• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sarkozy peut activer l’article de la Dictature !

Sarkozy peut activer l’article de la Dictature !

Le peuple en guerre, contre Sarkozy et son gouvernement sur la réforme des retraites, est-il menacé ? La question devient cruciale face à l’arsenal législatif qui bride les libertés publiques. Au premier rang desquels : l’article 16 de la Constitution !

L’article 16 permet au Président de la République français de prendre toutes les mesures qu’il juge nécessaire en cas de circonstances exceptionnelles (ex : guerre civile, grève générale paralysant le pays, atteinte à l’intégrité du territoire national)

Cet article est qualifié par les juristes de droit constitutionnel d’article de la dictature car lors de sa mise en application, le Président de la République est le seul à gouverner. De plus, il concentre dans les mains d’un seul homme les pouvoirs exécutifs et législatifs. 

L’article 16 menace, plus que jamais, la démocratie. François Mitterrand envisageait de l’abolir mais… il ne l’a pas fait. Cet article permet à Nicolas Sarkozy de se doter des Pleins Pouvoirs. Concrètement, le président peut limiter voire suspendre les libertés publiques, créer des tribunaux d’exception, nommer des militaires à la tête des grandes administrations. Il peut tout faire et défaire. Paranoïa ? Voici le texte de l’article 16 qui lui confère les Pleins Pouvoirs pour une durée de trente jours… renouvelables :

« Lorsque les institutions de la République, l’indépendance de la Nation, l’intégrité de son territoire ou l’exécution de ses engagements internationaux sont menacées d’une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu, le Président de la République prend les mesures exigées par ces circonstances, après consultation officielle du Premier ministre, des Présidents des assemblées ainsi que du Conseil constitutionnel. Il en informe la nation par un message. Ces mesures doivent être inspirées par la volonté d’assurer aux pouvoirs publics constitutionnels, dans les moindres délais, les moyens d’accomplir leur mission. Le Conseil constitutionnel est consulté à leur sujet. Le Parlement se réunit de plein droit. L’Assemblée nationale ne peut être dissoute pendant l’exercice des pouvoirs exceptionnels. » 

Suite à la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008, l’article a été modifié et complété par le paragraphe suivant :

« Après trente jours d’exercice des pouvoirs exceptionnels, le Conseil constitutionnel peut être saisi par le Président de l’Assemblée nationale, le Président du Sénat, soixante députés ou soixante sénateurs, aux fins d’examiner si les conditions énoncées au premier alinéa demeurent réunies. Il se prononce dans les délais les plus brefs par un avis public. Il procède de plein droit à cet examen et se prononce dans les mêmes conditions au terme de soixante jours d’exercice des pouvoirs exceptionnels et à tout moment au-delà de cette durée. » 

Le peuple de France, conscient de l’enjeu du bras de fer actuel, soutient massivement (71%) les grévistes et les manifestants mais qu’en sera-t-il si nous sommes acculés ?

La radicalisation du mouvement que, par ailleurs, j’appelle de mes vœux, doit impérativement déboucher sur une séquence politique d’importance. Notre seule option est la dissolution de l’Assemblée nationale mais, encore une fois, seul le président peut en prendre la décision.

Les moyens de pression ne manquent pas, à condition que les hommes et femmes politiques de gauche prennent toute leur responsabilité dans le processus.

Autrement dit, aujourd’hui, dans ce pays si démocratique, le président a tous les pouvoirs même celui de s’asseoir sur le résultat d’un référendum (traité constitutionnel européen).

Il était important au stade où nous en sommes de notre mobilisation de prendre la mesure de la menace qui pèse sur nos libertés.

Notre devise républicaine est à terre : Egalité est morte (fiscalité injuste, surendettement, mise en faillite des retraites et de la sécu), Fraternité est à l’agonie (expulsions des étrangers, abandons des pauvres). Il ne reste que Liberté !

Défendons-là chèrement, sinon nous nous réveillerons en dictature au pays des droits de l’homme !

Geneviève Confort-Sabathé

 

L’article 16 n’a été utilisé qu’une fois lors de la crise algérienne entre le 25 avril et le 20 septembre 1961 (putsch des généraux).


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • frugeky 23 octobre 2010 10:23

    Faut le démettre ce président. Il est FOU ! A enfermer.
    Il ne respecte pas la constitution dont il est le garant, il gouverne à la place du gouvernement, il trahi la parole du peuple en votant le TCE malgré le referendum. etc, etc...
    Si les militaires et les forces de police le suivent sur ce coup là, c’est traîtrise et compagnie.
    Ils vont pas tarder à fermer les frontières et à nous empêcher de sortir voir si l’air est plus pur ailleurs... 


    • non666 non666 23 octobre 2010 11:23

      Non frugeky, il n’est pas fou, pas plus que Bush etait l’idiot qu’on presentait pour qu’il n’apparaisse pas suspect.

      Ils servent bien leurs maitres et leurs interets, c’est tout.
      Il se trouve que ces interets ne sont pas les notres
      ( ceux du peuple français, je veux dire).
      La folie lui fournirait trop de circonstances attenuante pour le jour du procès, ne jouons pas cette carte la , s’il vous plait.
      Il pourrait achapper à la Guillotine grace a ça.


    • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 23 octobre 2010 22:00

      Voila encore un témoignage sur la souricière montée place Bellecour à Lyon, méthode qui n’a pas été utilisée depuis Vichy à part pendant la guerre d’Algérie, alors je demande sommes nous en guerre ?

      http://rebellyon.info/Temoignages-sur-la-prison.html

      "Je suis écœuré. Difficile de trou­ver les mots. Pas l’habi­tude d’écrire. Mais je res­sens le besoin de témoi­gner tout sim­ple­ment. Je ne par­le­rai que de cette jour­née du Jeudi ici à Lyon Bellecour. 


      Ce matin vers 10h45, avant d’aller cher­cher mon enfant à l’école, quel­ques grou­pes d’étudiants regrou­pés, atten­dant pour mani­fes­ter. Aucune agi­ta­tion. Les forces de l’ordre encer­claient, contrô­laient déjà tous les accès. À noter en plus l’ héli­co­ptère(pas encore là à ce moment), les 2 tanks à eau...
      
Je suis revenu vers 13h45, j’ai pu ren­trer sur la place et me poser vers la rue Emile Zola sur un banc comme la plu­part des lycéens. Quelques pas­sants... Et même une « baqueuse » avec bras­sard rouge, casque, bou­clier qui tra­ver­sait en solo d’un bout à l’autre à grands pas... À côté de moi, un groupe d’ado­les­cents. J’entends l’un d’eux dire : « J’ai envie de pisser ! J’en peux plus... ! » Un autre lui répon­dre ; « T’as essayé là-bas quai de Saône ? » Je regarde plus atten­ti­ve­ment et je vois en effet que chaque ado était refoulé par les crs. Soleil, un gros pétard qu’explose tran­quille­ment...calme plat.

      Puis vers 14h00, retenti un méga­phone et cla­meur... Comme beau­coup d’autres, je me lève et pars en direc­tion de la place Antonin Poncet. Arrivé à l’angle, attrou­pe­ment de jeunes, qui comme moi vien­nent voir ce qui se passe. Je vois des dra­peaux : « Libérez nos cama­ra­des ! Libérez nos cama­ra­des ! » Je passe le contrôle...je sens un regard casqué se retour­ner vers moi et... rien.. Jean, blou­son, che­veux gri­son­nant, je passe.. 
La ten­sion monte.. Crs et Bac+ camion­net­tes cons­ti­tuent une cein­ture empê­chant l’inter­syn­di­cal et d’autres venus, côté place Antonin Poncet sou­te­nir et mani­fes­ter avec les lycéens, côté Bellecour... Les points se lèvent, des cris cou­vrent le bour­don­ne­ment de l’héli­co­ptère qui tourne au-dessus de nos têtes inlas­sa­ble­ment... Autour de moi, la ten­sion monte, en moi aussi... Situation blo­quée.

      Cette situa­tion est restée blo­quée ainsi pen­dant plus d’un quart d’heure sans aucune hos­ti­lité. Du coup, j’ai pris le temps de regar­der de plus prêt les crs, leur équipement, mais aussi leur regard. J’ai vu des cyborgs.. Aucune dis­cus­sion pos­si­ble. Le rap­port de force (pro­tec­tion, équipements armés) est tel­le­ment dis­pro­por­tionné que je me suis senti agressé, menacé.. Puis, la ten­sion monte encore, encore et ce blo­cage de cette situa­tion absurde, amène quel­ques jets de pierre. Moi phy­si­que­ment, je ne savais pas quoi faire et j’ima­gi­nais qu’une percée pou­vait chan­ger le cours des choses et je la res­sen­tais phy­si­que­ment. Nous étions nom­breux, bien plus nom­breux qu’eux. Et par sur­prise, nous aurions réussi. Mais je me voyais mal crier ; " Allez, on fonce dedans... ! 
Non. Je reste debout. Des pier­res volent, j’attends et la pre­mière salve de lacrymo tombe. Des repré­sen­tants syn­di­caux avec des dra­peaux sem­blent par­le­men­ter. ça siffle, ça hue.. Mégaphone : faut rejoin­dre le cor­tège inter­syn­di­cal der­rière sur quai gaille­ton... Vers où ? Laisser les lycéens enfer­mer ? Partir sans eux ? Et aller où ? (Place Guichard). Un p’tit tour et puis s’en vont. Non. Pas envie. La situa­tion était là. Les dra­peaux flot­tent, côté Bellecour, fumée blan­che, les lycéens dis­pa­rais­sent.. Ah oui, j’ai pas bien com­pris mais y’a le dra­peau peace qu’arrive comme un tro­phée sous les accla­ma­tions.. Il se place en tête et là, j’ai même cru naï­ve­ment qu’on allait enfin ren­trer sur la place dra­peau peace en figure de proue. 
Bon j’abrège.

      Tension, ten­sion, pétards, roue de vélo, héli­co­ptère, bal­lets des cyborgs, 2ème salve bien four­nie de lacrymo et là on recule tous jusqu’au quai et pous­ser jusqu’au début de la rue de la Barre. Pas mal de dra­peaux par­tent en direc­tion de Guichard, regrou­pe­ment, à nou­veau face à face police. Il devait être vers 16h. De loin, Bellecour sem­blait déser­ti­que. Je ne sais pas ce qui s’est passé exac­te­ment. J’ai entendu dire qu’il y avait eu gazage, matra­quage, tan­kage à eau... Sur qui ?, Pourquoi ? Il y a un fil­trage. Comment s’est-il opéré ?

      Vers 17h00, je bouge de check­point, celui de la ré, je vois qques lycéens errer dans le vide, ensuite rue Émile Zola, là je vois un crs plai­san­ter, s’amuser à meno­ter une demoi­selle nanti en fai­sant mine de la trai­ner sur la place et faire recu­lons parce qu’il y avait un gradé. Je fais l’tour jusqu’au pont Bonaparte et là je vois plus d’une cin­quan­taine de lycéens les uns der­rière les autres. Ils sont fouillés, contrô­lés. Je demande à l’un d’entre eux qui vient de sortir si ils sont pho­to­gra­phiés. Il me dit que lui non, mais d’autres oui : « J’ai posé des ques­tions dit-il : » Qui pho­to­gra­phiez-vous, sur quels cri­tè­res ? On lui répond : « Eux par exem­ple, en sur­vê­te­ment... ! »

      Il com­mence à faire nuit. 
Rue Antoine St Exupéry, un car avec des dizai­nes de lycéens prêt à partir... Un dra­peau rouge avec le visage de Che gue­vara : « Révolution- Solution ». 
Je quitte Bellecour. 
Si mon enfant s’était retrouvé enfermé sur cette place... J’aurais été capa­ble d’une agres­si­vité dif­fi­ci­le­ment contrô­la­ble. Mêmes les pier­res n’auraient pas suffi, encore moins les voi­tu­res retour­nées.. Ce qui est cassé par cer­tains est la marque d’une grande force, d’un grand cou­rage. . Consciemment ou incons­ciem­ment, ces gestes arra­chent des mar­chan­di­ses alié­nan­tes dans un décor de rues murées de vitri­nes, va et vient inces­sant de voi­tu­res stres­sées, bruit, air irres­pi­ra­ble. Marchandises parmi les mar­chan­di­ses, où étes-vous parents ? Où êtes-vous vivants ?

      [Mot à la modé­ra­tion ; J’ai sorti tout ce qu’y s’est extirpé de ma tête. Jetez ou publiez. Si trop long, faites ce que bon vous sem­blera, mais ne coupez pas pré­ci­pi­tam­ment ."


    • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 23 octobre 2010 22:15

      Je n’arrive pas à coller le lien des photos du Progrès de Lyon sur cet évènement faites sur Google ceci ça devrait marcher :

      Lyon : Bellecour coupée du monde(22 photos)Elles sont saisissantes !

    • Proudhon Proudhon 25 octobre 2010 18:58

      Sur les photos on voit des flics avec un fusil à pompe. C’est quoi cette embrouille. Il est chargé avec quoi le fusil à pompe ???


    • frugeky 23 octobre 2010 10:23

      Faut le démettre ce président. Il est FOU ! A enfermer.
      Il ne respecte pas la constitution dont il est le garant, il gouverne à la place du gouvernement, il trahi la parole du peuple en votant le TCE malgré le referendum. etc, etc...
      Si les militaires et les forces de police le suivent sur ce coup là, c’est traîtrise et compagnie.
      Ils vont pas tarder à fermer les frontières et à nous empêcher de sortir voir si l’air est plus pur ailleurs... 


      • Yvance77 23 octobre 2010 10:59

        Bonjour Madame,

        J’aime bien votre post même si je serais allé plus loin.

        Examinons votre titre

        Sarkozy peut activer l’article de la Dictature !

        Là tout bon le point d’exclamation est bien placé, et tout, et tout.

        Mais j’aurai embrayé par l’affirmative. En effet, on qualifie comment un pays dont :

        - de plus en plus de veilles sont sous haute surveillance. Une exemple (qui doit être un record en l’espèce la bonne cité de Nice et notre cher Estrosi. Vous savez combien de caméras en sus en une année pleine ? Ca frise la paranoïa

        - le sytème des médias est presque (hormis le canard enchainé) entièrement à la botte du pouvoir, ou l’adage : « le parrain de mon fils ne peut être que le parrain qui parraine les médias » se vérifie chaque jour. Silence dans les rangs !!!

        - que dire d’un parlement qui va à l’encontre d’une majorité absolue de citoyens, qui revient sur un traité rejeté par le-dit peuple ?

        - c’est pas assez ? Et des trésoriers qui mélanges les genres. Pognon, légion d’honneur, financement, juges ... mettez tout cela dans un bol remuez et vous obtenez un système corrompu au possible.

        ... c’est assez ou il en faut plus, car pour moi ça à le gout, la couleur et la saveur d’une dictature fachisante libérale ce truc que nous vivons !!!

        A peluche


        • François51 François51 23 octobre 2010 11:29

          en fait, rien n’a vraiment changé depuis 1789 ? c’est la république dans son ensemble qu’il faudrait revoir. le palais de l’Elysée, a remplacé le chateau de Versailles c’est tout.
          ce Sarkosy, se prend pour le roi entouré de sa cour et ses courtisans. vu comment il agit, je me demande même si il se souviens encore qu’il n’a pas été élu a vie.
          ou alors, sa prochaine « réforme » ce sera l’abolition de l’élection présidentielle au suffrage universel allez savoir.
          Louis XVI, au moins lui n’avait rien demandé. il fut roi de part son sang. il a mal fini pourtant. 


          • Fergus Fergus 23 octobre 2010 11:48

            Bonjour, Geneviève.

            J’ai voté pour la publication de ce texte en modération car il me paraissait important que les jeunes notamment soient instruits de l’existence de cet article de loi.

            Malgré les dérives autocratiques et oligarchiques du pouvoir en place, je ne crois pourtant pas au danger d’une utilisation par Sarkozy de l’article 16 en l’absence d’un évènement suffisamment grave pour lui donner la tentation d’y avoir recours. Le matamore élyséen se trouverait ipso facto en difficulté dans son propre camp et se heurterait à l’opposition de ceux que la loi l’oblige à consulter, et notamment des membres du Conseil constitutionnel, qui, en contradiction avec les règles en usage, pourraient publiquement désavouer la tentative d’un président ayant manifestement perdu les pédales et outrepassé ses prérogatives. Qui plus est, l’image de la France sur le plan international deviendrait calamiteuse, et les comparaisons iraient bon train avec les pires régimes de la planète.

            Je n’y crois pas, et cela d’autant moins que, même dans l’armée, Sarkozy est très contesté. Cela dit, vous avez raison de soulever le problème car cet homme souffre manifestement d’une hypertrophie de l’ego et de délires mégalomaniaques qui pourraient l’amener à déraper en cas de grosse fatigue !


            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 23 octobre 2010 16:01

              «  Malgré les dérives autocratiques et oligarchiques du pouvoir en place, je ne crois pourtant pas au danger d’une utilisation par Sarkozy de l’article 16... »

              Pas faux, d’autant qu’il s’en passe allégrement. Article 16 ou pas il se contrefout des lois et piétine la constitution. Les récentes réquisitions illégales ordonnées à ses préfets le démontrent : Le tribunal a considéré que l’arrêté préfectoral « a porté une atteinte grave et manifestement illégale au droit de grève et que son exécution à ce titre doit être suspendue ».

              Ce qui ne l’empêche pas de récidiver ce matin : Dans la nuit de vendredi à samedi, la préfecture de Seine-et-Marne a pris sans rire un... deuxième arrêté de réquisition des salariés.

              Quelle importance pour lui de mettre en branle une fastidieuse procédure de pleins pouvoirs alors qu’il les détient et les applique déjà...

              En tout cas, bon rappel de l’auteur.


            • Traroth Traroth 23 octobre 2010 17:16

              Tout à fait exact ! C’est d’ailleurs d’après moi la grande leçon de la présidence Sarkozy : le pouvoir en place, en France, peut faire ce qu’il veut, comme dans la première république bananière venue. Qui va les en empêcher ? Les prédécesseurs de Sarkozy se sont autocensurés dans une large mesure, lui beaucoup moins, mais il faut bien être conscient qu’il pourrait aller encore beaucoup plus loin en toute impunité.
              La seule chose qui pourrait stopper ce mouvement, c’est s’il voulait empêcher la tenue des élections, en particulier les élections présidentielle et législatives. Mais à part ça, il peut faire presque ce qu’il veut !


            • Taverne Taverne 23 octobre 2010 12:08

              Sarkozy est faible

              octobre 23rd, 2010

              Cette affirmation va surprendre. Mais je m’en vais la démontrer.

              L’idée que Sarkozy est fort est un leurre, une fausse vérité inculquée à coups d’opérations de propagande, de coups de menton et de fantasmes liés au pouvoir et à l’argent.

              La réalité est tout autre : face au géant que l’on appelle Démocratie, Sarkozy est un nain et, ici, aucune talonnette d’aucune sorte (conseillers, petites fiches, oreillettes, médias serviles, photos truquées, marche-pied ou chaussures truquées), non, aucune talonnette ne lui permet de se hisser au niveau de cet adversaire qui l’effraie : la Démocratie !

              Impressionné par ce maître, le petit Sarkozy ne dispose que d’un arsenal ridicule. Son lance-pierre préféré est la petite phrase méchante. Normal, il est jaloux de ce grand-frère qui le dépasse d’au-moins deux têtes (pensantes qui plus est…). Alors, il passe sa rage ainsi : “casse-toi pov’ con !” Heureusement pour lui, sa faiblesse tactique autant que son infériorité intellectuelle sont momentanément compensées par des alliances - plus ou moins douteuses : avec des transfuges du PS, extrême-droite, dictateurs étrangers… - et ainsi, vaille que vaille, il passe de combine en combine pour perpétuer l’illusion qu’il est très fort, plus fort que vous, plus fort que moi, plus fort que la Démocratie !

              Il s’illusionne d’ailleurs lui-même. Au prétexte que le peuple (mais surtout le fric) l’a porté là, il se croit doté de pouvoirs magiques extraordinaires. Mais, c’est curieux, Obama n’y croit pas et même s’en agace et écarte ce paltoquet. Car aux yeux du monde, Sarkozy apparaît sous sa véritable apparence : celle d’un petit homme sans pouvoir, sans capacités et qui se hausse sur la pointe des pieds en faisant du bruit pour qu’on daigne le regarder. Mais vain et inutile, totalement inutile. En un mot, un pauvre type.

              Mais, attention de ne pas tomber dans l’injure facile et je vais donc reprendre mon argumentation. Donc Sarkozy ne connaît pas la démocratie. Déjà tout jeune, on le voit manifester dans la rue contre le droit de grève, un droit sacré inscrit dans notre constitution mais qu’est-ce que la constitution pour lui, il n’en saisit même pas le sens ! Il s’oppose en fait à toute liberté d’expression. Que son premier ministre s’avise de dire “je”, il le réprimande aussitôt. C’est pourtant un vieux routard qui a témoigné de bons et loyaux services et d’un sens du sacrifice de l’amour-propre.

              Quelle place alors laisse-t-il aux autres, à tous ceux, toutes celles , très nombreux, qui ne pensent pas comme lui ! C’est très simple : aucune ! La Démocratie, ce colosse qui lui fait de l’ombre, il le jette dans les geôles et le fait bâillonner. S’il trouve à s’échapper (car, il faut bien le dire, il est bien plus malin que notre personnage), alors Sarkozy fait appel à la force publique (la nôtre donc !). A défaut de le passer par les armes (ce serait en faire un martyr), il l’humilie en public. Dernier exemple en date : la réquisition des grévistes et leur évacuation.

              Un chef d’Etat qui recoure à l’humiliation pour se maintenir au pouvoir est un être faible.

              Maintenant que nous savons que Sarkozy est faible, à nous d’agir !


              • Defrance Defrance 23 octobre 2010 13:31

                si on lui envoyait des lots de camisoles de force Taille S ? Ça pourrait l’énerver un peu plus encore et lui faire péter les plombs ?


              • aspic aspic 23 octobre 2010 19:56

                l« arme du pauvre : l’humour !

                Montrer le coté ridicule de ce sinistre personnage, partout en tout lieux, il nous faudrait un film genre »Le dictateur" comme Chaplin avait majestueusement réussi en son temps...

                http://www.youtube.com/watch?v=MBbNVNxfo6I


              • BOBW BOBW 23 octobre 2010 21:52

                Il est surtout « Trés fort en gueule ».Il l’était assez en prestidigitation, quoique ses gesticulations, tours de passe-passe truqués sous les projecteurs ,éblouissent encore quelques gogos bobos mais laissent blasés la plupart des spectateurs dégoûtés qui, de plus en plus nombreux désertent « l’arène »,sans parler de ceux qui lui lancent des tomates, malgré son service de vigiles musclés.  smiley


              • Boulara 24 octobre 2010 09:08

                Il est affaibli , mais à nous de faire en sorte qu’il ne se relève pas  ! qui vivra verra.....


              • Ariane Walter Ariane Walter 23 octobre 2010 12:08

                @ lGeneviève.
                Nous partageons tous une indignation et une inquiétude que vous avez parfaitement rendue.

                Hier, par curiosité, j’ai écouté les infos sur la deux avec cette Marie Drucker aux yeux plissés à la botte du pouvoir ! personne ne lui dira que si l’on n’est pas capable de supporter les projos des studios il faut changer de métier ! Mais bon, nièce de.. ;évidemment...Comme c’est difficile à supporter !
                Du moins, de plus en plus de gens comprennent bien ce qu’est la réalité de leur télé. je crois qu’ils ne s’en étaient pas encore rendu compte.

                un mot vient à l’esprit. C’est un nazi. il faut résister.
                Certains diront ; « Hola ! Excessif ! »
                Je me le demande...

                J’ai l’impression que nos maîtres ont inventé les chambres à gaz en plein air.
                Faire crever sur place les gens de misère, pas besoin de les déplacer, coûte encore moins cher.


                • italiasempre 23 octobre 2010 13:00

                  C’est ce mot là qui vous vient à l’esprit lorsque vous pensez à Sarko ?
                  Nazi, rien de moins ?
                  Allez Ariane, encore un effort, c’est presque aussi bien que morice.


                • italiasempre 23 octobre 2010 13:47

                  Qu’en savez vous Jean ?
                  C’est quoi ce procès d’intention ?


                • Le péripate Le péripate 23 octobre 2010 13:55

                  On sait par contre où étaient en 40 un certain nombre de socialistes et de syndicalistes, dont certains encore ont accédés à de très, très hautes fonctions par la suite.
                  De ce point de vue, Sarkozy est certainement le président français le plus coupé de cette Histoire là. Ce qui rend les comparaisons Sarko nazi parfaitement et délicieusement décalées.


                • Ariane Walter Ariane Walter 23 octobre 2010 14:37

                  @ Italia sempre

                  On sait bien que traiter quelqu’un de nazi est naze.
                  Quand cela m’est venu à l’esprit, je me suis dit : « Mais vas-tu le laisser ? N’est-ce pas bas, faux et lamentable ? »

                  Vous allez me dire : « j’écris librement. je ne suis pas embarquée par la gestapo. »
                  Mais résumons :
                  les Nazis veulent le triomphe d’une seule race sur toutes les autres.
                  Là, nous y sommes. le triomphe de la race des multinationales et des puissants.
                  Ils établissement un pouvoir qui, peu à peu, ne tinet aucun compte du peuple. Peu à peu, nous y allons.
                  Ils phagocytent les medias.
                  Nous y voilà.

                  Puis, quand on connaît les voeux du Nouvel ordre Mondial, quand on voit, l’an dernier, tous les peuples du monde obligés de courir se faire vacciner pour une gripette, dans des gymnases gardés par des militaires.
                  Excusez-moi, Italia sempre, au si joli nom : Où est-on ? Comment s’appelle cette nouvelle Histoire qui nous entraîne. ?
                  nazi est excessif ?
                  il faut le laisser à son histoire épouvantable ?

                  J’espère que certains ne sont pas en train d’en inventer un pire encore pusiqu’il n’y aura personne pour débarquer et nous sauver !
                  On pourrait faire un concours pour chercher le nom juste de ce qui se trame et va nous tomber dessus.
                   Celui qui refuse de voir le danger comment va-t-il l’affronter ?
                   


                • italiasempre 23 octobre 2010 15:40

                  Oui Ariane, en dépit de vos circonvolutions, nazi est non seulement excessif mais aussi malhonnête. Et irrespectueux.
                  Et qui vous dit qu’on refuse de voir le danger ? Bien évidemment on voit le danger, mais caricaturer Sarko comme vous le faites -et comme cet articles parmi tant d’autres le fait- dessert gravement les objections légitimes à la gouvernance sarkozienne.
                  Réglons lui son compte, mais avec une contestation sensé, des faits avérés, pas avec des conneries.
                  Comment pouvez-vous ne pas le comprendre ?


                • Fergus Fergus 23 octobre 2010 16:13

                  Bonjour, Ariane.

                  Désolé de vous le dire, mais vous avez habituellement suffisamment d’arguments à faire valoir contre le pouvoir sarkozyste pour ne pas employer des termes excessifs et... inexacts.

                  Sarkozy est un hyperégotique, un mégalomane, un manipulateur récidiviste, un fieffé menteur, un censeur occasionnel, un cynique sans scrupule, bref un autocrate populiste prêt à beaucoup de transgressions et de reniements du peuple pour servir ses intérêts.
                   
                  Mais il n’est pas un nazi, et rien n’indique qu’il menace de le devenir. Je ne crois que l’on serve la cause de ses opposants en utilisant de tels termes qui, de surcroît, font descendre le débat au niveau d’une Morano. Continuons de lutter farouchement contre ce type, mais sans recourir à des excès verbaux contreproductifs.


                • italiasempre 23 octobre 2010 16:31

                  Bonjour Fergus

                  Bien dit, c’est exactement ça.
                  Peut-être que, venant de vous... smiley


                • Ariane Walter Ariane Walter 23 octobre 2010 17:08

                  @ Italia sempre et fergus

                  (Je vous connais depuis peu mais j’ai l’impression que vous n’êtes pas du même bord...)

                  Je retire donc « nazi » car je ne veux pas être comme sarkozy qui refuse la négociation !

                  Bonne soirée et à + !


                • Fergus Fergus 23 octobre 2010 17:56

                  Bonjour, Italiasempre et re-bonjour, Ariane.

                  Inutile en effet de s’écharper pour Sarkozy, il n’en vaut pas la peine.

                  Bonne fin de week-end !


                • Login Login 23 octobre 2010 19:09

                  @IG Il faut malheureusement reconnaître l’irrationnel de la situation et accepter que cet irrationnel puisse créer des résonances au sein de groupes entiers. Expliquez moi comment autrement plusieurs centaines de députés et de sénateurs peuvent accepter de passer outre les règles élémentaires du débat sur une question qui mobilise des millions de Francais ?



                • Login Login 23 octobre 2010 19:10

                   Commentaire au message de Italia Sempre : Oui Ariane, en dépit de vos circonvolutions, nazi est non seulement excessif mais aussi malhonnête. Et irrespectueux. ...

                • Login Login 23 octobre 2010 19:17

                  Je pense qu’Ariane fait référence à cet irrationnel en utilisant le terme nazi : Un groupe qui ne montre aucune empathie, conduit par la doctrine, l’arrogance, l’irrespect de l’autre si ce n’est le mépris affiché et des certitudes plus du ressort de la mystique que de la raison.
                  .

                • Gérard Luçon Gerard Lucon 23 octobre 2010 19:20

                  en 40 il n’etait pas encore de ce monde .. par contre son pere et son grand-pere oui !


                • Login Login 23 octobre 2010 19:35

                  @ Ariane 

                  Il est bien plus difficile de construire que l’inverse. vous avez choisi la voie la plus difficile smiley Pourquoi avoir cédé ? 

                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 23 octobre 2010 20:17

                  Pourquoi se priver d’un procès d’intention contre ce malotru ? Lui n’hésite jamais à employer ce genre de méthodes. Souvenez-vous au début de la crise financière à propos de Chirac et des « Rois fainéants » qui n’agissaient pas. Comme si lui, Sarkozy, allait mettre les banquiers au pas... Et la Royal ? Même sanction : « Vous imaginez si je n’avais pas été là et si Ségolène Royal avait été élue ». Ce n’est pas un procès d’intention, ça ?

                  Alors, moi aussi, je vais lui en faire un, de procès d’intention. En 40 Nicolas Sarkozy aurait voté les pleins pouvoirs à Pétain comme 90% des députés, en 1941 il aurait remplacé Pierre Laval, et en 43 il aurait nommé Brice Hortefeux à la tête de la Milice.

                  La bonne nouvelle c’est qu’ils auraient tous été fusillés à la libération.


                • BOBW BOBW 23 octobre 2010 21:59

                  @Jean : Un déserteur-collabo comme ses géniteurs transylavaniens !


                • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 23 octobre 2010 22:25

                  Et oui le père Sarkosy était un collabo nazis hongrois, il a du fuir devant l’avancée soviétique sinon il y passait, pour notre malheur à tous...


                • kéké02360 23 octobre 2010 23:52

                  @Ariane

                  << Nazi >> pas si excessif que çà !

                  Un président qui s’assoit sur les libertés ( certains préfets et la police ont aussi fait le boulot sous Pétain ),qui étouffe le peuple , qui ne respecte pas les lois , qui se contrefout du résultat d’un référendum ,qui a muselé les médias ....c’est quoi !!?????? je vous laisse le soin de compléter cette liste ........

                  Mais j’ai envie de dire : s’il n’y avait que çà !!!!

                  Avant de me faire gazer , je rebondi sur ta phrase Ariane :

                  << J’ai l’impression que nos maîtres ont inventé les chambres à gaz en plein air.
                  Faire crever sur place les gens de misère, pas besoin de les déplacer, coûte encore moins cher. >> ( n’en déplaise à certains inconditionnels du p’tit facho .....c’est pathétique ! )

                  parcequ’elle me fait penser au soutien sans réserve de notre nain à l’état d’Israël , état qui pratique un génocide ( en plein air comme tu dis si bien ) dans la bande de Gaza ........ pas sûr que les écoliers de Gaza soient insensibles à l’histoire de la shoa !

                  Les supporters du nain dirons probablement en se liquidant un p’tit ROM que çà n’est là qu’un détail de l’histoire et d’attendre 2012 si nous ne sommes pas contents ........... ( oui 2012 sauf accident de l’histoire ...... )

                  Comme dit @ Geneviève : << Vive la liberté de penser et d’agir >> ..............surtout d’agir !


                • Proudhon Proudhon 25 octobre 2010 19:02

                  @itlaiasiempre

                  Moi je dirais plutôt Reichsfuhrer...


                • Proudhon Proudhon 25 octobre 2010 19:02

                  @jean
                  Réponse : Un collabo !


                • italiasempre 23 octobre 2010 12:45

                  Bien vu, c’est de la pure propagande.


                • Yvance77 23 octobre 2010 13:29

                  Clamos ;

                  C’est vrai que l’aigreur ça vous connait pas.

                  Tout ce qui est bronzés, métèques et bicots ... ca vous retourne pas votre petit estomac de miltiare en retraite ?

                  Votre soutien indéfectible, à de petites putes rétrogrades, réactionnaires fachisantes au possible, ne vous cause aucune nausée, quand ils ne tapent pas plus encore.

                  Toutes ces sous-hommes et femmes voilées qui vont toucher des allocs, ca vous donne pas d’intenses reflux gastriques ?

                  __________________

                  S’il y en a bien un qui est victime d’aigreur droitière, c’est pas forcément l’auteur du post.


                • Waldgänger 23 octobre 2010 13:33

                  Mais ne gâchez pas son bonheur Yvance, il a trouvé la source originelle du mal, la clef unique d’explication du monde, il n’a même plus besoin de réfléchir, il a accédé à la béatitude des simples.


                • Login Login 23 octobre 2010 19:20

                   Italia seriez vous l’alter ego de Lerma ?

                • pastori 23 octobre 2010 12:49
                  Dis.calmos, toi aussi, ta grande souffrance morale est tellement visible que ça fini par peiner. c’est un mal qui envahi AV. aussi je te dirais, comme aux autres :

                   "ça fait combien de temps que tu n’as pas vu un peuplier, une fleur des champs ? Change de ciel, viens voir la terre,voir le soleil et les rivières.  Viens à la maison, y’a le printemps qui chante, y’a l’automne qui chante, il y a du feu et les châtaignes qui rôtissent dans la cheminée et du muscat de patrimonio dans le frigo..

                  laisse tomber , prend un bateau et viens à la maison,  
                   on tuera le veau gras 

                  Je ne crois pas à l’utilisation de l’article 16. ce président n’a plus aucun vrai soutien sinon celui de quelques nantis, une poignée . les élus ump savent qu’il les a menés au chômage et pour longtemps et aucun d’entre eux ne saurait postuler pour sa succession sans prendre la plus grande raclée du siècle.

                  quand au peuple, comme toujours il brûlera vite ce qu’il a adoré. D’ailleurs, je ne pense pas qu’il soit candidat en2012 .. Trop orgeuilleux pour perdre !

                  je suis très optimiste car nous aurons un duel salvateur gauche-extrème droite au 2° tour, ce qui provoquera le rassemblement de tous républicains et démocrates de tout bords pour former un gouvernement du peuple, agissant pour les intérêts du peuple. 

                  • Philippe95 23 octobre 2010 20:47

                    Puissiez-vous avoir raison. Ce qu’il faut à ce pays est bien plus qu’un Sarkozy battu en 2012. Il faut en fait ce rassemblemnt que vous citez, bien plus large que la gauche seule ou la droite républicaine seule. Il le faut pour mettre en place rien moins que la 6e république.
                    La constitution actuelle avait sa raison d’être en 1958. La qualité des hommes de pouvoir de cette époque, si elle n’était pas la perfection, permettait d’en masquer les défauts. Force est de constater qu’avec le triste sire que nous avons maintenant, un certain nombre de choses manquent, et notamment les garde-fous limitatifs de possibilités comme celles évoquées dans cet article.


                  • pastori 23 octobre 2010 12:51

                    ou est passée la diatribe de calmos ?


                    • italiasempre 23 octobre 2010 12:52

                      Où est passé le post de Calmos ? Pourquoi l’avoir supprimé ?
                      Pourquoi mon commentaire est collé à celui d’Ariane Walter ?

                      La dictature ?
                      Voilà où elle est la dictature !


                      • italiasempre 23 octobre 2010 12:53

                        Ben voilà smiley


                      • Waldgänger 23 octobre 2010 13:22

                        Mais c’est quoi ces posts, toujours outranciers, invariablement courts et médiocres, invariablement caricaturaux dans les « idées ». C’est un pyralene version droitier de bas étage, à chaque chose il doit exister sa symétrie.


                      • italiasempre 23 octobre 2010 13:23

                        Encore une fois, bien vu !
                        On forme une excellente équipe Calmos : Les forces du bien... smiley


                      • italiasempre 23 octobre 2010 13:30

                        Bonjour Wald
                        Depuis hier, je ne comprends pas. M’enfin, quelle mouche vous pique ?

                        Est-ce plus outrancier écrire bobos aigris ou  Sarko nazi ?


                      • Waldgänger 23 octobre 2010 13:54
                        Bonjour Italia,

                        Franchement, je n’ai jamais eu de complaisance pour l’un ou l’autre camp. Eux aussi je ne les ménage pas, je me suis prix des moinssages pas possibles chez Imhotep et consorts et je me suis aussi frotté à des antisémites ou des reopen. Je sais que j’ai été très rude hier avec des idées qui me déplaisaient, mais je les trouve hyper critiquables sur le fond. Elles ne me paraissent pas tenir debout, je n’ai pas d’autre mots en tête pour le moment. Pour moi, trouver des idées aussi extrêmes chez certains inscrits reste pour moi incompréhensible.

                        Et par ailleurs, ce n’est pas nouveau que j’utilise les fils de commentaires d’AV comme défouloir. Ca ne date pas d’hier. Vous, vous ne venez ici que par intermittences, mais les vrais habitués du site savent très bien que ce sont mes habitudes. Après, ils acceptent ou pas, surtout quand 

                        @ Rocla,

                        Si tu me dis que je m’égare sur Calmos, je veux bien te suivre, j’ai suffisamment confiance dans ton sens de la mesure pour me fier à ce que tu dis. Je laisserai Calmos désormais. 

                      • italiasempre 23 octobre 2010 14:11

                        Wald
                        il faut faire aussi la part des choses et comprendre que certains commentaires provocateurs -mais plutôt gentils et assez marrants- naissent d’un sentiment d’exaspération en réaction au reductio ad hitlerium pratiqué systématiquement par les auto-proclamés humanistes du site.

                        C’est franchement soulant.


                      • Waldgänger 23 octobre 2010 14:35

                        Et là dessus, je n’ai pas le même sentiment que vous Italia, je sais qu’il y en a certains qui fonctionnent au deuxième degré, mais je n’ai pas l’impression que c’est le cas de tous. Non, désolé, par exemple, pour moi, le post du peripate dans les 13h50, c’est une vision du monde tout ce qu’il y a de plus réelle, et ce que j’ai détaillé dans mes posts de hier, que vous avez lus, il y croit dur comme fer. J’ai quand même lu textuellement que toute intervention de l’Etat dans la société était le début du chemin menant au totalitarisme, et tous ces cas sortis de leurs contextes de collaborateurs encartés SFIO ou d’antisémites socialistes du 19ème (alors qu’il est notoire que la gauche française avait réglé ses problèmes d’antisémitisme après l’affaire Dreyfus), ce n’est que pour expliquer qu’à la source de tous les problèmes se trouve « la gauche », et que toute remise en cause de la société telle qu’elle est mène à ce précipice. Et ce sont des idées qui sont assumées totalement et au premier degré par plus d’un inscrit ici, mais elles me répugnent et ça ne peut mener qu’à l’affrontement.

                        Je ne supporte plus ces hoax, je ne suis pas idiot au point de ne pas réaliser qu’ils ont été diffusés, voire produits, par des personnes qui avaient du temps et des moyens à dépenser. Comment il est facile de prendre un exemple isolé du passé, de le couper de tout les autres éléments de la réalité, de le faire passer pour représentatif et systématique, vous le savez mieux que moi. Et sur l’usage de hoax qui sont faciles à copier coller et durs à démonter, j’y ai passé du temps sur le réchauffement climatique, je trouve cela pas terrible, c’est la lutte à un contre dix pour celui qui est en face.

                        Je ne supporte plus ces amalgames et ces généralisations injurieuses, je l’ai fait remarquer à MCM et Kronfi, eux m’ont dit qu’ils forçaient le trait sur les fils et que leurs idées personnelles réelles étaient autres. J’aimerais que ce soit le cas pour tout le monde, mais hélas...



                      • Waldgänger 23 octobre 2010 17:12

                        Désolé pour les moinssages Italia, croyez que ce n’est sûrement pas moi.


                      • Waldgänger 23 octobre 2010 17:46

                        Je comprends maintenant que je n’aurais jamais du réagir comme cela et que si j’avais des désaccords, je pouvais les exprimer autrement, mais bon, c’est après coup. J’en ai des regrets pourtant.


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 23 octobre 2010 18:08

                        Mais Wald ,

                        T’ inquiète donc pas , y a pas morts d’ homme .

                        Je suis sûr que si on était dans la vraie vie on se balancerait pas la quart des «  greulembeuleumeuleus  » qu ’ on se balance ici .

                        Le net a ceci de fantastique qu’ on peut dire une façon qu’ on dirait pas dans la vraie vie .

                        Perso je comprend très bien qu’ on puisse voter à gauche ( enfin pas tellement  smiley ) qu’ on puisse se mettre en grève selon sa situation , qu’ on exècre les grévistes selon sa situation , qu’ on aime le jazz ou la zic classique ou toutes sortes de musiques , je vis même avec plein de trucs  dont j’ ai jamais compris comment ils fonctionnent . J arrive à comprendre les gens qui s’ accrochent à leurs avantages acquis alors que je trouve que c ’est une parfaite inégalité , je comprends que des enfants naissent dans la misère et d’ autre avec une cuiller en argent dans la tronche ( là c ’est dégueulasse ) je comprends les femmes qui la levrette à la brouette chinoise , je comprend que Jean-Pierre pernaud énerve , je comprends aussi pourquoi certains ne lisent pas Theillard de Chardin , on vient ici pour affronter des points de vue un peu comme dans un café et debout au comptoir ceux qui ont des affinités se regroupent , ça chauffe selon la boisson , ça peut même aller juqu’ à mal se regarder et ensuite on boit un coup .

                        Je vais un peu plus loin puisque tu me lis encore , en fait , je pense que tous les gens sont fait du même sang et du la même intelligence ou bêtise , tout ça se développe selon là où on nait , d’ après ce qu’ on te raconte enfant , l’ exemple de tes parentsetc at une fois plus grand on a une façon de penser qui pourrait être bien différente si on était né ailleurs .

                        Il existe dans aucun monde des gens parfaits ou des gens qui seraient tous des salauds .
                        Je suis sûr que Calmos est d’ un avis approchant , encore que c’ est à lui de le dire .

                        Cordialement .


                      • italiasempre 23 octobre 2010 18:09

                        Voilà pourquoi j’aime bien échanger avec vous, Wald.

                        (Ne vous inquiétez pas pour le moinssage, ils peuvent moinsser jusqu’à l’an 3000, si je voulais être consensuelle et bien plussée je pourrais en imiter beaucoup, j’ai le mode d’emploi sous les yeux tous les jours smiley )


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 23 octobre 2010 18:18

                        Italiasempre

                        je vous trouve très sensuelle  smiley


                      • italiasempre 23 octobre 2010 18:27

                        Moi aussi Cap’ smiley


                      • Tall 23 octobre 2010 18:31

                        Mode d’emploi du plussage / moinssage


                        Sarko est un ####  => + 10
                        Sarko est un ####### et un ##### de ##### => + 30
                        L’Empire du Mal ( USA ) n’en a plus que pour 3 mois => + 40
                        2 mois ?? Même pas 15 jours !!! => + 55
                        Euh, vous n’exagérez pas un peu là ? => -100
                        Le 11.09 est un inside-job, les avions étaient des hologrammes => +80
                        Les sionnistes du Bilderberg ont provoqué le crash des subprimes pour vendre des vaccins h1n1 => +95
                        Exact, et Sarko est complice =>  +75
                        Oui, et ma soeur aussi ! =>  -70

                        etc ... etc ... smiley


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 23 octobre 2010 18:36

                        Mais qu’ est-ce que vous disez Monsieur Tal , spèce de $@&<<<£$=blement


                      • italiasempre 23 octobre 2010 18:37

                         smiley
                        Exactement !
                        Ajoute aussi une « lettre ouverte » à n’importe qui et c’est bon.


                      • Tall 23 octobre 2010 18:53

                        Lettre ouverte à momo et pypy :


                        Chers momo et pypy,

                        Euuuh, non ... rien ....

                        Meilleures salutations



                      • Waldgänger 23 octobre 2010 19:07

                        @ Rocla

                        Merci du conseil, disons que c’est moins problématique pour des contacts seulement virtuels.

                        @ Tall

                        Faudrait que tu fasses pour tes recherches en cybernétique un programme générateur de commentaires automatiques, ça se fondrait au milieu de 95 % des commentaires faits par des agoravoxiens.

                        @ Italia

                        Je vous fais les mêmes compliments que Rocla, et en plus vous restez toujours aussi souriante et charmante quels que soient les jours, toujours au beau fixe.


                      • Tall 23 octobre 2010 19:15

                        wald


                        les recherches en BA ( Bêtise Artificielle ) ont été abandonnées depuis longtemps
                        les performances humaines en la matière sont inaccessibles

                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 23 octobre 2010 19:20

                        surtout que momo et pyra ont obtenu le prix Nobel de la bêtise on peut pas trouver pire ...


                      • Tall 23 octobre 2010 19:22

                        sauf s’ils font des petits ensemble ...


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 23 octobre 2010 19:26

                        Je crois pas que c ’est possible Tall , la seule fois où Momo a fait des étincelles avec sa bite c ’est lorsqu il a pissé contre un poteau électrique ...... smiley


                      • Waldgänger 23 octobre 2010 19:28

                        Je lis et j’écoute les avis. Tall a raison, en y réfléchissant bien, aucune machine ne sera jamais capable d’arriver à la cheville de Philou, avec ses hologrammes et son avion du 11/09 détourné et ses passagers liquidés dans une base de la CIA, sans parler de l’attentat au pylone.

                        Idem pour djanel, un robot capable de faire des trucs pareils, faut pas rêver.

                        Et un robot Shawford, encore plus difficile.


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 23 octobre 2010 23:25

                        Tiens ? Toute notre bande pro-Fouquet’s, ci-dessus, trouve un intérêt soudain à la démocratie. C’est une bonne chose. Nos amis se rendent compte qu’ils ont, eux aussi, le droit, et le devoir, de défendre leurs opinions.

                        Je suppose qu’ils vont en tirer des leçons et, peut-être, mieux comprendre les ouvriers en grève. On ne sait jamais...


                      • Le péripate Le péripate 23 octobre 2010 23:34

                        les ouvriers en grève....

                        Fait nous rire. Encore.


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 23 octobre 2010 23:35

                        Bonsoir le Péripate.

                        Heu... 75% de la France qui se lève tôt en grève ?


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 23 octobre 2010 23:36

                        ... ou, du moins, qui soutient les ouvriers en grève.


                      • italiasempre 24 octobre 2010 00:15

                        Fonctionnaires, lycéens, ouvriers et faignasses pour Peachy c’est la même chose.
                        Un peu comme gens de droite et gens du Fouquet’s...


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 24 octobre 2010 01:47

                        Fonctionnaires, lycéens, ouvriers et travailleurs d’un coté. Rentiers, gens de droite et du Fouquet’s de l’autre...

                        C’est toute la tragédie de Nicolas Sarkozy.


                      • insurgé91 23 octobre 2010 13:01

                        On peut aussi et malheureusement ajouter certains passages de la convention europeenne des droits de l homme pour completer le tableau.
                        http://www.echr.coe.int/ECHR/FR/Header/Basic+Texts/The+Convention+and+additional+protocols/The+European+Convention+on+Human+Rights/

                        Notament l article 2, si joliment appelé « droit a la vie » qui stipule clairement que :
                        « La mort ne peut etre infligé a quiconque intentionnellement SAUF en execution d une sentence capitale prononcée par un tribunal au cas ou le delit est punit par cette peine par la loi »

                        « la mort n est pas considerée comme infligée en violation de cet article dans les cas ou elles resulteraient d un recours a la force rendu absolument necessaire :
                        a)pour assurer la defence de tout personne contre la violence illegale ;
                        b) pour EFFECTUER une ARRESTATION reguliere ou EMPECHER l EVASION d une personne regulierement detenue.
                        c) POUR REPRIMER, CONFORMEMENT A LA LOI, UNE EMEUTE OU UN INSURRECTION ».


                        ...... s en suivent quelques articles ou l on peut apprendre en plus que le travail forcé est rendu legal sous certaines conditions... les « crises et calamités » en font partie....

                        Bref.... on est sorti pour les retraites mais les raisons de la colere sont bien plus profondes.

                        Dam


                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 23 octobre 2010 13:04

                          Bonjour ,

                          Rocla Docteur en baguettes magiques ..... smiley


                          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 23 octobre 2010 13:09

                            Un petit coucou à Italia, Cap’tain, Calmos smiley
                            Bien vu.


                          • italiasempre 23 octobre 2010 13:12

                            Salut la belle et salut Cap’tain smiley


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 23 octobre 2010 13:33

                            Bonjour Charlotte la belle Italia la croustillante et Calmos le dur ......... smiley

                            Wald tu fais une erreur en comparant Calmos à ce sinistre Pyralène . On est est pareils lui et moi , on est des incorrigibles incroyants en les mots sirupeux des donneurs de leçons se trouvant à gauche . Et si on dit des trucs pas comestibles c ’est pour équilibrer la balance avec tout ce qui se dit sur la droite par les ceux du camp adverse .

                            Bien à toi .


                          • pastori 23 octobre 2010 13:22

                            revoilà calmos . ouf ! rocla fait des miracles. et encore faut l’écouter jouant de sa scie musicale dans « Avé maria » de Gounod.  smiley


                            je réitère mon invitation aux deux :
                            « ça fait combien de temps que tu n’as pas vu un peuplier, une fleur des champs ? 
                            Change de ciel, viens voir la terre,voir le soleil et les rivières.  Viens à la maison, , y’a l’automne qui chante, il y a du feu et les châtaignes qui rôtissent dans la cheminée et du muscat de patrimonio dans le frigo..

                            laisse tomber , prend un bateau et viens à la maison,  
                             on tuera le veau gras »

                            on invite aussi italia, même si c’est la derniere des mohicans à défendre sarko mamma mia ! smiley




                            • pastori 23 octobre 2010 13:32

                              on prend Cosmic aussi ! 


                              Dieu m’est apparu et m’a dit :
                               « Afin de les guérir, recueille toutes les âmes égarées par l’idolâtrie envers sarkosy, du fait d’un trop plein d’urbanisme et de béton. 
                              rassemble les autour d’un feu de bois au moment des châtaignes pour qu’ils se requinquent en pleine nature autour d’un feu de bois. pour le capitaine , n’oublie pas les bouteilles. »

                              alors j’exécute smiley

                              • pastori 23 octobre 2010 13:35

                                hou là là ! le mépris ! le mal est plus grave : tu aura double rations de chataignes.


                                • Le péripate Le péripate 23 octobre 2010 13:48

                                  François Mitterrand envisageait de l’abolir mais… il ne l’a pas fait.

                                   smiley Un oubli, sans doute.


                                  • Papybom Papybom 23 octobre 2010 14:16

                                    Dame Geneviève, mes hommages.

                                    «  L’article 16 menace, plus que jamais, la démocratie  ».

                                    Très juste. Tel est notre bon vouloir, c’est son crédo. Mais nous pouvons encore sourire. La preuve  :

                                    C’est lui à 99%. Notre futur 1° Ministre devrait prendre son poste rapidement. Jean-Louis Borloo, c’est un hommage à Gainsbourg.

                                    J’imagine le premier entretien.

                                    Vieille canaille.
                                    J’s’rai content de t’voir dehors
                                    Vieille racaille
                                    Et tu va m’rendre la lanterne
                                    Vieille baderne
                                    Tu ne perds rien pour attendre
                                    Des sondages je te frais descendre
                                    J’ s’rai content d’avoir ta peau
                                    Vieux chameau

                                    A Béatrice, tu n’ toucheras pas
                                    Vieille racaille
                                    Contente-toi de ta Carla
                                    Espèce de rat
                                    Président, t’ai pas un cadeau
                                    C’est pas la place d’un nabot
                                    Continu à boire que de l’eau
                                    Vieux chameau.

                                    Les gaulois, y veulent plu de toi
                                    Vieille racaille
                                    Veulent encore pouvoir se marrer
                                    Pauvre navet
                                    Pour ce peuple d’ex vignerons
                                    Ils me préfèrent comme bon pochtron
                                    Je gagnerais les élections
                                    Vieux crouton

                                    Tu as mis la France dans la rue
                                    Vieille canaille
                                    Tu dois rire de tout ce chahut
                                    Pauvre obtus
                                    T’ai le plus grand des fossoyeurs
                                    Des nantis, tu fais le bonheur
                                    Quitte le poste et va ailleurs
                                    Vieux crâneur.

                                     Respectueusement votre.


                                    • Gérard Luçon Gerard Lucon 23 octobre 2010 15:37

                                      Si j’ai bien compris un tribunal vient de défaire ce qu’un préfet -à la botte du pouvoir de par sa fonction- avait fait, la réquisition de grévistes ;

                                      Meme si le procureur courroye refuse de faire son travail et de respecter l’éthique de sa profession, il semble encore exister dans certains coins un pouvoir judiciaire suffisamment indépendant et lucide pour ne pas laisser nicolas sarkozy se transformer en Nicolae Sarcosescu ; car réquisitionner des grévistes pour alimenter des voitures particulières, c’est plus que scabreux, c’est complètement con.

                                      Que ce président et ses ministres ne connaissent ni la Loi ni la Constitution est gravissime, le premier a un problème de pathologie et les seconds tels fillon, borloo, le motodidacte, morano, kouchner sont des courtisans au sens le plus vil du terme ;

                                      La grève doit ajouter une revendication non négociable, qu’avant les prochaines présidentielles un article de Loi soit adopté pour que les candidats passent un examen de connaissance de la France, de son histoire et desa constitution, qu’ils prouvent qu’ils sont de bons francais -argument du sous-ministre besson-, et qu’ils passent un test d’intelligence et un test pychotehnique ;

                                      Avec une telle batterie en place en 2007 nous n’aurions jamais eu ni bécassine ni le hargneux au second tour....



                                        • Zangao Zangao 23 octobre 2010 16:19

                                          Il fallait aux vrais décideurs un homme a la mesure de leurs ambitions. Cet homme devait être inculte, arriviste, frustré, sans état d’ame, préocupé que de lui même. Ils ont trouvé Sarkosy, le peuple l’a élu !


                                          • jullien 23 octobre 2010 17:00

                                            @l’auteur
                                            Vous affirmez être docteur en sciences de l’éducation. Je présume par conséquent que vos connaissances en droit constitutionnel sont celles du citoyen lambda. Je vous demande par avance pardon de profiter de l’occasion que vous m’offrez d’étaler ma science.
                                            L’article 16 de la Constitution est probablement celui qui suscite le plus de fantasmes ; il éveille des images de dictature au sens que ce mot a pris dans le langage contemporain où il remplace les termes de tyrannie et de despotisme. L’article 16 instaure en effet une dictature mais au sens étymologique du mot : un régime de légalité aménagée pour les périodes de péril grave où il est nécessaire d’agir dans l’urgence.
                                            Le général De Gaulle a lourdement insisté en 1958 pour insérer cet article dans le texte de la Constitution contre l’avis initialement défavorable du comité constitutionnel consultatif. Deux considérations ont guidé sa volonté : le souvenir de juin 1940 où le président Albert Lebrun avait été dépassé par les évènements ; la crainte qu’une attaque nucléaire surprise ne décapite la France (Michel Debré alors garde des sceaux a explicitement fait référence à cette crainte lors de son discours de présentation du projet de constitution au Conseil d’Etat). Dans les années 1990 de nombreuses voix se plaçant dans la continuité d’un débat qui dure depuis 1958 appelaient à l’abrogation de l’article 16. Le 11 septembre 2001 les a fait taire pour la plupart en démontrant par l’exemple la fragilité des infrastructures des sociétés modernes.
                                            Vous avez présenté dans votre article les éléments d’exorbitance que présente ce régime de confusion des pouvoirs. Tout en reconnaissant la légitimité de vos craintes, permettez-moi de faire remarquer les garanties formelles destinées à éviter les excès. Le Président ne peut dissoudre l’Assemblée nationale durant une période d’application de l’article 16 et la Constitution ne peut être révisée (une idée de De Gaulle pour éviter un nouveau 10 juillet 1940). La révision constitutionnelle du 23 juillet 2008 a introduit une limite de temps comme indiqué dans votre article. Le parlement est réuni de plein droit, ce qui lui permet éventuellement de mettre en accusation le Président de la République ou de voter une motion de censure. Le Conseil d’Etat est compétent pour contrôler la constitutionnalité des règlements autonomes pris par le Président et le Conseil constitutionnel celle des lois et des ordonnances. Or, les possibilités de saisine du Conseil constitutionnel sont plus étendues aujourd’hui qu’en 1961.
                                            Enfin, un élément d’ordre pratique : pour appliquer l’article 16 il faut l’assentiment de l’armée. L’armée française ne montre pas de goût particulier pour le putsch...


                                            • Geneviève Confort-Sabathé Geneviève Confort-Sabathé 23 octobre 2010 18:20

                                              Bonjour à tous ce qui ont jugé bon de réagir à l’article. Je vois qu’il y a encore des menteurs qui affirment que je suis encartée au PCF. C’est faux et archi-faux. Je n’ai adhéré au PCF que pendant deux ans. A l’époque, je me battais comme beaucoup contre le traité européen et les communistes étaient les seuls (à gauche) à défendre sans faille ce point de vue. Un an plus tard, je suis devenue la porte parole des Collectifs antilibéraux (CUALS) puis des comités Bové (je n’étais plus encartée car je ne partage pas les méthodes internes du PCF). Je pense que ceux qui me calomnient appartiennent sans doute à) ce parti que j’ai quitté en claquant la porte quand Marie-George Buffet s’est imposée comme candidate à la présidentielle en faisant un véritable hold up sur les CUALS. Vive la liberté de penser et d’agir !


                                            • Donald Forestier 23 octobre 2010 19:21

                                              Il me semble que l’auteur fait partie de ceux qui voient le mal partout.

                                              Je ne reconnais en rien mon pays dans cette vision extrêmement sombre et méfiante.

                                              L’article 16 n’est pas une épée de Damoclès, c’est une procédure conçue pour les cas d’urgence.

                                              Il serait temps de remiser au placard cette tendance à débiner nos dirigeants.. Faisons confiance à la démocratie !

                                              Si le peuple n’est pas satisfait il le signifiera dans les urnes aux prochaines élections.


                                              • pastori 23 octobre 2010 20:55

                                                les accidents de l’histoire des hommes sont inévitables et salutaires, souvent douloureux. mais salutaires car cela évite les rechutes..


                                                car ce qui a été mauvais reste dans les mémoire, et ne doit plus se reproduire même si’il y a toujours des nostalgiques du mal, mais ils s’éliminent d’eux même.

                                                -regarder devant, et se souvenir et se servir des malheurs passés pour que ce qui se fera soit meilleur pour l’homme. 

                                                personne aujourd’hui ne pourrait accepter une dictature, de quelque nature qu’elle soit, même musclée. les chars d’assaut ne valent rien contre des fourches à foin, si ce qui les manipulent ont pour eux la bonne conscience.

                                                on ne vainc pas par la force mais par le droit.
                                                 les plus grandes puissances se sont cassées le nez face à des viets, des afgans, des irakiens... les uns avaient pour eux la force, les autres des pierres et le droit.

                                                il en est de même pour les gouvernants. un dictateur ne tiendrait pas huit jours aujourd’hui en Europe pour la raison simple que seul il n’est rien, et pour avoir du monde autour de lui fidèle et fiable, il peut toujours rêver. ça c’était valable jadis.

                                                La Boetie a bien décrit tout ça dans « de la servitude volontaire ». le texte intégral est sur la net. 



                                                • LE CHAT LE CHAT 23 octobre 2010 21:33

                                                  faut pas exagérer , Sarko à la tête du G20 , ça va être ça ! on a les tyrans qu’on peut !  smiley
                                                  c’est juste un executant des bilderberg & cie , comme il est trop impopulaire , ils vont nous le changer pour DSK......


                                                  • BA 23 octobre 2010 21:52

                                                    Manifestation à Lyon contre la réforme des retraites, mardi 19 octobre 2010 : la CGT infiltrée par la police.

                                                    Plusieurs policiers de la BAC (Brigade Anti-Criminalité) sont en civil. Ils sont déguisés en membres de la CGT. Ils portent des autocollants CGT sur leur blouson. Plusieurs portent un bonnet noir.

                                                    Un membre de la BAC n’a pas de bonnet noir, mais il porte un keffieh.

                                                    Ces membres de la BAC déguisés en cégétistes retiennent des manifestants derrière une porte cochère.

                                                    Malheureusement pour eux, ils sont repérés et filmés : le policier situé à gauche laisse dépasser son tonfa ! C’est vachement discret !

                                                    Les manifestants s’approchent d’eux et commencent à les insulter.

                                                    Des gendarmes mobiles interviennent. Les policiers déguisés en cégétistes se réfugient derrière la porte cochère. Les gendarmes mobiles se mettent devant la porte cochère pour les protéger.

                                                    Les manifestants commencent à jeter des pierres sur les gendarmes mobiles.

                                                    Un membre du service d’ordre de la CGT s’approche, il parle aux gendarmes mobiles, puis il se tourne vers les manifestants : « Dégagez ! Ils vont les lâcher si vous dégagez ! »

                                                    Les manifestants reculent.

                                                    La porte cochère s’ouvre. Les policiers déguisés en cégétistes s’enfuient en courant, les uns derrière les autres, en rasant le mur.

                                                    Ils courent en restant derrière la rangée des gendarmes mobiles qui les protègent des pierres avec leurs boucliers.

                                                    Les manifestants leur jettent des pierres.

                                                    Certains policiers déguisés en cégétistes essaient de protéger leur tête avec leur tonfa  !

                                                    Les manifestants les poursuivent.

                                                    Les manifestants leur jettent des poubelles.

                                                    C’est une vidéo extraordinaire  :

                                                     

                                                    http://www.dailymotion.com/video/xfa7p6_manifestation-lyon-19-10-10-la-cgt_webcam


                                                    • moebius 23 octobre 2010 22:31

                                                      un jour j’ai vu la Bac débouler dans une station de métro.Trés honnétement j’ai cru que c’était une bande de « racaille » qui s’en prenait a une autre bande de « racaille ». La question searait ici ou est ou est la racaille ? et une réponse éventulle serait la racaille est maintenant partout.. le prchain ministre ne réussira pas à nous faire oublier ce constat..
                                                       D’autre part je suis contre l’utilisation du terme « dictature » je le trouve trop excessif, caricatural, trop connoté et donc peu crédible. Je propose pour qualifier ce régime qui se radicalise comme nous qui sommes maintenant placé dans l’obligation civique de résister oiu de collaborer, le terme de tyrannie


                                                      • kéké02360 23 octobre 2010 22:43

                                                        @Ariane

                                                        << Nazi >> pas si excessif que çà  !

                                                        Un président qui s’assoit sur les libertés ( certains préfets et la police ont aussi fait le boulot sous Pétain ),qui étouffe le peuple , qui ne respecte pas les lois , qui se contrefout du résultat d’un référendum ,qui a muselé les médias ....c’est quoi !!?????? je vous laisse le soin de compléter cette liste ........

                                                        Mais j’ai envie de dire : s’il n’y avait que çà !!!!

                                                        Avant de me faire gazer , je rebondi sur ta phrase Ariane :

                                                        << J’ai l’impression que nos maîtres ont inventé les chambres à gaz en plein air.
                                                        Faire crever sur place les gens de misère, pas besoin de les déplacer, coûte encore moins cher. >> ( n’en déplaise à certains inconditionnels du p’tit facho .....c’est pathétique ! )

                                                        parcequ’elle me fait penser au soutien sans réserve de notre nain à l’état d’Israël , état qui pratique un génocide ( en plein air comme tu dis si bien ) dans la bande de Gaza ........ pas sûr que les écoliers de Gaza soient insensibles à l’histoire de la shoa !

                                                        Les supporters du nain dirons probablement en se liquidant un p’tit ROM que çà n’est là qu’un détail de l’histoire et d’attendre 2012 si nous ne sommes pas contents ........... ( oui 2012 sauf accident de l’histoire ...... )

                                                        Comme dit @ Geneviève : << Vive la liberté de penser et d’agir >> .............surtout d’agir !


                                                        • minusabens 24 octobre 2010 00:41

                                                          Bonsoir Docteure Geneviève Confort - Sabathé,

                                                          Vous me faites froid dans le dos !

                                                          J’observe que votre article 16 concerne la grève générale paralysant le pays, circonstance exceptionnelle permettant de recourir aux pouvoirs exceptionnels. La conséquence d’une grève génerale est toujours de paralyser un pays, c’est une lapalissade. Votre citation sort d’une constitution mystérieuse qui n’existe pas chez nous.

                                                          Sans vous offenser, à quelle constitution faites-vous référence ? Je ne vois pas que dans la nôtre il soit question de grève génèrale pour dégainer les pouvoirs exceptionnels de cet article dictatorial dont vous nous gratifiez l’ intégralité. 

                                                          Je note que deux conditions au moins doivent être réunies pour recourir à ces redoutables pouvoirs dictatoriaux : les institutions de la république doivent être gravement menacées et le fonctionnement des pouvoirs publics interrompu.

                                                          Conditions si difficiles à réunir que, pour pallier la grève, le monsieur de l’elysée a fait voter le 22 août 2007, par ses larbins de l’Assemblée Nationale et du Sénat, une loi sur le dialogue social et la continuité du service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs à vocation non touristique pour permettre aux citoyens de se mouvoir en calèche ou en TGV. 

                                                          J’observe également qu’il recourt abusivement, quelquefois, au principe de la réquisition pour débloquer les raffineries et dépôts de carburants.
                                                           
                                                          Vous pouvez donc définitivement exclure la grève générale de la liste des déclencheurs de l’article 16. Quant à la guerre civile : elle trouve place dans les médias et celle des banlieues lui profite, pense-t-il.

                                                          Gardez de préférence votre calme, n’’affolez pas la population des honnêtes gens pour rien. Le vampire Sarkozy n’en mérite pas tant.

                                                          Bonne soirée

                                                           


                                                          • ph11 24 octobre 2010 01:24

                                                            Je ne vois pas pourquoi il en ferait usage. Il lui suffit simplement d’attendre que ça passe, que le peuple se désolidarise et ça passera.

                                                            Et puis, si ça tourne en émeute de banlieues ou que les syndicats bloquent l’approvisionnement des marchés, faisant qu’il n’y aura plus à manger dans le pays, la désolidarisation sera encore plus rapide.

                                                            La contestation en hiver 84 sous Thatcher était encore plus forte. Elle a tenu tête et le peuple s’en est lassé et elle a pu faire passer les réformes nécessaires pour redresser son pays et c’est arrivé.

                                                            Je rappelle que Sarkozy a été élu dans ce but, pour faire face à ce genre de situation et de mater la grogne sociale conservatrice à la moindre réformette, ce qui signifie qu’il respecte toujours la décision des urnes des élections qui l’ont mené au pouvoir.

                                                            Les syndicats savent que la réforme est nécessaire, mais refusent car ils perdraient du pouvoir.


                                                            • Rétif 25 octobre 2010 16:36

                                                              Variations sur un thème gogo archiconvenu et rabâché.

                                                              Il est vrai que le coup de l’article 16, il n’avait pas encore été fait.

                                                              C’est au moins original,sinon génial !


                                                              • Proudhon Proudhon 25 octobre 2010 19:11

                                                                @l’auteure

                                                                Merci pour votre article intéressant, qui de plus a la capacité d’attirer les gros cons droitistes qui deviennent de plus en plus pathétiques.
                                                                Pauvres Bêtes !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès