant !

                            et pi méme si t’en veux pas t’a bénala !

                            bénala, bénala,

                            et pi méme si t’en veux pas t’a bénala !

                            Il endort le coffre-fort,

                            et il ment aux sénateurs !

                            Et pi méme si t’en veux pas t’a bénala !

                            "bénellaa, benellaa,

                            et pi méme si t’en veux pas t’a bénala !

                            Il ira pas en prison,

                            pk c’est l’pote de macron,

                            et méme si t’en veux pas t’a bénala !

                            Il y a quant même un truc bien dans ce livre. Le maccartisme. J’aime, les petites listes de pourris, j’adooore les grosses listes de nantis !

                            ++


                            • Dudule 4 mars 21:54

                              Ben, je l’ai lu, je l’ai acheté, et je l’ai trouvé remarquablement bien écrit et bien construit. La prose de Ruffin dans Fakir est souvent un peu ras des pâquerettes, mais on sent qu’il a vraiment soigné son livre.

                              Le parallèle qu’il fait entre son parcours et celui de Macron, sortis presque en même temps du même lycée, et ayant tous les deux de grandes ambitions littéraires et un très bon angle d’attaque. Macron se fait démolir, et ses postures de littéraire/théatreux en prennent un sacré coup. Sans parler du reste, mais ce coup de point dans la gueule ci (parmi d’autres) est vraiment bien vu.

                              Je n’ai pas perdu mon temps.

                              C’est un essai qui ne se lit pas en 6h. 3 suffisent. Vous ne devez pas avoir l’habitude de lire des livres sans images, sans doutes.


                            • Dudule 4 mars 22:01

                              Et puis j’adore les « plus gauchistes que moi tu meurs » qui crachent dans la soupe. Les pures, les vrais qui taguent des vrais banques avec de la vraie peinture. Tellement utile à la cause.

                              Ou bien vous écrivez péniblement en agent provocateur macroniste. Où pire, vous ne vous rendez même pas compte à quel point les gens comme vous lui sont incroyablement utile.


                            • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 2 mars 17:26

                              Franchement, faite moi confiance, j’ai perdu 6h de ma vie ou j’aurais mieux fait de tagger, de péter des banque ou méme de chanter.

                              Bil al kaifa , Ramen bien cuite au nom du grand pastafarisme ...


                              • Alina Reyes Alina Reyes 2 mars 19:06

                                Ce moment l’autre soir où Macron a traité une Gilet jaune de « bête étrange » m’avait échappé. Cette façon maladive dont il considère les gens. Hallucinant https://fr.sputniknews.com/france/201903011040203566-macron-gilet-jaune-debat-journalistes/


                                • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 2 mars 19:22

                                  @Alina Reyes
                                  ha en voila une qui se reveille , je vous dipense de legion mais c’ est a cause du grand age pas par sexisme ....MDR


                                • Djam Djam 3 mars 09:48

                                  @ Alina Reyes

                                  Si, en effet, Ruffin exprime nettement mieux la réalité politique et sociale que Macron, je vous invite à écouter cette émission qui va vraiment vous éclairer sur comment fonctionne réellement le merdier politique dans notre pays. Ruffin n’explique pas le quart de ce qui est dit dans cette longue et passionnante émission... ce que font, disent et expriment les députés, fussent-ils de gauche authentique et terrain, n’est que l’écume de la réalité. Dans cette émission on est dans ce qu’on appelle la méta politique, cette zone où se tressent depuis des lustres les véritables détenteurs de pouvoir et faiseurs de destins...

                                  https://www.youtube.com/watch?v=qWt00_jHHdE

                                  La 2sd émission « Faits & Documents » avec Vélrie Burgaut (politologue de pointe), que vous trouverez sur le net, achèvera de vous éclairer sur quelle entité mène vraiment le bal du mondialisme... entre autres, d’où vient Nigel Farage, meneur du Brexit ; pourquoi le Brexit et par qui a-t-il véritablement été voulu ; la prochaine destruction de l’empire américain et de son dollars et les raisons ; le projet déjà en cours du prochain « panier de monnaies » qui remplacera le $ ; la chute de DSK et ses véritables causes (cf. le projet du Bankor que DSK envisageait de mettre en place et qui déplut à Washington).... etc etc...

                                  Bref, Ruffin écrit un bouquin sincère, certes, mais ne semble pas non plus avoir pris la mesure de la puissance énorme des réseaux qui mettent en place la destruction totale des états-nations. Il n’évoque pas non plus les origines véritables du projet d’UE et de sa finalité. Il ne semble pas non plus avoir compris que la destruction du système social français ce qu’il en reste sera achevé malgré ses livres et ses discours à l’assemblée...

                                  L’éveil et la reprise en main de nos destins ne s’épargnera pas l’urgence de comprendre qui est vraiment l’ennemi.


                                  • machin 3 mars 09:51

                                    un couple de vieux attaque méchamment et violemment des CRS.

                                    que fait la police...

                                    https://www.youtube.com/watch?v=QMvUlGQ9ols&feature=youtu.be


                                    • Ecométa Ecométa 3 mars 10:15

                                      @machin
                                      Que fait la police... et surtout que fera la justice ?

                                      Peut importe ce que la dame leurs dit... et certainement pas des choses gentillettes ; mais ils doivent être capables de se maîtriser ces Robocops ! Leurs chefs doivent faire comme avec les PIOUPIOUS durant la première guerre mondiale... ils doivent les doper à la bibine ou au gros rouge qui tâche... et ça fait tâche !!!

                                      Je suis certain que de vrais Robocops seraient moins crétins !


                                    • damocles damocles 3 mars 11:19

                                      @Ecométa
                                      il y a une video où un flic dit à une passante ,pas une manifestante ,une dame agée  : «  degage vielle truie »  ! 

                                      La dame en question reste très polie ....

                                       Je pense que si ,etant present sur les lieux , il avait insulté ma mère ,j’aurait agi comme le boxeur courageux ... ou pire ...


                                    • Ecométa Ecométa 3 mars 09:56

                                      Je cherche un candidat qui en ait ...

                                      Ce qui serait paradoxal et génial, et le paradoxal est toujours génial ; ce serait que Ruffin succède à Macron : non ?

                                      Pas de doute qu’il en a le Ruffin !


                                      • Sparker Sparker 4 mars 15:52

                                        @Ecométa

                                        "Ruffin succède à Macron

                                        "
                                        mais non, ça n’intéresse pas Ruffin et je pense qu’il à raison, vaut mieux qu’il s’abstienne sinon on virerait pour le coup dans le populisme bas de gamme...


                                      • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 3 mars 10:35

                                        Bel article.

                                        Macron est un psychopathe cynique au service de l’oligarchie financière.

                                        Je viens de voir le film Cosmopolis de David Cronenberg. Ils sont sur une autre planète, ont tout et veulent encore plus, jusqu’à l’effondrement complet du système qui les porte. Comme des trous noirs économiques, ils absorbent sans rien donner.

                                        Ils ont des politiques à leur image : hors de l’humanité.


                                        • Pierre 3 mars 13:24

                                          Je propose la constitution d’une cagnotte pour offrir à l’auteur un séjour à Caracas !


                                          • Sparker Sparker 4 mars 15:57

                                            @Pierre

                                            Warf warf warf, c’est ce qui s’appelle de l’argument choc...
                                            Mais ne vous inquiétez pas vous l’aurez bientôt votre vénézuéla à domicile vu le chemin que vos élites prennent...


                                          • Pierre 6 mars 00:40

                                            @Sparker
                                            Sans queue ni tête !


                                          • steph63 4 mars 18:38

                                            Magnifique article, venu du coeur, merci !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès