Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > C’est la fête du slip !

C’est la fête du slip !

Cette expression populaire peu connue trouve aujourd’hui tout son sens, puisqu’après la droite décomplexée, voici venu le temps de la corruption acceptée, et gérée, souvent en toute impunité, à tous les niveaux de l’Etat.

La « Fête du slip » honorée pendant 2 semaines, aux alentours du 29 octobre, et du 21 juin, est basée sur un « style de vie », sans fatalement de connotation sexuelle, car il est surtout question de « faire ce qui nous plait, en toute décomplexion » dans n’importe quel domaine. lien

En France, on a le sentiment que, dans certains milieux, elle est fêtée toute l’année. lien

Question santé, on avait déjà des doutes persistants sur les conflits d’intérêts possibles entre politiques et industrie pharmaceutique. lien

Nul n’ignore que François, l’un des frères du président de la république est au cœur du monde de « Big Pharma  », (lien) et personne n’a oublié le gâchis du H1N1, pour lequel les lobbys nous ont vendu un vaccin très cher pour soigner une éventuelle grippette.

Bien sûr, nombreux sont ceux qui ne sont pas tombés dans le piège, mais il a fallu tout de même payer 2,5 milliards d’euros pour rien, ou presque, et ce n’est pas Roselyne Bachelot qui l’a payé de sa poche, c’est l’Etat, donc les citoyens, qui ont dû le faire. lien

Un nouveau scandale vient d’être dévoilé par le journal « Libération  » ; Il vise le laboratoire Merck et des « valises de biftons  » comme on peut le découvrir dans cette vidéo qui démontre la réelle dépendance entre les experts et les labos, permettant aux « valises de biftons » de circuler en toute impunité.

La HAS (Haute Autorité Sanitaire) avait demandé au laboratoire MSD de lui fournir la liste des experts qui ont été rémunérés, et chez Merck, on s’interroge sur cette demande qui leur parait difficile à gérer, puisque ceux qui ont été rémunérés par les labos, ne pourront plus conduire des essais cliniques, afin de ne pas risquer le « conflit d’intérêt  ».

D’ailleurs, l’un des participants à la réunion enregistrée déclare « ils vont avoir du mal à trouver des gens valables  ».

Puis, lorsqu’un autre émet l’idée que les médecins favorables au labo ne soient plus rémunérés, on entend clairement l’un des participants dire : « là, c’est trop tard ! ». lien

Comment ne pas s’indigner tant cette information met en évidence l’état de déliquescence avancée de cette république ? vidéo

L’affaire continue à faire des vagues et le député Gérard Bapt, président de la commission parlementaire sur le Médiator n’est pas surpris par ces révélations, ajoutant que : «  si rien ne permet d’affirmer que de telles méthodes soient appliquées par d’autres firmes, rien ne permet d’affirmer le contraire non plus  ». lien

Trouver des experts irréprochables va devenir compliqué si l’on regarde de plus près les malheurs qui arrivent aux « lanceurs d’alerte », tel le Dr Alain Braillon qui vient de voir, pour d’obscures raisons, son poste supprimé, se voyant aussi écarté de toute mission par le précédent ministre de la santé. lien

Mais quittons le monde de « big pharma  » pour visiter celui de la restauration et de l’hôtellerie, où la fête du slip bat aussi son plein.

Jean Marc Pastor est l’un des 3 questeurs du Sénat, celui qui est en charge des « questions d’argent » concernant cette noble assemblée.

Ce sont 2 journalistes de « Médiapart » qui ont levé le lièvre, en découvrant deux notes de restaurant du sénateur pour un total de 2492 euros, lors de repas réunissant au total 89 convives.

La note a été présentée par Jean-Marc Pastor, et remboursée par le Sénat, mais il y a eu des soupçons : l’Hostellerie Saint Jacques de Monestiés, (2 étoiles) située dans le Tarn est géré par la fille du sénateur, et lui-même possède des parts dans ce restaurant.

Interrogé par « le Tarn Libre », un hebdo local, le sénateur excédé à déclaré « je vous en prie, ne mettez pas le Tarn Libre au même niveau que les journaux à scandales, qui, pour vendre, salissent les hommes politiques ». lien

C’est à ce moment qu’apparait Gérard Larcher, l’ex-président du Sénat, qui aurait envoyé un communiqué de soutien à l’hebdo en question, mais il y a un problème, ce communiqué est un faux, comme n’a pas manqué de le découvrir « Médiapart  ». lien

En effet, Gérard Larcher déclarera plus tard : «  il a été acté qu’aucun communiqué de presse n’a été validé ou adressé par la présidence du sénat concernant le questeur Jean-Marc Pastor  ».

En fin de compte, c’est au début juillet 2011 que le sénateur finira par rembourser la note. lien

Pourtant le questeur Pastor, ancien membre de la Haute cour de Justice, (lien) n’est pas à la rue : outre sa confortable rémunération, (7100€ brut) il bénéficie d’une indemnité complémentaire de plus de 5000€ mais aussi d’un logement de fonction, qu’il peut mettre à disposition d’un collègue, ainsi qu’une rallonge annuelle pour frais de représentation de 11 600€ par questeur. lien

L’ex président du Sénat a jugé que Jean-Marc Pastor ne pouvait plus, suite à ce scandale, continuer d’exercer ses fonctions de questeur, et aujourd’hui il a été remplacé par Jean-Marc Todeschini. lien

Mais la fête du slip continue, puisque grâce à une autre enquête de « Médiapart », on apprend que le népotisme élyséen a fait des petits dans cette vieille institution.

Le recrutement de « parents proches » est interdit par le Parlement Européen, mais ça ne semble pas émouvoir le Sénat.

En effet, celui-ci autorise ses membres à engager un membre de sa famille, lui proposant une enveloppe globale de 7500 € bruts.

Alors, quelques soient leurs bords politiques, ils n’hésitent pas à salarier leurs proches, tel le socialiste Gilbert Roger qui, à peine élu, à embauché sa propre épouse.

Et puis, pour contourner la loi, et engager plus qu’un membre de sa famille, on pratique, d’après le syndicat du Sénat (USCP-Unsa) l’embauche croisée qui consiste à embaucher le parent d’un tel, lequel embauche le parent de l’autre.

Le nouveau questeur, Jean Marc Todeschini, le remplaçant de Jean Marc Pastor, n’a pas hésité à la pratiquer : ils sont 3 à partager la permanence de Moselle, Gisèle Printz, Jean Pierre Masseret, et lui-même.

Or Todeschini salarie sa fille, ainsi que le neveu de Printz, Masseret, jusqu’en septembre dernier salariait sa fille, sa belle fille étant rémunérée par Todeschini, portant à 5 les membres des familles salariés par ces 3 sénateurs drapés dans leur dignité outrée, affirmant qu’ils sont dans la pure légalité. 

Le népotisme n’est pas le seul apanage des socialistes, puisque Philippe Darniche, (MPF) a engagé sa fille, tout comme Gisèle Gautier, Patrice Gélard, Catherine Procaccia, tous UMP (lien) et ce népotisme concernerait 76 sénateurs. lien

La Cour des Comptes continue d’agiter en vain le drapeau rouge, dénonçant les excès en tout genre du « château » élyséen, car là aussi, la « fête du slip », c’est toute l’année. lien

« L’observatoire des subventions » peut dénoncer régulièrement ceux qui « ont ruiné la France  » dans son livre noir des gaspillages de l’argent public édition 2011, tous continuent allègrement à vider « des caisses déjà vides  ».

Pourtant, le gouvernement semblait prêt enfin à faire le « grand ménage », puisqu’un poste a été crée en avril 2011, avec à sa tête Jean Gicquel, professeur à la Sorbonne, et nos 577 députés doivent lui adresser une « déclaration d’intérêt » dans laquelle ils devront décrire les cadeaux supérieurs à 150 € qu’ils n’auraient pas payé de leur poche.

Mais on ne se bouscule pas au portillon pour remplir sa déclaration, puisqu’à ce jour, ils ne seraient qu’une dizaine à l’avoir fait.

Pourtant la déclaration fera l’objet de « la plus stricte confidentialité ».

Le peu d’empressement des intéressés à remplir cette fiche vient peut-être du fait qu’elle ne sera obligatoire qu’après les prochaines législatives. lien

On ne sait pas s’il a rempli sa fiche, mais on sait déjà que Jean François Copé, celui qui vise le fauteuil présidentiel en 2017, a admis avoir reçu une Rolex de son ami Ziad Takiedinne, et la montre coutait sûrement plus de 150 €. lien

Le sulfureux marchand d’armes affirme même avoir offert un voyage à Beyrouth à Copé et sa famille, pour un montant de 19 000 €. lien

Quant à notre autocrate président, il n’est plus nécessaire d’évoquer ses gouts de luxe, même s’il se fait discret sur le sujet actuellement. vidéo

Alors ce n’est pas étonnant que des réalisateurs numériques imaginatifs aient réalisé cette animation insolite et originale.

Que va-t-il arriver lorsque l’Euro va exploser en plein vol, car avec 6 millions de chômeurs réels, et la misère qui fait ressembler de plus en plus la France à un pays du tiers monde, les émeutes qui se préparent risquent de faire quelques dégâts (lien) d’autant que de nombreux militaires français s’inquiètent de n’avoir pas reçus leur solde d’octobre, espérant encore qu’il ne s’agit que d’un « bug » informatique. lien

Mais comme l’écrit dans son blog Pierre Jovanovic, «  quelle mouche à piqué l’Elysée ? Ne pas payer la garde prétorienne revient à se suicider …  » d’ici à ce que CRS, gendarmes, et autre « garde rapprochée » du monarque président se mettent en colère…lien

Comme dit mon vieil ami africain : « La main qui donne est toujours au dessus de celle qui reçoit ».

Olivier Cabanel

Merci à Corinne Py, et aux internautes de leur précieuse documentation.

L’image illustrant l’article vient de « meltyfashion.fr »

Articles anciens

La vie secrète des entreprises

Les saigneurs de la République

Garçon ! l’addition !

Les folies de Monsieur Blabla

L’orchestre jouait une valse

Les bourgeois de palais

Nous étions au bord du gouffre

Sarko…verdose

La France et Sarközi divorcent

Champagne, caviar et foie gras…

L’Attila de la République


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • franor 1er décembre 2011 09:41

    Merci pour ce petit rappel mais que voulez vous ils sont à vomir nos élus. Les petits élus locaux que nous voyons dans nos mairies se comportent souvent de la même façon je pense que le manque de morale à l’école et dans les familles a fait des ravages. Mais aujourd’hui ils ne se cachent même plus donc ils pensent être dans leur normalité. Supprimons toutes les retraites pour les élus ils se sont servis avant.


    • olivier cabanel olivier cabanel 1er décembre 2011 09:53

      franor

      je pense que si les avantages financiers, et autres, n’étaient pas à le mesure de ce qu’ils sont aujourd’hui, on pourrait avoir des élus réellement intéressés par le bien public,
      un smic serait largement suffisant, 
      et puis ils sont trop nombreux...577 ! par rapport à d’autres pays, nous sommes largement sur-représentés...d’autant que leur assiduité fait défaut comme on le sait.
      100 sénateurs, 200 députés, tous payés au smic, et nous aurions la possibilité d’avoir une république qui ressemble a quelque chose.
      merci de votre commentaire.
       smiley

    • bigglop bigglop 1er décembre 2011 19:45

      Bonsoir à tous,

      Encore merci Olivier pour cet excellent article sur cette « corruption ».
      Il ne faut pas oublier le recyclage des politiques dans d’autres institutions (liste non exhaustive)
      Conseil Constitutionnel
      Cour des Comptes
      Conseil Economique et Social
      Monuments historiques
      Associations locales gérant des actions, budgets de Conseils Généraux, Régionaux
      Conseil d’analyse de la société

      A partir d’une nouvelle constitution, si possible :
      casier judiciaire vierge
      publicité des revenus élargis à la famille, aux détentions de capital des entreprises, SCI..., contrat de mariage
      suppression des régimes spéciaux de retraite et du cumul de retraites
      mandant raccourci, non renouvelable et non cumulable, sauf avec celui de maire d’une petite ou moyenne commune
      réduction de la rémunération fixe, autres indemnités basées sur les frais réels, limitations des avantages
      réduire les indemnités versées en cas de perte de mandat
      déclaration de conflits d’intérêts annuelle avec publicité

      Création d’une Université de la République qui formera les futurs élus européens, nationaux, régionaux, locaux quelque soit leur origine sociale.
      Mettre en place une véritable Formation Professionnelle Continue pour tous sans condition, permettant aux ex-élus de se « réinsérer » éventuellement.

      Ce ne sont que quelques pistes


    • Gabriel Gabriel 1er décembre 2011 09:57

      Bonjour Olivier,

      Un cancer ronge notre société, c’est l’individualisme. Les élus de tous bord nous en donnent chaque jour des preuves tangibles. Ils ne sont plus au service de la nation mais à leurs services. Le problème, c’est qu’une grande partie d’entre eux seront réélus alors, pourquoi se priveraient-ils ? De plus, la justice n’a aucune prise sur ces gens là… Voilà comment la bêtise et la corruption font agoniser notre monde.


      • olivier cabanel olivier cabanel 1er décembre 2011 10:10

        Gabriel

        le cancer c’est effectivement ça, mais aussi l’avidité.
        j’avoue avoir de la peine a comprendre comment des élus qui gagnent autant d’argent en veulent toujours plus, au risque de se faire prendre le doigt dans le pot de confiture,
        je me demande ce qu’attendent les candidats de gauche à le dénoncer, et faire le ménage chez eux,
        s’ils le font pas, ils vont donner des voix à la « le pen » qui n’attend que ca.
        merci de ton commentaire.

      • Salade75 1er décembre 2011 12:43

        Bonjour,
        Olivier,
        Ils en veulent toujours plus parce que les gens qu’ils cotoient / servent (Takieddine, Dassault, Pinault, ...) gagnent énormément plus qu’eux.
        On n’est pas politique de haut niveau par hasard. L’immense majorité sont des coqs qui aiment que la basse cour les admire.
        Pour briller avec les sus-nommés, il faut bien plus qu’un smic ! Il faut taper dans la caisse !
        Individualisme, égo surdimensionné et impunité (pas seulement juridique, mais malheureusement aussi électorale) font vite oubler ceux que l’on est sensé représenter !


      • olivier cabanel olivier cabanel 1er décembre 2011 13:06

        Salade75

        c’est pour toutes ces raisons qu’il va falloir, si c’est possible un jour, ne plus les payer à ce niveau, de les salarier comme des employés de la nation, ce qu’ils sont, et rien d’autre.
        bien sur, les candidats seront moins nombreux, mais nous y gagneront tous, car au moins, ceux qui se présenteront seront plus proches de nous.
        et peut etre moins incorruptibles que les précédents.
         smiley

      • Salade75 1er décembre 2011 13:20

        Je souscris à vos arguments de limitation du nombre de représentants (d’ailleurs dans le système actuel dune assemblée nationale qui n’est qu’une chambre d’enregistrement des décisions du gouvernement, pour ce qui est du vote des lois, 3 suffiraient : 1 de l’opposition, et 2 de la majorité. Le résultat des votes serait strictement identique) , de leurs émoluments et encore plus de leurs notes de frais !
        Mais il faut faire attention aussi à ne pas tomber dans les travers qui pourraient amener à ce que les fonctions politiques ne soient plus assurées que par des gens riches (les aristocrates d’avant) qui pourraient se permettre de maintenir leur train de vie dans ces conditions.
        Un salarié à 3000€ /mois a des charges que n’a pas un smicard. et ne pourrait donc pas être élu.


      • Salade75 1er décembre 2011 13:31

        ici un article traitant de l’histoire de la rétribution des élus


      • olivier cabanel olivier cabanel 1er décembre 2011 15:58

        Salade

        moi je souhaiterais un gouvernement d’élus et non pas de « nommés »
        car on finit par oublier que les ministres et conseillers sont nommés, pas élus.
        l’autre jour j’écoutais parler Elie Wiesel et la sagesse de cet homme me faisait penser qu’avec un président de ce genre, notre république aurait beaucoup à gagner.
        lui ou un autre bien sur,
        je veux seulement dire qu’il nous faudrait des sages à la tête de l’état, et non pas des femmes ou des hommes portés seulement par l’ambition, et la mégalomanie.
         smiley

      • Salade75 1er décembre 2011 17:27

        Encore une fois d’accord avec vous sur le principe.
        Maintenant, le problème des « nommés » est principalement dû au chèque en blanc dont dispose l’élu pendant tout son mandat, et de son irresponsabilité pénale au delà.
        Si l’élu devait régulièrement rendre compte, et qu’il puisse être recadré ou destitué, les nommés pourraient donc aussi être évalués et changés.
        Je pense qu’un élu peut prendre des initiatives dans le cadre du programme qui l’a fait élire (il a théoriquement des centaines de conseillers pour l’aider à cela), mais que le contrôle doit être fréquent et doit pouvoir aboutir à des sanctions.
        Par exemple, NS / Mme Bachelot devraient être assignés à rembourser leur 1 MM€ de dette du H1N1 dont tout indiquait que les français, à juste titre, ne voulaient pas (ou alors prison, comme la jolie blonde Ukrainienne).


      • olivier cabanel olivier cabanel 1er décembre 2011 17:53

        Salade

        totalement en phase, je partage.
        merci
         smiley

      • reprendrelamain reprendrelamain 2 décembre 2011 22:13

        "une grande partie d’entre eux seront réélus"

        Si vous considérez que le vote ne sert plus à rien, je suis de votre avis


      • INDIVIDUALISME OK

        mais rapacité des élus SURTOUT...

        500000 CONSEILLERS...36600 COMMUNES 80000 MAIRES ET ADJOINTS PAYES......DEPUTES ET

         SENATEURS...1000 A 35500 EUROS MOIS

        100 CONSEILS GENERAUX DE TROP...100 DEPAREMENTS

        10 FOIS PLUS D’ELUS QU AUX USA...80 FOIS PLUS QU EN ANGLETERRE

        REGLE PREMIERE EN FRANCE...LE NEPOTISME


      • Doumé 1er décembre 2011 12:16

        Bonjour Orion,
        On aurait aimé un lien qui parle de ce que tu déclares.


      • olivier cabanel olivier cabanel 1er décembre 2011 13:07

        orion

        si tu avais un lien pour confirmer cette info (tranfaglia) ?
        ça devrait pouvoir m’être utile.
        merci de ton commentaire
         smiley

      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 1er décembre 2011 11:53

        Salut Olivier.

        Une République irréprochable, il disait...


        • djanel Le viking- djanel Le viking- 1er décembre 2011 12:18

          Cabanel 

          Pas le temps d’en dire plus, je ne savais pas que napoléon était africain car le proverbe est de lui. Par cette métaphore, il ne voulait dire que tout simplement que celui qui paie domine celui qui reçoit.


        • olivier cabanel olivier cabanel 1er décembre 2011 13:08

          Peachy

          oui, il aime bien parler.
          ce soir, il va encore nous promettre que c’en est fini des traders gourmants, des exilés fiscaux, etc
          et je sais d’avance qu’il y en aura quelques uns à le croire encore.
          pourtant, c’est depuis 2007 qu’il promet.
           smiley

        • Salade75 1er décembre 2011 13:23

          Peachy,

          L’article montre bien que malheureusement, il est loin d’être le seul à blâmer sur le sujet de la république irréprochable !


        • olivier cabanel olivier cabanel 1er décembre 2011 16:01

          Djanel

          il est probable que le naboléon l’ai emprunté à mon ami africain.
          entre deux guerres, il lui arrivait de lire, ou d’écouter.
           smiley
          Le Prophète Mohamed disait il y a déjà 15 siècles : « La main de dessus est préférable à celle de dessous ». Autrement dit, celui qui donne est meilleur que celui qui demande." (09 novembre 2009)

        • gaijin gaijin 1er décembre 2011 12:12

          c’est bien de ressortir les vieilles expressions de leurs boites
          peut être que pour aller avec on pourrait aussi remettre au gout du jours certaines traditions
          en ce qui concerne les gens cités dans ton article et leurs copains je préconise :
          la bite au cirage
          (sauf pour dsk il serait capable d’apprécier )


          • olivier cabanel olivier cabanel 1er décembre 2011 13:10

            gaijin

            pour la bite au cirage, je trouve l’idée originale,
            j’ai juste peur que ça ne les dérange pas trop.
            et pourquoi pas la prison ?
             smiley

          • LE CHAT LE CHAT 1er décembre 2011 12:20

            dans les Bouches du Rhône à laquelle trône un type inculpé pour association de malfaiteurs , c’est la foire au calcif en permance chez les socialos !


            • olivier cabanel olivier cabanel 1er décembre 2011 13:11

              au Chat,

              comme tu as pu le remarquer, je n’ai pas mis d’un coté la gauche et de l’autre la droite, vu qu’un certain nombre d’entre eux, quels que soient leurs bords, y va de bon coeur.
               smiley

            • olivier cabanel olivier cabanel 1er décembre 2011 13:12

              ludwig,

              merci pour l’image,
              elle illustre tout à fait la situation dans laquelle ils nous ont plongé.
               smiley

            • jaja jaja 1er décembre 2011 12:26

              Fini la Fête du Slip !
              A poil les Riches !

              Ce n’est que quand on les aura dépouillés que tout ira mieux pour nous !


              • olivier cabanel olivier cabanel 1er décembre 2011 13:13

                jaja

                pas mieux,
                j’apprécie et partage.
                 smiley

              • Aldous Aldous 1er décembre 2011 13:29

                Ça sent la fin de l’empire romain d’occident ça : quand les légion n’ont plus été payé ce fut le début de la fin.


                • olivier cabanel olivier cabanel 1er décembre 2011 15:34

                  Aldous

                  sauf qu’il semble que les « armées » ne soient plus les seules à ne pas être payées, 
                  les hopitaux commencent à avoir des problèmes aussi,
                  c’est ballot, parce que s’il n’y a plus de CRS, il y aura moins de blessés !
                   smiley

                • Christoff_M Christoff_M 1er décembre 2011 14:05

                  Quand on voit qu’après toutes ces affaires c’est une ex de Servier qui devait être nommée à la tete d’une commission de controle sur les médicaments autorisés !!!

                  Et Bertrand de s’indigner comme d’habitude après coup, pour la forme !! ce type devrait etre sur le banc des accusés car il était au courant de pas mal de choses depuis longtemps et maintenant il nous fait le coup du mec qui n’a pas été informé !! Aveu flagrant que tout ce qu’il a mis en place depuis des années avant et après Bachelot, et que ces deux la devraient etre démissionnés et mis en examen depuis longtemps pour leur amateurisme et le manque de sérieux de mesures fantoches et inappliquées ds le domaine de la santé...

                  Les rois du communiqué à deux cent millions et des lois inapliquées, je propose de les payer en fonction de leurs résultats, c’est à dire zéro euro, comme la plupart des membres fantoches du gouvernement Fillon dernière mouture, qui ne font que faire semblant en validant toutes les suggestions des grands groupes dirigés par des amis du clan Sarkozy !!


                  • Christoff_M Christoff_M 1er décembre 2011 14:30

                    on comprend pourquoi certains veulent absolument attirer notre attention en Lybie, en Syrie et ailleurs, cela permet de trouver des boucs émissaires, de maintenir notre essence à un haut prix injustifié, qui rapporte un max à l’état...

                    Quand aux médicaments nous avons trois mille médicaments validés par nos commissions douteuses la ou en d’autres pays on en autorise que mille... Certains labos vendant trois médicaments contenant la même molécule, avec trois noms et trois prix différents, remboursés bien sur par la sécu ( en faillite pour des fraudes organisées...)...

                    Sans doute les conséquences de la transparence à la Bertrand qui ne fait travailler que des labos « amis » de la clique à Sarkozy et de la cour qui gravite autour, qui bénéficie de largesses étonnantes et de passe droits étrange, quand le faux rigoureux Fillon, menteur invétéré parle de rigueur à la France d’en bas qui éponge tous les jours les « largesses » et contrats réserves grassement payés en haut...

                    Demandez vous pourquoi Sarkozy et ses sbires sont toujours la malgré des chiffres et des bilans catastrophiques, tandis qu’on a demandé la tête de Berlusconi, qui n’avait pas un bilan pire que le notre et une dette équivalente, étrangement tolérée en France, grâce aux réseaux de Sarkozy et de ses « amis » mondialistes bien placés !!

                    Nos labos et nos groupes pharmaceutiques, dans le domaine de la santé, étant l’équivalent de l’intouchable Areva dans le domaine de l’énergie en France, avec un maximum de francs maçons proches du pouvoir, présents à des places stratégiques depuis vingt ou trente ans, à la tête ou ds les conseils d’administration des plus grands groupes français...

                    Voir aussi les pions et les pièces maitresses en bonne position, pas forcément visibles, en place ds ces groupes et cooptés par le Bilderberg ou autres, ce qui fait que la sécu ou nos banques, voir les comptes des français, leur servent d’abreuvoir depuis longtemps sans aucun contrôle de politiques ou de dirigeants de grands groupes, choisis non pas pour leur qualités, mais pour leur obéissance aux système...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 1er décembre 2011 15:37

                    Christoff_M

                    je ne savais pas que c’était une ex de Servier qui devait être nommée à la tête de la commission de contrôle.
                    c’est comme si on avait mis un ex de monsanto à la tête d’une commission sur les OGM !
                     smiley
                    ce n’est plus une année de merde,
                    c’est bientôt un quinquennat.
                     smiley
                    merci de votre commentaire.

                  • Christoff_M Christoff_M 1er décembre 2011 18:21

                    Bertrand assure qu’il va faire en sorte de l’écarter, or elle est déja élue, et elle prétexte que son passage chez Servier est ancien... à suivre !!

                    idem pour Madame Bachelot qui avait achété plus cher plus de vaccins à des labos anglo saxons... on lui avait promis un pourcentage pour ouvertement acheter des vaccins plus chers en trop grande quantité, pour les stocker et les jeter en partie... tout ceci bien sur au frais du contribuable, plus un budget com mensonger surfacturé à la boite ou travaille son fils, grassement arrosé dans l’histoire...

                    Après Darkozy et son fils imposé à l’EPAD, ce gouvernement ne nous épargne rien des comportements de cooptation de proches ou d’enfants, surpayés dans des postes bidons, au vu et au sus de tous !! révoltez vous il est grand temps !!


                  • Loatse Loatse 1er décembre 2011 14:15

                    Bonjour Olivier,

                    Si ma mémoire est bonne (d’après l’émission sur la dette dans « c’est dans l’air » de ce lundi« émission qui réunissait des économistes... le 28, les agences de notations devaient examiner le budget de la france pour décider si oui ou non, le triple A nous était encore accordé...

                    Donc, au niveau comptable, décaler le réglement des fonctionnaires de quelques jours permet de faire figurer le débit sur le mois suivant.....

                    ILs en sont à jongler.... ca sent pas bon, ça ! :(

                    Quand au reste, comme tu le dis : »c’est la fête du slip"... De telles pratiques, en Suède ou l’on démissionne une ministre, pour une bouteille d’un minibar d’hotel mise sur sa note de frais, aurait depuis longtemps décimé la quasi totalité des réprésentant du gouvernement....

                    Du goudron, des plumes, on a ça ???


                    • Christoff_M Christoff_M 1er décembre 2011 14:41

                      voir la tronche de Bachelot amaigrie et inquiète sur les bancs de l’assemblée, mise au banc, qui n’a plus droit à la parole, depuis que l’abbé Bertrand a été chargé de faire jouer une diplomatie dans les propos doublée d’un enterrement de la plupart des affaires...

                      N’oublions pas non plus la nouvelle génération, Wauquiez, Pécresse et NKM, entre autres, fils et filles à papa, totalement déconnectés et qui brillent tous les jours ds leurs interventions par leur inaptitude au réel, à l’évocation de projets fantasques et couteux, l’intelligence et le terrain, ça ne s’apprend pas dans les hautes sphères dans des milieux consanguins, et avec des stats imbéciles comme base de reflexion !!


                    • olivier cabanel olivier cabanel 1er décembre 2011 15:38

                      Loatse

                      depuis que j’ai vu une émission de « cdansl’air » à charge contre les roms, je ne regarde plus cette émission discutable,
                      sinon, je pense qu’au goudron et aux plumes que tu proposes, je rajouterais volontiers la prison.
                      non ?
                       smiley

                    • Roland Franz Roland Franz Jehl 4 décembre 2011 20:21

                      « C dans l’air » n’est pas seulement une émission discutable discutable, Olivier ; elle n’est rien d’autre qu’une plateforme de propagande, animée par clown Calvi, journaliste « aux ordres », et fréquentée par une équipe d’« experts » en économie, marionnettes du système, qui se repassent les plats avec l’inénarrable et omniprésent Christophe Barbier, dans le rôle du clown blanc.
                      On se croirait dans un remake des émissions de la TV Roumaine, du temps de Ceaucescu.


                    • Christoff_M Christoff_M 5 décembre 2011 14:21

                      Christophe Barbier, le cheveu gras et l’écharpe rouge, qui se prend pour un heritier d’un certain esprit journalistique alors qu’on ne l’a nommé que pour faire tomber le niveau des débats...

                      nombreux chez Calvi sont des mondains, prétentieux et pseudo intellectuels qui n’ont été choisis que pour leur bla bla auto-suffisant qui permet de meubler une émission ou les débats sont de plus en plus creux, je citerai aussi Pascal Perignon, analyste et tous les sondeurs de mes deux, bons pour des conversations de salons de coiffures huppés pour vieux beaux déguisés !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès