• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jack mandon

jack mandon

Travaux de psychologie des profondeurs et graphologie judiciaire, Institut jungien, A. Teillard, Paris
Diagnostic expérimental des pulsions selon Szondi, recherches, applications, conseil et orientation.
Diplômé en psychologie, j'ai présenté 6 mémoires dont voici l'énoncé :
La roue de médecine : Théâtre de nos archétypes, fondement ancestral,
La mythologie personnelle : Activation de notre histoire contemporaine,
La rencontre avec l'ombre : Le miroir et la rencontre avec nous même,
Le pardon : Acte libérateur vers la métamorphose,
Les mémoires du corps : Empreintes du temps dans notre chair,
Transpersonnelle au quotidien : Alchimie de la réalité et de l'imaginaire.
Dans l'exercice de mon métier, j'ai cultivé et utilisé les outils suivants :
Analyse transactionnelle, transpersonnelle, P.N.L., rêve éveillé, visualisation, éducation des choix, hypnose, sophrologie, graphologie, symbolisme zodiacal.
Dans les secteurs relatifs à l'intime, le confidentiel, le matrimonial, le professionnel, le social, la réinsertion, l'enseignement, le culturel.
La rédaction d'un article me ramène toujours à l'humain, à la poésie, au culturel, je n'apprécie pas"l'esprit de critique" toujours entaché de problèmes bien subjectifs projetés à tout va sur tout ce qui bouge. En revanche, l'esprit critique,dans la nuance, plus pédagogique retient mon attention, car il s'adresse à la partie adulte de notre psyché et incline à la réflexion, voir, à la méditation.
Dans cette période de ma vie, je privilégie l'exercice physique varié et soutenu en partage avec des échanges de qualité, mon intérêt pour la nature est grandissant.
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 04/04/2008
  • Modérateur depuis le 18/04/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 110 4571 8937
1 mois 0 9 0
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 121 89 32
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • jack mandon jack mandon 24 mai 10:35

    @alinea

    En marche le capitalisme c’est la question fondamentale.

    MICHEL COLLON APRES LA SYRIE C’EST NOUS - YouTube

    Toutes les interventions de ce journaliste sont marquées par le raisonnement et la franche humanité. J’y vois une empreinte matriarcale le la communauté de l’être...une belle âme ancienne.
    Tout cela fait sourire un bon nombre de gens.
    J’espère que tu entends bien ce que je tente d’expliquer.
    Enfin je sais que nous avons toi et moi un mode de communication fluctuant et pas toujours facile.

     


  • jack mandon jack mandon 15 mai 09:21

    Dans l’antiquité grecque, le père spirituel de la politique fut Gorgias. Grand philosophe de la rhétorique, politique du vide esthétique langagier. Dans sa verve puissante, le capital « en marche » qui en est l’expression économique moderne, accoucha d’un enfant macronique. Dans la ligne sophistique, il prit l’apparence du Dr Faust transfiguré. Il arbora la physionomie angélique charismatique d’un juvénile énarque banquier. Et le peuple l’adora et se prosterna devant le veau d’or. Un Méphistophélès hollandais, discret diablotin mondain, participa dans l’ombre du pouvoir élyséen à la transaction mystificatrice. L’hologramme naquit sans douleur, dans le creuset politique, médiatique et judiciaire d’une démocratie confisquée donc inexistante.

    Sources

    Gorgias
    (490-380 av. J.-C.). Philosophe grec nihiliste, pour lequel rien n’existe.

    Philosophie

    Doctrine selon laquelle rien n’existe au sens absolu ; négation de toute réalité substantielle, de toute croyance. (v. éternalisme rem. s.v. éternité).

    Morale
    Négation des valeurs morales et sociales ainsi que de leur hiérarchie.
    Disposition d’esprit caractérisée par le pessimisme et le désenchantement moral.

    Politique
    Doctrine, apparue en Russie dans la seconde moitié du dix-neuvième siècle, qui n’admettait aucune contrainte de la société sur l’individu et qui aboutit au terrorisme radical ; mouvement terroriste se réclamant de cette doctrine, qui passa à l’action vers 1870. Nihilisme destructeur.

    Le vide intérieur de l’être, la négation de toute réalité substantielle, de toute croyance constituent un appel effréné vers le monde (mondialisation) la théâtralisation et la ritualisation politique ou religieuse leurs expressions de substitution. La forme l’emporte sur le fond.


    Le conservatisme en réaction conserve, assure le maintien de quelque chose ou de quelqu’un à l’abri de toute altération physique ou morale.
    Attitude qui n’est pas sans inconvénient.

    Elle est opposée au changement et cherche à restaurer le passé. Elle est « réactionnaire » ! Encore deux composantes de la nature humaine qu’il faut harmoniser pour trouver un équilibre.

    La communauté de l’être répond à ces impératifs humains incontournables mais la société de l’avoir porteuse de nihilisme l’emporte et domine le monde.


  • jack mandon jack mandon 14 mai 11:20

    Alinea bonjour,


    « Macron qui n’est pas raciste, s’attaquera à tout le monde sans distinction, soutenu, lui, par l’UE et l’oligarchie mondiale. »


    Alinea, il est la marionnette des oligarques de la société de l’avoir. Dans cette perspective limitante il aime tout le monde en surface, c’est à dire personne quant au fond. Certainement pas l’âme française qui le fait plutôt sourire. Tu as déjà vu des banquiers cultivés. Les immigrés sont les pauvres utiles pour déstabiliser le peuple des gens mieux lotis, ils déstabilisent malgré eux les nations européennes. L’ange déchu les préfère, ils servent sa politique de déconstruction de la nation...pas fou, il roule en voiture blindée...de qui a-t-il peur ? Pas des terroristes mais du peuple français pris en otage et crétinisé. Il a raison le bellâtre.

    Avec lui, à l’Élysée il va drainer des vieux crétins soixante-huitards, des idéologues pervers, mafieux élégants, pour nous préparer la guerre civile. Les pourvoyeurs de guerre veillent dans l’ombre.


    Les loups sont entrés dans Paris - Michel Onfray




  • jack mandon jack mandon 13 mai 17:11

    Le mythe de Faust est un moyen efficace pour expliquer des réalités sociales. Il devient un instrument pour dire le temps, pour expliquer les réalités de notre époque et du peuple.

    Tout est concentré dans l’introduction

    Michel Onfray l’explique clairement, Natacha Pologny aussi. La finance a-t-elle des oreilles pour entendre ? La finance n’en a cure, elle qui pousse toujours plus loin son cynisme puisqu’elle génère depuis toujours les grands conflits destructeurs de notre pauvres planète et de son peuple tyrannisé. C’est du grand capital dont il s’agit.

    Les loups sont entrés dans Paris - Michel Onfray


    Natacha Polony, le sens de l’élection transformé : "on entend déja que les Français auraient voté pour l’Union Européenne


  • jack mandon jack mandon 4 mai 11:21

    Elle a été édifiée par Pierre le Grand au tout début du XVIIe siècle. « Tsar génial, cruel, tendre et sauvage » - nous dit l’auteur Vladimir Fédorovski, « dont l’imagination et la volonté ont transformé son pays en empire et fait jaillir sa nouvelle capitale des marécages en 1703. » En fondant Saint-Pétersbourg, ce Romanov donnait sa réponse à cette question essentielle : d’où vient la Russie et vers quoi veut-elle aller ? 

    Pardonnez moi Armelle pour ce petit retard.

    Bousculé par ce drame électoral qui me perturbe, mais enrichi également par cet incident, je prends conscience à mon niveau du profond intérêt que présente votre article.

    Les écrivains ne connaissent pas les retentissements de leur déclarations. C’est pour vous !

    Pardon si je politise le débat, je crois que je vais superposer intemporellement deux personnalités, Pierre le grand et Poutine, superposition certes inégale quant à la forme. L’important est de mettre en évidence ce que peut être l’âme russe, ce mélange de cruauté, de tendresse, de créativité culturelle et de brutalité naturelle. L’âme d’un peuple qui semble passer au-dessus de la tête de notre diplomatie moribonde. Est-ce un problème culturel de notre part ? c’est hélas plus grave, c’est géo-stratégique, nous obéissons à des paramètres économiques et politiques étasuniens. La culture ? Macron, Hollande, la gauche, la droite, le centre...ils s’en fichent, la communauté de l’être s’efface devant l’agressivité de la société de l’avoir.

    Le monde présocratique, mieux antésocratique n’intéresse pas les politiciens

    L’angélique Macron, en marche le capital. Derrière ce visage d’éphèbe intelligent, un projet à long terme, dont il ne mesure pas la portée, il est trop jeune et trop formaté. La fin de l’humanité.« On ne peut servir Dieu et Mammon » la forme évangélique que j’utilise peut fausser le sens que je veux faire émerger. Pour vous, cela n’est pas un problème, vous comprenez. Je dois ajouter que depuis quelques temps je superpose les évangiles de Jésus, à la lumière de la psychanalyse et le manifeste de K. Marx, qui par delà son jargon est parfaitement complémentaire aux évangiles puisqu’il est la nécrologie prochaine du capital.

    Ce qui est tout à fait incroyable, c’est que ces deux ouvrages ont déchaîné des forces de destructions incommensurables dans leurs pratiques faussées au cours du temps. Comme le disait Marx, dans la réalisation, ce qui apparaît vrai et faux et vise versa.

    Les praticiens, prêtres, pasteurs, activistes politiques, idéologues, sont souvent tombés dans le pouvoir, forme spiritualisée de l’expression du capital dévastateur.

    Allez expliquer à ceux qui votent pour Macron, 60% de citoyens, que la finalité du pouvoir de l’argent, c’est le terme de l’humanité.

    Merci Armelle







Palmarès