• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Mais qui est Domenico Lucano ?

Mais qui est Domenico Lucano ?

Il est probable que ce nom ne vous dira rien, et pourtant, s’il faut en croire le magazine Fortune, Domenico Lucano est classé quarantième parmi les leaders les plus influents du monde, aux cotés d’Obama, Poutine, Merkel et quelques autres …

Étrange non ?

Et pourtant, cette place enviée est tout à fait justifiée, car cet homme, maire de Riace, petite port calabrais, a sauvé son village d’une fin certaine en ouvrant largement ses bras aux réfugiés, et ceci depuis 1997, lorsqu’une embarcation de fortune, chargée de 300 réfugiés accostait dans le petit port de ce village de pêcheurs. lien

D’autres avaient suivi et avaient connu le même accueil.

À l’entrée du village, on peut lire maintenant sur une pancarte, « Riace, cité de l’accueil ».

La situation de son village était dramatique, des maisons étaient abandonnées, et personne ne doutait que la fin du village n’était pas à écarter, frappé par un exode rural qui avait commencé dans la moitié du siècle dernier.

Le village était passé de 3000 habitants au début des années 60 à moins de 900 à la fin des années 1990.

L’école était à moitié vide, il n’y avait plus de magasins, plus de restaurant, et tout simplement plus d’activité économique.

En 2010, le village, étendu sur 16 km², était déjà peuplé que de 1726 habitants…dont beaucoup de migrants. lien

En 2015, ce petit village a accueilli plus de 400 demandeurs d’asile, et compte maintenant environ 2100 habitants, les commerces se sont multipliés, et l’école regorge d’enfants. lien

Riace est devenu ma patrie affirme Baran, un maçon d’origine kurde, et en écho, Irène gère l’atelier verrerie, forme une jeune érythréenne, Aatifa qu’elle considère comme une sœur. vidéo

Un peu plus loin, Tahira, d’origine Afghane coud et brode avec Caterina, villageoise de Riace, qui était sans emploi depuis des années et qui témoigne : « ce qu’a fait notre maire est formidable, ici la solidarité est à double sens ». lien

Élu maire en 2004, puis réélu en 2009, sans étiquette politique, mais une simple structure municipale, Mimmo, surnom affectueux qu’ont donné à ce maire intelligent les habitants du village, en est à son 3ème mandat et a déjà largement mérité, en 2010, la 3ème place de « meilleur maire mondial », après avoir crée « la cité du futur », association en charge de l’octroi d’asile aux migrants et aux réfugiés, qu’ils soient afghans, érythréens, irakiens, somaliens, ou autres, malgré les pressions de l’état italien, de la maffia, et de groupes extrémistes de droite.

Dans un 1er temps, l’association a repéré les logements vides, et s’est donné les moyens de les réhabiliter pour accueillir les réfugiés.

Puis en attendant l’aide promise par l’état, elle à mis en circulation des bons alimentaires à l’effigie de Gandhi, Luther King, voire Che Guevara, les commerçants ayant accepté d’en attendre le remboursement, une fois les aides versées. lien

Finalement, le ministère de l’intérieur a permis le versement de 35 € par jour pour chaque adulte et de 45 € par mineur, les aides publiques ont permis de créer 70 emplois.

En échange des maisons, ou des appartements, qui leur ont été proposés, les nouveaux arrivants s’engagent à apprendre l’italien, mais aussi à rénover des bâtiments, à faire de l’artisanat. lien

Cette belle histoire avait ému Wim Wenders, qui en a réalisé un petit documentaire éclairant, « The Flight », (ou « Il volo ») porté par l’idée du cinéaste qui avait déclaré à l’époque : « la vrai utopie n’est pas la chute du mur, mais ce qui a été réalisé en Calabre, à Riace ». le film

ici, on peut découvrir les coulisses du film.

Mais quid de l’accueil des réfugiés en France ?

De la droite à la gauche, en passant par évidemment l’extrême droite, on n’en veut pas, ou peut-être pas beaucoup…

Pourtant le nombre de villages abandonnés se multiplie dans notre pays.

ici, pour le prix d’un studio parisien, on peut acquérir 7 maisons, soit 500 m² potentiellement habitables…ici en Côte d’Armor, ce sont 5 maisons pour le prix d’un appartement de 41m² à Paris, (lien) en Corrèze, de nombreux hameaux sont en danger de disparition, comme par exemple à Chartrier-Ferrière4000 mètres carrés habitables pour une superficie totale de 3,5 hectares !

Au fil des temps, le village s’est dépeuplé, et est devenu en 1975 un village de vacances…lien

Le moment d’évoquer aussi tous ces villages, voire ces villes, qui ont été abandonnés, comme par exemple la Cité Blanche, en Ardèche, ancienne cité ouvrière peuplée des milliers de travailleurs des entreprises Lafarges, connues pour la fabrication du ciment : 2 écoles, un hôpital, une maternité, une chapelle, des boutiques…sans le moindre habitant à ce jour…et ce n’est pas un exemple isolé.

Dans les Corbières, Pyrénées orientales, le dernier habitant du village de Perillos a quitté ce village en 1970…depuis son rattachement au village d’Opoul, il n’y a plus dans ce village jumelé que quelques centaines d’habitants, mais de nombreuses habitations sont restées désespérément vides. lien

Ajoutons pour compléter le tableau que, dans notre pays, 2,6 millions d’appartements sont vacants. lien

Sur les 4 millions de syriens en fuite, et qui ont échappé au sort funeste de près de 300 000 des leurs, combien sont les bienvenus en France, pays des droits de l’homme ?

À ce jour, la France à reçu seulement 62 réfugiés « relocalisés », sur les 30 000 qu’elle s’est engagée à accueillir. lien

Ce qui fait un bien maigre pourcentage par rapport à nos quasi 70 millions d’habitants…et à mettre en perspective face aux 400 réfugiés que Riace à accueilli, ou au 1,1 million de réfugiés que l’Allemagne à déjà reçus. lien

l’Italie en avait accueilli déjà 66 000 début 2014 à raison de 2000 à 3000 par jour, (lien), l’Espagne a déjà accueilli 2739 réfugiés (lien), la Belgique en est à 6146 (lien), les Pays Bas en sont à 54 000 (lien), le Danemark a déjà accueilli 21 000 réfugiés, la Suède 163 000 (lien), et même la Suisse nous ridiculise, puisqu’elle a déjà accueilli 9000 réfugiés syriens, (elle doit faire face à près de 29 000 demandes(lien)), alors que sa population dépasse tout juste les 8 millions. lien

Par comparaison, si la France suivait l’exemple de Riace, nous aurions pu accueillir plus de 12 millions de réfugiés.

Malgré notre modeste score d’accueil de réfugiés qui fait de la France quasi le pays le moins accueillant d’Europe, l’extrême droite, et autres extrémistes nationalistes continuent d’agiter le drapeau de la peur, réclamant la fermeture des frontières, brandissant la menace terroriste, puisque quelques fanatiques se disant musulmans se sont mélangés aux cohortes de migrants…mais alors à quoi servirait « l’état d’urgence » que nous subissons avec plus ou moins d’abnégation, malgré les nombreux dérapages judiciaires ?

Pas étonnant dès lors que les candidats à l’asile ne se soient pas précipités dans notre pays, dans lequel le FN agite le chiffon rouge de « l’invasion migratoire », et si près de 600 réfugiés identifiés à Munich comme relevant du droit d’asile, ont été accueillis en France, une bonne partie d’entre eux ne voient pas la France comme une destination idéale, et finalement sont retournés en Allemagne. lien

Condamner à un exil perpétuel des millions de femmes, d’enfants, et d’hommes, au simple fait que quelques moutons noirs s’y sont intégrés est-il faire preuve de sagesse ?

Sur ces millions de réfugiés, l’énorme majorité d’entre eux possède un métier, des compétences, et dans tous les domaines, et à l’image de ce qui s’est passé en Calabre pourraient faire revivre des villages abandonnés, ou sur le point de l’être, en réhabilitant probablement quelques ruines, tout en prouvant que nous sommes légitimes à mériter le titre du « pays des droits de l’homme ».

La France « terre d’asile » ferait donc partie du passé, d’autant que le directeur de cette institution est soupçonné de détournement d’argent public, accusation dont il se défend. lien

Personne n’a oublié l’attitude honteuse de notre pays qui, début 1939, voyait d’un mauvais œil les 500 000 combattants antifranquistes débarquer dans notre pays et les avait internés dans de sinistres camps, leur laissant comme choix : s’engager dans la légion étrangère, ou retourner en Espagne. lien

Le maire courageux de Riace nous montre le chemin, mais notre gouvernement aura-t-il l’intelligence de comprendre que ces réfugiés pourraient être une chance pour notre pays ?

Pour l’instant, ça ne semble pas à l’ordre du jour, et en Turquie, dirigée par un despote qui n’a qu’une idée en tête, se débarrasser des Kurdes, un sordide marchandage a été conclu avec l’Europe : afin d’endiguer le flux des réfugiés qui tentent de se mettre à l’abri en Europe, tous les migrants qui arriveront en Grèce seront renvoyés en Turquie, et ceci dès le 4 avril. lien

 Une pétition de soutien aux réfugiés peut être signée sur ce lien.

Et comme dit mon vieil ami africain : « que celui qui n’a pas traversé ne se moque pas de celui qui s’est noyé  »

L’image illustrant l’article vient de les-carpes.org

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

une démocratie en lambeau

Les cocus de la démocratie

Le parti de la Aine

Dérapages en mairie FN

Noirs, nous sommes tous noirs

Si c’est ça la France…

les bannis de la république

Marine, un pied dans la porte

Ces français que l’on aime

Marine le Pen amène le pire

Marine en eaux troubles

Les gagas de la Marine

Marine lève le voile


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • sarcastelle 5 avril 2016 10:19

    Ce n’est pas avec du gaz de composteur qu’on va fournir en énergie des millions de réfugiés. Il faut rapidement développer une vraie filière aux neutrons rapides en attendant le thorium et la fusion. 



    • leypanou 5 avril 2016 10:36

      Personne n’a oublié l’attitude honteuse de notre pays qui, début 1939, voyait d’un mauvais œil les 500 000 combattants antifranquistes débarquer dans notre pays : ce qui s’est passé en 1939 n’a rien à voir avec ce qui se passe maintenant avec les réfugiés syriens et irakiens ou afghans.

      A ma connaissance, l’Espagne de l’époque n’a pas été déstabilisée par la France ou le Royaume Uni ou les États-Unis : il y a 36 millions d’Irakiens, 20 millions de Syriens, 30 millions d’Afghans, la France est-elle prête à recevoir plus de 50 millions de réfugiés de ces pays sous prétexte que ce sont des pays en guerre ?

      Et les États-Unis, fouteurs de bordel sur la surface de la terre, vous savez combien de réfugiés syriens ils ont accepté chez eux ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2016 11:01

        @leypanou
        personne ne vous contrediras lorsque vous écrivez que les USA sont des fouteurs de bordel...(en tout cas à l’époque Reagan) moi le premier...mais dois-je vous rappeler que le conflit syrien a commencé après qu’un certain Sarközi, soutenu timidement par l’Angleterre, avait été à la manœuvre lors de l’attaque contre Kadhafi, laissant un pays dans un gros bordel, sans avoir d’abord prévu de permettre l’émergence d’une démocratie Libyenne, ce qui a débouché sur le conflit syrien... ? ici


      • joletaxi 5 avril 2016 11:21

        @olivier cabanel

        bonjour oh Mage , notre Pulitzer à nous

        vous oubliez de mentionner, que en dehors d’être la source de tous les conflits, et au passage des cors au pied, les américains ont initié la « folie nuc »
        d’ailleurs toutes nos jolies centrales sont basées sur un procédé ricain
         ,et il ne faut pas sous estimer cette possibilité ,qu’ ils aient prévu un bug, ou que ,comme pour Fuku, ils provoquent un séisme géant avec leur saleté de gaz de schiste,
        en plus, si ces idiots n’étaient pas intervenus,on parlerait allemand, ou russe, allez savoir ?
        en tout cas, on aurait certainement pas em... le monde avec ces idioties de démocratie, de printemps arabes, et autres fumisteries,ces peuples aiment l’ordre... vous aussi on dirait non ?

        Et tout cela à cause de cette c... molle de Ben Ali
        s’il avait écouté sa femme , on n’en serait pas là, comme quoi,

        tirens, à propos des fichiers Panama, je me demande comment les adorateurs de Vlad, vont faire le grand écart en tre le complot ourdi par les ricains, et les coulisses du FN ?

        faites nous vite un article, en tent que lanceur d’alertes patenté, cela devient urgent
         


      • joletaxi 5 avril 2016 11:25

        @leypanou

        faut dire qu’en pneumatique, regagner les USA depuis la Turquie, tout le monde ne s’improvise pas Bombard

        sinon, ils prennent leur part des « réfugiés » des démocraties populaires sud américaines en pleine débandade, Miami est une ville cubaine, sauf que les candidats à la traversées n’ont pas droit aux canots avec hors bord, voilà un avanage indéniable du libérallsme


      • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2016 11:49

        @joletaxi
        vous aimez enfoncer les portes ouvertes, reprenant un thème cher à un certain sardou, au sujet des américains « si les ricains n’étaient pas là, vous seriez tous en Germanie, à parler de je ne sais quoi, à saluer je ne sais qui »...

        je n’oublie pas non plus que dès la guerre finie, ils se sont empressés d’accueillir quelques savants allemands qui leur ont permis d’avoir une jolie bombe A, et les centrales nucléaires qui vont avec...avec les résultats que l’on sait (merci Fukushima, et merci Hiroshima)... ils ont aussi implanté chez nous de belles entreprises, avec d’étranges boissons aux couleurs brunes, nous permettant aujourd’hui d’avoir nous aussi notre lot d’obèses...
        s’il est vrai que les printemps arabes ont beaucoup perdu de leurs feuilles, le temps passant, des dictateurs ont suivis les dictateurs précédents, et la misère continue...
        j’imagine que vous ne vous en réjouissez pas ?
        « Debout la nuit » en est à son cinquième épisode, et bien malin sera celui qui nous dira comment tout ça finira ?
        quand au coup de chapeau de Panama, il est probable que toutes ces révélations accoucheront d’une souris, comme d’habitude...
        à moins que, quittant provisoirement votre bac à sable, et vos pelles, vous ne veniez nous éclairer proférant le genre de prévisions dont vous êtes coutumier.
         smiley

      • sarcastelle 5 avril 2016 13:14

        @olivier cabanel a écrit : . dès la guerre finie ils [les Américains] se sont empressés d’accueillir quelques savants allemands qui leur ont permis d’avoir une jolie bombe A


        Encore une citation cabanélienne à conserver et ressortir. Alors comme ça, c’est des Allemands reécupérés après la guerre qui ont donné la bombe A aux Etats-Unis. Ce barbu est absolument sensationnel. 


      • sarcastelle 5 avril 2016 20:59

        @sarcastelle

        .
        Comme d’habitude, je suis moinssée par deux intellectuels qui contestent des faits ! smiley

      • César Castique César Castique 5 avril 2016 11:09

        Proclamer la France terre d’asile, sans avoir consulté tou/te)s ses citoyen(ne)s par référendum, ressortit à la scandaleuse appropriation d’un pays entier, par une tapageuse minorité de copropriétaires lambda qui, étrangers déduits, ne peuvent, symboliquement, prétendre, chacun, qu’à la disposition d’un cinquante-cinq millionième de la superficie du territoire national.


        Alors, voilà, Cabanel, au maximum, t’en prends autant que tu peux dans ta cagna, sous-sol, combles et jardin inclus, ensuite de quoi, tu fous la paix au reste de la copropriété sur lequel tu n’as pas le moindre droit, la moindre priorité et la moindre autorité.


        Je t’en foutrai de la terre d’asile, moi ! D’asile psychiatrique !


        • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2016 11:19

          @César Castique
          vous confirmez ce que j’ai écris dans l’article...



        • César Castique César Castique 5 avril 2016 12:58

          @olivier cabanel


          « vous confirmez ce que j’ai écris dans l’article... »


          Pas pour les chiffres, en tout cas. Selon le site de l’Istat (Istituto nazionale di statistica), la population de Riace n’a jamais atteint 2’500 habitants, et elle n’a jamais été inférieure à 1’600 habitants.


          Toujours ce manque de rigueur...


        • sarcastelle 5 avril 2016 13:00

          @olivier cabanel

          .
          Vous avez absolument raison. Un calcul rapide montre que sans dépasser la densité de population des Pays-Bas la France peut accueillir 155 millions d’habitants supplémentaires.

        • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2016 13:13

          @César Castique
          d’autres sources donnent d’autres chiffres...

          quoi qu’il en soit, qui aujourd’hui pourrait contester la réussite, portée par l’humanité de son maire, et des habitants, de cette reconversion.
          que pensez vous de ces mafias calabraises qui sont allé jusqu’à tuer le chien du maire, en l’empoisonnant, criblant de balles les murs d’un restaurant ? ici
          vous avez manifestement choisi votre camp, 
          et ça ne devrait pas vous surprendre que ce ne soit pas le mien,
          mais après tout, c’est votre problème, votre karma...
          le ciel vous tienne en joie.
           smiley

        • Aristoto Aristoto 5 avril 2016 17:35

          voila comment on répond : ouverture définitif et intégrale des frontière.

          comment ? je m’en fous !

          Et qu’en est il des conséquence ? tout cause a une conséquence celle la aura l’avantage d’ouvrir les fronitère, les laisser fermer a la malheureuse conséquence de ne laisser personne passer.

          Té tout seul mec je tiens a mon niveau de vie ? très bien vis heureux.

          Donc césar vit heureux.

          2015 : quel est le prénom le plus donné en ile de France ? Mohamed.


        • César Castique César Castique 5 avril 2016 18:10

          @olivier cabanel


          « ....d’autres sources donnent d’autres chiffres... »


          Ah ben ouais.. Les miens, ce sont juste ceux des recensements officiels. De l’approximatif de chez approximatif, comme qui dirait…


          « ...quoi qu’il en soit, qui aujourd’hui pourrait contester la réussite, portée par l’humanité de son maire, et des habitants, de cette reconversion. »


          bastamag.net, site résolument ancré à gauche, qui a publié, en 2015, un reportage réalisé en… 2015, plutôt qu’un récit « historique » remontant à 2012.


          « Des migrants vivant entre rejet et ennui »

          (…) C’est ici que je rencontre Gaëtan et Félix, 25 et 30 ans, deux Camerounais arrivés à Riace début 2015. (…) …quand on allait à la mer, la patronne de l’hôtel nous demandait de nous mettre sur la plage un peu plus loin : quand vous êtes là, ça dérange les touristes. »

          (…) « J’étais habitué à gagner ma vie, me dit l’un d’eux. Dormir, prendre du poids, ce n’est pas ça que je cherche. » Tous deux me font part de l’impossibilité ici de se faire une place : « Ce qui m’a surpris c’est la mauvaise mentalité. »

          (…) Le maire est sympathique, concèdent-ils, même s’ils ne l’ont vu qu’une seule fois. Mais les trois quarts des gens ici sont racistes, estiment-ils après six mois de vie locale. Et de raconter cette anecdote d’une dame qui les a poursuivis avec son vaporisateur dans le supermarché. Ce rejet-là, ils ne l’imaginaient pas lorsqu’ils ont quitté leur pays : « Jamais je ne conseillerais à quelqu’un de ma famille de faire ce que j’ai fait. »

          (…) À l’arrêt de bus, je converse un temps avec un père de famille originaire de Gambie. Il est ici depuis près d’un an, avec femme et enfants. « Ici les gens sont gentils. Ici personne ne te frappe, personne ne te vole », répète-t-il avec un air d’une infinie tristesse. Il n’a pas de travail, lui non plus.

          (…) Les hommes seuls sont confinés dans la ville basse et ils n’ont pas plus de tendresse pour le lieu que les deux jeunes rencontrés à mon arrivée. « Pour faire du stop, tu as la peau assez claire. Mais nous, personne ne nous prend. Sauf les femmes. Les hommes ici sont racistes, mais pas avec les femmes, étrangement. » Tous se plaignent de l’absence de perspectives. Même les rares travaux saisonniers ne s’obtiennent que par le bouche à oreille.

          (…) Avant de quitter le village, je rencontre devant l’antenne municipale de Riace Marina deux employées de mairie qui militent pour l’opposition. Elles accusent le maire de faire du clientélisme, et de donner du travail aux amis, à la famille. Je leur fais remarquer qu’elles n’ont pas l’air d’avoir perdu le leur. « Regardez-les, ces Africains, ils passent leur journée ici, ils ne font rien. Ils font leurs affaires, nous les nôtres, on ne vit pas ensemble. » Leur candidat, me disent-elles, arrêtera toute aide aux migrants dès qu’il sera élu. »

          Complément : lors des élections de 2014, la liste du maire a obtenu 613 voix, contre 512 à l’opposition municipale, ce qui ne mettait les racistes qu’à 45.5 %, et non 75 %,.. Prochain rendez-vous en 2019.

          « …que pensez vous de ces mafias calabraises qui sont allé jusqu’à tuer le chien du maire, en l’empoisonnant, »

          Que la ‘Ndrangheta - c’est le nom de la « mafia calabraise » - a sacrément baissé et que ses concurrentes – mafia, camorra et Sacra Corona Unità – doivent drôlement se poiler. A moins que, derrière l’hostilité de façade, la criminalité organisée ne trouve son compte dans la présence de cette exotique invasion…


        • César Castique César Castique 6 avril 2016 00:15

          @cabanel 




          ALORS QUOI, CABANEL ? ON REPOND PLUS ? ON SE DEBALLONNE ?

        • sarcastelle 5 avril 2016 12:32

          Je constate qu’Olivier Cabanel, que je pensais homme de progrès, veut loger des réfugiés dans la Cité Blanche Lafarge, c’est-à-dire dans les souvenirs du plus beau paternalisme capitaliste du XIXè siècle. Une erreur, certainement. 


          • eric 5 avril 2016 13:19

            Déporter des réfugiés politiques pour repeupler les zones désertes ? Il y a des précédents. Juifs au Birobidjan, koulaks en Sibérie, allemands de la Volga au Kazakhstan et alsaciens repliés ou vaudois en Algérie, Française !

            C’est sympa tous ces gens qui ont des idées très précises sur où les pauvres doivent vivre et dans l’intérêt de qui.... !

            Et c’est vrai que c’est super sympa aussi, ces villages paumés, sans emploi, sans école, ou seul les profs mal noté sont contraint d’aller, ou le médecin de campagne bientôt à la retraite sera bientôt non remplacé.

            J’imagine déjà ces syrien super formés et compétents (dixit l’article) se livrant à l’artisanat dans un bled lorrain. Taux de chômage, de suicide d’homicide, de drogué parmi les plus élevés de France, mais on parle de Marseille ou Saint Denis parce que là, c’est assez prêt pour que les bobos en entendent parler...
            Notre balance commerciale du macramé et de la poterie traditionnelle orientale ne tardera pas à être rééquilibrée.

            Tous ce racisme homo et islamophobe est assez nauséabond il faut bien le dire et ces déportations dans les campagnes se situent entre Hitler et Pol Pot.

            Perso, je suis pour la liberté totale d’expression, mais quand on lit des trucs pareils on se dite que« le ventre est encore fécond qui engendra la bête immonde », et comme à l’époque avec les meilleures explication possible. « Ouai ! on va réimplanter les juifs entre eux dans les zones déserte de l’est polonais........ »

            Ou « les immigré vont faire les boulots dont ne veulent pas les français », vivre dans des trous sans infrastructure, sans services publics et sans école pour s’en sortir...Is entretiendront les zones rurales abandonnée par la mise à mort de nos paysans sous les normes écolos socialos pour préserver le cadre de vie de nos loisirs ?

            Les harkis aussi, on les avait mis dans des villages forestiers...

            En ce qui concerne l’italien c’est différent. Il a créé un nouveau business, l’accueil temporaire aux frais de la princesse mais avec retombées locale. Si on en croit l’internet, il a vu passer 6000 réfugiés et il en a gardé 200 en permanence.
            Évidemment, les chiffres du net diffèrent pas mal de ceux de Cäbänel, mais qui dira ou est la vérité.

             Si il y a de 20 à 45 euro jour financé par les impôts par personne et par jour, et que de toute façon ils partent après, et ne peuvent acheter que dans les commerces locaux grâce aux billets Che Guevara, et pas dans le super marché moins cher, je comprend que les petits commerçants ( en langue de gauche on dit les poujadistes ou le BOF) votent et revotent...

            Tous le monde est content.

            Quand même, entasser des réfugiés hautement qualifié dans les campagnes perdues, ce n’est pas l’idée que je me fait de l’accueil ni du reste de l’optimisation de l’intégration de toutes ces chances pour l’Italie.....


            • Spartacus Spartacus 5 avril 2016 13:54

              Quelle supercherie.

              Bien simpliste article qui surfe sur l’ambiguïté entre « logements vacants » et « logements habitables ».

              Faire croire que des logements vides non pris par des locaux intéresseraient plus des réfugiés c’est de la manipulation. 
              A part à la marge, le réfugié lui aussi veut aussi un médecin, une école ou une supérette à coté. en plus il n’a pas de voiture.

              Les villages aux logements « vacants » ne sont licitement non louables, et correspondent à la définition de l’insalubrité. Les réfugiés ne disposent pas des fonds nécessaires à l’investissement de rénovation. Et en plus investir dans des lieux éloignés de tout. C’est nul.

              Les logements « vacants » des manipulations fiscales genre prêt Borloo à l’investissement dans les petites villes et autres ne sont pas loués parce que trop petits, alors pour des familles de réfugiés....C’est hass been. 

              • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2016 14:09

                @Spartacus
                et si « has been », c’était de choisir de vivre dans une misère sociale et intellectuelle qui considère que notre monde est fermé par des frontières ?

                 smiley

              • sarcastelle 5 avril 2016 14:27

                @olivier cabanel

                .
                Le monde est ouvert ! Je connais plusieurs Syriens fans des chansons d’Olivier Cabanel. 

              • sarcastelle 5 avril 2016 14:29

                @olivier cabanel

                .
                Vous constatez avec moi que Spartacus n’a pas écrit « has » mais « hass », la haine... smiley

              • Spartacus Spartacus 5 avril 2016 16:29

                @olivier cabanel

                Pas de procès soviétiques. Faites pas dire aux autres ce qu’ils n’’ont pas dit.
                Libéral, je n’ai rien contre l’ouverture des frontières.
                Ce qui est has been, c’est la démagogie a faire croire que les logements sont abondants.

              • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2016 17:30

                @Spartacus
                ni procès, ni soviétique, mais vous me faites penser aux racistes qui affirment qu’ils ne le sont pas, en affirmant qu’ils ont un ami avocat, de couleur noire...

                 smiley
                bref, un libéral qui n’a rien contre l’ouverture des frontières, mais uniquement pour les marchandises ?
                ensuite, est-ce démagogue d’affirmer, preuves à l’appui, qu’il y a en France 2,6 millions de logements vacants...
                que vous le vouliez ou non, ne change rien.

              • Spartacus Spartacus 5 avril 2016 19:06

                @olivier cabanel

                Évite donc de penser à la place des autres. Le procès d’intention n’est pas un argument.

                Ou ai je écris une seule fois sur tous mes textes ou contradictions que j’étais contre la libre circulation des gens.

                La démagogie, c’est associer a ses doctrines des arguments sans rapport avec le sujet..
                Comme pour démontrer « sa » théorie, faire passer des logements « vacants » pour « disponibles » et d’en tirer une conclusion laissant à penser que notre pays ne serait pas « accueillant »....


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2016 20:05

                @Spartacus
                vous avez une vision bien particulière de l’accueil, mais quand notre beau pays n’accueille que 62 réfugiés, au moment ou les autres les accueillent par milliers, j’avoue être surpris par votre ligne de défense.

                 smiley

              • Spartacus Spartacus 6 avril 2016 09:15

                @olivier cabanel
                C’est vous qui racontez une messe pour coller a votre pensée de forcer les gens a allez contre leur volonté.
                Proposez d’ accueillir avec l’argent ou le bien des autres, c’est pas pareil que de proposer son bien.

                C’est pas votre 2 pièces que vous proposez, ni un job.
                Au nom de quoi ne proposez vous pas la cabane de votre propre potager personnel au lieu de proposer les logements insalubres des autres ?

                Ce sont les logements des autres que vous proposez. Vous avez oublié que ce ne sont pas les vôtres et ne leur avez pas demandé ?
                Votre discours est juste de la démagogie irresponsable. Il n’est en rien social ou humaniste.

                Et si il n’y a que 62 personnes qui viennent c’est simplement qu’il n’y a que 62 personnes qui veulent venir. C’est qu’il n’y en a pas plus de 62 invités, et qu’a la fois ceux qui accueillent et ceux qui arrivent estiment que la France est une impasse.

                Et si il y a des milliers qui veulent aller en Allemagne, c’est que dans ce pays, il n’y a pas de crise de logement et dans certaines régions 2% de chômage et il manque de personnel dans les entreprises.

                Au lieu d’envoyer l’adresse des autres sans leur demander à Frontex, envoyez donc la votre en premier pour montrer que vous êtes autre chose qu’un maitre nageur qui ne sait pas nager.


              • eric 5 avril 2016 14:32

                Bon après, Cäbanel n’a pas tort surtout. L’accueil des réfugié aujourd’hui avec hollande, le président élu par toutes les gauches avec sa majorité parlementaire itou, rappelle étrangement en effet, le sort réservé aux réfugiés espagnols.

                L’assemblée élue grâce au front populaire porte à la tête du pays un radical socialiste, Daladier, à la suite de dissensions internes aux gauches pour savoir qui est « vraiment à gauche et qui est »vraiment, vraiment à gauche". Celui-ci en envoie un autre, Georges Bonnet, négocier avec Franco avant de nommer le Maréchal Pétain ambassadeur. Blum, son ancien allié, avec lequel il a fait élire ses députés quand même n’est pas content et juge que c’est une injure au plus grand des français ; les gauches aimaient beaucoup Pétain parce qu’il était réputé ne pas aller à la messe....

                Des camps, du travail forcé ( notamment en Algérie),l’utilisation des contradictions, les anars se tapent avec les cocos sous l’œil bienveillant des surveillant du gouvernement radical socialiste.Plus tard, le régime de Vichy, issu largement de leurs rang, généralisera ces méthodes comme il généralisera le traitement des Tziganes inauguré par le gouvernement Blum.

                C’est vrai que l’on se dit avec Cabanel que tous ces pouvoirs élus par l’électorat de toutes les gauches se ressemblent, traitent de la même manière les malheureux réfugiés, sont assez nauséabond et qu’on a pas vu des horreurs pareille sous Sarkozy....


                • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2016 15:01

                  @eric
                  j’ai bien peur que le résultat serait le même avec sarkö...ou Le Pen...

                  désolé de détruire vos illusions...
                  j’expliquerais ça, preuves à l’appui, avec un prochain article
                   smiley

                • eric 5 avril 2016 22:26

                  @olivier cabanel
                  Vous avez entendu parler de 62 réfugiés accueillis sous Sarkozy ? Non non non,c’est bien le même mépris le même racisme sous le gouvernement de Daladier, lui même élu avec toutes les voix du front popu et sous le pouvoir de toutes les gauches aujourd’hui.

                  Ce n’est du reste pas étonnant. SI Sarko est un descendant d’immigrés pauvres et réfugiés des deux côtés, et donc sensible aux difficultés des gens que nous accueillons, Hollande franchouillard franco français élevé dans une famille bourgeoise tradi. proche de l’OAS, Vals, d’une famille de la droite traditionnelle catho espagnol de sensibilité franquiste, ne peuvent bien sur comprendre de quoi on parle qu’abstraitement.

                  Vous savez, il y des trucs qui ne s’apprennent pas à l’ENA contrairement à ce que croient tous ces apparatchiks de gauche que ne distinguent que leur numéro de promotion. Et encore, pas toujours...

                  Les deux derniers candidats de toutes les gauches à des présidentielles constituent une caricature. Tous issus de l’école et milieux catho, de l’ENA, de la même promo, des même pépinière du titulaire de la francisque Mitterrand, auraient du payer l’ISF mais se sont livré à des manips fiscales, ils ont d’autre points communs..

                  Comprenez moi bien ; On est pas responsable de ce que furent vos ancêtre, même quand ils vendaient de l’huile de palme au 18 ème siècle ( voir votre précédent papier). Mais les gauches qui on toutes voté dans les deux cas, on fait le même choix dans les deux cas. Ce ne peut être un hasard, une erreur...


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 5 avril 2016 16:38

                  Slu O,
                  La France étant devenue la championne du monde de mauvais choix, il ne reste qu’à changer de site et migrer, c’est déprimant, mais ce serait reculer devant la mafia, clique de trolls ou de gouvernants apatrides égoïstes. Merci de persister à planter des fleurs dans un champs de tiges...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2016 17:32

                    @Lisa SION 2
                    j’aime bien cette image de « planter des fleurs dans un champs de tiges »

                    merci
                     smiley

                  • non667 5 avril 2016 18:42

                    article a vomir , mazo,inconséquent,utopiste/ funeste comme le communisme !
                    lepen vite,vite,vite


                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2016 20:02

                      @non667
                      c’est amusant cette propension que vous avez à vomir à contre emploi, car si il y a dans notre beau pays une raison de vomir, c’est justement rapport à la caste lepeniste...

                      vous rappelez vous leur slogan ? tête haute, mains propres... smiley
                      entre les lingots d’or planqués du vieux, et les manœuvres douteuses dont nous venons d’apprendre l’existence dans l’affaire du Panama, vos protégés sentent mauvais... smiley
                      je cite « un système offshore sophistiqué aurait été mis en place par des proches de marine le Pen » affirme « Le Monde » en s’appuyant sur les documents des « panamas papers »
                      alors là, il y a vraiment de quoi vomir.
                      d’avance, je sais que vous allez clamer à la chasse aux sorcières... mais quand on a les mains sales, dans ce cas là, il n’est même plus possible de les laver.
                       smiley

                    • non667 7 avril 2016 16:42

                      @olivier cabanel
                      je cite « un système offshore sophistiqué aurait été mis en place par des proches de marine le Pen » affirme « Le Monde » en s’appuyant sur les documents des « panamas papers »

                      vous vous flattez de vos références ! « le monde » et panamas papers ? des suppots (comme vous ) du N.O.M. qui nagent dans la propagande /manipulation judéoaméricano-mondialiste

                       un système offshore sophistiqué aurait été mis en place par des proches de marine le Pen »
                       
                      offshore sophistiqué : peut être mais déclaré/taxé par au fisc français donc tout les fonctionnaires du fisc sont des taupes du fn pour n’avoir rien dit jusqu’a présent ?

                      des proches de marine le Pen : donc rien a voir avec marine et l’argent du fn !


                      vous rappelez vous leur slogan ? tête haute, mains propres..
                      slogan juste et certifié par tous les ministres de la justice qui se sont succédé : de badinter a taubira qui ne les ont pas coffrés comme ils auraient voulu smiley smiley smiley

                      de toute façon le slogan qui compte pour moi c’est  :  les français d’abord
                       et je considère que tout ceux qui ne votent pas fn sont des collabos qui me rappelle les heures les plus sombres de notre histoire  smiley  smiley  smiley  smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2016 18:43

                      @ tous

                      un dessin qui dit tout

                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2016 18:45

                        @olivier cabanel
                        oups... il manquait le bas du dessin

                        dessin complet ici

                      • JL JL 5 avril 2016 18:50

                        Je demande le prix Nobel de je ne sais pas quoi (la paix ?) pour Olivier Cabanel un bien-pensant d’exception qui dit tout bien comme Obama le souhaite.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 6 avril 2016 07:47

                          @JL
                          au delà de cet humour cynique, je remarque surtout que vous ne positionnez pas.

                          facile.
                           smiley

                        • JL JL 6 avril 2016 08:53

                          @olivier cabanel,

                           
                          cacher ses opinions quand on s’exprime sous un pseudo, ce serait le comble de l’hypocrisie. Je ne mange pas de ce pain là.
                           
                          Ce que je veux dire, c’est que les fauteurs de guerre et les profiteurs opportunistes, y compris les passeurs, attendent des peuples qu’ils passent les serpillières pour éponger leurs bavures, si vous me passez cet euphémisme. Profits privés, pertes publiques, rien de nouveau sous le soleil.
                           
                          Plutôt que de louanger les bonnes âmes qui assument héroïquement les pertes publiques en donnant de leur personne et qui font la Une des journaux télévisés et de la grande presse quand ce n’est pas au cinéma dans le rôle du héros, je préfère braquer mon nano-projecteur personnel sur les âmes noires qui se vautrent sur les profits privés.
                           
                          Qui nous dit que ce qu’a fait ce maire pour son village n’a pas été subventionné ? C’est ça que la manipulation des masses. J’ai entendu hier à la radio une jeune fille qui se présentait comme une authentique manifestante et qui faisait l’apologie des casseurs ! Oh, des casseurs de vitrines de banques seulement, hein ! Un peu comme en Syrie où il y a les gentils opposants au régime et les méchants.
                           
                           Si vous voyez ce que je veux dire.
                           


                        • olivier cabanel olivier cabanel 6 avril 2016 09:50

                          @JL
                          parce que vous pensez que ce maire fait « la une des journaux télévisés » ?

                          justement non.
                          perso, je l’ai découvert tout à fait par hasard, pioché au cours d’un billet entendu sur fr culture, qui le citait très anecdotiquement, et j’ai pensé qu’il méritait plus que ça.
                          me suis-je trompé ?... si vous voyez ce que je veux dire...

                        • JL JL 6 avril 2016 11:54

                          @olivier cabanel,

                           
                          ’’parce que vous pensez que ce maire fait « la une des journaux télévisés » ?’’
                           
                           
                          J’ai la berlue ? Ou bien vous avez vous-même écrit : ’’Domenico Lucano est classé quarantième parmi les leaders les plus influents du monde, aux cotés d’Obama, Poutine, Merkel et quelques autres …’’

                        • olivier cabanel olivier cabanel 6 avril 2016 13:43

                          @JL
                          vous répondez à coté, comme d’hab... soyez sincère, avant la publication de mon article, aviez vous entendu parler de ce maire ?

                           smiley

                        • JL JL 6 avril 2016 13:57

                          @olivier cabanel, 

                           

                           vous confondez recadrer le débat avec répondre à coté.
                           
                           Le magazine Forbes a fait son boulot. L’establishment médiatique mondial tarde probablement à faire le sien, mais vous y pourvoyez, dans la mesure de vos petits moyens, bien entendu, et je ne dis pas ça pour vous vexer. 
                           
                           En deux mots : vous faites le boulot que nos médias français rechignent à faire dans un contexte de crise migratoire envahissante.
                           
                           Ps. Je me considère comme diffamé par votre ’’comme d’hab’’. Mais vous avez le droit de m’en vouloir, je ne le démérite pas.

                        • christophe nicolas christophe nicolas 5 avril 2016 21:27

                          Je n’ai qu’un mot à dire. L’Eternel soutient Riace et ils y trouveront leur compte et leur conte...


                          • eric 5 avril 2016 23:02

                            @christophe nicolas

                            Il ne doit pas être le seul...

                            Avec le coup de la monnaie fermée qui réserve la dépense des subventions aux migrants aux seuls commerces agréés par le Maire, on ne s’étonne pas entièrement que les organisations qui en général contrôlent les grandes surfaces dans ces régions, et sont habiles à utiliser les réfugiés paumés aient pu s’énerver un peu.
                            Mais justement ! Je me souviens qu’au Liban, il y avait un homme politique qui avait déplut et on avait massacré toute sa famille, et le chien...D’aucun de demander, pourquoi le chien. Ici c’est la question inverse qui se pose. Faire des misères au toutou, cela fait plus règlement de compte entre voisins que vengeance mafieuse....

                            C’est un peu toujours le même problème avec ces articles à la morale prédigérée. On veut tellement tout nous prouver qu’à la fin, on finit par se poser des question sur tout. Ne serait il pas plus simple de ne dire que ce que l’on sait et qui est vérifiable et de bien distinguer les hypothèses ?

                            Enfin, au cas précis, la conclusion reste valable. Le pouvoir de gauche est nul aussi dans ce domaine et ce n’est pas un hasard si l’exemplaire fille de pasteur allemande est une copine et amie politique de Sarkozy, le fils et petit fils de réfugié, qui incarne en sa personne la diversité et la richesse de la multiculturalité diverse durable et républicaine, civile et citoyenne, puisqu’il est par ses ascendant Calviniste catholique et juif. Et « quand même » ( citation) lié indissolublement à nos amis italiens....

                            Force est donc de constater que plus un pays est dirigé par des gauches laïques plus les migrants sont mal traités. Quand on voit ce qui se passe en Grèce et en France....On serait tenté de prendre une carte au PS ou chez ses alliés du Dfg, des verts ou leurs copains de tsipras rien que pour pouvoir la rendre...

                            En Hongrie au contraire, pour ne prendre qu’un exemple, une vraie politique humaniste ne laisse pas entrer des gens n’importe comment, pour les faire échouer dans des camps et des ghettos comme les gauches françaises. C’est quand même plus respectable.

                            Et c’est pareil en Russie, qui en plus, aide à rétablir la paix et donc à préparer le retour des gens chez eux.

                            Ce qu’ils souhaitent puisqu’il sont réfugiés politique.

                            Ce dernier point rend encore plus nauséabond la gourmandise avec laquelle certaines force politiques veulent se servir de leurs malheur pour repeupler les campagnes qu’ils ont vidé de leurs habitants anciens.

                            C’est vraiment à vomir, la manière dont l’auteur se réjouit que le maire fasse tout pour convaincre ces gens très qualifié de rester à remplir les vides ici quand on aurait tellement besoin d’eux au pays...

                            On ne doute pas qu’ils y trouvent leur conte...et leur Compte.


                          • psynom 6 avril 2016 00:13

                            Se réjouir des logements vacants dans les campagnes ?

                            La plus grande misère de France ne se vie pas dans les banlieues d’immigrés, mais dans les campagnes. Le chômage de longue durée y sévis. L’aide n’est que du RSA, soit 11 euros par jour, pour se loger, se nourrir avec sa famille, parcourir des kilomètres pour chercher du travail…. Minimum vieillesse de 800 euros par mois, pour ceux qui ont suffisamment cotisé (pour les mères de famille n’ayant jamais travaillé, c’est proche de zéro) Et personne pour les aider, personne pour s’en émouvoir. Salauds de paysans.

                            Alors vidons encore les campagnes ! Cela permettra aux donneurs de leçons, au plus grand cœur que les autres, de se réjouir de l’attribution gratuite des logements abandonnés (par la pauvreté), de 35 € par jour pour chaque adulte et de 45 € par mineur, et de création d’emplois…


                            • olivier cabanel olivier cabanel 6 avril 2016 07:43

                              @psynom
                              vidons les campagnes ?

                              mais elles se vident toutes seules...dans mon village on ne compte plus que 9 agriculteurs...
                              et les pavillons des travailleurs des grandes villes se multiplient dans les villages,
                              ceci dit, ici aussi, il y a des logements vacants en pagaille...
                              mais on quitte le sujet, non ?
                              vous dites « salauds de paysans », un peu dur... je crois qu’ils ont été très naïfs, manipulés par les lobbys de l’industrie agricole, qui les ont poussé à arracher les haies, a acheter d’énormes tracteurs... et a cultiver a coup de pesticides.
                              fort heureusement, une tendance forte s’installe : la culture propre.
                              désolé d’avoir quitté définitivement le sujet.
                               smiley

                            • hervepasgrave hervepasgrave 6 avril 2016 08:55

                              @psynom
                              Bonjour,
                              Je lisais cet article et au bout du compte j’étais plutôt enclin a penser comme toi.Car c’est un article
                              à deux sens de compréhensions. Avec une vision qui me semble réaliste et en regardant dans l’ordre les choses.L’article devrait être lu a l’envers. Car la désertification de nos campagnes ne date pas d’hier ! Et qui aurait les moyens d’acheter un village abandonnée ? pas nos concitoyens . Pas de fric ,alors que dalle.Alors ???? Oui,oui ! Tout à un prix chez nous.Nous préférons voir pourrir les choses ,que de les partagées,les donner ,pour une bonne cause ?
                               Alors ton rappel (encore il aurait fallut y penser) est bienvenue pour ma part.


                            • hervepasgrave hervepasgrave 6 avril 2016 09:05

                              @olivier cabanel
                              Bonjour, je suis en partie d’accord avec @psynom,Il fait une erreur en disant « salauds de paysans » , car en fait, les paysans s’auto-éliminent , ce qui est plus proche de la réalité et est moins dure a avaler. Mais il n’est pas hors sujet de mon simple avis.L’article est ambigu pour le moins. Et fait fis des cultures (différences énormes entre le pourtour Méditerranéen et notre Gaule ) cela rentre grandement en jeu. Le monde n’est pas encore unifié.Du coup cela fait un mélange des genres et de la compréhension.


                            • psynom 10 avril 2016 15:09

                              @olivier cabanel

                              « vidons les campagnes ? mais elles se vident toutes seules… »

                              Pas un mot de compassion pour tous ces gens qui quittent leur pays, chassé par le chômage la misère ? (et non pas par choix de vie, puisque c’est le rêve des travailleurs des ville, comme vous le soulignez)

                              « [Domenico Lucano]a sauvé son village d’une fin certaine… »

                              Mais, il l’a laissé crevé, oui !
                              Il a laissé la misère, le chômage chasser les gens du pays (les paysans ; ils ne sont pas tous agriculteurs).
                              Il aurait dû se battre pour leur obtenir :
                              35 € par jour pour, chaque adulte et 45 € par mineur, logement gratuit... et création d’emplois… Il ne l’a pas fait. Ils les a abandonné dans leur misère et a laissé le pays se vider de ses gens.

                              Mais, l’art des politiques est de présenter leurs échecs comme des succès… Il m’est bien triste de vous voir tomber dans le panneau.


                            • Agafia Agafia 6 avril 2016 02:42

                              Monsieur Cabanel,


                              Pour en revenir aux premiers commentaires faisant allusion à la fin de la seconde guerre mondiale.... (Hors-sujet, je vous le concède.)

                              Vous critiquez les américains amenant dans leur bagages du Débarquement, entre la brosse à dents et la Libération, un futur lot d’obèses et du C-Cola... Soit...
                              Je ne suis pas une grande fana des Etats-Uniens, et de plus, je suis pour moitié Russe par ma mère. Mais pour avoir étudié de près l’Histoire, j’avoue qu’entre la peste ultra-capitaliste et le ccholéra stalinen, je ne suis pas mécontente que ce soit les Ricains qui aient gagné le droit d’invasion de notre petite France...
                              Pas vous ?

                              (Devrais-je vous détailler le pourquoi de cette opinion, ou bien serait-ce inutile ? ^^)

                              • eric 6 avril 2016 06:50

                                @Agafia

                                Avez vous compris que vous parlez avec quelqu’un « de gauche », Ces gens singent avec en général 50 ans de retard, les modes main stream américaines et c’est pour cela qu’ils critiquent tous azimut l’Amérique.

                                Il sont écolos, bouffent bio, portent des jeans, défendent les droits des genres, font de l’intersectionnalité, bouffent des vitamines et compléments alimentaire, parlent des problématiques d’égalité des femmes comme si les françaises étaient des américaines, et vont au Bataclan écouter des groupes que « même les lecteurs des inrocks ne connaissent pas tellement c’est branché », se positionnent dans des luttes internes à mort sur des sujets qui intéressent et concernent surtout l’Amérique et auxquels ils ne connaissent pas grand chose. Port de la Burka en Afghanistan, conflit en Israël ou en Ukraine. J’ai été au stand du PRCF très présent ici, à la fête de l’Huma. (alors qu’ils sont censé être dissident, une militante m’a expliqué avec beaucoup de véhémence ce qui se passait au Donbass...qu’elle ne savait pas situer sur la carte du monde...

                                Demandez leur ce qui c’est vraiment passé a Djibouti sous Mitterrand ou au Ruanda, quelle est la proportion de métis dans la population de nouvelle Calédonie, ou ce qui se passe a Mayotte et pourquoi. Mieux, quelle est la zone de France la plus touchée par l’effondrement social....en général, ils vous parlerons de la banlieue la plus proche de chez eux ou habitent leur femme de ménage... !

                                Pourquoi ? Parce que toutes leurs problématique sont copiée sur les USA, mais leurs méthodes sont inverses ; Les américains font des constats et tentent de résoudre les problèmes. Eux se servent de ces constat peu adaptés pour dénoncer chez nous des trucs qui existent là bas et détruire la vielle société. Pas pour apporter des solutions. Dés la fin des années 60, les américain sont entrepris de faciliter la vie aux homo. Avec quelques décennies de retard, les gauches ont entrepris de les instrumentaliser dans leurs délires d’inginérie sociale.

                                Ce faisant, ils avivent les contradictions,les haines, les séparation entre les gens, ils détruisent le vivre ensemble, la république, la citoyenneté et donc la société française en répandant la haine.

                                Le meilleur exemple peut être ? Leurs primaires. C’est servilement copié sur les USA, la démocratie en moins... ! Des gens qui ne sont pas responsables de leurs choix, qui n’appartiennent pas à un pari, voir lui sont hostile, désignent celui qui doit être son candidat contre la volonté des militants qui payent leur cotises et bossent... !

                                Hollande aurait il été le candidat si seul les membres, le « citoyens » du parti avaient voté ?

                                On voit le résultat. Dans l’ensemble, ils ne sont pas fier et prétendent avoir été trompé.

                                On en est à 4 candidats ou président de suite choisit par ces gauches qui viennent de famille d’extrême droite religieuse OAS, vichyste, Maurassienne, camelot, du Roi bourgeois et issu des élites du même nom.

                                C’est pourquoi il ne faut jamais oublier que oui, ce sont des tartuffes, mais parfois aussi juste des imbéciles.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 6 avril 2016 07:46

                                @Agafia
                                je ne critique pas, je ne fais que remarquer...

                                heureux d’avoir découvert les blue jeans...en france, les pantalons se nouaient sur le nombril...ils étaient moches...ceci dit, personne n’est obligé de boire des cochonneries, et de manger gras, à coup de fast food...comme disait le regretté JP Coffe, c’est de la merde.
                                quand au choix, bien évidemment entre la peste et le choléra, facile de choisir.
                                 smiley

                              • joletaxi 6 avril 2016 10:48

                                bonjour oh Mage, notre pape à nous, qui d’ailleurs a préparé sa bassine et sa décoction d’argile pour laver les pieds des migrants

                                j’ai trouvé un article qui pourrait vous donner des idées, car jevous trouve bien timoré dans votre démarche

                                http://www.lalibre.be/debats/opinions/lavons-les-pieds-des-migrants-57027e8435708ea2d4345b09

                                dans la boue glaciale de leurs camps auschwitziens,

                                et c’est écrit par un piposophe, dans un journal « bien pensant »

                                si ça se trouve ce Monsieur enseigne ?
                                si ça se trouve ce Monsieur donne le ton dans des « colloques citoyens »

                                à côté de cela, le détail de l’histoire, c’est peanuts


                                • olivier cabanel olivier cabanel 6 avril 2016 13:41

                                  @joletaxi
                                  mon pauvre petit jo, je pense que le lecteur retiendra de cette intervention douteuse, que le « peanuts », c’est vous.

                                   smiley

                                • olivier cabanel olivier cabanel 6 avril 2016 13:39

                                  @ tous

                                  une info à méditer
                                   smiley

                                  • soi même 7 avril 2016 01:56

                                    Bof , encore un article du saltimbanque Gargamel..


                                    • foufouille foufouille 7 avril 2016 17:32

                                      je me souviens d’un village dans la même qui recueilli des sans dents français au rmi. passé de disons 400 à 2000 en construisant des HLM, rénovant les vieilles baraques pour créer des entreprise ou assos.
                                      donc faut balayer devant sa porte de bobo khmer vert avant.
                                      « Finalement, le ministère de l’intérieur a permis le versement de 35 € par jour pour chaque adulte et de 45 € par mineur »
                                      ça me parait beaucoup pour un pays avec des camps de travail pour étrangers importés.


                                      • foufouille foufouille 7 avril 2016 17:36

                                        en intégrant les demandeurs d’asile3. Ce projet s’appelle Città futura. Plus de 200 réfugiés vivent désormais à Riace. L’école qui avait fermé en 2000 a maintenant rouvert. L’état italien donne 20 euros par jour pour les réfugiés, ce qui lui revient moins cher que des centres de rétention. La ’Ndrangheta, la mafia calabraise, semble toutefois peu favorable au projet. Une association identifie les logements vides et les restaure pour y accueillir des réfugiés. Les subventions au demandeurs d’asile tardent toujours, aussi la commune a t elle créé une monnaie locale (à l’effigie de Gandhi, Luther King ou Che Guevara) qui est librement utilisée dans le village, et quand l’argent arrive, les magasins sont réglés directement par la mairie2. Mais comme les paiements tardent, le maire s’est mis en grève de la faim en juillet 2012.


                                        • foufouille foufouille 7 avril 2016 17:51

                                          « Finalement, le ministère de l’intérieur a permis le versement de 35 € par jour pour chaque adulte et de 45 € par mineur »
                                          donc une famille de 2 personnes avec 2 enfants reçoit 950x2, 1350 x2
                                          soit 4600€
                                          Sur les vingt-huit Etats membres de l’UE, six ne disposent pas d’un salaire minimum, dont les pays scandinaves, l’Autriche ou encore l’Italie. Cependant, un salaire minimum par branches, fixé par négociations entre les partenaires sociaux, existe dans ces pays.


                                          • foufouille foufouille 7 avril 2016 17:56

                                            Bonjour,Tout d’abord Naples est en Campanie, Molise est une autre province... Que ce soit en Molise ou à Naples, trouver un travail bien rémunéré est difficile pour les jeunes italiens, les salaires sont très bas (500 à 600 euros/ mois, informations familiales récentes). Pour un étranger, ne pas parler l’italien est un sérieux obstacle... Si vous tenez vraiment à votre projet, il vaut mieux suivre des cours pour avoir une base et ensuite sur place vous apprendrez vite ! Mais n’espèrez pas un travail qui paie bien, les contrats de travail sont fort courts ; les jeunes italiens vivent la plupart du temps en colocation ou chez leurs... parents car les loyers sont trop élevés. Concernant le coût de la vie, c’est assez proche du coût de la vie en Belgique... Bref, sans vouloir vous décourager, c’est pas gagné !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès