Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bernard Dugué

Bernard Dugué

Scientifique, philosophe, écrit vain.
Auteur du livre H1N1 la pandémie de la peur, paru aux éditions Xenia
Paru en 2014 chez JMG, éditions Temps présent, Le sacre du vivant, essai post-darwinien sur le vivant et son évolution
Essai achevé prêt pour édition : Après Newton et Einstein, la cosmonadologie quantique
Ce que j’ai fait et sais faire : enseigner (niveau universitaire), chercher, analyser, synthétiser, écrire ; accessoirement, radio libre et animation café philo. Domaines du savoir maîtrisés correctement ou plus : sciences physiques, chimie, biochimie, sciences du vivant, neurosciences, sciences cognitives, systémique, épistémologie, psychologie, philosophie, sociologie, histoire, théologie.
Fin connaisseur du rock progressif et critique occasionnel de disques
Cherche éditeurs, mécènes... duguebernard ___ chez___ gmail.com
Diplômes
* Ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne, 1980 * Doctorat de Pharmacologie, Toulouse, 1985 * Doctorat de Philosophie, Poitiers, 1996

Tableau de bord

  • Premier article le 28/03/2006
  • Modérateur depuis le 14/04/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1803 4703 67445
1 mois 9 18 343
5 jours 1 0 1
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1887 1037 850
1 mois 1 1 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 7 septembre 15:16

    @Rincevent

    Tout à fait, un livre à compléter par un autre essai du même auteur, la révolte des élites, dans lequel il décrit la désaffection des élites face aux valeurs et à la haute culture --------- La Révolte des élites et la trahison de la démocratie (titre original The Revolt of the Elites and the Betrayal of Democracy) est un livre écrit par l’historien et sociologue américain Christopher Lasch juste avant sa mort et publié de façon posthume en 1995 (1996 pour l’édition française). Ce livre-testament défend l’idée que la démocratie n’est plus menacée par les masses, mais par ceux qui sont au sommet de la hiérarchie. Le livre est divisé en trois parties. -------

    https://fr.wikipedia.org/wiki/La_R%C3%A9volte_des_%C3%A9lites_et_la_trahison_de_la_d%C3%A9mocratie


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 7 septembre 12:29

    @Taverne

    Texte copié sur Non Fiction ----------- Résumé : Le romancier Philippe Vilain défend le style, paradis perdu de la littérature contemporaine ----------------- La littérature n’est donc plus une aventure intérieure et n’admet plus les héros indécidés. Soumise à la loi du marché, elle fournit « des travers ou des politiciens, des ingénieurs ou des cadres supérieurs, des communicants ou des entrepreneurs, des tyrans ou des criminels, des hommes pressés ou des femmes actives, des ambitieux et des carriéristes, des connectés et des déterminés, agissant sur leur destin et leur petit monde. »

    Ce qui manque surtout à la littérature contemporaine, selon cet essai qui a souvent le ton d’un pamphlet, c’est le style, défini comme la « forme d’expression accomplie qui permet la synthèse de la maîtrise technique et de l’expression d’une personnalité ». Philippe Vilain attribue ce manque de style à « l’art français de ne plus écrire », qu’il analyse même dans un développement intitulé « petite fabrique du désécrire », comme si le néologisme faisait preuve. Il s’agit d’une littérature « sans nécessité, sans goût, ni bien ni mal écrite, […] rédigée plutôt ». C’est qu’elle « s’est moins proustisée que célinisée ». L’expression, l’oralité et l’émotion l’emportent sur le travail de la langue et de la mémoire qui pouvait offrir une « vision du monde par sa forme » .


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 2 septembre 21:34

    @Daniel Roux

    Bon, je suis obligé de me dénoncer en effet. La suite dans l’édition si la providence m’accompagne et surtout si je n’explose pas en chemin


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 2 septembre 21:32

    @JC_Lavau

    Que penses-tu du darwinisme quantique de Zureck et co. ?


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 2 septembre 21:20

    @Vincent Verschoore

    L’objectivité est définie de manière non rigoureuse dans le papier du NS que je viens de lire attentivement. L’auteur ne présente pas l’interprétation de Copenhague dans sa version de 1927. Il flirte avec les options subjectivistes du genre Wigner. C’est dommage de voir des papiers si faibles dans le NS. Les papier de Merali sont quand même plus costauds. Et un conseil pour les quanticiens. Il vaut mieux éviter les trous noirs. Les travaux de Hawking on un intérêt heuristique mais ils peuvent égarer si on ne maîtrise pas les deux physiques, cosmologie et quantique, sans oublier la thermo