Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La très grande faute de Nicolas Sarkozy

La très grande faute de Nicolas Sarkozy

« Tout ce qui est excessif est insignifiant », affirmait à juste titre Talleyrand. Un aphorisme qu’aurait dû méditer Nicolas Sarkozy avant de publier sa tribune dans les colonnes du quotidien Le Figaro le vendredi 21 mars. Hormis quelques très rares amis fidèles comme Henri Guaino, Brice Hortefeux et l’inénarrable Nadine Morano – elle-même coutumière des énormités –, on ne peut pas dire que les caciques de l’UMP se soient précipités dans les médias pour soutenir l’ex-président...

Que Nicolas Sarkozy, de plus en plus mis en difficulté par l’accumulation d’accablantes révélations, puisse éprouver de manière irrépressible le besoin de se défendre publiquement, chacun peut le comprendre, même si l’ancien président sait pertinemment pourquoi les juges sont accrochés à ses basques dans 6 affaires judiciaires différentes dont certaines ont été initiées durant son mandat sur de graves présomptions.

Que Nicolas Sarkozy dénonce l’acharnement de ces juges à son encontre est également de bonne guerre pour un justiciable qui a beaucoup à perdre en cas de condamnation. C’est même une technique dont usent et abusent, avec l’aide d’avocats chevronnés comme Me Herzog, les grands délinquants de la politique en quête d’un soutien populaire visant à affaiblir l’appareil judiciaire en mettant la pression sur les magistrats.

Que Nicolas Sarkozy se pose, une fois de plus – malgré l’usure d’un procédé vieux comme les médias – en victime d’un vaste complot destiné à l’abattre pour l’écarter définitivement de la vie politique et tuer dans l’œuf ses ambitions pour la présidentielle de 2017, relève là aussi d’une stratégie compréhensible ; un complot évidemment orchestré par le camp d’en-face comme le veut la règle du genre.

Que Nicolas Sarkozy s’en prenne aux principaux membres du gouvernement et, en filigrane, à l’actuel président de la République pour les rendre directement responsables de ses déboires judiciaires, rien d’étonnant là non plus dans le cadre d’une stratégie de victimisation visant à créer une empathie chez les plus naïfs de nos compatriotes. C’est même l’une des armes favorites des hommes de pouvoir. Mais c’est, là aussi, de bonne guerre lorsqu’on prétend revenir aux affaires après en avoir été chassé par les électeurs. 

Tout cela, le premier quidam venu peut le comprendre, et même observer avec un élan de sympathie les pathétiques initiatives d’un homme réellement meurtri tant il est enfermé dans son rapport paranoïaque aux évènements (lien). Un homme qui sent l’étau judiciaire se resserrer progressivement sur lui pour l’ensemble de son œuvre. Un homme qui vit dans l’angoisse de nouvelles révélations médiatiques sur ses turpitudes présumées.

Il faut se rendre à l’évidence : Nicolas Sarkozy a peur. Peur de la justice de son pays, mise en œuvre par ces « petits pois » qu’il méprise et qu’il a tout fait pour décrédibiliser durant son quinquennat. Peur de voir son principal rival au sein de l’UMP dans l’optique de 2017, Alain Juppé, être réélu triomphalement à Bordeaux et prendre progressivement l’ascendant chez les militants (lien). Peur de voir les caciques de son parti faire front pour lui imposer des primaires qu’il refuse en estimant que son statut le met au-dessus de débats avec d’anciens collaborateurs qu’il a tous méprisés et, un jour ou l’autre, traités de « connards » ou d’« abrutis ».

La peur et la colère justifient-elles pour autant d’écrire n’importe quoi dans le but de manipuler l’opinion publique ? Non, évidemment, et si l’on peut comprendre la réaction d’un ex-monarque républicain blessé de se voir désormais traité comme un justiciable ordinaire – ni au-dessus des lois, ni « au-dessous » de ces mêmes lois comme il l’affirme dans sa tribune –, on ne peut qu’être choqué et scandalisé par les amalgames auxquels il procède dans sa violente diatribe.

N’en déplaise à Nicolas Sarkozy, la France n’est pas la RDA, et son appareil judiciaire n’a rien à voir avec la Stasi, cette détestable police politique est-allemande qui espionnait le moindre citoyen soupçonné d’être un opposant au régime et n’hésitait pas à recourir à la torture. En établissant ce honteux amalgame entre une dictature et notre pays, Nicolas Sarkozy – dont il faut rappeler en passant qu’il a été le principal promoteur du fonctionnement actuel des interceptions de justice – s’est totalement discrédité et a fait de sa tribune un torchon de caniveau indigne et méprisable.

Une fois de plus, Nicolas Sarkozy est allé trop loin, beaucoup trop loin cette fois dans les attaques des institutions dont l’ex-président qu’il est devrait pourtant être l’un des garants. En cela, il a commis une énorme faute. Dès lors, on comprend mieux le silence assourdissant de ses « amis » politiques, stupéfaits qu’un homme d’état ait pu ainsi se laisser emporter par son ego à de telles outrances en insultant de manière si minable les institutions françaises. Nicolas Sarkozy voulait, par cette tribune, ressouder son camp derrière lui. C’est raté : il a sans doute définitivement soudé les caciques de la droite gouvernementale contre lui, contre toute tentative de retour.

Incontestablement, Nicolas Sarkozy a commis une très grande faute en tirant à boulets rouges contre les institutions de son pays, de notre pays. Cette faute sera-t-elle rédhibitoire ? L’avenir nous le dira...


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (118 votes)




Réagissez à l'article

333 réactions à cet article    


  • alinea Alinea 23 mars 2014 10:47

    On l’espère, qu’elle sera rédhibitoire ! Qu’on n’en parle plus, enfin !!
    Mais on sait bien que ces gens-là, sans morale ni dignité, sont comme ces joujoux en caoutchouc qui se reforment dès qu’on les lâche ! Ils rebondissent !! très valorisé le rebondissement aujourd’hui ; en tout cas il se comporte comme un sale gosse capricieux, et acculé, il révèle toute sa laideur !


    • Fergus Fergus 23 mars 2014 11:15

      Bonjour, Alinea.

      « il se comporte comme un sale gosse capricieux, et acculé, il révèle toute sa laideur ! »

      Oui, cela résume assez bien le personnage, un chef de clan sans morale devant lequel chacun doit plier sous peine d’être abreuvé d’un tombereau d’injures.

      A en juger par le manque spectaculaire de soutiens à droite, le vent semble désormais tourner, et si Sarkozy réussit à convaincre encore le noyau dur de ses groupies, de plus en plus de caciques et d’élus se détournent de lui. Si j’étais électeur de l’UMP, je chercherais dès maintenant un nouveau champion pour ne pas laisser passer, en 2017, la chance que pourrait offrir à la droite un échec du PS au pouvoir.


    • bakerstreet bakerstreet 23 mars 2014 12:13

      Différentes stratégies s’offrent à notre homme :


      -Réunion avec ses lieutenants au Fouquet’s, mais quelles boissons commander sans faire de nouveau jaser ?
           Le chocolat chaud le fera passer pour un mou, mais plaira aux belles mamans
           Le whisky pour un alcolo, mais un ami de l’Amérique.
           Le vin rouge qui n’est pas un alcool, est un peut être un bon compromis national, mais déplaira à Carla qui préfère le chianti

      -Les cheveux au vent sur le bateau de Bolloré, pour avoir les cheveux dans le vent, comme la figure de Samothrace : Mais il faudra l’installer sur une des cheminées, et d’ailleurs, y en t’il encore sur ce genre de yacht ? 

      De toutes façons, cela sentirait trop le réchauffé, notre homme doit trouver de nouvelles postures, ne pas se cacher derrière un Buisson, mais s’installer au milieu de la place, paratonnerre de toutes les énergies, tout en se branchant sur une prise de terre.
      Car on ne sait jamais. 
      Morano voudra bien sûrement qu’il lui prenne la main, s’il met l’autre dans une prise de courant.

      -Accepter après tout les affaires, l’enfermement, en en profiter pour organiser le retour.
      Il y a eut des précédents : Napoléon, l’île d’Elbe avant la fuite, les cent jours, quoique tout cela se soit transformé en Waterloo. 

      Je ne vous parle pas de l’autre nain, en pleine fureur silencieuse, écrivant « Mein Kampf »dans sa cellule, pas celle du parti communiste.

      « Mein Kampf », ne signifie pas « mes escroqueries, mais « Mon combat » !

      Pourquoi autour de ce beau principe, ne pas organiser un nouveau combat humanitaire, « à la Bernard » , Pas Tapie, je parle de Kouchner !...

       « Un boat people pour les juges » par exemple.....

    • Fergus Fergus 23 mars 2014 14:59

      Bonjour, Bakerstreet.

      « Un boat people pour les juges ». Oui, mais dans une mer infestée de requins et en période de typhons dévastateurs, voilà ce dont rêve sans doute Sarkozy. 


    • Fergus Fergus 23 mars 2014 15:03

      Bonjour, Saint-Just.

      Voilà un réquisitoire implacable mais largement motivé par les agissements du justiciable Sarkozy. Voir cet homme en prison, voilà qui réjouirait beaucoup de monde, mais ne rêvons pas... Le savoir condamné dans au moins une des affaires sur lesquelles la Justice enquête serait déjà une revanche pour tous ceux qui souhaitent voir un jour la vie publique assainie.


    • Richard Schneider Richard Schneider 23 mars 2014 16:02

      à Saint-Just,

      Vous avez pris pour pseudo. Après le réquisitoire implacable que vous venez d’écrire, il faut reconnaître qu’il pourrait être l’œuvre de votre pseudo !

    • bakerstreet bakerstreet 23 mars 2014 16:17

      Fergus


      Pendant longtemps, j’ai cru que quelqu’un qui faisait du vélo, ne pouvait être tout à fait mauvais. 
      C’était avant de connaitre Armstrong, et Sarkozy.
      Deux hommes qui s’estimaient d’ailleurs. 
      Vous trouverez tout un tas de photos pour vos sous verres

      Parfois, je me demande s’il ne faisaient pas tous les deux du vélo électrique.

      Quant aux métaphores maritimes, tout cela nous ramène tout naturellement à l’époque de la piraterie.
       Quoique les frères de la côte étaient sans doute un équipage plus honnête. 
      En ce temps là on ne s’embêtait pas en de vains procès !

      Une île déserte, une boite de biscuits pour tenir quelques années, avant qu’un nouveau bateau ne passe. 
      Adolph aurait eu le temps d’écrire une deuxième tome non fini à « mein kampf »

      Le problème, déjà, c’était que ce n’était pas toujours déjà les méchants qu’on débarquait

      Je sais : Méchant, gentil, Iznogood n’est pas loin. tout cela manque de nuance. 
      Bien difficile de citer Shakespeare, 
      quoique celui ci a écrit bien des farces lui aussi.

      Il faut bien s’arranger avec des personnages de BD qu’on a sous la main.

    • doctorix doctorix 23 mars 2014 18:11

      « Tout ce qui est excessif est insignifiant ».

      Dans ce cas de figure, je dirai que l’insignifiant sarko ne pouvait que se montrer excessif.
      On voit qu’il n’a pas renoncé à la coke, ça lui bouffe la tête.
      Plus que jamais, casse-toi, pôv’con, et marche à l’ombre (peut-être une réalité bientôt, au quartier VIP de la santé).
      J’ai rêvé de ce jour pendant cinq ans...

    • bleck 23 mars 2014 19:00

      La Loche qui prenait le train à ses débuts pour faire genre prend un Falcom pour aller voter

      15 000 euros

      http://www.lepoint.fr/municipales-2014/municipales-2014-francois-hollande-un-falcon-pour-aller-voter-normal-23-03-2014-1804322_1966.php

      Mais vous préférez bavasser sur Sarko

      Vous êtes pitoyables les Tulipes

      Cocues et contentes de l’être


    • appoline appoline 23 mars 2014 19:18

      Je n’apprécie pas Sarkosy, mais là, c’est un déchaînement contre lui. Déjà dès le départ Hollande avait affiché la couleur en ne reconduisant pas son successeur lors de sa prise de « pouvoir ». Mettre sur écoute pour tenter de trouver la moindre preuve, mais attendez là, il n’y a que dans les dictatures que l’on fait ça. Des milliers et milliers d’euros dépensés pour satisfaire le désir de vengeance du Tout mou, il faut arrêter les conneries. 

      Ce type nous fait les pires cagades depuis 2012 et cela ne vous gêne pas qu’il emploie de telles méthodes car ne nous y trompons pas, ils étaient tous au courant. Ou alors autant ne pas les payer et leur acheter le « Monde » tous les matins, ça nous reviendra beaucoup moins cher.

    • Fergus Fergus 23 mars 2014 19:39

      Bonsoir, Doctorix.

      Cette tribune, par ses hallucinants excès, prend effectivement l’allure d’un texte écrit pas un type sous euphorisant. 


    • bleck 23 mars 2014 19:40

      15 000 euros ; 15 SMIC nets pour jouer les Kékés .... !!!!!

      Ah le pourri.... !!!!

      1000 nouveaux chômeurs/ jour Monsieur prend 1 Falcon à 15 000 euros pour mettre personnellement un bulletin de vote dans une urne d’un trou perdu

      Clic- Clac : la belle photo d’un Porcinet en train de voter

      Ils sont à gerber ces pourris

      J’ai écris 2 fois pourris ?

      Je le réécris  : Pourris....pourris....pourris....pourris....

      1000 fois pourris  smiley  smiley  smiley


    • Fergus Fergus 23 mars 2014 19:40

      Bonsoir, Doctorix.

      Cette tribune, par ses hallucinants excès, prend effectivement l’allure d’un texte écrit sous euphorisant.


    • Fergus Fergus 23 mars 2014 19:46

      Bonsoir, Appolline.

      Abandonner Sarkozy sur le perron de l’Elysée était en effet inélégant. Mais il y avait une raison à cela : Sarkozy, en personnage mesquin qu’il a toujours été, avait fait place nette d’un certain nombre de documents traditionnellement transmis par le sortant à l’entrant.

      Quant aux écoutes, ne reprenez pas l’argumentaire de l’UMP, les « interceptions judiciaires » sont bel et bien encadrées et il faut des éléments aux juges pour les mettre en œuvre.


    • bleck 23 mars 2014 20:03

      Si on peut considérer que l’indignation et le dégout sont des euphorisants

      Oui : je suis sous euphorisants

      Il faut être lobotomisé pour ne pas voir l’ignominie quand elle étalée à ce niveau

      Quelle impudence  !!!!

      Une vraie vergogne que ce hollande....Pouahhh... !!!!  smiley  smiley  smiley


    • bleck 23 mars 2014 20:16

      VAGUE BLEUE MARINE

      Bien fait pour vos gueules

      Vous l’avez bien cherchée celle-là

      Vaguelette à coté de celles à venir


    • Fergus Fergus 23 mars 2014 20:51

      @ Bleck.

      Si la forte poussée du FN est confirmée dans la soirée, elle sera un avertissement fort en direction du PS, actuellement au pouvoir, mais aussi de l’UMP, coresponsable des politiques de délaissement des classes populaires constatées lors des dernières décennies.


    • rocla+ rocla+ 23 mars 2014 20:58

      c ’est pas une poussée du FN , 


      dans le transit intestinal des élections municipales c ’est une 
      grosse poussée de la gauche . 



    • bleck 23 mars 2014 21:46

      @ Fergus

      Si vous pensez qu’hollande puisse réagir c’est que vous avez encore des illusions sur lui

      Comme il est capable de rien comment voulez-vous qu’il puisse réagir ?

      Ses boniments ne prennent plus :ça marche plus ; trop c’est trop

      C’est le commencement de la fin pour lui

      Qu’il profite : ses jours au pouvoir sont comptés


    • Yohan Yohan 23 mars 2014 22:02

      Tiens je me suis bu un petit Génépi à la santé de Ménucchi, le pôvre quelle claque smiley



    • Yohan Yohan 23 mars 2014 22:18

      Sarko n’est pas mesquin, il a des défauts, il s’emporte mais il c’est un gars correct, contrairement au teinté sectaire 


    • crazycaze 23 mars 2014 23:29

      « Sarko (...) c’est un gars correct » smiley ... Attention, l’abus de génépi enlève toute lucidité !!


    • Fergus Fergus 24 mars 2014 09:26

      @ Bleck.

      Je n’attendais pas grand’ chose de Hollande, je ne peux par conséquent pas être déçu, si ce n’est pour les classes populaires, première victimes des politiques conduites depuis 20 ans. Sans doute Hollande se contentera-t-il, encore une fois, de faire le gros dos en attendant des jours meilleurs sur le plan économique qui, ipso facto, contribueraient à la baisse du chômage. Mais il ne remettra pas son absence de gouvernance en cause.


    • la vergonha 25 mars 2014 16:52
      @Fergus
      « Mais il ne remettra pas son absence de gouvernance en cause. »
      Je ne crois pas qu’il y ait une absence de gouvernance. Bien au contraire, c’est beaucoup le sous estimer que de penser qu’il ne gouverne pas. C’est même en contradiction avec les faits.

      Le problème c’est qu’il n’est pas facile de le suivre et de savoir où il veut aller. Mais à postériori, je crois qu’il est évident qu’il arrive exactement là où il voulait mener sa politique, tout en ménageant sa gauche autant que faire se peut.

      Ne comprenant pas où il veut en venir et essayant de ménager tout le monde, il perd en crédibilité et surtout son projet politique est illisible, ce qui se traduit par une désaffection logique de son électorat. Peut être que s’il avait pu s’allier au centre plutôt qu’à sa gauche, il aurait pu être plus clair sur ses objectifs. Mais un MODEM trop faible et un UDI trop à droite ne sont pas des alliés crédibles. Il est donc obligé de s’allier à gauche pour faire sa politique centriste. Bref c’est compliqué et on ne comprend rien !

      Mais, je ne crois pas une seconde qu’il ne gouverne pas ! Par contre faire le gros dos par rapport à la situation économique mondiale, oui c’est clair !


    • fatizo fatizo 23 mars 2014 10:54

      Bonjour Fergus,

      Je ne comprends pas tous ces électeurs de droite qui continuent de soutenir ce personnage . Il est d’ailleurs assez drôle de voir que ce sont souvent les mêmes qui se moquaient des italiens qui soutenaient Berlusconi (l’histoire de la paille et de la poutre :)).
      Ils ont des Juppé, Fillon, Lemaire et quelques autres, mais non ils préfèrent toujours celui qui trempe dans de multiples affaires, et qui de plus possède un bilan calamiteux .
      Bizarre ces électeurs de droite.
      C’est un peu comme si les électeurs de gauche défilaient dans la rue pour souhaiter le retour de DSK et Cahuzac.
      Bon dimanche

      • Fergus Fergus 23 mars 2014 11:27

        Bonjour, Fatizo.

        Le parallèle avec Berlusconi semble devoir s’imposer de plus en plus : même batterie de casseroles, même arrogance, même mépris pour les institutions, même cynisme, même amoralité.

        Pourquoi les électeurs de droite le soutiennent-ils encore ? Sans doute par pragmatisme, persuadés qu’ils sont que Sarkozy incarne encore la meilleure chance de victoire alors que sa carrière est jalonnée d’échecs parfois cuisants (cf. Sarkozy, multirécidiviste de la défaite).

        Sans doute une partie d’entre eux ont-ils bu du petit lait en lisant la tribune de l’Ex, mais sans se rendre compte que Sarkozy, une fois de plus, joue à l’excès dans le registre du clivage. Un clivage en l’occurrence potentiellement dévastateur pour la droite, eu égard à la violence et à l’outrance de la diatribe : impossible que les plus mesurés des électeurs de l’UMP, et notamment ceux qui étaient venus naguère de l’UDF, puissent se reconnaître encore dans un individu qui se montre aussi insultant pour son propre pays et pour ses institutions.


      • eau-du-robinet eau-du-robinet 23 mars 2014 11:54

        Bonjour fatzio,

        ’’ Ils ont des Juppé, Fillon, Lemaire et quelques autres, mais non ils préfèrent toujours celui qui trempe dans de multiples affaires, ... ’’

        Juppé à été condamné pour les emplois fictives à la Mairie de la ville de Paris.
        Le vendredi 30 janvier 2004, le tribunal correctionnel de Nanterre avait condamne Alain Juppé à dix-huit mois de prison avec sursis, assortis d’une peine d’inéligibilité de cinq ans.

        Copé-Fillon, soupçons de fraudes à l’UMP

        Le pouvoir ( de longue durée ) rend les gens corrompu ... cela n’exclut pas l’UMP comme le PS

        Moi je ne comprend pas comment les français peuvent encore voter pour les parties traditionnelles après toutes les trahissions, surtout celle quand ils ont ’’ ignorée le décision d’une majorité des français concernant le rejet de la constitution européenne en 2005. La constitution européenne à été ratifié en 2008 par le parlement français (UMP et PS) en clair des traitres.

        J’ai l’impression qu’il y à un paquet de gens amnésique, c’est pas étonnent car les grands médias font le nécessaire pour lobotomiser les électeurs.

        http://www.election-europe.org


      • fatizo fatizo 23 mars 2014 12:04

        Juppé a tout de même payé pour Chirac. Entre Copé et Fillon, le premier cité possède quelques longueurs d’avance en terme de triche .

        Mais ne vous inquiétez pas, ne ne voterais jamais pour ces gens, c’était juste pour dire qu’ils ont un peu « moins pire » que Sarkozy, qui me semble « hors catégorie » .
        En 2014 je fais parti des abstentionnistes .

      • colza 23 mars 2014 12:48

        Dooh ! je ne suis pas convaincu que si DSK (voir récent sondage non publié) et Cahuzac se présentaient devant les électeurs du PS (je ne dis pas de gauche), ils n’auraient pas un nombre conséquent de votants.

        Je crois que les français ont une certaine prédilection pour les moutons noirs.

      • eau-du-robinet eau-du-robinet 23 mars 2014 15:33

        Ré-Bonjour fatizo,

        Merci pour votre commentaire de 12:04 ... Nous sommes d’accord ; smiley


      • Fergus Fergus 23 mars 2014 17:22

        Bonjour, Eau-du-robinet.

        Mieux vaut quand même aller voter, ne serait-ce que pour montrer que l’on s’intéresse à la vie politique de notre pays et pas amalgamé avec les gens qui se contrefichent de tout. Voter blanc ou voter nul avec une mention du genre « tous des clowns », « pas confiance en ces gugusses » ou « vivement la Révolution ».


      • appoline appoline 23 mars 2014 19:27

        Veuillez excuser du peu, beaucoup ne soutiennent pas mais ne comprennent pas l’attitude des politiques et des juges. Il est sûr qu’ils prennent beaucoup moins de temps pour travailler sur certains dossier comme les réseaux pédophiles, oui c’est vrai qu’ils seraient peut-être les premiers gênés. Que l’on jette l’argent par la fenêtre car ils ont une dent contre *Sarko, elle est belle la république, on ne demande même pourquoi les vieux se sont faits casser la gueule pour quelle devienne une telle poubelle. La guyanaise qui ment comme une arracheuse de dent, qui jure qu’elle n’était pas informée, preuve en main cette cloche, Valls, heureusement qu’il lit les journaux, p......sinon nous serions dans la merde (dommage pour le pompier de Grenoble qui n’a pas voulu lui serrer la main, il était déjà grognon). Alors la Stasi, ben elle n’est pas si lointaine la stasi, on a des méthodes qui y ressemble beaucoup. Par contre, mis à part ce mot, ils ne se sont pas attardés sur le reste. Et je n’aime pas Sarkosy mais là, ils adoptent des manières de voyous


      • drakkar22 23 mars 2014 19:56

        Vous semblez oublier que Juppé a été condamné. C’est surprenant de voir à quelle vitesse les politiques regagnent une virginité.


      • la vergonha 25 mars 2014 12:24

        @appoline

        « Il est sûr qu’ils prennent beaucoup moins de temps pour travailler sur certains dossier comme les réseaux pédophiles, oui c’est vrai qu’ils seraient peut-être les premiers gênés. »
        Vous avez des chiffres ? Rien n’indique de Monsieur Sarkozy ai droit à un traitement de « faveur » de la part des juges. Mais si vous pouvez nous montrer qu’il est réellement harcelé par de méchants juges de gauche qui lui veulent du mal alors d’accord... sinon... taisez vous smiley

        «  La guyanaise qui ment comme une arracheuse de dent, qui jure qu’elle n’était pas informée, preuve en main cette cloche »
        Elle aurait menti.... ou pas. Mais la question n’est même pas là, car à la fin, la justice est-elle indépendante dans cette affaire et suit-elle son court ? Personne ne conteste ça. La communication gouvernementale a été particulièrement mauvaise à ce sujet, mais ça ne change strictement rien au fond de l’affaire.

        « Alors la Stasi, ben elle n’est pas si lointaine la stasi, on a des méthodes qui y ressemble beaucoup »
        C’est archi faux.... et même si c’était vrai, c’est bien Sarkozy qui a renforcé les pouvoirs de la police à ce sujet.

        « ils adoptent des manières de voyous »
        Je n’ai pas très bien compris qui c’est « ils ».
        Et les manières de Sarkozy ne sont pas des manières de voyous.... ? smiley

      • Fergus Fergus 25 mars 2014 15:20

        Bonjour, La vergonha.

        Je partage vos observations, tant sur le traitement infligé à Sarkozy que sur Taubira et la référence à la Stasi. Manifestement, Sarkozy garde des soutiens malgré tous ses manquements à la légalité et à l’éthique de la gouvernance.


      • la vergonha 25 mars 2014 16:12

        @Fergus

        Le problème de l’UMP, c’est de se placer en victime plutôt que de dénoncer les excès. Le discours de Sarkozy est bien dans la lignée des déclarations de Copé. Plutôt que de profiter de leur statut d’opposition (c’est toujours plus facile de s’opposer que de faire parti de la majorité), ils se ridiculisent.
        Le refus de Sarkozy de faire le bilan de sa présidence, en particulier de l’extrême droitisation de sa politique et de sa campagne, contribue très fortement à la déliquescence de la droite Française, à mon avis.

        Contrairement à un certain nombre d’avis dans les commentaires, je ne souhaite pas particulièrement que Sarkozy aille derrière les barreaux. Je souhaite avant tout que justice soit faite, et ce en toute indépendance. Si il a des choses à se reprocher, qu’il paye.

        Dans la cinquième république, il faut une gauche et une droite ! Si la droite se ridiculise c’est l’extrême droite qui va prendre sa place. Sans pour autant soutenir personnellement l’UMP, notre pays a besoin d’une opposition républicaine sérieuse !

        Enfin, la cinquième république n’est pas, à mon avis, la représentation la plus démocratique que nous puissions avoir. Bon ce n’est pas le sujet, mais je pense que c’est les institutions même de la cinquième république qui favorisent l’émergence de présidents voyous comme Sarkozy (ou Chirac, ou Mitterrand, etc...). Quelque part, Sarkozy n’est qu’un symptôme d’un mal beaucoup plus grand, touchant notre société et nos institutions. Une voyoucratie !

      • Fergus Fergus 25 mars 2014 16:38

        @ La vergonha.

        Entièrement d’accord avec votre analyse. J’ajoute seulement à ce que vous avez écrit que l’un des problèmes des caciques de l’UMP est également de n’avoir jamais admis que le pouvoir ne leur appartenait pas. Etant propriétaire de ce pouvoir (le PS n’en a hérité que « par effraction » a osé dire Baroin), l’UMP s’est exonérée d’un bilan pourtant nécessaire, au motif inconscient que le propriétaire n’a pas à justifier ses actions.


      • la vergonha 25 mars 2014 17:01

        @Fergus

        Oui, c’est extacte ! vous avez totalement raison !

        La droite ayant exporté son vocabulaire à gauche, elle devient de fait propriétaire du pouvoir.
        De même que la droite dénonce l’existence même de lutte des classes, pour y opposer une guerre des civilisations, ou une pseudo immigration de masse. Le PS reprend l’argumentaire de droite, et valide de fait le raisonnement de l’UMP. Résultat, dans l’imaginaire (en particulier à l’UMP), un pouvoir ne peut être que de droite ! Je crois donc que ce que vous dénoncez est bien une erreur politique monumentale de la gauche, en particulier du centre gauche et non de l’UMP.

        Bon voilà pour le hors sujet, nous sommes loin de Sarkozy smiley

      • gruni gruni 23 mars 2014 11:00

        Bonjour Fergus


        J’ai lu, ici ou là que Sarkozy n’a pas changé. En fait, il se révèle maintenant tel qu’il est réellement, car sous la menace d’autres révélations. Tant qu’il était président il bénéficiait de son immunité, ne risquait pas grand chose et pouvait rouler des mécaniques. Aujourd’hui c’est différent et c’est la panique à bord. Surtout que lui sait parfaitement ce que contiennent les enregistrements de Buisson et les écoutes, il sait si le pire est encore à venir. L’est-il ? Peut-être, sinon pourquoi tenter à ce point là de salir la justice, la police et le gouvernement, si ce n’est pour anticiper la suite. Il y a une autre solution à droite et tu l’as déjà évoqué dans un article précédent. A quoi pensent les électeurs de droite en ce moment... Tout sauf Hollande ! L’avenir le dira.

        • Fergus Fergus 23 mars 2014 11:35

          Bonjour, Gruni.

          « Tant qu’il était président il bénéficiait de son immunité, ne risquait pas grand chose et pouvait rouler des mécaniques. Aujourd’hui c’est différent et c’est la panique à bord. »

          C’est très exactement ce qui est en train de se passer, à mon avis. Et la violente charge de Sarkozy ne visait pas à autre chose qu’à contraindre les caciques de l’UMP à faire bloc avec lui afin de mutualiser les responsabilités dans le but de faire trembler l’appareil judiciaire.

          Le moins que l’on puisse dire est que l’opération se solde par un fiasco. Le plus spectaculaire étant que, dans cette affaire à la fois scandaleuse et grotesque, d’amalgame de l’appareil judiciaire avec la Stasi, Sarkozy a réussi à se mettre à dos, non seulement la magistrature, mais aussi les syndicats de police, lui qui se prétendait naguère « le premier flic de France ». Pathétique ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès