• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > L’arnaque des fact-checkers

L’arnaque des fact-checkers

 

Ce 17 septembre, pour la deuxième fois concernant mes travaux statistiques, un article s’est vanté d’avoir réussi à contredire mes arguments sur la situation de la Covid-19 en Israël. Il y a quelques mois, les décodeurs du journal le Monde s’étaient prêtés à l’exercice. Ils avaient sobrement repris la vignette de ma vidéo en écrivant « FAUX » par-dessus, sans apporter d’argument contredisant ma démonstration. J’y avais répondu sous forme d'une vidéo et d'un article.

Aujourd’hui c’est un petit média internet qui se lance dans cette entreprise. On y voit cette fois-ci plutôt mon visage et ma bibliothèque avec la mention « DEBUNKED », et une petite phrase qui commence par le mot « non », histoire bien évidemment de montrer que mes propos sont un mensonge, mais « avec de vrais chiffres ».

 

JPEG

 

Lien vers la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=KYEptrcTy80

 

fig1.jpg

 

Le comportement parasitaire des « fact-checkers »

 Dans un pays qui se dit démocratique, défendant une « liberté de la presse », il paraît tout à fait normal d’encourager les débats contradictoires. Je « m’étonne » du traitement réservé depuis 18 mois à tous ceux qui refusent de soutenir la version officielle de la terreur légitimant la « nécessité » de la mise en retrait des « Libertés » pour le « bien commun ». Je pense par exemple à Laurent Mucchielli, autrefois porté aux nues par la presse dite « de gauche » et se trouvant aujourd’hui complètement ostracisé, catalogué complotiste d’extrême-droite, voire antisémite, aucun qualificatif n’étant oublié pour discréditer une personne auprès du lectorat visé.

 Il me semble qu’un comportement « humain » raisonnable, qui devrait servir de base au métier de journaliste, est de discuter des arguments avancés par les personnes qui publient. Je m’étonne qu’à aucun moment, aucun de leurs journalistes ne soit venu discuter de mes chiffres de façon à avancer dans la compréhension du sujet. Je lis tous les messages qui me sont adressés et répond à la quasi-totalité d’entre eux. Les personnes publiant des articles ou des vidéos sur Iinternet de façon publique sont nécessairement dans une posture d’échange. Jamais aucun "fact-checker" n’a souhaité dialoguer pour lancer un débat contradictoire. Leur but n’est pas de faire avancer la connaissance et de questionner, mais de défendre leur point de vue, leur groupe.

 Ces "fact-checkers" n’ont pas d’autre horizon que d’empêcher le débat en discréditant ceux qu’ils considèrent comme leurs « adversaires ». Leurs articles posent les barrières infranchissables de l’information. La publication de petits articles avec les mots « FAUX », « DEBUNKED » ou autre « FAKE NEWS », permettent d’éviter que leur lectorat ne « s’égare » en lisant une information contraire aux croyances du groupe. Le journalisme en est réduit au niveau de harceleurs de collège où certains groupes prennent le leadership de la classe en choisissant des cibles à exclure du groupe.

 Enfin, il me semble déplorable d’encourager un journalisme dont le rôle assumé est de ne rien produire, mais de passer son temps sur le derrière de personnes qui pensent différemment d’eux, pour essayer de les dénigrer. Leur rôle n’est pas de comprendre et synthétiser les informations à leur disposition, mais de suivre paresseusement leurs cibles en vivant au crochet de leurs travaux. Il est finalement peu étonnant que ce type de journalisme du niveau cours de récré sans aucune plus-value soit financé par les réseaux sociaux. L’ère de la médiocrité intellectuelle est à l’œuvre.

 

Toujours la même méthode : l’attaque ad hominem

 La première attaque des "fact-checkers" est toujours la même : discréditer l’auteur. Cette première partie est toujours composée d’attaques ad hominem. Elle permet de conforter d’emblée le lectorat sur la lecture qui suit : le monsieur est un menteur, il ne faut pas l’écouter. Il y a quelques mois il ne fallait pas m’écouter parce que j’étais un inconnu, aujourd’hui c’est parce que je suis devenu une « égérie ». La fenêtre d’écoute raisonnable semble étroite. Au passage, j’apprends que l’égérie des complotistes et des désinformateurs, c’est moi. Désolé pour tous ceux qui étaient dans la course pour ce titre en 2021, la place est prise. 

 

fig2.jpg

 

 En journalisme, on apprend que seul le début de l’article est lu. Il s’agit donc de mettre l’information la plus importante en premier car l’écrasante majorité des lecteurs s’arrêtera là. Nous savons donc que l’information majeure que ce journaliste souhaite apporter : c’est que je suis un « complotiste ». Cela suffit à ce que l’article soit partagé et retweeté sans avoir besoin d’aller plus loin. Vous trouverez quelques perles de ce genre en commentaire de ma vidéo ayant subi le "fact-checking" des "Décodeurs" : des personnes se vantant de n’avoir pas regardé la vidéo, mais venant quand même mettre un post pour dire qu’elle n’est qu’un amas de « mensonges complotistes ». Je découvre la nature humaine et le besoin pour certains d’une vérité absolue sans qu’aucune nuance ne soit tolérable.

 

Les fameuses questions rhétoriques

 L’auteur de l’article fait semblant de se demander pourquoi j’affirme qu’il n’y a pas de surmortalité globale, alors qu’il y a une surmortalité vaccinale. Il s’agit bien évidemment de faire croire à une contradiction. J’explique précisément dans l’article que la surmortalité liée à la vaccination est faible (quelques personnes pour 100 000). Dès lors, elle est indétectable dans la population générale en période hivernale. La mortalité hivernale est bien plus élevée que ce phénomène pour les personnes âgées. Pour cette raison, la seule population sur laquelle cette surmortalité est mesurable est la population jeune, car elle n’est pas soumise à la hausse de mortalité hivernale. En faisant le calcul, je montre une surmortalité des jeunes de 60 personnes sur la totalité de la période vaccinale. Cela ne peut pas être visible dans la mortalité générale du pays. Rappelons qu’il meurt en Israël entre 3500 et 5000 personnes tous les mois.

 

fig3.jpg

 

Les soi-disant données cachées (ou ce "cherry-picking" qui serait la marque des complotistes)

 L’auteur m’accuse de masquer une partie des données. C’est assez intéressant me concernant puisque je fais l’effort de mettre tous les liens de toutes mes sources avec mes vidéos, mais qu’en plus, je prépare des fichiers prêts à l’emploi, car je sais que beaucoup se découragent au moment de télécharger les fichiers. L’auteur m’accuse donc de masquer les données de la « pandémie », autrement dit les décès estampillés Covid-19. Cela fait maintenant 18 mois que le principal apport de tous mes travaux est de montrer que les comptages Covid n’ont absolument aucun sens et qu’il faut raisonner en mortalité toutes causes confondues. La « rigueur statistique », c’est de travailler sur des données sans biais. C’est bien l’objet de mon article sur Israël. Je signale à l’auteur que toute la deuxième partie de mon article est consacré à l’absurdité du comptage de « cas » de Covid-19 en Israël à l’aide de celui des résultats de tests. Alors, oubli volontaire ?

 

fig4.jpg

 

Les morts post-vaccination seraient des morts Covid

 L’argument suivant de l’auteur concerne les graphiques permettant d’observer une corrélation parfaite entre vaccination et mortalité. Il se base sur deux points. Le premier est de dire que les hausses de mortalité observées ne sont pas dues à la vaccination, mais à la Covid-19. L’auteur répète d’ailleurs cet argument dans un paragraphe suivant. Il serait intéressant que l’auteur nous dise où il a bien pu lire que la Covid-19 entraîne une hausse de mortalité chez les jeunes. Je signale qu’aucun pays sur lequel nous disposons de données, ni en Israël, ni dans toute l’Europe (consultez l’étude que j’ai pu réaliser sur 33 pays européens) ne montre la moindre hausse de mortalité en période Covid chez les moins de 40 ans, à l’exception des pays ayant massivement vacciné ces tranches d’âges (notamment Hongrie et Israël). La mortalité toutes causes ne montre pas de quoi décèdent ces jeunes, mais, même en considérant que c’est la Covid, faut-il quand même vacciner les jeunes si on observe que le nombre de morts Covid des jeunes augmente à cette occasion ? 

 

fig5.jpg

 

 Le deuxième point concerne une deuxième hausse de mortalité visible entre deux et trois mois après les injections de masses. L’auteur en déduit que cette deuxième hausse est une preuve que la première n’a pas de rapport avec la vaccination. Je le remercie de mordre à cet hameçon, même si j’espérais plutôt que cela vienne d’un chercheur curieux de l’étude des effets secondaires. On constate en effet une deuxième hausse dans quasiment toutes les tranches d’âges, sauf les plus âgées. Il est intéressant d’observer le biais cognitif de l’auteur qui, abreuvé de l’information que la vaccination est « nécessairement » sans risque, est incapable d’envisager que des effets secondaires puissent arriver. En effet, un décès causé par une injection ou une intervention dans les jours qui suivent est un effet primaire de l’évènement. Il s’agit d’une suite directe ce qui est subi. La corrélation parfaite que nous montrons à J+5 ne présage pas qu’il n’existe pas d’autres effets plus tardifs. Il s’agit d’ailleurs du principe des études de long terme de le déterminer. Ici nous observons une deuxième remontée après les injections. En trouver une avant aurait été un indice fort de non-causalité. En trouver une après va plutôt dans le sens de ce que nous montrons. Merci donc de la souligner.

 Par ailleurs, l’auteur soulève que cette bosse est surtout observable pour les plus jeunes, et de moins en moins pour les plus âgés. C’est un indice supplémentaire. Imaginez que vous distribuez un poison à toute une population. Les plus fragiles et les plus sensibles à ce poison vont décéder en nombre très vite. Les plus jeunes résisteront bien mieux et certains résisteront longtemps avant de succomber. Si on considère que la vaccination entraîne chez certains personnes la création de caillots sanguins, il est probable que les moins de 40 ans puissent en supporter bien plus et pendant plus longtemps que les plus de 80 ans.

 

Les mauvaises fréquentations

 Afin d’enfoncer le clou sur mon compte et surtout « protéger » son lectorat des « méchants », l’auteur en profite pour rappeler que mon étude se base sur les mêmes observations que celle d’Alexandra Henrion-Caude et Steve Ohana. Nous arrivons ainsi aux mêmes conclusions. Ce procédé fonctionne comme un avertissement contre tous ceux qui souhaiteraient suivre le même chemin. Il avertit les journalistes, chercheurs, lecteurs, politiques, que toute personne surprise à oser lire, commenter ou pire, approuver le document d’une personne considérée « complotiste » rentrera immédiatement dans la même case. Un certain nombre de personnes (en accord ou désaccord avec mon point de vue) me font la remarque du « consensus » scientifique sur la gravité de la situation. Il n’y a pas et n’a jamais eu de consensus. Il y a une pression et un acharnement délétère envers tous ceux qui osent contredire ce qui est considéré médiatiquement comme « la vérité ». De nombreux chercheurs et auteurs français (Laurent Toubiana, Jean-François Toussaint, Vincent Pavan…) autrefois considérés comme parmi les meilleurs dans leurs domaines ont subit une destruction systématique de tous leurs travaux par les médias. Qui peut croire qu’autant de personnes reconnues auraient simultanément grillé un fusible ? J’ai pu observer en direct le rejet subi par certain d’entre eux par leurs propres collègues, instituts, laboratoires. Non pas à cause d’arguments contradictoires à leurs travaux, mais bien par souci des nombreux pervers narcissiques aspirant à de hautes destinées de préserver leur précieuse image. Ces exemples destructeurs ont évidemment servi à décourager tous ceux qui souhaiteraient encore se lancer dans ce type de travaux. Je témoigne d’ailleurs (en ayant des traces mails à l’appui) avoir vu deux études se faire censurer par les hébergeurs MedRxiv et SSRN, sans aucun motif. Cette censure a bien évidemment empêché toute relecture possible par des pairs et donc toute publication. Je gage que ces deux articles ne sont pas les seuls à avoir subi ce tri. La pseudo-uniformité des résultats est donc artificiellement créée.

 

fig6.jpg

 

La stratégie de l’inversion : me faire dire ce que je ne dis pas

 Je précise dans toutes mes vidéos que corrélation n’est pas causalité. Il n’existe pas de preuve par la statistique. D’ailleurs c’est un résultat intéressant à garder en mémoire lorsque vous lisez une étude d’un laboratoire pharmaceutique vous vantant les résultats miraculeux de son produit miracle à l’aide d’une étude statistique, souvent en double aveugle. L’étude ne vous amène qu’une corrélation et il existe autant de façon de maîtriser cette corrélation que d’auteurs rémunérés directement par ces mêmes laboratoires.

 On note d’ailleurs qu’une fois de plus l’auteur ne remet jamais en question le principe de causalité pour les morts de la Covid-19. On note par exemple que parmi les personnes qui décèdent, certains sont positifs aux tests Covid-19. On en déduit simplement que ces personnes sont mortes de la Covid-19. La corrélation devient causalité sans faire lever le moindre sourcil à notre "fact-checker" anglo-latiniste. On lui fera remarquer que l’écrasante majorité des personnes avec un test positif n’a absolument rien. L’auteur les classera certainement dans la case « asymptomatique », puisqu’à notre époque, « Tout bien-portant est un malade qui s’ignore. » 

 De la même manière, à aucun moment je ne suppose que les jeunes meurent tous de la vaccination. Je note une surmortalité (donc pas tous les décès, mais seulement ceux au-dessus de la mortalité habituelle) après les campagnes d’injections de masse. Je dénombre cette surmortalité et je constate qu’elle est cohérente avec les travaux déjà réalisés sur la pharmacovigilance. L’objet de cette étude est donc d’alerter les pouvoirs publics sur des corrélations parfaites dans tous les pays ayant mis en place cette stratégie. 

 

fig7.jpg


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

276 réactions à cet article    


  • Schrek Docteur Faustroll 29 septembre 09:41

    Le propos gagnerait à être moins narcissique et à s’en tenir aux faits plutôt qu’à la relation d’un procès inquisitoire.


    • Ben Schott 29 septembre 10:03

      @Docteur Faustroll
       
      L’auteur réagit, et il le précise d’emblée, aux attaques dérisoires des fact-checkers qui ne fact-check rien du tout, et qui finissent en boomerang...


    • Décoder l'éco Décoder l’éco 29 septembre 11:05

      @Docteur Faustroll
      Lorsque les faits sont un procès contre ma personne et l’intégrité de mes analyses, répondre en répétant ces mêmes analyses n’apporte pas grand chose il me semble.
      Ce sont bien les méthodes de quelques bandes organisées qu’il s’agit de dénoncer ici.


    • Ruut Ruut 29 septembre 13:56

      @Décoder l’éco
      Merci de fournir des informations de qualité et parfaitement sourcées.
      Continuez, vous gagnez à être suivis.
      Merci pour tout le travail de qualité déjà fournis.


    • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 29 septembre 17:08

      @Décoder l’éco
      Le simple fait qu’ils s’appellent « fast checkers » les discréditent totalement à mes yeux.
      Je commencerait à m’intéresser quand ils parleront de « contrôle rapide de l’info ».
      Le termes du macronisme me sortent par les yeux.
      A une époque où on parle de « grand remplacement », on devrait surveiller comment on parle en France...


    • tobor tobor 30 septembre 18:09

      @Docteur Faustroll
      Ça n’a rien à voir avec du narcissisme !


    • Ruut Ruut 1er octobre 10:11

      @Ti-beau PINE-Ô
       ? 
      Je n’ai rien compris à ton message.


    • Clocel Clocel 29 septembre 09:54

      « Il n’existe pas de preuve par la statistique. »

      Ouch... !


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 29 septembre 10:27

        @Clocel
         
        Le contexte :
         ’’Je précise dans toutes mes vidéos que corrélation n’est pas causalité. Il n’existe pas de preuve par la statistique. ’’
         
        L’important ici est : corrélation n’est pas causalité. C’est comme : comparaison n’est pas raison. Ou encore : la plus jolie fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a.
         
        Les corrélations quand elles ne sont pas fortuites sont parfois les conséquences d’une même cause non évoquée. Et c’est l’objet de la démonstration, si j’ai bien compris.


      • eau-pression eau-pression 29 septembre 10:29

        @Clocel
        Et ?


      • Clocel Clocel 29 septembre 10:55

        @eau-pression

        Les statistiques sont un polaroid d’un endroit X à l’instant T, je ne vois pas quelle preuve pourrait être déduites d’une telle observation, on ne peut rien dire du monde à partir d’une vision microscopique qui n’est recoupée par une aucune autre analyse, il manque la profondeur de champ.

        Toutes tentatives de lier entre-elles différentes « études » statistiques pour faire une théorie relève du logos, de la spéculation, de la branlette tout juste bonne à émoustiller un économiste avec les résultats que l’on sait.

        Le COVID a parfaitement démontré qu’elles servaient (les statistiques) essentiellement à nourrir l’enfumoir et à détourner l’analyse factuelle objective, bref, la science, la vraie.


      • Décoder l'éco Décoder l’éco 29 septembre 11:16

        @Clocel
        Nous sommes d’accord.
        Ajoutons que le terme « polaroïd » laisse malheureusement à penser à une certaine objectivité instantanée alors que depuis 2 ans, toutes les statistiques sont construites pour servir le propos. Précisons donc qu’il s’agit de photos bien choisies réalisées dans le cadre d’une sorte de reportage dirigé par un groupe de presse marqué par une idéologie extrêmement forte.
        La Cour des Comptes vient de le dénoncer dans son rapport sur les fameuses statistiques de « réanimation ».
        L’objectif n’est autre que de faire du sensationnalisme pour faire adhérer la population à la solution proposée et à la nécessité de faire des « sacrifices » pour combattre « l’ennemi ». 
        « Nous sommes en guerre ». En temps de guerre la propagande est toujours la première des armes (la première des causes devrait-on préciser).


      • Ruut Ruut 29 septembre 14:12

        @Décoder l’éco, visiblement votre étude a eu de l’effet, s’ils ont dû faire un fake fact check.... :)

        C’est bon signe :)


      • tobor tobor 30 septembre 18:14

        @Ruut
        « Il n’existe pas de preuve par la statistique. »
        Mais si : L’interprétation foireuse des statistiques est une preuve de mauvaise foi et/ou d’ignorance.


      • Ismoh 30 septembre 19:51

        @Décoder l’éco

        Vous dites qu’il n’y a pas de preuve par les statistiques. Mais dans ce cas, comment pouvez vous prétendre à partir de vos arguments statistiques que la covid n’est pas un problème alarmant légitimant des mesures barrières très contraignantes ? S’il n’y a pas de preuve statistiques, toutes vos vidéos qui concluent que la covid n’est pas un danger alarmant, s’effondrent.


      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 30 septembre 19:52

        @Ismoh

        tu nous fait chier PEPE MILLE 


      • Ben Schott 30 septembre 19:56

        @Ismoh
         
        Premier commentaire du troll Ismoh.


      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 30 septembre 19:58

        @Ben Schott

        avec un compte couvée petrus de 2012 amoureusment acheté au supermaché par dodo la sdaumure du poitou ...


      • Ben Schott 30 septembre 19:59

        @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄
         
        Moi je dirais pipiou...
         
         smiley
         


      • Ismoh 30 septembre 20:03

        @Ben Schott
        @Ben Schott

        Je n’ai rien d’un troll. Je suis en général tout à fait d’accord avec Pierre : il n’y a pas de crise sanitaire. Mais son post approuvant l’idée selon laquelle il n’y a pas de preuve statistique m’étonne. C’est justement parce que je souscris à ses analyses que je poses la question.


      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 30 septembre 20:47

        @Ben Schott

        il vient en tout cas d’ avouer , qu’ il est en multicompte ou revient apres avoir été banis pour fautre tres grave , puisque il connait les intervention de pierre ...

        C’ est peut etre bebert pause etronique pipiou efectivement ....
        mais vu que les fufu , echange leur compte , il est probable que c’ etait pemile , et que pipiou/bebert a repris le ballon pour brouiller les piste ...

        c’ est leur tactique habituelle pour faire chier le monde 

        Equipe d’ agoravox , un peut de nettoyage ? 
        merci d’ avance 


      • Xenozoid Xenozoid 30 septembre 20:54

        @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄

        ou alors c’est toi,qui pour fufu, donne raisons a médisons,je vais te dire le seule nettoyage qui serait ,ce serair celui de nettoyer tout,mais jeune fufu, ils ne le feront pas, et tu le sais, tout ce que tu fait derriere ton justicier, c’est d’être plus petit que donatien,tu as un probleme 


      • Ben Schott 30 septembre 21:03

        @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄
         
        En tous cas, on les reconnaît assez vite ! Légers comme des femelles hippopotames en gestation : « je suis en général tout à fait d’accord avec Pierre », ou bien : « c’est justement parce que je souscris à ses analyses »... et bla bla bla...

         smiley
         


      • Ben Schott 30 septembre 21:05

        @Ben Schott
         
        Le même style sournois que le débile qui avait tenter de troller un article de Philippe sur son site ! Pensant qu’il n’y verrait que du feu...  smiley
         


      • tobor tobor 1er octobre 00:23

        @Ismoh
        "...Mais dans ce cas, comment pouvez vous prétendre à partir de vos arguments statistiques que la covid n’est pas un problème alarmant ...« 

        Il n’y a pas que les statistiques mais également tous les symptômes politiques et médiatiques, les déclarations et mesures contradictoires.
        C’est sans compter qu’objectivement, personne ne semble victime d’un covid grave en dehors des tranches à risque (qui le seraient aussi sans covid). Je ne connais personne qui puisse me rapporter de son entourage un cas de covid grave qui diffère d’une grippe ou d’un rhume, il semble que ça se passait essentiellement en milieu clos et semi-clos. Par-contre on m’a rapporté un décès par thrombose dans les jours qui suivaient la 2ème dose et la quantité des témoignages alarmants, jamais vu pour les victimes de covid, entrent en conflit avec l’info officielle et le message »rassurant/anesthésiant« des facts-checkers » mais se confirment par un travail pointu en statistiques.


      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 1er octobre 16:25

        @Ben Schott

        En tous cas, on les reconnaît assez vite ! Légers comme des femelles hippopotames en gestation : « je suis en général tout à fait d’accord avec Pierre », ou bien : « c’est justement parce que je souscris à ses analyses »... et bla bla bla...

        c’ est le digne reflet de la fin de regne genetique de nos pseudo elite qui a force de mariage consanguin , sont tomber en decheance et ne peuvent compter que sur les pire magouille pour se maintenir au pouvoir face a un peuple ou le moins malin et le plus inculte des paysan/ouvrier les vaux dix fois ne serais ce que parce qu’ il as garder l’ intelligence du coeur .

        c’ est dure d’ etre un FuFu met toi a leur place , les rare instant de lucidité et d’ auto evaluation doivent etre terriblement deprimant ...


      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 1er octobre 16:26

        @Xenozoid

        n’ est ce pas xeno smiley ?


      • Xenozoid Xenozoid 1er octobre 16:29

        @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄

        t’as un nouveau scénario ?


      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 1er octobre 16:39

        @Xenozoid

        articule quand tu pete ... vin sans vent de gogue 


      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 1er octobre 16:41

        @Shawford

        Il n’ y as jamais un seul avatar mais des myriade prete a émerger ... smiley

        On m’ as dit pas de neant <mente RAT pastafariste>


      • eau-pression eau-pression 1er octobre 17:06

        @Shawford

        Salut, je passe rapido, y’a réception en vue, et puis que suis-je moi l’auto-exclus des jardins ?

        Contre le néant, le temps gagne toujours !  C’est ta proposition pour remplacer « tu es poussière et tu retourneras poussière » ?

        Si c’est @Cyrus que Fufu appelle le ténia, c’est assez bien vu ; sauf que le ténia c’est ce que @Cyrus expulse de lui à longueur de posts et qui genèse de Fufu. Enfin, moi j’ai jamais été fausialiste, je l’ai facile (ou je me venge d’années de terrorrisme).

        Ah, si Fufu pouvait être en Shaw, tout serait plus simple.

        Bonne digestion


      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 1er octobre 17:11

        @eau-pression

        le tenia c’ est plus simple que ca , c’ est tout ce qui fait chier donatien ...
        Je te dit pas le ruban qu’ il traine , une vrai traine de marier smiley


      • Ismoh 1er octobre 22:35

        @tobor

        Les arguments principaux de Pierre sont très clairement des arguments statistiques. Par exemple celui sur les décès toutes causes.


      • tobor tobor 8 octobre 22:19

        @Ismoh
        Les statistiques prennent tout leur sens quand elles sont mises en regard de la situation observable. Quand tout le monde se roule par-terre en toussant et que les stats disent qu’il y a très peu de malades (ou inversement, personne ne se roule par-terre en toussant et les stats disent que tout le monde est malade), ces stats en disent plus sur les intentions de ceux qui les élaborent et les diffusent que sur la situation factuelle.


      • HELIOS HELIOS 29 septembre 10:16

        Ne vous en faites pas !

        Notre président est pret a créer une « agence » de la Vérité, un club type CSA pour dire et exposer L(s)A vérité qui ne conviendrait pas !

        Un « fact cheking » officiel, un « debunking » d’état dont on ne sait pas du tout quelle en seront les bases, normal me direz-vous puisque ni fact-checking ni debunking appartiennent a notre langue : pas de sémantique donc pas d’existence.

        ... et non, cette organisme institutionnel public ne s’appellera pas « PRAVDA » !!! (humour)



        • sirocco sirocco 29 septembre 13:20

          @HELIOS

          Le premier rôle des « commissions » (il en existe des myriades en France) est de filer aux copains, ou aux copains des copains, des postes rémunérés sur deniers publics.

          Comme ces « commissions » ne sont quasiment jamais dissoutes, elles permettent à des pistonnés du régime d’être payés ad vitam aeternam à ne strictement rien foutre.


        • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 29 septembre 17:10

          @sirocco
          Noooooonnnnn !!!
          Sans blaaagggueuuuu !!!
           smiley  smiley  smiley


        • listao 29 septembre 23:35

          @HELIOS
          merci, j’ai l’impression de m’entendre. ça fait du bien.


        • troletbuse troletbuse 30 septembre 14:24

          @HELIOS
          L’agence de vérité va diffuser le « mensonge officiel » certifié par les merdias


        • troletbuse troletbuse 30 septembre 14:50

          @Sirocco
          Et après avoir bien bouffé, ils font de « grosses commissions »


        • eau-pression eau-pression 29 septembre 10:41

          @P.Chaillot

          En préambule, soyez assuré que n’ai pas la moindre intention de vous distraire de votre travail. Ph.Huysmans vous le confirmerait.

          D’ailleurs, j’ai noté que dans une de ses vidéos, E.Raoult aussi encourageait votre initiative. Hier soir, j’ai moi-même défendu votre travail ici.

          Au début de votre travail sur les données de mortalité, je vous avais donné, ainsi qu’à Philippe, l’avis que si vous ne donnez pas une porte d’entrée motivante à vos travaux, vous risquiez de ne pas être écouté. J’avais ainsi suggéré que vous vous rapprochiez des généalogistes.

          Comme vous le dites, en barrant d’un FAUX vos productions, les déféqueurs jouent sur la tendance à gober le message le plus facile.

          J’apprécie aussi le travail de fond de votre collègue mathématicien Pavan.


          • Yann Esteveny 29 septembre 11:37

            Message à l’auteur,

            Les « fact-checkers » sont des services pour interdire toute remise en cause de la propagande du Régime que la presse aux ordres relaie servilement.

            Un « fact-checker » ne s’intéresse pas aux propos du Régime. Le Mensonge règne mais le « fact-checker » dénonce les complotistes qui font le vrai travail de journalisme !

            Voici un lien vers un article dont chacun peut s’épargner la lecture tant le lien est suffisamment parlant :

            https://www.lexpress.fr/actualite/politique/pourquoi-et-comment-emmanuel-macron-a-decide-de-s-attaquer-au-complotisme_2159232.html

            Qu’un Régime permette ou non que la population s’informe montre son respect de la dignité humaine.

            Respectueusement


            • tiers_inclus tiers_inclus 29 septembre 13:29

              Un exemple parmi d’autres :

              L’échappée immunitaire ne remet pas en cause la vaccination nous dit ce fact checker : https://factuel.afp.com/le-risque-devasion-immunitaire-ne-remet-pas-en-cause-les-campagnes-de-vaccination

              Alors examinons les arguments de ces prétendus rectifieurs de la pensée produits le 25 mars 2021 avant les flambées virales :

              "Les virus mutent constamment, laisser le virus circuler engendrerait des variants de toute manière." L’auteur oublie ou feint d’oublier car c’est élémentaire que ce n’est pas la propension du virus à muter qui change mais la pression de sélection. Copie, mutation, sélection forment la base de l’adaptation évolutive. Lorsqu’une souche est majoritaire les variants nouveaux ont moins de chance d’accéder à leurs cibles reproductrices occupées par les majoritaires. En revanche si les souches majoritaires sont inhibées par le vaccin qui va se développer ? A minima c’est un formidable accélérateur de l’expression des variants.


              "Les coronavirus ont cette particularité d’être plus stables que d’autres virus à ARN, indique l’Inserm sur son site. " Wishful thinking démentie par les faits. On pourrait bien épuiser l’alphabet grec. A moins que l’échappée immunitaire soit justement la cause de l’instabilité inattendue.


              "Un risque théorique d’évasion immunitaire, évitable par les campagnes de vaccination massives" Wishful thinking quant à la mise en œuvre, le gourou illuminé voulant convertir tout le monde ici et maintenant, oubliant les échanges internationaux, les divergences de politique sanitaire et surtout le caractère radical, extrême et nocif de ne pas appliquer un protocole de vaccination adapté à chaque cas. Dans les faits Israël, Gibraltar et l’Islande ont opté pour une vaccination la plus massive et rapide possible mais vainement, au prix désormais des plus fortes flambées.

              "le nombre de mutations permettant l’évasion immunitaire, sans compromettre la virulence du virus, est donc limité. Le virus "ne peut pas se permettre toutes les fantaisies. C’est comme pour un véhicule : vous pouvez changer à l’infini la couleur des roues, mais vous ne verrez jamais un véhicule avec des roues carrées" Limité forcément et encore s’il ne s’installe pas de circularité autrement il faudrait que les vaccins intègrent parallèlement toutes les mutations antérieures. De plus si on assimile à un mot la protéine in fine produite, les substitutions de ses lettres sont finies mais potentiellement importantes, enfin cela manque de quantification. Et resterait le problème d’une possible circularité. Bref pour être convaincant il faudrait être précis.

              Amen. Que ces arguments de part et d’autre soient discutés est une bonne chose. Qu’ils soient présentés comme un fact check est une insulte à l’intelligence et surtout un abandon autoritaire de toute dialectique. Quel crédit intellectuel et moral accorder à ces illuminés qui étiquettent leurs opposants de conspis quand ils sont à bout d’arguments ?


              • eau-pression eau-pression 29 septembre 15:48

                @tiers_inclus
                 
                factuel-afp oublie d’expliquer que le principe de ne pas vacciner pendant une épidémie était un fake.


              • I.A. 29 septembre 14:16

                Par cet article, vous reconnaissez le monstrueux pouvoir d’influence d’un journalisme qui n’en est plus un depuis bien longtemps.

                La plupart d’entre eux assument cette mainmise intellectuelle sous couvert de détenir LA VÉRITÉ (la fameuse bien-pensance). Étant professionnellement dépendants des événements, ils considèrent qu’ils doivent absolument en maîtriser la narration.

                Autrement dit, ils font leur travail à l’envers, étant devenus incapables d’enquêter, de réfléchir et de comprendre.

                Les conséquences seront d’autant plus graves, qu’ils n’ont toujours pas compris que leur profession, comme celle des soignants et des politiques, comprend plus de devoirs que de droits.






                    • pipiou2 29 septembre 14:43

                      Belle arnaque de quelqu’un qui prétend dénoncer les arnaqueurs !

                      Déjà l’auteur prétend répondre à toutes les questions alors que je lui ai déjà posé des questions, précises, auxquelles il n’a pas répondu.

                      Mais surtout il utilise lui-même les travers rhétoriques qu’il dénonce.

                      A partir de la critique d’UN fact-checker il généralise à TOUS les fact-checker un soi-disant refus du débat ; bonjour l’amalgame !

                      Argument d’autorité : Toubiana ou Mucchielli seraient des sommités qui ne se trompent jamais ; comment expliquer alors qu’ils ont pondu un article grossièrement faux prétendant qu’il n’y avait quasiment pas de surmortalité en 2020 ? L’auteur n’a d’ailleurs même pas été capable de constater cette erreur. Comment alors attribuer à ces « chercheurs » une crédibilité inoxydable ?

                      L’auteur a comme postulat initial que le Covid est un mensonge et il déroule tous ses arguments dans l’objectif unique et compulsif de confirmer ce postulat, répétant à l’envi qu’il n’y a pas eu de surmortalité en 2020 (!).

                      Bref l’auteur n’est aucunement engagé dans un débat honnête, sans biais, et ayant pour objectif la vérité.


                      • eau-pression eau-pression 29 septembre 15:46

                        @perroquet

                        A part dire du mal de celui qui t’offre les calculs sur un plateau, tu pourrais nous rappeler les hypothèses à faire pour comparer la mortalité 2020 à celle des autres années, et les résultats de ces calculs ?

                        Si tu te sens capable d’argumenter les 65000 morts de plus, vas-y.


                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 15:57

                        @pipiou2/armelle/marmor membre honere des fou-furieux de disons 

                        Belle arnaque de quelqu’un qui prétend dénoncer les arnaqueurs !

                        => c’ est bien sur ce principe la que s’ est construit le groupe des medisons ...
                        Sous couvert de denoncé une suposé main mise des fondateur d’ agoravox , les fufu conduit par donatien on demander et exiger un vote « democratique » ...

                        ce que les gens ne savait pas , c’ est que les meme fufu s’ etait constituer une couveuse de compte fantome , de proxy , et de vnc pour s’ emparer de la moderation d’ agoravox et faire passer leur idee sordide d’ elitiste a la manque ( car en plus il ont pas le niveau ailleurs qu’ en orthohraphe ( vout voir les cretin comme pipiou , armelle/marmor , ou zx/facta , bebert , assouline/michalak qu’ il coopte smiley

                        Déjà l’auteur prétend répondre à toutes les questions alors que je lui ai déjà posé des questions, précises, auxquelles il n’a pas répondu.

                        il as repondu , c’ est toi qui ne sait pas lire , si on ne dit pas ce que tu veut entendre DUC...

                        Bref l’auteur n’est aucunement engagé dans un débat honnête, sans biais, et ayant pour objectif la vérité.

                        Et voila encore la methode FUFU , elitiste en se roulant dans la fange ...
                        mais c’ est les autre les cochon ....

                        MOUIK MOUIK gros lard


                      • pipiou2 29 septembre 16:28

                        @eau-pression
                        C’est 55 000 morts de plus en 2020, tu n’es pas à jour, comme l’auteur.

                        Mais pourquoi débattre avec toi qui ne comprend rien au sujet ?


                      • eau-pression eau-pression 29 septembre 16:59

                        @pipiou2

                        Mais pourquoi débattre avec toi qui ne comprend rien au sujet ?

                        C’est marrant de lancer le boomerang ?

                        C’est ça ta source ?

                        Tu peux me dire comment ils calculent leurs 13000 ? C’est incontestable ? Parce que si on remplace par 30000, qui serait tout aussi valable, ça devient duraille d’expliquer les 68000 morts du covid.

                        Déjà qu’aller chercher la sous-mortalité sur la route pour expliquer comment on passe de 42000 à 68000, ça fait un peu rire quand on sait de combien est cette sous-mortalité.

                        Je te prépare le travail : si on prend un écart de 30000 dus au vieillisement de la population, il faut, si je compte bien, expliquer comment on a 68000 morts du covid mais une sur-mortalité par rapport à 2019 de seulement 25000.


                      • pipiou2 29 septembre 17:05

                        @eau-pression
                        Les 13000 c’est une estimation et elle est retenue par Toubiana et Mucchielli, pauvre cruche !
                        pourquoi 30 000 et pas 100 000 tant que tu y es ?

                        Et 68000 morts du Covid ne signifie pas 68 000 morts de plus, c’est une erreur de base qui est connue depuis des mois tu es complètement largué.
                        Pourquoi je te parle,t’es pas au niveau !


                      • eau-pression eau-pression 29 septembre 17:18

                        @pipiou2

                        De pire en pire. Je jette l’éponge.


                      • pipiou2 29 septembre 17:24

                        @eau-pression
                        Tu m’étonnes qu’avec des rigolos incapables de raisonner

                        comme toi l’auteur trouve ici des benêts à qui fourguer sa came.


                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 17:28

                        @pipiou2

                        pipiou2 grand laureat 2021 du prix NoNObel , dans le domaine de l’ explication des chose qu’ on ne comprend pas des gens qui eux ont travailler dans ce domaine ...

                        n’ heistez pas ramener ton ANTI-SCIENCE sur un mode autoritaire plus souvent c’ est toujours une une aussi bonne rigolade que quand ton alter EGO NONOS IER roi des cons , nous explique , que la synthese de proteine peut se faire sans ribosome , ou qu’ il n’ y a pas d’ ARN dans la duplication intranucleaire du code ADN ...Et ceci bien sur sans meme comprendre que pour les therapie genique , on est forcement obligé de passer par un ARN guide pour cibler aec le CRISPR le bon locus a alterer ...

                        C’ est pas Possible , vos parent se sont porter volontaire pour une experience OGM sur le QI , mais l’ experimentateur s’ est planter , il vous a injecter des gene de moule au lieu de ceux de stephen hawkins smiley


                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 17:29

                        @eau-pression

                        Non seulement ils sont multicompte 
                        mais il sont aussi multi-CON

                        pas un domaine ou il peuvent suivre smiley


                      • eau-pression eau-pression 29 septembre 17:42

                        @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄

                        En plus, il est fainéant. Il est pas allé chercher à combien l’Ined estime la sous-mortalité sur la route.

                        Il a dû halluciner comme Nonos quand il a découvert l’exponentielle : plus con aujourd’hui qu’hier, mais encore bien plus con demain. Inarrêtables les gus.


                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 17:46

                        @eau-pression

                        Il a dû halluciner comme Nonos

                        En fait non , il sont meme trop bete pour se rendre compte de leur connerie , il se drappe dans leur fiertée comme les personage d’ idiocratie ..

                        Nous quand on se trompe , on s’ en aperçoit , on as honte , on rectifie ...

                        Eux pas , il passe sur le mode principe d’ autorité et prefere corriger le monde du haut de leur superiorité naturelle pleinement assumé smiley


                      • pipiou2 29 septembre 17:47

                        @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄
                        Le pauvre gogo cyrus qui comprend rien, la cible favorite des désinformateurs ..


                      • eau-pression eau-pression 29 septembre 17:49

                        @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄

                        Faire du bénévolat pour Big-Pharma ... y’a même pas qu’eux, figure toi.


                      • Ben Schott 29 septembre 17:51

                        @eau-pression
                         
                        « De pire en pire. Je jette l’éponge. »
                         
                        Moi, je discute même plus avec ça.
                         

                         smiley
                         


                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 17:58

                        @Ben Schott

                        Moi j’ aime bien quand il passe en modecolere apres le mode areu areu smiley

                        @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄


                        Le pauvre gogo cyrus qui comprend rien, la cible favorite des désinformateurs ..



                      • pipiou2 29 septembre 17:59

                        @Ben Schott
                        Normal : quand t’as pas le niveau et tu sais que t’as pas d’argument smiley

                        La lâcheté des complotistes agoravoxiens ...


                      • Ben Schott 29 septembre 18:01

                        @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄
                         
                        Arrête tu vas encore le faire couiner !!!...


                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 18:01

                        @pipiou2

                        OUEP , le broyage des poussin male c’ est du complotisme egalement smiley
                        https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-envoye-special-des-caisses-de-poussins-haches-vivants_882509.html

                        Suit la ligne rouge , prend le tobogan , ca mene au parc d’ atraction smiley
                        et n’oublie pas de nous laisser ta carte postale pour montrer au autre que c’ est du complotisme , tu va pas gacher du temps de vacance a ecrire quand meme smiley

                        voila signe la , je metrais le timbre ... Amuse toi bien ...


                      • Décoder l'éco Décoder l’éco 29 septembre 18:52

                        @pipiou2
                        1 j’ai été « fact checké » de manière minable par Le Monde, 2 fois par Libé, par Valeurs Actuelles et Le Média. Toujours de manière superficielle et ridicule. J’ai donc une expérience relativement variée. Pour l’anecdote, c’est en lisant la nullité des décodeurs que je me suis dit qu’il fallait que je fasse une chaîne YouTube.
                        2— Leur article est juste et j’ai refait tous les calculs. J’y ai même participé.
                        3 Je n’ai aucun postulat, je montre les chiffres, les compare temporellement, spatialement, les place dans leur contexte, bref, je fais mon métier.

                        Depuis le début que vous tentez de me décrédibilisez vous n’avez absolument rien apporté au débat. Vous venez juste faire la police de la pensée.


                      • pemile pemile 29 septembre 19:06

                        @Décoder l’éco "j’ai été « fact checké » de manière minable par Le Monde, 2 fois par Libé, par Valeurs Actuelles et Le Média. Toujours de manière superficielle et ridicule."

                        Ca, c’est juste votre ressenti très subjectif !

                        Et ces fact-checkers se sont limités aux contenus de vos vidéos sur youtube, sans analyser votre façon d’y répondre aux commentaires et sans analyser votre historique d’échanges sur Agoravox.


                      • pipiou2 29 septembre 19:07

                        @Décoder l’éco
                        « 2— Leur article est juste et j’ai refait tous les calculs. J’y ai même participé. »

                        Cet article postule 652 000 morts en 2020 alors que le vrai chiffre est 669 000.
                        Cet article dans lequel vos chiffres sont erronnés est donc faux et trompeur

                        Si vous laissez passer une erreur aussi évidente, qui sous-estime la mortalité de 17000, vous n’êtes pas au point.
                        Rien que ça vous décrédibilise totalement. Game over, inutile de parler de vos autres bricolages.

                        Et une fois de plus en êtes réduit à l’attaque personnelle, alors que moi je reste factuel.


                      • eau-pression eau-pression 29 septembre 19:08

                        @Décoder l’éco

                        @piaf n’est capable que de suivre le dominant. S’il avait un peu d’imagination, il demanderait ce qui se passe maintenant que la moisson est faite.

                        J’ai écouté ce matin Raoult qui ne semble pas non plus se poser la question en constatant que les victimes actuelles sont en moyenne plus jeunes.


                      • Xenozoid Xenozoid 29 septembre 19:11

                        @pipiou2

                        c’est vrais qu’avec 20000 morts c’est la fin du monde,c’est la guerre de toute façons,20000 morts de plus


                      • eau-pression eau-pression 29 septembre 19:13

                        @pipiou2 qui reste factuel. y’a qu’à se servir

                        @eau-pression ... Mais pourquoi débattre avec toi qui ne comprend rien au sujet ?


                        @eau-pression
                        Pourquoi je te parle,t’es pas au niveau !

                        @eau-pression
                        Tu m’étonnes qu’avec des rigolos incapables de raisonner

                        comme toi l’auteur trouve ici des benêts à qui fourguer sa came.

                        @Cyrus
                        Le pauvre gogo cyrus qui comprend rien, la cible favorite des désinformateurs ..

                        @Ben Schott
                        Normal : quand t’as pas le niveau et tu sais que t’as pas d’argument 

                        La lâcheté des complotistes agoravoxiens ...



                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 19:13

                        @pemile/pacem/pull en laine 

                        Pierre a raison , vous etes bien une police de la pensée qui n’ as aucun argument et qui tente de faire adhérer les gens a leur dogme halluciné et quasi sectaire ...

                        Des qu’ on vous voit rappliquer , c’ est de maniere nocive et sans argument smiley


                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 19:15

                        @eau-pression

                        ouep ca decrit bien le niveau des contradicteur smiley


                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 19:17

                        @pipiou2

                        Tu crois qu’ il fait quoi comme metier dans la vie ? 
                        charcutier peut etre ? patée de donnée au cognac ?

                        Saucisse de statistique ? tete de pioupiou a la sauce gribich ?

                        t’ as pas peur du ridicule mon pipiou ...


                      • Ben Schott 29 septembre 19:27

                        @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄

                        Pierre publie rarement sur Avox, mais dès qu’il le fait on voit apparaître le museau de toutes les raclures qui le détestent parce qu’il est factuel et qu’ils sont parfaitement incapable de le mettre en défaut...

                        On devrait pas tarder à voir le restant de la smala...  smiley
                         


                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 19:34

                        @Ben Schott

                        La maman du petit nonos est prié de le metre sous clef dans sa chambre ...
                        On en as marre de l’ appeler matin midi et soir parcequ’ il a chier partout ...
                        Cette fois il n’ y aura pas de somation avant le tir au pigeon ...


                      • pipiou2 29 septembre 19:37

                        @Xenozoid
                        Il est gentil le xeno : les chiffres du statisticien sont faux, mais c’est pas grave !

                        En fait tu bouffes de la merde sans problème.

                        A ce compte-là tu peux dire que 68 000 morts c’est quedalle et donc en fait le covid n’existe pas. smiley


                      • Legestr glaz Legestr glaz 29 septembre 19:39

                        @pipiou2

                        Où avez vu que cet article postule pour 652.000 morts en 2020 ? 

                        En 2020, 658 000 personnes sont décédées en France, soit 7,3 % de plus qu’en 2019. La pandémie de Covid-19 a particulièrement affecté les décès au printemps et en fin d’année. L’espérance de vie à la naissance s’établit à 85,2 ans pour les femmes et à 79,2 ans pour les hommes. Elle diminue nettement par rapport à 2019 (– 0,4 an pour les femmes et – 0,5 an pour les hommes). La baisse est bien plus forte qu’en 2015, année marquée par une forte grippe hivernale (– 0,3 an et – 0,2 an).

                        https://www.insee.fr/fr/statistiques/5012724

                        Mais 17000 décès de plus ou de moins sur les 660.000 morts de 2020 ne change strictement rien à ses conclusions : 

                        — La mortalité en France en 2020 a été dans la norme de la décennie ! 

                        Un tier de la surmortalité les 17000 morts ? Comment a t-on soigné les quelques 400.000 — 600.000 pneumonies annuelles en France pipiou2 ? Vous le savez ? En supprimant l’usage des antibiotiques ? Vous êtes un gros malin, mais un odieux gros malin ! 

                        Il suffit de le vérifier : en 2020 l’usage des antibiotiques macrolides a été en chute libre ! Je vous laisse deviner, mais vous le savez déjà, ce que cela « implique » chez les personnes fragilisées ! La mort ! 
                        « La pneumonie bactérienne se soigne par des traitements antibiotiques par voie orale ou injectable si la maladie est déjà avancée. »

                        « La PMIA (prescription médicale d’antibiotiques) moyenne par médecins était de 69,2 en 2020 contre 94 en moyenne les années précédentes. De même la consommation de fluoroquinolone était de 3,94 PMIA en 2020 contre 5,71 en moyennes de 2017 à 2020. »
                        https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7441931/


                        Pour l’utilisation du Rivotril : 
                        https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/chronique-ndeg52-la-surprescription-des-3-benzodiazepines-injectables-rivotrilr

                        Et même si ces 17000 décès représentent un tiers de la surmortalité, cela ne change strictement rien : la France n’a pas vécu en 2020 un épisode viral dramatique, loin s’en faut. Toutes les mesures privatives de liberté sont politiques et économiques et non sanitaires ! En 2020 et en 2021, la situation sanitaire, en France, est conforme à ce qu’elle a été durant les 10 dernières années ! 

                        https://www.francetvinfo.fr/sante/soigner/la-pneumonie-tue-toujours_2466302.html

                        C’est si « facile » d’entraîner les gens vulnérables dans la mort : il suffit de les y aider « un tout petit peu » ! En supprimant l’usage des antibiotiques qui évitent les surinfections bactériennes à la suite des attaques virales, en prescrivant du Rivotril, dont la vente s’est envolée.


                      • pipiou2 29 septembre 19:41

                        @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄
                        Dans la vie il fait des calculs et je viens de montrer, sur un exemple très simple, qu’il s’est planté magistralement dans cet article (trop compliqué pour toi smiley ).

                        Qui c’est qu’est ridicule ? smiley


                      • pipiou2 29 septembre 19:44

                        @Legestr glaz
                        « En 2020, 658 000 personnes sont décédées en France, soit 7,3 % de plus »

                        Toi non plus tu ne sais pas lire l’INSSE ?
                        C’est 669 000 morts en 2020.

                        On a une bande de champions ici !


                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 19:47

                        @pipiou2

                        mais oui bien sur , les proteine sont fabriqué sans ribosome smiley
                        c’ est un peut comme le lait qu’ on obtient en trayant le tetrapak(TM)

                        faudrais peut etre sortir de ta ville mon bebert smiley
                        on te demande meme pas d’ aller en fac juste de voir une vrai vache ...
                        (NB : si tu l’ apelle maman c’ est plus grave que je pensait smiley)


                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 19:54

                        @tous 

                        ca y est la demo(N)crature en marche propose son projet de loi pour prolongé l’ apartheid malgres les bon resultat (suposé ) sur la gestion du covid en vu de la campagne presidentiel ./.

                        Pass sanitaire nécessaire jusqu’à l’été prochain ? « Nous allons proposer un texte de loi », annonce Gabriel Attal

                        https://www.ladepeche.fr/2021/09/29/direct-un-nouveau-conseil-de-defense-sanitaire-se-tient-ce-mercredi-matin-9820262.php

                        H.A.L.U.C.I.N.A.N.T.


                      • pipiou2 29 septembre 19:58

                        @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄
                        Mon pauvre boulet, ici on parle de statistiques de mortalité, pas ribosome.

                        Sans surprise tu as fui l’article sur lequel Pierre a fait une mégaboulette.
                        Peur de regarder la réalité en face.


                      • véronique 29 septembre 20:02

                        @pemile

                        Quand vous dites « c’est juste votre ressenti très subjectif »,  je trouve ça très drôle.

                        Et le dernier paragraphe, c’est surréaliste. Vous confondez ces factcheckeurs et la stasi je pense.


                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 20:02

                        @pipiou2

                        Sans surprise tu as fui l’article

                         quand t’ as du mal a dormir , tu va deterrer les os de granpapa , grand maman pour faire un calin ? t’ as vraiment des moeurs bizarre d’ autant plus que l’ article de l’ epoque as été abondament discuter , commenté , et consolidé ... y a aucune erreur ...

                        Arrete tes diversion ... ca devient necro-scatologique ce genre de calinou ...

                      • Legestr glaz Legestr glaz 29 septembre 20:12

                        @pipiou2

                        J’ai fait un copié-collé, c’est encore mieux que lire ! Il fallait vérifier mais vous avez répondu trop vite. Et si l’INSEE a rectifié les données entre temps (depuis la parution de cet article) et bien l’INSEE avait juste oublié quelque part quelques milliers de morts. Mais cela ne change strictement rien. Une surmortalité était attendue par les chercheurs de l’INED qui l’avait « anticipée » depuis l’année 2007 ! C’est ballot non pipiou2

                        Mais 17000 décès de plus ou de moins sur les 660.000 morts de 2020 ne change strictement rien à ses conclusions : 

                        — La mortalité en France en 2020 a été dans la norme de la décennie ! 

                        Un tier de la surmortalité les 17000 morts ? Comment a t-on soigné les quelques 400.000 — 600.000 pneumonies annuelles en France pipiou2 ? Vous le savez ? En supprimant l’usage des antibiotiques ? Vous êtes un gros malin, mais un odieux gros malin ! 

                        Il suffit de le vérifier : en 2020 l’usage des antibiotiques macrolides a été en chute libre ! Je vous laisse deviner, mais vous le savez déjà, ce que cela « implique » chez les personnes fragilisées ! La mort ! 
                        « La pneumonie bactérienne se soigne par des traitements antibiotiques par voie orale ou injectable si la maladie est déjà avancée. »

                        « La PMIA (prescription médicale d’antibiotiques) moyenne par médecins était de 69,2 en 2020 contre 94 en moyenne les années précédentes. De même la consommation de fluoroquinolone était de 3,94 PMIA en 2020 contre 5,71 en moyennes de 2017 à 2020. »
                        https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7441931/


                        Pour l’utilisation du Rivotril : 
                        https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/chronique-ndeg52-la-surprescription-des-3-benzodiazepines-injectables-rivotrilr

                        Et même si ces 17000 décès représentent un tiers de la surmortalité, cela ne change strictement rien : la France n’a pas vécu en 2020 un épisode viral dramatique, loin s’en faut. Toutes les mesures privatives de liberté sont politiques et économiques et non sanitaires ! En 2020 et en 2021, la situation sanitaire, en France, est conforme à ce qu’elle a été durant les 10 dernières années ! 

                        https://www.francetvinfo.fr/sante/soigner/la-pneumonie-tue-toujours_2466302.html

                        C’est si « facile » d’entraîner les gens vulnérables dans la mort : il suffit de les y aider « un tout petit peu » ! En supprimant l’usage des antibiotiques qui évitent les surinfections bactériennes à la suite des attaques virales, en prescrivant du Rivotril, dont la vente s’est envolée.


                        Le rapport de l’INED de 2007 qui explique finalement la « supercherie » !

                        Les pays du baby-boom se distinguent dans ce do- maine des autres pays d’Europe, comme l’illustre l’évo- lution observée et projetée du nombre de décès en France et en Italie ( gure 4). Dans ces deux pays, le nombre de décès va augmenter d’environ 40% d’ici 2050, mais en France, cette augmentation fait suite à une stabilité remarquable, alors qu’en Italie, elle pro- longe une tendance à l’augmentation déjà en cours.


                        Vous avez vu ce que disaient les chercheurs de l’INED (des complotistes sans doute) en 2007 pipiou2 ? Nos gouvernements savent et savaient que la mortalité allait augmenter du fait du vieillissement de la population française. Et vous venez l’air surpris nous faire la morale sur les chiffres de la mortalité.

                        https://www.ined.fr/fichier/s_rubrique/19099/431.fr.pdf


                        Et vous savez quoi ? La saison automne-hiver 2021-2022 va être rude : « nozopitaux » vont être débordés devant l’afflux de malades d’un nouveau virus respiratoire aérosol saisonnier.


                      • eau-pression eau-pression 29 septembre 20:21

                        Bonsoir @Legestr glaz

                        A propos d’hôpitaux, voici un exemple de ce qui peut s’y passer. C’est récent, c’est direct d’un copain. Je ne garantis pas les détails, mais la morale de l’histoire, oui.

                        Service de chirurgie cardiaque. Après les opérations très lourdes, réanimation pendant 2 à 3 jours. Puis, direction les services post-opération (rééducation). Et bien, ces derniers services étant saturés, on garde les opérés récents jusqu’à plus de 10 jours en réanimation, sans aucune raison médicale. Les opérations suivantes sont reportées.


                      • Xenozoid Xenozoid 29 septembre 20:29

                        @pipiou2

                        mais met mois des morts tout les jours, grace au médias j’en fait du diabetes...aiaiaiaiae


                      • Legestr glaz Legestr glaz 29 septembre 20:33

                        @eau-pression

                        Si je comprends bien, « d’aucuns » encombrent sciemment les services de réanimation en y maintenant les malades plus de temps qu’il n’en faut ? 


                      • eau-pression eau-pression 29 septembre 20:49

                        @Legestr glaz

                        A première vue, c’est un problème d’organisation.

                        Ce que je vous rapporte met en cause l’argument massue de la vaxxination générale, à savoir qu’il n’y a pas assez de lits de réa pour amortir les vagues covidiennes.

                        Je pense que les gens dont on remet l’opération auraient leur mot à dire.

                        Mon opinion souvent exprimée, c’est que l’accès aux données est volontairement bloqué.


                      • Décoder l'éco Décoder l’éco 29 septembre 20:58

                        @pipiou2
                        Avec vous on ne peut pas savoir si c’est un mensonge délibéré ou si vous ne comprenez décidément rien à rien.
                        Cet article base tous ses calculs sur la France Métropolitaine. A l’heure où il a été construit, les décès remontés étaient de 652 000. Aujourd’hui, 6 mois plus tard, 2 000 décès de plus ont été rapportés pour un total de 654 000 que vous pouvez retrouver ici : https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/000436394
                        Je n’ai aucun doute de trouver vos plus plates excuses dans votre réponse qui va suivre.
                        S’il y avait un service de « fact-checking » sur agoravox vous seriez banni il me semble.


                      • Legestr glaz Legestr glaz 29 septembre 21:02

                        @eau-pression
                         Regardez cet article, repris par tous les médias d’ailleurs : 

                        5700 lits d’hôpitaux fermés en 2020 et déjà 1800 autres fermetures pour le seul premier trimestre de l’année 2021. La prochaine épidémie automne-hiver 2021-2022 verra une engorgement sans précédent des structures hospitalières. Tout ça pue le « confinement nouveau » ! Parce qu’il faut « sauver des vies, quoi qu’il en coûte ! »

                        https://www.latribune.fr/economie/france/en-plein-covid-5-700-lits-d-hopital-ont-ete-supprimes-en-2020-893296.html?fbclid=IwAR0Yn7xVeYfwsf7KlmPacMWUh_Efos7UEGe7qEbMipy5Oa0X6hig_Io2-ms https://www.latribune.fr/economie/france/en-plein-covid-5-700-lits-d-hopital-ont-ete-supprimes-en-2020-893296.html


                      • Legestr glaz Legestr glaz 29 septembre 21:06

                        @eau-pression

                        Regardez cet article, repris d’ailleurs dans tous les médias de masse. 

                        5700 fermetures de lits en 2020 et 1800 autres fermetures au premier trimestre de 2021. La saison automne-hiver 2021-2022 va être costaude dans « nozopitaux ». 

                        Tout ça sent très fortement le « nouveau confinement » parce qu’après tout : « il faut sauver des vies, quoi qu’il en coûte ». Mais quelle mystification du Peuple !

                        https://www.latribune.fr/economie/france/en-plein-covid-5-700-lits-d-hopital-ont-ete-supprimes-en-2020-893296.html?fbclid=IwAR0Yn7xVeYfwsf7KlmPacMWUh_Efos7UEGe7qEbMipy5Oa0X6hig_Io2-ms


                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 21:09

                        @Décoder l’éco

                        En fait c’ est bizarement la meme connerie que ressortait sans cesse P1000

                        pemile et pioupiou serais t’ il de la meme famile de trolle comme pacem et pull en laine , le mystere reste entier smiley ... a vous les studio ...

                        Cet article base tous ses calculs sur la France Métropolitaine. A l’heure où il a été construit, les décès remontés étaient de 652 000.



                      • eau-pression eau-pression 29 septembre 21:16

                        @༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄

                        J’ai pas regardé le palmarès du pékin qui a posté hier soir tard ses doutes, ça mériterait.


                      • Hervé Hum Hervé Hum 29 septembre 21:16

                        @pipiou2

                        Le seul chiffre crédible est la différence statistique de morts d’une année sur l’autre, soit donc 42000 morts comme le dit le site mis en lien par eau-pression.

                        Toutefois, si le site parle des gens qui sont morts du covid chez eux et non comptabilisé, il oubli tout de même le nombre de personnes mortes suite aux manques de soins, même s’il en fait mention, mais sans le souligner. Et encore, on oubliera la politique qui consiste toujours à nier les traitements autre que la vaccination et qui ont sans doute causé une part non négligeable de morts en plus. On oubliera les effets induits par la politique de confinement ubuesque (non pas qu’elle n’était pas justifiée, mais certainement pas telle qu’elle a été pratiquée), de peur, menace, etc.

                        En tous les cas, je constate que le nombre de morts covidofficiel est passé de plus de 100 000 à 68 OOO (que les grands médias se gardent bien de dire) et on arrive alors à un taux de mortalité qui n’a vraiment plus rien à voir avec une pandémie mortifère justifiant la politique actuelle qui continue à intensifier la politique de la peur, du pass sanitaire et de l’état d’urgence, qui n’a d’autre explication qu’un calcul politique et rien à voir avec la santé publique, qui d’ailleurs n’a jamais été la raison d’être de la politique gouvernementale, présente ou passé.

                        Et enfin, on oubliera que le « quoi qu’il en coûte », est sur le point de couter très très cher et qui explique en partie l’intensification de la politique de peur sanitaire qui n’existe plus dans les faits. Et il faudra beaucoup d’hommages national à notre président groslandais pour maintenir son % d’avis favorables et de continuer la campagne de propagande lancée par le gouvernement et qui étrangement, ne choque pas le CSA, pourtant si scrupuleux sur le respect des temps de paroles.

                        Etc...

                        Bref, il faut rendre hommage à Macron pour sa capacité à manipuler les services de l’Etat et les benets du genre pipiou2 !


                      • eau-pression eau-pression 29 septembre 21:30

                        @Hervé Hum

                        Notre @pipiou est peut-être convaincu que la politique sanitaire a permis d’éviter les 400000 morts « si on ne fait rien » agités comme un épouvantail par Macron fin 2020.

                        Je pourrais revenir aux calculs simples qui rendent très difficile à justifier le nombre de 68000 décès covid en 2020. En tous cas, la sous-mortalité sur la route, c’est juste 700.


                      • pemile pemile 29 septembre 23:25

                        @Décoder l’éco « Je n’ai aucun doute de trouver vos plus plates excuses dans votre réponse qui va suivre. »

                        Vraiment ? Pourquoi ? Le chiffre que vous donnez pour 2020 représente bien une augmentation de la mortalité de plus de 10% par rapport à 2019 ou 2018, non ?


                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 23:35

                        @pemile

                        cette reponse la :

                        Cet article base tous ses calculs sur la France Métropolitaine. A l’heure où il a été construit, les décès remontés étaient de 652 000. Aujourd’hui, 6 mois plus tard, 2 000 décès de plus ont été rapportés pour un total de 654 000 que vous pouvez retrouver ici : https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/000436394

                        Tu l’ as deja depuis l’ article de huysmans .... 
                        que tu l’ acepet ou non les fait son les fait ...
                        c’ est pas a eux de se soumetre a ta volonté mais bien l’ inverse ...

                        Si ca te va pas , ecrit un article , mais arrete de poser cette question de debile propagandiste dans le but de lasser les auteur et de les faire quitter agoravox .


                      • listao 29 septembre 23:56

                        @pipiou2
                        je retrouve dans ce cour (toujours cour) paragraphe, la syntaxe, le vocabulaire, et le style propre à une désormais célèbre secte, la bien nommée zététique. L’art de faire prendre des vessies pour des lanternes à des gens qui précisément cherchent à se défendre contre leurs vulnérabilités intellectuelles (qui, soit dis en passant est impossible).La méthode est simple, prenez un fait étonnant qui découle de la cognition, faites le constater, puis dites ce que vous voulez derrière, vous avez capté votre auditoire.   


                      • HΞŁŁБФUЛÐ ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 30 septembre 00:02

                        @listao

                        l’ art de se ralancer la baballe avec un autre compte ou un compice pour se redonner une ocasion de parler est aussi une des methode abjecte des propagandiste patenté ...


                      • Legestr glaz Legestr glaz 30 septembre 00:04

                        @pemile

                        Lisez ce rapport de l’INED, cela vous fera digérer !

                        Il date de 2007 ! Devinez quoi ? La surmortalité que nous « vivons » était annoncée depuis cette année 2007 pour cause de coronavirus ? Pas du tout, pour cause de vieillissement de la population, de « Baby boom ». Etonnant non ? 

                        https://www.ined.fr/fichier/s_rubrique/19099/431.fr.pdf

                        Et pour anticiper cette mortalité conséquente annoncée et le vieillissement de la population, « la solution » était de fermer de nombreux lits d’hôpitaux ! Un coup de génie ! 

                        résumé

                        En Europe, la cessation d’activité puis le décès des générations du baby-boom vont marquer les cinquante prochaines années. mais les implications socio-économiques ne sont pas forcément celles que l’on croit.

                        si le nombre de jeunes d’âge actif va progressivement devenir inférieur à celui des personnes atteignant l’âge de la retraite, la réduction du chômage ne sera pas nécessairement mécanique : rien ne garantit en effet le remplacement systématique des départs en retraite, ni l’adéquation entre les emplois laissés vacants et les profils des demandeurs.

                        De même, les structures d’accueil pour personnes âgées ne seront pas inévitablement insuffisantes. Quoique plus nombreuses, les personnes âgées rejoindront les institutions plus tardivement parce qu’elles seront en meilleure santé.

                        En revanche, l’augmentation de 20 à 40% du nombre de décès aura certainement des conséquences importantes sur les systèmes de santé. Et, parallèlement, le marché des services funéraires devrait connaître une expansion conséquente.


                        Mais qu’ils sont bêtes ces chercheurs de l’INED. C’est le « méchant virus tueur » qu’ils n’avaient pas vu arriver qui va causer cette augmentation de la mortalité. Vraiment payé à rien faire ces gens la !



                      • Legestr glaz Legestr glaz 30 septembre 07:40

                        @pemile

                        Par rapport à 2018 et 2019, à population constante et pyramide des âges constantes , n’est-ce pas pemile ? 

                        Population française « métropolitaine » 2018 = 64.737.000
                        Population française « métropolitaine » 2019 = 64.821.000
                        Population française « métropolitaine » 2020 = 65.124.000

                        En 2018 le vieillissement de la population s’est d’ailleurs poursuivi, les plus de 65 ans représentant désormais 19,6% de la population contre 19,2% début 2017.

                        Les chercheurs de l’INED ont annoncé en 2007 que le nombre de morts annuels allait augmenter d’une manière considérable en France et dans les pays du « baby-boom » jusqu’en 2050 pour des raisons de vieillissement de la population. 

                        Des faits parfaitement établis que votre mauvaise foi refuse de prendre en considération. C’est « normal » que les décès augmentent parce que la population est vieillissante. Et puis si par « calcul »on donne un petit coup de pouce à cette mortalité, on peut de cette façon distiller la peur, l’angoisse et la sidération. Il faut simplement savoir « présenter les chiffres », ce qui s’apprend dans toutes les écoles de management.

                        https://www.ined.fr/fichier/s_rubrique/19099/431.fr.pdf

                        Les baby-boomers ont marqué la démographie des pays développés ces soixante dernières années. Leur départ à la retraite, puis leur mort, va peser sur les cinquante prochaines. L’entrée des jeunes générations sur le marché du travail va-t-elle en être facilitée ? Les besoins d’assistance aux personnes âgées dépen- dantes vont-ils exploser ? En comparant différents pays européens, Alain Monnier montre que beaucoup dépend de l’ampleur du baby-boom dans chaque pays.

                        Les pays du baby-boom se distinguent dans ce domaine des autres pays d’Europe, comme l’illustre l’évolution observée et projetée du nombre de décès en France et en Italie (figure 4). Dans ces deux pays, le nombre de décès va augmenter d’environ 40% d’ici 2050, mais en France, cette augmentation fait suite à une stabilité remarquable, alors qu’en Italie, elle prolonge une tendance à l’augmentation déjà en cours.






                      • véronique 30 septembre 08:01

                        @eau-pression

                        Oui vous avez raison de dire qu’il est peut-être convaincu que grâce à la politique dite sanitaire, on a évité les 400000 morts dont parlait Macron.

                        Il y a effectivement des personnes (combien ?) qui croient vraiment tout ce qui sort de la bouche de macron, castex ou veran... et qui sont prêtes à tout accepter si c’est pour une bonne cause (santé, sécurité, climat). Et ce n’est pas une question de niveau de diplôme d’après ce que j’ai pu constater.
                        Sans cette fraction de population, que la propagande entretient dans sa peur et son ignorance, l’exécutif ne pourrait pas mener sa politique anti-républicaine.


                      • Hervé Hum Hervé Hum 30 septembre 08:24

                        @véronique

                        Le problème et qui n’est pas limité aux seuls béni oui oui de la politique gouvernementale, c’est que la très large majorité des gens croient que l’histoire du monde commence à leur naissance et meurt avec.

                        Historiquement, jamais un gouvernement quelconque ne s’est véritablement soucié de la santé et sécurité de la population, sauf lorsque les circonstances y étaient favorables, c’est à dire, qu’il n’y avait pas d’autre intérêts dits « supérieur ».

                        Par exemple, la dangerosité de l’amiante est connue depuis les années 50, pourtant, il faudra attendre 40 ans de plus pour voir un gouvernement l’interdire. Au niveau de l’alimentation, s’est pire encore.

                        Toutefois, l’espérance de vie à quand même augmenté en raison essentiellement de conditions de travail devenues satisfaisantes, mais là encore, il ne s’agit pas d’une volonté politique, mais d’une contrainte sociale lié à la menace communiste de l’entre deux guerre et de l’après guerre via l’URSS. Menace qui à conduit à l’exécution de quelques dizaines de millions de citoyens, mais contraint à la politique sociale.

                        Mais jamais ikl y a eut volonté politique des dirigeants d’agir pour la santé et la sécurité publique, uniquement lorsque les conditions les y contraignaient.

                        Le cas actuel ne fait pas exception, puisque le but était de persuader la population que le seul recours est la vaccination pour convaincre la population de la nécessité du contrôle intégral (qui en soi n’’est pas le problème) et pour se faire, ont systématiquement interdit toute alternative de lutte contre le covid.

                        Comprendre que si demain la situation le commande, aucun gouvernement obéissant aux intérêts de la grande bourgeoisie, n’’hésitera à envoyer se faire tuer des millions de citoyens comme cela a été fait dans les guerres précédentes.

                        Comprendre qu’en 14/18 ; le courage ne consistait pas à aller se faire tuer dans les tranchées, mais de refuser d’y aller et se faire exécuter par ses propres camarades.


                      • eau-pression eau-pression 30 septembre 08:36

                        @Hervé Hum

                        Tout à fait d’accord.

                        Il faudrait aller plus avant et définir ce qu’est la grande bourgeoisie. C’est à dire quelle vision des relations sociales la définit.

                        Par une curieuse simultanéité, cela rejoint dans mon esprit le débat avec @Durand sur la colonisation de l’Algérie.


                      • Hervé Hum Hervé Hum 30 septembre 08:40

                        @eau-pression

                        je pense qu’il est tout à fait inutile d’ergoter sur le chiffre de morts, le chiffre officiel suffit à démontrer qu’on est pas face à une pandémie mortifère, surtout si on se base sur l’âge médian des morts du covid.

                        Comprendre qu’on sauve une vie d’un enfant et d’un jeune adulte, au delà, on sauve une partie restante de vie, sauf si vous trouvez une personne qui n’obéisse pas à l’obsolescence programmé du corps humain, mais à ma connaissance cela n’existe que dans l’imaginaire.

                        Bref, on ne sauve pas la vie d’une personne âgée, on sursois à sa mort pour un temps plus ou moins long, mais rarement au delà de quelques années. Certes, c’est malheureux pour la personne âgée, elle ne verra pas grandir ses petits enfants plus longtemps, mais c’« est dans l’ordre naturel de la vie, le pire étant de voir ses enfants et petits enfants mourir avant soi ou vivre dans des conditions qu’on ne voudrait pas pour soi même.

                        Mais étrangement, les vieux d’aujourd’hui, issu il est vrai de la période la plus paisible et égocentrique du 20ème siècle, semblent voir leurs descendant comme des jouets et non pas comme des êtres devant leur survivre et semblent adepte de l’adage »’après moi, le déluge".


                      • eau-pression eau-pression 30 septembre 08:51

                        @Hervé Hum

                        La réalité que m’ont confié mes vieux, c’est qu’à un certain âge on se demande « qu’est-ce que je fais là », ce qui est en quelque sorte une façon de ne pas avoir peur du monde après.

                        Perso, j’essaie de constituer un terreau un peu consistant pour les suivants.


                      • Hervé Hum Hervé Hum 30 septembre 09:03

                        @eau-pression

                        Définir ce qu’est la grande bourgeoisie.

                        C’est comme définir ce qu’est la noblesse, c’est à dire, ceux qui pensent être de naissance supérieure au reste de la population et à ce titre, détenir le pouvoir de vie et de mort du reste de la population. L’art de la manipuler est alors le sommet du raffinement.

                        Bref, la grande bourgeoisie, c’est pour moi ceux qui pensent être les héritiers directs de la noblesse.

                        Comme je l’ai écris dans un article, la noblesse fondait sa légitimité sur la primauté du devoir, tandis que la bourgeoisie fonde sa légitimité sur la primauté du droit. Ce que les autres citoyens, c’est à dire, les travailleurs ne comprennent pas (encore), c’est qu’ils ne peuvent pas fonder leur légitimité sur lla primauté du devoir ou du droit, mais uniquement sur l’équilibre de l’un et de l’autre. Sauf que tout est fait pour qu’ils n’aient d’admiration que pour la noblesse du devoir ou la jouissance du droit.

                        Bref, dès l’instant où on pense en terme d’équilibre, la solution, l’alternative au système actuel est alors facile à définir et à mettre en place, mais sans cela, c’est impossible.

                        Le hic étant qu’on ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière tout en affirmant être honnête !


                      • Hervé Hum Hervé Hum 30 septembre 09:20

                        @eau-pression

                        Perso, je crois que la foi mène au paradis ou à l’enfer de son choix.

                        Quant à la raison de « qu’est ce que je fais là », on en a quelque peu discuté par ailleurs, me reste toujours à finir l’article et demander sa publication, mais en ce moment, je manque cruellement de... Foi !


                      • véronique 30 septembre 09:29

                        @Hervé Hum

                        Quand j’ai écrit « si c’est pour une bonne cause », j’ai oublié de préciser qu’il s’agit d’un prétexte. Il peut y avoir une certaine réalité des faits, mais vrais ou faux, ils ne servent que de prétexte.

                        Avec les décisions de l’exécutif concernant le covid on en a un exemple flagrant (d’ailleurs il a été question de guerre) : on ne peut pas penser qu’un gouvernement cherche à protéger la santé des gens en les empêchant d’aller à l’hôpital, en les empêchant de travailler, en les empêchant de percevoir leur salaire, en les assignant à résidence, en les obligeant à porter un masque quand on est sûr qu’il ne sert à rien, en portant un grave préjudice à tous ceux qui suivent une scolarité, en faisant de la ségrégation contre une partie de la population, en les sanctionnant lourdement en cas de non-respect des mesures etc. 


                      • Décoder l'éco Décoder l’éco 30 septembre 09:57

                        @pemile
                        Il faut que je réécrive pour la 200e fois l’importance de la structure par âge et le fait que les variations entre années sont monnaies courantes ? 
                        Il faut donc voir plus loin que le bout de son nez.

                        Une fois que l’on a fait ça, on a aussi le droit de regarder l’impact des « mesures sanitaires » pour savoir combien de vies elles ont prises/sauvées.

                        Le bilan est très mauvais.


                      • Eric F Eric F 30 septembre 10:13

                        @Legestr glaz
                        Le nombre de décès annuel a été stable et a même connu un creux passager au milieu des années 2000. Mais depuis 2010 la tendance à l’augmentation est nette. Cependant la « courbe de tendance » 2010-2019 indique une mortalité prévisionnelle pour 2020 de l’ordre de 620 à 625 000 décès, nettement inférieure aux 669 000 relevés (l’INED, dans une étude tenant compte de l’effet démographique et du rattrapage a établi une surmortalité de 43 000). Cela nous donne un « ordre de grandeur » de la surmortalité covid. Sévère, mais pas hécatombe.


                      • pemile pemile 30 septembre 10:51

                        @Décoder l’éco "Il faut que je réécrive pour la 200e fois l’importance de la structure par âge et le fait que les variations entre années sont monnaies courantes ? "

                        Inutile, cela restera 200 fois de trop pour ne pas expliquer cette hausse inédite de plus de 10%, non ?

                        Et que vous persistiez à vouloir analyser une pandémie mondiale en vous focalisant uniquement sur la France éclaire vos biais basés sur du cherry picking smiley


                      • Ben Schott 30 septembre 11:13

                        @pemile
                         
                        Je ne connais pas la patience de Pierre, mais je ne suis pas sûr qu’il ait envie de répondre aux sempiternelles âneries des branleurs pathologiques...
                         

                        « analyser une pandémie mondiale en vous focalisant uniquement sur la France »
                         
                        En l’occurrence, Pierre parle ici d’une étude portant sur Israël.

                        Et « pandémie mondiale » est un pléonasme. Et dans ce cas particulier, une vaste blague.
                         

                         


                      • Hervé Hum Hervé Hum 30 septembre 11:50

                        @pernile

                        comme le rappelle l’auteur, lorsqu’on regarde l’âge médian des décès, la sévérité est d’autant plus a relativiser et devient totalement dérisoire lorsqu’on la compare aux conséquences socio-économique des mesures prises pour les tranches d’âges plus jeunes.

                        Bref, on peut douter que la politique gouvernementale sauve des vies, mais plutôt le contraire, car au risque de vous choquer, on ne sauve pas la vie d’une personne en fin de vie, on sursois à sa mort pour quelques mois voir quelques années. A moins que vous pensiez vivre éternellement.

                        Par contre, lorsqu’on envoi se faire s’entretuer des jeunes dans des guerres, là, on détruit, assassine volontairement des vies.


                      • Décoder l'éco Décoder l’éco 30 septembre 12:03

                        @Eric F
                        Non pas de la surmortalité Covid, mais de la surmortalité tout court.
                        Le fait de ne pas avoir soigné les gens ça a fait pas mal de morts vous savez. C’est même documenté par Santé publique France et le Conseil Scientifique lui-même.
                        Leurs décisions ont pris des vies et n’en ont pas sauver une seule. C’est visible sur les courbe de mortalité, c’est un des apports de mes travaux.


                      • pemile pemile 30 septembre 12:13

                        @Hervé Hum "comme le rappelle l’auteur, lorsqu’on regarde l’âge médian des décès, la sévérité est d’autant plus a relativiser"

                        C’est encore oublier que les plus jeunes sortent vivants des services de réanimations mais nécessitent une structure hospitalière qui tient la surcharge. Et c’est aussi nier que sortir vivant d’un cas grave laisse des séquelles.


                      • Legestr glaz Legestr glaz 30 septembre 12:31

                        @pemile
                         
                        Ah oui, les jeunes atteints du coronavirus entrent en réanimation ? Avez vous des chiffres à nous montrer pour « justifier » ce que vous écrivez ? 

                        Parce que les gens qui entrent à l’hôpital sont ceux qui présentent un endothélium endommagé (obèses, hypertendus, insuffisants rénaux, diabétiques, malades des coronaires). Cela arrive très très rarement chez les jeunes. Ce genre de pathologies avance avec l’âge, en lien avec l’alimentation. Mais si l’on est obèse très tôt, l’effet cumulatif arrive très vite. 

                        Dire que les jeunes sortent vivants des services de réanimation, c’est refuser de dire que « les quelques rares jeunes obèses » qui entrent en réanimation sortent vivants de ces services. Quant aux séquelles, vous viendrez nous les expliquer. Parce que le SARS-COV2 provoque un pneumonie « atypique ». 

                        D’ailleurs, petite question pemile : comment soigne t-on les pneumonies en France ? Vous savez cette maladie qui touche « chaque année » entre 400.000 et 600.000 français et qui fait, hélas, bon an, mal an, environ 20.000 morts. 
                        A votre connaissance les médecins soignent ou pas les pneumonies ? Et comment s’ils le font ? 


                      • Ben Schott 30 septembre 13:22

                        @pemile
                         
                        Moi, c’est Ben Schott, mais c’est pas grave, on nous confond souvent  smiley
                         
                        « En l’occurrence, vouloir utiliser les données Israéliennes pour dénigrer la vaccination »
                         
                        Faudrait savoir, malhonnête, c’est pour « dénigrer la vaccination » ou pour « analyser une pandémie mondiale » (sic) ?
                         
                        Bon, va prendre ta troisième dose, présente bien ton ausweis à monsieur l’agent, et rendors-toi.


                      • Ben Schott 30 septembre 13:26

                        @Legestr glaz
                         
                        « Quant aux séquelles, vous viendrez nous les expliquer. »
                         
                        Pendant ce temps, Macron nous concocte un petit projet de loi pour pouvoir censurer toutes les remontées des effets secondaires catastrophiques de la vaccination, principalement sur les jeunes !


                      • Eric F Eric F 30 septembre 13:42

                        @Décoder l’éco
                        « Le fait de ne pas avoir soigné les gens ça a fait pas mal de morts »
                        Les pathologies graves ont été soignées, il n’y a pas de surmortalité massive de cancers, AVC ou crises cardiaques. Mais on aurait pu réduire la proportion de cas graves de covid et infections conséquentes en traitant les malades en début d’infection, je suis d’accord sur ce point (le quart ?, le tiers ?).
                        Le fait que ce sont surtout les plus âgés qui ont connu une surmortalité correspond aux caractéristiques du covid dans l’ensemble des pays du monde, et les mesures de restriction des contacts ont réduit d’autres maladies infectieuses, conduisant à une sous-mortalité des classes d’âge jeunes.
                        Pour ce qui est des « vies sauvées » et « vies prises », on ne saura jamais ce qu’aurait donné CHEZ NOUS l’épidémie sans les mesures. Ce qu’on sait comparer c’est, à niveau de positivité équivalent, la différence entre l’épisode printanier 2020 (sans vaccin) et l’épisode printanier 2021 (avec vaccin).


                      • Eric F Eric F 30 septembre 14:04

                        @Hervé Hum
                        Sauver une vie est toujours surseoir à la mort. Mais effectivement la durée de vie restante est inférieure à 85 ans qu’à 25, dans dix ans les effets démographiques se la présente épidémie (si elle se résorbe dans les prochains mois) seront « absorbés ».
                        Je suis d’accord que mettre en danger des jeunes du fait d’une vaccination dont les effets secondaires néfastes excèdent pour eux les très faibles risques de la maladie est une faute. Notamment étendre le « pass » pour les adolescents alors que l’épidémie est au plus bas est abusif et aberrant.
                        Concernant les conséquences économiques, on voit qu’elles sont déjà en cours de résorption au niveau mondial, avec même une surchauffe qui induira du reste d’autres conséquences négatives. Au niveau social, on a moins morflé en France du fait du « quoi qu’il en coute » (il est même poussé trop loin selon moi), mais on a toujours le problème d’inadéquation des demandes d’emploi par rapport à ceux proposés, et la trop forte dépendance v/v de l’extérieur du fait des délocalisations massives.
                        [concernant les guerres épouvantablement désastreuses pour nos pays dans la première moitié du siècle dernier, il n’y en n’a heureusement plus dans notre région du monde depuis des décennies, et l’implication dans les conflits extérieur est numériquement marginale (mais c’est encore trop)]


                      • Hervé Hum Hervé Hum 30 septembre 14:09

                        @pemile

                        combien de jeunes sont dans le cas que vous citez ? A contrario, combien de jeunes pour les « dommages collatéraux » de la pseudo guerre gouvernementale contre le covid ?

                        Désolé si je n’ai aucune compassion pour un vieux qui meurt, elle est prise toute entière par un jeune. Chez moi, l’avenir est devant soi, pas derrière.

                        Quand je passe devant une école et que je vois ces pauvres gosses affublés de leur masque, je les plains, quand je vois un vieux avec son masque dans la rue, je me marre.


                      • Hervé Hum Hervé Hum 30 septembre 14:21

                        @Eric F

                        Mais effectivement la durée de vie restante est inférieure à 85 ans qu’à 25


                        effectivement comme vous dites, elle est environ 3 fois et demi inférieure, une paille !!!

                        La vie vaut pour le sens qu’on lui donne, cela vaut donc aussi pour une personne de 85 ans, sauf qu’à cet âge là, si on ne l’a pas rempli avant, c’est tant pis pour soi, mais on ne saurait hypothéquer celle de ses enfants et petits enfants, tout en leur affirmant notre amour, sans être un parfait hypocrite égocentrique.


                      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 septembre 14:38

                        @Hervé Hum
                         
                        ’’ la durée de vie restante est inférieure à 85 ans qu’à 25

                        elle est environ ; 3 fois et demi inférieure, une paille !!!’’
                         
                         Diable ! Vous espérez vivre jusqu’à 109 ans ?
                        Le rapport est environ 8 fois.
                         

                        « L’espérance de vie d’un homme de 85 ans est de 6 ans et 3 mois (6,28). L’espérance de vie d’une femme de 85 ans est de 7 ans et 9 mois (7,76). » ici
                         
                        « L’espérance de vie restante à l’âge de 25 ans pour l’ensemble de la cohorte visée par l’Étude canadienne de suivi de la mortalité selon le recensement au cours de la période allant de 1991 à 2006 se situait à 52,6 ans chez les hommes et à 57,9 ans chez les femmes. »

                         


                      • troletbuse troletbuse 30 septembre 14:41

                        @pipiou2
                        incapables de raisonner


                        Quel aveu ! Toi, tu ne raisonnes pas mais tu résonnes .... comme une CLOCHE  smiley


                      • Décoder l'éco Décoder l’éco 30 septembre 16:15

                        @Eric F
                        Faux.
                        D’après Santé Publique France il a manqué 600 personnes aux urgences cardiaques et AVC chaque semaine du confinement de 8 semaines en mars-avril 2020.
                        Cela fait 4800 personnes qu’on n’a pas vu. C’est étonnant que cela couvre toute la surmortalité à domicile de la période dites donc.
                        Ce mars-avril 2020 n’est pas un « épisode printanier ». C’est une période de destruction du schéma de soin qui a coûté la vie à plusieurs milliers de personnes. En écrasante majorité des vieux dont la probabilité de décès dans les 3 ans était poche de 100%.
                        En dehors des AVC et Infarctus sur lesquels vous venez de dire une ânerie, le non recours aux antibiotiques, mesurable, documenté, remplacé par du doliprane qui est un produit dangereux, a laissé se dégrader la santé de tous les vieux qui, avec les symptômes hivernaux habituels : toux, fièvre, nez qui coule, ont été diagnostiqué à distance (pour les plus chanceux) « COVID ». Pas de test, pas de rdv de médecin. Ils sont morts alors qu’ils auraient vécus avec des soins classiques. C’est ça la « surmortalité Covid ». Rien à voir avec une létalité du seul virus.
                        Le « diagnostic Covid » les concernant a été ce qui a signé leur décès. Tout cela à cause d’un mauvais feuilleton chinois et la mainmise du pouvoir sur l’esprit critique des médecins. La profession est malheureusement en grande partie corrompue par le fric. Il suffit de généreuses rétro contributions de BIG PHARMA pour qu’ils ferment gentiment les yeux. 
                        Ceux qui ont agit en ne consultant pas, donnant du « doliprane dodo » parce qu’ils se sont comportés en petit fonctionnaire sage mériteraient un conseil de discipline. Cela ne risque pas d’arriver, BIG PHARMA ayant compris depuis longtemps l’intérêt d’arroser grassement les politiques et le Conseil de l’Ordre.
                        Je ne parle même pas de tous les vieux dont le « diagnostic Covid » a été une justification pour certains médecins de mettre un terme à leur vie avec du Rivotril. Ceux-là ont intérêt de prier pour que la dictature en marche aille jusqu’au bout parce que si on retrouve nos esprits, on ira les chercher et ils ne sont pas nombreux malgré les milliers d’injections réalisées par leurs grouillots.

                        Enfin, la politique vaccinale n’a absolument rien à voir avec la non augmentation de la mortalité. D’ailleurs c’est l’inverse. Si vous faisiez un peu de statistiques, vous verriez que DANS TOUS LES PAYS ET POUR TOUTES LES TRANCHES D’AGES, LA VACCINATION DE MASSE EST SUIVIE D’UN HAUSSE DE MORTALITE !!! ET CE MÊME DANS LES PAYS N’AYANT JAMAIS REUSSI A MONTRER DE « VAGUE COVID ».


                      • Hervé Hum Hervé Hum 30 septembre 16:42

                        @Francis, agnotologue

                        je n’ai pas pris la différence, mais l’âge, autrement dit, 25x3,5. = 87.5.

                        Je vous l’accorde, c’est approximatif, comme l’espérance de vie :

                        mais cela ne change pas le fait qu’entre 25 et 85 ans il y a une différence de 60 ans.

                        Pour moi, sauver une vie s’entend pour ce qui est à vivre, pas pour ce qui est vécu, là, on ne sauve plus rien. Sinon, on devrait pouvoir sauver la vie de tous les morts. Aussi, à 85 ans, on ne sauve que les quelques mois ou années à vivre et en considérant qu’on soit en assez bonne santé pour parler de vie et non d’un semblant de vie pour les grabataires. Enfin, le sens de la vie est que les plus vieux meurent avant les plus jeunes, sauf pour ceux qui veulent enterrer leur enfants et petits-enfants ou qui n’en ont rien à foutre des générations futures.

                        Entre parenthèse, dire que la vie n’a pas de prix, c’est dire qu’elle n’a aucune valeur. La preuve en est que la société humaine, dont l’économie est basé sur la monnaie, consiste précisément à mesurer la valeur du temps de vie dédié à autrui et détenu sur autrui

                        Bon, je vais pas développer le sujet, libre à vois de le faire.


                      • pemile pemile 30 septembre 17:47

                        @Décoder l’éco "Enfin, la politique vaccinale n’a absolument rien à voir avec la non augmentation de la mortalité. D’ailleurs c’est l’inverse. Si vous faisiez un peu de statistiques, vous verriez que DANS TOUS LES PAYS ET POUR TOUTES LES TRANCHES D’AGES, LA VACCINATION DE MASSE EST SUIVIE D’UN HAUSSE DE MORTALITE !!! ET CE MÊME DANS LES PAYS N’AYANT JAMAIS REUSSI A MONTRER DE « VAGUE COVID »."

                        Ah, l’usage des majuscules sur Avox donner du poids aux infox et embrouiller les gogos !


                      • Eric F Eric F 30 septembre 17:53

                        @Décoder l’éco
                        Etre confiné chez soi a réduit des causes d’accidents, chocs, etc. et les recours aux urgences pour soins usuels. Mais sur l’année globalement, quelles données établissent un surcroit de morts par AVC ou infarctus, constituant la surmortalité ? C’est une extrapolation pour les besoins de la thèse développée.

                        Car si cette mortalité covid avait été spécifique à la France, on pourrait se poser ces questions, mais lorsqu’on constate par exemple que la Suède qui n’a pas pris de mesures de restriction a un taux de décès comparable au nôtre, cela montre bien que ce ne sont pas ces mesures qui ont provoqué les décès -par contre je suis d’accord pour relativiser leur efficacité, même si la Norvège confinatrice voisine de la Suède non-confinatrice ait eu moins de décès qu’elle-.

                        Il y a des connivences et des conflits d’intérêt entre le corps médical et les labos, c’est exact, mais de là à supposer un choix volontaire de ne pas soigner voire d’exécuter délibérément des malades vulnérables, cela me parait totalement outrancier.

                        On n’est pas d’accord sur l’interprétation des chiffres relatifs aux effets de la vaccination, on peut voir par exemple pour le dernier épisode de la maladie des relations entre non-vaccination et saturation hospitalière selon les régions.


                      • serge.wasterlain 30 septembre 18:49

                        @pemile
                        J’avais décidé de ne plus jamais répondre à vos intervention, mais là, c’est d’une telle mauvaise foi crasse que je ne peux m’empêcher de le signaler ! Les jeunes en réanimation, fallait l’oser celle-là !


                      • pemile pemile 30 septembre 20:10

                        @serge.wasterlain « J’avais décidé de ne plus jamais répondre à vos intervention »

                        C’est bien les bonnes résolutions, mais faut s’y tenir !

                        « Les jeunes en réanimation, fallait l’oser celle-là ! »

                        Apprends à lire, « plus jeune » que l’âge médian des décès, à 70 ans on est jeune, c’est bientôt l’âge de la retraite avec la REM.


                      • JulesDu13 1er octobre 02:20

                        @Legestr glaz

                        De vous-même :

                        https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7441931/

                        L’objectif est de décrire les PMA des médecins généralistes français associés au diagnostic de COVID-19 du 1er mars au 31 avril 2020 comparé aux PMA durant les mois de mars et avril 2017 à 2019

                        « La PMIA (prescription médicale d’antibiotiques) moyenne par médecins était de 69,2 en 2020 contre 94 en moyenne les années précédentes. De même la consommation de fluoroquinolone était de 3,94 PMIA en 2020 contre 5,71 en moyennes de 2017 à 2020. »

                        et de Décoder l’éco

                        D’après Santé Publique France il a manqué 600 personnes aux urgences cardiaques et AVC chaque semaine du confinement de 8 semaines en mars-avril 2020. Cela fait 4800 personnes qu’on n’a pas vu.

                        Au total on se demande combien de morts de mars-avril-mai 2020 (surmortalité de 25.000 environ sur cette période) ont été causés par nos actes plutôt que par l’épidémie.
                        Il faut ajouter les consultations à distance imposées (dissuasives, moins efficaces et très difficiles pour les personnes âgées et isolées), les appels retardés au 15 par ordre du gouvernement, l’usage intensif du Rivotril pour abréger les fin de vies, et les effets de l’inactivité physique et de l’isolement psychologique chez les personnes les plus fragiles.

                        Sur cette période l’Allemagne, avec une population et un niveau de vie comparable, a eu 4 à 5 fois moins de surmortalité.


                      • JulesDu13 1er octobre 02:22

                        @Legestr glaz

                        De vous-même :

                        https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7441931/
                        L’objectif est de décrire les PMA des médecins généralistes français associés au diagnostic de COVID-19 du 1er mars au 31 avril 2020 comparé aux PMA durant les mois de mars et avril 2017 à 2019
                        « La PMIA (prescription médicale d’antibiotiques) moyenne par médecins était de 69,2 en 2020 contre 94 en moyenne les années précédentes. De même la consommation de fluoroquinolone était de 3,94 PMIA en 2020 contre 5,71 en moyennes de 2017 à 2020. »

                        et de Décoder l’éco

                        D’après Santé Publique France il a manqué 600 personnes aux urgences
                        cardiaques et AVC chaque semaine du confinement de 8 semaines en
                        mars-avril 2020. Cela fait 4800 personnes qu’on n’a pas vu.

                        Au total on se demande combien de morts de mars-avril-mai 2020 (surmortalité de 25.000 environ sur cette période) ont été causés par nos actes plutôt que par l’épidémie.
                        Il faut ajouter les consultations à distance imposées (dissuasives, moins efficaces et très difficiles pour les personnes âgées et isolées), les appels retardés au 15 par ordre du gouvernement, l’usage intensif du Rivotril pour abréger les fin de vies, et les effets de l’inactivité physique et de l’isolement psychologique chez les personnes les plus fragiles.

                        Sur cette période l’Allemagne, avec une population et un niveau de vie comparable, a eu 4 à 5 fois moins de surmortalité.


                      • véronique 1er octobre 08:44

                        @Eric F

                        « Les pathologies graves ont été soignées, il n’y a pas de surmortalité massive de cancers, AVC ou crises cardiaques »

                        En fait on ne peut pas le savoir. Déjà en temps normal, il faut du temps pour savoir. Mais en plus, on sait que la « cause » covid a été souvent prioritaire sur les autres. Les personnes qui en 2020 « seraient mortes de toutes façons » (étude de l’ined je crois), d’une autre cause, et qui sont sans doute réellement mortes d’autre chose que le covid.
                        Et puis il faudra aussi décortiquer les causes de décès pour les années suivantes.


                      • Legestr glaz Legestr glaz 1er octobre 10:42

                        @Eric F

                        Juste une simple question Eric F : comment soigne t-on en France les quelques 400.000 à 600.000 cas de pneumonies annuelles ? 


                      • chantecler chantecler 1er octobre 10:43

                        @Legestr glaz
                        Avant c’était ATB .
                        Aujourd’hui c’est rivotril !
                        Ca coûte moins cher et c’est le progrès .


                      • Décoder l'éco Décoder l’éco 1er octobre 12:45

                        @Eric F
                        Etre confiné chez soi AUGMENTE les risques d’accident pour les plus âgés et surtout EMPECHE leurs voisins, amis, famille, de leur porter assistance en allant les voir régulièrement. L’isolement tue. C’est pareil pour ceux qui font un infarctus au boulot ou pendant une activité de groupe.

                        Pour les données : https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/250807/2596023

                        Cette analyse a été cité de nombreuses fois et gentiment mis sous le tapis par le gouvernement.
                        Je n’ai JAMAIS affirmé un mécanisme sans avoir une base statistique OFFICIELLE, vous aussi vous avez le droit de me présenter vos excuses.

                        Concernant la Suède, vous fantasmez complètement. 

                        Je me limite ici aux sources officielles suédoises.

                        La première est le rapport de la Coronakommissionen, une commission gouvernementale suédoise dont la mission était de faire le bilan de la crise de la COVID-19. Leur conclusions (en anglais ici : https://coronakommissionen.com/wp-content/uploads/2020/12/summary.pdf) est édifiante. Je cite ci-dessous deux passages importants :

                        « The strategy of protecting the elderly has failed »

                        « The regulations stated, among other things, that when deciding on hospital care, people in categories 1–4 on the Clinical Frailty Scale (CFS) were to be prioritised. Hardly anyone in residential care for the older people are in the prioritised categories. »

                        « The investigation of patient records for 847 people in 98 residential care units by the Health and Social Care Inspectorate reveals up to about 20 percent of cases were not assessed by a physician at all. In 40 percent of these cases, there was no individual assessment by a nurse either. Furthermore, the investigation shows that not even 10 percent of the patients/recipients of care were assessed at the residential care facility. »

                        « It is the view of the Commission that it is unacceptable that there have been cases in which the resident was not individually assessed by a physician and in some cases was not medically examined at all. »

                        En pratique, près de la moitié des personnes âgées n’ont pas été soignées ou ont été dirigées directement vers des soins palliatifs.

                        Les statistiques de mortalité officielles montrent que pendant la « première vague » 53% des décès COVID-19 des plus de 70 ans ont eu lieu en maison de retraite (cf. le site du Socialstyresen, l’équivalent de Santé Publique en Suède : https://www.socialstyrelsen.se/globalassets/1-globalt/covid-19-statistik/engelska-sidan/statistik-covid19-avlidna-engelska.xlsx).

                        La Norvège, sa voisine, a eu une mortalité dix fois moindre, n’a pas confiné, n’a pas même recommandé le confinement, a testé, isolé puis traité dès le début 2020. Les journaux n’en parlent pas, ni les rapports parlementaires. J’ai découvert la chose par hasard en étudiant les données du COVID-19 Government Response Tracker (https://www.bsg.ox.ac.uk/research/research-projects/covid-19-government-response-tracker).

                        Sur votre dernier point vous tombez dans le même panneau que beaucoup de français, vous vous faites avoir par les statistiques COVID. Il n’y a aucune saturation hospitalière. Les chiffres COVID présentés visent juste à justifier le pass sanitaire et l’obligation vaccinale. Cette arnaque est tellement grosse qu’elle a été relevée par la cour des comptes. https://www.ccomptes.fr/fr/publications/les-soins-critiques

                        Donc, cher @Eric F, je conçois que vous soyez laisser avoir par toute cette folie probablement même jusqu’à vous faire inoculer un truc (dont même le fabricant annonce qu’il n’a aucun impact sur les décès ou maladie « sérieuse » (consultez pour cela les essai sur cohortes de Moderna et Pfizer), mais uniquement sur les hospitalisation non sérieuses), mais de grâce, cessez de venir me répéter la propagande de Libé ou du Monde sans jamais avoir juste pris de le temps de faire une recherche Google avant.


                      • Eric F Eric F 1er octobre 13:55

                        @Décoder l’éco
                        j’ai consulté les chiffres du lien que vous indiquez datant de Mai 2020 (chapitre « autres pathologies »), L’activité SOS médecins a connu une baisse sensible (tout comme les praticiens) mais celle des urgences a été de faible durée« Après une forte diminution des recours aux soins durgence en semaines 12 et 13, on observe depuis 5 semaines une augmentation du nombre de passages et dhospitalisations après passages aux ur-
                        gences pour les pathologies cardiovasculaires. Ces nombres restent cependant inférieurs à ceux de
                        2019, exceptés pour la MVTE »

                        Concernant le pic de mortalité , je retiens la remarque suivante : « Cet excès de mortalité a été particulièrement marqué dans les régions Grand Est et Ile-de-France
                        où la circulation du SARS-CoV-2 a été intense »
                        Cela est bien lié à l’épidémie elle-même et non aux effets du confinement qui a été le même dans le pays (les décès par régions ont été publiés)

                        Concernant la Norvège, il y a bien eu restrictions drastiques contrairement à la Suède "13 Mars 2020 : Le gouvernement norvégien a pris des mesures radicales jeudi contre la propagation du COVID-19 ... Tous les établissements scolaires, les bars, les restaurants, des musées et autres attractions touristiques ainsi que de nombreuses entreprises ont été priés de fermer dès jeudi après-midi afin de contrôler la propagation du Coronavirus"


                      • Eric F Eric F 1er octobre 14:01

                        (suite)
                        Etre confiné chez soi [ou la fermeture massive de lieux collectifs] a deux types d’effets opposés :
                        -d’une part le moindre brassage de population induit une baisse de toute maladie contagieuse
                        -d’autre part, il y a les effets néfastes que vous indiquez sur la risque de non intervention en cas d’accident de santé (quoique les tournées d’infirmières à domicile pour les soins réguliers n’avaient pas été supprimés).

                        Pas vu de statistique indiquant davantage de décès AVC ou crise cardiaque en 2020.


                      • Eric F Eric F 1er octobre 14:55

                        @Décoder l’éco

                        « ...vous faire inoculer un truc (dont même le fabricant annonce qu’il n’a aucun impact sur les décès ou maladie « sérieuse » »
                        Les « cohortes » des essais des « fabricants » effectués au second semestre 2020 ont connu insuffisamment de décès pour être statistiquement significatifs, c’est pour ça qu’il est surtout question des cas symptomatiques (cf mémorandum de la décision FDA du 11 décembre 2020).
                        Mais depuis lors, des centaines de millions de personnes ont été vaccinées, et des comparaisons en population générale ont pu être effectuées dans différents pays. Alors je sais bien que ces études (quel que soit le pays) proviennent d’organisations et administrations institutionnelles, mais m͇ê͇m͇e͇ ͇s͇i͇ ͇c͇e͇r͇t͇a͇i͇n͇e͇s͇ ͇d͇o͇n͇n͇é͇e͇s͇ ͇p͇e͇u͇v͇e͇n͇t͇ ͇ê͇t͇r͇e͇ ͇« ͇e͇n͇j͇o͇l͇i͇v͇é͇e͇s͇ »͇,͇ ͇j͇e͇ ͇n͇e͇ ͇p͇e͇n͇s͇e͇ ͇qu͇’͇e͇l͇l͇e͇s͇ ͇͇p͇u͇i͇s͇s͇e͇n͇t͇ ͇ê͇t͇r͇e͇ e͇n͇t͇i͇è͇r͇e͇m͇e͇n͇t͇ ͇f͇a͇l͇s͇i͇f͇i͇é͇e͇s͇, car l’immense majorité des personnels médicaux, analystes et observateurs seraient alors des truqueurs délibérés. Les chiffres globaux pour la France me paraissent ignificatifs (même si on divisait par 2 ou 3), et la comparaison ’’cas -mesurés de la même manière-’’ / ’’décès’’ entre départements à fort taux de vaccination vs départements à très faible aux de vaccination me parait convaincante (étant plus sensible aux mesures de terrain qu’aux calculs et extrapolations).

                        Alors, pour ce qui est de m’’être fait inoculer quelque chose’’, cela n’a pas été une position préétablie, ayant été d’abord sceptique puis réticent, puis perplexe dans l’attente de remontées de terrain. Pas de précipitation ni de passe droit, mais lorsque ma tranche d’âge (sexagénaires) a été concernée mi-avril, j’avais eu le temps d’établir une position « motivée » (notamment entre les vaccins ARNm et le vaccin à vecteur viral Astra aux effets secondaires plus intenses).
                        J͇e͇ ͇c͇o͇m͇p͇r͇e͇n͇d͇s͇ ͇p͇a͇r͇f͇a͇i͇t͇e͇m͇e͇n͇t͇ ͇e͇t͇ ͇j͇e͇ ͇r͇e͇s͇p͇e͇c͇t͇e͇ ͇d͇’͇a͇u͇t͇r͇e͇s͇ ͇c͇h͇o͇i͇x͇ ; mon point de vue est qu’il y a actuellement dans la population adulte un taux suffisant de personnes vaccinées pour arrêter la fuite en avant vaccinale (hormis prescription médicale pour les personnes à co-morbidité). En particulier, l’acharnement vis à vis des ados (pass, pressions dans les établissements d’enseignement...) me parait abusif.


                      • pipiou2 1er octobre 15:59

                        @Décoder l’éco
                        « Il n’y a aucune saturation hospitalière ».

                        Voilà de l’affirmation peremptoire qui doit beaucoup faire rigoler les services hospitaliers, notamment dans les DOM-TOM !

                        On sent là tout l’analyse sans biais et parfaitement objective .  smiley



                      • pipiou2 1er octobre 17:35

                        @Ben Schott
                        Mieux : les DOM-TOM n’existent pas ...


                      • Ben Schott 1er octobre 17:39

                        @pipiou2
                         
                        Si, mais il n’y a pas de saturation hospitalière...
                         
                        Encore raté.
                         
                         smiley
                         


                      • tonimarus45 2 octobre 14:07

                        @pemile De legestr glas «  »«  »«  »« Les chercheurs de l’INED ont annoncé en 2007 que le nombre de morts annuels allait augmenter d’une manière considérable en France et dans les pays du « baby-boom » jusqu’en 2050 pour des raisons de vieillissement de la population. »«  »«  »" voila si cela est exact a prendre aussi en compte dans l’augmentation des deces,Non ????


                      • Louis Louis 2 octobre 18:14

                        @pipiou2
                        Bref l’auteur n’est aucunement engagé dans un débat honnête, sans biais, et ayant pour objectif la vérité.
                        Comme vous quoi !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité