Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Courage, fuyons !!!

Courage, fuyons !!!

Tchernobyl, puis Fukushima, mais aussi le Blayais, près de Bordeaux, et quelques autres centrales nucléaires, certifiées sûres, ont connu quelques déboires, et il est intéressant d’analyser les réactions de leurs gestionnaires.

Régulièrement, afin de mettre au point des stratégies de riposte en cas d’accident nucléaire majeur, dont l’éventualité est aujourd’hui actée, des exercices de sécurité sont organisés afin de préparer les personnels et les populations à faire face, et les résultats de ces exercices ne sont pas rassurants, c’est le moins qu’on puisse dire.

En effet, le temps de réaction, pour être efficace, ne devrait pas dépasser les 15 minutes, et force est de constater qu’il l’est régulièrement.

Dans la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine, une inspection inopinée avait été menée le 2 octobre 2001, et les inspecteurs n’ont pu que constater que plus de 50 minutes s’étaient écoulées avant l’arrivée en place de l’équipe de secours…et un second exercice mené 4 mois après n’a pas été plus convaincants.  lien

On serait en droit d’attendre du personnel concerné des résultats plus performants, surtout si l’on considère les conséquences d’un accident nucléaire majeur.

Peu de français ont en mémoire ce qui s’est passé le 15 avril 1984, à Bugey, à 35 km de Lyon, avec le grave « incident » qu’à connu la centrale nucléaire en frôlant la perte totale de ses alimentations électriques de puissance… lien

Officiellement, depuis l’accident japonais, les responsables affirment qu’avec les nouvelles mesures prises, le niveau de sûreté est satisfaisant, et pourtant… lien

Il suffit de constater comment en réalité s’est déroulé un exercice de simulation d’accident nucléaire à Gravelines, le 18 janvier 2011...comme ailleurs.

Oublions le constat officiel qui assure que l’exercice a été une parfaite réussite, et observons la réalité, consignée par des observateurs indépendants.

Une infime minorité de la population s’est rendue aux points de rendez vous pour l’évacuation.

Pourtant le nombre de personnes à évacuer était modeste, 3000 personnes, bien loin des 215 000 évacuées de Fukushima. lien

Dans un gymnase censé accueillir 350 personnes, seules 25 se sont présentées.

L’un des 4 centres de regroupement qui devait accueillir 1600 personnes, n’a reçu la visite que de 41 personnes, dont une dizaine était des employées de la mairie. lien

Tournons-nous vers l’insécurité nucléaire qui peut être déclinée en plusieurs points.

Tout d’abord, il faut être conscient qu’aucune installation nucléaire n’est à l’abri d’une erreur humaine, Tchernobyl en est la preuve…, que la protection est insuffisante en cas d’attentat, Greenpeace en a fait la preuve à plusieurs reprises, en atterrissant par exemple sur le dôme d’un réacteur, (lien) en pénétrant à plusieurs reprises dans l’enceinte d’une centrale nucléaire.

Quant à la protection des populations, elle pourrait faire sourire si l’enjeu n’était pas si important : suivant que l’on soit Suisse, Français, ou Japonais, les zones d’exclusion diffèrent…à croire que tout le monde n’a pas le même métabolisme. lien

En France, la limite est fixée de 5 à 10 km autour du site, (lien) en Suisse, elle est de 50 km, à Tchernobyl, c’est de 30 km, tout comme au Japon, même si les scientifiques admettent que la pollution radioactive est allé bien au-delà, notamment dans la banlieue de Tokyo, à plus de 200 km de Fukushima. lien

Quelques jours après la catastrophe, Greenpeace avait mesuré des niveaux de rayonnement de 10 mSv/h à 40 km du site dévasté. lien

D’ailleurs il faut savoir que les autorités américaines avaient demandé à leurs ressortissants vivant au Japon de s’éloigner de 80 km du site ravagé. lien

Mais le plus inquiétant n’est-il pas les conseils de l’AIEA (agence internationale de l’énergie atomique) qui remet en cause le principe même de l’évacuation, estimant que celle-ci n’est utile que pour un rayon de « quelques kilomètres au plus ». lien

L’une des rares précautions possible destinées à protéger les populations consiste à la distribution de pastille d’iode, afin de saturer la glande tyroïde, pour empêcher la radioactivité de s’y installer. lien

Alors qu’en Suisse, ces pilules sont envoyées par la poste à toutes les familles concernées, (lien) en France, c’est un véritable parcours du combattant qu’il faut faire, avec le résultat qu’on imagine.

Mais d’autres risques existent.

Une surchauffe en période de canicule, le niveau d’un fleuve baissant suffisamment pour empêcher un refroidissement suffisant des réacteurs nucléaires, ou tout simplement l’obstruction d’une prise d’eau, lors des crues.

Et puis naturellement, il y a les problèmes techniques, qui prennent de l’ampleur avec la vétusté des réacteurs.

Bien sur, certaines pièces peuvent être changées, et la facture est lourde, mais quand une cuve est fissurée, comme c’est le cas pour plusieurs réacteurs européens, il est impossible de changer la cuve. lien

Or une cuve fissurée présente un grave risque de fuites de vapeurs radioactive, (lien) ou pire l’explosion. lien

Ajoutons pour la bonne bouche les risques sismiques, largement sous-estimés pour certaines centrales, (lien) ou la malveillance possible d’un membre du personnel de la centrale.

En tout cas, suite à la catastrophe de Fukushima, la commission européenne avait lancé des évaluations sur toutes les centrales nucléaires européennes, et force est de constater que la France peut être considérée comme le cancre européen en la matière.

Selon le rapport réalisé, la remise aux normes de sûreté post-Fukushima couterait jusqu’à 200 millions d’euros par réacteur, soit pour la France plus de 11 milliards d’euros, alors que la Cour des Comptes n’a prévu que 5,6 milliards. lien

Si on rentre dans le vif du sujet, il faut analyser avec le plus de précision possible, comment se sont déroulés 3 accidents nucléaire récents : Le Blayais, Tchernobyl, et bien sur Fukushima.

Au Blayais, près de Bordeaux, on est passé en 1999 à 2 doigts de la catastrophe, puisque Alain Juppé avait envisagé l’évacuation des 240 000 Bordelais. lien

C’est à l’origine la tempête Martin qui a provoqué l’inondation de la centrale, et il était devenu impossible d’assurer un refroidissement suffisant du réacteur n°1, au point que la fusion du cœur de la centrale serait survenue en moins de 10 heures. lien

À Tchernobyl, ce sont, on le sait, des erreurs humaines qui ont été à l’origine du 1er accident nucléaire majeur, puisque le contremaitre Anatoly Dyatlov avait pris la décision de procéder à un test du réacteur n°4, alors que ce genre de test ne doit pas se faire en temps de production énergétique.

Puis d’autres erreurs humaines successives ont provoqué la catastrophe que l’on sait, et même si les instances nucléaires ont préféré mettre en avant des « défauts de conception », ce sont bien des erreurs humaines qui sont à l’origine du drame. lien

 À Fukushima, si c’est bien le tsunami qui est à l’origine de la catastrophe, les erreurs humaines se sont aussi multipliées.

C’est le témoignage éclairant de Masao Yoshida, ex directeur de la centrale, disparu aujourd’hui des suites d’un cancer, et publié récemment,qui nous permet de découvrir ce qui s’est réellement passé.

Il raconte par le détail dans un document incontestable grâce à une enquête menée par un groupe d’enquêteurs gouvernementaux, pendant 28 heures, les péripéties qui se sont enchaînées.

La totalité du rapport est sur ce lien, mais si l’on veut tenter un résumé de ce qui s’est passé, on peut constater qu’une certaine panique s’était installée, avec des ordres contradictoires venant de l’exploitant, lequel avait par exemple demandé de cesser d’arroser les réacteurs en fusion avec l’eau de mer, ordre que Yoshida a heureusement refusé d’appliquer.

On sait que les 3 réacteurs ont fondu dès les premières heures, la pollution radioactive continuant de s’en dégager, s’évacuant en direction de l’océan, de l’air, et dans la terre.

Des milliers de réservoirs se remplissent d’eau radioactive, et même si récemment, l’exploitant a finalement réussi à vider en totalité la piscine du réacteur n°4 et ses plus de 1500 assemblages, il reste encore d’autres assemblages à retirer des autres piscines, et elles sont dans des zones où aucun être humain ne peut pénétrer vu l’intense radioactivité qui s’en dégage. lien

En résumé, l’énergie nucléaire fait la preuve que sa technologie n’est pas à toute épreuve, qu’elle vieillit mal, qu’elle est fragile devant les conditions climatiques extrêmes, que les installations ne sont pas totalement préparées au risque d’un attentat terroriste, que les populations n’ont d’autres solution que l’exil en cas d’accident, que les conséquences pour l’environnement et la santé de tous, sont durables sur plusieurs dizaines d’années, que les gestionnaires de ses sites à risque ne sont pas efficaces à 100%, et qu’en France en tout cas, nous ne sommes pas du tout prêts à gérer un accident nucléaire majeur.

Mais pourtant François Hollande, et son premier ministre, malgré les promesses électorales, continue à promouvoir fermement cette énergie mortifère.

Comme dit mon vieil ami africain : « mille sages ne peuvent sortir du puits la pierre que le fou y a jeté  ». 

L’image illustrant l’article vient de www.gladius.fr

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Fukushima, un désastre illimité

Fukushima, l’illusion d’une solution

Tchernobyl, Fukushima, à qui le tour

Les cachotteries nucléaires

Fukushima, le mythe du zéro morts

Nucléaire, la cible terroriste

Tchernobyl, Fukushima, à qui le tour ?

Fukushima jour après jour sur le site acro

L’observatoire du nucléaire

Greenpeace

Fukushima-blog


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

200 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 30 décembre 2014 10:08

    +++ Le profit uniquement..l’humain est un imbécile qui meurt dans son propre vomi..incapable qu’il est de rester maître de ces créations (surtout avec le nucléaire).. !


    • howahkan howahkan Hotah 30 décembre 2014 10:13

      Merci Olivier de ce rappel vital....................


      • juluch juluch 30 décembre 2014 12:34

        Bonjour Olivier.


        On ne peut être que d’accord.

        Pour les exercices s’est malheureusement récurent.

        Vous parlez pour le nuc, mais pour les sites moins sensibles s’est pareil....Personnes ne prends au sérieux jusqu’au jour ou....

        Etant Siap 1 je ne peut que me désoler d’une telle connerie, laquelle les Directions sont complices.

        Merci pour votre article.

        • olivier cabanel olivier cabanel 30 décembre 2014 15:07

          juluch

          oui, tant qu’un accident majeur ne se sera pas produit en france, ce sera hélas comme ça !
          il faudrait que les gens se mobilisent, et pour l’instant, ils sont trop peu nombreux, hélas !
          merci de votre commentaire


        • joletaxi 30 décembre 2014 12:56

          bonjour oh Mage sentinelle
          salut les enclumes.

          merci
          votre narticle pour la fin de l’année, c’est comme une friandise
          et déjà on peut se réjouir de commentaires débiles, comme d’hab

          vous avez vu, les centrales belges sont prolongées jusqu’en 2025, et ils envisagent sérieuseme,nt d’en construire de nouvelles.
          Faudra que jer les informe de votre rapport sur les centrales à crottes de biques.

          Sinon, trerrible hein ce réchauffement climatique.
          Et l’acidification des océans
          et la sixième extinction, paraît qu’ils ont trouvé 240 nouvelles espèces ?
          et les suites de deepwater, catastrophiques non ?
          et le gaz de schiste, les ricains meurent par milliers( ils meurent aussi des retombées de Fuku, enfin c’est une rumeur, donc c’est que c’est vrai)

          bref, c’est un cataclysme
          heureusement qu’il y a aqoravox et son lot de déprimés égocentriques.
          Nooooonnnnn pas de steak ce midi, juste une carotte rapée...


          • Pyrathome Pyrathome 30 décembre 2014 16:16

            juste une carotte râpée..

            Non, pas râpée, il faut l’introduire entière dans ton fondement, c’est bon pour tes hémorroïdes....smiley


          • dithercarmar dithercarmar 30 décembre 2014 19:55

            joletaxi

            Ce qu’il y a de rassurant et de jubilatoire, c’est qu’avec toutes les merdes que vous avez bouffé avec toutes vos carottes rapées nitratées et toutes les autres, ingérées dans vos poeles Tefal, votre p’tit déj réchauffé au micro-ondes, votre tronche enfantine collée au tube cathodique, vos cages à miel scotchées au portable, les lignes à haute tension qui bardent votre vie, les néons qui illuminent votre intelligence etc, il est normal que le nuclèaire soit le cadet de vos soucis.
            Ah ! Avez-vous bien acheté votre détecteur de fumée obligatoire avec la petite pastille d’uranium appauvri à l’intérieur ?
            Vous contriburez ainsi parfaitement au principe de dégénérescence programmée.
            Allez, courez rerouver votre semblable pour vous reproduire...


          • colere48 colere48 30 décembre 2014 14:30

            Courage, fuyons !!!

            A oui, mais où ?!
            Le nucléaire c’est sur ça finira mal...
            Pour 2 raisons essentielles :
            1 - les pro-nucléaire minimisent et disent n’importe quoi !
            2 - les anti-nucléaire exagèrent et disent n’importe quoi !

            Comme d’habitude l’homme est confronté à sa propre schizophrénie  !!  smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 30 décembre 2014 15:02

              colere48

              vous dites que les anti nucléaire exagèrent ?
              pourtant, si vous avez ouvert tous les liens, vous avez du constater que tout est hélas bien vrai, et qu’il y a matière a etre inquiet... non ?

            • Allexandre 1er janvier 2015 18:47

              Ne vous inquiétez pas Olivier, Colère 48 est toujours plein d’arguments pertinents. Il est bougon à souhait et contredit systématiquement. Inutile de lui répondre. Il ne comprend pas tout !


            • soi même 2 janvier 2015 04:47

              Au faite Olivier tu fuis où pour cacher ton cul  ?


            • Ni naïf Ni Crédule dede 30 décembre 2014 14:55

              ça sent le réchauffé tiède.

              Vous n’avez plus rien à vous mettre sous la dent ?

              • olivier cabanel olivier cabanel 30 décembre 2014 15:00

                dede

                c’est pourtant un sujet brulant. il semble que vous etes le seul à ne pas vous en rendre compte ?

              • Le Poilu Le Poilu 31 décembre 2014 19:57

                Allez faire un bisou aux coriums de Fukushima pour voir... smiley

                Et merci Olivier pour le rappel que ce n’est pas du tout terminé...
                Bonne année.


              • olivier cabanel olivier cabanel 31 décembre 2014 23:01

                bonne année à toi aussi.

                 smiley

              • JMBerniolles 2 janvier 2015 20:35

                Dédé, si je peux me permettre, cela sent le réchauffé c’est exact, mais vous vous êtes à -20


                Mais il est vrai que chez monsieur Cabanel, on est rapidement mis au régime moinseurs !

              • olivier cabanel olivier cabanel 2 janvier 2015 22:52

                monsieur berniolles

                on est pas dans une cour d’école ou on note les moins et les plus.
                il est probable que si vous étiez un peu plus cohérent, vous auriez ouvert les portes d’un éventuel échange... mais voilà, vous êtes de parti pris.
                ce qui gène beaucoup le dialogue.
                mais ce n’est que mon modeste avis.

              • soi même 3 janvier 2015 04:06

                En ce qui concerne le dialogue, il faudrait aussi que l’auteur fasse présence d’humilité, car dans tous ces textes qui a écrit, il y a pas un instant un doute sur ce qu’il affirme et pas un instant j’ai lue de sa part un changement dans la reconnaissance ce qu’il a écrit pouvaient être faux, outrancier , tendancieux, exagérer, non, il demande et se comporte comme un puits de sagesse et que surtout les avis contradictoires ne peuvent pas être reconnue comme pouvant être constructif !

                Comme vous ne faites pas plus preuve d’objectivité dans votre argumentation, le fait que vous le souligné montre que êtes aussi un arroseur arroser et ce que vous appelez un dialogue et en réalité d’un plébiscite qui s’adresse à votre personnalité qui ne soufre pas d’être contredit .

                En réalité il y a terme pour cela, cela s appel la Vanité et croit moi, tu n’es pas le seul dans ce cas de figure et pour que cela soit bien clair, je m’inclus dans le lot, comme cela il ne pourra pas avoir de jaloux de t’avoir qualifier de vaniteux mon cher Olivier !

                Quand on fond de ton article, en rien il y a une réflexion pertinente sur le problème nucléaire, si ce n’est que vous prêcher la bonne parole antinucléaire pour votre confort personnel !


              • JMBerniolles 3 janvier 2015 20:43

                J’aime beaucoup quand vous êtes modeste monsieur Cabanel...


                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 30 décembre 2014 15:39

                  Bonjour olivier cabanel

                  Si j’aggrave la situation je dirais que toutes vos inquiétudes sont pour l’avenir immédiat. Mais que sera le monde dans seulement un siècle ? Ou bien est-ce que tout le monde s’en fout royalement ?

                  Il est clair qu’il n’existe aucune solution miracle ni pour arrêter le « machin nucléaire », ni pour ranger quelque part ses carcasses vieillies et inutilisables. Que fera t-on dans un siècle et comment vivra t-on à proximité de ses installations de l’apocalypse ?


                  • Pyrathome Pyrathome 30 décembre 2014 16:13

                    Que fera t-on dans un siècle et comment vivra t-on à proximité de ses installations de l’apocalypse ?
                    .
                    Ah, c’est simple, on sera tous morts si on écoute les nucléopathes aliénés.......et le monde sera invivable pour la faune et la flore, mais ça, ils s’en foutent, seuls les bénéfices immédiats comptent, après nous, le chaos, ces gens sont justes fous à lier.....


                  • olivier cabanel olivier cabanel 30 décembre 2014 16:47

                    Mohammed Madjour

                    bonjour...
                    dans un siècle ? va savoir...
                    j’espère que les jeunes générations vont comprendre l’enjeu, et tout mettre en place pour virer très vite tous ces fous à lier...il en va de leur survie ;
                    merci de votre commentaire.

                  • Electric Electric 30 décembre 2014 18:30

                    Salut Olivier.

                    Des secours en cas de pépin ? A Fukushima, juste après la catastrophe, 90% du personnel s’est barré pour sauver sa peau. Quant au nettoyage en cours, tout est opaque, les travailleurs soumis au silence ou réduits au silence.

                    Quant à la piscine du R4, c’est le scandale dans le scandale. Elle a cramé, comme le montre cette vidéo du 20/03/11 et ces photos du 24/03 :

                    http://cryptome.org/eyeball/daiichi-npp/daiichi-photos.htm

                    Sur le site suivant, le blogger a demandé les rapports déclassifiés des discussions des autorités de sûreté nucléaire américaine pendant la catastrophe :

                    https://hatrickpenry.wordpress.com/

                    C’est la cata. La piscine a cramé, et l’opération de récupération des barres du R4 une mise en scène. Au mieux, ils ont sorti de la bouillie de combustible, le reste étant parti dans l’atmosphère, ce qui explique que le Pacifique soit en train de crever. Les taux aux USA, sont catastrophiques.

                    100% des nouveaux nés des orques sont morts cette année.

                    Il n’y a plus de Willy à sauver, tous crevés !

                    http://enenews.com/experts-100-death-rate-baby-whales-along-west-coast-alarm-bells-starting-ring-newborn-orcas-survived-last-3-years-absolutely-worst-possible-happened-pregnant-mother-dies-decomposing-stillborn-fu

                    North Pacific ocean is dead.

                    Alors et cette future catastrophe programmée en France ? Ben tout le monde foutra le camp laissant les réacteurs à l’abandon. Pas un seul mec d’EDF ne sera assez fou pour rester. Ils seront les premiers à prendre l’avion avec toute leur famille.

                    Le gvt enverra quelques militaires se faire irradier, et après ce sera la Loi Martiale et on ira ramasser du clodo et du clandestin pour faire ce qu’on peut.

                    Ah oui, faudra aussi fermer en urgence toutes les centrales pour inspection et entamer le démentellement définitif pour cause d’indigestion de la population.

                    Le nucléaire, c’est le retour programmé à la bougie.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 30 décembre 2014 19:44

                      bonjour electric

                      merci de ce scoop.
                      ça ne me surprend pas.
                      je vais quand même recouper les infos... histoire de confirmer le tout.
                      encore merci.
                      et bonne année malgré tout.

                    • olivier cabanel olivier cabanel 30 décembre 2014 20:00

                      Xen

                      j’ai ouvert le lien... mais quelle recherche faut-il faire ?

                    • Xenozoid Xenozoid 30 décembre 2014 20:35

                      3em en partabt du haut


                    • olivier cabanel olivier cabanel 31 décembre 2014 08:30

                      ok, merci...


                    • colere48 colere48 30 décembre 2014 18:40

                      Le nucléaire, c’est le retour programmé à la bougie.

                      Tout à fait exact !!
                      le retour à la bougie est une tendance lourde de l’évolution de notre société de cristal !!


                      • adeline 30 décembre 2014 19:19

                        ola Olivier, gaffe à vous sur la photo je vois une laylivictorus vous charger ou est-ce une taxius ? je ne sais, merci et bonne fêtes ne vous inquiétez pas tout est sous contrôle, en Belgique les centrales sont prolongées un peu , of juste 26 ans , pas très long hein ?


                        • olivier cabanel olivier cabanel 30 décembre 2014 19:42

                          adeline

                          pas de problème.
                          je ne crains pas les lalylivictorus.
                          ils sont un peu brut de décoffrage...ils foncent... mais si on s’enlève au bon moment, ils se payent un mur, ou un arbre.
                           smiley
                          et bonne année avec un jour d’avance

                        • olivier cabanel olivier cabanel 30 décembre 2014 19:40

                          @ tous

                          une bonne nouvelle en cette fin d’année
                          nos voisins allemands ont réussi à produire plus d’énergie propre que les autres énergies.

                          • Jean Keim Jean Keim 31 décembre 2014 08:36

                            Bonjour Olivier Cabanel,

                            Réactiver les alarmes ne peut pas être inutile même si l’inquiétude les accompagne car se mettre la tête dans la télé n’est pas non plus une solution smiley
                            Pour les allemands je n’aurais pas utilisé le qualificatif de propre mais plutôt de moins sale ... peut être.

                          • Jean Keim Jean Keim 31 décembre 2014 08:51

                            ... Qu’il est difficile de démêler le vrai du faux tant le mensonge est une habitude culturelle. Tout n’est que suspicion, manipulation et pognon. Quand je veux sourire à la Vie je regarde les oiseaux qui viennent dans mon petit jardin (j’ai beaucoup de chance) becqueter les graines et les boules de graisse disposées à leur intention, je ne sais pas pourquoi j’écris cela, juste pour partager, je vous souhaite Olivier ainsi qu’à tous les lecteurs d’AV une année 2015 sereine.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 31 décembre 2014 09:41

                            bonjour Jean Keim

                            oui, c’est vrai, on pourrait dire moins sale, car chaque système de production énergétique entraîne une pollution, mais je pense que celle produite par le solaire, l’éolien, l’hydraulique, le méthane fabriqué, l’énergie magnétique... sont largement bien plus anodins que la terrible pollution due au pétrole, au charbon, et bien sur au nucléaire.
                            alors disons qu’utiliser le mot propre relève un peu de la communication, mais ça a le mérite d’opposer deux paradigmes, les énergies fossiles, et les énergies renouvelables.
                            ensuite, réactiver les alarmes ?... je pense plutôt qu’il s’agit de faire comprendre aux citoyens à quel genre de danger ils sont exposés, car ils sont nombreux à ne pas le réaliser, non ?
                            merci de votre commentaire.

                          • olivier cabanel olivier cabanel 31 décembre 2014 11:49

                            Jean Keim

                            une très bonne année pour vous aussi, et pour tous ceux que vous aimez.

                          • Zip_N Zip_N 31 décembre 2014 16:10

                            Je cite, « nos voisins allemands ont réussi à produire plus d’énergie propre que les autres énergies ».

                            Les dépenses vont avec ? énergie propre ? vous voulez parler de l’automobile allemand (sans citer de grande marque) celles qui font du bien à l’écologie à la nature et à l’économie ? smiley


                          • Zip_N Zip_N 31 décembre 2014 16:42

                            Je cite, « Courage, fuyons !!! » Je cite, « nos voisins allemands ont réussi à produire plus d’énergie propre que les autres énergies ».

                             Avec l’automobile allemande, va t’elle assez vite pour fuir ? plutôt que le rhinocéros vous auriez pu mettre comme emblème le taureau de lamborgini made in audi.


                          • Zip_N Zip_N 31 décembre 2014 17:14

                            L’image en galerie c’est un rhinocéros de corrida ? il a combien de victoire à son actif ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès