Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Bernard Dugué

Bernard Dugué



Scientifique, philosophe, écrit vain.
Auteur du livre H1N1 la pandémie de la peur,
paru aux éditions Xenia

Paru en 2014 chez JMG, éditions Temps présent, Le sacre du vivant, essai post-darwinien sur le vivant et son évolution
Essai achevé prêt pour édition : Après Newton et Einstein, la cosmonadologie quantique
Ce que j'ai fait et sais faire : enseigner (niveau universitaire), chercher, analyser, synthétiser, écrire ; accessoirement, radio libre et animation café philo.
Domaines du savoir maîtrisés correctement ou plus : sciences physiques, chimie, biochimie, sciences du vivant, neurosciences, sciences cognitives, systémique, épistémologie, psychologie, philosophie, sociologie, histoire, théologie.
Fin connaisseur du rock progressif et critique occasionnel de disques
Cherche éditeurs, mécènes (?).... bdugue @ wanadoo.fr 
Diplômes
  • Ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne, 1980
  • Doctorat de Pharmacologie, Toulouse, 1985
  • Doctorat de Philosophie, Poitiers, 1996

 
 
 
 


 
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 28/03/2006
  • Modérateur depuis le 14/04/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1668 4571 64710
1 mois 5 8 89
5 jours 1 0 21
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1868 1024 844
1 mois 1 0 1
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires

  • Bernard Dugué (---.---.---.100) 27 août 10:11
    Bernard Dugué

    @vachefolle

    Pour info, cet article associe l’universalité de la gravité à l’universalité de l’intrication (mais quelle est la cause et quel est l’effet)

    Sinon, l’holographie dans la dualité holographique citée par les auteur fait mention de la dualité CFT/AdS de Maldacena. Ce n’est pas en 2D mais en 4D et 5D. Fumeuse, je veux bien, n’empêche le papier de Maldacena a été cité plus de 10 000 fois depuis sa parution en 1998. C’est quand même pas mal pour un papier sur la gravité quantique

    http://arxiv.org/pdf/1405.2933v1.pdf

  • Bernard Dugué (---.---.---.100) 27 août 09:56
    Bernard Dugué

    @Bernard Dugué

    Vous noterez aussi le soin apporté au détail, j’ai en effet précisé que cette théorie de Verlinde ne faisait pas consensus

  • Bernard Dugué (---.---.---.100) 27 août 09:55
    Bernard Dugué

    @Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL]

    Vous avez eu raison de supprimer mon commentaire. Il était bien inutile. Vos remarques sur la physique montrent votre état d’ignorance et au bout du compte, vous vous injuriez-vous même. Puisque vous tenez tant à passer pour un ignorant, je vous livre cette notice Wiki sur la conception entropique de la gravité. Eh oui, cher Monsieur, nous ne sommes plus au 19ème siècle, au temps de Carnot. La physique a évolué

    From Wikipedia, the free encyclopedia Jump to : navigation, search Verlinde’s statistical description of gravity as an entropic force leads to the correct inverse square distance law of attraction between classical bodies.

    Entropic gravity is a theory in modern physics that describes gravity as an entropic force—not a fundamental interaction mediated by a quantum field theory and a gauge particle (like photons for the electromagnetic force, and gluons for the strong nuclear force), but a probabilistic consequence of physical systems’ tendency to increase their entropy. The proposal has been intensely contested in the physics community but it has also sparked a new line of research into thermodynamic properties of gravity.

  • Bernard Dugué (---.---.---.107) 26 août 20:42
    Bernard Dugué

    @ZEN

    Allez Zen, quelque coups de pédales, l’adrénaline monte et vous pouvez accéder à des textes présentant un certain niveau de complexité

    Si la mécanique quantique était simple, les Nobel de physique l’auraient comprise depuis des décennies

  • Bernard Dugué (---.---.---.107) 26 août 20:40
    Bernard Dugué

    @Bernard Dugué

    je rectifie, ds2 égale dr2 + (icdt)2

    ce qui donne dr2 - (cdt)2 j’ai rajouté c évidemment, vos clowneries me font perdre le latin. On peu le tourner en (cdt)2 - dr2