• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Dieudonné est-il la cible d’une dictature ?

Dieudonné est-il la cible d’une dictature ?

* Dictature : Régime politique dans lequel le pouvoir est entre les mains d'un seul homme ou d'un groupe restreint qui en use de manière discrétionnaire ; (parfois) fonction correspondante.

 

Préambule :

En d’autres termes, pour tenter de ménager un peu la susceptibilité des lectrices et lecteurs trop sensibles, Dieudonné fait-il face à un pouvoir harceleur ?

Ou, pour dire les choses sous une forme plus policée : Dieudonné est-il l’objet d’un harcèlement visant à le réduire au silence ?

Telle est la question que je me permets de porter à votre appréciation. En effet, l’affaire Dieudonné, puisque c’est désormais le nom qu’il convient de lui donner grâce à l’interventionnisme hystérico-phobique de notre ministre de l’intérieur dont les motivations restent suspectent, n’a pas fini de faire couler l’encre.

Toutefois, dans des débats où les passions tendent à prendre le pas sur la raison, démontrant de facto la thèse exposée lors de précédents articles[1] – à savoir que la « raison n’est que l’attaché de presse des émotions » –, et pour clarifier le propos, je me permets de vous soumettre une brève analyse relative aux stratégies de manipulation et de harcèlement mises en place par un système harceleur (ou totalitaire).

Cette présentation a été effectuée par l’une des plus grandes spécialistes en France sur les problématiques de discrimination, de harcèlement et de manipulation (cf. lien en fin d’article pour ses références professionnelles et bibliographiques).

Ce texte est publié avec l’aimable autorisation de son auteur et n’a pas été écrit pour susciter la polémique. Il a simplement été initialement mis en ligne dans un but informationnel. L’initiative de le porter à votre connaissance m’appartient et sa rédactrice, préférant se concentrer à des projets de construction plutôt que de destruction, ne souhaite pas débattre sur le sujet, mais me confie le soin, le cas échéant, de répondre aux éventuels commentateurs.

 

Le pouvoir harceleur face à ses opposants

Par Ariane BILHERAN

 

 « Toute rencontre avec les hommes fournissait à Démocrite matière à rire »Juvénal, Satires, X, V, vers 47.

« Dans une libre République, chacun peut penser ce qu'il veut et dire ce qu'il pense »Spinoza.

Pour bien commencer l'année 2014, intéressons-nous aux moyens par lesquels un pouvoir harceleur supprime ses opposants.

Cette analyse est valable pour tous les types de harcèlement.

Rappelons simplement que la visée du harcèlement est bien de soumettre ou de démettre.

Tout d'abord...

 

Comment le pouvoir harceleur identifie-t-il ses opposants ?

L'opposant du pouvoir harceleur est toujours celui qui met en lumière ce qui doit rester, d'après le harceleur, bien caché de tous : corruption, escroquerie, manipulation, perversion, tyrannie, protections d'individus criminels, etc.

La plus grande crainte du pouvoir harceleur est d'être démasqué dans ses malversations[2].

L'opposant est donc un résistant au pouvoir harceleur, souvent une personne très autonome, résistante à la tyrannie, comme je l'ai déjà expliqué dans Le harcèlement moral (Armand Colin, 3ème édition en 2013).

 

Comment se débarrasse-t-il de ses opposants ?

L'adage « qui veut tuer son chien l'accuse de la rage » est particulièrement adapté au procédé du pouvoir harceleur. En voici les étapes :

1) discréditer l'opposant en pratiquant la désinformation à son encontre : diffusion d'informations erronées, propagande, calomnie..., et en supposant que les personnes jugeront de l'opposant à partir de la seule désinformation pratiquée ou de pseudo-sondages trafiqués. Le harceleur est le spécialiste du « parler au nom de tous ».

Exemples :

Dire que la personne fait du mauvais travail, le comble étant de l'accuser elle-même de harcèlement pour justifier un harcèlement à son encontre...

La discréditer en public sans apporter la preuve du discrédit, sans donner les moyens de la défense, sans permettre que l’opposant ne s’exprime à ce sujet (muselage de la parole de l’opposant), en interdisant le débat d’opinions…

2) l'isoler et le pousser à la faute

Exemples :

  • l'empêcher de s'exprimer lors de réunions d'entreprise ou de spectacles ;
  • le séparer de ses collègues et pratiquer l'art de la division ;
  • le rendre infréquentable sur la base d'accusations mensongères, d'interprétation orientée de propos et de comportements (orchestration de propagande, pressions pour signature de pétitions au sein de l'entreprise contre l'opposant, etc.) ;
  • le pousser à la faute en le mettant sous pression psychologique (humiliations, insultes...), matérielle (suppression des moyens pour exercer son travail, pressions financières...) et/ou physique (agressions...) ;

3) l'accuser des pires maux (la victime devient alors coupable : perversion inhérente au processus harceleur) : l'opposant serait « hystérique », « syndicaliste », « antisémite », « dangereux », « terroriste », « malade mental »,... et même… « harceleur » !

Exemple :

Faire accuser l'opposant de « harcèlement » sur la base d'une enquête partiale menée par une seule personne « juge et partie » et d'une audition unilatérale (seuls les plaignants étant entendus), et qui plus est, en lien d'intérêts et d'amitiés avec la Direction...

4) s'improviser comme étant la résolution de ces maux (problème - réaction - solution)...

5) stigmatiser et liquider les amis de l'opposant par des stratégies diverses : séduction, corruption, manipulation, intimidation, terreur. Les accuser de « trahison » s'ils ne collaborent pas (cf. pour rappel l’article « De la soumission psychologique au travail : comment un harceleur parvient à soumettre tout un groupe d’adultes pourtant bien constitués, et ce qui s’ensuit… ? »)

Exemples :

  • proposer à l'ami de trahir l'opposant moyennant un poste plus haut placé dans l'entreprise ;
  • menacer la famille de l'opposant et jeter des pierres sur sa maison ;
  • verser des pots-de-vin pour que la personne soit blacklistée (pour retrouver un travail...) ;
  • intimider d'éventuels soutiens à l'opposant en menaçant de les rétrograder, de les licencier, de les sanctionner ;
  • etc.

 

Pourquoi s'en débarrasse-t-il ?

Pour asseoir son pouvoir absolu et continuer de jouir des privilèges de sa toute-puissance en toute impunité[3].

 

Comment évincer un pouvoir harceleur ?

Comprendre que ce que les opposants subissent, vous le subirez aussi. S'informer sur les procédés de harcèlement, de manipulation et de lavage de cerveau. Voir la vidéo sur « Psychologie du Pouvoir » - Lire par exemple :

  • Harcèlement. Famille, Institution, Entreprise (Armand Colin, 2009).
  • Tous des harcelés ? (Armand Colin, 2010).
  • Le harcèlement moral (Armand Colin, 3ème éd. 2013).
  • Manipulation. La repérer, s’en protéger (Armand Colin, 2013).
  • Ne céder ni au chantage, ni à la culpabilité, et surtout pas à la peur  : la peur en elle-même asservit.
  • Rester solidaires dans le collectif.
  • Nommer ce qui se passe. Ne pas rester silencieux.
  • Se rappeler à tout instant que « renoncer à sa liberté, c'est renoncer à sa qualité d'homme » (Rousseau).
  • Demeurer lucide : le pouvoir harceleur n'a jamais de bonnes intentions à votre égard, surtout s’il vous prétend le contraire !
  • N'utiliser la violence qu'en extrême recours car la violence nourrit le pouvoir harceleur...
  • Nourrir la bienveillance et la compassion en soi, et ne laisser aucune place aux sentiments d'impuissance et de haine.
  • Rire... Le rire est l'arme la plus puissante qui soit car, avec le rire, plus le pouvoir devient harceleur, plus il devient comique.

La subversion du rire satirique, celle de Démocrite, est corrosive, radicale, et... démocrate.

 

NOTA BENE :

Tous les exemples cités proviennent de situations déjà observées en entreprise lors de nos enquêtes…

Toute ressemblance avec l'actualité en France sur l’humoriste Dieudonné serait purement fortuite.

 

Précisions supplémentaires :

Ariane BILHERAN est docteure en psychopathologie, écrivain et consultante. Elle dirige la SAS SÉMIODE fondée en 2008 et intervient sur la problématique des RPS au travail (Risque Psycho-sociaux). Pour en savoir plus : http://www.semiode.com/a-propos/

En complément d’information de ce billet, je rappelle en lien qu’elles sont les lois qui permettent dans notre pays de réprimer les atteintes à la dignité de la personne : articles 225-1 à 225-4 du Code pénal relatifs aux discriminations ; et les atteintes à l’intégrité physique ou psychique de la personne : article 222-33-2 du Code pénal concernant le harcèlement moral.

La lecture de ces rares articles de Loi vous permettra de mieux définir les atteintes à la dignité et/ou à l’intégrité de la personne qui ont été supposées dans l’affaire Dieudonné.

Et pour ceux qui souhaitent approfondir les notions de droit relatives aux actes discriminants ou de harcèlement (la manipulation n’étant pas interdite en France à l’exception de celle qui conduit à des abus de faiblesse), je vous propose également de lire l’article Harcèlement sexuel : Un syndrome d’aliénation pénale, car sa démonstration et sa conclusion restent valides même dans le cas de harcèlement moral.

Subséquemment, l’affaire Dieudonné pose un autre problème de fond, monumental celui-ci, que l’on peut présenter de manière non anecdotique : souhaitons-nous, peuple Français, abandonné un peu de liberté pour plus de sécurité ?

La psychosociologie démontre dans toutes ses recherches que la façon de s’interroger sur un problème influe directement sur les réponses que l’on souhaite obtenir. Or, un pays qui arbore le triptyque Liberté, Égalité, Fraternité sur tous les frontispices de ses communes devrait sérieusement méditer sur le sujet.

Par ailleurs et comme dans cette affaire, la harangue d’un seul décideur a joué sur la corde sensible de l’émotionnel au détriment du rationnel et du relationnel, je conclurais par ses propos emplis de sagesse dont devrait s’inspirer toutes les parties en présence souhaitant mener une politique intelligente et responsable visant à montrer l’exemple : « La meilleure façon de se défendre est de ne pas imiter l’offenseur » (Marc AURELE, extrait de Pensées pour moi-même).


[2] C’est moi qui souligne.

[3] C’est moi qui souligne.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (83 votes)




Réagissez à l'article

108 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 16 janvier 2014 09:26

    pauvre dieudonné ! Pendant ce temps, notre pouvoir d’achat continue de se casser la gueule, la précarité progresse à grands pas, la TVA augmente, on vient de faire un nouveau cadeau de 35 milliard au Medef, les actionnaires boivent du champagne pour se féliciter de leurs supers bonus et le clampin de base proteste énergiquement pour soutenir Dieudonné…entreprise médiatique magnifiquement orchestrée par Manuel Valls. En période de crise tout est bon afin de détourner la colère des individus vers des objectifs, moins dangereux pour le système ? D’ailleurs, la plus grosse « Quenelle » c’est celle que l’on est en train de nous mettre, non ? Doit se marrer Dieudo, car grace à toute cette pub il va pouvoir vendre un bon paquet de DVD de son spectacle "Le Mur"...sa petite entreprise ne connait pas la crise !

    Voir : A PROPOS DE DIEUDO...


    • LEELOO Shawford43 16 janvier 2014 09:40

      Bonjour Rpbert,


      autant hier quand j’ai vu que vous écriviez les provocations de Dieudonné pour seul qualificatif, le tout en gras, je me suis dit, il a réfléchit et opéré un retour lexical salutaire.

      Mais là vous êtes délibérément ignominieux car :
      - prétendre que ce que fait en ce moment Dieudonné est la voie la plus facile pour s’enrichir est inique. Car s’il venait à finir en prison ou dans la tombe, on se demande ce qu’il ferait de ses patates
      - car la vente des DVD qu’il a bel et bien exhorté à vive voix, c’est pour compenser les interdictions de spectacle (il a d’ailleurs très explicitement dit échanger les places de spectacle contre le DVD). 
      Or les spectacles où il remplit tous les Zéntihs de France sans publicité aucune du système politico-médiatique ni contrainte sur le public, il ne devrait donc pas pouvoir en récolter le juste fruit ?

      Cela tendrait en tout cas à dire que vous souhaiteriez dans le régime politique que vous préconisez que ce qui aurait été gagné par le seul exercice de son ingénuité et de son seul talent serait totalement oblitéré et absorbé par la communauté.
      Ce serait assurément : welcome dans un monde de larves et de frustrés.

    • Robert GIL ROBERT GIL 16 janvier 2014 09:56

      « prétendre que ce que fait en ce moment Dieudonné est la voie la plus facile pour s’enrichir est inique. », ou j’ai dit ça ?????


    • LEELOO Shawford43 16 janvier 2014 10:02

      Donc quelque soit le moyen et la juste comptabilité de cette rémunération avec la bonne gouvernance et le partage des richesses dans la société, le seul fait de s’enrichir serait pour vous la source de tout mal, j’ai bon ?


    • Philippe VERGNES 16 janvier 2014 10:20

      Bonjour Robert GIL,

      Tout d’abord, merci de nous faire partager votre opinion ici.

      Maintenant, sur le contenu de votre post : vous avez effectivement raison. Tout est bon pour détourner notre attention sur des sujets moins dangereux pour le système afin qu’il puisse continuer à œuvrer dans l’ombre à l’encontre de notre intérêt général. Mais ce qu’il y a d’extraordinaire dans l’affaire Dieudonné, c’est que les dirigeants en place ont été poussés à la faute et qu’ils se sont trahis. Et ça, c’est vraiment important pour que les consciences s’éveillent encore un peu plus, car avec cette affaire nous avons la preuve évidente de l’ingérence israélienne (je parle de l’État d’Israël) dans la gestion de la politique française.

      Mais comme cette ingérence ne doit pas être divulguée aux yeux du grand public, la seule solution passe par la manipulation des foules dont se rendent coupables les gens qui nous gouvernent aujourd’hui pour défendre des intérêts qui sont loin de correspondre à nos standards d’idéaux démocratiques.

      Dieudonné ne peut être tenu responsable de la publicité que lui a fait notre sinistre de l’Intérieur qui a probablement méjugé de l’impact de son interventionnisme hystérico-phobique. S’il en tire profit, que grand bien lui fasse, il en aura bien besoin pour se défendre devant les tribunaux.

      Par ailleurs, la véritable question de fond qui se pose suite à cet incident est celle soulevée en fin d’article : souhaitons-nous, peuple Français, abandonné un peu de liberté pour plus de sécurité ?

      Car c’est bel et bien cela qui se profile à notre horizon et si nous n’en prenons pas conscience alors, cela donne raison aux personnes qui projettent de restreindre nos libertés, y compris et surtout celle des travailleurs que vous semblez défendre.


    • non667 16 janvier 2014 11:04

      gil = taupe/troll du N.O.M. qui nous joue l’embrouille !
      à moinser sans lire et sans argumenter !


    • bernard29 bernard29 16 janvier 2014 11:21

      à Robert Gille

      « vous dites  ; »le clampin de base«  proteste énergiquement pour soutenir Dieudonné !! »

      sympa pour les spectateurs de Dieudonné. Ets ils sont nombreux, la preuve ils achètent en masse ses vidéos ( c’est vous qui le dites en semblant le regretter !!).

      Vous savez pourquoi « les clampins de base » ne protestent pas énergiquement pour vos vrais problèmes ?

      1) parce que il y a encore de la marge avant la vraie colère ( les espagnols, grecs etc... sont au régime bien plus sec que le nôtre et la table n’a pas été renversée, les citoyens de l’Est de l’ UE , ont des niveaux de vie bien plus bas que les nôtres etc etc .. alors vous pouvez espérer qu’UBU arrivera un grand soir mais vous attendrez longtemps

      2) parce que peut être que les clampins de base ne saisissent pas bien les motivations des gens qui râlent pour eux, ou que ces derniers ont une très mauvaise communication.( peut être que vous ne savez pas expliquer ! ) vous devriez prendre exemple sur Dieudonné). Peut être que les clampins pensent que ces gens là roulent aussi pour eux avant tout . Ont ’ils été échaudés. ??

      3) parce que la dernière chose qui reste pour des « clampins » qui survivent péniblement, c’est le sens de la dignité humaine et de la dignité citoyenne. C’est donc pour celà que même ’a défaut de pain et de confort, il reste la protestation vive pour les grands principes de l’humanisme en danger, c’est à dire la liberté d’expression, la liberté de pensée, la liberté de conscience. Et c’est la dramatique situation de ces libertés que révèle de façon magistrale Dieudonné.


    • Alain Qroviste Alain Proviste 16 janvier 2014 11:47

      Lorsque l’on souhaite sincèrement lutter contre la TVA, les 35 milliards du MEDEF sans contrepartie, les actionnaires etc...on doit aussi lutter contre les attaques à la liberté d’expression et surtout contre la peur et l’auto-censure, la peur de ne plus dénoncer les injustices comme le dit si bien l’auteur. Normalement, le citoyen doit se battre contre toutes les injustices. Personnellement, je ne fais donc pas de différence entre le combat pour Dieudonné et la liberté/égalité d’expression/d’opinion (égalité inexistante aujourd’hui), indispensable si vous voulez continuer à dénoncer les agissements des puissants, et le combat contre le MEDEF, c’est la même chose. C’est un tout.

      D’où la nécessité de taper à la racine, la constitution, le droit du droit. Rendons illégitime l’anti-constitution actuelle en écrivant nous-même une vraie constitution. Un moyen facile sans grande prise de tête serait de vouloir une assemblée constituante citoyenne tirée au sort.

      http://etienne.chouard.free.fr/Europe/index.php

      Merci à l’auteur de ne pas céder au chantage comme quoi on parle trop de l’affaire Dieudonné, et le reste que dalle, et de nous la présenter sous l’angle manipulatoire et psychologique. Cette affaire nous apprend bien des choses, sur la réalité du pouvoir tyrannique en place, sur la liberté/égalité d’expression , la loi Gayssot, le communautarisme, l’attitude victimaire, la puissance de certains mouvements/associations jusqu’à la situation au Proche-Orient etc...Le flot d’articles va se calmer tout seul petit à petit (c’est déjà le cas) tant que la vérité ne sera pas totalement rétablie et triomphante sur ce sujet, que je trouve tout aussi crucial voire plus que le dernier enfilage bien profond du MEDEF en date.

      Amicalement (ou quenellement si vous préférez smiley ).


    • Robert GIL ROBERT GIL 16 janvier 2014 12:21

      excusez moi j’aurais du remplacer clampin par BDB


    • bernard29 bernard29 16 janvier 2014 12:34

      comment peut ’on parler de « clampin de base » et de « blaireau de base » quand on a un blog qui s’appelle « conscience citoyenne ».

      c’est déjà là que vous n’êtes pas pris au sérieux. A moins que vous vous essayez aussi au « comique de base ».


    • Philippe VERGNES 16 janvier 2014 14:04

      @ bernard29,

      Merci pour ses propos aussi dignes que clairvoyants dénués d’une agressivité dans laquelle souhaiteraient bien nous voir tomber tous les profanateurs d’une véritable démocratie.

      @ ROBERT GIL,

      Si par ces quelques mots vous souhaitez traduire le fond de votre pensée, en quoi estimez-vous valoir plus ou mieux que tous ceux que vous conspuez ???


    • Morpheus Morpheus 16 janvier 2014 14:07

      @ ROBERT GIL

      A supposer que nous nous fichions de Dieudo et que nous nous consacrions à tous les sujets que vous énoncez, j’ai une question : comment faisons-nous pour empêcher ces politiques allant contre l’intérêt général d’advenir et de se poursuivre ? Vous n’en dites pas un mot. C’est ennuyeux.

      D’autre part, si l’affaire Dieudonné est bien une diversion permettant de détourner l’attention du publique, cela n’en fait pas moins une affaire extrêmement grave eu égard aux principes mêmes du droit, aux principes des droits de l’homme et au principe de non ingérence des intérêts de puissances étrangères dans la nation. Dieudonné a des problèmes parce qu’il a les couilles de dénoncer les vices du gouvernement et de l’appareil d’état corrompu et vendu à des intérêts étrangers, c’est un authentique résistant, et sa cause est aussi celle du peuple. mais vous ne le voyez pas, parce que vous êtes dans une logique de factions : chacun pour sa gueule.

      Moche smiley

      Morpheus


    • matador matador 16 janvier 2014 18:23

      A L AUTEUR

      Liberté/sécurité : vieille thèse de Tocqueville....De la démocratie en Amérique je crois...


    • T.REX T.REX 16 janvier 2014 20:57

      Illustration lamentable qui inverse les rôles !
      L’antisémite devient victime du nazisme !
      ça c’est de la manipulation !


    • Mortargent 17 janvier 2014 02:37

      Si je ne m’abuse il ne s’enrichit pas.... Depuis X années il s’est placé en « non solvabilité » pour ne pas payer ses amendes. Ceci dit, puisqu’il fait salle pleine à chaque représentation, puisqu’il vend des DVD, puisque bientôt il vendra des Tshirts, des figurines à la quenelle, des pin’s, des magnets, des verres, des mugs, des chaussons, des casquettes, des stylos, des parfums, etc... pensez vous qu’il finira par payer ses amendes ? Ou alors faudra t’il faire comme Sarkozy et créer un Dieudothon pour l’aider à payer ?

      C’est un petit point de détail sans doute. Mais pour ma part, lorsque pendant 10 ans un état laisse une personne condamnée à de multiples reprises faire ce qu’elle veut y compris ne pas payer ses amendes, j’aurai tendance à croire que cette... clémence des institutions est louche et cela m’inciterai plutôt à croire qu’ils travaillent main dans la main depuis des années.

      Essayez vous même simplement de ne pas payer vos amendes, tout en étant parfaitement visible, joignable et non caché... je doute que vous teniez 10 ans avant que les huissiers ne débarquent, avant que vous ne finissiez en tôle. Je suis plus enclin à penser que tout ce à quoi nous assistons depuis des semaines est parfaitement organisé et rpévu depuis des mois et années et que les deux ou 3 parties concernées se sont parfaitement mis d’accord en coulisses sur la moidre étape de ce feuilleton de « télé-réalité ».


    • Philippe VERGNES 18 janvier 2014 11:38

      @ T.REX,

      Je ne sais ni pour qui ni à quoi vous carburez et je m’en contrefiche totalement.

      Cependant, s’il vous reste une seule étincelle d’intelligence dans votre petite cervelle, utiliser la pour vous informer correctement en lisant cet article : Charte du réseau international juif anti-sioniste. Vous comprendrez peut-être qui inverse qui, quoi, où, quand, comment et pourquoi ?

      Mais cela fait-il peut-être déjà trop de questions à vous poser à la fois. Aussi, je vous propose juste un très court extrait : « Le sionisme n’est pas seulement raciste, il est aussi antisémite ». C’est écrit par un véritable juif qui lui n’inverse pas les rôles.


    • paulau 16 janvier 2014 10:04

      Il existe un lien entre socialisme et totalitarisme.


      • bourrico6 16 janvier 2014 10:53

        On sent que vous avez réfléchit longtemps avant de nous faire part de cette révélation.
        Soyez en remercié.

        On peut fermer maintenant, le môssieur à tout dit.


      • Philippe VERGNES 16 janvier 2014 10:55

        Bonjour paulau,

        En fait, si vous allez dans ce sens, il est certain que ceux qui défendent le socialisme vont vous tomber dessus en vous traitant de tous les noms d’oiseaux possible et imaginable. Quelle que soit l’opinion politique que vous défendez, ce n’est qu’une idée, tout comme le socialisme.

        Ainsi, le totalitarisme n’est pas intrinsèquement de lien avec le socialisme proprement dit. Tout dépend en fait de ce que vous mettez derrière l’idée ou le concept de socialisme.

        Par ailleurs, il ne faut jamais perdre de vue qu’une « c’est toujours une idée qui donne naissance aux dictatures. Mais l’idée tient sa couleur et sa forme de l’homme qui la traduit en acte » (Stefan ZWEIG, Conscience contre violence).

        Cette règle de bon sens est totalement éludée dans nos analyses des différents idéologues qui tentent de nous séduire. Peu importe en fait l’étiquette politique dont vous vous revendiquez, si vous êtes un doctrinaire, vous réagirez toujours en doctrinaire et votre seul leitmotiv sera l’opportunisme quelle que soit la couleur que vous décidez de porter.


      • Philippe VERGNES 16 janvier 2014 11:00

        erratum : le totalitarisme n’a pas intrinsèquement de lien avec le socialisme... ou avec le verbe être : le totalitarisme n’est pas intrinsèquement totalitaire.


      • bourrico6 16 janvier 2014 11:00

        Bon, allez, j’ai un peu de temps.

        Il est évident que l’idéologie « socialiste » passe pour un totalitarisme auprès des seigneurs et maîtres.
        Pensez donc, ces gueux qui osent réclamer leur part du gâteau !!
        Pire, qui prétendrait même venir la prendre de force !!

        Il n’y a pas de quoi.


      • Philippe VERGNES 16 janvier 2014 11:05

        Heu désolé... je me « confusionne », ça m’apprendra à vouloir réagir trop vite smiley : ... le socialisme n’est pas intrinsèquement totalitaire.


      • CommunArt CommunArt 16 janvier 2014 13:05

        Absolument !

        Tout comme il existe un lien entre le furet et la baleine bleue ( cf Darwin )

      • kalon 16 janvier 2014 23:02

        La seule chose qui menace l’humanité ce sont les inutiles qui se font passés pour des intellectuelles mais qui devraient marcher pieds nus si il n’existait pas de cordonniers ! smiley


      • Martha 16 janvier 2014 11:24

         La chasse à courre médiatique et politique sus à Dieudonné *, la semaine dernière, est une démonstration comique de ce que vous dites. Le-z-Ubus guignolesques ont montré ce de quoi ils sont capables et l’ont signé.
         C’est fait ! C’est scandaleux et c’est cela qui est très drôle, on atteint le ridicule au plus haut niveau. De cela, en France on ne s’en remet pas !

         La majorité des Français, pris dans leur boulot, trompés en permanence par les médias cyniques et menteurs, n’ont pas encore bien saisi la dimension de l’affaire et son côté grotesque. Toujours accrochés aux mot clés et hypersensible « d’antisémite » et de « Shoah », Ils ne veulent pas voir l’évidence. 
         Dieudonné dénonce l’utilisation, faite, jusqu’à l’insupportable, du premier terme et l’instrumentalisation faite du second, avec ses farces. Pour lui, on peut être pour le bonheur des juifs et être totalement antisioniste et en particulier être opposé aux manières de faire de l’axe « américano-sioniste » qu’il a si bien dénoncé dans son sketch.

         Qui prend la peine de l’écouter comprendra la noblesse de son combat. Les mots « antisémite » et « shoah » sont devenus les instruments de notre asservissement. Il en a fait la démonstration par la farce et le rire. Ce qui prouve qu’il dit juste c’est la réaction disproportionnée et compulsive à laquelle nous avons tous assisté.
         => S.Q.F.D.

         * Dieudonné. Ce nom a lui seul est un message.
         Cela ne vous rappelle-t-il rien ?
                     Je lui trouve un côté Biblique.


        • Martha 16 janvier 2014 11:33

          PS Mettre un s à hypersensible et rectifier pour C.Q.F.D.


        • eau-du-robinet eau-du-robinet 16 janvier 2014 11:25

          Bonjour,

          Il suffit de regarder cette vidéo très instructive qui confirme que Dieudonné est la cible des sionistes et ses organisations en France qui alimentent eux même l’inti-sémitisme. 

          Jacob Cohen explique, entre autres, comme les sionistes intimident les juifs et non juifs en France .

          Bravo à Jacob COHEN pour son courage de dénoncer cette dérivé d’un pouvoir qui nous à confisque le démocratie et qui souhaite sévèrement encadrer (museler) la libre expression.

          Il est grand temps de restaurer la démocratie en France, surtout la démocratie médiatique (celles des grands médias) et démocratie politique....


          • Philippe VERGNES 16 janvier 2014 12:31

            Bonjour eau-du-robinet,

            Je connais Jacob COHEN depuis que je suis tombé sur l’une de ses vidéos dans laquelle il parle de son livre qu’il a écrit en 2010 sur l’interventionnisme pro-israélien. Cet ouvrage est disponible en fichier PDF au lien suivant : Le printemps des sayanim. C’est un livre à recommander à tous ceux qui veulent comprendre comment et par qui notre pays est géré.

            Dans cette vidéo qui désormais doit datée un peu, Jacob COHEN dévoile des noms et pas des moindres sur les sayanim qui sévissent en France on est pas sorti de l’auberge comme le dis Jacob COHEN. C’est pour cela que j’avais également rédigé cet autre billet : C’était écrit : « Nous boirons le calice jusqu’à la lie ».

            Merci pour ce lien et ce rappel.


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 16 janvier 2014 12:44

            Bonjour Philippe Vergnes,

            Merci pour votre message et les liens smiley


          • JL JL 16 janvier 2014 11:26

            @ la modération :

            je proteste avec véhémence contre la publication de cet article qui mélange les genres de façon inadmissible sur un forum comme celui-ci.

            Cette façon de dire les choses sans les dire et d’instrumentaliser le texte de madame Bilheran me parait relever de l’imposture intellectuelle, et je pèse mes mots.


            • LEELOO Shawford43 16 janvier 2014 11:35

              Doit y’avoir baleine sous gravier, vu le compteur plébiscitaire des votes en faveur de l’article à cette heure.


              Faudra que je prenne le temps de le lire. Si vous pouviez vous développer votre critique JL je suis sûr que ça en intéreserait plus d’un.

            • Martha 16 janvier 2014 11:42

              @ JL :
               Très bien votre mot.
               A prendre en entier pour la scène de guignol : fera très bien pour enrichir le côté comique.
               Le vulgum pecus qui approuve le gros bâton du gendarme « Flageolet »


            • JL JL 16 janvier 2014 12:14

              @ Martha :

              c’est trop facile d’en appeler à Guignol !

              Je n’ai aucune espèce de sympathie pour Valls, au contraire, et j’ai dénoncé son action comme étant attentatoire à la liberté de penser et d’expression.

              Pour moi, dans cette affaire, Valls a entrepris de faire un coup pour se faire mousser : il espérait faire monter sa côte de popularité et profiter de la tourmente qui frappe Ayrault pour prendre sa place.

              Il vient de subir un camouflet puisque Hollande s’est bien gardé de citer son nom lors de la conférence de Presse. Et cela s’est d’autant plus entendu que Hollande a cité Dieudonné, un comble !

              Mais voyez vous, ce que je reproche à l’auteur, c’est de nous vendre sous couvert d’actualité politique, une camelote qui n’est même pas de lui ; cet opportunisme est haïssable. Mais je suis sûr qu’il ne s’en rend même pas compte.

              nb. Ceci dit, je suis entièrement d’accord avec le texte de madame Bilheran.

              Et je persiste et signe : publier cet article de Philippe Vergnes a été une erreur regrettable.


            • Aldous Aldous 16 janvier 2014 12:53

              JL,


              Précisez votre pensée. En quoi appliquer ces concepts au cas de Dieudonné seraient scandaleux ?

            • JL JL 16 janvier 2014 13:20

              Aldous,

              je suppose que vous voulez dire : au cas de Valls ?


            • JL JL 16 janvier 2014 15:40

              @ Shawford et Aldous,

              puisque c’est silence radio, je suppose que j’ai répondu à votre questionnement ?


            • LEELOO Shawford43 16 janvier 2014 15:43

              Désolé JL, j’avais pas encore pris le temps de venir lire votre réponse.


              Je le fais immédatmeen et reviens dire koi smiley

            • LEELOO Shawford43 16 janvier 2014 15:45

              Lu et approuvé à 100% JL


              J’ai du glisser une quenelle à Guillaume Champeau l’autre jour exactement pour les mêmes raisons (adapté à sa cause bien sûr).

            • JL JL 17 janvier 2014 08:43

              Bonjour Shawford,

              je reviens vers vous car il semble qu’ici, vous soyez le seul à garder votre lucidité devant le forfait de Valls.

              En assimilant des actions de politique politicienne à de la pathologie, Philippe Vergnes décrédibilise au delà de l’utile, le Politique. Si notre réel ennemi commun c’est la Finance, il faudrait, par souci d’équilibre des forces, associer l’article de madame Bilheran aux banquiers, traders et tous les spéculateurs ! Vaste programme.

              Je dis et j’affirme ici que Philippe Vergnes, par son opportunisme - à savoir : vendre sa ’camelotte’ en surfant sur la vague anti-Valls - ne vaut guère mieux que le psychopathe qu’il croit dénoncer ici.

              En affaiblissant le pouvoir politique face au pouvoir économique, il se fait, ’à l’insu de son plein gré’, l’idiot utile de notre ennemi commun, puisque j’ai cru comprendre que lui aussi, se plaint des excès de la grande finance.


            • LEELOO Shawford43 17 janvier 2014 09:01

              Bonjour JL, sans aucun doute possible.


              Ça m’amène d’ailleurs moi même à aller dans votre sens avec une autre occurrence étrange qui s’est passée sur l’Agora.
              Dugué, avant hier a publié un très bon article sur la quenelle, et depuis sauf méprise de ma part, cet article a fait psshiitt.

              Je m’en suis rendu compte parce que j’avais publié un commentaire où je disais en substance que le plus grand danger qui nous guette désormais c’est que l’hydre gouvernée par l’empire de l’argent récupère et absorbe ce geste de la quenelle qui symbolise désormais l’insoumission et la libération, pour en faire un geste gentiment transgressif anodin, et continuer ainsi à faire tourner la boutique avec des présentateurs de télé ou des people qui pourront nous en glisser des kirielles à l’envie.

            • LEELOO Shawford43 17 janvier 2014 09:15

              Ah non l’article est toujours là, et le commentaire en question est celui-ci.


            • JL JL 17 janvier 2014 09:25

              @ Schawford,

              vous dites fort justement : ’’le plus grand danger qui nous guette désormais c’est que l’hydre gouvernée par l’empire de l’argent récupère et absorbe ce geste de la quenelle qui symbolise désormais l’insoumission et la libération,’’

              Je dirai : rien de nouveau sous le soleil puisque le capitalisme fait flèche de tous bois par sa capacité, je dirai sa spécificité à se nourrir de ses contradictions. L’hydre qui nous détruit se nourrit de ses propres déjections, le capitalisme est autophage.

              Et je conclus par cette définition : le capitalisme est ce non système qui se nourrit de ses contradictions, et n’a besoin pour ce faire, d’aucun pilote. Il n’y a pas de pilotes dans l’avion infernal, et c ’est justement là que les prétendus maîtres du monde ont du grain à moudre, puisqu’ils se proposent de bâtir un gouvernement mondial.


            • TicTac TicTac 17 janvier 2014 09:26

              JL continue son combat contre le haïssable.

              Showshotte continue à croire que sa pensée est existentielle (voir son commentaire en lien...)

            • LEELOO Shawford43 17 janvier 2014 09:28

              Votre parole est d’or, sans mauvais jeu de mot.


              Bonne journée.

            • LEELOO Shawford43 17 janvier 2014 09:31

              Je dirai même : plus que jamais cher baveux smiley smiley


            • JL JL 17 janvier 2014 09:33

              Et TicTac se ferait tuer (symboliquement, hein !) pour voler au secours des ennemis de son ennemi !

               smiley


            • bernard29 bernard29 16 janvier 2014 11:43

              très bon article.

              Oui il s’agit d’une dictature de la pensée , qui n’hésite pas à mettre tous les pouvoirs, institutions et affidés derrière un individu qui n’a pour seule arme que l’utilisation des mots. C’est une vilenie.


              • Philippe VERGNES 17 janvier 2014 09:57

                Bonjour bernard29,

                Merci pour ce commentaire.

                Je suis allé voir votre article qui m’avais échappé. Je note : "Parce que le combat démocratique n’est plus le combat de Dieudonné, c’est celui des citoyens et des instances judiciaires. Ce n’est plus le combat présenté faussement comme un combat Dieudonné-Valls (pour aller vite), c’est celui des citoyens contre les abus de pouvoir, c’est celui des citoyens pour la démocratie et les libertés publiques."

                Que j’approuve bien plus qu’entièrement puisque le fond de l’article que je présente ici dénonce bien cet état de fait (c’est le cas de le dire). Manifestement, à lire certains commentateurs, nous sommes encore loin d’être tous à ce stade de compréhension concernant cette affaire et ce qu’elle implique ou sous-entend.

                Cordialement


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 janvier 2014 11:52

                Hier j’avais mis ça sous l’article de Bernard :
                « Se reconstitue à toute allure quelque chose qui rappelle ,même si c’est de façon burlesque ,le »plan vertical« de l’ancienne relation de l’homme à Dieu .La disparition de ce »plan vertical« ,il y a deux cents ans,au profit du »plan horizontal« (la relation des hommes entre eux),avait permis l’éclosion de la politique et de l’esprit critique.Sa reconstitution ,même si elle n’en signe peut-être pas la fin ,promet en tout cas à la politique comme à la pensée des temps difficiles.L’histoire était chaos ,tourmentes,erreurs accumulées à démêler par l’entendement .Quand un nouvel âge de la transcendance se met en place ,nul besoin de l’interpréter ,ce serait même une impiété .Le sacré ne souffre pas l’interrogation.Tout ce qui semble le mettre en péril est de l’ordre du Mal absolu ,et ce Mal absolu ne saurait être approché par les instrument de la raison :on doit seulement mener contre lui une guerre incessante. La guerre du bien .Comprendre,ou essayer de comprendre,devient au mieux suspect .La nouvelle religion n’a nul besoin de penseur .Il ne lui faut que des missionnaires .
                Ce sont eux ,évidemment,qui occupent les principaux rôles dans ce terrible roman vrai .Maîtres censeurs,maîtres encenseurs d’eux- mêmes et de leurs complices en vertu frénétique,maîtres faiseurs et moralisateurs,maîtres chasseurs,maîtres oppresseurs,maîtres dénonciateurs et persécuteurs,maîtres surveilleurs ,ils sont partout ou il s’agit de réclamer »sans relâche la censure au nom de la liberté,la mise à l’index au nom de la tolérance ,l’exaltation ethnique au nom de l’antiracisme« .
                Philippe Muray .
                Extrait de »La prosternation des clercs" ; Le Figaro ,2002 ..


                • Morpheus Morpheus 16 janvier 2014 14:15

                  D’accord en gros avec vous, sauf que depuis deux cent ans, on ne peut pas vraiment dire que nous sommes réellement dans une relation horizontale (hélas), mais je dirais dans une relation bancale, du fait du sabotage du projet de société égalitaire (horizontale) par l’oligarchie marchande, libérale, capitaliste, qui a tout intérêt à rétablir un système bien hiérarchisé, bien vertical.

                  Du coup, l’horizontalité est en pente raide smiley

                  Cordialement,
                  Morpheus


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 janvier 2014 20:49

                  Voilà ce que c’est de donner du lard aux cochons ...
                  Fait grouiiii grouiiii ...


                • LEELOO Shawford43 16 janvier 2014 20:51

                  Tu parles de zizyphe ? lui c’est plutôt Ouin ouin smiley


                  et que ’est ce qui dérouille chez les tauliers !

                  Sisyphe : call my name baby !!!

                • Brice Bartneski bartneski 16 janvier 2014 12:43

                  Spéciale dédicace au public antisémite et haineux de Dieudonné :

                  http://youtu.be/vBcDk59Nji4


                  • bourrico6 16 janvier 2014 12:50

                    Spéciale dédicace au public antisémite et haineux de Dieudonné :

                    Le dit public remercie le nazillon que tu es.

                    Mais ça ne prends pas, au final, personne n’en veut pas à tout le monde, juste aux deux crétins fascistes que vous êtes.
                    Vous vous évertuez à prétendre parler pour tout un peuple, mais vous êtes juste deux crottes fascistes.

                    Se faire traiter d’antisémite haineux par des SS tels que vous est un plaisir dont vous ne pouvez saisir le rafinement.


                  • Morpheus Morpheus 16 janvier 2014 14:19

                    bourrico, t’as dégainé trop vite, regardes la vidéo.

                    Ton commentaire, du coup, est vraiment à côté de la plaque, c’est nul.

                    Morpheus


                  • Philippe VERGNES 16 janvier 2014 14:30

                    Bonjour Morpheus,

                    Non, non : pas bourrico6 qui semble être doté d’un profond second, si ce n’est troisième degré et plus smiley smiley smiley, mais plutôt bartneski.

                    Faut vraiment... vraiment en tenir une sacrée couche pour pouvoir dire « Spéciale dédicace au public antisémite et haineux de Dieudonné » et présenter une vidéo qui atteste sans aucun doute possible du message anti-communautariste et humaniste de Dieudonné.

                    Je crois qu’avec cette affaire, les zionistes and co se sont tellement fourvoyés qu’ils en perdent totalement les pédales. Et ce qu’ils ne savent pas, c’est que désormais, leur défense puérile nous donne les armes pour les attaquer sur leur propre terrain. Suspens...


                  • Brice Bartneski bartneski 16 janvier 2014 16:43

                    Pour certains, la vie est noire ou blanche. Pour d’autres, la vie est un nuancier de couleurs.

                    Une p’tite carotte bourrico ? ça t’aidera à avancer.


                  • Brice Bartneski bartneski 16 janvier 2014 18:04

                    @morpheus

                    merci.


                  • Philippe VERGNES 16 janvier 2014 22:43

                    Bonsoir bartneski,

                    Désolé pour la méprise, je viens de lire votre article en modération que j’ai plussé, ce qui donnait + 7 et - 3 = + 4. Mais bon sang, entre les uns et les autres qui s’évertue à faire du second degré voire plus, va falloir que je m’habitue à ce genre d’humour même lorsqu’il s’agit de sujet sérieux. Apparement, bouricco6 se soit pris les pieds dans le plat tout comme moi, pourtant, j’avais bien visionné votre lien et la vidéo auquel il renvoie.

                    Sorry ! C’est la phrase « spéciale dédicace au public antisémite et haineux de Dieudonné » qui m’a « confusionné ». smiley


                  • Brice Bartneski bartneski 17 janvier 2014 10:34

                    @philippe vergnes

                    Comme quoi l’adage « on peut rire de tout mais pas avec tout le monde »... et vous ajoutez à cela l’hyper sensibilité de certains qui se transforme en susceptibilité, vous obtenez le résultat de plusieurs années d’une autorité conservatrice. Ce qui me fait rire, c’est que c’est un fan de Dieudonné (formé me semble t-il au énième degré) qui me fait la leçon en m’insultant de facho. Le changement, c’est pas maintenant... Y’a du boulot ! Faut rigoler les copains, ce qui nous sauve, c’est qu’on est des joyeux !!!


                  • Philippe VERGNES 17 janvier 2014 11:07

                    Bonjour bartneski,

                    J’ai le rire facile et j’ai même tendance à rire aux propos des « acharnés » qui me suivent ici depuis mon premier article sur mon thème de prédilection, à savoir la perversion narcissique et les psychopathes. Mais je concède aisément que l’humour que je privilégie est celui de l’auto-dérision et qu’il peut m’arriver parfois d’être « sensible » à certaines mauvaises blagues surtout lorsqu’elles sont proférés avec des intentions malveillantes sous-jacentes. C’est-à-dire, dans un but de dénigrement.

                    Or, concernant l’affaire Dieudonné, le dénigrement est du côté de ceux qui l’accusent d’être antisémite. C’est très flagrant lorsque l’on connait l’usage des mots qui est fait dans ce type de situation et les études qu’a pu faire un certain Erich FROMM dans sons ouvrage sur La passion de détruire : anatomie de la destructivité humaine.

                    Lorsque l’on a conscience des thèses de cet auteur, où l’on rejoint bien d’autres, entre l’agressivité défensive et l’agressivité maligne (ou l’agressivité proactive et l’agressivité réactive), on sait très qui s’en prend à qui et qui cherche à se défendre dans cette affaire. Et il n’y a pas photo. Je me suis déjà exprimé sur le sujet (cf. La ’novlangue’ des psychopathes).

                    Sur le second degrés et plus smiley, il faut y faire attention, surtout à l’écrit. Il est difficile lorsque l’on ne connait pas son interlocuteur de ne pas tomber dans le piège des biais cognitifs et des heuristiques de jugement qui mènent à de fausses interprétations et des décisions absurdes. Là aussi, j’ai déjà écris sur le sujet (cf. Peut-on faire confiance à notre jugement ? La fiabilité des « experts » en cause).

                    Mais vous avez raison : il y a effectivement du boulot pour parvenir. Comme disait Edgar MORIN  : « nous vivons à l’âge de la barbarie communicationnelle ».

                     smiley smiley


                  • CommunArt CommunArt 16 janvier 2014 12:59

                    Merci à l’auteur,


                    je suis sûr qu’il appréciera ce que je ne fais que découvrir aujourd’hui, à savoir « La loi de Godwin »


                    Bon article, merci smiley

                    • Philippe VERGNES 16 janvier 2014 13:52

                      Bonjour CommunArt,

                      Tout d’abord merci pour ce lien et veuillez excuser mes négligences orthographiques, car en me relisant je me rends compte du sabordage orthographique que je commets aujourd’hui. A force, je vais finir par ne plus être capable de me comprendre moi-même, aussi désolé si je suis parfois confus dans mes propos, j’ai mes pensées qui fusent plus vite que mes doigts sur le clavier. smiley !

                      Sur le point Godwin : ÉVIDEMMENT !

                      C’est pour moi un fait établi depuis, depuis... bhein depuis si longtemps que je n’arrive plus à déterminer la date.

                      Je vais vous faire une confidence : depuis que j’interviens sur ce site, la quasi totalité de mes articles (19 jusqu’à présent) tourne autour du thème de la perversion narcissique. Or, dans l’affaire Dieudonné Vs Valls, nous y sommes en plein et je n’en ai pas encore fini dans la description de ce fléau tant celui-ci est complexe. Ce que je n’ai pas encore précisé - mais qui viendra lors d’un prochain article de synthèse -, c’est que l’inventeur de cette théorie et les spécialistes qui l’ont accompagné dans ses recherches constatent tous, qu’en fond de mire de cette pathologie se cache le nazisme et ses atrocités. D’où également mon article : C’était écrit : « Nous boirons le calice jusqu’à la lie ».

                      Je compte préciser cela dans un billet de synthèse sur cette problématique qui se révèle peu à peu aux yeux du grand public, mais que je la « trace » personnellement depuis près de 20 ans.

                      Comment ce « mal » peut-il se transmettre ?

                      C’est la question à laquelle j’ai déjà répondu lors de mes articles sur la Perversion narcissique et et traumatisme psychique - L’approche biologisante et sa suite Tous traumatisés ? Comment sortir du piège de l’emprise psychologique (article que je compte reprendre en plusieurs parties sur mon blog pour davantage de précisions, car ce dernier n’exprimait pas correctement ce que j’aurais souhaité transmettre)..


                    • zygzornifle zygzornifle 16 janvier 2014 13:10

                      Évidence , CRIF et LICRA tenant la main de nos politiques comme un bon papa tient celle de son enfant chéri....Faut pas qu’il fasse un faux pas et se mette à penser par lui même notre cher président....


                      • Martha 16 janvier 2014 13:41

                        Entendre le bouffon, médiatiquement tabassé, dire simplement :
                         « le mur des lamentations », et marquer un très court temps d’arrêt interrogatif.... Ce léger silence, intentionnel, donne tout le côté humour noir, et voir la salle exploser de rire, de ce nième clin d’oeil : c’est voir la puissance du côté subversif de ces quelques mots prononcés, alors qu’ils ne constituent pas même une phrase.


                        • Morpheus Morpheus 16 janvier 2014 14:26

                          C’est là toute la force de la vrai satyre : provoquer le rire en mettant en lumière l’absurdité de certains comportements, et cela de la façon la plus simple.

                          Dieudonné est un génie de la satyre. C’est le meilleur humoriste de France depuis Coluche.

                          Morpheus


                        • Croa Croa 16 janvier 2014 22:26

                          Au lieu de regarder TF1 vois quelques unes de ses vidéos, ça t’évitera de raisonner comme un tambour.


                        • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 16 janvier 2014 15:36

                          et pendant les paravents dieudo, gailet, l’imposture continue inexorablement


                          • LoveArt 16 janvier 2014 16:13

                            Bravo pour votre l’affiche. C’est tout à fait ça. L’arroseur arrosé. Je me souviens que Mussolini venait du parti socialistes italien. Que c’est la chambre issu du Front Populaire à majorité socialiste qui a voté les pleins pouvoirs à Pétain.

                            En période de crise, les socialistes se tiennent à droite de la droite par désir de servir les intérêts des puissants du pays.

                            Pas eu le temps de lire votre article pour le commenter.

                            continuer dans votre création.

                            « Ne travaille jamais sois un créateur ! » F. Nietszche


                            • marmor 16 janvier 2014 17:01

                              L’adage « qui veut tuer son chien l’accuse de la rage » est particulièrement adapté au procédé du pouvoir harceleur

                              Et la sagesse populaire finit l’adage par cette conclusion, en patois occitan :
                              « mort lé gous, mort la rageo »
                              Ce qui peut se traduire par :« Et quand le chien est mort, la rage est morte »

                              Sampiero et Gil devraient se préoccuper de cette conclusion, et oublier Dieudonné et ses millions pour se rendre compte de ce que signifie cette interdiction de penser, et tout ce que laisse présager la tendance que prend l’action du gouvernement. Si on ne peut plus s’exprimer, il sera difficile de défendre nos droits. La liberté d’expression et de pensée est fondamentale. Museler la parole, c’est museler toute tentative de revendication.


                              • Croa Croa 16 janvier 2014 22:38

                                « Museler la parole, c’est museler toute tentative de revendication. »

                                Non c’est pire que ça, il ne restera que la foi !

                                D’un autre coté c’est pratique smiley plus de palabres, plus de cogitations... Afin de chercher une vérité déjà révélée ! smiley


                              • Chris De Baün 16 janvier 2014 19:21

                                 smiley C’est absolument vrai mais ce n’est qu’une tentative de dictature avortée, ces apprentis dictateurs et consorts, à commencer par leur chef le porcinet, ils sont tout petit, prétentieux, moches et minables


                                • Croa Croa 16 janvier 2014 22:47

                                  Ne te fait pas d’illusion ! Cet avortement n’est pas et la dictature en gestation reste avancée...


                                • OMAR 16 janvier 2014 20:35

                                  Omar33

                                  Salut Philippe :« ..... l’interventionnisme hystérico-phobique de notre ministre de l’intérieur dont les motivations restent suspectent,... ».

                                  Les motivation de Valls ne sont nullement suspectes mais limpides, pour la simple raison qu’il ne fait qu"appliquer les ordres qu’ils reçoit...
                                  Lui-même a un ami néo-nazi du nom de Terry Cooper et personne ne trouve à redire.... 

                                  Par conséquent, dans cette affaire Dieudonné, même le gouvernement ne fait qu’obéir aux ordres...
                                  Et l’origine de la dictature est à voir ailleurs : en intra-muros elle a pour nom le CRIF et la LICRA.
                                  http://www.dailymotion.com/video/x19kxwm_le-crif-donne-ses-ordres-au-gouvernement-francais_tv

                                  Et en extra-muros, Israël, d’après Arno-Klarsfeld
                                  http://blanrue.blogspot.com/2014/01/les-consignes-disr-le-lapsus-darno.html


                                  • Philippe VERGNES 17 janvier 2014 10:25

                                    Bonjour Omar33,

                                     smiley

                                    J’ai vu cette vidéo d’Arno KLARSFELD dont le père est ex-chasseur de nazi. C’est en cela que je trouve l’affaire Dieudonné grandiose, car il a réussi avec l’arme la plus inoffensive qui soit à faire tomber les masques de ce qui tirent vraiment les ficelles dans ce pays que ce soit sous n’importe quel gouvernement de gauche ou de droite. C’est un coup MAGISTRAL !

                                    Par contre, merci pour le lien vers l’autre vidéo. Le témoignage d’un représentant du CRIF est proprement hallucinant : j’en suis tombé de cul par terre. L’intentionnalité perverse qui se cache derrière son discours ne fait aucun doute pour quelqu’un qui connait les processus d’emprise psychique tels que je ne cesse de les décrire dans mes différents articles.

                                    Merci vraiment pour cet apport, je compte m’en servir dans un futur article pour un décryptage de la perversité de nos dirigeants (les véritables, pas ceux que l’on nous donne en pâture).

                                    Cordialement.



                                    • Philippe VERGNES 17 janvier 2014 10:16

                                      Bonjour kéké02360,

                                      Merci pour ces liens. Effectivement, lorsque d’un côté on mène une politique colonialiste et que de l’autre on s’achète une vertu de façade en prétendant lutter contre le racisme, les gens commencent à se poser des questions : c’est normal. C’est effectivement ce qui s’appelle un retour de boomerang.

                                      Dans un autre registre et sur la question des détails qui tuent, j’avais également bien aimé le fait qu’une député Israélienne d’origine éthiopienne puisse se voir refuser le droit de donner son sang sous prétexte :« selon les directives du ministère de la santé, il n’est pas possible d’accepter le sang spécial d’origine juive éthiopienne ». C’était dans le Monde du 11/12/2013.

                                      Et aussi celle-là : Les immigrés illégaux africains en Israël seront expulsés vers l’Ouganda, etc., etc., etc., plus tout ce que l’on ne sait pas ou que l’on ne nous dit pas.


                                    • kalon 16 janvier 2014 22:56

                                      les sionistes du gouvernement français reprochent à Dieudonné de se faire du pognons, mais, quelque part, c’est grâce à eux qu’il en gagne !
                                      Une vidéo de Dieudonné va, bientôt, devenir plus chère qu’un original de « Tintin au Congo !

                                      Dommage qu’Hergé n’ai jamais dessiné un »Tintin chez les sionistes" !


                                      • kalon 16 janvier 2014 23:14

                                        Qui peut nous renseigner sur le code barre désignant les produits provenant d’Israël ?

                                        Il est devenu clair que les sionistes nous considèrent comme des « Untermensch »

                                        Dés lors, il est de notre droit et de notre devoir vis a vis de nos enfants et de notre fierté d’homme de leur faire comprendre qu’ils partagent cette terre avec le reste de l’humanité et qu’ils doivent en tenir compte !


                                        • kalon 16 janvier 2014 23:20

                                          J’ai trouvé, les premiers chiffres du code barre renseignant l’origine du produit est « 729 » pour Israël.

                                          Alors, Valls, on va censurer les codes barres aussi ? smiley


                                          • Antoine 16 janvier 2014 23:43

                                            Evidemment on vit dans une dictature sournoise. La majorité de nos compatriotes en ont marre du permis à points et de ses perversions mais cela ne change rien, au contraire ; les députés à la con passent leur journée à voter des interdictions et nous emmerder ; la marocaine vient maintenant nous dire comment s’envoyer en l’air sinon au gnouf, enfin presque mais elle en avait tellement envie ; etc...Bref, une clique de pantins technocrates nous pourrissent la vie et puis quoi ? Rien...


                                            • kalon 16 janvier 2014 23:44

                                              Il faut considérer que si les sionistes étaient les maîtres de l’ancien système financier mondial, ils ont nettement moins de prise sur le nouveau système qui s’installe au niveau des « BRICS »

                                              C’est pas pour rien qu’Obama veut faire la paix avec l’Iran, son dollars ne vaut plus rien et ses porte-avions n’ont plus aucune défense contre les derniers missiles russes SS500 qui, du fait de leur vitesse d’approche, touchent leurs cibles à 1000 km de distance avant qu’un radar ne puisse les intercepter.

                                              Vous ne vous rappelez pas les deux missiles envoyés lors de l’affrontement Russo-Américain devant les cotes Syriennes ?

                                              C’est là qu’Obama a compris qu’il avait un « sérieux » problème !

                                              Et sans le pouvoir de l’argent, c’est quoi, un sioniste ?


                                              • Arnaud69 Arnaud69 17 janvier 2014 00:28

                                                @ kalon

                                                « Et sans le pouvoir de l’argent »

                                                Là il faut remonter l’histoire dès la genèse en partant du roi Saül et du roi David. :
                                                -Traitre, lâche, maître chanteur, violeur, SDF du désert éleveur de chèvres, incestueux dès1000 ans avant J.C, pleurnichard .

                                                D’après vous d’où vient le mot « Jérémiades » ?


                                              • kalon 17 janvier 2014 01:13

                                                Dieu, pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils font !

                                                Bon, leur pardonner, ok, mais qu’ils acceptent une quenelle de 175 comme acte de contribution n’est pas exagéré par rapport à leur « bilan » ! smiley


                                              • Arnaud69 Arnaud69 17 janvier 2014 10:48

                                                @ kalon
                                                "Bon, leur pardonner, ok, mais qu’ils acceptent une quenelle de 175 comme acte de contribution n’est pas exagéré par rapport à leur « bilan » !« 
                                                 
                                                J’ai du mal à pardonner le cancer, la peste, il ne faut pas m’en vouloir je suis humain pas »un élu". Je laisse à Dieu le monopole du jugement et du pardon.

                                                Si une maladie menace ta santé, est-ce que tu te pose la question de la survie du microbe ou est-ce que tu prends le remède pour t’en débarrasser ?

                                                 smiley


                                              • morice morice 17 janvier 2014 01:07

                                                Empêcher un délinquant primaire comme Dieudonné qui ne respecte même pas les lois pour exercer son activité de COMMERÇANT n’a jamais été le fait d’une dictature, mais bien d’une démocratie qui souhaite que tout le monde puisse exercer un métier sans léser les autres.


                                                achetez-vous donc un dictionnaire historique au lieu de beugler à ce qui n’est PAS.

                                                • kalon 17 janvier 2014 01:10

                                                  Morice, fait nous un article sur les SS-500, c’est cà, ta compétence ! smiley


                                                • kalon 17 janvier 2014 01:24

                                                  Tu sais, quelque fois, tu te trompes dans tes articles quoique le fond reste vrai !

                                                  Les missiles qui ont « dézingués » au Rwanda sont partis d’ Oostende dans un cargo destiné aux « folies » de Mobutu.

                                                  Un vieux pote, le père Mobutu ! c’est moi qui lui fourguais son « papier-cul » ! smiley


                                                • kalon 17 janvier 2014 01:40

                                                  T’inquiètes pas, Morice, cancer en phase terminale ! ils arriveront trop tard ! smiley

                                                  Et mes mémoires, ben, j’espère qu’elles serviront a aider l’humanité a ne pas disparaitre bêtement !

                                                  J’ai connu la plupart des gars dont tu parles, certains étaient des crapules, d’autres, des voyous, il y en avaient, même, qui étaient normaux ! pour te dire, la galère, Morice !

                                                  Moi, ben, j’étais intelligent, et tombé la dedans par hasard, ces mecs savent rien gérer sans un type intelligent, tu les connais ! j’en ai pas sauvé beaucoup, j’ai fait ce que j’ai pu !

                                                  Fait moi plaisir, Morice, écris tes articles comme tu le sens, pas comme tes amis aiment les lire, sois un homme.

                                                  C’est pas beau, mourir en souriant ?

                                                   


                                                • kalon 17 janvier 2014 01:55

                                                  Le sang de l’Afrique pour l’or, le diamant, le coltran et toutes ces saloperies, tu sais très bien que ce commerce est financé par les sionistes, et tu traite Dieudonné d’antisémite ?

                                                  Combien ont-ils volé aux Juifs dans le cadre de l’accord de transfert ?

                                                  Qui fournissait un composant essentiel à la fabrication du « zyklon B » ?

                                                  Tu le sais, Morice, alors, fais nous un article la dessus et tu seras un homme ! smiley


                                                • kalon 17 janvier 2014 02:10

                                                  Tu vois, Morice, quand je lis ’commerçant" dans un commentaire, je sais d’où vient ce commentaire, c’est viscérale eux ! smiley

                                                  L’argent, pour eux, ce n’est pas leur raison d’être, c’est pire, c’est leur pathologie et ils sont incurables.

                                                  Essayer de guérir un sioniste en lui disant que l’argent n’est qu’un symbole et non une valeur, c’est le condamné à une mort certaine !

                                                  Pas vrai, Morice smiley


                                                  • LEELOO Shawford43 17 janvier 2014 02:31

                                                    Les Orgues de l’Enfer et la Divine Providence sont venus me chercher dans mon sommeil pour que tu fiches la paix pour ce soir à l’A Matrice, K Long, Capiche ?


                                                    Demain est à un autre jour, et sans notre Momo qu’il est k’à nous, comment on va pouvoir toujours disposer de quelqu’un (ou quelque chose - PTDR - vive la Grimbergen ) sur quoi :

                                                    - se défouler à l’envie alors même qu’on serait éternels et que toutes les horreurs et soucis de la terre auraient entre-temps disparu,
                                                    - regrouper nos forces et toujours renouveler la force de nos liens contre ce qui symbolise le mieux la tyrannie dans l’agora,
                                                    - se cultiver quand il revient sur ses domaines de compétence non polémiques, sans outrance et se dépouillant de ses ficelles de vieux retour du débat et du buzz à tout prix ?

                                                    J’espère alors pouvoir compter en toi un allié de confiance.

                                                    Sur ce je retourne dans les bras de Morphée.

                                                    Bonne nuit


                                                  • kalon 17 janvier 2014 02:25

                                                    Je me suis saoulé avec des types qui revenaient d’avoir fais des « saloperies », Morice.

                                                    Tu sais ce qu’ils disaient ?

                                                    C’est fini, je ne suis plus un homme, et certains disaient : je ne suis même plus un animal !

                                                    Certains se sont suicidé, d’autres, trop lâches, supportent la mort lente.

                                                    Aucun d’entre eux n’était banquier à « Wall street » mais c’étaient eux qui les payaient ! 


                                                    • kalon 17 janvier 2014 02:35

                                                      Et toi, tu ose insulter Dieudonné ?

                                                      Non, Morice, cet homme risque beaucoup, lui et sa famille, et ce n’est pas pour du pognon qu’il prend ce risque, c’est parce qu’il veut resté digne face à des crapules qui ne prennent aucun risque et qui n’ont comme devoir que d’insulter des hommes tel que lui !

                                                      En parlant de « pognon » combien cette merde de Dassault vient de prendre ? 1 milliard !

                                                      et un milliard pour perfectionner des machines à tuer, Dieudonné, il ne tue personne, il les fait rire !

                                                      Andouille !


                                                      • kalon 17 janvier 2014 02:41

                                                        J’aimerai terminer avec ceci, Morice.

                                                        Si les Nazis avaient fait la quenelle à cet imbécile d’ Hitler en guise de « salut », il n’y aurait eu aucune guerre ni aucun génocide.

                                                        C’est cela que tu lui reproches ?

                                                        Essayer d’éviter une nouvelle saloperie ?



                                                          • kalon 17 janvier 2014 04:07

                                                            Morice, c’est quoi, votre prôbléme ? sérieux quoi ! faut consulter !


                                                            • kalon 17 janvier 2014 04:09

                                                              Apparement, en France, la branlette, c’est aussi un salut nazi, faut consulter, Morice ! smiley


                                                              • kalon 17 janvier 2014 04:15

                                                                Oh, Morice, t’imagine, 60 millions de Français qui vont venir se soulager ici ! et le président aussi vu qu’il a été démasqué en France ;

                                                                Morice, faut rester sérieux !


                                                                • kalon 17 janvier 2014 04:19

                                                                  Toi, à ton age, on sait que c’est moins dangereux, tu te tape des vidéos « palestiniennes » !

                                                                  Ok, mais pour les gamins, ils font quoi ?

                                                                  T’as vu le prix du TGV ?


                                                                  • paulau 17 janvier 2014 05:38
                                                                    Face à face entre pro et anti-Dieudonné devant son théâtre à Paris


                                                                    Les réactions des lecteurs sont intéressantes.


                                                                      • Philippe VERGNES 17 janvier 2014 14:14

                                                                        Bonjour Chris De Baün,

                                                                        Lien très, très intéressants. Merci !


                                                                      • Massada Massada 17 janvier 2014 15:31

                                                                        Le mouvement BDS qui s’échine à mobiliser les tenants du palestinisme et du terrorisme arabe contre la démocratie israélienne, est un échec patent. Jamais les échanges commerciaux avec Israël et les investissements industriels n’ont été aussi florissants. 


                                                                        De plus, le Boycott initié par ASA, est rejeté par des dizaines de grandes universités américaines. Aucune université n’est connue pour le soutenir.

                                                                      • Croa Croa 17 janvier 2014 22:53

                                                                        Merci pour l’info mais coté pratique il sera plus simple de ne plus consommer ce qui vient d’Israël. Comme c’est rarement indiqué il faut boycotter tout ce qui peut venir d’Israël sans indication de provenance (Par exemple pour les agrumes, si ça vient d’Espagne ou du Maroc c’est toujours écrit ! S’il n’y a rien d’indiqué ça vient probablement d’Israël !)


                                                                      • Massada Massada 17 janvier 2014 15:27

                                                                        Dieudonné : la société de production n’a pas la licence pour la Main d’Or


                                                                        La société qui produit Dieudonné ne dispose pas de la licence 1, obligatoire pour tout exploitant d’un lieu de spectacle, pour le Théâtre de la Main d’Or où il se produit à Paris

                                                                        Le fait d’exercer l’activité d’entrepreneur de spectacles vivants sans être titulaire de la licence est puni au maximum « d’un emprisonnement de deux ans et d’une amende de 30.000 euros ».



                                                                        • Croa Croa 17 janvier 2014 22:57

                                                                          Tu confonds avec les débits de boissons !

                                                                          Vas cuver Massada !
                                                                           smiley


                                                                        • Xenozoid 17 janvier 2014 15:34

                                                                          massada,en quoi l’industrie est elle un gage de liberté ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès