• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Emmanuel Goldstein

Emmanuel Goldstein

Citoyen Français, démocrate enragé, rationnaliste intraitable, libre examineur, défricheur d’encyclopédies, frappé d’addiction aux livres, dévoreur d’Histoire, de philosophie, de politique et de droit, epicurien, défenseur acharné des libertés publiques.

Tableau de bord

  • Premier article le 08/10/2007
  • Modérateur depuis le 25/06/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 332 289
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 35 21 14
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 26 août 2010 14:32

    La raison pour laquelle le système économique est supérieur à l’Etat est que le système privé agit pour la satisfaction du consommateur de bien et de services, et que si le consommateur n’est pas satisfait, il va voir ailleurs. Il n’y a de profit que s’il y a un produit ou un service aux personnes qui plait aux personnes. Les gens qui font du profit sont des gens qui ont inventé de nouveaux produits, de nouveaux processus.

    Quant aux entreprises qui ont acquis un pouvoir de marché trop important, c’est soit qu’elles ont créé un produit ou un service structurant (généralement par l’invention et la création), soit parce que les Etats les ont établi en monopoles ou en les aidant.

    L’Etat lui, a toujours fonctionné en s’imposant par les armes et la contrainte et en étant l’appat des lobbies de toutes sortes. Il suffit de prendre le cas de la dernière crise pour comprendre que cet Etat là n’a fait que renflouer les acteurs les plus puissants du système : les banques et la finance sur le dos des contribuables.
     
    Le fonctionnement de l’etat n’incite pas les acteurs publics à inventer, à créer, à innover, il incite plutôt au conservatisme, à en faire le moins possible tout en touchant un salaire certain et surtout en restant dans sa petite case, son petit bureau. Je le sais, j’ai été fonctionnaire.

    Je préfère les innovateurs, les créateurs, ceux qui se prennent la tête pour savoir « ce que les gens ont envie, ont besoin », à ceux qui se contentent d’aller imposer aux autres de la paperrasse, des normes et des usines à gaz à ne plus savoir qu’en faire. Il suffit de regarder le fonctionnement d’une Institution comme du pôle emploi, de l’URSSAFprivée chargée d’une mission de service public ou pire,  : c’est lamentable. Impossible d’avoir un interlocuteur, impossible de se faire entendre, les gens ne signent même pas leurs lettres (c’est pareil d’ailleurs chez ces sagouins du tribunal de police dont il faut lire les réponses kafkaïennes quand on a le malheur de contester des amendes au stationnement). La France d’aujourd’hui compte près de 550 000 lois : c’est tout simplement aberrant.

    Qu’il y ait des biens publics est absolument nécessaire, pour des produits de première nécessité, pour l’éducation, pour la santé, pour la mémoire, pour l’hygiène, la justice et la tranquillité publique et aussi pour la solidarité nationale aussi mais au delà de cela, l’Etat n’est que contrainte, usage de la force et de la violence prétenduement légitime sur les individus.

    L’Etat doit revoir de fond en comble ses méthodes afin de redevenir un outil au service du peuple, et non un élément de domination illégitime sur les individus qui utilise la contrainte armée pour parvenir à maintenir son pouvoir.



  • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 25 janvier 2010 08:50

    Je suis un anti sarkozyste primaire, mais Fogiel mériterait de se faire casser la gueule une ou deux fois dans sa vie.



  • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 22 novembre 2009 05:12

    Merci Kronfi : enfin un gars qui a compris que la bétise était une arme facile et simple à utiliser.



  • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 22 novembre 2009 05:07

    Aie, Kevin n’a manifestement rien compris !



  • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 22 novembre 2009 05:05

    Bravo Manfred, vous massacrez avec brio quirant, l’agrégé en torsion logique de structures de construction.

    J’espère ne pas vivre dans un immeuble où il aurait participé à la construction, ce « débile ».

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès