• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La Malédiction de l’Intelligence

La Malédiction de l’Intelligence

Du nouveau du côté de la littérature Francophone consacrée au sujet de l'intelligence, des hauts potentiels et autres surdoués. Un livre original et percutant est récemment venu compléter la bibliographie déjà existante sur le sujet, il s'agit de l'ouvrage de Aaron Clarey : La Malédiction de l'Intelligence.

Aaron Clarey est un auteur Américain, il est aussi blogueur et économiste.

Son approche du sujet se caractérise par beaucoup de pragmatisme, de résilience et d'une bonne dose de désinvolture. Un vent de fraîcheur venu d'outre-Atlantique, et qui nous apporte un récit direct et sans concession, ainsi qu'une analyse qui ne laisse que peu de place aux apitoiements.

Aaron Clarey dresse dans ce livre un état des lieux froid et sans appel des circonstances auxquelles sont confrontées les personnes anormalement intelligents dans notre monde : Cette société n'est pas faite pour vous !

Partant du simple constat des tests de QI et de leurs résultats contrastés au sein de la population, la plus simple des considérations mathématique nous fait alors rapidement comprendre que notre société est d'abord pensée et organisée pour la majorité, et pour un commun des mortels disposant d'une intelligence moyenne.

Cette société est faite, conçue et mise en place pour l'individu moyen. Et c'est donc précisément là que réside la première fondation d'une série de problématiques existentielles pour les personnes intellectuellement atypiques, et c'est aussi là que réside en soi « La Malédiction de l'Intelligence ».

Car c'est en fait tout un univers de frustration et d'incompréhension qui guette quotidiennement ces personnes anormalement intelligentes du fait d'être une telle minorité, et que personnes n'ai pensé les choses pour eux. Il importe alors pour ces gens là d'être capable de voir et de comprendre les choses avec un maximum de réalisme afin d'être capable de s'y adapter au mieux, et c'est ce que préconise cet auteur particulièrement atypique.

Bien sûr il existe une importante nuance en être intelligent, et penser intelligemment. Entre avoir un QI élevé et agir intelligemment. La sagesse et la justesse ne sont en tout état de cause pas toujours corrélés dans les faits à l'intelligence et au potentiel. Mais les personnes intelligentes ont en général tendance à naturellement mieux comprendre les rapports de causes à effets et pouvoir plus aisément anticiper les conséquences des actions posées. Ce contraste est facilement identifiable au quotidien, mais également au niveau de notre communauté en elle-même et à un niveau plus général.

Pourrait-on imaginer que notre pays soit dans une situation si catastrophique si l'électeur et le consommateur moyen possédaient un QI de 130 ? Insipides émissions de télévision, magazines sur les célébrités, et tout cet engouement irrationnel pour le football seraient ils vraiment si populaires si le QI moyen Français était de 130 ?

Continuerions-nous de supporter tout ce cirque politicien, pendant que notre pays, notre héritage et notre culture sont à ce point dénigrés et vendus au rabais ? Sacrifiés en toute indolence ?

Pensez-vous vraiment qu'à 130 de moyenne, l'électeur et le consommateur moyen laisseraient ainsi notre nation et son avenir se diriger si obstinément dans le mur, pendant qu'une cour de marquis incompétents et de complets hypocrites se remplissent les poches sur le dos des beaux discours et de l'ignorance des foules ?

Aaron Clarey nous gratifie aussi dans ce livre d'un chapitre atomique et hilarant sur l'éducation. Nous rappelant notamment que l'école n'est pas là pour enseigner l'intelligence mais le conformisme. Et le conformisme envers quoi ? Envers la moyennité bien-sûr !

C'est là un domaine de prédilection pour l'auteur, et dont il parle plus abondamment dans différents autres de ses travaux. Il dénonce ainsi régulièrement le fait qu'aux États-Unis, des quantités astronomiques d'étudiants se retrouvent à contracter des prêts exorbitants pour payer leurs études, et que de plus, non seulement nombre de ces études sont aussi très coûteuses en temps de vie, mais ne sont de surcroît pour certaines rien de plus que de la masturbation mentale inutile qui aboutit sur des diplômes n'ayant absolument aucun intérêt et aucune valeur sur le marché du travail. Il a notamment consacré tout un ouvrage à ce sujet : Worthless.

L'auteur nous parlera aussi dans ce livre de l'environnement du travail et des patrons incompétents, des relations personnelles, de psychologie et de la problématique d'atteindre et de réaliser son potentiel en tant que personne anormalement intelligente dans une société limitée par des normes et une intelligence globale moyenne.

Enfin l'auteur présentera quelques solutions pratiques à tous ces problèmes, et nous invitera à prendre soin, dans ce contexte hostile sur le plan de la pensée et de la raison, de notre propre santé mentale et de notre propre bonheur, car cela au moins dépend entièrement de nous et de nos propres choix.

C'est en substance le voie qu'a choisie Aaron Clarey, accepter la réalité pour ce qu'elle est, et non pour ce qu'on voudrait qu'elle soit : L'idiocratie emportera tout sur son passage, alors que les mensonges règnent en maître et que la subversion, des mots jusqu'à la chair, est constante, universelle, donc autant alors profiter au mieux de cette existence précieuse et miraculeuse qui nous est donnée de vivre sur cette planète a des fins utiles et agréables. Il ajoutera très personnellement un éternel bras d'honneur désinvolte et détaché à toute cette population d'imbéciles qui rendent ce monde si difficile à vivre.

Mais c'est là aussi une composante de l'idiocratie, cette majorité manipulable, dénuée d'une vision et d'une compréhension macrocosmique des choses, égoïste, sont la caution du système politique et des pires excès du capitalisme, leur naïveté est un moyen de faire des profits, y compris aux dépens de notre bien commun, de notre santé, de notre environnement et de notre économie, et lorsqu'ils vous toisent avec mépris et condescendance, en vous rappelant à quel point vous êtes anormal parce que vous vous posez d'étranges questions, parce que pour vous la vérité importe ou parce que vos passions et aspirations dans la vie leur semblent « bizarres », ils ont en effet raison, ce monde est le leur, ils sont la normale et vous n'êtes qu'un phénomène statistique improbable. Et c'est eux qui auront le dernier mot, non pas parce que vous auriez tort sur le plan théorique, mais parce que par la force des choses, par la force du nombre, ce sont eux qui ont la main.

Dans la même veine, en guise d'invitation et selon le titre concept d'un autre livre de cet auteur exceptionnellement réaliste, impitoyable et avisé : Enjoy the Decline !

 

http://assholeconsulting.com/

https://www.amazon.fr/Mal%C3%A9diction-lIntelligence-Aaron-Clarey-ebook/dp/B07VHYM7TT/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=clarey&qid=1564062247&s=gateway&sr=8-1


Moyenne des avis sur cet article :  3.07/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • Giordano Bruno 26 juillet 11:29

    Enfin l’auteur présentera quelques solutions pratiques...

    Pourriez-vous nous en présenter quelques-unes ? Merci.


    • alexis42 alexis42 27 juillet 10:10

      @L’auetur
      « Pourrait-on imaginer que notre pays soit dans une situation si catastrophique »
      Agoravox tourne avec un QI moyen de 62...


    • MKT 26 juillet 11:52

      Le QI est une mesure relative dans un groupe humain déterminé.

      Un QI de 100 est celui de la moyenne de la population.

      On ne peut imaginer un très grand nombre de personnes ayant un QI de 130. Le QI moyen sera à un instant donné toujours de 100.

      Par contre ce que l’on peu comparer c’est le niveau de réussite aux tests de populations différentes soit dans l’espace soit dans le temps.

      Je ne sais si nos parents réussissaient mieux ou moins bien que nous les tests.

      Quant aux personnes qui sont avec des QI élevés, en effet dans certains cas elles risquent d’être malheureuses.

      Toutefois (cf le film « imitation game ») il semblerait que Alan Turing ai avancé à partir d’une simple réflexion faite par une personne qui n’avait pas son niveau d’abstraction dans la découverte d’un point d’entrée du codage de Enigma.

      Le monde tout compte fait n’est pas si mal ordonné.


      • Castel Castel 26 juillet 12:18

        @MKT

        MKT +1

        Un membre d’agoravox a cité Cédric Villani, il s’agit d’un bon exemple. On peut être (sur)doué en mathématique et se comporter comme un aveugle dans notre branche politique. Oui, on peut aimer le libéralisme, oui, on peut aimer les Etats-Unis, mais de là à ne pas comprendre les contradictions du système... L’engagement suppose toujours une prise de risque et aujourd’hui, ce sont les faux-culs qui sont encore en tête.


      • Garibaldi2 27 juillet 02:11

        @MKT

        Elle avait un quotient intellectuel de 163 (et 115 de tour de poitrine !), et elle était une femme cultivée qui parlait cinq langues, était pianiste et violoniste classique. C’était Jayne Mansfield. Et c’est pas une blague !


      • machin 27 juillet 06:41

        @Castel

        "... a cité Cédric Villani, il s’agit d’un bon exemple. On peut être (sur)doué en mathématique et se comporter comme un aveugle dans notre branche politique. "

         Soyons honnête, il se comporte, selon la norme de ce gouvernement, comme un petit connard prétentieux.
        Tel maitre, tels valets.


      • machin 27 juillet 06:43

        @Garibaldi2

        « Elle avait un quotient intellectuel de 163 »

        Mince alors... je la croyait américaine...


      • Abou Antoun Abou Antoun 27 juillet 09:07

        @Castel
        Oui l’exemple de Villani est tout simplement consternant. Madame Morano ne s’excite d’ailleurs pas sur ses tenues de clown. Pourtant à côté de lui Sibeth Ndiaye est ’dressy’.
        Je me demande combien de temps ce lascar consacre à la recherche mathématique aujourd’hui.


      • alexis42 alexis42 27 juillet 10:06

        @Abou Antoun
        Je suis étonné par votre remarque : intelligence et opinions politiques ont très peu de rapport.


      • Abou Antoun Abou Antoun 27 juillet 10:39

        @alexis42
        Bonjour
        Mon interrogation concerne le temps que Villani peut consacrer à la recherche. Je ne fais aucune allusion à son intelligence.
        Plus clairement n’importe quel connard peut être godillot de Macron et les exemples ne manquent pas. Que des enseignants chercheurs se fourvoient dans cette voie me consterne. Tout le reste n’est qu’extrapolation de votre part. 


      • Ces idiots qui nous gouvernent,...Que faire ? Vivre sur son île et se créer un pays imaginaire géré par des personnes réellement intelligentes.


        • Attila Attila 26 juillet 12:07

          "Pourrait-on imaginer que notre pays soit dans une situation si catastrophique si l’électeur et le consommateur moyen possédaient un QI de 130 ? "

          Je ne connais pas le QI de Cédric Villani mais il ne fait pas mieux que les autres.

          .


          • SALOMON2345 26 juillet 12:09

            PLATON dans « Le mythe de la caverne » souligne sur sa fameuse ligne, deux choses : « le sensible » d’un côté et « l’intelligible » à l’autre bout de la ligne.

            Ainsi, l’homme navigue entre ces deux, l’idéal : projection du sensible, face au concept qui provient de la raison (entendement) ! On peut alors affirmer que l’un sans l’autre chez l’humain...est inhumain, on peut aussi entendre Pascal illustrant avec pertinence cet axiome sur l’inséparable : « Le coeur à ses raisons que la raison ignore » !

            Même Kant reviendra également sur le sujet et en conclusion, les crânes d’oeufs aux QI de 100 ou 1000, auront toujours besoin du « vulgaire » gilet jaune qui dès l’aube videra ses poubelles sans contrarier son paisible sommeil....

            Cordiales salutations


            • Giordano Bruno 26 juillet 12:13

              @SALOMON2345

              Vous avez tort d’opposer ceux que vous appelez crânes d’oeufs aux gilets jaunes. Les surdoués sont aussi présents chez les gilets jaunes.


            • @Giordano Bruno

              Le mouvement des gilets fut inspiré non par l’émotionnel, mais plutôt par la hargne et la frustration. Certains ont espéré y revoir une ré-édition de mai 68. Ce qui ne fut pas la cas. Mai 68 était inspiré par le haut (les universitaires), Les gilets jaunes c’était plutôt une jacquerie sans aucun fond ou modèle de pensée. Cela ne signifie pas que le mouvement n’ait servi à rien. Macron a bien dû faire profil bas.


            • Parrhesia Parrhesia 29 juillet 11:09

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              Mai 1968 a été géré de fait par les agents du mossad, de la cia et du mi 6 ! « L’intelligence politique » de la masse ayant toléré une déplorable alliance de circonstance entre le P.C.F., l’O.A.S. de J.M. Le Pen, le « centre » Giscardien et autres socialos mitterrandistes contre Charles de Gaulle et les Gaullistes, a fait le reste !
              Ayant participé à la chose en 1968, je dois rendre cette justice à certains militants de base du Parti Communiste de la banlieue rouge qu’ils ont été parmi les premiers (avec les gaullistes naturellement), à se rendre compte que nous étions tous en train de nous faire léser. De ce côté là, c’est fait, et bien fait !!!
              Dommage qu’ils n’aient pas pu passer la consigne à leurs successeurs, empêchés qu’ils ont été de le faire par l’importante frange mondialiste (et oui, déjà !!!) de leur gouvernance d’alors, place du Colonel Fabien.
              S’ils avaient pu le faire, ou du moins ceux qui en avaient envie et dont nombre est passé à droite depuis, nous n’en serions peut-être pas là aujourd’hui, ni eux non plus d’ailleurs !!!

              Tout le reste n’est que de très, très moindre importance, pour rester modéré dans le propos !!!


            • Chemical 2 août 12:06

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              La hargne et la frustration ne sont donc pas des émotions ?


            • pallas 26 juillet 13:14
              Kotaro

              Bonjour,

              Notre société ( La France) ressemble à la « Fée Clochette » rencontrant le « Capitaine Crochet » qui à rendu visite à « Peter Pan » et l’ayant massacré.

              Alors elle ce la jou « Lily la Tigresse » qui n’impressionne personne, ridicule.

              Il n’y a pas d’etre intelligent en cette nation, juste des épouvantails. ce croyant etre des « Pinocchio ».

              Sa m’amuse beaucoup.

              Je me tord de rire, c’est même touchant parfois tellement pathétique aussi.

              Il n’existe pas d’individu(e)s intelligents en France, cette nation est la poubelle du monde, role lui convenant plutot bien.

              Salut


              • @pallas

                Si il y en a. Mais leurs voix sont étouffées.


              • JL JL 26 juillet 13:19

                ’l’école n’est pas là pour enseigner l’intelligence mais le conformisme.’’


                 Dis oui au maître


                • reprendrelamain reprendrelamain 27 juillet 09:47

                  @JL
                  https://www.antiwarsongs.org
                  très intéressant le site, impressionné par le boulot que çà représente.


                • L’âge scolaire correspond à la phase de latence chez l’enfant (de 7 à 14 ans). L’âge dit bête,...conformiste, beni oui oui. C’est hélas aussi le moment où l’enfant perd toute sa créativité qu’il avait développée de 3 à 5 ans. Lire Piaget. On recopie les objets à l’identique, on reste dans les rangs,...Heureusement certains se démarquent. notre société est restée bloquée (courbe de Gauss) à la période de latence et vu le grand nombre d’individus qui se retrouvent dans cette MIDDLE CLASS, ce ne risque pas de changer de sitôt ;


                  • Mai 68, c’étaient les intellos qui se sont bougés pour sortir des rangs (anti-conformisme), les gilets jaunes, c’est la Middle class,...(celle qui au contraire, rêvaient de de venir riches,...comme les autres). Hélas, banal. Société d’Etats limites, élevés dans les crèches fourre-tout..sans envergure.


                    • Macron, c’est la narcissique qui a su profiter des appuis, mais sur le fond, il est bête et immature.


                      • infraçon 26 juillet 13:40

                        Bonjour Kotaro,

                        « l’idiocratie,(...) dénuée d’une vision et d’une compréhension macrocosmique des choses, égoïste, sont la caution du système politique et des pires excès du capitalisme, »

                        Et si... l’argent était le véritable problème ? Car celui qui a réussi à en avoir un peu, beaucoup, énormément selon sa conception, pourquoi chercherait-il plus loin que le bout de son nez ?

                        Ah oui !... sans l’argent tout le monde voudrait sa ferrari et sa louche de caviar au petit-déjeuner ? Ben, sans aller jusque dans les sectes de la précarité, et si on n’était plus intoxiqués par les campagnes publicitaires du toujours plus, du toujours mieux pour ma petite personne pour faire comme tout le monde ou être à la pointe de la mode, peut-être que l’idiocratie reprendrait pied avec la réalité, le lien social fraternel ?...


                        • @infraçon

                          Des psychologues ont fait une expérience très riche d’endeignement. Ils ont pris deux groupes d’une dizaine d’étudiant pour réaliser un projet. Le premier était stimulé par le gain financier et le second par la réussite, l’excellence du projet et le travail en équipe. C’est le second qui a le mieux réussi l’épreuve.


                        • Taverne Taverne 26 juillet 13:50

                          « Un livre original et percutant est récemment venu compléter la bibliographie déjà existante sur le sujet... »

                          Et bien, je recommanderai d’aller chercher plutôt dans ladite bibliographie les ouvrages écrits par des gens plus humains, des personnes plus authentiques que ce fanfaron vulgaire (asshole consulting au doigt d’honneur) et sans profondeur. Tout ce qui racole et provoque est rarement le meilleur.


                          • tashrin 26 juillet 14:09

                            Pensez-vous vraiment qu’à 130 de moyenne, l’électeur et le consommateur moyen laisseraient ainsi notre nation et son avenir se diriger si obstinément dans le mur, pendant qu’une cour de marquis incompétents et de complets hypocrites se remplissent les poches sur le dos des beaux discours et de l’ignorance des foules ?

                            Evidemment non

                            Et le corollaire c’est donc que les dirigeants actuels (et autres dominants economiques) n’ont aucun interet à ce que ca se produise, voire ont interet à ce que l’inverse se produise...

                            Et on y est... ca baisse, ca baisse...

                            Idiocracy (le film) est déjà d’actualité. Et ca va pas aller en s’arrangeant


                            • L’intelligence est plurielle. Les fameux tests du Q.I. évaluent, le verbal et l’esprit scientifique. S’il n’est pas complété par d’autres tests tout aussi valables : Rorschach, cube de Kohs (https://fr.wikipedia.org/wiki/Test_des_cubes_de_Kohs, il ne vaut pas grand chose ;


                              • pallas 26 juillet 14:26

                                Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                Bonjour,

                                Se pays n’a aucuns interets, si je devrais prendre le controle de cette nation j’appliquerai ma justice, au meme niveau que son créateur « Le seigneur féodal de surnom Faucon Noir ». La loi du plus fort.

                                Il ni a pas d’etre intelligents ici, juste des parasites, laches, demereurés mentaux.

                                Des reliquats d’humains, je me demande quel serait ça réaction, une nation de cloportes, meme les cafards on plus de dignités à mes yeux.

                                Salut


                                • @pallas

                                  J’adore votre humour. Vous devriez lire : Lovecraft.


                                • pallas 26 juillet 15:04

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                  Humm

                                  Entre la arthes , lesbienne revendiqué haissant les hommes et Paul Leleu

                                  homosexuel detestant les femmes.

                                  Ces deux individu(e)s ce haissent en y reflechissant bien, car ils veulent devenir auto complémentaire, une sorte de dieu, façon de parler, des schizophrènes, stériles.

                                  Des dégénérés génétiques.

                                  C’est pour sa que je dit de laisser tomber.

                                  Proche de Melun un hopital psychatrique est en construction, ils ont toutes leurs places.

                                   smiley

                                  Salut


                                • JC_Lavau JC_Lavau 26 juillet 15:06

                                  @pallas, dans son délire intégral.


                                • @pallas

                                  Quant à Lavau, je conseille Lavaux-Sainte-Anne en Belgique. Rajoutant la Salpétrière.


                                • JC_Lavau JC_Lavau 26 juillet 15:18

                                  @Met l’usine, etc. Je fais confiance à ton avocate : elle saura plaider ton irresponsabilité pénale.


                                • arthes arthes 26 juillet 15:18

                                  @pallas

                                  maiskilestkon smiley


                                • arthes arthes 26 juillet 15:20

                                  @pallas

                                  Sérieux ; Vous êtes suivi pathologiquement par Mélusine ?

                                  (je cherche à comprendre)


                                • @arthes

                                  Pallas, c’est Lovecraft, un humour noir, nihiliste très dixième degré,...j’adore.


                                • Gollum Gollum 26 juillet 15:24

                                  @arthes

                                  Qui se ressemble, etc....  smiley

                                  Et aussi : on a les soutiens qu’on peut...


                                • @Gollum

                                  Vous avez celui d’Arthès, ;;mais loin d’être inconditionnel. Je n’ai pas besoin de soutiens, j’ai une collection de Lise Charmel.


                                • Jean Guillot Jean Guillot 26 juillet 15:34

                                  Bonjour @JC_Lavau , je ne comprends pas quand vous parlez de mécanique quantique , vous n’évoquez jamais Hugh Everett qui a trouvé la solution au problème du « chat de Schrödinger »  smiley


                                • arthes arthes 26 juillet 15:38

                                  @Gollum

                                  Ouais, un peu comme : https://youtu.be/TPkuYxxZ0C8 
                                  Lovecraft et Melusine....Eh bin !!!


                                • @arthes

                                  Le meilleur indice de l’intelligence est la capacité d’un humour à x degrés Fahrenheit. Un homme se sachant condamné à la potence plie la page du livre qu’il est en train de lire. Certains y verront du nihilisme, d’autres, la quintessence de la vie,


                                • arthes arthes 26 juillet 15:57

                                  @Mélusine

                                  Moi j’y vois qu’il veut faire un avion, ou une cocotte, ou un truc comme ça en papier ???


                                • JC_Lavau JC_Lavau 26 juillet 16:05

                                  @Jean Guillot. En 1935, avec son apologue malicieux, Erwin Schrödinger s’est respectueusement foutu des augustes gueules des copenhaguistes triomphants.
                                  Qui ne l’ont jamais, jamais compris.
                                   
                                  Dans chacun de ses articles de vulgarisation, Franck Laloë, héritier copenhaguiste, salue astucieusement le délire d’Everett : c’est tellement idiot, que ça ne peut faire ombrage au délire copenhaguiste hégémonique. Et puis ça lui donne une aura de respect des minoritaires.
                                  En revanche, jamais tu ne le verras tenir compte des travaux des transactionnistes. Jamais. Minoritaires très très indésirables, minutieusement censurés.
                                  En 1998, personne à l’IN2P3 ne soupçonnait que j’étais antériorisé sur plusieurs points de douze ans par J. G. Cramer. Je ne l’ai appris qu’en 2003, par un canal amateur et non pas académique.

                                  http://www.lulu.com/shop/jacques-lavau/microphysique-quantique-transactionnelle-principes-et-applications/paperback/product-23362834.html
                                  http://www.lulu.com/shop/jacques-lavau/transactional-quantum-microphysics-principles-and-applications/paperback/product-23656620.html


                                • @JC_Lavau

                                  Vous ne me faites pas rire,...


                                • alexis42 alexis42 27 juillet 10:07

                                  @pallas
                                  En français, ça donne quoi ?


                                • pemile pemile 26 juillet 14:56

                                  @Kotaro

                                  Dans les malédictions des hors normes, vous pouvez aussi écrire la malédiction du nanisme, du gigantisme, du tétraplégique, etc, etc, seul le débile léger, par convention, serait un imbécile heureux ? smiley


                                  • pallas 26 juillet 15:30

                                    Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                    En terme de dark fantaisy littéraire ; peut connu en France.

                                    « Elric le Nécromancien » de M.Moorcock

                                    Avec son épée dévoreuse d’ame

                                    Salut


                                    • pallas 26 juillet 16:53

                                      arthes

                                      Comme je suis d’humeur musical.

                                      Appel moi « Spectre » pour ton service.
                                      Je caresse mon chat persan.

                                      Def Bond Secret Défense, chanson :

                                      https://www.youtube.com/watch?v=ZpNN4zTflgs

                                      Salut


                                      • arthes arthes 26 juillet 17:29

                                        @pallas

                                        Da « Spectre »

                                        My name is « Pussicat » , chanson :

                                        https://youtu.be/cUeXT-3nlNY

                                        Priviet.


                                      • pallas 26 juillet 17:42

                                        @arthes

                                        Tu ne saisi pas,

                                        ......................

                                        Je laisse place à la sharia, l’ancien testament, peut importe, j’écraserai votre outrecouidence par vos pires cauchemars.

                                        C’est ma spécialité.

                                        Je ne suis pas la, j’observe.

                                        Humm ...............

                                        Amuse moi, je vous offres un adversaire digne de ce nom.

                                        Prouvez votre valeurs, battez les (rire).

                                        Echec et Mat en quatre coups, la « Tour » prend le « Roi ».

                                        Vous avez deja perdu.

                                        Salut


                                      • Jean Keim Jean Keim 26 juillet 17:57

                                        Le fait d’avoir un QI élevé implique-t-il pour autant un esprit sain ?

                                        Certains demanderont en guise de réplique : qu’est-ce que c’est qu’un esprit sain ? Et la réponse n’est pas plus évidente que le fait de demander : qu’est-ce que c’est que l’intelligence ?

                                        Que serait notre pays et plus généralement que serait le monde si le QI moyen des humains était de 130 ?

                                        Peut-être serait-il pire encore, toutes les choses effrayantes que des hommes ont inventées, n’ont-elles pas été crées par des esprits ingénieux, je préfère le terme ingénieux à celui d’intelligents, je perçois l’intelligence comme bien autre chose qu’une qualité ou une faculté particulière, je perçois également que l’intelligence ne peut résider que dans un esprit sain, un tel esprit ne peut en aucun cas se passionner pour la vie des stars, pas plus qu’il ne peut inventer une arme de destruction massive...


                                        • pemile pemile 26 juillet 18:16

                                          @Jean Keim « Que serait notre pays et plus généralement que serait le monde si le QI moyen des humains était de 130 ? »

                                          Si le QI de 100 correspondait au 130 de notre époque ?


                                        • Attila Attila 26 juillet 18:56

                                          @Jean Keim
                                          Le QI est une mesure des performances intellectuelles.
                                          Raisonnons par analogie : un champion olympique de Marathon a forcément des aptitudes au dessus de la moyenne. Mais il n’est pas champion olympique uniquement grâce à ses aptitudes : en plus, il s’entraîne. Imaginons une personne avec des aptitudes hors du commun, si au lieu de s’entraîner il passe son temps devant la télé à bouffer des chips et boire du cacacola, il ne sera jamais champion olympique.
                                          .
                                          Pour les neurones, c’est pareil : quelle que soient nos aptitudes, si nous ne les faisons jamais fonctionner ils ne seront pas très performants. C’est le problème posé à la société par tous ces gens qui ne s’informent jamais ailleurs qu’à la télé. Lire régulièrement des articles de fond adapté au niveau de chacun augmente nos connaissances et nos performances intellectuelles.
                                          En moyenne, les Français passent 3h42 par jour devant la télévision

                                          .


                                        • Jean Keim Jean Keim 26 juillet 21:25

                                          @Attila

                                          Ce que vous écrivez me semble sensé mais pour autant qu’en est-il de l’intelligence ? A-t-elle un lien avec le savoir fut-il encyclopédique ou plus simplement trivial, un esprit malsain peut-il faire preuve d’intelligence ?


                                        • Samson Samson 26 juillet 23:27

                                          @Jean Keim
                                          Tout dépend de ce qu’on appelle intelligence !
                                          J’ai eu très récemment la « chance » d’être en urgence opéré par un mandarin de sa spécialité. Je lui voue une infinie reconnaissance pour par sa haute compétence avoir sauvé un organe autrement condamné, mais j’ai par là même occasion pu constater sa totale absence d’empathie et sa vertigineuse indifférence en regard de la douleur éprouvée par le patient qu’il traite.
                                          S’il a donc développé une intelligence et une compétence technique hors pair, je ne me fierais en aucun cas à son intelligence émotionnelle. smiley

                                          Quant aux mesures de QI, elles n’évaluent qu’un potentiel d’intelligence normé et calibré, mais ignorent tout d’autres types ou formes d’intelligence.

                                          Ceci dit, mon ex-compagne et plusieurs membres de sa famille appartiennent à la catégorie des hauts potentiels, ce qui constitue à de nombreux égard une très sévère galère. Il faut imaginer qu’à chaque situation qu’ils évaluent instantanément, il leur faut ensuite redescendre 3, 4 ou 5 barreaux de l’échelle pour prendre le temps nécessaire à l’expliquer à leurs interlocuteurs, ce qui suscite en général plus de jalousie et de dépit que d’admiration chez ces derniers.
                                          A force, çà lasse et çà devient désespérant !


                                        • samy Levrai samy Levrai 27 juillet 00:10

                                          @Samson
                                          bien venu au club...


                                        • Attila Attila 27 juillet 11:21

                                          @Jean Keim
                                          Il est difficile de définir ce qu’est l’intelligence : la capacité à comprendre, l’anticipation, etc.
                                          Pour avoir côtoyé de vrais « têtes », agrégé en science physique chercheur au CNRS par exemple, ce qui m’a surtout frappé est leur extraordinaire mémoire, ils retiennent tout.
                                          Une fois qu’on a tout en tête, le cerveau fonctionne automatiquement : des liens entre divers éléments se font tout seuls, la structure d’un processus complexe émerge d’elle-même.
                                          .
                                          Nous, simples mortels, nous sommes également capables de comprendre des processus complexes, mais il nous faut du temps pour entrer tous les éléments dans notre mémoire.
                                          Conséquence pratique : pour ne pas être des idiots du village, nous devons apprendre régulièrement, à notre rythme, nous informer en diversifiant nos sources pour que notre cerveau s’entraîne à penser chaque question avec des modalités variées.

                                          .


                                        • Jean Keim Jean Keim 27 juillet 16:26

                                          @Attila

                                          Je suis persuadé que l’intelligence n’est pas une affaire de savoirs ce qui bien évidemment n’empêche pas une personne réellement visitée par l’intelligence de posséder un grand savoir ; de plus si le savoir prend le dessus pour devenir un objectif en soi, la prégnance de l’intelligence s’amoindrit, à l’instar de la créativité de l’artiste qui diminue voire disparaît quand elle est motivée par le profit tant matériel que psychologique.

                                          Il est impossible de définir l’intelligence, nous ne pouvons que simplement dire ce qu’elle ne peut en aucun cas être.

                                          L’intelligence est une présence mystérieuse qui a besoin d’espace et de silence pour se manifester, elle ne peut ni s’acquérir par une méthode particulière, ni être accaparée, elle ne peut éclore que dans un esprit sain.


                                        • The Pilgrim The Pilgrim 26 juillet 18:07

                                          La société a été pensée pour décharger notre attention de l’idiot du village, du petit n’enfant, de la petite vieille… Pour nous foutre au tapin.


                                          • pallas 26 juillet 21:42

                                            @The Pilgrim

                                            Presque, mais non

                                            Sinon je ne serais pas la

                                            Salut


                                          • pallas 26 juillet 22:48

                                            Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                            Merci

                                             smiley

                                            J’espere l’ttreindre , la draguetr DE Nouveau

                                            Elle me manque, ................


                                            • Berthe 27 juillet 09:11

                                              Pourrait-on imaginer que notre pays soit dans une situation si catastrophique si l’électeur et le consommateur moyen possédaient un QI de 130 ? Insipides émissions de télévision, magazines sur les célébrités, et tout cet engouement irrationnel pour le football seraient ils vraiment si populaires si le QI moyen Français était de 130 ?

                                              L’intelligence est une question de « performance personnelle » et non pas dans la masse ...

                                              De mémoire, le complexe de supériorité des « peuples » du Nord n’est pas un hasard, c’est une adhésion de fait à la société de consommation qui croit que « le dominant » c’est celui qui possède, le dominé celui qui est possédé... alors que c’est l’inverse. Un type qui a ramé toute sa vie rebondira plus facilement qu’un nanti qui a tout perdu en une fraction de seconde. L’intelligence est là, dans la faculté de rebondir parce que celui qui rame pense en permanence à sa survie. L’autre sombrera dans la déprime, la dépression, mélancolie etc...


                                              • Sozenz 27 juillet 11:07

                                                Cette société est faite, conçue et mise en place pour l’individu moyen

                                                la société n est pas conçue pour l individu moyen  : la société est manipulée pour que l individu moyen se façonne a ce qui est voulu .

                                                le malheur pour les personnes surdouées c est qu’ elle vot les manipulatons , en souffre et ne peuvent pas s adapter 

                                                apres machiavel, la psychanalyse ; et Edward bernays pere de la propagande ; nous avons tous les ingrédients pour manipuler la majorité des personnes moyennes 

                                                donc ce monde n est pas fait pour la moyenne mais on dirige comme du bétail l’esprit des gens moyens .

                                                https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=ytvb-8nENHQ

                                                « Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être adapté à une société malade » – J.Krishnamurti-

                                                par ce que l esprit a la faiblesse de se laisser manipuler de se laisser se diriger vers ce qu on attend de lui =< que non le monde n est pas adpaté aux personnes moyennes .


                                                je me permets de dire que l esprit moyen ne peut pas avoir une bonne santé mentale puisqu’ elle ne peut pas comprendre par elle même les différentes influences qu’ il reçoit et faire un réajustement dans sa vie pour son bonheur .

                                                il subit et finit par tourner en rond dans ses propres schémas ;

                                                Le sens de la vie etant quand même de sortir de ce cercle vicieux et de se diriger vers ce que l on pourrait appeler une voie christique ( je sais que cela va déplaire a certains , mais si vous trouvez un autre terme qui peut globaliser le concept , je prends, je ne suis plus pour le fond que pour la forme )



                                                • @Sozenz

                                                  Le christianisme n’est pas obligatoire pour se démarquer du système (revoir Matrix et la pilule verte qui nous immunise contre l’embrigadement). Autre film (même pour ados) : DIVERGENTE (également : Amélie Poulain).


                                                • Sozenz 27 juillet 11:45

                                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                  Le christianisme n’est pas obligatoire pour se démarquer du système

                                                  Le sens de la vie etant quand même de sortir de ce cercle vicieux et de se diriger vers ce que l on pourrait appeler une voie christique ( je sais que cela va déplaire a certains , mais si vous trouvez un autre terme qui peut globaliser le concept , je prends, je ne suis plus pour le fond que pour la forme )

                                                  apres vous pourriez être plus explicite car ce que je voulais dire c est que le christianisme ne nous premuni pas contre l embrigadement ; la preuve en est c est que dans certaines formes de christianisme il y a de la manipulation ( ce quèi peut en faire une secte ; comme tout religion qui a été détournée de sa vraie valeur , celui de relier et non d avoir la rigidité de la doctrine ) . mais je parle du Christianisme comme objectif de Vie .


                                                • @Sozenz

                                                  Lisez mes commentaires chez Tavernier. Je me sens profondément polythéiste et celte. C’est l’identité qui me pousse et me guide. 


                                                • Julot_Fr 27 juillet 16:53

                                                  Il y a une petite erreur d’evaluation. Ce n’est pas que la societe n’est pas adaptee aux ’non moutons’ mais que les ingenieurs sociaux au service des puissants s’assurent que cette concurrence ne puisse pas se demarquer.. example : pour evaluer la performance individuelle, les methodes de management introduites par les multinationales de rostshilt mettent en avant le travail dequipe et autres conneries insignifiante plutot que d’essayer d’evaluer la vrai performance.. il en decoule la promotion des nuls et le declin de l’industrie occidentale comme demontre par des systeme d’armement largement depasses par la russie ou encore par des boeing qui s’ecrasent. Ceci a un nom, ca s’appelle kakistocracy : le pouvoir au cons (pour eviter l’emergence d’une concurrence ou une remise en cause du systeme)


                                                  • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 27 juillet 20:48

                                                    C’est quoi, l’intelligence ?

                                                    Est-ce la performance logico-déductive, la créativité, l’imagination, la capacité de créer du lien social, la mémoire, l’anticipation, la capacité de douter, l’ouverture au questionnement, l’introspection, la capacité d’agir, la performance cognitive, etc ?

                                                    La mesure du QI ne mesure qu’une partie de l’intelligence. Ce n’est pas l’intelligence en soi. Et cette mesure elle-même est au service d’un système qui cherche à optimiser ses gains par la sélection des hyper-performants. Il semble d’ailleurs plutôt en train d’échouer.

                                                    Baser un livre qui parle de l’intelligence et se base sur la mesure du QI me paraît donc a priori suspect, s’il n’interroge pas le moyen de mesure. Est-ce bien intelligent ?


                                                    • @Jean-Paul Foscarvel

                                                      Exactement. de nombreuses personnes qualifiées de surdouées sont tout à fait nulle sur le plan affectif et émotionnel. Ils sont proches des personnalités schizoïdes. Exemple parfait : Zuckerberg


                                                    • La fabrique des imposteurs (le fameux test du Q.I. classique en fait partie) : Roland Gori : https://www.youtube.com/watch?v=2FEtiA18lZU


                                                      • sweach 29 juillet 12:25

                                                        L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge ! *Coluche*

                                                        Il existe différente forme d’intelligence, mais la plupart des tests de QI se focalisent que sur une parti d’entre elles.

                                                        Ainsi quelqu’un donné comme étant intelligent arrivera plus facilement à trouver la solution à des problèmes physiques ou spacial, mais ça ne veut pas dire pour autant qu’il sera plus intelligent dans ses relations social avec les autres.

                                                        *Cette société est faite, conçue et mise en place pour l’individu moyen.*

                                                        Sortir de cet état de fait, ne peut se résumé qu’à faire de l’injustice.

                                                        On peut effectivement faire des classes de niveaux dans le system scolaire, mais cela serait très vite pourri par la politique et l’argent.

                                                        *si l’électeur et le consommateur moyen possédaient un QI de 130*

                                                        Vous n’avez pas compris le concept du QI, pour avoir formulé cette phrase.

                                                        Dans sa définition, la moyenne du QI est de 100, vous ne pouvez donc pas avoir des électeurs et consommateur « moyen » avec un QI de 130, ceux avec 130 sont forcement au dessus de la moyenne qui est à 100.

                                                        *Insipides émissions de télévision, magazines sur les célébrités, et tout cet engouement irrationnel pour le football*

                                                        Vous faite un lien étrange entre le QI et des comportements sociaux, il n’y a pourtant pas lien de cause à effet, quoi qu’en pensent certain.

                                                        Le film Will Hunting illustre bien cela.

                                                        *c’est là aussi une composante de l’idiocratie*

                                                        Nous sommes quand même condamné à ne pas voir notre niveau intellectuelle moyen augmenter, car ce sont les personnes avec un plus faible QI qui ont le plus fort taux de fécondité.

                                                        La sélection naturel a donc tendance à réprimer de trop forte intelligence.


                                                        • Chemical 2 août 12:17

                                                          J’ai lu pas mal de commentaires et je remarque une constante c est que, sauf exception qui m aurait echappé, tout le monde parle de l’intelligence comme d un objet unique cf la roue, le feu etc...
                                                          Je ne vois pas les choses ainsi ; pour ma part je considère que l’intelligence est par nature protéiforme et donc la réduire à un seul de ces aspects est hautement réducteur. Une illustration simple : mon frère est très bon en « logique mathématique pure », en sciences type physique biologie (et maths of course) etc...
                                                          Mais il est tres moyen voire médiocre sur d’autres sujets notamment la littérature, la sociologie, psychologie etc...
                                                          Je pense que cette distinction est primordiale et doit etre faite avant de se lancer dans des grands discours et des concours de b** à base de « j ai raison gnaggna tais toi »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Kotaro


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès