• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > La fin d’un monde

La fin d’un monde

Il est difficile de comprendre l'étrange phénomène de déni du réchauffement climatique ainsi que les motivations de ses auteurs. En réalité, cela n'a rien de surprenant. Analyse.

Pour tout un tas de raisons, nous ne pourrons pas maintenir notre consommation actuelle de carburants fossiles. Il y a bien sûr le réchauffement climatique, mais aussi un certain épuisement des ressources. Un autre cause qu'on a tendance à oublier, c'est que nous n'avons pas les moyens de nous payer davantage de pétrole. En effet, la France présente un déficit dommercial de 60 milliards d'euros par an, et la facture énergétique s'élève à une quarantaine de milliards d'euros. Toutefois, le plus gros problème est bien le changement climatique.

Le bas prix des carburants induit des conséquences fâcheuses sur le type de développement. Pour s'en convaincre, il suffit de penser aux États-Unis, où le litre d'essence coûte environ 63 centimes d'euros, ce qui engendre des véhicules très lourds. Le bas prix des carburants favorise aussi l'étalement urbain, qui condamne en retour les habitants à utiliser leur voiture en permanence. C'est un cercle vicieux. Si on veut en sortir, il n'y a pas d'autre voie que d'augmenter le prix des carburants.

La transition énergétique est indispensable, mais elle est très coûteuse. Ainsi, la seule rénovation énergétique d'un logement coûte entre 300 et 400 euros par m², ce qui constitue une charge énorme pour des ménages déjà endettés. Dans les années qui viennent, pour assurer notre survie, il faudra donc faire des choix douloureux.

Face à cette réalité, on a vu apparaître le déni du réchauffement. Ce phénomène peut sembler étonnant, mais il n'est pas sans précédent. Auparavant, nous avons connu la négation du SIDA, comme le montre cet article du site "théière cosmique" qui en décortique les mécanismes : théorie du complot, témoignages et données fantaisistes, assimilation fallacieuse de la science à un dogme, faux experts, exigence continue de nouvelles preuves, etc. Ces arguments avaient convaincu certains dirigeants sud africains et impacté négativement les politiques sanitaires dans ce pays. Les conséquences ont été catastrophiques : 18% des adultes et 30% des femmes enceintes infectés en Afrique du Sud ! On retrouve exactement les mêmes mécanismes à propos du réchauffement climatique, mais les conséquences pourraient en être encore plus dramatiques.

Un des arguments qui revient le plus souvent sous la plume des négateurs est qu'il y a déjà eu des changements climatiques dans le passé et que l'homme n'est donc pas responsable du changement actuel. Ce graphique spectaculaire rétablit la vérité.

À l'échelle individuelle, on retrouve aussi ces phénomènes lorsqu'on est confronté à une maladie grave. On passe classiquement par plusieurs étapes : le déni, la culpabilité, la révolte, le combat, le marchandage, l'acceptation. Dans une maladie collective, ici le réchauffement, on trouve des gens qui sont à différentes étapes du processus. Certains en sont encore à nier la réalité, d'autres l'admettent mais se révoltent contre les conséquences, d'autres encore essaient de préserver leur mode de vie en reportant le problème sur les autres. Ainsi, le mouvement des "gilets jaunes" peut être compris comme une révolte contre les conséquences du réchauffement, même si d'autres choses sont venues s'y greffer au fil des semaines.

Tout ceci serait risible si l'enjeu n'était pas aussi important. Ces dernières années, hélas, les négateurs ont gagné du terrain, alors même que les manifestations concrètes du réchauffement devenaient alarmantes : tempêtes, canicules, incendies de forêts, etc. Le déni s'est traduit de façon spectaculaire par l'accession de Trump à la présidence des États-Unis. En France aussi, l'idée que le porte-monnaie passe avant le changement climatique est désormais bien ancrée.

Bien-sûr, de nombreux citoyens ne partagent pas cet avis. Les négateurs leur ont trouvé un nom : "les bobos". Ça ne veut rien dire, cela ne correspond à aucune catégorie sociale ni professionnelle. Qu'importe. Au collège, les enfants qui veulent s'instruire sont traités "d'intellos" par les cancres. Le "bobo" n'est autre que l'ancien "intello" du collège qui a grandi, inutile de chercher plus loin.

Pour les négateurs, l'important n'est pas d'empêcher le naufrage du Titanic, mais de garder leur cabine en première classe. L'iceberg ? Quel iceberg ? C'est une invention de la compagnie maritime pour nous faire payer un supplément, ne changeons pas de cap !

Si on les laisse décider, le naufrage sera inévitable, mais ceux là même qui ont refusé le changement de cap exigeront alors l'exclusivité des canots de sauvetage. Lorsque la terre commencera à se transformer en étuve, des centaines de millions de réfugiés se presseront aux frontières des pays encore tempérés Vous verrez que les négateurs d'aujourd'hui exigeront qu'on les refoule, les condamnant ainsi à une mort certaine.

Quand on lit les forums, dans lesquels la parole raciste est totalement libérée, on s'aperçoit que les négateurs et les racistes sont bien souvent les mêmes personnes. Quand ils ne postent pas pour nier le changement climatique, ils se plaignent des migrants ou du "grand remplacement". Ce n'est pas un hasard. On ne peut pas vouloir sacrifier des milliards de gens pour le maintien de son niveau de vie, sans les exclure par avance du genre humain.

Le seul problème, c'est que celui-ci risque fort de disparaître dans sa totalité.

Source de l'image : https://www.maxpixel.net/Landscape-Arabic-Travel-Desert-Africa-Sahara-1761930


Moyenne des avis sur cet article :  1.4/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

135 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 10 décembre 2018 12:55

    le lien de l’auteur est extrêmement nul. il a bien existé plusieurs périodes récentes beaucoup plus chaude et pas sur 20000 ans pour pouvoir les effacer.


    • Pere Plexe Pere Plexe 10 décembre 2018 17:48

      @foufouille
      Pire le gus n’a aucune logique qui affirme :
      1-le problème est le réchauffement climatique
      2-ce réchauffement est la cause de notre consommation de carburants fossiles
      3-nous ne pourrons pas maintenir notre consommation actuelle de carburants fossiles

      Si réellement il y croit il n’y a plus de problème !


    • baldis30 10 décembre 2018 18:37

      @foufouille
      @Pere Plexe
       bonsoir à tous les deux !
      il y a un argument IRREFRAGABLE à la portée de tous, enfin sauf à la portée de l’auteur : la limite de présence et de culture de certaines plantes 
       au cours des siècles la limite de culture de la vigne a évolué et à l’optimum climatique du Moyen Age celle-ci se trouvait dans le sud de l’Angleterre ... aujourd’hui plus rien sauf quelques treilles présentes dans des microclimats Depuis toujours le gris de Toul a été la limite Nord extrême là aussi hors de toute culture en serre par exemple ...

      Plus symptomatique est la limite de culture de l’olivier en France : pratiquement elle n’a pas varié au cours des âges, sauf un cas particulier, à l’air libre en microclimat, au bord d’un lac très connu au bord duquel on note très souvent des zones englacées et avec ce que je pense, n’être pas une variété autochtone. Sur un plan intensif la limite se situe entre Valence et Montélimar, hormis l’oliveraie ci-dessus et la variété en cause présente dans d’autres pays. On a essayé d’installer des oliveraies dans le golfe du Morbihan zone réputée de grande douceur ...échec total alors que l’olivier est assez indifférent à la nature du sol mais sensible à une autre chose bien présente....

      Les limites forestières alpines doivent être appréciées d’une autre façon, car les forêts naturelles (postérieures à la fin du Würm) ont disparu depuis longtemps et ont été remplacé souvent par des variétés allochtones, importées dans un but de reboisement d’abord en LIAISON complète avec les exploitations minières dans tous les massifs, et plus récemment pour les problèmes de tenue de sols. ( ne pas inverser les deux ... voir clairement cela aussi dans le Massif Central...) . 

      Or il n’y a rien de mieux que la végétation arborée et sa production pour intégrer les données climatiques comme température moyenne et extrêmes ( voir deux variétés très spéciales dans ce cas), et l’hygrométrie .... et la dendrochronologie parle comme pour des temps plus anciens parle la paléo-palynologie ... Toujours à variétés identiques !

      Une autre variété à fruit dont je me refuse à citer le nom rien que pour m’amuser des réactions constitue aussi un indicateur climatique majeur ... et la limite n’a pas varié !
      Le volet botanique autochtone est essentiel pour comprendre l’évolution du climat alors que quelquefois par besoin, et trop souvent par imprudence on a importé n’importe quoi avec les maladies qui vont avec .... ce ne sont pas les vignerons qui me contrediront ..... ni les oléiculteurs ...


    • Désintox Désintox 10 décembre 2018 21:24

      @Pere Plexe
      « 2-ce réchauffement est la cause de notre consommation de carburants fossiles »

      Merci pour votre leçon de logique, mais vous confondez les mots « cause » et « conséquence ».


    • vesjem vesjem 10 décembre 2018 21:30

      @Désintox
      la consommation est la cause du réchauffement
      le réchauffement est la conséquence de la consommation


    • Désintox Désintox 10 décembre 2018 21:32

      @baldis30
      Eh bien, proposez aux revues scientifiques internationales un article niant le réchauffement climatique en vous basant sur la limite de culture de la vigne. Vous verrez bien ce que le comité de lecture vous répondra.

      Le but de mon article n’est pas de discuter de la réalité du réchauffement climatique, qui est une donnée avérée, mais d’analyser les comportements négationnistes.


    • troletbuse troletbuse 10 décembre 2018 21:37

      @vesjem
      Et la cause de l’augmentation des taxes est la faillite de la France. On a donc trouvé un responsable : le réchauffement hypothétique de la planète.
      Il faut aussi remarquer que notre consommation agit sur le système solaire entier vu qu’il se réchauffe aussi.


    • Désintox Désintox 10 décembre 2018 22:22

      @foufouille
      ’le lien de l’auteur est extrêmement nul. il a bien existé plusieurs périodes récentes beaucoup plus chaude et pas sur 20000 ans pour pouvoir les effacer."

      Au contraire, le graphique illustre un fait : au cours des 20 000 dernières années, le monde n’a jamais connu de réchauffement aussi rapide et important qu’actuellement.

      Mais vous voulez peut-être dire que si on remonte encore plus loin, on trouvera des variations climatiques aussi fortes qu’actuellement ?

      Vous avez sûrement raison. La preuve, c’est que les dinosaures ont disparu.

      Si vous comparez le réchauffement actuel (anthropique) à d’autres réchauffements très anciens (naturels), n’oubliez jamais qu’à l’époque, la terre ne comptait pas 7 milliards d’habitants pour en subir les conséquences !


    • Désintox Désintox 10 décembre 2018 22:26

      @troletbuse
      "Et la cause de l’augmentation des taxes est la faillite de la France. On a donc trouvé un responsable : le réchauffement hypothétique de la planète.« 
      Et si votre médecin vous prescrit des médicaments, vous direz que c’est pour enrichir les groupes pharmaceutiques ?

       »Il faut aussi remarquer que notre consommation agit sur le système solaire entier vu qu’il se réchauffe aussi."
      Non. Ce n’est pas vrai


    • Legestr glaz Legestr glaz 10 décembre 2018 22:30

      @Désintox
      Si votre médecin vous prescrit des statines, c’est, effectivement, pour enrichir un groupe pharmaceutique. C’est ballot non ? 



    • Désintox Désintox 10 décembre 2018 22:56

      @Legestr glaz

      C’est même en revenant d’chez cet antipathique
      Qu’il tomba victime d’une indigestion critique
      Et refusa l’secours de la thérapeutique
      Corne d’Aurochs

      Parce que c’était un Allemand, au gué, au gué
      Qu’on devait le médicament, au gué, au gué
      Parce que c’était un Allemand, au gué, au gué
      Qu’on devait le médicament, au gué, au gué

    • HELIOS HELIOS 10 décembre 2018 23:01

      @Désintox

      votre manipulation est visible... sur le « graphique » (dessiné a la main !) ici : e Ggraphique spectaculaire rétablit la vérité.

      Pourquoi je dis cela, tout simplement que l’echelle choisi n’est pas proportionnelle.
      Vous avez des tranches de 500 ans dont la granularité couvre les variations rapides de temperature... alors que la derniere periode, significative est de 100 ans entrainant un effet loupe et de plus avec des extrapolations qui, comme on le sait sont définitivement exactes, n’est pas ?


    • Yanleroc Yanleroc 10 décembre 2018 23:05

      @Désintox, rassure moi, tu viens tout juste de découvrir Brassens !?


    • foufouille foufouille 11 décembre 2018 06:50

      @Désintox
      si justement, il y a quelques milliers d’années certaines périodes courtes par rapport à 20 000 ans et donc invisible volontairement par ton intox de pervers narcissique.


    • troletbuse troletbuse 11 décembre 2018 08:37

      @Désintox
      Et si votre médecin vous prescrit des médicaments, vous direz que c’est pour enrichir les groupes pharmaceutiques ?


      Eh guignol, c’est parce qu’il a sa commission à Noël. T’as jamais remarqué ca. Tu devrais mettre un bandeau sur ton avatar car tu es vraiment bigleux.


    • michelm michelm 11 décembre 2018 10:34

      @Désintox :
      « Le but de mon article n’est pas de discuter de la réalité du
      réchauffement climatique, qui est une donnée avérée, mais d’analyser les
      comportements négationnistes. »

      À rapprocher (instant Godwin, mais impossible de passer à côté) de ce tonitruant :

      « Il ne faut pas se demander comment, techniquement, un tel meurtre de masse a été possible. Il a été possible techniquement puisqu’il a eu lieu. Tel est le point de départ obligé de toute enquête historique sur ce sujet. Cette vérité, il nous appartient de la rappeler simplement : il n’y a pas, il ne peut y avoir de débat sur
      l’existence des chambres à gaz. », un redoutable texte publié dans « Le Monde » du 21 février 1979 par Pierre Vidal-Naquet, sans doute l’un des plus grands historien français de tous les temps (ironie) ainsi qu’en compagnie d’une trentaine d’autres « historiens » du même tonneau, face au premier texte révisionniste de feu Robert Faurisson.

      Le propre d’un historien étant de douter, il (m)est évident que de poser un tel dogme avant toutes éventuelles recherches sur un sujet quel qu’il soit, c’est biaiser lesdites recherches, pardi !

      Ainsi, quand ce Desintox (bonjour la prétention !) affirme que le « réchauffement climatique [...] est une donnée avérée », il fait de l’obscurantisme dogmatique ou, a minima, un audacieux raccourci. L’appellation exacte devrait plutôt en être « changement climatique ».

      J’en veux pour preuve (mais il y en a d’autres !) ce bouquin, bien évidemment passé à la trappe par les médias dominants
      dans lesquels toutes discussion est INTERDITE, cela quel que soit le sujet abordé puisque dans les salons médiatiques on n’échange pas, on impose, j’en veux donc pour preuve le bouquin du professeur Gervais (https://www.babelio.com/livres/Gervais-Lurgence-climatique-est-un-leurre/1073299).

      Et, pour ceux qui n’aiment pas lire ou qui n’en ont pas le temps, voici une vidéo qui devrait les aider à comprendre l’intérêt qu’il y aurait à ce que l’on puisse DISCUTER de ces choses, plutôt que d’imposer LA Vérité qui arrange tel ou tel lobby.

      Bonjour chez vous.


    • baldis30 11 décembre 2018 10:54

      @Désintox

      arrêtez vos conneries car ce que j’ai écrit sort directement du savoir botanique authentique ( CELUI QUE VOUS N’AVEZ PAS ) et si je ne donne pas le nom de l’espèce qui est aussi un indicateur j’ai de bonnes raisons, dont le mnque d’une certitude absolue ( excusez le pléonasme) !
       Quant à vous je ne vous ai jamais vu rechercher les indices sur le terrain, avec moi par exemple .. pour comprendre ce que végétation veut dire ....
       Quant à la paléobotanique vous n’avez pas l’air d’en savoir grand-chose !


    • baldis30 11 décembre 2018 18:57

      @Désintox

       vu ma réponse vous ne présentez pas d’excuses parce que si vous aviez eu deux sous d’information botanique vous n auriez reconnu vos erreurs !


    • spearit 11 décembre 2018 20:47

      @michelm

      Desintox n’est qu’une merde qui vient pondre ses étrons ici pour sa propre gloire (ne pas rire svp) et pour le petit billet (faut bien vivre n’est ce pas, alors certain vive à genoux...)


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 décembre 2018 13:04

      Le vrai problème n’est pas au niveau du climat (une personne « normale ne peut nier le désastre écologique, le climat c’est moins fiable, notre civilisation a connu des brusques changement climatiques sans explication rationnelle mais plutôt religieuses, divines ou darwinienne), mais bien au niveau de l’évolution de la psychologie des humains qui semble s’être structurée sur un mode pervers-narcissiques surtout depuis l’ultra-libéralisme (THATCHERISME ET REAGANOMICS) ou HOMO OECONOMICUS. Même les bobo-écolos sont entrés dans le mouvement acceptant sans aucune conscience éthique : mariage homosexuel, PMA et GPA ((trio Butler, Iacub, Roudinescoe plus Taubira). il faut savoir qu’une personne vraiment structurée sur un mode pervers-narcissique a tendance comme les vampires à s’étendre, ayant besoin de victimes pour s’étendre et survivre.... . et surtout à ne jamais changer. Reste deux solutions : le fuir (mars est inhabitable) ou la guerre,....Donc, me semble-t-il le problème est mal posé. Parmi les bobo » il y a trop de personnalités diverses et j’ai donc décider à ma limiter à ceux qui lisent Libé et sont pour les évolutions sociétales,... 


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 décembre 2018 13:09

        Relu :Le vrai problème n’est pas au niveau du climat (une personne « normale ne peut nier le désastre écologique, le climat c’est moins fiable, notre civilisation a connu des brusques changement climatiques sans explication rationnelle mais plutôt religieuses, divines ou darwinienne), mais bien au niveau de l’évolution de la psychologie des humains qui semble s’être structurée sur un mode pervers-narcissique surtout depuis l’ultra-libéralisme (THATCHERISME ET REAGANOMICS) ou HOMO OECONOMICUS. Même les bobo-écolos sont entrés dans le mouvement acceptant sans aucune conscience éthique : mariage homosexuel, PMA et GPA ((trio Butler, Iacub, Roudinesco plus Taubira). il faut savoir qu’une personne vraiment structurée sur un mode pervers-narcissique a tendance comme les vampires à s’étendre, ayant besoin de victimes pour survivre.... . et surtout à ne jamais changer. Reste deux solutions : le fuir (mars est inhabitable) ou la guerre,....Donc, me semble-t-il le problème est mal posé. Parmi les bobos » il y a trop de personnalités diverses et j’ai donc décidé à me limiter à ceux qui lisent Libé et sont pour les évolutions sociétales,... 


        • Balkanicus 10 décembre 2018 13:12

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Je viens de voir le changement climatique..... il pleuvait...

          Et ca c est arreter.....

          Dois je en informer le gouvernement ?


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 décembre 2018 13:27

          @Balkanicus
          Lisez 

          Laura Knight-Jadczyk
          Écrivaine. Je ne suis pas d’accord avec elle sur tout, mais elle montre bien dans l’histoire les brusques changements climatiques au cours des cycles de civilisation et qu’elle attribue plutôt à un essoufflement de la culture et des humains que réellement au climat. Hélas, les conclusions sont les mêmes mais l’explication différente. Mais comme généralement les « bobos » sont athées,....ils se gardent de ce genre d’explication.

        • Désintox Désintox 10 décembre 2018 21:33

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Les « bobos » n’existent pas.


        • CORH CORH 10 décembre 2018 23:23

          @Désintox
          Dire que les bobos n’existent pas, c’est comme dire que les abrutis n’existent pas, cela relève du négationnisme


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2018 10:18

          @Désintox

          J’en ai vraiment rencontré. En Belgique, ils tournent autour de la Place du Châtelain. Parlons de catégorie sociologique comme le furent les « Zazous » après la guerre quarante. 


        • Albert123 11 décembre 2018 15:17

          @Désintox

          « Les « bobos » n’existent pas. »

          Wikipédia n’est pas d’accord et 2 sociologues adoubés par des universités lucifériennes non plus :

          « Le sociologue Camille Peugny donne en 2010 cette définition : « une personne qui a des revenus sans qu’ils soient faramineux, plutôt diplômée, qui profite des opportunités culturelles et vote à gauche »

          « Le professeur de sociologie Michel Clouscard le défini comme bourgeois libéral -libertaire (lili-bobo) dans Néo-fascisme et idéologie du désir (1973) : économiquement à droite et idéologiquement à gauche »

          « Le livre Bobos in Paradise : The New Upper Class and How They Got There de l’Américain David Brook, publié en 2000, définit le bobo comme une personne aisée. À partir de cette définition générale, différents attributs peuvent être ajoutés à l’archétype du bobo : urbain, écologiste, idéaliste, arrogant, etc. » 

          Le sociétalisme (mondialisme, écologisme, néo féminisme, pro migrationnisme, homosexualisme et anti racisme) est l’incarnation de l’idéologie du bobo qui bien que favorable au pouvoir oligarchique en place (après tout il y est lié d’une manière plus ou moins directe) aime à s’imaginer rebelle, révolutionnaire et « social justice warrior »

          Le bobo existe donc, c’est juste l’antithèse du « gilet jaune » il a même eu le droit à ses « nuit debout » il n’y pas si longtemps,

          Série de soirées de la branlette pour bobos fils et filles à papa qui pour le coup avaient le soutien de toute la presse autorisée et des starlettes du show business sans aucun tortillage du cul.

          D’ailleurs c’est même un très bon moyen de détecter un « bobo » : avec eux la critique des gilets jaunes ne s’est pas fait attendre.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 décembre 2018 13:21

          D’un point de vue « psy », c’est assez clair : le « bobo » est un anti-Oedipe. Il ne veut surtout pas faire comme papa et maman, avoir tout et tout de suite, il a tendance à resté biberonné soit à l’état providence, soir à l’argent des parents, même si c’est pour les critiquer, il reste un éternel adulescent et pour se donner "bonne conscience (faut bien avoir un semblant de surmoi), il s’occupe d’écologie, généralement en faisant une ribambelle de mouflets dont la planète n’a vraiment pas besoin (Myrtille, Pamplemousse, cannelle,....) se révolte quand on ose un : on ne peut accueillir toute la misère du monde, mais ne fréquente bien sûr que les marchés bio huppés où se trouvent le moins d’étrangers,...


          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 10 décembre 2018 13:24

            Même si vous aviez cent fois raison, vous ne pourrez convaincre les gens que si vous leur donnez des solutions crédibles pour changer de comportement.

            Or aujourd’hui, quelles solutions ont-ils pour se chauffer ou se déplacer ? Dans la majorité des cas, la voiture, le gaz et le fioul sont incontournables. Trouvez d’abord une source d’énergie abondante et suffisamment bon marché, et ils abonderont dans votre sens.

            Sinon, vos efforts sont inutiles.


            • Balkanicus 10 décembre 2018 13:31

              @Gilles Mérivac

              La voiture au sperme

              Ca c est l avenir !


            • baldis30 10 décembre 2018 18:44

              @Gilles Mérivac

              bonsoir,
               il y a une évidence : le transport individuel à terre est captif des hydrocarbures, tout comme le transport aérien de masse ... mais le transport terrestre de masse l’est-il ? Alors qu’on démonte les voies ferrées pour en faire des voies vertes au lieu de les remettre en service : dernier exemple en cours Vers Uzès ...
               Et on ose parler d’économies d’énergie, et on ose parler d’épargner les vies humaines ... ! Au profit de quelques bobos avec bâtons de marche ... ce qu’on peut comprendre au cas où on serait attaqué par des loups... !
              Alors la première des choses à faire c’est de raser les voies vertes pour y remettre des voies ferrées !


            • Désintox Désintox 10 décembre 2018 21:34

              @baldis30
              Les « bobos » n’existent pas plus que les loups-garous


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 décembre 2018 21:42

              @Désintox Il suffit de voir l’inanité de pensée d’une certaine gauche pour croire aux bobos ...


            • HELIOS HELIOS 10 décembre 2018 23:07

              @baldis30
              Je pense que Gilles Merivac a raison, les gens sur toute la planete abandonneront le petrole des qu’ils auront une alternative acceptable.

              Et, permettez moi de vous dire que le transport en commun N’EST PAS une alternative acceptable, bien qu’il puisse palier dans certains cas a la liberté qu’apporte le vehicule individuel


            • baldis30 11 décembre 2018 11:00

              @HELIOS
              bonjour
              « le transport en commun N’EST PAS une alternative acceptable
               »
               Ah bon ! ..
              sur le plan énergétique ?
              sur le plan des accidents de la route et de leur coût ?
              sur le plan du transport des personnes handicapées ( et là le train est souverain lorsqu’il existe ... avez-vous essayé les cars macron ? )

              Ah je comprends vous préfèreriez la diligence, ses relais de poste, ses cochers... !


            • spearit 11 décembre 2018 20:51

              @Désintox

              Ha ben ça y est, on touche déjà le fond...

              Vous n’avez fait long feu ici, vous pensiez pouvoir changer le monde ou c’est parce que financièrement c’était déjà le fond ??


            • spearit 11 décembre 2018 20:53

              @HELIOS
              Dans quelle prison vivez-vous pour penser qu’un véhicule vous apporte la liberté  ?? (et jeter votre télé, ça vous fera du bien...)


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 décembre 2018 13:32

              Par contre, c’est exact, le diesel comme l’amiante causent des cancers. Là, oui, c’est prouvé. Mais les gilets jaunes viennent surtout de régions éloignées et donc moins polluées. C’est surtout dans les grandes villes que c’est catastrophique.


              • baldis30 10 décembre 2018 18:45

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                 bonsoir alors ... ne manger pas de brassicacées ça concentre certaines choses et respirez bien la fumée de cigarettes ça a brûlé donc c’est innocent ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Désintox

Désintox
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès