• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Olivier Delamarche : « c’est plié »

Olivier Delamarche : « c’est plié »

Pour l'économiste Olivier Delamarche, un de ceux qui depuis 2009 ne cessent de dire que les instruments coûteux de l'UE ne sont que des rustines qui n'empècheront pas la crise d'éclater à une échelle biblique, c'est plié. Les vacances vont être très chaudes !

Les vidéos se passent de commentaire.

QE 3 est le Quantitative Easing 3 de la réserve fédérale américaine (la planche à billets). Il semble que la FED le garde en toute dernière urgence.

Pour rire un peu, un extrait des délibérations du Sénat du 13 décembre 2011. Les élites françaises ne semblent pas plus y comprendre quelque-chose que que le premier des citoyens français. Y a-t-il un pilote dans l'avion ?

Le moindre bon sens permet de savoir que tout cette architecture va voler en éclats. Pour les deux mois qui viennent les élites n'ayant pas prévu de plan B par idéologie, il semble qu'il faille se résoudre au chaos et d'en appeler à l'esprit de solidarité et d'entraide ; La monnaie Trazibule est elle au point ?

****************************************************************************************************

M. Philippe Marini, président de la commission des finances. - Nous devons en passer par une révision constitutionnelle et sans doute une loi organique, pour nous adapter à cette nouvelle gouvernance budgétaire. Je forme le voeu que nous sachions l'adopter ensemble. Il y va de notre intérêt national et de la monnaie que nous avons en partage...

M. Alain Néri. - Il faudrait conclure.

M. Philippe Marini, président de la commission des finances. - Peut-être le débat vous semble-t-il trop technique et préférez-vous les vaines promesses. ..

Cet accord des 8 et 9 décembre signe, en outre, le retour des banques centrales nationales, qui prêteront au FMI pour que celui-ci prête aux États. Il n'y faudra pas d'accord spécifique de la BCE.

Reste le dernier aspect le plus délicat pour compléter le pare-feu : les modes d'action de la BCE. Peut-être une communication plus active lui aurait-elle évité des interventions répétées qui l'ont amenée à inscrire 200 milliards à son bilan. On peut au moins se poser la question.

Pour autant, ne dénigrons pas les décisions qui ont été prises pour sauver l'euro. Si l'euro disparaît, quelle Europe restera-t-il ?

 

En gros 200 milliards d'euros sont partis en fumée pour l'enfumage des populations. A titre de comparaison c'est 4 fois l'ensemble des prestations versées par la CAF en France. De quoi rendre des gens heureux !

On aurait préféré que M. Marini s'exclame : "Si l'euro disparaît, que feront nos concitoyens pour vivre ?" . Cette idée ne semble pas l'avoir effleuré. De tels détails en disent long sur le fossé qui existe en les élites et la populace. . 

 

Olivier Delamarche : L'euro c'est plié

 

Nigel Farage qu'il faut prendre au sérieux puisqu'il a été courtier et qu'il connaît de l'intérieur ce dont il parle.

Pour convaincre les récalcitrants, il y a aussi l'anthropologue Emmanuel Todd qui prédit lui aussi l'impossibilité de cette monnaie.Une élite compétente aurait préparé un plan B.


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • Leo Le Sage 6 juillet 2012 09:43

    @auteur
    Je vois que vous ne savez pas de quoi vous parlez... smiley
    L’année dernière, tout le monde disait que l’Euro allait disparaître au plus tard... à la fin de l’année. Et je n’étais pas d’accord. Certains politiques d’importance s’y sont même mis !
    Je n’ai pas d’euro là sous la main, mais il existe encore...

    Il y a un risque, fin juillet et un peu plus tard mais c’est tout.
    [risque de problème pas de disparition de l’Euro]

    Les USA, le BRIC notamment la Chine ont grand intérêt à ce que l’Euro existe et vive.
    Pourquoi croyez vous que les USA veulent un Euro surévalué ?

    Pour les américains ne vous faites pas trop de bile pour eux : ils savent où ils vont.
    Comme Obama sera réélu, ils savent donc comment ils devront diriger ce pays sur le plan politico financier.
    Ils connaissent leur intérêt.

    Pour Marini, la question de l’Euro ne se pose pas parce que pour lui, l’Euro va continuer à exister.
    Ce sont certaines règles qui vont changer...


    • Leo Le Sage 6 juillet 2012 23:40

      @Par yoann (xxx.xxx.xxx.235) 6 juillet 13:21
      Vous dites : "Tout cela aurait été parfait si il n’y avait pas eu Fukushima pour mettre en évidence que ces puissants, ces banksters préféreront sauver leurs peaux plutôt que celle de leurs clients (société civile)"
      Bien avant le problème japonais, on savait pertinnement que quelque chose n’irait pas...
      Valery G d’Estaing aurait dit [je ne sais plus où] qu’il savait que la grèce serait un problème.
      [dans les années 70 donc]

      L’économie est virtuelle.
      Vous ne touchez pas ce machin à ce que je sache smiley

      Non le vrai problème c’est que la législation n’existe pas [pour les puristes : insuffisance de réglementation] car on avait à tort prétendu qu’il y avait une main invisible qui pourrait tout réguler.
      Adam Smith, un simple philosophe de pacotille, s’en est vanté...


    • Leo Le Sage 9 juillet 2012 04:19

      @auteur/Méfrange/Christian Tallon

      Vous dites :
      « Nigel Farage qu’il faut prendre au sérieux puisqu’il a été courtier et qu’il connaît de l’intérieur ce dont il parle. »

      Lorsque vous affirmez quelque chose à la va-vite je me méfie...

      Pour que vous compreniez, je ne suis pas de ceux qui affirment sans vérifier...

      çà tombe bien : j’ai volontairement évité de regarder les vidéos de peur de vous descendre davantage...
      Et j’ai bien fait...
      Vous osez citer Nigel Farage qui est tout sauf une référence.
      Il me rappelle paradoxalement ceux qui se pavannent mais au final ils brassent du vent.

      C’est un ancien courtier (dont on ne sait pas grand chose) comme vous le dites.
      Vous oubliez des détails qui sont pourtant essentiels pour l’objectivité d’une affirmation.
      J’aurais aussi pu prendre Attali qui lui, par rapport à Nigel est une référence. Vous êtes d’accord avec Attali vous ?

      1/
      C’est un anglais : les anglais sont foncièrement eurosceptiques, nettement plus que les français en tout cas.
      C’est de part leur histoire qu’ils sont eurosceptiques : ils sont très proches des USA depuis longtemps, n’est-ce pas ?
      [Vous même vous sous entendez que les anglo-saxons sont ensembles : voir vos articles précédents]
      C’est un ancien conservateur selon Wikipedia. Je me méfie encore plus d’un conservateur que de tout autre individu.
      Surtout un conservateur anglais. Personne n’oublie le Tatcherisme !
      C’était bien le Tatcherisme vous croyez ?

      2/
      Quel est son cursus ? Sur sa page officielle : rien.
      The Website of Nigel Farage, UKIP Leader and MEP for the South East Counties [son About me]
      Ou alors montrez moi...
      J’aimerais connaitre son passé avant l’université, notamment le type d’éducation : çà en dit souvent long.
      Je vous cite : « Ça ne me gêne pas plus que ça sauf pour deux choses : le sexe et l’âge » lien ici

      3/
      Quel est l’intérêt pour vous de citer une personne qui n’est pas un Prix Nobel lorsqu’un Prix Nobel digne de ce nom fait autorité ?
      Maurice Allais est Prix Nobel d’économie. Il a un avantage de taille : c’est un physicien aussi.
      Pour moi il vit dans le réel.
      Je me rappelle d’ailleurs qu’il a été Prix Nobel grâce au fait qu’il a prédit un krach boursier...
      [Ben oui c’est un matheu]
      Voici ce que Wikipedia, qui est une encyclopédie fiable dit de lui :
      "Bien qu’ayant été un fervent européen à l’époque des grands fondateurs de la CEE, Maurice Allais n’a jamais admis la politique de suppression systématique des barrières douanières qui a été suivie depuis 1974 en Europe.« 
       »Favorable au libre-échange« [...]  »il considère néanmoins que lorsque les écarts de niveau de vie et de système de production sont trop grands, il devient contre-productif et qu’il faut mettre des soupapes de sécurité afin d’éviter la perte de l’industrie et de l’agriculture des pays les plus développés. Le libre-échange doit être dosé"

      (source : Maurice Allais - Wikipédia)

      Jacques Sapir, personnage du front de gauche est pour l’Europe, mais comme moi il est contre l’Europe et l’euro tel qu’il se présente !

      M. Allais comme J.Sapir ont été des références pour Marine Le Pen !

      Donc je doute que vous oseriez contester ces deux là !

      4/ Le meilleur pour la fin ...
      Votre soit disant référence Nigel est peu fiable.
      Lire l’article de The Guardien qui dit ceci :
      "The leader of the UK Independence party (Ukip), which wants to lead Britain out of the EU, has taken £2m of taxpayers’ money in expenses and allowances as a member of the European Parliament, on top of his £64,000 a year salary"

      (source : Ukip leader boasts of his £2m in expenses | Politics | The Observer)

      Il est au-dessus de tout soupçon hein...
      Lisez la suite çà fait réfléchir.
      Oh oui...

      Ben voyons ! smiley

      Votre conclusion Maestro ?
      La mienne c’est : il n’y a que la vérité qui blesse et fait mal.

       
       
      @Par yoann (xxx.xxx.xxx.235) 6 juillet 13:21

      Vous dites :
      « Évidemment depuis 2008, les puissants trichent avec le système pour le réanimer »

      Ce n’est pas plutôt avant 2008... ?

      « Delamarche » ...
      Le peu que j’ai vu du personnage, j’ai un doute.
      La vidéo de « Delamarche » [dans cette page] ne marche pas chez moi donc je n’ai pas pu voir...

       
      Cordialement

      Leo Le Sage
      (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


    • Méfrange 9 juillet 2012 07:22

      Leo le sage

      Quand je me réveille le matin et que je vois que des gens dont tous les articles consistent à chercher la petite bête et sont uniquement négatifs à, 4h30 du matin, je me pose aussi des questions.

      Et bien, mettez tout votre argent en assurance-vie et à la banque. Vous croyez qu’il n’y a que vous sur AgoraVox et que j’écris pour vous ?

      Que des parlementaires européens soient payés est normal (ils passent leur temps à faire la navette entre Strasbourn Bruxelles, leur payx). Pardonnez-moi je préfère Farage à Cohn-Bendit affalé dans son siège en train d’envoyer des textos. 

      Dans la nature il y a aussi les roquets ou les taons. Il peut bien y avoir LeSage. Allez mordre ailleurs. Vade Retro.

      Vous m’avez fait perdre 10 mn. Je pense que vous jouissez.


    • Leo Le Sage 9 juillet 2012 08:42

      @auteur/Méfrange/Christian Tallon

      Vous dites : "quand je me réveille le matin et que je vois que des gens dont tous les articles consistent à chercher la petite bête et sont uniquement négatifs à, 4h30 du matin, je me pose aussi des questions"

      1/ Apprenez à être à la hauteur et vous aurez de meilleurs résultats.
      Je ne vois rien de positif dans votre article : sur la forme c’est même moche.
      Or, je ne regarde pas la forme... Mais puisque mon avis vous intéresse... smiley
      Sur le fond que puis-je trouver de positif ?
      Todd dont on m’a dit tant de bien a été très découssu sur l’émission ce soir ou jamais.
      Dans cette émission on avait déjà invité J. Sapir...
      Lui il a été à la hauteur et il a été présenté comme un eurosceptique dans ladite émission.
      Nickel le gars...

      2/ Je suis au repos (vacances) et j’aime m’informer...
      Mes vacances consistent à m’informer la plupart du temps...
      Les votres je suppose c’est l’inverse ?
      3/ Combien d’heures de sommeil me suffisent selon vous ? 4 heures... [vous avez bien lu]
      Je vous laisse imaginer le reste. (6 heures de sommeil c’est beaucoup pour moi)
      4/ Pardonnez moi mais c’est vous qui avez mis Nigel Farage sur le tapis.
      Personne ne vous a forcé et encore moins ma personne...
       
       
      Et votre avis sur le sujet que j’expose ? Parce que c’est pour cela que j’envoie un commentaire...
      Et je vous ai aussi posé une question l’autre fois : vos publications ?
      Par exemple, il y en a un sur le sujet traité ce jour ?

       
      RAPPEL : Votre article est centré sur le problème de l’Euro et paradoxalement, vous choisissez un conservateur eurosceptique pour démontrer votre refus de l’euro.
      Dès le départ votre article est biaisée ! [Je ne le savais pas puisque je n’ai pas regardé la video la première fois]
      Ce conservateur parle de 400 milliards ... pour la seule Espagne...
      N’est-ce pas énorme pour un pays comme l’Espagne ?
      Alors j’ai trouvé important de connaître LE cursus de ce SI GRAND spécialiste...
      Déception : il ne sait même pas trouver 2 millions pour sa propagande et vous pensez que je vais le prendre au sérieux ?
      Vous nous prenez pour des imbéciles ?
      Je préfère ConhBendit l’ennuieux [il m’agace] que Nigel Farage quoi qu’on en dise car moi j’utilise mon texto à toute heure.
      Je respecte les autres, surtout s’ils me téléphonent. [mon tel n’est jamais éteint par respect pour les autres]

      Si votre article a de la valeur alors, oui, je n’aurais rien trouvé à redire.
      Et le pire c’est que je n’ai pas encore vu l’intervention de Delamarche . Je sens qu’il va me décevoir lui aussi !

      Vous dites : "Et bien, mettez tout votre argent en assurance-vie et à la banque. Vous croyez qu’il n’y a que vous sur AgoraVox et que j’écris pour vous ?"
      Vous ne le faites pas vous ? allons allons...
      J’ai lu plusieurs articles [avec les commentaires] sur AV rien que LE dimanche dernier... [Je lis vite]

      Vous dites : « Vade Retro »
      Ce n’est pas une insulte çà ? N’est ce pas vous qui vous vantez d’exiger le respect ?

      Vous dites : « Vous m’avez fait perdre 10 mn. Je pense que vous jouissez. »

      Je ne jouis pas et encore moins quand je lis des imbécilités...

      Dans mon monde on respecte les autres.
      Si j’en juge rapidement par votre intervention, dans le votre ce n’est pas le cas...

      Suivez le conseil que je vous ai donné : prenez des vacances...
      [votre agressivité est symptomatique d’un sérieux problème]
      Pour une fois qu’on ne me traite pas de dangereux félin, roquet ou taon c’est moins dangereux non ? LOL
      Quelqu’un a fini par vous faire remarquer que vous ne supportez pas qu’on ne soit pas de votre avis quelque part dans un de vos articles...
      Et jusqu’à ce jour çà se vérifie.
      La preuve : vous n’avez rien trouvé à redire sur mes interventions... smiley
       
       Vous voulez du positif ? Parlez nous de J. Spair et de ses idées...
      [C’est beaucoup plus difficile de le critiquer n’est-ce pas ?]

      PS : Pour votre gouverne, je vais écrire un article mais mon problème est de savoir si je vais le mettre sur Agoravox ou pas...
      C’est un article auquel j’ai pensé depuis longtemps et qui vous concerne indirectement...
      Amusant non ?


    • Robert GIL ROBERT GIL 6 juillet 2012 09:49

      Il existe un petit secret au sujet de l’économie. Les grands économistes n’étaient pas… des économistes !

      Car les veritables « economistes » se sont trompé sur tout et nous ont mentit sur le reste..........

      http://2ccr.unblog.fr/2012/05/30/leconomie-ou-la-science-de-la-domination/


      • Christian Tallon 6 juillet 2012 10:18

        Merci Robert Gil pour ce commentaire : c’est un commentaire comme on en voudrait plus souvent : qui élargit la perspective et enrichit l’article ! Je mets votre site dans mes favoris !


      • Leo Le Sage 6 juillet 2012 10:25

        Bonjour à tous... Je ne fais que passer.

        @Par ROBERT GIL (xxx.xxx.xxx.190) 6 juillet 09:49
        Vous dites : « Car les veritables »economistes« se sont trompé sur tout et nous ont mentit sur le reste »
        Je veux bien mais un certain Allais (Prix Nobel 88) avait « prédit » ce qu’il fallait.
        Il n’est pas seulement économiste mais c’est un physicien !


      • Henri Francillon Henri Francillon 6 juillet 2012 12:08

        Allez PSG !


      • xmen-classe4 xmen-classe4 6 juillet 2012 11:07

        les notes d’esprit de chacun sur l’euro, j’en m’en bat l’ oeil.


        que va nous donner l’allemagne pour 10 ans d’euro favorisant sa monnaie ?

        • xmen-classe4 xmen-classe4 6 juillet 2012 11:07

          que va nous donner l’allemagne pour 10 ans d’euro favorisant son economie ?


          • lsga lsga 6 juillet 2012 12:39

            Incroyable de voir tous ces imbéciles idéalistes croire que l’économie c’est la monnaie...

            La monnaie ce n’est que du papier, des chiffres, des symboles sur des ordinateurs. En aucun cas la monnaie n’est l’élément principal d’une économie.

            Le problème de l’Europe, et de la France, c’est la désindustrialisation. Au lieu de débattre pendant des heures sur l’Euro fort ou faible, ou la fin de l’Euro, et toutes ces niaiseries idéalistes comparables aux débats sur le sexe des anges, il serait grand temps de construire des Usines. 


            Relancer l’activité ça consiste à lancer des grands travaux, à construire des usines et des infrastructures, pas à faire joujou avec du papier et des symboles. 


            • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 13:03

               Un imbécile parmi d’autres (j’en ai des centaines comme ça) :

               "L’incapacité pour les colons d’obtenir le pouvoir d’émettre leur propre argent à l’écart des mains de Georges III et des banquiers internationaux fut la raison PRINCIPALE de la guerre d’indépendance." Benjamin Franklin


            • Leo Le Sage 6 juillet 2012 13:12

              @Par lsga (xxx.xxx.xxx.105) 6 juillet 12:39
              Vous dites : « Le problème de l’Europe, et de la France, c’est la désindustrialisation »
              NON.
              Le premier problème c’est de se demander comment péreniser le rapport Euro/dollar à un niveau acceptable de manière à pouvoir trouver les capitaux nécessaires aux investissements et, si les conditions d’accès au marché du travail le permet, de pouvoir réindustrialsier par strates...

              on peut lancer des grands travaux mais si vous n’avez pas le financement, vous pouvez toujours rêver...

              Leo Le Sage


            • lsga lsga 6 juillet 2012 13:30

               Un imbécile parmi d’autres (j’en ai des centaines comme ça) :


              Et oui, les idéalistes ce n’est pas ce qui manque. A l’époque du siège de constantinople, ce sont les plus haut dignitaires qui débattaient sur le sexe des anges alors que les Turques étaient à leurs portes.

              Le premier problème c’est de se demander comment péreniser le rapport Euro/dollar à un niveau acceptable

              Mais demandez vous à quoi ressemble votre énoncé vu depuis une soucoupe volante : à rien. Depuis une soucoupe volante, on voit des usines fermer, pas des rapports entre Isis et Osiris. 

              On a un problème d’activité. Ce n’est pas en utilisant des techniques issus de la tradition magique millénaires qu’on va le résoudre.

              Comme ne voyez vous pas que les pratiques monétaristes sont descendantes directes des cultes magiques qui consistaient à invoquer les dieux en imprimant ou brûlant des symboles sur du papier ?
               

              On a commencer à avoir ce genre de pratique dès le Grand Empire d’Egypte, cela n’a jamais permis de sauver qui que ce soit de la famine. Ce qui sauvait les gens de la famine, c’était les progrès scientifique de la gestion des crues, le travail des champs, etc. Dessiner un taureau sur un bout de papier et le bruler en prononçant des incantations magiques, ça ne sert à rien.

              Le système monétaire a été hautement mathématisé ce qui fait que sa nature ’mystique’ échappe à nos dirigeant qui croient, comme les sorciers des anciens temps, pouvoir modifier le réel en jouant sur des symboles. 


              CELA NE MARCHE PAS. CELA N’A JAMAIS MARCHE. 

              Ce qu’il faut faire : c’est construire des usines, des infrastructures, faire de la recherche scientifique, bref : relancer physiquement l’activité, et pas sur le papier (monnaie, crédit, marché, etc.). 

              Ce serait bien que, au moins, les gens qui se dise vraiment à Gauche et donc matérialiste comprennent que notre terrain de lutte ne se situe pas sur l’échelle de la superstition, de l’irrationnel ; et de la monnaie.

            • lsga lsga 6 juillet 2012 13:51

              Vous pouvez faire des grands travaux sur prédiction d’un retour d’investissement.

              Blabalbalabalabalabl
              Et la quequette des anges, elle est grosse ou elle est petite ? 
              L’important c’est que les grands travaux soient UTILES a la population. 
              L’utilité est un concept moins mathématisé que celui du retour sur investissement, mais beaucoup plus matériel, beaucoup plus ancré dans la réalité économique. 

              Et la désindustrialisation est voulu en France. C’est encore les grands Patrons Français et d’autres qui font partis des conseils d’administration des multinationales qui ont décidé la désindustrialisation Française.
              Méconnaissance complète du fonctionnement du libéralisme. Inutile d’avoir un ’grand complot’ pour avoir des délocalisations. La poursuite individuelle des profits suffit. D’ailleurs, c’est la 2ème fois que l’Europe (vous savez, cette zone à la quelle la France est ratachée smiley ) est confrontée à ce problème : http://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_D%C3%A9pression_(1873-1896)

              Au XIXème, c’étaient les USA qui tenaient le rôle de la Chine. 

              EN FRANCE, ON A LES PLUS MAUVAIS ET LES PLUS MALSAINS (Malhonnête) PATRONS ET AUTRES LOOSERS A GRANDE GUEULE (et petites couilles).
              C’est eux qu’il vaut virer.
              Voilà !
              ça c’est du matérialisme : j’adhère. 

            • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 14:08

               Allez, une deuxième pour rire :

               "Celui qui contrôle le volume de la monnaie dans notre pays est maître absolu de toute l’industrie et tout le commerce... et quand vous réalisez que le système entier est très facilement contrôlé, d’une manière ou d’une autre, par une très petite élite de puissants, vous n’aurez pas besoin qu’on vous explique comment les périodes d’inflation et de déflation apparaissent."
               
              James A. Garfield, président des Etats-Unis pendant... 6 mois ! (il eut quatre mois pour mettre en place sa présidence avant d’être abattu le 2 juillet 1881).


            • Le péripate Le péripate 6 juillet 2012 14:14

              Très bonne citation... à remettre dans le contexte, celui d’une première tentative de création d’une banque centrale. Parce que à cette époque il n’y avait de banques que privées.

              Il y a pire que l’ignorance, c’est le demi- savoir.


            • lsga lsga 6 juillet 2012 14:21
              @Anaxandre
              oui, et alors ?

              Vous voulez que je vous poste des citations de Ramses II sur la question du contrôle du pays par les sorciers ? 

              Bien entendu, quand les gens sont superstitieux et croient aux sornettes des charlatants, les charlatants deviennent très puissants. C’est la manière même dont l’oliagarchie financière prend le pouvoir sur le patronat industriel :

              Donc : quand tout va bien dans le pays, la superstition permet aux charlatans de prendre le pouvoir. Mais, est-ce pour autant que quand tout va mal les boniments des charlatans sont capables de résoudre les problèmes ?

              Voilà votre problème Anaxandre : votre puissance intellectuelle moyenne vous a permis de comprendre que les banquiers s’approprient tout le pouvoir, mais vous n’êtes pas capable de comprendre que leurs fameux outils de pouvoir ne sont que charlatanerie. 

              Vous ressemblez à un jeune imbécile qui ayant décidé de tuer les sorciers du village qui s’étaient accaparer tout le pouvoir, croit ensuite qu’il pourra réciter mieux que eux les incantations permettant de faire venir la pluie. smiley

              Ce sont des charlatans. Leurs incantations ne marchent pas. Seule la crédulité et l’intelligence médiocre des gens leur ont permis de prendre le pouvoir. 

              Commencez vous à comprendre ?



            • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 14:53

               Quelle condescendance, quelle agressivité ! Mais passons...

               Mon esprit moyen vous répondra que ces « charlatans » disposent d’un pouvoir qui dépasse votre compréhension dont un exemple est l’arsenal de guerre américain qui met régulièrement au pas les récalcitrants au système de la Banque.
               Si, par extraordinaire, vous et les vôtres preniez le pouvoir, ils vous botteraient bien vite les fesses ! Restez donc au chaud devant votre écran, votre lutte y est sans risques.


            • samuel 6 juillet 2012 15:02

              @peripate

              « demi- savoir »

              Il est pas né celui qui aura le savoir ultime, le savoir du tout global et unifié.


            • Le péripate Le péripate 6 juillet 2012 15:09

              Certes, samuel. Je sens que tu vas encore ergoter pendant des heures. La vérité c’est ce qui reste quand on a écarté les erreurs. Karl Popper.


            • samuel 6 juillet 2012 15:15

              @peripate

              La perfection est atteinte non pas quand il n’y a plus rien à ajouter mais quand il n’y a plus rien à enlever. St Ex

              Mais ni la vérité ni la perfection ne sont le savoir.


            • lsga lsga 6 juillet 2012 15:41

              Comme on me reproche de traiter d’imbéciles tous ceux qui ne sont pas d’accord avec moi, je tiens à le dire, cela fait plusieurs fois que je vois le péripate débattre, et quand bien même je ne suis pas d’accord avec lui, j’apprécie grandement sa connaissance authentique de l’histoire et ses positions cohérentes. 


              ça nous change des imbécillités de toutes ces personnes qui mélangent tout et n’importe quoi pour dire tout et n’importe quoi. 


            • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 15:44

              @ Isga

               Je suis tout prêt à débattre avec vous, dès qu’un article s’y prêtera d’avantage, de la société spartiate. Cela vous laisse du temps pour lire un peu plus qu’un article de quatre ligne et vous aidera, je l’espère, à mettre en avant l’argument plutôt que l’injure.


            • lsga lsga 6 juillet 2012 15:53

              La société spartiate est l’exemple type de la société matérialiste. C pas pour rien qu’Anaxandre ne voulait pas de trésor public. 


              Bref, vous auriez mieux fait de choisir Athènes, ça convient mieux à un idéaliste dans votre genre. 

              En tout cas, choisir Anaxandre comme pseudo et prôner le retour à la Banque Nationale, ça ne présage pas d’une grande intelligence. 

              Pour tacler Le Péripate sur son interprétation, rappelons quand même que la FED n’est pas ’nationale’ comme la Bank Of China (les plus grosses banques du monde, et de très loin, sont publiques et chinoises). La FED est un conglomérat de banques privées qui s’attribue les prérogatives de la finance publique (création monétaire & co.)

              Bref, tout cela est intéressant mais sans importance pour le problème qui nous intéresse. L’activité économique européenne se contracte, l’Europe se désindustrialise, ce n’est pas en remplaçant un ’E’ par un « F » sur des bouts de papiers qu’on résoudra le problème. C’est en construisant des usines, des infrastructures, etc. etc. 

            • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 16:32

               J’espère que vous vous y connaissez d’avantage en marxisme qu’en antiquité grecque. Et je suis flatté que votre intérêt pour ma personne vous conduise à commencer votre éducation sur les cités de Sparte et d’Athènes (ça pourrait aussi vous éviter à l’avenir d’avancer sans rire une telle contre-vérité : « la société spartiate est l’exemple type de la société matérialiste », ce qui pourrait faire sourire si personne ne vous lisait...)


            • samuel 6 juillet 2012 17:04

              @péripate


              Tu m’a coupé l’herbe sous le pied. C’est exactement la réponse que je voulais te faire à propos de ceci : 

              « Il y a pire que l’ignorance, c’est le demi- savoir. »

              C’est le genre de phrase inutile, juste là pour balancer un fion au contradicteur, clore le débat ou ridiculiser votre interlocuteur.

              ça apporte vraiment ?!

              A votre ego surement, à vos idées, jamais.



            • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 17:22

               Comment certains esprits supérieurs peuvent-ils se perdre, eux et leur précieux temps, à vouloir éduquer ici des ânes, quand leur destinée était sans doute de mener les Hommes ?
               La vie est bien cruelle...


            • lsga lsga 6 juillet 2012 18:19

              mener des hommes ?


              c bien un fantasme d’idéaliste ça. 
              se fondre dans la masse, voilà ce que fait le progressiste.
              être anonyme, voilà ce que fait le résistant. 

              si vous vous masturber le soir en imaginant être un Anaxandre qui mène ses hommes au combat pour rétablir le Trésor Public, ne prêtez pas vos fantasmes aux autres. 



            • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 18:25

               Au moins vous me faites bien rire, à défaut de m’instruire, mais c’est déjà ça !


            • chantecler chantecler 8 juillet 2012 10:03

              Ah oui, Notre Dame des Landes !

              Le nouveau Larzac ...

              Faudrait que les jeunes qui vous suivent fassent des recherches sur les luttes du Larzac dans les années 78

              Il s ’agissait de s’opposer à une grande extension du camp militaire du Larzac pour faite des manoeuvres , des tirs et aussi s’ entrainer à la répression des luttes de masse contre les pouvoirs en place .

              Aujourd’hui quelques barbus écologiques qui s’opposent au remplacement d’un aéroport civil par un autre au motif qu’il y aurait une faune et quelques oiseaux en jeu .

              Quant à l’extension des grands aéroports au nord et au sud de Paris qui empoisonnent la vie de millions de banlieusards , jour et nuit , ils s’en tapent .(Roissy et Orly)

              C’est beau la solidarité et les objectifs actuels des luttes écologistes ....

              Mais ça manque curieusement d’ambition et de souffle .

              Ca ressemble trop à des associations de défenses d’intérêts purement égoïstes et locaux : .

              « touchez pas à mon paysage , à mon calme , et à mes petits oiseaux ! »


            • Leo Le Sage 8 juillet 2012 10:15

              @Par lsga (xxx.xxx.xxx.105) 6 juillet 13:30
               
               
              Pardonnez mon retard pour vous répondre j’étais un peu occupé.
              D’ailleurs, je ne savais pas que vous répondiez à mes commentaires... smiley
               
               
              Vous dites : "Mais demandez vous à quoi ressemble votre énoncé vu depuis une soucoupe volante : à rien. Depuis une soucoupe volante, on voit des usines fermer, pas des rapports entre Isis et Osiris"

              Ne mélangez pas...

              Si une usine ferme et que cela vous dérange n’a rien d’anormal.
              Mais que vous prétendez qu’il suffit de créer une industrie sans chercher le financement adéquat n’a pas de sens...

              Imaginez que vous dites à un enfant :
               Tu veux ce jouet dans la vitrine ? Il suffit d’y penser.
              C’est sérieux vous trouvez ?

              Un enfant intelligent demandera à son père :
               çà coûte combien ?
               C’est pas trop cher pour toi papa ?
              Là c’est sérieux !

              Vous dites : « On a un problème d’activité »
              Ce n’est pas moi qui dirait le contraire... Mais il n’y aura jamais relance d’activité si la confiance ne revient pas, car sans confiance on ne prête pas.
              [La Bourse n’a rien avoir avec mon propos]
              De plus si les règles ne contraignent pas un investisseur [banque & Co] à placer son argent là où il faut, vous pouvez toujours courir.
              C’est la loi de l’offre et de la demande !
              Exemple :
               Vous avez 100 000 et on vous fait choisir entre gagner 10 000 et 20 000 [net d’impôt].
               [Sachant que les 20 000 sont le produit d’une spéculation et les 10 000 sont le produit d’un investissement honnête.]
               
              Osez me dire que vous placerez vos 100 000 dans une affaire qui ne rapporte que 10 000 sachant que vous avez vos gosses qui doivent aller à l’école, les crédits, ...
               Je ne vous croirais tout simplement pas.

              Là je parle de ce que tout le monde fait pas de ce qu’un banquier véreux et usurier fait !

              Vous dites : « Ce qui sauvait les gens de la famine, c’était les progrès scientifique de la gestion des crues, le travail des champs, etc »
              Mais à cette époque il n’y avait pas de démocratie en Egypte.
              Le Pharaon, était même un Dieu !
              Si le Pharaon dit : Je veux la tête de Moldus ?
              Vous pensez pouvoir l’aider à s’en sortir ?
              Si le Pharaon dit : Je veux une pyramide là !
              C’est comme si de nos jours on disait : Je veux une usine là.
              La Pyramide [coûteuse et inutile pour le peuple] sera construite, mais l’usine non...

              Pour ce qui est du progrès scientifique : même réponse que ci-dessus : il faut des capitaux.
              Pour être certain que cela soit compris, posez vous la question de savoir pourquoi les pays africains n’ont pas de développement  ?
              Ce n’est pas un problème de compétence, c’est un problème de financement, et uniquement de financement.
              [Je parle de pays africains qui n’ont pas la guerre chez eux...]

              Vous dites : "Le système monétaire a été hautement mathématisé ce qui fait que sa nature ’mystique’ échappe à nos dirigeant qui croient, comme les sorciers des anciens temps, pouvoir modifier le réel en jouant sur des symboles"

              Je ne parle pas du système, mais de l’urgence de trouver des capitaux pour pouvoir faire tourner la machine économique.
              Et le seul moyen rapide que je vois, c’est justement de faire des lois qui imposent qu’une institution financière doivent invvestir un pourcentage de ce qui en sa possession dans une entreprise.

              Dans le futur on peut toujours réfléchir au système.

              Vous dites : « Ce qu’il faut faire : c’est construire des usines, des infrastructures, faire de la recherche scientifique, bref : relancer physiquement l’activité, et pas sur le papier (monnaie, crédit, marché, etc.) »

              Mais personne ne dit le contraire !!! Personne !
              Même Christian Tallon / Méfrange est forcément d’accord avec moi !

              Le problème ce n’est pas le papier. C’est la confiance le problème.
              Demandez à un petit patron qui a une petite industrie et qui a obtenu un marché de qualité à l’export par exemple.
              Il vous dira, pince sans rire, que la banque lui a quand même refusé le prêt...


              Relisez ce que j’ai écrit dans ce fil : lien ici

              Comment stabiliser la monnaie pour convaincre in fine un investisseur de s’intaller de manière durable en France ?
              Si la monnaie est instable ; si la visibilité politique est inexistante, si les règles du jeu ne sont pas claires, personne ne viendra investir en France !

              Autre problème que vous ne soulevez pas, et qui a mon sens est de loin problèmatique :
              Comment investir dans l’industrie si la main d’oeuvre ne suit pas ?
              Que proposez vous, si vous êtiez aux commandes du pays ?
               

              La seule réponse à ces questions est déjà très délicate...


            • lsga lsga 9 juillet 2012 10:07

              @chanteclerc


              100% d’accord.
              En même temps, ce sont les 68ards qui ont engendré 2 générations successives de petits bourgeois. 

              @Leo

              Pas de problème pour le délai de réponse smiley
              toujours un plaisir de débattre avec quelqu’un qui a un peu de répondant, ça change des imbéciles rêvant d’intelligence comme Anaxandre. Bref :

              Mais que vous prétendez qu’il suffit de créer une industrie sans chercher le financement adéquat n’a pas de sens.
              Ce qui n’a pas de sens, c’est de ne parler QUE de la recherche de financement comme on le fait actuellement. Dans le cadre d’un système économique utilisant la monnaie, il est normal de réfléchir AUSSI à la monnaie. Mais là, les problématiques monétaires absorbent 99% des réflexions de nos dirigeants. C’est ridicule, et personne ne s’en rend compte... même à l’extrême gauche (où sont les matérialistes bon sang ! ). Ils devraient se poser des questions du type : 

              Que produire ? Où produire ? Comment Produire ? 

              Exemple :
              Que peut produire l’économie Grecque à part de l’Huile d’Olive ? 
              Voilà la question PRINCIPALE qui devrait être traiter lors des sommets sur la crise grecque. Mais non, eux débattent de fiscalité, d’Eurobonds, de QE, etc. Hey :

              ’[Prêt, confiance, etc.] C’est la loi de l’offre et de la demande !
              Qui n’est pas une loi au sens de la Gravité.
              Nous sommes dans une crise financière qui est la conséquence de l’incapacité du système économique et en particulier financier à s’adapter aux développements de la force de production Chinoise. 
              En informatique, quand un programme est incapable de suivre le développement du HardWare, on ne se contente pas de lui attribuer plus de mémoire : ça ne sert à rien. Il faut recoder, proprement, et de manière adaptée au nouveau HardWare. 
              Vous pouvez donner toutes les ressources possibles au système financier actuel, cela ne rendra pas un système néo-libéral capable de digérer la concurrence d’un système d’économie mixte géré par l’Etat et reposant sur une démographie faramineuse

              Faire des QE, remplacer des ’€’ par de ’F’ sur des bouts de papiers, faire circuler des Bit informatiques dans des réseaux complexes (Banque Nationale, BCE, FMI, etc.), ne permettra EN AUCUN CAS de mettre l’appareil productif européen à niveau par rapport à la Chine. 

              Les dirigeants Chinois, eux, n’hésitent pas à repousser de la main TOUTE réflexion concernant la monnaie et à se concentrer sur les problématiques de PRODUCTION.

              Pour ce qui est du progrès scientifique : même réponse que ci-dessus : il faut des capitaux.
              Pour être certain que cela soit compris, posez vous la question de savoir pourquoi les pays africains n’ont pas de développement ?
              Vous êtes un idéaliste, vous croyez que les mots sont plus important que les choses.
              Pourquoi la recherche scientifique s’est écroulée ces 20 dernières années, sombrant dans la recherche de Patent Troll plutôt que dans le développement technologique ? 
              A cause de la financiarisation. Les laboratoires US sont plus intéressés par déposer des bouts de papiers magiques leurs permettant ensuite de porter plainte que par faire de vraies recherches. 
              La recherche médical est l’exemple parfait : ils ont abandonné la recherche dans le domaine de la résistance aux anti-biotiques (trop cher, trop compliqué), et préfère chercher des variations moléculaires de médicaments existants déjà pour renouveler leurs brevets
              Ce n’est pas un problème de capitaux : ce sont des crétins, des idéalistes, des imbéciles qui ne se rendent pas compte qu’ils font plonger l’économie toute entière dans le mysticisme. 
              Les Chinois et les Indiens, eux, avec des capitaux très faibles vont prendre le lead de la recherche scientifique. 

              ’L’urgence de trouver des capitaux pour pouvoir faire tourner la machine économique.
              Le système économique européen tourne à vide. Nous ne produisons presque rien d’utile ou de manière convenable. La majorité des gens qui travaillent ne servent absolument à rien, font des choses complètement inutiles. Ce n’est pas un problème de finance, c’est un problème d’intelligence de l’appareil économique. 

              Que se passe-t-il quand vous abusez du starter avec un moteur qui a du mal à démarrer ? il se noie. Voilà ce que vont provoquer les QE et autres agents mystiques. 
              Comme l’ont fait De Gaulle ou Mitterand en France, il est grand temps que le politique reprenne le contrôle de l’orientation stratégique de l’appareil productif.

              Le problème ce n’est pas le papier. C’est la confiance le problème. Demandez à un petit patron qui a une petite industrie et qui a obtenu un marché de qualité à l’export par exemple.
              Il vous dira, pince sans rire, que la banque lui a quand même refusé le prêt...

              Les petits patrons, c’est bien, je n’ai rien contre. 
              Là, il s’agit de redonner un sens, une direction, à l’économie à l’échelle de l’Europe. Ce n’est pas le travail des petits patrons. Il faut que l’Etat se redresse les manches, comme en Chine, et se dote d’un appareil productif cohérent, utile, et compétitif.
               Pour l’instant, la majorité des PME utiles délocalisent leur production là où elle peut bénéficier d’un environnement cohérent et organiser (Chine, Inde etc.). Celles qui restent sur le territoire sont celles qui ne produisent rien d’intéressant ou d’utile (services abandonnés par le système publique, sociétés commerciales basées sur l’arnaque, etc. etc. ).

              Que proposez vous, si vous êtiez aux commandes du pays ?

              S’adapter !
              Aujourd’hui, les économies les compétitives sont les économies mixtes où l’Etat non seulement contrôle et gère, mais surtout décide des principales orientation stratégique. Puisque nous sommes l’Occident et que nous avons 200ans d’avance, nous devons le faire dans un cadre de démocratie directe. 

              Exemple (d’idées pesos ) :
              Abandonner le nucléaire partout. Construire massivement des centrales solaires type Andasol dans les pays du sud. Mettre en place un système d’électricité continue pour distribuer l’énergie produite. Utiliser cette manne énergétique pour entièrement automatiser l’agriculture. Passer à une agriculture industrielle ET boiologique ET écologique. Créer des usines (de textiles, automobiles, etc) qui fonctionnent sans aucun ouvrier. Installer un système de voitures électriques collectives dans les villes et sur les autoroutes. Défaire tout le système actuel de distribution en supprimant tous les intermédiaires et tous les supermarchés pour les remplacer par de la livraison à domicile. Transformer 3 Millions de chômeurs en 3 Millions de chercheurs (ce que font les indiens et les chinois), etc. etc.

              Bref : 


              Il nous faut un système politique basé sur la démocratie directe, et un système économique reposant sur le coopérativisme. Il faut remettre à plat toute l’organisation du système économique. Il faut arrêter de croire en des théories mystiques comme la loi du marché qui sont utiles dans un premier temps pour passer du féodalisme à la modernité. Il est temps de se poser les bonnes questions :

              Pour soi même :
              ’A quoi sert mon travail ? A quoi sert ce que je fais dans la vie ? En quoi mon activité quotidienne permet-elle à la société d’évoluer ?’
              Pour la société :
              ’De quoi avons nous besoin ? Que doit t-on produire ? Comment le produit t-on ? Où le produit t-on ? Où allons nous ? Que voulons nous ?

              Bref, des questions très différentes de celles consistant à vouloir manipuler des symboles sur du papier. 








            • Leo Le Sage 9 juillet 2012 10:57

              @AUTEUR/Par lsga (xxx.xxx.xxx.105) 9 juillet 10:07

              Vous dites : « Ce qui n’a pas de sens, c’est de ne parler QUE de la recherche de financement comme on le fait actuellement »

              C’est évident...

              Vous dites : « Mais là, les problématiques monétaires absorbent 99% des réflexions de nos dirigeants »

              Disons plutôt 90%. Mais on ne va pas chipoter sur les chiffres...

              Parler de social ce n’est pas parler de monnaie quand même... smiley

              Vous dites : « Que peut produire l’économie Grecque à part de l’Huile d’Olive ? »

              Vous êtes un peu dure là...

              Ils produisent du tourisme aussi non ? Et puis il y a les armateurs...

              Je constate que les grecques n’ont rien fait mais absolument rien pour exiger que les armateurs payent des impôts !

              Vous dites : "Nous sommes dans une crise financière qui est la conséquence de l’incapacité du système économique et en particulier financier à s’adapter aux développements de la force de production Chinoise"
              NON : ce sont les droits de douanes qui ne sont pas adaptés. Même en faisant partie de l’OMC les Européens ont parfaitement le droit de créer des barrières douanières limitées à 35% je crois.
              Les chinois s’en sortent parce qu’ils ont fait des efforts du côté des possesseurs de matières premières...
              C’est à dire l’Afrique... L’Europe a été arrogante avec l’Afrique et les Africains le font payer à l’Europe en traitant avec les... Chinois.
              Un des buts de la guerre de Libye c’est de bouter les chinois d’Afrique. C’est trop tard.

              Ce que vous dites ici : "Les dirigeants Chinois, eux, n’hésitent pas à repousser de la main TOUTE réflexion concernant la monnaie et à se concentrer sur les problématiques de PRODUCTION"
              Mais les chinois ils font mieux que penser production car en fait ils ne pensent pas trop production.
              Eux ils ont une vision prospectiviste qui est de loin supérieure à ce qu’on fait ici en Europe.
              C’est une des problèmatique du capitalisme : le capitalisme vise le court terme alors que la prospective le long terme : Forcément çà ne marche pas.

              Vous dites : "A cause de la financiarisation. Les laboratoires US sont plus intéressés par déposer des bouts de papiers magiques leurs permettant ensuite de porter plainte que par faire de vraies recherches"
              Oui et non. Pour la France c’est une erreur politique qui est à l’origine.
              Pas de politique d’industrialisation [çà je savais pas donc çà m’est resté en travers de ma gorge]
              Pas de politique de recherche, une véritable abberation.
              Maintenant on me parle de FSI... et d’un autre programme sur la recherche : c’est trop tard.
              On ne pourra pas rattrapper facilement les chinois... [En apparence l’Europe est en avance mais à mon avis la Chine est devant]
              Si l’Europe s’écroule, ce n’est pas pour tout de suite, la chine aura des soucis, mais à la marge.

              Pour les USA c’est le capitalisme d’un certain Milton Friedman et surtout du philosophe de pacotille Adam Smith qui a foutu le bor...
              Et je suis très poli.

              Vous dites : "La recherche médical est l’exemple parfait : ils ont abandonné la recherche dans le domaine de la résistance aux anti-biotiques (trop cher, trop compliqué), et préfère chercher des variations moléculaires de médicaments existants déjà pour renouveler leurs brevets"
              Ce n’est pas trop un problème car en fait il y a plein de petit laboratoires qui s’interesse à ses questions...

              Vous dites : « Les Chinois et les Indiens, eux, avec des capitaux très faibles vont prendre le lead de la recherche scientifique »
              Ils prennent DEJA le lead dans des domaines hautement stratégique comme le véhicule électrique, l’informatique, les télécoms...
              [ZTE, Huawei, etc...]

              Vous dites : "En informatique, quand un programme est incapable de suivre le développement du HardWare, on ne se contente pas de lui attribuer plus de mémoire : ça ne sert à rien. Il faut recoder, proprement, et de manière adaptée au nouveau HardWare"
              LOL smiley smiley smiley

              Bon j’arrête là car je dois partir...

              Mais je reviens, pas nécessairement sur cette page mais je vais aller là où vous irez pour vous satisfaire...

              Si je finis avant ben je serais là...


            • kedjey 6 juillet 2012 12:42

              Nigel Farage est vraiment au top, son discours est explicite, limpide, juste.

              Bien dommage qu’en France nous n’en avons pas un équivalent,

              Moi qui croyais naïvement que « le changement c’est maintenant ! » On nous aurait menti ?


              • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 13:36

                 D’où l’intérêt du combat de Farage : en tant qu’anglais il pourrait très bien se désintéresser de la question de l’euro et c’est pourtant lui qui apporte la plus forte critique au parlement (quand nos Mélenchon et autres Le Pen y sont étonnement muets...)


              • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 13:59

                 C’est évident ! Avez-vous déjà vu un seul extrait, même court , de Farage au journal de 20H ? Le français ne l’a jamais vu ou entendu ! Quant au parlement, même les quelques députés eurosceptiques sont bien vite retournés par la « gamelle » et les puissants lobbies qui œuvrent en coulisse.


                • lambda 6 juillet 2012 14:17

                  @ anaxandre

                  Vous avez raison , si on entendait quelques passages de Farage aux journaux TV, les neurones de certains se mettraient peut être à fonctionner

                  Pour l’instant l’apathie intellectuelle est quasi généralisée - c’est déprimant


                • lsga lsga 6 juillet 2012 14:28

                  Farage, pure représentant de l’Oligarchie Financière, du boursicottage le plus effréné de la City, ultra libéral, anti-social, un des responsables direct de la désindustrialisation de l’Angleterre. 


                  C’est ça votre nouveau prophète ? 

                  tss... ce que vous êtes crédules et superstitieux. 
                  Pendant que l’on débat pour savoir quelles lettres et quelles chiffres écrire sur nos bouts de papiers, pendant que nous débattons pour savoir si des bits informatiques doivent passer par tel ou tel serveurs (Banque de France, BCE, FMI, etc.), les chinois, eux, construisent des Usines. 

                  Il faut dire qu’ils ont lu Marx. 

                • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 14:28

                   On voit bien que nos médias préfèrent l’anecdotique (altercation J.M. Le Pen - Cohn-Bendit) à la critique sérieuse du système.


                • lsga lsga 6 juillet 2012 14:31

                  et vous attendez quelque chose d’autre des médias ? 

                  vous croyez peut-être aussi que les gouvernements sont capables de faire des réformes sociales ?

                  vous êtes d’une naïveté enfantine, c’est incroyable...

                • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 14:39

                  @ Isga

                   D’accord, d’accord, Farage est un libéral à jeter au cachot. Malgré tout, quand il dit qu’il pleut, et que je constate qu’en effet il pleut, je ne vais tout de même pas dire qu’il fait beau. Non ? Si ?...
                   Où peut-être que seuls les « marxistes » ont droit à la parole ? Et encore, quels marxistes ? Ceux qui pensent que la création monétaire n’a rien à voir avec « l’économie réelle » ?


                • lsga lsga 6 juillet 2012 14:47

                  Bref, résumons les position médiocres et imbéciles d’Anaxandre (désolé, j’augmente le niveau, mais c difficile de descendre au sien) :


                  1. La France et l’Europe se désindustrialisent, l’activité se contracte.
                  2. Farage, en tant qu’acteur de la finance, a directement participé aux cycles des délocalisations
                  3. Mais, Farage propose le même type d’incatation mystique que Anaxandre pour faire revenir la croissance (ça consiste à changer des lettres sur des bouts de papiers...)
                  4. Donc, Anaxandre soutient Farage. 

                  Ce qui m’inquiète, c’est que personne ne se rende compte à quels points ces raisonnements sont à la limite de la débilité mentale. Cela fait des millénaires que l’Humanité est empêtré dans les raisonnements mystiques de ce type. Les gens ne comprennent toujours pas que pour changer la réalité, cela ne sert à rien d’imprimer des dessins sur des bouts de papiers ou de les brûler, et que ce qu’il faut c’est changer la réalité PHYSIQUEMENT. 

                  Des gens comme Anaxandre me font tomber dans le pessimisme de Bouveresse ou de Stove, et je doute qu’un jour l’Humanité ne devienne rationnelle. 

                • lambda 6 juillet 2012 15:07

                  @ Isga

                  à part traiter d’imbéciles ceux qui ne pensent pas comme vous, j’ai du mal à la lecture de vos posts à déterminer quelle est votre exacte position politique sur les sujets abordés

                  un éclairage sur les fonds politique et philosophique de vos idées me serait utile pour comprendre le sens de vos interventions

                   

                   

                   


                • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 15:13

                   Essayez au moins de débattre honnêtement sans me prêter des propos que je n’ai jamais tenus, et accessoirement sans être insultante... Donc, vous élèveriez le niveau quand mes « positions médiocres et imbéciles (...) [seraient] à la limite de la débilité mentale » ! D’accord :

                   Comment votre esprit supérieur peut-il nier que la monnaie, donc le processus de sa création ainsi que les acteurs majeurs de ce processus, jouent un rôle fondamental dans l’économie du monde physique réel que vous semblez connaître mieux que moi ?


                • lsga lsga 6 juillet 2012 15:17

                  @lambda


                  Bien entendu :

                  Je suis d’extrême gauche, c’est à dire matérialiste. Nous donnons la primauté aux choses sur les mots. Nous pensons que pour changer les choses, il ne faut pas changer les mots, il faut changer les choses. L’extrême gauche ne se perd pas dans les réflexions idéalistes, que celles-ci soient morales, éthiques, ou économiques. 

                  Pour le problème qui nous intéresse, cela se traduit simplement :

                  Pour relancer l’économie Européenne, il faut construire des usines, des infrastructures, développer la recherche, l’ingiénérie, les nouvelles technologies, les nouvelles énergies, etc. 

                  Pas changer des lettres sur des bouts de papiers, pas faire circuler des bits d’informations dans des réseaux informatiques complexes (sorcellerie contemporaine)

                  Le meilleur moyen d’y arriver ? Au lieu de laisser décider quelques grands bourgeois prendre des décisions très théoriques, complexes et mathématisés ; il faut plutôt permettre au Salariat de s’organiser lui-même. Les coopératives, la démocratie directe, etc. etc.

                  Un exemple simple qui a très bien marché :


                • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 15:54

                   « Pour relancer l’économie Européenne, il faut... »

                   Donc votre internationalisme marxiste s’arrête aux frontières de l’Europe ? Et la Démocratie Directe (dont je suis un partisan acharné), elle s’exercera au niveau européen ?


                • lsga lsga 6 juillet 2012 16:08

                  Je suis plutôt régionaliste, à la limite du municipalisme pour tout dire. Mon modèle favori est l’Euskadi et Batasuna. Cela n’empêche pas ensuite d’avoir des échelons nationaux, continentaux et mondiaux pour permettre de gérer au mieux les conflits. 


                  Mais, ce sont déjà des réflexions idéalistes... Ce sont les générations qui seront confrontées à ces problèmes qui trouveront les bonnes solutions, et non pas nous, petits bourgeois produits du Capitalisme. 

                  Quels problèmes sommes nous matériellement capables de résoudre, nous qui sommes les produits de la société capitaliste ? Ce problème simple : Comment renverser l’Oligarchie Capitaliste, comment nous réapproprier nos moyens de production. 

                  Pour cela, pas besoin de grandes réflexions théoriques et mystiques sur la nature des mondes meilleurs, il suffit de s’impliquer matériellement dans la lutte. Quelques exemples :


                • lambda 6 juillet 2012 17:11

                  @ Igsa

                  Comment expliquez vous que les catégories ouvrières, celles qui justement étaient les plus concernées par la machine à broyer du capitalisme, se soient éloignées de l’extrême gauche pour rejoindre le FN ?

                  Plusieurs raisons à cela sans doute mais ne pensez vous pas que le détournement de cet électorat est le fait de l’utopie de la politique proposée par l’extrême gauche, et des divisions internes spécialement au NPA ?


                • lsga lsga 6 juillet 2012 18:14

                  @stalib0ss


                  si tu veux me baiser les pieds, tu peux, je t’en prie. ça te changera de l’odeur des pieds d’Asselineau, Lepen et Maurras

                  @lambda
                  Comment expliquez vous que les catégories ouvrières, celles qui justement étaient les plus concernées par la machine à broyer du capitalisme, se soient éloignées de l’extrême gauche pour rejoindre le FN 
                  Bin, parceque c faux, tout simplement. La majorité des ouvriers se sont abstenus, ensuite, ceux qui ont voté on majoritairement voter hollande.
                  De toute manière, cette fascination de la gauche pour l’ouvrier est ridicule. 
                  Le métier d’ouvrier est destiné à disparaître et à être remplacer par les machines. Eux, (enfin leurs enfants), deviendront techniciens, ingénieurs, etc. 
                  Bref, on parle du ’prolétariat’, c’est à dire du Salariat. 
                  Prolétaire ne veut pas dire ouvrier. 
                  Un ingénieur est un prolo comme un autre.


                  le fait de l’utopie de la politique proposée par l’extrême gauche
                  En période de forte crise économique, l’extrême droite rafle toujours la mise. C’est comme ça que Hitler a remporté les élections. 
                  En suite, le NPA n’est pas un parti d’Extrême Gauche. C’est un parti Social-Démocrate au même titre que le FdG. Incontestablement, leur attirance pour les utopies et l’idéalisme est la source de leur déchéance. 
                  Si l’Extrême Gauche avait fait sauter quelques villas d’oligarques dans le nord de la France, nul doute que le score de méluche aurait été plus important. 

                  La pratique de la Lutte des Classes est la seule manière d’éveiller la conscience de Classe chez les imbéciles nationalistes et idéalistes :




                • BA 6 juillet 2012 14:13

                  C’est plié.


                  L’Histoire s’accélère.

                   

                  Vendredi 6 juillet 2012 :

                   

                  Zone euro : la Finlande préfère sortir de l’euro que payer les dettes des autres.

                   

                  La Finlande préfère se préparer à sortir de l’euro plutôt qu’à payer les dettes des autres pays de la zone euro, affirme la ministre des Finances Jutta Urpilainen, vendredi dans le quotidien financier Kauppalehti.

                   

                  http://www.romandie.com/news/n/Zone_euro_la_Finlande_prefere_sortir_de_l_eu ro_que_payer_les_dettes_des_autres30060720121200.asp


                  • Le péripate Le péripate 6 juillet 2012 16:20

                    Oui bien sur qu’il faut écouter les gens comme Nigel Farage, ils voient juste.

                    A mon avis l’euro a été extorqué par Mitterand à l’Allemagne. Il y a vu un moyen commode de faire payer les allemands, en jouant sur la culpabilité allemande. Et de fait nous devons une bonne partie de ce qui reste de notre train de vie à l’industrieuse Allemagne. Ce qui ne nous a pas empêché de reculer, lentement mais surement.

                    Mais voilà, le bel édifice constructiviste est bien branlant, et la fuite en avant est la seule solution pour les politiques qui, rappelons-le, n’ont le pays qu’en gérance sans responsabilité, et se moquent bien du futur, malgré ce qu’ils nous en disent.


                    • lsga lsga 6 juillet 2012 16:38

                      Mwi, enfin à ceci prêt que c’est l’Allemagne qui a le plus bénéficié de la zone Euro, en boostant ses exportations grâce à l’augmentation de la capacité d’endettement des pays du sud.... 


                      D’ailleurs, Delamarche le dit clairement : La croissance Allemande reposait entièrement sur l’endettement de l’Europe, et la chute de la Grèce de l’Espagne et de l’Italie se traduit pour eux directement par une baisse de l’activité. 

                      Ce raisonnement marche à échelle mondiale avec la Chine aussi d’ailleurs. 

                      Soit dit au passage, le vrai problème : c’est que l’économie libérale est pensée pour faire reposer sa croissance sur l’innovation. Hors, à travers les mécanismes mystiques des financiers, la croissance des marchés a reposée sur des aberrations mathématiques (d’où les corrections violentes actuelles des marchés), et sur une économie industrielle de l’obsolescence programmée. Innovation, où est tu ? Hume et Smith doivent se retourner dans leurs tombes. 

                      Bref : beaucoup de dette, beaucoup d’aberrations économiques, une production inutile produisant des objets obsolètes rapidement, peu d’innovations (à par les NTIC, et encore...), une diminution des ressources énergétiques, voilà les sources de la crise. 


                      La cause de la crise n’est pas le poids du système sociale et bureaucratique, c’est l’inefficacité de notre appareil productif et l’inutilité de sa production. 



                    • Le péripate Le péripate 6 juillet 2012 16:41

                      Possible, mais je parle des intentions. Et bien sur que de vouloir vivre au crochet des autres ne payent jamais au bout du compte.

                      Il y a toujours une morale.


                    • foufouille foufouille 6 juillet 2012 21:12

                      « L’économie pas seulement une science : une morale »

                      disons plutot : dieu avec un autel du CAC40


                    • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 16:47

                       Les allemands qui bénéficient du « One-Euro job » sont sans doute extrêmement satisfaits de s’enrichir sur le dos de ces pauvres pays du sud de l’Europe. Ouf ! Ouf ! Ouf !


                      • Christian Tallon 6 juillet 2012 17:21

                        Selon Delamarche, les mesures mises en place sont de l’ordre du sac de sable face à un tsunami. et le bankrun a déjà commencé en France.
                         


                        • JL JL 6 juillet 2012 19:12

                          Je lis : « En gros 200 milliards d’euros sont partis en fumée »

                          A ce sujet, deux choses : d’une part, on ne sait pas qui a dit ça.

                          Mais surtout, on ne devrait JAMAIS accepter une telle phrase. Un nombre ne part pas en fumée ! Une forêt, oui ! Un Titanic, ça sombre ! Un Fukushima, un Tchernobyl, ça explose. Mais une écriture, un nombre aussi grand soit-il d’euros, de yens, de dollars ou de haricots rouges, un nombre dis-je, ça ne part pas en fumée !!!

                          De l’argent a été perdu par quelqu’un ! Qui ? Cet argent n’est pas perdu pour tout le monde : il a une contrepartie : Qui en a profité ?

                          Je me répète : Un nombre ne part pas en fumée ! on ne devrait JAMAIS accepter une telle phrase.


                          • Christian Tallon 6 juillet 2012 20:08

                            Quel est ce ton docte quand on ne sait pas ? Avez-vous appris à écrire ? Savez-vous ce qu’est un sens figuré en français ? Il n’est jamais trop tard pour apprendre. Vous pensez que je n’ai que ça à faire de vous apprendre le programme de 6 ème ?

                            S’en aller, disparaître, s’évanouir en/comme une fumée. [Le suj. désigne un animé ou un inanimé] Se dissiper soudainement, disparaître sans laisser de trace,

                            3. Eh quoi ! j’aurai travaillé pendant quarante ans de ma vie, j’aurai porté des sacs sur mon dos, j’aurai sué des averses, je me serai privé pendant toute ma vie, pour vous, mes anges, qui me rendiez tout travail, tout fardeau léger ; et aujourd’hui ma fortune, ma vie, s’en iraient en fumée !
                            BALZAC, Goriot, 1835, p. 252.







                          • JL JL 7 juillet 2012 08:40

                            Chtistian Tallon,

                            « Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt ».

                            Dire sans autre précision que 200 milliard sont partis en fumée, ça c’est de l’enfumage.

                            Ce n’est pas votre sémantique que j’ai fustigé - 200 milliards d’euros, désolé, mais si on dit pas à qui ils appartenaient, c’est de l’abstrait, et l’abstrait ne s’envole pas en fumée -, c’est ce que vous n’avez pas voulu voir dans mon post !

                            Donc pour vous, je me répète : 

                            De l’argent a été perdu par quelqu’un ! Qui ?
                            Cet argent n’est pas perdu pour tout le monde : il a une contrepartie : Qui en a profité ?

                            Voilà les deux questions essentielles auxquelles il convient de répondre avant tout, quand on prétend parler de ça ici : il ne suffit pas de mettre des liens vers des vidéos que tout le monde peut trouver.


                          • JL JL 7 juillet 2012 09:29

                            De l’argent a été perdu par quelqu’un ! Qui ?
                            Cet argent n’est pas perdu pour tout le monde : il a une contrepartie : Qui en a profité ?

                            Voilà les deux questions essentielles auxquelles il convient de répondre, quand on prétend parler de ça. Parce que la réponse dit à qui profite le crime.

                            Tout le reste n’est qu’enfumage.


                          • Méfrange 7 juillet 2012 11:49
                            « Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt ».

                            Merci de me traiter d’imbécile. J’ai compris que la fonction sociale
                            d’Agora Vox est cathartique. Servir de défouloir à des français frustrés
                            et aigris derrière un pseudo anonyme pour que la pression de la cocote
                            puisse diminuer.
                            De deux choses l’une : soit vous savez où sont passés ces 200 milliards
                            d’euros et vous le dites (soyez positif et faites partager vos lumières
                            à la communauté des AgoraVoxiens. Soit vous ne le savez pas et vous
                            posez simplement la question et attendez sagement et courtoisement la
                            réponse.

                            Il n’est pas non plus interdit d’écrire. Faites votre enquête !
                            Soyez pro-actif ! Il y a un réel problème de laxisme dans la
                            modération sur Agora Vox.

                            Vous m’avez fait perdre 10 mn.



                          • JL JL 7 juillet 2012 12:04

                            Tiens, vous ne vous appelez plus Tallon mais Méfrange ?

                            Ils sont passés où, ces milliards ? Mais dans la grande machine à creuser les inégalités, c’est clair ! De la poche des travailleurs vers la poche des possédants !

                            Pas besoin d’écrire un article pour ça, ça fait des années que je le dis, ici et ailleurs.

                            Si vous ne voulez pas perdre votre temps sur Agoravox, ne venez pas y répéter ce que disent les grands médias.


                          • Méfrange 7 juillet 2012 13:24

                            Faites l’histoire d’un € ou $ sur le modèle de cycle de l’eau. Si vous faites ce travail sérieusement vous constaterez l’extrême difficulté de traçabilité de ces milliards. Le but de mon article était d’essayer d’ouvrir les yeux de quelques lecteurs sur l’illusion que constitue ces pare-feux et la totale incompétence stratégique des élites, experts et autres qui s’interdisent à elles-mêmes les outils de mesure ou diagnostic tout en mentant aux populations.

                            Si vous connaissez un article qui nous dise où sont passés ces milliards, faites en profiter la communauté AgoraVox.

                            Pour employer votre rhétorique, des parlementaires ne devraient jamais voter des dépenses non traçables.

                            Mes respects .


                          • JL JL 7 juillet 2012 13:44

                            Méfrange,

                            dire que ces milliards sont partis en fumée c’est accréditer l’hypothèse que les « responsables » sont incompétents.

                            Si ces gens sont incompétents, que dire de ceux qui se font berner par eux, nous, le peuple ?

                            Moi je dis que ces gens sont corrompus et savent que le capitalisme se nourrit de ses contradictions. Vaste sujet.

                            Mes respects, donc.


                          • Méfrange 7 juillet 2012 20:10

                            En effet c’est une vaste question. Je ne suis pas du tout contre le débat quand il est courtois et constructif.

                            Que les élites soient corrompues, c’est évident mais la corruption est plutôt la norme
                            Que les élites soient incompétentes, il suffit de voir comment elles n’y arrivent pas : économie, chômage, paix, finance, logement etc ..

                            Elles sont incompétentes soit parce que les recettes qui marchaient avant ne marchent plus.
                            Elles sont incompétentes par dégénérescence (junk-élites)

                            Une hypothèse audacieuse fait appel à l’inconscient collectif : terrorisées par la bête qu’elles servent (le Système), les élites feraient des actes manqués pour nous demander à nous citoyens de les aider. Elle attendraient un Saint-Georges ou Saint-Michel ou un Hercule qui pourraient terrasser le dragon ou l’hydre

                            A creuser

                            Cordialement

                            Sur Agora Vox, le pseudo semble être la règle statistique (République des masques ?). Ça ne me gêne pas plus que ça sauf pour deux choses : le sexe et l’âge. Alexa permet d’avoir quelques idées.

                             


                          • JL JL 9 juillet 2012 08:35

                            @ Méfrange,

                            vous écrivez : "Sur Agora Vox, le pseudo semble être la règle statistique (République des masques ?). « 

                            Quelle différence y a-t-il entre un pseudo comme toto ou JL et un prénom usuel suivi d’un mot qui de toute évidence est un patronyme ? Le premier dit clairement qu’il est un pseudo ; le second, surtout s’il respecte la règle des majuscules, laisse entendre qu’il est le véritable nom de l’intervenant. Ce qui n’est évidemment pas prouvé, sauf si l’intervenant est une personne médiatiquement connue. Et là encore, attention aux usurpations d’identités, il n’y a pas qu’un seul Jacques Martin en francophonie.

                            La deuxième chose : on ne peut pas empêcher les peoples de s’exprimer, évidemment, mais reconnaissez qu’un nom ça peut servir d’argument d’autorité. Je le regrette. Par ailleurs, beaucoup d’intervenants n’étant pas protégés par la notoriété n’auraient pas une parole libre : ce n’est pas seulement pour soi qu’on évite de se faire des ennemis, mais aussi et surtout, pour protéger sa famille. Je trouve votre expression »République des masques« assez déplacée.

                            Vous ajoutez : »Ça ne me gêne pas plus que ça sauf pour deux choses : le sexe et l’âge. Alexa permet d’avoir quelques idées."

                            SVP, c’est quoi, Alexa ?

                            nb. Pour le sexe et l’âge, en principe ça doit être dit dans la page présentation. Pour ma part, j’ai opté pour un autre type de portrait. Chacun fait comme il veut. Trop d’intervenants négligent de se présenter. Je trouve cela très désagréable, et je constate que les mauvais plaisants sont souvent des lobbyistes, voire des trolls.

                            Enfin, j’aimerais que ceux qui utilisent un nom connu, comme Pythagore ou Jules César évitent de l’écrire avec des majuscules. Ok pour montaigne, pourquoi pas ; mais je dis non et non à Molière.


                          • Leo Le Sage 9 juillet 2012 08:51

                            @Par JL (xxx.xxx.xxx.183) 6 juillet 19:12

                            Vous dites : « Et là encore, attention aux usurpations d’identités, il n’y a pas qu’un seul Jacques Martin en francophonie »
                            Voilà au moins quelqu’un qui a compris ...

                            Vous dites : « SVP, c’est quoi, Alexa ? »
                            En gros c’est un site web qui analyse les traffics internet.
                            Je déconseille... Mais si lui il veut y aller, ce n’est pas notre problème...
                            Il y en a d’autres...

                            Vous dites : "Chacun fait comme il veut. Trop d’intervenants négligent de se présenter. Je trouve cela très désagréable, et je constate que les mauvais plaisants sont souvent des lobbyistes, voire des trolls"
                            Exact ...
                            Certains se disent spécialistes... de rien du tout en fait...

                            Vous dites : "ce n’est pas seulement pour soi qu’on évite de se faire des ennemis, mais aussi et surtout, pour protéger sa famille. Je trouve votre expression« République des masques » assez déplacée."
                            C’est ce que je dis toujours, mais les imbéciles ne peuvent pas comprendre...
                            déplacée ? Oh oui...


                          • Méfrange 9 juillet 2012 11:37

                            Par JL (xxx.xxx.xxx.183) 6 juillet 19:12

                            Je n’ai pas l’intention de polémiquer avec les pseudos. Si ça marche comme ça sur AgoraVox, OK., dans le respect de la charte (qui dans les faits n’est pas appliquée). Tant qu’on ne se défoule pas sur moi, après tout je m’en fiche. Écrire des articles demande beaucoup de temps et je n’ai pas le temps. Chacun sa personnalité.
                            Mes plus vifs respects


                          • JL JL 9 juillet 2012 11:52

                            Méfrange, (c’est votre vrai nom ?),

                            pour paraphraser Brassens qui disait : « Les gens qui parlent beaucoup de la foi et de Dieu m’ont toujours paru suspects. » , je dirai que vous me paraissez excessivement respectueux. En témoigne le fait de répéter que vous manquez de temps : c’est ridicule, voyons, personne ne vous oblige à écrire ici, sinon votre « fabuleuse mission » !

                             smiley


                          • Leo Le Sage 9 juillet 2012 12:52

                            @Par JL (xxx.xxx.xxx.183) 9 juillet 11:52
                            Méfrange écrit : « OK., dans le respect de la charte »
                            Il ferait mieux d’appliquer à sa personne son truc mais pour son éducation voici une explication intéressante :
                            Lire ceci notamment la reflexion sur le magistrat.
                            Il y a matière à réfléchir là...

                            Vous dites : « c’est ridicule, voyons, personne ne vous oblige à écrire ici, sinon votre »fabuleuse mission«  »
                            Il peut aussi s’en aller... smiley


                          • Leo Le Sage 9 juillet 2012 13:04

                            @auteur/Méfrange/Christian Tallon
                            Vous dites : « Écrire des articles demande beaucoup de temps et je n’ai pas le temps. »
                            Cette article ci vous a pris combien de temps ?
                            Dans mon cas votre article m’aurait pris 2 heures max, mis en page et corrections inclus.
                            Et quand je dis 2 heures c’est déjà trop...
                            [J’écris beaucoup alors ne me dites surtout pas que je raconte des salades]

                            Vous dites : « Chacun sa personnalité »
                            Chacun ses faiblesses plutôt...

                            Au fait
                            Vous n’avez toujours pas donné votre avis sur mes remarques.
                            Vous ne m’avez par exemple pas dit si j’ai raison ou pas...
                            Ce doit être une jouissance pour vous de refuser de me répondre... smiley


                          • Méfrange 9 juillet 2012 15:28

                            Je ne replie pas ce message parce que là ce n’est pas du vent. Il touche (enfin ?) du consistant. En effet j’ai la plus grande admiration pour Brassens mais il n’a pas beaucoup résisté aux allemand que je sache. On ne l’a pas beaucoup vu dans les maquis ni dans la France Libre. Qu’il reste à sa place car les nazis l’auraient réduit au silence de façon atroce si d’autres ne s’étaient pas battus (au nom de valeurs supérieures et transcendantes) pour qu’il puisse avoir le droit d’être anarchiste.
                            Ma « fabuleuse mission » (on reconnaît ici l’esprit de sarcasme, de corruption et de pourrissement de « l’égalité haineuse » ) continuera ne vous en déplaise et si vous n’êtes pas content vous pouvez simplement aller voir ailleurs. 


                          • lsga lsga 9 juillet 2012 16:20

                            Méfrange, ne fais pas attention à JL, c’est un vrai terroriste de la pensée. 


                             smiley

                          • Méfrange 9 juillet 2012 16:44

                            Par lsga (xxx.xxx.xxx.105) 9 juillet 16:20

                            Merci pour l’info. Votre long développement pose correctement les problèmes. Nous sommes en plein fétichisme de l’argent qui occupe 98 % du temps de nos «  »représentants«  ». Partir des besoins de la population (1) puis examiner les ressources disponibles ou pouvant être dégagées ou augmentées (heures de travail, temps, matière premières, ressources intellectuelles) pour les satisfaire de façon (2) à ce que le contrat social entre générations, classes, professions, régions soit renoué à chaque génération (3)

                            Le débat porterait sur le moyen d’y arriver. On sait déjà que le Gosplan ne marche pas pas plus que la main invisible. En cherchant bien, on trouverait bien ceux qui ont des propositions viables ou des expérimentations qui ont réussi.

                            Par exemple si les français veulent construire une société écologique ils n’y arriveront pas par des incitations fiscales ou des dégrèvements d’impôts. Ils y arriveront par des prêts à taux 0 garantis par la collectivité pour l’isolation systématique TBC, le photovoltaïque, l’éolien, la biomasse, le bio de masse (aujourd’hui le bio - la nourriture normale - est un produit de luxe) etc . Ceux qui n’ont pas de ressources argent ont souvent de la ressource temps ou de la ressource intellect.

                            Il faudrait sortir au plus vite de ce fétichisme de l’argent et de cette égalité monnaie = richesse = pouvoir

                            Cordialement


                          • lsga lsga 9 juillet 2012 16:51

                            merki merki


                            ça fait toujours plaisir de savoir que des gens lisent les commentaires (ça doit être assez rare quand même, surtout quand ils sont longs)

                            Et pour JL, le mieux est encore de l’ignorer. 

                          • JL JL 9 juillet 2012 18:09

                            Méfrange et Isga, les nouveaux Bouvard et Pécuchet d’Agoravox ?! Des gens qui font spontanément ami ami avec les ennemis de leurs ennemis ne valent pas grand chose : prendre pour argent comptant et appeler info une calomnie parce que la personne visée n’a pas été gentille est du niveau caniveau !

                             smiley

                            Je note que Isga est très vêxé de notre échange sur un autre fil et me poursuit de sa haine, Très drôle ! Pfff !

                            Méfrange : vous aussi, je vous ai vexé, dirait-on ! Vous vous y ferez.

                            « La caravane passe, les chiens aboient. »


                          • lsga lsga 10 juillet 2012 00:22

                            et voilà, JL tombe dans l’insulte facile...

                            quel manque d’éducation

                             smiley

                          • JL JL 10 juillet 2012 07:54

                            Bonjour Léo le Sage,

                            je ne suis pas toujours d’accord avec les idées que vous défendez, et si vous avez lu quelques unes de mes interventions vous avez fait le même constat, et c’est pourquoi je rends hommage ici à votre fairplay.

                            Vous êtes venu pour isga ? Mais encore ? Pouvez vous en dire plus ? C’est un intervenant qu’il m’est difficile de comprendre. Peut-être est-il simplement incompréhensible ? « Seul l’absurde ne s’explique pas ».

                            Méfrange peut bien avoir tous les doctorats qu’il veut, ça ne m’impressionne guère. Il est pitoyable à nous parler toujours de son temps qui serait si précieux : vu son niveau de réflexion et ses supposés diplômes, ces phrases que vous avez relevées, entre autres, prouvent au contraire qu’il devrait consacrer ce temps à autre chose que l’analyse politique.


                          • lsga lsga 10 juillet 2012 10:59

                             lu quelques unes de mes interventions 

                            C’est incroyable cette sorte d’illusion qui vous fait croire que les gens lisent vos commentaires. Les commentaires sont très peu lus. Il faut vraiment que vous ayez un ego démesuré pour croire que la terre entière lit vos commentaires...

                            Vous êtes venu pour isga ?
                            Mais c du harcèlement ! Pourquoi faut-il que vous vous en preniez toujours à moi ?
                             smiley

                             vu son niveau de réflexion et ses supposés diplômes,
                            Et voilà, toujours dans l’insulte, pas étonnant que la plupart de ses commentaires soient repliés
                             smiley



                          • JL JL 10 juillet 2012 11:14

                            @ la modération :

                            pourquoi avez-vous supprimé le post de Léo le sage de ce matin, 4H00, dans lequel il disait entre autres qu’il était venu pour isga ? Il y disait aussi qu’il avait lu mes posts et que, contrairement à ceux de Méfrange, il ne les avait pas trouvés haineux, et c’est pourquoi je lui rendais hommage ?

                            Cette suppression rend le fil illisible, ce qui n’a manifestement pas gêné isga qui a l’habitude d’ignorer superbement la cohérence d’un débat.

                            Il doit avoir appris à « penser » devant sa télé, en assistant à des disputes de « lofteurs » plutôt qu’à des débats d’intellectuels.


                          • JL JL 10 juillet 2012 11:18

                            Preuve de son imbécillité, il vient depuis hier lever la patte derrière tous mes commentaires sur tous les fils où j’ai posté, et se plaint ici d’être harcelé par moi !

                             smiley


                          • lsga lsga 10 juillet 2012 21:12

                            encore et toujours des insultes...


                          • BA 6 juillet 2012 22:03

                            Vendredi 29 juin 2012 : « le sommet européen de la dernière chance » n’a fait illusion que quelques jours. Et ensuite, les investisseurs internationaux ont compris que c’était du pipeau.

                             

                            Conséquence : les taux de l’Espagne et de l’Italie recommencent à exploser.

                             

                            Le Titanic « ZONE EURO » est en train de couler.

                             

                            Ce week-end, il va encore falloir organiser un « sommet européen de la dernière chance ».

                             

                            Espagne : taux des obligations à 10 ans :

                            Lundi 2 juillet : 6,38 %.

                            Mardi 3 juillet : 6,25 %.

                            Mercredi 4 juillet : 6,41 %.

                            Jeudi 5 juillet : 6,776 %.

                            Vendredi 6 juillet : 6,954 %.

                             

                            http://www.bloomberg.com/quote/GSPG10YR:IND

                             

                            Italie : taux des obligations à 10 ans :

                            Lundi 2 juillet : 5,74 %.

                            Mardi 3 juillet : 5,63 %.

                            Mercredi 4 juillet : 5,77 %.

                            Jeudi 5 juillet : 5,979 %.

                            Vendredi 6 juillet : 6,026 %.

                             

                            http://www.bloomberg.com/quote/GBTPGR10:IND



                            • Wendigo Wendigo 7 juillet 2012 07:14


                               « Si la population s’y connaissait en économie, nous serions touspendu demain » (Henry Ford)


                              • BA 8 juillet 2012 13:27

                                Le Conseil des experts économiques allemands regroupe les cinq économistes les plus respectés d’Allemagne : Wolfgang Franz, Lars P. Feld, Peter Bofinger, Claudia-Maria Buch, Christoph M. Schmidt.

                                 

                                Sa mission est de publier des rapports pour conseiller le gouvernement allemand.

                                 

                                Vendredi 6 juillet 2012, le Conseil des experts économiques allemands publie son rapport sur la zone euro.

                                 

                                C’est une bombe.

                                 

                                "L’union monétaire européenne est confrontée à une crise systémique, qui menace la survie de la monnaie unique comme la stabilité économique de l’Allemagne."

                                 

                                "Die europäische Währungsunion befindet sich in einer systemischen Krise, die den Fortbestand der gemeinsamen Währung und die ökonomische Stabilität Deutschlands gleichermaßen gefährdet."

                                 

                                http://www.sachverstaendigenrat-wirtschaft.de/fileadmin/dateiablage/download/pressemitteilungen/presse mitteilung_07_2012.pdf

                                 

                                Eux-aussi, ils parlent de la « crise systémique » en zone euro.

                                 

                                Pour éviter cette « crise systémique », je propose de réunir ce week-end un sommet européen de la dernière chance.

                                 

                                Après tout, le dernier « sommet européen de la dernière chance » a eu lieu il y a une semaine.



                                • BarbeTorte BarbeTorte 9 juillet 2012 08:21

                                  oxymore : économiste compétent


                                  • trazibule 9 juillet 2012 15:50

                                    Bonjour

                                    Face aux trois jours de rencontres économiques d’Aix en Provence, des associations et journaux viennent d’organiser des «  journées déconnomiques » car « les déconnants ne sont pas ceux qu’on croit et les plus déconnants sont parfaitement connus ! » J’ai participé et même fait une conférence (vidéo sur le site des déconnomistes ou sur mon site) . La vitalité de pensée économique est réelle, mais comment voulez-vous que des gens sélectionnés tout au long de leurs études parleur capacité à réciter les bons dogmes, ayant gagné leur vie en les appliquant, ayant connu la réussite sociale grâce à leur fidélité avec la pensée unique, et connu l’opulence financière grâce à leurs fréquentes participations dans des établissements financiers ou bancaires, invités avec honneur dans les instances médiatiques,… Comment voulez vous que ces gens puissent changer leur façon de penser et du jour au lendemain renier tout ce qui a fait leur réussite personnelle, même si cela a fait nos échecs collectifs ?

                                    Pour sortir de la crise il faut penser autrement, quand un expert se trompe aussi ouvertement et aussi systématiquement, que toutes ses propositions ne font qu’aggraver le résultat il me semble logique de changer d’expert non ? Et même si on ne sait pas lequel choisir, il parait logique de risquer ce changement qui ne pourra pas être pire que de s’enfoncer dans la même erreur indéfiniment.

                                    Mais non le système est tellement imbu de lui-même qu’il ne souffre pas la moindre déviance, et supporte mal la critique. Le rapport entre les deux forums d’Aix le démontre ! C’est TINA tout puissant « there is no alternative » !

                                    Alors si vous cherchez vraiment des solutions apprenez à penser autrement, découvrez tous les dires de économistes hétérodoxes, ils sont nombreux, peu importe lequel aura raison, mais quand le bateau coule, n’importe quel esquif peut permettre la survie. Oui je sais, les passagers préfèrent rester sur le bateau en fer qui coule mais qu’ils connaissent plutôt que d’aller sur la chaloupe qui flotte mais qu’ils ne connaissent pas.

                                    L’auteur de l’article me demande si la « monnaie Trazibule » est au point. La théorie à peu près, je butte pour le moment sur des modalités pratiques et surtout une monnaie étant un outil essentiellement collectif il n’est guère facile de le concevoir tout seul ! Alors toute participation serait bienvenue !


                                    • Méfrange 9 juillet 2012 17:29

                                      Bonjour
                                      Je soutiens évidemment votre initiative. Jusqu’à présent je ne connaissais que les monnaies locales et les sites de troc. Pourquoi ne pas faire une lettre d’information. Si j’étais provocateur j’appellerais cette monnaie « monnaie Unix » pour se moquer gentiment des eurocrates et de rappeler que le village gaulois peut résister à l’envahisseur.

                                      Je ne suis pas un spécialiste de la monnaie et ne peux pas m’aventurer sur ce terrain. Il y avait eu une expérimentation de SOL . J’ai bien reçu une carte qui ne sert pas à grand’chose tant que les commerçants ne l’acceptent pas.

                                      Alors généraliser les chèques-service ?

                                      Si demain les distributeurs ferment, avec quoi pratiquement les gens recevront-ils leur revenus et paieront leurs achats ?

                                      Comment peut-on améliorer la résilience des populations à un effondrement financier.

                                      Merci pour votre initiative que j’ai tenté humblement de relayer du mieux que j’ai pu..


                                    • Méfrange 10 juillet 2012 11:05

                                      A la direction d’Agora Vox

                                      Les propose de la personne qui se cache sous le pseudo Leo Le Sage relèvent sans aucune ambiguïté du harcellement, de l’insulte et de la diffamation. Je vous demande de faire respecter votre propre charte et de supprimer le compte de cet individu malfaisant. Sans quoi je me verrai dans l’obligation de porter plainte conte AgoraVox. Veuillez accepter l’expression de la considération distinguée 

                                      Toutes les interventions de Leo Le Sage ou JL seront immédiatement repliées sans avoir été lues.

                                      RAPPEL DE LA CHARTE AGORA VOX

                                       
                                      • Toute insulte ou attaque personnelle est proscrite ;
                                      • Aucun règlement de compte ou provocation n’est toléré ;
                                      • L’acharnement flagrant contre un auteur ou un commentateur, même en absence d’insulte, est interdit.
                                      • Les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, négationnistes, sexistes ou en général contraires à la loi ne sont pas acceptés
                                      • L’usurpation d’identité est interdite, ainsi que l’utilisation de comptes multiples
                                      • La publicité et le prosélytisme n’ont pas leur place dans les forums
                                      • Le détournement du nom ou du pseudo de son interlocuteur dans le but de l’humilier n’a pas lieu d’être dans les forum.
                                      • Les interventions organisées par des groupes, pour détourner et empêcher les discussions constructives dans les forums sont proscrites.
                                      La répétition de ce type d’abus peut entraîner la fermeture d’un compte et la suppression des éventuels articles ou commentaires déjà publiés.
                                       

                                      • JL JL 10 juillet 2012 11:28

                                        Méfrange,

                                        je suis ici depuis plus de cinq ans, et personne n’a jamais replié systématiquement mes posts.

                                        Vous n’êtes là que depuis quelques semaines et déjà vous voulez me virer ? Vous êtes qui ?

                                        Relisez mon premier post ici, et les suivants, et vous comprendrez votre erreur. Vous avez replié mes posts ? La belle affaire ! Mais ayez l’intelligence de replier aussi les vôtres qui y répondent !

                                        Pfff !


                                      • Méfrange 10 juillet 2012 12:05

                                        JL je déplie vos posts. De mon point de vue une charte n’est pas pour faire joli mais doit être appliquée.

                                        Qui je suis ? L’auteur de l’article ayant été accepté par la modération et noté positif à 85 % . A ce titre j’ai le droit et le devoir de faire régner l’ordre. On ne devrait pas commenter si c’est pour ne rien apporter de constructif à l’article.

                                        Si vous voulez développer vos idée, ne vous gênez surtout pas pour écrire vos articles, les soumettre à la modération et voir si vous obtiendrez l’approbation des lecteurs. Si je commente ce sera parce que l’article m’aura intéressé et pas pour aller cherchez les poux dans la tonsure des autres par désœuvrement..


                                      • JL JL 10 juillet 2012 12:19

                                        méfrange, je ne vous ai pas attendu pour écrire ici !

                                        Mais les interventions que je juge utile - et je suis seul juge en l’espèce - sur les articles des autres me bouffent tout mon temps, et comme je déteste me répéter, ça use mon besoin d’écrire. Donnez vous seulement la peine de consulter ma page auteur.


                                      • Méfrange 10 juillet 2012 13:01

                                        De mon point de vue le commentaire qui faisait avancer l’article était celui de Par trazibule (xxx.xxx.xxx.55) 9 juillet 15:50. Il y a le plus gros effondrement économique depuis le XIVème siècle mais rien ne change. Personne ne réponds à la question : avec quoi échanger si les banques ferment (elle sont déjà en faillite).

                                        J’ai lu vos articles qui sont intéressants. Pourquoi n’écrivez-vous pas plus. Ca fait un an et demi que vous n’avez rien écrit et votre taux articles/commentaires est de 1 pour 1000. Dans mon prochain article je mets en gras la charte. On ne pourra pas dire qu’on ne l’a pas lue.

                                        Je ne suis l’ennemi de personne.
                                         
                                        Mes respects


                                      • JL JL 10 juillet 2012 13:07

                                        @ méfrange qui écrit : "Si je commente ce sera parce que l’article m’aura intéressé et pas pour aller cherchez les poux dans la tonsure des autres par désœuvrement.."

                                        Quelle bêtise ! Il croit ce monsieur, qu’être constructif c’est dire comme la personne qui a écrit le texte que l’on commente ! Cette prétention, c’est bien un truc contre lequel je ne m’y ferai jamais.

                                        Quand je juge qu’un article est négatif, je le démolis avec mes arguments, et je juge cela constructif.

                                        Par exemple ici, ma thèse au contraire de méfrange, c’est de dire que les dirigeants ne sont pas incompétents mais corrompus. Les corrompus à la tête de l’État, on peut les virer. Si l’Etat permettait à des incompétents de prendre la direction des affaires, ce serait sans espoir : la question serait : qui mettre à la place des élus démocratiquement ? Faut-il déclarer morte la démocratie ? Absurde, cette thèse d’incompétence.

                                        La République française n’est pas une république bananière, et à ce titre, elle est blindée contre l’incompétence, depuis belle lurette. Car si des incompétents dirigeaient le pays, tout ce qui compte de forces vives et de pouvoir quelconque auraient vite fait de les virer. C’est récurrent : l’incompétence ne peut pas diriger. En revanche, la corruption est dans la nature du pouvoir.

                                        J’arrête là, c’est un vaste sujet. ? Je n’en ai donné que quelques idées, juste pour montrer l’incompétence de méfrange. A moins que ce ne soit de l’idéologie libérale : dire que les politiques sont incompétents est un grand classique chez tous les activiste néolibéraux, les exemples pullulent !


                                      • Méfrange 10 juillet 2012 13:42

                                        A part ennuyer les autres qu’est-ce que vous savez faire. Les élites française sont corrompues et pas incompétentes. Quel argumentation donnez-vous ? Rien. C’est du vent. Vous croyez qu’on s’intéresse à votre égo ?
                                         
                                        Depuis la Révolution, il y a toujours eu des élites corrompues qui se sont servies dans les caisses ; Mais à part quelques époques le gouvernement était au moins correct. Là on en est plus là.
                                        .
                                        On devrait choisir d’autoriser ou non les commentaires ou au moins les modérer à priori. Je n’ai pas besoin du café du commerce ni d’’opinion non sérieusement argumentées. Ça n’apporte rien à l’article et le dévalue. C’est vain vide et creux. Où sont les sources, les références, les citations, les statistiques, les exemples ? Rien. Du vide intellectuel.

                                        Avez-vous démontré que ce que dit Lamarche ou Farage est faux ? Je ne fais que les citer et leur donner le droit d’être connus par un plus grand nombre et d’en tirer des conclusions. . Avez-vous démonté leurs arguments pour vous y opposer le cas échéant ? Ça demanderait du travail. C’est autre chose que de dire quelques banalités. 

                                        Je ne vois pas quelle plus-value vous apportez à cet article. Je suis désolé ; On apprend rien. Vous feriez mieux d’écrire plus et commenter moins. .
                                        .


                                      • Méfrange 10 juillet 2012 19:54

                                        Mais monsieur vous êtes sur ma page et vous allez me faire le plaisir de dégager. Le sectarisme n’est pas là où l’on croit, croyez-moi ! La pseudo-liberté d’expression française ne serait-elle pas plutôt la la liberté d’être muffle et mal élevé chez les autres ? Je ne vois aucune liberté qui vaille là-dedans. Vous êtes chez moi Monsieur. Je ne vous ai pas invité sur ma page et vous n’êtes pas autorisé à y revenir.

                                        « ce sont des carcasses d’hommes. Mais l’homme n’y est plus. Ils peuvent t’assassiner en lâche derrière ton dos car la pègre se montre dangereuse. mais ils ne soutiendront pas ton regard ».
                                        Je ne vous salue pas.

                                        @ méfrange qui écrit : "Je n’ai pas besoin du café du commerce ni d’’opinion non sérieusement argumentées. Ça n’apporte rien à l’article et le dévalue."

                                        Mais on s’en fout cher petit monsieur, de ce dont vous avez ou non besoin, et de ce que ça dévalue vot nartic !

                                        C’est la règle et vous devrez vous y plier ou aller vous faire lire ailleurs !

                                        Non mais !

                                         


                                      • lsga lsga 10 juillet 2012 19:59

                                        bravo mefrange !


                                        marre de la vulgarité !

                                         smiley

                                      • JL JL 10 juillet 2012 20:03

                                        « Mais monsieur vous êtes sur ma page et vous allez me faire le plaisir de dégager »

                                         smiley  smiley  smiley  smiley  smiley

                                        On ne nous l’avait jamais faite, celle-là !

                                         smiley  smiley  smiley  smiley  smiley


                                      • Méfrange 10 juillet 2012 20:36

                                        Il a enlevé son dérapage ! Ce mélange des genre entre administrateurs et rédacteurs n’est pas bon. Au moins on sait à quoi s’en tenir. Les masques sont translucides. smiley


                                        • JL JL 11 juillet 2012 09:03

                                          A tout hasard : je ne suis pas administrateur sur ce site.


                                        • trazibule 12 juillet 2012 13:30

                                          Vu l’ambiance des dialogues je vous envoie un extrait de mon site à propos la censure :

                                          La censure :

                                          Quand quelqu’un est totalement persuadé d’avoir raison, il ne peut tolérer la moindre contradiction, car plus cette contradiction risque d’être efficace est convaincante, plus se profile pour lui la peur de devoir remettre en cause ses certitudes

                                          Or les certitudes sont une façon facile de se structurer soi-même en s’appuyant sur un discours appris, bien construit et homogène qui tient lieu de tuteur. Alors il devient logique de refuser l’expression de toute critique car quiconque fragilise ce tuteur devient pour l’interlocuteur la pire des agressions. Car si ce tuteur s’écroule, il se retrouvera totalement désemparé soit parce qu’il n’a pas structuré sa personnalité sur quoi que ce soit qui vienne de lui-même, soit parce qu’il s’est figé dans un acquis quasiment dogmatique qui se sclérose de ne point pouvoir évoluer.

                                          Mieux encore pour fortifier sa personnalité il lui devient nécessaire de certifier la qualité de son tuteur en essayant de convaincre le maximum de personnes autour de lui et éloigner tout risque de doute.

                                          Alors il devient indispensable d’interdire toute forme d’expression qui pourrait nuire à cette certitude. Il censure donc tout ce qui ne lui convient pas. Mais la censure est l’expression même de cette faiblesse. Celui qui accepte le débat sur ce qu’il pense prouve sa force, et la vitalité de ce qu’il pense, puisqu’il accepte toujours cette remise en question. C’est d’ailleurs la garantie d’une évolution possible. La censure amène la mort de l’idée qu’elle affirme défendre, car celle-ci ne peut plus évoluer puisque n’acceptant plus ni critique ni débat.

                                          Il existe aussi une censure par peur, peur de déplaire à celui qui pourrait nous nuire, celle-ci est encore plus grave, car elle nécessite un zèle qui dépasse souvent l’exigence même de la personne critiquée. C’est non seulement une lâcheté, mais en plus c’est une insulte à celui qu’elle veut protéger en ne le croyant pas capable d’entendre la critique ! Le pire est qu’elle isole la personne critiquée dans l’ignorance de la réalité et peut la conduire à des erreurs de jugement.

                                          Donc il faut bannir toute censure.

                                          Mais faut-il laisser pour autant s’exprimer le mensonge ou le détournement de sens ? Exemple ceux qui remettent en cause l’existence de génocides. Je pense pour ma part qu’il faut les laisser s’exprimer pour répondre, informer, prouver, et démontrer le mensonge ou la supercherie et ses intentions. Les interdire nous mènerait à la censure et offrirait à ceux qui ne peuvent s’exprimer une aura fallacieuse « Si l’on m’empêche de parler cela prouve que j’ai raison ».

                                          A mon avis : Il faut donc laisser dire mais surtout ne pas laisser sans réponse…

                                          Oui je sais c’est fatiguant à la longue…


                                          • Leo Le Sage 12 juillet 2012 13:49

                                            @Par trazibule (xxx.xxx.xxx.77) 12 juillet 13:30
                                            Vous dites : "Quand quelqu’un est totalement persuadé d’avoir raison, il ne peut tolérer la moindre contradiction, car plus cette contradiction risque d’être efficace est convaincante, plus se profile pour lui la peur de devoir remettre en cause ses certitudes"

                                            Ca ca correspond parfaitement à Christian/Méfrange. smiley

                                            Je note que JL a écrit :
                                            « je suis ici depuis plus de cinq ans, et personne n’a jamais replié systématiquement mes posts »
                                            et à propos de Christian/Méfrange :
                                            "Quelle bêtise ! Il croit ce monsieur, qu’être constructif c’est dire comme la personne qui a écrit le texte que l’on commente ! Cette prétention, c’est bien un truc contre lequel je ne m’y ferai jamais."


                                            Dans mon cas, personne ne m’a jamais replié, ni de près ni de loin...

                                            Merci trazibule !

                                             
                                            Cordialement

                                            Leo Le Sage

                                            PS : pourquoi déplier JL alors qu’il ne respecte pas VOTRE charte ?
                                            Et pourquoi me laisser plié ? Deux poids de mesure ? Tss tss

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mefrange

Formations de géographie, histoire, géopolitique. Adepte de la simplicité volontaire et de la vie gouvernée par les lois naturelles. Observateur et témoin lucide de l'Occident "fin de partie". .


Voir ses articles

Inscrivez-vous pour participer à AgoraVox

Derniers articles de l'auteur

Tous les articles de cet auteur


A lire dans la même rubrique

Economie
Voir tous les articles de la rubrique


Les thématiques de l'article


Palmarès

3 derniers jours

Articles les plus lus

  1. Sud Radio : un entretien exceptionnel avec le controversé Pr. Didier Raoult
  2. Lancet Gate : l’étude anti-hydroxychloroquine s’avère être une « escroquerie intellectuelle »
  3. Homicide de George Floyd à Minneapolis : la vidéo intégrale de l’arrestation (VOSTFR)
  4. Putain, réveillez-vous !
  5. Des voitures toujours plus grosses...
  6. La prise de la Bastille promet un changement de gouvernement
  7. Macron, Bigard, Zemmour, Raoult, Philippe de Villiers. Cherchez l’intrus...
  8. Surprise post-confinement : avez-vous reçu votre facture d’électricité ?
  9. La France va aider financièrement l’Ukraine à priver le Donbass d’eau potable
  10. Étude anti-chloroquine : science ou arnaque ?

Derniers commentaires