Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le legs de W. Bush : une démocratie détournée (7)

Le legs de W. Bush : une démocratie détournée (7)

Mentir, d’autres l’ont fait aussi bien que Bush, et l’ont même devancé. L’un d’entre eux, notamment. Son histoire est incroyable, mais elle résume à elle seule ce que nous venons de vivre ces huit dernières années avec le mensonge comme mode de gouvernement d’un pays. L’info brute nous est arrivée le 24 janvier dernier d’Anvers, ce haut-lieu du trafic d’armes et du mercenariat européen. Et elle nous a laissé assez incrédules. Je dis "nous" car nous sommes effectivement plusieurs rédacteurs à l’avoir noté, dont notre indispensable E-Fred, toujours à l’affût des news les plus notables. A Anvers, la police locale a été appelée ce jour là par un propriétaire qui louait un simple garage dans la banlieue sud, à Wilrijk, où visiblement un locataire vivait chichement depuis des mois, selon ses voisins. Ce locataire n’a pas payé depuis des mois son loyer, depuis l’été exactement, et on était alors en novembre 2008. La police entre, et découvre près d’un poële un cadavre en état de décomposition avancée. Méconnaissable, réduit à l’état de quasi-squelette. Il faudra trois mois pour l’identifier : inscrit sous le nom de Philippe Stevenson, c’est en réalité Philip Sessarego, 55 ans, plus connu sous son pseudonyme de plume, Tom Carew. Il n’est pas rien, en réalité : c’est l’auteur (avec l’aide d’un nègre, Adrian Weale, ancien militaire) d’un best-seller, "Jihad !", paru quelques jours seulement avant le 11 septembre aux Etats-Unis, et où il raconte qu’il était membre des services spéciaux anglais ayant entraîné les hommes de Ben Laden, et l’ayant bien entendu lui-même rencontré à plusieurs reprises ! Colossale découverte... dans l’indifférence générale, ici, en France. Pas un seul journal n’évoquera ce décès ! Pas plus sur Internet que sur papier. On a la presse qu’on se mérite en ce moment, je trouve. Pour certains journaux anglais, en tout cas, ça ne fait pas un pli : il a été assassiné. Contrairement à ce qu’affirme un peu vite semble-t-il la police belge. Qui parle d’asphyxie au CO2, dont la cause est le chauffage... en plein été.

Mais revenons en tout d’abord à ses exploits. Vous pensez bien que dans les jours qui suivent ce fameux 11 septembre 2001, Tom Carew est invité sur tous les plateaux de télévision... comme étant LE spécialiste de l’Afghanistan. L’homme fait autorité : Selon le résumé de la jaquette du bouquin, Carew était en effet "un vétéran de la guerre civile d’Irlande du Nord" et un "spécialiste des opérations spéciales" (les assassinats ciblés ?). "Le premier agent de l’Ouest avec les Moudjahidines, a avoir conduit une série d’opérations audacieuses en Afghanistan" peut-on lire à l’envers de l’ouvrage. L’homme qui avait même "fait une tentative de détourner un avion au cours d’une mission d’infiltration d’armes de contrebande." Voilà notre Victor Bout qui réapparait dans le scénario ! Selon lui, donc, les SAS anglais dirigés par Carew, auraient donc entraîné les terroristes d’Al-Quaida, c’est donc pour ça d’ailleurs qu’il sont "aussi bons" affirme-t-il sans sourciller devant les caméras. Devant les téléviseurs, les américains boivent du petit lait ou s’évanouissent. Ouf, heureusement qu’ils ont un président qui vient juste de déclarer la guerre à ces fameux terroristes, car ce n’est pas de la gnognote, d’après ce que leur dit ce "spécialiste". télévisuel. Carew, en fait, accrédite la thèse d’une organisation Al Quaida assez phénomènale... et donc capable de faire le coup du 11 septembre à elle toute seule. Disons que l’homme et le livre tombent à pic...

Le 25 octobre 2001, par exemple, il est interviewé par la télé australienne ABC. En répondant sur Ben Laden, sur lequel il avait bien entendu un avis assez intéressant il est vrai. Selon lui, il est bien au chaud et non au fond d’une grotte, notre homme le plus recherché au monde :

MAXINE McKEW (ABC)  : What about Osama bin Laden ?

Would you imagine he’s still in the country or would he have got out ?

TOM CAREW : I would say he was already out of it before the first aircraft hit the building. He’d have to. He comes across as sitting in the caves.

One, when you sit in the caves, one, you have no electric, so you cannot have your CNN and the rest of it.

He needs the overall picture to see what’s happening to deploy his forces. And his overall plan was obviously to bring the Americans in, draw them in and just slaughter them on the plains. That was his overall dream.

I mean, he’s a little bit confused individual. He seems to have lost an identity.

But I would say he’s living in the Panjshir area of the north-west frontier. Bearing in mind that when the Russians invaded that that’s where all the Mujaheddin had their headquarters. They had access to media and could see exactly what was happening.

Notons qu’il situe alors parfaitement où se trouverait Ben Laden, dont on sait qu’il ne quittera Tora Bora qu’ en décembre 2001 seulement. Comment en novembre peut-il prévoir où sera Ben Laden plus d’un mois après ? Et pourquoi ne croit-il déjà plus à sa présence là où les américains le situent et le bombardent à outrance ? Ou à côté, comme on a pu vous le dire ici même ? Que sait-il donc exactement que les officiels ne disent pas ? Le général Tony Franks ne le sait même pas lui-même, et l’avouera même en 2004  : "We don’t know to this day whether Mr. bin Laden was at Tora Bora in December 2001. Some intelligence sources said he was ; others indicated he was in Pakistan at the time." Décidément, notre militaire anglais est mieux renseigné que les services secrets américains !!!... Car d’autres parlent d’une véritable organisation, avec un pont aérien, mise en place par les américains pour évacuer les talibans vers le Pakistan !

Carew, après avoir fait le tour de toutes les télés, rentre au bercail en novembre, lesté des 100 000 livres d’avance que lui a laissé l’éditeur écossais de son livre. Tout roule alors pour lui. Il est devenu la coqueluche des médias américains et anglais. Et un soir, invité par un autre média bien plus curieux que les autres, à savoir la BBC, il vient à nouveau débiter sa science de l’étranglement sans bruit ou des créations de bombes IED improvisées, lues dans des magazines vendus en kiosque (voir ici "Les SAS et SBS de Sa Majesté aux premières lignes"). Manque de chance, les journalistes de NewsNight de la BBC c’est autre chose que ceux des télés US. Ils ont fait une enquête fouillée sur leur invité, examiné en détail les racontars de son livre ... et découvert que tout ce qu’il a raconté sur sa vie et son appartenance aux services spéciaux est faux. Tout est fabriqué de toutes pièces. Et ils le lui disent, en direct, ce soir là. Carew nie tout d’abord les preuves, se fâche, quitte théâtralement le plateau, se fait poursuivre par le cameraman, et, de rage, envoie au final un coup de poing sur la caméra, hors champ. Ça en est fini de sa crédibilité télévisuelle : l’homme est un tricheur, et tout le pays le sait désormais. Carew, alias Sassarego, n’a jamais fait partie des SAS et n’a jamais pu rencontrer Ben Laden. Les fameuses forces spéciales n’ont jamais voulu de lui.

En réalité, à partir de l’année 73, dès 20 ans, Carew avait tenté à trois reprises d’intégrer les SAS et s’était fait jeter à chaque fois. Pas assez bon. On l’avait gardé quand même pour servir de plastron ("goon troop") : quand les vrais SAS s’entraînaient, c’était contre lui, mais sur place, en Angleterre. En fait, il avait bien mis les pieds en Afghanistan, mais pas sous cet uniforme (ce que nous verrons un peu plus loin) et avait donc tout bidonné à partir de coupures de presse sur les SAS. Il n’avait été que simple artilleur, deux ans seulement, dans l’armée anglaise ! Sa fille en avait déjà témoigné en 2001 dans le Mirror, juste après qu’il aît été démasqué : “Basically, if I’m going to be blunt about it, I think he is a twat. He never served in the SAS . He’s just a fantasist who’s trying to make money on the back of other people’s reputations … There are a lot of former SAS men who have scores to settle with him - but they thought he was dead. Now they know different and I wouldn’t care if somebody killed him because he’s brought it all on himself." Selon elle, l’homme s’était attaqué à la sacro-sainteté des SAS, et devrait en payer le prix. La thèse du meurtre anversois se tient. L’homme avait osé s’habiller comme eux ; et même se faire la large moustache en croissant de lune qu’ils affectionnent : "He always wore a half-moon moustache because that was the fashion among all real SAS soldiers at the time and walked with a swagger, with his chest puffed out. He used to wear desert boots and jeans or combat trousers and a check shirt and would hang out in the pubs where SAS men drank.” Bref, l’homme n’était qu’un de ces fous que l’on croise parfois dans la rue, qui n’ont jamais combattu mais portent veste et pantalons de treillis toute la journée. J’ai ça comme voisin au crâne rasé, je sais ce que c’est. Un peu effrayant, le type.

Mais il n’empêche que Carew s’entête : en 1976, à 23 ans seulement, il quitte alors l’armée, écœuré. Il se promène toujours en uniforme, portant un "beeper".. qu’il actionne parfois à l’improviste pour faire croire qu’il est "appelé en mission" : le fêlé total. Il vit alors de petits boulots et sera même condamné pour divers fric-fracs. A ses enfants, il impose le même trip militariste : "For his children, holidays were spent being taken to see military museums and old air-raid shelters. Instead of theme parks or the beach, they were taken to Army surplus stores". Imaginez le délire. Mais sachez que c’est plus fréquent qu’on ne pense : c’est comme ça qu’on coince plus facilement ici comme ailleurs les néo-nazis. Ce sont les assistantes sociales qui les découvrent. Et les signalent pour "mise en danger psychologque de l’enfant"  ! Vous pensiez que c’était par le net ? Détrompez-vous, on les gaule beaucoup plus facilement comme ça ! L’histoire récente le démontre avec éclat ! Et chez notre homme, son divorce, couru et annoncé, cela ne change rien à ses habitudes, comme le raconte toujours ses amis : "When he split up with their mother, he used to invite Claire and her brother to his new house to watch war films and look at the guns he kept in the shed at the bottom of the garden". Obsédé, ça s’appelle. Par la chose milititaire, comme tous les fêlés de la calebasse de l’extrême-droite. Ou des râtés de la chose militaire, et Dieu sait s’il y en a. Il vont souvent ensemble, et posent avec des drapeaux nazis décorant leur jardin !

Mais l’homme avait fini par réaliser son rêve ; via un des SAS qu’il croise régulièrement dans ses combats fictifs. Un dénommé Harold ’Darkie’ Davidson. Qui l’oriente vers le circuit du mercenariat, qui recrute depuis le 11 septembre à tour de bras : "Davidson introduced Sessarego to the world of mercenaries and private military companies, where, for many years, he flourished. He worked in Afghanistan, Sri Lanka, the Maldives, the Balkans, Latin America and southern Africa - often operating, he claimed, on behalf of the intelligence agencies of Britain and the U.S". Ça y est, il l’a fait, il est devenu comme les autres, ou presque. On le retrouve donc dans les années 90 en Afghanistan, mais aussi plus tard en Bosnie et en Croatie. Pour du contrôle aérien et de la désignation au laser de cibles, parfois, comme ses collègues "privés". A côté des vrais SAS. Et ce, là-bas, avec pour lui des titres officiels : ainsi, il s’occupe là bas du trafic d’armes, du type de celui déjà expliqué ici, essentiellement le transfert de Kalachnikofs aux islamistes luttant contre les serbes, via les albanais : "According to official documents, he controlled a budget of $5 million to buy weapons for Muslims fighting the Serbs. Some allies claim this proves that, while exaggerating his own importance, he was involved in ’deniable operations’ after working alongside the SAS". La serbie continuant à alimenter le marché intérieur US, avec des "Remington-Zastava" (enfin jusqu’à il y a quelques mois encore !). L’histoire de Zastava est un vrai (mauvais) gag : les américains et l’Otan ont bombardé l’entreprise en 1999 et on signé avec elle un contrat de livraison en 2006 ! Carew avait certainement été tenté par le diable en Croatie : "a number of mercenaries claimed they had been duped by him into travelling to Croatia to take part in a "black op" for which they would be paid a large amount of money. They were in the country for six weeks but there was no operation". Il semble que là, les millions de dollars brassés l’aient tenté : un jour, sans prévenir, il disparaît, laissant derrière lui des traces de sa propre prétendue mort... Avec ou sans l’argent, on ne le sait pas, à vrai dire. "He faked his own death in 1991, with local newspapers in Hereford claiming Sessarego had been killed in a bomb explosion in Croatia, although he was later found to be alive and well and living as Philip Stevenson". Déjà, donc, voici 17 ans, il avait déjà fait le coup... l’a t-il refait cette fois ? Pour l’instant, on a aucune confirmation de l’ADN prélevé à Anvers ! En tout cas, c’est ce que pense sa propre famille !

Après l’épisode de la BBC, il sait qu’il est un homme fichu. Son éditeur a dû faire une mise au point coûteuse. Sa réputation, son honneur... et sa crainte que les SAS le retrouvent, où les Serbes qu’il a grugés. Il se réfugie.. en Belgique. On le retrouve obligatoirement gravitant dans la mouvance d’extrême droite, où les armes fascinent toujours, la mouvance que nous avons ici même à Lille, et qui s’amuse le week-end venu à sauter discrètement en parachute à Maubeuge, à bord d’un des deux Pilatus Turbo Porter B2-H4, ou à jouer aux petits soldats dans la forêt Ardennaise (à Han, exactement ou à Agimont, près de Givet). A noter qu’à Maubeuge, des gens intéressants s’y croisent, sur l’aérodrome : du 6 au10 avril prochain, le stage de paras est celui... de la police ! Un terrain des Ardennes qui leur rappelle des choses, à nos extrémistes. "Other mercenaries heard rumours that he was dealing in military supplies and was running survival courses in the Ardennes forests for the Belgian military". Des paramilitaires assez peu malins : l’un des habitants du village d’Agimont a ainsi découvert par hasard leurs goûts musicaux assez surprenants. "Ce qui a mis la puce à l’oreille, c’est l’incident du talkie-walkie. Un soir, un villageois a allumé un talkie- walkie. Il s’est aperçu que l’appareil utilisait la fréquence des comiques dans les bois. Et qu’il pouvait donc l’employer pour leur envoyer de la musique. Il leur a mis, pour les tester, des chants hitlériens, le Panzerlied, le Parademarsch der Legion, le Funkerlied, le Morgen marschieren Wirle Lied der SturmartillerieUnser Rommel, le Grossdeutsche Lied, le Heija Safari, et de la propagande nazie, la chute d’Anvers le 18 mai, la capitulation belge le 28. Ça les rendait dingues. Ils en réclamaient. Noch, noch, Muziek, muziek... » nous raconte, hilare, le journaliste de DH. Il faut préciser que le propriétaire du château s’appelle ...Rudolf Adolf Cuylits, il a 51 ans, et il vient... d’Anvers. Logiquement, on y joue au Paintball dans le parc de son château. Mouais. "A travers les vitres teintées des gros 4x4, les petits curieux du village ont vu de drôles d’insignes accrochés aux rétros, notamment des éclairs brisés (insigne du 34e Waffen Grenadier, les nazis hollandais envoyés sur le front de l’Est)". Le facteur local, lui n’en revient toujours pas des réponses du maître des lieux lorsqu’il lui a demandé de décliner son identité : "le facteur a eu un incident avec le propriétaire du château, Rudi Cuylits : « Mes vrais prénoms sont Rudolf, Adolf, comme Adolf Hitler » avait décliné sans sourire le châtelain. Au moins on est prévenu.

Quant à notre homme, le voilà à nouveau "plastron", très certainement. Il effectue également une énième reconversion en devenant videur de boîte de nuit (un Lieberman bis ?) du côté d’Anvers et de sa nuit interlope (de la tenue treillis, du "paint ball" ardennais, au smoking de videur ?). Anvers, son port et son directeur, l’actuel dirigeant du Vlaams Belang, dont le 4x4 est souvent vu aussi dans nos environs, notamment en proche banlieue lilloise. Anvers, la plaque tournante des armes légères de contrebande en Europe. Sur la carte, le polygone Lille-Maubeuge-Ardennes-Anvers a pour centre... Bruxelles, rappelons-le. Dans ce polygone circule une bonne partie de ce compte comme néo-nazis l’Europe du Nord. "He moved to Antwerp and became involved with the Belgian underworld, working in ’protection’ for criminals running nightclubs, massage parlours and sex saunas. Before moving into the garage, he was living in a small apartment with a 19-year-old ’lingerie model". Ah, qu’il était beau mon mercenaire, devait se dire la jeunette ! En tout cas, depuis plusieurs mois, il se savait pourchassé, notre mercenaire menteur. "He was hiding from someone, I think. But he also seemed to be living in a kind of parallel world. They found documents in the garage to show it was Sessarego. They sent for DNA from Britain and I have been told they are 99% sure it is him" dit à la presse un de ses voisins. Sans être certain de rien.

A ce jour, n’ayant pas eu de confirmation officielle comme quoi il s’agissait bien de lui, on reste circonspect. A Hereford (près du pays de Galles), dont il était originaire, et où est installé...le SAS (!), ses amis n’en démordent pas.  "I wouldn’t believe it. It’s not the first time he has been dead. He was supposed to have been found decomposed in Bosnia in the early 90s. And there were rumours of his demise in South Africa. Anything to do with this guy I would take with a pinch of salt. He is an out and out fantasist and for some people he has almost become a bogeyman." Son spectre hante encore la ville, c’est sûr. Sessarego, a défaut d’avoir été le héros qu’il aurait voulu être, et à condition d’être bien mort, a donc servi au moins à quelque chose : c’est l’un des tous premiers à faire de Ben Laden un reclus du Panshir, qui regardait tranquillement son téléviseur vanter ses destructions du 11 septembre. Bref, Carew a servi avant tout à faire de Ben Laden le grand orchestrateur du 11 septembre, via un réseau d’information sophistiqué qui n’existait pas : c’est l’un des premiers à dire que les grottes sombres de Tora Bora ne suffisent pas. Carew nous a vendu un Ben Laden hyper-organisé, à la tête d"un réseau immense capable d’abattre les tours du WTC. Il fallait bien un illuminé pour tenter de vendre pareille salade, et c’est sur lui qu’on s’est appuyé. Celui qui avait si bien dit qu’il avait entraîné lui-même les forces de Ben Laden ce qui était archi-faux... avant que Ben Laden, installé tranquillement à Quetta, n’apparaisse comme sorti d’un chapeau de magicien au milieu de Washington. C’est la même chose que ces talibans photographiés par Paris-Match au dehors, sur la zone même où ont été tués les soldats français et retrouvés huit jours après à l’hôtel par une journaliste du Nouvel Obs...dont les images, annoncées comme inédites, serviront ensuite à faire peur à la population française juste avant les fêtes, alors qu’elles dataient de plusieurs mois.

L’homme avait menti sur toute la ligne : découvert et confondu par la BBC il ne lui restait plus qu’à fuir. W. Bush lui est resté huit ans reclus à la Maison Blanche, en continuant pendant tout ce temps à nous vendre la même salade. Qui est (était) le plus atteint des deux ?

Documents joints à cet article

Le legs de W. Bush : une démocratie détournée (7) Le legs de W. Bush : une démocratie détournée (7) Le legs de W. Bush : une démocratie détournée (7)

Moyenne des avis sur cet article :  2.38/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

97 réactions à cet article    


  • Roger Mascarpone 26 mai 2009 18:31

    C’est la France qui va attaquer l’Iran, pas Bush, que tout le monde a déjà oublié !

    Abou Dhabi : une base française contre l’Iran

     

    Nicolas Sarkozy a donc inauguré ce matin la base française d’Abou Dhabi, où seront stationnés, nous dit-on, 500 soldats, des Rafales et le navire espion de la Direction du renseignement militaire, le « Dupuy de Lôme ».

     

    Erigée très rapidement (dix huit mois à peine), à quoi va donc servir cette base, appelée « camp de la paix » ?

     

    Bien sur, il y a la lutte contre la piraterie.

     

    Bien sûr, il y a la promotion des armements français, dont la base servira de vitrine.

     

    Bien sûr, il y a le soutien aux opérations en Afghanistan.

     

    Mais, à l’évidence, c’est de l’Iran et de sa montée en puissance, dont il s’agit d’abord et avant tout.

     

    Située à 220 kilomètres des côtes iraniennes, le « camp de paix » peut accueillir des sous-marins et même un porte-avion à propulsion nucléaire.

     

    Si bien qu’il peut servir à six fonctions :

     

    1/ Espionner l’Iran, grâce au « Dupuy Le Lôme », et peut-être aux hommes des services spéciaux qui pourraient être envoyés sur place. 

     

    2/ Dissuader l’Iran d’attaquer Abou Dhabi avec lequel la France a un accord de défense - toujours secret.

     

    3/ Participer à un blocus de la République islamique si une telle mesure était adoptéee par le Conseil de Sécurité ou par les alliés occidentaux.

     

    4/ Apporter un soutien militaire aux Américains et/ou aux Israéliens si ceux-ci décident de frapper les installations nucléaires iraniennes.

     

    5/ En cas d’opérations américano-israéliennes, empêcher l’Iran de bloquer le détroit d’Ormuz, où transite 40% du pétrole mondial.

     

    6/ Participer nous-mêmes à de telles frappes.

     

    Nous voilà prévenus.

    http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/05/26/abou-dhabi-une-base-contre-l-iran.html


    • morice morice 26 mai 2009 23:11

      j’ai dis que je parlerai de vos AMIS : je constate que vous reconnaissez que ce sont bien les vôtres... vous êtes cerné, mon vieux. Extrême droitisme évident, qui fait partie du lot décrit ici.... alors, le Paintball, joli sport, hein... 


    • morice morice 26 mai 2009 18:54

      débile profond.


      •   26 mai 2009 20:03

        Morice,

        Pour la dernière fois, respectez vos interlocuteurs.

        La direction.


      • morice morice 26 mai 2009 19:02

        « dupuy de lôme » + image de droite ici = boum. Vous avez l’air un peut bête là...


        • Roger Mascarpone 26 mai 2009 19:04

          jp petit ?

          les UFO ?

           smiley


          • morice morice 26 mai 2009 19:06

            « Apporter un soutien militaire aux Américains et/ou aux Israéliens si ceux-ci décident de frapper les installations nucléaires iraniennes. »


            parce que vous pensez sincérement que les israëliens vous vous téléphoner pour vous dire le jour et l’heure de leur attaque ???? vous avez la mémoire courte à ce point ?`

            vous faites de la géopolitique à la petite semaine là...

            • morice morice 26 mai 2009 23:05

              l’intérêrêt de cette intervention ? Aucune : Jacob, fermez-la donc.


            • 27 mai 2009 09:42

              Il faut vous calmer Didier.

              Un petit valium peut-être ?


            • 27 mai 2009 09:44
              Omnirole dès l’origine

              Les origines du RAFALE remontent aux discussions qui ont eu lieu entre les différents pays européens au début des années 80. Mais, dans la foulée du programme tri-national Tornado, destiné à satisfaire pour de nombreuses années les besoins en matière de missions air-surface, il apparaît clairement que les besoins essentiels des pays autres que la France se situaient au niveau des missions air-air.

              A l’opposé, l’armée de l’air française avait besoin d’un avion de combat offrant une polyvalence élargie et équilibrée qui permettrait de remplacer sept types d’avions à l’horizon 2000 - 2010 :

              1. le Jaguar pour l’attaque air-sol,
              2. le Super Etendard pour les missions d’attaque air-sol effectuées à partir de porte-avions,
              3. le Crusader pour les missions embarquées de couverture aérienne du groupe aéronaval,
              4. le Mirage F1 (multirôle)
              5. le Mirage 2000 C pour la défense aérienne,
              6. les Mirage 2000 N et D pour les missions d’attaque de précision et d’interdiction au moyen d’armes nucléaires et conventionnelles,
              7. le Mirage IV pour les missions nucléaires et de reconnaissance.

              Deux de ces types d’avions à remplacer devaient être embarqués à bord de porte-avions, avec toutes les implications résultant de cette capacité de projection de force : déploiement rapide, autosuffisance en matière de support et contraintes d’espace.

              Tels furent les critères qui présidèrent à la décision du gouvernement et de l’industrie française d’entreprendre seuls le développement du RAFALE et de lui conférer des caractéristiques permettant de répondre aux attentes du marché mondial, et non pas strictement de l’Europe occidentale.


            • morice morice 27 mai 2009 12:47

              dépassé comme tous les chasseurs conçus il y a trente ans....


            • morice morice 26 mai 2009 19:11

              mascarpone alias dr ZZ


              Dieudonné : Avec Faurisson devant les tribunaux pour le prix de l’inéligibilité ?


              6 votes

              Par Dr ZZ (xxx.xxx.xxx.185) 5 mai 12:56


              La loi Gayssot est une loi fasciste.
              Au 21ème siècle la liberté d’expression est un DROIT.

              Il est interdit d’interdire.


              faudrait savoir, girouette :

              Par Dr ZZ (xxx.xxx.xxx.80) 29 avril 21:21


              Le gouvernement israélien a changé d’ennemi N°1, ce n’est plus l’Iran mais le Pakistan


              • Roger Mascarpone 26 mai 2009 19:15

                Courage, il n’en reste plus qu’un seul !!!

                Pour une fois que je rigolais bien, MERDE !!!!


              • Roger Mascarpone 26 mai 2009 19:13

                les israëliens vous vous téléphoner pour vous dire le jour et l’heure de leur attaque ????

                A moi non, il y a peu de chances qu’ils me télephonent.

                Claude Guéant et Jean-David Lévitte ne me télephoneront pas non plus, soyez en certain.


                • Roger Mascarpone 26 mai 2009 19:18

                  Moi, je serai au courant avant Morice dans tous les cas

                  Impossible. Morice a DEJA annoncé l’attaque de l’Iran, et il ne manquera pas de vous le rappeler smiley


                • Roger Mascarpone 26 mai 2009 19:27

                  La véritable attaque aura lieu quelques mois après la réelection de Chouchou. Mais chut... !!!!!!!!!!


                • morice morice 26 mai 2009 23:13

                  vous vous étiez déjà fait passé pour Guéant dans un de vos délires antérieurs ; c’est une redite chez vous !


                • Roger Mascarpone 27 mai 2009 00:11

                  Morice le menteur,

                  je vous avais dit que Claude Guéant était mon cousin issu issu de germain.
                  C’est la stricte vérité. Vous voulez son numéro de portable pour vérifier ?


                • morice morice 26 mai 2009 19:14

                  dégagez, vieillard, on vous a assez vu ici....


                  • morice morice 26 mai 2009 23:06

                    mauvais « gag » ???? 


                  • Roger Mascarpone 26 mai 2009 19:33

                    France sends signal to Iran with opening of Abu Dhabi airbase

                    http://www.timesonline.co.uk/tol/news/world/europe/article6367036.ece


                    • Roger Mascarpone 26 mai 2009 20:16

                      232, le proxy super-secret de l’équipe à Momo smiley


                    • philbrasov 26 mai 2009 19:46

                      la seule attaque plausible, et je ne parle pas de l’iran, ou de la corée du nord

                      NON......

                      c’est une attaque cérébrale de ce pauvre morice.....
                      je pense qu’elle a déjà eu lieu..... du reste


                      • philbrasov 26 mai 2009 19:53

                        entre nous soit dit....

                        - corée du nord.... rien sur AV
                        - darfour silence complet
                        - sri lanka n’existe pas sur AV
                        - aneantissement du réseau d’ espions du mossad au Liban , connait pas sur AV
                        - non fermeture de guantanomo par Obama , AV discret... très même.

                        toujours la même salade sur Bush.... celà devient lassant....
                        faut pas s’etonner que chaque post ne recueille que qq réactions.... ça dépasse plus guère que la vingtaine par post.....

                        moi ce que je dis... c’est pour les auteurs, les vrais sur AV.....visiblement à cours d’imagination.


                        • morice morice 26 mai 2009 23:07

                          - darfour silence complet


                          j’ai 7 articles là dessus que vos amis bloquent.. 

                        • morice morice 26 mai 2009 23:23

                          - corée du nord.... rien sur AV
                          - darfour silence complet
                          - sri lanka n’existe pas sur AV


                          on vous attend pour rédiger ...

                          corée du nord..

                          darfour : 7 articles bloqués ici et déja parus ailleurs... le même article parle de la Somalie dont vous n’avez rien à cirer, visiblement...

                          sri lanka
                          non, désolé, là j’ai rien


                          j’ai rien non plus sur le Yemen, désolé : mais ça tombe bien vous vous en foutez aussi... vous êtes abject, car vous prétendez vous intéresser à des choses , alors que d’autres sont dignes du même intérêt, mais on ne peut pas parler de tout : vous, vous n’écrivez RIEN et reprochez aux autres d’écrire sur tout : vous êtes un rustre, prétentieux et hautain. Avant de sombrer dans votre DEDAIN ; regardez-vous d’abord. On ne vous attend pas ici pour parler de ces conflits : vous venez exercer votre morgue hautaine et c’est tout. Et c’est fort peu. 

                        • morice morice 26 mai 2009 23:25

                          j’oubliais pour le dédaigneux prétentieux : 

                          corée du nord :


                          « rien », donc..

                          pauvre type, va....


                        • philbrasov 27 mai 2009 16:24

                          @huuuuuuu

                          bonjour a vous , malheureusement, venir ici, pour faire avancer le débat avec des types dans le genre de morice....c’est perdre son temps. le mien étant compté en ce moment.....

                          je reconnais une qualité à AV... c’est son coté cour de récréation, dès que le stratège morice, se met en branle.
                          je le trouve de plus en plus hargneux....et mal poli..... la chaleur sans doute, aurait atteint ses neurones roubaisiennes.... plus tôt que prévue.....

                          o zi bune
                          servus...... si cu placere alta data....


                        • Atavus 27 mai 2009 09:51

                          Au lieu de nous pondre un article dont le sujet plus que périmé, l’auteur ne pourrait-il pas nous faire un article sur ce sujet par exemple :


                          LAHORE, Pakistan - Un attentat suicide à la voiture piégée a fait 15 morts et plus de cent blessés mercredi devant un bâtiment de la police à Lahore, dans l’est du Pakistan, annoncent les services de sécurité.

                          Le kamikaze a lancé sa voiture sur le poste de police et déclenché la bombe, a rapporté un témoin. Un médecin a fait état de 126 blessés.

                          Des coups de feu ont été entendus juste après l’explosion.

                          L’attentat, qui a endommagé plusieurs immeubles, n’a pas été revendiqué.

                          Il intervient alors que le général américain David Petraeus, commandant du Central Command, est à Islamabad pour des entretiens avec les dirigeants politiques et militaires pakistanais.

                          Lahore est la capitale de la province du Pendjab et la deuxième ville du pays.

                          Fin mars, le chef des taliban pakistanais, Baitullah Mehsud, avait revendiqué une attaque menée contre une école de police dans les faubourgs de la ville.

                          Huit élèves de l’école avaient péri et 89 policiers avaient été blessés dans cette attaque.

                          Début mars, toujours à Lahore, un attentat avait visé l’équipe sri-lankaise de cricket. Six policiers et un chauffeur de bus avaient péri dans l’attaque menée par une douzaine d’hommes en armes.

                          L’armée pakistanaise mène depuis le début du mois une vaste offensive contre les taliban dans la vallée de Swat, bastion des combattants islamistes.

                          L’offensive lancée dans cette vallée du nord-ouest du pays, à 120 km d’Islamabad, a forcé 2,3 millions de civils à fuir la région, selon les chiffres du gouvernement.

                          Deux cent mille personnes seraient toujours bloquées dans la vallée, où elles manquent de vivres, d’eau potable et de médicaments et sont menacées d’une catastrophe humanitaire de grande ampleur, selon l’organisation Human Rights Watch.

                          Les combats opposent environ 15.000 militaires pakistanais à quelque 4.000 ou 5.000 islamistes armés. Selon le gouvernement, ceux-ci auraient déjà perdu 1.100 hommes et l’armée une soixantaine de soldats.

                          Les Etats-Unis, qui envoient des renforts du côté afghan de la frontière pour y acculer les talibans afghans, ont salué la vigueur de l’offensive pakistanaise pour enrayer l’emprise croissante de ses propres talibans dans le Nord-Ouest.



                          • CastoR 27 mai 2009 10:10

                            Je n’ai toujours pas compris pourquoi on nous demandait de bloquer les parutions des articles de Morice pour les laisser passer ensuite.

                            Est-ce que je pourrais avoir ma promotion et faire partie des comités qui décident de la statégie ?
                            J’en ai un peu marre de faire exécutant des basses oeuvres...


                            • morice morice 27 mai 2009 10:13

                              faites l’imbécile heureux, ça vous va parfaitement... vous savez , à voir le niveau des attaques, moi je sais que j’ai tapé dans le mille... 


                            • CastoR 27 mai 2009 10:22

                              Mon chéri,

                              tes articles, je ne les lis plus depuis bien longtemps.
                              Celui-là, je ne sais même pas de quoi il parle, je viens juste t’emmerder parce que tu le mérites bien.
                              Tu crois encore que nous venons là pour faire de la contre-propagande ?
                              Tu crois vraiment que ce que tu écris mérite une réaction d’envergure, avec un plan d’attaque, des blocages de parution et tout le toutim ?

                              Mais mon pauvre Morice, personne n’a d’intérêt pour ta prose, ce qui nous fait marrer, c’est de te voir te prendre pour un grand journaliste, imaginer que tu soulèves les foules et que c’est le branle bas de combat (enfin, de cons bas) pour te contrer...

                              C’est tellement drôle de te regarder balancer des preuves ridicules à base de deux chiffres sur une IP et de démontrer que c’est avec la même rigueur que tu enquêtes sur le vaste monde !


                            • Gül 27 mai 2009 11:01


                              « Parce que tu le mérites bien »

                              Morice le nouveau l’Oréal d’Agoravox !





                              PARCE QUE JE LE VAUX BIEN


                            • CastoR 27 mai 2009 11:02

                              Gül,

                              dans ce cas précis, on dit « parce que je le veau bien ».


                            • morice morice 27 mai 2009 12:46

                              Tu crois encore que nous venons là pour faire de la contre-propagande ?


                              pour ça faudrait qu’au dépar ça soit de la propagande : si Calito injurie autant, il sait pourquoi ; il fait bien partie du lot...

                            • morice morice 27 mai 2009 12:49

                              très joli chat, ça me fait penser à mon pauvre Boule de poils.


                            • morice morice 27 mai 2009 10:11

                              c’est fait là le sujet et tout le monde à l’info.... on a déplacé 3 millions de personnes pour bombarder à l’hélicoptère des zones où il n’y a pas de talibans : c’est plus efficace que les drones.. 



                              Il intervient alors que le général américain David Petraeus, commandant du Central Command, est à Islamabad pour des entretiens avec les d
                              petraeus a suffisamment de cadavres derrrière lui dont Stoffel pour qu’il soit discrédité : il n’est plus en Irak il est au Nortthcom désormais : Obama n’a acune confiance en lui. Il sait ce qu’il a fait...

                              , ceux-ci auraient déjà perdu 1.100 hommes et l’armée une soixantaine de soldats.
                              ça mon vieux ce sont les chiffres de l’armée...

                              plusieurs articles de la BBC indiquent que les soldats et les talibans sont de mèche sur place... apprenez à les lire..

                              « What is this government doing ? They are telling us to return. Listen to that fighting, » said Wasim Khan, who was among the hundreds of refugees waiting to return to their homes in Buner, a district seized byTaliban fighters last month.

                              A strategic piece of territory, Buner provides the most direct link to the rest of Pakistan from the Taliban-dominated Swat Valley.

                              Despite army assertions that soldiers have cleared the district of Taliban forces, more troops and heavy artillery poured into the area on Monday, according to Ghulam Bacha, a policeman who suggested the Taliban were dug in deeper than the military originally suspected.


                              l’éradication des talibans ne se fera pas par bombardement ; mais comme vous êtes trop bête pour le comprendre...

                              révisez ce qu’est l’ISI, et attendez le prochain coup d’état militaire au Pakistan au lieu de recopier des dépêches officielles sans aucune analyse, ce que vous êtes bien incapable de faire, obnubilé par votre vision d’extrême droite de passéiste militaire. Vous avez raté votre vocation, inutile de nous l’imposer ici...

                              • CastoR 27 mai 2009 10:13

                                « c’est fait là le sujet et tout le monde à l’info »

                                Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément.
                                Merci d’écrire dans un langage explicite parce que là, c’est du mou pour chatons.


                              • CastoR 27 mai 2009 10:11

                                Comment ça, j’ai avoué ?

                                 smiley smiley smiley !!!


                                • 27 mai 2009 10:31
                                  L’indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a clôturé en hausse de 5,26% aujourd’hui, dans le sillage des forts gains enregistrés à Wall Street mardi après la publication d’une forte hausse de l’indice de confiance des consommateurs américains.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès