• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les services secrets américains auraient tenté d’introduire des (...)

Les services secrets américains auraient tenté d’introduire des explosifs au G8 de Heiligendamm

Selon les agences de presse Deutsche Presse-Agentur et Agenzia Giornalistica Italia, la police allemande a surpris des membres des services secrets américains en train d’essayer de faire passer des explosifs à travers un point de contrôle du sommet du G8 à Heiligendamm. Étrangement, l’incident n’a été rapporté par aucun grand média de langue française ou anglaise.

Les services secrets américains pris en flagrant délit

Selon deux dépêches des agences de presse Deutsche Presse-Agentur et Agenzia Giornalistica Italia, toutes deux datées du 7 juin 2007, des agents des services secrets américains ont tenté de faire passer une petite quantité d’explosif militaire de type C4 à travers un point de contrôle du sommet du G8 à Heiligendamm. L’explosif, dissimulé dans une valise à bord d’une voiture, a été découvert quand les appareils de détection de la police allemande ont sonné l’alarme. Les passagers du véhicule, habillés en civil, se sont alors identifiés comme étant des membres des services secrets américains. Interrogée par la Deutsche Presse-Agentur, la police allemande a refusé de commenter l’incident.

Un silence médiatique déconcertant

L’information a été discrètement rapportée par quelques journaux allemands, dont le Financial Times Deutschland et le Süddeutsche Zeitung. Par contre, aucun grand média francophone ou anglophone n’a jugé utile de nous informer de l’incident.

Un tel silence médiatique est déconcertant. Difficile en effet de croire qu’aucun de ces grands médias n’ait eu vent de l’incident alors que celui-ci a fait l’objet de deux dépêches de presse reprises par plusieurs journaux allemands. Quant à imaginer que les rédactions aient délibérément choisi de ne pas mentionner l’incident de peur d’ennuyer leur public, cela ne semble guère plus vraisemblable.

Que cherchaient les services secrets américains ?

Les dépêches des deux agences de presse indiquent que les services secrets américains cherchaient à tester les contrôles de la police allemande. Les journaux allemands ayant rapporté l’incident ont repris cette explication.

Cependant, plusieurs sites d’information sur Internet, dont notamment le Réseau Voltaire de Thierry Meyssan, ont émis une autre hypothèse : les services secrets américains préparaient un attentat dans le cadre d’une opération false flag.

Cette seconde hypothèse est plus surprenante, mais pas pour autant absurde si l’on tient compte d’autres faits (présentés ci-dessous) dont les grands médias ont, là encore, curieusement oublié de nous informer.

Mais commençons par voir ce qu’est une opération false flag.

Les opérations false flag, une technique éprouvée

Une opération false flag (traduction littérale : « opération faux drapeau ») peut être définie comme une opération secrète organisée par les services secrets d’un pays dans le but de produire un événement traumatisant (attentat terroriste, incident de frontière, etc.) qui sera attribué à un pays ou à une organisation adverse afin de mobiliser l’opinion publique contre ce pays ou cette organisation.

Ces opérations servent généralement à prendre le pouvoir par la force ou à déclencher des guerres sous couvert de légitime défense. Les exemples historiques d’opérations false flag les plus connus attestent de la redoutable efficacité de cette technique pour manipuler les populations. On peut citer notamment :

  • L’incendie du Reichtag en 1933, commis par les nazis d’Hitler mais attribué aux communistes, qui justifia l’arrestation des communistes, la suspension des libertés individuelles des citoyens allemands et permit au NSDAP l’accaparement quasi absolu du pouvoir.
  • L’incident de Gleiwitz en 1939, monté de toutes pièces par les nazis pour servir de prétexte à l’invasion de la Pologne par Hitler.
  • L’incident de Mukden en 1931, planifié par les Japonais qui accusèrent les Chinois d’avoir perpétré l’attentat, donnant ainsi le prétexte à l’invasion immédiate du sud de la Mandchourie par les troupes japonaises.
  • L’opération Northwoods en 1962, qui consistait notamment en l’organisation d’une série d’attentats contre les États-Unis par l’état-major interarmées américain lui-même, de manière à en imputer la responsabilité au régime cubain. Le but était de justifier aux yeux de l’opinion américaine une intervention des forces armées américaines contre Cuba et d’obtenir l’appui diplomatique, voire militaire, des nations occidentales. L’opération Northwoods, révélée par des documents officiels déclassifiés en 1997, ne fut jamais mis en œuvre car le président J.F. Kennedy s’y opposa.
  • Plus récemment, selon plusieurs transfuges du FSB (successeur du KGB) dont le fameux Alexander Litvinenko empoisonné au polonium 210 en 2006, la série d’attentats dans la région de Moscou qui, pendant deux semaines en 1999, détruisit plusieurs immeubles d’habitation faisant près de 300 morts serait une opération false flag qui aurait été organisée par les services secrets russes. Opération false flag ou pas, cette vague d’attentats attribués aux Tchétchènes traumatisa la population russe et servit de prétexte au déclenchement de la seconde guerre de Tchétchénie.

Le précédent de l’opération Northwoods

Dans cette liste, il est intéressant de noter que l’opération Northwoods (heureusement jamais exécutée) prévoyait l’organisation par les services secrets américains d’attentats sur le sol des États-Unis, à Miami, dans d’autres villes de Floride et à Washington.

De quoi faire réfléchir tous ceux qui tiennent de tels agissements pour impossibles dans une démocratie !

Le 11 septembre 2001 : la plus grande opération false flag de l’Histoire ?

Ce qui suit va vous surprendre si vous vous informez exclusivement auprès des grands médias, car ceux-ci ont passé ces informations sous silence.

Pourtant, tous les faits mentionnés ci-dessous sont authentiques et vérifiables.

Savez-vous par exemple que :

Savez-vous que les fait matériels suivants (il y a en beaucoup d’autres) contredisent la version officielle :
  • De multiples explosions se sont produites à différents étages des tours jumelles du World Trade Center, et ce jusque dans les sous-sols (bien documentées notamment grâce aux enregistrements vidéos et audios réalisés en direct le 11-septembre, aux enregistrements des communications radios des pompiers présents dans les tours et aux témoignages des survivants).
  • Les tours jumelles et le bâtiment 7 se sont effondrés à une vitesse très proche de celle de la chute libre (vitesse mesurée sur les vidéos), c’est-à-dire quasiment sans résistance, malgré les nombreuses colonnes d’acier qui les soutenaient. Autrement dit, les trois bâtiments se sont effondrés à peu près à la même vitesse que si toutes leurs colonnes s’étaient instantanément volatilisées, ce qui est physiquement impossible.
  • La température des feux dans les trois bâtiments était insuffisante pour provoquer la rupture des colonnes d’acier.
  • Jamais un immeuble à structure d’acier ne s’était complètement effondré à la suite d’un incendie avant le 11 septembre 2001. Pourtant ce jour-là, trois tours à structure d’acier se sont effondrées à des vitesses proches de la chute libre, dont le bâtiment 7 qui n’avait été heurté par aucun avion et ne présentait que quelques feux isolés.
  • Le déroulement de l’effondrement des tours jumelles (visible sur les vidéos filmées le 11-septembre) viole les principes de conservation de l’énergie et de conservation de la quantité de mouvement, deux principes de base de la physique, en l’absence d’un apport d’énergie dû à des explosifs placés dans les tours (voir l’analyse du professeur Steven Jones et l’interview du professeur Crockett Grabbe).
  • Il n’existe toujours aucune explication officielle pour l’effondrement du bâtiment 7.
  • Plusieurs vidéos filmées le 11 septembre prouvent que des personnes savaient à l’avance que les tours jumelles et le bâtiment 7 allaient s’effondrer (voir par exemple cette vidéo).
  • D’éminents scientifiques spécialisés en physique (par exemple les professeurs américains Steven Jones et Crockett Grabbe) ou en dynamique de la structure des bâtiments (par exemple les professeurs suisses Hugo Bachmann et Jörg Schneider), ainsi que des experts en démolitions contrôlées (par exemple l’expert néerlandais Danny Jowenko : voir la vidéo sous-titrée en français) affirment que le bâtiment 7 a clairement fait l’objet d’une démolition contrôlée.

L’effondrement du bâtiment 7 du World Trade Center (immeuble de 47 étages et de 174 m de haut) est sans doute le talon d’Achille de la version officielle du 11-septembre. L’endroit où chacun, même sans formation scientifique, peut se rendre compte de l’évidence, à savoir que le bâtiment 7 a fait l’objet d’une démolition contrôlée. Or, il était physiquement impossible de placer les explosifs, détonateurs et télécommandes nécessaires à cette démolition contrôlée dans le court laps de temps (7 heures) entre l’effondrement de la seconde tour et celui du bâtiment 7 (effondré à 17h20, heure locale), d’autant qu’il y avait encore des feux isolés à plusieurs étages. Là-dessus, l’expert néerlandais Danny Jowenko est formel : c’était impossible (voir la vidéo sous-titrée en français). Alors, la seule possibilité restante est que les explosifs ont été placés dans le bâtiment 7 avant le 11 septembre 2001. Ce qui signifie que le gouvernement et la commission officielle ont menti. Et, s’il y avait des explosifs dans le bâtiment 7 et qu’on nous l’a caché, pourquoi n’y en aurait-il pas eu aussi dans les tours jumelles ?

Comme vous voyez, le bâtiment 7 est probablement la clé pour faire éclater la vérité. Pas étonnant dans ces conditions que la commission officielle d’enquête sur le 11-septembre ne mentionne même pas le bâtiment 7 dans son rapport final. Quant aux médias américains (pour les Européens ce n’est guère mieux : voir par exemple cet article sur AgoraVox), ils ont tellement bien évité de parler du bâtiment 7 que, selon un sondage de Zogby International réalisé du 12-16 mai 2006, 43 % des Américains ne savaient même pas qu’un troisième bâtiment s’était effondré à New York le 11 septembre 2001 !

Pour en savoir plus sur le faits (notamment ceux ci-dessus) qui contredisent la version officielle du 11-septembre, les documents suivants, gratuitement accessibles sur Internet, sont particulièrement recommandés :

Comme vous le voyez, il existe de bonnes raisons de penser, comme de nombreux américains, que les attentats du 11 septembre 2001 sont une gigantesque opération false flag ayant servi, d’une part, à fortement réduire les libertés civiles des citoyens américains et à donner des pouvoirs d’exception au président (USA Patriot Act), d’autre part, à justifier les guerres d’Afghanistan et d’Irak.

Les médias et le 11 septembre 2001

Mais alors, comment expliquer qu’un tel silence médiatique pèse sur le mouvement de contestation de la version officielle du 11 septembre ? Pourquoi les journalistes ne font-ils pas leur travail d’investigation ?

Ce silence est vraisemblablement lié à l’énormité de l’affaire. Ce qui n’excuse pas pour autant les médias et les journalistes. Ce témoignage vidéo de Karl Zéro sur les raisons de cette chape de plomb médiatique autour du 11-septembre est particulièrement édifiant.

Sachez quand même que dans d’autres pays les médias ont bien mieux fait leur travail. En Norvège par exemple, l’édition norvégienne du Monde diplomatique a publié dans son numéro de juillet 2006 un dossier sur les attentats du 11-septembre concluant qu’ils sont le fruit d’un complot intérieur américain. L’affaire ayant fait grand bruit, les grands médias écrits et audiovisuels de Norvège ont publié leurs propres enquêtes, soit acceptant le doute, soit arrivant à la même conclusion.

Qu’attendent donc l’édition française du Monde diplomatique, le quotidien Le Monde et les autres média français pour en faire autant ?

Les lettres piégées à la maladie du charbon (« anthrax ») de l’après 11-septembre : encore une opération false flag ?

Les médias n’en parlent plus depuis longtemps, tout le monde semble l’avoir oublié, l’enquête du FBI s’est enlisé, mais rappelez-vous, le 18 septembre 2001, une semaine à peine après le 11 septembre 2001, des lettres piégées au bacille du charbon commençaient à circuler à travers les États-Unis.

Les cinq premières lettres furent adressées à des journaux et des chaînes de télévision à New York et à Boca-Raton en Floride. Les deux suivantes, contenant des doses mortelles du bacille, visèrent deux sénateurs : Thomas A. Daschle, le président du groupe démocrate majoritaire au Sénat, et Patrick J. Leahy, le président démocrate du comité judiciaire du Sénat. Toutes les lettres contenaient une note sur laquelle figurait entre autre l’inscription « DEATH TO AMERICA. DEATH TO ISRAEL. ALLAH IS GREAT. » En tout, 22 personnes furent infectées et cinq en moururent. Le ou les coupables courent toujours.

L’enquête bâclée du FBI a quand même montré par analyse ADN que les bacilles de toutes les lettres provenaient sans aucun doute d’une souche unique développée au laboratoire militaire américain de Fort Detrick, Maryland (pour plus d’information sur les lettres piégées et sur l’enquête du FBI, voir ce documentaire sur le History Channel). Par ailleurs, dans les deux dernières lettres adressées aux deux sénateurs démocrates, les spores du bacille formaient une poudre remarquablement fine, d’une qualité militaire extrêmement difficile à obtenir. Environ 25 à 50 scientifiques avaient accès à cette souche. Le FBI a un temps soupçonné un chercheur, avant d’abandonner faute de preuves. Difficile d’ailleurs d’obtenir des preuves, étant donné que la souche d’origine du bacille conservée dans le laboratoire militaire de Fort Detrick avait été détruite les 10 et 11 octobre 2001 avec l’autorisation du FBI !

Selon toute vraisemblance, cette vague d’attaques au bacille du charbon, qui créa une véritable psychose dans la population américaine se superposant et prolongeant celle causée par le 11-septembre, n’avait donc rien à voir avec Bin Laden ou des terroristes islamistes. La source en était certainement américaine, proche des laboratoires militaires développant des armes biologiques. Les inscriptions « DEATH TO AMERICA. DEATH TO ISRAEL. ALLAH IS GREAT » visaient donc à faire porter le chapeau au terrorisme islamique. Autrement dit, il s’agissait d’une opération false flag.

Combien de médias de part et d’autre de l’Atlantique nous ont informés de cette conclusion ? Bien peu, semble-t-il, ou alors discrètement.

Mais à quoi aurait donc servi cette opération false flag juste après le 11-septembre ?

D’abord, il convient de noter un fait important : ce sont des parlementaires démocrates, c’est-à-dire de l’opposition, qui ont reçu des lettres piégées alors que G.W. Bush était le président des États-Unis. Ensuite, les deux démocrates en question n’étaient pas n’importe qui. Ils étaient les deux parlementaires démocrates qui pouvaient le plus s’opposer au vote du fameux USA Patriot Act, l’un comme leader du groupe démocrate au Sénat, l’autre comme président de la commission judiciaire du même Sénat. Or justement, à y regarder de plus près, il se trouve des coïncidences chronologiques étonnantes entre les attaques par lettres piégées et la naissance difficile du Patriot Act. Voyez par vous-même (pour une chronologie plus détaillée, voir ici) :

  • 16 sept. : un projet de loi antiterroriste est proposé.
  • 18 sept. : les deux premières lettres piégées sont envoyées à des journalistes.
  • 2 oct. : le projet de loi antiterroriste USA Patriot Act est présenté au Congrès américain.
  • 3 oct. : le leader de la majorité démocrate au Sénat, Thomas A. Daschle, annonce qu’il doute que le Sénat puisse voter sur le projet de loi avant la semaine suivante comme le demandait le gouvernement Bush. Le ministre de la Justice, John A. Ashcroft, accuse le Sénat démocrate de traîner les pieds.
  • 4 oct. : le président du comité judiciaire du Sénat, le démocrate Patrick J. Leahy, accuse le gouvernement de revenir sur un accord concernant la loi antiterroriste. Certains mettent en garde que « les législateurs sont en train de laisser passer des dispositions anticonstitutionnelles dans leur empressement à suivre le calendrier imposé par le gouvernement ».
  • 5 au 9 oct. : la presse fait état de difficultés dans l’examen du Patriot Act. Le 8 octobre, le Washington Post rapporte que le « Congrès a perdu une partie de l’unité induite par le choc des attaques du 11-septembre ».
  • 9 oct. : deux lettres piégées identiques sont postées, visant les sénateurs Daschle et Leahy.
  • 10 et 11 oct. : la souche originale du bacille du charbon des lettres piégées est détruite au laboratoire militaire de Fort Detrick avec l’autorisation du FBI.
  • 11 oct. : l’examen du Patriot Act commence au Sénat et à la Chambre des représentants.
  • 15 oct. : le bureau du sénateur Daschle ouvre la lettre piégée. Celle du Sénateur Leahy est déroutée par erreur vers la Virginie.
  • 16 oct. : le bâtiment hébergeant les bureaux du Sénat est évacué et fermé.
  • 17 oct. : la Chambre des représentants est évacuée et fermée. 28 employés sont testés positivement au bacille du charbon.
  • 24 oct. : la Chambre des Représentants vote la version finale du Patriot Act.
  • 25 oct. : le sénateur Daschle accepte que le Patriot Act ait une durée de vie de quatre ans renouvelables, au lieu des deux ans non renouvelables qu’il défendait précédemment.
  • 26 oct. : le Sénat vote la version finale du Patriot Act.
  • 26 oct. : le président Bush signe l’USA Patriot Act dont la constitutionnalité est douteuse.
  • 27 oct. : la Cour uprême des États-Unis est évacuée et fermée pour cause d’alerte au bacille du charbon.
  • 28 oct. et au-delà : plus aucune attaque au bacille du charbon.

À la lumière de ce qui précède, il ne faut pas être grand clerc pour se demander si la vague de lettres piégées au bacille du charbon était une opération false flag servant à favoriser le passage en force de l’USA Patriot Act, une loi constitutionnellement douteuse qui a fortement réduit les libertés individuelles des citoyens américains et conféré au président Bush et aux services secrets des pouvoirs exceptionnels.

La détermination des « néo-cons » à attaquer l’Iran

Alors que la plupart des observateurs, y compris conservateurs, admettent que la guerre en Irak est perdue, il est un secret de polichinelle à Washington que les bellicistes « néo-cons », Dick Cheney en tête, sont déterminés à bombarder l’Iran, avec des bombes nucléaires tactiques si nécessaire (voir par exemple la traduction sur AgoraVox d’un article de Paul Craig Roberts, ancien directeur de cabinet du ministre des Finances sous l’administration Reagan).

La population américaine, par contre, échaudée par le bourbier irakien, est certainement moins enthousiaste à l’idée d’attaquer l’Iran. Mais une provocation flagrante de l’Iran pourrait changer cela.

L’avertissement de Zbigniew Brzezinski devant la Commission des affaires étrangères du Sénat

Auditionné le 1er février 2007 par la Commission des affaires étrangères du Sénat, l’ancien conseiller national de sécurité Zbigniew Brzezinski (l’équivalent démocrate de Henri Kissinger) a lu une déclaration dont il avait soigneusement pesé les termes (la vidéo de l’audition peut être vue ici et une traduction en français ).

À l’exception du Washington Note et du Financial Times, les grands médias ont décidé de ne pas rapporter les propos de Zbigniew Brzezinski (vous pouvez le vérifier pour les médias anglais ici et français ), alors que l’audition de Henri Kissinger devant la même commission la veille avait été largement couverte par les médias.

Devant la commission, Brzezinski a déclaré : « Un scénario possible pour un affrontement militaire avec l’Iran implique que l’échec irakien atteigne les limites américaines ; suivi par des accusations américaines rendant l’Iran responsable de cet échec ; puis, par quelques provocations en Irak ou un acte terroriste sur le sol américain dont l’Iran serait rendu responsable. Ceci pourrait culminer avec une action militaire américaine « défensive » contre l’Iran qui plongerait une Amérique isolée dans un profond bourbier englobant finalement l’Iran, l’Irak, l’Afghanistan et le Pakistan. »

Vous avez bien lu : Brzezinski a évoqué la possible organisation par l’administration Bush d’un attentat sur le sol des États-Unis qui serait faussement attribué à l’Iran pour provoquer une guerre.

Autrement dit, une opération false flag.

Ce pourrait-il qu’une telle opération ait été déjouée par la police allemande au sommet du G8 de Heiligendamm ? Par exemple, une tentative d’attentat contre Bush ou d’autres chefs d’État du G8, attribuée à l’Iran. À moins qu’elle n’eut été attribuée aux manifestants altermondialistes afin de les diaboliser, une autre hypothèse envisageable.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, le silence médiatique concernant l’incident du sommet du G8 de Heiligendamm n’était pas un cas isolé. Cela fait beaucoup d’informations importantes dont les grands médias semblent avoir oublié de nous informer, notamment concernant le 11 septembre 2001.

Il est grand temps que les médias fassent leur travail et jouent enfin leur rôle de contre-pouvoir. Ce serait d’ailleurs dans leur intérêt bien pensé, car si la vérité sur le 11-septembre devait surgir au grand jour grâce à un mouvement citoyen organisé par Internet (ce qui semble inéluctable vu la dynamique du mouvement), sans que les grands médias n’aient mené la moindre enquête sérieuse sur le sujet, il ne fait guère de doute que leur réputation et leur crédibilité n’y survivraient pas.

Même s’il semble inéluctable que les citoyens prennent tôt ou tard conscience des absurdités de la version officielle du 11-septembre, il est essentiel que cela se matérialise avant qu’il ne soit trop tard, c’est-à-dire avant qu’un nouveau 11-septembre (réel ou sous la forme d’une opération false flag) ne se produise.

En effet, dans un entretien publié dans l’édition de nov.-déc. 2003 du magazine américain Cigar Aficionado rapporté dans un article du magazine américain Newsmax (daté du 21 novembre 2003) intitulé « Gen. Franks Doubts Constitution Will Survive WMD Attack », le général Tommy Franks, commandant en chef des forces américaines lors des invasions de l’Afghanistan et de l’Irak, n’a pas fait de mystère sur ce qui se passerait dans une telle situation. Il a déclaré que « si, les États-Unis sont attaqués avec une arme de destruction massive faisant de nombreuses victimes, la Constitution sera probablement écartée pour une forme militaire de gouvernement ».

Les médias et les journalistes auront-ils le courage de faire sortir la vérité sur le 11-septembre avant d’en arriver là ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.35/5   (159 votes)




Réagissez à l'article

142 réactions à cet article    


  • Romain Bossut 31 juillet 2007 11:08

    Je crois qu’il est temps de supprimer ce post de mensonges et d’affabulations ....


    • colza 31 juillet 2007 11:48

      L’auteur cite des écrits, des reportages et des déclarations de personnalités ou de techniciens et scientifiques.

      Si ce sont des mensonges, comme vous le dites, apportez-en la preuve.


    • Marco Marco 31 juillet 2007 17:03

      Chers lecteurs d’AgoraVox,

      Je comprend très bien que la longueur de l’article, ou son côté "théorie du complot", puisse rebuter certains d’entre vous. Pourtant, je mise sur votre intelligence et votre ouverture d’esprit pour passer outre et vous concentrer sur les faits.

      Dans l’article, je cite de nombreux faits dont les médias traditionnels n’ont pas jugé utile de nous informer. Vous pouvez en vérifier l’authenticité grâce aux nombreux liens cités, ce que je vous invite à faire. Ces liens pointent vers des documents en français dans la mesure du possible, sinon en anglais.

      Le sujet mérite vraiment d’y consacrer un peu de son temps pour se former sa propre opinion en ayant une connaissance préalable de tous les faits, y compris de ceux qui contredisent la version officielle du 11 septembre.

      Par exemple, comment expliquer les nombreuses explosions jusque dans les sous-sols des tours ? Le rapport de la Commission sur le 11 septembre ne dit pas un mot là-dessus et à ma connaissance il n’y a aucune explication officielle à ce jour.

      Si vous avez une formation scientifique, demandez-vous également comment une tour de 110 étages peut s’effondrer sur elle-même en partant du haut en seulement 10s (cf. page 305 du rapport officiel de la Commission sur le 11 septembre), contre 9,2s pour une chute libre, sans violer les principes de conservation de l’énergie et de la quantité de mouvement.

      Si vous finissez par douter de la version officielle, sachez que vous n’êtes pas le seul (ou la seule) comme en atteste cette liste impressionnante de personnalités : www.patriotsquestion911.com

       

      Cordialement,

      Marco

      PS : L’article peut être reproduit (ou traduit) sur d’autres sites Internet, à condition de l’être en intégralité, sans modification et avec tous les hyperliens. Merci d’indiquer comme source l’article orginal sur AgoraVox.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 31 juillet 2007 21:45

      @ Romain Bossut. Il ne suffit pas de dire « complot » pour prouver quoi que ce soit. Les raisons de douter de la thèse officielle concernant 911 sont SÉRIEUSES. Dans le sillon des admissions du FBI. du CIA, de la NSA concernant les complots qu’ils ONT organisés et des documents disponibles, il est PROBABLE que 911 soit un « false flag ». Ce n’est pas prouvé, mais c’est une accusation qui demande à être réfutée. Pendant des années, des gens ont prétendu que la Shoah n’avait pas eu lieu, sans dire autre chose que « c’est un mensonge ». Vous semblez malheureusement fonctionner dans la même dynamique.

      Etes- vous si niais, que vous croyez que les services de renseignements du monde entier - plus de 40 000 employés à la seule NSA, 9 000 diplômés universitaires, des milliards de dollars de budget - font autre chose que d’organiser et de déjouer des complots ?

      Croyez-vous que les médias publient scrupuleusement toute l’information dont ils disposent, sans qu’on leur dise jamais qu’il n’est pas dans l’intérêt de l’État que certaines choses soient connues ?

      L’internet et maintenant les blogs apportent une transparence que le monde n’a jamais connue et que le pouvoir tente de gérer en éparpillant quelques taupes et agents provocateurs sur les sites. Généralement ils se dénoncent en étant de nouveaux intervenants et en étant les premiers à poster des commentaires. Souvent, aussi, par l’improvisation de leurs réponses.

      Normalement, un autre acteur de soutien interviendra, quelque part sur le fil, pour venir répéter la même vacuité sans apporter plus d’éléments. Un « Effet Bernay » - ou Goebbels - qui montre le manque de préparation des croisés de la pensée sans surprise.

      Les jours de cette transparence sont comptés. La façon imprévue dont l’opération 911 a été mise à mal obligera le pouvoir à moins de désinvolture dans sa façon de manipuler le bon peuple. Il faut donc s’attendre avec résignation à ce que les complots bien réels qui sont l’alpha et l’oméga de la gouvernance, soient améliorés et deviennent plus crédibles. En attendant, profitons du coup d’oeil sur les rouages de la manipulation, sans céder au piège le plus grossier, celui qui veut tenter de nous faire croire que l’État ne ment pas et que ce qui est abject est évidemment impossible, parce que ce serait trop terrible que ce soit vrai. Le monde EST abject et il EST terrible. smiley

      http://www.nouvellesociete.org/5111.html

      Pierre JC Allard


    • aquad69 1er août 2007 11:34

      Bonjour Pierre,

      je profite de l’occasion pour vous remercier des « fleurs » que vous m’avez envoyé la dernière fois...

      Mais c’est vrai qu’une attitude courtoise et bienveillante devrait être le premier message à envoyer par chacun dans toute discussion, celui qui justifierait tous les autres.

      Mais de grâce, croyez-moi sur parole, et n’allez pas vérifier mon hypocrisie dans les archives des commentaires !

      Aujourd’hui, je suis entièrement d’accord avec vous sur un point :

      La liberté dont nous jouissons actuellement sur le net n’est qu’une fenêtre temporaire, et ne se justifie que par son manque d’influence réelle sur les évènements politiques : on y parle beaucoup et dans tous les sens, les informations y sont multiples, mais ce n’est suivi d’aucun effet.

      Si on se laissait aller à devenir un peu paranoïaque, on pourrait même y voir une sorte de « culture de virus et de bacille » tolérée, suivie sans doute de très près par des organisme de renseignements, comme il y a des services qui suivent la presse étrangère.

      Mais si le net acquérait un pouvoir réel (le fameux « cinquième pouvoir »), il est probable que les Pouvoirs étatiques viendraient très vite y mettre le holà.

      Néanmoins, je voudrait apporter une nuance, pour moi fondamentale, dans ce que vous avez dit à la fin : « Le Monde est abject et il est terrible ».

      Là-dessus,je ne suis pas d’accord avec vous, et je crois même que c’est une idée très dangereuse :

      Que l’évolution humaine actuelle, en fin de cycle, fasse que l’état social mondial soit complètement renversé, de sorte qu’aujourd’hui ce soient systématiquement les individus les plus abjects et les plus psychotiques qui tiennent le haut du pavé et les rênes des pouvoirs, certes.

      Depuis que l’on nous a formés et appris à cracher chaque jour sur la prétendue méchanceté et sauvagerie des anciens princes, il serait temps de nous rendre compte que les épiciers, les usuriers et les porchers qui nous gouvernent aujourd’hui sont bien pires.

      Que la vie dans cet Univers ne soit pas un jeu, et que les dangers que l’on y court et les responsabilités que l’on y exerce puissent être terribles et terrifiantes, absolument.

      Mais le Monde, lui, ainsi que l’Humain qui en est la synthèse, sont absolument splendides et magnifiques dans leur nature profonde ; ce qui a mis la main sur la guidance de ce Monde aujourd’hui n’a le pouvoir de les abîmer qu’en surface ; il est tout à fait significatif qu’après des siècles d’efforts, on n’a toujours pas réussi à défigurer complètement la terre, ni à bannir toute dignité chez les vieillards et les victimes du tiers-monde.

      Pour prendre un exemple de ce que je trouve une idée dangereuse, il existe une théorie écologique moderne qui prétend que le seul « animal » vraiment nuisible à la terre serait l’homme, et que la nature se porterait bien mieux s’il disparaissait.

      Voilà qui, à mon sens, illustre parfaîtement la myopie intellectuelle des occidentaux d’aujourd’hui ; la nature « vierge », celà n’a jamais existé, elle a toujours été « gérée » par l’homme ; on est d’ailleurs en train de se rendre compte que, sur le continent nord-américain, les forêts soi-disant « sauvages » étaient en fait gérées à long termes, de siècles en siècles, par les peuples peaux-rouges...

      C’est le point de vue moderne, que l’on voudrait nous imposer, qui est abject : d’après une certaine vulgarisation scientifique, notre seule vocation serait de transmettre nos gènes à notre postérité, ce que les bactéries feraient bien mieux que nous, et la source de tous génie humain serait dans la psychologie des singes bonobos !

      La valeur humaine, même cachée, et la dignité, cette beauté intérieure qui va avec elle et qui est indépendante de la religion, sont des choses dont il ne faut pas douter, qu’il est fondamental de garder sous les yeux en permanence, et qu’il faut rappeler, tout le temps. Car elles sont la dernière source d’espoir qu’il nous reste dans le Monde à venir.

      Dans les camps de concentration de la dernière guerre, les seules personnes qui ont réussi à tenir bon, à ne pas s’effondrer, sont celles qui ont réussi à garder intactes cette dignité et cette beauté intérieure, à travers toutes les brimades, les humiliations, et les souffrances.

      Et, au risque de me répéter, c’est en elles que nous trouverons les seuls espoirs de garder la force et le courage de tenir bon, de ne pas nous trahir nous-même et de ne pas renier notre témoignage d’humain au milieu de l’immense et terrible camp de concentration mondial qui se prépare.

      Cordialement Thierry


    • Rage Rage 1er août 2007 12:38

      Bonjour,

      Soit vous êtes totalement parano (ce dont je doute), soit vous êtes tellement lucide que la vérité que vous touchez du bout du doigt est difficile à admettre.

      Quels que soient les raisons et modalités du 11 septembre, sans parler des fausses raisons d’aller en Irak, on peut très vite comprendre que Bush n’a de raison d’exister que s’il trouve un conflit à faire éclater.

      L’Irak, c’est l’acharnement des Bush - Texans milliardaires et rois du pétrole - sur le territoire du monde qui concentre le plus de pétrole au m².

      Du Koweit à l’Irak en passant par le pétrole et les néo-conservateurs (dont Sarkozy n’est sans doute pas éloigné) il n’y a qu’une convergence d’intérêts à essayer de comprendre :

      Bush et les conservateurs doivent avoir de l’argent pour avoir le pouvoir. Pour avoir cet argent, il leur faut plus de puits de pétrole, plus de personnes à arroser, plus d’armes à produire. Le tout mélangé à de l’idéologie « de base » anti-arabe (guerre de religion), il était sans doute pour eux tout à fait logique de destabiliser le Moyen Orient pour leurs intérêts, si possible avec la mention « démocratie » et sans compter les morts.

      Ce qu’il faut comprendre, c’est ce que dit V pour Vendetta : « si nos propres gouvernements venait à tuer leurs population, voudrions-nous vraiment le savoir ? »

      Tuer des gens par biais interposés est aussi naturel pour ce type de personnes que de négocier par biais interposés des armes, du nucléaire ou du pétrole car c’est dans ces filières que l’argent coule à flot.

      Le reste n’est là que pour occuper la galerie pendant qu’eux veulent dominer le monde.

      Pendant que nous, dans la galerie, on s’offusque de points de détails, les énormités passent (tiens ça me rappele des infirmières bulgares) et les médias racontent bien ce qu’ils veulent ou ce que l’on veut bien leur faire dire.

      Vous et nous ne savons pas ce qui se passe là haut, mais une chose est certaine : la réalité est surement beaucoup moins « sexy » et plus glauque que ce qu’on nous raconte...


    • Djanel 31 juillet 2007 13:20

      Article très intéressant. Dans l’attentat du 11.9, je m’excuse de vous le dire, il y a des doutes non pas sur la réalité de l’attentat mais sur le traitement de l’information par les médias. Le plus flagrant est celui sur le Pentagone. L’avion se serait volatilisé. Plus de trace de l’avion entièrement brulé. La forme de l’impact ne correspond pas à celle d’un avion. C’est un gros trou rond comme si les avions n’avaient pas d’ailes. Forcément on se pose des questions.


    • Romain Bossut 31 juillet 2007 14:46

      Juste pour dire que bien qu’une chape de plomb se soir abattue sur le traitement de l’information au niveau de l’attentat sur le pentagone (ce que l’on peut comprendre étant donné que l’on a qd même affaire au QG du DoD américain), les personnes du vol FAA77 de l’avion qui s’est écrasé sur le pentagone sont bien mortes.

      Aller raconter vos débilités conspirationnistes au familles des victimes on verra si vous avez plus de succès.

      De plus des vidéos de l’attentat sur le pentagone existent et n’importe quelle analyse digne de ce nom prouve qu’il s’agit bien d’un avion american airlines.

      A mon avis le scandale du 11 septembre est lié plutôt à l’incompétence et au sérieux dysfonctionnement des services américain qu’à une quelconque manipulation.


    • Romain Bossut 31 juillet 2007 14:52

      Bon je conseille à l’auteur de l’article de vérifier ses sources d’informations, car les fameux explosifs détectés au G8 n’étaient là que pour tester la sécurité, et étaient de toute manière en quantité tellement infime qu’il aurait été impossible de commettre quelque qu’attentat que ce soit.

      Encore une fois les décérébrés du réseaux voltaire font leur petite désinformation. Ca à au moins eu le mérite de me faire bien rire, merci ! mais je pense que les proches des victimes du 11 septembre doivent trouver peu appréciable que des gens comme vous continuent à répandre des affabulations sur les circonstances de ce tragique attentat.


    • michelc 31 juillet 2007 18:08

      Pourriez-vous étayer votre propos en nous donnant un lien sur une de ces vidéos ?

      L’auteur de cet article donne suffisamment d’information qui ne sont contredite que par des réactions simpliste ! alors montrez votre vidéo !


    • michelc 31 juillet 2007 18:31

      La première partie de l’article est intéressante et démontre la non probité de nos médias, une de plus...

      La deuxième partie aurait put faire partie d’un document à part.

      Il y a de réelles interrogations sur le 11 septembre qui sont, à mon avis, dues :
      - l’auto-censure permanente pour ne pas dévier de la vérité officielle qui empêche tout débat !
      - une enquête bâclée (volontairement ?) qui empêche d’avoir des certitudes !
      - Les mensonges permanents du gouvernement américain qui n’en font pas un régime crédible !
      - le refus des médias à faire une enquête sérieuse !

      D’ailleurs, certains dirons que « c’est tellement gros que cela ne peut être possible ! ». Mais, justement, plus c’est gros plus c’est facile à faire gober !


    • michelc 31 juillet 2007 18:38

      @ Romain Bossut

      « Aller raconter vos débilités conspirationnistes au familles des victimes on verra si vous avez plus de succès »

      Les familles des victimes n’ont pas besoin de votre compassion ! Certaines ce sont regroupées dans des associations pour essayer de comprendre !

      Il est préférable d’avoir un débat « débile » que d’avoir un débat conformiste qui refuse de critiquer la vérité « officielle »

      « De plus des vidéos de l’attentat sur le pentagone existent et n’importe quelle analyse digne de ce nom prouve qu’il s’agit bien d’un avion american airlines. »

      Je les ais pas vue ! vous avez le lien ?

      « A mon avis le scandale du 11 septembre est lié plutôt à l’incompétence et au sérieux dysfonctionnement des services américain qu’à une quelconque manipulation. »

      C’est vrai ! une incompétence très bien organisée !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 31 juillet 2007 21:55

      @ Romain Bossut : « Des vidéos de l’attentat sur le pentagone existent et n’importe quelle analyse digne de ce nom prouve qu’il s’agit bien d’un avion american airlines. » Ceci est FAUX. Montrez le lien à ce video. Mentir effrontément est ce genre de procédés dont je prétend que, de même que les gens comme vous, ils bientôt remplacés par d’autres plus efficaces et hélas plus dangereux. smiley

      http://www. nouvellesociete.org/5122.html

      Pierre JC Allard


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 31 juillet 2007 22:23

      Pour le lien tronqué : http://www.nouvellesociete.org/5122.html

      Et pour la bonne mesure : http://www.nouvellesociete.org/5142.html

      PJCA


    • Romain Bossut 9 août 2007 11:38

      Pour info de nombreuses vidéos sous plusieurs angles ont été prises depuis le parking du pentagone, qui montrent l’avion d’American Airline s’abattant sur le pentagone. Elle ont été contestées puisque de qualité médiocre, mais les analyses ont prouvé qu’’il s’agit bien du boeing d’AA.

      Allez faire un tour sur Youtube

      D’ailleurs les analyses ont également montrées que l’angle d’arrivée de l’avion observé sur les vidéos correspond exactement aux dégats provoqués sur les lampadaires du parking. En effet il ont été arraché de telle manière que seul un appareil de l’envergure d’un avion de ligne peut avoir causé ces dégats. Les dégats observés sur le bâtiment correspondent eux aussi exactement à ceux d’un avion de ligne s’abattant avec l’angle précis observé sur les vidéos.

      Donc à tous les adeptes de la théories du complot je leurs dit qu’ils ne se pose pas les bonnes question. Il ne s’agit pas de savoir si un avion est réellement tombé sur le pentagone ou pas, car la question est REGLEE depuis longtemps, et je peux vous dire que toutes les personnes qui ont pris le vol FAA77 sont bien décédées malheureusement...

      La seule question utile, c’est de savoir qui sont réellement les auteurs de cet attentat, en effet à ce jour même si un faisceau de présomption très fort pèse sur Ben Laden, le FBI lui même reconnaît ne pas avoir les preuves nécessaire pour l’inculper de cet attentat.


    • Romain Bossut 9 août 2007 18:24

      Je rajouterais également les nombreux témoins oculaires sur place qui ont vu clairement l’avion aux couleurs d’American Airlines s’écraser sur le Pentagone...

      Ces théories de mensonges et d’affabulation me cassent d’autant plus les pieds qu’elles masquent LE vrai problème qui est celui du terrorisme international.


    • charmord 9 août 2007 23:06

      Rien n’est plus faux !

      Acune image n’a été expertisée comme montrant l’avion se crashant sur le Pentagone...

      C’est précisément le problème. Sur 80 caméras ayant été en mesure de capter des images des avions, aucune n’a permis de montrer une image concluante de l’avion.

      Il faut éviter de désinformer sur ce site car vu l’intérêt qu’un grand nombre de lecteurs porte à cette affaire, c’est le boomerang assuré...

      A bon entendeur !


    • Romain Bossut 10 août 2007 10:55

      il suffit de verifier les fait !!! http://www.youtube.com/watch?v=YVDdjLQkUV8

      Cette petite analyse montre bien, photos à l’appui, que les dégâts provoqué sur le parking sont le fait d’un avion de ligne, et pas d’un missile ou autre chose du même genre !

      De plus vous oubliez les témoins oculaires, et la boite noire du 757 qui a été authentifiée.


    • Romain Bossut 10 août 2007 11:01

      Ha j’oubliais les débris du 757 retrouvés sur place et photographiés par de nombreux journalistes ... Encore des doutes ?


    • Romain Bossut 10 août 2007 11:04

      @Djanel

      Tout ceci est entièrement faux, de nombreux débris ont été retrouvés, de plus les dégâts correspondent exactement a ceux d’un avion de ligne.

      Faudrait penser à arrêter la désinformation, attachez vous aux faits et pas aux rumeurs.


    • charmord 10 août 2007 12:22

      Tu parles de nombreuses vidéos ayant capté les images de l’avion, non ? Et bien, déso mais c’est du mensonge pur et simple que de dire qu’il en existe montrant l’avion !

      S’agissant des autres preuves, ce n’est pas aussi simple que tu le penses :

      1. Preuves testimoniales.

      Je connais l’existence des quelques 80 témoignages ayant vu l’avion pour les avoir lus. Ils sont d’une précision variable mais tendent effectivement à indiquer que ce serait un boeing qui se serait écrasé dans le Pentagone.

      Je n’oublie toutefois pas que :

      - Le témoignage disponible dans la presse écrite du jour ne parle pas d’un avion boeing mais d’un petit avion transportant 10 à 12 passagers. A noter aussi que les JT n’ont pas parlé tout de suite d’un avion mais ont plutôt parlé d’une explosion ou d’un camion piégé.

      - Les autres témoignages qui confirment la théorie officielle sont dans leur immense majorité postérieurs et, selon, certains sites, proviennent tous de personnes qui sont soit des gens très proches politiquement du pouvoir, soit des haut gradés militaires travaillant au pentagone, soit enfin des journalistes appartenant à des sources qui ont démontré leur absolue sujétion au pouvoir par la suite, comme USA Today.

      A voir ce site : http://911review.org/Wiki/PentagonAttackWitnessesBlast.shtml

      2. Preuves des débris.

      A nouveau, je constate un énorme décalage entre les témoignages donnés à chaud qui disent soit qu’il n’y avait aucune trace d’un avion, soit des tout petits débris et les images que l’on a publié bien plus tard (en pleine affaire Meyssan, mars 2002) de débris importants comme des parties de moteurs et d’autres parties moins importantes.

      Ce n’est pas suffisant pour les remettre nécessairement en cause mais il faut encore ajouter à cela que d’après ce que j’ai pu comprendre, les sites officiels ayant émis les photos de ces débris auraient été ouverts le 10 septembre 2001, ce qui se rajoute au rang des 1001 coincidences de ce dossier complexe.

      3. Les dégâts aux bâtiments.

      Désolé mais je ne parviens pas à comprendre comment un avion de cette taille lancé à pleine vitesse à distance rapprochée du sol a fait aussi peu de dégâts :

      - à la façade : le trou dans la façade laisse uniquement passer le fuselage mais pas les ailes et je trouve étrange que l’on en ait retrouvé aucune trace même minime de celle-ci.

      Pour ajouter à ces doutes, il faut tout de même admettre que la simulation de Purdue censée ôter tout doute à cet égard est des plus ridicules puisqu’elle part de l’hypothèse que les moteurs se sont décrochés de l’avion avant l’impact... C’est du rigoureux cela hein ?

      - à la pelouse : Pour un avion arrivant à la vitesse maximale à quelques mètres au dessus du sol, la pelouse du Pentagone n’est-elle pas fort préservée ?

      - aux véhicules présents sur la highway qui auraient peut-être dû être soufflés ou fortement bousculés en raison de l’effet de souffle des réacteurs de l’avion.

      On parle de vents supérieurs à 300 km/h si l’on est dans un rayon de 50 mètres d’un avion commercial au décollage, si mùes souvenirs sont bons.

      Je ne sais toutefois pas si la puissance des vents dégagés est comparable lorsque l’avion est à pleine puissance en vol et j’imagine que l’on me rétorquera que les véhicules n’étaient pas dans le rayon des moteurs de l’avion...

      A voir mais n’oublions pas que si l’avion a heurté avec ses ailes les pylones de la highway, il ne devait pas être bien haut...

      4° Les boîtes noires ont été analysées par une association de pilotes américains et elles ont révélé que selon les données enregistrées, l’avion volait bcp trop haut et plus à gauche pour avoir heurté le pentagone et les poteaux.

      http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=575

      5° Le fait que le FBI n’ait pas une seule image de l’avion alors que 80 caméras semblent être placées de manière à avoir pu le capter est également étrange.

      De là à dire qu’il n’y a pas d’avion sur base des éléments précités, il y une marge que je ne franchirai pas... Cela suffit toutefois pour que je m’abstienne de me prononcer sur ce qui a causé l’attentat du Pentagone.

      A+


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 31 juillet 2007 11:33

      Et le comité de lecture a laissé passer çà ?...


      • Djanel 31 juillet 2007 12:49

        Oui mon petit canard ils ont laissé passer çà et ils ont bien fait. Si l’information a été publiée et confirmée dans les journaux allemands. Alors la question sur l’honnêté des médias français est posée. Il n’y a plus qu’à attendre. Pourvu que cet article soit publié sur les premières pages de GOOGLE à la plus grande honte des journaux français. Cà pue le scandale


      • alberto alberto 31 juillet 2007 22:20

        VPC : C’est le mois d’août, les chefs sont en vacances...


      • Vilain petit canard Vilain petit canard 1er août 2007 11:16

        Ouais... A partir d’une dépêche qui mérite de s’y intéresser, on a trois pages d’un grand prêche qui satanise les USA et attire notre attention sur des complots partout. Le problème des explosifs, n’est qu’un prétexte pour nous servir cette soupe indigeste. Pourquoi ne pas avoir fait un article intitulé, par exemple : les Etats-Unis puissance maléfique et sioniste : encore plus de preuves accablantes ?

        Comme ça, au moins, les lecteurs auraient cru que le sujet de l’article, c’était ce problème d’explosifs. Or, c’est tout juste si on en parle dans le débat. Et des commandos « bombardeurs de moins » sont à l’oeuvre, à n’en point douter... peut-être encore un coup de la CIA ?


      • Greg 31 juillet 2007 11:51

        Le début de l’article me semble intéressant et m’a appris une nouvelle que je ne connaissais pas.

        Je remercie donc l’auteur de m’avoir fourni cette information.

        Néanmoins, je trouve qu’il est dommage que l’on se serve de cet évènement pour en fait parler du 11 septembre et de ses suites durant les ¾ de l’article. Je pense que cette digression vise à tromper le lecteur en lui faisant lire un article sur un sujet tout autre que ce que suggère le titre de cet article.

        Même si l’auteur fait un lien entre le titre et le développement réel de son article, le fait que les deux hypothèses énoncées soient si déséquilibrées montre clairement la volonté de proposer une hypothèse alternative à la version officielle du 11 septembre.

        Personnellement l’étude des diverses hypothèses concernant les attentats du 11 septembre ne m’intéresse pas du tout et je ne ressens aucun besoin de savoir si une hypothèse est plus crédible que l’autre.

        En conclusion, s’il est clair que le false flag est une opération de tromperie moralement et éthiquement condamnable, je trouve qu’il est assez cocasse d’utiliser un procédé de tromperie pour attirer le lecteur vers un article dénonçant une hypothétique tromperie généralisée concernant le 11 septembre.

        Cordialement,

        Grégory


        • meta-babar 31 juillet 2007 14:01

          VOUS ne voyez pas l’intérêt de comparer les différentes hypothèses, mais moi oui, et d’autres aussi, alors je vous ******. Qu’est-ce que ça peut vous foutre d’abord ? Pourquoi certains raisonnements seraient inconvenants ? Si vous êtes surs de votre position, et que les « complotistes » ne racontent que des salades, pourquoi ne faites vous pas confiance aux gens pour s’en apercevoir eux mêmes ? Ils sont plus bêtes que vous ? Vous avez des preuves formelles qui se résument en deux lignes ? Lesquelles ? Vous faites sans doutes partie de ces gens qui pensent que c’est la fin de l’histoire, que les idéologies et les complots sont à mettre aux oubliettes. Foutaises !


        • Greg 31 juillet 2007 16:21

          @meta-barbar

          Je pense qu’une précision s’impose. Je croyais pourtant avoir été clair.

          1. Je ne me suis jamais intéressé au problème des différentes hypothèses concernant les attentats du 11 novembre

          2. Je suis donc incapable de donner un avis argumenté sur une hypothèse plutôt qu’une autre (notez au passage que je ne dis pas que les complotistes racontent des salades) pour la bonne raison que je n’ai AUCUN avis là-dessus

          3. Ce que je trouve ‘inconvenant’ c’est qu’on appelle un article « Les services secrets américains ont tenté d’introduire des explosifs au G8 de Heiligendamm » pour parler en fait du 11 septembre. Ce n’est donc pas le fond que je trouve inconvenant, c’est la forme. L’article se serait appelé « une autre version du 11 septembre » je n’aurais pas envoyé mon précédent post.

          J’espère avoir été plus clair que dans mon précédent post.

          Néanmoins, je me permets de vous dire que je n’insulte personne dans mon message ce qui est loin d’être votre cas.

          Cordialement,

          Grégory


        • Irony 31 juillet 2007 12:07

          On est dans le grandguignolesque là. C’est toutefois le moment d’ouvrir un sachet de popcorn devant le fort potentiel trollistique d’un fil sur lequel les voix sensées s’opposent déjà aux moinsseurs silencieux conspirationnistes de l’ombre du complot de la domination mondiale.

          Enjoy the show.

          « persuadé qu’Internet offre enfin à ceux qui savent la saisir la liberté de s’informer, de sortir du cadre de pensée imposé par les médias traditionnels et de réfléchir par soi-même », dit l’auteur dans sa biographie. Devant un tel article on ne peut que mesurer tout le poids de tels propos.


          • Algunet 31 juillet 2007 12:16

            Article 4 fois trop long (selon les règles imposées par la rédaction Agoravox, mais visiblement appliquées de façon arbitraire)…

            Dont plus de la moitié traitant du 11/09 vus par les partisans d’un complot mis en place par les US !

            Tout ça pour nous dire que quelques grammes de C4 transportés par les services secrets US auraient pu faire un autre « flag false », comme celui selon l’auteur du 11/09, le tout avec la complicité de l’ensemble des médias anglophones et francophones qui auraient censuré cette information. Il ne manquait que l’implication active de N. Sarkozy, après tout ! il détiendrait tout les médias français, voire francophones…

            Affligeant. Même si certains faits relatés dans les événements décrits dans cet article mériteraient qu’on s’y attarde…


            • Djanel 31 juillet 2007 12:58

              Cher monsieur vous semblez bégayer tellement que vos contradictions sont manifestes.


            • bulu 31 juillet 2007 13:56

              @ algunet

              L’article parle de Sarko ??


            • Algunet 1er août 2007 10:42

              Tout à fait Bulu,

              Il n’y a pas plus de rapport entre Sarko et la censure des médias dans cette affaire que le C4 et le 1109 dans cet article... smiley


            • claude claude 31 juillet 2007 12:28

              zut alors ! on nous aurait menti à l’insu de notre plein gré ??? smiley smiley smiley

              et si cette tentative d’introduction d’explosif, n’était tout simplement qu’un exercice grandeur nature de l’ensemble des services de sécurité ?

              en général, cela ne s’annonce pas à la une des journaux...

               smiley



              • claude claude 31 juillet 2007 13:37

                merci avatar de ce complément d’info !

                que les paranoïaques peureux et les tenant du complot mondial arrêtent d’essayer de nous faire peur !

                on a déjà assez de chats à fouetter comme ça dans notre quotidien, avec des fins de mois difficiles (connaissez vous l’immense horreur d’un découvert bancaire qui frise le trou noir sidéral ?)

                et si,

                au lieu de dire des grosses conneries destinées à nous monter les uns contre les autres,

                nous ayions une pensée émue et reconnaissante pour tous les moments de rire et de bonheur, que nous ont fait vivre ces grands artistes que furent serrault, bergmann et antonioni (qui vient de disparaître)qui ont traqué toute leur vie la bêtise pour faire ressortir les aspects les meilleurs de l’homme...


              • claude claude 31 juillet 2007 14:59

                @ parkway

                cette affaire de « vrai-faux attentat » est un truc bidon monté de toutes pièces par des tenants de la conspiration « on nous cache tout, vous ne savez rien, on veut vous faire prendre des vessies pour des lanternes... »

                ils manipulent, déforment, détournent les infos pour les faire coller à leurs allégations.

                cette vraie-fausse information profite à qui ? certainement pas à vous et moi... vous nous voyez, tous les 2 prenant les armes contre... ??? contre qui, au fait ? les américains ? les russes ? les cubains ? les chinois, ben laden ? (quoique, moi en fauteuil roulant avec un gros fusil mitrailleur à la rambo... ça le ferait... non ?) smiley

                c’est pourquoi, plutôt que de verser dans une paranoïa injustifiée, je préfère penser à la « grande zaza » ou à « blow up »...

                ce n’est pas faire preuve d’angélisme, mais de recul et de raison...


              • Eve 6 août 2007 11:37

                Ne savez-vous pas qu’il est tout-à-fait possible de faire les deux ?


              • MagicBuster 31 juillet 2007 13:40

                Concernant le 1109, beaucoup de questions sans réponses ... encore à ce jour : http://www.voltairenet.org/article143694.html#article143694

                Comme dit plus haut, cette découverte peu éventuellement être un test, un exercice.

                J’ai trouvéun texte .... sur réseau voltaire ... encore qui parle des exercices de simulations qui facilitent les attentats.

                Car, apparemment, le jour des attentats de Londres... des exercices anti terroristes avaient lieu ... visiblement ... ils n’ont pas fonctionné... ou plutôt ils ont fonctionné. Encore beaucoup de questions sans réponses ...

                http://www.voltairenet.org/article127890.html#article127890

                Autre article . . . Quand l’état major américain planifiait des attentats terroristes contre sa population http://www.voltairenet.org/article7615.html#article7615

                Les états, comme la Mafia, nous vendent de la peur , pour nous vendre ensuite de la sécurité... (la leur).

                Dans ce système, la peur et la sécurité sont évidemment dans les mêmes mains ... c’est le principe.

                Aux USA, en Iran, ... en France ... On ne peut empêcher vraiment un risque que si le risque vient de soi.

                CQFD.


                • madwil madwil 31 juillet 2007 13:41

                  et c’est reparti pour un tour ! La grande thèse de l’effondrement des tours du réseau voltaire et consorts... ridicule ! Ca va, on connait la chanson ! Je suis tombé par terre, c’est la faute à... Voltaire !?!... smiley


                  • citadelle 31 juillet 2007 17:14

                    Tu as surement crus au pére noel jusque très tard !


                  • stephanemot stephanemot 31 juillet 2007 13:43

                    False flag ou non, cet épisode n’a rien à voir avec 9/11.

                    Je commence à en avoir assez du révisionisme à la sauce réseau voltaire. Vous nous aviez déjà infligé un article que cet imposteur de Thierry Meyssan eût pu signer.

                    Ce falsificateur a trouvé un filon et continue à faire son beurre dessus, même si son pamphlet a déjà été démasqué à maintes reprises.


                    • alberto alberto 31 juillet 2007 15:42

                      @ Stephanemot : (histoire de dépassionner le débat :) « Que Fillon continue à faire son beurre, on le savait ! »

                      Y a quand même un truc que je voulais faire remarquer quand il est rapporté dans l’article qu’un incendie n’avait jamais entraîné l’effondrement d’un ouvrage en structure d’acier, c’est oublier celui (l’effondrement) du CES Pailleron (Paris 19èmme) en 1973 entraînant la mort d’une vingtaine de personnes (surtout des enfants.

                      Or suite à cet effondrement « il » a été décidé de ne plus construire de tels édifices à structures d’acier justement du fait de leur vulnérabilité en cas d’incendie : la température du foyer dilate les poutres, entraînant la rupture des rivets d’ou l’effondrement de l’ensemble.

                      Ce n’est pas un élément déterminant dans ce débat opposants orthodoxes contre conspirationistes mais élimine un argument en faveur de ces derniers.

                      Bien à vous.


                    • Djanel 31 juillet 2007 18:12

                      Je ne crois pas que votre commentaire ait une valeur d’expertise. Vous allez bien au-delà de votre expérience en employant des figures de rhétorique pour comparer ce qui n’est pas comparable. Chacun est libre d’affirmer ce qu’il veut et moi aussi.


                    • jako jako 31 juillet 2007 18:28

                      alberto je vous aime bien mais ne comparez pas les tours et un simple algeco construit en poutrelles !


                    • Juk 31 juillet 2007 23:09

                      au contraire comme t’as répondu psycho ;)

                      C’est tout à fait légitime de se poser des questions surtout sur un sujet comme ça alors te formalise si certains te descende niveau pertinence et n’hésite pas à poser d’autres questions smiley


                    • bobbygre bobbygre 25 août 2007 14:42

                      Je me doute que mon message arrive bien trop tard pour que quelqu’il ait des chances d’etre lues mais pas grave. Le collège dont tu parles n’avait absolument rien, mais rien de similaire avec la structure du WTC ; reporte toi à l’article de wiki au sujet de pailleron si tu en doutes. Les poutrelles en acier étaient directement exposés à l’air voire accolées à du bois de sapin ou du polystyrène. En fait, la conception de ces batiments étaient tout simplement desastreuse. Le WTC avait lui était conçu de manière à résister au feu et même à l’impact d’un 707 en pleine charge. Les poutrelles étaient ignifugés (à l’amiante, sic) et les parois n’étaient pas en bois ni en polystyrène mais en béton qui a quand meme la nette tendance à moins bien bruler et est même un trés mauvais conducteur de chaleur (c’est d’ailleurs pour ça qu’on l’utilise).

                      Bref, vraiment rien à voir...


                    • Zorba La Mouche 31 juillet 2007 14:03

                      Misère quand tu nous tiens.

                      Hello, les lecteurs : vous aimez les histoire de services secret.

                      Ben, je vais vous dire une bonne.

                      La théorie du complot : c’est essentiellement des néo-nazi qui sont derrière ça.

                      On appel ça un mythe.


                      • Irony 31 juillet 2007 15:10

                        Un doute m’assaille : le véritable but de Marco ne serait-il pas d’avoir produit cet appeau à neuneus pour mesurer une nouvelle fois l’e-adhésion aux thèses conspirationnistes ? Au vu de la tendance, la question s’impose. Mais que dis-je, voilà que je me mets à élaborer mes propres théories du complot moi aussi. smiley

                        On a donc actuellement trois lecteurs sur quatre environ qui, non contents de valider le hors-sujet général d’un article qui ne met en avant l’affaire du G8 que pour mieux rebondir sur une énième resucée révisionniste des attentats du 11/09, revendiquent fièrement leur volonté d’appartenir à ceux qui vous l’avaient bien dit quand la vérité éclatera enfin sur ce gigantesque complot néo-libéral, ou pas.

                        Il serait intéressant de pouvoir se pencher sur la proportion de votants possédant une carte d’électeur, il y aurait certainement un parallèle à examiner entre cette tendance et certains phénomènes électoraux restés de l’ordre de l’inexplicable pour beaucoup de visiteurs assidus du cru.

                        Pour revenir à nos moutons (pas fait exprès celle-ci), à savoir cette nouvelle machination ourdie par la CIA et scandaleusement passée sous silence par nos grands média complices de l’asservissement des masses, on me dit dans l’oreillette qu’il faut avoir un niveau en géopolitique équivalent à celui d’une moule tétraplégique pour imaginer justifier d’un quelconque intérêt iranien dans l’organisation d’un attentat de ce type. Précision intéressante, bien que certains ici jugeront sans doute que le niveau de certains stratèges libéraux américains n’est pas si éloigné de celui d’une moule tétraplégique. Discuss.

                        Bon avec tout ça j’ai plus de popcorn, mais c’est l’heure de la digestion, des after-eight feront l’affaire.


                        • Juk 31 juillet 2007 18:15

                          Tu serais étonné de la moyenne d’âge (plutôt haute) mais c’est tellement plus facile de se rassurer en se disant que c’est des c******* d’ados boutonneux en mal de sensation forte.

                          Si tu prenais la peine de regarder les anomalies ( juste la vidéo de Jowenko tiens) et après on en reparle. Malheureusement trop de personnes avalent ce qu’une administration aussi compétente a pu vendre et ça j’en reviens toujours pas. Oh, les jolies mensonges : http://www.youtube.com/watch?v=OgfzqulvhlQ

                          Merci à Marco, joli condensé !


                        • Irony 1er août 2007 11:25

                          T’as raison, j’ai besoin de me rassurer smiley C’est ce que j’adore avec les tenants des théories complotistes : les autres sont aveugles et se raccrochent à ce qu’ils pensent fiables, mais moi on m’la fait pas, je m’informe...

                          Marrant aussi ton raccourci, parce que contrairement à ce que tu penses je ne parlais pas d’ados boutonneux, et c’est bien là le pire.

                          Quand à tes fameuses anomalies, j’ai moi aussi pris la peine d’étudier le sujet et de le confronter à mes propres doutes. Et l’ennuyeuse vérité c’est que tu pourras regarder toutes les vidéos et lire tous les articles que contient le Net sur la question, au final t’en sauras pas plus que moi...

                          Enfin, libre à toi de cautionner le détournement intellectuel d’un sujet à l’origine propice à un débat constructif parce que ça valide tes petites théories sur la question, hein.


                        • fouadraiden fouadraiden 31 juillet 2007 15:34

                          j’ai été fisah de l’intro à la conlusion.

                          on est encore loin de l’argument désicif capable de démolir les fondements américians.

                          les médias ne sont pas objectifs. oui ,et alors ?

                          les Américians organiseraient le Monde selon leurs intêrets bien compris. oui , et alors ?


                          • Reinette Reinette 31 juillet 2007 15:42

                            CONNIVENCES, DÉPENDANCE à la pub, formatage et autocensure des journalistes, mainmise de Lagardère et autres Dassault... Il est dorénavant admis que les médias sont une unité centrale de production dans la « fabrique du consentement ».


                            • bulu 31 juillet 2007 15:43

                              Devant les arguments de l’auteur, qu’il serait apparemment vain de contredire , nous avons donc en vrac :
                              - le qualificatif de moule tetraplegique
                              - theorie du complot promue par les neo-nazis
                              - revisionisme a la sauce reseau voltaire
                              - l’imposteur et falsificateur Messan
                              - tenants de la conspiration, paranoiaques
                              - serrault, bergman ??
                              - le grandguignolesque
                              - post de mensonges et d’affabulations
                              - Aller raconter vos débilités conspirationnistes au familles des victimes on verra si vous avez plus de succès.

                              Voila le niveau, a part ca, on est sur un forum de debat.. smiley


                              • fouadraiden fouadraiden 31 juillet 2007 15:48

                                encore que ça dépend de quelles victimes il s’agit.et ce n’est pas le problème .les quelques victimes américianes, c’est rien sur la note.


                              • Irony 31 juillet 2007 16:04

                                Entièrement d’accord. Sensible à votre indignation, je me permets de vous indiquer, entre initiés, l’adresse de forums de bien meilleure qualité pour élever le débat autour de ces questions que l’abrutissement des masses voudrait nous faire éluder :

                                http://www.jeunz.com/index.php?showtopic=620

                                http://forum.ados.fr/actu/actualites/11-septembre-question-sujet_20420_1.htm

                                http://forum.aufeminin.com/forum/societe2/__f51305_societe2-11-septembre-les-preuves-d-un-complot-et-de-complicites-locales-devoiles-au-compte-goutte.html

                                De rien.


                              • Djanel 31 juillet 2007 20:44

                                Fouadrien.

                                Personne ne vous a forcé de choisir ce pseudo. Est-ce là l’expression d’un jugement que vous auriez sur vous-même. Dans ce cas, je vous félicite pour votre lucidité, vous êtes en bonne voie de guérison.


                              • fouadraiden fouadraiden 1er août 2007 14:17

                                Oui. Et pour m’assurer une parfaite guérison , j’ai choisi la voie du martyr.


                              • Max Pintcy 31 juillet 2007 15:53

                                Le 11/09, c’est un coup des martiens. Nostradamus l’avait d’ailleurs prédit en ces lignes :

                                Quantum Revelli di astrogavox manipularum

                                Extravangatas martialis twintowerae badabum


                                • Fedaykin 31 juillet 2007 15:58

                                  Le début de l’article était assez intéressant, puis dès les premières ligne parlant du « complot américaine » du 9/11 on scroll jusqu’en bas pour s’apercevoir que c’est la vrai raison de cette article.

                                  C’est d’autant plus dommage que l’auteur enfin des portes déjà grandes ouvertes sans même prendre la peine de regarder les contres arguments. Entre autres un calcul scientifique qui a pris des mois et qui explique comment les 2 tours ont pu s’effondrer : http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/technologie-1/d/lecroulement-des-tours-du-world-trade-center-simule-sur-ordinateur_12167/

                                  Accompagner de la vidéo http://youtube.com/watch?v=gH02Eh44yUg


                                  • psycho-lvlantis 31 juillet 2007 17:52

                                    Il ne faut pas etre einstein pour dire que cette analyse n’explique en fait ... rien du tout.

                                    C’est tres joli d’expliquer comment l’avion a traversé les etages impactés du WTC et nous montrer que les colonne ont ete brisées, ca tout le monde le savait. Par contre ces soit disante simulation vérités n’expliquent jamais pourquoi les 70 etages inférieur du WTC ont cédé sans la moindre resistance. Or c’est bien ça la vraie question !


                                  • Fedaykin 31 juillet 2007 17:58

                                    En effet il ne faut pas être einstein pour comprendre que quand quelque dizaine d’étages tombe littéralement sur celui du dessous (je vous laisse le soin de calculer le poids), il cède à son tour, en entrainant celui du dessous etc.

                                    On appel ça l’effet boule de neige. D’ailleurs c’est étonnant mais au début on nous disait « Nan impossible les structure n’ont pas pu céder ». Depuis ce calcul on nous sort désormais « Oui mais les 70 étages du dessous tenait ».

                                    Nan si il y a réellement matière à question c’est à propos de cet immeuble mitoyen qui s’effondre sans raison apparente.


                                  • Sylvio Sylvio 31 juillet 2007 22:19

                                    Ce que vous décrivez est la théorie du Pan-Cake, cette théorie a été abandonnée par le NIST (version officielle) car il ne prenait pas en compte le noyau. Il faut remarqué que dans les premiers rapports scientifiques du NIST, on a donc « oublié le noyau » qui porte 60% de la tour, ils sont forts les gars du NIST, là encore il y’aurait donc encore et encore incompétence, pour changer... (le 11 septembre devrait être désignée comme « journée mondiale de l’incompétence et des coïncidences »).

                                    On a toujours aucune explication scientifique officielle sur l’effondrement des twin-towers. La dernière explication scientifique (simulation informatique innccessible) s’arrête sur les causes et ne décrit pas comment l’effondrement s’est déroulé car rappelons le, les tours se sont effondrés à une vitesse très proche de la chute libre, ce qui implique une résistance structurelle quasi nulle. Or on sait que les tours étaient prévus pour supporter plusieurs fois leur propre poids et résister à la frappe d’un Boeing 707, à des tremblements de terre, ouragan, etc.

                                    Concernant, le WTC7, c’est pire, pas d’avion, aucune conclusion scientifique officielle concernant son effondrement.


                                  • psycho-lvlantis 31 juillet 2007 22:42

                                    @ Fedaykin

                                    « En effet il ne faut pas être einstein pour comprendre que quand quelque dizaine d’étages tombe littéralement sur celui du dessous (je vous laisse le soin de calculer le poids), il cède à son tour, en entrainant celui du dessous etc. »

                                    Ce mécanisme d’effondrement implique une certaine resistance des etages sur lesquels s’effondre les autres par absorption des chocs et de l’energie cynetique. Et comme le dit sylvio, meme le NIST chargée de l’enquete officielle rejete la theorie du pan cake.

                                    De plus, quand bien meme les etages supérieur auraient pu provoquer l’effondrement des etages inférieurs, ils n’auraient toutefois pas pu provoquer leur pulvérisation sous forme de poussière, en effet la plus grande partie du WTC s’est retrouvé sous forme de poussière. L’apport d’énergie nécessaire pour provoquer cette pulvérisation ne peut pas venir de l’effondrement seul, ce qui implique une autre source d’énergie (explosifs)


                                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 31 juillet 2007 22:43

                                    @ Fedaykin : J’ai regardé les deux videos, des simulations, et je ne vois vraiment pas leur pertinence.

                                    Pierre JC Allard


                                  • Djanel 1er août 2007 00:44

                                    Le nuage de poussière est provenu de la laine verre ou de roche qui avaient été utilisées pour l’isolation. Votre commentaire est nul. Savez-vous à quelle température brule l’acier et sous quelle condition ? La poussière de laine de verre est très irritante pour les voies respiratoires.


                                  • Normance 15 août 2007 15:28

                                    Il ne faut surtout pas être Einstein pour comprendre que la partie au-dessus de l’impact de la tour qui commence à basculer sur le côté n’a strictement aucune chance de se rétablir à la verticale pour prendre le chemin de la plus grande résistance... Et croire qu’un étage qui s’écroule sur l’étage inférieur va entraîner dans sa chute tous les étages intacts, c’est tout simplement imaginer que le plancher est suffisamment lourd pour affaisser tous les étages inférieurs. Or, non seulement le noyau central et les parois d’acier ont toujours maintenu les planchers, mais en plus et surtout les planchers étaient de simples plaques de métal autrement plus légères que les armatures qui les retenaient ! Pour vous donner un ordre d’idée, imaginez-vous votre bibliothèque s’écrouler en miettes parce qu’une planche cède sur la planche située en-dessous ? Et quand bien même le plancher cèderait et ferait céder le plancher inférieur, d’où vient l’énorme boule de feu au moment du début de la chute de la tour, et comment se fait-il que des énormes morceaux d’acier soient projetés latéralement, et à une centaine de mètres ? Pour avoir vu de mes yeux un bâtiment s’affaisser et finir en « pancake », je puis vous certifier que cela n’a strictement RIEN A VOIR avec ce que chacun a pu voir le 11 septembre ! Si notre analyse de la chute des tours est totalement faussée, cela est uniquement dû au gigantisme de cette tour dont la taille impressionnante permettrait de déjouer toutes les lois de la physique.


                                  • snoopy86 31 juillet 2007 16:02

                                    Encore une manipulation conspirationniste sur Agoravox...

                                    Toujours T.Meyssan et ses petits camarades, qui comme toujours réagissent en groupe à l’ouverture de l’article et aux premiers commentaires...

                                    Pour ceux qui ne savent pas encore à qui ils ont affaire :

                                    http://www.prochoix.org/cgi/blog/index.php/2005/05/06/465-qui-est-vraiment-thierry-meyssan


                                    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 31 juillet 2007 23:04

                                      @ Snoopy86 : Je trouve généralement tous vos commentaires judicieux... Mais que Meyssan - qui m’apparaît comme un activiste compulsif avec un indéniable talent pour en tirer profit - ait pris en marche le train du 911, lancé sans lui aux USA, ne me semble pas apporter la preuve que 911 n’ait PAS été un « false flag ». Pas plus que je ne donnerais l’absolution a Meyssan au prétexte que ce soit Prochoix qui l’attaque, même si je ne partage pas toutes les vues de cet organisme.

                                      Est-ce que VOUS êtes convaincu par la version officielle de l’attentat du WTC ?

                                      Pierre JC Allard


                                    • Normance 15 août 2007 15:34

                                      « Toujours T.Meyssan et ses petits camarades »

                                      C’est étrange comme ceux qui dénoncent les théories conspirationnistes supposent chez leur partisan un grand conspirateur qui nous dirait quoi et comment penser... Combien de guerres, de massacres, d’occupations militaires et de mensonges vous seront nécessaires pour commencer à douter du philanthropisme de la CIA, du FBI, de tous les think tank et autres Bilderberg ?


                                    • Pinpin 31 juillet 2007 16:11

                                      Il est normal de faire le lien entre cet incident et l evenement du 11 septembre 2001, car de nombreux citoyens a travers la planete craignent un false flag imminent pour legitimer un conflit en Iran. (allez voir le site Global Resarch : http://www.globalresearch.ca/)

                                      Le 11/09 a ete indispensable au gouvernement americain pour declarer la guerre en Irak et amender le Patriot Act. Sans 11/09, pas de guerre et pas de Patriot Act.

                                      Or la famille Bush aime bien faire la guerre, ils ont l air d avoir de bons amis chez les marchands d armes. Ils ont su tirer profit de cet evenement pour ecouler des centaines de milliards de dollar (450) dans le conflit irakien.

                                      Et, comme le disait l astucieux Machiavel, pour trouver le responsable d un evenement, regarde a qui il profitte.

                                      Sur ce, le doute plane.


                                      • Irony 31 juillet 2007 16:24

                                        Et vous êtes réellement convaincu qu’un attentat à l’explosif en plein sommet du G8 aurait pu, par quelque présentation stratégique tordue, 1) être mis officiellement sur le dos des Iraniens dans une version crédible validée par la communauté internationale ; 2) servir de prétexte à une escalade diplomatique aboutissant à une intervention militaire sur le sol perse ? Si c’est le cas c’est fabuleux, il faut que je vous rencontre.


                                      • bulu 31 juillet 2007 16:35

                                        oui, irony, organisons cette rencontre fabuleuse.

                                        Vous pourrez en retour lui expliquer comment le Docteur No a organise le detournement le 11/09/2001 de 4 avions dans le ciel americain pour faire effondrer 3 tours depuis sa grotte ultra-secrete top equipee dans une montagne d’Afghanistan.


                                      • Pinpin 31 juillet 2007 16:52

                                        Et qu auraient ils fait ces 2 agents si ils avaient reussi a passer leur C4 : annuler la rencontre du G8 par manque de securite ? Peu probable.

                                        Et si ils l avaient utilise, et qu un ou plusieurs haut representants eut ete victime, quelles euent ete les implications ? Rappelons que la 1ere guerre mondiale n a ete declenche que par la mort d un seul prince.

                                        Je pense que les mouvements alter mondialistes eut ete incrimines, et non pas l Iran. Et des mesures exemplaires et de nouvelles legislations toujours plus dures mises en place. En tous cas une explosion aurait eu des consequences faramineuses.

                                        Mais hors cet evenement, j ai bien peur d actes inconsideres de la part d un gouvernement dont il reste moins de 2 ans a priori pour tenter de conserver leur pouvoir et de maimtenir la politique belliqueuse actuelle des Etats Unis si profitable aux marchands d armes et aux compagnies petroliferes.

                                        Indubitablement, ils ont ete capables d instaurer le Patriot Act et de creer le centre de Guantanamo.

                                        Les signataires de la PNAC m effraie. http://fr.wikipedia.org/wiki/Project_for_the_New_American_Century


                                      • boubi boubi 31 juillet 2007 17:51

                                        Aujourd’hui plus aucune personne serieuse ne pense que ben laden est derriere le 11/09.Al-Qaîda= Al Cîa


                                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 31 juillet 2007 23:13

                                        @ Pinpin. Nous sommes dans la pure spéculation. Rappelons-nous que ce qui n’est pas évident n’en devient pas pour autant innocent. Souvenez-vous de cet incroyable incident à Basra que les Anglais n’ont jamais nié, mais encore moins expliqué Et dire qu’il y a gens qui croient que les complots n’existent pas !

                                        http://www.nouvellesociete.org/5126.html

                                        Pierre JC Allard


                                      • armand armand 31 juillet 2007 23:44

                                        Aujourd’hui plus personne ne s’imagine que Boubi a la moindre once de jugeotte...


                                      • Pinpin 31 juillet 2007 23:52

                                        Vive la speculation et l imagination : peut etre que s il n y avait plus d attentats et de morts en Irak, les anglophones ne pourraient plus legitimer leur occupation...

                                        Remettre en cause les verites admises, devoir intellectuel.


                                      • psycho-lvlantis 31 juillet 2007 17:41

                                        Excellent article.

                                        @ Romain Bossut > vous me faites penser à un petit roquet, vos aboiements sont tristement drôle. Vous criez au mensonge et à l’affabulation par principe de contradiction, mais si vous vouliez etre un tant soit peu crédible et ne pas passer pour un bouffon de la bonne pensée vous le feriez à l’aide d’arguments scientifiquement fondés tout comme les arguments de cet article.

                                        « Aller raconter vos débilités conspirationnistes au familles des victimes on verra si vous avez plus de succès. Les proches des victimes du 11 septembre doivent trouver peu appréciable que des gens comme vous continuent à répandre des affabulations sur les circonstances de ce tragique attentat. »

                                        Si vous etiez un tant soit peu informé, force est de constater que votre ignorance est grande sur le sujet, vous sauriez qu’un tres grand nombre de famille des victimes rejetent la conclusion de l’enquete officielle et sont d’accord que l’administration cache beaucoup de chose, notammenent peut-etre son implication dans les attentats. Comme on dit, il vaut mieux passer se taire quitte à passer pour un con, que de l’ouvrir et ne plus laisser aucun doute à ce sujet.

                                        « De plus des vidéos de l’attentat sur le pentagone existent et n’importe quelle analyse digne de ce nom prouve qu’il s’agit bien d’un avion american airlines. »

                                        Aucune vidéo ne montre un avion, au mieux elle montre un « truc » qui explose contre la façade. Comme vous le disiez le Pentagone est le QG du DoD, êtes vous assez idiot pour croire que la seule caméra ayant pu filmer l’approche de l’avion est celle du parking, la seule video prise du pentagone rendue publique ? J’ai du mal a croire qu’il y ait plus de camera dans la rue de ma bourgade tranquille qu’au Pentagone ... Ce batiment est certainement le plus surveillé du monde, les caméras y foisonnent. Regardez des photos il y en a toute une baterie sur les toits. Pourquoi n’a ton jamais vu les images qu’elles ont enregistrées ? Et aussi, pourquoi n’avoir jamais diffusé les images prises par les caméras du traffic routier alors que l’avion, d’apres la version bushienne, est passé pil poil dans l’axe des caméras. Toutes ces vidéos sont classées secret défense .. on se demande pourquoi faire tant de mystere sur un fait public.

                                        « A mon avis le scandale du 11 septembre est lié plutôt à l’incompétence et au sérieux dysfonctionnement des services américain qu’à une quelconque manipulation. »

                                        Quelle naiveté digne d’un petit enfant. Un si grand nombre de dysfonctionnement simultanée n’est pas le fruit du hasard, ils ont été voulu. Ce n’est pas une coincidence si avant le 11 septembre on a systématiquement bloquer toute les enquetes relative a al quaida, ben laden et d’hommes identifiés comme terroristes sur le sol US. Les terroristes du 11/09 avaient été identifiés bien avant par des services de sécurité. Ils ont malgré tout réussi a entrer sur le territoire malgré leur fichage. On savait qu’ils prenaient des cours de pilotage. Leur rapide identification apres le 11/09 le démontre : ils avaient déja toute les infos sous la main. Il est aussi étonnant de voir que par une coincidence bien chanceuse, un war game avait lieu ce jour là de sorte que tres peu de chasseurs étaient disponibles pour les intercepter les avions détournés. Les rares qu’ils l’étaient ont été envoyé dans la direction opposée, soit n’ont été autoriser à voler plus vite que les boeing détournés. Encore plus drole, pour protéger le ciel de Washington, on fait décoler les avions d’une base située à des centaines de kilomètre ou lieu de les faire décoler de la base locale d’Andrews. Sans oublier la visite d’un employé de la CIA au chevet de Ben Laden peu avant le 11 septembre lors de son hospitalisation à Dubai. Si vous y voyez des dysfonctionnement, vous êtes très crédule. Enfin admettons qu’ils s’agissent de dysfonctionnement .. Pourquoi Bush et Cheney ont tout fait pour empecher une commission d’enqueter dessus ? Elle aurait permis d’identifier la source et les causes de ces « dysfonctionnement » pour qu’ils n’arrivent plus à l’avenir. Aux USA ont créé une enquete à la moindre broutille, et on en voulait pas pour le 11 septembre. Cela n’a absolument aucun sens !

                                        « étaient de toute manière en quantité tellement infime qu’il aurait été impossible de commettre quelque qu’attentat que ce soit. »

                                        Quantité infime ? Avez vous une preuve de cette allégation ? Perso je n’ai jamais lu de quelle quantité il s’agissait. Apportez des preuves avant d’aboyer. Au passage il suffit de peu de C4, bien placé, pour faire un massacre.

                                        « Ca à au moins eu le mérite de me faire bien rire, merci ! »

                                        Il est vrai que vous êtes bien mieux placé que des militaires de haut rang, agents des services secrets, policiers, gouverneurs d’État, représentants ou sénateurs au Congrès, membres de la Commission officielle d’enquête sur le 11 septembre 2001, scientifiques, ingénieurs, architectes, professeurs d’universités, journalistes, professionnels des médias, écrivains, pilotes, survivants du 11 septembre et familles des victimes .... pour pouvoir dire ce qui est absurde de ce qui ne l’est pas. Meme le vice-président de la commission d’enquete a avouer que la commission etait un echec programmé avant meme son lancement. Alors entre les alégations d’un beauf francophone perdu dans son coin, et celles de personnes compétentes dans leur domaines et directement impliquées il n’y a pas photo.

                                        @ Philippe Renève > « Il est navrant de se servir d’une nouvelle intéressante pour aboutir à une nème banale défense des thèses conspirationnistes sur le 11 septembre. »

                                        Nous sommes à l’ère de la mondialisation, tout est lié à présent. Il n’est pas du tout absurde de replacer l’affaire du G8 dans un contexte plus grand de manipulation d’opinion dont, il faut avouer, les USA sont champions. Mais bon, sans doute croyez vous encore que Saddam possédait des ADM.

                                        @ Vilain petit canard > « Et le comité de lecture a laissé passer çà ?... »

                                        Avec un commentaire aussi creu je vous trouve culoté de critiquer un article pour son contenu. Nous écoutons vos arguments de fonds qui vous ammènent à ette conclusion. Ah pardon, vous n’en avez pas.

                                        @Irony > « On est dans le grandguignolesque là. C’est toutefois le moment d’ouvrir un sachet de popcorn devant le fort potentiel trollistique d’un fil sur lequel les voix sensées s’opposent déjà aux moinsseurs silencieux conspirationnistes de l’ombre du complot de la domination mondiale. »

                                        Critiquer sans apporter aucun argument de fond, voila bien l’attitude trolistique par excellence. Soit, confortez vous dans votre position d’intellectuel éclairé devant des idiots mais comme le disait Audiard : « un con qui marche ira toujours plus loin qu’un intellectuel assis ». Vu votre absence d’arguments et votre attitude trollistique, jusqu’à preuve du contraire vous êtes meme un con assis.

                                        @ Claude > « que les paranoïaques peureux et les tenant du complot mondial arrêtent d’essayer de nous faire peur ! »

                                        Les tenants du complots islamistes essayent de vous faire bien plus peur en encourageant au clash des civilisations par des prétextes fallacieux et une propagande digne de Goebbels. Si vous n’avez pas la lucidité de le voir c’est que vous êtes déjà contaminé. Si le moteur de la religion c’est la peur d’etre victime d’un Dieu vengeur, le moteur de la théorie bushienne est la peur de la vérité, laquelle ferait s’effondrer toutes vos croyances, ce qui vous serait insupportable.

                                        « on a déjà assez de chats à fouetter comme ça dans notre quotidien, avec des fins de mois difficiles »

                                        C’est bien ça le probleme de notre société occidentale bien pensante, trop occupé à soigner son confort personnel pour avoir le temps de prendre conscience du monde qui l’entoure. Tellement obnubilé par son quotidien et son asservissement au systeme, ils ne se rendent pas compte qu’ils vivent dans une bulle flottante sur un océan de merde et que cette bulle finira tot ou tard par éclater. Beaucoup risqueront alors d’être désagréablement surpris mais il sera trop tard. C’est à ce moment que les gens comme nous, s’étant équipé de barques depuis fort longtemps, pourront rire de tous ces pantins victimes de leurs propres déjections.

                                        @ stephanemot > « Je commence à en avoir assez du révisionisme à la sauce réseau voltaire. »

                                        On savait que la contestation et la libre pensée étaient devenues des actes revolutionnaires, maintenant ce sont des propos révisionistes. Houra stephanemot, vive le stalinisme, gloire au nazisme.... A ce train là on va bientot se mettre a gazer les musulmans qu’on aura rien vu venir.

                                        « Ce falsificateur a trouvé un filon et continue à faire son beurre dessus, même si son pamphlet a déjà été démasqué à maintes reprises. »

                                        Ce n’est pas ce que disent les faits, uniquement ce qu’affirme le dogme.

                                        @ Alberto > « Y a quand même un truc que je voulais faire remarquer quand il est rapporté dans l’article qu’un incendie n’avait jamais entraîné l’effondrement d’un ouvrage en structure d’acier, c’est oublier celui (l’effondrement) du CES Pailleron (Paris 19èmme) en 1973 entraînant la mort d’une vingtaine de personnes (surtout des enfants. »

                                        Dans le cas présent il ne faut pas négliger le fait qu’elles n’étaient pas protégées contre l’exposition directe à la chaleur, contrairement aux constructions associant acier et béton, ou acier et matériaux thermorésistants (tels que l’amiante). La présence de vides horizontaux et verticaux, associée à des matériaux isolants tels que le bois de sapin et le polystyrène, a aussi grandement accéléré la propagation des flammes et des fumées toxiques. Le lycée était construit de telle sorte qu’il ne pouvait résister plus de 15 minutes au feu.

                                        Je crois que ça rend les choses peu comparables ... De plus, à ce que je sache, les 70 premiers etages du WTC n’étaient pas la proie des flammes, leur structure etait par consequent intacte or elle n’a présentée strictement aucune résistance lors de l’effondrement. Mais bon, en sceptiques que vous êtes, je comprends parfaitement que vous alliez dans le sens d’une théorie qui contredit juste les lois les plus élémentaires de la physique. Après tout ça ne serait pas la 1ere théorie allant contre les lois de la physique à etre gobée par les décérébrés. On a bien fait croire au monde entier qu’Oswald était le seul tireur dans l’assassinat de Kennedy. Culpabilité qui reposait sur l’existence d’une « balle magique » ayant violée toutes les lois de la physique. Si vous ne me croyez pas cultivez vous sur le sujet au lieu de cultiver votre ignorance, ça sera plus productif. Mais bon c’est s’en doute trop demander, il est plus facile de rester assis sur ses positions formatées.

                                        @ Zorba la mouche > « La théorie du complot : c’est essentiellement des néo-nazi qui sont derrière ça. »

                                        Pauvre conne (cette insulte n’est pas gratuite), je vous plaint sincèrement. Pour dire ce genre de chose il ne faut pas avoir peur de passée pour une demeurée, bravo vous avez réussi haut la main. La version officielle est en elle meme un theorie du complot islamiste par définition. Vous etes donc nazie si je suis votre raisonnement ... Instruisez vous sur l’affaire du golfe du Tonkin, les ADM en Irak ainsi que le massacre de Mountain Meadows, on en reparlera.


                                        • nuance 31 juillet 2007 19:26

                                          Eh bien je ne peux que vous approuver. Aucun des théoriciens de la « vérité officielle » n’a jamais le moindre argument. Le seul « complot » est justement cette « vérité officielle ».


                                        • psycho-lvlantis 31 juillet 2007 22:59

                                          Juste pour préciser : le « vous » que j’utilise dans ma réponse à Alberto est le « vous » pour désigner les gens qui critiquent la theorie du complot, pas une attaque sur Alberto qui faisait une remarque intéressante. smiley


                                        • armand armand 31 juillet 2007 23:43

                                          Le fait de mettre sur le même plan des incidents ciblés et peu meurtriers, choisis au hasard sur plus d’un siècle, en comparaison avec la destruction apocalyptique des symboles du capitalisme américain prouve à lui seul votre absence parfaite de logique.

                                          Pauvre c..n vous-même, puisque vous avez l’insulte facile, retour à l’envoyeur.


                                        • Irony 1er août 2007 11:47

                                          Quelle granitique démonstration, j’en reste bouche bée. smiley

                                          Voyez-vous cher monsieur quand un tel article qui relève à ce point de l’escroquerie intellectuelle (10% sur le sujet initial, 90% de relance sur les thèses révisionnistes) est cautionné par tant de lecteurs parce qu’ils y voient une validation de leurs propres opinions sur un autre événement, je ne me sens pas le moindre scrupule à faire d’entrée dans une dérision qui m’apparaît plus salvatrice que votre chœur de tartuffes tout aussi prêts à gober n’importe quoi, tant que vous avez l’impression que ça concorde avec votre sens critique, que ceux que vous pensez être en mesure de taxer d’angélisme ou de naïveté parce qu’ils ne partagent pas vos positions. Ce n’est pas ici que le débat sur le 11 septembre sera réglé, vous le savez aussi bien que moi tout comme vous savez que vos doutes et remises en question n’ont pas valeur de preuve. Libre à vous de polémiquer éternellement sur le sujet en vous engouffrant dans la moindre brèche, ça ne dégrade pas pour autant, ne vous déplaise, la position de ceux qui comme moi préfèrent pointer l’inutilité et l’indéniable potentiel godwinesque d’un énième retour sur ce débat-là.

                                          Et tant qu’on est dans la tentative de prise de position de l’intellectuel éclairé, elle est pas mal dans le genre votre petite intervention de juge de paix à l’agressivité mal dissimulée. Ne vous mettez donc pas dans la position du sage argumentateur meurtri par l’incapacité de compréhension de l’armée des trolls tout ça parce qu’il vous plaît de polémiquer longuement sur le sujet.

                                          A bon entendeur.


                                        • boubi boubi 31 juillet 2007 17:49

                                          Cela ne m’etonne pas ,l’empire americano-sioniste est pret à tout pour salir les musulmans.


                                          • Adama Adama 31 juillet 2007 17:58

                                            Boubi, quand tu deviendras intelligent, tu nous feras signe !

                                            Merci d’avance.


                                          • boubi boubi 31 juillet 2007 18:05

                                            L’entité usupatrice est la reine des coups tordus pas la peine de sortir de science-po comme toi pour le savoir.Je suis un simple citoyen mais je sais reconnaitre des escrocs on ne me la fait pas à l’envers.


                                          • Djanel 31 juillet 2007 20:48

                                            Adama

                                            Vous avez fait science-Po ?


                                          • Djanel 31 juillet 2007 20:51

                                            Boudi simple citoyen. Je ne sais s’il est modeste ou vaniteux en se vantant d’être comme tout le monde.


                                          • armand armand 31 juillet 2007 23:39

                                            L’entité-Boubi est toujours égal à lui-même- allez, reconnaissez que c’est du second degré !


                                          • Stephan Hoebeeck Stephanesh 31 juillet 2007 18:10

                                            Bonjour

                                            Deux réflexions d’abord

                                            1) L’Allemagne est un état souverain et qui a des lois. Tous les pays ont légiféré en matière de transport d’explosif : Cela est interdit sans autorisation. Le tout est de savoir si les services secrets allemands étaient au courant de ce petit test... Dans la mesure où ils ne l’étaient pas, il y a réellement un problème avec les USA... On peut imaginer le scandale si, lors d’un prochain sommet du G8 aux USA, des agents des services secrets russes tentaient la même chose sans avertir leurs homologues américains. On friserait clairement la grave crise diplomatique. Normalement, ce genre de test est fait par des agent des services de sécurité du pays acceuillant...

                                            2) Concernant l’anthrax, à la RTBF (Belgique) on a clairement dit que l’enquête s’était définitivement orientée vers du personnel de laboratoire US, sans que l’on puisse identifier parfaitement le ou les responsable de cette affaire, ni non plus les mobiles : recherche de subsides ? folie ? malveillance ? on ne saura probablement jamais ! En tous cas, en Belgique (je ne peux rien affirmer pour la France), il y a eu un clair démenti concernant la piste islamiste et son abandon par les enquêteurs en charge de l’affaire...


                                            • Eve 6 août 2007 12:23

                                              D’autant que les USA, à vouloir faire des tests, pouvaient s’exercer sur son territoire qui ressemble parfois à une véritable passoire ainsi que le 11/09 l’a démontré (s’y on s’en tient à la thèse officielle de l’attentat organisé par Ben Laden), les courriers piégés etc, tout cela avant le G8 certes mais la politique américaine (et bien d’autres) n’a jamais été qu’une suite continuelle de déstabilisations de nombreuses régions du monde. Les USA n’aiment pas du tout l’UE, encore moins maintenant qu’avant, les écolos n’en parlons pas même si Bush vient de se trouver un intérêt subi et pour le moins suspect (le Saint-Esprit de sa future biographie remaniée, pour ne citer que la plus légère explication), les « alter-mondialistes ». Il y a bien d’autres motifs de recherche de déstabilisation en Europe mais ce n’est pas le sujet. Il reste néanmoins qu’un nouvel attentat aux USA serait l’enterrement définitif de Bush et de son administration, déjà que les sondages aux prochaines élections ne lui laissent guère de chance, par contre une mobilisation UE/USA contre le terrorisme lui serait nettement plus profitable.


                                            • ripouette ripouette 31 juillet 2007 19:10

                                              Saviez-vous que Sarko était manipulé par les extraterestres, que les américains n’ont jamais été sur la lune, que Cecilia est un robot piloté par l’ex-KGB pour rendre les français fous d’amour, que Fillon c’est l’inverse, que votre ordinateur émet des ondes qui lisent vos pensées et les envoit directement à la CIA ?

                                              Marre de la soupe conspirationniste à l’américaine, ici c’est une terre de rationnalistes râleurs... Comment cet article a-t-il pu passé ? Mystère ! Agoravox est-il aux mains des agents de Thierry Messan ?


                                              • psycho-lvlantis 31 juillet 2007 21:33

                                                ripouette

                                                Je remarque que les détracteurs de la théorie du complot ont toujours recours aux memes arguments fallacieux : l’appel au ridicule qui consiste à caricaturer les propos de son advertissaire pour le rendre ridicule. Cependant aucun de ces bien pensants de mon postérieur ne sont capables d’user d’arguments sérieux et honnêtes pour rendre cette thèse ridicule.

                                                Vous ne cessez d’invoquer le bon sens et la raison, mais vos discours sont absents de tout argumentaire rationnel. Alors pour les leçons vous repasserez quand vous aurez quelque chose d’intelligent à écrire car à part gesticuler pour ne rien dire, vous ne savez pas faire grand chose.

                                                Merci.


                                              • ripouette ripouette 31 juillet 2007 22:21

                                                Ce qui me gène dans les théories du complot indémontrées et indémontrables sauf pour les convaincus, ce n’est pas de devoir croire à une autre vérité que la vérité officielle mais c’est de devoir adhérer au point de vue de paranoïaques professionnels. Je veux bien croire que la vérité entière et absolue sur le 11 septembre n’a pas été divulguée mais si je préfère moi que ce soit E.T et ses potes qui aient manipulé les navions plutôt qu’un obscur complot de toutes les forces maléfiques du monde, les vilaines ? Libre à moi !

                                                Je ne suis pas convaincu par vos thèses et contrairement à vous je ne crois pas possèder LA vérité et je ne prèche pas ! Je sais que je ne sais rien !

                                                En revanche les thèses conspirationnistes me font peur car elles ne s’appuie pas sur des faits mais sur des abscences de faits, de purs inventions indémontrables ou bien des faits mis en relation alors qu’ils n’ont aucun rapports entre eux (ce que fait d’ailleurs cet article, quel est le rapport objetif entre le 11 septembre, Hitler et le G8 ? à part la logique parano et somme toute très particulière de l’auteur !)

                                                Dommage que cet article qui exhumait une information passée inaperçue et plutôt marrante soit mis en perspective avec un fatras de stupidités dignes du plus mauvais épisode d’X-files.


                                              • armand armand 31 juillet 2007 23:37

                                                Quelques paroles sensées... De toute façon, le but des conspirationistes et tout simplement de dédouaner les responsables qui n’ont jamais fait mystère de leurs visées apocalyptiques et charger une administration US et fait tout, effectivement, pour montrer son incompétence.


                                              • armand armand 31 juillet 2007 23:37

                                                Pas besoin de les caricaturer, ils y arrivent eux-mêmes.


                                              • Eve 6 août 2007 12:37

                                                @ ripouette

                                                C’est vous qui décidez qu’il y a des convaincus mais moi, par exemple, je ne suis pas satisfaite des explications officielles car trop de zones d’ombre et jusqu’à preuve de contraire, les zones d’ombre n’ont jamais été des preuves, des arguments.

                                                A l’époque (une autre discussion), j’ai posé aussi la question de la troisième tour mais aussi pourquoi elle fut évacuée alors que dans un premier temps les autorités conseillaient de rester dans les deux tours touchées : toujours aucune réponse et certainement pas de vous ni de vos congénères qui ne font que réfuter toute question.

                                                Je ne vois pas en quoi, s’il n’y a rien à cacher, il n’y aurait pas vérité entière à divulguer.

                                                Je sais que je ne sais rien ! : alors abstenez-vous de condamner ceux qui cherchent, qui se posent des questions, et encore plus de les qualifier de paranoïaques. Parce qu’il y a eu des gens assez curieux (et surtout courageux) pour investiguer, bon nombre de scandales énormes n’auraient pas été mis à jour.

                                                En revanche les thèses conspirationnistes me font peur (...) : c’est peut-être pour cette raison que vous vous accrochez à la thèse officielle ?

                                                (...) car elles ne s’appuie pas sur des faits mais sur des abscences de faits, de purs inventions indémontrables ou bien des faits mis en relation alors qu’ils n’ont aucun rapports entre eux (ce que fait d’ailleurs cet article, quel est le rapport objetif entre le 11 septembre, Hitler et le G8 ? à part la logique parano et somme toute très particulière de l’auteur !)

                                                Les faits à laquelle la thèse officielle ne répond pas ne vous ennuient pas, c’est évident, une conspiration possible au sein même des USA vous ferait trop peur, elle vous obligerait à penser que c’est possible ici aussi.

                                                Quant à la relation possible avec le G8, je viens d’y répondre dans un autre commentaire (plus haut).


                                              • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 31 juillet 2007 19:15

                                                L’argument (unique et suprême) que l’on nous sert toujours et encore jusqu’à l’écœurement quand on émet le moindre doute sur les événements du 11/9 (et d’autres encore) tels qu’ils nous sont expliqués officiellement, (ce qui a précédé et ce qui à suivi, le 11/9 en étant le climax) c’est la fameuse « théorie du complot ».

                                                Sous entendant que mettre en doute la version invraisemblable mais néanmoins officielle serait le fruit de la paranoïa, des esprits chagrins et dérangés, qui voient le mal partout, et qui devraient se contenter de ce qu’on leur explique dans les médias officiels comme tout bon citoyen qui fait une confiance aveugle en ses élites.

                                                Voilà ce qui se cache derrière cette fameuse « théorie du complot » qui surgit dans les médias, chaque fois qu’un événement lourd et inquiètant entrainant des conséquences politico-sociales graves surgit et vient perturber la vie des citoyens du monde.


                                                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 31 juillet 2007 23:44

                                                  Bravo a Psycho-Ivlandis, même si je n’utiliserais pas le même langage. Roquet ? Moi qui aime les chiens ! Plus haut sur ce fil, m’adressant au Premier Contradicteur, je prévoyais - c’est presque toujours la même technique - qu’un acteur de soutien interviendra(it), quelque part sur le fil, pour venir répéter la même vacuité sans apporter plus d’éléments". Je crois l’avoir identifié : Ripouette. Je ne suis pas certain ; quelqu’un a-t-il auparavant lu un commentaire de Ripouette ?

                                                  http://www.nouvellesociete.org/5129.html

                                                  Pierre JC Allard


                                                • patroc 31 juillet 2007 20:19

                                                  Très bon article. Ne doutez pas de ces « vérités » de plus en plus mal masquées, car un jour, tout le monde y sera directement confronté, sans le doute.


                                                  • armand armand 31 juillet 2007 23:33

                                                    Comme celle de la paternité du Christ, sans doute,étouffée par le Vatican depuis 2000 ans, n’est-ce pas ?


                                                  • Antoine Cortollosa Antoine Cortollosa 31 juillet 2007 23:40

                                                    Si c’est écrit dans le Da Vinci Code... pourquoi le nier ? Dan Brown aussi a droit à son succès de librairie, au même titre que Thierry Meyssan... L’éducation serait probante en répétition ? J’ai comme un doute à voir que les meilleurs commentateurs se retrouvent moinssés. Bon courage.


                                                  • Eve 6 août 2007 12:44

                                                    Je vous moinsse, pour vous rassurer sur la qualité de votre commentaire. Ego quand tu nous tiens...


                                                  • Djanel 31 juillet 2007 21:08

                                                    DANTONcul.

                                                    Vous êtes nul en calembour. Vous devriez partir en stage de perfectionnement en Bretagne chez la Taverne des poètes.

                                                    Il vous donnera gratuitement des cours pour améliorer l’image des intervenants sur agora vox. Action de salubrité sociale.

                                                    Je me suis demandé à la lecture de votre commentaire si vous arriviez à vous comprendre.


                                                  • Hermes Hermes 31 juillet 2007 20:53

                                                    Bravo pour cet article courageux, et merci a Agoravox de le publier.

                                                    Les services secrets sont des organisations nuisibles (quel que soit leur bord) pour lesquelles tout est permis car la fin justifie les moyens.

                                                    J’ai bien peut qu’il y ait bien plus qu’une once de verite dans les theories dites « du complot », meme si la responsabilite des faits restera peut-etre partagee entre extremistes des deux bords (bushistes et islamistes).

                                                    Les consequences du 11/09 sont collosales et ont permis de mettre en place nombre de lois liberticides jusqu’en en France (on l’oublie vite). On voit en particulier venir aijourd’hui une censure d’Internet qui prend directement racine dans les lois post 9/11.

                                                    Si les « theorie du complot » semble monstrueuse c’est qu’on est conditionne a n’attribuer de comportements monstrueux qu’a ceux que la presse nous designe comme des monstres. Or de tous bords il y a des fous et des deranges. L’appellation meme de theorie du complot est une manipulation mediatique elementaire pour discrediter certains journalistes d’investigation.

                                                    A ma connaissance il y a encore plus d’elements troublants dans cette affaire d’ailleurs.

                                                    Pour appuyer l’auteur sur le fait que le procede d’operation false flag soit courant : le Monde a recemment publie des revelation sur le detournement d’avion vers Mogadiscio qui aurait ete a l’epoque pilote par les services secrets Israeliens pour entraver le processus de paix alors entame avec les Palestiniens. Exit le processus de paix.

                                                    Et il y a tant d’autres exemples... Le procede est connu de tous les dictateurs et pratique depuis l’antiquite : Neron l’incendiaire accusa bien les chretiens d’avoir incendie Rome pour mieux les exterminer. Dans le film qui retrace ces evenements on entend une phrase dans la ouche de Neron : « Plus le mensonge est enorme plus la populace y croit ».

                                                    Pensez aux soit-disant armes de destruction massive de Saddam Hussein...

                                                    Par ailleurs plusieurs millions d’Americain adherent a un mouvement chretien extremiste (http://www.huffingtonpost.com/max-blumenthal/rapture-ready-the-unauth_b_57826.html) qui prone la guerre totale au moyen Orient. Le retour du Christ serait le resultat de ce chaos. Et apparemment ces gens sont ecoutes jusqu’au plus hautes instances.

                                                    Il y a tout lieu d’etre inquiet et de ne pas boire comme du petit lait ce que nous servent les medias (pas plus les medias alternatifs qu’officiels). Un lecteur sceptique prone le rationalisme. Je suis entierement d’accord. le rationalisme est une bonne base de reflexion pour aboutir a une synthese saine A CONDITION de n’ignorer aucun fait et d’analyser toutes les sources d’information.


                                                    • Djanel 31 juillet 2007 21:20

                                                      Le choix n’est pas judicieux parce que Néron aussi fut accusé d’avoir incendié Rome. On oublie trop souvent le comportement des premiers chrétiens qui voyaient dans ce gigantesque incendie la main de Dieu punissant les pêcheurs. Ils manifestèrent leur joie et furent à leur tour accusé d’être les incendiaires ce qui disculpa partiellement Néron.


                                                    • Hermes Hermes 31 juillet 2007 21:40

                                                      Je ne pensais pas a ces divers retournements autour de la strategie de Neron, mais c’est un peu similaire a ce qui se passe avec les analyses classees « Theorie de conspiration ».


                                                    • armand armand 31 juillet 2007 23:32

                                                      Bullshit. Vos serpents de mer conspirationnistes commencent sérieusement à nous faire ch...r.


                                                    • Djanel 1er août 2007 00:19

                                                      armand

                                                      Tu y participes puisque tu postes.

                                                      Je viens d’effectuer une recherche en ligne pour savoir si d’autres médias en parler. Il n’y a que le réseau Voltaire à l’avoir fait ainsi que Bellaciao en publiant les mêmes informations mots pour mots.

                                                      Les journaux allemands ne parlent que d’un contrôle de la police qui a trouvé en effet quelques grammes d’explosif dans une voiture dont les propriétaires se seraient réclamés des services secrets américains en mission pour tester les dispositifs de sécurité.

                                                      La police allemande ne commente pas l’information.

                                                      Je trouve un peu tirer par les cheveux la conclusion que les services secrets américains auraient été surpris en train de monter un attentat tout en présentant leur carte d’identité pour éviter une arrestation.

                                                      Affaire à suivre donc, non ! C’est plutôt un pétard mouiller que l’on s’empressera d’oublier.

                                                      Qui sont les dindons de la farce : c’est nous lecteurs d’agora vox qu’on a tenté de manipuler. On en reparlera plus sereinement d’ici quelques jours parce qu’il y a eu usage d’une fausse information accusatrice.


                                                    • citadelle 31 juillet 2007 23:10

                                                      Il y a bien des choses qui ne sont pas rapporté par les médias a propos 11 septembre comme cet article d’un grand média israelien.

                                                      Ha’aretz (17 août 2004) traduit de l’anglais par Marcel Charbonnier.

                                                      "La société israélienne Odigo affirme que deux de ses employés ont (bien) été avertis des attentats du 11 septembre 2001

                                                      La société israélienne de messagerie électronique Odigo a fait savoir que deux de ses employés ont (bien, effectivement) reçu des messages, deux heures avant l’attentat contre les tours jumelles (Twin Towers) du World Trade Center de New York (le 11 septembre 2001), les avertissant que l’attaque allait avoir lieu. Odigo a ajouté qu’elle coopère, depuis lors, avec les services judiciaires israéliens et américains (notamment, le FBI - Federal Bureau of Investigation), afin de retrouver l’émetteur premier du message avertissant de l’attaque.

                                                      Micha Macover, PDG de la compagnie, a indiqué que les deux employés avaient reçu ces messages et avaient informé la direction de l’entreprise, immédiatement après l’attentat. La direction avait alors immédiatement pris contact avec les services israéliens de sécurité, lesquels avaient immédiatement mis le FBI au courant.

                                                      « Je n’ai aucune idée de la raison pour laquelle ce message a été envoyé à nos deux employés, qui n’en connaissent pas du tout l’expéditeur. Il pourrait s’agir de quelqu’un qui plaisantait simplement, et dont la plaisanterie se serait avérée prémonitoire par un pur effet du hasard. Je ne sais d’ailleurs pas si notre information a joué un rôle éventuel dans l’une quelconque des arrestations opérées par le FBI », a déclaré M. Macover.

                                                      Odigo, compagnie (israélienne) sise aux Etats-Unis, a son siège à New York et ses bureaux à Herzliya (Israël).

                                                      Les utilisateurs de la messagerie Odigo ne sont pas limités dans l’expédition de leurs messages à la seule liste de leurs « copains » [contacts], comme c’est le cas pour les clients d’ICQ, l’autre serveur bien connu de messagerie instantanée (elle aussi) israélienne.

                                                      Généralement, Odigo protège jalousement la confidentialité de ses utilisateurs dûment catalogués, a indiqué M. Macover, mais, dans le cas d’espèce, la compagnie a pris l’initiative de fournir aux services judiciaires l’adresse Internet initiale (de l’émetteur) du message, afin que le FBI puisse retrouver le fournisseur d’accès Internet utilisé par l’émetteur effectif du message original, et donc l’identité de cet expéditeur. "


                                                      • Antoine Diederick 31 juillet 2007 23:33

                                                        et pourquoi n’a - t-on pas rendu public l’émetteur de ces soit disant message d’avertissement ?

                                                        C’est un coup de martiens cela...il parait que :« ... Mais on ne sait pas que...qui ? »


                                                      • Antoine Diederick 31 juillet 2007 23:29

                                                        Absolument pas confiance ds les propos du gens de ce réseau voltage.

                                                        Par contre, cela m’étonnerait pas que des agents us fassent les cons ! Ou jouent aux cons.....


                                                        • Stephan Hoebeeck Stephanesh 1er août 2007 02:33

                                                          Concernant le complot du 11/09

                                                          Examinons les comploteurs, leurs motivations, leurs gains et leurs pertes... On peut imaginer trois comploteurs principaux :
                                                          - Ben laden
                                                          - Le gouvernement US
                                                          - Le propriétaire des Twin towers

                                                          Ben Laden

                                                          Espoir secret : les USA attaquent le monde arabe, le monde arabe s’unit et met Ben Laden comme calife qui lance ses tapis volants à l’assaut des USA. (il est dingue...) que ce genre de pensée a traversé la cervelle de Ben Laden (on préférerait une balle) est vraisemblable. La plupart des dirigeants arabes se sont trompés sur la possibilité du monde arabe à s’unir.

                                                          gain : nul (son réseau est traqué dans le monde entier).

                                                          perte : complète (désolidarisation progressive du monde arabe avec les attentats, etc.) Il a peut être un renouvellement des troupes mais il n’a pas réellement d’opinion publique. Les seuls qui auront en quelque sorte profité des attentats, ce sont les salafiste shaikistes qui considèrent que l’Islam d’Arabie Saoudite est la religion naturelle de l’humanité et qui pensent que progressivement l’ensemble des infidèles vont devenir lucides et se convertir à leur super religion (il s’agit bien sur de ce que eux pensent) opposé aux salafistes djiadistes qui considèrent que les infidèles n’auront jamais la lucidité d’embrasser l’Islam et donc qu’il vaut mieux les tuer. Néanmoins ce bénéfice n’était pas prévisible au moment des attentats.

                                                          Le gouvernement US

                                                          Que les attentats du 11/09 ont accéléré les guerres d’Afganistan et d’Irak est certainement vrai. Néanmoins, je ne pense pas qu’ils étaient obligatoire pour justifier ces deux guerres. Ben Laden était déjà recherché pour d’autres attentats. Une habile propagande sur le sort des femmes chez les talibans, voire le peu ou le trop d’empressement que les talibans mettent dans leur lutte contre l’opium, le fait qu’il refusent d’incarcérer Ben Laden pour les attentats contre je ne sais plus quel navire US, la destruction des Bouddha de Banyang aurait pu suffire à l’opinion US pour justifier une intervention en Afganistan... De même la recherche d’armes de destruction massive en Irak (n’oublions pas que Cheney était secrétaire à la défense au moment de la première guerre du golfe et lors des inspections de l’AIEA, on s’est aperçu que Saddham était très prêt de la bombe nucléaire en 92. J’admets que le 11/09 a influencé et limité le débat sur cette intervention. Notons d’ailleurs que le comportement de Saddham dans l’avant 2e guerre était totalement ambigu (il ne pouvait pas non plus admettre qu’il n’avait plus d’arme de destruction car l’Iran et la Syrie auraient pu l’attaquer), certes ce n’était pas malin de sa part.

                                                          Admettons quand même que le 11/09 a un rapport avec la guerre d’Irak. Les attentats ont montré que l’Arabie Saoudite n’est pas l’allié fiable que les USA ont longtemps cru. Les USA pour raison énergétique ont besoin d’un point d’ancrage fiable dans la région, ce n’était plus le cas de l’Arabie Saoudite... Et cela ne semble pas devenir le cas de l’irak, au grand dam de Bush.

                                                          On peut donc admettre que la guerre d’Irak sans le 11/09 n’aurait peut être pas eu lieu, mais pas pour les raisons que l’on met en avant habituellement... Le patriot act est de toute manière limité dans le temps, ensuite les services US n’ont pas attendu ce texte législatif pour espionner tout et n’importe quoi, et enfin il semble un ramassis de toutes les lois sécuritaires que les conservateurs les plus durs n’ont pas su faire voter dans les législatives précédentes, il n’était donc pas très compliqué à fabriquer

                                                          Que le gouvernement US savait quelque chose, certainement, mais est-ce que cela le rend complice, pas forcément.

                                                          D’abord, si l’une des fonctions de la CIA est de collecter des renseignements, leur deuxième mission est aussi de les évaluer pour que le gouvernement puisse prendre une décision raisonnable. Supposons qu’ils aient été mal évalués (personne peu fiable ayant donné le renseignement, etc.) voire même que le renseignement ait été bien évalué, qu’est-ce que le gouvernement US aurait pu faire :

                                                          1) Interdire aux avions de décoller, 10 minutes après toutes les compagnies aériennes auraient envoyé leurs avocats pour faire lever cette interdiction, les américains eux-mêmes si seraient opposé et c’est normal le 10 septembre, il n’y avait pas d’antécédent à cela, sans compter que le 12 septembre le trafic aurait été libéré et là ils auraient pu mener les attentats à leur guise... Mettons qu’une surveillance réellement accrue (ce qui reste difficile en 2 ou 3 jours) aurait pu empêcher un, voire deux des détournements. Il y en a eu quatre.

                                                          Oui mais si on avait identifié les auteurs des détournements peut être aurait-on pu les neutraliser (et là on aurait eu le scandale du 10/09 le gouvernement US assassine de paisibles citoyens saoudiens Mohammed Atta et cie, avec toutes les protestations que cela implique). Voire les arrêter pour irrégularité de séjour (cela ne semble d’ailleurs pas avoir été le cas pour tous), une caution et ils sont libres de faire leurs attentats.

                                                          2) Laisser faire et advienne ce que pourra. Si réellement on se donne la peine d’oublier le 11/09, on comprendra que quoi qu’ait su le gouvernement il ne pouvait pas faire grand chose, juste faire un mémorandum pour dire aux officiers supérieurs d’éviter l’avion le 11/09... si cette information est exacte.

                                                          Dans ce genre de pré crise la plupart des gouvernements choisissent la facilité, c’est-à-dire qu’ils vont refuser de se ridiculiser sur des hypothèses... On peut imaginer le scandale, le 10/09 Bush interdit à tout avion de décoller pour risque d’attentat, forcément rien n’arrive, son gouvernement s’est ridiculisé...

                                                          Ensuite ce qu’il ne faut pas oublier dans ces accusations envers le gouvernement US, c’est que même si les services secrets sont habitués aux coups tordus, ces gens restent de fervents nationalistes qui imagineraient peut être ce genre de chose chez les autres mais pas chez eux.

                                                          La complicité du gouvernement US est juste l’aveux de son impuissance face à quelque chose contre lequel il ne pouvait rien faire.

                                                          Maintenant passons au propriétaire des twin towers

                                                          - Les twin towers sont en grande partie inoccupée (les boursiers grâce à internet travaillent chez eux) perte sèche

                                                          - Les twin towers ont de l’amiante que l’on risque de prochainement de lui demander d’enlever à ses frais (le désamiantage des twin towers se chiffrerait à plusieurs milliards de dollars de coût sans compter de l’évacuation des gens et des sociétés)

                                                          - Son assurance couvre les risque d’attentat.

                                                          Je regrette mais là on a deux mobiles (économie du désamiantage et assurance (la destruction des twin towers et la mort de 3000 personnes ne seraient en définitive qu’un crime crapuleux et une escroquerie certes de plusieurs milliards à l’assurance)

                                                          Et cette hypothèse n’a rien d’invraisemblable on a tué pour moins que des milliards de dollars

                                                          Sa vérification peut s’avérer délicate.

                                                          Les pièces à conviction manquent et ne sont plus réellement analysables.

                                                          Certaines choses devraient être vérifiées, par contre ce genre de vérification est au-delà des agoravoxiens que nous sommes (enfin peut être pas tous), mais des gens du ReOpen pourraient peut être s’en charger.

                                                          - Existe-t-il des liens financiers entre le propriétaire de twin towers et des sociétés liés au ben laden ou à la famille d’Arabie Saoudite. Ceci permettant d’établir une association de malfaiteur ?

                                                          - Si les immeubles on fait l’objet d’une explosion contrôlée, au lieu de passer son temps à donner des arguments qui ne convainquent que les convaincus. Il faudrait vérifier les données suivantes :

                                                          a) pour détruire un immeuble, il faut des explosifs particuliers. La fabrication et la détention de ce genre d’explosifs font parties des choses contrôlées par les états. Il pourrait être utile de vérifier dans ce genre de sociétés si ils n’ont pas plusieurs dizaine de tonnes (je crains que quelques kilos n’auraient pas été suffisants) qui auraient disparus. Il faudra vérifier les sociétés faillies (les faillites sont très pratiques pour faire disparaître des stock, ainsi que les fusions de ce genre de société.)

                                                          b) Il faudrait vérifier si des hommes américains ou non (ingénieur, architectes, etc) ayant des compétences pour ce genre de jobs (ce genre de destruction d’immeuble est un boulot hautement qualifié, et certainement hors d’expérience de l’armée ou des services secrets US) auraient eu des décès mystérieux (accidents de voiture, maladies mystérieuses sans rapport avec l’âge, assassinat, etc) dans les mois, voire les années qui ont suivi le 11 septembre. On pourrait vérifier si d’ailleurs il n’y en a pas dans les victimes des twin towers. Ou au contraire si certains se seraient retrouvés à la tête de petites fortunes inexplicables. N’oublions quand même pas que le placement d’explosifs en vue de détruire les twin towers doit impliquer (au bas mot) des dizaine de personnes en tous les cas ce n’est certainement pas avec un personnel réduit que cela a pu être fait.

                                                          Je pense que la résolution de ces trois questions (liens financiers, identification de l’origine des explosifs, identification des hommes de mains) sont les seules choses qui réellement permettraient de savoir la différence, malheureusement je n’ai jamais vu une recherche concrète dans cette direction. On se contente de bruits d’explosion et de bruits tout court...

                                                          Je conviens que la résolution de ces trois questions est difficile, mais en l’absence d’une analyse des preuves directes nous en sommes réduits à ce genre d’hypothèses.

                                                          Personnellement, je crois à un complot de Ben Laden, je ne crois pas à la complicité du gouvernement US, par contre j’ai des doutes sur le monde financier.

                                                          Je ne crois pas à une complicité du gouvernement US dans la préparation des attentats, si réellement il a pensé que Ben Laden n’était pas le seul auteur des attentats, il a probablement gardé le silence, pour ne pas déboussoler le peuple américain. Si réellement les américains apprenaient que des compatriotes ont commandité cet attentat simplement pour l’assurance on peut imaginer aisément le profond abattement qui les frapperait. Au fond Bush en disant que c’est Ben laden a pris la solution la plus simple celle qui permettrait au moins aux américains de se relever.

                                                          Si réellement, il s’agit d’une magouille financière, les auteurs réels doivent s’amuser de ceux qui pensent que c’est Bush le responsable... Et le monde financier est infiniment plus opaque que tous les gouvernements américains successifs.

                                                          On a d’ailleurs fait la même réflexion à propos de l’affaire clearstream. C’est vrai après tout tant qu’on imagine le tout puissant gouvernement US ou oublie les éventuels vrais coupables.

                                                          Ah oui la plupart de false flag orgnisés par des gouvernements ont raté et n’ont convaincu personne.

                                                          Ce qui me tue le plus c’est qu’un gouvernement qui a fait sa preuve d’une rare incompétense dans l’ensemble des actions qu’il a mené aurait réussi un coup pareil. je pense à cette analyse du pentagone comme quoi en 2003 qui prévenait que 5 à 600000 soldats US seraient le minimum nécessaire pour empécher une insurrection, ils ont laissé 100000 hommes le cinquième du minimum absolu. Des manquements comme celui-là l’administration Bush les cultive...

                                                          J’ai un doute mais j’attends des preuves, j’ai quand même l’impression que s’orienter vers le gouvernement Bush est une erreur, d’autres secteurs seraient à suspecter plus vraisemblablement...


                                                          • claude claude 1er août 2007 13:41

                                                            bonjour stéphanesh,

                                                            merci pour ce long exposé qui présente des hypothèses logiques, rationnelles et non gouvernées par la théorie du complot.

                                                            je pense que nos dirigeants occidentaux, par peur de perdre leur leadership sur le monde, sont prêts à faire n’importe quoi pour le garder. qui à engendrer des monstres qui se retournent contre leurs créateurs et par une habile campagne de propagande savamment distillée façon « sainte nitouche » , à engendrer une situation où la peur est omniprésente.

                                                            refaire le coup de la II° guerre mondiale, c’est trop gros... depuis les techniques se sont affinées.

                                                            pour le 11/9, je crois que certains savaient pour les attentats, mais que l’incompétence et la compétition que se livrent les différentes agences américaines, ont retardé l’acheminement de l’information et la mise en oeuvre d’une parade.

                                                            après l’émotion suscitée par l’effondrement des tours, il ne restait plus qu’à jouer sur du velours ...

                                                            sans être totalement pour l’une ou l’autre des hypothèses que vous avez avancées, je pencherais pour un savant cocktail de tous ces ingrédients : un peu de terrorisme, un peu de guerre économique, beaucoup de cia et de nsa, de services secrets, beaucoup de magouilles et des personnes qui veulent absolument rester « les maîtres du monde », et pas forcément des politiques...

                                                            oh, juste une chose : pour les tenants des explosifs disséminés dans les tours : certes, les tours étaient faites pour supporter le poids d’un ou 2 avions, mais pas pour résister à des dizaines de tonnes de kérosène enflammé dont la température frisait allègrement les 1200° et qui se sont répandues par gravité dans tout l’immeuble. c’est aussi faire abstraction des conduites de gaz qui parcouraient les tours.

                                                            enfin, sur le plan de la physique simplement, le point d’impact avait son importance, puisqu’il a déséquilibré les forces transmises : au lieu d’être verticales, leurs résultantes étaient obliques ce qui a tordu les systèmes d’amarrage des premières dalles de bétons, qui une fois décrochées se sont empilées façon mille feuilles.

                                                            une fois l’action déclenchée, ce sont les lois de newton qui ont étaient mises en application :

                                                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_du_mouvement_de_Newton

                                                            - lois du mouvement de Newton sont en fait des principes à la base de la grande théorie de Newton concernant le mouvement des corps, théorie que l’on nomme aujourd’hui Mécanique newtonienne ou encore Mécanique classique.(...)

                                                            - Première loi de Newton ou principe d’inertie

                                                            Tout corps persévère dans l’état de repos ou de mouvement uniforme en ligne droite dans lequel il se trouve, à moins que quelque force n’agisse sur lui, et ne le contraigne à changer d’état.(...)

                                                            - Seconde loi de Newton ou principe fondamental de la dynamique de translation :

                                                            Le principe fondamental de la dynamique de translation (PFDT) (parfois appelé Relation fondamentale de la dynamique ou RFD) s’énonce ainsi : Soit un corps de masse m constante,

                                                            l’accélération subie par un corps dans un référentiel galiléen est proportionnelle à la résultante des forces qu’il subit, et inversement proportionnelle à sa masse m. (...)Une forme plus générale, valable également si la masse change au cours du temps est

                                                            La force est égale aux changements de quantité de mouvement par unité de temps.

                                                            Ceci est souvent récapitulé dans l’équation :

                                                            \sum\vecF_i = \fracd\vecpdt

                                                            Ainsi, la force nécessaire pour accélérer un objet est le produit de sa masse et de son accélération  : plus la masse d’un objet est grande, plus grande est la force requise pour l’accélérer à une vitesse déterminée (en un laps de temps fixé). Quelle que soit la masse d’un objet, toute force nette non-nulle qui lui est appliquée produit une accélération.(...)«  »"

                                                            voir aussi http://www.futura-sciences.com/indexator/mot_vitesse_chute_poids.php

                                                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Gravitation

                                                            http://semsci.u-strasbg.fr/relativ.htm

                                                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Masse

                                                            situation bien connue lors des tremblement de terre :

                                                            http://www.redog.ch/redog/member/ge/ge.php

                                                            http://www.casafree.com/modules/xcgal/displayimage.php?pid=19250 http://images.google.fr/imgres?imgurl=

                                                            http://www.coupdesoleil.net/photos/photo-normal-1255.jpg&imgrefurl=http://www.coupdesoleil.net/new/index.php%3Fsection%3Dphoto%26ref%3D1255&h=384&w=600&sz=45&hl=fr&start=0&um=1&tbnid=0rdQM1CWS-ia-M :&tbnh=86&tbnw=135&prev=/images%3Fq%3Dtremblement%2Bde%2Bterre%26svnum%3D10%26um%3D1%26hl%3Dfr%26lr%3Dlang_fr%26sa%3DN

                                                            l’effondrement de la tour 7 est simplement la résultante des forces physiques qui se sont exercées lors de la destruction des tours jumelles et de la fragilisation de sa structure dûe aux bombardements d’objets enflammés et les incendies qui s’y sont déclarés. en plus, elle avait des réservoirs de carburant :

                                                            http://fr.wikipedia.org/wiki/World_Trade_Center " L’immeuble WTC7 possédait plusieurs réservoirs de carburant :

                                                            * 5 générateurs de secours, dont un réservé aux Secret Service, au 9e étage. Pas d’autres installations au dessus de ce niveau ; * plusieurs réservoirs de 1 041 litres (275 gallons) d’essence aux niveaux 5, 7 et 8, à proximité des générateurs ; * un réservoir d’essence de plus de 200 litres au 9° étage, à proximité des générateurs ; * un réservoir de 22 700 litres d’essence aux niveaux 2 et 3 à proximité de la banque d’ascenseurs ; * au rez-de-chaussée, des réservoirs de stockage et d’alimentation des réservoirs secondaires en étage : l’un de 22 700 litres et deux autres de 45 425 litres d’essence.«  »"
                                                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentats_du_11_septembre_2001#WTC1

                                                            sans aller dans un délire paranoïaque, la physique explique simplement pourquoi elles se sont effrondrées et on détruit tout ce qui était autour d’elle (regarder les photos des bâtiments restants, après....)


                                                          • Stephan Hoebeeck Stephanesh 1er août 2007 14:10

                                                            Merci pour cette réaction


                                                          • claude claude 1er août 2007 14:52

                                                            de rien,

                                                            n’importe quel couillon (pardon) sait que la vitesse augmente le poids d’un objet : pourquoi limite-t-on la vitesse des automobiles sur les routes ? bon je conçois que c’est un peu pour nous piquer des sous grâce aux pv, mais parce qu’un choc à grande vitesse ne laisse aucune chance de survie...

                                                            et quand on voit les vidéos de crash d’avions, dont dernièrement celui au brésil, le kérosène ne se contente pas de faire que des braises de barbecue.

                                                            il ne faut pas se leurrer, nous sommes en guerre économique contre les usa, la chine, le japon, l’inde, et bien d’autres puissances économiques émergeantes.

                                                            tous les coups sont permis et on ne fait pas de prisonniers.

                                                            mais jouer à se faire peur, en stigmatisant le fanatisme des uns, la cruauté des autres, les dents longues et la surpopulation du troisième, n’apporte aucune solution : il faut connaître ses ennemis et non les appréhender. les grands stratèges l’ont compris depuis longtemps : la colère est mauvaise conseillère et empêche d’anticiper les coups de l’adversaire.

                                                            Mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres. Lao-Tseu]


                                                          • Stephan Hoebeeck Stephanesh 1er août 2007 15:09

                                                            A tout hasard, je me souviens d’avoir vu une video du 11/09 ou le dessus des tours bascules légèrement avant de s’effondrer.

                                                            Pour le reste les autorités US ont baclé leur enquête.

                                                            Une autre hypothèse que j’ai oublié de mentionner c’est le syndrome de la tour infernale, des pièces défectueuses dans l’ensemble de la structure. Ce n’est pas invraisemblable non plus mais en l’absence d’enquête c’est difficile de vérifier.

                                                            Pour le reste j’attends qu’on me montre les explosifs qui auraient servis à la destruction des deux tours, c’est un non sens de croire que de telles quantités d’explosif.

                                                            Ce qui pourrait être intéressant, c’est de demander aux spécialistes de la démolition d’immeubles les quantités d’explosifs pour détruire un immeuble comme les twin towers. Le temps théorique de placement etc. pourrait peut être rendre l’option sabotage irréaliste.


                                                          • claude claude 1er août 2007 17:40

                                                            vous avez raison, c’est la 2° tour, paradoxalement percutée en second, qui s’est effondrée la première : l’avion a détruit un coin de la tour, et la chaleur aidant, les structures en acier, ainsi que le béton, se sont ramolli, entrainant ce léger basculement qui a donné l’impulsion de départ pour qu’elle s’effondre.

                                                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentats_du_11_septembre_2001

                                                            l’onde de choc a achevé de déstabiliser la première qui à son tour, s’est effondrée...

                                                            pour le poids des explosifs qu’il aurait fallu employer, je n’ai pas trouvé grand chose, si ce n’est :

                                                            http://www.demolitions-delair.com/domino/SiteDELAIR/SiteDELAIR.nsf/60bebf924879742dc125695a00 4791b1/2bf601bad2b02828c125695b002831fe?OpenDocument : «  »Tir de la structure béton de la centrale Thermique de Cheviré à Nantes, soit 25 000 M3 de béton. Il fallut employer 1 tonne d’explosif et réaliser 4000m linéaires de foration.«  »"

                                                            http://www.gingergroupe.com/FR/actualite/2006/Flash_Info_GINGER_12_05_2006. pdf
                                                            http://www.delairnavarra.com/demo/demo1.html
                                                            - normes de sécurité pour l’installation de composants explosifs pour une démolition pyrotechnique : http://www.inrs.fr/htm/nd2159.pdf ; http://www.inrs.fr/htm/tirs_en_masses_chaudes_techniques_securite_mise.html  ;


                                                          • claude claude 1er août 2007 18:09

                                                            compléments d’info :

                                                            http://irc.nrc-cnrc.gc.ca/pubs/ci/v10no4/v10no4_10_f.html
                                                            http://www.civil.usyd.edu.au/wtc.shtml
                                                            http://fr.wikipedia.org/wiki/9/11_%28film%29 : 9/11 est un film documentaire sur les attentats du 11 septembre 2001 à New York lorsque deux avions s’écrasent contre les deux tours principales du World Trade Center. Le film a été réalisé par les français Jules Naudet et Gédéon Naudet et l’américain James Hanlon.

                                                            http://www.britannica.com/ebi/art-60121/Smoke-and-flames-erupting-from-the-twin-towers-of-New?articleTypeId=1
                                                            http://911review.org/brad.com/sept11planephotos.html
                                                            http://logitheque.com/fiche.asp?I=22614
                                                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentats_du_11_septembre_2001

                                                            il y a une hypothèse qu’on a pas explorée : c’est celle d’une attaque de sauron et de voldemort réunis !!!


                                                          • Stephan Hoebeeck Stephanesh 1er août 2007 18:17

                                                            Je vais fouiller de mon côté...

                                                            Si je trouve qlqchose je vous le signalerai quand je verrai votre nom apparaître dans l’une ou l’autre discussion, car je n’aurai certainement pas des renseignements là-dessus très rapidement.

                                                            Autre point aux amateurs de complot : Avant de penser que les autorités US ont baclé leur enquête dans le seul but de dissimuler les explosifs qu’ils avaient placé. On peut voir les choses autrement :

                                                            Bush : Quoi les tours se sont effondrées.

                                                            Conseiller : Oui, pourtant elles semblaient avoir été prévues pour résister à une collision avec un avion.

                                                            Bush : oh merde, on va dire qu’il y a avait des malfaçons, qu’on a bacler la sécurité, merde. Il va falloir nommer une commission d’enquête. aie.

                                                            conseiller : On fera pression pour qu’ils cherchent pas trop

                                                            Bush : Oui c’est mieux ainsi...

                                                            Il est clair que si des malfaçons avaient été trouvées les dommages aux familles des victimes auraient été très supérieures à ce qu’elles ont reçues. Il peut aussi être évident que même si le bâtiment n’avait eu aucune malfaçons pouvant expliquer sa chute les autorités peuvent l’avoir crue...

                                                            Ca aussi c’est un complot, mais plus dans la norme politicienne...

                                                            En plus l’explication au peuple américain : Voilà les attentats ont été graves mais si les constructeurs n’avaient pas rogné 5$ par là, etc. Les tours ne se seraient pas effondrées. Après un choc comme celui-là, ce qu’il faut s’est relever...

                                                            Conclusion

                                                            On ne peut écarter une thèse de complot, mais ce n’est peut être pas celle qu’on croit.


                                                          • Stephan Hoebeeck Stephanesh 1er août 2007 18:20

                                                            Sauron nous un jour la vérité sur ce vol de mort qui a frappé les deux tours


                                                          • Marco Marco 2 août 2007 01:07

                                                            Stephanesh et Claude,

                                                            A la différence d’autres intervenants critiquant mon article par la dérision ou l’insulte, au moins vous apportez dans votre dialogue de neuf commentaires quelques arguments intéressants auxquels il mérite d’être répondu. Malheureusement vous avancez de nombreux faits inexacts, et votre absence évidente de formation scientifique vous conduit à des conclusions erronées.

                                                            Voici les erreurs les plus criantes :

                                                            Stephanesh : "Le patriot act est de toute manière limité dans le temps."

                                                            C’était vrai de la première version du USA Patriot Act devait initialement expirer le 31 décembre 2005, échéance ultérieurement repoussée au 10 mars 2006. Mais le 7 mars 2006, le Congrès américain a voté une seconde version du Patriot Act, souvent appelée USA Patriot Act II, qui a rendu permanentes toutes les dispositions du Patriot Act I, à l’exception de deux dispositions plutôt mineures.

                                                            Claude : "oh, juste une chose : pour les tenants des explosifs disséminés dans les tours : certes, les tours étaient faites pour supporter le poids d’un ou 2 avions, mais pas pour résister à des dizaines de tonnes de kérosène enflammé dont la température frisait allègrement les 1200° et qui se sont répandues par gravité dans tout l’immeuble. c’est aussi faire abstraction des conduites de gaz qui parcouraient les tours."

                                                            Même le NIST (une organisation gouvernementale) dans son rapport final (la version officielle) ne prétend pas que des températures de 1200°C aient été atteintes, et encore moins que l’acier des colonnes ait atteint de telles températures. Où avez-vous trouvé que le kérosène se soit répandu "par gravité dans tout l’immeuble" ? La version officielle n’affirme rien de tel. Le kérosène est resté aux étages proches de l’impact de l’avion et a brûlé en moins de quelques minutes selon le rapport du NIST (cf. page 183). Quant aux "conduites de gaz qui parcouraient les tours", où avez-vous donc trouvé cela ? Le rapport de 300 pages du NIST ne mentionne aucune conduite de gaz.

                                                            Claude :" enfin, sur le plan de la physique simplement, le point d’impact avait son importance, puisqu’il a déséquilibré les forces transmises : au lieu d’être verticales, leurs résultantes étaient obliques ce qui a tordu les systèmes d’amarrage des premières dalles de bétons, qui une fois décrochées se sont empilées façon mille feuilles."

                                                            L’empilement "façon mille feuilles" est la fameuse théorie du "pancake collapse". Premièrement, il convient de noter que le NIST (une organisation gouvernementale) n’a fait aucune simulation de l’effondrement lui-même, il a seulement cherché à déterminer ce qui aurait pu initier l’effondrement. On peut se demander pourquoi ils n’ont pas analysé l’effondrement. Notons au passage que les travaux du NIST sont fortement critiqués par de nombreux scientifiques et que les simulations utilisées n’ont pas été rendues publiques et donc ne peuvent être vérifiées par des scientifiques indépendants (ce qui n’est pas le cas de ceux du NIST). Deuxièmement, un effondrement "façon mille feuilles" de toute la tour en 10s (cf. page 305 du rapport de la Commission sur le 11 septembre) est physiquement impossible. En effet, 10s est à peine plus que la durée de chute libre (dans le vide) du haut de la tour qui serait de 9,2s. Or même en supposant que toutes les colonnes à tous les étages inférieurs au point d’impact de l’avion n’aient opposé aucune résistance à l’écroulement (hypothèse plus que douteuse étant donnée que ces colonnes n’ont pas été exposées au feu), les lois physiques de conservation de l’énergie et de la quantité de mouvement imposeraient une durée d’écroulement substantiellement plus longue. Expliqué simplement, cela provient du fait que les étages supérieurs qui s’écroulent doivent entraîner les étages inférieurs qui partent d’une vitesse nulle. A chaque collision avec un étage de vitesse nulle, la chute des étages supérieurs est ralentie, même si la vitesse de chute augmente entre les collisions à cause de la gravité. C’est le même principe qui fait que si une première boule de billard heurte de front une seconde boule de billard de même masse, la première boule s’arrête. Si la première boule est de masse supérieure, elle ne s’arrête pas mais elle est ralentie. De combien elle est ralentie se calcule précisément en appliquant les principes de conservation de l’énergie et de la quantité de mouvement. Appliqué au World Trade Center, ces lois physiques interdisent un pancake collapse en moins d’environ 14s pour la première tour effondrée et environ 15s pour la seconde, même en l’absence de la moindre résistance des colonnes. En prenant des hypothèses plus réalistes tenant compte de la résistance des colonnes, des pertes d’énergie sous forme de chaleur et des éjections horizontales de matière, on arrive à des durées d’effondrement supérieures à 25s, nettement plus que les 10s. Pour plus de détails, voir cette excellente étude du Professeur de Physique Stevens Jones (en français).

                                                            Claude :"l’effondrement de la tour 7 est simplement la résultante des forces physiques qui se sont exercées lors de la destruction des tours jumelles et de la fragilisation de sa structure dûe aux bombardements d’objets enflammés et les incendies qui s’y sont déclarés."

                                                            Ah, si seulement c’était si simple ! Même le NIST n’arrive toujours pas à expliquer l’effondrement du bâtiment 7 du WTC. Je vous renvoie aux nombreux liens dans mon article concernant l’effondrement du WTC7. Les preuves d’une démolition contrôlée du WTC7 abondent.

                                                            Claude : "n’importe quel couillon (pardon) sait que la vitesse augmente le poids d’un objet"

                                                            Et non ! La vitesse d’un objet ne change ni son poids (c’est-à-dire la force de gravitation qui s’exerce sur lui), ni sa masse (sauf si l’on s’approche de la vitesse de la lumière, ce qui n’est certainement pas le cas ici). Ce que vous voulez probablement dire est que son énergie cinétique augmente avec la vitesse.

                                                            Stephanesh : "Ce qui pourrait être intéressant, c’est de demander aux spécialistes de la démolition d’immeubles les quantités d’explosifs pour détruire un immeuble comme les twin towers. Le temps théorique de placement etc. pourrait peut être rendre l’option sabotage irréaliste."

                                                            Questions intéressantes en effet. Le Professeur de Physique Stevens Jones a estimé d’après l’analyse des poussières des tours WTC1 et WTC2 qui aurait fallu environ 10 tonnes d’explosifs de type thermite dans chacune des tours. Quand au temps nécessaire pour placer les explosifs, Danny Jowensko, expert néerlandais en démolition contrôlée, y répond dans cette vidéo pour le bâtiment 7 du WTC : avec une équipe de professionnels de 30 à 40 personnes, cela pourrait probablement être fait en une journée, ou un peu plus, dans des conditions idéales (pas réunies le 11 septembre, ce qui exclut que les explosifs aient été placés dans le WTC7 le jour même). Pour les tours WTC1 et WTC2, il aurait certainement fallu plus de temps. Mais du temps, il y en a eu dans les six semaines précédant le 11 septembre, au cours desquelles d’étranges travaux ont eu lieu dans ces tours (voir le documentaire 911 Mysteries pour en savoir plus).


                                                          • Stephan Hoebeeck Stephanesh 2 août 2007 09:28

                                                            Je vais progressivement vérifier vos données...

                                                            A propos du Patriot Act, rappelons qu’une loi votée par une chambre n’est pas une loi divine et éternelle, d’ici x mois, x années, et donc qu’une autre chambre peut l’abroger et/ou en limiter les effets. Mais je vais me renseigner la-dessus

                                                            Tout cela me fait penser au maccarthisme, des situations de peurs permettent de faire passer des lois, et puis on recommence à réfléchir et abroge ces loix.

                                                            Je vais vous donner un exemple facile à comprendre. En 2000 et après Israel a subi les attentats suicides des différentes factions islamiques. Ils ont réussi après plusieurs années de liquidation et d’opérations de contre terrorisme à neutraliser ces attaques. (le Hamas prétend que il accorde une trève à Israel, en réalité il est incapable de faire pénétrer un de ses hommes en Israel pour perpétrer un attentat. Et ainsi on en revient à la case départ : il faut négocier.

                                                            Supposons que vous ayez raison pour les explosifs. Cela n’explique rien. Vous prendrez dix experts, ils auront tous un avis divergent...

                                                            Pour qu’un crime soit prouvé, il faut un mobile... et l’arme du crime...

                                                            Et malheureusement là je ne peux pas vous suivre, en tous cas pour le gouvernement US... Je reconnais que le 11/09 a pu accélérer toutes sortes de guerre... Vous imaginez que le gouvernement US aurait eu beaucoup de difficulté à faire voter l’attaque d’Afganistan sans le 11/09... Chaque fois que les intérêts vitaux des USA sont en jeu la chambre des représentants et le sénat ont voté tout ce que le gouvernement US voulait. Le fait que le pentagone prépare des plans d’attaque ne signifie pas que le gouvernement US a organisé le 11/09.

                                                            En fait comme beaucoup de gens vous pensez que les américains sont gentils, et effectivement ils le sont. Ils sont acceuillants, ouverts, etc. Néanmoins ils sont obsédés par leur confort, l’une des taches du gouverment est de maintenir ce confort, tout ce qui peut le faire baisser se paiera aux élections, chaque représentant, chaque sénateur le sait le renouvellement de leur mandat est aussi du au maintient du confort du peuple américain. Donc dès qu’il devient impossible de défendre leurs intérêts par des contrats, des négociations, ils envoient les GIs. Un point c’est tout. Ce besoin permanent de renouvellement de ressources permet d’expliquer la plupart des interventions américaines depuis 1945. Intervention contre les Serbes, etc. C’est cynique vous direz, hélas c’est la réalité.

                                                            Que le 11/09 ait permis de faires passer la pillule des guerres d’Afganistan et d’Irak plus facilement et plus rapidement, il n’y a aucun doute.

                                                            La guerre d’Irak et la guerre d’Afganistan restent néanmoins très différentes.

                                                            La guerre d’Afganistan était prévue et inévitable (avec ou sans le 11/09) la guerre d’Irak est devenue nécessaire avec le 11/09, pas pour les raisons que vous pensez.

                                                            Les USA cherchent un ancrage puissant dans la région. L’Arabie s’est révélée un allié peu fiable. D’abord ils ont empéché Bush père de cloturer la première guerre d’Irak. Ca leur est resté en travers de la gorge. Et ils ont du se contenter de quelques bases sans véritable pouvoir en Arabie. L’anarchie de l’Irak actuel laisse présager une attaque contre l’Iran, à nouveau parce qu’ils ne parviennent pas à dominer l’Irak...

                                                            L’Arabie, ils vont la quitter, l’irak probablement aussi, avec une guerre civile en prime. L’Iran devient leur prochain objectif. C’est vrai qu’Ahmadinajab les aura bien aidé, ses déclarations, sa volonté affichée de se doter de l’arme nucléaire, etc. font que ils peuvent se le permettre. Ce n’est d’ailleurs pas Hillary qui contredira Bush la-dessus. L’iran est d’ailleurs infiniment plus intéressant que l’irak du point de vue des ressources, gaz et uranium en quantité en plus du pétrole...

                                                            - Je pense pour les raisons sus-mentionnées que le gouvernement US n’avait pas besoin des attentats pour réaliser ses objectifs énergétiques. (sans le 11/09 les USA auraient attaqué l’Afganistan janvier février 2002, plutôt qu’en octobre 2001, vous conviendrez que cela n’aurait pas changé grand chose.) Ils auraient probablement attaqué l’Iran, plutôt que l’Irak en 2004. Notons d’ailleurs que l’Iran est certainement un allié plus intéressant que l’Irak. L’erreur de Bush a été de croire que l’Irak serait facile à gouverner. Je crois que réellement il voulait y apporter la démocratie (en plus de lui prendre son pétrole). Ce que Bush n’a pas compris, c’est que l’Irak n’a pas de tradition démocratique, l’Iran oui. Le 11/09 a montré qu’ils ne feront rien de bon avec les sunnites, la religion est encore trop prenante. En Iran, il y a une contestation réelle contre la religion et qui permettrait de développer une démocratie sereine...

                                                            Je pense que les USA vont attaquer l’Iran dans les semaines ou les mois prochains, pour se libérer d’Irak, tout cela n’a plus rien à voir avec le 11/09 et ne sont que des conséquences très indirectes. Il est clair que pour justifier cette guerre il utilisera les arguments qu’il a sa disposition, comme le terrorisme...

                                                            La base de toute doctrine politique est avant tout d’éviter la guerre, néanmoins quand elle n’est plus évitables, les politique n’hésitent pas à la faire, surtout aux USA.

                                                            Complot

                                                            A) Destruction des twin towers avec explosif : Il faut chercher ailleurs que le gouvernement Bush

                                                            1) propriétaire du world trade (assurance, pas de travaux de désamiantage)

                                                            2) On a oublié que plusieurs membres de la famille Ben Laden étaient là, on ne peut exclure que Ben Laden ait chercher à les éliminer pour récupérer leur part d’héritage.

                                                            3) Autre raison inconnue de nous, par exemple détruire le batiment 7, pour faire disparaître des preuves compromettantes qui s’y trouvait. Les deux tours ne servant que d’écran de fumée. On pourrait un jour faire une étude sur les opérations northwood des sociétés privées, vous pourriez vous rendre compte que les gouvernements américains sont en réalité des enfants de coeur.

                                                            5) On peut aussi se poser des questions sur la Chine, après tout une guerre contre la Chine était à l’étude au pentagone. Pourquoi ne pas imaginer plus vraisemblement que des agents ont voulu frapper fort pour distraire les USA de ne pas s’engager contre la Chine mais de perdre son temps avec un ennemi imaginaire comme les terroristes islamique (ce qui ne veut pas dire que leurs bombes ne sont pas réelles), ce qui lui laisse plusieurs années pour paufiner ses défenses et son armement. (on appele cela de l’intox) Cette hypothèse a en plus une facilité, les dirigeants US sont tous liés au monde de l’énergie, ils auront donc tendance à rapprocher un événement traumatisant à leur expérience immédiate. En plus Ben Laden est lié aux chinois. Ils pouvaient donc être raisonnablement au courant de ce qui allait se passer...

                                                            Chacune des parties pouvait avoir un intérêt majeur dans la destruction des deux tours, en tous cas des intérêt infiniment supérieurs à celui du gouvernement Bush-Cheney, comme vous voyez je n’exclu pas le complot, je pense simplement que vous vous trompez de comploteur.

                                                            Une des grande faiblesse des théoriciens du complot est qu’ils prêtent à leur gouvernement une omniscience et une omnipotence qu’il est loin d’avoir. Un exemple, le fisc, sa puissance est énorme et sans commune mesure à n’importe quelle officine gouvernementale, simplement parce qu’il peut émettre des jugements sans passer par une court normalement constituée. On croit que cette toute puissance qui est réelle face aux plus faibles des citoyens, s’étend à tous les rouages de l’administration, ca c’est un leurre.

                                                            On parle souvent des réussites du mossad, on parle moins de ses échecs. En 1967, il a évalué une guerre là où il n’y en avait pas (l’égypte et la Syrie étaient loin d’imaginer qu’ils allaient entrer en guerre si vite avec Israel, il y avait encore la place pour la négociation) En 1973, il n’a pas su prévoir la guerre. En 2006 il n’a pas su prévoir la réaction du Hezbollah. Cela fait beaucoup d’échecs...

                                                            Je vais maintenant imaginer que le gouvernement US a placé des explosifs pour l’immeuble. Le gouvernement reçoit un rapport des services secrets qui annonce des détournements d’avion fin de l’été, les pilotes sont des kamikazes islamiques non identifiés qui vont planter les avions dans les twin towers. Ils constatent que manquant de trop de données (identité, localisation, etc.) ils ne sont pas en état de les contrer. ils décident d’envoyer des experts discrètement pour évaluer l’impact des chocs. Les experts font une étude et découvrent des faiblesses graves dans les tours. Par exemple une fragilisation qui n’avait jamais été remarquée, il calculent que si l’impact de l’avion est mauvais les tours pourraient tomber sur le côté et détruire New York. Remède : dissimuler des explosifs de manière à ce que si les attentats se produisent ils puissent controler l’effondrement des tours. Évidemment jamais le gouvernement ne pourra publiquement admettre que ce genre d’opération a eu lieu. Il a simplement pesé le pour et le contre, et il a agit au mieux des intérêt de la population.

                                                            Dans votre thèse du complot vous imaginer un gouvernement sur puissant qui a décider cyniquement de tuer des américains pour des guerres.

                                                            Je vais vous donner le raisonnement inverse. Imaginez le 10 septembre, le gouvernement US arrête tous les terroristes, il monte une grandiose opération de communication publique montrant ce qu’ils allaient faire et ce que cela aurait entraîné (destruction probable des tours, de la maison blanche, etc.). Il pouvait immédiatement exiger que l’Afganistan lui livre Ben Laden et envahir ce pays. Il pouvait enfin dire que le risque n’était pas écarté et faire voter le patriot act, en plus il avait la gloire d’avoir empéché des attentats monstrueux sur le territoire US. Vous devez comprendre que pour tous les actes du gouvernement US il n’avait pas besoin que les attentats soient commis...

                                                            Vous pouvez imaginer enfin qu’une officine secrète a commis les attentats en dehors du contrôle gouvernemental pour des raisons qui lui appartiennent (par exemple dissimuler des corps d’extra terrestres comme dans le film des X-Files, je suis loin d’être convaincu des moyens plus évident existent. Vous devez comprendre qu’un gouvernement est composé de pragmatiques qui ne se prennent pas la tête à se compliquer la vie, si ils peuvent faire une guerre sans les attentats, ils ne feront pas d’attentats.

                                                            Votre exemple de Pearl Harbor est un exemple qui se retourne contre vous. Roosevelt devait pousser les japonais à la guerre contre une population qui n’acceptait pas la guerre (et la guerre d’Afganistan aurait été acceptée par la population US sans le 11/09). Et l’entrée en guerre des USA était vital pour le pays.

                                                            Ensuite vous oubliez que pour Pearl Harbor, Roosevelt a fait prudemment évacué plusieurs navires dans les jours qui ont précédé l’attaque. Cela ne signifie pas qu’ils connaissaient le moment exact de l’attaque, mais ils savaient que le Japon pouvait attaquer et que la flotte japonaise faisait mouvement près de Pearl Harbor. Une minimisation du risque était obligatoire. Si on doit déclarer une guerre chaque fois que des navire d’un pays ennemi passent à proximité des côtes, on devait déclarer une guerre, les USA et l’URSS se seraient atomisés des dizaines de fois. néanmoins la présence de navire inamicaux implique pour un gouvernement des mesures de prudence. Il faut comprendre que la population US trouvait l’Allemagne sympathique et ne souhaitait aucune entrée en guerre contre elle, les affaires entre les jaunes (guerre sino japonaise de 1936, ne les concernait en rien) Pourtant si Roosevelt n’avait pas provoqué cette guerre, les USA auraient perdu énormément d’influence et auraient du mener une guerre mille fois pires dix ans plus tard, je pense que Roosevelt à eu raison d’agir contre la volonté de son peuple... Et je l’en remercie d’avoir débarassé le monde du fascisme, en tous cas de l’avoir grandement affaibli. Je regrette juste que Roosevelt était trop malade pour s’opposer à Staline ce qu’il aurait probalement fait si il avait vécu... Je pense néanmoins que Bush n’est pas Roosevelt (Roosevelt composait ses discours lui-même, Bush n’arrive pas à les lire) j’en reviens à ce que je pense de Bush un tache trop grand pour le bonhomme. Un homme comme Roosevelt avait des opinions et des connaissances, les hommes d’états actuels n’ont plus d’opinions et ont des conseillers à la place d’une connaissance. Des hommes comme Roosevelt avaient une vision d’ensemble de l’histoire ce n’est manifestement pas le cas de Bush, Cheney quoi qu’on lui reproche a une vision de l’histoire, malheureusement pour les USA limitée aux domaines militaires et moyen-oriental.

                                                            B) sans explosif :

                                                            1) Peur des malfaçons. Dites-vous réellement que si le gouvernement US a imaginé un instant que des malfaçons auraient pu causer l’effondrement des tours, il aura tout fait pour le minimiser, ne serait-ce que par peur des énormes dommages à payer.

                                                            2) Amitiés que certaines personnes ont cherché à dissimuler.

                                                            3) Manquement et incompétence à dissimuler. Je le répète, les services secrets US ont souvent pris les ennemis de leurs ennemis pour des amis, et ces « amis » leur ont souvent causé plus de soucis qu’autre chose. Cela s’est une histoire qui se répète à loisir chez eux. Leurs amitiés mal placées leur colle à la peau...

                                                            Enquête

                                                            1) Chercher les explosifs 20 tonnes cela ne disparait pas comme cela

                                                            2) 40 spécialistes de la démolition, ça se retrouve.

                                                            Concernant les traces d’explosifs : une court de justice se base sur des certitudes (normal elle va condamner des gens) Donc une analyse qui n’aurait pas été faite immédiatement aura du mal à être acceptée. Cela fera l’objet d’un débat contradictoire. Pour condamner, pour juger, il faudra d’autres éléments matériels : ceux-ci sont les organisateurs, les exécutants et les moyens d’exécution, etc. hors là votre dossier est vide... À vous de le remplir...

                                                            Mes conclusions personnelles

                                                            J’ai vu une analyse sur you tube favorable au complot. Cela m’avait assez convaincu.

                                                            Néanmoins plusieurs vides sont apparus à mon sens.

                                                            1) Nous manquons de données concrètes (la science pour comprendre un phénomène doit souvent répéter plusieurs fois les expériences) Deux avions dans des grattes ciels ce n’est pas énormes pour tirer des conclusions.

                                                            2) Des explosions ont été entendues (quoi le 11/09 non allez toi), et alors, elles peuvent s’expliquer par toutes sortes de raisons que nous ne saurons jamais exactement. Parce que ce qui s’est passé à l’intérieur des faux plafonds et des murs nous est inconnu.

                                                            3) vos conclusions dans la responsabilité du gouvernement US me semblent démesurées, et je crois que ses manipulations sont peut être du tout simplement à des peurs de malfaçons et à dissimuler ses graves manquements dans des amitiés qu’il aurait mieux fait de ne pas avoir.

                                                            4) On ne peut non plus exclure que les évaluations de la résistance du choc d’un boing ait été grandement surévaluées. A priori les ingénieurs qui ont calculé la résistance des twin tower se sont probablement basé sur un avion qui volait dans le brouillard (voir Empire Stade building) à une vitesse de 300 km/heures avec une faible réserve de carburant (avion qui provient d’Europe par exemple), leurs calculs tient compte de ce que l’immeuble est neuf, et non qu’il a subi des affaiblissement du à son âge et à la pollution, et ils se sont aussi basé sur un modèle théorique dans lequel toutes les normes de sécurité ont été remplies. Dans le cas du 11/09, l’avion volait à 900km/heures avec des réservoire pleins, l’immeuble était usé (âge, pollution, etc.). La seconde tour touchée était la plus usée (il y avait eu plusieurs mises en garde), elle s’est effondrée en premier. Qu’on le veuille ou non, cela a provoqué un mini tremblement de terre qui a fragilisé l’ensemble du lieu, la première tour touchée par un avion, s’est alors effondré, on peut imaginer que l’immeuble 7 a subi le même sort.

                                                            5) Que le gouvernement savait US. Je pense que oui, qu’il a laissé faire par cynisme pur, je ne crois pas.

                                                            Pendant les attentats qui ont frappé Israel en 2001, les services de sécurité palestiniens prévenaient le mossad quand ils le pouvaient, voila le genre de rapport qu’il donnaient : Une personne X, va traverser la frontière entre un point X et un point Y distant l’un de l’autre de 100 km , entre aujourd’hui et trois jours. Le mossad va aller loin avec ce genre de renseignement... Après les partisants de la thèse du complot imagineront demain que le mossad a laissé passer des terroristes du hamas pour justifier après une répression des palestiniens. Cela devient n’importe quoi.

                                                            Ce que vous devez comprendre, pour mener une interception précise et exacte, il faut des renseignements extrêmement prècis, chose dont l’on dispose rarement... De plus pour un homme d’état arrêter le pays pour qu’il ne se passe rien sera du plus mauvais effet. A mon avis, le gouvernement a bénéficié d’informations sur le 11/09, probablement qu’ils n’étaient pas assez précis pour être exploitable. Les conclusions du rapport qui a certainement été transmis à Bush-Cheney étaient probablement les suivantes. Soit on laisse faire en espérant que cela ne se passe pas, soit on met tous les arabes et les musulmans en prison pendant six mois, on empêche tous les avions de décoler pendant le même laps de temps, quand les avions redécoleront, on met 50 policiers dans chaque appareil. Suite à cela le gouvernement s’est dit qu’empécher les attentats coutera infiniment plus cher que les laisser faire, et donc il a laissé faire, non pour des objectifs de guerre, mais plus simplement parce qu’il n’avait pas le choix... Il a pesé le pour et le contre. C’est tout.

                                                            Je reste néanmoins convaincu que si la destruction des tours est due à des explosions ce n’est certainement pas le gouvernement US qui les a provoqué et s’il l’a fait, ce n’est pas pour les motifs que vous croyez.


                                                          • Stephan Hoebeeck Stephanesh 2 août 2007 10:20

                                                            Désolé pour les fautes mais je manque de temps pour me relire.

                                                            Je vais essayer de placer un article dans agoravox dans les semaines qui suivent en présentant les diverses hypothèses.

                                                            Je regrette la réaction de certains agoravoxiens bien intéressants comme Armand ou Cambronne de s’enfuir de la discussion, hélas je les comprends.

                                                            Je regrette juste que votre article prend une hypothèse (complot contre accident) pour la seule possibilité. Vous démontrez que des gouvernements ont fait des complots, je vous assure que ce n’est pas scoop, en plus cela ne prouve pas que le gouvernement US ait fait ce complot. Les mesures qui vous paraissent justifier l’impératif vital pour le gouvernement Bush-Cheney de réaliser et de favoriser un attentat comme celui du 11/09 me semblent bien maigre. Fatalement le débat devient un échange de gros mot et perd de sa valeur. je pense que la discussion que nous avons maintenant est trop tard, les personnes les plus intéressantes sont passées à autre chose.

                                                            A titre personnel je n’exclu aucune hypothèse, mais je crois qu’attribuer ce complot au gouvernement US ne fera que renforcer la thèse des sceptiques. Or je le regrette, on ne peut vraiment exclure la thèse d’une explosion controlée. Mais dans les deux cas, la disparition des évidences (les éléments matériels), leur analyse tardive laissent planer des doutes sur leur totale justesse. Deux choses permettraient néanmoins de faire la différence : trouver les exécutants et trouver les commanditaires. Trouver les exécutants risque d’être difficile à partir d’agoravox, par contre on peut analyser les mobiles, cela ne prouve pas un attentats, mais permettra d’alimenter le débat. Je regrette enfin que vous ayez limité les auteurs du complot au gouvernement US qui a mon avis était celui qui avait le moins d’intérêt dans cette affaire. Vous avez à mon sens une vision idéaliste des politiques et donc lorsqu’ils défaillent de votre vision ils deviennent des monstres. Je pense que la réalité est plus simple, nous confions à nos dirigeants le soin de garantir notre liberté, néanmoins notre liberté, c’est aussi notre sécurité matérielle et les moyens de conserver notre sécurité. Si nos dirigeants sont des pourris, c’est peut être parce que nous nous préférons nous voir infiniment plus beau, plus gentil que nous le sommes en réalité. Quoi qu’avec un vague vernis d’humanisme, si les circonstances s’y prêtent nous restons des loups.


                                                          • Stephan Hoebeeck Stephanesh 2 août 2007 10:25

                                                            Concernant Ben Laden

                                                            Pour provoquer une guerre et un attentat il avait après tout infiniment plus de bonnes raisons que les américains (unir le monde arabe contre un ennemi commun, embourber les USA en Afganistan, il les aura finalement coincé en Irak.) Il reste donc le coupable le plus vraisemblable. Il peut avoir bénéficié d’aides mais qui et pourquoi...


                                                          • Stephan Hoebeeck Stephanesh 2 août 2007 10:44

                                                            Maintenant soit dit en passant si effectivement Bush ou Cheney devait instaurer une dictature aux USA et prolonger leur gouvernance bien au-delà du mandat légal, je crois que vous auriez raison. Mais à priori on est très loin de cela....


                                                          • claude claude 2 août 2007 13:28

                                                            @ marco et à stephanesh

                                                            bonjour,

                                                            marco, merci pour votre mot, mais vous êtes bien un mec ! smiley pas du tout le sens pratique : vos twin tower, il y avait des bureaux dedans, meublés avec du bois, des tapis, des écrans cathodiques, plastiques et autres combustibles dont les flammes sont friandes.

                                                            et les personnes qui y travaillaient, mangeaient : donc il devait avoir des restaurants ou des cuisines dans les étages et les bureaux : il fallait donc acheminer à chaque étage : eau, gaz, électricité, chauffage et les évacuer...

                                                            l’effondrement des tours peuvent être dû à l’additions de plusieurs facteurs : avions trop lourds, trop de structures emportées, incendies multiple et phénomènes liés à la chaleur, gravité, usure des structures... voici quelques éléménts que j’ai recueillis, car je ne crois pas à la thèse du complot. de la déinsformation qui en a suivi, certes, puisque le WT7 abritait des agences américaines...

                                                            mais la destruction des tours n’est liée qu’à la logique de la gravité.

                                                            je ne sais pas s’il y avait vraiment du gaz pour la cuisine, mais on ne connait pas toutes les réactions que peuvent provoquer les grosses températures : les « backdraft » : Il s’agit d’une explosion de fumées. Ce phénomène se produit lorsqu’un feu se déclenche dans un milieu clos (comme par exemple un appartement avec portes et fenêtres fermées) : http://pompier.sebien.com/sp78/sp-backdraft-flashover.html . http://www.flashover.fr/ ; http://www.wideo.fr/player/?csig=iLyROoaftYfN&sig=iLyROoaft8Wo#a_playlist ;

                                                            en consultant les divers articles sur les twin tower, il est dit : http://fr.wikipedia.org/wiki/World_Trade_Center
                                                            - «  »« Cette conception, qui date des années 1960, était bien adaptée pour des tours très hautes. Les tours jumelles avaient aussi été réalisées avec des coefficients de sécurité tels qu’ils permettaient, selon les concepteurs, de résister à l’impact d’un Boeing 707 ou un C8 en pleine charge, lancé à 950 km/h : « ...une telle collision résulterait seulement en dégâts locaux ne pouvant causer l’effondrement ou des dommages conséquents à l’immeuble et ne mettrait en danger ni la vie ni la sécurité des occupants hors de la proximité immédiate de l’impact »[46]. Frank Demartini, qui dirigea le chantier de construction du WTC avait ajouté que : « ...le bâtiment pouvait probablement soutenir de multiples impacts d’avions » bien que des experts lors du procès de l’attentat du 26 février 1993 aient déclaré que contre des Boeing 767 cela serait inefficace[47]. »«  »

                                                            bon, après je suis allée voir combien pesaient ces oiseaux là :
                                                            - un 707 pèse 50 tonnes à vide et 116 tonnes maxi au décollage : http://www.aeroweb-fr.net/appareils/fiche,229,boeing-707.php
                                                            - un 747, (on change de cour) : à vide : 164 à 181 tonnes et 397 maxi au décollage : http://www.aeroweb-fr.net/appareils/fiche,33,boeing-747.php
                                                            - un 767 : à vide : 104 tonnes et 204 maxi au décollage. : http://www.aeroweb-fr.net/appareils/fiche,35,boeing-767.php

                                                            voir aussi les fiches wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_707#Liens_externes ; http://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_747#Quelques_caract.C3.A9ristiques_notables ; http://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_767

                                                            les 3 modèles emportent à peu près la même quantité de carburant : autour des 90 tonnes.

                                                            sur le poids maxi de charge, on est pratiquement du simple au double entre le 707 et le 747/767, donc l’énergie cinétique emmagasinée est d’autant plus importante...

                                                            concernant l’effondrement des tours, à côté de l’hypothèse du Professeur de Physique Stevens Jones à laquelle je ne crois pas du tout (à cause de l’importance des explosifs à mettre en place, et surtout du cablâge à effectuer, le tout sans éveiller les soupçons des services de sécurité et des pompiers de la tour ???il faut être vachement fort !!!) donc, concernant cet effondrement, j’ai quelques solutions d’architectes à vous proposer :

                                                            http://www.sat-net.com/spnews/art2001/wtc_190901.html : «  »"La dynamique de l’effondrement des Twin Towers par Jean Etienne

                                                            19 septembre 2001

                                                            Bien que l’effondrement des tours jumelles du World Trade Center de New York le 11 septembre dernier ait été provoqué en tout premier lieu par l’écrasement des deux Boeing pilotés par des terroristes, celui-ci n’aurait pu se produire sans l’action d’une force omniprésente dans la nature : la gravité.(...)

                                                            « C’est la force de la gravitation qui a finalement vaincu la résistance de la structure », déclare Jon Magnusson, ingénieur et directeur du Skilling Ward Magnusson Barkshire, une firme de Seattle (Etat de Washington), spécialisée dans l’architecture des tours et constructions en hauteur. « Lorsque les derniers niveaux ont commencé à s’effondrer, ils ont brutalement pesé sur les niveaux directement inférieurs, ajoutant la force de l’impact à leur propre poids. Il s’en est suivi une véritable réaction en chaîne, dans laquelle non seulement le poids, mais aussi la vitesse augmentait rapidement. Aucune structure ne pouvait résister à cela, aussi robuste soit-elle. Mais c’est le feu, » ajoute-t-il, « qui a permis à la gravité de finalement l’emporter contre la résistance intrinsèque des deux tours. »

                                                            Frank Moscatelli, professeur de physique au Swarthmore College de Pennsylvanie, a calculé la quantité d’énergie dégagée lors de l’impact avec les deux avions de ligne, en tenant compte de leur masse (leurs réservoirs étaient remplis de carburant), de leur vitesse et de la masse des constructions.

                                                            « Les avions ont détruit instantanément 20 étages de chaque tour », déclare Moscatelli. « La force de gravitation a fait le reste. »

                                                            « Dès que les étages supérieurs ont commencé à tomber, ils ont rapidement gagné en vitesse. Chaque niveau emporté dans la chute augmente le poids de l’ensemble entraîné en chute libre, et la vitesse augmente rapidement et énormément », ajoute-t-il.

                                                            « Mathématiquement », annonce Moscatelli, « la vitesse de chute est proportionnelle à la hauteur de la construction et augmente en fonction de la constante de l’accélération de la gravitation (9,81 m/seconde, NDLR). » Suivant les calculs du physicien, la quantité d’énergie dégagée lors des effondrements se situait entre 1/20ème et 1/50ème de la bombe d’Hiroshima.(...)

                                                            Secousse sismique

                                                            Lors de leur effondrement, les deux tours ont provoqué un tremblement de terre de magnitude 2,1 et 2,3 sur l’échelle de Richter, ainsi que l’ont mesuré les sismographes installés à Palissades, à 31 km au nord de Manhattan. (...)

                                                            Dans le cas d’une secousse sismique naturelle, cette valeur reste faible et ne peut être ressentie par un être humain. L’épicentre est généralement situé à plusieurs dizaines de kilomètres sous la surface et l’énergie dégagée amortie et dissipée par la distance. Mais lors de l’effondrement des tours, l’énergie était concentrée dans une très petite région, et il est remarquable qu’elle ait rayonné sous la forme d’une onde de choc tout autour du lieu sinistré.

                                                            Cette violente secousse a largement contribué non seulement à la destruction des Twin Towers, mais aussi à la fragilisation des immeubles voisins et au soulèvement d’un abondant nuage de débris et de poussières.

                                                            Plus étonnant, l’impact des deux avions a également provoqué une secousse sismique enregistrée à Palissades sous une magnitude de 0,7 et 0,9.(...)«  »«  »

                                                            http://www.lexpress.fr/info/monde/dossier/attentatsus/dossier.asp?ida=425866&p=1 L’Express du 20/09/2001 Twin Towers Deux géantes au cœur d’argilepar Bruno D Cot, Michèle Leloup

                                                            «  »" « La structure du building était d’une conception remarquable, confie à L’Express, John Schuring, professeur d’ingénierie civile à l’Institut de technologie du New Jersey. S’il n’y avait eu que le choc, je pense qu’aujourd’hui encore la tour serait en place. »

                                                            Mais il y eut aussi l’incendie après l’explosion de cette véritable bombe volante - un engin d’une centaine de tonnes, gorgé pour moitié de carburant. Au-dessus du 92e étage, le feu est impossible à circonscrire. (...)

                                                            Aucun ouvrage n’aurait pu résister à cet attentat

                                                            Les Twin Towers, conçues par l’architecte Minoru Yamasaki, n’étaient pas des monuments comme les autres. Symbole de Manhattan, elles furent également, à la fin des années 60, une prouesse architecturale, fleuron du savoir-faire américain. Au centre de la structure : un « tube », composé de poutres en acier et de béton allégé, où étaient logés les ascenseurs et les escaliers de secours. C’était la « colonne vertébrale » du bâtiment. L’enveloppe extérieure était, quant à elle, dépourvue d’une lourde maçonnerie, avec une simple ossature de colonnes métalliques et une façade en verre. Entre les deux, un réseau de poutres supportait des plaques de béton formant ainsi les planchers. « Cette technique a été depuis maintes fois éprouvée, précise Francis Kern, professeur au Conservatoire national des arts et métiers. Elle constitue pourtant une véritable différence culturelle dans l’art de la construction : l’Europe privilégie le béton, les Etats-Unis, par souci esthétique, préfèrent l’acier. » Ce métal permet d’alléger l’édifice et de gagner de la surface au sol. En revanche, il est réputé moins résistant que le béton aux hautes températures bien que toutes les structures métalliques soient entourées d’une gaine protectrice longtemps en amiante (maintenant remplacée par de la fibre de roche). Une supériorité largement éprouvée par Jean-Marc Jaeger, ingénieur au Setec, un bureau d’études qui a travaillé à l’expertise de l’incendie du tunnel sous la Manche (novembre 1996) : « Nos études ont montré qu’après onze heures d’incendie à 1 000 degrés Celsius le béton est rogné de seulement 20 centimètres. Ce qui en fait le matériau de construction le plus résistant au feu. »

                                                            Cependant, dans le cas du World Trade Center, les experts sont unanimes : aucun ouvrage n’aurait pu résister à pareil attentat. La technologie permet de tester les projets de grandes tours en soufflerie, à l’état de maquette, ou d’éprouver la flexibilité de leurs structures par modélisation, informatique. De même les constructions doivent respecter des normes très strictes pour prévenir les bourrasques de vent, les ouragans ou les séismes... « Mais, par définition, il est impossible de se prémunir d’un acte de guerre », se désole Paul Andreu, architecte qui a notamment bâti la Grande Arche de la Défense.

                                                            Comment alors les Twin Towers ont-elles implosé verticalement et ne se sont pas couchées sur le côté, à l’image d’un arbre abattu ? « La violence de l’explosion a provoqué un effet de souffle qui, aussitôt, a porté la température entre 500 et 1 000 degrés », analyse Jean-Paul Viguier, l’un des rares architectes français à construire ce type d’ouvrages. Rapidement, les flammes ont déformé l’ossature en acier, qui a fini par se plier comme un vulgaire plastique. A cela s’est ajouté un effet mécanique, dit de levier : le choc provoqué par des avions de ligne lancés à plus de 500 kilomètres à l’heure a désolidarisé les structures en hauteur et endommagé les fondations au niveau du sous-sol. « De plus, ajoute Marc Mimram, ingénieur des ponts et chaussées, les réacteurs des appareils ont sans doute décapité le noyau central des Twins, qui n’a pas pu jouer son rôle d’amortisseur. » Une conjonction de facteurs qui a provoqué l’écroulement fatal. « L’impact ayant eu lieu au 92e étage, il restait 18 paliers au-dessus, pesant chacun 2 500 tonnes, reprend Marc Mimram. L’ensemble devait donc friser les 45 000 tonnes, soit six fois la tour Eiffel. » Soumises à pareil poids, les structures de soutènement léchées par les flammes n’ont pas pu tenir longtemps. La pression a été verticale, provoquant un effondrement brutal des tours sur leur propre assise, tels des châteaux de cartes. L’onde de choc a fragilisé les bâtiments alentour

                                                            En quelques secondes, 200 000 tonnes d’acier, 325 000 mètres cubes de béton armé, 43 600 fenêtres (soit une surface de 55 700 mètres carrés de verre) ont dégringolé sur les trottoirs de Manhattan. Provoquant une gigantesque onde de choc mesurée avec une intensité de 2,4 sur l’échelle de Richter par les sismographes de l’université Columbia. Comme pour un séisme, elle s’est alors propagée à travers une partie de New York, fragilisant les fondations des bâtiments alentour. Ainsi, d’autres immeubles du World Trade Center se sont effondrés ou menacent encore de le faire. « Le voisinage immédiat autour des tours est en danger, mais pas le reste de Manhattan, qui repose sur une roche de schiste,(...)«  »"

                                                            http://www.otua.org/expert_batiment-twin-towers.htm
                                                            http://www.lemoniteur-expert.com/archives/contenu/voir_article.asp?num_article=20011116-341 ;
                                                            http://www.batiweb.com/news/a.asp?ref=05040802&titre=Le-concept-french-tower-aurait-sauv%C3%A9-twin-towers%C2%A0&themeUrl=VOUS-AVEZ-AIME&rub=
                                                            http://polyrama.epfl.ch/art_P116_Du_miroir.html

                                                            pour terminer, j’ai trouvé une autre théorie du complot :  : -))http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/11/77/33/mars06/preparer-la-guerre—une-demarche-structuree.pdf

                                                            j’ai fini ! smiley bonne journée !!!


                                                          • charmord 5 août 2007 13:21

                                                            A Claude, le 13 août 2007 à 13h27

                                                            Je ne doute pas un instant qu’il y ait eu une énorme force gravitationnelle à partir de la rupture mais :

                                                            - cette force gravitationnelle n’a-t-elle pas été affectée par le fait que le haut des tours s’est partiellement ou totalement désintégré avant que les tours ne s’effondrent à partir du point d’impact ? Ce phénomène est-il pris en considération dans le calcul effectué par votre scientifique ? Dans l’affirmative, comment l’explique-t-il ?

                                                            - Les éjections violentes de poutrelles d’acier concassé au point que certaines d’entre elles se sont plantées dans l’immeuble de la DB supposent que des forces opposées à la force gravitationnelle des tours aient joué lors de l’effondrement. La même conclusion découle du « concassement » quasi total du béton et tous les solides présents dans les tours. Cette force a-t-elle été prise en considération et évaluée par votre scientifique ? Je remarque que Bazant, défenseur officiel de la to ne l’a pris en considération.

                                                            - La force gravitationnelle des tours était-elle suffisante pour que les 47 colonnes formant le noyau des tours se brise en plusieurs dizaines ou centaines de morceaux. A nouveau la résistance du noyau a-t-elle été prise en considération dans le calcul de votre scientifique ?

                                                            - Bazant enseigne que les bruits d’explosions sont du à la vitesse des mouvements d’aires explusés des tours qui a dépassé celle du son. Les explosions seraient dues à ce phénomène... Vous êtes d’accord avec cette analyse et dans la négative, quelle est l’explication donnée par le scientfique que vous citez...

                                                            Je vous renvoie pour ler surplus au texte suivant que j’ai écrit et qui pose un grand nombre de questions relatives à la validité juridique et scientfique de cette théorie officielle.

                                                            http://www.toofiles.com/fr/oip/documents/pdf/droitderaponsecomplata.html

                                                            Bien à vous,


                                                          • zorg 6 août 2007 00:58

                                                            Je viens de commencer de lire votre commentaire et je tien s à apporter une précision :

                                                            Il n’y a pas de gaz au WTC (voir les témoignages de William Rodriguez)

                                                            Ensuite, vous commetez une erreur de taille en écrivant :

                                                            "un 707 pèse 50 tonnes à vide et 116 tonnes maxi au décollage :http://www.aeroweb-fr.net/appa...
                                                            - un 747, (on change de cour) : à vide : 164 à 181 tonnes et 397 maxi au décollage :http://www.aeroweb-fr.net/appa...
                                                            - un 767 : à vide : 104 tonnes et 204 maxi au décollage. :http://www.aeroweb-fr.net/appa..."

                                                            Or vous prenez (malencontreusement ?) pas les bons modèles de boeing...

                                                            Par exemple, vous dites qu’un 707 pèse 50 tonnes à vide et pour nous prouver ceci, vous nous donnez un lien d’aeroweb. Oui mais en cherchant sur ce site, on voit qu’il existe un autre modèle de boeing 707 avec une masse maximale au décollage de 151 300 kg. Il s’agit du boeing 707-320 datant de 1956 : http://www.aeroweb-fr.net/appareils/fiche,229,boeing-707.php

                                                            Ce modèle de 707 existant depuis longtemps lors de la conception des twins, il parait logique qu’il ait utilisé ce modèle là pour étudier la résistance des twins à l’impact d’avions de ligne...

                                                            Vous nous dites ensuite que les 767 ont une masse de 204 tonnes maximum au décollage.

                                                            Puisqu’on sait que les boeing qui ont percuté les twins towers sont des 767-200, pourquoi ne pas nous avoir donné la masse maximum de ces avions là au décollage ?

                                                            Pour un boeing 767-200, la masse maximale au décollage est de 179.170kg : http://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_767

                                                            Le 767 n’est donc pas 2 fois plus lourd comme vous l’affirmez...

                                                            boeing 707-320 : 151 300 kg boeing 767-200 : 179 170 kg

                                                            Une pas bien grande différence, non ?

                                                            Surtout si l’on sait que la vitesse de croisière du 707-320 est supérieure à celle d’un 767-200 :

                                                            707-320 : Mach 0.87 (environ 950 km/h) 767-200 : Mach 0.785 (853 km/h)


                                                          • Gilles Gilles 1er août 2007 10:57

                                                            Vous avez oublié comme opération false flag la pseudo agression nord vietnamienne contre un bâtiment US croisant au large du nord vietnam, prétexte à l’engagement massif des troupes US dans ce pays au début des années 60 - opération reconnu par les USA comme telle depuis)

                                                            Sinon, je remarque que l’article, partant d’une dépêche somme toute intéressante et qui mérite d’être commentée, dérive très vite sans vraiment approfondir le problème vers un long, très long pamphlet Meyssanique sur le 11 septembre, rabâchant encore et toujours les mêmes arguments révisionnistes. Cela ne suffit-il plus d’écrire moult articles sur le 11/09 ? N’importe quel autre sujet vaguement en rapport doit-il être un prétexte pour ce bourrage de crâne obsessionnel ? Faut se faire soigner, et vite...


                                                            • totobill 1er août 2007 10:58

                                                              Beaucoup ici dans leurs réactions se voilent la face ...par peur ? Par ignorance ? C’est tellement incroyable ce qui s’est passé qu’on a peine à croire que ce soit autre chose qu’Al Quaïda qui ait pu faire ça. Pourtant, réveillez vous messieurs dames. Il y a suffisamment de lien, d’études TRES sérieuses, de témoignages qui démontrent avec force que la version des faits servie par le gouvernement US est totalement fausse !On peut toujours critiquer ceux que vous appellez les tenants de la thèse « conspirationniste », mais la vraie théorie du complot n’est-elle pas de dire que c’est Al Quaïda qui a fait le coup ? Renseignez vous, regardez 911 Mysteries et vous serez édifiés. Ce doc est imparrable comme beaucoup d’autres d’ailleurs. Donc, au lieu de critiquer par principe, apportez donc VOS preuves puisque c’est bien aux tenants de la VO qu’il importe de démontrer cette VO ...Par exemple, ce serait bien d’avoir une véritable vidéo du pentagone non ? Bizarre car malgré le fait qu’il y ait des dizaines de caméras tout autour, nous n’avons eu droit qu’à une ridicule séquence qui ne montre absolument RIEN !!! Et on a voulu nous faire croire qu’on y voyait un avion :) :) J’en rigole encore tellement c’était grossier !!! Vous en voulez une autre ? Alors expliquez moi comment malgré le feu soit-disant infernal dans les tours du WTC, on peut clairement voir dans le trou fait par l’avion dans une des tours une jeune femme agiter les bras et témoigner ainsi par sa présence que si la chaleur a du être terrible au début, elle s’est très vite abaissée dès qu’il n’y a plus eu de combustible ... dès lors ...la réflexion s’impose non ?


                                                              • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 1er août 2007 11:15

                                                                Pour que votre thèse soit convaincante, il faudrait démontrer que la charge d’explosif était suffisante pour opérer un réel attentat ; ce qui ne semble pas être le cas aux dires de la presse allemande qui a donné l’information.

                                                                Quant au 9/11, c’est une autre histoire.

                                                                Al Quaïda serait-elle un officine secrète de la CIA ? Si cela peut être prouvé, il faut en informer immédiatement les émules islamistes qui pensent, en suivant l’exemple et les discours de « La base », lutter contre « l’hyper-puissance » US.

                                                                En l’absence de cette preuve, mieux vaut s’abstenir de se prononcer sur les faits... et se contenter de contester l’exploitation militaro-politique intérieure et extérieure qui a été faite de cet attentat par l’équipe US au pouvoir.

                                                                Cette exploitation du reste est en train de se retourner politiquement contre ses auteurs...


                                                                • Vilain petit canard Vilain petit canard 1er août 2007 11:19

                                                                  Zut, post mal placé, je recommence et je corrige les fautes de frappe :

                                                                  Ouais... A partir d’une dépêche qui mérite de s’y intéresser, on a trois pages d’un grand prêche qui satanise les USA et attire notre attention sur des complots partout. Le problème des explosifs, n’est qu’un prétexte pour nous servir cette soupe indigeste. Pourquoi ne pas avoir fait un article intitulé, par exemple : les Etats-Unis puissance maléfique et sioniste : encore plus de preuves accablantes ?

                                                                  Comme ça, au moins, les lecteurs auraient cru que le sujet de l’article, ce n’était ce problème d’explosifs, mais la diabolisation des USA (ce dont les dirigeants actuels n’ont pas besoin pour passer pour des baltringues, au passage). Or, c’est tout juste si on en parle dans le débat. Et des commandos « bombardeurs de moins » sont à l’oeuvre, à n’en point douter... peut-être encore un coup de la CIA ?


                                                                  • yoda yoda 1er août 2007 12:13

                                                                    Quel est le comble du conspirationisme ??

                                                                    C’est quand les conspirateurs sont a l’origine des theses conspirationnistes extremistes afin de pouvoir ensuite decredibiliser toute personne qui metteraient en doute (meme un chouilla) les versions officielles en les taxant de « conspirateur paranoiaque extremiste ». smiley


                                                                    • georges 2 août 2007 11:12

                                                                      Jürgen Elsässer est un journaliste allemand né en 1957. Il a particulièrement travaillé sur les revendications ethniques en Europe et sur les guerres d’ex-Yougoslavie.

                                                                      Selon lui, les hommes d’Oussama Ben Laden qui forment le noyau dur du djihad sont, à l’origine, des mercenaires recrutés par la CIA dans les pays musulmans. Cependant, il ne se prononce pas sur la question de savoir s’ils ont acquis leur autonomie et se sont retournés contre leur ancien employeur (théorie du Blowback) ou s’ils travaillent toujours pour les États-Unis.

                                                                      " J’ai analysé les témoignages donnés par quelques djihadistes interrogés par les juges allemands. Ils ont dit qu’après le traité de Dayton, qui stipulait que tous les ex-combattants étrangers devaient quitter le pays, ils n’avaient plus d’argent et nulle part où aller. Quant à ceux qui pouvaient rester en Bosnie, parce qu’on leur avait fourni des passeports bosniaques, ils étaient eux aussi sans travail et sans argent. Le jour où des recruteurs sont venus sonner à leur porte et leur ont proposé 3000 dollars par mois, pour servir dans l’armée bosniaque, ils ne savaient pas qu’ils étaient recrutés et payés par des émissaires de la CIA pour servir les États-Unis.

                                                                      Ben laden , je n’ai pas étudié son cas. J’ai étudié le cas d’Al Zawahiri, le bras droit de Ben Laden, qui était le chef des opérations dans les Balkans. Au début des années 90, il a voyagé tout au travers des États-Unis avec un agent de l’US-Special Command pour collecter de l’argent pour le Djihad ; cet homme savait qu’il participait à cette collecte d’argent dans une activité qui était appuyée par les États-Unis

                                                                      Je ne crois pas que Bush ou Blair soient les chefs. Je ne crois pas en la théorie de la grande conspiration. Je crois que les services secrets engagent des hommes à qui l’on ordonne d’exécuter les affaires sales ; ces agents agissent comme ils veulent. "


                                                                      • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 3 août 2007 10:34

                                                                        Nous sommes tout à fait d’accord :

                                                                        Les chefs d’Al-Quaïda ont été soutenus par la CIA, tout d’abord pour lutter contre l’occupation soviétique en Afghanistan , mais il n’est pas démontré

                                                                        1) qu’ils le soient toujours

                                                                        2) que l’attentat du 9/11 ait été commandité par la CIA.

                                                                        Or c’est cette supposée collusion qu’il faudrait démontrer pour valider la thèse du complot..On en est très loin.

                                                                        En attendant la seule attitude convenable, à notre possible niveau d’information, est de ne commenter, y compris d’une manière critique, que l’exploitation de cette affaire par le gouvernement US.


                                                                      • zorg 6 août 2007 00:22

                                                                        Alors comment expliquer que deux mois avant les attentats, Ben Laden fut hospitalisé à l’hôpital américain de Dubai et qu’il y reçu la visite d’un agent de la CIA ?

                                                                        Cette information fut révélée par le Figaro et par RFI (sans citer le nom de l’agent américain) le 31 octobre 2001 :

                                                                        http://www.rfi.fr/actufr/articles/023/article_11125.asp

                                                                        Face aux dénégations américaines, RFI persistera et donnera le nom de l’agent de la CIA ayant rencontré Ben Laden à l’hôpital américain : Larry Mitchell http://www.rfi.fr/actufr/articles/023/article_11125.asp

                                                                        Ah, petit détail pour conclure :

                                                                        Ben Laden était alors recherché pour les attentats meurtriers des ambassades américaines de Nairobi et de Dar es Salaam qui firent plus de 200 morts...


                                                                      • zorg 6 août 2007 00:11

                                                                        Article fort bien régigé et très intéressant.

                                                                        Dire que les médias ne font pas leur travail d’investigation est un pléonasme.

                                                                        Une remarque pour Marco :

                                                                        « 10 et 11 oct. : la souche originale du bacille du charbon des lettres piégées est détruite au laboratoire militaire de Fort Detrick avec l’autorisation du FBI. »

                                                                        Cette info est véridique mais il y a peut-être une petite erreur : en effet, l’article du New York Post du 9 novembre 2001 confirme effectivement que le FBI a donné son accord à la destruction de souche d’anthrax ce qui génèra l’enquête, mais ce fut à l’université de l’Iowa :

                                                                        « Shortly after the first case of anthrax arose, the F.B.I. said it had no objection to the destruction of a collection of anthrax samples at Iowa State University, but some scientists involved in the investigation now say that collection may have contained genetic clues valuable to the inquiry. » http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=8726#

                                                                        Pour le reste, rien à redire smiley

                                                                        PS : pour les moutons de panurge qui suivent aveuglément la thèse officielle, vous n’avez pas d’autres méthodes pour la défendre que de crier inlassablement « conspirationnistes, conspirationnistes...Roswell, antiaméricains... » ?


                                                                        • Eric De Ruest Eric De Ruest 6 août 2007 22:18

                                                                          Bonjour et félicitation pour cet article bien documenté.

                                                                          Tout d’abord, une invitation on-line pour rejoindre le 9/9 une manifestation européenne demandant l’ouverture d’une enquête sérieuse sur les attentats du 11/9

                                                                          http://fr.youtube.com/watch?v=ZMh01WXtsOc

                                                                          La qualité des derniers échanges pour cet article m’incite à prendre mon e-plume pour un petit poste. Car en effet, depuis fin 2001, il est bien difficile de critiquer la théorie du complot islamiste officielle. Le déni, souvent doublé de railleries dignes d’une cour de récréation, sont les seules armes de ceux qui refusent une certaine évidence ; cette histoire sent très mauvais.

                                                                          Les gens en place à la tête de l’empire américain sont des extrémistes. Le livre de [http://fr.wikipedia.org/wiki/Zbigniew_Brzezi%C5%84ski Brezinski] « le grand échiquier » [http://confidentiel.net/article.php3?id_article=145 analyse ici] regorge des théories néo-conservatrices pour la domination du monde. De plus le texte [http://questionscritiques.free.fr/empire_americain/Projet_pour_un_Nouveau_S iecle_Americain.htm Projet pour un Nouveau Siècle Américain] signé [http://www.freedomcentralusa.com/PNAC_Signatories.html entre autre] par D.Cheney, P.Wolfowitz, R.zoelick et... B.KOUCHNER (sic) relaye à son tour ce besoin d’un nouveau Pearl Harbour. Il est donc facile d’orienter la suspicion vers ceux qui ont officiellement projeter ce type de basses oeuvres pour asseoir leur hégémonie.

                                                                          Que tout ceux qui remettent en doute la version US de ce massacre fassent entendre leurs voix pour qu’enfin s’ouvre un procès digne de ce nom, car, il s’agit ici d’un fait aussi important que l’incendie du [http://fr.wikipedia.org/wiki/Incendie_du_Reichstag Reichstag]

                                                                          Petit aparté pour inviter un des intervenant à essayer de penser autrement qu’en terme de guerre économique contre les Asiatiques ou les Russes. Car face au désastre environnemental qui nous fonce dessus, tant au niveau du climat qu’à la généralisation de la pollution chimique, il faut vite remettre en cause le développement, d’où que nous venions. Nombres de peuples ont [http://www.nadir.org/nadir/initiativ/agp/free/indexfr.htm commencé], et il est urgent de leur emboîter le pas, plutôt que de transmettre ces idées mortifères.

                                                                          Et n’oubliez pas que l’information se trouve surtout sur [http://www.indymedia.org/fr/ indymedia]


                                                                          • Eric De Ruest Eric De Ruest 6 août 2007 22:25

                                                                            sorry pour les liens approximatifs, je télécharge illico un cours sur le net.

                                                                            Pour ceux que celà intéresse, la liste de discussion sur Google est accessible 24H/24 pour les longues nuits d’insomnies. Pour vous y inscrire : 11septembre@googlegroups.com


                                                                          • olibrius 22 août 2007 11:13

                                                                            On peut se demander, face à ce déluge d’informations, pourquoi un auteur si informé n’a pas averti le monde de cette conspiration du 11 septembre 2001 fomentée par les Américains eux-mêmes, pourquoi donc cet auteur n’a pas sonné le signal d’alarme AVANT l’attentat plutôt qu’après ?

                                                                            Car il est difficile de penser qu’une opération de cette envergure, engageant vraisemblablement des milliers de personnes, ait pu se réaliser sans la moindre fuite, sans qu’aucun expert comme l’auteur de cet article, supérieurement informé, n’ait eu vent de ce qui se tramait dans l’ombre du bureau du Président des Etats Unis.

                                                                            Concluons donc que notre expert, comme tout expert, est un expert de l’après, un expert de la prévision rétroactive, un peu comme l’atrologie qui ne vous dit jamais que vous allez mourir cette semaine même si effectivement vous êtes sur votre lit de mort.

                                                                            Et c’est cela qui pose problème car un expert de l’après est inclus dans son expertise et le risque est grand de voir sa conclusion pré-conçue alimenter ses hypothèses de l’avant qu’il valide dans un après qui l’a totalement surpris comme n’importe qui.

                                                                            Au fond, je pense que l’anti-américanisme est un marché qui rallie beaucoup de consommateurs, particulièrement en France. Nul doute que les experts américains ralliés à l’hypothèse du complot contre eux-mêmes l’ont compris et qu’ils deviennent importants grâce à cela comme un écrivain minable qui porte la polémique à un grand écrivain pour profiter de son aura.

                                                                            Il faut se méfier de la saturation des informations. Elle demande une vérification que le commun des lecteurs comme moi n’a pas la possibilité d’effectuer.

                                                                            Ce que je perçois dans cet article, c’est ce que je perçois dans le sondage d’Agora Vox. Avez-vous trouvé cet article intéressant ? J’ai lu des articles intéressants avec une majorité d’avis négatifs tout simplement parce que l’opinion ou les informations intéressantes émises n’allaient pas dans le sens voulu par le lecteur, dans la conviction pré-établie du lecteur. S’il s’agit de conforter un avis pré-existant, évidement l’article ne saurait être intéressant puisqu’il ne fait que conforter une idée reçue. Et c’est pourtant cet article qui ralliera le plus de résultats positifs. Limite de la démocratie directe ????

                                                                            Bon, je me risque pour finir à une prévision. Quand, disons en 2050, la Chine conduira le monde, je parie que ceux d’entre nous encore vivants regretteront l’heureux temps de la démocratie américaine.


                                                                            • Andromede95 Andromede95 12 octobre 2013 16:45
                                                                              Marco : « ainsi que des experts en démolitions contrôlées (par exemple l’expert néerlandais Danny Jowenko : voir la vidéo sous-titrée en français) affirment que le bâtiment 7 a clairement fait l’objet d’une démolition contrôlée. »

                                                                              A propos de Danny Jowenko, pourquoi les conspirationnistes sont nombreux à ne mentionner que 
                                                                              son avis sur le WTC7, alors qu’il s’est également prononcé au sujet des Tours Jumelles  ?"

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès