• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Dieu, Jésus, et le mariage pour tous

Dieu, Jésus, et le mariage pour tous

Non contente de s'inviter dans un débat qui ne la concerne pas, l'Eglise Catholique (et les religions en général) nous font croire que le mariage pour tous et l'éducation d'un enfant par deux personnes de même sexe serait contre-nature, donc forcément contraire à la volonté de Dieu et de son fils Jésus. Je pense que la religion se trompe et voici pourquoi.

Il semble clair pour l'Eglise et les associations religieuses qu'un enfant ne saurait bénéficier d'une éducation équilibrée qu'à la condition que celle-ci lui soit soit prodiguée par un homme et une femme, au motif qu'un enfant ne peut être que le fruit de l'union d'un homme et d'une femme.
 
Soyons concrets : hormis les besoins physiologiques de base (nourriture, chaleur et sommeil) qui peuvent être apportés par n'importe qui, la seule chose dont un enfant a réellement besoin pour s'épanouir c'est d'Amour. L'Amour guide l'éducation au sens large (l'apprentissage du respect, la découverte du monde, la définition des limites nécessaires à l'enfant, etc.). Cet Amour est-il garanti lorsque le couple qui élève l'enfant est constitué de ses géniteurs ? Clairement, la réponse est non. A l'inverse, il est également clair que certains enfants adoptés bénéficient d'un Amour tout à fait épanouissant. Le critère "géniteur" ne semble donc pas pertinent en la matière.
 
Se pose ensuite la question de l'équilibre affectif et émotionnel de l'enfant qui serait directement dépendant du sexe des personnes qui l'élèvent. Se pose ici la question de l'éducation par un parent seul (géniteur ou pas), et bien sûr celle de l'éducation par un couple de même sexe.
 
Rappeleons que l'Amour est de nature divine : "Dieu est Amour". Cet Amour est la source et le fondement de toute Vie. Pour prendre Vie et exister dans la matière, l'Amour divin, l'Un, s'est scindé en deux polarisation opposées et complémentaires, le masculin et le féminin (dont les déclinaisons sont multiples : chaud/froid, jour/nuit, été/hiver, yin/yang, haut/bas, intérieur/extérieur, etc.). Cette polarisation est indispensable à la création et à l'entretien de la Vie dans la matière, c'est pour cela qu'il faut une cellule mâle associée à une cellule femelle pour créer un nouvel être.
 
L'Amour lui-même est polarisé dans la matière, les manifestations de l'Amour féminin et de l'Amour masculin sont différentes. Mais n'oublions pas que chaque être humain a été créé à l'image de Dieu, Un et complet, et donc capable de donner les deux types d'Amour. Notre éducation familiale et sociétale nous apprend à nier ce fait, mais nous avons tous une part féminine et une part masculine en nous, il ne tient qu'à nous de les exprimer. Ne voit-on pas d'ailleurs en ce moment de plus en plus d'hommes "materner" leurs enfants ?
 
L'Amour divin, source de Vie, est infini et inconditionnel. Il n'est pas différencié et englobe la part d'Amour masculine et la part féminine. L'Amour féminin (fonction mère) peut être résumé par "qui que tu sois, je t'accepte" (réceptif, passif, diffus, etc.) ; l'Amour masculin (fonction père) peut être résumé par la phrase "qui que tu sois, deviens-le" [1] (créatif, actif, dirigé, etc.). Comme vu plus haut, nous sommes tous capables de donner les deux types d'Amour, un enfant peut donc être parfaitement équilibré en étant élevé par un seul parent, ou deux parents du même sexe, du moment qu'ils parviennent à donner ces deux types d'Amour à leur enfant.
 
J'ajoute que Jésus a donné un commandement très clair : "Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé". La partie "comme je vous ai aimé" est essentielle et précise que l'Amour que nous devons nous porter doit être le même que celui que Jésus donnait, à savoir inconditionnel (Amour divin), donc dénué de jugement. Décider qu'autrui ne mérite pas les mêmes droits que soi (en l'occurrence le droit de se marier et d'élever un enfant) est un jugement et va à l'encontre de ce commandement pourtant clair de Jésus.
 
Aujourd'hui les êtres humains sont perdus, il en résulte que peu d'entre nous sont en mesure de donner un Amour inconditionnel à un enfant (qu'il soit de type masculin ou féminin). Nous avons appris à mettre des conditions à l'Amour que nous donnons, que ce soit à nos enfants ou à d'autres adultes d'ailleurs (comportement jugé bon, fidélité, bonnes notes, etc.). L'équilibre dans l'Amour donné aux enfants au travers de l'éducation n'est pas systématiquement assuré par les couples hétérosexuels, pas plus il n'est mis en danger par des parents seuls ou des couples homosexuels. L'équilibre est menacé par notre incapacité à exprimer notre Amour de façon inconditionnelle. Laissons donc une chance à tous de donner de l'Amour à un enfant à travers l'éducation car plus il y aura d'indivdus de bonne volonté pour essayer, plus les enfants auront de chances de grandir dans l'Amour.
 
En guise de conclusion, je dirais que cette question du mariage pour tous, même si elle est importante, n'est pas vitale. En ce moment toute une série de problèmes très graves se posent à nos sociétés. Nous avons des choix à faire au niveau individuel qui vont engager notre avenir commun, jusqu'à notre propre survie sur cette planète. Ne nous laissons pas aveugler par des questions de morale ou de principes qui divisent forcément puisque parfaitement subjectives, alors que nous devons nous unir pour relever les challenges vitaux qui sont déjà d'actualité. Mais cette division n'est-elle pas la stratégie la plus efficace de nos dirigeants afin d'asseoir leur suprémacie ?
 
[1] voir l'excellent livre de Denis Marquet "Nos enfants sont des merveilles".

Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

136 réactions à cet article    


  • Gaetan de Passage Gaetan de Passage 23 novembre 2012 10:02

    Si l’archange Gabriel avait été gay, Jesus ne serait pas né.


    • Chiitedeservice subcommandante 23 novembre 2012 11:09

      nous font croire que le mariage pour tous et l’éducation d’un enfant par deux personnes de même sexe serait contre-nature, donc forcément contraire à la volonté de Dieu et de son fils Jésus. Je pense que la religion se trompe et voici pourquoi.


      --->Oui c’est bien contre nature que vous le vouliez ou non ! En plus ça v a à l’encontre de la volonté de Dieu car l y a des textes qui l’interdise clairement...bref

      Peut on se marier avec une personne différente, de religion différente ? oui mais.. : différence mariage

    • cogno4 23 novembre 2012 11:20

      --->Oui c’est bien contre nature que vous le vouliez ou non ! En plus ça v a à l’encontre de la volonté de Dieu car l y a des textes qui l’interdise clairement...bref

      Sauf que d’une, rien ne montre que Dieu existe, et deux, le fait que vous y croyez n’implique pas que les autres y croient.
      Va falloir trouver autre chose de plus solide comme justification.


    • Romain Desbois 23 novembre 2012 12:27

      Si je suis les bonnes âmes, jésus étant issu d’un viol (bravo les cathos !!!!), Marie touche moi pas aurait dû avorter plutôt que de demander à Joseph de tenir le cierge.

      Depuis on dit cocu comme un charpentier, c’est pas malin.


    • tf1Goupie 23 novembre 2012 13:44

      « jésus étant issu d’un viol »  smiley  smiley  smiley

      Retourne à l’école Romain au lieu de raconter n’importe quoi !

      Tu aurais dit Procréation Miraculeuse Assistée tu aurais eu l’air moins stupide.


    • Aldous Aldous 23 novembre 2012 17:35

      Dieu ou pas dieu, la reproduction humaine est hétérosexuelle.


      Le reste n’est que névrose.


    • meuzky 23 novembre 2012 17:40

      ---> Sauf que d’une, rien ne montre que Dieu existe, et deux, le fait que vous y croyez n’implique pas que les autres y croient.


      Hors propos, l’article présuppose que Dieu existe - que ce soit vrai ou pas importe peu.
      Restons dans le contexte de l’article.

    • Romain Desbois 23 novembre 2012 18:18

      "

      Dieu ou pas dieu, la reproduction humaine est hétérosexuelle.

      "

      Donc les cathos seraient des névrosés ? parceque eux ils affirment qu’une femme peut se reproduire avec un dieu et en plus par l’intermédiaire d’un ange.


    • Aldous Aldous 23 novembre 2012 23:02

      La religion est peut être une névrose, en effet. Ca se discute.


      Mais ce qui ne se discute pas, c’est que la volonté de certains homos de singer le modèle du mariage traditionnel tout en le conchiant ou plus ridicule encore, de singer le mariage bourgeois tout en se drapant dans une posture rebelle est une névrose à 100%.

      Des rebelles de boudoirs qui se battent pour qu’on les englobe dans la normalité et le conventionnel.

      Sacré combat !



    • Sortirducadre Sortirducadre 25 novembre 2012 18:59

      @subcommandante
      C’est là tout le problème des religions dites « du livre » : croire au pied de la lettre tout ce que dit un livre écrit par on ne sait qui il y a des siècles, plutôt que sa propre expérience.

      La Vie est en évolution permanente, c’est sa raison d’Etre. Figer la Vie dans un livre est contre nature.


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 novembre 2012 14:32

      « Si l’archange Gabriel avait été gay, Jesus ne serait pas né. »


      Selon les textes, Gabriel a été l’annonciateur, non le fécondateur.

      Ce qui ne change rien à la suite : Joseph est le cocu le plus célèbre de l’ Histoire.

      Au fait, à l’époque, la femme adultère était vouée à la lapidation, non ? 

      Même si c’est par Dieu sous une forme divine, la conception de Jésus résulte donc d’un adultère, pas vrai ?

    • JL JL 23 novembre 2012 10:05

      Bof ! Le lobbying, comme la bêtise, insiste toujours.

      L’auteur termine son petit laïus sur cette magnifique sentence, je cite : « Mais cette division n’est-elle pas la stratégie la plus efficace de nos dirigeants afin d’asseoir leur suprématie ? »

       smiley

      Mais qui donc divise ici, sinon ceux qui réclament à cors et à cris le mariage pour tous, et ainsi que le remarque si justement lui-même le pondeur de ces lignes, en ces moments pourtant si difficiles  ?

      J’appelle ça se prévaloir de sa turpitude : je fais du lobbying pour ma chapelle, et au nom de l’unité, j’accuse ceux qui ne sont pas d’accords avec moi d’être responsables de la division, de la désunion, de la guerre.

      Ce genre de personnages portent un nom : fauteurs de troubles.


      • Sortirducadre Sortirducadre 23 novembre 2012 11:03

        JL, ce sont les décideurs qui proposent ces lois en ces moment difficiles, pas ceux qui réclament l’égalité. Choisir de mettre ce sujet au coeur du débat maintenant est un vrai choix stratégique et politique, un choix qui divise et qui permet donc de « mieux régner ».


        Quant à moi je n’accuse pas ce qui ne sont pas d’accord avec moi, j’accuse le gouvernement.

        Je donne simplement mon avis en mettant en lumière les contradictions du discours religieux. Je ne fais pas de lobbying, je n’essaie de convaincre personne, j’insiste sur le fait que cette question n’est pas vitale et j’invite chacun à se rassembler pour faire face aux vrais problèmes.

        Vous pouvez appeler ça un « fauteur de trouble » mais je crois que vous faites fausse route ;) Vous plongez tête baissée dans le piège tendu par nos décideurs, et c’est bien cela qui m’attriste.

      • JL JL 23 novembre 2012 11:53

        « ceux qui réclament l’égalité. »  ???

        De quelle égalité parlez-vous ? L’égalitarisme libéral ? Celui qui mène au chaos en nivelant toutes les valeurs pas le bas en même temps qu’il creuse les inégalités de fortune ?

        Pfff !.


      • JL JL 23 novembre 2012 12:13

        Je ne crois pas qu’accorder le mariage pour tous soit un bon service à rendre à la communauté homosexuelle.

        Cette réforme menée à la hussarde en ce que la société n’est pas prête, aurait à mon avis comme résultat d’exacerber la rancœurs homophobes envers une communauté d’autant mieux admise qu’elle demeure discrète. On en pense ce qu’on veut, mais les faits sont têtus ; autant que les lobbyistes.

        Dans ce domaine, il ne suffit pas de changer les mots pour changer les regards, au contraire. Et je crois que les « autorités » n’en ont rien à cirer.

        A bons entendeurs, salut.


      • Romain Desbois 23 novembre 2012 15:04

        Je traduis :

        "Je ne crois pas qu’accorder le mariage pour tous soit un bon service à rendre à la communauté noire.

        Cette réforme menée à la hussarde en ce que la société n’est pas prête, aurait à mon avis comme résultat d’exacerber la rancœurs racistes envers une communauté d’autant mieux admise qu’elle demeure discrète. On en pense ce qu’on veut, mais les faits sont têtus ; autant que les lobbyistes.

        Dans ce domaine, il ne suffit pas de changer les mots pour changer les regards, au contraire. Et je crois que les « autorités » n’en ont rien à cirer.

        A cons tendent tant d’heures, tu l’as.« 

        ou alors :

         »

        Je ne crois pas qu’accorder le mariage pour tous soit un bon service à rendre à la communauté juive.

        Cette réforme menée à la hussarde en ce que la société n’est pas prête, aurait à mon avis comme résultat d’exacerber la rancœurs antisémites envers une communauté d’autant mieux admise qu’elle demeure discrète. On en pense ce qu’on veut, mais les faits sont têtus ; autant que les lobbyistes.

        Dans ce domaine, il ne suffit pas de changer les mots pour changer les regards, au contraire. Et je crois que les « autorités » n’en ont rien à cirer.

        A bons en tondus, malheur."

        Ou encore

        "Je ne crois pas qu’accorder le mariage pour tous soit un bon service à rendre à la communauté étrangère.

        Cette réforme menée à la hussarde en ce que la société n’est pas prête, aurait à mon avis comme résultat d’exacerber la rancœurs xénophobes envers une communauté d’autant mieux admise qu’elle demeure discrète. On en pense ce qu’on veut, mais les faits sont têtus ; autant que les lobbyistes.

        Dans ce domaine, il ne suffit pas de changer les mots pour changer les regards, au contraire. Et je crois que les « autorités » n’en ont rien à cirer.

        A bons dentoncul, sale heure."

        Ou enfin :

        "Je ne crois pas qu’accorder le mariage pour tous soit un bon service à rendre à la communauté communiste.

        Cette réforme menée à la hussarde en ce que la société n’est pas prête, aurait à mon avis comme résultat d’exacerber la rancœurs anti-communistes envers une communauté d’autant mieux admise qu’elle demeure discrète. On en pense ce qu’on veut, mais les faits sont têtus ; autant que les lobbyistes.

        Dans ce domaine, il ne suffit pas de changer les mots pour changer les regards, au contraire. Et je crois que les « autorités » n’en ont rien à cirer.

        A bons entendus, salaires."


      • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 23 novembre 2012 15:25

        Bonjour Romain,


        Vos propos sont vraiment diffamatoires et homophobes. Les homosexuels ne sont ni un parti, ni un peuple, ce sont des êtres humains comme tous les être humains ! Ils ont la liberté de penser par eux mêmes et imposer à ces personnes une vision des choses en fonction de leur identité sexuelle est homophobe. 

        Ils ont le droit d’être à gauche ou à droite, d’être religieux ou non, et d’être contre le mariage pour tous. Cette volonté de les catégoriser est homophobe !

        Bonne journée

        Martin

      • JL JL 23 novembre 2012 15:31

        « un commentaire gravement diffamatoire » dites-vous, rounga ? C’est du mien que vous parlez ?

        Fichtre ! Vous faites bien la pucelle effarouchée par l’ombre du mot qui la ferait rougir !!!


      • Romain Desbois 23 novembre 2012 15:43

        Martin l’âne

        Commencez par apprendre à lire avant de baver vos conneries.

        Finalement c’est aux cons qu’il faudrait interdire de faire des gosses, vos manifs auraient tenu dans un confessionnal.


      • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 23 novembre 2012 15:50

        Bonjour Romain,


        Deux insultes en trois lignes... Ça devient monnaie courante les insultes et les attaques physiques chez les pro mariage pour tous.

        Vous catégorisez les homosexuels et imposer à cette « catégorie » une façon de penser. Oui c’est homophobe et plusieurs personnes homosexuelles le ressentent de la sorte. 

        Bonne journée

        Martin


      • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 23 novembre 2012 15:53

        Romain,


        La Manif pour Tous n’a rien de religieux et oppposent des arguments qui n’ont rien de religieux. Pourquoi vouloir attaquer par l’axe de la religion ? Je parle de code civil, de merchandisation du corps de la femme, etc... Rien de religieux dans mon discours.

        Bonne journée

        Martin

      • Romain Desbois 23 novembre 2012 16:26

        martin l’âne

        Vous parlez du code civil ? alors commencez par le lire avant de baver vos conneries.


      • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 23 novembre 2012 16:35

        Romain,


        Vous ne me répondez toujours pas, mais les insultes fusent. Tous ceux qui ne pensent pas comme vous sont donc des « cons » ? 

        Martin

      • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 23 novembre 2012 16:37

        Romain,


        Quels arguments avancez vous pour le mariage pour tous à part vos insultes ?

        Martin

      • Romain Desbois 23 novembre 2012 16:40

        je ne parle pas au nom des homosexuels , je ne parle qu’en mon nom.

        c’est vous qui voulez généraliser mes propos à tous les homos.

        Cotez moi le code civil et après on discute.


      • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 23 novembre 2012 16:44

        Romain,


        Pour le moment vous insultez en votre nom. Peut être pouvons nous commencer à discuter ? 

        Je disais donc, que je considère votre post homophobe et discriminatoire car vous catégorisez les personnes homosexuels et les mettez tous dans le même lot. En quoi ai je tort selon vous ?

        Par ailleurs, quels arguments apportez vous à la défense du mariage pour tous ?

        Martin

      • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 23 novembre 2012 16:47

        Romain,


        Oui, je débarque puisque je me suis inscrit il y a quelques jours suite à un article sur La Manif pour Tous, et encore une fois, je n’ai qu’un seul et unique pseudo. 

        Donc, vos arguments ? (sans les insultes, merci !)

        Martin

      • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 23 novembre 2012 16:51

        Romain,


        Et si vous pouviez continuer sans le tutoiement de votre dernier post, cela serait encore mieux.

        Martin

      • Romain Desbois 23 novembre 2012 17:58

        C’est comme tu veux smiley


      • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 23 novembre 2012 17:59

        Dernier post qui vient d’être censuré. Dommage


      • Romain Desbois 23 novembre 2012 18:04

        « Dernier post qui vient d’être censuré. Dommage »

        Donc vous débarquez et vous vous permettez de juger les gens sans même connaitre ce su’ils pensent ou écrivent ?

        Allez dire ca à d’autres.


      • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 23 novembre 2012 18:10

        Romain,


        Je ne juge personne, je juge des propos. Et reçois des insultes. Mais finalement pas d’argumentation en retour et des pirouettes, des associations avec mon prénom, etc... 

        J’ai posé mes arguments. J’ai expliqué ma pensée. A votre tour. Vous me dites que vous parlez en votre non, mais en défendant une cause. Je ne pense pas qu’insulter une personne défende une cause. Elle l’enlaidit. Donc, en quoi ai je tort pour vous ?

      • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 23 novembre 2012 18:11

        « en votre nom »


      • Romain Desbois 23 novembre 2012 18:22

        Tintamar

        Allez sur ma page et bouffez vous les commentaires et les articles sur le sujet si cela vous chaut mais je ne suis pas là pour vous faire la conversation.


      • Aldous Aldous 23 novembre 2012 23:07

        @romain,


        Ce ne sont pas les hétéros qui empêchent les couples homos de faire des gosses, c’est dame nature.

        Vous avez loupé quelques cours de bio au lycée...

      • Rounga Roungalashinga 23 novembre 2012 10:13

        Soyons concrets : hormis les besoins physiologiques de base (nourriture, chaleur et sommeil) qui peuvent être apportés par n’importe qui, la seule chose dont un enfant a réellement besoin pour s’épanouir c’est d’Amour

        On se demande d’où sort cette vérité révélée qui fait de l’enfant une espèce de plante verte qui n’a besoin non pas d’eau mais d’Amour pour grandir sainement et se structurer. C’est désormais une espèce de postulat irréfutable, qui semble considérer d’ailleurs qu’il n’existe qu’une seule forme d’amour : l’Amour avec un grand A. Il est pourtant évident que l’amour d’un père n’est pas le même que l’amour d’une mère, qui n’est pas non plus le même que l’amour entre amants ou que l’amour de l’humanité toute entière qui nous fait aimer notre voisin de palier même si c’est un gros con. L’action conjointe de l’amour d’un père et de l’amour d’une mère est structurant pour l’enfant, même s’il est évident que celui-ci peut évoluer sainement avec seulement l’amour du père ou seulement l’amour de la mère (les accidents de la vie, ça arrive).
        L’amour n’est jamais quelque chose de totalement doux. Il n’y a que dans les feuilletons pour adolescente que l’amour est sirupeux. En réalité l’amour a ce petit arrière-goût âpre, qui lui donne du corps (comme un bon vin, qui est infiniment meilleur qu’un soda au goû sucré) et qui fait qu’on en souffre toujours un peu en même temps qu’on en jouit. C’est dans ce paradoxe que l’humain se construit et apprécie la vie. L’amour d’une mère est ainsi une chose infiniment belle, mais également infiniment pesante. Moi qui ai eu la chance d’avoir une mère aimante, je sais bien comment la souffrance se mêle à cette volupté, et qu’on n’en sort indemne que de justesse (si on n’a pas de mère abusive). C’est pourquoi je n’imagine pas ce que peut être d’avoir deux mères. Le traumatisme doit être trop grand, si l’amour d’un père ne vient pas contrebalancer un peu le cataclysme.
        Je dis donc qu’avoir deux fois l’amour d’un parent n’est pas équivalent à l’amour de deux parents, et que je n’aimerais pas être à la place des enfants qui seront dans cette situation. Que les homos adoptent, s’ils le souhaitent, mais qu’il arrêtent de nous dire que le couple parental homosexuel est équivalent au couple parental hétérosexuel. Il ne l’est pas, et un enfant élevé dans cette condition sera dans un déséquilibre équivalent (mais pas forcément rédhibitoire) à celui d’un enfant élevé par un seul parent.
        Voilà ce que je pense et que je crois vrai.


        • Rounga Roungalashinga 23 novembre 2012 10:20

          L’Amour lui-même est polarisé dans la matière, les manifestations de l’Amour féminin et de l’Amour masculin sont différentes. Mais n’oublions pas que chaque être humain a été créé à l’image de Dieu, Un et complet, et donc capable de donner les deux types d’Amour

          C’est un raisonnement monadologique que je crois faux, car l’amour n’existe pas en soi, mais se manifeste dans la relation à l’autre. On ne peut donc donner deux amours différents à la même personne, à moins d’avoir deux relations avec elle.

          Ne voit-on pas d’ailleurs en ce moment de plus en plus d’hommes « materner » leurs enfants ?

          Effectivement les pères disparaissent. De moins en moins d’hommes se sentent prêts à assumer ce rôle abrupt.


        • al.terre.natif 23 novembre 2012 14:01

          « Effectivement les pères disparaissent. De moins en moins d’hommes se sentent prêts à assumer ce rôle abrupt. »

          En quoi ce role devrait il est « abrupte » ?

          Quel est ce role si particulier dans lequel vous enfermez le pere ? N’est il pas possible qu’il y ait plusieurs manière d’être père, différentes de votre vision, et pourtant tout à fait correctes ?


        • Sortirducadre Sortirducadre 25 novembre 2012 19:05

          Effectivement il n’existe qu’un seul Amour, il s’agit de l’Amour infini et inconditionnel, source de toute Vie. L’amour humain, que l’on devrait plutôt nommer « attachement », peut faire souffrir, mais l’Amour n’a pas d’opposé ni de fin. Je comprends que vous ne compreniez pas cela dit.


        • Rounga Roungalashinga 26 novembre 2012 08:46

          Comme je le disais, vous partez de la monade pour faire votre raisonnement. Ce n’est donc pas que je ne comprends pas ce que vous dites, mais que je suis capable de modérer votre conclusion en prenant un autre parti pris métaphysique que le vôtre.


        • Cocasse Cocasse 23 novembre 2012 10:38

          Pas besoin d’être catholique pour le penser.

          Le mariage homo, et pire l’adoption, sont une dégénérescence de plus de la société du spectacle, et une régression directe vers la préhistoire.

          • cogno4 23 novembre 2012 11:23

            Toujours le même blabla sur la dégénérescence.
            Faut se renouveler mon vieux, trouver quelque chose de plus solide que vos impressions subjectives.


          • Romain Desbois 23 novembre 2012 12:29

            Cassoce

            C’est sur que vous êtes bien placé pour le dire vu qu’apparemment vous êtes tombés dedans à la naissance.


          • Rounga Roungalashinga 23 novembre 2012 11:15

            Avec le “mariage gay”, on pose le problème à l’envers car que qu’il faudrait abolir, c’est le mariage, qu’il soit gay ou non.

            Abolir la seule institution qui protège les enfants ?


          • Romain Desbois 23 novembre 2012 12:24

            ragnagna

            Non ce qui protège les gosses, ce sont les lois pas les institutions !!!!!

            D’ailleurs ils sont tellement protégés ces pauvres gosses que beaucoup sont jetés comme des images de Ragnagna.

            dans cette histoire , c’est la charpente et le charpentier qui se moquent de la paille et du paillasson.


          • Rounga Roungalashinga 23 novembre 2012 13:28

            J’ai lu votre article, durae leges, et je le trouve relativement contestable.


          • Rounga Roungalashinga 23 novembre 2012 13:57

            Non ce qui protège les gosses, ce sont les lois pas les institutions !!!!!

            Ce qui protège les individus, c’est de ne pas être seuls, isolés, exposés à n’importe quel prédateur, à n’importe quel accident. La famille est le premier réseau de solidarité qui permet de tenir bon en face de l’adversité. Les lois ne protègent pas contre la perte d’un proche, un licenciement, une maladie, les effets de la dépressions, un escroc, etc. mais la famille peut donner un coup de pouce. Les enfants sans famille sont la proie rêvée de n’importe quel prédateur sexuel, comme ces orphelins de l’Hopital Général sous l’Ancien Régime. Un enfant encadré dans une famille est un enfant réellement protégé. Un enfant encadré par la loi n’est qu’un enfant théoriquement protégé.
             Lisez l’article de durae leges. Il propose que les gosses appartiennent à l’Etat. Rien que le mot « appartenir » associé à un être humain relève d’une conception totalement étrangère à celles qui fondent les valeurs de notre civilisation. Un être humain n’appartient à rien ni à personne.


          • meuzky 23 novembre 2012 17:53

            ---> La famille est le premier réseau de solidarité qui permet de tenir bon en face de l’adversité


            Oui, mais faut-il être marié pour être une famille ?

          • Aldous Aldous 23 novembre 2012 11:32

            L’article part d’un amalgame grossier pour faire croire que seuls les religions considerent le mariage homme-femme comme une institution utile au developement des enfants.

            Or c’est archi-faux.

            Le mariage n’est pas une invention catolique : les grecs, qu’on ne peut soupçonner d’homophobie, n’ont jamais confondu le mariage et l’homosexualité.

            Les regimes athées comme en URSS consideraient aussi que le mariage etait une relation hetero.

            Enfin les specialistes du developpement de l’enfant sont egalement constants dans leur description du besoin de l’enfant d’avoir un modèle paternel et maternel et des pathologies psychiques qu’il developpe en cas de carence.

            Par ailleur, le matraquage d’articles pro mariage homo ici montre que la machine propagandiste a decide de saturer le debat car la lajorité des citoyens reste contre cette stupidité imposée par des think tanks puissants et antidémocratiques.


            Le think tank est à la pensée ce que le tank est à l’industrie automobile...

            • Kookaburra Kookaburra 23 novembre 2012 11:43

              « Non contente de s’inviter dans un débat qui ne la concerne pas, l’Eglise Catholique (et les religions en général)... »
              Voulez-vous excluer aussi les croyants ? Qui, selon vous, a le droit de s’exprimer là-dessus ? Pour faire simple on pourrait exclure tous ceux qui sont contre.


              • cogno4 23 novembre 2012 14:58

                Les concernés.

                Pour ce qui est de l’église, vous voulez discuter de quoi avec eux ?
                Ils utilisent des termes comme « dégénérés », « contre nature »... qui voudrait discuter avec quelqu’un qui le traite en ces termes ?


              • Aldous Aldous 23 novembre 2012 17:42

                contrairement a ce que veut nous faire croire cette propagande absurde, l’hétérosexualité n’est pas une opinion.


                C’est notre mode reproductif.

                Il n’y a pas de parti des hétéros ou de ’’majorité’’ au sens politique du terme.

                Nous sommes tous soumis à une reproduction hétérosexuelle.

                Même ceux qui se disent gay sont intrinsèquement hétérosexuels par le fait que ce sont des mammifères.

                L’activite sexuelle qu’ils pratiquent est récréative et non reproductive.

                La parthénogenèse n’est pas le mode de reproduction humain.

                La loi pourra toujours faire semblant que non, ça restera une sinistre farce.




              • regul7 23 novembre 2012 11:50

                il est évident que le mariage Gay est contre nature ! ces gens sont des malades qu’il faut absolument soigner comme l’a dit Ms. Lech Walesa en Pologne. Avant ils étaient bien discrets et cela convenait à tout le monde, alors revenons en arrière. Lorsque des minorités accèdent à des lois de ce genre c’est que l’état sur le plan moral est en pleine dégradation et n’est plus reconnu. C’est bien pourquoi le monde ne se reconnait plus aujourd’hui. Avec tout mon respect.



                • Le chien qui danse 23 novembre 2012 12:02

                  Merci pour ce billet. Bon les réac’s sont de sortie, ça va de soi.

                  Il est clair que les géniteurs ne font pas systématiquement des parents.
                  La séparation entre la fonction génitrice et l’éducation est claire très claire.
                  D’ailleurs c’est un des point très important de cette histoire. La plupart des « parents » ne croient l’être uniquement que par ce qu’il ont généré un enfant. Ils influencent leurs enfants du bon droit juste de leur pensée.
                  « Dans la vie mon fils tu sais...... » la subjectivité comme support de vérité éducative que l’enfant va gober tout cru, normal c’est son père qui le dit.... Vu qu’il est grand et fort et lui tout petit ; De plus c’est du tout bon pour l’égo du papa.
                  Et l’amour, vois comme ta mère t’aime plus que tout au monde, jamais personne ne t’aimeras plus qu’elle, même si tu te maries ta mère sera toujours là. Même si c’est pas dit, ta femme ne pourra jamais t’aimer plus que ta mère.
                  D’ailleurs on peut écarter le père, à l’extrème, les monoparentaux le savent bien. Mais la mère non quoiqu’elle soit elle sera toujours ta mère et tu ne peux le contrer... Elle à envahi ton espace affectif pour son exclusivité, pour la vie et tu seras un mauvais fils si tu le contestes. 

                  Ou alors faut prodiguer une formation pour éduquer ses enfants. Le postulat d’a priori, qui dit que l’engendrement génère automatiquement les qualités requises pour éduquer et développer un enfant, dans le monde de demain, sont caduque. S’il y a une évolution qui doit se faire elle se situe aussi dans la reconnaissance que les géniteurs ne font pas les éducateurs, loin s’en faut.

                  Une des grandes questions qui se pose par cette nouvelle loi annoncée et la déclaration que si deux personnes dites homosexuelles sont autorisées à élever un enfant ça remet en cause la vision parentale qui prévaut dans nos sociétés, de par son exclusivité. Quand on voit ce qu’il faut faire dans l’adoption pour montrer patte blanche, alors que d’en faire « naturellement » , donc des vrais à soi, est considéré comme allant de soi, quel que soit notre capacité à comprendre le développement d’un enfant, on se dit qu’il y a un hiatus. D’un coté on considère que d« éduquer » un enfant comporte des critères sociaux indispensable pour garantir son avenir et d’un autre sous prétexte de « naturalité » on laisse pondre des gamins par des gens qui en sont encore (des gamins). 
                  La remise à plat de la réalité éducative, et la tombée du mythe des parents « naturellement » disposés à éduquer sans conteste ne peut qu’advenir. Quand vous travaillez dans les milieux sociaux ce ne peut être que votre conclusions face à la dérive de la jeunesse qui n’est plus guidée.
                  Avant, dans la société rurale, les enfants s’enrichissaient de l’expérience de vie de leur parents pour le meilleur des cas.
                  De nos jours, avec la société de l’information, les gamins en savent plus que leurs parents et avant eux.

                  Les enfants n’appartiennent plus dans les faits à leurs parents, ils sont éduqués pour la majeure partie par la société dans laquelle ils vivent, les valeurs qu’ils reconnaissent sont les valeurs, bonnes ou mauvaises, qu’il rencontrent dans la société. Peu de parents arrivent à avoir de l’impact sur les choix que font leurs enfants. 

                  Il peut être très sain de revisiter les intentions qui président aux développement de nos chers bambins qui rappelons le, seront les artisans de l’avenir.


                  • oncle archibald 23 novembre 2012 12:12

                    « Les enfants n’appartiennent plus dans les faits à leurs parents, ils sont éduqués pour la majeure partie par la société dans laquelle ils vivent, les valeurs qu’ils reconnaissent sont les valeurs, bonnes ou mauvaises, qu’il rencontrent dans la société. Peu de parents arrivent à avoir de l’impact sur les choix que font leurs enfants. »

                    C’est dingue ce principe cent fois utilisé, ça existe et donc c’est bon, ou en tout cas, on ne peut rien contre ... 

                    Oui il existe encore des familles qui « élèvent » leurs enfants au lieu de les laisser s’abaisser tout seuls, oui il existe encore des familles ou les enfants sont fiers de leurs parents et de ce qu’ils leur ont appris, et cela n’a rien à voir avec le niveau social. J’ai croisé au service militaire le fils d’un manutentionnaire qui était devenu prof de lycée et qui était hyper fier de ses parents pares qu’ils avaient su lui donner des « valeurs » et aussi qu’ils avent eu pour lui de l’ambition. 

                    Le laisser aller, la démission devant les difficultés, ne sont jamais de bonnes solutions sur le long terme.

                  • Le chien qui danse 23 novembre 2012 14:44

                    Bien sur Oncle, des personnes qui ont compris le sens de la responsabilité d’avoir une ou des futures vies entre leurs mains et qui se sont investis dans leur ascension, il y en a plein, mais ce n’est pas l’apanage des couples hétéros, et le fils de manutentionnaire à mieux réussi par ce que la société dans sa globalité le lui à permis. Et ce fils aujourd’hui êtes vous sur qu’il à fait ça parce que lui le voulait ou pour redorer l’estime de ses parents ou de sa famille ? Est-il toujours en accord avec ça ? fera t-il de même avec ses enfants ?

                    Parce que le père n’a pas réussi le fils le doit par procuration pour rattraper la vie de son père ! C’est là je pense que vous coincez cher Oncle, on ne doit rien à ses parents et ils n’ont rien à réclamer. En revanche être un référent qui permet à l’enfant de s’interroger et de comprendre, quitte à devoir s’affranchir de son amour propre voilà qui sera certainement plus profitable. Et y’a pas besoin d’être hétéro naturel pour ça.
                    Car de nos jours nous allons avoir de plus en plus besoin de Personnes libres autonomes indépendante et prête à partager sinon demain sera le dernier jour.
                    Une « cellule » familiale est fermée par définition, et je vous fait grâce des analogies sur les termes.

                  • oncle archibald 24 novembre 2012 09:08

                    abc def ghi jkl


                  • oncle archibald 24 novembre 2012 09:24

                    « C’est la je pense que vous coincez, Cher Oncle », écrit le Chien qui danse ... me rappelant aussitôt le fameux dicton appris du temps de mes études aux beaux arts : « si tu baises sur le sable sec, tu t’enrayes » ..

                    De mes expériences personnelles je retiendrai que je suis parti à l’école des beaux arts pares que ma mère, veuve, voulait que je sois médecin comme mon père .. de mon père dont j’avais retenu ceci, rebaché sans cesse .. dans la vie on choisit trois choses : ses amis, sa femme et son métier ...

                    Je retiendrai que mes enfants ayant souffert de me voir rentrer très tard le soir, éreinté et soucieux de devoir aller pleurer un nouveau découvert à son banquier, ont choisi leur métier sur la base de cet axiome : n’importe quoi sauf architecte comme papa .. 

                    Je retiendrai que ma fille adulte depuis longtemps et mère de famille a écrit à ses parents, sans aucune raison autre que le besoin de s’exprimer, une très jolie lettre pour les remercier de l’éducation qu’elle a reçue, ce qui nous a laissés, sa mère et moi, sur le cul ...

                    Qu’avons nous fait pour nos enfants ? Rien de particulier sinon que nous leur avons toujours laissé toute liberté en tout mais en montrant ou se situaient les limites du danger, les avantages que l’on peut tirer du travail scolaire et universitaire, bref rien que de très très banal ... Enfin c’est ce que nous pensions, mais il parait que c’est devenu au contraire très rare .. 

                    Avons nous été comme vous le suggérez des référents qui ont permis à nos enfants de s’interroger et de comprendre, puis de choisir en tourte liberté ?? Ah ! si c’était vrai, nous n’aurions pas perdu notre temps sur cette planète ...

                    Aurions nous pu faire la même chose si nous avions été en couple elle avec une autre nana et moi avec un autre mec ?? Je pense que non, parce que ces chromosomes que l’on mélange pour faire un petit, ça n’est quand même pas rien, n’en déplaise à quelques braillards enragés .. C’est un excellent ciment pour le couple et entre le couple et ses rejetons .. Et ça ne s’efface pas avec une loi !

                  • JL JL 23 novembre 2012 12:04

                    Les thèses en faveur du mariage gay, relèvent pour la plupart, essentiellement d’une attitude farouchement amorale et s’expriment dans une campagne orchestrée sur le thème de l’égalitarisme libéral : l’égalité de droits sans considérations morales et paradoxalement au nom de la morale, à savoir l’égalité.

                    Et d’ailleurs, certains ne se privent pas pour le revendiquer et énonçant, je cite : « l’Etat républicain n’a pas à faire de morale. »

                     Il ne faut pas confondre morale et moralisme. Ce dont il est question ici relève, non pas de la morale, mais du moralisme. « La morale c’est-ce qu’on s’applique à soi-même ; le moralisme c’est-ce qu’on demande aux autres. » (Jacques Julliard) Deamnder aux autres d’accepter le mariage pour tous relève évidemment du moralisme.

                    Ce qui distingue la politique de l’économie, c’est la morale  : l’économie est amorale, la politique (pas la gouvernance, mot odieux en ce qui concerne l’Etat) c’est avant un choix de société, donc le rejet de l’immoral, par conséquent le respect des valeurs morales. Ce qui caractérise l’État républicain au contraire de l’État libéral, c’est aussi la morale, contenue dans sa devise « Liberté, égalité, fraternité ».

                    Donner le mauvais exemple aux jeunes générations est immoral. Empêcher les adultes de vivre leur sexualité comme ils l’entendent est moraliste. Si l’État n’a pas à se préoccuper de ce qui se passe dans les chambres à coucher, ce n’est pas par refus de morale ou de moralisme, mais parce que la liberté doit être son principe premier. Tant que ce qu’il s’y passe ne dérange personne, ça ne le regarde pas. Attention : si on y fait du mal à un être faible et dominé, alors ça le dérange au plus haut point et légitimement

                    Pour conclure : rien de nouveau sous le soleil : le capitalisme fait toujours flèche de tous bois et divise pour régner, je m’explique : L’Etat libéral-moraliste propose une loi qui relève, non pas de la morale, mais du moralisme (l’anti-moralisme permissif c’est du moralisme en creux qui relève donc du moralisme), qui a pour effet, non pas de rassembler, ça c’est le propre de la morale, mais de cliver : c’est ça le moralisme.

                    L’État républicain est moral, l’économie libérale est amorale, et l’État libéral est à la fois immoral et moraliste, un comble !
                    CQFD


                    • JL JL 23 novembre 2012 12:06

                      L’acronyme CQFD ci-dessus en là en parasite.

                      J’en profite pour illustrer mon propos avec ces deux citations :

                      " Transformer la politique publique en moralisme ploutocratique, et prononcer ainsi la dissolution définitive de l’État social, voilà peut-être la nouvelle - l’ultime - frontière libérale." (Frédéric Lordon, là)

                      L’Europe s’est alignée sur les États-Unis, avec son «  capitalisme de connivence » et riposte en ayant recours au moralisme et au gouvernement des juges. Seule une remise en question totale du système capitaliste pourrait y mettre fin. Extraits : "Le capitalisme contemporain est devenu par la force de la logique de l’accumulation, un « capitalisme de connivence ». Le terme anglais « crony capitalism » ne peut plus être réservé aux seules formes « sous-développées et corrompues » de l’Asie du Sud est et de l’Amérique latine que les «  vrais économistes » (c’est à dire les croyants sincères et convaincus des vertus du libéralisme) fustigeaient hier. Il s’applique désormais aussi bien au capitalisme contemporain des États-Unis et de l’Europe. ... Dans son comportement courant, (cette classe dirigeante) se rapproche alors de ce qu’on connaît de celui des « mafias », quand bien même le terme paraîtrait insultant et extrême". (Par Samir Amin, économiste et président du World Forum for Alternatives.)


                    • Romain Desbois 23 novembre 2012 18:15

                      c’est cl’a oui

                      On sait bien la morale ce qu’en font la majorité des hétéros.

                      Comme donneurs de leçon .....


                    • Aldous Aldous 23 novembre 2012 23:11

                      Les ’’hétéros’’ ce n’est pas ni un parti politique ni une communauté gros malin.


                      C’est l’espèce humaine.

                      Si tu as des reproches a lui faire ecrit à dame nature.




                    • Soi même Soi même 23 novembre 2012 12:30

                      Je crois que tu as une surdité, il n’est pas question de faire croire, mais bien que cette lois est contre nature.

                      Si le Christ à une attitude de pas condamner et d’accepter l’erreur, cela ne dit pas qu’il approuvait !

                      Les Religions sont dans leurs Rôles de s’opposer, que toi tu en tiens pas compte cela te regard.
                       Et ceux qui en attaches de l’importante sont aussi justifier que ton point de vue !


                      • cogno4 23 novembre 2012 15:01

                        Le rôle des religions dans notre société est de s’occuper de leur fesses, et surtout pas de l’organisation de la société.
                        Parce que le soucis est là, elle ne digère pas de ne plus régenter la vie morale et matérielle de la population, et tout ce cirque n’est rien qu’une tentative de plus de retrouver un peu de son pouvoir d’antan.

                        De tout manière, l’opinion de l’église est connue, « dégénéré », « contre nature », comme je l’ai déjà dit.
                        A partir de la tout est dit, l’église peut partir, elle n’ajoutera rien à son discours.


                      • cogno4 23 novembre 2012 15:03

                        En fait, l’église est aussi crédible avec ses postures moralisatrices, que l’Occident avec ses postures démocratique.


                      • Sortirducadre Sortirducadre 25 novembre 2012 19:18

                        Le Christ n’acceptait pas l’erreur, il ne considérait rien comme une erreur. Le Christ offrait un Amour inconditionnel qui ne juge pas. Là où il n’y a pas de jugement, il ne peut pas y avoir d’erreur.

                        Les religions régissent ce qui est de leur domaine, les lois, principes ou morales qui s’appliquent à l’intérieur de leur mouvement, mais elle n’ont aucun droit sur ce qui se passe dans la sphère civile. On ne demande pas aux prêtres de marier les homosexuels donc tout va bien.


                      • cogno4 23 novembre 2012 15:04

                        ben ils sont dans le mouise non ?

                        ou alors ils croient en Dieu mais en aux religions.


                      • Romain Desbois 23 novembre 2012 15:08

                        Mais en fait les coryants n’ont jamais été chrétiens. Il se retourneraient dans sa tombe si ils n’avaient pas volé le corps pour faire croire qu’il était ressuscité.


                      • Sortirducadre Sortirducadre 25 novembre 2012 19:21

                        Ce débat concerne tous les individus, croyant ou pas, mais la religion n’est pas concernée puisqu’il s’agit d’un débat civil donc laïque.


                      • Le chien qui danse 23 novembre 2012 16:02

                        Hé ben casse toi, ça fera de l’air frais vu que tu te la pète....


                      • Sortirducadre Sortirducadre 25 novembre 2012 19:07

                        Si vous avez vu un article du NouvelObs qui explique ce qu’est l’amour divin et comment la religion se trompe en disant que Dieu et Jésus interdisent le mariage pour tous, donnez-moi le numéro j’ai hâte de le lire ;)


                      • bel95 23 novembre 2012 13:20

                        Le principe de la communication pour bien se faire comprendre nécessite de s’adapter, de se mettre au niveau de son interlocuteur.

                        Donc, si je reprends l’arugument de départ de l’auteur ..« dans un débat qui ne la concerne pas ». la seule réponse à lui apporter

                        T’es marié ??? t’as des momes ??? Non alors ferme ta g... !!!


                        • Sortirducadre Sortirducadre 25 novembre 2012 19:09

                          Je suis marié, j’ai un enfant et je ne vois pas pourquoi je fermerais ma g... Il va fallior mieux m’expliquer si vous voulez que j’obtempère ;)


                        • kitamissa kitamissa 23 novembre 2012 14:09

                          Bon alors, je pense que cette histoire de mariage et d’adoption par des couples homos doit faire l’objet d’un référendum !


                          les citoyens doivent avoir le mot de la fin !

                          marre de ce lobby homo qui essaie de nous faire croire que ce sont les hétéros qui sont dans l’erreur !

                          où allons nous là ?


                          • cogno4 23 novembre 2012 15:05

                            marre de ce lobby homo qui essaie de nous faire croire que ce sont les hétéros qui sont dans l’erreur !

                            T’as vu ça ou toi ?

                            propos exagérés, sortis de nulle part... pourquoi t’es revenu ?


                          • Romain Desbois 23 novembre 2012 15:47

                            je ne vous autorise pas à débattre de la façon dont je peux organiser ma vie.

                            Le fascisme catho ne passera pas !!!!


                          • Aldous Aldous 23 novembre 2012 18:27

                            le facho c’est celui qui prétend interdire aux autres de débattre sur l.organisation de la société.


                          • Romain Desbois 23 novembre 2012 15:48

                            Bah oui ya même des homosexuels racistes ou /et cons.

                            Et personne ne les obligera à se marier.


                          • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 23 novembre 2012 15:56

                            Romain,


                            Non, mais vous voulez les obliger à penser comme vous, sinon ils deviennent des traitres...

                            Martin

                          • Le chien qui danse 23 novembre 2012 16:04

                            Ha bon parce que vous vous n’obligez personne à penser comme vous ??


                            La paille et la poutre vous connaissez ?

                          • Romain Desbois 23 novembre 2012 16:17

                            je n’ai jamais utiliser le mot de traitre , c’est plutôt un mot utilisé par les arianistes d’agoravox.

                            Encore un multipseudo ? smiley


                          • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 23 novembre 2012 16:18

                            Bonjour Le chien qui danse


                            Non, je n’oblige personne à penser comme moi. Si un tel a envie de penser que le mariage pour tous est une bonne chose, je ne l’oblige pas à penser que c’est faux. Je m’exprime et je lui dit que c’est faux, mais en aucun cas, je ne lui impose sa pensée.

                            Que le mariage pour tous passe ou non, il aura sa libre pensée et ne se verra pas imposer une autre pensée parce qu’il serait homosexuel ou noir ou autres. Ce n’est pas parce qu’un homosexuel est contre le mariage que c’est un traitre, ni parce qu’un noir est riche que c’est un bounty (lu ce matin dans la presse à propos d’Obama). En effet cela catégorise l’être humain, et favorise le communautarisme.

                            Donc oui, cela est homophobe.

                            Bonne journée

                            Martin

                          • Ah bon ? Et oui ! Ah bon ? Et oui ! 23 novembre 2012 16:24

                            Romain,


                            Un seul et unique pseudo. Pourquoi prendre un échappatoire de la sorte ? Vous tentez d’abord le religieux, puis le multi pseudo, mais vous oubliez de répondre finalement. 

                            En quoi ai je tort de dire que c’est homophobe ? (Et sans insultes ni digressions, ce serait pas mal !)

                            Martin



                          • crousti 23 novembre 2012 15:19

                            Je suis d’avis que le débat sur le mariage pour tous n’est pas, comme beaucoup semble le penser, une compétition sur l’ouverture d’esprit ! 

                            Dire, comme l’article semble le suggérer, que ceux qui sont contre sont des cathos est malhonnête et tend à les stigmatiser comme arriérés. 
                            Il ne s’agit pas ici de faire évoluer, selon les évolutions de pensées, la tolérance par rapport aux valeurs fondamentales sur lesquelles sont basées nos sociétés, mais concrètement, de modifier ces valeurs ce qui est tout de même différent.
                            Je crains que l’histoire nous enseigne que les nations qui s’asseyent sur les valeurs qui l’ont construites sont à l’aube de leur chute. 

                            • sirocco sirocco 23 novembre 2012 15:59

                              "Je crains que l’histoire nous enseigne que les nations qui s’asseyent sur les valeurs qui l’ont construites sont à l’aube de leur chute. « 

                              Les Hollandais (à titre d’exemple) qui ont institué le mariage pour les couples homosexuels seraient donc »à l’aube de leur chute" ?
                              Il faut vite leur annoncer ça, car ils ne doivent pas être au courant !


                            • Le chien qui danse 23 novembre 2012 16:14

                              Le mariage Gay dans les pays : source Wikipédia 


                              Afrique du Sud (depuis novembre 2006)
                               Argentine (juillet 2010)
                               Belgique (janvier 2003)
                               Canada (juin 2005)
                               Danemark (juin 2012)
                               Espagne (juillet 2005)
                               États-Unis dans certains États :
                               Connecticut (2008)
                               Iowa (2009)
                               Maine (2009, puis rétabli en 2012)
                               Massachusetts (2004)
                               Maryland (2013)
                               New Hampshire (2010)
                               New York (2011)
                               Vermont (2009)
                               Washington (2012)
                               Washington D.C. (2012)
                               Islande (juin 2010)
                               Mexique dans certains États :
                               Quintana Roo (2011)
                               Norvège (janvier 2009)
                               Pays-Bas (avril 2001)
                               Portugal (mai 2010)
                               Suède (avril 2009)

                            • Le chien qui danse 23 novembre 2012 16:16

                              Les Belges depuis 2003, c’est vrai que c’est la décadence, y s’ont pu eu de gouvernement pendant un moment, ça c’est à cause des homos...


                            • ffi ffi 23 novembre 2012 21:03

                              La décadence, ce n’est pas sur 5 années que cela se constate.
                              Il faut plusieurs générations ; voire quelques siècles : les choses s’effilochent petit-à-petit.
                               
                              Mais cette liste est intéressante.
                              Comment donc, dans autant de démocraties différentes, ou théoriquement chaque peuple décide de manière autonome de ses débats politiques, ce sujet a-t-il pu se retrouver ainsi mis en avant ?
                               
                              C’est nécessairement qu’il y a une coordination en arrière-plan.


                            • sirocco sirocco 24 novembre 2012 09:07

                              @ ffi

                              « C’est nécessairement qu’il y a une coordination en arrière-plan. »

                              Ben non... c’est la société qui évolue. Tout simplement.


                            • ffi ffi 24 novembre 2012 18:01

                              Jamais personne autour de moi, y compris les homosexuels, n’avaient jamais soulevé ce débat d’un mariage homosexuel. Même quand j’étais au PS, ça n’a jamais été un sujet de préoccupation pour personne (les gens sont plutôt soucieux de la situation économique). A vrai dire, on se demande d’où ça vient.
                               
                              Oui, la société évolue, mais surtout vers un prochain effondrement économique...
                              Mais le pouvoir se préoccupe du sexe des couples...
                               
                              Mais il faudrait aussi se demander qui fait évoluer la société, comment et pourquoi.
                              Sinon, on ne fait pas de la politique, on se fait des illusions...


                            • Ornithorynque Ornithorynque 23 novembre 2012 16:04

                              HYPOTHESE : et si on considérait l’homosexualité pour ce qu’elle est, c’est à dire un mode de relation et une activité récréative et affective.

                              Le fait d’avoir un orgasme à deux n’a aucun rapport avec le mariage.
                              Le fait de vivre avec quelqu’un non plus.

                              Je ne comprends pas ce mélange des genres.

                              D’ailleurs, mes potes homo non plus, et la pluspart d’entre eux en ont assez d’être assimilé aux hystériques d’inter lgbt *  !

                              Au Fait, inter LGBT , c’est combien de personnes ?

                              * je parle d’hystériques car je me souviens de la polémique qui avait éclaté lorsqu’ils avaient refusé de s’appeler inter LGBTI (I pour intersexe), et qu’ils s’étaient fait traiter d’interphobes...


                              • Romain Desbois 23 novembre 2012 16:06

                                Vos potes homos ne sont pas assez grands pour s’exprimer tout seuls qu’il faille que vous étalassiez leurs états d’âmes ?


                              • Ornithorynque Ornithorynque 23 novembre 2012 16:52

                                Ils sont assez grands,

                                Mais ils ne veulent pas d’emmerdements alors ils se taisent.

                                Parce que la pression commence à être un peu limite : relisez vos réaction par exemple...


                              • Romain Desbois 23 novembre 2012 16:56

                                Vous parlez encore à leur place.

                                Ca pue le mensonge votre truc.


                              • Ornithorynque Ornithorynque 23 novembre 2012 17:10

                                « ça pue »
                                « mensonge »
                                ...
                                Vous me paraissez bien agressif...

                                Je ne parle au nom de personne. J’écris ce que je pense. Je décris ce que l’on me dit.

                                Et vous, vous parlez au nom de qui ?


                              • Romain Desbois 23 novembre 2012 18:52

                                Mais occupe toi de ton cul Amaury, les gens font ce qu’ils veulent, il n’y a que les fachos pour vouloir juger et penser à la place des autres.


                              • Aldous Aldous 23 novembre 2012 23:16

                                Comme je disais, c’est de la nevrose. 


                              • Ornithorynque Ornithorynque 23 novembre 2012 16:06

                                A ce propos, je trouver que sortirducadre n’est pas particulièrement bien choisi comme nom.

                                Moi je vous trouve bien mainstream, je vous assure que dans une émission de TV vous ne choqueriez absolument personne !


                                • Le chien qui danse 23 novembre 2012 16:19

                                  Tu sais pourquoi les ornithorynques ont le bec plat, c’est pour mieux sucer la queue des castors...




                                • Le chien qui danse 23 novembre 2012 16:19

                                  T’aurais pu choisir un autre nom.


                                • Ornithorynque Ornithorynque 23 novembre 2012 16:50

                                  Pourquoi ?
                                  T’as déjà sucé un castor ?


                                • Le chien qui danse 23 novembre 2012 20:47

                                  Ha ha dommage, t’es pas assez fin pour faire de la répartie sans copier sur ton voisin....


                                  Petit petit petit qui n’aime pas l’humour.

                                • takakroar 23 novembre 2012 16:45

                                  Sur ce sujet, j’ai été frappé par une déclaration de je ne sais quel dignitaire catholique ( Mgr 23 ou Mgr Barbarin) qui disait que pour l’Eglise, le modèle était la Sainte famille.

                                  Jusqu’à l’âge de 18 ans (j’en ai 80) j’ai macéré dans la religion catholique. J’ai récité des milliers de fois des prières sans trop m’attacher aux paroles. L’autre jour j’ai voulu voir si je me souvenais toujours du « Je vous salue Marie ». J’ai un peu buté sur « Jésus, le fruit de vos entrailles... » parce que c’est pas très ragoutant, mais c’est bien çà. Et après : « Sainte Marie, mère de Dieu ». Là je me suis dit que je me trompais. Puisque "Jésus étant le fils de Dieu, Marie ne pouvait être la mère de Jésus et de Dieu. Et bien si...

                                  Et le père dans tout çà ? Et bien, ce n’est pas Joseph le mari. Et il semblerait d’ailleurs que Joseph et Marie n’étaient pas mariés.

                                  Bref, je pense que ces Mgr qui ont baignés beaucoup plus longtemps que moi dans ce jus répètent inlassablement des sortes de mantras, des sourates, dont le sens importe peu. De mon temps, en plus comme c’était en latin, on ne cherchait pas à comprendre.

                                  Alors il me parait important que les religions restent dans le domaine du religieux et qu’en tant que citoyen, ils s’expriment en termes disons... laïcs.


                                  • franc 23 novembre 2012 17:22

                                    article brillant ,intelligent et profond ,ça va être difficile (euphémisme) pour les opposants au mariage gay de le réfuter

                                     

                                    d’ailleurs tous les arguments sans exceptions contre le mariage gay ont déjà été réfutés ,et poussés dans leur derniers retranchement ils ne leur restent plus qu’à radoter l’argument juluchien (de notre sympathique mais néanmoins iconoclaste commentateur Juluch ) « le mariage c’est un homme et une femme,un point c’est tout » dans un psittacisme effréné :

                                    « le mariage c’est un homme et une femme »

                                    le mariage c’est un homme et une femme

                                    le mariage c’est un homme et une femme

                                    le mariage c’est un homme et une femme

                                     

                                     


                                    • Soi même Soi même 23 novembre 2012 18:31

                                      Quel est la véritable question vis à vis du mariage homo, ce n’est pas l’adoptions, même si cela est mis en avant, c’est d’avoir des enfants à m’importe quel prix, fut passé par l’adoption qui ne sera pas plus évident que pour des couples stériles.
                                      Pour un couple hétérosexuelle l’adoption est déjà un champs de mime, donc le sujet n’est pas cela !
                                      Le cas tête est les enfants rapportés au siens d’un couple homos et de se fait l’homoparentalité !

                                      Maintenant il y a un autre fait, qu’il se garde bien de mettre en avant, au cas où une adoption se révèle être impossible, comment peuvent il avoir un enfant, pour un couple de lesbien où d’homo la question est juste une infidélité d’aller vers le sexe complémentaire pour répondre au problème.
                                       Et quand c’est la haine du sexe oppose qui prédomine à quoi à l’on avoir recourt ?

                                      Et tous la question est là !

                                      Et justement cette question n’est surtout pas évoquer, car c’est bien de cette dérive que je refuse, les mère porteuse, et toute la technologie lié à la manipulation de la procréation que je refuse !

                                      Car si il peut avoir des couples stériles, même si cela est dure à avaler.
                                       Il y a une raison à c’est état de fait, et j’ai vue des couples donc la femme était stérile, devenir féconde après avoir accepter une adoption.

                                      La question se place à un autre niveau que le simple fait d’accorder une égalité de droit, elle se situe sur la permissivité d’avoir artificiellement des enfants par la manipulation et le dévoiement de l’aide médicalisé à fécondation ?

                                      Et cette question va bien au delà de la simple moral judéo-chrétienne ; acception nous que la procréation soit régit par les autorité médical ?

                                      La question de fond est cela est pas une autre, le reste est du folklore pour noyer le poisson !

                                       


                                    • Aldous Aldous 23 novembre 2012 18:34

                                      L’espèce humaine est mammifère, vivipare et sexuée.


                                      Les couples homosexuels ne sont pas feconds.

                                      Il n’y a donc aucune légitimité à en faire une institution equivaleute à celle d’un couple hétérosexuel qui est par nature potentiellement fécond.

                                      Le reste c’est de la névrose.

                                    • Soi même Soi même 23 novembre 2012 18:36

                                       De parle pas de jésus pour le salir.

                                      Il n’a pas de karma, pur est sans faute morale !

                                      tu devrait interroger que signifie ce fait, et de comparer notre vie qui est loin de sa perfection qui incarne !


                                    • Romain Desbois 23 novembre 2012 19:07

                                      soi même

                                      Même ton avatar prouve que tu n’as pas les idées claires ! smiley


                                    • Soi même Soi même 23 novembre 2012 19:25

                                      Et toi es tu vraiment clair avec toi même ?
                                      Ce n’est pas mes commentaires que je puise faire qui te déplais, que je suis pas clair et cohérent !
                                      Les trous du culs de ton espèces, j’ai plus tôt tendance à les plaindre.
                                      Car si je connais mon insuffisance, je ne fais aucune illusions sur celles des autres, surtout ce qui on des réponses à tous, des avis sur touts, et on fond quand on gratte un peu, il se révèle être des péteux !

                                       


                                    • Romain Desbois 23 novembre 2012 19:39

                                      Gratte gratte smiley


                                    • Romain Desbois 24 novembre 2012 08:19

                                      Docteur Mengele, comme tu veux, j’essaierai de ne plus te tutoyer. Tu ne m’en veux pas ? je pensais que tu étais tout seul. Mais si tu me dis que vous êtes plusieurs dans ta tête (ce qui expliquerait bien des choses), alors je m’adresserais à vous tous.

                                      Je sais qu’içi on peut écrire des horreurs tant que l’on reste poli. Ca doit être ca la bourgeoisie. Puer oui mais dans la soie.

                                      Ce n’est pas de ma part une familiarité, désolé.

                                      Je tutoie quand je suis en colère ou je n’aime pas la personne que d’ordinaire je vouvoie, et je vouvoie quand d’ordinaire je tutoie.
                                      C’est du moins ainsi que j’ai remarqué mon comportement étrange.

                                      Mais je ne suis pas longtemps rancunier , donc je peux alterner . Non en fait je suis très rancunier et s’il m’arrive de pardonner, jamais je n’oublie.


                                    • franc 23 novembre 2012 17:46

                                      moi aussi j’ai été baigné dans la religion catholique par ma mère catholique très pratiquante et que j’ose même qualifier de sainte,une femme qui a le coeur sur la main .Tous les jours elle allait à la chapelle pour prier seule ,et ne disait du mal contre personne ;Moi aussi j’ai beaucoup prié dans mon adolescence ,et même quand j’allais dans les boites de nuit pendant que je dansais toute la nuit ,j’avais une pensée pour Dieu que je remerciais à tout bout de champ ;cependant j’étais aussi en contact avec la pensée de Marx et sa critique de l’aliénation religieuse que je trouvais tout à fait pertinente ,aussi je faisais en sorte que dans ma prière il n’ y ait que des louanges ou des remerciements jamais une demande ou une plainte .

                                       Mais encore j’aimais chanter les cantiques religieux catholiques ,que j’adore toujours ,c’est sublime ,avec des mélodies si belles et si poignantes ;Alors je chantais ces cantiques pendant mes promenades ,seul , sur le chemin la nuit comme le jour .

                                      mais aujourd’huis je ne prie plus ,car je pense que c’est quand même une expression de l’égotisme qui se loge partout subrepticement ;Et Dieu qui est omnipotent et omniscient , est au dessus des louanges et des remerciements ;Dieu ,s’il existe, sait déjà et mieux que nous humains ,ce qui est bon ou meilleur pour nous .

                                      je pense que pour être un vrai chrétien ,ou plutôt christien ,il faut être marxiste et réciproquement ,il n’ ya pas de contradiction entre le marxisme et le christianisme à un plan de projection près ,l’un le marxisme qui est dans le plan de l’immanence n’est que la pratique réelle de l’autre ,le christianisme qui est sur le plan transcendantal dont les idées se projettent sur le plan immanent ,et ils ont tous deux la même vision du sens del’histoire ,le sens positiviste et progressiste du sens de l’histoire marxiste est conforme à la philosphie chrétienne du plan dela Providence (« vous serz des dieux »dit l’Evangile)


                                      • Robert GIL ROBERT GIL 23 novembre 2012 18:33

                                        la société a été plus vite que la loi, les couples homos existent deja et il y aurait pres de 40 000 enfants qui sont deja elevé par des parents de meme sexe...posent-ils plus de problemes que les enfants elevés par des parents normaux ?


                                        • Soi même Soi même 23 novembre 2012 18:38

                                          On sens fout de tes comentaires, tu vas un jour de cogné à cette dure réalité, de ce que veux dire NON !


                                        • Serpico Serpico 23 novembre 2012 19:21

                                          « Non contente de s’inviter dans un débat qui ne la concerne pas »

                                          Si ce n’est pas de l’intolérance, ça y ressemble.

                                          « Le mariage pour tous » mais l’église ne serait pas concernée ? Qu’est-ce que cela veut dire ?

                                          Personne d’opposé à ce mariage n’est concerné si on vous suit bien.

                                          Qui est concerné ? faites une liste de ceux qui « méritent » de discuter la chose.


                                          • Serpico Serpico 23 novembre 2012 19:25

                                            Le plus drôle dans l’affaire est que cette question du mariage pour tous soulève beaucoup de polémiques.

                                            Beaucoup plus que le voile qui pourtant ne dérange personne. C’est passé comme rien. On avait l’impression que le voile menaçait sérieusement les fondements (oups) de la république.

                                            N’est-ce pas exemplaire du mode de pensée actuel ?


                                            • marsupilami marsupilami 23 novembre 2012 20:01

                                              De cet article, seul la remarque :
                                              Mais cette division n’est-elle pas la stratégie la plus efficace de nos dirigeants afin d’asseoir leur suprématie ?
                                              est en relief exact.
                                              Pour le reste, pas d’accord. S’il y a des problèmes plus urgents à résoudre, il n’est pas utile que des « apprentis sorciers » et des irresponsables finissent de détruire les valeurs de la Famille avec un grand « F », qui est dans un piteux état !
                                              Dans cette histoire, les intéressés ne voient que leurs bas intérêts personnels et se foutent des résultats sur de pauvres gosses !!! Assez avec toutes ces salamalecs sur le mariage gay et l’adoption !
                                              Délirez mais n’embarquez pas des innocents dans vos con****ies !


                                              • Romain Desbois 23 novembre 2012 20:14

                                                Ho arrêtez avec vos arguties bidons !!

                                                Ces pauvres gosses ? Ce sont les homos qui les ont mis dans le merde où ils sont ? Qui les jettent comme des déchèts en espérant que d’autres vont les recycler .


                                              • foufouille foufouille 23 novembre 2012 21:11

                                                tous les momes sont pas abandonnes, ni battus
                                                certains le sont pour des motifs a la con
                                                l’orphelinat est pas genial non plus, ni la famille d« acceuil »


                                              • franc 23 novembre 2012 21:42

                                                Soi-même évoque le problème de nature contre culture ou encore nature contre surnature

                                                Or d’après la doctrine chrétienne l’homme est au dessus de la nature en étant d’essence divine ,l’Eglise qui évoque l’ordre surnaturel contre l’ordre naturel

                                                 au 18 è siècle l’Eglise fustigeait le naturalisme qui était redevenu en vogue avec les philosophes des Lumières en particulier Rousseau ,et la voilà qui maintenant invoque mère Nature comme une divinité païenne ,étonnant ;

                                                L’homme est effectivement d’essence divine ,il transcende la nature et en particulier l’animal ,il n’est pas prisonnier du déterminisme biologique comme les animaux ,l’homme peut évoluer ,progresser et utiliser son intelligence pour s’autoaméliorer ,’s’autoperfectionner ;de plus l’être humain est à la fois un être individuel et un être social intimement lié et indissoluble selon la philosophie marxiste tout autant que la philosophie chrétienne ;Et son corps n’est pas réduit au corps individuel mais au corps de l’univers tout entier comme le dit aussi bien le philosophe existentialiste catholique gabriel marcel que le philosophe athée matérialiste Marx .Dès lors le PMA comme d’ailleurs le GPA est tout à fait légitime et moral selon l’ordre transcendantal de l’esprit humain,Marx disait qu’il faut mesurer la force ou la capacité de l’humain non pas par la force des individus isolés mais par la force ou la capacité de la collectivité . 

                                                 

                                                Nous avons là une névrose ,une phobie ou une peur du progrès de la part des conservateurs intégriste et obscurantiste religieux ou laïques ,comme au moyen-âge où l’Eglise condamnait la chirurgie et les transplantations d’organes humains,se rappeler de l’affaire Ambroise Paré


                                                • Le chien qui danse 23 novembre 2012 22:25

                                                  je plusse !!


                                                • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 23 novembre 2012 21:53

                                                  Bla bla bla bla bla....



                                                  Ne cherchez pas à triturer la théologie, cela est bien plus complexe que cela, cela vous dépasse, moi aussi... le mariage gay est inepte car infécond, une injure à la réalité...

                                                  Maintenant il ne s’agit là que de mariage républicain, et la République n’en n’est plus à une ineptie près...

                                                  • tf1Goupie 23 novembre 2012 23:01

                                                    D’après l’auteur, les cathos sont tous contre le mariage Gay.

                                                    Le fait que le Portugal (environ 84,5 % de cathos) ou l’Argentine (92% ) ont légalisé le mariage Gay ne remet certainement pas en cause ses croyances ...

                                                    Allez , quand on se déclare « pour le progrès », on n’est pas à une bêtise près.


                                                    • ffi ffi 24 novembre 2012 00:34

                                                      En fait, le mariage, dans le code civil, est fait pour encadrer la filiation (il a un but).

                                                      En effet, il y a plusieurs articles du code civil, parmi ceux qui définissent les engagements du mariage, qui parlent explicitement des enfants (nécessité d’éducation conforme aux loi, nécessités pour les enfants d’assister leurs parents dans le besoin... etc)
                                                       
                                                      Or, les couples homosexuels ne peuvent avoirs d’enfants.
                                                      Donc l’accès à l’institution du mariage est inutile aux couples homosexuels.


                                                      • Romain Desbois 24 novembre 2012 08:08

                                                        Hibernatus

                                                        Réveil , on n’est plus au XVIIème siècle où les filles mères étaient bannies après avoir été violée par Not’ Monsieur, Not’ ’bon Maitre .

                                                        Les bourgeois trala la la tsoin tsoin plus ca tralalère plus ca tralalère.

                                                        Les bourgeois c’est comme lalalalère plus lalala on !

                                                        OUPS pardon pour le gros mot mais je n’ai pas trouvé un synonyme à bourgeois smiley


                                                      • ffi ffi 24 novembre 2012 17:51

                                                        Le règlement des droits de filiation a lieu d’être si le couple est susceptible d’enfanter.
                                                        Or l’enculade ou la léchouille, ça n’engendre jamais d’enfants.
                                                        Donc le règlement des droits de filiation, le mariage, n’a pas lieu d’être pour ce genre de couple.


                                                      • Sortirducadre Sortirducadre 25 novembre 2012 19:37

                                                        Donc tu refuses aussi l’adoption aux couples stériles. Les orphelins se démerdent... pas de bol.



                                                        • franc 24 novembre 2012 21:22

                                                          Les homosexuels ne peuvent pas avoir d’enfant !?

                                                          Il est plus correct de dire que les homosexuels ne peuvent pas avoir d’enfants suivant le mode de reproduction hétérosexuelle primitive réduite à un mâle et une femelle ,mais par contre sans compter l’adoption ils peuvent avoir des enfants suivant de multiples autres modes de reproduction , en particulier en utilisant son intelligence avec la méthode artisanale à l’aide d’une seringue par exemple ou en faisant appel au PMA ou GPA c’est à dire en faisant appel à des tiers personnes ou à la collectivité avec l’aide de la science ,ce qui est tout à fait légitime et moral du fait que l’être humain est un être social ,et que son corps est l’univers tout entier y compris les autres corps des autre êtres humains qui peuvent être empruntés ou prêtés,les fleurs n’utilisent t-elles pas l’aide des corps des abeilles qui pourtant appartiennent à une autre espèce qu’elles pour se féconder ,un être humain ne peut -il pas s’aider du corps d’un autre être humain pour la preproduction puisqu’il est un être social .Et d’ailleurs un jour la science aura créé un utérus artificiel et même créé des ovules et des spermatozoïdes à partir de cellules souches et ce jour là un individu seul peut procréer ,C’est là la puissance de la nature humaine en même temps que la marque de son essence divine , et en notant que la fonction reproductrice sera et est déjà complètement séparée ou déconnectée de la fonction amoureuse .On n’arrête pas le progrès et le mouvement de l’histoire .

                                                           

                                                          remarque , il ya quelques jours j’ai vu un reportage où un couple d’asexuels c’est à dire ceux qui n’ont de désirs ni pour un homme ni pour une femme et donc qui ne peuvent ou veulent pas s’accoupler ,dire qu’ils emploieront le PMA pour procréer ,si le PMA est permis pour les asexuels qui sont inféconds autant et même plus que les homosexuels pourquoi ne le serait -il pas possible pour les homosexuels


                                                          • Sortirducadre Sortirducadre 25 novembre 2012 19:31

                                                            Merci pour ton point de vue, je suis assez en phase avec tes arguments ;)


                                                          • franc 24 novembre 2012 21:28

                                                            j’ajoute que le mariage n’est plus destiné uniquement à la reproduction ni même à donner un cadre pour protéger les enfants ,aujourd’huis le sens du mariage est plus large qui est de célé brer l’amour de deux personnes adultes et conscientes quel que soit leur état civil , de deux personnes de sexe opposé ou même dans certains pays de même sexe , mariage hétérosexuel ,homosexuel ou asexuel .


                                                            • ffi ffi 25 novembre 2012 00:16

                                                              Un couple, en physique, c’est deux force en sens contraire.
                                                              Ainsi cela tourne rond autour de son axe (l’enfant), sinon c’est la fuite en avant.


                                                              • Sortirducadre Sortirducadre 25 novembre 2012 19:33

                                                                On ne peut pas comparer les relations humaines à un système physique. Jusqu’où le matérialisme va-t-il nous emmener dans la déconnexion d’avec notre vraie nature ?


                                                              • Chris De Bône 25 novembre 2012 19:05

                                                                Interrogation sur grandeur et décadence de l’occident ?

                                                                Avec mon humble savoir et logique du penchant naturel féminin ou masculin et de la sexualité en général de [l’humanis prédatorex], après constat et réflexion, je dis que le mariage gay autorisé dans un texte officiel par un gouvernement et qui promulgue aussi rapidement une loi dans ce sens ; alors pour moi c’est l’hypocrite aveu des dirigeants d’une nation qui reconnaissent ensemble la décadence, la dégénérescence et la perversité d’une partie des ses citoyens et en particulier de l’être humain (masculin). (et cela sert l’ignoble politique « merdique » du gouvernement et enrichis les médias.) 

                                                                Malgré cela pour les hommes donc une question tournée en dérision se pose ; Qu’israêl ? 

                                                                En ce qui concerne les lesbiennes le contexte est différend puisque dans le naturel fondamental de l’être humain féminin, il y a dans les gênes à l’origine la notion de groupes femelles réunies et de « partage » c’est un facteur de l’acceptation de la polygamie dans de très nombreuses ethnies de notre monde depuis l’aube de l’humanité.

                                                                Il y a aussi des pratiques lesbiennes dans certaines race d’animaux ,(ex : chimpanzés femelles) qui terminent entre elles ce que le mâle n’a pas fini..... !

                                                                (mais pas de [mariage gay] copulations entre les mâles chimpanzés !) 

                                                                Ces conclusions n’engage que mes réflexions personnelles, je précise que je ne ressent ni homophobie ou xénophobie ni aucun sentiments de pour ou de contre sur ces sujets, seulement je constate et mesure la gravité de ces évolutions contre nature du genre humain (masculin). 

                                                                Le mariage pour les gays et les Lesbiennes..... ! 

                                                                Qui a pensé(e) à la suite ? 

                                                                Quand dans l’avenir les rejetons de lesbiennes et de gays seront confronté(e)s d’abord au railleries des enfants d’hétéros et ensuite à la période où leur  puberté respective va les transformer autant sur le plan psychique que physique... 

                                                                Ensuite quelle place et quel statut ou attitude pour de (pseudos grands-parents) oncles tantes cousins cousine Cie..... !

                                                                Was ist der verdammte Scheiße ficken ? 


                                                                • Romain Desbois 25 novembre 2012 19:51

                                                                  Entendu ce matin à la radio , on rappelait que Kennedy a obligé les écoles blanches à accepter les enfants noirs et à dû mobiliser la police pour protéger ces gosses des insultes et autres violences à leur encontre.

                                                                  Sommes nous encore à l’époque de Rosa Park ?


                                                                • franc 25 novembre 2012 19:51

                                                                  Si deux hommes s’attirent ou deux femmes s’attirent c’est que chez les deux hommes et chez les deux femmes il ya des éléments opposés pour former cette attirance forcément , si tant est qu’il faille des éléments opposés pour produire une force d’attitance ,et en l’occurrence ces éléments opposés sont le caractère masculin et le caractère féminin contenus tous deux chez l’homme comme chez la femme ,concept masculin-féminin donc à différencier avec le concept mâle-femelle.

                                                                   

                                                                  je ne vois pas nécessairement de décadence dans les pays où le mariage gay est autorisé ,au contraire ,ce sont les pays et les états les plus développés économiquement et démocratiquement qui ont une telle législation ,les pays scandinaves en sont les exemples frappants,et aux Etats-unis les états qui ont autorisé le mariage gay sont les états les plus avancés économiquement et socialement .Deux nouveaux états viennent d’approuver le mariage gay par référendum aux Etats-unis .Et dans l’Antiquité ,il ne me semble pas que Sparte qui élève l’homosexualité en institution sacré soit si décadent et mollasque que ça ,au contraire Sparte est reconnu pour sa dureté , sa bravoure et sa rigueur dans la loi ,se rappeler des 300 spartiates morts en héros à la bataille des Thermopyles par sacrifice en obéissant à sa loi fondamentale ; ni que Jules César ou Alexandre le Grand soit des pleutres et des mollassons

                                                                   

                                                                  Ce qui est la cause la décadence occidentale aujourd’huis c’est le capitalisme sauvage effréné sans foi ni loi et en particulier le capitalisme financier maffieux qui a tout pourri y compris le capitalisme industriel ,en détruisant les nations ,les peuples ,les cultures et la nature ,voilà la véritable cause ainsi que la fourberie de l’égocentrisme et la sournoiserie de la stupidité qui en sont le moteur

                                                                  remarque la Sicile vient de porter à sa tête un homme politique ouvertement gay et antimafieux ,et dire que la Sicile est réputée pour son machisme ,et bien les machos siciliens ne sont pas si brutes et étroits que ça .Bravo les siciliens .

                                                                   

                                                                  Et la France !?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès