• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > PMA pour tous : progrès ou horreur à venir ?

PMA pour tous : progrès ou horreur à venir ?

On appelle ça des lois « sociétales ». C’est nouveau, ça vient de sortir. À défaut de lois sociales pour l’égalité des chances, l’éducation, la protection sociale, entre autres les urgences, les ephad, on refile aux médias un os à ronger pour l’été : la PMA pour tous. Un truc tout ce qu’il y a de secondaire (23 000 naissances par insémination artificielle par an sur 800 000 naissances) mais agité par des lobbies de bobos influents.

Le gros morceau de la loi est le projet de révision de la loi sur la bioéthique, c’est-à-dire la procréation médicalement assistée (PMA) pour tous. Son élargissement, auquel s’était engagé Emmanuel Macron durant sa campagne, est réclamé depuis des années par les lobbies militant pour les droits des homosexuels. Le projet de loi prévoit que la PMA élargie à toutes les femmes sera remboursée par la Sécu, comme elle l’est pour les couples hétérosexuels. Ben voyons, tant qu’à creuser le trou…

Bon. Pourquoi pas. Mais on peut sans être un affreux « réac » catho voire un sale « facho » se méfier de tout ce qui fait de l’homme un apprenti sorcier. Les « progrès » de la science et de la technique ne sont pas toujours des progrès de la raison ou du bien-être. Les techniques modernes, le « transhumaniste », transforment l’homme en machine, en ensemble de pièces détachées. On peut légitimement se méfier du fait qu’avec les biotechnologies, on sépare radicalement amour, sexualité et procréation. Le « Meilleur des mondes » d’Aldous Huxley n’est pas loin.

On peut légitimement se poser des questions : Y a-t-il un droit à avoir des enfants ? Est-ce une panacée de permettre à un couple d’avoir ainsi artificiellement des enfants alors que la Terre croule sous une surpopulation désastreuse, si c’est seulement pour se faire plaisir ? Ne doit-on pas craindre des dérives vers un clonage social de l’espèce humaine ? Vers une sélection comme pour les animaux d’élevage ? La médicalisation de l’insémination artificielle a ouvert la porte à l’eugénisme.

Cet « appariement des couples reproducteurs », selon les mots de ses promoteurs, rappelle la sélection pratiquée sur les bovins. Dans le secret, sur des critères non transparents, les médecins choisissent le donneur qui convient pour chaque receveuse avec une obsession de la qualité de l’enfant qui rappelle l’eugénisme, une vieille pulsion humaine. Il ne s’agit pas d’une politique d’État, mais d’un eugénisme mou et démocratique, sans souffrance. Ça se fait ouvertement aux USA et au Royaume Uni.

Jacques Testard, le « père » d’Amandine, premier bébé-éprouvette en France était très inquiet sur les suites de son innovation : « Je suis de gauche et athée. L’embryon n’est pas ma préoccupation. Ce qui m’inquiète, c’est la fabrication à venir d’un enfant sur mesure. Avec de possibles dégâts psychologiques. Comment le meilleur des bébés, bientôt choisi grâce à des calculs de probabilité complexes, pourrait-il ne pas avoir mention très bien au bac ? Plus grave, tous les enfants vont finir par se ressembler puisque leurs génomes seront de plus en plus normalisés. C’est du clonage social. On s’oriente vers une perte de diversité qui peut s’avérer dangereuse à très long terme. Comme l’a montré Darwin, l’espèce ne survit que par la diversité, car il y a toujours des individus capables de résister à un sort malheureux. De plus, certaines pathologies qu’on élimine sont couplées à des gènes de résistance à d’autres maladies. En voulant se prémunir de tout, on va au-devant de catastrophes. Surtout si ce tri est pratiqué à grande échelle quand on disposera d’ovules en abondance. En prime, les femmes pourront se faire stériliser pour s’affranchir de la contraception… Au moment voulu, il leur suffira de commander au laboratoire un enfant, et pourquoi pas sur mesure, après sélection par les bio généticiens. Les bébés fabriqués dans des lits seront moins nombreux que ceux issus des éprouvettes. »

Et puis enfin, il faut avoir le courage de ses choix. La sexualité implique plaisir ET procréation. Certaines personnes – et elles en ont parfaitement le droit – choisissent en toute liberté et en toutes connaissances de conséquences, une sexualité basée sur le seul plaisir et qui, par essence même, exclut la procréation, et donc les joies réelles d’avoir, d’élever, de vivre en symbiose avec des enfants. C’est leur choix et chacun le respecte. Mais il est totalement incohérent et illogique de prétendre à une paternité ou une maternité artificielle basée sur une opération commerciale.

Un couple de lesbienne a parfaitement les moyens physiques d’enfanter, chacune d’elles pouvant se faire mettre naturellement enceinte par un ami, homo ou non, prêt à se « sacrifier » pour ce résultat ! Inutile donc de passer par la méthode particulièrement dégradante de la PMA, qui est celle des vaches, des juments et des brebis.

Et l’enfant dans tout cela ? J’ai dans mon entourage assez proche un couple de lesbiennes, heureuses mères d’un beau et attachant garçon qu’elles ont fait « à l’ancienne », avec un ami homo qui s’est « dévoué ». Tout a été bien jusqu’à maintenant où l’enfant est devenu un ado. Rien de plus méchant que les enfants. Le « garçon à deux mamans », à l’école, subit maintenant les lazzis de ses camarades. Si bien qu’il doit consulter un psy…

 

Illustration X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

177 réactions à cet article    


  • « Cet « appariement des couples reproducteurs », selon les mots de ses promoteurs, rappelle la sélection pratiquée sur les bovins.  »

    Bien pire, les « Lebensborn » des nazis.


    • hgo04 hgo04 24 juillet 16:12

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      On nous parle souvent des pays nordiques comme étant le summum de la bien pensance, et pourtant genre connerie inhumaine, ils ont aussi leurs lots..

      Comme quoi ce qui au départ est un soit disant progrés social devient finalement la pire des choses..

      https://neuropedagogie.com/education/enfants-enleves-norvege-suede.html


    • @hgo04

      Demandez-vous pourquoi on ne trouve aucune étude clinique (test de Rorschach ou autres) sur Google. Elle devrait pourtant être un préalable avant toute adoption d’une loi mortifère.


    • Raymond75 24 juillet 12:41

      Voilà un fantastique progrès de l’humanité :

      ** Une femme va pouvoir décider de mettre au monde un enfant orphelin de père, qui sera dans la dépendance absolue d’une seule personne, qui grandira dans une famille monoparentale dont on sait la précarité.

      ** Un enfant pourra avoir deux mamans mais pas de papa : quelle importance ?

      ** Un donneur de sperme qui acceptera de donner son identité prendra le risque, dans quelques années et avec l’évolution des lois, de voir sonner à sa porte un jeune qui lui demandera d’assumer ses responsabilités (comprendre financières) de ’père’.

      « J’ai droit à un enfant » tel est le crédo de la modernité. Les droits de l’enfant à avoir une famille ’traditionnelle’ ? Basta, il faut être moderne Coco ! L’enfant est un droit individuel, des femmes pour l’instant, une poupée qui bouge et qui parle.


      • hgo04 hgo04 24 juillet 16:08

        @Raymond75
        Ce qui est surtout grave, c’est de voir une loi être pondue pour 2000 personnes environs, et qui touchera 70 millions d’autres.
        Autant dire que si demain un groupe de 2000 personnes demandent la reconnaissance de droits nouveaux sur tout et n’importe quoi, on pondra une loi rien que pour eux.
        Mais comme en France cela est interdit par notre système, on ne peut que constater qu’in finé, cette loi concerne la GPA à court terme.
        Les femmes n’ont pas besoin d’une relation sexuelle ou de la science pour attendre un enfant.
        Par contre, un mec devra toujours passer par la location d’un utérus..
        Tous ceux qui affirrment que PMA n’est pas GPA in finé sont des menteurs.


      • Paul Leleu 24 juillet 23:48

        @Raymond75

        dites, par famille traditionnelle vous pensez à quoi ? Celle où le père alcoolo bat ses enfants, où la mère se fait mettre par le facteur et où le tonton tripote sa nièce ? Où alors la maman qui couche dans son lit son fiston après le divorce ? Ou bien alors ces couples de cassos jointés typiqument français qui font un enfant pour se donner une contenance spirituelle ?

        A moins que ce soit la famille immigrée aux solids vertus religieuses, qui fait venir des minettes de 12 ou 13 ans pour les faire engrosser par des vieux schnoks en Europe ?

        A moins que ce ne soit ces couples d’amoureux sincères et tellement romantiques où la beauté de Madame rencontre le patrimoine financier de Monsieur...


      • Raymond75 25 juillet 09:33

        @Paul Leleu

        Vous devriez sortir un peu : l’humanité n’est pas constituée que de malades mentaux pervers et détraqués. Il est possible que vous n’ayez connu que cela dans votre vie : quel dommage ! Mais rien ne vous oblige à continuer à vivre dans un monde aussi abject.


      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 25 juillet 11:59

        @Paul Leleu

        Bonjour, et des mariages d’amour, tout simplement, entre un homme et une femme qui se respectent et s’aiment réellement, qui ont des projets constructifs, qui font des enfants, où la femme l’épouse ressent le plus grand bonheur d’être enceinte, qui met au monde ses enfants, qui mènent une vie sereine, non déjantée, avec des principes, des valeurs oui, oui, oui, de traditions, bien que cela donne des boutons aux toxiques qui oeuvrent pour une société chaotique, eh bien cela existe. Et l’on peut, en France et de partout dans le monde être fiers de faire perdurer la cellule familiale traditionnelle. Papa, maman et les fruits de leur amour.
        Mais il est de bon ton aujourd’hui, en suivant les slogans putrides des lobbies reprenant ceux de la psychanalyse post-industrielle : « il faut tuer le père », de dégueuler sur l’image paternelle, sur l’image de la mère, sur l’image de la femme qui enfante, qui allaite, qui élève ses enfants, et qui n’éprouvent aucunement les problèmes psychologiques et de mal être que les psychotiques ont soufflé à l’esprit des femmes et des hommes actuels pour les propulser dans un mal être et une déstabilisation permanents. (Dans ce texte, et dorénavant, je n’utilise pas l’écriture inclusive, dans le respect des règles grammaticales formelles à ce sujet apprises à l’école ). 
        Ce terrorisme de la pensée, ce passage obligé de vomir sur la famille basée sur la cellule familiale traditionnelle, n’ont que trop duré. Fi, de la culpabilisation des masses qui n’osent même plus affirmer ce que je viens d’écrire et qui le pensent dans leur grande majorité.
        Rejetons donc, en bloc, le terrorisme de la pensée, tout ce qui détruit ce que des siècles de patience civilisationnelle ont construit.
        Fi, des théories farfelues mais néanmoins imposées par la doxa.
        Refusons l’écriture inclusive, la GPA, la PMA, la théorie du gender, le dégueulis permanent sur l’image paternelle, la destruction du patriarcat, où l’on voit des lobbies brandir d’ignobles pancartes dans des mouvements féministes orientés et portant en eux la semence du poison propagandiste.
        Refusons le dégueulis permanent sur l’image maternelle, de la femme qui enfante et en grand nombre,
        Refusons toutes les théories malthusiennes, refusons l’euthanasie qui s’avance à grands pas car comme on nous fait accepter par méthode subliminale la PMA, GPA et autres théories, celle de l’euthanasie conduira les foules passives vers la loi définitive et son acceptation sans récusation immédiate. Au nom de la grosse bouse étatique : la modernité !
        Celle du réchauffement climatique car ce sont les mêmes sorciers : marabouts et gourous de la pensée unique qui instrumentalisent les théories de la bien-pensance où aucun débat contradictoire n’est autorisé. Sur les sujets les plus emblématiques notre société priée de se la boucler et de se livrer pieds et poings liés, à la sorcellerie universelle de ladite bien-pensance.
        Selon les mai-soixante-huitards, il est interdit d’interdire. Eh bien, interdisons à ces gourous de venir nous interdire de penser, de dire et de proclamer le contraire exact de leurs théories fumeuses et destructrices.
        Derrière tout cela, des monstres froids étatiques et passablement atteints psychologiquement.
        Nous n’avons pas à supporter leurs diktats !
         RESISTANCE ! Ils dévaluent, ils détruisent ? Reconstruisons !
        Ils abattent ? Remontons !


      • popov 25 juillet 12:25

        @Nicole Cheverney

        Bravo, vous avez écrit tout ce que je m’apprêtais à écrire, mais avec beaucoup plus de talent que je n’aurais pu le faire.


      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 25 juillet 13:08

        @popov

        Bonjour et merci, mais c’est surout une colère de détermination, en quelque sorte une colère constructive.


      • Paul Leleu 25 juillet 16:37

        @Raymond75 @ Nicole Cheverney

        eh bien dans ce cas, abstenez vous également de caricaturer les homosexuels, leurs familles, et tous les autres qui ne vous reviennent pas...

        car au fond, vous procédez exactement comme je viens de le faire pour vous provoquer (et ça a parfaitement fonctionné)... préjugés, caricatures et faits-divers...

        essayez de vous appliquer vos leçons à vous même


      • alinea alinea 25 juillet 17:41

        @Nicole Cheverney
        J’ai écrit « je suis réac » aussi et principalement dans ce sens.
        Mais force est de constater que cet équilibre fut rompu qui engendra ces vomisseurs, ces boudeurs de bonheurs simples, dit-on. Parce qu’il n’est pas si simple

        de s’aimer, d’aimer ses enfants, se réaliser dans la création, dans l’insoumission, dans l’émancipation.
        Ce qu’ils nous montrent de leur bonheur ne nous tente pas !


      • placide21 25 juillet 19:39

        @Paul Leleu
        On caricature si on veut et on vous emmerde aussi.


      • oncle archibald 24 août 19:12

        @Paul Leleu

        Si les homos veulent réellement etre respectés qu’ils commencent par s’abstenir de venir exhiber leur « fierté homosexuelle » sous notre nez, maquillés comme des camions volés, en string et avec des plumes dans le cul .... Fiers de quoi ?

        Qui provoque qui ? Il est vrai qu’ils ont été pendant longtemps la cible facile et privilégiée d’un tas de gros bofs et même de gens en principe beaucoup plus sensibles et intelligents, mais ce temps est passé .

        Qu’on leur foute la paix et qu’ils nous foutent la paix et tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles ! S’ils prennent une telle importance dans la société avec la bénédiction de tous les derniers gouvernements c’est parce que ça occupe l’esprit « du peuple » et le détourne des vrais problèmes de notre société finissante !

        Ils sont chouchoutés aussi parce que très prosaïquement n’ayant pas d’enfants ils disposent d’un pouvoir d’achat très supérieur aux familles ordinaires et à ce titre intéressent grandement tous les « marchands » de voyages, de fringues de luxe, de bagnoles de luxe, de meubles de luxe et de gadgets électroniques en tous genre.


      • bientôt le règne des poupées gigognes. Je me suis fait un enfant toute seule et celui-ci se reproduira à l’infini. Il est là tout à fait certain que cela se terminera mal. Et il n’y aura plus de psys pour s’occuper de la détresse des enfants. Ceux-ci étant susceptible d’être répertorié comme : homophobes. Ils n’auront plus que la possibilité de se prendre par le cou pour avancer dans la vie comme le baron de Münchhausen. Nombreux suicides en perspective.


        • Paul Leleu 24 juillet 23:51

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          pour l’instant, on en est déjà à 15 000 suicides par an en France, et à des services de psychiatrie débordés... et tout ça avec de saines familles hétérosexuelles...

          quant aux femmes qui se font « un bébé toute seule », ça date pas d’aujourd’hui... la chanson date de 1987... et le phénomène est beaucoup plus ancien...


        • Nous avons le devoir éthique absolu de contrecarrer ce génocide infantile.


          • San Jose 24 juillet 13:40

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            .
            Impossible, c’est une promesse d’Emmanuel Macron. 
            Les promesses sociales ne sont pas tenables, mais les promesses sociétales le sont. Si on ne tient pas au moins celles-là on ne fait que cinq ans au lieu de dix.


          • @San Jose

            L’important est d’être en règle avec soi-même (comme ceux qui ont vu venir avant les autres le nazisme,....). Sachez que de nombreuses monstruosités sont occultées par les médias. Mais un jour, le silence vous revient en pleine poire. Le sociétal est plutôt de gauche. Remarquez qu’en contre-partie, les monde devient de plus en plus réactionnaire. Comme si le sociétal faisait le jeu de l’extrême-droite. Voir article sur Trump visité par Chomsky.


          • Paul Leleu 25 juillet 00:34

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            je vous conseille la lecture de la presse régionale... vous verrez que les médias nous en donnent de bonnes... un petit apperçu des monstruosités intra-familialles hétérosexuelles...


          • Revoir le film : CABARET :https://www.youtube.com/watch?v=moOamKxW844. La montée du nazisme en arrière plan de la perversion des moeurs conjuguée aux puissance de l’argent.


            • hans-de-lunéville 24 juillet 15:18

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              et aussi le film « salon kitty »


            • @hans-de-lunéville

              Comme les « Damnés » de Visconti.


            • Le seul domaine où la « gauche » fait encore des « percées », c’est le sociétal. Ses dernières cartouches qui déjà leur pètent dans les mains.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 juillet 19:08

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                Le sociétal est le seul domaine non concerné par les Traités européens.
                Pour tout le reste, le social et l’économie, la feuille de route arrive de Bruxelles tous les ans dans chaque pays pour exécution.
                Feuille de route pour la France 2019 / 2020


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 24 juillet 14:28

                « Et l’enfant dans tout cela ?   »

                c’est la question la plus importante !

                il n’est pas nécessaire d’être pédiatre ou quoi que ce soit d’autre en « logue » pour constater le fait que de nombreux parents sont à l’origine des troubles psy de leurs enfants par leur incapacité à les prendre en charge, par défaut la plupart du temps, mais aussi par excès souvent : comme pour les plantes un excès d’engrais est aussi néfaste qu’un manque d’arrosage et de soins

                mais pour au moins 50% des cas, les parents ne se sont pas posé beaucoup de questions avant de faire des gosses, ils ont fait comme leurs parents et se sont laissés aller en pensant à bien autre chose ou en ne pensant pas du tout, les hormones et les fantasmes faisant 90% du boulot

                dans le cas de figure évoqué par l’article, 100% des candidats à être parents ont fait de cette question l’affaire de leur vie, une obsession, et là, on est sût d’aboutir à une catastrophe


                • Paul Leleu 24 juillet 23:57

                  @Séraphin Lampion

                  effectivement, les parents n’ont pas choisis de faire des enfants souvent... on peut pas dire non plus que c’est une glorieuse réussite...

                  le « droit à l’enfant » est largement pratiqué dans le cadre de relations hétérosexuelles... n’importe quelle mijaurée réussit à se faire engrosser parce-qu’elle a des angoisses... n’importe quel bouffon angoissé d’être homo va coller un môme à sa bobonne pour se rassurer... et puis alors, on évitera de parler des tripotages et des tripatouillages ensuite...

                  quand les enfants d’homos vont mal, c’est la faute à l’homosexualité... quand les enfants d’hétéros vont mal, c’est la faute à pas de chance...


                • La Belgique est pionnière dans le domaine et que constate-t-on aux dernières élections ? : la montée exceptionnelle de l’extrême-droite (Vlaamse Belang).


                  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 24 juillet 14:48

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    il ne semblerait pas que ce soit le cas en Pologne, en Hogris et en Italie...
                    il faut peut-être chercher ailleurs les raisons de ces votes !
                    le prix du beurre ?
                    ou peut-être l’influence des astres ?


                  • @Séraphin Lampion

                    Vous avez raison de soulever ces différences. Je parle plutôt d’une lame de fond qui traverse le monde. 


                  • @Séraphin Lampion

                    Il y a malgré tout une différence entre la Hongrie, la Pologne et la Belgique. En Belgique il ne s’agit pas d’une resistance religieuse et catholique, mais bien et clairement, d’une montée de la véritable extrême-droite : raciale et à connotation nazie. Pour la Hongrie et la Pologne, on parlerait plutôt de réacs,...


                  • Paul Leleu 25 juillet 00:00

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    euh... il faut dire que les réacs’ en Europe de l’Est ils sont bien carabinés... je vous conseille d’aller y faire un tour... c’est d’ailleurs chez les réac’ polonais, ukrainiens ou baltes que les nazis recrutaient une bonne partie des Einsatzgruppen... allez parler des réac’ ukrainiens aux russes, ils vous en diront des nouvelles... quant à la tendance nazie des flamands, elle n’est pas nouvelle... ils font parti de ces groupes ethniques assez dans la culture germano-nord-européenne... le trip


                  • Loatse Loatse 24 juillet 15:02

                    Mamans, mamaaaans, vous aussi vous m’avez faite avec amour ?

                    Bien sûr ma chérie, on t’a attendue avec amour...

                    et il est ouuuu le magasin à bébés ?????


                    • Paul Leleu 25 juillet 00:01

                      @Loatse

                      oui... mais bon... les hétéros qui ont fait leurs enfants avec amour, faudra aussi m’en parler... à moins bien sûr de donner dans la pudibonderie bien pensante sur ce sujet


                    • popov 25 juillet 12:33

                      @Paul Leleu

                      Ce n’est pas parce que les couples hétérosexuels ne sont pas parfaits qu’il faut inventer pire.


                    • Paul Leleu 25 juillet 16:40

                      @popov

                      pourquoi « pire »... ????

                      ça ne dépend pas du type de structure familiale, mais des individus qui la composent...

                      à moins que vous n’ayez une image dégradée, caricaturale et ignorante des homosexuels, rien ne vous permet d’affirmer que ce sera « pire »...


                    • popov 25 juillet 18:26

                      @Paul Leleu

                      rien ne vous permet d’affirmer que ce sera « pire »...

                      En fait, si, une chose me permet de dire que ce sera pire : le fait que cette loi est promue par le régime Macron et sa fine équipe.


                    • Raymond75 24 juillet 15:03

                      Je réclame le droit au clonage pour tous !

                      ** Plus besoins de s’aliéner dans des relations sexuelles pesantes et coûteuses.

                      ** Plus besoin de s’encombrer d’un(e) conjoint(e), puisque de toute façon cela se terminera par un divorce.

                      ** Plus besoin de s’en remettre aux hasards de la génétique : qui peut être mieux que MOI ?

                      ** Plus besoin de recherche en paternité : le père c’est MOI.

                      ** Plus besoin de recherche celle qui sera la mère parfaite : c’est MOI.

                      L’enfant est un droit attaché à chacun dès la naissance, mais si cet enfant c’est MOI, alors j’accède à l’immortalité !

                      MOI, MOI, MOI première, deuxième, troisième, nième génération. On peut le faire, on VA le faire !!!


                      • un jeune garçon rentre dans la salle de bain de son papa 1 et le voit nu. Celui-ci de répondre : si tu voyais celle de ta mère,....


                        • Paul Leleu 25 juillet 00:04

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          un jeune garçon rentre dans la salle de bain d’une famille hétérosexuelle... et son papa la lui fiche dans la bouche... alors, le divroce est prononcé, et Maman met son fiston dans son lit...

                          vous savez, dans les clichés dégueulasses et de mauvaise foi, on peut aller loin.


                        • hgo04 hgo04 24 juillet 15:58

                          Article premier de notre constitution :

                          Article 1er

                          Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

                          Au nom de quel principe le droit à l’enfant ne peut concerner que les femmes ?
                          Au nom de quel principe une femme seule peut voir son droit à l’enfant etre reconnu et pas celui d’un homme ?

                          Nous ne sommes plus à user de la science dans le cadre médical, mais bien dans le cadre du confort. Une femme non stérile mais vivant seule peut donc demander à la science de l’aider à avoir un enfant, mais pas un homme ?

                          Ainsi donc cette femme qui ne veut pas d’homme, ne veut pas de pere, pour diverses raisons, peut avoir un enfant par l’utilisation de la science, mais un homme non ?

                          PMA pour TOUS, c’est aussi pour les hommes !!! et la science peut aussi etre mise en oeuvre.

                          On parlera de quoi ?? de l’exploitation du corps ?? comme si au départ il n’y avait pas l’exploitation d’un enfant.. ?? Un enfant qu’on s’offre pour noel ? non, pour le printemps, c’est bien un enfant le printemps, les congés de maternité tomberont à pic pour juillet..

                          Voila où tout cela mène.

                          Ceci dit, oui, il y a de l’hypocrisie. Je connais au moins un couple de femmes dont une est tombée enceinte. Et je peux vous affirmer, puisque c’est sa compagne qui m’a dit comment cela a été fait :

                          Pas insémination dans une obscure clinique belge

                          Pas de sexe avec un homme.

                          Et pourtant l’enfant est la... chercher, vous trouverez l’explication. Alors dire qu’il faut obligatoirement l’aide médicale pour tomber enceinte, est une escroquerie.

                          Il faut juste un donner de sperme, et le mode opératoire...

                          Ce que, la, un couple d’hommes, ou un homme seul, ne peut avoir d’utilité.

                          Ils ont raison de dire que, quand cette pilule passera, les hommes se précipiteront pour demander l’application de l’article premier de notre constitution. Et se lamentant de devoir aller en asie, dans ses usines à bébé, pour acquérir le précieux sésame du titre de papa..

                          https://www.liberation.fr/planete/2018/02/20/la-thailande-legalise-l-usine-a-bebes-d-un-heritier-japonais_1631005

                          Puis, nous verrons des familles se faire, sans même avoir besoin d’un deuxième parent. Après tout si des femmes seules peuvent élever des enfants, je ne vois pas pourquoi un homme seul ne peut y arriver.

                          Avantage pour l’un et l’autre ?? bah.. plus de juge pour décider de la garde et des visites.

                          Et puis.. bon.. on rejoindra peut être l’excellence des USA, puisque nous prenons toujours le meilleur des autres, hein, qui ont des bourses et des sites internet, pour échanger leurs enfants, s’ils ne correspondent pas à leurs espérances..

                          https://www.lepoint.fr/monde/etats-unis-ils-echangent-leurs-enfants-adoptes-sur-internet-10-09-2013-1722956_24.php



                          • @hgo04

                            Quel cheminement « psychotique » pour un passage à l’acte, lourd de conséquences désastreuses pour l’enfant. 


                          • hgo04 hgo04 24 juillet 19:09

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                            Désastreuse pour notre société.. Vous aurez 5000 personnes qui vont se congratuler, et 70 millions prets à se battre entres elles..
                            Et après CASTANER parlera de sédition.. 


                          • Paul Leleu 25 juillet 00:07

                            @hgo04

                            oui... c’est sûr... 3 minutes de copulation avec un voisin, ça change vraiment tout... pas de programmation des bébés (ah bon ?), pas de droit à l’enfant (ah bon ?), et une bonne éducation bien enracinée (ah bon ?)...


                          • hgo04 hgo04 25 juillet 02:37

                            @Paul Leleu
                            Soit vous etes à côté de la plaque, ou de la question, soit vous tentez le sophisme, sans savoir en faire..
                            dommage..


                          • Paul Leleu 25 juillet 16:44

                            @hgo04

                            et si vous vous croyez que 3 minutes de copulation hétérosexuelle dans une vie ça change tout, je crois que vous vous fourvoyez...

                            eh oui, les couples hétérosexuels planifient les naissances, usent du droit à l’enfant (il suffit de baiser pour en avoir un), et mènent une éductions qui n’est pas plus enracinée que les autres (suffit de voir le nombre de cons dégénérés « qui ont un papa et une maman »)...

                            cette hiérarchisation que vous essayez de faire n’est pas argumentée. Voilà tout


                          • zygzornifle zygzornifle 24 juillet 16:23

                            On ne rembourse plus l’homéopathie mais par contre pour cela il y a du « pognon de dingue » a ajouter en plus toutes les prestations et aides sociale , la ça va coûter un bras un poumon et un rein au con tribuable.... 


                            • arthes arthes 24 juillet 16:34

                              Un couple de lesbienne a parfaitement les moyens physiques d’enfanter, chacune d’elles pouvant se faire mettre naturellement enceinte par un ami, homo ou non, prêt à se « sacrifier » pour ce résultat ! Inutile donc de passer par la méthode particulièrement dégradante de la PMA, qui est celle des vaches, des juments et des brebis.



                              Pour une lesbienne, c’est elle qui doit « se sacrifier » pour avoir un enfant par un biais naturel, donc avec introduction de l’appareil génital de l’homme jusqu’à ce que le sperme arrive (au point où nous en sommes, conservons le langage clinique .

                              N’inversons pas

                              De la même manière j’ai des amis homo masculins qui ne banderaient jamais pour une femme.

                              Qu’st ce qui est le plus dégradant donc ?

                              Vous parlez déja des lesbiennes et des homos comme de bestiaux, genre ; on emmène la vache au toro 

                              Par ailleurs, pourquoi une lesbienne n’attendrait pas un enfant avec amour ?

                              Pourquoi ne serait elle pas capable d’aimer l’enfant qu’elle attend ?

                              Pourtant, Je suis plutôt classique, pensant que pour son équilibre et l’ harmonie un enfant doit avoir un père et une mère qui s’aiment et sont aimants, mais , vu les nombres de divorces et que de toutes manières rien ne se passe idéalement, je ne jette pas autant durement la pierre sur les désirs d’enfants de la part des homos ni sur l’insémination artificielle.


                              • Raymond75 24 juillet 16:41

                                @arthes

                                En Allemagne il y a quelques années, un couple de lesbiennes a demandé à un ami de jouer le rôle d’un inséminateur : elles ont eu trois enfants.

                                Puis quelques temps plus tard elles se sont séparées ; alors la mère a ordonné une recherche en paternité, puis ce brave ami a été condamné à payer une pension alimentaire pour ’ses’ trois enfants ...

                                Qui a parlé de perte de repères ?


                              • @arthes

                                bonjour. Ne sommes-nous pas déjà trop nombreux sur la planète ? En suivant ses instinct sans réflexion, l’homme ou la femme sont effectivement plus proches des animaux que des humains. Aimer, aimer... Ce mot signifie-t-il encore quelque chose quand il s’agit avant tout d’un « désir » égoïste ?


                              • hgo04 hgo04 24 juillet 17:01

                                @arthes
                                «  »«  »«  »Pour une lesbienne, c’est elle qui doit « se sacrifier » pour avoir un enfant par un biais naturel, donc avec introduction de l’appareil génital de l’homme jusqu’à ce que le sperme arrive (au point où nous en sommes, conservons le langage clinique

                                «  »«  »«  »

                                Je peux vous assurer qu’il y a une autre voie.. heu.. un autre moyen...



                              • arthes arthes 24 juillet 17:15

                                @Raymond75

                                L ami insimenateur ...Une goute à chacune suffit ?

                                C est ce que disait de son étalon un ami éleveur de chevaux ...

                                Ce genre de scénario sordide ou le geniteur se retrouve comme un con  pour ainsi dire peut se jouer aussi dans le milieu hétéro.


                              • arthes arthes 24 juillet 17:17

                                @hgo04

                                En dehors d une relation génitale ou insémination, quel autre moyen ?


                              • arthes arthes 24 juillet 17:55

                                @hgo04

                                Ah oui, lu...Bof, c’est une variante....En réel (je ne suis pas spécialiste hein) je me demande si c’est bien efficace..Enfin, c’est assez beurk je trouve


                              • arthes arthes 24 juillet 18:04

                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                Hello

                                Désirer un enfant pour lui même n’a rien d’animal, c’et justement ce qui nous en différencie...Vous devriez pousser la réflexion vers cela ...je dirai même que nous 
                                devrions tous pousser la réflexion vers ce sens.

                                L’égoïsme est présent chez l’humain , tout est égoïsme chez l’humain, mais ce n’est pas forcément néfaste, quand notre confort passe par vouloir sécher les pleurs d’un enfant, non pas que nous agissions par culpabilité mais parce que sa souffrance nous touche le coeur et nous fait mal.


                              • hgo04 hgo04 24 juillet 19:12

                                @arthes
                                Vous trouverez sur les liens mis aiileur dans le theme, mais voici un extrait :
                                «  »«  »«  »

                                Célibataires ou homosexuelles, des milliers de femmes exclues de la PMA en France procèdent à des inséminations artificielles « maison », malgré les risques.

                                L’achat de sperme cryogénisé, la procréation médicalement assistée à l’étranger, et même, très brièvement, l’adoption... Pour agrandir leur famille, Emeline et Mélissa ont presque tout envisagé. Avant de réaliser qu’elles ne pourraient se résoudre à payer pour avoir un bébé. Les deux jeunes femmes sont aujourd’hui décidées : elles feront leur enfant par leurs propres moyens, sans médecin, grâce à un « don de sperme sauvage », recueilli dans leur entourage. 

                                «  »«  »«  »

                                J’aime le MALGRE LES RISQUES..
                                Il y en a un paquet à le faire, et à moins d’être une sale, cela s’est toujours passé normalement. 
                                Je connais une lesbienne qui l’a fait, et elle est maman aujourd’hui, d’un enfant pourri gaté, et j’en suis content pour elle. Mais que l’ont arrete de nous prendre pour des cons. La PMA ?? c’est pour obliger la GPA totalement interdite en france !


                              • @hgo04

                                Pourri gâté,...tout est dit : enfant fétiche ou pénis de substitution pour ces féministes qui souffre de pénisneid.


                              • Paul Leleu 25 juillet 00:15

                                @arthes

                                « Vous parlez déja des lesbiennes et des homos comme de bestiaux, genre ; on emmène la vache au toro »

                                quand on entend certains hétérosexuels parler des homosexuels, je pense qu’ils parlente en fait d’eux-mêmes... ce sont leurs conceptions qu’ils projettent...

                                pour beaucoup de gens, l’homosexualité se résume à la sodomie, « vu qu’il y a pas de trou devant »... et pour les femmes un cunilingus car « il y a pas de zizi »... c’est tout... ça en dit long sur le niveau humain de leurs relations... à aucun moment n’intervient un langage de relaiton humaine, de sexualité diversifiée, de plaisir, de vie en commun... c’est bizarre, ce vide dans leur vocabulaire


                              • leypanou 25 juillet 00:17

                                @arthes
                                Ce genre de scénario sordide ou le geniteur se retrouve comme un con pour ainsi dire peut se jouer aussi dans le milieu hétéro 

                                 : cette loi de paternité est tout simplement scandaleuse et devrait être révisée amha.

                                En vertu de quoi un homme devenu géniteur sans qu’on lui ait demandé son avis devrait-il payer pour un enfant qu’il n’a pas désiré ? (cf le cas Rachida D. par exemple).

                                Pour l’exemple de Raymond75, c’est plus compliqué mais le type s’est fait avoir par une sal.pe : il n’aurait pas dû accepter.


                              • arthes arthes 25 juillet 08:06

                                @leypanou


                                En vertu de quoi un homme devenu géniteur sans qu’on lui ait demandé son avis devrait-il payer pour un enfant qu’il n’a pas désiré ? 

                                Cela s« appelle piéger un homme, mais il me semble compliqué d’aménager la loi paternité ; entre ceux qui se comportent comme des sagouins et fuient leurs responsabilités et ceux qui se sont vraiment fait piéger par des sal.pes , comment savoir ? Mais oui, c’est un problème.

                                Dans le deuxième cas, celui sur lequel je réagissais, je me demande vraiment : Comment un homme peut il se considérer lui même comme un simple porteur de sperme et saillir comme un animal pour la reproduction, sans aucunement se soucier de ce qu’adviendra le fruit de la fécondation ? Faire des mômes comme on fait des chiens en quelque sorte »pour rendre service«  ? 

                                Dans ce cas il eut mieux valu qu’il fit don de son sperme à la banque et 
                                 
                                Du coup, Mieux vaut l’insémination pour les lesbiennes que »le copain sympa" qui fait office de bourrin pour la saillie.


                              • arthes arthes 25 juillet 08:46

                                @Paul Leleu
                                quand on entend certains hétérosexuels parler des homosexuels, je pense qu’ils parlente en fait d’eux-mêmes... ce sont leurs conceptions qu’ils projettent...

                                Oui...
                                En définitive , et j’en reviens toujours la, c’est toujours la propre compréhension que nous avons de nous même en temps qu’humains que nous projetons sur les autres, 

                                Le problème est qu’une conception étroite de l’humain n’admet pas que les amoures grecques soient naturelles, donc le désir d’enfant au sein d’une telle union ne peut être que « contre nature » et mu par de basses pulsions etc....De la part d’êtres catégorisés comme dégénérés en quelque sorte  car pas dans la norme.


                              • Raymond75 24 juillet 16:46

                                Madame, vous rêver d’un nouveau départ, d’une nouvelle vie ?

                                Nous vous offrons un kit d’épanouissement sur mesure : un crédit sur trente ans pour faire construire et décorer (selon vos goûts) un charmant petit pavillon, le meubler, disposer d’une petite voiture électrique, et pour toute commande avant Noël :

                                Un bébé offert !!!

                                Oui vous avez bien lu : un bébé offert ! Alors n’hésitez plus, épanouissez vous.


                                • Paul Leleu 25 juillet 00:16

                                  @Raymond75

                                  franchement, il faut sortir... le bébé elles se le font faire, et dégagent ensuite le géniteur... on y est déjà


                                • Franchounet 24 juillet 17:35

                                  Le plus gros argument avancé pour défendre la PMA aux femmes célibataires et lesbiennes : « la société a évolué, les récents sondages le prouvent » (La ministre de la Santé, ce matin). En voilà un bel argument.

                                  J’ai également l’impression que si l’on veut que çà passe, il suffit d’en parler à tire-larigot sur tous les medias possibles et imaginables, non ?


                                  • Paul Leleu 25 juillet 00:28

                                    @Franchounet

                                    bon, d’un autre côté quand un pétasse fume et boit pendant sa grossesse, on vient pas lui chercher autant de noises... on regarde ailleurs...


                                  • arthes arthes 25 juillet 09:33

                                    @Franchounet

                                    Justement, l’information se voulant faiseuse d’opinions ( résultante des bases de données destinées à nous contrôler) nous donne tout de même une indication sur les tendances que les bases de données récoltent...Le soucis est que « la société a évolué, les récents sondages le prouvent » n’est que l’aspect froid et quantitatif d’un phénomène, de plus cette assertion globalise l’individu dans une société à laquelle il est sensé appartenir et se fondre et disparaitre en tant qu’individualité humaine...« il suffit d’être conforme et d’obéir à la doxa pour prendre sa place dans une telle société » 


                                  • arthes arthes 24 juillet 18:10

                                    Allez, un peu de détente :

                                    https://youtu.be/zuNmzTLwjcc  smiley  smiley


                                    • Paul Leleu 25 juillet 00:17

                                      @arthes

                                      très bien dit !


                                    • pallas 24 juillet 18:22

                                      Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                      Bonsoir,

                                      Ces individu(e)s crée leurs propres sentences, des enfants tueurs, dont les victimes sont eux leurs parents d’apparats.

                                      Ils créent d’eux meme leurs propres morts, car se ne sont des enfants qu’ils eleveront, mais leurs futurs assassins.

                                      Si tel es leurs souhaits, alors qu’il soit réalisé et ce prix à payer.

                                      Sa n’est pas une nouveauté.

                                      Salut


                                      • Paul Leleu 25 juillet 00:20

                                        @pallas

                                        pour le moment, les « enfants tueurs » c’est surtout dans les sociétés hétérosexuelles traditionnelles qu’il y en a en masse... en Afrique (enfants soldats), en Islam (enfants de daech) ou en Amérique latine (dans les gangs)...

                                        faudrait un peu voyager et sortir... avant de parler d’enfants tueurs



                                        • @paulau

                                          Une loi qui touche de nombreux individus dans leur sens profond de ce qu’ils perçoivent comme essentiel jusqu’à pousser certains au suicide est sacrément perverse.


                                        • pallas 24 juillet 19:17

                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                          Bonsoir,

                                          Vous vous prenez la tete pour rien.

                                          Des Etres qui ont mis de cotés leurs propres natures, peut importe le nom, disparaitront d’une maniere ou d’une autre.

                                          En regle général par le monstre qu’ils ont eu meme crée, le mythe du golem.

                                          Ne vous souciez pas d’eux, sa n’a pas d’interet.

                                           smiley

                                          La nature est tres bien faite.

                                          Donc il n’y a aucuns problemes.

                                          Leurs destins est dors et deja scellé.

                                          Salut


                                        • @pallas

                                          Oui, mais l’enfant n’a rien demandé dans ce jeu de dupes et malgré tout, cela fait mal. Nous n’avons aucun moyen d’arrêter cette catastrophe. On sait, mais on doit se taire. 


                                        • pallas 24 juillet 19:46

                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                          Rahhhhhhhhhhhhhhhh !!!!!!

                                          Sa ne sera pas des humains qu’ils vont créent, juste des «  »« golem »«  »".

                                          Des monstres, rien d’autre que cela, sera leurs pseudo descendance t boureau.

                                          Il n’y a pas d’humains impliqué dans l’histoire, donc ne vous inquietez pas.

                                           smiley

                                          Donc ne vous inquietez pas

                                           smiley

                                          Salut


                                        • Old Dan Old Dan 24 juillet 20:15

                                          D’accord contre le « droit à l’enfant » obligatoire...

                                          .

                                          [... vu le nombre d’orphelins adoptables sur une planète déjà surpeuplée ! ]


                                          • Paul Leleu 25 juillet 00:26

                                            @Old Dan

                                            je vois pas le rapport... dans ce cas, il faut aussi empêcher les hétérosexuels de pondre comme des lapins des enfants qu’ils sont incapables d’élever correctement... le nombre de pétasses et de bouffons qui font des gosses pour se donner une contenance... après, ça fait toute cette racaille qui traine dans nos villes et bourgades, à moitié déformée par l’alcoolisme de la mère, les bastonnades du père et les viols du tonton... beaucoup d’hétérosexuels pratiquent le droit à l’enfant de façon totalement imature, mégalomane et narcissique... et il n’y a qu’à voir les dégâts.

                                            et je ne vous parle pas des pays sous-développés, où le modèle de la famille hétérosexuelle règne en maitre... alors là c’est l’arriération totale, la violence, et la prostitution infantile galopante...


                                          • troletbuse troletbuse 24 juillet 20:59

                                            Attendez la suite, la GPA. Tous les couples hommes homos et pédophiles voudront un enfant.


                                            • Paul Leleu 25 juillet 00:22

                                              @troletbuse

                                              pour le moment, les pédophiles c’est surtout dans les familles hétérosexuelles... alors faut peut-être un peu revoir vos fantasmes...


                                            • troletbuse troletbuse 25 juillet 09:45

                                              @Folle Neuneu
                                              Donc, d’après toi, pas d’homos pédophiles. Tu as fait ton sondage auprès de tes copains ?  smiley
                                              Ce serait plutôt ton fantasme. Il y a déjà 4 pédos qui t’ont approuvé. Comme tu peux le voir, j’ai raison.


                                            • popov 25 juillet 13:03

                                              @Paul Leleu

                                              Vous avez des statistiques fiables en pourcentage de pédophilie dans les familles traditionnelles et dans les couples homosexuels ?


                                            • Paul Leleu 25 juillet 16:47

                                              @popov

                                              interrogez n’importe quel magistrat ou policier : les violences pédophiles sont à l’écrasante majorité dans le cadre intra-familial... eh oui... nos bonnes vieilles familles hétérosexuelles


                                            • Paul Leleu 25 juillet 16:50

                                              @troletbuse

                                              et toi trollet bus, en dehors d’insulter, d’attaquer, de médire et de déblatérer, tu fais quoi ?

                                              ça te gène de savoir que ce sont les pères de familles hétérosexuels en priorité, qui violent leurs gamins chéris ? ben, voilà, c’est la réalité... et pour cela, va faire des sondages dans les tribunaux et les prisons... ce sera plus fiable.

                                              une dernière chose, quand quelqu’un approuve un commentaire de bon sens qui ne te convient pas, ça veu pas dire que « cé dé pédo »... ça vuet juste dire que c’est des êtres humains adultes qui lisent un argument rationnel... on n’est pas dans un pays sous développé ici


                                            • foufouille foufouille 25 juillet 16:53

                                              @Paul Leleu
                                              les homos c’est 1% donc le nombre de pédo est faible.
                                              par contre un hétéro pédo ne peut violer un gamin mais une gamine, oui.


                                            • Paul Leleu 25 juillet 17:55

                                              @foufouille

                                              ouhais... ben dans ce cas il y a beaucoup de pères de famille hétérosexuels qui ont des questions à se poser... ou alors c’est plus compliqué que ça (d’ailleurs quand vous êtes joli garçon, vous vous marrez un peu des hétérosexuels forts en gueule... faut voir leux yeux se poser sur vous... même les femmes sont jalouses).

                                              en tous cas, merci de me confirmer que la pédophilie (qui est l’attirance pour les enfants prépubères) est également répartie en statistique dans la population humaine... et n’a rien à voir avec l’orientation sexuelle homo ou hétéro


                                            • foufouille foufouille 25 juillet 18:13

                                              @Paul Leleu
                                              les pédos sont peu nombreux, surtout homos.
                                              un homo peut refouler son homosexualité pour faire comme tout le monde et donc avoir des enfants.
                                              c’était assez courant à une époque.
                                              si tu es beau, tu attires les femmes donc les autres vont te coller pour cette raison. pareil si tu es efféminé ou peu masculin, certains te prendront pour une femme.


                                            • popov 25 juillet 18:17

                                              @Paul Leleu

                                              Combien de cas de pédophilie par 1000 couples hétéro et homo, respectivement. C’est cela qui est significatif, par les chiffres absolus.
                                              Vous les avez ces pourcentages ?


                                            • Leleu ;

                                              La pédophilie chez un hétéro cache souvent une homosexualité refoulée. Il y a bien un lien entre pédophilie et homosexualité. D’un point de vue clinique,...


                                            • Raymond75 25 juillet 05:33

                                              De fait, si ’désir’ d’enfant il y a, la première pensée devrait être pour l’adoption, pour donner une famille à un de ces milliers d’enfants privés de l’affection d’une famille, même si cette ’famille’ se réduit à une seule personne.

                                              Mais non : ce ’désir’ d’enfant se limite à ’la chair de ma chair’ que ma vie ne peut me permettre. Il s’agit d’un désir de grossesse, et il n’y a pas de désir d’un enfant, qui sera bébé, puis enfant, puis pré ado, puis ado, puis jeune adulte.

                                              Il ne s’agit que du désir d’enfanté, non du désir d’un enfant.

                                              Quand une femme prononce le mot ’enfant’ elle pense ’bébé’.


                                              • Paul Leleu 25 juillet 17:47

                                                @Raymond75

                                                oui, on peut en discuter.. mais on est d’accord que cela n’a rien à voir en particulier avec l’homosexualité ...

                                                et puis avec votre raisonnement, on pourrait dire aux couples hétérosexuels de ne plus faire d’enfant et d’en adopter, pour éviter la surpopulation, et donner de l’affection à ceux qui n’en n’ont pas...


                                              • @Paul Leleu, je ne suis pas angoissée, mais horrifiée. Ce n’est pas du tout la même chose. Comme le réchauffement climatique ne me fait pas peur, mais m’interroge ;-. Perso, j’ai estimé que les conditions pour avoir un enfant n’étaient pas réunies et malgré les nombreuses remarques (surtout venant de femmes) j’ai tenu bon. Et ne regrette rien. Si j’en fus capable, pourquoi d’autres ne le seraient pas ? On investit dans d’autres activités (art, amitié, éducation d’autres enfants,...).


                                              • Le Gaïagénaire 31 juillet 02:36

                                                @Mélusine ou la Robe de Saphir 25 juillet 17:56

                                                Par dessus tout, vous n’avez pas condamné un innocent à un esclavage de 80 années.
                                                Cordialement


                                              • zygzornifle zygzornifle 25 juillet 09:39

                                                Bientôt des femmes a hublot comme les vaches ou on pourra suivre le développement du fœtus et faire en l’ouvrant des selfies avec .....


                                                • Concernant l’éternel argument des hétéros qui ne seraient pas mieux,..Est-ce une raison pour aller encore plus loin dans l’horreur ? Si une personne se gare mal, cela donne-t-il pour autant le droit aux autres de faire la même chose ? La protection de l’enfance doit rester la ligne de conduite. Et puis, on parle des cas de maltraitance, mais rarement des éducations réussies.


                                                  • Paul Leleu 25 juillet 17:43

                                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                    « Et puis, on parle des cas de maltraitance, mais rarement des éducations réussies. »...

                                                    je ne le vous fais pas dire... ça concerne aussi les homosexuels... alors, évitons de parler « d’horreur », même si ça vous angoisse personnellement.


                                                  • Matlemat Matlemat 25 juillet 10:17

                                                     Le projet de loi je crois c’est pas PMA pour tous mais PMA pour toutes ce qui est différent.

                                                     Et «  la Terre croule sous une surpopulation désastreuse » ce n’est pas au niveau des Européens qu’il y a un problème de surnatalité.


                                                    • Désintox Désintox 25 juillet 10:19

                                                      « agité par des lobbies de bobos influents. »

                                                      Encore les « bobos »... Cette catégorie fantasmée qui n’existe pas. 

                                                      Ras le bol d’entendre parler de « bobos ».

                                                      Quand je vois le mot « bobo » au début d’un article, j’arrête là ma lecture et je mets automatiquement l’avis le plus bas.

                                                      Mettez vous bien dans la tête que vous êtes, vous aussi, le « bobo » de quelqu’un.


                                                      • Paul Leleu 25 juillet 17:42

                                                        @Désintox

                                                        entièrement d’accord... l’utilisation du mot « bobo » en dit plus sur celui qui l’utilise que sur celui qu’il vise.

                                                        en outre, l’idée que l’homosexualité est un truc de « bobo » (forcément ultra-riches et forcément dégénérés) qui ne concernerait pas le peuple « sain » est une idée complètement erronée et très marquée idéologiquement... c’est vraiment un gros poncif...

                                                        l’homosexualité et la vie homosexuelle concerne tous les milieux sociaux... même si dans certains milieux particulièrement hypocrites elle est obligée de se cacher pour rassurer les angoissés...


                                                      • alinea alinea 25 juillet 10:38

                                                        Plus on s’éloigne de la nature, plus on coupe nos racines animales, plus on se promet un avenir malheureux. Mais plus on assure un avenir épouvantable au reste du monde vivant.

                                                        Une inversion de ces valeurs cartésiennes se fait jour, mais ce sont ces valeurs qui rapportent le pognon !

                                                        Je pense que c’est une mode ! aujourd’hui les femmes qui font des enfants les mettent en crèche à deux mois et ne les voient, de toute leur enfance, qu’au WE et aux vacances !!! Je pense que les lesbiennes feront pareil ; alors avoir des enfants sans les faire, pour ne pas les élever, ou quasi, et ne pas satisfaire son auto- valorisation en se reproduisant, me paraît une lubie très éphémère !


                                                        • arthes arthes 25 juillet 11:18

                                                          Plus on s’éloigne de la nature, plus on coupe nos racines animales,@alinea

                                                          Non non, au contraire, jamais l’humain ne s’est autant considéré comme un animal et déconsidéré en tant qu’humain je trouve : Plus bête qu une bête.

                                                          Ce qui me surprend le plus, c’est de lire quasi dans tous les posts les lesbiennes considérées comme des vaches, les hommes comme des porteurs de spermes et dénier l’authenticité d’un vrai désir d’enfant chez ces femmes qui ont le malheur d’être amoureuse d’un être de leur propre sexe.

                                                          ça change quoi en fait par rapport à un hétéro ?
                                                          Vous faites des enfants pour trouver votre prolongement ? Pour faire comme les autres ? Pour la survie de l’esp^èce ? Ou pour accueillir un petit être dont vous aurez la responsabilité et qui ne sera jamais vous même et que vous aimez déja avant qu’il ne soir nait ?


                                                        • @alinea

                                                          Disons plutôt que ce qui ce fait en suivant le rythme naturel a plus de chance (pas toujours et les examens pré-nataux sont nécessaires) d’être réussi. Comme dans tous les domaines. On ne se coupe pas de nos racines animales mais bien de notre ressenti le plus profond. Si un enfant ne veut pas venir, c’est un signal qu’il faut savoir entendre. C’est bien la différence entre l’humain et l’animal. Chez l’animal prédomine (pas toujours) le darwinisme. Les plus faibles sont éjectés du nid ;


                                                        • alinea alinea 25 juillet 12:21

                                                          @arthes
                                                          On ne sait pas ce qu’on fait quand on fait un enfant ; c’est cela la vie ; on ne sait pas ce qu’on fait quand on aime, quand on s’engage ; c’est cela la vie ; après, on assume, on s’épanouit, on nourrit l’amour, si on le peut.
                                                          Programmer, ce n’est pas la vie, et que l’homme traite ses congénères comme du bétail, oui, mais c ’est parce qu’il s’est éloigné de la vie. La vie animale.


                                                        • arthes arthes 25 juillet 13:09

                                                          @alinea

                                                          Oupps....Pardonnez moi mais...« on ne sait pas ce que l’on fait lorsqu’on fait un enfant » me semble en effet animal et irresponsable pour un humain , car si l’animal possède en lui la sagesse instinctive qui lui permettra d’apporter ce dont son petit a besoin, et n’a pas besoin de concepts, il en est tout autre pour l’humain, et y opposer de la programmation me parrait une pensée technique intellectuelle froide, quand je vous parle d’amour, tout simplement et de la prise en considération qu’un désir d’enfant est le désir de voir s’épanouir un petit être qu’on aime déja, pour lui même avant même qu’il point sa petite tête dans notre monde..Et on fait ce que l’on peut, en effet, sur ce point, quoi dire d’autre...

                                                          L’homme ne s’éloigne pas de la vie animale tant qu’il se considère et agit comme un animal et qu’il pense être avant tout un animal, , animal dont il a perdu la sagesse instinctive (je me répète) et ce n’est pas en vivant avec les animaux et en les imitant que l’on retrouvera , c’est notre différence, mais on peut apprendre à aimer les animaux...


                                                        • Paul Leleu 25 juillet 16:55

                                                          @alinea

                                                          parce-que les couples hétérosexuels ne planifient pas les naissances peut-être ? Vous vous fichez du monde ???

                                                          ensuite, votre croyance que les lesbiennes seraient forcément moins bien est totalement infondée... elle ne repose que sur vos fantasmes...

                                                          quand à « s’éloigner de la nature », ça fait longtemps que l’humain le fait... en inventant l’outil, en taillant la pierre, en maitrisant le feu, en inventant l’agricultre et l’élevage... toutes sortes d’activités « contre nature » qui nous ont rendu malheureux... et j’imagine certainement que vous avez accouché de vos enfants « à la maison et dans la souffrance », afin de ne pas vous éloigner de la nature. Et que quand vos enfants étaient malades vous ne les avez pas amené chez le médecin, pour ne pas les éloigner de la nature. etc.


                                                        • alinea alinea 25 juillet 17:11

                                                          fi@Paul Leleu
                                                          Hélas ! mais ce n’est pas ma tasse de thé ; ce modernisme me défrise ; quant à une fille élevée par un couple de femmes, j’en connais ; la réussite n’est pas au rendez-vous, mais on sait bien qu’on ne réussit pas son enfant comme on peut le faire de son œuvre créatrice !
                                                          Entre prendre des distances avec la nature qui nous a si mal équipés, et couper toutes racines et tout lien, il y a une marge.
                                                          Non content de se couper de la nature, de sa nature, l’humain la détruit.
                                                          Libre à vous de penser que cela est légitime, formidable, rassurant...
                                                          Oui j’avais pas fini de lire ; j’ai accouché à Pithiviers avec Miche Odent, je n’ai pas plus souffert qu’une autre d’autant que cette souffrance là est animale, dépourvue de phantasmes ou d’inquiétudes puisque l’on sait de quoi il retourne, et mon fils a un équilibre parfait, merci. Quand il était malade, je le soignais moi-même avec des granules homéopathiques, voyez... sauf la brucellose qu’il a fallu éradiquer avec des antibiotiques.
                                                          Je ne vous croyais pas si con Leleu, très déçue.


                                                        • alinea alinea 25 juillet 17:14

                                                          @arthes
                                                          Je préfère le bienvenu au désiré... mais je suis très animale, instinctive et néanmoins humaine !
                                                          Nous possédons un cerveau animal que l’on peut décrypter, dont je tiens compte. L’occulter n’est pas une bonne chose.


                                                        • alinea alinea 25 juillet 17:15

                                                          @alinea
                                                          Y’a du boulot !!! pour faire comprendre tout ça, la Vie, au moinsseur !!!


                                                        • @Paul Leleu

                                                          Si une personne devient homosexuelle, c’est parce qu’une étape de son développement psychologique fut bloqué (rejet du père ou de la mère). Ils ne sont pas mûrs pour élever des enfants. De nombreuses stérilités sont d’origine psychiques. Bizarre, mais souvent quand les parents cessent de courir après le Graal (au point que le couple finit par se détester : c’est ta faute, c’est la mienne,...) comme par enchantement, voilà que la mère tombe enceinte...


                                                        • Paul Leleu 25 juillet 17:35

                                                          @alinea

                                                          désolé de vous avoir « déçu » et d’être « aussi con » que cela parce-que je ne suis pas d’accord avec vous... en tous cas, l’homéopathie ne vous a pas rendue très aimable... moi je connais plein d’enfants d’hétérosexuels qui ne sont pas des « réussites » non plus... mais c’est pas pour autant que je condamne l’hétérosexualité, voyez vous...

                                                          il me semble que l’insémination phallique des spermatozoïdes pendant quelques instants ne constitue pas en soi une garantie « de la nature » contre les problèmes de la vie... hors, pour le moment, c’est en gros le seul argument qu’on oppose... puisque dans tous les autres domaines, les hétérosexuels ont montré qu’ils ne valaient pas un clou de plus que n’importe quel humain...

                                                          en désespoir de cause, l’auteur de l’article convoque la méchanceté des autres enfants à l’école... comme si la méchanceté et la bêtise des enfants d’hétérosexuels (ou d’homos refoulés) était une preuve de la qualité de leurs familles ! (ça va chercher loin !)


                                                        • alinea alinea 25 juillet 17:51

                                                          @Paul Leleu
                                                          c’est peut-être votre manière de n’être pas d’accord, vous ne croyez pas ?
                                                          Je n’aime pas la façon qui consiste à programmer, cela vaut pour tous !
                                                          L’artifice de notre société hors sol qui a tout tué, est tout entier contenu dans le « désir d’enfant » des homos, mais des hétéros aussi sauf que le passage à l’acte est quand même plus naturel qui ne nécessite pas des discours incessants, ni des lois.
                                                          C’est pourquoi je suis si virulente.


                                                        • alinea alinea 25 juillet 17:57

                                                          @arthes
                                                          Vous n’avez pas bien réfléchi à ce que j’ai dit ; deux minutes de plus et vous saurez qu’on ne sait pas ce qu’on fait ! au sens strict.
                                                           Mais comme beaucoup de choses sinon tout ce qui engage l’avenir, donc l’inconnu !


                                                        • Paul Leleu 25 juillet 18:03

                                                          @alinea

                                                          eh bien moi c’est dans votre façon d’accuser les homosexuels de totaliser le mal de notre société, que je vous trouve révoltante et fausse...

                                                          « L’artifice de notre société hors sol qui a tout tué, est tout entier contenu dans le « désir d’enfant » des homos »... c’est quoi ces arguments ?

                                                          en fait, c’est vraiment la caricature du bouc-émissaire... une société de gens malpolis et je m’en foutistes, qui cherchent un coupable pour le lapider... c’est ça votre conception de l’insoumission ?

                                                          comme vous le reconnaissez, toutes ces attitudes qu’on veut prêter dans les argumentaires aux homos, en fait les hétéros ont exactement les mêmes... alors, elle est où la logique ?


                                                        • placide21 25 juillet 20:13

                                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                          Je n’ai rien pour ou contre les homosexuel(elles) mais le communautarisme m’insupporte ;et je pense que l’orientation sexuelle a plusieurs causes, la théorie psychanalytique peut expliquer certaines causes de l’homosexualité mais je pense que cela se passe souvent dans l’embryon et que le cerveau développé ne correspond pas toujours à la morphologie du corps, c’est une anomalie parfois difficile a gérer pour le porteur, mais qui ne l’autorise pas à en faire pâtir des innocents


                                                        • alinea alinea 25 juillet 23:23

                                                          Non Paul Leleu : un symbole.

                                                          Les gens font bien ce qu’ils veulent, ça ne les rendra pas heureux ; mais on peut constater le gène de la consommation adulée par les lois, partout, et ça ne me rend pas gaie !!


                                                        • Le Gaïagénaire 31 juillet 03:08

                                                          @alinea 25 juillet 17:56

                                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir
                                                          @arthes

                                                          Je vous aime, j’aimerais vous avoir comme mère.

                                                          Pourquoi ne pas faire en sorte que le « Big Bang » de VOS ovules soient déclenché ?

                                                           


                                                        • leypanou 25 juillet 11:03

                                                          Le « garçon à deux mamans », à l’école, subit maintenant les lazzis de ses camarades. Si bien qu’il doit consulter un psy 

                                                           : un (ou une) journaliste connu (e) qui a pu « avoir » 2 filles aux État-Unis avait parlé récemment de son « mari » à la télé.

                                                          Je plains ces pauvres filles à qui on n’a pas demandé leur avis. Il est certain que c’est le dernier des soucis de ces êtres en « mal d’enfant ».


                                                          • arthes arthes 25 juillet 11:09

                                                            @leypanou
                                                            Le « garçon à deux mamans », à l’école, subit maintenant les lazzis de ses camarades. Si bien qu’il doit consulter un psy

                                                            A une époque, c’étaient les enfants de divorcés qui devaient supporter les moqueries et devaient aller chez un psy....


                                                          • @arthes

                                                            La méchanceté des enfants à l’école ne risque pas de changer. Simplement, elle se déplace. Et avant de faire des ou un enfants, la parents doivent y penser avant.


                                                          • arthes arthes 25 juillet 13:16

                                                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                            Pourquoi parler de méchanceté envers un enfant ?
                                                            Il ne fait que reproduire le shéma des parents, il n’a pas conscience du bien du mal, disons que cela se bâtit petit à petit par l’éducation, si les parents évoquent un couple de lesbiennes comme une anomalie et leur enfant comme « contre nature », ils reproduiront, c’est tout.

                                                            De même que le divorce était à une époque une anomalie et les enfants de divorcés des « gosses à part » , de même que les filles mère étaient « une honte » etc....


                                                          • Paul Leleu 25 juillet 17:01

                                                            @leypanou

                                                            moi c’est tous ces enfants qu’on a fait sous la couette sans leur demander leur avis que je plains... tous ces enfants qu’on fait pour se rassurer, se donner un genre, croire qu’on est viril ou féminine, être certain qu’on n’est pas un pédé mais un vrai père de famille, être sûre qu’on n’est pas attirée par les femmes mais une vraie maman... ces enfants qui permettent de sceller un couple incapable de s’unir autrement, ces enfants objets... ces enfants faits dans le dos, pour sous-tirer de l’argent, de la dépendance, et je ne sais quoi... ces enfants, « qui ont un papa et une maman », tellement équilibrés qu’ils insultent leurs petits camarades à l’école si ils ont deux mamans...


                                                          • Ne dit-on pas que les enfants de l’amour (au sens premier, c’est à dire fruit d’une relation sexuelle épanouie) sont les plus réussis.


                                                            • arthes arthes 25 juillet 13:19

                                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                              Ne dit-on pas que les enfants de l’amour (au sens premier, c’est à dire fruit d’une relation sexuelle épanouie) sont les plus réussis.

                                                              Vous êtes dans le délire la...Les enfants des couples fusionnels souffrent justement d’être exclus de cette fusion.

                                                              Vous pensez que c’est si simple ?

                                                              Le sujet devrait justement porter la réflexion sur l’enfant lui même, le sens de faire un enfant, faculté qui nous est donnée, je le rappelle. 


                                                            • @arthes

                                                              En quoi une relation sexuelle harmonieuse doit-elle être nécessairement fusionnelle. La fusion est plutôt néfaste pour le sexe.


                                                            • arthes arthes 25 juillet 15:55

                                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                              Une relation dans un couple n’est pas que sexuelle non plus, sur la durée, l’harmonie cela se construit, un couple c’est tout de même une aventure, l’harmonie peut être rompue parce que...Affinité élective avec une autre personne même si l’harmonie du couple régnait alors, et on y peut rien changer....
                                                              La fusion peut être bien aussi pour le sexe  mais nocive pour l’équilibre du couple.

                                                              Voyez que rien n’est simple, et puis on ne fait pas des enfants juste parce que l’on s’aime, on le fait surtout parce que on le désire cet enfant et qu’on l’aime déja, il est une personne à venir et ça change la vie.


                                                            • @arthes

                                                              Désolé, mais je fonctionne à l’ancienne. L’enfant pour moi ne pouvait être que celui qu’un homme désirait comme moi. Mère certaine Mater semper certa est, pater is est quem nuptiæ demonstrant) père incertain. Raison pour laquelle le « désir » partagé du père est FONDAMENTAL. Toute sa vie l’enfant est obnubilé par la question de ses origines (d’où je viens pour savoir où je vais). C’est la fameuse scène originaire ou primitive des psychanaliste, essentielle à la construction de l’intelligence et la créativité. Bon, les enfants issus de PMA, seront de bon petits soldats. Cahcun son modèle de société ;


                                                            • Rien de plus « débandant » que de baiser utile. Vivement des études qui démontrent que les enfants conçus de relation sexuelle satisfaisante sont en meilleure santé. Tant psychique que biologique.


                                                              • arthes arthes 25 juillet 18:30

                                                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                                On peut faire l amour , penser a l amour et en plus penser au désir d enfant..ça ne vous est jamais arrivé ?

                                                                Sinon, je vois que vous rejoignez enfin la PMA...Pour une lesbienne baiser utile, c est pas possible, d ou l utilité et la justification de l insémination artificielle.


                                                              • @arthes

                                                                Bien sûr que oui. Se dire : j’aime cet homme et veut un enfant de lui, je l’ai vécu. De là à penser que je suis d’accord avec la PMA. JAMAIS.


                                                              • arthes arthes 26 juillet 14:18

                                                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                                Vous ne répondez pas à ma question : Pensiez vous à l’enfant lui même ?

                                                                il est un autre et pas juste le fruit d’un coit,

                                                                Et c’est juste cela qui vous fait affirmer qu’un enfant né dans un contexte amoureux sera plus équilibré qu’un autre ?
                                                                Et que le désir d’enfant d’une lesbienne est égoïste alors que vous pensez que le votre fut altruiste ?

                                                                C’est comme si vous viviez dans le regret et que vous ne supportiez pas que d’autres aient un bonheur, un élan que vous ne vous êtes pas permis , par la force des choses d’une part, et par la suite lorsque vous pouviez quand même le faire..

                                                                Perso, je ne juge pas les femmes qui ne veulent pas d’enfants, elles peuvent avoir mille raisons, bonnes ou mauvaises, qu’importe, de la même manière je me refuse à juger celles qui en veulent un, et qui n’ont pas d’autre moyen que la PMA plutot que de leur imposer une relation génitale non voulue, car ça , c’est vraiment dégueulasse.

                                                                Quant au fait de choisir le profil du donneur, ce serait vraiment très faux cul de le leur reprocher, mais il faut être pouratnt naïve pour croire que le sperme d’un génie donnera un génie.


                                                              • La réalité crue : « J’attendais, cuisses ouvertes, sur la table gynécologique, pendant que mon mari se masturbait dans la pièce à côté, se souvient Nadine. Toute l’équipe médicale attendait avec moi. C’était long et je mourais de honte. Mon mari n’en finissait pas. Il faut avoir un solide sens de l’humour pour surmonter ça... ». Extrait de : https://www.psychologies.com/Famille/Maternite/Sterilite/Articles-et-Dossiers/La-Fecondation-in-Vitro-30-ans-plus-tard/Sexualite-le-couple-a-l-epreuve-de-l-eprouvette


                                                                • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 25 juillet 12:14

                                                                  @ Victor Ayoli, bonjour et merci de cet article, notamment sur l’intervention de Jacques Testard. Mais ces projets de démiurge son axés essentiellement sur les profits juteux qui en découleront. Les épiciers ont divisé la planète en zones de profits, le vivant faisant partie des grandes espérances et manoeuvres d’une guerre contre l’humanité pour que les épiciers ivres de profits engrangent encore plus.

                                                                  A nous d’affûter nos armes mentales, pour contrer cette barbarie qui se cache derrière des prétextes « sociétaux ».

                                                                  C’est une barbarie silencieuse et feutrée dans les laboratoires et les éprouvettes, mais elle n’en reste pas moins barbare et funeste.


                                                                  • JL JL 25 juillet 12:53

                                                                    ’’ Rien de plus méchant que les enfants.’’

                                                                     

                                                                     C’est la méchanceté des êtres fragiles.

                                                                     

                                                                    « Il ne faut pas avoir peur des gens méchants, ce sont de pauvres diables comme les autres. Les imbéciles seuls sont vraiment redoutables. » Jean ANOUILH,

                                                                     

                                                                     Les enfants redoutables sont des imbéciles comme les autres.


                                                                    • arthes arthes 25 juillet 13:28

                                                                      @JL
                                                                      Grandiose !!!

                                                                      Une sorte d’anthropomorphisme en quelque sorte porté au monde de l’enfance : Les enfants sont méchants (enfin, en apparence) .
                                                                      Et leurs cons de parents n’y sont pour rien ?
                                                                      Ils (les gosses) reproduisent (mimétisme) et de toutes manières, comme il faut qu’ils sachent anoner les raisonnements des « grands » le plus tot possible et écrire le plus tot possible, et taper sur un clavier le plus tot possible etc...., Parce que il parait que c’est de l’intelligence , un jour, les enfants n’existeront plus en tant que tels, car arrachés de plus en plus tot au monde de l’enfance, dans lequel, en effet ils ont des comportements pas toujours sociaux.


                                                                    • JL JL 25 juillet 14:18

                                                                      @arthes
                                                                       
                                                                       ’’et leurs (cons de) parents n’y sont pour rien ? ’’
                                                                       
                                                                       Je suppose que vous connaissez le dicton : « les chiens ne font pas des chats » ?


                                                                    • docdory docdory 25 juillet 13:39

                                                                      @ Victor Ayoli

                                                                      J’avais écris en 2012 tout un argumentaire contre le mariage homosexuel, pensant à l’époque qu’il aurait pour corollaire inéluctable l’adoption homosexuelle. Naïvement, je n’avais pas imaginé que ce corollaire serait en fait la PMA pour les femmes homosexuelles ( l’adoption homosexuelle s’étant avérée à l’usage, comme je l’avais subodoré dans mon argumentaire, un miroir aux alouettes faute d’enfants à adopter pour les homosexuels ! ).

                                                                      Il est évident que la PMA aura pour corollaire inéluctable la GPA, car des homosexuels masculins porteront plainte un jour devant les tribunaux pour le fait qu’ils s’estimeront discriminés par rapport aux femmes qui auront, elles, « droit » à la PMA.

                                                                      A notre époque au cours de laquelle le gouvernement des juges s’est progressivement substitué à l’état de droit, nul doute que soit le Conseil d’Etat, soit la CEDH finisse par donner raison aux homosexuels au sujet de cette prétendue discrimination. 

                                                                      Donc, la GPA, qui est pourtant un crime abject au même titre que la vente et le trafic d’organes, finira par être légalisée au nom du « politiquement correct » ...

                                                                      Par ailleurs, il est clairement dans les intentions du gouvernement de faire rembourser par la sécurité sociale la PMA pour les femmes homosexuelles.

                                                                      Combien va coûter cette petite fantaisie aux assurés sociaux ? Faisons un bref calcul. Il y a environ 750 000 naissances par an en France, et environ 3% de lesbiennes dans la population féminine, donc 22 500 « grossesses lesbiennes » potentielles chaque année. Supposons que seulement deux tiers des lesbiennes veuillent des enfants, ça nous fait quand même 15 000 grossesses lesbiennes chaque année.

                                                                      Une insémination artificielle coûte entre 900 et 1500 euros ( 1200 en moyenne ). Sachant que le succès d’une insémination artificielle n’est pas meilleur qu’un rapport sexuel en matière de procréation ( pour une femme, il une chance sur huit d’être fécondée à chaque cycle menstruel, s’il y a des rapports réguliers ! ) , il faudra statistiquement de nombreuses inséminations pour obtenir une grossesse. Supposons que la sécurité sociale en rembourse 5 par femme, soit 6000 euros, nous aurons un total de 6 000 x 15 000, soit 90 millions d’euros par an, alors que les personnels hospitaliers sont dramatiquement en sous-effectifs ! 

                                                                      Avec ce remboursement, la sécurité sociale serait détourné de son but pour satisfaire aux lubies d’un lobby ! Les personnels surmenés des services d’urgence apprécieront cet abus de bien social caractérisé ...


                                                                      • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 25 juillet 17:53

                                                                        @docdory
                                                                        Démonstration implacable et juste.



                                                                      • Livide666 Lympios8 25 juillet 13:59

                                                                        Il est des ventres prolétaire dont le bon sens libéral réclame une exploitation moderne.

                                                                        Pour la production de modèles entiers à mettre sur le marché de l’achat du neuf

                                                                        mais il ne faut pas fermer la porte à la mise en vente de pièces détachées à un public choisi qui pourra en faire l’acquisition ;...


                                                                        • L’enfant n’est pas un fétiche ou un objet partiel qui vise à combler un manque existentiel. cela vaut pour les hétéros et certainement pour les homosexuels. On fait des enfants pour des tas de raisons plus ou moins nobles. Parfois simplement pour avoir envie d’être père ou mère, c’est à dire s’investir dans la réussite d’un projet. 


                                                                          • Paul Leleu 25 juillet 17:36

                                                                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                                            tout à fait... mais alors je vois pas la différence entre hétérosexuels et homosexuels


                                                                          • @Paul Leleu

                                                                            Réussir un enfant, c’est comme réussir une oeuvre d’art. Il y a le minimum de base.


                                                                          • arthes arthes 26 juillet 14:28

                                                                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                                            Vous parlez d’un enfant comme d’une chose

                                                                            Vous savez, les enfants ont leur propre personnalité, leur propre « moi », ça donne de l’humilité en donnant du fil a retordre...ça vous remet en question, ça vous déconcerte, on fait bien, on fait mal, on sait pas, on sait plus etc...., mais bon, avec vous c’est peine perdue, vous avez la science infuse sans doute, vous connaissez la vie mieux que quiconque sans avoir vécue.


                                                                          • Livide666 Lympios8 26 juillet 20:25

                                                                            @arthes
                                                                            pour Mélusine
                                                                            C’est tout à fait normal
                                                                            Elle a , comme vous , abusé de la« subtile substance »


                                                                          • pallas 25 juillet 19:18

                                                                            Paul Leleu


                                                                            Bonsoir,


                                                                            Je n’est que faire de votre existence ou exigeance, nul etre stérile et incapable de procrée n’a mot a dire sur l’existence et la survie.


                                                                            Tu n’est que futilité, une chose incomplete, jalousant les sexuer.


                                                                            Pitoyable reaction de votre part.


                                                                            Vous devenez chose pitoyable, un faible, assumez ou pas, vous m’indifferez et devenant agaçant.


                                                                            Allez dans le 93, à Marseille, je ne vous ait que trop lu.


                                                                            J’ai horreur des « histrioniques »


                                                                             smiley


                                                                            Salut


                                                                            • pallas 25 juillet 19:32

                                                                              Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                                              Bonsoir,

                                                                              Je ne vais pas me répéter, laissez tomber !!!!!!!!

                                                                              Ce sont des êtres Asexués, non sexués, ils ne peuvent pas crée descendance.

                                                                              A ce niveau là, ils ne peuvent engendré que des monstres, des etres sans lobe frontale ou déterioré, donc des assassins.

                                                                              En terme génétique, ils son terminés, peut importe leurs efforts.

                                                                              C’est game over.

                                                                              Vous etes un sexué, eux non (juste des ratés génétiques).

                                                                              Ne vous prenez pas la tete sur ces cadavéreux sans interets.

                                                                               smiley

                                                                              Salut


                                                                              • @pallas

                                                                                Merci Pallas, cela fait juste du bien d’exprimer mon point de vue. Pour le reste, effectivement, qu’ils se débrouillent.


                                                                              • arthes arthes 26 juillet 14:34

                                                                                @pallas

                                                                                C’est un portrait autobiographique ?

                                                                                Je veux dire vous êtes un bb éprouvette ? Vottre maman était lesbienne ? 

                                                                                Dans ce cas, peut être que la PMA est une mauvaise idée...

                                                                                ps : Vous êtes vous reproduit ? smiley


                                                                              • paulau 26 juillet 10:33

                                                                                Une vidéo courte mais intéressante :
                                                                                https://youtu.be/1IuK3oQBYdk

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

PMA


Palmarès