• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Bulle pétrolière ?

Bulle pétrolière ?

La bulle des matières premières qui caractérise nos marchés financiers est similaire à celle des années 70 et du début des années 80 car, à l’instar d’il y a trente ans, ce sont les liquidités excessives prodiguées par la Réserve fédérale américaine qui en sont responsables. Ainsi, notre bulle contemporaine a-t-elle vu le jour en 2004 dans un contexte où la Fed persistait à inonder les marchés de liquidités et cela des années après la fin de la récession molle des années 2000-2001.

En réaction, l’or, qui avait végété pendant dix ans autour des 350 dollars l’once, se mit à passer la barre des 400 jusqu’à dépasser 1 000 dollars en mars dernier ! Il est inutile de rappeler l’évolution du pétrole et des autres matières premières. En 1919 déjà, Keynes avait eu raison de dire que rares sont les personnes lucides quand les pressions inflationnistes s’intensifient et, de fait, pour l’écrasante majorité des analystes, les spéculateurs, les majors pétrolières, la Chine et l’Inde sont seuls responsables des prix actuels du pétrole.

Dès août 2007 avec le déclenchement de la crise des subprimes, M. Bernanke s’est mis à noyer de liquidités le système bancaire américain, certains ayant même utilisé l’image d’un hélicoptère larguant des ballots d’argent ! Or, en dépit du ralentissement de l’économie américaine, les prix du pétrole ont augmenté de 80 dollars le baril dépassant 130 dollars cette semaine. Les bulles sont certes des phénomènes récurrents, mais chaque bulle a néanmoins sa vie propre et, surtout, aucun analyste n’est capable de prédire son éclatement. Pour autant, on ne peut qualifier l’envolée récente des prix du pétrole de bulle dès lors que l’on se rend compte que la progression des prix du pétrole est la résultante de déséquilibres à long terme entre son offre et sa demande. Par ailleurs, les prix du pétrole ont plus que quadruplé ces six dernières années aux Etats-Unis pendant qu’ils doublaient en Europe, différence imputable à la chute brutale du dollar contre l’euro dans un contexte où les Etats-Unis paient chèrement le prix de vivre systématiquement au-dessus de leurs moyens, aggravant au passage les déficits publics et privés et faisant exploser le déficit de la balance des paiements... Contrairement aux années 70 qui avaient subi un choc brutal et où les consommateurs patientaient dans les files d’attente des stations-service, la crise actuelle est nettement plus progressive et insidieuse.

En effet, de nos jours, les consommateurs américains usent et abusent de leurs cartes de crédit et de leurs prêts immobiliers afin de compenser l’envolée des prix énergétiques et de certaines denrées alimentaires. Ces mêmes consommateurs américains semblent minimiser l’impact de la hausse actuelle des prix pétroliers, hausse qui déroule ses effets - et ses méfaits - de manière progressive et non par la suite d’un embargo comme dans les années 70... Pourtant, à certains égards, la situation américaine est plus favorable qu’à l’époque. En effet, l’économie américaine est de moitié moins dépendante à l’énergie que dans les années 80, ce qui tend bien sûr à amortir le choc énergétique. Néanmoins, les Etats-Unis importent 12 millions de barils de pétrole par jour, soit 60 % de leur consommation quotidienne ! Autrement dit, un baril à 100, 120 ou à 150 dollars n’aura évidemment pas les mêmes conséquences sur les déficits commerciaux ou sur la croissance économique.

C’est précisément cette dépendance énergétique qui modifie considérablement l’équilibre des forces stratégiques en affectant sérieusement le rôle des Etats-Unis dans le monde tout en permettant la montée en puissance d’autres nations. A ce titre, il est confondant de voir le président Bush se rendre deux fois en quatre mois en Arabie saoudite quémander une augmentation de la production de pétrole ! Il est tout aussi incompréhensible que celui-ci ne mette pas plutôt l’accent sur un grand programme d’économies d’énergie ainsi que sur une taxe carbone qui auraient des conséquences nettement plus constructives pour son pays... Après tout, Bush et son entourage ne sont peut-être pas préoccupés par la flambée des prix pétroliers, mais plutôt par les volumes pétroliers écoulés aux Etats-Unis vu leur propre rémunération tributaire de ces volumes ? Ainsi, les intérêts vitaux de ce clan exigeraient-ils encore et toujours plus de pétrole qui coule dans les pompes américaines... et n’oublions pas que c’est ce même président qui, après les attentats du 11-Septembre, exhortait les Américains à... consommer ! Toute la politique fiscale et budgétaire de l’administration Bush étant basée sur la dépense, il est d’autant moins dans sa logique d’encourager aux privations que chaque citoyen américain va recevoir un chèque des autorités fiscales au titre des mesures exceptionnelles adoptées pour relancer la consommation des ménages américains.
Les Etats-Unis doivent urgemment réduire leur dépendance énergétique tout en adoptant des mesures visant à promouvoir économies d’énergies et énergies alternatives, mesures qui stabiliseront leur économie tout en permettant des créations d’emplois.


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

93 réactions à cet article    


  • Cug Cug 28 mai 2008 10:10

    Il est incontestable que le pétrole est aujourd’hui très cher.

    Mais va t’il le rester ?


    • Yannick J. Yannick J. 28 mai 2008 11:27

      Oh que oui !

      il ne repassera sans doute plus en dessous des 100 dollars, je travaille dans le milieu de l’energie et le concensus de discussions est qu’il aura franchi au moins une fois les 150 dollars avant le 31/12.

      pour ce qui est de son prix moyen après fluctuations diverses, je pense qu’il s’établira un temps à 120/130 dollars...

      le seul moyen d’une baisse réelle du prix du pétrole serait qu’il soit libellé en euro....

      pas demain la veille !

      cordialement.


    • Yannick J. Yannick J. 28 mai 2008 11:29

      ce qui personnellement m’inquiete pour la stabilité mondiale est la grogne en train de monter insidieusement partout...

      de par le monde entier, les pécheurs, routiers, taxis mais aussi particuliers en ont assez de ces tarifs...

      je me demande bien ce qui va en résulter, cela va-t-il se calmer ou au contraire s’amplifier ???

       

      cordialement


    • Dominique Larchey-Wendling 28 mai 2008 11:31

      Si l’Europe devait proposer à l’OPEP de lui acheter son pétrole en euros, je ne doute pas que les Etats-Unis nous accusent rapidement de soutenir le terrorisme ...

       


    • Yannick J. Yannick J. 28 mai 2008 11:32

      vous avez tout compris, tant que le dollar est maitresse devise tout va bien....

      si ça change, les USA seront pas content... mais je pense que ça ferai du bien au reste du monde....


    • Dominique Larchey-Wendling 28 mai 2008 11:35

      @ Yannick,

      Le monde devient de plus en plus instable parce que la globalisation (càd la dérégulation globale) pousse chacun à la lutte pour la survie... et si les nations ne trouvent pas de compromis global de décroissance énergétique, les guerres vont se généraliser. Lisez "l’Amérique Empire".


    • wesson wesson 28 mai 2008 11:59

      "Si l’Europe devait proposer à l’OPEP de lui acheter son pétrole en euros, je ne doute pas que les Etats-Unis nous accusent rapidement de soutenir le terrorisme"

      Bah, ils nous accusent déjà d’être une arrière boutique du terrorisme.

      Sinon pour le pétrole en Euro, exact, les états-unis ne serait mais alors pas content du tout !

      L’auteur de ce billet a lui-même défendu la thèse que si les états unis sont revenus en Irak pour la seconde fois, c’était d’une part pour empecher ce pays d’accepter de l’euro dans le cadre du programme pétrole contre nourriture, et d’autre part pour envoyer un message clair à tous les pays producteurs : "si vous acceptez l’euro contre du pétrole, alors vous aurez à livrer une guerre contre les EU."

      Le pétrole en Euro, c’est tout ce qui manquerai pour que le dollar s’effondre complètement, entrainant avec lui les économies asiatiques et indiennes. Un coup à vous déclencher une guerre mondiale ça ...

      Alors non effectivement, ce n’est pas pour demain la veille, le pétrole en euro. Même l’Iran n’as pas osé, tout en ayant menacé de le faire.


    • septix 28 mai 2008 14:34

      Quel serait l’intérêt de payer le pétrole en Euro ?

      Tant que le cours du dollar face à l’euro baisse, cette situation nous est favorable.

      En revanche, lorsque les Etats-unis se réveilleront, et je ne m’inquiète pas pour eux, là nos problèmes vont commencer (enfin empirer).


    • Dominique Larchey-Wendling 28 mai 2008 15:36

      Quel serait l’intérêt de payer le pétrole en Euro ?

      L’intérêt pour nous seraient que nous ne serions plus obligé d’acheter des dollars pour payer notre pétrole et donc de financer les déficits américains. Nous avons besoin de maintenir des stocks de dollars afin de nous assurer un accès au pétrole, ce qui maintient artificiellement le dollar à une valeur beaucoup plus élevée que la situation économique des USA ne le justifie ... le dollar s’effondrerait littéralement s’il devait être découplé du pétrole.

      De Gaulle parlait en ces termes du rôle de monnaie de réserve du dollar (justifié par le marché du pétrole) : "le privilège exorbitant de l’Amérique".

       


    • septix 28 mai 2008 16:37

      Qu’est ce qui vous gêne ? Payez le déficit des américains ?

      Mais la France est loin d’être le seul pays à contribuer. S’il y avait des achats massifs de dollars, comment se fait-il qu’il ne soit pas encore plus haut ?

      Pour rembourser le déficit américain, il faudrait que ces dollars repartents aux US. Dites-moi si mon raisonnement est erroné. Les pays pétroliers qui sont payés en dollars, où vont-ils faire leurs emplettes ?

      De plus, si le dollar s’effondre, qu’est ce qui garantirait que l’euro devienne une valeur refuge ?


    • Dominique Larchey-Wendling 28 mai 2008 17:14

      Qu’est ce qui vous gêne ? Payez le déficit des américains ?

      Non ! Payer les guerres américaines.

      De plus, si le dollar s’effondre, qu’est ce qui garantirait que l’euro devienne une valeur refuge ?

      Parce qu’il n’y en a pas d’autre ... si ce n’est un panier de devises. Mais aucune autre monnaie que l’euro ne peut remplacer le dollar à l’heure actuelle.

       

       

       


    • septix 28 mai 2008 18:18

      Et pourquoi pas la monnaie chinoise ? Il est peut-être un peu tôt pour en parler mais à terme, étant donné le dynamisme de l’économie européenne.

      De plus, je ne suis pas convaincu de payer le pétrole en euro nous arrangerait. Encore faudrait-il que notre monnaie ne décroche pas. Au fonds cela reviendrait à faire nos déficits par le reste du monde


    • Nobody knows me Nobody knows me 29 mai 2008 15:32

      Rappel : "Il n’y a pas de bulle internet, aucun risque"...

      Rappel : "Il n’y a pas de bulle immobilière, aucun risque"...

      Anticipation : "Il n’y a pas de bulle du pétrole, aucun risque"...

      Comme le préconise septix, laissons faire sinon il aura pas sa prime, et encore une fois nous l’aurons dans le cul. Ca se cassera la gueule et comme d’hab, nous paierons les pôts cassés.

      Vive le pognon et le caviar à la louche ! (C’qui faut êtr’ snob ! Entre nous... c’est pas meilleur à la louche !)


    • Dominique Larchey-Wendling 30 mai 2008 18:35

      Pourquoi l’euro comme monnaie de réserve ... par Patrick Arthus dans le Monde.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2008 04:34

      La réalité, c’est que le pétrole est devenu le vrai étalon monétaire. Si on coupe le dollar du pétrole, on VOIT que le dollar ne repose sur rien. Comme le dollar est la monnaie de réserve pour les autres devises, si on perd confiance au dollar, c’est toute monnaie scripturale qui redevient papier. Et le chaos est indescriptible.

      Pierre JC Allard


    • ZEN ZEN 28 mai 2008 10:58

      Article intéressant

      Il paraît évident que le plus grand gisement se situe au niveau des économies d’énergie . Quel retard !

      "on ne peut qualifier l’envolée récente des prix du pétrole de bulle dès lors que l’on se rend compte que la progression des prix du pétrole est la résultante de déséquilibres à long terme entre son offre et sa demande." L’anticipation de la rareté et de la chéreté programmée semble bien être ce qui déclenche la ruée spéculative...


      • septix 28 mai 2008 23:05

        Zen, l’art d’enfoncer des portes ouvertes à moindre frais. La démocratie à coup de belles phrases bien creuses. Tout l’art de se faire apprécier en quelque sorte...


      • ZEN ZEN 1er juin 2008 13:49

        @ Scptic

        Tout à fait...comme votre intervention sans intérêt ...

        Et si vous parliez du sujet... ?


      • Dominique Larchey-Wendling 28 mai 2008 11:14

        La décroissance énergétique est incompatible avec l’empire américain et avec le modèle de développement associé : GHW Bush et Dick Cheney l’ont résumé ainsi :

        "The Americain Way of Life is not negociable"

        Attendez-vous à voir ceux qui tirent leur pouvoir de cet empire tenter TOUT ce qui est en leur pouvoir pour le maintenir. J’ai bien dit TOUT. Ils ont déjà tenté quelque chose le 11 septembre 2001 et ça n’a pas suffit. Vu toutes les lignes jaunes qu’ils ont franchies, je doute qu’ils conçoivent d’abandonner leur projet.

         


        • Jimd Jimd 28 mai 2008 14:28

          @dominique

          c’est plus facile la vie quand ils a des mechants.

          mais par contre ca ne facilite pas le debat....domage.

           


        • Emmanuel W 28 mai 2008 14:55

          "c’est plus facile la vie quand ils a des mechants"

          Pure stratégie néoconservatrice. 


        • Emmanuel W 28 mai 2008 15:09

          Un chalutier moderne ramène au mieux un kg de poisson pour un litre de mazout. C’est vraiment minable. Et ça n’a pas empêché de flinguer les ressources halieutiques.

          Le pétrole est trop bon marché.

          Qui parie que le baril touche les $300 avant 2010 ?

           


        • Dominique Larchey-Wendling 28 mai 2008 15:29

          @ Jimd

          "c’est plus facile la vie quand ils a des mechants."

          Dois-je comprendre que selon vous, la quête de pouvoir, le maintien ou l’expansion des empires, ça n’existe pas et que c’est une pure vue de l’esprit ...

          Vous noterez que je n’ai pas utilisé la terminologie bien/mal pour qualifier les actions du clan Cheney. Leur objectif n’est pas secret ... ils l’affirment clairement. C’est vous qui qualifiez ces visées impériales que je dépeinds de méchantes. Je ne pense pas que ce soit le poids de vue de ces gens : ils conçoivent très certainement leur ambitions impériales comme "civilisatrices" ... l’Empire se justifie de lui-même par la volonté de faire reculer la barbarie, qui est par définition, ce qui se trouve au delà des limites de l’empire.

          Ces concepts sont vieux l’humanité et nier leur existence sous prétexte qu’ils dépeindraient une lutte du bien contre le mal est franchement réducteur, sinon carrément naïf.

          C’est d’autant plus absurde que vous aurez sans doute remarqué que l’utlisation outracière des concepts de bien (ou démocratie ou liberté ou marché ou Occident etc) et de mal (ou dictature ou théocratie ou communisme ou Islam ou Russie ou Chine etc) ne succitent absolument pas d’indignation, d’évocation de "théorie du complot", etc, quand "le mal" désigné se trouve être du côté adverse ...

           


        • Jimd Jimd 28 mai 2008 16:39

          @dominique.

          vous avez raison, cela existe. j’execre bush et cheney.

          mais ma critique etait sur votre vison que je trouve toute aussi manicheene..mais en mirroir

          je ne pense pas que 9/11 soit une manipulation.

          je pense que les US defendrons eurs interets pertrolier.... tout comme les autres pays industrialise le feront egalement. En ce sens nous sommes tout aussi teinte de gris (et non pas tout blanc ou tout noir)


        • Jimd Jimd 28 mai 2008 16:39

          ben en fait ca marche dans les deux sens !


        • Dominique Larchey-Wendling 28 mai 2008 17:23

          je ne pense pas que 9/11 soit une manipulation.

          C’est évidement une manipulation ... Je peux comprendre que vous doutiez qu’il s’agisse d’un complot interne (ce dont personnellement je ne doute plus). Mais en ce qui concerne la manipulation, c’est une évidence.

          Quelle est la justification de la guerre en Irak : le 11 septembre. Quelle est la justification de la restriction des libertés individuelles : le 11 septembre. Quelle est la justification de la diabolisation du Moyen-Orient : le 11 septembre. Guantanamo : le 11 septembre. Pour quelle raison Bush n’est-il pas poursuivi pour crime de guerre, torture etc : le 11 septembre.

          Le 11 septembre sert de prétexte à tout ce qu’a fait l’administration Bush depuis. Alors oui, sa signification est manipulée par Bush pour justifier l’injustifiable, en particulier une politique extérieure militariste, brutale et impériale

           

           


        • Dominique Larchey-Wendling 28 mai 2008 17:37

          Tiens par exemple voilà ce que dit aujourd’hui l’ancien porte-parole de la Maison Blanche, Scott McClellan dans le Monde.


        • Jimd Jimd 28 mai 2008 17:52

          merci dominique. ok pour la manipulation ex post.

          mais bon...sur le ton je ne suis pas d’accord... mefiez vous justement des evidences ! vous critiquez des gens qui font exactement cela, prendre des evidence. c’est tout a fait la technique sarko.

          je ne me veux pas donneur de lecons... mais je souhaite souligner qu’il faut justement ne pas tomber dans la meme caricature que ceux que l’on critique


        • Dominique Larchey-Wendling 28 mai 2008 18:23

          @ Jimd,

          Vous aurez remarquez que j’essaye de répondre sérieusement à vos critiques. Que je respecte votre attitude d’autant plus que vous semblez lire et intégrer pour une part mes remarques. Et je ne vous demande bien-sûr pas de me croire sur parole.

          Tout comme j’ai pris très sérieusement la question de l’étude du comportement et des motivations du clan Bush/Cheney (et de la branche de l’élite américaine qu’il représente) et que j’ai consacré un bonne partie de mon temps libre à l’analyser sur la base de livres, d’articles etc. Bien-sûr, ce n’est ni le lieu ni le sujet pour développer ces points, je l’ai déjà fait en partie en traduisant les articles qui m’ont semblé significatifs et qui sont disponibles sur AV.

          Certains comme Jean-Philippe Immarigeon proposent une autre analyse du comportement du clan Bush/Cheney : exemplaire d’une Amérique régressive que l’Europe refuse de voir par aveuglement idéologique (lire American Parano).

          Mon analyse est plus basique : le pétrole est central dans la construction (cf JD Rockfeller) et l’expansion (cf rôle US dans la 2ième guerre mondiale, accords avec la famille Saoud) de l’Empire Américain.

          Pour la part de l’élite américaine qui fonde sa richesse et son pouvoir sur l’exploitation de cet empire, le contrôle des flux pétroliers est bien plus important que le bien-être du peuple américain, la démocratie, la liberté, les droits de l’homme etc ... ils ne se résoudront pas à la perte de leur pouvoir parce qu’en plus d’être arrogants, criminels, incultes ... leur conscience n’a pas intégré les dures leçons de l’Histoire des empires : ils finissent par s’effondrer

           


        • Stephan Hoebeeck Stephanesh 29 mai 2008 00:20

           @ Dominique

          Le seul complot du 11/09 c’est que Bush n’ait pas démoli les saoudiens (il aurait mieux fait que l’irak) et qu’il se soit tu.

          Pour le reste pouvez vous me dire quelles seraient les libertés menacées aux USA ?

          C’est vrai 400 personnes qui sont des personnes dangereuses sont détenues illégalement...

          Les transferts financiers sont plus surveillés. 

          Il y a plus de sécurité dans les avions.

          Une restriction de liberté c’est quand la presse est obligée de se taire (un ancien porte parole fait une critique au vitriol de Bush, eh bien il peut exprimer ses opinions, n’importe qui qui a envie de dire que le 11/09 a été fait par Bush, la Cia ou je ne sais quelle organisation gouvernementale n’est pas réduit au silence, alors elle est où votre restriction de liberté ??

          Ah oui vous allez me dire que si Obamah est élu Bush fera un attentat nucléaire pour conserver son poste... Vous aimez délirer, vous devriez aller dans les prisons de vos copains saoudiens, iraniens ou chinois pendant quelques jours là vous verriez ce qu’est la privation de liberté...

           

           


        • Stephan Hoebeeck Stephanesh 29 mai 2008 00:25

           La Comission européenne après les milliers de trucs inutiles qu’elle a fait, pourrait peut être se pencher sur la situation mondiale du pétrole. Vérifier l’état des stocks

          Quelqu’un a dit ci-dessus "il y en a pour deux générations, mais à quel prix"

          40 ans, mais dans la réalité (pour les voiture, c’est à dire à un prix que les consommateurs savent payé, 5-10 avec de la chance 15 ans)

           


        • Dominique Larchey-Wendling 29 mai 2008 00:32

          La restriction des libertés c’est les passeports biométriques, les empruntes (digitales, oculaires etc) collectées, la surveillance des comptes bancaires, des emails, des courriers, la no-fly list pour les opposants politiques, la capacité pour les autorités d’incarcérer n’importe qui sans possibilité de recours (ce qui évidement vous dissuade de contester la politique des autorités) etc ...

          La liberté d’expression existe et existera toujours parce que la censure ne s’excerce pas de cette façon dans les médias US ... elle s’exerce par la marginalisation des discours anti-conformistes.

          Ce que McClelland a révélé aura disparu de l’écran radar dans quelques jours ... on dispose aujourd’hui des preuves matérielles implanquant la Maison Blanche dans la mise en place de la torture post 2001. D’après les lois américaines, ceux qui ont autorisé la torture peuvent être condamnés au même titre que les tortionnaires et la peine peut aller jusqu’à la peine capitale. Vous avez l’impression que Bush/Cheney et leurs équipes sont harcelés par la presse pour ces crimes ? Ce n’est pas comme si ils avaient eu une liaison avec une stagière ... ou déclenché une guerre sous de faux prétextes comme l’affirme très clairement Scott McClelland ...

           

           


        • Dominique Larchey-Wendling 29 mai 2008 00:39

          Encore une chose ... nul part je n’ai dit que c’était mieux en Chine, en Arabie, etc ...

          Simplement, je n’ai pas l’impression que nos dirigeants aient l’ambition d’importer le modèle Saoudien dans la société française. Par contre, l’Europe (et apparement la France de Sarkozy) ont le réflexe déplorable d’importer tout ce qui vient des USA comme une bénédiction (à moins que les Américains ne soient plus directifs que l’on veut bien nous le dire ...)

           


        • Stephan Hoebeeck Stephanesh 29 mai 2008 00:56

          Vous dites : La restriction des libertés c’est les passeports biométriques, les empruntes (digitales, oculaires etc) collectées, la surveillance des comptes bancaires, des emails, des courriers, la no-fly list pour les opposants politiques, la capacité pour les autorités d’incarcérer n’importe qui sans possibilité de recours (ce qui évidement vous dissuade de contester la politique des autorités) etc ...

          Je vous signale que ce n’est pas les opposants politiques mais les personnes soupçonnées d’activité terroristes.

          Pouvez vous me citer des gens importants dans la politique US et opposé à la politique de Bush qui auraient été emprisonnés sans procès... 

          Que vous le vouliez ou non les américains ont emprisonné des personnes soupçonnées d’activités criminelles ou plutôt terroriste.

          Mais je suis content d’apprendre que si vous tombez malade vous vous laissez mourir...

          Vous dites

          elle s’exerce par la marginalisation des discours anti-conformistes.

          Au lieu de crier à la marginalisation et si ce que vous disiez était faux

          Les seuls complots du 11/09

          1. Que Bush ait fermé les yeux sur l’arabie saoudite

          2. Le silence sur les malfaçons et l’usure prépaturée des twins towers qui ont entrainé leur effondrement.

          En fait quand vous répétez à longueur de temps que Bush a commandité le 11/09 vous empêchez les gens de découvrir la triste réalité d’un immeuble censé être indestructible.

          Le frère de ma mère était cadre supérieur dans une grosse société de construction (700 ouvriers) dans les années 80 (elle a depuis été reprise) spécialité construction d’immeubles grattes ciels, etc. 

          Ces gens recoivent un cahier des charges (ce genre de job ne peut être fait que par 2-3 sociétés belges) Chacune remet un devis crédible, c’est à dire un devis dans lequel ils ne gagnent rien.

          Il nous a raconté que généralement les différences étaient rarement supérieurs entre les 3 sociétés à 25-50000 euros (on parle de chantiers chiffrant en dizaine de millions d’euro) Une fois qu’on avait le contrat, on voyait comment modifier le cahier des charges sans le modifier (par exemple en changé la qualité du béton, des vis) en soit cela ne porte pas à conséquence, sauf quand un 747 fonce dans l’immeuble.

          Vous devez bien comprendre que psychologiquement l’état US a dissimulé les malfaçons des twin towers, vous vous rendez compte de l’état des américains, si l’immeuble avait été bien construit il ne se serait pas effondré, ensuite les sociétés auraient pu faire l’objet de poursuites civiles et criminelles pour négligence,

          Maintenant si moi j’étais de la CIA ce que je ferai je raconterai une histoire loufoque (avion télécommandé sur ordre de Bush, etc.) afin qu’on ne cherche jamais les vrais coupables ceux qui ont mal-bati l’immeuble...

          Donnez une information exacte (y a un problème avec les attentats du 11/09), ensuite on ajoute une info à la noix (Bush a organisé le 11/09) afin de couvrir les vrais responsables (les twin towers étaient prématurément usées par un mauvais entretien et par du traficotage) ce . 

           

           

           

           


        • Stephan Hoebeeck Stephanesh 29 mai 2008 01:13

          Et soit dit en passant le déblayage ultra rapide et la destruction des débris peut tout autant et bien plus logiquement s’expliquer par la volonté de dissimuler les mal-facons, etc. plutôt que de prétendues bombes.

          Vous devez bien comprendre que négligence est un crime grave pénalement et civilement (bien entendu destruction illégale aussi) qui pourrait déboucher sur des condamnations.

          La guerre d’afganistan les USA pouvaient le justifier par le trafic de drogue (si vous vous souvenez avant le 11/09) les USA menacaient déjà d’envahir l’afganistan à cause du trafic de drogue...

          La guerre d’Irak, il n’était un secret pour personne que Bush voulait la terminer, bien entendu il a utilisé le prétexte du 11/09 pour le faire mais même cela si il n’y avait pas eu de 11/09 il aurait réussit à convaincre le congrès d’attaquer. 

          Pour le reste j’espère que bush va bientôt régler leur compte aux salauds qui dirigent l’Iran...

           

           


        • Stephan Hoebeeck Stephanesh 29 mai 2008 01:27

           Ah oui dominique cessez votre narcissisme et arrêtez de voter pour vous, moi peu me chaux que j’ai de bon et de mauvais points je préfère être vrai

           


        • Jimd Jimd 29 mai 2008 07:16

           @dominique

          Merci pour votre reponse, oui j’apprecie que vous repondiz serieusement malgre mes commentaires plutot critique. J’apprecie. 

          sur Avox on retrouve souvent des ’crepages de chignons’ futiles .... je prefere notre echange, nous ne sommes pas d’accord mais il peut tout de meme y avoir un respect mutuel.

          a bientot sur un autre article !


        • Dominique Larchey-Wendling 29 mai 2008 10:31

          Je vous signale que ce n’est pas les opposants politiques mais les personnes soupçonnées d’activité terroristes.

          Juste un exemple ... Ted Kennedy est apparu plusieurs fois sur la nofly list ce qui provoque bien-sûr d’énormes problèmes pour se déplacer pour une sénateur US mais c’est loin d’être le seul.

          Bien-sûr le prétexte est toujours le "terrorisme" mais l’outil est utilisé pour fliquer tout un chacun qui peut a priori être suspecté de terrorisme ... et c’est tellement facile d’emmerder les ennemis politiques de cette façon.

          Mais je suis content d’apprendre que si vous tombez malade vous vous laissez mourir...

          La question n’est pas là ... la question est respecte-t-on les règles du droit pour protéger les citoyens ordinaires de l’Etat Policier ? Et la réponse n’est pas non parce qu’il faut à tout prix chasser les terroristes. Cela peut parfaitement se faire dans les règles du droit. La réponse est non car le but est d’intimider et de soumettre la population par la peur des abus que pourrait engendrer la dissidence. C’est également le but de la torture en Irak ou ailleurs : faire peur pour asservir.

          Bien au contraire de ce que vous semblez suggérez, ces abus ne se limitent absolument pas à ceux qui expriment des opinions divergentes sur la VO du 11 septembre. Ils portent aussi, par exemple, sur ceux qui contestent la guerre d’Irak de manière trop pertinente, en dénonçant les crimes commis par cette administration dans cette guerre.

          Donnez une information exacte (y a un problème avec les attentats du 11/09), ensuite on ajoute une info à la noix (Bush a organisé le 11/09) afin de couvrir les vrais responsables (les twin towers étaient prématurément usées par un mauvais entretien et par du traficotage).

          Je n’ai pas dit que Bush avait organisé le 11/9 (par contre je prétends que c’est un Inside Job). Mais ce que demande le mouvement pour la vérité est l’ouverture d’une enquête pour expliquer ce qui a été volontairement dissimulé par la commission Kean, pour faire la lumière sur les évènements importants liés au 11/9 comme en particulier l’effondrement des 3 tours du WTC. Vous confirmez que l’enquête officielle est une dissimulation mais vous avancez des spéculations ... une enquête indépendante pourrait les infirmer ou les confirmer.

          Si les tours étaient mal construites, sciemment (ce qui n’est absolument pas établi et votre petite démonstration sur la gestion des marchés dans le BTP ne prouve rien) , cela voudrait dire que la responsabilité de leur effondrement et les morts qui s’en suivirent n’incombent pas uniquement à ceux qui ont organisé l’attaque des avions ... si on pousse votre raisonnement un peu plus loin, on peut même suspecter les promoteurs du WTC d’avoir souhaité leur destruction "accidentelle" pour éviter d’avoir à payer un démantèlement au prix exorbitant (à cause de l’amiante et de la hauteur des immeubles) ...

          La guerre d’afganistan les USA pouvaient le justifier par le trafic de drogue (si vous vous souvenez avant le 11/09) les USA menacaient déjà d’envahir l’afganistan à cause du trafic de drogue...

          C’est complètement ridicule cet argument puisque les Talibans avaient quasiment éradiqué les champs de pavot et que depuis l’invasion US de l’Afghanistan, cette production a explosé et ce pays et redevenu le centre du monde pour la production d’opium. Si on peut suspecter la CIA d’une chose dans cette histoire, c’est d’avoir souhaité relancer la production d’opium, ce qui permet évidemment de générer de grandes quantité d’argent sale, argent dont l’agence a besoin pour organiser ses coups en douce.

          Pour le reste j’espère que bush va bientôt régler leur compte aux salauds qui dirigent l’Iran...

          Au nom de quoi pourrait-il faire une chose pareille ... ?

          - Les armes de destruction massives, l’arme nucléaire ? Les services de renseignements US ont publié un rapport qui affirme que l’Iran a cessé ses recherches dans ce domaine en 2003.

          - L’ingérence Iranienne en Irak ... les USA sont dans l’incapacité de produire des preuves matérielles (armes d’origine iranienne) et ne cessent de se ridiculiser. D’autre part, c’est assez ridicule de la part d’un envahisseur d’accuser quiconque d’ingérence.

          - Au nom de la protection d’Israël ? Mais Israël n’a pas besoin de protection vu qu’il dispose lui-même d’armes de dissuasion. Israël a bien plus à craindre de l’effondrement de la puissance américaine ou de l’aide que les USA lui assurent que de l’Iran.

          - Au nom des droits de l’Homme ? Non c’est une blague ... pourquoi pas bombarder la moitié de la planète dans ce cas.

          Quand à moi j’espère que Bush/Cheney et leurs équipes subiront l’enquête qu’ils méritent, comme l’ont été en leur temps les dignitaires nazis, enquête au cours de laquelle leurs crimes seront établis et que tous ceux qui les ont soutenus aveuglément auront à porter la honte intérieure de ce soutien, quelles qu’en soient les raisons de leur choix (américanisme pavlovien, alignement sur le plus fort, racisme ou islamophobie, israélophilie aveugle, militarisme etc).

           


        • Stephan Hoebeeck Stephanesh 29 mai 2008 11:30

           La question n’est pas là ... la question est respecte-t-on les règles du droit pour protéger les citoyens ordinaires de l’Etat Policier ? Et la réponse n’est pas non parce qu’il faut à tout prix chasser les terroristes. Cela peut parfaitement se faire dans les règles du droit. La réponse est non car le but est d’intimider et de soumettre la population par la peur des abus que pourrait engendrer la dissidence. C’est également le but de la torture en Irak ou ailleurs : faire peur pour asservir.


          à partir du moment où nous entrons en période d’incertitude effectivement nous risquons plus de surveillance. Vous conservez les illusions des années soixante qui ont fait leur temps.
           
           
          Je ne crois pas à un inside job parce que tout simplement il existe des possibilités d’explication autres et plus logiques comme celle que j’ai proposé.
           
          Je suis d’accord que les Talibans avaient quasi éradiqué le trafic de drogue, mais cela reste un motif vraisemblable pour justifier une guerre (c’est cynique la politique)
           
          Concernant le adm en irak, c’est vrai, il n’y en avait pas. Mais vous ignorez une info. Qui était sécretaire à la défense pendant la première guerre du golf ? Cheney. Or après les inspections de l’AIEA, en 1993, il est apparu que Saddham était extrêmement proche de l’arme nucléaire (max 6 mois) et Cheney s’est rendu compte que cela leur avait complètement échappé, depuis il est devenu parano...
           
          Cette remarque vaut pour l’Iran, je vous signale que l’Aiea vient de réévaluer les capacités militaires probables de l’Iran.
           
          De toute manière les shahab 3 sont destinés à devenir porteur d’une quelconque bombe sale ou nucléaire.
           
          Traduire Bush en justice pour quoi pour que nous soyons obligé de pulvériser l’arabie saoudite... La seule chose qui risque d’apparaître lors d’une investigation indépendante ce sont les rôles de l’arabie et du pakistan dans le 11/09. Et le jour où ce rôle sera avéré est-ce que vous accepterez que nous entrions en guerre contre ces pays ??
           
          L’administration Bush a évalué qu’il était possible de les contrôler, ce qui à mon sens est une erreur.
           
          Le jour ou un attentat nucléaire frappera une grande ville européenne ou américaine vous comprendrez votre erreur. Mais évidemment vous avez déjà l’explication c’est la CIA, en fait vous êtes un raciste qui vous ignorez les arabes sont trop cons pour avoir fait le 11/09 tout seul, ce que vous dites c’est simplement votre croyance que seuls les blancs sont capable de faire cela mais que les gentils non blancs ne se permettrait pas de faire de telles choses. Et pour vous ils seront trop cons pour réaliser un attentat nucléaire. Et bien moi monsieur je ne les considère pas comme des cons mais comme des gens plutôt intelligents avec le cerveau embrumé par la religion et un besoin de revanches bien inutile.
           
           
           
           
           
           
           
           
           

        • Dominique Larchey-Wendling 29 mai 2008 12:32

          à partir du moment où nous entrons en période d’incertitude effectivement nous risquons plus de surveillance. Vous conservez les illusions des années soixante qui ont fait leur temps.

          Allons donc, je suis un 68ard attardé ... NON, je ne suis pas un fasciste, c’est tout. Je considère que l’Etat Policier c’est du fascisme et que le fascisme est un bien plus grand danger pour nos sociétés libres que le terrorisme.

          Je suis d’accord que les Talibans avaient quasi éradiqué le trafic de drogue, mais cela reste un motif vraisemblable pour justifier une guerre (c’est cynique la politique)

          Dans ce cas, je ne comprends pas votre argument. L’argument officiel pour la guerre d’Afghanistan c’est la légitime défense face au 11/9. Vous me dites, non, c’est pour remettre en place le traffic de drogue. Ou alors, est-ce que vous dites, la drogue est un prétexte ? Précisez ce n’est pas clair. D’après ce que vous dites ensuite, les responsabilités du 11/9 sont à chercher au Pakistan et en Arabie Saoudite donc vous aussi vous contestez l’explication officielle de cette guerre.

          Cette remarque vaut pour l’Iran, je vous signale que l’Aiea vient de réévaluer les capacités militaires probables de l’Iran.

          Allons dont, que ne ferait-on pas pour partir en guerre contre l’Iran ... il est bien gênant ce NIE 2007 pour les fanatiques des néocons.

          Traduire Bush en justice pour quoi pour que nous soyons obligé de pulvériser l’arabie saoudite... La seule chose qui risque d’apparaître lors d’une investigation indépendante ce sont les rôles de l’arabie et du pakistan dans le 11/09. Et le jour où ce rôle sera avéré est-ce que vous accepterez que nous entrions en guerre contre ces pays ? ?

          J’estimerais au moins légitime que le combat soit mené contre les vrais responsables du 11/9 plutôt que contre des ennemis qui n’ont rien à voir avec et qui servent de boucs émissaires. D’autant plus que le Pakistan et l’Arabie sont des alliés ... ce qui induit (dans votre hypothèse) qu’ils recoivent un satisfecit pour "leur bonne action" du 11/9. Enfin, l’Arabie et le Pakistan sont des protectorats US ... difficile d’maginer qu’une attaque viennent de là sans que les services US ne soient au courant à l’avance.

          L’administration Bush a évalué qu’il était possible de les contrôler, ce qui à mon sens est une erreur.

          Vous êtes au moins d’accord avec moi. Mais je ne pense pas que la guerre soit une solution contre ces Etats. La vérité aurait pu en être une même si cela veut dire des problèmes avec l’approvisionnement en pétrole.

          en fait vous êtes un raciste qui vous ignorez les arabes sont trop cons pour avoir fait le 11/09 tout seul, ce que vous dites c’est simplement votre croyance que seuls les blancs sont capable de faire cela mais que les gentils non blancs ne se permettrait pas de faire de telles choses.

          J’ai déjà lu cet argument ridicule de racisme ... je dénierais aux non-blancs la capacité d’un tel acte ... C’est idiot. Ma conviction se fonde sur des éléments factuels. Par exemple, la foi et un cutter ne suffit pas à désorganiser le système de défense aérien US (FAA+NORAD) conçu pour contrer une attaque soviétique pendant la guerre froide. Ca n’a rien à voir avec l’origine éthnique ou religieuse des assaillants. Le problème est que la VO ne tient absolument pas debout. Si les mensonges n’avaient servi qu’à camoufler l’incompétence, je ne battrais peut-être pas autant contre eux. Mais ces mensonges ont permis le déclenchement de guerres injustifiées par ailleurs et la remontée du fascisme dans la société occidentale. Fascisme qui est ultimement l’ennemi de notre liberté. Alors combattre ces mensonges en cherchant la vérité est pour moi un impératif.

          Mais je ne vais pas me lancer dans un argumentaire sur les mensonges innombrables du 11/9 ici, je l’ai déjà fait sur AV, je ne vais pas éternellement recommencer.

           


        • Dominique Larchey-Wendling 29 mai 2008 12:43

          Et bien moi monsieur je ne les considère pas comme des cons mais comme des gens plutôt intelligents avec le cerveau embrumé par la religion et un besoin de revanches bien inutile.

          Oh non mais vous semblez par contre convaincus qu’il faille à tout prix les éradiquer pour tous les moyens possibles (y compris nucléaires ?). A leur place, je préfèrerais être considéré comme trop con par vous ...

          Pour moi, le 11/9 n’est pas une question de terrorisme islamique (qui existe bien-sûr par ailleurs comme d’autres terrorismes). C’est une manipulation visant à provoquer l’effroi dans la population américaine pour l’entrainer dans des guerres pour le contrôle du pétrole et du gaz et maintenir militairement la puissance d’un empire économique en déclin. Ce qui ne veut pas dire que quelques illuminés ici et là n’ont pas été utilisés comme boucs émissaires de ce forfait. Le 11/9 est un coup d’Etat.

           


        • Nobody knows me Nobody knows me 29 mai 2008 16:34

          Quelle est la justification de la guerre en Irak : le 11 septembre. Quelle est la justification de la restriction des libertés individuelles : le 11 septembre. Quelle est la justification de la diabolisation du Moyen-Orient : le 11 septembre. Guantanamo : le 11 septembre. Pour quelle raison Bush n’est-il pas poursuivi pour crime de guerre, torture etc : le 11 septembre.

          Vous oubliez les tortures en tout genre que la Défense américaine applique, approuve, justifie.

          Merci E. Bernays, ils n’ont même plus à mentir. Suffit juste de manipuler un peu les masses, de remuer la popotte et le tour est joué...


        • Emmanuel W 29 mai 2008 17:56

          Perte de liberté aux US ?

          la loi HR 1955, ou l’officialisation du délit d’intention :

          http://www.alterinfo.net/AUX-U-S-A-,-LA-LOI-HR-1955-CRIMINALISE-TOUTE-DISSIDENCE-POLITIQUE_a17564.html

           

           

           

           


        • Stephan Hoebeeck Stephanesh 1er juin 2008 01:05

          @ Dominique Larchey

           

          En fait vous êtes un chomskien. Pour vous la colère que suscite l’occident est du à l’occident. Pour arrêter cette haine eh bien devenons gentil.

          Malheureusement en devenant gentil nous devenons faible et comme votre analyse de la haine de l’occident est erronée nous nous retrouvons en situation de faiblesse.

          Que vous le vouliez ou non le propre de l’être humain est toujours plus. Comme vous le constatez je n’ai pas limité cela aux occidentaux, mais je l’ai attribué à n’importe quel être humain. 

          Dans des situations comme celle-là, Que le meilleur gagne, le meilleur étant simplement celui qui sera le mieux armé, le plus rusé, le plus vindicatif, celui qui saura au mieux manier terreur et diplomatie.

          Est-ce bien ? Je ne suis pas moraliste, je n’ai donc pas de jugement moral, je constate que l’homme est ainsi, un loup pour l’homme.

          Je constate que le luxe de nos sociétés frivoles ne nous font plus voir la dure réalité de la survie en milieu hostile.

          Je ne peux accepter vos thèses de la gentillesse universelle. Elles sont fausses. Oui nous sommes durs et c’est bien ainsi.

          Je viens de voir (malheureusement en partie) un film appelé "terre brûlée" et qui date de 1973. Il raconte l’apparition d’un virus qui anéantit toutes les céréales et empoisonne la plupart des plantes. En quelques jours l’humanité passe de la civilisation à la barbarie : les gens n’ont plus à manger, les réserves sont épuisées, on s’entretue. J’ignore si vous avez des enfants. Si vous seriez dans cette situation et que votre enfant devrait absolument manger pour continuer de vivre. Vous voyez quelqu’un qui a encore un peu de nourriture. Qu’est-ce que vous faites vous le dégommer pour sauver vos enfants ou vous laisser vos enfants mourir de faim ?

          Votre thèse de la gentillesse universelle c’est du snobisme très éloigné des réalités.

          Parce que si vous mangez, postez des mails, si vos enfants vont à l’école et si vous même avez été à l’école, si vous vivez tranquille avec une carte visa, c’est parce qu’il y a du pétrole. Dites vous que la fin du pétrole est comme avoir faim. Le monde se battra jusqu’à la dernière goutte de pétrole ou trouvera une solution pour le remplacer. Des solutions existent ou plutôt existeront dans une dizaine, vingtaine ou trentaine d’années, mais aujourd’hui nous n’en disposons pas. 

          Vous me direz que c’est horrible, possible mais c’est comme cela. Vous me direz que si nous n’avions plus de pétrole ce serait super pour notre terre, mais terrible pour nous, parce que nous ne sommes pas prêt.

          Je ne crois pas à votre thèse du complot interne du 11/09 que ce soit de manière active (explosions controlées) ou passive (laisser les avions se crasher dans les immeubles) pour justifier des attaques

          Mais maintenant si les américains l’avaient fait est-ce que vous êtes certain que le monde serait meilleur si ils ne l’avaient pas fait. Moi je ne le pense pas. Le jour où le pétrole viendra à manquer, vous comprendrez l’importance d’avoir des bases stratégiques aux bons endroits. Parce que si nous n’en avons pas, les chinois en auront. À moins que les salafistes ou les chiites en aient. Imaginez demain l’arabie saoudite sanctifie son territoire par l’acquisition d’armes nucléaires et dit : si vous voulez du pétrole, vous devez acceptez la domination de la charia (le principale reproche d’Oussama ben Laden est que le pétrole ne soit pas utilisé comme arme contre les occidentaux ou les chinois enfin contre tous les non musulmans). Quand votre fille sera emmenée esclave sexuelle d’un émir, et cela le plus légalement du monde (butin de guerre), alors vous comprendrez l’importance de détenir une maîtrise stratégique des situations, parce que le monde n’est pas régi sur des principes de gentillesse mais de pouvoirs, et que vous ne pouvez renoncer à votre pouvoir que si tout le monde y renonce, vous ne pouvez devenir gentil que si tout le monde le devient. 

          Pour vous votre enfant est le plus important, pour la mère chinoise c’est le sien le plus important. C’est tout.

          Par le hasard de la naissance nous retrouvons aux seins de forces que sont les états, nous sommes partie prenante des réussites et des échecs de l’état. Quand il gagne nous avons la possibilité de nous nourrir, de nous vêtir et même d’écrire des conneries gauchisantes sur internet, quand il perd, nous avons faim, nous avons froid, et nous n’avons plus le temps d’écrire.

           

           

           

           

           

           

           

           

           


        • Stephan Hoebeeck Stephanesh 1er juin 2008 17:52

           Dominique L dit : Allons donc, je suis un 68ard attardé ... NON, je ne suis pas un fasciste, c’est tout. Je considère que l’Etat Policier c’est du fascisme et que le fascisme est un bien plus grand danger pour nos sociétés libres que le terrorisme.

          Je réponds

          Le plus grand danger pour nos sociétés sont les gauchistes dans votre genre

          Avec des gens comme vous Hitler aurait gagné la guerre.

          Vous me faites penser aux syndicalistes français qui poussèrent les ouvriers à ne pas passer en économie de guerre, rendant la machine de guerre française insuffisamment préparée pour empêcher la progression des troupes nazies.

          Parfois malheureusement les armes doivent parler. 

          Des guerres contre des états musulmans seront inévitables dans les années qui suivent. Une guerre contre la Chine risque d’être inévitable à l’horizon 2020-2025.

          Est-elle pourtant encore évitable ? Peut-être. Oui si les chinois acceptent de privilégier leur développement interne au détriment de leur croissance extérieure. (Par exemple des dizaines de milliers de parents ont protesté parce que les constructions des écoles de leurs enfants n’ont pas respecté les normes antisismiques, vite, bien et pas cher, c’est pas possible.)

          La Chine avec une croissance à 5% et un développement intérieur fort deviendrait un facteur de stabilité dans le monde, alors que la Chine conquérante d’aujourd’hui représente un danger.

          Vous croyez pas que si les dirigeants iraniens favorisaient le bien être de leur peuple ils risqueraient infiniment moins une guerre avec les USA ? Le problème est effectivement ces états qui méprisent totalement leur peuple qui n’est pour eux qu’une masse d’esclaves. 

          Si vous voulez combattre le fascisme, soutenez la guerre contre l’Iran et contre l’Irak.

          Mais évidemment pour vous Ahmadinajab et khameney ce ne sont pas des fascistes

          Ah oui si Ted Kennedy est sur la liste dont vous parliez, c’est simplement parce qu’il représente un risque non par sa politique mais par certains comportements névrosés qu’il a eut autrefois.

          Ainsi, si vous faites un scandale pour un banal controle d’identité, vous vous retrouvez sur cette liste...

          Mais si vous écrivez des milliers d’articles contre Bush, pour l’accuser du 11/09 vous pourrez toujours vous déplacer, chacun est libre de ses opinions, mais ce concept anglo saxon vous est étrangé

          Essayons une définition du fascisme.

          Le fascisme c’est la privation de liberté à cause de ses opinions et souvent par voie extra judiciaire. Un état responsable empêche les nuisibles (terroristes) de nuire. Comme vous le constaterez cette définition consacre l’Iran comme état fasciste et ni la France ni les USA

          évidemment qu’est-ce que le fascisme ?? 

           

           

           

           

           

           


        • Dominique Larchey-Wendling 2 juin 2008 11:38

          @ Stephanesh,

          Vous m’avez adressé deux messages ... je ferais donc deux réponses même si certains thèmes sont communs. D’abord, arrêtez de préjuger de ce que je dis ou pense :

          Pour arrêter cette haine eh bien devenons gentil.

          Je ne peux accepter vos thèses de la gentillesse universelle.

          Votre thèse de la gentillesse universelle c’est du snobisme très éloigné des réalités.

          Je ne vois pas où vous trouvez dans ce que j’écris que j’analyse la situation en terme de bien/mal ou gentil/méchant ... Bien-sûr que les rapports de force déterminent les relations internationales ... mais il ne faut pas confondre puissance et violence, ce que vous amalgamez allègrement. Je reviendrais dessus quand j’évoquerai le fascisme.

          La puissance ne s’exprime pas uniquement par la puissance militaire même si c’est bien-sûr un attribut de la puissance. L’influence peut aussi être culturelle, financière, intellectuelle, commerciale. Regardez comment la Russie s’est sortie de l’enfer sans recourrir aux conquêtes territoriales. Bien-sûr sa puissance actuelle vient de son rôle de fournisseur d’énergie. Mais il y a là un très mauvais procès fait à la Russie. C’est aussi le pétrole qui a donné sa puissance à l’Empire américain (et non la vertue ou l’intelligence de ce peuple ou de ses dirigeants) et c’est l’addiction au pétrole qui le ruine aujourd’hui ...

          J’en viens au pétrole :

          Parce que si vous mangez, postez des mails, si vos enfants vont à l’école et si vous même avez été à l’école, si vous vivez tranquille avec une carte visa, c’est parce qu’il y a du pétrole.

          Vous n’allez pas m’apprendre l’importance économique et stratégique du pétrole alors que je publie sur ce sujet depuis des années sur AV ... et que certains intervenants, dont les remarques sont parfois semblables aux votres (F. Lyon, Armand, Lerma ...) s’évertuent à expliquer que le pétrole ne manque pas, que le "Peak Oil" est une vue de l’esprit et que la guerre en Irak n’a rien à voir avec le pétrole.

          Mais maintenant si les américains l’avaient fait est-ce que vous êtes certain que le monde serait meilleur si ils ne l’avaient pas fait. Moi je ne le pense pas. Le jour où le pétrole viendra à manquer, vous comprendrez l’importance d’avoir des bases stratégiques aux bons endroits.

          Au moins, vous avez l’honnêté d’admettre que le pétrole est la cause de la guerre en Irak. Que l’objectif est de s’assurer le contrôle stratégique de cette région pour maintenir la domination Occidentale. Que ne me suis-je fait insulter, traiter de "théoricien du complot", de colloborateur pro-islamiste, d’islamo-gauchiste, de vermine etc ... pour cette affirmation à laquelle visiblement vous adhérez ... est-ce nouveau chez vous la fin de l’hypocrisie ?

          L’autre élément que vous ajoutez m’interpelle également. Je me suis souvent demandé quand (une fois que la vérité de la manipulation du 11 septembre serait plus communément admise, je n’ai pas dit majoritairement) quand les pro-américains maladifs en viendraient à expliquer que "s’ils l’ont fait (le 11/9), c’est qu’ils avaient de bonnes raisons de le faire" : un "petit sacrifice" pour un "grand bénéfice". Après les insultes à ceux qui dénoncent le meurtre et la manipulation vient la justification du crime abjecte pour "des intérêts supérieurs," ceux de la domination de l’Empire Occidental. La boucle est bouclée.

           


        • Dominique Larchey-Wendling 2 juin 2008 12:20

          Le plus grand danger pour nos sociétés sont les gauchistes dans votre genre.

          Votre obsession ressurgit ... je suis en gauchiste ... pacifiste en plus. Moi je ne me reconnais pas dans ces mots. Par exemple, sur le plan politique, je suis plutôt à ranger dans le camps des souverainistes comme Chevènement ou Dupont-Aignant. Je suis contre la mondialisation et pour le maintien de l’équilibre entre les nations car à mon sens, seules les nations permettent à la démocratie d’exister, la démocratie étant bien-sûr, la souveraineté des peuples sur leurs dirigeants. Je rejoins par exemple E. Todd sur ce point. La nation est aussi garante de l’existence de la classe moyenne qui nous protège de l’esclavage.

          Cependant, ne voyez pas en moi un nationaliste xénophobe. Je suis pour la diversité des identités culturelles et la protection de ces identités. Ce que la mondialisation cherche à détruire pour nous plonger dans le féodalisme. Donc je ne suis pas un internationaliste ce qui est une revendication assez large dans l’extrême gauche. Ce qui ne veut pas dire que je n’ai pas de sympathie pour certaines idées de gauche, comme j’en ai aussi pour certaines de droite. Alors arrêtez vos catégories.

          Avec des gens comme vous Hitler aurait gagné la guerre. Vous me faites penser aux syndicalistes français qui poussèrent les ouvriers à ne pas passer en économie de guerre, rendant la machine de guerre française insuffisamment préparée pour empêcher la progression des troupes nazie.

          Ah Hitler ... le niveau zéro de l’argumentation (10 points Goodwin). Il ne me semble pas que la gauche ait vraiment profité de l’arrivée au pouvoir de Pétain et de sa dictature fasciste. Ceux qui ont affaibli la France comme vous dites, pour qu’elle perde sa guerre contre l’Allemagne, sont à chercher du côté du grand capital qui voyait d’un très mauvais oeil la montée du front populaire et trouvaient en Hitler et Mussolini, des "magiciens" capables d’éradiquer la vermine rouge. Les voilà vos collabos. Si le peuple ne voulait pas d’une 2ième guerre avec l’Allemagne, c’est peut-être qu’il avait été beaucoup trop saigné par la boucherie absurde de la 1ière guerre mondiale (regardez par exemple le film de S. Kubrick "les sentiers de la Gloire")

          Des guerres contre des états musulmans seront inévitables dans les années qui suivent. Une guerre contre la Chine risque d’être inévitable à l’horizon 2020-2025.

          Ben voyons, discours directement sorti de manuels de la propagande néoconservatrice ... quand est-ce que vous vous enrôlez ... pour ma part, j’espère qu’elles n’auront pas lieu, parce que nous les perdront ... ce n’est pas la puissance militaire qui détermine les vainqueurs, c’est la conviction de la justesse d’un combat ... et je ne vois pas qui voudrait se battre pour que ses enfants puissent voir la TV sur 2 écrans plats au lieu d’un.

          Vous croyez pas que si les dirigeants iraniens favorisaient le bien être de leur peuple ils risqueraient infiniment moins une guerre avec les USA ?

          Vous aviez arrêté l’hypocrisie dans votre message précédent et ça recommence ... l’antagonisme Iran-USA est depuis toujours une question de pétrole. L’Iran n’est de loin pas le peuple le plus asservit par ses dirigeants, bien au contraire. La liste est longue des alliés des USA qui ont été ou sont d’abjectes régimes d’oppression de leurs peuples : Chili de Pinochet, Iran sous le Shah, Irak sous S. Hussein, Arabie Saoudite, Colombie, Kazakhstan ... la liste est tellement longue.

          Le critère pour être allié des USA n’est pas la démocratie mais c’est la vassalité.

          Si vous voulez combattre le fascisme, soutenez la guerre contre l’Iran et contre l’Irak.

          Vous aviez fait des progrès mais vous régressez ... ce sont des guerres pour le pétrole point. Vous l’avez admis vous-mêmes ... dois-je répéter vos mots :

          Le jour où le pétrole viendra à manquer, vous comprendrez l’importance d’avoir des bases stratégiques aux bons endroits.

          Le fascisme, c’est une idéologie qui promeut la violence comme méthode légitime pour la résolution des conflits. Il la légitime par la xénophobie, une distinction entre la civilisation et les barbares, le bien/le mal, etc ... Son but est le maintien et l’expansion d’un Empire par la force militaire. Ses moyens sont la corruption et la collusion entre l’Etat et les grandes industries.

          L’Iran ne répond pas à ces critères.

          Quand à la liberté d’expression, je ne vois pas où vous avez lu que je la contesterais. Pour votre gouverne, j’adhère même à cette maxime de Chomsky : "Je ne pense pas que l’Etat devrait avoir le droit de déterminer la vérité historique et de punir les gens qui dévient de cette vérité. Je refuse de donner à l’Etat un tel droit [...]. Si vous croyez en la liberté d’expression, vous croyez alors dans la liberté de parole pour les opinion qui vous déplaisent également. Göbbels était en faveur de la liberté de parole pour les opinions qu’il aimait... Et Stalline était pareil. [...] Si vous êtes en faveur de votre liberté de parole, cela signifie que vous êtes en faveur de la liberté de parole pour les opinions que précisément vous mépriser. Sinon, vous n’êtes pas en faveur de la liberté d’expression."

           


        • Stephan Hoebeeck Stephanesh 2 juin 2008 15:30

           Je vosu ferai une réponse plus longue plus tard (dans 2 - 3 jours j’ai beaucoup de travail pour l’instant, sans compter la famille, etc.) 

          En fait si vous voulez comprendre quelque chose au 11/09, vous devriez imaginer le 11/09 avec MacCain président (principal rival de Bush à l’investiture conservatrice) ou si Al Gore avait été président.

           

          Quand vous aurez compris cela vous aurez compris que les clés du 11/09

           


        • Dominique Larchey-Wendling 2 juin 2008 19:39

          @ Stephanesh,

          Selon moi, l’homme clef du 11/9 n’est pas Bush mais Cheney (et sa bande ... Rumsfeld, Wolfowitz, Libby, Adington, Zelikow ...). McCain s’est fait désinguer par Rove pendant la primaire républicaine en 2000 et les républicains ont tout fait pour "forcer la victoire" de Bush contre Al Gore, parce qu’ils avaient dans leurs cartons des plans qui nécessitaient le contrôle de la présidence. La préparation du 11/9 a commencé bien avant la présidence GW Bush. C’est Cheney qui a choisi Bush et non l’inverse.

          Imaginer le 11/9 avec un autre que Bush ? Si McCain s’était opposé aux plans de Cheney, il serait mort et remplacé par lui. Si Gore l’avait emporté ... sans doute que le coup d’Etat aurait été explicite et l’administration Gore décimée avec prise en main militaire en attendant de "nouvelles élections".

          Le 11/9 est l’élément clef, le catalyseur nécessaire au dépoiement accéléré d’un projet de domination global décrit dans les petits papiers du PNAC et la présidence GW Bush n’en est que l’outil. La militarisation de l’espace (full spectrum dominance) et le contrôle de ressources pétrolières du MO sont les deux objectifs de ce projet de domination : le véritable visage de la globalisation, le monde sous contrôle impérial US. Un lamentable échec soit dit en passant, car on ne peut pas contrôler le monde par la force. Qu’elle que soit l’ivresse que procure son pouvoir, la puissance militaire US permet seulement de détruire le monde, pas de le contrôler.


        • tvargentine.com lerma 28 mai 2008 11:42

          C’est l’image conforme de la bulle internet qe vous avons sous nos yeux.

          Les fonds spéculatifs créént dabord un environnement par des études financées par leur soin afin de vendre dans les médias un scénario de réduction des sources d’énérgie sur la planéte pour mieux ensuite faire croire à la rarefaction du produit et lui permettre d’engendrer un cycle à la hausse des produits

          En 1974,nous avons connu cela avec le sucre ,mais qui s’en rappelle encore ??

          Les magasins avaient été dévalisées uniquement sur de la pure spéculation

          Le pétrole c’est la même chose

          La Chine est un pays de paysan et non de consommateurs et elle n’est pas responsable de cette hausse spéculative car elle n’aurait plus les moyens de se développer

          Nous retrouvons donc derriere ce scénario de la bulle spéculative ,des fonds de pensions et des banques qui se refont une santé financière et ensuite,nous aurons droit à un superbe crack


          • Cug Cug 28 mai 2008 11:48

            "Nous retrouvons donc derriere ce scénario de la bulle spéculative ,des fonds de pensions et des banques qui se refont une santé financière et ensuite,nous aurons droit à un superbe crack"

             Je pense que c’est une option à ne pas négliger.


          • Zalka Zalka 28 mai 2008 12:17

            Il y a sans conteste une influence de la spéculation et donc une bulle. Malheureusement, les ressources pétrolières ne sont pas inépuisables. Hors en plus de l’épuisement, la demande explose. Le prix du pétrole aurait beaucoup augmenté, même sans spéculation.

            Dans le meilleur des cas, il pourrait y avoir un dégonflement des prix juste avant une augmentation majeure de la production (et donc une accèlération de l’épuisement des ressources).


          • Cug Cug 28 mai 2008 12:24

             Qui connait réellement les réserves ? 

             Ces infos doivent être un des secrets les mieux protégés.

             N’est ce pas une intox ?


          • Zalka Zalka 28 mai 2008 13:29

            Le problème n’est pas de connaître les réserves. Le problème est que ces réserves sont forcément limitées. Qu’on mette 10 ans à épuiser ces réserves ou 200 ans, cela arrivera.

             


          • Yannick J. Yannick J. 28 mai 2008 13:36

            chaques années de nouveaux gisements sont découverts, il y en a, diront nous, encore pour deux générations assurément, mais à quel prix................


          • septix 28 mai 2008 18:21

            OUi, c’est le prochain crack, celui des matières premières. Dixit un miliardaire américain. Les banques françaises sont aussi sur la brèche. Elles ne vont pas manquer la prochaine purge


          • Vincent 28 mai 2008 11:45

            Encore aujourd’hui j’ai reçu un e-mail chaîne, qui me demande de boycotter pour la nième fois les grosses compagnies pétrolières afin de les forcer à faire descende le prix du baril.

            Raisonnement complètement puéril.

             Suite à la récente lecture d’un article que j’ai jugé très bon ( lien à la fin de celui-ci),

             J’ai répondu en diffusion très large le message suivant.

             Je pense qu’envoyer ce genre de chaîne ne fera pas avancer le schmilblick,

             surtout que Total et Shell sont deux entreprises européennes en forme face aux autres américaines (il manque Esso étrangement qui est une entreprise américaine)

             Un petit lien ci dessous à renvoyer à ceux qui se plaignent ou qui font suivre ce type de mail,

             c’est un peu long à lire, mais à priori il s’agirait de la cause réelle de l’augmentation du pétrole..

             En résumé, les banques américaines se sont gaufrées avec les Subprimes l’année dernière,

             aussi pour se renflouer rapidement elles spéculent sur le prix du baril.

             Et cela ne coûte quasiment rien car il s’agit de marchés à terme pour lesquels elles ne versent qu’environ 6% du montant total du contrat, si la valeur de celui-ci augment à la fin du contrat c’est le jackpot.

             D’ou la spéculation et l’envolée du cours du baril. (même principe que l’affaire de la société générale mais dans ce cas la spéculation était basée sur des indices boursiers).

             Donc nous consommateurs payons les conneries de économistes américains et de leur fâcheuse tendance à vire à crédit et au dessus de leurs moyens.

             Nous somme en train de payer indirectement tous le produits de consommation achetés à crédit par les américains et qu’il ne peuvent plus rembourser car les valeurs de leurs maisons sur lesquelles étaient adossés leurs crédits se sont écroulées.

             Pour mémoire, rappelez vous,notre prézydent actuel, voulait mettre en place les crédits hypothécaires (équivalent Subprime), il y a encore moins d’un an.

             Alors plutôt que d’envisager des actions qui n’auraient comme seul effet de plomber des entreprises françaises et/ou européennes, pensons à agir correctement la prochaine fois que nous aurons un bulletin de vote en main et a rouler moins ou moins vite pour ceux qui ne peuvent pas faire autrement.

            http://questionscritiques.free.fr/edito/AsiaTimesOnline/William_Engdahl/spe culation_petrole_Wall_Street_230508.htm


            • FYI FYI 28 mai 2008 11:56

              Le clan Bush vienne de menacer l’Iran d’utiliser la bombe nucléaire ...

              Merci les amerloques d’avoir voter pour ces fous furieux, thanks a lot ... et merci au français pour Sarkosy, c’était VRAIMENT le moment de prendre les mauvaises personnes.

              Le prix du pétrole actuel est du racket pure et simple. (cf http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=20080525&articleId=9067)

              Selon le Monde, le rapport de la commission Croissance et développement, publié le 22 mai, c’est-à-dire le même jour où les doyens sociaux démocrates européens ont adressé une lettre à Nicolas Sarkozy pour dénoncer la dictature des marchés financiers, met fortement en cause le fameux et très libéral « Consensus de Washington »,  « sonne la fin du tout-libéralisme en vogue depuis la fin du XXe siècle en matière de politiques de développement économique. Elle annonce un nouveau consensus pour une mondialisation moins sauvage ».

              Appuyée par la Banque mondiale, la commission s’est intéressée à comprendre pourquoi et comment treize pays (Botswana, Brésil, China, Hongkong, Indonésie, Japon, Corée du sud, Malaysia, Malta, Oman, Singapore, Taiwan et Thaïlande) ont pu afficher pendant au moins vingt-cinq ans des chiffres de croissance annuelle d’au moins 7% !

              La commission constate que les politiques de ces pays vont toutes à l’encontre du « Consensus de Washington », cette théorie, écrit Le Monde, « adoptée par les institutions internationales et élaborée par l’économiste John Williamson à la fin des années 1980, et qui prônait la réduction des déficits, des impôts et des dépenses publiques, l’accélération des privatisations et des déréglementations. »

              Le rapport est très explicite : « La principale de nos conclusions est que la croissance indispensable pour faire reculer la pauvreté et assurer un développement durable réclame un Etat fort », affirme Kemal Dervis.

              Rester ouvert sur le commerce international reste nécessaire mais « les orthodoxies ont leurs limites » puisque « plus l’économie croît, plus une administration publique active et pragmatique a un rôle crucial à jouer », ce qui implique « une planification à long terme ».

              Contre les fixations mentales des néo-conservateurs selon lesquelles il faut d’abord instaurer la démocratie avant de lancer le développement, la Commission estime que si le cap de la croissance est maintenu, la démocratie suivra. Comme le conseillait l’ancien secrétaire général du Parti communiste chinois, Deng Xiaoping, on peut « traverser la rivière en tâtant les pierres ».


              • Cug Cug 28 mai 2008 12:56

                Une question.

                Si le prix pétrole était vraiment destiné à augmenter, pourquoi les compagnies aérienne ne se sont pas encore effondrées ?


                • xa 28 mai 2008 14:12

                  euh ...

                  Air France - 21 -> 16,5 euros en 3 semaines... (-20%), depuis de le début de l’année (24 euros ->16,5), ca fait 40% de chute.

                  NWA est passée de 21$ à 6 entre Février et Mai.

                  AMR : 16$ (février) -> 6$ (mai)

                  DAL : 18$ -> 5,5$

                  Lufthansa s’en sort mieux 18euros -> 15,8

                  BRAirways 350 -> 200

                   

                   

                   

                   


                • Cug Cug 28 mai 2008 20:20

                   Dsl je ne suis pas leur court en bourse ...

                   Bon leur valeur boursière est plombée ... c’est un bon début.

                   Le secteur du tourisme international devrait suivre.


                • Mr Mimose Mr Mimose 28 mai 2008 13:31

                  On nous bassine avec la thèorie du pic oil, pour l’instant je vois toujours le pètrole couler à flot a ma station service, il ne semble pas du tout en rupture, par contre les prix augmentent.

                  Es-ce qu’on nous prend pas pour des cons ?


                  • Cug Cug 28 mai 2008 13:42

                     Au moins pour des vaches à lait  !!!

                     PS : Je trouve très pertinente l’idée qui suggère que l’oligarchie financière ayant beaucoup perdu sur les "subprime" se reffet une santé sur les matières premières ...


                  • Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 28 mai 2008 13:46

                    JE SUIS SCOTCHÉ !

                    Sur les 19 réactions ci-dessus, ni même dans l’article, n’a été prononcé le mot magique "pénurie".

                    Les producteurs de pétrole produisent actuellement 86 M de barils par jour alors que le monde pousse vers une demande de 90 M de barils. Nous avons atteint le sommet de la courbe de Hubbert, on ne découvre plus de pétrole (en fait on découvre du "mauvais pétrole" difficile à exploiter).

                    Alors la bulle spéculative me fait bien rire : le pétrole est cher parce que la demande est supérieure à l’offre. Un point c’est tout.


                    • Cug Cug 28 mai 2008 13:55

                       Et si le baril redescend et se maintient aux allentours de 70dol !!!


                    • Jimd Jimd 28 mai 2008 14:31

                      c’est plus complique je pense.

                      en fait ce que vous dites s’applique a la tendance sous jacente qui sera haussiere.

                      mais la volatilite va etre croissante. il est donc difficile sur le court terme de distinguer l’un de l’autre.


                    • septix 28 mai 2008 14:38

                      l’Opep ne veut pas ouvrir le robinet. Lisez la presse et cessez de fantasmer...


                    • Le vénérable du sommet Le vénérable du sommet 28 mai 2008 14:04

                      Le Peak oil est une réalité actuelle et les spéculations sur le prix du baril le prouvent.

                      Si les financiers se sont tournés vers le pétrole et l’alimentaire plutot qu’autre chose, ce n’est pas pour rien.

                      Pour moi, c’est d’ailleurs un signe qu’il y a des problèmes structurels dans ces domaines. La finance n’est pas vraiment la cause mais une conséquence parmi tant d’autres, elle gonfle la tendance mais ne la dessine pas.

                      Pour gagner du fric en misant à la hausse, le mieux c’est de se placer sur un marché qui tend effectivement à la hausse, indéfiniment en plus ...


                      • Vincent 28 mai 2008 14:50

                        "Le Peak oil est une réalité actuelle et les spéculations sur le prix du baril le prouvent"

                        Et si c’était plutôt l’inverse, les spéculations faisant croire au peak oil, afin de faire monter les cours.

                        C’est en tout cas ce que j’en ai conclu des dernière lecture à ce sujet, le sous sol de l’artique possederait une reserve d’environ deux fois la taille de celle de l’Arabie Saoudite et les Russes poussentent très fort pour que ce territoire sous marin leur soit rataché.

                        Bon cela dit, cela ne doit pas nous empécher de chercher et surtout de trouver d’autres sources d’énergies.

                        A bien y réflechir, l’augmentation somme toute mesurée, rend rentable la recherche d’autres vecteurs énergetiques.

                        Donc si nous parvenions à produire de l’énergie différement, nous pourrions nous affranchir de la dépendance pétrolière des pays du moyen orient.

                        Et si en fait c’était ça le but, avec les fruits de la spéculation en guise de cerise sur le gâteau ?

                         


                      • Mr Mimose Mr Mimose 28 mai 2008 15:20

                        @Meriic

                        Pénurie ? J’en vois pas moi de pénurie, ce que je vois c’est que le prix augmente, par contre mon réservoir je peux toujours le remplir sans problème, je ne vois aucune pénurie.

                        On nous prend pour des cons.


                        • Mr Mimose Mr Mimose 28 mai 2008 15:23

                          La pénurie, c’est quand tu fais la queue pour avoir ton produit, y’a pas de queue au station service nulle part dans le monde, on est donc bien approvisionné, on ne manque pas de pétrole, j’ai cru longtemps au peak oil, je commence à ne plus y croire.


                        • Dominique Larchey-Wendling 28 mai 2008 18:30

                          La pénurie existe pour ceux qui ne peuvent plus se payer le pétrole ... voir les émeutes dans les pays pauvres.

                          Mais le "Peak Oil" n’est pas un phénomène économique brutal. C’est juste la production de pétrole qui cesse de croitre et qui commence doucement à décroitre ... Ce qui est brutal par contre, c’est la prise de conscience de la fin de la croissance et de toutes ses implications pour une économie de la dette.

                           


                        • el bourrico 28 mai 2008 15:38

                          Et ils ont raison de vous prendre pour des cons, avec des raisonnement pareils.

                          Tu attends quoi, qu’il n’y en ai plus une goutte du jour au lendemain ? Raisonnement simpliste en vérité.

                          De toute façon, de mon point de vue, vu ce qu’on en fait, le pétrole n’est pas encore assez cher.

                           

                          Ah, la blondinette, tes interventions en british, si c’est juste pour te la péter, tu peux t’abstenir, merci.


                          • el bourrico 28 mai 2008 15:44

                            En fait... vivement que tout ce merdier s’arrête, on peut au moins espérer respirer un peu mieux, à condition de ne pas bruler autre chose à la place. Les prix augmentent ? mais je serai producteur, je te les ferai exploser les prix, parceque les occidentaux que nous sommes n’ont aucune alternative...à condition bien sur d’avoir une bombe A en réserve histoire de pas se faire envahir par les USA et leur toutous.

                            Le problème, c’est qu’on est entièrement dépendant de ce pétrole, et ça, c’est bien fait pour nous, ils nous tiennent par la peau des c.


                          • Mr Mimose Mr Mimose 28 mai 2008 16:24

                            Expliquez moi ou est la pénurie, car moi j’en vois pas !

                            La seule chose que je vois c’est que les prix augmentent, mais les gens sont bien obligés de payer quand meme leur essence malgré le prix hallucinant !

                            Pour moi il n’y a pas pénurie, on est en train de payer pour des gens qui s’en mettent plein les poches, comme d’hab le petit peuple paie.


                            • Marc Bruxman 28 mai 2008 19:27

                              La pénurie vient du fait que les chinois consomment de l’essence maintenant. Les gens ont toujours su que le jour ou le tiers monde se mettrait à consommer il y aurait de l’inflation. Aujourd’hui la Chine et l’Inde s’y mettent et l’Europe de l’Est rattrape également son retard à grande vitesse sur l’Europe de l’Ouest. Cela fait près de deux milliards d’individus qui sont en train d’accéder à notre mode de vie petit à petit. Les prix augmentent donc forcément.

                              Attention je n’ai pas dit qu’ils avaient déja notre niveau de vie mais qu’ils sont sur la pente pour y accéder. En Chine c’est entre 150 et 250 millions de personnes qui nous ont rejoins (selon ce que l’on entend par rejoint). Le niveau de vie du reste de la population (l’immense majorité) est également monté même si les inégalités s’accroissent. La famine a été éradiquée, les infrastructures (routes, hopitaux) s’améliorent grandement. Mais paradoxalement certains ont l’impression d’être plus pauvres qu’avant car ils voient d’autre gens vivent dans un niveau de luxe qui n’existait pas avant. Mais la conséquence de tout le PIB de la Chine a doublé en moins de 10 ans. De quoi créer une véritable pénurie de matiéres premiéres. D’autant que l’Inde s’y met !

                              Si vous voulez rabaisser les prix, allez expliquer à tous ces gens qu’ils n’ont pas le droit d’avoir notre mode de vie. Ils vont vous envoyer chier et ils auront raison.

                              Alors en attendant nous n’avons plus qu’à faire en sorte de rester compétitifs. Sinon l’occident s’appauvrira relativemement.


                            • Marc Bruxman 28 mai 2008 19:15

                              L’auteur de l’artcle a raison. La politique monétaire des Etats-Unis est proche de la fraude. Et contrairement à ce qu’ils croient, elle n’est pas bonne pour les etats unis !

                              Il ne s’agit par contre ici pas d’une bulle mais d’une inflation dont nous voyons le point de départ. Et nous allons probablement connaitre une période similaire à celle des années 70.

                              D’un certain coté cela a du bon. Cela va permettre d’éponger la crise de l’immobillier. Ceux qui ont fait un crédit récemment vont ansi se retrouver rapidement avec des remboursement de moins en moins significatif en pourcentage de leurs revenus (sauf si ils ont choisi un taux variable auquel cas ils l’ont dans le cul). Au final les primo accédents pourraient donc avoir fait une très bonne affaire. Ou en pire cas ne pas perdre d’argent comme cela leur était promis. Mais la encore, tout dépend bien sur du bien acheté. Les locataires eux vont malheureusement encore se faire plumer. Avec tout ce que cela implique.

                              Pour ce qui est du prix de l’énergie, les memes solutions que dans les années 70 vont arriver. Investissements pour réduire la consommation.

                               

                              PS : En France méfiez vous. Une filliale d’une grande banque propose une arnaque avec des prêts sur 40 ans. Le coût du crédit est complétement délirant et le taux est variable. J’avais appelé cette même filliale avant qu’ils proposent cela. Quand je leur ai dit ne pas vouloir de taux variable ils ont refusé mon dossier au titre de revenus insuffisants alors que les autres banques l’ont accepté. Et sachant que la meuf avait déja les chiffres sous les yeux au moment de me parler de taux variables. Conclusion : Le taux variable fait partie de leur business plan.


                              • calypso calypso 28 mai 2008 20:36

                                "Ceux qui ont fait un crédit récemment vont ansi se retrouver rapidement avec des remboursement de moins en moins significatif en pourcentage de leurs revenus"

                                C’est vrai si les salaires augmentent en proportion de l’inflation, ce qui n’est pas gagné. De l’inflation sans augmentations de salaires en proportion, cela s’appelle la stagflation et cela existe ...


                              • Guilhem 28 mai 2008 22:11

                                Votre raisonnement sûr (si je vous suis bien) les taux d’intêret relatif, voir négatifs, des prêt immo ne tient que si il y a véritable inflation.

                                Càd si les salaires augmentent en même temps qui les prix, ce qui était le cas dans les années 70 et qui ne l’est plus aujourd’huis sauf pour le smic avec modulation (pour combien de temps ?).

                                La BCE et ’le système’ sont farouchements contre (sauf CAC 40), et là ça fait mal aux dents....

                                La bonne place, être commerçant, vos revenus suivent les prix...

                                 

                                 

                                 

                                 

                                 


                              • Guilhem 28 mai 2008 22:15

                                Damned !!!

                                Désolé j’ai dégainé trop vite.

                                Stagflation nous sommes d’accord...

                                 


                              • Vincent 28 mai 2008 22:43

                                Ouais, commerçant, en même temps que les pirx qui augmentent, les cotisations sociales et les salires de vos employés suivent, le prélèvement de l’état aussi, donc le commerce n’est pas franchement la panacée en période d’inflation.


                              • Vincent 28 mai 2008 22:45

                                Le mieux étant d’avoir souscrit entre 2000 et 2003, en variable capé.

                                A cette époque les prix étaient abordable est les taux assez faibles.


                              • Guilhem 29 mai 2008 14:01

                                @vincent

                                Puisqu’on vous dit Stagflation !!! Pas de hausse des salaires.


                              • frédéric lyon 28 mai 2008 19:26

                                De Vincent :

                                "Donc si nous parvenions à produire de l’énergie différement, nous pourrions nous affranchir de la dépendance pétrolière des pays du moyen orient.

                                Et si en fait c’était ça le but, avec les fruits de la spéculation en guise de cerise sur le gâteau ?

                                .............................

                                Je crois que vous n’ètes pas très loin de la vérité !

                                La hausse du pétrole ne ruine que les Ghanéens, ou les Malgaches, dont les pays producteurs n’ont strictement rien à foutre.

                                Nous pouvons payer et c’est ce qui importe le plus aux Saoudiens.

                                En revanche, l’exploitation des immenses réserves pétrolières contenues sous les planchers océaniques ou dans les sables bitumineux du Nord Canadien deviennent rentables et c’est là qu’il faut investir.

                                Les Chiois ne s’y trompent pas, ils viennent de passer des accords avec les Canadiens pour participer à l’exploitation des sables bitumineux de l’Alberta et comptent enlever 400,000 barrils par jour à partir de 2015 !!


                                • Mr Mimose Mr Mimose 28 mai 2008 21:35

                                  Les américains consomme 20 millions de barils jour il me semble.


                                • moebius 28 mai 2008 20:43

                                  le pétrole est une énergie fossile. le volume de cette matiére est limité . Que représentent 400 000 barrils jour par rapport a une demande exponentielle. On est en train de racler les vieux fonds de shilom...


                                  • moebius 28 mai 2008 20:50

                                     Ma voiture a déplacement virtuel est équipé du tout nouveau moteur à "bulles pétrolieres"


                                    • Internaute Internaute 28 mai 2008 21:04

                                      Le pétrole est-il cher ? Dans une entrevue récente, de Margerie, le DG de Total indique qu’en pouvoir d’achat il est moins cher qu’en 1974. La production est limitée par des raisons géopolitiques et des conflits sociaux, non par manque de réserves. 

                                      La flambée actuelle semble assez spéculative. Elle risque de retomber aussi vite qu’elle est monté. Par exemple Air-France qui achète pour 12 milliards d’euros d’essence par an se couvre sur des contrats à 3 ans en dessous de 100$ le baril.


                                      • Mr Mimose Mr Mimose 28 mai 2008 21:42

                                        dans le prix du baril de pétrole brut d’aujourd’hui, au moins 60% des 128 dollars sont dus à la spéculation à terme non réglementée, des hedge funds, des banques et des groupes financiers. Ils utilisent les échanges à terme du ICE Futures de Londres et du NYMEX de New York, et les échanges inter-bancaires incontrôlés ou négociés hors cote pour échapper à tout examen minutieux

                                        http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9067


                                        • millesime 28 mai 2008 22:01

                                          Le clan BUSCH et probablement derrière cette hausse des cours du pétrole (qui n’’est pas terminée)

                                          Busch père est un des "cracks" les plus prestigieux de l’écurie trilatéraliste de David Rockfeller. Ancien président, le clan Busch pèse d’un poids considérable.. ! (le président de la FED est lui aussi membre de la trilatérale).

                                          Il faut noter que la FED à cessé de publier en mars 2006, les chifffres de M3 ,( l’indicateur le plus fiable sur la quantité de dollars circulant dans le monde) ce qui rend invisibles les évolutions des dollars en crculation dans le monde. (et le président de la FED est un adepte de la planche à billet..)

                                          Comment interprèter cet évèment ?

                                          - soutien monétaire à l’activité économique américaine (et ce au moins jusqu’aux élections)

                                          - monétarisation de la dette US (les Etats-Unis ont décidé de rembourser leur dette en monnaie de singe)


                                          • fonzibrain fonzibrain 29 mai 2008 01:14

                                             

                                            Pétrole : La production de brut décline depuis 2005 :

                                            le plateau atteint par la production pétrolière depuis quelques temps masque une autre réalité. Si la production « tous liquides » reste relativement stable, la part qu’y occupe le pétrole brut décline depuis 2005.

                                            Par Gregory T. Jeffers [1], Mentatt, 9 novembre 2007

                                            En mai 2005, la production mondiale de brut et de condensats a atteint un sommet de 74 298 000 de baril par jour (bpj). En août 2007, la production n’a atteint que 72 512 000 bpj, c’est-à-dire un déclin de 1 756 000 bpj de brut et de condensats entre le mois du « pic » et le dernier mois connu.

                                            Dans le même temps, le prix a monté d’environ 60 %.

                                            Autrement dit, le marché a équilibré l’offre et la demande via une hausse des prix. Au cas où il serait nécessaire de le rappeler, les mécanismes de marché qui ont conduit à une hausse des prix n’ont en rien stimulé un accroissement de la production.

                                            Pourquoi ? Peut-être cela n’était-il tout simplement pas possible.

                                            Si on prend les moyennes annuelles, la production mondiale de brut et de condensats se présente ainsi :

                                             2005 : moyenne annuelle = 73 807 (milliers de bpj)
                                             2006 : moyenne annuelle = 73 544
                                             2007 : moyenne annuelle = 73 093

                                            Même pour un économiste ou un politicien cela a bien l’air de former une tendance !

                                            Si on s’intéresse à la production « tous liquides » (brut et condensats, liquides de gaz naturel, éthanol, bio-diesel, coal-to-liquid, etc.), nous sommes passés de 85 467 000 bpj en août 2006 à 83 920 000 bpj en août 2007, un déclin de 1 547 000 bpj.

                                            Si on prend les moyennes annuelles, la production mondiale « tous liquides » se présente ainsi :

                                             2005 : moyenne annuelle = 84 631 (milliers de bpj)
                                             2006 : moyenne annuelle = 84 603
                                             2007 : moyenne annuelle = 84 335

                                            Mais tous les « liquides » ne sont pas égaux.

                                            Par exemple, 1 gallon d’essence contient 124 000 Btu (British thermal unit - unité d’énergie égale à 1060 Joules) alors qu’un gallon d’éthanol ne contient que 84 400 Btu et un gallon de propane 91 000 Btu. Si votre voiture passait de l’essence à l’éthanol pur, il vous faudrait 50 % de carburant en plus pour faire la même distance, ou vous feriez un tiers de kilomètres en moins avec le plein du même réservoir.

                                            Autrement dit, quand la production « tous liquides » baisse de 0.35 % de 2005 à 2007, le contenu énergétique obtenu baisse d’environ du double. Et encore, cela ne prend pas en compte l’énergie qu’il a fallu utiliser pour produire ces autres liquides (éthanol, bio-diesel, coal-to-liquids...), ce qu’il faudrait en toute rigueur faire pour comparer le contenu énergétique utilisable in fine.

                                            Avec désormais 9 trimestres de recul, les données disponibles continuent à étayer l’idée qu’un pic de production est intervenu en mai 2005, et les données « tous liquides » nous suggèrent de ne pas attendre de miracle des « carburants alternatifs ».

                                            Je laisse les universitaires couper les cheveux en quatre sur la date exacte du pic pétrolier. Mais pour le citoyen américain, le pic pétrolier appartient déjà au passé.

                                            Références des données : Energy Information Administration (US Dept. of Energy)
                                             Production de Brut et condensats : http://www.eia.doe.gov/emeu/ipsr/t11d.xls
                                             Production tous liquides : http://www.eia.doe.gov/emeu/ipsr/t14.xls

                                            Efficacité énergétique des carburants : Average Energy Content of Various Fuels

                                            Classification des hydrocarbures liquides : Wikipédia

                                            Lire aussi : The Oil Drum - Canada Le Pic Pétrolier - Février 2007 : Prévisions et les derniers chiffres de l’EIA, en français

                                            Publication originale Mentatt, adaptation Emmanuel Nazarenko pour Contre Info
                                             

                                             

                                            vive le moteur minato http://www.dailymotion.com/video/x1bf41_moteur-perpetuel-magnetique

                                            [1] Gregory Jeffers est un investisseur américain spécialisé dans le domaine de l’énergie. Ses articles sont repris par l’Energy Bulletin


                                            • Cug Cug 29 mai 2008 10:51

                                              Ah le moteur Minato !!!


                                            • fonzibrain fonzibrain 29 mai 2008 12:47

                                              et oui

                                              ca marche,ca se vend

                                              mais pas assez

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès