Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Grand oral réussi pour Nicolas Sarkozy

Grand oral réussi pour Nicolas Sarkozy

Après huit mois d’abstinence télévisuelle, Nicolas Sarkozy semble reprendre la pratique présidentielle traditionnelle sous la Ve République. Avec pour enjeu sa crédibilité à protéger la France de la crise mondiale.

Au lendemain du Sommet européen de Bruxelles et à quelques jours du Sommet du G20 qu’il va présider à Cannes, le Président Nicolas Sarkozy s’est adressé aux Français depuis l’Élysée au cours d’une interview diffusée sur TF1 et sur France 2 ce jeudi 27 octobre 2011.

Le style fut très sobre et très mitterrandien, tant par le cadrage très officiel, table rase et drapeaux français et européen dans le dos, que par la position des mains, dans le plus pur style des Présidents de la Ve République.

L’ensemble de son intervention avait pour objectif de rappeler que s’il y avait des candidats à l’élection présidentielle, lui, il n’y pensait pas encore car il devait assumer ses responsabilités jusqu’au dernier moment, surtout en cette période cruciale pour la France et l’Europe.

Tout son discours était basé sur la grave crise financière qui secoue l’Europe depuis quelques mois. Il a insisté sur le fait que la France est considérée comme un État bien géré et que cela était la conséquence des réformes qu’il avait réalisées depuis le début de son quinquennat, à savoir la réforme des retraites qui va rapporter 24 milliards d’euros par an, la réduction du train de vie de l’État avec le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, les possibilités de faire des heures supplémentaires dont il a évalué le nombre de bénéficiaires à neuf millions de salariés qui auraient gagné 450 euros de plus en moyenne (sans dire si c’est par mois ou par an).

Toutes ces mesures ont permis à la France de bien résister à la crise financière alors que dans de nombreux autres États d’Europe, il y a des réductions de salaires et des licenciements de fonctionnaires. Pour Nicolas Sarkozy, bien décidé à défendre son bilan, c’est bien la preuve que sa politique menée jusque là était cohérente et a préparé la France et son modèle social à se protéger des effets de la crise internationale.

Il a particulièrement insisté sur le recrutement des fonctionnaires, histoire d’appuyer sur une proposition assez floue de François Hollande sur les 60 000 postes supplémentaires, en estimant qu’il préférait payer mieux les fonctionnaires, en particulier les enseignants en voie de paupérisation, qu’en augmenter le nombre (sans prendre en considération la finalité éducative).

Il a également défendu ardemment la règle d’or budgétaire en assurant ne pas l’avoir abandonnée, bien au contraire puisque l’accord européen la rendrait obligatoire d’ici un an. Il a remis ainsi les socialistes le dos au mur face à leurs responsabilités avec ce choix entre l’intérêt national et des considérations politiciennes. Il n’a cependant pas eu, à mon sens, un langage suffisamment consensuel pour permettre aux socialistes de revenir sur leur refus de voter cette réforme, même si son message se voulait gagnant-gagnant : en adoptant la règle d’or, la majorité présidentielle conforte sa politique et les socialistes se donnent une crédibilité financière accrue.

yartiSarko2011102703

Nicolas Sarkozy a réfuté les critiques contre sa politique fiscale qui donnerait trop de cadeaux aux riches en affirmant qu’il n’a pas réduit la recette de l’impôt sur la fortune (ISF) et que la France est le seul pays européen à taxer autant les contribuables aisés. Il s’est même présenté en défenseur de la justice fiscale en affirmant qu’il n’y aurait pas de hausse généralisée de la TVA.

Sur l’accord européen, il a annoncé que la France ne payerait rien et que ce sont les banques qui ont accepté l’effacement de la moitié de la dette souveraine de la Grèce qu’elles détiennent, soit 100 milliards d’euros. Il a rappelé que les aides de l’État aux banques lors de la crise de 2008 ont toutes été remboursées et ont rapporté 4 milliards d’euros à l’État.

Nicolas Sarkozy a d’ailleurs affirmé qu’il souhaitait une plus grande intégration européenne dans la zone euro, avec une véritable harmonisation fiscale franco-allemande puisque le couple franco-allemand est le moteur de l’Europe, ainsi qu’une diminution de l’intégration européenne pour les autres membres de l’Union Européenne, zone qui sera amenée à s’élargir encore (avec la Croatie entre autres).

Il a rejeté les craintes que pourrait susciter la position de la Chine prête à venir aider l’euro : il vaut mieux que les Chinois investissent en Europe qu’aux États-Unis et c’est aussi une preuve de confiance. Ils ont de toute façon intérêt à ne pas laisser tomber leurs clients. La faillite de l’euro entraînerait leur propre faillite.

Il a montré la position saine de la France en indiquant les taux d’intérêt de différents pays européens : 3% pour la France, l’Allemagne est meilleure avec 2,3% mais l’Espagne est à 5,5%, l’Italie à 6% …et la Grèce à 25%.

Il a fait une attaque en règle contre les 35 heures qui ont plombé l’économie au début des années 2000, ont réduit la compétitivité de l’industrie française (en prenant l’exemple du marché automobile), et ont surtout sacrifié les ouvriers et les employés à faible qualification.

yartiSarko2011102704

Il a eu une certaine mauvaise foi à revenir jusqu’à 1983 avec la retraite à 60 ans réalisée par le gouvernement Mauroy en se remémorant les déclarations de Michel Rocard qui trouvait peu pertinent de supprimer cinq années de cotisations tandis que l’espérance de vie augmente.

Sur ce seuil de la retraite à 60 ans, Nicolas Sarkozy a d’ailleurs rappelé que l’important est plutôt l’âge moyen de prise de la retraite, qui est en France déjà supérieure à 62 ans, et l’âge où la retraite est à taux plein. Il est vrai qu’il y aurait une véritable tromperie de parler d’une retraite à 60 ans si les pensions à cet âge-là étaient très amputées (le PS se garde bien d’en parler).

N’hésitant pas à citer et à louer plusieurs fois le Premier Ministre François Fillon, Nicolas Sarkozy a indiqué que de nouvelles mesures d’économies seront annoncées dans une dizaine de jours pour réajuster le budget 2012 aux prévisions de croissance qui ont baissé de 1,75% à 1%, ce qui correspondrait à un montant d’entre 6 et 8 milliards d’euros.

Parmi les manquements de l’émission, rien n’a été dit sur la hausse (prévisible) du chômage en septembre 2011 si ce n’est que sa politique a aussi pour but de relancer la croissance par des investissements massifs dans l’université, la recherche et l’environnement (19 milliards sur 36 milliards d’euros ont déjà attribués aux projets d’avenir). Mais cette action ne peut avoir des résultats sur l’emploi qu’à une lointaine échéance.

yartiSarko2011102702

Au final, Nicolas Sarkozy s’est montré comme un Président de la République en pleine action, qui a anticipé la crise par des réformes audacieuses, qui pense au long terme, détaché des contingences électoralistes, négligeant les sondages. Ses réponses aux questions sur les affaires politico-financières pourraient certes ne pas convaincre ses opposants car il n’avait pas grand chose à opposer sinon son talent verbal, mais il aura au moins montré un aperçu de sa combativité et de sa grande solidité lorsqu’il sera en campagne électorale.

yartiSarko2011102705

D’ailleurs, sera-t-il candidat à sa réélection ? La question est à peine intéressante car il y a peu de doute qu’il veut toutefois laisser planer jusqu’en février 2012, comme ses prédécesseurs (François Mitterrand était entré en campagne très tard, le 22 mars 1988). L’émission s’est terminée sur le regard plein de tendresse de Jean-Pierre Pernaut à son plus jeune confrère Yves Calvi, qui venait de voir échouer son petit jeu de questions sur la candidature présidentielle en tentant une interrogation détournée : se pourrait-il que Nicolas Sarkozy ne soit pas candidat en 2012 ?

Trois candidats de la "vérité" vont s’affronter en 2012.
Reste à savoir de quelle vérité on parle.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (28 octobre 2011)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Il faudrait l’union sacrée.
Règle d’or.
François Hollande.
François Bayrou.
Valoriser le potentiel français.


Moyenne des avis sur cet article :  1.3/5   (243 votes)




Réagissez à l'article

154 réactions à cet article    


  • Furax Furax 28 octobre 2011 09:18

    Il a promis de donner la parole au PEUPLE français sur les institutions européennes ?
    Non ?
    Lorsque nous serons revenus en démocratie, le président de la République Française, actuellement occupée et mise sous tutelle par les financiers maîtres des médias, comme l’Allemagne occupait la France de Vichy, le Président donc, pourra s’adresser au peuple souverain.


    • djanel Le viking- djanel Le viking- 28 octobre 2011 13:54

      A 16:40 pour 70 votants 96% de vote négatifs.

      Un difficile record à battre


    • djanel Le viking- djanel Le viking- 28 octobre 2011 13:55

      à 13:40 et non 16h


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 28 octobre 2011 14:42

      A 1% de votes positifs et 99% de négatifs Sylvain Rakotoarison est obligé d’offrir le champagne à tous les auteurs et intervenants d’Agoravox.


    • impertinent3 impertinent3 28 octobre 2011 14:57

      Je crois que si Sylvain Rakotoarison n’existait pas, il ne faudrait pas l’inventer.


    • Yvance77 28 octobre 2011 09:29

      Salut,

      De plus en plus fort dans le léchage de boules droitières notre Sylvain. Mais ou s’arrêtera ce valeureux petit valet servile à souhait ?

      Je comprends pas toujours Avox dans certains choix ?

      Ma limite intellectuelle sans doute !


      • J-J-R 28 octobre 2011 19:23

        Personnellement, je pense qu’ Agoravox n’a pas à sélectionner les contribution sur des critères partisans. Et en cela la diversité des intervenants est un gage de grande qualité pour ce cyber journal citoyen. En l’occurence, il est vrai que cet article laisse à désirer puisqu’il ne fait que reprendre quelques interventions triées de notre Président sans recul ni analyse de fond. Un beau travail de propagande. 


      • Philippe MEONI Philippe MEONI 28 octobre 2011 09:37

        Bon résumé détaillé de cette diffusion télévisée, merci Sylvain


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 28 octobre 2011 12:16

          Un joli -21 à 12h15 pour ce commentaire de Philippe MEONI. Pas mal. Je rappelle que le record est toujours détenu par Calmos (-48) quand il soutenait la candidature de Jean Sarkozy à la tête de l’Epad.

           smiley


        • wesson wesson 28 octobre 2011 12:44

          Bonjour Peachy,

          « le record est toujours détenu par Calmos (-48) quand il soutenait la candidature de Jean Sarkozy à la tête de l’Epad. »

          Mauvaise langue. Vous aviez bien soutenu la candidature de Kevina (Guilia) Sarkozy au poste de procureur général de Paris, et on a bien voté pour smiley


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 28 octobre 2011 14:32

          Oula ! Déjà -41 à 14h30. Il faudrait que quelqu’un avertisse d’urgence Calmos ; son record est dangereusement menacé. Nul doute qu’il saura trouver la bonne formule sarkozyste ou le bon commentaire pro-UMP pour terrasser Philippe MEONI.


        • Nums Nums 28 octobre 2011 18:54

          18h53


          Calmos est battu à plate couture...

        • le poulpe entartré 28 octobre 2011 19:31

          Non ! Il y en a un qui soutenait le système Jeansarkoziste pour la direction de l’Epad ? Même les belges ne vont pas aussi loin dans le débile.


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 28 octobre 2011 23:49

          ♫♪♫ Ad victoriam ♫♪♫

           -84
          à 23h40 en ce vendredi 28 octobre 2011, c’est incroyable, le vieux record de Calmos est pulvérisé.


        • Yvance77 29 octobre 2011 00:26

          00h25 comme un idiot j’ai mis un + tellement je riais. Il devait ainsi passer à - 86 (donc faut se baser dessus)

          - 86 à 00h26 smiley


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 octobre 2011 00:33

          - AFP - (URGENT)  : Le record de moinssage d’Helmer Calmos pulvérisé sur Agoravox.

          Le record de moinssage sur Agoravox détenu par Helmer Calmos depuis novembre 2008 a été pulvérisé dans un commentaire publié sur un article de Sylvain Rakotoarison consacré à la gloire de Nicolas Sarkozy.

          C’est Philippe Méoni, un auteur peu connu du site, qui a établi, à la surprise générale, ce nouveau record le vendredi 28 octobre 2011. En atteignant le score abyssal de -84 (toujours en cours à 23h59), il améliore la performance d’Helmer Calmos de 38 votes négatifs.

          Selon les observateurs, ce succès inattendu doit beaucoup à l’article de Sylvain Rakotoarison, intitulé « Grand oral réussi pour Nicolas Sarkozy », vantant les multiples talents et mérites du « Président du pouvoir d’achat des riches » après son intervention télévisuelle sur France2 et TF1. Un article noté négativement à 94% par les lecteurs.

          Contacté par l’AFP, Helmer Calmos a déclaré :

          « Ducon... !!! Rien à battre de son -84 à Philippe Méoni.... !!! Lol... !!!!

          Sale carpette de goooche nulle à chier, je vais récupérer mon titre pendant la campagne présidentielle... !!!! Ouais...ouais ouais..... !!!!

          Quand Sarko sera à 100% je serais aussi à 100%. C’est pas compliqué.... tas de vendus..... !!!!!

          Chiotte de Hollande... !!! Lol ....

          Je vais baisser dans le moinssage jusqu’à -100. A donf... !!! Ah... !!

          Bande de bobos-rive-gauche.... !!!!!

          Après ça vous accrochez la photo de la Martine Brochen sur le mur de votre salon, Bananes.... !!! Lol... !!! ..... la merde au cul... !!! »


        • Verdi Verdi 29 octobre 2011 09:17

          @Peachy

          Enfin une dépêche qui en dit long !

          Hilarant


        • Constant danslayreur 29 octobre 2011 13:24

          Mouais sauf que c’était du second degré à en croire le CV de Meoni


        • escudo escudo 29 octobre 2011 19:13

          salut NUMS

          l’article dont je t’ai parle : Les enfants d’Hessel de Olivier Cabanel

          escudo

        • geo63 28 octobre 2011 09:53

          Article sans intérêt.


          J’ai personnellement eu de la peine à supporter le discours incohérent, chaotique, totalement imprécis qui nous était servi, avec des journalistes dans leurs petits souliers, des vrais gamins cravatés...
          Un Sarkozy nous expliquant que Sarkozy est grand, exercice habituel de dédoublement... qui sous-entend qu’il s’adresse à des pauvres d’esprit.


          • Fergus Fergus 28 octobre 2011 11:12

            Bonjour, Geo63.

            Parlons des journalistes, tous deux de droite, l’un appartenant à la maison Bouygues et l’autre sous le contrôle du sarkozyste Pflimlin.

            Pernaud, c’est ce type dont le Canard Enchaîné nous rappelle régulièrement de quelle manière il arrive à ne pas dire un mot dans ses journaux des déboires de la droite ou des succès de la gauche. Non seulement un valet du pouvoir, mais une carpette qui lèche les semelles de ceux qui le piétienent !

            L’horreur journalistique !


          • Jánošík Jánošík 28 octobre 2011 16:51

            Journalistes ca ? Vous rigolez. Pernod avait du carburer au ricard et Calvi au casanis (Pastis Corse). Tout cela n’est qu’une parodie de journalisme, servie a grande heure d’ecoute pour les moutons passifs ou les vaches qui attendent la desserte locale de leur ferme par les nouveaux TGV. Je me marre.

            Trente ans demain que le grand Georges a fini ses calculs. Comme il disait, « Le temps ne fait rien a l’affaire » (Quand on est con, on est con !)



          • Fergus Fergus 28 octobre 2011 10:25

            Bonjour, Sylvain.

            Je n’ai qu’une chose à dire à la lecture de cet article à forte odeur UMP : Mort de rire !!!


            • devphil30 devphil30 28 octobre 2011 10:43

              Hélas je ne dirais pas mdr car il croit ce qu’il écrit sans penser que cette politique est injuste.

              sarko est le plus mauvais président de la V ième république , il n’a mené que actions de division , de favoritisme pour mieux régner et maintenant qu’il va avoir besoin d’un max de voix il commence à faire le beau pour nous faire avaler des couleuvres.

              C’est sur c’est pas les quelques milliers de privilégiés qui suffiront à le faire réélire dont il faut bien des bouffon comme notre auteur pour gober.

              Attendez 2013 , la retraite passera à 67 ans , on va s’aligner sur les allemands , en fait c’est de l’alignement par le bas , moi j’appelle cela de la régression.
              Mais comment en ayant économiser 24 milliards sur les retraites on se retrouve encore avec des déficits ??
              Il faut encore plus économiser ...bien sur ..

              Vous avez vu qu’en France , on est les champions d’europe du nombre de millionnaires ..
              Elle est pas belle la vie sous sarko 

              Philippe
               

            • Fergus Fergus 28 octobre 2011 11:07

              Bonjour, Philippe.

              D’un certain côté, j’aimerais que M. Rakatoarison croie ce qu’il écrit, mais je n’en suis pas sûr, loin de là. Je pense au contraire qu’il s’agit d’un provocateur et surtout d’un cynique, insensible au dénuement et à la galère grandissante de pans entiers des classes populaires. Un partisan sans états d’âme dont le profil ressemble à celui du mentor dont il défend avec opiniâtreté la politique de casse sociale et de division des Français.

              Cordialement.


            • devphil30 devphil30 28 octobre 2011 11:26

              Ce sont des gens qui se foutent des autres qui ne pensent qu’à eux.

              Les autres ne leur servent que pour assouvir leurs désirs de pouvoir , d’argent.

              Nous avons affaire aujourd’hui à des gens dans l’ump qui sont embrigadés comme l’on pu être d’autres à certaines périodes de l’histoire.
              Vous avez vu ce qu’a dis wauquiez sur l’attribution des logements sociaux , a vomir 

              On sait très bien que les journalistes se dégonflent , ces interviews n’apportent que de la com au président.  

              Quand à l’auteur , il me dégoutte.

              Philippe

              Philippe

            • bigglop bigglop 28 octobre 2011 18:21

              COUP DE SANG

              Bandes de bachi-bouzouks, zapotèques, sapajous, que la Grand Cric me Croque, cathacrèses, ectoplasmes, forbans, flibustiers, lépidoptères !!!!!!!!!!!


              Vous oubliez que le Centurion Nicolaeus de Nagy Bocza de Sarkozynum, tribu des Saligoths, commandant la cité de Vanitasvanitatum a signé le pacte du sang Brussellus-Lisbonum avec le traître druide Panorollandix, qui veut ré-enchanter la Gaule Franconia avec sa potion Amorphomania,


              Par ce pacte du sang, ils ont tous deux asservi le peuple gaulois multi-ethnique, multiculturel, trahi le Referendum Popularis de 2005 après J.C. Appelant le votum contrario des Béotarques des Centrum, Droitum Popularium et Socialum Capitalum au Congresum de Versaillas


              Hier, le centurion de Sarkozynum, Protector Factotum des peuples Europa, nous a sauvés ainsi que la Démocratie Grecque de Sophocle du péril des barbares saxons des marchadum financierum,


              Je vous propose le HAKA GAULOIS pour ces deux traîtres de la Republica Franconia :


              HAAAAANNNNNNNKKKK          HHHHUUUUUULLLLLLLEEEEEE


              On s’amuse comme on peut, comme nos" très chers" députés


            • devphil30 devphil30 28 octobre 2011 10:36
              La crise date de 2008 , il n’a rien fait pour arranger les choses , parlons des réformes report de l’age de la retraite , c’est effectivement une bonne mesure car soit es gens n’ont pas de travail et ils dépendent du chômage pendant 23 mois après régime réduit soit ils sont en postes et bloque l’entrée des jeunes qui eu non plus ne sont pas indemnisés.
              Dans tous les cas les retraites seront moindres.
              Pour rappel le bouclier fiscal à coûter 500 à 600 millions par an pour quel résultat ????

              « Les enseignants en voie de paupérisation » parole électorale pour racler des voies et les autres dont les indemnités chômages s’arretent ? on s’en fout ils ne votent ...

              Faudrait déjà qu’il équilibre son budget avant d’instaurer une règle d’or pour après 2012 , 80 à 100 milliards de déficits pour 2012 , je croyais qu’il voulait résorber la dette le guignol.

              Je ne vais pas reprendre tous vos propos mais il est vraiment navrant que vous puissiez encore être aveuglé à ce point ne pas voir que ce président est une plaie pour la France par la politique qu’il mène , une politique uniquement basé pour les catégories privilégiés avec une volonté de clientélisme.

              Ne pensez vous pas que 500 à 600 millions de cadeaux à des catégories riches auraient mieux profiter à l’économie en étant distribués à des personnes en difficulté ????

              Vous n’avez jamais chercher à vous demandez pourquoi son frère Guillaume Sarko était à la direction de Méderic, grand assureur des retraites ???

              Avez-vous vu que sarko positionnait son ami bolloré sur des marchés de gestion de port en Afrique par pressions diplomatiques sur les président en place ....

              Ouvrez les yeux sur les problèmes existants en France , comment une politique privilégiant uniquement des nantis pour perdurer à moins que le souhait soit des désordres sociaux menant à une politique répressive et liberticide pour être réélu.

              Philippe 

              • non666 non666 28 octobre 2011 11:12

                En réalité, vu des banques, la crise etait deja la depuis 3 ans avec la détérioration des comptes des PME, de la soustraitance et des services.
                En 2007, pendant la campagne presidentielle tout le monde le savait.
                Seulement voila, impossible de vendre un discours « de gauche » en l’acceptant et encore plus impossible de chantyer « avec moi tout devient possible » à droite.
                La mafia PS et la mafia UMP se sont donc entendu sur le silence radio sur ce sujet.
                Ce qui explique entre autres les nombreuses reunions Sarkozy-Royal pour coordonner les sujets qui ne devaient pas etre evoqués (outre leur vie privées et les mensonges aux eleceteurs sur ces sujets).


              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 28 octobre 2011 10:49

                Et l’auteur, aussi mal élevé que son maître Sarkozy, ne répond pas aux commentaires qui lui sont adressés. Comme d’habitude.


                • bigglop bigglop 28 octobre 2011 18:25

                  Bonjour @Peachy,

                  Comme d’hab’, il lâche son étron pestilentiel et s’en va après avoir fermé les w.c. de l’intérieur.


                • LADY75 LADY75 28 octobre 2011 10:54

                  Lady Panam’ trouve curieux...

                  .. Toutes les allusions et références à François mitterrand dont est truffé cet article d’un porte-plume UMP..

                  L’UMP doit être réellement déboussolée.. ou aux abois !

                  Peut-être un phénomène de pensée magique : on se réfère à l’esprit d’un président réélu après son premier mandat, en espérant que celui-ci influera sur les urnes depuis l’au-delà ?


                  • LADY75 LADY75 28 octobre 2011 10:55

                    A quand alors, les pélerinages à Jarnac du staff présidentiel ?


                  • jako jako 28 octobre 2011 10:57

                    D’après ce que j’ai entendu, c’était plutôt un grand monologue non ?


                    • Dzan 28 octobre 2011 11:00

                      Citation de Colbert, reprise par le Rabot des Niches

                       « L’art de l’imposition consiste à plumer l’oie pour obtenir le plus possible de plumes avec le moins possible de cris ».

                      Tout est de la faute de la gauche, de Jospin, de Miterrand, d’Aubry, de Jaures , de Blum.

                      Mais que nenni de la bande du Fouquet’s si généreusement récompensée.

                      Que dire des guerres « Opex » Afghanistan, Libye, et combien elles nous coûtent

                      Et les mamours avec la famille Bongo.

                      Le bouclier fiscal, la suppression de l’Isf ttc...etc...
                      Monsieur Rokotoarisson, vous n’ètes qu’un révisionniste politique, et vous suivrez votre maître jusqu’à son Sigmaringen.


                      • lereveur 28 octobre 2011 11:00

                        Les commentaires sont très justes. Je n’ai pas regardé car difficile de se goinfrer une longue émission avec trois cents mots de vocabulaire, bagage de base de l’heureux papa élu en Mai 2007. L’auteur est presque meilleur quand il patauge dans la TVA sociale ...


                        • non666 non666 28 octobre 2011 11:00

                          « Après huit mois d’abstinence télévisuelle »
                          La déjà tout est presque dit.
                          Le petit a fait de gros effort pour jouer les grands.
                          L’ejaculateur verbal precoce, addict de tout ce qui est micro, camera et objectif a réussit a tenir 8 mois pour se refaire une image de marque de credibilité.
                          D’un point de vue technique, il a presque réussit a faire croire qu’il comprenait ce que ses conseillers média lui ont fait reciter pendant tout ce temps et qu’il nous a resservit cette semaine.
                          La synchro est bonne :
                          1) La « première dame » (fonction qui n’existe pas et qui a été pompé du modele yankee qu’il admire tant et que ses amis qui vendent du cerveau disponible nous ont enseigné depuis qu’il est a l’Elysée) a pondu son italo/hongrois, français par ses papiers et les privilèges accordés imprudemment par le peuple de ce pays...
                          C’est le coté « première à l’Elysée », carnet rose bling bling et remplacant les montres hors de prix par les couches culottes, comme c’est actuellement la tendance à Hollywood
                          2) Pistonné à la caserne ballard, au commando de balayage rapide, Sarkozy a enfin reussit a jouer au petit soldat et se pose en vainqueur du tyran (enfin d’un plus tyran que lui si l’on croit les groupes de presse qui ont mis le ridicule au sommet de l’Etat
                          C’est la carte : « je suis un grand chef de guerre »
                          3) Le coup du « je sauve le monde et l’Europe de la banqueroute » est a nouveau joué, comme il y a 3 ans, tout en tranferant l’air de rien les pertes des banques vers des dettes dans les etats souverains.
                          Les benefices ont continué a etre tranferer vers le Luxembourg pendant tout ce temps la (puis de la vers les autres paradis fiscaux) mais les banques qui se declaraient « europeennes » pour justifier l’evacuation de leur benefices loin du fisc national redevienne française quand il faut etre recapitalisé...


                          Mais la ou il a été ridicule c’est en imaginant la creation d’un super etat franco-allemand, moteur de l’Europe alors que c’est lui qui en a trahis le concept dès la première année de son septennat en essaynt de jouer les anglais puis les espagnols contre l’Allemagne.
                          Il n’est plus credible ni chez les français, ni chez les Allemands.

                          Neanmoins, jouons le jeu jusqu’au bout : Si vous etes questionné par un institut de sondage, et que vous etes de droite, affirmez s’il vous plait que vous allez voter Sarkozy.
                          Ce serait dommage qu’il n’aille pas à labattoir en entrainant avec lui tous ceux qui ont perdu leur dignité et leur honneur en le suivant sans condition.


                          • mahatma mahatma 28 octobre 2011 18:35

                            « Le coup du »je sauve le monde et l’Europe de la banqueroute« est a nouveau joué, comme il y a 3 ans, »

                            Justement, une stratégie un peu risquée, car si ces bouts de scotch ne tiennent pas, comment cela pourrait tenir ?(remplacer de la dette par de la dette), il aura l’air aussi fin qu’après les précédents plans de sauvetage où il s’était déjà placé en « sauveur » en affirmant de la même manière d’ailleurs que cela était réglé, voire même que la crise était derrière nous et que la grèce était tirée d’affaire ...
                            Il vit dans une dimension différente de celle de la majorité des français, ou allors c’est un expert en hypocrisie ...


                          • mahatma mahatma 28 octobre 2011 19:04

                            possiblement risquée également la position de la France maintenant que l’Otan sois-disant « se retire », même si cela est imposé par les membres du conseil de sécurité, du moins par les réticents,
                            que se passera t-il les citoyens libyens montrent en masse leur désaccord voire leur volonté de « dissoudre » le CNT et de dénoncer l’ingérence des pays qui ont mené cette intervention sauvage en Libye ?
                            Croire que la majorité des citoyens libyens sont derrière le CNT, c’est comme croire aux sondages qui expliquent que 40% de français sont favorable à Sarkozy ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès