• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un mensonge de Macron : Le système universel de retraite par (...)

Un mensonge de Macron : Le système universel de retraite par points

Verbatim macronien :

" Je veux la remettre [la réforme des retraites] à la discussion, à la concertation, parce qu’il y a deux choses. La réforme du système universel par points, dont je pense qu’elle est juste et est faite pour celles et ceux qu’on a appelés les premiers de corvée. Ils en sont les grands gagnants. Parce que je rappelle que dans cette réforme, il y a aussi la meilleure prise en compte de leurs périodes d’activité. Il y a également une avancée sociale inédite qu’est la retraite à 1 000 euros pour tout le monde, le minimum contributif à 1 000 euros (…)."

Commençons par le plus comique : 

"une avancée sociale inédite qu’est la retraite à 1 000 euros pour tout le monde"

D'abord c'est un mensonge. Il n'a jamais été question que la réforme Macron accorde à tout le monde une retraite minimale de 1000 euros par mois. Le texte prévoit que seuls ceux qui ont bénéficié d'une carrière complète pourront bénéficier de 1000 euros par mois. Pour les autres la retraite sera calculée en effectuant un prorata.

Si la carrière complète est de 43 ans et que vous avez travaillé seulement 40 ans, le chômage ne comptant pas forcément, vous toucherez seulement :  1000 x 40/43 = 930 euros.

Cela dit 43 ans c'est la durée minimale en 2020. Les prochaines années cette durée augmentera probablement, en tout cas si on ne se débarasse pas Macron !

Ainsi pour une carrière complète à 45 ans le calcul deviendrait : 1000 x 40/45 = 888 euros

C'est à dire moins que le minimum vieillesse actuel !!  On mesure la portée de l'avancée sociale :)

La soi-disant retraite à 1000 euros est donc une arnaque. Car le minimum vieillesse vaut actuellement 900 euros par mois. L'avancée sociale de Macron consiste à promettre 100 euros de plus en sachant que les conditions d'attributions ne permettront à la majorité des gens d'en bénéficier.

Le discours de Macron est à la fois un mensonge et une arnaque. Une "Fake News" en direct live ! Et pas un mot critique des journalistes qui lui servent la soupe !

Sur le système universel de retraite par points.

Le remplacement du système de retraite actuel basé sur un pourcentage du salaire et sur l'ancienneté est une profonde régression sociale. Car la retraite par points fera baisser massivement toutes les futures retraites. Voilà pourquoi :

Le système universel de retraite par points fonctionne en deux temps et repose sur deux paramètres : la valeur d'achat du point de retraite et la valeur de service du point de retraite. Voyons en détail avec un exemple réaliste pour un petit salaire, niveau smic.
 

Pendant la vie active.

Les salarié(e)s achètent des points de retraite. Supposons un salaire annuel de 20000 euros et le prix d'achat du point fixé à 10 euros, cétait le chiffre proposé par les rédacteurs du projet :

Le taux des cotisation retraites s'élevant à environ 20% vous versez donc 20000 x 20% à la caisse de retraite, soit 4000 euros.

La valeur du point étant de 10 euros, cette année là vous avez acquis 400 points de retraite. (4000/10)

(Pour simplifier j'ai pris le taux de 20% pour les cotisations salariales et patronales. Cela ne change rien au mécanisme de calcul, ni hélas à son résultat.)
 

Pendant la retraite.

Arrivés à l'âge de la retraite, on multiplie le nombre total des points de retraite acquis par la valeur de service du point. 

Si vous avez travaillé 40 années avec un salaire de 20000 euros par an, vous détenez donc 16000 points de retraite, en reprenant l'exemple précédent.

Et si la valeur du point est de 1 euros, votre retraite annuelle est de 16000 euros.

Dans le système par points, la valeur de service est variable.

Elle est calculée pour que le montant global des retraites n'augmente jamais. Or comme le nombre des retraités augmente, ce système diminue automatiquement le montant des retraites. Et surtout sans avoir besoin de voter une nouvelle loi impopulaire.


Le mécanisme de la retraite par point est d'une grande simplicité. Avec les précisions suivantes.

1 - Plus votre salaire est faible et plus votre retraite est faible, si l'on compare des durées de travail identiques. Donc ce système défavorise automatiquement les plus pauvres. Notamment ceux qui ont eu des interruptions de carrière, des femmes par exemple.

Les précaires sont clairement dans le viseur du nouveau système. Salaires faibles et durée de travail réduite créeront automatiquement des retraité(e)s dans la misère. Et qui n'atteindront pas le seuil de 1000 euros  !

2 - Afin de faire passer la pilule (amère) un certains nombres de petites douceurs seront distribuées à certaines catégories sociales. Les familles nombreuses auront une petite majoration de retraites.

Certaines catégories électoralement intéressantes (pour la droite !) pourront bénéficier de bonifications, je pense aux agriculteurs, petits commerçants, indépendants, ...

Et bien sur l'armée et la police pour des raisons sur lesquelles je n'insiste pas :)

Mais pour la masse des salariés "ordinaires" ce sera la sanction, on pense aux enseignants mais bien d'autres catégories seront touchées !

Je pense avoir expliqué clairement le mécanisme de la retraite par points, chacun en tirera ses conclusions.

Est ce que les chiffres de la simulation décrite sont vraisemblables. Je crois que oui et les chiffres qui seront retenus pourraient être bien pire !

Pour tout dire, en bon scientifique, j'ai personnellement testé le système. Et j'ai acheté, hors sécurité sociale, une des meilleures retraite par points. Pendant une trentaine d'année j'ai cotisé environ 150 euros par mois en moyenne. Lors de mon départ à la retraite je disposais d'environ 25000 points et la valeur de service du point valait 0.092 euros. Ma retraite annuelle est donc de 25000 x 0.092 = 2300 euros ! (sic)

Enfin je vous rassure, l'actuel système de retraite, celui que Macron veut liquider, m'a permis d'obtenir une retraite plus intéressante :)

Moralité.

Comme tout le monde le vérifiera dans une quinzaine d'années, le système de retraite par points est une régression sociale majeure !

Ne pas lutter pour bloquer cette "réforme" c'est faire un pari hasardeux pour l'avenir.

(surtout pour les jeunes ... dont malheureusement je ne fais plus partie, et pour les vieux, Macron a d'autres projets très intéressants aussi, mais ceci est une autre histoire ...)


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 17 juillet 08:30

    Un mensonge de Macron : Le système universel de retraite par points

    Macron ne ment pas, c’est la vérité qui se trompe.


    • charlyposte charlyposte 17 juillet 23:20

      @zygzornifle
      J’adore le terme * universel * comme le bonheur et la paix pour tous les hommes de bonnes volontés.


    • Le421 Le421 18 juillet 07:46

      @zygzornifle
      Système universel par points.
      C’est tellement avantageux que même les flics (pas forcément des 160 de QI !!) n’en veulent pas.
      Et si les flics n’en veulent pas, ben, ils ne l’auront pas...
      C’est comme ça en macronie.


    • zygzornifle zygzornifle 17 juillet 08:30
      Dis, papa, c’est qui, Macron ?

      Ce n’est pas compliqué fiston...

      La masse musculaire de Macron et supérieure à son poids total.
      Si la lumière va plus vite que Macron, c’est qu’elle a peur de lui.
      Macron ne ment pas, c’est la vérité qui se trompe.
      Macron n’essaie pas. Il réussit !!
      Quand Macron scrute l’horizon, il voit son dos.
      Quand Macron va au restaurant, c’est le serveur qui laisse un pourboire.
      Quand Macron s’est mis au judo, David Douillet s’est mis aux pièces jaunes.
      Macron est le seul homme à posséder une Bible dédicacée.
      Macron peut encercler ses ennemis. Tout seul.
      Macron a déjà compté jusqu’à l’infini. Deux fois.
      Certaines personnes portent un pyjama Superman, Superman porte un pyjama de Macron.
      Macron ne porte pas de montre. Il décide de l’heure qu’il est.
      Dieu a dit : « que la lumière soit ! » et Macron répondit « on dit s’il vous plaît »
      La seule chose qui arrive à la cheville de Macron… c’est sa chaussette.
      Quand Google ne trouve pas quelque chose, il demande à Macron.
      Macron fait pleurer les oignons.
      Macron sait parler le braille.
      Il n’y a pas de théorie de l’évolution. Juste une liste d’espèces que Macron autorise à survivre.
      Macron et Superman ont fait un bras de fer, le perdant devait mettre son slip par-dessus son pantalon.
      Un jour, au restaurant, Macron a commandé un steak. Et le steak a obéi.
      Macron connaît la dernière décimale de Pi.
      Macron peut taguer le mur du son.
      Quand la tartine de Macron tombe, la confiture change de côté.
      Dieu voulait créer l’univers en 10 jours. Macron lui en a donné 6.
      Macron est capable de laisser un message avant le bip sonore.
      Une larme de Macron peut guérir du cancer, malheureusement, Macron ne pleure pas.
      Si Macron dort avec une lampe allumée, ce n’est pas parce qu’il a peur du noir mais parce que le noir a peur de lui.

      • alinea alinea 17 juillet 14:29

        @zygzornifle
        C’est littéralement excellent !! et si vrai ! smiley


      • Fergus Fergus 17 juillet 16:49

        Bonjour, zygzornifle

        Comme alinea, je trouve ce portrait excellent.
        Cela dit, je trouve que c’était également le portrait craché de... Sarkozy. Ou celui, bien actuel, de Trump.


      • charlyposte charlyposte 17 juillet 21:44

        @zygzornifle
        DIEU... c’est donc lui en chair et en os !!!


      • troletbuse troletbuse 18 juillet 07:49

        @Fergus
        Vous avez oublié Bolsonaro. C’est à la mode en ce moment dans le troupeau de mougeons !


      • Alain Proviste Alain Proviste 18 juillet 08:46

        @zygzornifle

        excellent !


      • zygzornifle zygzornifle 18 juillet 09:06

        @charlyposte

         Non il est au dessus de Dieu .

        Le Big Bang était la première éjaculation de Macron.


      • Marcus Hadock 18 juillet 14:09

        @zygzornifle
        Tout à fait vrai ... Mais ça été repris. A l’origine, c’était pour Poutine mais ça marche pour les 2 !


      • Bonjour Olivier (nouvel avatar, où est l’arbre ????). Regardant hier par hasard une vidée sur la gestuelle du pervers narcissique (exemple : il sourit avec la bouche mais pas avec les yeux, donne toujours une apparence d’assurance, bien habillé). Je me dis tien on dirait Macron... Une personne intelligente me semble-t-il ne vote plus. Oui, mais alors c’est laisser un boulevard à Marine. Bof ! ce sera la meilleure manière de démontrer que l’extrême-droite est incapable de gouverner. Au stade où on en est,...


        • Fergus Fergus 17 juillet 16:55

          Bonjour, Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Le problème est qu’en élisant Macron, on avait la probabilité d’un mandat calamiteux. En élisant Le Pen, ce serait une certitude !
          Comme avec Macron pour un 2e mandat.

          D’où la nécessité d’un vote pour le candidat d’Union rose-rouge-vert sans lequel nous aurons droit à l’un(e) des deux précité(e)s, et donc à un nouveau mandat calamiteux.


        • foufouille foufouille 17 juillet 17:03

          @Fergus

          on aura pareil avec ton union.


        • Yanleroc Yanleroc 17 juillet 23:06

          @Fergus

          Rose rouge vert, c’est un fantasme qu’il vous faut rejeter !

          Le rose et le rouge des traîtres et le vert de l’Islam, c’est la disparition définitive des derniers lambeaux de ce que sont l’identité et la souveraineté française !


        • charlyposte charlyposte 17 juillet 23:18

          @Yanleroc
          Le monochrome fera parfaitement l’affaire.


        • Captain Marlo Captain Marlo 19 juillet 22:08

          @Fergus
          Le problème est qu’en élisant Macron, on avait la probabilité d’un mandat calamiteux. En élisant Le Pen, ce serait une certitude !

          .
          Cela fait 30 ans que la France a perdu sa souveraineté, que les Gouvernements sont comme des vaches qui regardent passer les trains et ne décident plus rien !
          Vous avez sans doute voté « utile », en croyant que Macron c’était différent de le Pen, illusions, c’est pareil !
          .
          « Il n’y a plus de politiques intérieures nationales, mais uniquement des politiques européennes », qui sont l’application des Traités que la France a signés.
          Dans un système supranational, les Chefs d’états peuvent avoir n’importe quelle couleur politique ! 
          .
          Ce n’est pas important, puisque les décisions économiques et sociale ne sont plus prises à Paris, mais à Bruxelles, à Francfort, à Berlin et à Washington !
          Ce que vous voyez à la télé, c’est du théâtre !
          .
          N’importe quelle chèvre peut devenir Gouverneur de la Province France, du moment que les médias en font la promotion tous les jours comme un paquet de lessive ! Même pas besoin d’être intelligent, il suffit de recopier mot à mot les directives européennes, et de savoir lire les GOPé, les feuilles de route de la Commission européenne....

          •  
          Tant que les Français éliront un Président & des Députés pro européens qui ne veulent pas du Frexit, ce sont les Traités qui s’appliqueront. Marine le Pen, Orban ou Salvini, c’est la même chose que Mitterrand, Hollande, Sarkozy, Tsipras, Mélenchon ou Macron. Ils appliquent tous les GOPé publiées chaque année en Mai ou Juin. Exemple, les GOPé de 2015 pour les 28 pays. 
          •  
          Pourquoi, à part l’UPR, tout le monde raconte des salades ? Les médias, les syndicats, la classe politique répètent constamment que Macron & son Gouvernement « décident » !?
          .
          Ils ne décident de rien du tout, la feuille de route pour la France pour 2020/2021 est arrivée le 20 Mai 2020 venant de la Commission européenne :  On reprend les réformes prévues pour 2019/2020, et en particulier la réforme des retraites.

        • Me suis trompée d’article,...


          • Gollum Gollum 17 juillet 12:56

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Je vous avais pourtant bien dit de garder le cap sur le nœud nord pour éviter de dériver à l’ouest... smiley

            Faut dire qu’il est facétieux ce nœud nord en gémeaux hein... il bouge de partout.. smiley


          • Germain de Colandon 17 juillet 12:24

            @Zygornifle : " Il n’y a pas de théorie de l’évolution. Juste une liste d’espèces que Macron autorise à survivre

            ", écrivez-vous.


            Est-ce que les Blancs sont sur sa liste ?


            Hein ? Ah oui, la réponse est dans la question. Que suis-je donc distrait...


            • foufouille foufouille 17 juillet 12:56

              « Pendant une trentaine d’année j’ai cotisé environ 150 euros par mois en moyenne »

              ce qui fait pas grand chose sur 30 ans même si 1000ff faisait pas mal d’argent.


              • touriste 17 juillet 19:38

                @foufouille
                Le calcul direct 150x12x30 donne 54000 mais en principe on tient compte de « l’érosion monétaire » ce qui complique les calculs, un franc de 1980 vaut plus qu’un franc de 2020 à cause de l’inflation, cf Coefficients


              • foufouille foufouille 18 juillet 09:25

                @touriste

                un placement fiable est autour de 4.5% maxi.


              • alinea alinea 17 juillet 13:58

                On peut commencer par ça, si vous ne l’avez pas entendu :

                (20+) Facebook


                • Spartacus Lequidam Spartacus 17 juillet 14:44

                  Dans la majorité des pays, la retraite est par 3 piliers.

                  Répartition, capitalisation collective et capitalisation individuelle.

                  La répartition est une pyramide de Ponzi.

                  Les entrants payent pour ceux qui partent.

                  Le haut de la pyramide est ceux qui partent, la base sont les actifs qui payent des cotisations. Dès que celle-ci se ralentissent, cela fait découvrir la faillite prochaine.


                  Le but des politiciens est de se faire élire à court terme et faire perdurer le système dans l’illusion le plus longtemps possible. (Théorie des choix publics (Buchanan)).

                  Le choix est donc de réduire le montant et la valeur de ce que les retraités vont recevoir. C’est ce qui se passe en ce moment. Mais en fait ne règle pas le problème qu’un jour le système va s’écrouler.

                  La fraude intellectuelle est de croire que la base des cotisants est équilibrée avec la pointe des retraités.

                  La particularité des pyramides de Ponzi c’est qu’elle durent longtemps et que ceux qui y sont entrés, y croient jusqu’au dernier jour et sont dans le déni..

                  Madoff a monté la sienne en 1960, elle a explosé en 2008. Soit 48 ans. Elle a reposé sur les investisseurs, soit une marginalité de la société.

                  Le système Français repose sur la totalité des individus actifs. Elle peut donc durer plus longtemps que celle de Madoff. Peut être le double a -/+ 5 ans.

                  Elle a commencé en 1945. 

                  Un choc économique prévisible devrait la faire exploser avant 1 siècle d’existence soit entre 2035 et 2050.


                  • touriste 17 juillet 19:16

                    @Spartacus
                    Le système de retraite actuel n’est nullement en faillite ! !

                    En réalité chaque année les entreprises sont dispensées gracieusement, de payer environ 90 milliards d’euros à la sécurité sociale !!

                    Il existe même des rapports officiels qui détaillent cette somme, par exemple celui de la Cour des Comptes sur les « niches sociales » et donne le chiffre de 90 milliards par an ! Cf Rapport

                    On peut aussi consulter l’annexe 4 ou 5 au Projet de Loi des Finances sur le site de l’Assemblée. Le rapport fait plus de 200 pages et ils concluent en disant qu’il y a tellement d’exonérations de charges sociales pour les entreprises et qu’ils sont pas arrivés à les compter toutes ! lol

                    Au total si on redonne aux Caisses de Retraite les 90 milliards que les entreprises nous volent chaque année, la retraite ferait des bénéfices !!

                    Et largement !! 

                    Mais la propagande bourgeoise « oublie » ce genre de détails ... 


                  • Le421 Le421 18 juillet 07:47

                    @Spartacus

                    La répartition est une pyramide de Ponzi.

                    Dans un pays où il n’y aurait plus de naissances, oui.


                  • CN46400 CN46400 18 juillet 08:08

                    @Le421
                    Evidemment, tous les gens de droite évitent d’évoquer la corrélation entre travail des jeunes et age de départ des anciens. Comme si les postes de travail apparaissaient automatiquement. Et aussi, ils négligent les effets des progrès techniques sur la production de richesses par poste de travail, alors que tout se tient, et fait socièté.....


                  • Le421 Le421 18 juillet 14:09

                    @CN46400
                    Question simple.
                    En 1960, pour entretenir 20 Ha en Périgord, il fallait une famille de quatre personnes qui bossent dur.
                    En 2020, il n’y a plus que des friches...
                    Et plus de famille.


                  • CN46400 CN46400 17 juillet 15:35

                    Dommage de ne pas avoir précisé qu’avec la retraite à point, en 3 mois (mars avril mai 2020), toutes les retraites auraient plongé de 10% puisque le pib est tombé de ce taux....


                    • Spartacus Lequidam Spartacus 17 juillet 18:27

                      @CN46400
                      Absurde. Le point n’est pas indexé sur le PIB, mais les resserves et cotisations.


                    • touriste 17 juillet 19:01

                      @Spartacus
                      En fait le montant global des retraites est actuellement autour de 13% du PIB et le système de retraite par points est un mécanisme qui permet de ne jamais dépasser ce pourcentage. Donc si le PIB baisse les 13% baissent et les retraites aussi, en tout cas quand le système de calcul est suffisamment vicelard,

                      Mais bien sur jamais Macron ou Castex n’auront des idées aussi vicelardes pour notre système de retraite, jamais, noooonnn !  mdr


                    • Le421 Le421 18 juillet 07:48

                      @touriste
                      Si Cartapus le dit, alors ce doit être vrai !!  smiley


                    • beo111 beo111 17 juillet 15:40

                      Un mensonge de Macron c’est un pléonasme.


                      • charlyposte charlyposte 17 juillet 22:11

                        @beo111
                        Jupiter étant un lapsus romain !


                      • Le421 Le421 18 juillet 07:49

                        @charlyposte
                        Moi, j’aurais dit « un lapsus... les bit.. !! »  smiley


                      • Octave Lebel Octave Lebel 17 juillet 16:41

                        Tactique électorale :

                        Quand sa bonne étoile clignote, attirer sur son terrain ses adversaires et ses utilités en lançant un débat à risque pour afficher son courage et sa persévérance tout en se gardant toutes les sorties possibles pour pouvoir se prévaloir du  sens de l’Etat et du dialogue social. D’habileté et du sens de l’opportunité aussi. Un débat sur les retraites par exemple.


                        • Alain Alain Alain Alain 17 juillet 17:51

                          Bonne piqure de rappel.

                          Macron ment effrontément comme souvent. Mais peut-être

                          qu’il ne le fait pas exprès et répète ce qu’on lui a dit parce qu’en fait il n’y connait rien..

                          Les journalistes en particulier Léa Salamé ne réagit pas d’une part parce qu’elle soutient cette politique et d’autre part parce qu’elle n’y connait rien non plus en matière de retraite. Et là, il n’y a pas de doute !

                          Soyons très clair : avec le système à points, une année le montant de la pension peut être par exemple de 1800 euros mensuel et l’année suivante de 1750 euros automatiquement !!!

                          Enfin dernière chose dont on évite de parler clairement : les très riches seront exonérés d’une partie importante de leur cotisation pour pouvoir souscrire à des fonds de pension privés. La preuve, c’est Muriel Pénicaud, encore ministre du travail, qui l’a candidement déclaré dans le 7-9 de France inter le vendredi 20 janvier 2020 : 

                          " Alors, pour ce qu’on fait sur ce sujet. Aujourd’hui c’est plafonné mais à un plafond qui est plus haut (...) Pour ceux qui gagnent plus de 10 000 euros par mois, ils auront le régime universel comme tout le monde à la hauteur de ce qu’ils cotisent. On leur demandera en plus une cotisation de 2,8 %, là pour le coup qui va direct à la solidarité (...) Et au-dessus, et bien ce sera leur épargne personnelle. Ils ont moins de cotisation donc ils pourront se prendre une épargne personnelle en plus... "

                          Traduction au dessus de 10 000 euros de revenus les très riches qui jusqu’à présent payaient 28 % comme tout le monde, ne paieront plus que 2,8 %.
                          Faut vous tenir au courant.
                          Vive la retraite par points.
                          Et la CFDT non seulement approuve mais pire le réclame. Incompréhensible.


                          • Spartacus Lequidam Spartacus 17 juillet 18:31

                            @Alain Alain
                            Ce qui est incompréhensible, c’est que la capitalisation est tellement meilleure qu’on en prive les salariés de la choisir.
                            Et que y’en aient qui veulent que les gens soient contraints de choisir la répartition injuste.


                          • touriste 17 juillet 19:05

                            @Alain Alain
                            En effet la suppression de notre système de retraite entraînera le développement de retraite par capitalisation pour ceux qui peuvent se les offrir.

                            Capitalisations sur lesquelles banques, assurances et fonds de pensions comme BlackRock salivent depuis longtemps !


                          • Fergus Fergus 17 juillet 19:33

                            Bonsoir, Alain Alain

                            « avec le système à points, une année le montant de la pension peut être par exemple de 1800 euros mensuel et l’année suivante de 1750 euros automatiquement » 

                            En l’occurrence, ce n’est pas la retraite à points qui pose problème  elle est même sans doute le meilleur système possible sur le papier (d’où le soutien de Berger à ce principe) —, c’est la manière dont fonctionne la gestion du point. Autrement dit, qui décide de son évolution et de quelle manière. Dès lors, la question qui se pose est la suivante : peut-on faire confiance à Macron et ses affidés sur ce plan ? La réponse est évidemment non.


                          • Eric F Eric F 17 juillet 22:41

                            @Alain Alain
                            Le problème sera le financement des très grosses retraites acquises sous
                            le régime actuel, pendant la longue période transitoire (plus de 20 ans), lorsque les cotisations auront basculé sur le nouveau système où les « riches » actifs cotiseront dans le cadre d’une retraite plafonnée.
                            Ce serait injuste de répartir le financement de ce surcout sur l’ensemble de la population, il faudrait donc un prélèvement spécifique sur les très hauts revenus (par exemple augmenter d’un point le taux de CSG exclusivement pour les revenus de plus de 120 000 euros par an (tous revenus confondus, et pas absorbé par la « flat tax »), pendant cette période de transition.)


                          • Yanleroc Yanleroc 17 juillet 22:56

                            @Alain Alain

                            Léa Salamé la mieux payée du PAF, ne réagit pas, parce qu’elle est sous le charme !

                            https://twitter.com/Callystor/status/1283175209403428864?s=19


                          • Le421 Le421 18 juillet 07:52

                            @Spartacus
                            Équation très simple à résoudre.
                            Je gagne 1200€ par mois.
                            J’ai 1400€ de dépenses obligées.
                            Je me rajoute un petit boulot sympa pour 200€ supplémentaires.
                            Combien je peux capitaliser tous les mois pour ma retraite ?
                            J’attends la réponse.


                          • leypanou 18 juillet 08:29

                            @Fergus
                            elle est même sans doute le meilleur système possible sur le papier (d’où le soutien de Berger¹ à ce principe)  : le meilleur système possible sur le papier dont les policiers n’ont pas voulu et E Macron n’a pas insisté et a cédé pour eux, les autres, ne faisant pas assez peur, doivent se plier « au meilleur système possible sur le papier ».
                            Vous avez votre place à LaRem Fergus : il ne faut pas se voiler la face.
                            ¹:de sa part, ce n’est guère étonnant, c’est le contraire qui aurait étonné.


                          • Fergus Fergus 18 juillet 08:51

                            Bonjour, leypanou

                            Votre persiflage est ridicule car il occulte toute la fin de mon commentaire.


                          • CN46400 CN46400 18 juillet 09:56

                            @Spartacus
                            Vous n’avez rien compris. La capitalisation est libre en France, elle peut s’ajouter à la répartition, mais pas la remplacer. Les patrons, sauf vous apparemment, savent très bien combiner les deux systèmes....


                          • Eric F Eric F 18 juillet 09:57

                            @leypanou
                            "système ... dont les policiers n’ont pas voulu et E Macron n’a pas insisté et a cédé pour eux, les autres, ne faisant pas assez peur, doivent se plier...« 
                            Non, après les militaires et les policiers, d’autres corporations à fort pouvoir de blocage ont eu des »aménagements", SNCF et RATP notamment. Ce sont, selon l’habitude, les salariés du privé qui restent au système standard.


                          • Aristide Aristide 18 juillet 11:48

                            @Fergus

                             elle est même sans doute le meilleur système possible sur le papier (d’où le soutien de Berger à ce principe)

                            Sauf que la prise en compte de TOUTE la carrière dans le calcul du montant de la pension aboutira obligatoirement à une baisse du montant des pensions.

                            La plupart des salariés, heureusement, ont une carrière avec des promotions, des évolutions salariales . Le calcul actuel sur les 25 dernières années, celles ou les salaires sont les plus élevés dans la carrière, est plus avantageux que le cacul sur la totalité de la carrière et intègre donc des salaires des premières années bien moins importants.


                          • Aristide Aristide 18 juillet 11:52

                            @Aristide

                            Rectification : Le calcul de la retraite est basé sur les dernières années ! Oups erreur pas les dernières, les meilleures années ... 


                          • Spartacus Lequidam Spartacus 18 juillet 14:32

                            @Le421

                            Tu gagnes pas 1200€ par mois, mais le double.
                            Part employeur et part salarié soit 2400€.
                            Sur ces 2400€ la répartition c’est environ 400€ caché dans les charges.

                            Le premier pilier répartition peut passer à 200, le second par capitalisation à 200€ sans rien changer à tes revenus.

                            35 pays ont un système par 2 ou 3 piliers.
                            Même les pays communistes comme la Chine.
                            https://www.fiapinternacional.org/en/pension-systems-reform/


                          • ETTORE ETTORE 17 juillet 20:05

                            OH, OH ! avancez gentes dames, pucelles et damoiseau......achetez mes carottes....

                            Elle sont belles mes carottes....Qui veut de mes carottes ?

                            J’ai fait un rêve...j’ai vu micron devant un étal de carottes, tentant de les vendre

                            aux bourricots les plus proches.

                            Que nenni, les bêtes de bât, lui montraient leur queue, et même certains, lui faisaient une quenelle de première, avec ce qu’ils avaient entre les pattes de derrière .

                            Hmmmm, certains rêves sont jouissif, y a pas à dire !


                            • Le421 Le421 18 juillet 07:53

                              @ETTORE
                              Moi, j’aurais bien vu Macron fourrer les carottes dans le trou de balle des ânes qui l’écoutent !!
                              Hélas, ça ne nourrit pas la bête, dans ce sens-là !!  smiley


                            • charlyposte charlyposte 17 juillet 21:56

                              De toute les façons... le travail c’est la santé ! hum.


                              • Eric F Eric F 17 juillet 22:25

                                Tout système de retraite par redistribution, par définition, redistribue aux retraités les cotisations prélevées sur les actifs. Les critères de répartition entre retraités dépend de la durée de cotisation ou du montant de cotisations versées pendant la vie active.

                                Le système actuel ne garantit pas le maintien du pouvoir d’achat des retraites, du fait de « gels » à répétition des pensions et de l’allongement progressif de la durée de cotisation (hormis quelques bastions).
                                Actuellement il existe un grand nombre de systèmes disparates, certains sont autonomes, d’autres sont en partie financés par le contribuable ; des reversements partiels existent vers des systèmes plus déficitaires.

                                Au départ, l’idée d’une harmonisation recueillait l’adhésion d’une majorité de Français, mais petit à petit, les bénéficiaires de systèmes plus avantageux ont rué dans les brancards, et se sont ajoutés le manque de confiance au gouvernement et certaines « affaires », le rejet de la réforme proposée est devenu majoritaire dans le pays. De toute façon, concessions catégorielles après concessions corporatistes, l’universalité visée a été complètement dénaturée.

                                Sur le fond, le vrai problème est celui du financement des retraites dans le cadre d’un vieillissement général de la population et de la diminution du taux d’activité. Peut être faudrait-il affecter une part de TVA -ce qui permettrait de faire contribuer les importations- pour élargir l’assiette de cotisation. 


                                • Esprit Critique 17 juillet 23:14

                                  La retraite par point est les système idéal, sans la moindre discussion possible. Il était déjà préconisé par Michel Rocard.

                                  Premier problème : Ces derniers mois on a déjà promis a certains qu’ils garderait leurs privilèges, je parle ici de ceux qui ont des retraites de régime particulier payées par nos impôts. 

                                  C’est foutu !

                                  Deuxième problème personne n’a les couilles d’expliquer que les fonctionnaires ont actuellement environ 25 % de retraites en plus que dans le privé a niveau de revenus de carrière identiques !!!!!!!!! Payés par les impôts.

                                  ça ne peut plus durer, !

                                  Le reste des problèmes est totalement mineur, L’age de départ a la retraite est fixé par l’équilibre entre recettes des cotisations et dépenses pour le pensions. on ne peut partir pour démarrer ce nouveau système, que sur un maintien du niveau des pensions du privé. Après, au delà, c’est le nombres de cotisants , et la durée de vie qui fixe le point de bascule et personne d’autre, cet age ne se fixe pas, il est un résultat déterminé par le niveau des pensions et de l’espérance de vie. 

                                  Tout politicard qui raconte autre chose est un escroc.


                                  • Alain Alain Alain Alain 18 juillet 10:23

                                    " Deuxième problème personne n’a les couilles d’expliquer que les fonctionnaires ont actuellement environ 25 % de retraites en plus que dans le privé a niveau de revenus de carrière identiques !!!!!!!!!

                                    « 

                                    Mensonge, donc débat impossible et enfumage stérile.

                                    En lisant les rapports du COR, au moins dans la partie analyse de la situation on trouve des informations à partir desquelles on peut discuter.

                                    Par exemple :

                                    Ils prétendent que c’est pour »renforcer l’équité du système« . Et ils rabâchent comme exemple : calcul sur les 6 derniers mois pour les uns et sur les 25 meilleures années pour les autres. C’est un leurre ! Il faut observer les taux de remplacement (ce que représente le montant de la retraite par rapport aux derniers salaires nets perçus en pourcentage). Dans le privé comme dans le public, pour des carrières complètes, il est à un peu moins de 75% et légèrement plus bas dans le public à 73,5%.

                                    Donc la réalité est que les retraites des fonctionnaires est légèrement inférieure à celles du privé après avoir perçu des salaires nettement inférieurs pour une même qualification et parfois très nettement inférieurs, voir les soignants, enseignants, etc.

                                    Les fonctionnaires, » environ 25 % de retraites en plus que dans le privé ".

                                    Comme c’est triste de mentir autant et de prendre ses concitoyens pour des crétins prêt à gober n’importe quelle ânerie.


                                  • Esprit Critique 18 juillet 12:06

                                    @Alain Alain
                                    Vous ne connaissez rien des réalités c’est les 25 meilleurs années, au prorata des différentes affiliations, (Pluripensionnés) je perçois six retraites différentes)Une septième de je ne sait plus quelle caisse, m’a été versée en une seule fois. Ainsi ma retraite et calculée en comptant des années du tout début de ma carrière ou j’étais justement payés par l’état, Le Gag, et en ignorant des années ou j’étais cadre dans l’agriculture, ajoutés y de courtes périodes de chômages, qui n’existe pas chez le fonctionnaires et vous pourrez vérifier que je ne ment pas et que c’est parfaitement exact. Mon épouse qui était prof a une retraite supérieure a la mienne, alors que j’ai eu des niveaux de salaire nettement plus élevée sur une longue période.


                                  • Yanleroc Yanleroc 17 juillet 23:30

                                    Un pauvre sur 4 meurt avant la retraite !

                                    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=3495522233853106&id=879615542110468

                                    C’est à dire que les pauvres travaillent toute leur vie pour payer la retraite des riches et c’est tout !


                                    • Le421 Le421 18 juillet 07:55

                                      @Yanleroc
                                      Imparable.
                                      Et les riches ne touchent pas 735€ de retraite.
                                      Il faut donc, et c’est ce qui se passe, plein de miséreux qui crèvent pour un friqué à la retraite...


                                    • Yanleroc Yanleroc 18 juillet 08:22

                                      @Le421

                                      c’est à la fois une forme d’eugénisme et une forme d’esclavage,

                                      que de se faire entretenir pendant 30 ou 40 ans avec des retraites mirobolantes, par des esclaves qui ne coûteront rien à la communauté et lui apporteront tout

                                      et de s’en débarrasser avant qu’ils ne coûtent !


                                    • Le421 Le421 18 juillet 14:17

                                      @Yanleroc
                                      Il y a de la même façon une énorme escroquerie en ce qui concerne « l’espérance de vie ».
                                      Si on rajoute « en bonne santé », les statistiques sont implacables en ce qui concerne les ouvriers et les cadres...
                                      Quoique, vous me direz, la génération smartphone/coca/nuggets de poulets va faire tomber les chiffres de façon terrible.
                                      Les handicapés métaboliques (obèses, insuffisants cardiaques ou respiratoires, immuno-déprimés, etc.) sont en train d’envahir les pays dits « développés ».
                                      Plus personne pour travailler réellement et le FN qui ne veut pas importer de travailleurs étrangers...
                                      C’est pas la génération de feignasses brevetées qui se pointe qui va assurer le gros du travail !!


                                    • foufouille foufouille 18 juillet 14:56

                                      @Le421

                                      Un demi smic horaire et 12h/j est bien pour ta famille aussi.


                                    • Jean Keim Jean Keim 18 juillet 08:05

                                      Avec du recul on voit mieux.

                                      La retraite par répartition est tributaire du nombre d’actifs et donc surtout du nombre effectif de cotisants, la retraite par capitalisation dépend du capital engrangé et de la probité de ses gestionnaires.

                                      Aucun des deux systèmes n’est à l’abri d’un effondrement, de plus la cupidité fait que dans chacun des deux systèmes il y a des dérives importantes.

                                      Il est peut-être temps (urgemment) de sortir du pouvoir pluri millénaire de l’argent fric et d’imaginer une civilisation dont la valeur essentielle serait la solidarité c’est-à-dire la collaboration, l’entraide et le partage.

                                      Manifester pour les retraites, le chômage, les salaires et le pouvoir d’achat, etc., c’est vouloir que le monde actuel inhumain perdure, c’est d’une stupidité sans fin, c’est fournir continûment le bâton qui nous brise les reins.


                                      • Yanleroc Yanleroc 18 juillet 08:30

                                        @Jean Keim

                                        « Il est peut-être temps (urgemment) de sortir du pouvoir pluri millénaire de l’argent fric et d’imaginer une civilisation dont la valeur essentielle serait la solidarité c’est-à-dire la collaboration, l’entraide et le partage. »

                                        C’est ce qu’il faudrait, mais pour cela il faut un société qui fasse corps et que l’amour en soit le ciment ! !

                                        Hélas nos dirigeants nous amènent à vivre l’exact contraire !

                                        Nous avons un karma à vivre d’abord et une rédemption ensuite avant d’y accéder. ..


                                      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 juillet 09:39

                                        @Jean Keim
                                        Les apôtres ont enseigné que ce sont les enfants qui doivent soutenir leurs parents quand ils sont vieux, voilà la véritable solidarité basée en effet sur l’amour filial, et si une veuve est dans le besoin et a plus de 60 ans, les chrétiens proches s’en occupent et s’ils ne le peuvent, alors l’église s’en occupe.
                                        Voilà un schéma tout fait de la solidarité qui mérite d’être étudié pour le plus grand profit.


                                      • Francis JL 18 juillet 08:40

                                        La réforme des retraites n’a pas pour fondement la question du principe de calcul, mais la maîtrise du système : qui aura la mainmise sur le devenir du nouveau système, quel qu’il soit. Là est le véritable mensonge.


                                        • Le421 Le421 18 juillet 14:18

                                          @JL
                                          Miam miam le bon gâteau !! Demandez à Blackrock, au hasard !!


                                        • Alain Alain Alain Alain 18 juillet 09:45

                                          Pour ceux qui croient à la fable contée par Emmanuel Macron et la CFDT selon laquelle tout dépendra de la valeur du point, de son évolution et de qui en assurera la gestion pour juger de la supériorité de la retraite à points par rapport à l’actuel système, la vérité sortie de la bouche de François Fillon pendant la campagne pour les présidentielles 2017 :

                                          « François Fillon avait-il vu juste sur les retraites ? Depuis l’annonce du projet de réforme du gouvernement, une vidéo de l’ex-candidat Les Républicains à la présidentielle est devenue virale. "Le système par points, en réalité, ça permet une chose, qu’aucun homme politique n’avoue : ça permet de baisser chaque année la valeur des points et donc de diminuer le niveau des pensions", expliquait-il en 2016. Franceinfo, 18/12/21019. »

                                          Et pour confirmation par les faits réels et vrais : Suède, « Les retraités qui ont vu baisser leur retraite par trois fois en 2010, 2011 et 2014. » France Culture, 25/10/2019.

                                          Pipeau, pipeau !!! Ou ignorance crasse !!!


                                          • Eric F Eric F 18 juillet 10:04

                                            @Alain Alain
                                            Le problème n’est pas tant le « point » ou le « trimestre », mais l’accroissement de la proportion de retraités par rapport à la proportion de cotisants (actifs non chômeurs). Le principe d’un système harmonisé aurait l’intérêt de redistribuer de manière plus homogène à type d’activité identique (chauffeurs de car du privé par rapport aux chauffeurs de bus du parapublic par exemple).


                                          • Alain Alain Alain Alain 18 juillet 10:30

                                            @Eric F

                                            « l’accroissement de la proportion de retraités par rapport à la proportion de cotisants »

                                            Oui, mais le système par points n’apporte pas la solution à cette question de démographie et n’harmonise rien. Au contraire dans ce qui est proposé on obtient plus de cas spécifiques demain que de régimes spéciaux aujourd’hui !


                                          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 juillet 12:10

                                            @Alain Alain

                                            Le Grand Roi à la verge de fer va remettre tout cela d’aplomb.

                                            Son programme vous plaît-il ?

                                            « Il jugera ton peuple avec justice, Et tes malheureux avec équité.

                                            Les montagnes porteront la paix pour le peuple, Et les collines aussi, par l’effet de ta justice.

                                            Il fera droit aux malheureux du peuple, Il sauvera les enfants du pauvre, Et il écrasera l’oppresseur.

                                            Tous les rois se prosterneront devant lui, Toutes les nations le serviront.

                                            Car il délivrera le pauvre qui crie, Et le malheureux qui n’a point d’aide.

                                            Il aura pitié du misérable et de l’indigent, Et il sauvera la vie des pauvres ;

                                            Il les affranchira de l’oppression et de la violence, Et leur sang aura du prix à ses yeux.

                                            Ils vivront, et lui donneront de l’or de Séba ; Ils prieront pour lui sans cesse, ils le béniront chaque jour. » (Psaumes 72 :2-15)


                                          • Le421 Le421 18 juillet 14:22

                                            @Eric F
                                            Ben oui.
                                            On aligne le privé sur le public quand il s’agit de permanences, heures sup non payées et ennuis divers et on aligne le public sur le privé quand il s’agit de raboter tous les avantages.
                                            Le jeu c’est « à qui perd perd » !!


                                          • Esprit Critique 18 juillet 16:17

                                            @Alain Alain
                                            Excellente réponse de fonctionnaire !
                                            CGT peut-être ?
                                            Pour le Fun !


                                          • Eric F Eric F 18 juillet 18:16

                                            @Alain Alain
                                            je suis d’accord qu’il y a tellement de particularités introduites dans l’actuel projet gouvernemental, qu’il n’a même plus la caractéristique d’harmonisation.
                                            La question de financement demeure quel que soit le système, et cela entrainera immanquablement des réductions de niveau de pension et allongement de durées de cotisation. Avec le « gel » récurrent hors minimas et les taux différenciés de CSG, on s’achemine à aligner en net les moyennes retraites sur les petites, et les petites sur le minimum vieillesse.



                                          • Eric F Eric F 19 juillet 18:07

                                            @Alain Alain
                                            « Enseignant. Mais surtout informé »

                                            ...et pro-fonctionnaire. Il y a peu d’intervenants dans ces débats ayant travaillé dans l’« économie vraie », qui fait entrer des revenus dans les caisses du pays.


                                          • Alain Alain Alain Alain 20 juillet 10:05

                                            @Eric F
                                             L’exemple même de l’ignorant qui répand des clichés parce qu’il est borné et parce que travaillant dans le privé il croit qu’il sauve la France, lui. Quasiment tout seul ?
                                            Rétablissons la vérité :

                                            La fonction publique est également source de richesses, comme le rappelle l’économiste Christophe Ramaux : « Les fonctionnaires contribuent au PIB et la valeur ajoutée par les administrations s’élève à 375 milliards d’euros. » Et cette valeur produite a avant tout une valeur d’usage, c’est-à-dire une utilité (soigner, éduquer, protéger, etc.) ».

                                            Comme enseignant la valeur ajoutée aux milliers d’élèves dont je me suis occupé avec mes collègues dévoués vaut largement l’apport de ceux qui vomissent leur pseudo-supériorité économique.
                                            D’ailleurs tous nos politiques pendant la crise du coronavirus se sont émerveillés de l’utilité précieuse de la fonction publique pour atténuer la catastrophe et les gouvernants actuels, menteurs et hypocrites, de promettre la reconnaissance éternelle de la France.
                                            Enseignant mais surtout informé, moi !


                                          • Polybe 18 juillet 12:24

                                            Un des prétextes de la réforme des retraites est l’équilibre budgétaire entre le nombre de cotisants et le nombre de retraités.

                                            Le ratio était de 4,29 actifs en 1960 pour 1 retraité. Au 2 juillet 2018, il est de 1,7 actif pour 1 retraité et on le prévoit de 1,5 actif en 2040.

                                            Régulièrement on considère qu’il n’y a que trois paramètres pour trouver un équilibre budgétaire :

                                            - La durée de cotisation,

                                            - Le montant des cotisations,

                                            - Le montant des pensions.

                                            Or on occulte régulièrement de toucher aux causes de la diminution de ce ratio.

                                            Les retraites sont financées par les charges sociales payées par les entreprises en fonction de leurs employés et par les employés eux-mêmes de notre pays.

                                            Or, alors que notre pays est la 6ème puissance économique mondiale, tout est fait pour augmenter la productivité par :

                                            - la délocalisation de la production de nos entreprises dans des pays à moindre coût de salaire et de charges,

                                            - l’emploi chez nous de travailleurs détachés au tarif des charges sociales du pays d’origine,

                                            - le remplacement de travailleurs par des robots qui allège les charges pour les entreprises et augmente le nombre de chômeurs,

                                            - l’optimisation fiscale qui autorise bon nombre de nos entreprises à domicilier leur siège social dans des paradis fiscaux au sein même de l’UE (voir les entreprises françaises situées aux Pays-Bas).

                                            Depuis 40 ans la France perd 150 emplois industriels par jour.

                                            De ce fait, il y a moins de cotisants par rapport au nombre de pensionnés et on envisage de repousser l’âge de départ en retraite, d’augmenter les cotisations et de diminuer les pensions. De plus, il est question d’accroître les charges pour financer la dépendance.

                                            Pourtant, les richesses produites sont considérables mais elles ne profitent pas à ceux qui la produisent. Le 09/01/2020 on annonce un montant de 60,2 milliards d’euros distribués en dividendes à leurs actionnaires par les entreprises du CAC40 en 2019.

                                            Il faut également considérer le montant des dépenses publiques et surtout les priorités qui sont données en faveur d’installations de loisirs.

                                            Alors, on favorise des lobbies mais on oublie l’humain.

                                            Peut-être faudrait-il ne pas voir que l’équilibre des charges sociales mais bien l’économie dans son ensemble et surtout la répartition des richesses.

                                            Les entreprises devraient donc payer des charges en fonction de l’équivalent temps plein du travail délocalisé, ou effectué par les robots. Elles devraient payer des charges en fonction du lieu où sont effectués les bénéfices et pas en fonction du lieu du siège social.

                                            Vidéo : lien.


                                            • Le421 Le421 18 juillet 14:24

                                              @Polybe
                                              Explication simple et didactique de Franck Lepage.
                                              C’est pas du Macron...


                                            • Eric F Eric F 18 juillet 18:28

                                              @Polybe
                                              Pour faire payer des charges sur les productions délocalisées (majoritairement par des entreprises n’ayant pas de siège fiscal en France), le moyen le plus évident est d’introduire une part de TVA sociale (en diminuant d’autant les cotisations directes de la production locale, pour qu’elles restent à total constant, ce qui rééquilibre leur compétitivité comparative).
                                              Par ailleurs, concernant la robotisation, une approche possible est d’asseoir les cotisations sociales des entreprises sur le Chiffre d’Affaire ou la Valeur Ajoutée plutôt que la masse salariale


                                            • Lugsama Lugsama 21 juillet 21:50

                                              @Eric F

                                              Dans ce cas on en finit avec la retraite par répartition et on les met entre les mains des entreprises, évidement la gestion sera alors totalement étatique et les partenaires sociaux pourront rester chez eux. Pas sur que les syndicats soient d’accords. Sinon j’ai toujours trouvé que le transfert d’une parti de l’imposition sur la TVA était une bonne stratégie économique et un protectionnisme intelligent, politiquement c’est plus compliqué et reste le problème de la concurrence européenne, il est deja parfois plus interessant d’acheter en Allemagne malgré les frais de ports..


                                            • La Hyr La Hyr 18 juillet 14:51

                                               @touriste

                                              « Un mensonge de Macron... »

                                              Normal ! un BqStar...a des « fakes » plein la bouche....

                                              Chaque fois qu’il l’ouvre, c’est une des « fakes..... Bqster ».


                                              • Lugsama Lugsama 21 juillet 21:39

                                                « Les prochaines années cette durée augmentera probablement, en tout cas si on ne se débarasse pas Macron ! »

                                                Jerry. C’est pas probablement, c’est déjà voté et ceux avant la présidence Macron. Et ça continura Macron ou pas. Sinon les « démonstrations » avec des chiffres sortis de son chapeau c’était pas la peine de vous fatiguer, les politiques le font bien mieux et ne s’en privent pas.


                                                • glenco01 23 juillet 10:31

                                                  Le système de retraite est imposé par la commission européenne via les GOPÉ

                                                   !

                                                  Les GOPÉ 2020 sont conçues comme des poupées russes : elles comprennent pleinement les GOPÉ 2019 et qui comportaient par exemple l’exigence de réformer les retraites.
                                                  Cette exigence est donc implicitement confirmée par les GOPÉ 2020.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité