Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Onecinikiou

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2056 0
1 mois 0 23 0
5 jours 0 2 0

Derniers commentaires

  • Onecinikiou (---.---.---.237) 7 mars 09:05

    Plenel est un néoconservateur américano-sioniste, c’est pourtant pas difficle à comprendre. 


    Durant tout son parcours au Monde il a servi la soupe au camp atlantiste, s’est fait le porte-parole de la domination bancaire et des réformes de structures du FMI sous couvert de discours légitimateur libéral, a été l’un des chantres de l’antiracisme institutionnel et de l’immigrationnisme à tous crins, et de la diabolisation concomitente de tous ceux qui y étaient alors farouchement opposés. Il est évidemment est européiste fervent, tenant du dépassement du cadre national, mais toujours dans l’intérêt de l’Empire...

    Tout cela est d’une parfaite cohérence. Ce qui démontre par ailleurs, en miroir de ces prises de position, l’incohérence d’ensemble de Mélenchon.

  • Onecinikiou (---.---.---.237) 7 mars 01:43

    Mélenchon est très bon, très offensif, très lucide dans cet article, qui prend le contre-pied de ses manquements et naïvetés passés concernant les ingérences de l’Empire. 


    Dommage qu’il ne pousse pas la lucidité jusqu’au bout, en politique intérieure notamment. 

    Je remarque également que sa cpacité d’analyse se trouve démultipliée depuis que lui et son mouvement sont marginalisés dans les sondages d’opinion. 

    Il est à 6% d’intentions de vote aux futures élections : à 2% Mélenchon trouvera le courage de dénoncer Bilderberg et la mafia sioniste du CRIF.
  • Onecinikiou (---.---.---.237) 5 mars 00:20

    « alors qu’un nationaliste se croit supérieur aux autres, il est raciste et xénophobe. »


    Votre syllogisme est tout simplement éronné. Vous seriez d’ailleurs bien incapable de démontrer votre assertion. Vous ne faites que répétez, comme un mouton bêlant, les déclarations sentencieuses de « tonton » la combine, et qui visaient à diaboliser ses opposants pour mieux conserver le pouvoir. C’est tout à fait consternant je vous assure.

    Dans la même genre d’argutie fallacieuse, qui servent en réalité à masquer péniblement leur faillite intellectuelle, certaines cloches prétendent également qu’il n’y avait pas d’alternative que de voter Hollande au second tour de 2012 (pour « faire battre Sarkozy » hein), alors qu’il était si facile d’aller à la pêche et refuser en conséquence de cautionner la mascarade du faux clivage UMP/PS, amplement démontré depuis, au grand dam de nos éternels cocus (dont vous êtes certainement, ma main à couper).

    Voyez comme il est aisé de balayer vos fausses évidences trompeuses,e tvous renvoyez à vos propres et patents échecs.
  • Onecinikiou (---.---.---.237) 4 mars 00:45

    Fifi je suis beaucoup moins sectaire que vous : remarquer que je n’ai pas parlé du FN, mais des authentiques patriotes, dont je crois qu’une bonne part des dirigeants du Front font effectivement partie. Mais cela n’est pas exclusif, je parlais d’un mouvement plus vaste qui ne se réduit nullement au Front. 


    Qui sait, peut être en faites vous partie, malgré vos anathèmes perpétuels et votre statégie de la division permanente.
  • Onecinikiou (---.---.---.237) 3 mars 15:37

    Le véritable clivage n’est certainement plus entre une gauche et une droite institutionnelles symbolisées l’une comme l’autre par les deux partis siamois, PS et UMP, et qui, en plus d’être libéraux, sont farouchement, que dis-je, fanatiquement européiste, mondialiste, atlantiste, et sioniste. Et donc nécessairement anti-national, anti-patriote, et anti-populaire.


    Le clivage véritable, fondamental, est donc entre ces derniers et tout ce qu’ils incarnent et qui vient d’être rappelé, et leurs authentiques opposants, dont le projet, l’ambition, l’espoir qu’ils portent : patrotisme, identité, racines, frontières, protection, ordre, valeurs, disciplines, honneur, sont radicalement contraires. 

    Tout le reste est roupie de sansonnet, verbiage inconsistant, mensonge, et mystification.






Palmarès