• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Familles homos, Fourest contre Mariton : 1-0

Familles homos, Fourest contre Mariton : 1-0

Dans un débat qui opposait, hier soir, sur LCP Caroline Fourest et Hervé Mariton celle-là l'a emporté par un coup direct imparable qui a conduit au chaos de son adversaire. A la question de celle-ci : « les familles homosexuelles existantes sont-elles pour vous des familles » le député UMP a répondu « Non, ce ne sont que des circonstances ».

Le débat très agressif n'a sans doute pas permis à Caroline Fourest de poursuivre plus avant, elle s'est contentée d'opposer une fin de non-recevoir à ce mépris pour le droit de ces enfants de voir reconnaître leur seule famille réelle ; sans doute lui apparaissait-il suffisant d'avoir démasqué l'hypocrisie de son adversaire qui, pour s'opposer au dit mariage pour tous, invoque en permanence le droit et l'intérêt des enfants. Mais il n'est pas interdit de réfléchir plus avant au delà ce débat, techniquement très confus, voire inaudible, à la signification de cette réponse de Mariton.

De deux choses l'une en effet :

  • Soit les couples homosexuels ne forment pas une vraie famille avec les enfants qu'ils élèvent et éduquent et cette circonstance , comme le soutient explicitement par son argument le député, est malheureuse pour les enfants, dès lors ces enfants sont sans famille et partant en danger grave,. Ce qui est une condition suffisante pour que l'état, comme il en a le devoir, les leur enlève de cette fausse et donc mauvaise famille pour les confier à une vraie et donc toujours bonne famille hétérosexuelle.

  • Soit ils ne forment pas une circonstance suffisamment malheureuse pour les enfants pour les placer ailleurs, mais une circonstance meilleure ou moins mauvaise que celle qui obligerait l'état à les confier à une autre famille, mais alors cela oblige de reconnaître cette famille comme seule responsable de l'éducation de ces enfants et partant de lui reconnaître les même droits et les même devoirs qu'aux autre famille hétérosexuelles ou monoparentales.

Or nous voyons qu'Hervé Mariton ne veut pas et/ou ne peut pas et/ou n'ose pas choisir entre les deux alternatives, ce qui le conduit, au nom de l'intérêt supérieur des enfants, à accepter qu'ils soient confiés, sans pourtant reconnaître aux homosexuel(le)s les droits et les devoirs de vrais parents et d'une vraie famille, à de pseudo-parents homosexuels dont il estime a priori et hors toute preuve qu'ils ne peuvent pas, par principe, être de bons parents.

C'est par cette inconséquence que ce député UMP fait paraître, malgré ses dénégations, son propos pour qu'il est : un propos méprisant les homosexuels en tant que parents de droit, mais sans aller pourtant jusqu'à leur dénier la possibilité de l'être en fait, dès lors qu'il n'exige pas que l'état les confie à une autre vraie et bonne, selon lui, famille. Ce faisant, par sa réponse méprisante, il s'est pris les pieds dans son tapis argumentaire et il a laissé retomber sur lui une pierre qu'il a lui-même, soulevée.

Merci à Caroline Fourest de nous avoir, par sa question aussi incisive que décisive, éclairé sur les dits et non dits des adversaires mous ou « républicains » de mariage pour tous, qui par leur inconséquence, ne peuvent faire que provoquer, à côté d'eux, le déchainement de l'homophobie radicale anti-républicaine.

Liens pour (re)voir l'émission :

http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/ca-vous-regarde-le-debat-le-38779

http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-regarde-le-debat/vod/146231-le-mariage-pour-tous

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.97/5   (111 votes)




Réagissez à l'article

203 réactions à cet article    


  • Talion Talion 16 avril 2013 12:09

    Les français n’ont pas voté pour le mariage homosexuel, ils ont voté pour virer le nain.


  • bdoume bdoume 16 avril 2013 12:10

    sauf que compte tenu des magouilles de scrutin, les élus ne sont plus représentatifs du peuple.


  • LE CHAT LE CHAT 16 avril 2013 12:26

    @Achéron

    dans une France votant majoritairement à droite , une faible maorité de votants ( une minorité d’inscrits ) a surtout voté pour se débarasser de Sarkozy ,en négligeant de tenir compte des délires de l’autre enclume normale , c’est cela la vérité !
    ou on se farcissait encore 5 ans le nabot , ou les délires du lobby gay ! quel choix !
    ils sont élus pour 5 ans sans aucun contrôle , vu que le quinquénat envoie automatiquement une assemblée de godillots , ils font ce qu’ils veulent , même à 3% de popularité !!!!!


  • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 avril 2013 15:11

    La démocratie représentative n’est pas une démocratie, c’est aussi simple que ça.


    Dans ce cas là, tu n’aurais aucune objection à ce que je vienne te défoncer la gueule comme dans toute dictature qui se respecte, pas vrai ?


    La démocratie doit être directe, et non pas représentative, le citoyen doit voter directement pour des lois, et non pour des représentants indéboulonnables qui n’ont de comptes à rendre à personne.


    Une démocratie directe n’est possible que dans le cas de sociétés simples et peu nombreuses, peu développées. En quoi est-ce démocratique de demander à chaque citoyen de se prononcer sur des dizaines de lois tous les jours sur des sujets qu’il ne comprends pas ?


    Le “mariage pour tous” en est une nouvelle preuve : sur un vote direct, le peuple dans son ensemble s’y opposerait à une très large majorité, 


    Faux. Les dernières études montrent toujours une majorité de Français pour cette loi.


    Ah mais c’est vrai ! Les sondages « pour » ne valent rien, les « contre » ont toute leur valeur !


    J’ avais oublié...


    Le simple fait qu’une minorité puisse imposer sa loi contre la majorité prouve que le système est tout sauf une démocratie : l’arnaque, c’est la représentation c’est-à-dire le fait de voter pour des représentants, et non pour des lois directement, comme dans la démocratie d’Athènes.


    Faux encore une fois puisque l’assemblée représente l’opinion du peuple lors de l’élection. Une majorité penchait à gauche, une majorité de députés sont de gauche.


    Et cessez de prendre Athènes comme un modèle. Les lois accordant la citoyenneté changeaient en fonction des intérêts des dirigeants du moment, histoire de se constituer un électorat conforme à leurs gouts.


    Un peu comme à l’UMP.


  • patcuir patcuir 16 avril 2013 16:34

    le mot MARIAGE n appartient pas a tous ces curaillons et autres il est un devoir de donner les memes droits a tous 



  • viva 16 avril 2013 18:36

    Les Français ont élu le gros mou pour se débarrasser du nain... qui va revenir !


  • Francescab 16 avril 2013 19:59

    Et c’est pour cela que les Français ont plébiscité le Maréchal Pétain après la défaite de la France.


  • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 avril 2013 21:23

    Les Français ont élu le gros mou pour se débarrasser du nain... qui va revenir !


    Peu probable. Il préfère donner des conférences à 90 000 euros la séance. Je le vois mal revenir dans les urnes après une telle opération de Cahuzacifisation.

  • crazycaze 17 avril 2013 10:56

    Force est de constater que les petits soldats du FN obéissent aux ordres de leur cheftaine quand elle a décrété qu’il fallait agir en masse sur tous les forums de la toile. C’est là une différence entre une démocratie fondée sur des citoyens libres de penser et un système où les individus exécutent les ordres sans arrière pensée.


    Vous vociférez, fulminez, crachez votre fiel, menacez, agressez, mais je ne lis ni n’entends aucune argumentation fondée sur la raison... Et pour cause, d’argumentations solides, étayées, vous n’en n’avez pas !! Les études que vous avancez, réalisées par l’Université du Texas et la Brigham Young University (université privée d’obédience mormone) sont d’une nullité autant méthodologique qu"analytique ? Par contre, la grande majorité des études publiées sur le développement des enfants dans des familles homoparentales qui sont elles d’une grande rigueur scientifique, vous refusez de les admettre. Au final, votre seul argument, il est dans vos livres prétendument sacrés (bible, Coran, Torah...)A chacun ses limites... les vôtres se situent au niveau de la corticalisation...



  • enréfléchissant 18 avril 2013 16:41

    Sauf qu’en l’occurence sur cette question le peuple pourrait bien soutenir la proposition, comme ca a ete le cas lors de plusieurs referendums aux etats unis. Apres, je pense, que comme dit les antis, qu’il y a plus urgent, pourquoi donc se focaliser sur cette question ? Aucune consequence negative n’a ete constatee dans les pays legalisateurs...


  • Antoine Vermeersch Antoine Vermeersch 18 avril 2013 17:53

    @durae.leges.sed.leges
    @Achéron
     
    Décidément vous refusez de comprendre.
    « Les français ont élu démocratiquement F. Hollande président de la république. »
    Oui, et j’en fais partie.
    Parce que je suis de gauche.
    Parce que virer Sarko était une priorité absolue.
    Pas pour que des enfants aient deux papas ou deux mamans qui les attendent à la sortie de l’école.


  • soi même 16 avril 2013 11:54

    Il étonnant comment, les dés sont pipés, la vrais question en réalité n’est pas sur les enfants mais bien sur le fait qu’une majorité d’adhérer pas à cette réforme sur l’élargissement du Mariage Civil avec les nouveaux droits que cela ouvre.
     Ne penser surtout pas que je suis hostile à cette communauté, la sagesse aurait voulue qu’une réforme du PACS aurait suffi à régler le problème.
     Mais pourquoi faire simple alors que l’on peut faire compliquer, et diviser durablement le consensus National.

    Ce que je contexte, c’est pendant tous ces débat, les homoxelluelle non pas avancer d’autre argument que le droit et l’autre argument qui on utilisé à été le dénigrement de tous ceux qui se sont opposer.

    Dans ces conditions de débat à raz de terre, il y a rien de bon qui va sortir de tous cela, et tous devraient réfléchir ce que veux dire une victoire à la Pyrrhus !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 16 avril 2013 16:21

      Si l’oligarchie n’invente pas une affaire Dreyfus par génération, elle risque que le peuple n’ouvre les yeux, s’unisse et ne conduise les exploiteurs du 1% droit à la guillotine. Dire « mariage » ou un autre mot pour désigner une entente dont les parties, saufs les droit des tiers, devraient avoir le plein droit de définir les conditions est un autre de ces débats qui alimentent la zizanie programmée sans laquelle tout pourrait vraiment changer



    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 16 avril 2013 16:36

      Une question sérieuse est au fond de ce panier de crabes : ’Une minorité doit-elle avoir le droit d’endoctriner des mineurs en leur inculquant des valeurs qui ne sont pas celles de la majorité ?«  


      Et derrière cette question, bien sûr, celle de savoir si les enfants sont la chose et la responsabilité inconditionnelle de leurs parents. ou gardiens.. ou si société - lire »la majorité - a le devoir et donc le droit de "protéger’ ces mineurs... ?

      Réfléchissez bien avant de répondre à ces questions.... auxquelles je choisis de NE PAS répondre.

      PJCA

    • soi même 17 avril 2013 01:25

      Être Parent est de donner par l’éducation à l’enfant la possibilité d’être un jour adulte, il n’est pas question de l’endoctriner dans quoi que ce soit mis d’intervenir dans ses choix même si il peuvent être contraire à ce que l’on porte comme valeur. Cela sous entend, qu’il n’a pas être non plus endoctriner par d’autre sous quel que forme que se soi.

      Vos enfants ne sont pas vos enfants (Khalil Gibran)

      Une femme qui portait un enfant dans les bras dit : « parlez-nous des enfants. » Et il dit : « Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même. Ils viennent à travers vous mais non de vous. Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas. Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées, car ils ont leurs propres pensées. Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes, car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves. Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous. Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier. Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés. L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et il vous tend de sa puissance pour que ses flèches puissent voler vite et loin. Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie, car de même qu’il aime la flèche qui vole, il aime l’arc qui est stable. »

      (extrait du livre « Le Prophète » de Khalil Gibran)



    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 17 avril 2013 08:48

      Quelles valeurs ?
      Celle de la tolérance et de la liberté de chacun de vivre leur valeurs sans nuire aux autres ?
       L’homosexualité dès lors qu’elle n’est ni un crime, ni un délit n’est pas une anti-valeur à condition que les homosexuels n’impose pas celle-ci aux autres. ce que veulent faire les hétéros ou autres qui refusent la mariage pour tous et qui dénient aux homos le même droit de faire famille qu’eux.

      Quant aux enfants, leur montrer par l’exemple et les éduquer au pluralisme tolérant et une obligation dans une société démocratique et libérale (ce qui veut dire la même chose). ce qui en l’occurrence ne fera pas des enfants des homos comme cela est démontré pas plus qu’une famille hétéro ne fait de leurs enfants automatiquement des hétéros.

      Dans un démocratie la majorité n’a pas tous les droits, et en particulier elle a l’obligation de reconnaitre à la minorité les même droits (universalité et égalité des droits), sauf à devenir une tyrannie majoritaire ; ce qui est la définition du populisme.


    • latortue latortue 17 avril 2013 09:20

      Vous nous gonflez avec votre mariage et votre égalité des droits, rien de plus inégalitaire que le droit Français notre pays et plein d’injustice et d’inégalité pourquoi seulement le mariage ,qui n’est qu’un leurre d’ailleurs car il cache le fameux droit a l’enfant pour tous ,comme si l’enfant était un droit !!!!!!!!!!!!!! ras le bol de ça on n’achète pas un enfant comme un produit ou un droit et c’est la finalité de ce mariage gay .
      maintenant 55% des Français sont contre et la réflexion de de P Berger qui compare un ouvrier et une mère porteuse n’y est pas étrangère.


    • Aldous Aldous 17 avril 2013 09:35

      En fait faudrait en plus interdire de nouveau le divorce. L’enthousiasme des homos pour le mariage tomberait rapidement à zéro.


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 avril 2013 11:37

      Il étonnant comment, les dés sont pipés, la vrais question en réalité n’est pas sur les enfants mais bien sur le fait qu’une majorité d’adhérer pas à cette réforme sur l’élargissement du Mariage Civil avec les nouveaux droits que cela ouvre.
       Ne penser surtout pas que je suis hostile à cette communauté, la sagesse aurait voulue qu’une réforme du PACS aurait suffi à régler le problème.
       Mais pourquoi faire simple alors que l’on peut faire compliquer, et diviser durablement le consensus National.

      Ce que je contexte, c’est pendant tous ces débat, les homoxelluelle non pas avancer d’autre argument que le droit et l’autre argument qui on utilisé à été le dénigrement de tous ceux qui se sont opposer.

      Dans ces conditions de débat à raz de terre, il y a rien de bon qui va sortir de tous cela, et tous devraient réfléchir ce que veux dire une victoire à la Pyrrhus !


      Prends des cours de Français, par pitié...


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 avril 2013 11:43

      ’Une minorité doit-elle avoir le droit d’endoctriner des mineurs en leur inculquant des valeurs qui ne sont pas celles de la majorité ?


      Quel endoctrinement ? L’ égalité des Droits est donc pour vous un concept si répugnant ? 


      Personne ne pousse quiconque à coucher avec un autre personne de son propre sexe, ce n’est pas la question, même si la façon que vous avez de la poser porte sa réponse en elle.


      La seule question posée ici est : peut-on interdire un Droit sous le prétexte d’une orientation sexuelle différente ?



      Réfléchissez bien avant de répondre à ces questions.... auxquelles je choisis de NE PAS répondre.

      Attitude typique des grandes gueules qui se la pètent, mais qui rentrent leurs queues dès que cela chauffe un peu.

    • JL JL 17 avril 2013 12:04

      Spécial pour Mmarvinbear,

      ciel dégagé au sud, je regarde par la fenêtre : plus d’une vingtaine de traces de Chemtrails qui s’entrecroisent dans tous les sens ; ça n’a pas arrêté depuis ce matin.


    • soi même 17 avril 2013 12:09

      @ Sylvain, quel valeur, elle est pourtant simple, et en même temps c’est celle qui est la plus battue en brèche, c’est être moral. et non être moraliste.


    • soi même 17 avril 2013 12:24

      Quant à la théorie que le droit doit être égalitaire, il y a une confusion qui est récurrente, qui est de pensé qu’une loi est une généralité, alors qu’elle s’adresse toujours à une particularité.
      Une loi ne peut pas remplir le rôle égalitaire, ce n’est pas sa fonction, une loi est toujours une compensation, une règle, où un interdit, ou une sanction qui répond à un cas particulier, ce par contre est égalitaire,c’est la notion du Droit personne ne peut échapper à son application, et c’est en cela qu’elle remplie sa fonction Égalitaire.


    • soi même 17 avril 2013 12:29

      @ Pierre, quand vous aurais une définition valable de ce que veux dire être libre, vous comprenez l’absurdité de votre question.


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 avril 2013 12:29

      ciel dégagé au sud, je regarde par la fenêtre : plus d’une vingtaine de traces de Chemtrails qui s’entrecroisent dans tous les sens ; ça n’a pas arrêté depuis ce matin.


      Normal.

      Frigide se doigte et Christine fait une « fête » en famille...

      Rien d’inhabituel.

    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 18 avril 2013 09:01

      Un sondage ne vaut pas élection,

      1) sauf à prétendre voter tous les jours
      2) sauf à prétendre que 1000 sondés incarnent des millions d’électeurs
      3) un sondage ne vaut qu’un seul jour et interdit d’affirmer qu’il ne peut être démenti le jour d’après,
      3) sauf à changer de politique au fil quotidien de l’eau médiatique, c’est à dire à nier l’action politique on ne peut bâtir une politique que dans une cohérence temporelle durable (ex : 5ans). On ne peut donc agir durablement à coup de sondages successifs

      Le sondagisme est la négation de la politique et uns perversion de la démocratie.


    • Dwaabala Dwaabala 16 avril 2013 12:48

      "adultes égocentriques, faisant passer leur libido avant tout autre considération et sans avoir le tact et la décence d’attendre la majorité de leur progéniture pour s’abandonner à leurs poussées hormonales ?"
      La poussée hormonale est un phénomène naturel, qui emporte tout, plus forte chez certains que chez d’autres.
      Faut-il pour autant prescrire pour l’atténuer ?


    • sam turlupine sam turlupine 17 avril 2013 08:25

      Par schweizer.ch (---.---.---.72) 16 avril 12:53

      Cette réflexion s’est imposée à moi, le jour où je me suis avisé que mon père, avec qui j’avais des engueulades politiques homériques, serait mort, en 1979, en pensant que j’étais devenu complètement, et définitivement, dingue, si je lui avais annoncé, à la veille de son décès, que trente ans plus tard, on marierait des hommes entre eux.

      Ah ! C’est génétique !
      Espérons que les enfants y échappent ...


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 avril 2013 11:54

      Non, mon argument, c’est que ce qui était démentiel en 1979 - et pratiquement de toute éternité, si on excepte le mariage de Néron et du giton Sporus (admirable référence !, s’il en est) -, restait démentiel trente ou quarante ans plus tard.


      Retourne en 1939 et annonce que 

      - dans dix ans, les femmes pourront voter et être élues
      - dans vingt ans, nous aurons des machines capables de laver le linge seules et sans effort
      - dans trente ans, des hommes marcheront sur la lune.
      - dans quarante ans, nous auront des engins explosifs capables de dévaster la planète entière.
      - dans cinquante ans, nous seront capables de téléphoner depuis n’importe quel point de la Terre ou presque
      - dans soixante ans, nous auront tous ou presque chez nous des machines nous permettant de tout faire ou presque en matière de communications et d’échanges de données
      - dans soixante-dix ans, nous pourrons regarder des films n’importe ou dans la rue ou presque

      Tu reviendra nous dire à quel moment tu auras fini enfermé.

    • bdoume bdoume 16 avril 2013 12:07

      « Je suis attaqué pour ce que je représente » à déclaré cette fille . mais à part elle, que représente t’elle. Elle diffame, ou pose« nue » pour faire le buzz. Elle n’apporte rien au débats que haine et mensonge. Pauvre petite fille riche en quelque sorte.


      • juluch juluch 16 avril 2013 12:20

        Un mariage c’est un homme et une femme, cela l’est de tout temps.


        Plein les bottes de ses minorités qui veulent imposer à la majorité.

        La seule chose concrète de ce gouvernement de fantoche sera le mariage des homos......BRAVO !

        • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 avril 2013 11:56

          Jusqu’au XIIè siècle, l’ Eglise refusait de marier les sourds et les muets. Cela l’était de tous temps.


          Ce n’est pas ce que j’appelle un argument.

        • juluch juluch 17 avril 2013 12:11

          Et pourtant s’en est un.....


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 avril 2013 12:28

          Quelle raison à refuser le mariage aux sourds et aux muets alors ?


        • juluch juluch 17 avril 2013 15:01

          Parce qu’ils ne pouvaient pas se comprendre et répondre aux questions du pretre en général.


          Le Pape Innocent III au XIIe siècle autorisera le mariage entre sourd muets car ils pouvaient communiquer par signes.

          D’ailleurs l’accès des sourds et muets à la charge de moine est autorisée par le même Pape.

        • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 avril 2013 00:32

          Parce qu’ils ne pouvaient pas se comprendre et répondre aux questions du pretre en général.


          Mais ils pouvaient déjà se faire comprendre par signes. Ce n’est pas le pape qui a inventé ce langage que je sache !

          Il n’y avait aucune raison valable de les empêcher de s’unir. Et pourtant c’était le cas.

        • juluch juluch 18 avril 2013 10:50

          C’est pour cette raison que cela a été modifié par Innocent III..


        • Jeff Parrot Jeff Parrot 16 avril 2013 12:43

          L’auteur fait de la rhétorique sur un sujet dont les implications et conséquences sont très larges et vont bien au delà de la communauté homo (devrais-je dire lesbienne ?), cela la population l’a bien compris et rejette logiquement cette loi.
          Et les anathèmes de haine anti-homos adressés aux opposants à cette loi ne fait que grossir le camp des opposants.


          • Aldous Aldous 16 avril 2013 22:45

            Et à montré aussi le degré d’intolérance, de mépris et d’agressivité des militants LGDT.


            Faut pas confier de pauvres gosses à cette poignée de fachos-homos incapables de supporter la moindre contradiction sans jeter l’anathème et vomir leur haine au visage de millions de familles.


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 avril 2013 11:57

            J’ admets que se faire ratonner dans la rue, cela ne nous met pas de bonne humeur.


            Mais bon, oeil pour oeil, dent pour dent...

          • louphi 16 avril 2013 12:53

            Sylvain Reboul

            « Familles homos, Fourest contre Hervé Mariton : 1-0 »

            Beaucoup de gens ont suivi ce débat. Vous avez visiblement un parti pris pour la cause de l’homosexualité militante. Mais, c’est une cause perverse. Dans le match Caroline VS Mariton, vous décrétez la victoire de Caroline Fourest (homo) sur Mariton (hétéro). Vous êtes un arbitre corrompu. C’est plutôt Mariton le vainqueur.

            En effet, au vrai sens du mot, si les mots ont encore un sens, les « familles d’homos existantes », sont de l’adoption. Comme toute adoption, elles ne sont pas de vraies familles. Ce sont des familles artificielles, des familles de substitutions, de « familles de circonstance », des palliatifs, des circonstances. La situation est la même que lorsqu’un enfant est confié à une assistance publique pour y être élevé. L’assistance publique, malgré toute la bienfaisance de son œuvre, ne peut pas pour autant revendiquer la qualité de famille car la notion de famille repose sur la notion de l’engendrement et non pas simplement sur celle d’une simple association. Le député Mariton a pleine et entière raison.

            « C’est par cette inconséquence que ce député UMP fait paraître, malgré ses dénégations, son propos pour qu’il est : un propos méprisant les homosexuels en tant que parents de droit, mais sans aller pourtant jusqu’à leur dénier la possibilité de l’être en fait, dès lors qu’il n’exige pas que l’état les confie à une autre vraie et bonne, selon lui, famille. »

            « Parents de droits », « parents de faits », « parents homos », « homoparentalité », etc., tous ces termes entortillés, alambiqués, sortent tout droit de l’abécédaire malfaisant rodé, stéréotypé, des escobars du militantisme homosexuels. Le militantisme homosexuel, à tout point de vue, est une escobarderie, un hold-up éthique contre la société.



            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 16 avril 2013 13:32

              Aucun opposant, ici et ailleurs, au mariage homo ne répond à la question simple que pose mon texte après l’intervention de Caroline Fourest : que faire des familles homos ?

              Faut-il les interdire et donc séparer les enfants de leurs parents de fait, pour les confier à une « vraie » famille hétéro en droit ?

              Faut-il les laisser à leurs parents de fait, quitte à refuser à ceux-ci le droit, les devoirs et donc les responsabilités d’être parents et de faire famille ?

              Tant qu’aucune réponse ne sera apportée à ces questions, l’opposition des opposants n’est que rhétorique, sauf à interdire à ces enfants le droit d’avoir des parents et donc les punir pour l’homosexualité de leur « faux » parents à défaut de pouvoir punir ces derniers !

              J’attends vos réponses avec impatience, car pour l’instant tous les « critiqueurs » de mon intervention bottent en touche. C’est cela qui fait la victoire de Caroline Fourest : l’incapacité de son adversaire d’aller jusqu’au bout de sa position, à savoir punir les parents en leur enlevant ces enfants dès lors que l’on déclare leur parenté illégale, voire criminelle. C’est probabement ce que cherchent, sans encore pouvoir le dire, les adversaires radicaux et homophobes du mariage pour tous dont Mariton sent bien le danger pour la démocratie puisqu’il se refuse à cette extrémité ’totalitaire" et qu’il s’interdit de l’assumer.

              Sur ce plan, la simple cohérence argumentaire est donc bien du côté des extrémistes qui veulent sanctionner les dits parents homosexuels et de Caroline Fourest qui veut les reconnaitre et non de Mariton pris au piège logique d’une l’interdiction légale qu’il revendique, mais sans proposer de sanction. Ce qui est proprement absurde.


            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 16 avril 2013 13:38

              Les familles qui adoptent des enfants ne sont pas de vraies familles ?

              Première nouvelle, contraire au droit existant qui fait des parents adoptifs de vrais parents. !

              Les familles monoparentales ne sont pas non plus de vraies familles ?

              Décidément vous demandez une révolution hyper-réactionnaire et sans précédent du droit de la famille.


            • taktak 16 avril 2013 14:02

              la notion de famille repose sur la notion de l’engendrement

              Non. bien sur que non. La famille est une convention sociale.
              Si vous basez la famille uniquement sur la filiation et l’engendrement, que ferez vous des dizaines de milliers d’enfants illégitimes, vivant dans des familles qui selon vous n’en sont pas ?

              Vous déniez le fait que des enfants adoptés ont bel et bien un famille.

              Rappelons que ce qui distingue l’homme de l’animal c’est qu’il dispose d’une culture développé par le fait qu’il vit en société. Fonder la famille uniquement sur la filiation c’est faire justement totalement fi du fait que l’on vit en société !

              Il reste que cette question du mariage est assez secondaire. Que la droite et l’extrème droite se batte uniquement là dessus, révèle bien que sur le fond(austérité, suppression de la souveraineté du peuple par l’UE capitaliste...) ils sont d’accord.

              Ce qui importe pour le bonheur de enfants et des familles, des homos et des hétéros, c’est avant tout le progrès social.


            • Talion Talion 16 avril 2013 15:02

              "Faut-il les interdire et donc séparer les enfants de leurs parents de fait, pour les confier à une « vraie » famille hétéro en droit ?"

              Ça tombe bien : J’ai dans ma famille deux cas qui correspondent très exactement à ce que vous décrivez !
               smiley 

              Pour autant que je le sache et vu que la PMA reste parfaitement encadrée en France tous les enfants de couples homosexuels sont le fruit de l’union entre l’un(e) des homos en question et un(e) partenaire du sexe opposé qui s’est entendu(e) avec lui(elle) pour faire un enfant.

              Chacun de ces enfants a donc un père et une mère qui ne vivent pas maritalement et qui doivent à ce titre être considérés au regard de la loi comme un couple ’’séparé’’ dont chacun des membres bénéficie à ce titre de droits parentaux.

              Le partenaire de l’homo impliqué dans cette procréation n’a aucun droit à faire valoir vis à vis de cet enfant.

              Donc au regard du droit la ’’famille homosexuelle’’ n’existe pas et n’a pas à être reconnue.

              La seule famille du gosse est d’une part son père et d’autre part sa mère. Les deux vivants séparément.

              Les parents d’un enfants sont (et doivent rester) ses géniteurs. Pas les conjoints homosexuels des géniteurs.


            • louphi 16 avril 2013 15:16

              Sylvain Reboul 

              « Aucun opposant, ici et ailleurs, au mariage homo ne répond à la question simple que pose mon texte après l’intervention de Caroline Fourest : que faire des familles homos ?

              C’est très simple. Il faut :

              1° Les dissoudre en tant que famille ;

              2° Les aligner sur le droit communs des associations à but non lucratif (loi 1901) ;

              3° Les assujettir au devoir de réserve en matière d’homosexualité par rapports aux enfants ;

              4° Leur apporter une aide matérielle conséquente pour entretenir les enfants. 


            • mac 16 avril 2013 17:12

              Le débat ne porte pas sur ce que l’on doit faire des familles homos , elles existent comme il existe des filles mères délaissées par leur compagnon d’un soir. C’est peut-être dans ce sens que Mariton emploie le mot « circonstance ».

              Est-il pour autant souhaitable, pour les enfants du futur, de voir ce genre situations se multiplier et de voter des lois qui les facilitent ?


            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 16 avril 2013 17:34

              Dissoudre les familles homos cela veut dire quoi ?

              Interdire aux parents de parler de leur homosexualité, vous faites comment ?
              Je vous rappelle que l’homosexualité n’est ni un crime ni un délit, ni une maladie, en droit et en fait.
              Vous êtes clairement homophobe si vous pensez qu’il faut interdire aux homos de se présenter comme tels. C’est la position de Poutine et de la plupart des pays de culture islamique...

              Mais ne sommes nous pas en France, pays des droits de l’homme ou je me trompe ?

              A mon avis Mariton et l’UMP ne seraient pas d’accord avec votre vision des choses, aucune chance que cela passe !


            • COLRE COLRE 16 avril 2013 17:34

              louphi

              "que faire des familles homos ?
              C’est très simple. Il faut :
              1° Les dissoudre........en tant que famille ;
              2° Les aligner ............ sur le droit communs
               (ouf ! j’ai eu peur, on aurait dû avoir « aligner contre un mur »…)
              3° Les assujettir......."

              ’tention louphi, vous allez avoir tous les gentils opposants au mariage pour tous qui vont vous tomber dessus car ils détestent l’homophobie, ils en ont marre qu’on les accuse de ça… smiley


            • louphi 16 avril 2013 20:32

              Sylvain Reboul 

              « Dissoudre les familles homo cela veut dire quoi ? »

              Cela veut dire leur retirer l’inscription à l’Etat-civil.

              « Interdire aux parents de parler de leur homosexualité, vous faites comment ? »

              Du moment que les « familles » homos sont dissoutes, les homos ne peuvent plus se prévaloir de la parentalité.

              « Je vous rappelle que l’homosexualité n’est ni un crime ni un délit, en droit et en fait »

              Vous avez raison. L’homosexualité n’est ni un crime, ni un délit, en droit et en fait, quoique le droit soit toujours une notion relative qui traduit un rapport de force. Mais, l’homosexualité est une affaire strictement intime et strictement privée, en droit comme fait, qui n’a pas à faire l’objet de publicité.

              « Vous êtes clairement homophobe si vous pensez qu’il faut interdire aux homos de se présenter comme tels. »

              Si c’est de se présenter comme tels en public, à la face de la société, l’interdiction aux homos, est la simple traduction du fait que l’homosexualité en elle-même est une contre-valeur pour la société, la négation de l’essence même de la société. Ce n’est donc pas une question sentimentale. C’est tout simplement une question sociétale, morale, de respect du fondement de la société sans lequel la société n’existe pas.

              « Mais, ne sommes-nous pas en France, pays des droits de l’homme ou je me trompe ? »

              Le droit de l’homme qui est la source de tous les droits de l’homme, c’est le droit à l’engendrement, à la pérennisation de l’espèce. Il est évident que le droit à l’homosexualité va à l’encontre de ce droit de l’homme fondement de tout. Le droit à l’homosexualité est une attaque délibérée, en règle, un attentat, contre le droit fondamental de l’homme, celui de d’engendrer la société. Ce qui est ici en cause, ce n’est pas l’homosexualité en soi qui est un phénomène naturel, c’est plutôt le militantisme homosexuel, l’escobarderie du militantisme homosexuel.

              « A mon avis Mariton et l’UMP ne seraient pas d’accord avec votre vision des choses… »

              Mon point de vue n’est pas suspendu à celui de Mariton ni de l’UMP. D’ailleurs, la plupart des opposants au « mariage pour tous » même parmi les plus cultivés n’avancent pas des arguments très convaincants à partir du moment où ils se cantonnent à la sphère de l’adoption sans poser le problème de fond qui est celui de l’intérêt pour la société de promouvoir l’homosexualité, c’est-à-dire la valeur même du militantisme homosexuel.

              Mais, l’engagement des opposants au « mariage pour tous », ne serait-ce qu’intuitif, est une bonne intuition.



            • Aldous Aldous 16 avril 2013 22:53

              N’étant pas le législateur qui s’est mis dans ce merdier, je ne vois pas pourquoi il faudrait que les gens qui sont contre cette loi irresponsable trouve des solutions pour nettoyer l’boxon.


              Maintenant sur le fait de parler d’homosexualité à des enfants, je trouve que c’est une idée tordue.

              Foutez leur donc la paix aux enfants ! Ils ont droit à leur innocence.

              On va aller jusqu’où ?

              Vous allez aussi leur raconter comment on pratique le fist fucking ?



            • soi même 17 avril 2013 01:50

              @ Sylvain, quand on chatouille les neiges éternelles, il faut s’étonner de l’avalanche !


            • Folacha Folacha 17 avril 2013 09:06

              Si le fond du problème portait sur la place du conjoint dans les familles recomposées, le gouvernement s’en serait occupé en priorité . 

              Ça fait un bail que les homosexuels ne veulent plus s’embarrasser d’une tierce personne dans leur couple et on peut les comprendre . 

              S’ils ont recours à la PMA et la GPA à l’étranger, c’est pour court circuiter l’autre parent, privant de fait leurs enfants de leurs origines et d’altérité sexuelle et se faire une famille à leur façon .

              Il est donc logique que les intéressés nient l’importance de ses deux derniers points pour légitimer leur démarche et diabolisent leurs adversaires pour couper court au débat . 

              Il sont aidés par tous les idiots utiles qui se sont emparés de cette cause, rendant inaudible la voix des personnes qui émettent des réserves sur cette façon de construire une famille,et sur l’opportunité de cette loi  . 



            • crazycaze 17 avril 2013 11:23

              La notion de famille ne recouvre pas les mêmes acceptions selon l’époque et les cultures. Que nécessite un enfant ? Que ses besoins, autant physiologique que psychologiques soient satisfaits. Donc, a priori, peu importe que cela soit donné par une personne (je vous rappelle que la loi admet l’adoption par un seul individu, qu’il soit homme ou femme), deux personnes vivant en couple, quel que soit leur sexe (combien d’enfants élevés dans des contextes exclusivement féminins au sortir de la grande guerre ?), plusieurs personnes (comme dans certaines cultures où la notion de famille ne recouvre pas l’idée de couple), qu’ils en soient les géniteurs ou pas.... La condition couple hétérosexuel et parent biologique n’offre aucune garantie que ces besoins soient satisfaits, pas plus que sous les autres conditions - pour intervenir en tant que formateur auprès des familles d’accueil sur le développement de l’enfant, la maltraitance et les abus sexuels, je suis on ne peut plus informé en la matière.


              Quant au mariage civil, ce n’est rien de plus qu’un contrat visé par l’administration étatique dont les articles ont été à maintes fois remaniés.

              Consacrez donc les mariages religieux tels que vous l’entendez, mais pour le reste, je me demande bien sur quel argumentaire sérieux vous pourriez faire admettre votre point de vue. 

            • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 avril 2013 12:05

               Ce sont des familles artificielles, des familles de substitutions, de « familles de circonstance », des palliatifs, des circonstances. 


              Vous vous rendez-compte que vous insultez les dizaines de milliers de familles qui ont ouvert leur porte à un gamin qui a eu la malchance de voir ses proches disparaitre ou devenir totalement incapables de subvenir à ses besoin ?

              Vous vous rendez compte que vous crachez à la figure des dizaines de milliers de personnes qui, ayant déjà eu par eu même des enfants, ont installé un lit supplémentaire pour accueillir chez eux celui ou celle qui n’a plus eu de toit, lui donnant un nom, de l’affection, une éducation, un avenir ?

              Qu’est-ce qui est la meilleure famille selon vous ? 

              Celle crée par une volonté forte d’assembler des éléments venus du bout du monde, ou celle fondée un soir de biture à l’arrière d’une 206 pourrie sur le parking du Macumba à cause d’une rupture de capote ?

              Combien de fois ais-je entendu des « parents » dire face à leur gamin « on t’aime mais tu n’étais pas prévu, tu es arrivé parce qu’ on avait bu un coup de trop » et qui s’étonnent ensuite de le voir plonger dans la dépression...


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 avril 2013 12:09

              Vous avez raison. L’homosexualité n’est ni un crime, ni un délit, en droit et en fait, quoique le droit soit toujours une notion relative qui traduit un rapport de force.


              « Je ne suis pas raciste, mais les négros ne devraient pas pouvoir voter. Après tout nous sommes majoritairement Blancs ici, pas vrai ? Et tenez, j’ai amadou ici présent qui est d’accord avec moi, c’est bien la preuve que j’ai raison. » 

            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 17 avril 2013 13:51

              Je vous félicite de votre franchise qui change des discours de l’UMP

              Mais la plupart de vos propositions sont anti-constitutionnelles en France et en Europe.

              Je vous rappelle en outre que tout ce qui est anti-constitutionnel en Europe (ou contre les traités signés et ratifiés constitutionnellement en France et les autres pays membres) est nul en droit constitutionnel en France, hiérarchie des normes oblige.

              C’est la loi fondamentale

              Si donc vous voulez que soient dissoutes les familles qui n’obéissent pas à vos normes et que les enfants ne soient inscrits sur aucun état civil, il faut sortir de l’UE et changer la constitution française. Cela m’étonnerait que vous y parveniez démocratiquement sans l’instauration d’une dictature issue d’un coup d’état. Une dictature populaire, voire populiste est la pire des dictature pour les droits individuels de l’homme puisqu’elle les refuse par principe au non de valeur dites collectives qui doivent comme dans les certains pays islamistes ou autres s’imposer à tous par tous les moyens

              Votre vision des droits de l’homme n’a rien à voir avec ceux qui fondent la république française et les autres pays démocratiques et tout à voir avec les régimes totalitaires et non-pluralistes.

              Très bien : nous savons sur quoi nous divergeons, cela fait avancer le débat. Merci de votre intervention dont la clarté peut conduire chacun à réfléchir à ses enjeux


            • louphi 17 avril 2013 16:54

              Sylvain Reboul 

              « Je vous félicite de votre franchise qui change des discours de l’UMP »

              Le mouvement de révolte contre l’homosexualité militante est une lame de fond qui transcende les discours des uns et des autres. Cette lame de fond, c’est la société, la société attaquée délibérément à son fondement par des escobars sans éthique. Toutes les variantes de ce mouvement de révolte sont animées par ce seul et même sentiment de révolte contre la guerre réactionnaire déclarée à la société par les oligarchies homosexuelles !

              « Mais la plupart de vos propositions sont anti-constitutionnelles en France et en Europe »

              Vous êtes trop présomptueux de vous érigez en Conseil Constitutionnel de la France et de l’Europe ! L’usurpation est malheureusement une fâcheuse qualité du militantisme homosexuel.

              « Si donc vous voulez que soient dissoutes les familles qui n’obéissent pas à vos normes et que les enfants ne soient inscrits sur aucun état-civil ».

              OH ! De grâce ! Ne me prêtez surtout pas la vanité caractéristique du militantisme homosexuel. Ce n’est absolument pas moi qui fixe les normes de la famille ! Je n’y suis absolument pour rien ! C’est la nature ! Ce sont les normes qui engendrent la société ! Nous y sommes tous assujettis ! C’est comme çà ! Sans ces normes-là, point d’être humain ! Point de société humaine ! Point de droits de l’homme !  A moins de s’affranchir de dame nature en jouant à la manière de Frankenstein ! C’est bien à ce jeu coquin et démoniaque que se livre le militantisme homosexuel. Décidément, l’homosexualité militante n’éprouve aucun respect vis-à-vis de la société !

              Quant à l’état-civil des enfants, votre angoisse est une fourberie, comme toujours avec l’homosexualité militante. L’inscription des enfants à l’état-civil n’a pas attendu et ne dépend pas de l’homosexualité. Comme il est normal, tout enfant doit disposer d’un acte d’état-civil officiel dérivant de ses parents, ses vrais parents ! Pas les faux parents ! Un acte d’état-civil normal ! Pas un Faux avec des parents homos ! C’est là la vraie égalité pour tous les enfants !



            • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 avril 2013 00:35

              Comme il est normal, tout enfant doit disposer d’un acte d’état-civil officiel dérivant de ses parents, ses vrais parents ! Pas les faux parents !


              C’est trop tard. En cas d’adoption plénière, comme il y en a des centaines chaque année, le premier Etat Civil de l’enfant est officiellement effacé et remplacé par celui de sa nouvelle famille. Il en prends le nom, la nationalité, la filiation.

              Et c’est comme cela depuis des décennies, si ce n’est plus.

            • louphi 18 avril 2013 02:30

              Mmarvinbear 

              « C’est trop tard… »

              Vous savez, il n’est jamais trop tard pour corriger une iniquité ou un abus. L’homosexualité militante en ce moment en donne la preuve. C’est une question du rapport de force.

              « …le premier Etat-civil de l’enfant est officiellement remplacé par celui de sa nouvelle famille. Il en prend le nom, la nationalité, la filiation ».

              Cela s’appelle le trafic esclavagiste d’enfants. Les enfants sont ainsi traités comme des objets, des biens meubles que chaque nouvel acquéreur remodèle et rebaptise à ses couleurs, c’est-à-dire ni plus ni moins comme des esclaves. Cela est une grave violation des droits de l’homme enfant, le droit à son identité d’origine. C’est ignoble ! Cela montre à quel point le militantisme homosexuel est un mouvement politique rétro, d’essence esclavagiste.

              « Et c’est comme cela depuis des décennies, si ce n’est plus. »

              Les esclavagistes disent toujours cela. Ils considèrent que l’esclavage est un statut immuable.



            • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 avril 2013 09:48

              C’est ignoble ! Cela montre à quel point le militantisme homosexuel est un mouvement politique rétro, d’essence esclavagiste.


              Désolé, mais on n’y est pour rien sur ce coup là. Ce sont des règles établies par des hétéros et respectées par tous les pays du monde ou presque.

              En même temps, cela répond à une logique. Pourquoi vouloir absolument garder un lien avec son ancienne famille si elle est incapable d’accomplir son devoir ?

              N’est-il pas plus normal de donner toute l’autorité parentale à ceux qui vont effectivement élever l’enfant plutot qu’à des géniteurs vivant à 12 000 km dans un coin ou les infos mettent parfois des semaines à arriver ?

              Il n’y a rien d’immoral là dedans. C’est l’intérêt même de l’enfant que d’avoir un nom et d’être rattaché à ceux qui l’élèvent.

            • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 avril 2013 21:54

              François Hollande est hétéro, du moins ne pratique pas l’homosexualité officiellement, mais c’est lui l’initiateur et le porte-étendard du « mariage pour tous ». Votre argument ne tient pas la route.


              Hum, je suis en train de parler des règles relatives à l’adoption...


              L’amoralité n’est pas une valeur pour que chacun puisse faire comme les autres. 


              Il est donc immoral pour vous d’adopter des enfants.


              Bon à savoir.


              Ce qui est bien avec les fachos homophobes, c’est qu’il n’en faut pas beaucoup pour leur faire cracher leur venin et pour montrer au monde qu’ils ont rien à foutre des gamins, et que tout ce qu’ils veulent, c’est faire chier le monde.

              Typiquement Barjotesque.




            • louphi 19 avril 2013 10:54

              Mmarvinbear

              « Hum, je suis en train de parler des règles relatives à l’adoption. »

              Les règles d’adoption établies par les hétéros que vous invoquez ne prévoient pas l’adoption par les « familles homos », à juste raison. Ces règles excluent les notions de « familles homos » et d’« homoparentalité », notions insensées qui relèvent d’une escroquerie intellectuelle et morale.

              « Il est donc immoral pour vous d’adopter des enfants. »

              L’adoption est immorale quand les homos s’en mêlent !

              « Ce qui est bien avec les fachos homophobes, c’est qu’il n’en faut pas beaucoup pour leur faire cracher leur venin… »

              Ce qu’il faut avec les génitophobes, les sociétophobes, les transformateurs de fion en sexe, les trafiquants d’enfants « sans père ni mère », les docteurs Frankenstein, c’est les neutraliser !

              Ce qu’il faut avec les politiciens escrocs sans morale, c’est les réduire à néant !

              « …et pour montrer au monde qu’ils ont rien à foutre des gamins… »

              AAH, les gamins ! De quoi se mêlent les homos qui, délibérément, ont choisi de ne pas faire des gamins autrement qu’en trafiquant l’adoption ou encore avec les éprouvettes en laboratoire à la manière de Frankenstein  !

              « Typiquement Barjotesque. »

              Carrément et résolument DES ESCROCS !



            • credohumanisme credohumanisme 16 avril 2013 13:04

              Les pros et les antis s’accordent au moins sur l’usage des sophismes. smiley


              • heliogabale heliogabale 16 avril 2013 14:17

                @Sylvain Reboul

                Vous mettez bien en perspective un fait peu commenté : l’incohérence de la plupart des opposants au mariage homosexuels. Seuls les membres de Civitas sont cohérents...mais qui voudraient vivre dans une société gouvernée selon les principes de Civitas ?

                Pourquoi ne pas interdire les familles monoparentales ? Et le divorce par consentement mutuel ? Et même le divorce tout court ? Sans parler de l’avortement, du droit à la contraception, de l’adultère que l’on pourrait à nouveau considérer comme un délit et surtout de l’interdiction de l’homosexualité !

                Dès lors que l’homosexualité est tolérée, que les actes d’homophobie sont pénalement répréhensibles, en quoi s’étonner du mariage ? C’est dans le sens des choses ! Si ça ne vous convient pas, il faut manifester pour revenir sur certaines lois qui ont favorisé la libération des moeurs...


                • Aldous Aldous 16 avril 2013 14:47

                  Rappelons aux nuls en biologie que les enfants naissent de l’accouplement d’un homme et d’une femme.

                  Chaque enfant a un père et une mère.

                  Si le père ou la mère, suite à une séparation ou un décès, se remet en couple avec un autre homme ou une autre femme, alors, au mieux, il s’agira du beau-père ou de la belle-mère de l’enfant.

                  Mais même dans ces circonstances l’enfant conserve son père et sa mère.

                  Jusqu’à preuve du contraire, désolé d’étre cru, s’enculer ou se mettre un god dans la chatte n’a jamais permis de concevoir des bébés.

                  Le terme de « parents homosexuels » recouvre donc une fiction.

                  Ce sont au mieux un parent et un beau parent.

                  Passer outre c’est faire violence à l’enfant.

                  En particulier substituer légalement un homme à sa mère, ou inversement, une femme à son père est potentiellement extrêmement perturbateur.

                  Les apprentis sorciers qui nient cette évidence sont des salauds et des hypocrites qui mettent l’intérêt égoïste d’une minorité agissante au dessus de celui des enfants.


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 avril 2013 15:17

                    En particulier substituer légalement un homme à sa mère, ou inversement, une femme à son père est potentiellement extrêmement perturbateur.


                    Qu’est-ce qui est le mieux pour l’enfant ? Avoir deux pères homos qui s’occupent de lui ou des parents hétéros séparés par mille kilomètres car l’un d’entre eux aura accepté une promotion pour son travail et qu’il ne verra plus son gamin que par statut Facebook ?

                  • JL JL 16 avril 2013 15:21

                    @ mmarvin,

                    je ne crois pas que c’est en traitant les enfants de gamins qu’on fait avancer la cause et les droits des enfants.


                  • Talion Talion 16 avril 2013 19:18

                    « Qu’est-ce qui est le mieux pour l’enfant ? Avoir deux pères homos qui s’occupent de lui ou des parents hétéros... » ... Qui s’occupe de lui ?

                    Et bien des parent hétéros qui s’occupent de lui bien évidemment...

                    Il faut comparer ce qui est comparable...

                    Par exemple si je vous présente le choix hypocrite suivant je suis sûr que vous allez mieux comprendre pourquoi la question que vous posez est une question de con.

                    « Qu’est-ce qui est le mieux pour l’enfant ? Avoir deux parents hétérosexuels qui s’occupent de lui ou des parents homosexuels cannibales membres de l’amicale pédophile du patelin ? »

                    Présenté d’une manière aussi biaisée je ne suis pas sûr que la réponse des gens varie tellement... Et pourtant c’est en gros celle que vous venez de nous poser.

                    Donc il faut comparer ce qui est comparable et se demander ce qui est le mieux pour le gamin de la manière suivante :
                    « Toutes choses étant égales par ailleurs est-il préférable qu’il grandisse au sein d’une famille homosexuelle ou hétérosexuelle ? ».

                    La réponse tombe sous le sens.


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 avril 2013 21:31

                    « Toutes choses étant égales par ailleurs est-il préférable qu’il grandisse au sein d’une famille homosexuelle ou hétérosexuelle ? »


                    Ce qui montre que vous ne connaissez rien au problème. Pas étonnant vu que vous ne faites que répéter comme un perroquet les bondieuseries de la doigteuse en série. Ce qui ne change à peine que de Boutin l’incestueuse.

                    Le mieux pour l’enfant est qu’il grandisse au sein de la famille qui l’a accueillie, et non après une transplantation forcée auprès de parfaits inconnus de sexes différents.

                    Les enfants qui grandissent actuellement avec deux pères ou deux mères se portent très bien. Aussi bien que ceux élevés par un père et une mère. Ou un père ou une mère seul(e).

                    Les arguments avancés par les anti sont les mêmes que les sudistes qui se justifiaient de l’interdiction d’épouser pour une Blanche un « colored people ». Vous êtes à ce niveau-là. 

                    La racaille racialiste à la cervelle pourrie de bondieuseries qui vous servent à justifier qu’incapables de trouver l’amour et une vie satisfaisante, vous préférez privez les autres de cette possibilité plutôt que d’avoir le courage de vous remettre en question.

                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 avril 2013 21:42

                    Rappelons aux nuls en biologie que les enfants naissent de l’accouplement d’un homme et d’une femme.


                    A ce que l’on dit, un garçon serait né d’une Vierge, engrossée sans contact physique !

                    Il fut par la suite élevé par le mari de cette dernière à qui il transmit son nom, son métier et son héritage.

                    Vous adorez un enfant né par insémination dont le père génétique ne s’est jamais manifesté pour son éducation.

                    Cela devrait expliquer certaines choses...

                  • Dwaabala Dwaabala 16 avril 2013 21:57

                    Mmarvinbear : "Avoir deux pères homos qui s’occupent de lui ou des parents hétéros séparés par mille kilomètres car l’un d’entre eux aura accepté une promotion pour son travail et qu’il ne verra plus son gamin que par statut Facebook ?"

                    Ou avoir un père et une mère qui s’occupent de lui plutôt que des parents homos séparés etc.

                    Ah ! oui, la fameuse stabilité des homos dans leur relation et leur aptitude congénitale elle aussi à faire le papa et la maman qui s’occupent de l’enfant.


                  • Aldous Aldous 16 avril 2013 22:23

                    Et vous Bisounours, vous préféreriez qu’un enfant soit éduqué par ses parent naturels, bien eduqués, beaux, riches, sportifs, aimants et attentionnés ou par un couple d’homo junkies, laids analphabètes, malades, pauvres, violents, et alcooliques, écoutant de la techno à donf à deux heures du mat, cyclothymiques, collectionnant les armes à feu, vivant dans un sous-sol putride à Bogota, traficant d’Armes et d’organes et pratiquant ka vivisection sur des ratons laveurs ?


                    Hein ?

                    Honnêtement ? 

                    Quoi ? Qu’est-ce qu’elle a ma question ?





                  • Aldous Aldous 16 avril 2013 22:28

                    Bisounours : A ce que l’on dit, un garçon serait né d’une Vierge, engrossée sans contact physique !


                    Fourest croyait que c’était avec un god que Marie avait été engrossée... Imaginez sa déception quand elle a compris que le géniteur c’était God vécu un g majuscule ! C’est depuis qu’elle est devenu raciste antichretienne !

                  • soi même 17 avril 2013 02:20

                    En tout cas Mmarvinbear n’oublie pas qu’il est né d’ourse, il a tous le caractère !


                  • Folacha Folacha 17 avril 2013 09:16

                     smiley smiley smiley 


                  • crazycaze 17 avril 2013 14:31

                    Je vois que beaucoup ici confondent être parent et être géniteurs.... C’est donc ne pas comprendre grand chose à une différence qui pourtant est immense. Faut-il vous rappeler que la reconnaissance d’un enfant se passe d’une recherche de paternité biologique ? Qui est le parent, celui qui prodigue soins et amour à un enfant, ou celui qui est son géniteur et s’est ensuite enfui ? Vous restez englué dans des certitudes qui n’ont pour fondements que des arbitraires socioculturels. Certes, pour avoir un enfant de façon naturelle, il faut un homme et une femme, c’est entendu. Et ça s’arrête là. La parentalité, à savoir qui élève et éduque l’enfant, c’est autre chose, et ça varie selon les cultures et selon les époques.


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 avril 2013 00:40

                    On récolte ce que l’on sème....


                    Et qui a commencé ? Ceux qui ne veulent que l’application stricte du Droit général ou ceux qui veulent les en empêcher ?

                    Qui sont les responsables du racisme ? Les noirs ou ceux qui ne veulent pas les voir voter, fréquenter et même épouser leurs Blanches filles ?

                    Autant supprimer les pompiers, cela empêchera les incendies !


                  • franck milo franck milo 16 avril 2013 15:48

                    Franchement, qu’est ce que ça peut vous foutre qu’ils se marient ou pas ??
                    le mariage c’est plutot religieux, bon moi suis athée/agnostique, et encore je suis sympa j’y entre pour pas faire le vilain petit canard qui nique la cérémonie, sinon je me casse au bistrot direct
                    et il reste la mairie ..c’est un contrat.. pour savoir qui va payer la note ..non ??
                    Y a pas plus important actuellement ???
                    Et puis une loi qui fonctionne pas on peut la défaire non ? pourquoi cet acharnement ??


                    • Ruut Ruut 16 avril 2013 16:03

                      Pour ne pas voir disparaître des livres et comptes d’enfants les références au père ou a la mère.


                    • Talion Talion 16 avril 2013 19:23

                      Parce que derrière se profile le marché de la PMA et la GPA. Ce qui implique donc à très court terme la mise en place d’une logique de marchandisation de l’enfant et du corps humain.

                      Illustration : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/04/08/01016-20130408ARTFIG00504-une-clinique-de-fertilite-americaine-recrute-des-clients-a-paris.php


                    • crazycaze 17 avril 2013 14:47

                      Bien que je ne sois pas pour ces procréations artificielles, comme une majorité de gens, je pense qu’il faut limiter le débat au mariage entre individus du même sexe, et aux droits des enfants qui y sont rattachés, quelle que soit l’origine de leur conception. Quand j’entends certains dénoncer la marchandisation des ventres des mères porteuses, etc., je me marre... Comment se fait-il qu’ils n’aient pas la même vindicte concernant la marchandisation des organes, pourtant en place dans de nombreux pays ? Il y a pourtant une différence de taille, si vous vendez un rein, vous n’en avez plus qu’un ce qui affecte votre fonctionnement biologique, alors que si vous assumez une grossesse pour autrui, hors mis les risques habituels encourus, une fois l’enfant né, vous retrouvez l’intégralité de votre fonctionnement biologique. On sent là toute l’hypocrisie...


                      Et pour humour, marrant aussi qu’une religion où on doit appeler père des gens qui sont des prêtres qui ont fait voeu de célibat et qui n’ont aucun lien de parentalité avec vous mais vous appellent quand même mon fils, soeurs des nonnes qui sont mariées avec un homme supposé mort il y a plus de deux mille ans, qui elles-mêmes appellent leur supérieure hiérarchique mère, une religion dont le prophète est né d’une vierge, où père, fils et saint -esprit ne font qu’un, et qui vient nous dire ce que c’est qu’une famille !!! :->

                    • franck milo franck milo 17 avril 2013 20:24

                      au contraire je pense que ca peut bien profiter à l’industrie du livre, mais bon je comprends que c’est surtout un problème de fric, de biens, d’héritages, de filiation, des rescapés de la noblesse. entre un enfant élévé par deux hommes ou deux femmes qui sauront lui donner de l’amour, mieux vaut deux névrosés, limite psychotiques, pas là pour s’en occuper « et ma carrière.. ? » pour les confier à une nounou payée au black, et/ou au lance-pierre qui sera virée parcequ’elle a refusé de faire la vaisselle « vu qu’elle a rien à foutre cette feignasse.. »
                      ça confirme une chose : vous n’aimez pas les gens, vous êtes en compétition avec eux, qui amassera le plus, les pauvres toujours plus pauvres..« zont qu’a chercher du travail au moins ces faineants » alors forcément le mariage pour tous...« manquerait plus que ça.. ! »
                      Vous vous planquez derrière le côté sacré de l’être humain quand il est enfant, mais adulte ou retraité(e) après avoir eu une vie de labeur ils peuvent « creuver tout seul »
                      je pense que si les opposants regroupés derrière la Barjot, s’incrustent le 5 mai, ils vont se faire latter la tronche et repartir avec leurs pancartes plantées dans le fion.


                    • COLRE COLRE 16 avril 2013 16:38

                      Bien vu, l’auteur d’avoir noté cette question si pertinente.

                      Fourest a simplement pointé l’inénarrable tartufferie des opposants à la loi qui prétextent le droit des enfants pour cacher leur rejet viscéral. Ils en ont rien à foutre, des enfants…

                      Demandez-leur ce qu’ils pensent de la délinquance des jeunes mineurs et de la façon dont ils veulent qu’on les traite.

                      Demandez-leur pourquoi ils ont amené des enfants dans une nasse, une manifestation statique, avec tous les risques connus de bousculades des gens qui poussent et écrasent…

                      Demandez-leur s’ils ont des enfants homos et comment ils les rendent heureux en méprisant ce qu’ils sont.

                      Demandez-leurs s’ils pensent parfois aux enfants et adolescents homos qu’ils couvrent d’opprobre infamante. Pensent-ils à leurs besoins de sécurité affective et sociale ?

                      Demandez-leur ce qu’ils comptent faire des 30 à 50.000 enfants nés de père ou de mère homosexuel et qui voient tous les jours leurs parents insultés et considérés comme des parents dangereux et eux-mêmes comme des déviants et des anormaux…
                      Pensent-ils à leur épanouissement et à leur bonheur, à leur estime de soi et à leur construction psychologique ?… 

                      Vous avez raison, Reboul, je n’ai jamais lu un seul mot de leur bouche d’intérêt à leur égard, de compassion aux injures qu’ils subissent, de l’angoisse qu’ils doivent supporter à être exclus d’une protection familiale…


                      • Dwaabala Dwaabala 16 avril 2013 21:59

                        « Rejet viscéral »
                        Ah ! bon, c’est ce qui s’appelle retourner la crêpe, car dans l’homosexualité il n’y a pas un rejet viscéral ?


                      • FRIDA FRIDA 16 avril 2013 22:53

                        @Clore

                        « Bien vu, l’auteur d’avoir noté cette question si pertinente. »

                        et bien Fourest comme d’habitude a tout faux.
                        Je m’explique. Elle a posé une question pertinente, (pas d’elle, elle ne fait que reproduire sans savoir que cela est un piège qui va se retourner contre elle).
                        La famille est une convention sociale (au contraire de la filiation qui est biologique ou adoptive (mais toujours la conséquence d’un rapport sexuel, jusqu’à ce qu’on ait une espèce d’humains hermaphrodites ou asexués qui font des enfants sans passer par la biologie traditionnelle et classique).
                        Mais Mariton pense à la famille monogame occidentale dans laquelle on protège la filiation.
                        la filiation est aussi protégée généralement dans la famille non monogame dans la mesure où elle est légitime, à savoir légale.
                        si on prend la polygamie en islam, et bien la famille peut se composer de quatre femmes, un mari et une douzaine d’enfants. Va-t-on leur dénier la qualité de famille parce qu’on refuse la polygamie ??? et bien non. Ils forment bien une famille. alors légalisons la polygamie dans notre droit, ces enfants ne doivent pas se sentir stigmatisés.

                        la famille est une conception de la société et de la civilisation. La majorité en décide. de même pour la filiation. Par ailleurs, jusqu’à récemment, on refuse la filiation adultérine et toujours la filiation incestueuse. Le droit refusait de leur reconnaitre les mêmes droits parce qu’il ne voulait pas les encourager.
                        Donc reconnaitre le droit au mariage homosexuel, et la PMA ouvre le droit a beaucoup de choses, c’est un bouleversement civilisationnel, on sait ce que l’on abandonne mais on ne sait pas vers quoi on va. C’est comme les OGM. 


                      • Aldous Aldous 17 avril 2013 09:12

                        Il est évident que les arguments bidons sur la reconnaissance du fait accomplis mène ipso facto à la légalisation de la polygame, bien plus rependue et plus légitime historiquement que le mariage homo qui n’existe dans aucune culture.


                      • crazycaze 17 avril 2013 15:04

                        @ sabine : Psychologie.com est loin d’être une revue scientifique et j’ai eu l’occasion de leur écrire une longue lettre suite à un article complètement bidon. En ont-ils tenu compte ? Se sont-ils excusés auprès de leurs lecteurs ? Non... La recherche de paternité, d’identité, par certains adultes n’est pas propre à la procréation médicalement assistée. Le problème est que cette quête n’est pas guidée par la biologie mais par des valeurs et des idéologies socioculturelles. Le développement des individus est le fruit de la co-action entre divers systèmes enchâssés, depuis les interactions géniques dans un milieu physico-chimique jusqu’aux contingences culturelles. Chaque système influe peu ou prou, immédiatement ou à plus long terme, sur la constuction des personnes (voir Urie Bronfenbrenner et son modèle écosystémique).


                      • COLRE COLRE 17 avril 2013 17:15

                        Sabine,

                        « Parce que vous, vous en avez quelque chose à foutre des enfants.. ? »

                        A part ça, il paraît que ce sont les « anti » qui se font injurier… smiley

                        Puisque vous m’agressez sans me connaître, je serais tentée de faire de même. 

                        Dites-moi, Sabine, vous avez pris un râteau avec une lesbienne pour être dans une aigreur aussi hargneuse à leur égard ? Vous êtes obsessionnelle sur le sujet…

                        Sinon, votre commentaire, en plus d’être injurieux, est à côté de la plaque. C’est la classique hypocrisie de quelqu’un qui prétend défendre le bien des enfants et se lance dans un délire sexué et homophobe assez maniaque. 

                        Si vous préférez les hommes, c’est que vous détestez les femmes ?? C’est ce que vous dites. Votre image de l’amour est terrible : vous aimez « contre »… Incapable d’aimer d’un côté sans détester de l’autre. C’est sinistre. 

                        PS : il y a 3,5 millions d’enfants qui vivent dans une famille monoparentale… La grande précarité est le principal problème de ces familles : vous faites quoi pour ces enfants ?

                        Il y a plus de 100 000 contentieux par an de pères qui ne versent pas la pension alimentaire, augmentant encore la précarité de ces familles : vous faites quoi pour ces familles ?

                        Il y a près de 5000 enfant adoptés tous les ans, vous faites quoi pour leur sacro-sainte filiation mise à mal par d’horribles faux parents pas comme il sied ?

                        Je n’ai pas vu les culs-bénis descendre dans la rue ni même s’exprimer sur ces fils pour chercher des solutions à la sécurité de ces enfants. Sans parler des 50.000 enfants d’homo qui sont là et dont vous vous foutez complètement, tout à votre rage sur les homosexuel(le)s et vos histoires d’ovule et de sperme… 

                        D’ailleurs, vous ne répondez à aucune de mes questions.

                        « Quelle pantalonnade » dites-vous ? quelle désolation, oui, de voir tant de confusion haineuse là où il y a surtout de l’amour, de l’empathie, de la fraternité, du désir de justice… Je vous engage à ouvrir les yeux sur la réalité, pas sur le fantasme pathétique d’une famille selon vos goûts…



                      • COLRE COLRE 18 avril 2013 00:10

                        Reboul a posé une question simple que tout le monde contourne soigneusement tellement elle dérange : « que faire des familles homos si on considère que ce ne sont pas des familles » (cf Mariton).

                        La conclusion s’impose : la protection des enfants n’est qu’un prétexte pour les anti. C’est ce que j’ai dit, certes un peu brutalement, mais la vérité est brutale. 
                        Ce que j’entends dans cette loi, c’est au contraire le souhait d’offrir enfin un cadre familial, sécurisant et stable à des enfants. Faut m’expliquer pourquoi ces dizaines de milliers d’enfants n’ont pas droit à la tendre sollicitude des défenseurs d’enfants labelisés

                        Un peu de cohérence svp. Sinon, c’est de l’angoisse ou de la mauvaise foi. Ou alors, de la foi tout court, mais il n’est pas question que les religieux s’immiscent dans les lois républicaines.


                        ps : puisque vous contestez une phrase de C. Fourest, ayez au moins l’honnêteté d’être précise et donnez la référence exacte. Je ne comprends rien à votre bout de phrase sortie de tout contexte et vos 2 liens n’y mènent pas..


                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 avril 2013 00:59

                        Car vous oubliez (pas seulement vous) ceux qui n’en avaient rien à faire de cette histoire, puisque pas concernés, ont lu le texte et aperçu les torsions possibles, concernant les enfants.


                        Vous parlez de ceux qui, à la dernière manif, tenaient leurs petits enfants tels des BOUCLIERS pour se protéger des gaz ?


                        Désormais, les opposants ne sont plus peuplés que des seuls « anti », mais certains défenseurs (pas tous, certains réfléchissent) continuent à associer ce mouvement au mot homophobie....


                        Refuser un Droit à une personne en raison de sa couleur, de son orientation sexuelle, de sa religion, est une DISCRIMINATION.

                        On ne discrimine que ceux que l’on veut écarter. C’est comme refuser le vote à un Noir sous prétexte qu’ici, 90 % de la population est Blanche.


                        D’ailleurs la loi dans lequel le mariage « pour tous » est inclus est une loi sur la PMA et pas le seul« mariage ».


                        Faux. Aucun article ne concerne la PMA, qui sera l’objet d’une loi à part.


                        Vous arrive-t-il de vous demander pourquoi des gens qui ne se sont pas mariés eux-même (ou plusieurs fois et ont arrêté) défendent une loi étendant ce même mariage (c’est mon cas, je ne me suis jamais mariée et ne le ferai jamais et ne comprends pas pourquoi les homosexuels y sont si attaché) ?


                        Parce qu’ils veulent imposer LEUR façon de vivre et de penser.


                        Ou à travers cette loi, cherchez à faire accepter l’homosexualité dans la population en évitant surtout de voir les « exagérations » qui pourraient en découler ?

                        Quelles « exagérations » ? 


                        Les hétéros ne sont pas mal non plus coté exagérés. Ils ont encore chopé un instituteur qui tripotait le berlingot d’une fillette de 6 7 ans. Un autre, pompier je crois, a été pris le disque dur plein de petits bébés tout nus en train de faire des trucs auxquels ils sont bien trop jeunes pour participer.


                        Je parle pas non plus de ces braves et honnêtes mères de famille méritantes, avec leurs trois enfants à la maison et les six autres au congélateur.


                        Non, il faut l’admettre, nous on a 1 cannibale mais vous les hétéros, vous menez largement au score !


                        Personnellement, il m’est difficile de défendre une « institution » que je n’ai pas trouvé « bonne » pour moi (non en fait pour être franc je pense que ce sont les autres qui, en te connaissant mieux, ont jugé plus normal de ne pas vouloir aller plus loin avec toi.)


                        Cassandre n’annonçait pas de catastrophes irréalistes, mais, parlait de malheur à ceux qui ne voulaient pas en entendre parler...on sait comment ça a fini.

                        Oui bin c’était de sa faute aussi. Elle a accepté le don de prophétie en échange d’un petit plaisir et une fois exaucée, elle a planté Apollon dans son froc.

                        Comme l’a dit Coluche : « Compromis, chose due. »


                        Maintenant les opposants qui ont voté Hollande et pleurent maintenant...encore une fois, on ne vote pas contre quelqu’un, mais pour un représentant qui risque de tenir quelques promesses et agira sur la vie des administrés durant au moins 5 ans.


                        C’est ce qu’il fait, vous allez pas vous plaindre de cela quand même ! Pour une fois qu’il y en a un qui essaye de bosser vraiment !




                      •  C BARRATIER C BARRATIER 16 avril 2013 17:04

                         

                        L’article 17 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme stipule que nul ne peut utiliser les droits garantis par cette convention dans le but de reLaïcité chrétienne http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=219chercher l’abolition ou la limitation de ces mêmes droits. Ainsi, Cour Européenne des Droits de l’Homme, dans son Arrêt du 13 février 2003 affirme l’incompatibilité de la charia avec la démocratie.

                        MARITON comme Civitas veut discriminer une population en raison de ses convictions catholiques dogmatiques que ne partagent pas la majorité des membres de sa communauté :

                        Voir en table des news :

                        Laïcité chrétienne 

                        http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=219

                         Sur le site web de Civitas, une conception  maritoniennede la liberté qui rappelle celle des  salafistes égyptiens :
                        « Le Christ règne sur la société, donc l’Etat est soumis au règne du Christ (…) Le Décalogue est la charte et le fondement de l’Etat : sa loi fondamentale n’est donc pas la Déclaration des droits de l’homme. »

                        Le mariage pour tous ne pose aucun problème en Europe dans des pays qui valent le nôtre ! Mais derrière ce débat où on joue parfois sur les mots se profile la destruction de la République.

                        République torpillée par le cléricalisme

                         http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=174


                        • Aldous Aldous 17 avril 2013 09:15

                          Mon dieu ! . Civitas à pris le pouvoir pendant la nuit ? 


                          Bouffon !


                        •  C BARRATIER C BARRATIER 16 avril 2013 17:06

                          Pardon pour le clic intempestif, je rétablis le 1er parargraphe !
                          L’article 17 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme stipule que nul ne peut utiliser les droits garantis par cette convention dans le but de l’abolition ou la limitation de ces mêmes droits. Ainsi, Cour Européenne des Droits de l’Homme, dans son Arrêt du 13 février 2003 affirme l’incompatibilité de la charia avec la démocratie.


                          • Aldous Aldous 17 avril 2013 09:16

                            Hors sujet.


                          • Folacha Folacha 17 avril 2013 09:23

                            Un enfant reconnu par deux pères ou deux mères mariés , au nom de l’égalité et pour protéger cet enfant, a donc pour vous plus de droits qu’un enfant né dans une famille polygame ? 


                          • JL JL 17 avril 2013 09:32

                            Folacha,

                            vous posez une bonne question :

                            Un enfant qui aurait deux mères ne serait pas dans une condition différente qu’un autre qui serait orphelin d’un père qui aurait eu deux femmes.

                            De fil en aiguille, cette iniquité va conduire accepter la polygamie.

                            On l’a dit, cette loi stupide au nom de l’égalitarisme sociétal va créer de nouvelles inégalités qui seront à prendre en considération.

                            Et derrière tout ça, se profile la théorie du genre, étape ultime avant la déshumanisation des masses, la stérilisation, l’euthanasie ...


                          • Lou Lou 16 avril 2013 17:07

                            « ... Or nous voyons qu’Hervé Mariton ne veut pas et/ou ne peut pas et/ou n’ose pas choisir entre les deux alternatives ... »
                            « Deux alternatives » est un anglicisme, on doit dire : Les 2 choix d’ une alternative .


                            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 16 avril 2013 17:41

                              Ok, mais l’usage actuel ne s’embarrasse pas de cette tentation à l’anglicisme ; il vaut mieux dire en effet « les deux membres de l’alternative ». Si cela est votre seule remarque -ce dont je vous remercie-, elle préserve le fond de mon intervention.


                            • travelworld travelworld 16 avril 2013 18:51

                              Ce sont les mêmes tristes personnages qui lorsqu’ils ont un enfant homosexuel
                              sans doute le mettent à la porte !!! Ou alors changent de bord du jour au lendemain.De vrais Tartuffes !!

                              Ils sont uniquement préoccupés par leur carrière politique ; Boutin, Mariton, Barjot (elle écrivait les discours de Pasqua) et consorts....
                              Mais nous la carrière de ces gens là on s’en tape !


                              • Yohan Yohan 16 avril 2013 19:11

                                L’opposition se fait sur la question de la filiation + PMA + GPA, moins sur celle du mariage. 

                                J’ai dans mon entourage des amis qui ont adopté. Même bons parents, ils ont eu tous des problèmes - je dis bien tous - avec leurs enfants qui, à l’adolescence, voulaient savoir qui étaient leurs vrais géniteurs, certains ayant même été rejetés. 
                                Avec la future Loi, le problème va encore s’amplifier. Des enfants naîtront sans passé, sans famille biologique, sans ascendance, des zombies potentiels. Qu’adviendra-t-il d’eux, va t’on enfanter de futurs psychotiques. On a tous besoin de savoir d’où l’on vient, de connaître ses racines, tôt ou tard ça s’impose à chacun, sinon il n’y aurait pas tant de gens qui font des recherches en généalogie ou qui se battent pendant 40 ans pour retrouver un frère, une soeur disparus. Ceux là n’auront que des parents sur papier glacé, des parents qui les ont acheté, comme on achète un chien. 
                                A ce qu’on voit comme réaction, je ne suis pas sûr que les oui oui, partisans de l’égalité à tout crin, aient bien pris le temps de réfléchir à ce qui se prépare en catimini. Le débat a été escamoté, il aurait mérité des émissions, des débats avec d’éminents experts, psychologues, experts des questions familiales et sociales,...
                                Flamby peut dire et promettre ce qu’il veut, mais à partir du moment où cette Loi sera effective, n’importe qui pourra être fondé à réclamer son dû. Dès lors, on pourra louer des ventres partout dans le monde. Les homos riches pourront se permettre toutes les folies, à tout âge, et ceci sans aucune considération de l’enfant sans passé qu’ils auront fait enfanter chez une anonyme souhaitant le rester définitivement...

                                • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 avril 2013 21:39

                                   Des enfants naîtront sans passé, sans famille biologique, sans ascendance, des zombies potentiels. Qu’adviendra-t-il d’eux, va t’on enfanter de futurs psychotiques.


                                  Les enfants adoptés actuels connaissent déjà ces troubles. Et que je sache, vous ne blâmez pas les couples hétérosexuels pour cela !

                                  On a tous besoin de savoir d’où l’on vient, de connaître ses racines, tôt ou tard ça s’impose à chacun, sinon il n’y aurait pas tant de gens qui font des recherches en généalogie ou qui se battent pendant 40 ans pour retrouver un frère, une soeur disparus. 

                                  Ce qui importe, ce sont les réponses. Même si le dossier est vide ou presque au final, le savoir vaut mieux que l’ignorance. Il faut quand même souligner que ceux qui se cherchent une vie le font souvent parce qu’ils sont incapables de se construire la leur propre. Il vaudrait mieux les aider à ce sujet.

                                  « Les racines, c’est bon pour les arbres, pas les hommes. »

                                  Dès lors, on pourra louer des ventres partout dans le monde. Les homos riches pourront se permettre toutes les folies, à tout âge, et ceci sans aucune considération de l’enfant sans passé qu’ils auront fait enfanter chez une anonyme souhaitant le rester définitivement...

                                  Qu’on soit pour ou contre la GPA, elle existe déjà. La boite de Pandore a été ouverte et elle ne se refermera plus.

                                  Soit dit en passant, 75 % des clients de GPA sont des couples hétérosexuels, pour qui la PMA est inaccessible pour une raison ou une autre.

                                • Aldous Aldous 16 avril 2013 22:36
                                  Bisounours, quand tu crève un pneu, t’en profite pour casser le pare brise et mettre le feu au réservoir ou tu répare ton pneu ?

                                  Qu’on soit pour ou contre la GPA, elle existe déjà. La boite de Pandore a été ouverte et elle ne se refermera plus.

                                  Le viol, le vol, le meurtre aussi, pour autant on n’a jamais légalisé.

                                  T’as que des arguments irrationnels.

                                • FRIDA FRIDA 16 avril 2013 23:01

                                  @Yohan

                                  "Des enfants naîtront sans passé, sans famille biologique, sans ascendance, des zombies potentiels. Qu’adviendra-t-il d’eux, va t’on enfanter de futurs psychotiques."

                                  En fait, le but c’est de créer une espèce de zombies centrés sur la consommation à outrance, et sur l’instant présent, ne cherchant à comprendre ni d’où ils viennent ni ne comprenant leur passé et se foutant de leur avenir, l’idéal pour asservir.
                                  et pourquoi pas une façon aussi de faire habituer les gens que l’on puisse fabriquer des esclaves appartenant au système capitalistes qui les utilisera contre les derniers réfractaires à ce monde de marchandisation de l’humain.


                                • Folacha Folacha 17 avril 2013 09:26

                                  A Aldous :

                                  Bisounours crève un pneu volontairement et exige que la collectivité le lui répare fissa .

                                • Yohan Yohan 17 avril 2013 11:47

                                  La réalité c’est qu’un malade mental ne produit pas, il coûte à la société. Le calcul des cyniques, s’ils existent (j’éviterai de tomber dans la parano), ne tient pas la route. Une société qui fonctionne est une société saine, avec des valeurs, un socle fort, celui de la famille, du travail, bref ce que nos anciens ont bien compris en le payant au prix fort pour nous léguer l’héritage des 30 glorieuses (un monde de paix et de prospérité dont nous avons profité), tout ce que Taubira et consorts s’acharnent à démolir depuis 68. 


                                • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 avril 2013 12:13

                                  Bisounours crève un pneu volontairement et exige que la collectivité le lui répare fissa .


                                  C’est curieux mais que fait cette poignée de clous dans ta poche ?

                                • Francescab 16 avril 2013 20:01

                                  Le débat sur le mariage pour tous a viré aux manifestations contre les homosexuels, dont on voit qu’ils sont, au fond, toujours considérés comme des anomalies, des déviants tolérés. Le coeur du problème est là, et pas ailleurs.


                                  • Aldous Aldous 17 avril 2013 08:56

                                    Moi je constate surtout que le discours des militants homos est ouvertement haineux envers les familles.


                                    Étrange pour des gens qui prétendent vouloir accéder au statut de famille.


                                  • Claude Simon Claude Simon 16 avril 2013 21:19

                                    L’ultralibéralisme économique étant un échec (sauf en catimini puisque des accords de libre-échange Inde-UE sont en route), on change le fusil d’épaule, et on nous sert l’ultralibéralisme moral.

                                    Hollande avait précisé lors de sa campagne qu’il ne croyait pas aux libertés nouvelles : hélas, nous y sommes.
                                    Par ailleurs, il accorde ce qu’il appelle la liberté de conscience aux maires, mais pas à leurs adjoints : belle preuve que la notion de l’égalité de droit est chez lui à géométrie variable.
                                    Quoiqu’il en soit, légiférer sur les moeurs est le parfait écran de fumée pour dissimuler l’inanité du reste de sa politique.


                                    • Montagnais Montagnais 16 avril 2013 21:44

                                       .. ce qu’on retient bien, au milieu des clameurs, c’est que Madame Fourest, pleine d’ardeur, est pour 


                                      Pagaille - Famille - Parties 

                                      .. pour l’halètement pour tous.

                                      On est tous pour.

                                      • Dwaabala Dwaabala 16 avril 2013 22:05

                                        Ma raie chiale, la voilà !


                                      • Christoff_M Christoff_M 16 avril 2013 22:17

                                        Franchement aller soutenir Fourest qui est la pire collabo de tous les courants pseudo militants qui bossent pour le mondialisme le plus pourri pernicieux et néfaste, comme sos racisme étrangement silencieux depuis la prise de pouvoir par les FM mondialistes du pseudo PS anti français et anti chrétien....

                                        On se demande si Agoravox n’est pas tombé sur la tête !!! imposer aux français ce qu’ils ne veulent pas et voir quelques illuminés déphasés relayer les propos de soi disant représentants style Fourest qui est une vendue aux mondialisme le plus détestable essayant de nous prouver qu’un lobby ou une personne imposant sa vision des choses contre la majorité des français représente la democratie !!!

                                        Que des gens cautionnent ici ce genre de manipulation mentale avec des médias aux ordres des mondialistes satanistes du NOM c’est preuve que même Agoravox qui était plutôt neutre auparavant est infiltré par des lobbystes (payés ??) qui ne devraient même pas avoir droit de publier tant leurs articles sont de mauvaise foi !!

                                        Fourest est l’image meme de la dinde prétentieuse promue pour rabâcher a longueur de journée les mensonges de la secte americano sioniste (tout en sachant qu’elle ment ouvertement) elle en a obtenu une bonne position dans les medias ou elle peut propager a longueur de journée mensonges et vérités tronquées tout en ayant aucun reel contradicteur en face d’elle !!!


                                        • Christoff_M Christoff_M 16 avril 2013 22:23

                                          certains pensaient avoir viré Sarkozy et son système mais ils auront dix fois pire maintenant avec un homme soi disant de gauche mais qui bosse pour les pires courants europeanistes et mondialistes avec les ex conseillers de DSK autour de lui qui sont socialistes comme je suis corse ( Moscovici, Cambadelis, Cahusac, Sapin, Fabius, LeFol qui porte bien son nom !!!...)
                                          ramassis de libéraux pro sionistes qui ont fait bien plus de mal à la France a son économie et son industrie en un an que (voir toutes les fermetures en cours) que les précédents en cinq ans !!!!


                                          • 65beve 65beve 16 avril 2013 22:54

                                            Bonsoir à tous,
                                            Finalement, tout cela est normal.
                                            La loi passe, les chiens aboient, et tout cela va se calmer.
                                            Les Homos vont (ou ne vont pas) se marier, ils vont (ou ne vont pas) divorcer, ils vont (ou ne vont pas) adopter des enfants.
                                            Normal, quoi.
                                            Ensuite, il y a des lois pour protéger les enfants, donc pas de craintes à avoir.
                                            C’est normal que les conservateurs rougagnent, leur pitoyable guerre des chefs les a démobilisés juste après la défaite de Sarkozy.
                                            Concernant la religion, l’Eglise ne reconnaît toujours pas le divorce, mais de ça tout le monde s’en tape ; ça fera pareil pour le mariage gay.
                                            Maintenant, reste à savoir ce que feront les curés si un couple homo présente un enfant à baptiser. Sera-ce un enfant du bon Dieu si adopté ou le rejeton de Satan si PMA ?

                                            cdlt.


                                            • soi même 17 avril 2013 02:25

                                              Tu la dis bouffis, c’est comme en 40 quand les allemands étaient vainqueurs.


                                            • sam turlupine sam turlupine 17 avril 2013 08:49

                                              @ soi-même

                                              un superbe point godwin !

                                              Quel rapport entre un pays occupé, en guerre, et une démocratie dont le Président et les députés ont été élus : tu nous expliques, t’as l’air d’un cador ?


                                            • soi même 17 avril 2013 11:48

                                              Et bien la certitude dans une chose est toujours relatif ce qui est construit aujourd’hui demain cela aura disparue.


                                            • titi 16 avril 2013 22:57

                                              Tout ceci étant dit...

                                              Je rappelle qu’une des critiques les récurrentes contre Sarko était qu’il « divisait les gens »...

                                              Bah là, entre le mariage pour tous et Notre Dame des Landes, on arrive à une émeute par semaine...

                                              Vous avez bien fait de changer... les Français sont beaucoup moins divisés smiley smiley


                                              • Christoff_M Christoff_M 16 avril 2013 23:43

                                                La maladie française une gauche noyautée et manipulée par des anti français mondialistes qui travaillent à faire de l’Europe une pale copie des Etats Unis avec une poignée de gens qui stockent des milliards et speculent sur l’euro tout en faisant crever les peuples et multiplier le chomage et la misere !!!

                                                Tout en faisant fermer nos usines et en virant a coups de pompes dans le cul ce qu’il reste d’ouvriers et d’employés dans ce pays... et en faisant tous les jours des passes droits et des faveurs aux nantis qui sont avertis eux en cas de controle ou de nouvelle loi qui ne passera peut etre jamais.... 50 milliards d’évasion fiscale par an dans ce pays c’est peut etre plus important que de debattre du pb de mariage ou d’adoption de quelques dizaines de milliers de gays ou de lesbiennes de ce pays ( la majorité de gays et des lesbiennes n’étant pas consultés ni représentés sur les bancs de notre pseudo assemblée représentative)...

                                                En dehors de ça on traite les français qui n’en peuvent plus d’homophobes de racistes et autres en niant notre culture et nos racines, tout cela a cause de quelques lobbies minoritaires, Mitterrand nous avait fait le coup avec sos racisme, Sarkozy avec l’antisémitisme et maintenant on nous fait le coup de l’homophobie avec petre une loi aussi débile de celle qui a reprimé la prostitution, des lois hypocrites et scélérates qui ne font rien avancer et qui prennent les français de force en les prenant pour des demeures a qui il faut expliquer la morale, la bravitude et autres conneries inventées par un PS toujours aussi incapable d’aborder le chomage, l’emploi, l’industrie, le commerce et l’agriculture et s’occupant de sujets concernant de lobbies minoritaires plutot que d’assurer un destin à la majorité des français...
                                                Je ne parle meme pas de la securité avec des rodeos de bandes de jeunes (censurées par le gouvernement de laicards moralistes et parisianistes)....

                                                Si certains n’ont pas encore compris que nos medias journaux teles, étaient aux mains de lobbies travaillant pour un mondialisme destructeur de la France, qu’ils redescendent de leur planète bisounours, ce gouvernement mange dans la main de minorités lobbyistes contre l’avis de la majorité des français, nous n’avons guere autre chose qu’un Blairisme avec Hollande qui se pretendait de gauche et qui etait le pire collabo des Bush...

                                                Nous nous avons un Hollande qui envoie des troupes en Afrique sur ordre de l’Otan, et qui fait le gendarme à nos frais pour garder les mines d’or des mondialistes qui ne rapportent pas un copec aux français ; nous parler de mariage gay en ce moment c’est la pire plaisanterie douteuse et le plus vaste plan de com et de manipulation jamais mis en oeuvre a la tete de ce pays pour ne pas aborder les sujets essentiels ou ce gouvernement de laicards bien pensant n’a pas grand chose (ca vous étonne) a proposer a part laisser faire les pires liberaux européens qui ont main mise sur les banques et le budget de l’état français ( ou ce qu’il en reste)...


                                                • Mowgli 17 avril 2013 01:00

                                                  schweizer.ch (---.---.---.72) 16 avril 18:29

                                                  « Interdire aux parents de parler de leur homosexualité, vous faites comment ? »

                                                  Parce que, chez vous, les parents parlent de leur sexualité à leurs enfants ?

                                                  Vous leur racontez comment vous prenez votre femme et dans quelle position elle hurle le plus ? Qu’elle veut bien vous sucer, mais à condition que vous n’éjaculiez pas dans sa bouche ? »

                                                  Mais parfaitement ! D’ailleurs c’est tellement bien entré dans les moeurs qu’il y a un nom pour les familles comme ça : familles tuyau-de-poêle. Et puis, il n’y a pas que la sexualité. Tenez par exemple, interdire aux gens de parler à table de leur fistule et de leurs hémorrhoïdes vous faites comment ?


                                                  • FRIDA FRIDA 17 avril 2013 02:53

                                                    question à l’auteur :

                                                    avez-vous pensé à cette famille « de même sexe » (deux femmes ou deux hommes) qui se marient parce que l’on leur donne un droit de plus (en fait ils ont déjà le même droit que les autres pour se marier) se font fabriquer un enfant privé de père ou de mère. Et qu’ils se séparent par la suite, non seulement cet enfant vivra les difficulté de la séparation entre le couple mais en plus il vivra privé délibérément de la présence (au moins symbolique) de l’autre parent ??
                                                    parce que ses couples homosexuels sont aussi instables que le reste des couples. l’enfant sera doublement sanctionné, dans un premier temps par la privation d’une filiation normal avec l’un de ses parents, voire les deux, et deuxièmement quand il se retrouvera en train de vivre la séparation du couple homosexuel, voire sa recomposition.
                                                    http://www.youtube.com/watch?v=baZ2XZP82cA&feature=player_embedded
                                                    http://www.youtube.com/watch?v=Yi08Nt5R84U



                                                    • COVADONGA722 COVADONGA722 17 avril 2013 06:58

                                                      yep s’agissant de votre démocratie c’est surement un hasard de découvrir des lobyistes gays fortunés

                                                      bergé augier dans l’entourage de Hollande un pur hasard de voir donc ce gvt satisfaire les desiderata de cette minorité comportementale.
                                                      S’agissant de Votre démocratie ,mais j’ai pas fait d’études mais voir les éduqués valider sans moufter une democrasouille qui donne 15 députés verts à 3% des votants et 3 députés à 16%
                                                      des votants je me dis que les dés sont pipés et que l’acceptant ils ne sont que des tartufes.
                                                      Reste plus qu’a patienter votre « démocrasouille » vas imploser faudras pas oublier de nettoyer cette société devenue écurie d’Augias 
                                                       Asinus ; ne varietur


                                                      • sam turlupine sam turlupine 17 avril 2013 08:44

                                                        Vus la mobilisation générale, l’hystérie, le refus de la démocratie de toute la droite catho, alliée aux intégristes, aux ultra-nationalistes, et à tous les mouvements fachos d’extrême-droite, aucun dialogue possible.

                                                        Après un très long débat parlementaire, des milliers d’amendements, une loi (annoncée dans le programme du candidat élu à la Présidence de la République) est votée, légalement, selon le processus constitutionnel habituel, par la majorité des élus, Sénat et Assemblée conjugués : elle s’impose donc à l’ensemble des citoyens.

                                                        Ceux qui la refusent tentent de procéder à une insurrection constitutionnelle ; ce sont donc des factieux à mettre hors d’état de nuire, d’une façon ou d’une autre.

                                                        Le laxisme a assez duré : que les mouvements factieux soient interdits, la loi entérinée, et ceux qui ne sont pas d’accord quittent le pays ou ferment leurs gueules.

                                                        Les cathos, fachos, anti-homos, barjots, hystéros ne sont qu’une minorité rétrograde et obscurantiste ; qu’ils se plient à la loi, ou fassent l’objet de sanctions. C’est la loi de la démocratie. Basta.


                                                        • Aldous Aldous 17 avril 2013 09:03

                                                          Ou avez vous vu une volonté de dialogue ur es changements sociaux et civilisation le du côté de ceux qui soutient la loi ?


                                                          Ils se bouchent les oreilles, ferment les yeux et répètent à tue-tête ’’homophobe, homophobe homophobe, homophobe, homophobe, homophobe...’’ comme des gamins immatures.

                                                          Ces gens ne veulent pas discuter car ils savent pertinemment que si ils discutent des conséquences, ils devront reconnaître qu’il y a des implications terribles, tant pour les enfants que pour à société.

                                                          Et les politiciens de gauche, eux se planquent comme des lâches car il savent l’entourloupe qu’ils font au pays. Hollande a voulu minimiser et s’est pris les pieds dans le tapis et depuis, le PS se résume à Fourest !

                                                          Une bande d’apprentis sorciers irresponsables ! 

                                                        • sam turlupine sam turlupine 17 avril 2013 09:28

                                                          Le dialogue a eu largement lieu ; dans les commissions, à l’Assemblée Nationale, au Sénat, partout, entre élus du peuple.

                                                          Ce sont les factieux intégristes qui le refusent, et refusent l’application d’une loi votée constitutionnellement. C’est cette minorité qui essaie d’imposer sa loi à la majorité, dans un déni de démocratie.

                                                          C’est d’eux que vient la haine, le rejet, le refus, la violence, comme depuis toujours avec l’extrême-droite. Les cathos intégristes s’y associent ; ce qui explicite parfaitement leurs collusions implicites et explicites.

                                                          Comme pour toutes les évolutions sociétales : divorce, préservatif, IVG, pilule, les intégristes religieux continuent leur forcing en marche arrière : ils n’empêcheront rien.

                                                          Que la loi soit votée, appliquée, et qu’on passe à autre chose : vite ; assez de temps perdu.


                                                        • Aldous Aldous 17 avril 2013 09:44

                                                          Vous délirez complètement, la loi n’est pas encore votée et encore moins promulguée.

                                                          Et il est douteux d’affirmer qu’il y a une majorité de citoyens qui la soutienne quand on refuse le référendum.


                                                          Et quand bien même elle serait promulguée, nous ne sommes pas en URSS, les citoyens ont le droit de s’exprimer et de manifester contre.

                                                          Rouvrez les goulags si ça vous défrise ! 


                                                        • Christoff_M Christoff_M 19 avril 2013 03:10

                                                          Les fachos ce sont ceux qui mentent qui truquent les lois pour satisfaire les pulsions d’un lobby ou d’une minorité aisée contre l’avis de la majorité du plus grand nombre...

                                                          Ce qui est bien c’est Tobira l’idiote utile qui est un peu la remplaçante de Dati, qui travaille avec ardeur pour les grands bourgeois millionnaires et gays du PS style Berger ou Delanoe....

                                                          Contre l’avis de la majorité des français !!! mais bon c’est sans doute cela la démocratie version PS franc maçon !!!!

                                                          Et puis ceux qui crachent leur haine sur l’église et les croyants ici prouvent qui sont reellements les fachos intégristes dindons utiles des mondialistes !!


                                                        • Christoff_M Christoff_M 19 avril 2013 03:16

                                                          Vous êtes la preuve par deux de l’intégrisme et du fascisme débile de la pensée unique d’une certaine gauche ( haine des croyants) ...

                                                          ceux qui ne sont pas d’accord ferment leur gueule au profit de lobbies instrumentalisés ou de minorités agissantes c’est bien c’est ce genre de principe qui a aboutit au parti nazional socialist !!!

                                                          Osez dire qu’une minorité de guignols qui imposent des lois scélérates contre l’avis de la majorité des français en provoquant un climat de haine c’est la démocratie, c’est dire a quel points les dindons utiles du mondialisme sont bien endoctrinés par la pensée unique !!!


                                                        • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 17 avril 2013 09:03

                                                          Le plus probable : lorsque le mariage des homos sera légalisé tout le monde, hormis quelques extrémistes et intégristes illuminés, l’acceptera, comme en ce qui concerne le, divorce, la contraception, l’avortement, l’autorité parentale, et le PACS.

                                                          Aucun républicain ne pourra démarier les mariés homos et leur enlever leurs enfants.


                                                          • Aldous Aldous 17 avril 2013 09:05

                                                            Vous n’êtes as républicain, vous n’avez que l’anathème et l’insulte à la bouche.




                                                          • COLRE COLRE 17 avril 2013 09:36

                                                            Absolument S. Reboul, il faut attendre que les fantasmes et les peurs irrationnelles trouvent un autre exutoire. Quand ils se jetteront sur un autre sujet social du vivre ensemble, ce sera enfin l’oubli de ces outrances-là. Mais qu’est-ce qu’ils vont encore inventer ? Ça craint déjà. 

                                                            Quand on pense qu’il s’agit simplement d’un élargissement des droits et devoirs du mariage à tous les individus qui souhaitent instituer leur couple dans le cadre de l’égalité républicaine… Impensable pour tous les intégristes, identitaires et autres réacs.
                                                            C’est tout de même inouï ce flot de haine, d’insultes et de mensonges.

                                                            Ils nous préparent vraiment une société de merde où il ne fera pas bon d’être différent ou de marcher en dehors des clous. 


                                                          • sam turlupine sam turlupine 17 avril 2013 09:44

                                                            @ Aldous

                                                            Ah bon !?!
                                                            D’où vient la violence ? D’où vient la haine ?
                                                            D’où vient le refus d’accorder le même droit à chacun, quelle que soit son orientation sexuelle ?

                                                            La défense des enfants ?
                                                            Vous voulez rire ?
                                                            Et tous les couples séparés, les couples monoparentaux, les cas d’incestes, les mauvais traitements, la pédophilie des prêtres, c’est aussi pour la défense des enfants ?

                                                            Et l’homosexualité chez les ecclésiastiques ; le « lobby gay » du Vatican, c’est pour la moralité ?

                                                            Occupez vous de vos enfants, et laissez les se faire leur propre opinion, au lieu de les embrigader honteusement dans des manifs qui les dépassent totalement, et foutez la paix à ceux qui ne sont pas comme vous : de toutes façons, ils ne pourront pas être pires.


                                                          • Aldous Aldous 17 avril 2013 09:48

                                                            Il s’agit de bien autre chose et ce ne sont pas les catholiques intégristes traditionalistes qui en parlent le mieux, c’est Pierre Berger.


                                                            Vous faites semblant de ne pas entendre Pierre Berger quand il parle de louer des utérus, mais c’est ça que la gôche du Parti Sociétaliste prépare : la prolétarisation des utérus des pauvres.



                                                          • COLRE COLRE 17 avril 2013 09:55

                                                            Pierre Bergé ne représente rien, que lui-même. Pure manoeuvre. Fantasme.

                                                            Mais ravie de vous savoir bientôt à mes/nos côtés quand il s’agira de lutter contre la location des ventres dans les lois contre la prostitution.


                                                          • Aldous Aldous 17 avril 2013 10:05

                                                            Quel hypocrisie ! Berger ? Une illusion ?


                                                            C’est juste le patron du Monde, le financier des campagnes présidentielles du PS, (Ségolène à disparu quand il a cessé de la financer)

                                                            C’est pour que ce gendre de milliardaires puisse louer des ventre d’Indiennes en toute légalité sans autre limite que sa fortune que vous militez pauvre naïf.

                                                            Et si vous voulez lutter contre cette légalisation de la location des ventres , c’est maintenant.

                                                            Comme pour Maastricht, demain il sera trop tard pour venir pleurer que vous n’aviez pas compris.

                                                          • voxagora voxagora 17 avril 2013 10:27

                                                            « ils nous préparent une société où il ne fera pas bon être différent »

                                                            c’est très curieux comme conclusion, Colre, car bien au contraire,
                                                            au fond de ce que réclament les « anti », dont je suis,
                                                            (libre à toi de me traiter d’intégriste, d’identitaire, réactionnaire, haineuse, insultante, menteuse ..
                                                            puisqu’une fois qu’on a été épinglé par ces qualificatifs on ne peut plus se défendre)
                                                            au fond de ces comportements (très divers, car on ne voit que ceux qui s’agitent)
                                                            il y a l’angoisse provoquée par le déni de la différence qui cause l’humanité.
                                                            Ce sont des couples de même sexe qui veulent inculquer aux enfants qu’ils élèvent le déni de la différence.
                                                            Et que soit inscrit dans la loi civile ce déni de la différence qui cause l’humanité, la différence sexuelle,
                                                            sera dommageable et ravageant pour l’ensemble de la population.
                                                            Ce n’est ni le fait que certains soient homosexuels, ni le fait qu’ils se marient, qui est refusé,
                                                            c’est le fait que soit inscrit dans la loi civile le déni de la différence sexuelle,
                                                            et que pour protéger un groupe du mal-être engendré par leur différence,
                                                            la législation plonge l’ensemble de la population dans le mal-être engendré par l’incertitude,
                                                            et substitue à la souffrance d’une orientation sexuelle différente de celle de la majorité,
                                                            la souffrance de la majorité pour qui va flotter de façon dramatique, et bien plus intensément qu’aujourd’hui, la question de l’être.
                                                            Je remets encore ces liens, parce qu’ils émanent de personnes qui ne méritent pas d’être insultées, et que c’est se faire injure à soi-même que de les considérer comme des salauds au prétexte qu’ils refusent les conséquences de l’inscription, dans la loi, de la différence qui cause l’humanité :
                                                            etc.. etc..


                                                          • COLRE COLRE 17 avril 2013 11:01

                                                            Vox, je ne te traite de rien de tout cela  smiley car nous discutons habituellement sur le plan des idées et sans mauvaise foi.

                                                            Tu noteras tout de même que les injures et les flots de haine, le mépris de l’autre et le rejet sont plutôt le fait des anti que des pros ! je vois continuellement des agressions homophobes (relis ce fil), je n’en ai pas vu d’hétérophobe ! et si considérer qu’un commentateur est conservateur, réactionnaire ou un doctrinaire de la foi est pour toi une injure, on ne peut pas être d’accord. Les définitions collent parfaitement avec les comportements observables ici et ailleurs. Je veux bien que tu me traites de féministe, de socialiste ou de progressiste, je ne prendrai pas ça pour une insulte.

                                                            Sinon, pour ton analyse, tu passes imperceptiblement du « déni de la différence » que tu critiques (à juste titre), au « déni de la différence sexuelle », ce qui n’est pas la même chose. Il n’y a aucun déni de la différence sexuelle chez moi ni chez les tenants de cette loi qui n’est même pas sur le même plan.
                                                            Le sujet est : semblable ou différent, peu importe. Il y a des couples, tu dois en connaître, qui sont dans la fusion et la gemmellité. Quasi interchangeables. D’autres dans la complémentarité. Il y a des épouses qui sont des grosses baraques et des maris qui sont fluets et fragiles. Chez les homo, c’est exactement pareil

                                                            C’est parce que tu fais une fixation fantasmatique sur la différence sexuelle élevée au pinacle de la hiérarchie des valeurs sociales. C’est avec les mêmes fixettes qu’on a longtemps interdit les mariages mixtes, les mariages entre cathos et protestants, et aujourd’hui encore dans certains pays les mariages entre musulmans et chrétiens…

                                                            Comme si la différence religieuse était le summum de la différence qui caractérisait la personne ! ben non. Pas pour moi. Ni le « sexe ». Dénier la différence sexuelle serait d’autant plus stupide que les homos, alors, aimeraient autant les hommes que les femmes. 

                                                            Il y aurait tant à discuter entre personnes de bonne foi et ouvertes. Mais là, je suis effarée des réactions brutales, intolérantes et irrationnelles que je constate tous les jours… Après des heures et des heures à discuter et argumenter, j’ai pu voir que cela ne sert à rien sur les forum. J’interviens parfois quand je tombe par hasard sur un article ou un commentaire particulièrement con ou intéressant, mais c’est tout.

                                                            A une autre fois.


                                                          • COLRE COLRE 17 avril 2013 11:05

                                                            « Et si vous voulez lutter contre cette légalisation de la location des ventres , c’est maintenant »

                                                            Mais c’est maintenant, qu’est-ce que vous croyez Aldous ? que vous êtes seul à défendre la dignité des femmes ?? 

                                                            Toutes les associations féministes ont fait des pétitions, lettres ouvertes et déclarations en ce sens : pas de location des ventres, ni en GPA ni en prostitution.


                                                          • JL JL 17 avril 2013 11:21

                                                            Mais oui, on va vous écouter, on va respecter les ventres ... en attendant que votre tour arrive !

                                                            Colre n’a pas lu Matin brun, on dirait.

                                                            Ces gens, nos véritables gouvernants occultes, ne vous écouterons pas plus qu’ils ne nous auront écouté.

                                                            « Le pouvoir démocratique ne réside dans le peuple que lorsque le peuple est uni ».
                                                            Carl Schmitt.


                                                          • COLRE COLRE 17 avril 2013 11:30

                                                            « en attendant que votre tour arrive »… ??? 

                                                            Mon tour de quoi ??
                                                            JL, toujours aussi abs-con…

                                                          • voxagora voxagora 17 avril 2013 11:34

                                                            Bonjour Colre,

                                                            je travaille sur l’ordi aujourd’hui, de ce fait je fais de temps en temps le tour de mes posts,
                                                            (et pas que sur AV). Ton commentaire comme le mien contiennent des choses très importantes,
                                                            qu’il serait intéressant de préciser.
                                                            Si je ne sature pas d’AV d’ici dans la soirée, je repasserai t’apporter un peu de contradiction  smiley
                                                            Mais juste ces trois petites précisions, vite faites : les « anti » sont aussi des féministes, socialistes, progressistes ..
                                                            Je suis extrêmement sensible à la souffrance, aux arguments et à la bonne foi des « pro », juste pas d’accord sur tout.
                                                            Quant aux fantasmes, vu qu’ils sont à la base de notre vie psychique, voilà au moins un point qu’on a en commun.




                                                          • JL JL 17 avril 2013 11:41

                                                            Lisez Matin brun, vous comprendrez.

                                                            Ps. Je ne parle pas de Colre elle-même, mais du groupe ’’Défense de louer les ventres’’.

                                                            Avant de traiter quelqu’un d’abs-con, prenez garde de ne pas vous trouver dans la situation de l’arroseur arrosé.


                                                          • COLRE COLRE 17 avril 2013 11:43

                                                            Moi, je n’avais que ma matinée de plus ou moins libre…

                                                            Faut que j’y aille, je regarderai tes messages de toutes façons.

                                                            Bonne journée smiley


                                                          • JL JL 17 avril 2013 12:06

                                                            Il faudrait qu’on m’explique comment on peut être à la fois favorable au mariage homo et contre la location des ventres, puisque le mariage homo va booster la demande !

                                                             smiley


                                                          • sam turlupine sam turlupine 17 avril 2013 17:57

                                                            Par JL (---.---.---.29) 17 avril 12:06

                                                            Il faudrait qu’on m’explique comment on peut être à la fois favorable au mariage homo et contre la location des ventres, puisque le mariage homo va booster la demande !

                                                            Pétard, qu’est-ce qu’on aura pu :lire comme conneries, et comme fantasmes non avoués, avec ce mariage pour tous !

                                                            Il y a, en France, en tout et pour tout, 100.000 couples homosexuels, dont 10.000 avec un enfant.

                                                            En admettant que la moitié désire se marier (estimation très large), et que sur ces 45.000, la moitié encore désire avoir un enfant (estimation toujours très large), étant donné que la GPA est interdite, ils auront recours, comme tout couple hétéro infertile, à l’adoption : il y a , actuellement, environ 4.500 enfants adoptés par an en France, dont 4.000 viennent de l’étranger.

                                                            Pour ceux que la réalité intéresse, au delà des fantasmes

                                                            Ensuite ; il sera très difficile pour un couple homo d’adopter un enfant à l’international.

                                                            Aneffet :

                                                             Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Si le mariage pour tous est adopté en France, les couples homosexuels mariés n’auront aucun problème à adopter un petit poupin Outre-Atlantique ! Ah mais non, car l’homosexualité reste un critère de dissuasion du côté des autorités. Elle est encore condamnée dans près de 70 pays. Au Vietnam ou en Lettonie, un candidat devra fournir une attestation de concubinage qui prouve que le partenaire est du sexe opposé. « Cela revient à prouver son hétérosexualité », tranche cette porte-parole de l’AFA.

                                                            Finalement, il ne reste que de rares pays gay friendly, question adoption. Les Etats-Unis, le Brésil et l’Afrique du Sud. Or, à Pretoria, seuls deux à trois enfants sont adoptés par an. Washington est une terre dite d’accueil. Donc si un enfant est abandonné, il est en priorité proposé aux Américains. Et pour enfoncer le clou, l’AFA n’a pas de partenariats avec ces trois pays.

                                                            Il faut donc passer par l’un des 30 organismes autorisés pour l’adoption (OAA). « Mais ces opérateurs privés prennent le meilleur candidat. » Comprendre, pas les canards boiteux de l’adoption - les célibataires, les homosexuels. Ces futurs parents qui n’ont pas le faciès parfait du couple quadra posent donc leur dossier à l’Agence française de l’adoption, cette agence qui n’a pas de contact avec les rares pays pouvant satisfaire les adoptants...

                                                            Donc, aucun « boost » de « location des ventres » à prévoir ; mais les culs-bénits et les fachos sont prêts à agiter tous les épouvantails possibles, pour éviter leur vieille trouille de voir remise en question leur sainte-famille : « De quoi ? J’suis marié, moi, j’suis pas un pédé ! »

                                                             smiley smiley


                                                          • JL JL 18 avril 2013 08:11

                                                            Bonjour voxagora,

                                                            ce que vous avez écrit mérite une large diffusion, je cite :

                                                            ’’Ce n’est ni le fait que certains soient homosexuels, ni le fait qu’ils se marient, qui est refusé,c’est le fait que soit inscrit dans la loi civile le déni de la différence sexuelle,

                                                            et que pour protéger un groupe du mal-être engendré par leur différence,
                                                            la législation plonge l’ensemble de la population dans le mal-être engendré par ce déni.’’

                                                            Ce déni coupable est en lien direct avec la honteuse théorie du genre.

                                                            Et si aujourd’hui il ne fait pas bon pour des homosexuels de s’afficher dans la rue, ce ne sont pas les opposants à cette théorie qui en sont responsables, mais ses promoteurs ; ce n’est pas l’humanité qui rejette une partie des siens, ce sont les prédateurs théoriciens qui rejettent l’humanité sexuée.


                                                          • Dzan 17 avril 2013 09:16

                                                            @ Sam
                                                            Ces hythériques comme vous l’écrivez, sont les mêmes qui, à Salem ont fait brûler de pauvres femmes.
                                                            Les a t’on vus dans les rues pour protester contre les prètres, qui ont abusé, pendant des années, de petits garçons.
                                                            Non, là il fallait se taire.
                                                            Au nom de leur dieu, combien de crimes ont été commis, de peuples exterminés.D’enfants enlevés à leurs parents par des « missionnaires » pour les « civiliser » ( enfants aborigènes)
                                                            En France les dragonnades de Louis XIV, combien de femmes, d’enfants, de vieillards ont ils été étripés, passés au fil de l’épee, car ils voyaient le même dieu, d’une autre façon. ?
                                                            Ces nouveaux fous de dieu ( le leur) sont contre toute avancée de la société.
                                                            Il est à parier, qu’avec cette bande de cinglés, la Loi Viel, ne passerait plus.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès