• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marc Filterman

Marc Filterman

Ancien de l'armée de l'air de TDF et des télécoms, 10 ans de recherche sur les radars
30 ans de recherche sur les risques des champs électromagnétiques
et sur la manipulation du climat

Tableau de bord

  • Premier article le 26/12/2014
  • Modérateur depuis le 04/03/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 19 680 1844
1 mois 1 45 145
5 jours 1 45 145
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 59 58 1
1 mois 1 1 0
5 jours 1 1 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Marc Filterman Marc Filterman 17 août 23:35

    @Neptunus

    C’est comme à l’époque où il y a eu un partenariat entre France Télécom et science et vie, où nous avons découvert que le dossier avaient été rédigés avec des personnes et experts favorables ou liés aux télécoms, sans parler des experts conseillers de ces mêmes groupes. Nous avons l’habitude, après S-V n’a plus fait d’articles sur les ondes. Les conflits d’intérets sont toujours dénoncées du côté assos anti-ondes, mais jamais du côté de celles qui sont militantes de l’industrie, sans parler des comités. Dans un cas j’ai été auditionné après avoir mis en évidence tous les liens entre des experts et l’industrie. Un expert dans ce cas a l’obligation de faire un signalement au procureur de la république comme cela a été souligné lors de réunions.



  • Marc Filterman Marc Filterman 17 août 23:29

    @Neptunus
    Je parlais d’ambiguité, il suffit d’aller sur ce site du Smartgrid pour être fixé
    http://www.smartgrid-solenn.fr/les-partenaires/consortium/

    Il faut arrêter de parler de discours alarmiste quand le nombre de leucémies, de cancers et de maladies dégénératives augmente y compris chez les enfants. Dans ce cas il faudrait dénoncer l’attitude  alarmiste d’Alain Bazot sur les oeufs au Fipronil sur France Info, mais là personne ne dit rien. Mais à chaque fois qu’on dénonce les ondes, les cabinets de com s’activent et aussi les petits adeptes des forums payés par les télécoms, comme dans Paris 13.

    Oui j’avais consulté mon avocat à l’époque, mais ils ont joué sur le fil du rasoir sans dépassser la limite, et j’ai autre chose à foutre que perdre mon temps. Vous avez d’un côté des bénévoles qui font pour certains un travail formidable sans être payé et qui ne sont pas non plus forcément pour le linky au niveau local, et de l’autre vous avez ceux qui sont au siège, qui sont rénumérés et qui ont fait du droit, et qui savent comment dénigrer sans être poursuivis.



  • Marc Filterman Marc Filterman 17 août 12:48

    @Neptunus
    J’ai dit dans l’article que le comportement de Que Choisir est ambiguë. Déjà moi comme d’autres nous ne comprenons pas leur comportement qui a consisté déjà en javier 2015 à attaquer toutes les asso ou personnes qui dénonçaient les risques des ondes qui sont réels, ou à parler de sujets qui n’avaient rien à voir avec les ondes comme les naviresntoxiques, virus et autres. Il y avait clairement une volonté de nuire, mais là ils se sont plantés. Ils ont d’aileurs eu des résiliations.

    Sur Le Linky, cette année, un coup ils sont pour le linky et un coup contre, comme le montrera le tableau que je publierai la semaine prochaine. Un article m’a frappé, c’est la pression avec un ton impératif où ils essayent d’inciter les lecteurs à accepter le linky, exemple ils écrivent :
    « Le compteur Linky surveille mes faits et gestes FAUX »
    « Grâce au compteur, mon fournisseur et le distributeur pourront connaître mes habitudes de consommation FAUX »
    Comment voulez vous accorder la moindre crédibilité à une telle revue quand elle écrit de telles conneries. ça c’est carrément de la désinformation, car déjà dans les années 90, nous avions des analyseurs de réseau qui permettaient de savoir quand un système démarrait ou s’arrêtait dans un immeuble. J’utilsais ce matériel à l’époque, et j’avais même testé du matos Tempest. En plus l’extrait de la CNIL et de Canard PC confirme bien l’apect intrusif du Linky. En plus avec les nouvelles puces ARM, ou de mesure, plus la Fr est élevée, plus il est facile de déterminer le type d’appareil mis en route. Ce n’est pas pour rien que les études sur les empreintes électriques se multiplient. Quant au compteur il est payé par le biais de la taxe TURP de votre facture, il n’a jamais été gratuit, encore un autre point censuré.



  • Marc Filterman Marc Filterman 17 août 11:08

    @Pere Plexe

    « L’indic idéal

    Le sujet est suffisamment sensible pour que personne ne l’ait encore abordé publiquement : la remontée automatique d’informations via Linky représente un formidable outil d’investigation pour les services de police et de gendarmerie. Nul besoin désormais de dépenser des fortunes en personnel pour la surveillance d’un suspect : non seulement ERDF peut savoir exactement quand vous étiez chez vous et quand vous n’y étiez pas, mais il peut également renseigner les forces de l’ordre (à 10 minutes près) dès que vous regagnez votre domicile. Ce genre de réquisition exige normalement l’accord d’un juge, mais voilà : depuis l’élargissement très conséquent des pouvoirs de police consécutif à l’état d’urgence, on peut craindre que cette alléchante possibilité ne soit exploitée en masse en échappant à tout contrôle. Et ni l’ADEME, ni la CNIL, ni ERDF ne pourront s’y opposer »



  • Marc Filterman Marc Filterman 17 août 11:06

    @Pere Plexe
    CNIL

    "Pour le suivi des habitudes de consommation des personnes

    Les dispositifs intelligents ont fait naître une crainte importante en matière de garantie de la vie privée. En effet, les informations précises obtenues sur la consommation électrique de l’abonné permettent de déduire quelles sont ses habitudes de vie (heure de lever, heure de coucher…) ou même, dans des cas spécifiques, le type d’appareils utilisés. C’est pourquoi, la Commission recommande une adaptation du niveau de détail des données en fonction des différents usages. En effet, si des informations détaillées sont parfois nécessaires pour gérer la gestion du réseau, un relevé journalier est suffisant pour la facturation d’un abonnement standard."

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès