• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Syrie : Hollande veut armer des rebelles dont même les aleppins ne veulent (...)

Syrie : Hollande veut armer des rebelles dont même les aleppins ne veulent pas !

Voici le témoignage d’un jeune syrien d’Alep, publié dans la presse canadienne anglophone qui devrait faire réfléchir MM. Fabius et Hollande. Alep est pour moitié hostile au gouvernement syrien, et verrait d’un bon œil, en capitale économique, les dollars , les euros et le bienfaisant système de crédit international venir la « féconder » en espérant grignoter sa part au passage. Soit. Mais « à qui » nos dirigeants et ces patriciens syriens qui s’en lavent les mains, veulent-ils donner des armes ? Surtout si « cette moitié » selon ce témoignage, soutient de moins en moins les rebelles aux comportements de sauvages et qui dominent la faction « fréquentable » de la rebellion, ce qui est le cas partout où ils donnent l’assaut en Syrie…. et donc.. de quelle Syrie parle-t-on ? Réponse de M.Chouet, ancien de la DGSE dans LE POINT ce jour, pour ceux qui ont encore besoin de la caution de vrais experts : « Certains responsables politiques français affirment que nos services spéciaux savent parfaitement à qui il faut les donner. Je connais la Syrie depuis 40 ans, j'ai fait partie des services spéciaux pendant 30 ans et j'affirme qu'une telle certitude est totalement présomptueuse. » 

Donc non seulement cet armement sera sur le terrain parfaitement impossible à contrôler ( on s’en douterait, n’est-ce-pas ?), non seulement, comme vous allez le lire ici, nous allons le transférer à des « rebelles » (pas des « révolutionnaires », faut pas pousser non plus, des fois que ca leur donne des idées…) si douteux et dominateurs que même les citoyens non armés opposés au gouvernement actuel n’en veulent pas (ca existe aussi, même si c’est plus long à écrire et gênant de reconnaitre leur légitimité), mais en plus nous sortons carrément du cadre admis de la justice et de la jurisprudence internationales. On finirait presque par oublier ce détail dites-donc ! Pourtant, ne siégeons nous pas dans les plus hautes instances internationales à des postes titulaires d’un droit de veto ? Rien que ça… De quelle souveraineté parlent Fabius et Hollande ? Celle de 1933 outre Rhin ? Ils veulent l’Anschluss idéologique version ultralibérale (la Syrie est loin de PS-lande il est vrai …), et tant qu’à faire, énergétique aussi ? (le gaz, c’est pour faire plaisir à EELV ?) Et dans la famille d’Oncle Sam, je choisis le fils, Spiderman : « A grands pouvoirs, grandes responsabilités ». Nous sommes gouvernés par des irresponsables.

JPEG - 28.8 ko
Alep, Syria Live, enfants et rebelles qui se dispersent après l’explosion d’un missile aéroporté dans le quartier Al Myassar le 20 février 2013

Edward Dark, activiste aleppin : “Les gens ici n’aiment pas le régime, mais ils haïssent encore plus les rebelles ».

Stephen Starr ,

article paru dans le The Globe and Mail, Toronto

Publié vendredi 15 mars 2013 à 11:29 (16 :29 à Paris) , traduction bluerider pour Agoravox

Edward Dark, activiste, se trouve dans la ville d’Alep, la seconde de Syrie, depuis l’éclatement de la révolte. Il parle ici à « Syria live » sur la vie quotidienne dans sa ville.

A quoi ressemble Alep ? Y a-t-il de l’électricité, de l’eau, un accès à internet ? Les gens peuvent-ils sortir faire leurs courses et se rendre dans des cafés ? De quoi parlent les gens en ville ? Les écoles et les Universités sont-elles ouvertes ?

La ville est divisée pour moitié entre quartiers contrôlés par les rebelles, et par le gouvernement. Passer d’un côté à l’autre est difficile et risqué. La plupart des routes ont été bloquées, et il y a une circulation monstre le matin, lorsque les gens se rendent à leur travail pour essayer de faire avancer leurs affaires. Mais tôt dans la soirée, les rues de la ville se vident, presque personne ne s’y aventure la nuit. Il y a souvent des coupures de courant et d’eau qui durent.

Les poubelles dans certains quartiers ne sont plus collectées ; on manque d’essence, et le peu qu’il y a est vendu au marché noir à des prix exhorbitants. Il y a pénurie de médicaments, et la plupart des hôpitaux ont soit fermé, soit travaillent au ralenti en raison de pénurie d’électricité, de personnel et de fournitures. Beaucoup des résidents aisés, des hommes d’affaire, mais aussi de professionnels notamment les médecins, ont fui la ville et se sont installés à l’étranger.

L’Université est encore ouverte, mais de nombreux cours sont annulés et la fréquentation est faible. Il n’y a plus qu’une poignée d’écoles ouvertes, les autres abritent des réfugiés et ne font pas cours du tout.

Jusqu’à l’an passé, vous étiez actif sur Twitter, puis vous avez disparu pendant un temps. Pourquoi avez-vous été obligé de cesser d’émettre, si ce fut le cas ?

Il y a eu de fréquentes pannes d’internet à Alep. La plus longue a duré un peu plus d’un mois. Ajoutez à cela la situation terrible en matière d’alimentation électrique, qui peut lâcher plusieurs jours d’affilée.

Lorsque vous êtes revenu en ligne, vous avez présenté un point de vue très différent de l’état du soulèvement. Qu’est ce qui a changé ?

Moi-même, et beaucoup d’autres résidents d’Alep, avons été les témoins directs de la façon dont les rebelles se comportent sur le terrain, et des crimes et pillages en tous genres qu’ils commettent en toute impunité. L’autre raison est qu’il y a des jihadistes étrangers aux idées extrémistes ici. Ce n’est pas pour cela que nous nous sommes soulevés, pour remplacer un groupe de criminels par un autre. (1)

Alep a disparu du champ des médias récemment. Où en est-on sur place maintenant ? A quelle échéance les rebelles vont-ils contrôler la ville ?

En ce qui concerne la Syrie, les médias accordent leur attention à ce qui leur plait et selon leurs propres priorités. Il n’est pas rare de voir certaines sources médiatiques soit ignorer, soit exagérer et même parfois carrément inventer des faits sur le terrain. Alep est dans une impasse depuis longtemps, et va le rester selon toute vraisemblance, d’où la baisse d’intérêt pour son sort. Il est peu probable que les rebelles parviennent à retourner en leur faveur toute la ville. Le régime maintient des forces importantes en ville, et bénéficie d’un soutien significatif dans la population.

Y a-t-il un soutien important de la révolte à Alep aujourd’hui, ou est-il localisé ?

Ici, les gens n’aiment pas le régime, mais ils haïssent encore plus les rebelles. Les difficultés économiques et les conditions de vie insoutenables causées par l’assaut des rebelles contre la ville [en juillet dernier] n’ont fait que s’ajouter à leurs crimes et ont sérieusement affaibli le soutien dont ils bénéficiaient parmi les habitants.

Comment la ville est-elle divisée entre ceux qui s’opposent et ceux qui soutiennent la révolte ? Cela a-t-il changé depuis les premiers jours ?

La ville est divisée dans son soutien, ça oui. Et comme je viens de le dire, le soutien à la révolte s’est constamment affaibli depuis leur assaut de la ville.

Selon votre expérience, les combattants rebelles sont-ils dangereux et indifférents aux vies des civils, ou seulement certains d’entre eux ?

Selon mon expérience, la majorité des rebelles se montrent très violents envers les civils, de la même manière bien sûr que le fait le régime, mais ce n’est pas une excuse du tout (2). Certains groupes rebelles ne sont rien de plus que des maffieux regroupés qui se livrent avec opportunisme aux enlèvements, aux extorsions et au pillage généralisé d’usines et d’entrepôts. Le fait que les « bons gars » parmi les rebelles n’aient pas été capables de les stopper jette un voile noir sur les rebelles ici. (3)

En gros, quel pourcentage de la ville est respectivement aux mains du gouvernement et aux mains des rebelles ?

En gros, vous pouvez considérer que c’est réparti à peu près pareil. Mais Alep est effectivement encerclée par des combattants rebelles, et toutes les routes principales sont, à des degrés divers, sous le contrôle des rebelles, ce qui rend les approvisionnements très difficiles, surtout en essence.

Y a-t-il des signes de perte de contrôle de la ville par le gouvernement ?

Non, c’est une situation de statu quo. Et cela ne me parait pas devoir changer de sitôt.

Est-ce que les rebelles qui ont commencé à se battre l’été dernier étaient vraiment de la ville ? Qu’est-ce que cette question vous inspire ?

Non, ils étaient des environs de la ville, de la campagne. C’est un autre problème, il renforce l’hostilité des habitants contre eux. (4)

 


Notes du traducteur :

(1) S’agit-il des 2 groupes qu’il mentionne, ou de ces 2 groupes comparés à l’armée régulière syrienne ?

(2) Cette réponse embarrassée ne satisfait pas votre traducteur. Et ce « bien sûr » est de trop… chacun appréciera. Après tout, ce n’est que le cœur humanitaire du problème, qui pose la question des accusations contre l’armée régulière syrienne, et la journaliste canadienne a sans doute d’autres shahs à fouetter que de creuser cette réponse….

(3) Je renvoie le lecteur « en vrac » sur la toile pour y trouver absolument les mêmes témoignages partout ailleurs. Il faut bien que vous bossiez un peu aussi, non ? Sans rancune ?

(4) Question cruciale mais qui dépasse le témoin : Comment une ville de 1.700.000 habitants ne serait pas capable dans ses rangs, de lever spontanément des bataillons de rebelles par centaines ? Etrange, non ? A moins que le CV de ces étrangers syriens ne soit encore plus exotique derrière une simple façade couleur locale ?

 

Rappels en lien avec ce sujet :

GAZ et SYRIE :

MEDIAS et SYRIE :

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (78 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • joelim joelim 17 mars 2013 18:14

    François Hollande a invité vendredi l’Union européenne à décider « dans les prochaines semaines » la levée de l’embargo sur les livraisons d’armes à l’opposition syrienne au régime de Bachar al Assad, qui pourrait selon lui utiliser des armes chimiques. (RMC.fr)


    Il y a un parallèle à faire entre :

    — Bush / l’Irak / l’Afghanistan

    — Hollande / la Syrie / le Mali

    Il y a des différences naturellement (per exemple, Hollande fait son libre choix tandis que Bush a du être en partie intimé) mais les ressemblances interpellent. Au point de se demander s’il n’y a pas des résurgences psychologiques issues d’un esprit collectif ayant certains aspects démentiels, qui ferait que le poids de l’Histoire primerait sur sur les choix individuels, dès lors que les acteurs n’ont pas un minimum de trempe. Je vois mal De Gaulle par exemple, ou autre responsable compétent, raisonner comme le fait Hollande.

    Plus simplement dit, le PS est désormais un parti qui agit comme le ferait le parti néo-conservateur de Georges Bush, au plan politique extérieure. Il faut le comprendre. Que la politique économique se fasse ailleurs (en Allemagne) n’est pas une consolation.

    La désinformation des médias n’impacte pas que la population. Les élites le sont aussi (sauf celles qui ont un agenda caché). Par exemple sur l’idée faussaire que ce serait Assad qui n’aurait pas souhaité pas discuter avec l’opposition : le factuel montre l’inverse.

    Hollande, qui reste égal au modèle de GW Bush version pateline qu’il semble avoir adopté, cette fois selon l’argument des armes de destruction massive, a donc sorti de son sac à malices l’incontestable argument l’emploi des armes chimiques par la Syrie, tout en accusant Assad d’empêcher toute discussion de paix en Syrie, – simplement, en ne partant pas, conception diplomatique postmoderne toujours. (dedefensa.org)

    • Aldous Aldous 18 mars 2013 07:39

      le parallèle est valable aussi pour le coût des opérations militaires en periode de recession avec explosion de la dette publique au detrment des prestations sociales.


    • joelim joelim 17 mars 2013 18:18

      Les armes modernes, notamment antiaériennes pourraient, afin d’éviter qu’elles ne tombent en de mauvaises mains, être dotées de pièces périssables, estiment des experts. (boursorama.com)


      Comme le propose un lecteur d’AvTV, on n’a qu’à leur envoyer des patators.

      • bluerider bluerider 17 mars 2013 18:22

        sans compter le risque d’élargissement au niveau régional. Excellent article ici, d’un nouveau site anglophone dont je ne saurais trop recommander la lecture :

        http://nsnbc.me/2013/03/17/syria-war-is-turning-into-regional-war-south-african-president-declares-brics-support-for-geneva-declaration/

        si j’ai le temps, je vous le traduis ! En gros, le BRIC soutient la démarche russo-sino-iranienne négociée avec le pouvoir en place...quel JOUR nos abrutis du Quai d’Orsay vont-ils respecter la position diplomatique de LARGEMENT PLUS de la moitié des citoyens et représentants de la planète ? Quelle arrogance !!! Je n’y crois pas ! Nos PIB déclinants passent par de nouveau rapports internationaux, pas par la guerre à outrance ! Cette cristallisation atlantiste est mauvais signe. Signe d’incapacité politique, même si sur le papier, le gaz libyen et maintenant syrien vont brûler de notre côté.... le ressentiment croissant du monde entier contre « l’âme occidentale » va finir en bouillon généralisé..Et ce n’est pas nous qui seront les derniers à boire une tasse.


        • bluerider bluerider 17 mars 2013 18:24

          des armes avec des pièces périssables.... et vous pensez que cette astuce de collégien résistera plus de 5 minutes ? j’y crois pas. sans compter qu’une fois les caméras rangées dans leurs housses...ben on ressortira les bonnes pièces.... navrant... débile.


          • bluerider bluerider 17 mars 2013 18:47

            seuleinquiétude comme me le disent certains dans mon entourage : l’immobilisme de la Russie et de la Chine face à lapuie d’armes étrangères qui sont déjà en cours d’acheminement, et qui sont déjà disponibles gràce au Qatar et à l’Arabie Saoudite. Les tiours de table semblent bloqués pour des raisons qui nous échappent.et bien sûr... que des bétises que tout le monde sait déjà dans les journaux.... surtout si ils tentent d’expliquer....

            ma question : pourquoi l’Executif syrien n’a rien vu venir dès le début ? Je ne comprends pas cela. Ily avait des complicités internes, ça c’est sûr...mais à ce point ? Ce serait intéressant de traquer le pognon de tous les déserteurs, et à partir de quand le pognon a commencer de pleuvoir sur la Syrie.... Quelqu’un ?


            • filo... 17 mars 2013 19:22

              Est ce que vraiment Hollande veut livrer les armes aux occupants de la Syrie ?
              Ou bien c’est plutôt Fabius ?
              Et derrière lui certainement nous retrouverons lobby juif avec BHL, et les autres oportunistes.

              Israel veut mettre Obama devant le fait accompli lors de sa prochaine visite en Israel.

              Le plus décevant c’est qu’un tel comportement guerrier et irresponsable vient d’un pays dit civilisé et démocratique et qui en plus a un président issu d’un parti dit de gauche !

              Dégueulasse à vomir tous ça !

              Berk, berk...


              • joelim joelim 17 mars 2013 19:36

                Ce soir à Toulouse :


                La lutte contre le terrorisme ne suppose aucun relâchement, aucune faiblesse, aucune négligence. Il s’agit d’une lutte globale.

                C’est d’autant plus une approche néo-conservatrice de la trempe de celle de Bush qu’il a aussi son « al quaeda » pour combattre le « bloc non-occidental » : les islamistes combattants en Syrie.

                Sarko c’était pareil, son « al quaeda » c’étaient les islamistes combattants en Libye. 

                Ces hommes inconsciemment se pamoissent d’admiration pour le preux et piteux Georges Bush, je ne vois que ça... Ou alors, le changement c’est maints tenants mal identifiés qui s’en occupent.

                • bluerider bluerider 17 mars 2013 19:41

                  tapez « les aleppins » sur google et vous allez bien rigoler... comme si il y avait 2 MONDES parallèles..... (euh....pour le journal LE MONDE, hélàs... il n’y en a qu’un ! )


                  • Allain Jules Allain Jules 17 mars 2013 19:44

                    C’est une pure folie de vouloir armer ceux qu’on combat au Mali parce qu’ils sont contre nos ennemis en Syrie.




                    • frugeky 17 mars 2013 19:55

                      Et l’fabius de pérorer que si on ne donne pas des armes aux rebelles, ce sera al caïda en Syrie. 

                      ça y est, Hassad est passé dans les rangs de la nébuleuse, comme Saddam en son temps.
                      Demain dans la presse, ce sera : « Mehra était commandité par la Syrie d’Hassad ».
                      Plus c’est gros, plus ça passe.


                      Et ces « journalistes », puant et récitant leur propagande, notamment Boyer hier au 13h sur rance-inter, on croirait radio-paris au temps de l’occupation.



                      • Roland Franz Roland Franz 17 mars 2013 19:58

                        Le « chef de guerre » n’est pas Hollande-le-mou, mais Fabius. C’est le Quai d’Orsay qui mène la danse. Fabius est aussi dangereux que les néo-conservateurs qui l’entourent, tel BHL.


                        • bluerider bluerider 17 mars 2013 20:11

                          oui OK. J’ai mis Hollande pour faire croire qu’il y a encore un état français. mais bon.... en fait...on s’en fout ! les civils meurent, les allepins ne veulent plus de l’ASL. raz le bol l’ASL... partout les témoignages sont là (sauf dans nos journaux)...je voulais juste montrer que même la presse canadienne ’lambda" en parle.. assez mal et sans aucune curiosité mal placée certes, mais bon... elle en parle..... et pendant ce temps là... j’ai beau faire des efforts et ouvrir Le Monde de temps en temps... tout ce qui m’intéresse dedans...je le sais déjà... sans déc !!! je jure que c’est vrai. à 2% près disons.... faites l’expérience.... mais pour un sondage, 2% c’est une marge acceptable... donc poubelle Le Monde. désolé.


                        • Anaxandre Anaxandre 18 mars 2013 00:17

                           « Poubelle, le Monde » ? Ça fait bien longtemps me concernant ! (Petite exception indulgente pour le Monde Diplomatique...)


                        • SamAgora95 SamAgora95 17 mars 2013 20:45

                          Fabius, Holland, Sarkozy, Valls etc.. savent parfaitement ce que vous décrivez dans votre article, mais leur but n’est pas d’apporter une aide à de prétendus rebelles assoiffés de liberté ou de sauver la Syrie d’un dictateur (reçu à l’Elysée il y peu), leur but, ou plutôt celui de leurs maîtres, est d’instaurer le chaos dans ce pays et ainsi de le rendre ingouvernable de sorte qu’il ne puisse pas apporter son aide lors de l’attaque de l’Iran, c’est ce qui a été fait en Libye avec succès, le morceau Syrien est un peu plus dur et plus long à avaler mais ils finiront par y arriver, toute les puissances occidentales sont sur le coup, Israël en première ligne (malgré une apparente neutralité), la Syrie et le peuple Syrien n’a pratiquement aucune chance de s’en sortir.


                          Ce sont ces fous qui nous gouverne et qui sont la à nous faire la morale, à rejeter toute forme de violence(soit-disant) , à nous chanter la liberté et la démocratie.

                          Comme peuvent-ils concilier ces deux aspects : armer des terroristes pour s’en prendre à une population sans défense et massacrer les forces de l’ordres d’une nation souveraine, et dans le même temps en France reprocher à quelques grévistes de s’en prendre (à main nus) à des CRS, et faire semblant de trouver cela parfaitement inadmissible et choquant .

                          Qui sont ces gents d’apparence humaine et même sympathique pour certains, mais sans coeur et sans pitiés ? qu’elle vision faut-il avoir de l’humanité pour agir de cette façon ? ce considèrent-ils comme nos semblable ou bien croient-il faire partie d’une race supérieure ? nous considèrent-ils comme du bétail ? Je me pose sérieusement la question !



                          • leypanou 18 mars 2013 17:35


                            "ce considèrent-ils comme nos semblable ou bien croient-il faire partie d’une race supérieure ? «  : ils ont fait l’ENA. Vous avez fait l’ENA vous ?

                             »nous considèrent-ils comme du bétail ?" : ce n’est pas flagrant encore pour vous ? A part un vote par-ci par-là (à part un vote tous les cinq ans), que peut le peuple contre leurs décisions ? RIEN. Pire, quand cela devient trop dangereux, on court-circuite le vote citoyen, exemple le Traité Constitutionnel ou encore le TSCG.

                            Si vous n’êtes pas encore conscient qu’on vit dans un semblant de démocratie, c’est que vous regardez trop TF1 ou Yves Calvi ou que vous lisez trop Le Monde ou Libération.


                          • SamAgora95 SamAgora95 18 mars 2013 18:35

                            J’ai passé le stade de penser que TF1 ou le FIGARO pouvaient être des sources d’informations.


                            Lorsque je parle de bétail, il faut le prendre au 1er degré, ils pensent sérieusement que nous sommes des animaux doué de la faculté de parler, si nous n’étions pas là pour consommer nous serions probablement regroupés dans des réserves naturelles, pour que ces humains « supérieurs » puissent nous chasser comme des lapins.


                             




                          • njama njama 17 mars 2013 21:27

                            Cette déclaration d’Alain Chouet ancien chef de poste de la DGSE à Damas, dans LE POINT vaut son pesant de cacahouètes !

                            Une page d’anthologie à verser dans les Annales de l’histoire de ce conflit, un camouflet à Hollande-Fabius et Cie

                            Alain Chouet  : Je suis confondu par cette affaire. On se trouverait complètement en dehors de la légalité internationale, dans une situation sans précédent. Pour prendre une comparaison, c’est comme si la France, en 1992, avait décidé unilatéralement d’armer le GIA (Groupe islamique armé) et le FIS (Front islamique du salut) algériens, sous prétexte qu’ils avaient gagné les élections et que les militaires avaient interrompu le processus électoral. Dans le cas de la Syrie, nous armerions des groupes non représentatifs et reconnus par personne, si ce n’est par nous ! l’ONU n’a pas reconnu l’opposition, et d’ailleurs, de quelle opposition parlons-nous ? Elle est totalement hétéroclite et divisée, les militaires ne reconnaissent pas l’autorité des politiques et, à l’intérieur de la composante militaire, les milices djihadistes ont pris le pas sur les autres.

                            Nous n’avons aucun mandat de l’ONU ou de qui que ce soit d’autre ni de légitimité juridique pour renverser le président Assad quels que soient ses torts.


                            • njama njama 17 mars 2013 21:46

                              Où est donc l’ASL ? cette info de première main mériterait d’être communiquée aux quelques combattants syriens rebelles, histoire qu’ils ne s’enterrent pas dans leurs illusions.

                              Alain Chouet : « Ce que je constate, c’est que, sur le terrain, celle qu’on appelle l’ASL (Armée syrienne libre) est composée d’officiers et d’hommes de troupe qui ont déserté vers la Turquie et qui se trouvent pour la plupart consignés dans des camps militaires quand ils n’ont pas donné des gages d’islamisme. L’un des fondateurs de l’ASL, le colonel Riad al-Assaad, se trouve pratiquement assigné à résidence avec l’interdiction de se rendre sur le territoire syrien. Tout cela pour laisser la place aux groupes salafistes et aux djihadistes. Je repose donc la question : quelles armes allons-nous donner et à qui ? »  

                              Une complicité hypocrite mais avérée dans cette tentative de sédition militaire qui n’a rien de « révolutionnaire » !

                              Alain Chouet : « Depuis deux ans, la France a fourni aux opposants syriens une assistance logistique, technique, des entraînements organisés par les services spéciaux, également britanniques ou américains. »

                              Bravo Mr Chouet !!! et merci à Jean Guisnel et au Journal Le Point de nous avoir fait part de ses propos.


                            • leypanou 18 mars 2013 17:47


                              « Bravo Mr Chouet !!! et merci à Jean Guisnel et au Journal Le Point de nous avoir fait part de ses propos » : pourquoi remercier Le Point ? C’est plutôt Mr Chouet qui ose dire le contraire de ce tout qu’on entend, voit ou lit un peu partout dans les médias en France, un homme qui ose défier les raisons d’état, le journal vend sa camelote et considère que, peut-être enfin, comme les Français commencent à savoir ce qui se passe réellement depuis les nombreux mois de mensonges et silences distillés entre autres par d’autres journalistes du Point, il vaut mieux dire autre chose.


                            • bluerider bluerider 17 mars 2013 22:19

                              http://jordantimes.com/warnings-about-the-syrian-crisis

                              selon le JORDAN TIMES,Kerry a clairement dit qu’il appelait l’opposition à discuter avec Assad dans le cadre d’une solution négociée. La Russie met en garde tous les riverains de la syrie,dont le CCG,del’extension possible du conflit,et le risque de voir la Turquie devenir le prochain Afghanistan (j’insiste un peu, mais c’est ça que ça veut dire)....


                              • njama njama 17 mars 2013 22:46

                                Merci @ bluerider pour l’article.

                                Un point qu’il me paraît important de signaler. Alep n’est pas toute la Syrie, il ne faudrait pas que la situation très mitigée à Alep serve de grille de lecture pour l’ensemble de la situation en Syrie. On nous annonce la chute de Damas depuis deux ans ! ... 

                                Un petit rayon de soleil dans le ciel syrien  :

                                Samedi 16 mars un évènement caritatif était organisé pour la fête des mères, célébrée le 21 mars en Syrie, à l’Opéra de Damas. « Mme Asma al-Assad avec ses trois enfants, les enfants de leur oncle et ceux de leur tante ont participé à un évènement caritatif intitulé »la mère rassemble« , indique la page Facebook de la présidence syrienne.  »Au programme, l’ouverture d’un fonds pour les mères de martyrs financés par la vente d’objets artisanaux et une exposition d’art réalisé par les enfants des martyrs", faisant référence aux soldats morts durant les combats contre la rébellion.
                                http://www.francetvinfo.fr/syrie-asma-al-assad-fait-une-rare-apparition-publique-a-damas_283331.html

                                Asma al-Assad reçoit des familles de martyrs.
                                L’organisation, qui a publié en janvier cette belle vidéo sur Asma al-Assad, est bulgare. Elle s’appelle « Syriens honnêtes en Bulgarie. Nous soutenons Bachar al-Assad ». Asma El-Assad avait déjà reçu à l’époque de ce court reportage (2:15) plus de mille familles.
                                http://www.youtube.com/watch?v=z6eTDDP6-rg&feature=youtu.be


                                • papi 17 mars 2013 23:53

                                  à l’auteur

                                  Si les « petites » vannes d’armement sont ouvertes coté Europe, pensez que vont s’ouvrir les énormes potentiels des BRICS, avec toute la technologie qui va avec.
                                   Nous ne devrions pas trop tirer les poils de l’ours( et de ses copains ), ses coups de patte peuvent s’avérer bien douloureux.
                                   On fait quoi ?? on cherche à déclencher la ww3 ? ????????????
                                   

                                   


                                  • Yohan Yohan 17 mars 2013 23:57

                                    J’ai lu récemment une revue consacrée à la Syrie, avec moult interviews de démocrates pro et anti Assad. Les antis ont cessé leur combat depuis qu’ils ont compris que leur combat a été phagocyté par les barbus


                                    • njama njama 18 mars 2013 00:25

                                      Quelque CHIFFRES pour rétablir ceux annoncés dans la Presse qui ont été exagérés par l’ONU.
                                      http://www.agoravox.fr/spip.php?page=forum&id_article=132410&id_forum=3661337

                                      « Selon un haut responsable français s’exprimant sous anonymat, »on est plus près de 100 000 morts que de 70 000« 

                                      D’après ce site syrien http://syrianshuhada.com/ qui tient d’après plusieurs sources un décompte (semble-t-il) très précis du nombre de victimes dans ce conflit, nous n’en sommes pas à « près de 100.000 morts », ni à 70.000, ni encore au 60.000 cités dans la Presse fin décembre / début janvier 2013.

                                      Le chiffre au 13.03.2013 est de 57904
                                      Un carte dans la page permet de voir un décompte par gouvernorats
                                      http://syrianshuhada.com/

                                      Sur cette page, on peut lire que la proportion de victimes civiles est de 87 % soit 50209, et de 13 % de militaires soit 7695.
                                      http://syrianshuhada.com/?lang=en&a...

                                      Sur cette autre page 52350 hommes5554 femmes
                                      http://syrianshuhada.com/default.as...

                                      parmi eux 5341 enfants au 13/3/2013
                                      3698 garçons et 1643 filles
                                      http://syrianshuhada.com/default.as...

                                      Cette autre page détaille les circonstances de la mort. Ce qui permet de voir assez nettement que ce sont bien les armes à feu et l’artillerie / tirs de d’obus de mortiers - dont disposent assez abondamment les rebelles - qui arrivent en première cause de morts, et non les bombardements aériens. La supériorité aérienne de l’AAS est souvent avancée dans la Presse comme argument pour justifier d’armer davantage les rebelles. Mais dans un contexte de guérilla urbaine, les moyens aériens sont peu opérationnels, ce qui se vérifie ici.
                                       
                                      Martyr Counts by Death Method
                                      19261 Gunshot wound
                                      15662 Artillery shelling
                                      10831 Undocumented
                                      3559 > Bombardment by air <
                                      2871 Gunshot from sniper
                                      1776 Under torture
                                      1103 For refusing to fire at civilians and kill protestors
                                      742 Due to severe wounds
                                      660 Slit throat
                                      587 Tfjyr (?)
                                      186 Bomb explosion
                                      ...
                                      http://syrianshuhada.com/default.as...


                                      • njama njama 19 mars 2013 01:18

                                        Quelques réflexions par rapport à ce site syrianshuhada.com
                                        Pour avoir les infos en anglais, voir en haut de la page « english »

                                        Je le pense très crédible. Mais il ne faut pas ignorer que c’est un site de l’opposition syrienne ...
                                        Je le crois très crédible parce que chaque fois que des informations sur les morts ont pu être collectées via environ vingt sources différentes, elles y figurent (témoignages, vidéos, noms de familles, circonstances de la mort « Martyr Name  City of Death  Province of Death  Death Date  Gender  Age  Death Method ) que ce soit des »victimes civiles« ou des »militaires« syriens.

                                        Quelques petites réserves néanmoins :
                                        Sous la liste  »Martyr statistics«  il y a  »More statistics«  et si l’on va sur »Martyr Counts by Month and Civilian/Military«  on constate que durant les premiers mois du conflit ces militaires seraient essentiellement morts For refusing to fire at civilians and kill protestors
                                        (argument qui peut être dans la veine de »la révolution syrienne« )

                                        Mais qui semble assez invraisemblable. A croire que les opposants rebelles n’avaient que leurs mains et pas de kalachnikov dans les mains ! et qu’aucun militaire ne serait mort de leur opposition déjà bien armée ! D’autre part, d’un point de vue militaire, il suffisait d’isoler les »récalcitrants« ... pas la peine d’en rajouter à cette opposition. Cela aurait été une erreur grossière de l’État Major Syrien.

                                        D’ailleurs, au même motif, bon nombre de civils ont été liquidés pour ne pas vouloir rejoindre l’ASL ou les djihadistes ... nombre de vidéos et témoignages le confirment.

                                        Autre point »Martyr Counts by Nationality« 

                                        Si plus d’une vingtaine de nationalités étrangères figurent dans ces décomptes, le nombre de morts est très faible ( 440 Palestiniens et moins de 100 morts pour les autres nationalités), alors même que de nombreuses sources différentes attestent d’une présence de combattants étrangers très importante !

                                        La case »fourre-tout« qui évite les questions ambiguës : 10831 morts Undocumented

                                        Ce site est un site d’opposition »Syrian Revolution« ... faire état de la mort de beaucoup d’étrangers pourtant confirmée par d’autres sources ne convient pas à l’image d’une »révolution soit disant populaire".


                                      • mortelune mortelune 18 mars 2013 06:31
                                        « Hollande veut armer des rebelles »
                                        Puisqu’il y est, qu’il pense aussi à armer le peuple français. je sens comme un vent de rebellion et nous pourrions nous aussi avoir besoin d’armes...

                                        • citoyenrené citoyenrené 18 mars 2013 11:10

                                          merci pour ce travail journalistique, et pour l’apport sourcé de certains commentaires

                                          Hollande veut armer al qaeda, libre à lui, mais qu’il laisse la France en dehors de ça


                                          • Clojea Clojea 18 mars 2013 11:40

                                            Une majorité des français ont voulu Hollande, et nous l’avons. C’est une catastrophe pour ce pays, c’est sur. Un président qui n’aime pas les riches (alors qu’il l’est), qui ne tient pas ses engagements, (on s’en doutait), qui ne connait pas les dossiers (on s’en doutait aussi), qui a été élu par défaut (normalement ça aurait du être DSK, pire, moins pire, on ne le saura jamais....), qui écrase encore plus la classe moyenne qu’avant, (ce qui a pour résultat de bloquer l’économie), qui est très fort pour tenir des conférences de crise sur la neige avec ses ministres (on croit rêver), qui s’exprime mal, qui n’est pas marié (mais qui milite pour le mariage gay), qui fait expulser un pauvre hère à Dijon, alors que ce dernier ne l’insultait pas, et cerise sur le gâteau qui veut armer aujourd’hui les intégristes.
                                            En un mot un « super président » en train de paupériser ce pays.


                                            • bluerider bluerider 18 mars 2013 12:52

                                              Nos dirigeants, Sarkozy en tête, pensent qu’ils font le bien en se liant au Qatar, sur lequel repose désormais la partie « française » de la déstabilisation du Moyen Orient... mais ces investissements colossaux (CACA40,football,BTP, immobilier... en ce moment sur RMC le livre de MAlbrunot su le Qatar) suivent une certaine logique mortifère pour nos peuples : celle du capital apatride qui méprise les souverainetés (dont Hollande se targue pour décider d’armer cette sale rebellion syrienne faite de vent et de sang.... qui vise justement à détruire la souveraineté de la Syrie !

                                              C’est inique.faites-moi changer d’avis si vous le pouvez, mais c’est pour moi inique.


                                            • Mr Dupont 18 mars 2013 11:43

                                              Pas grave

                                              Les armes que Mr Hollande donnera aux syriens seront récupérées au Mali


                                              • barrere 18 mars 2013 12:37

                                                cerise sur le gateau.

                                                le djihadiste français arrété au mali a servi dans la bac à grenoble.


                                                • barrere 18 mars 2013 20:34

                                                  en fait ce serait bidon.


                                                • bluerider bluerider 18 mars 2013 14:44

                                                  dans tous les cas,j’attends sur AGORAVOX un article nourri qui recense les exactions d’Assad fils avant le soulèvement armé. Et j’attends un article précis,sur le passage de la contestation pacifique au soulèvement armé dans ce pays.Avec notamment des détails sur l’origine des premières armes qui ont crépité dans lesrues. Aucun journaliste à ma connaissance n’a véritablement documenté cela de faon approfondie et fiable...sinon..... punaise , mais ca se saurait,non ? Ma conclusion toute provisoire, c’est que l’origine même des armes est extérieure dès le départ à laSyrie,et que l’insurrection armée a été commanditées par l’étranger. Ma question : Pourquoi les services secrets d’Assad n’ont-ils pas préparé mieux que cela le terrain pour endiguer la pieuvre avant qu’elle ne se déploie ? Etaient-ils acheté en masse ? etaient-ils incompétents ? Etaient-ils doublés / pris de vitesse par le MOSSAD ou le renseignement occidental ? Il y a là un terrain de recherche qui serait urgent de couvrir, tout en essayant de rester en vie.....


                                                  • filo... 18 mars 2013 15:07

                                                    Assad été anesthésié par les occidentaux et la France en particulier. Il a été reçu en France en ami n’est pas. Cher ami par ci et par là etc.
                                                    E derrière son dos...


                                                  • AniKoreh AniKoreh 18 mars 2013 18:38

                                                    Merci pour cet excellent article, Blue !

                                                    Allons, l’aurais-tu oublié ? Ne sais-tu pas encore que Tintin (on se comprend, hein smiley ) peux t’expliquer tout cela, lui ?

                                                    Il t’expliquera le Mali aussi ! (son autre pays de résidence ces derniers temps) Et, accessoirement, puisqu’issu de l’enseignement des jésuites *, pourquoi le Cardinal Bergoglio est désormais devenu le ’Pape des pauvres’, puisqu’il vous le dit !

                                                    (*- ce qui éclaire déjà la personnalité de notre reporter..)



                                                  • njama njama 19 mars 2013 00:27

                                                    Ma conclusion toute provisoire, c’est que l’origine même des armes est extérieure dès le départ à laSyrie,et que l’insurrection armée a été commanditées par l’étranger.

                                                    J’en suis à la même conclusion bluerider !

                                                    D’où l’importance de garder traces de cet épisode historique ... les documents écrits ou vidéos ne manquent pas pour démasquer cette préméditation, les complicités, la trame de cette conspiration contre la Syrie qui devient de jour en jour de plus en plus évidente ...
                                                    Infosyrie est une bonne référence dans le tas ...
                                                    "Nous avons tenu, à deux et demi puis à deux, 600 longs jours de bombardement médiatique, et signé 1 468 articles. Inégalement intéressants ou inspirés, mais globalement, tant en qui concerne l’analyse que l’éclairage, il nous semble qu’Infosyrie n’a pas usurpé sa raison sociale : site de réinformation."

                                                    Quel que soit l’issue de cette situation conflictuelle, rien ne fera plus mal que la Vérité historique, faits à l’appui ... et si ça tourne mal pour la Syrie (Que Dieu la protège), la victoire serait amère pour les vainqueurs.
                                                    Les guerres sont militaires, mais c’est toujours le politique qui gagne. La France devrait se souvenir de l’Algérie ... elle contrôlait tout militairement, mais elle n’a eu qu’à se casser ... et rentrer tout penaud dans sa métropole.
                                                    Demain c’est le 19 mars ... l’occase d’en parler (je sais qu’il pleuvra au moins un paire d’articles sur Agoravox)


                                                  • franc 18 mars 2013 17:23

                                                    Les Fabius et consorts se défendent en disant qu’ils n’armeront que les combattants sous les ordre des représantants officiels qui seraient ds démocrates d’après eux et non pas alquaeda,mais là c’est une stratégie pour faire passer la pillule en douce ;ils veulent refaire le coup de l’arnaque qui a trompé tout le monde y compris les russes et les chinois sur la Libye,il faut se rappeler disaient ils ,c’était juste l’interdiction du vol des avions de Kadafi pour emp^cher le bombardement de celui-ci sur la population civile ,il n’ y aura pas d’intervention militaire sur le sol ,promis ,juré ,et puis des tirs de défense contre les avions de Kadafi on passe aux tirs contre les tanks de kadafi au sol et puis ensuite on envoie des troupes au sol pour tirer sur les soldats de Kadafi .

                                                    Pour la Syrie la m^me stratégie de l’arnaque se dessine ,on dit seulement d’ armer juste les combattants démocrates ,promis ,juré ,il n’ yaura aucune arme pour les combattants salafistes terroristes ,et puis une fois que le principe de fournir des armes aux rebelles est acquis, on arme en douce aussi tous les combattants rebelles y compris les salafistes terroristes ,ni vu ,ni connu ,ou on ne sait comment les armes fournis aux soi-disant démocrates se retrouvent aussi entre les mains des salafistes terroristes financés par le Qatar et l’Arabie saoudite ,et d’ailleurs la grande majorité sinon la quasi totalité des combattants rebelles contre Assad sont des salafistes wahabites soutenus par le qatar et l’Arabie saoudite ,les quelques démocrates qui ont cru naîvement à la révolte ont depuis longtemps rendu les armes vooyant la rébellion entièrement noyauté par les salafistes terroriste alquaedaistes ,de sorte qu’armer la rébellion revient ipso facto armer les terroristes salafistes ;Et il ne faut pas oublier il faudra aussi envoyer des hommes pour enseigner le maniement de ces armes et de là on envoie aussi en douce des soldats de l’armée secrète de l’Otan ,des soldats francais et anglais sur le terrain syrien ,et le tour est joué comme en Libye.

                                                     

                                                    Et une fois que Assad est tombé ,on s’étonne que les nouveaux maitres d e la Syrie,des salafistes aux ordre du Qatar et de l’Arabie Saoudite veulent instaurer la charia ,et on dira que ce sont là des contingences de l’histoire regrettables ,et qu’il faudra du temps pour que la démocratie s’installe


                                                    • bluerider bluerider 18 mars 2013 17:53

                                                      on n’en a rien à foutre des salafistes, pourvu que parmi eux il y en ait de suffisamment vénaux et faibles pour arriver au pouvoir en donnant les clés du gaz aux compagnies pétrolières qataries ou françaises ou autres. A ce jour, tout est nationalisé en Syrie.Donc c’est « normal » qu’aux yeux de l’occident dont la seule valeur est le pognon, Assad soit un dictateur. Si le 10ème de ce qui arrive à la Syrie arrivait en France, il y aurait déjà 10 fois plus de morts... combien de balles dans le corps de Merah ?

                                                      encore une fois, otez-vous de l’idée que le jihadisme compte. D’abord on pique le pétrole, ensuite on laisse les ONG, les gauches démodées, les droites ultra, les universitaires binoclars, et tous les grincheux de la terre glapir sur le sort PASSE de la Syrie et l’impéritie PASSEE de nos gouvernements qui s’en FOUTENT car c’est du PASSE, avec la bonne excuse de sécuriser un certain « ordre mondial » pour le « bien des concitoyens comme vous et moi »... sauf que moi, je ne dors pas avec une telle morale d’humaniste exterminateur. et vous ?

                                                      je me demande si ici, nous sommes capables 3 secondes d’essayer de raisonner comme un grand patron ou un président qui se sent l’obligation (système oblige) de garantir à 10 ou 20 ans les appro en pétrole et gaz de 65 millions de français ? si on raisonne 3 secondes... allez, 4... les milliers de civils libyens sont des dégâts collatéraux.... rien de plus. (idem 11-9-2001 mais là je vais peut-être trop loin pour certains... mais qui vivra verra). Ce pourrait être vous ou moi... coup de bol c’est en face.... ni plus,ni moins.... la question est juste de savoir s’y prendre pour faire gober la pilule au peuple à qui à l’école et à l’église on a appris « tu ne tueras point »..... sans qu’il ne devienne trop schizophrène ou déprimé, ou en tous les cas, moins que ses dirigeants....

                                                      votre avis ?


                                                    • njama njama 18 mars 2013 18:27

                                                      Fabius veut armer les rebelles ...

                                                      EST-CE POUR « COUVRIR » CE QUE FONT LARGEMENT DÉJÀ L’ARABIE SAOUDITE ET LE QATAR ? APPORTER UN PETIT AIR DÉMOCRATE A CETTE RÉBELLION ? ... histoire qu’on comprenne que ce ne sont pas les armes des monarchies du Golfe qui auraient permis de renverser le régime de Bachar El-Assad (si toutefois il tombe un jour ...).

                                                      Cela ferait sacrément « TACHE » dans le beau tableau des combattants de la Liberté libérateurs du peuple syrien opprimé par la « dictature » grâce aux armes fournies par d’autres dictateurs pétro-monarques salafo-wahhabites !
                                                      puréééééééééée la honte sur la révolution ...
                                                       
                                                      Croatian Weapons Arrive In Homs
                                                      Saturday, 16 March 2013 (les vidéos sont sur le BLOG de Brown Moses)

                                                      When Croatian weapons, provided by Saudi Arabia, first appeared a number of people noted that while the weapons had been sighted in Daraa, Idlib, Aleppo, and Deir Ez Zor, they hadn’t appeared in Homs, the scene of months of fighting. Now, for the first time, these weapons have started to appear in the Homs region. The first video shows a M79 Osa rocket launcher being used by opposition fighters

                                                      This next video shows a RBG-6 grenade launcher in Al Khaldiyah, Homs, north of the city centre, being used by a new group, Katiba al-Samoud - Janud Allah, which appears to be aligned with the FSA

                                                      Here we see a RPG-22 being used by what appears to be the same group in the above video at an unknown location in Homs

                                                      This final video shows a M60 recoilless gun being used at near the Lebanese border, near Al Qusayr, south-west of Homs

                                                      All four videos were posted in that last two days, and I’ve been unable to find earlier videos showing Croatian weapons in the Homs region, so it appears these are all new arrivals in the Homs region, and it will be interesting if these weapons have the same significant effect in Homs as they’ve had in Daraa.
                                                      http://brown-moses.blogspot.fr/

                                                      Saudis Step Up Help for Rebels in Syria With Croatian Arms The New York Times 25.02.2013

                                                      Saudi Arabia has financed a large purchase of infantry weapons from Croatia and quietly funneled them to antigovernment fighters in Syria

                                                      http://www.nytimes.com/2013/02/26/world/middleeast/in-shift-saudis-are-said-to-arm-rebels-in-syria.html?pagewanted=all&_r=1&

                                                      Des filières déjà connues 17 mars 2013
                                                      http://www.lejdd.fr/International/Moyen-Orient/Actualite/Vente-d-armes-aux-rebelles-syriens-des-filieres-deja-connues-596785

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires