• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Faut-il se taire sur ITER ?

Faut-il se taire sur ITER ?

Devant le désastre économique et environnemental annoncé, les centrales nucléaires « nouvelle génération » démontrent les limites de leur légitimité, et avec le projet ITER, le nucléaire cherche désespérément une porte de sortie acceptable, mais que penser de ce projet sur lequel un silence assourdissant s’est posé.

ITER, acronyme pour dire International Thermonuclear Experimental Reactor, à l’objectif pour le moins audacieux qui consiste à imiter le soleil, afin de produire de l’énergie, projet pour lequel ne nombreuses nations ont mis la main à la poche, la France y engloutissant pour sa part la moitié des sommes destinées à la recherche dans ce domaine.

Fin aout 2014, les opérations de coulage de béton avaient commencé, grâce à l’aval donné par l’ASN (autorité de sureté nucléaire) et elles consistent à réaliser le plancher de l’installation reposant sur des plots antisismique, destiné à supporter les 360 000 tonnes du complexe.

Il s’agit à terme d’espérer produire de l’énergie, en tentant à grande échelle la fusion de deux variétés d’hydrogène, deutérium et tritium, dans un réacteur géant appelé Tokamak, permettant un confinement des particules grâce à la combinaison de 2 champs magnétiques. lien

L’assemblage de la machine se terminera en principe en 2020, et pour l’instant les contributeurs de ce projet ont financé le tout à hauteur de 3,4 milliards d’euros.

Malgré l’optimisme affiché des acteurs de ce programme, de nombreuses voix contestataires, se sont déjà fait entendre dans le milieu scientifique, dont celle de Georges Charpak, qui dénonçait dans une tribune publiée en aout 2010 « un rêve impossible », ajoutant que « la fusion pose des problèmes qu’on ne sait pas résoudre ». lien

Ce grand physicien, aujourd’hui disparu, n’était pas le seul à critiquer : Pierre Gilles de Gennes, et Masatohsi Koshiba, tous prix Nobel en avait fait de même, mais cela n’a pas ému les promoteurs têtus de cette installation. lien

Pour bien comprendre l’objectif d’ITER, il faut avoir quelques données supplémentaires : pour démarrer ITER, il faudra disposer de 500 Mégawatt pendant une dizaine de secondes, car d’une part, pour « chauffer » le plasma de deutérium et de tritium, il faudra quelques dizaines de MW pendant 400 secondes, et l’installation a besoin de façon permanente de 120 MW.

L’Union Européenne, la Chine, les Etats Unis, le Japon, l’Inde, la Corée du Sud et la Russie ont donné en 2006 leur accord pour le lancement du projet.

Celui-ci a déjà commencé par prendre 30 mois de retard, et l’objectif de 2020 sera vraisemblablement repoussé à 2023, quand au prix, l’habitude semble prise dans le milieu nucléaire de dépasser largement les prévisions, puisqu’il est passé de 5 milliards initialement prévus à 13 milliards pour l’instant, mais comme le disent les responsables du projet, le véritable cout global est encore plus difficile à évaluer. lien

Rappelons que la France apporte les 30% du budget, le reste de l’Union Européenne, 20%...et par ces temps de crise, est-ce judicieux d’engager autant d’argent pour un projet dont personne ne sait s’il sera viable un jour…d’autant qu’à ce jour, ce sont déjà 17 milliards d’euros qui ont été dépensés.

Pour se faire une idée des critiques que l’ont peut faire sur ITER, il était indispensable d’écouter les physiciens experts en nucléaire, Monique et Raymond Sené, sur l’antenne de France Culture, dans l’émission « Terre à Terre », le 20 septembre dernier. lien

Utilisant une image simple pour expliquer la différence entre la fusion et la fission, Monique Sené a déclaré : « la fusion est née en même temps que la fission, dans un cas, on éclate un noyau, dans l’autre cas, on les colle et les 2 processus produisent de l’énergie (…) la fission si vous la faites à petite énergie vous pouvez aller à plus haute énergie sans problème, ce n’est pas le cas de la fusion (…) et quand vous faites une machine à petite dimension, vous ne pouvez pas extrapoler à une très grande dimension »…Raymond Sené ajoute : « pour pouvoir réussir à avoir une machine dont le bilan serait positif, il faut atteindre une certaine dimension critique au dessus de laquelle, ça pourrait marcher (…) à petite dimension on arrive à régler les problèmes, mais au-delà il y a de touts petits effets qui ne gênaient personne à petit niveau et qui deviennent problématiques à plus grande échelle  ».

Pour réussir la fusion, il faut ajuster 3 paramètres, (la densité, la température, et la durée) or ça n’a jamais été possible.

Ruth Stegassy, l’animatrice de l’émission qui a invité les deux scientifiques résume assez bien la situation : « un jongleur avec 3 balles qui n’a jamais réussi à garder les 3 balles en l’air ».

Raymond Sené reprend la balle au bond en expliquant : « à un certain moment, sans qu’on sache trop pourquoi, d’ailleurs, il y a une perte de stabilité, d’un seul coup, ça va percuter la paroi et à ce moment là, ça volatilise la zone de la paroi, ça fait un gros trou (…) les particules chargées électriquement on les fait tourner dans l’anneau, plus elles montent en température, (…) plus elles rayonnent, ce sont des photons de très haute énergie, (très radioactifs) qui auront comme caractéristiques d’arriver sur la paroi et ils arrachent tout ce qu’ils veulent, et plus on montera en température, plus on perdra de l’épaisseur de la paroi… ».

Les deux physiciens rappellent aussi, que contrairement à ce qui avait été affirmé par les promoteurs du projet, ITER produira aussi des déchets, et bien plus radioactifs que ceux produits par la fission.

Du coté du financement, il y a aussi des problèmes, le projet d’ITER utilise la moitié des financements destinés à la recherche et au développement pour les énergies en Europe.

Et quid de la démocratie dans tout ça ?

Le « débat public » organisé en grande pompe, après la décision de faire ITER mérite le détour.

Afin de ne pas se trouver face à un public hostile, le CEA (commissariat à l’énergie atomique) avait affrété un bus afin de « permettre » aux salariés de l’entreprise d’assister au débat…et comme le faisait remarquer dans ses colonnes le quotidien « la Provence », si on enlève le personnel du CEA, il n’y avait en réalité pas grand monde pour participer à ce pseudo débat, lequel était plutôt une opération de communication destinée à rassurer les populations locales. lien

On peut aussi s’interroger sur les raisons qui ont fait organiser ce débat alors que la décision était déjà prise de construire ITER, ce à quoi Christian Frémont, préfet de la région PACA répondait : « si on avait fait le débat avant, la France n’aurait pas pu poser sa candidature pour obtenir ITER, selon toute vraisemblance on aurait cherché un pays un peu moins compliqué que le notre qui aurait dit oui ou non tout de suite  ». lien

Laissons la conclusion à Monique Sené : « si on était raisonnable, on se rendrait compte que la fusion, elle est bien dans les étoiles, elle est bien justement dans le soleil, eh bien, utilisons le soleil avec ce qu’il nous envoie, puisque lui il existe…  »

Comme dit mon vieil ami africain : « j’ai l’intention de vivre éternellement, pour l’instant, tout se passe comme prévu… »

Le dessin illustrant l’article est de Bar

Merci aux internautes de leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Entre fusion et confusion

Nucléaire, de la fission aux fissures

La fable du thorium

Un avenir radieux ou irradié

Sites à visiter

L’observatoire du nucléaire

Le blog de Fukushima

Fukushima Diary

Next-up organisation

Blog de Jean Pierre Petit

Site de la CRIIRAD

Site de l’ACRO

ENENEWS


Moyenne des avis sur cet article :  3.61/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

102 réactions à cet article    


  • howahkan Hotah 26 septembre 2014 09:48

    Salut Olivier.et bien en tant que cuisinier j’ai exactement les mêmes problèmes entre expérience a petite échelle, genre cuisson de riz pour 5 personnes, et expérience à grande échelle, cuisson de riz pour 150 personnes..dans un cas de 5 personnes je dois, pour du riz blanc prendre en eau le double du volume du riz et pour 150 personnes prendre environ seulement 1 fois et demi du volume de riz en eau....en cuisine ça s’applique partout et donne même selon quantités un goût totalement différent....

    de plus si on passe au riz complet,çà complique encore plus car selon les riz complets pour 5 personnes il faut environ 3 fois le volume d’eau voir 4 fois, de plus le temps de cuisson ne peut être prévu avec précision,cela dépends de trop de facteurs variables pour l’être..

    et si on complique un peu en cuisson pilaf,riz nacré dans de l’huile auparavant cela va encore compliquer notre affaire...

    de plus si je cuis le riz au four comme cela est fait en resto ou dans une casserole cela va encore varier..

    enfin selon la qualité de la casserole, ou sautoir si il est en cuivre , en stainless steel ou en simple fer, et selon l’épaisseur cela va encore changer les résultats..

    dernier point le rinçage du riz lui aussi va jouer un rôle ..

    riz pas cuit ou trop cuit arrive souvent si on pense à la lune...

    le scientifique ne doute de rien, le financier non plus...comme quoi le QI, ou le compte en banque sont incompatibles avec intelligence

    comme me dit mon ami Breton : vite tirons nous, très loin !! smiley

    merci..


    • gaijin gaijin 26 septembre 2014 10:58

      salut a toi toi hotah smiley
      je ne résiste pas hotah de riz :
      https://www.youtube.com/watch?v=gX9MPRROAy4


    • howahkan Hotah 26 septembre 2014 11:04

       smiley.......................................


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 septembre 2014 13:25

      Howahkan

      pour le riz (bio et complet évidemment) (on parle entre cuisiniers, je le cuit après l’avoir rincé, dans beaucoup d’eau a feu moyen. 
      quand il est cuit, devenu tendre, je le rince, et je le réserve et ensuite, je le prépare en le faisant revenir dans un peu d’huile d’olive, avec quelques oignons blancs, de l’ail, sel et poivre, ou autre.
      les grains ne sont jamais collés, gluants, (ce que je n’aime pas) et c’est très agréable à déguster.
      dis moi ce que tu en penses.
      bon, pour le nucléaire, je pense que nous avons fait le tour de la question.
      s’ils n’arrêtent pas très vite, nous serons tous cuits.
       smiley
      et merci de ton commentaire.

    • howahkan Hotah 26 septembre 2014 13:44

      Oui pour le riz, un peu à l’Indienne comme ils font dans les resto en fait....il est cuit d’abord puis réservé et utiliser à la demande, et réchauffé avec les ingrédients en plus voulus, en remuant fréquemment..

      en resto on cuit le riz au four dans un sautoir (casserole a bords droits)..ou en grosse casserole si c’est une cuisson créole a grande eau donc..je le préfère comme çà au four, mais pour 5 personnes utiliser le four que pour du riz n’a aucun sens énergétique ,sauf si il y a assez d’étages et qu’il est bien isolé avec 3 plaques de verres ..par exemple chez moi je fais presque en même temps dans le four , un grand flan, 2 bons gâteaux Breton dont les blancs servent à la mousse au chocolat, une pizza maison avec farine complète , et puis la cuisson de riz , des lasagne maisons et un bon far Breton etc..cela dit si j’ai besoin de pain maison, je garde la cuisson des qu’il y a de la place puis enfin la pizza qui demande des temperatures plus élevées en dernier......

      en environ 1h15 de four tout est cuit, il faut juste comme en restaurant que la mise en place soit bien faite..rien de difficile en fait...je pourrais faire plus dans le même temps , mais il faudrait alors inviter du monde car mine de rien ça en fait de la bonne bouffade....le mot n’existe pas mais maintenant si en fait.

      Personnellement j’utilise peu le ventilateur ,et surtout pas pour le pain, pizza et gâteau....

      sinon pour iter merci des info , je ne connaissais pas..

      merci


    • Nicolas_M bibou1324 26 septembre 2014 09:59

      Bon le projet coûte cher, a du retard, et fait l’objet d’une campagne de pub ciblée pour convaincre les populations locales. Comme tous les grands projets, des aéroports aux autoroutes. Pour moi on ne peut pas critiquer ITER là dessus, les gouvernements ne savent pas faire autrement.


      Passons aux autres critiques :

      « Il y a des problèmes qu’on ne sait pas résoudre » : lesquels ?
      « Ca a besoin d’énergie pour démarrer et fonctionner » : oui ... et ? Le but est de produire plus d’énergie qu’on ne consomme. Qu’est-ce que ça peut faire, la quantité d’énergie consommée ?
      « Il faut atteindre une certaine dimension critique » : votre article dit que justement, la taille du truc est énorme
      « la fusion n’a jamais été possible, il faut ajuster 3 paramètres » : vous plaisantez ? Ca fait depuis 1946 qu’on sait faire de la fusion, avec Thomson et Blackman
      « Iter produira des déchets plus radioactifs » : plus radioactifs que quoi ? sources ?
      « On va perdre de l’épaisseur de la paroi » : Quelle paroi ? Vous ne maîtrisez visiblement pas votre sujet. Vous en dites trop ou pas assez.

      Question bénéfices possibles : 7 millions de morts annuels en moins, causés par la pollution de l’air. Des millions de problèmes respiratoires en moins. A terme, beaucoup moins de déchets radioactifs qu’actuellement. Une énergie plus propre.

      Question bénéfices sûrs : des dizaines de milliers d’emplois créés, des retombées dans plein de domaines industriels, une meilleure connaissance de la matière.

      Question inconvénients potentiels : si les déchets sont mal stockés, quelques milliers de personnes irradiées au pire.

      Question inconvénients sûrs : heu ... aucun de ceux cité de votre article en tout cas. 

      La balance pèse quand même du côté du pour, vous ne pensez pas ?

      • olivier cabanel olivier cabanel 26 septembre 2014 13:30

        bibou

        je ne suis pas scientifique, mais je sais lire et aussi écouter,
        3 prix nobel ont dit qu’il fallait arreter.
        les époux Sené disent de même.
        rappelez vous mon article récent : ils pensent comme leur fauteuil , en vous disant, ils ont été formés par le CEA, et il semble qu’il leur est difficile de contester l’organisation qui a permis leur formation.
        dommage, 
        mais les scientifiques que j’ai nommé ont eu le courage de dire tout le mal qu’on pouvait penser d’iter... 
        est-il sage d’investir tant de milliards, (alors que notre pays est en faillite) pour un projet dont on ne sait même pas s’il sera viable un jour ?
        la sagesse ne serait-elle pas d’arrêter tout de suite ?
        je ne partage donc pas votre optimisme.
        désolé.
        mais tout le monde peut se tromper... vous y compris.
         smiley

      • Robert Biloute Robert Biloute 26 septembre 2014 18:33

        Pour ce que j’en sais, les deux limitations essentielles pour la fusion par confinement magnétique sont à l’heure actuelle les instabilités dans le confinement du plasma et la tenue des matériaux aux radiations (surtout les neutrons de haute énergie).

        Or concernant ces 2 limitations, le passage à une échelle plus grande ne fait que corser les choses. Si donc on était dans une véritable démarche d’ingénierie, on serait encore passé par une étape de proto plus petit, en bossant sur les nouveaux matériaux et sur la stabilisation. Mais non, c’est plus comme ça qu’on fait à l’heure actuelle..


      • RaphN RaphN 27 septembre 2014 13:35

        Regarde ces 5 vidéos 

        https://www.youtube.com/watch?v=Fi_uurHZY-g (1/5, tu trouves les autres facilement)

        Ou ce débat (enfin, cette leçon) : 

        Ou encore cette série 

        Ça pourrait te faire changer d’avis

      • gaijin gaijin 26 septembre 2014 10:30

        salut olivier
        tout ceci n’est qu’une question de croyance
        je m’explique :
         quand j’étais enfant ( il y a a peu près 40 ans ) il y avait dans mes livres d’écoles une magnifique explication sur comment marche la fusion nucléaire avec une image de tokamak et que c’était l’énergie de demain .......forcément j’ y croyais ......
        forcément....
        et les gens qui avaient écrit ces livres y croyaient aussi ..
        pourquoi y croyaient t’ ils ?
        ils avaient été formés au sortir de la seconde guerre par des gens qui venaient de découvrir « l’admirable » puissance du nucléaire
        en ce temps là c’était sur quels que soient les problèmes on allait les résoudre il n’y avait pas de doute ......
        et comment le savait t’ on ?
        ces décideurs avaient été formés a la fin du 19 ème qui était le temps bénit ou l’homme rationnel ivre de sa puissance nouvelle avait dompté la vapeur, inventé la mitrailleuse gatling, conquis l’ouest ,batit la tour eiffel, vu voler le premier avion, inventé l’industrie ,la pollution .....
        sans que l’on s’en rende compte dans ce monde si rationnel que l’on pouvait massacrer des populations sans remords une nouvelle croyance venait de naitre : celle du Progrès Mécanique
        quels que soit les problème on allait les résoudre on allait voler, conquérir la lune mars, les étoiles ....l’homme blanc allait porter la civilisation aux confins de l’univers ........

        c’est ainsi que de générations en génération cette nouvelle théologie se transmet ......de plus en plus démentie depuis qu’après avoir effleuré la lune on est retombés lourdement sur terre empêtrés dans nos contradictions , nos conflits stériles et notre sacré putain d’envie d’être le singe qui est en haut de l’arbre .....

        on n’a rien résolu les déchets nucléaires nous encombrent tellement qu’on en fait des routes et des aires de jeux pour enfants , il n’ y a pas de fusion , pas de voitures volantes , on n’a pas vaincu la faim ni la guerre, l’éducation n’a pas éradiqué la bêtise ......

        mais la croyance demeure : grâce au Progrès Mécanique demain on aura tout résolu c’est sur .....


        • howahkan Hotah 26 septembre 2014 10:46

          et oui, tout à fait...salut à toi .. smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 26 septembre 2014 13:32

          gaijin

          pas mieux
          je remercie et partage.
           smiley

        • soi même 26 septembre 2014 11:06

          Et bien nous sonnes pas sortie de se cauchemar, un article parue sur le réseaux voltaire fait froid dans le dos !

          Le réarmement nucléaire du Prix Nobel de la paix

          Il y a cinq ans, en octobre 2009, le président Barack Obama reçut le Prix Nobel de la Paix du fait de « sa vision d’un monde libéré des armes nucléaires, et du travail qu’il accomplissait dans ce sens, qui a puissamment stimulé le désarmement » [1]. Motivation qui apparaît encore plus grotesque à la lumière de ce que documente aujourd’hui un ample dossier du New York Times : « L’administration Obama est en train d’investir des dizaines de milliards de dollars dans la modernisation et la reconstruction de l’arsenal nucléaire et des sites nucléaires états-uniens » [2].

          http://www.voltairenet.org/article185429.html

          Au vue de notre alignement idéologique actuel de la France, cette mauvaise nouvelle n’étonne pas !


          • soi même 26 septembre 2014 11:38

            Si vous ne voyez pas le lien, c’est article peut vous aidez à comprendre :

            http://laser.megajoule.free.fr/


          • Bernard Pinon Bernard Pinon 26 septembre 2014 11:37

            Pour info, le physicien Jean-Pierre Petit, qui écrit quelquefois sur ce site, a publié de nombreux articles et vidéos qui montrent qu’ITER, comme autrefois Maleville, risque de finir en friche industrielle indécontaminable, si ce n’est pire. Par ex. : https://www.youtube.com/user/JPPETITofficiel


            • reveil 26 septembre 2014 12:46

              Jean Pierre Petit a expliqué et démontré scientifiquement que Iter n’allait pas fonctionner.
              Qu’à cela ne tienne, nos gouvernants UMPS confondus ont décidé de balancer 20 milliards d’euros par la fenêtre.


            • soi même 26 septembre 2014 12:49

              Il n’est pas le seul :

              Trois prix Nobel de Physique, dont
              deux Français, ont atomisé ITER :

              Pierre Gilles de Gennes

              Georges Charpak

              Masatoshi Koshiba



            • olivier cabanel olivier cabanel 26 septembre 2014 13:34

              Bernard

              oui, j’aurais pu aussi citer la contribution de JP Petit, qui conteste lui aussi ITER, et qui est un scientifique indéniable,
              j’ai d’ailleurs donné un lien dont il est l’auteur.
              il faut donc avoir un peu de sagesse, et dire NON.
              d’autant que nos capacités propres et énergétiques sont nombreuses, et sans danger, permettant d’arrêter des demain le nucléaire, qu’il soit de fission, ou de fusion.
              merci de ton commentaire.

            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 septembre 2014 11:39

              Je trouve que c’est dommage de vouloir bloquer la recherche scientifique concernant la fusion nucléaire alors que ce système pourrait résoudre tous les problèmes énergétiques de l’humanité.


              Faut être vachement accro à la décroissance pour vouloir arrêter ça !

              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 septembre 2014 11:45

                Bon , d’un autre côté, je vous comprend hein, si jamais ce bidule marchait on aurait plus qu’assez d’énergie pour tout passer à l’hydrogène et plus personne ne voudrait de votre décroissance.


                Ceci étant dit, avec la fusion ou le thorium, on passera quand même au tout hydrogène et on ne manquera de rien tout en constatant qu’on utilise moins de ressources que n’en produit la terre.

                Cerise sur le gâteau, ça coupera les vivres aux islamistes qui mettent le Proche Orient à sac ainsi qu’aux Russes qui croient que les pays voisins leur appartiennent.

              • soi même 26 septembre 2014 11:47

                Le problème est que cette recherche n’a jamais été accompagne d’une rigueur morale ;et que la première période de cette recherche a aboutie à Hiroshima et Nagasaki !

                êtes vous prêt à revivre en puissance 1000 de nouveaux
                Hiroshima et Nagasaki ?


              • soi même 26 septembre 2014 11:59


                ITER ne produira jamais d’électricité !  L’objectif suprême d’ITER est d’arriver à maintenir une réaction de fusion nucléaire pendant... 6 minutes ! Voir la preuve ici : http://cpdp.debatpublic.fr/cpdp-iter/docs/pdf/dossier-mo/iter-1.pdf (Page 8). Le record actuel est de 4 minutes et 20 secondes. Encore quelques siècles et on arrivera à 10 minutes ! Qu’on se le dise : Iter n’est pas conçu pour produire de l’électricité !

                ITER va consommer beaucoup d’électricité : "Pour démarrer ITER, il faut disposer de 500 MW, fournis par l’ensemble du réseau pendant une dizaine de secondes. Pour chauffer le nuage chaud de deutérium et de tritium (plasma) qu’il contient, il faut quelques dizaines de MW pendant 400 secondes. Enfin, de façon permanente, l’installation a besoin de 120 MW." (Le Monde, 5 décembre 2003)

                http://reacteur.iter.free.fr/



              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 septembre 2014 12:00

                De toute façon, la majorité des pays sait comment fabriquer des armes atomiques et qu’on fasse ou non de nouvelles découvertes ne change plus rien en ce domaine.


                C’est trop tard, et je dirais même que c’est trop tard depuis avant la deuxième guerre mondiale vu qu’on avait déjà compris les grands principes de la fission à ce moment là : l’évolution est un chemin à sens unique.

                Par contre, on peut faire des progrès dans les armes antimissiles tels que les lasers à haute énergie pour détruire les missiles atomiques avant qu’ils nous tombent dessus : ça ça aurait du sens pour nous prémunir des Etats dirigés par des maboules.



              • Pyrathome Pyrathome 26 septembre 2014 12:05

                Cerise sur le gâteau, ça coupera les vivres aux islamistes qui mettent le Proche Orient à sac ainsi qu’aux Russes qui croient que les pays voisins leur appartiennent.
                .
                Couper les vivres à la cia, et ses amis dans la région serait bien plus pertinent..
                Quant aux Russes, je me demande comment réagiraient les us si le Canada ou le Mexique était attaqué par les Russes.....
                Alois, le troll hasbara.....


              • soi même 26 septembre 2014 12:22


                Je comprends mieux au vue de cette remarque ( l’évolution est un chemin à sens unique. ) votre résignation !

                Non, le chemin de l’évolution n’est pas en, sens unique, il y a toujours des opportunités à faire autrement !

                Les entraves que nous posons aujourd’hui, et reculer pour mieux sauté, car de toute façon, ce que l’on veut pas régler sur l’instant va resurgir inévitablement un jour où l’autre !

                Vous deviez lire Le Déclin du Courage pour vous luttez contre votre pensé passéiste et défaitiste !

                http://saint-remi.fr/medias/extraits/le_declin_du_courage_extrait.pdf




              • olivier cabanel olivier cabanel 26 septembre 2014 13:36

                Alois

                loin de moi l’idée de freiner la recherche.
                d’ailleurs dans ce domaine, elle existe en France et ailleurs, 
                ce que je conteste, c’est de tenter un truc à grande échelle sans avoir la certitude que ce sera viable, et surtout sans danger.
                merci de votre commentaire.

              • philippe913 26 septembre 2014 14:23

                quel rapport ?
                absolument aucun...


              • soi même 26 septembre 2014 14:23

                D’ailleurs cela ne concerne pas seulement toi Aloïs ; cela concerne aussi Cabanel est dans la même galère !
                Il se prend pour le Pape de la lutte, c’est une nouvelle race d’individus qui ne vont plus se mouiller mais qui pensent que depuis leurs ordinateurs qu’ils ont le pouvoir de changer le monde !

                Comme dit Alex, Cabanel est un facho bio totalitaire qui s’ignore !

                D’ailleurs, je n’es rien à foutre de son commentaire pour une raison simple, qu’une fois que tu la démasque , il a la même attitude moriciene, qui es te prendre pour un troll tous ceux qui on le courage de dire qu’il déconne !

                .

                il court, il court le furet... https://www.youtube.com/watch?v=dL_L_9OpNoI





                 smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  :->

              • philippe913 26 septembre 2014 14:24

                mpf, message précédent destiné à soi-même et son couplet sur hiroshima - nagasaki...


              • philippe913 26 septembre 2014 14:26

                @ soi-même :
                ça ne marchera jamais ? qu’en savez vous ? Et si ça n’est pas conçu pour faire de l’électricité, pour quoi l’est il ?


              • soi même 26 septembre 2014 14:33

                Dans le monde scientifique heureusement qu’il est des êtres qui garde un certains bon sens !

                Trois prix Nobel de Physique, dont
                deux Français, ont atomisé ITER :

                Pierre Gilles de Gennes

                Georges Charpak

                Masatoshi Koshiba



              • bourrico6 26 septembre 2014 14:36

                Le problème est que cette recherche n’a jamais été accompagne d’une rigueur morale ;et que la première période de cette recherche a aboutie à Hiroshima et Nagasaki !

                Stupide, parler de morale en période de guerre totale est grotesque et hors sujet.

                Dois je vous rappeler qu’une course contre la montre était engagée ?

                Parlez des accident industriels que furent Three mile island, Tchernobyl et Fukushima et vous serez déjà moins HS ... quoi que.

                êtes vous prêt à revivre en puissance 1000 de nouveaux
                Hiroshima et Nagasaki ?

                Toujours n’importe quoi, les bombes H existent depuis les années 50, la recherche sur ITER n’y changera rien, t’es hors sujet avec un argument ô combien fallacieux !

                Ridicule.


              • soi même 26 septembre 2014 14:36

                Plus sérieusement connaissez vous l’histoire de Ettore Majorana ?



              • soi même 26 septembre 2014 14:46

                A un Bourricot parler de morale est un non sens !

                Et bien à quoi cela a servi toute la recherche fondamental sur l’atome sa à bien aboutie à crée la bombe !

                 

                L’invention de la bombe atomique (1945)

                La bombe atomique (bombe A) est probablement l’une des inventions les plus diabolique de l’histoire. Pour la première fois aux mains des Etats-Unis, en 1945, elle mit fin à la seconde guerre mondiale dans le plus spectaculaire drame humain de l’histoire. Aujourd’hui encore, les images des champignons issus des deux bombes A mises au point par l’équipe de scientifique emmenée par J. Robert Oppenheimer sont le symbole terrifiant de l’holocauste planétaire à portée de bouton pressoir. Une arme qui aurait d’ailleurs pu faire encore bien plus de dégâts aux mains de l’Allemagne Nazie.

                http://www.histoire-pour-tous.fr/inventions/2732-invention-bombe-atomique.html

                 :->  :->  :->



              • philippe913 26 septembre 2014 15:01

                et combien qui cherchent et qui disent l’inverse ? Ca n’est pas parce que la difficulté est extrêmement importante qu’on y arrivera jamais.
                Et si on y arrive, quel progrès pour l’humanité !

                L’histoire est remplie de gens qui disaient : « ça n’est pas possible, on n’y arrivera jamais etc. », si on les avait écouté, on en serait encore à l’âge de pierre.


              • philippe913 26 septembre 2014 15:03

                toujours HS avec ce parallèle entre la bombe nucléaire et la recherche fondamentale.
                On vous l’a déjà dit, on SAIT DÉJÀ FABRIQUER DES BOMBES A ET H ! Iter n’apportera rien à ça.


              • soi même 26 septembre 2014 15:33

                Bon je vois que tu n’as pas encore compris à quoi on à affaire avec l’atone, à de la sous matières, ils était attendue que tous où tard les hommes allaient la découvrir, mais ceux qui ont fait cette découverte non pas comprit à quoi correspondaient cette découverte, et on été emporté par le leurs scientismes pensant que cette découverte allait à porté le bonheur et le progrès à l’humanité !

                (Si l’on croit dans le progrès matériel de manière unilatérale, il s’ensuit logiquement que l’application sociale des découvertes scientifiques doit aboutir au communisme dont le marxisme est le système rationnel. Lorsqu’Einstein pose son équation qui identifie l’énergie à la matière, il parachève l’œuvre de Marx. Son intervention sera déterminante dans la course à la bombe puisqu’il pesa de son autorité de savant éprouvé sur l’esprit de Roosevelt en lui montrant que la théorie étant juste, la bombe était réalisable.

                Einstein est le parrain d’Hiroshima, il a porté la bombe atomique sur les fonts baptismaux. Sa structure mentale particulière ne pouvait percevoir les conséquences sur l’ensemble de la nature. L’esprit analytique fonctionne sans repère spirituel, car il n’y a que le résultat qui compte. La Loge Noire utilise de tels cerveaux dans tous les domaines de la civilisation. Voyez combien la logique analytique fonctionne de manière optimale en cloisonnant les problèmes, évinçant ainsi totalement la pensée morale. ) 

                http://www.crom.be/documents/print/le-but-secret-de-la-radioactivite


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 septembre 2014 16:08

                Je fais quand même remarquer qu’un projet comme ITER n’a pas d’implications militaires vu qu’on a déjà ce qu’il faut pour faire péter la planète une bonne dizaines de fois.


                Le projet ITER est destiné à fournir de l’électricité en masse et de manière durable ( on parle en milliards d’années ).

                Admettons même qu’il faille encore 100 ou 200 ans pour y parvenir, on aura alors fait un bond de géant technologique et je pense que ça en vaut réellement la peine parce qu’on pourrait alors produire de l’énergie propre en masse supérieure à nos besoins et peut être même à terme envisager des voyages intersidéraux.



              • foufouille foufouille 26 septembre 2014 16:29

                le pire qui puisse arriver est un micro trou noir que existerait quelques secondes


              • julius 1ER 26 septembre 2014 18:38

                Par contre, on peut faire des progrès dans les armes antimissiles tels que les lasers à haute énergie pour détruire les missiles atomiques avant qu’ils nous tombent dessus
                @frankenstein,
                 on voit que tu es un accroc à l’armement et dans ton délire tu oublies que tes missiles qui vont détruire des missiles nucléaires eh bien tu vas les recevoir en pluie radioactive.......... super recommençons la course à l’armement comme dans les années 60/70 , il faut être sérieusement fêlé pour penser qu’il y a là une issue positive pour l’humanité..... il n’y avait qu’ à voir les milliers d’ogives nucléaires construites dans les décennies précédentes,(alors que quelques unes suffisent pour paralyser un continent) pour comprendre qu’on est gouverné par des psychotiques qui plus est ces psychos sont applaudis par les Frankenstein en puissance...

              • philippe913 26 septembre 2014 18:38

                waow, je comprends mieux alors. Tu es complètement déchenillé...


              • philippe913 26 septembre 2014 18:39

                c’était pour soi-même


              • TSS 26 septembre 2014 20:14

                Admettons même qu’il faille encore 100 ou 200 ans pour y parvenir, on aura alors fait un bond de géant technologique et je pense que ça en vaut réellement la peine parce qu’on pourrait alors produire de l’énergie propre en masse supérieure à nos besoins et peut être même à terme envisager des voyages intersidéraux.

                Dans 2 siècles à la vitesse où nous detruisons il n’y aura plus un être humain sur terre... !!


              • Snoopy 30 janvier 2015 11:17

                Je réagis un peu tard mais je suis obligé de vous reprendre sur ce point pour éviter une possible désinformation. Les bombes Little Boy et Fat man utilisé sur Hiroshima et Nagasaki était des bombes A soit des bombes Atomiques basé sur le principe de la Fission et non celui de la fusion comme le sont les bombes H. Les bombes H n’ont jamais était utilisé dans le cadre d’opération militaire.

                 Ensuite je vous invite a vous renseigner sur le principe de Fusion du projet ITER et notamment sur ces système de sécurité vous verrez alors qu’il est impossible de revivre en puissance 1000 les événement d’ Hiroshima et Nagasaki.


              • hunter hunter 26 septembre 2014 12:48

                Salut Olivier !

                Vu la surpopulation humaine globale, et le nombre de sans-emplois (aussi parfois désignés par le terme de « sans-dents »), il est temps je pense, de travailler sur la seule forme de production électrique valable, la centrale électrique à pédales ! (non, je ne dis pas qu’il faut l’implanter dans le Marais) !

                Des centrales, avec des alignées de vélo immobiles, donc des pédaliers, des chaînes, des bonnes démultiplications, et hop, on entraîne les génératrices !

                Il parait que Gattaz se porte volontaire pour passer dans les allées avec son fouet, et convaincre les feignasses de pédaler plus vite !

                Attali et Manuel ont posé une candidature pour donner le rythme en tapant sur des gros tambours !

                Bon, toute cette maind’oeuvre étant bien entendu payée avec le nouveau « sous-smic » imaginé par le bossu du MEDEF, c’est à dire un royal 350 euros par mois, sans sécu, sans retraite, sans syndicats....non mais, QUAND MÊME !!!

                Alors qu’en penses-tu Olivier ?

                 smiley)

                Adishatz

                H/


                • soi même 26 septembre 2014 13:18

                  Dans le film , Les Gaspards (1974), il illustre ton idée !
                   


                   smiley

                • olivier cabanel olivier cabanel 26 septembre 2014 13:38

                  Hunter

                  je pense qu’il est grand temps que les citoyens français fassent savoir qu’ils en ont marre d’être pris pour des cons... 
                  je ne dis pas mouton, vu l’affection que je porte à cet animal ....
                  ou pour des ânes (pour la même raison)
                   smiley

                • joletaxi 26 septembre 2014 13:45

                  Bonjour oh Mage ,grand vulcain de Avox Salut les enclumes

                  Ouais fou comme on gaspille hein Tiens, votre président le tout mou antisarko va vous faire les poches de 1 milliard,qu il n a pas bien entendu,pour tenter de se constituer une figure de sauveur du monde, lors du prochain raout climatique à Paris, tout cela alors que les grands émetteurs, en pleine croissance de gaz satanique s en contrefichent. Et vous avez raison de ne pas faire confiance a nos ingénieurs,regardez nos amis allemands, pourtant très en pointe dans ce domaine

                  http://wattsupwiththat.com/2014/09/13/offshore-wind-power-even-germany-cant-get-it-right/

                  http://notrickszone.com/2014/09/24/eike-german-power-grid-more-vulnerable-than-ever-on-the-brink-of-widespread-blackouts/

                  Combien de milliards pour faire joujou avec des moulins à vent,et autres gadgets verts,on est loin au dessus des 1000 milliards rien que pour les teutons, et sans aucun espoir de se passer du charbon

                  Donc le jouet iter est certes aléatoire, mais la, il s agit de recherches sur des technologies nouvelles, qui en cas de succès, ouvriraient la voie a l abondance énergétique ,la seule voie pour tenter de faire profiter le plus grand nombre des avantages d une soçiete développée A côté des sommes invraisemblables, cramées dans des filières sans avenir, c’est pas cher paye

                  Je note que notre futur président a enfin compris qu il fallait passer au gaz de schiste.il serait temps que les mensonges sur le sujet soient dénoncés,et qu un débat sensé en dehors de tout préjugé vert, s installe. Plus que 2 ans a attendre, mais d ici la folle du Poitou risque encore de faire des dégâts, c’est incroyable de voir une telle cruche a un poste aussi important, mais bon, c est sûrement pas ses compétences qui ont joué


                  • soi même 26 septembre 2014 13:56

                    j’accrédite hautement ton message du fait que dans ton enfance tu as eu droit à des soins radioactifs qui ton lavés les neurones !


                  • hunter hunter 26 septembre 2014 14:09

                    D’ailleurs, il ne en lui reste qu’un, c’est à dire un de moins que son idole !

                     smiley

                    H/


                  • bourrico6 26 septembre 2014 14:21

                    Je note que notre futur président a enfin compris qu il fallait passer au gaz de schiste

                    Le nabot n’est pas encore élu.
                    Et il faut surtout se passer du gaz de schiste.


                  • Pyrathome Pyrathome 26 septembre 2014 14:58

                    Pour qui roule joletaré ?

                    Pour eux là ?
                    http://wiki.reopen911.info/index.php/AFIS
                    Tout s’explique !!
                    Pathétique quand même, obligé de payer des trolls pour venir défendre les mensonges, on sent la fin proche.... smiley


                  • oncle archibald 26 septembre 2014 15:54

                    « Le nabot n’est pas encore élu.
                    Et il faut surtout se passer du gaz de schiste. »


                    C’est surtout de Nicolas Sarkozy qu’il serait souhaitable de se passer, il me parait beaucoup plus dangereux que les gaz de schistes. 

                    PS : l’appeler « le nabot » ne vous grandis pas, cher âne.

                  • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 2014 07:50

                    mon petit jo

                    mais personne n’a dit qu’il fallait abandonner les recherches...
                    elles existent dans ce domaine, en France et ailleurs.
                    ce qui est contestable, c’est de reproduire à grande échelle une technologie qui a déjà montré ses failles à petite échelle.
                    tu dois être capable de comprendre ça ?
                     smiley

                  • joletaxi 27 septembre 2014 09:17

                    On se tutoie maintenant ?

                    Notez. Oups notes, que cela ne me dérange pas,disons que j ai été surpris par le côté inhabituel

                    Sur le plan des dépenses rigolotes qui crament un argent fou, Iter fait figure d amusette pour savant un peu pretentieux.
                    Mais avez vous la moindre idée des montagnes de fric qui s envolent en fumée pour le soi disant réchauffement...oups....oups.... Climatique(mince, as tu)
                    Tiens,j entends ce marin aux nouvelles que Chechile vante une nouvelle mesure qui va nous sauver, une loi sur l obsolescence programmée .fou hein ?pas la peine de s abriter derrière une garantie de 1 million de kms,si le lave glace toussote, crac,Chechille va sévir
                    En plus, cela va créer des emplois... Dans la justice,la police,la DST,pour établir le crime
                    Vous avez(flûte et crotte, je replonge) as tu ouvert les liens sur les légers problèmes auxquels doivent faire face nos amis teutons ?
                    Et cela ne fait queçommencer,Car, et les lois de la. Physique sont la aussi non négociables, au delà de 25% de puissances aléatoires sur le réseau,les ennuis commencent, Mr. L ingénieur Pellen, avait déjà expliqué cela par le menu il y a des années sur ce site
                    Autre chose, on parle beaucoup de gaz de schiste pour le moment, et je suis vraiment choqué par la façon dont les médias, la presse, régurgite en boucle l argument de pollution des nappes phréatiques.
                    Il n y a plus de journalistes ?
                    Encore une fois, citez moi un cas de pollution de nappes aux USA, ou l EPA suit cela avec la plus grande attention ?
                    Et n est ce pas la démonstration de la futilité ,voire l imbécilité des mesures ecolo, quand on voit que les USA finalement ont satisfait aux regles Kyoto,sans avoir signé le traité, et les européens, les allemands en partiçulier, qui ont fait subir une ponçtion dingue a leurs citoyens, sans aucun résultat, sinon d accroître leurs émissions du gaz satanique.
                    Ce serait amusant de comparer les dépenses Iter, et celles consacrées aux cathédrales,et bien que je sois persuade que vous... Oups... Tu ne manqueras pas de m accueillir le moment venu, dans le jardin d Éden ?..... Enfin, j espere quoi




                  • bourrico6 30 septembre 2014 12:33

                    PS : l’appeler « le nabot » ne vous grandis pas, cher âne.

                    Je le nomme comme il me plait.
                    Le profond mépris que je ressent pour talonette 1er s’exprime quand je l’appelle nabot.
                    Je n’ai pas à le respecter, le respect se gagne, et lui n’a gagné que du mépris, mépris qu’il nous rends bien, alors on va pas se gêner.
                    Qu’il se casse ce pov’con !


                  • bourrico6 26 septembre 2014 14:29

                    Expliquez moi d’ou proviennent les déchets nucléaires que vous prévoyez ?

                    Par contre, ne pas perdre de vue qu’il s’agit toujours d’expérimentation, on est encore très loin de pouvoir industrialiser le machin.
                    D’ailleurs, on ignore encore si on sera capable de maitriser cette réaction nucléaire, de la stabiliser et de l’entretenir dans le temps.
                    On sait faire des petits « flashs », mais as t-on seulement dépassé le seuil d’auto entretient ?


                    • soi même 26 septembre 2014 14:58

                      Demande au Pape Cabanel le troubadour champimoleste !


                       smiley

                    • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 2014 07:48

                      bourrico

                      si des physiciens nucléaires indépendants affirment qu’il y aura production de déchets dangereux et radioactifs, je n’ai aucune raison de douter de leur parole.
                      j’ajoute qu’on sait qu’il ne sera pas possible de maîtriser cette réaction à cette échelle, qu’elle pourra être potentiellement incontrôlable, et on comprend qu’il est dommage de continuer dans cette direction, pour finalement l’abandonner alors que des milliards auront été gaspillés.

                    • bourrico6 30 septembre 2014 12:35
                      si des physiciens nucléaires indépendants affirment qu’il y aura production de déchets dangereux et radioactifs, je n’ai aucune raison de douter de leur parole.

                      C’est tout ?
                      Et vous en avez cherché qui vous disent qu’il n’y aura pas de déchet nucléaire ?
                      Allez, ça doit bien se trouver.

                      j’ajoute qu’on sait qu’il ne sera pas possible de maîtriser cette réaction à cette échelle, qu’elle pourra être potentiellement incontrôlable, et on comprend qu’il est dommage de continuer dans cette direction, pour finalement l’abandonner alors que des milliards auront été gaspillés.

                      Puisqu’on ne sait pas, je ne vois pas ce qui vous permet d’affirmer qu’il est dommage de continuer.... sauf si vous vous savez bien sur.


                    • Ruut Ruut 26 septembre 2014 15:15

                      Et après certains nous affirment que l’énergie Nucléaire ne coûte rien...
                      Au contraire, elle coûte cher et produits des déchets très dangereux....


                      • foufouille foufouille 26 septembre 2014 15:20

                        " : « si on était raisonnable, on se rendrait compte que la fusion, elle est bien dans les étoiles, elle est bien justement dans le soleil, eh bien, utilisons le soleil avec ce qu’il nous envoie, puisque lui il existe…  »"
                        il vaut donc mieux rester à l’age de pierre et jeter ton ordinateur.
                        c’est gros car il faut un minimum de masse pour créer un petit soleil stable


                        • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 2014 07:44

                          foufouille

                          refuser une technologie dangereuse ne signifie pas retourner à l’age de la pierre.
                          les technologies concernant les énergies propres sont performantes, représentent un progrès réel, bien loin de ce fameux age de la pierre.
                           smiley

                        • foufouille foufouille 27 septembre 2014 10:43

                          @olivier
                          on sait si c’est dangereux lorsque l’on a essayé.
                          mettre des éoliennes partout peut être dangereux.


                        • oncle archibald 26 septembre 2014 15:48

                          Un débat public pour discuter de problèmes auxquels le vulgum pecus ne comprend rien ? Non Monsieur ! Ca ressemblerait à un amphi de Mai 68 et j’ai déjà donné !


                          C’est un débat entre scientifiques de très haut niveau qui est seul possible. Vous n’avez aucune connaissance suffisante pour juger de ce projet et vous n’exposez que très vaguement quelques arguments « contre ». Il doit bien y avoir aussi une argumentation « pour » sinon le projet n’aurait pas été concrétisé. 

                          Ce qui ne suffit pas pour dire qu’il ne présente aucun danger. 

                          Donc je reste dans l’expectative et sans opinion.

                          • Ruut Ruut 26 septembre 2014 22:05

                            Vous expliquez parfaitement le concept utilisé par tous les charlatant.
                            « C’est trop compliqué pour vous croyez moi sur parole. » C’est la phrase magique de l’incompétent qui vas vous arnaquer.

                            Un véritable scientifique maîtrise son sujet et est capable de l’expliquer a n’importe qui.
                            C’est la force de la science, elle s’explique et se prouve.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 2014 07:42

                            cher oncle

                            pourtant ce n’est si compliqué à expliquer !
                            quand on dit qu’il y a trois paramètres à faire cohabiter, et qu’à chaque fois, l’un des paramètres s’écroule, n’est-il pas simple de comprendre que cette technologie dangereuse n’a aucun avenir ?
                            et si il y avait eu volonté de débat, pourquoi avoir casé dans le fond de la salle les quelques personnes qui venaient réellement débattre, pourquoi avoir affrété un car CEA avec les employés de la dite entreprise pour faire nombre, et surtout pourquoi ne pas avoir fait un vrai débat AVANT la décision de faire (ou pas) cet ITER ?


                          • oncle archibald 27 septembre 2014 09:03

                            « n’est-il pas simple de comprendre que cette technologie dangereuse n’a aucun avenir ? »


                            Au XIX eme siècle on prédisait que les passagers des trains allaient mourir étouffés, au début du XX eme on faisait précéder les premières automobiles par un garde champêtre agitant un drapeau pour protéger les populations, etc etc 

                            S’agissant d’un établissement destiné à la recherche pure et non à la production, je ne vois pas en quoi ce projet devrait être abandonné sauf à vouloir à priori empêcher d’émerger tout nouveau procédé de fabrication d’énergie qui pourrait « faire de l’ombre » aux éoliennes et aux panneaux solaires ….. qui nécessitent de toute façon l’existence d’autres sources d’énergie capables de satisfaire la demande les jours sans vent et sans soleil 

                            Ca c’est la réalité à ce jour, qu’elle vous plaise ou non.

                          • christophe nicolas christophe nicolas 26 septembre 2014 18:00

                            Si ITER va jusqu’aux essais avec le tritium et que vous habitez en provence, barrez vous, vendez l’immobilier... si possible à des gars qui sont « pour ».


                            Normalement, ce sera disqualifié économiquement mais bon... comment convaincre ceux qui se foutent de la Provence ? 

                            • yvesduc 26 septembre 2014 18:56
                              Jean-Pierre Petit, toujours très pédagogue, explique très bien le problème causé par les disruptions dans cette vidéo. Le premier kilowatt-heure sorti de la technologie ITER n’est pas pour demain…

                              • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 2014 07:39

                                yves duc

                                par contre, le gaspillage des milliards, c’est maintenant !

                              • JMBerniolles 26 septembre 2014 19:15

                                Monsieur Cabanel, pour une fois je tiens à dire que vous avez presque totalement raison.

                                la nuance est qu’il ne faut pas diaboliser les dangers de la fusion thermonucléaire :
                                * flux de neutrons de très haute énergie qui contiennent la majorité de l’énergie produite par le plasma et qui quittent le plasma constituant une fuite énergétique importante
                                * tritium 
                                * produits radioactifs d’irradiation.. 
                                Il y a tout de même là un véritable avantage sur les réacteurs à fissions 

                                Mais effectivement Iter est le produit d’un bluff qui ne peut passer que par l’incompétence totale du monde politique et la complicité de syndicats qui naîvement pensaient que cela allaient avoir de fortes retombées économiques jusqu’à ce qu’ils se prennent une mise en application de la directive Bolkenstein.

                                La réalité est que c’est un échec programmé, comme l’a été le Jet à culham en UK, l’appareil précédent.
                                Tout simplement parce que la physique complexe n’est pas maitrisée et que le matériau susceptible de résister au agressions des rayonnemnts et flux de particules en paroi n’existe pas aujourd’hui même dans l’imagination technique la plus fertile ;

                                En fait c’est un montage totalement politique ;

                                Vous avez raison parce que vous vous appuyez sur l’avis de G Charpak [avec sébasien Balibar et Jacques Treiner] ainsi que d’autres prix Nobel de Physique, dont le japonais Koshiba, Nobel 2002 de Physique, que vous citez qui a fait une sacrée entorse à la réserve traditionnelle japonaise ;

                                Alors pourquoi ne pas suivre l’avis favorable de G Charpak sur le nucléaire à fission, notamment le type Super Phénix ?

                                Vous venez de voir que dans les dizaines d’années à venir nous n’avons pas tellement d’autres solutions




                                • JMBerniolles 26 septembre 2014 21:28

                                  Non ASTRID est juste un projet papier pour  amuser la galerie [le chiffre que vous donnez en comparaison c’est juste pour le recrutement du PSG qatari !]


                                  Même pas un moyen de maintenir les connaissances.

                                  Nous acheterons des réacteurs rapides à sodium russes dans 10 ans ;



                                • olivier cabanel olivier cabanel 26 septembre 2014 23:14

                                  jmbernioles

                                  mon avis compte peu, je n’ai fait que proposer plusieurs explications d’experts en la matière, maintenant, chacun se fait son opinion.
                                  en tout cas, si je partage les 3/4 de votre commentaire, je n’en partage pas la fin.
                                  super phénix était aussi une erreur technologique, et je suis heureux qu’ils l’aient en fin fermée.
                                  d’autant que les solutions de remplacement existe et fonctionnent bien.


                                • JMBerniolles 27 septembre 2014 09:44

                                  L’abandon de Super Phénix a marqué le tournant du naufrage de la France ;


                                  Y a-t-il beaucoup de domaines où la France faisait partie des leaders mondiaux ?
                                  C’était le cas sur les rapides à sodium, réacteurs du futur, sujet sur lequel nous avons laissé le champ libre à la Russie. 

                                  Qui a pris notre place vis à vis de la Chine et de l’Inde.

                                  A noter que le Japon a cherché à coopérer avec nous au niveau des recherches, sans résultats bien entendu.


                                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 septembre 2014 20:56

                                  Slu O,
                                  bien sur qu’il faut renoncer à ce projet exorbitant. son cout revient en partie du fait qu’ils comptent raccorder tout le réseau THT européen sur Cadache pour tenter l’expérience la nuit au moment où personne n’a besoin d’énergie. En résumé, cela tient du soviétisme absolu. ensuite ces projets pompeux ( iter et epr ) nécessitent vu leur danger potentiels incertains d’etre contenus dans des sarcophages béton gigantesques ce qui fait le bonheur de la filière béton, mais uniquement pour confiner le risque en cas de gros boum. et ensuite, ces projets bouffent l’essentiel des crédits recherche lesquels donneraient lieu à de vastes programmes d’autonomie énergétique individuels. Iter ne génère que trois cents emplois intérim alors qu’il va nourrir toute une génération edf tel un despotisme moyen à l’"encontre de l’intérêt général !
                                  En un mot, si l’on veut voir venir un jour la transition énergétique, cela passe essentiellement par une transition politique point !


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 26 septembre 2014 23:07

                                    Lisa

                                    bien évidemment, à voir comment la transition espérée est traitée aujourd’hui, il faut d’abord passer par la case transition politique.
                                     smiley

                                  • Finiderire 27 septembre 2014 12:09

                                    Bonjour,

                                    Je suis écologiste et j’ai toujours considéré le nucléaire comme une boite de Pandore. Aussi je suis heureux de vivre à une époque où les énergies alternatives semblent avoir une chance d’exister. Mon bagage scientifique en physique et mathématiques m’invite cependant à être raisonnable : nous aurons toujours besoin de plus d’énergie. Et ITER me semble la meilleure piste. Ce n’est pas un projet comme les autres. C’est le seul projet scientifique international de cette envergure dans lequel le monde entier coopère vraiment : les découvertes scientifiques réalisées avec ITER (y compris en cas d’échec) seront partagées. Même dans le cas de l’ISS, chaque pays garde jalousement ses résultats.

                                    a+,=)
                                    -=Finiderire=-


                                    • Electric Electric 27 septembre 2014 13:11

                                      Le soleil étant consommateur net de l’électricité qui l’anime, ITER consommera aussi plus d’énergie qu’il n’en produira, si la barrière de confinement ne vole pas en éclat pour cause d’instabilité du plasma (comme les éjections de masse coronale) provoquant un gros boum et contaminant définitivement le site et ses alentours (lac de retenue d’eau douce de Marseille).

                                      Projet criminel et sans objet, sans directeur d’équipe crédible (les scientifiques sérieux ont quitté ce futur naufrage), potentiellement porteur d’une pollution majeure au tritium dans toute la région.

                                      Nous pourrions sans trop de peine capter l’énergie électrique des 2 électrojets qui ceinturent la planète dans la ionosphère et abandonner toutes ces chimères technologiques pour cause d’incompréhension profonde de l’univers et de l’énergie qui l’anime : l’électricité (particules chargées) qui coulent dans les flux de plasma produisant et animant les galaxies et les étoiles.

                                      https://www.thunderbolts.info/wp/

                                      Merci Olivier de nous remettre en mémoire cette nouvelle gabegie financière et technologique (comme la Laser Mega Joules qui ne sera pas assez puissant).


                                      • bourrico6 30 septembre 2014 14:21

                                        Le soleil étant consommateur net de l’électricité qui l’anime

                                        Mais bien sur..... et la marmotte ?


                                      • soi même 27 septembre 2014 14:17

                                        Cabanel est le Calvin des temps modernes, retraité très active, très créatif pour des évidences de façades, joue au sergent recruteur pour son idéale de bobo campagnard alpin !

                                        Car à part ses articles d(un mimi Grégoire et de Cassandre qu’a t il d’autre à proposer d’autre que son hédonisme égoïste de sa déception du Monde ?

                                        j’ai beau chercher dans tous son fatras d’article, il y a pas un seul qui sollicité l’espérance, il sont tous prétexte au règlement de compte et à la nostalgie d’un monde perdue, et pas un seul à part sa révolte de bobo, à un aspect positif et qui crée l’enthousiasme à espérer !

                                        Cabanel est un triste Sire, et ce qui lui importe c’est qui le monde bouge das le sens de sa conception du monde, ce vieux cacochyme est une entrave à ce que l’on doit pensé aujourd’hui qui est sans entrave la Liberté de Pensé !

                                         


                                        • julius 1ER 27 septembre 2014 18:09

                                          pour le coup "soi-même’ à part dézinguer Cabanel quel est ton argumentation sur le nucléaire ????

                                          quelles propositions fais-tu ????
                                          l’espérance dont tu parles que vient-elle faire la dedans au niveau des faits que réfutes -tu et que proposes-tu ????
                                          vas-y on est tout ouïe !!!!!!!!!!

                                        • soi même 27 septembre 2014 18:42

                                          Il est certain pour le problème du nucléaire, il ne va pas se régler avec des invective et des grands rassemblements populaires .

                                          Peut on compris que l’activité nucléaire est un état dans l’État !

                                          Et que tant que l’on aura pas compris, que ce n’est pas seulement gagnée les élections, et c’est aussi concevoir une autre société sur d’autre base ce que les plus primaire pense qu’il suffit d’aligné ses convictions écologiques pour régler le problème et bien non seulement il se trompe et même temps même avec la conviction de faire le bon et le bien, cela devra vite un nouveaux totalitarisme .

                                          Donc pour éviter cela, il est impératif non seulement de trouver de véritable alternative crédible et le tous électrique est aussi une impasse, il est aussi important de repensé d’une manière organique l’État pour évité cette caricature que l’on voit dans ces parties écologiques, soit en mesure de faire une nouvelle farce démocratique !

                                          Quand au nucléaire proprement dit, c’est avant tous un problème moral et l’on trouvera une solution à ce problème le jour où les hommes auront le courage de vivre une véritable moralité !

                                          Bien sur que face à ce projet nous devons être contre, mais ne nous faisons pas d’ illusion que derrière ce projet, c’est autre chose dont on ne soupçonne pas qui agit et donc actuellement la réponse n’est pas apporté, car l’on a pas compris,qu’il faut partir sur d’autre base sociétal qui non aucun rapport à les idéologies politiques commue quel soit de droite où de gauche !

                                          Car il est indéniable, que l’on va devoir innové pour règle se problème, qui ne va simplement se résoudre d’une marnière technologique , car jusqu’à présent si c’est la seul voie qui est exploité, elle ne répond pas aux autres que pose cette activité !

                                           


                                        • L'enfoiré L’enfoiré 30 septembre 2014 19:35

                                          Bien d’accord, soi même,


                                          Cabanel ne fait pas la différence entre la fission et la fusion nucléaire.
                                          Pour lui, ce qui est « nucléaire » est mauvais. Point. Indiscutable. 
                                          Il suit la vague de l’ignorance populaire.
                                          La fission, il a fallu 4 ans pour la rendre opérationnelle. La fusion demande beaucoup plus de temps. 

                                          Le jour où la fusion sera au point, il pourra mettre tout son fourbi à la déchéance d’une orientation qui n’aura plus sa raison d’être. La fée électricité, l’énergie la plus propre, n’a pas encore dit son dernier mot. Evidemment, la recherche coûte cher en fonction des ambitions que l’on peut avoir.
                                          Comme je le répétais, il y a au moins trois moyens différents de réaliser la fusion nucléaire sur Terre. Des projets ambitieux dans lesquels l’Europe essaye de ne pas être à la traîne.

                                          Je suis sûr que les projets qui se déroulent au CERN auront bientôt un article dénigrant de la part de Maitre Cabanel.
                                          Il va vous faire une démonstration par l’absurde qu’il faudra accepter comme telle.
                                          Mais que voulez-vous, il faut toujours de l’opposition, c’est écrit dans les gênes. 

                                          Chez nous 3 centrales sur 6 sont à l’arrêt, actuellement.
                                          On risque le black-out ou des délestages cet hiver, si l’hiver est rude.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 30 septembre 2014 20:07

                                          l’enfoiré

                                          tu n’y es pas du tout.
                                          il me semblait avoir clairement expliqué la différence entre fusion et fission, en me basant sur l’interview du couple Sené...
                                          la fission, on sait ou ça nous mène : Tchernobyl, catastrophe qu’on imputait à un manque de technologie déployée par les soviétiques...
                                          puis est venu Fukushima, catastrophe pour laquelle on ne pouvait plus évoquer une technologie défaillante, puisque les Japonais étaient considérés comme très performants.
                                          ce qui n’a rien empêché.
                                          cette technologie de fission amène en plus des déchets ingérables, un démantèlement improbable...et un cout exorbitant, plus le risque d’accident, les cancers et tout le reste.
                                          quand à la fusion, les experts qui s’exprimaient dans l’article disaient clairement que, si à petite échelle, elle pouvait fonctionner, mais ne pouvait l’être à plus grande échelle.
                                          donc investir des dizaines de milliards dans une technologie dont l’avenir est plus qu’incertain, est-ce raisonnable, alors que nous avons aujourd’hui toutes les énergies propres de remplacement sous la main.
                                          espérant avoir été clair ?
                                           smiley

                                        • olivier cabanel olivier cabanel 30 septembre 2014 20:09

                                          Julius

                                          il y a longtemps que j’ai cessé de prêter attention au petit troll en question
                                          il fait du trollisme, et tant qu’il n’est pas dans l’injure, qu’il continue, 
                                          pas de problème.
                                           smiley

                                        • L'enfoiré L’enfoiré 30 septembre 2014 20:26

                                          J’y suis pas du tout. Ça c’est amusant. smiley

                                          As-tu suivi des cours de chimie et de physique nucléaire ?
                                          Moi, oui. J’ai eu pendant un temps voulu en faire ma profession.
                                          T’as fait une thèse sur le sujet ?
                                          Nous nous sommes déjà accroché sur le sujet, mais tu n’avais pas encore osé lancé celui-ci.
                                          Un pas trop loin. 
                                          C’est évident qu’à grande échelle, cela n’a rien à voir. 
                                          Viens jeter un coup d’oeil du côté de l’enfoiré, dimanche prochain (j’ai commencé à en parler cette semaine). 
                                          Je vais parlé de différentes choses. D’un auteur qui donne des vérités au travers la fiction. Cela va te boucher un coin avec ton déterminisme qui croit qu’il y a une relation entre la cause et l’effet.
                                          Pas sûr que tu comprennes. Mais au moins tu auras essayé.
                                          Les énergies propres de remplacement sous la main qui n’auraient que des points positifs sans négatifs, cela n’existe pas. Que ce soit à la production ou à l’utilisation.
                                          Même le soleil et le vent eux-même ont des ponts négatifs à leur actif. 
                                          C’est pas peu dire. 

                                          Je crois que tu n’as pas bien lu l’article dont j’introduisais le lien dans ton article.
                                          Le couple Séné, je ne connais pas.
                                          Je ne reviens pas sur le problème du nucléaire de la fission.
                                          Là dessus, tu as raison. C’est incontestable. Je n’ai jamais dit ni écrit le contraire.

                                          En 1974, vous avez, en France, cru dans le nucléaire de la fission comme solution idéale.
                                          On vous a roulé dans la farine. D’autres ont suivi.

                                          Désolé. 
                                          @+


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2014 06:52

                                          l’enfoiré

                                          c’est étonnant de la part de quelqu’un qui se dit « compétent en matière de physique » qu’il ne connaisse pas Monique et Raymond Sené, ceux là même qui ont servi à la trame de l’article et qui sont considérés par leur pairs comme de très bons spécialistes...
                                          mais passons.
                                          l’angle d’attaque que tu prends pour dénigrer les énergies propres est dérisoire...gout de la provocation peut-être... car déclarer que le soleil et le vent ont des points négatifs, c’est un peu enfoncer une porte ouverte.
                                          sauf que si une éolienne subit une panne technique, les conséquences sont peanuts face à l’accident nucléaire...
                                          pareil pour le solaire...la géothermie, le méthane fabriqué, etc
                                          moi je veux bien engager un débat, encore faudrait-il que l’interlocuteur soit un peu de bonne foi.
                                           smiley

                                        • L'enfoiré L’enfoiré 1er octobre 2014 09:04

                                          Toujours aussi rigolo, cher Olivier, Le goût de la provoc. smiley

                                          Il faudrait apprendre à tout lire. 
                                          Lire l’info dont je te donne le lien avant de répliquer.
                                          Je « pensais en faire ma profession » ai-je dit, Cela ne veut pas dire que cela a été ma profession. Elle a tournait autour de l’informatique. Une technologie qui était à ses débuts à cette époque.
                                          Cela même si j’avais été très loin dans l’étude du nucléaire fission et fusion. Je te parlais d’un temps que les moins de soixante ans ne peuvent pas connaitre.
                                          Il faut lire l’à propos des gens et je l’ai fait aussi pour toi : « passé de l’architecture à la chanson ».
                                          Dans quelle université ? Y parlait-on de nucléaire ?

                                          Pour te faire plaisir, je suis allé voir ce qu’on disait d’eux sur Internet ’et de leur livre noir du nucléaire.français. 
                                          Monique Sené, pour René, je n’ai pas trouvé.

                                          A première vue, de quoi parlent-ils ?
                                          Du nucléaire français actuel. 
                                          C’est à dire de ce qui existe du côté de la fission nucléaire.
                                          Donc rien à voir avec l’énergie de fusion qui est le sujet de ton article..

                                          « dénigrer les énergies propres est dérisoire »
                                          Provoc ? Un angle d’attaque ?

                                          Pour l’écologie, c’est ici.
                                          Pour l’énergie du vent, c’est ici. 
                                          Le soleil est une excellente production d’électricité, mais là aussi, si cela avait été la solution miracle, nous aurions été plus vite et plus loin. 
                                          Je te connais depuis déjà quelques années, Olivier. 
                                          T’as pris de l’âge comme moi et la bonne foi, tu ne sais plus ce que c’est. 
                                          Tu ne peux plus lire que ce qui va dans le sens de tes opinions. Il n’y a pas que moi qui le dit.
                                          Tu ne sais plus ouvrir ton horizon ailleurs.
                                          C’est peut-être ça le malheur.
                                          Je ne vais pas me fatiguer à ouvrir un débat avec toi dans ces conditions.
                                          Ce ne serait pas un débat mais deux monologues.
                                          Quand à l’auto-dérision, c’est un produit de la belgitude.tu n’as aucune idée de ce que cela peut être.  
                                          Salut. Roger out... smiley 

                                        • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2014 12:43

                                          l’enfoiré

                                          je confirme
                                          pour ouvrir un débat, il faut être deux.
                                          donc salut.
                                          le ciel te tienne en joie.
                                           smiley

                                        • L'enfoiré L’enfoiré 1er octobre 2014 19:23

                                          Que doit-on chanter après ces paroles : un Alleluia ou un fado avec la saudate en porte bagage, un God save the Queen ? 

                                           smiley

                                           

                                        • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 27 septembre 2014 17:10

                                          Evidemment les Néanderthaliens dont certains sévissent ici ne peuvent pas être d’accord avec ce projet scientifique majeur !

                                          Pour eux, il faut en rester à la chasse au rhinocéros laineux à l’aiguille à tricoter (merci Franquin !)

                                          Y’en a quand même qui sont graves !


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 2014 20:32

                                            le corbeau

                                            oui, je confirme, y en a qui sont graves... 
                                            le vieil argument des pronuk qui avaient lancé le slogan « le nucléaire ou la bougie » à de quoi faire sourire...
                                            alors, oui, je confirme, y en a qui sont graves...mériteraient les plumes et le goudron.
                                            mais je vois que vous les avez déjà.
                                             smiley

                                          • julius 1ER 27 septembre 2014 17:59

                                            @Cabanel,

                                            continues à alerter le web, car je m’aperçois qu’à chaque article où tu relances le débat sur le nucléaire, les crétins pro-nuc reviennent avec les mêmes arguments éculés...... cad ceux qui sont anti-nucs veulent retourner à l’âge de la pierre etc.......
                                            jamais ils n’argumentent intelligemment surtout lorsqu’on leur dit que dans le meilleur des cas nos centrales devront être fermées dans les 15 à 25 ans qui viennent à cause des fissures ’d’usure dans les bouilleurs ce qui rend les centrales dangereuse à terme qu’à cela ne tienne ils sont dans le déni comme si les centrales devaient durer 1000ans....c’est pourtant basiquement simple 36 réacteurs nucléaires devront être remplacés ce qui veut dire quà somme d’énergie égale plus ou moins, il faudra en remettre en chantier autant ce qui porterait le nombre de réacteurs sur le sol français à 72 Unités car on doit le répéter on ne sait pas démanteler les centrales nucléaires donc cela suppose qu’il faudra avoir des équipes d’entretien dans chaque centrale pour les maintenir, encore un fait qui va alourdir les coûts.....alors que doit on faire si on prend le coût réel de construction+exploitation+ maintenance+ traitement des déchets pas un coût sous-estimé comme cela a été fait pendant des décennies, mais le vrai coût d’une centrale ?????
                                            autre point comment cela se passera t-il lorsqu’il faudra déterminer les endroits où les installer ??
                                            parceque là on sera dans le concret, il faudra exproprier et mettre en route les chantiers, ce qui implique une dizaine d’années entre la décision et la mise en route de la centrale..... et là c’est pas gagné pour parler trivialement car dans les années 60/70 les débats ont été escamotés par la propagande pro-nuc, mais depuis on a eu Tchernobyl et Fukushima, et je doute, lorsque les chiffres vont être annoncées qu’il n’y ait pas un débat très, très chaud..........voir houleux !!!!!!!!!

                                            • julius 1ER 27 septembre 2014 18:31

                                              correctif 

                                              le nombre de centrales est de 19 pour 58 réacteurs en actvité au jour d’aujourdhui en France donc par le renouvellement de ces 58 réacteurs, on aurait donc 116 réacteurs dans ce pays et si l’on en croit la FSEN le coût d’un réacteur de 1000 MW serait de l’ordre de 2,5 à 3,5 milliards, coût bien sûr toujours minoré, je pense que la vérité est entre le double et le triple de ce chiffre.....
                                              on pourrait logiquement penser que le chiffre de 400 milliards devrait être franchi par le simple renouvellement de ces réacteurs............. ;; ;;
                                              de quoi poser beaucoup de questions !!!!!

                                            • julius 1ER 27 septembre 2014 18:35

                                              correctif 

                                              le nombre de centrales est de 19 pour 58 réacteurs en actvité au jour d’aujourdhui en France donc par le renouvellement de ces 58 réacteurs, on aurait donc 116 réacteurs dans ce pays et si l’on en croit la FSEN le coût d’un réacteur de 1000 MW serait de l’ordre de 2,5 à 3,5 milliards, coût bien sûr toujours minoré, je pense que la vérité est entre le double et le triple de ce chiffre.....
                                              on pourrait logiquement penser que le chiffre de 400 milliards devrait être franchi par le simple renouvellement de ces réacteurs............. ;; ;;
                                              de quoi poser beaucoup de questions !!!!!

                                            • Ruut Ruut 10 octobre 2014 10:24

                                              Quelques articles intéressants sur l’état du démantèlement nucléaire dans le monde.

                                              Terrifiant :

                                              http://info-nucleaire.jimdo.com/d%C3%A9construction/
                                              Aujourd’hui aucun grand réacteur n’a encore été totalement démantelé dans le monde. Les USA ont réalisé celui de Shippingport, les Allemands ceux de Niederaihbach et de Gundremininger, les Japonais Ibarahi. Mais ce sont toutes des installations de petite taille dont l’expérience n’est pas totalement significative.

                                              http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire_de_Shippingport

                                              Réacteur nucléaire de Shippingport

                                              Le réacteur de Shippingport, premier réacteur électronucléaire civil des États-Unis

                                              Le réacteur nucléaire de Shippingport est situé à la centrale nucléaire de Beaver Valley sur l’Ohio en Pennsylvanie à environ 35 km de Pittsburgh. C’est le premier réacteur à eau pressurisée à avoir produit de l’électricité, il a été mis en service le 2 décembre 1957, et maintenu en exploitation jusqu’en 1982.

                                              Le réacteur était à l’origine un réacteur à eau pressurisée d’une puissance de 60 MWe

                                              Démantèlement

                                              Le 1er octobre 1982, le réacteur a été arrêté après 25 ans de fonctionnement. En septembre 1985, le démantèlement de l’installation débuta. Le coût du démantèlement de 98 millions de dollars (estimation de 1985) a été utilisé comme référence pour le démantèlement d’autres installations nucléaires.

                                              Bien que Shippingport soit plus petit et de conception un peu différente de celle de la plupart des autres centrales nucléaires puisqu’il s’agit de réacteurs à eau-sous pression


                                            • Electric Electric 27 septembre 2014 19:04

                                              On aurait du assurer les financements par les convaincus mordicus. Foutre 15 milliards aux chiottes dans du rond à béton et des trucs machins en nickel bidule qui finiront à la benne après le premier essai, dans un pays qui croule sous la croissance et le chômage zéro, ça s’appelle un chef d’œuvre à la française.

                                              Si ce truc machin avait un avenir, les ricains l’aurait construit. Non, ils préfèrent voir les européens dépenser tout leur fric dans un projet sans objet, ce qui par voie de conséquence tue des dizaines d’autres projets beaucoup plus prometteurs.

                                              L’électricité gratuite est là, partout autour de nous, dans l’ionosphère, yaka lever le nez.

                                              C’est à minima la voie de la Z-machine de Sandia qu’il faut suivre, pas les tokamak.


                                              • L'enfoiré L’enfoiré 28 septembre 2014 12:23

                                                Comme je l’ai écrit il y a longtemps, il y a d’autres manières d’y arriver au même résultat de la fusion nucléaire.

                                                Pas très honnête de ne pas en parler.

                                                • Batmodder 1er octobre 2014 00:23

                                                  Prenez le temps de regarder les explications (écrites et vidéos) de Mr Jean Pierre Petit concernant ITER.


                                                  • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 4 octobre 2014 19:17

                                                    ça y est, ça le reprend !

                                                    La paranoïa s’est fixé là sur le nucléaire !

                                                    Pour d’autres c’est sur les étrangers, sur l’euro, lui c’est sur le nucléaire !

                                                    Tu sais mon coco qu’un corps humain est naturellement radio-actif, comme le granit breton d’ailleurs !

                                                    En couchant avec une femme, ou en visitant une église bretonne tu prends 10 fois plus de radiation qu’à côté d’une centrale nucléaire !

                                                    Quant à Iter, sors surtout pas les jours où y fait beau, Iter réitère (t’in c’est beau ça) les réactions qui ont lieu dans le Soleil : la fusion nucléaire !

                                                    Et surtout t’aventure pas en montagne ! La faible épaisseur de l’atomsphère permet à plein de radiation de passer !

                                                    Une seule solution : le suicide ! Mais attention à pas se faire entrer sous une tombe en granit après !

                                                     smiley


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2014 20:16

                                                      cher corbeau

                                                      cette vieille blague destinée à désinformer le lecteur a fait long feu depuis longtemps...
                                                      auparavant les corbeaux dans votre genre proposaient l’alternative « le nucléaire ou la bougie »
                                                      ce qui fait bien sourire aujourd’hui.
                                                      alors tenter de faire croire que la merde radioactive qui s’échappe de fukushima est du domaine des bancs de granit breton est largement risible.
                                                      tentez autre chose la prochaine fois,
                                                      l’occasion de rire est tellement rare dans ce bas monde que vos réactions seront toujours les bienvenues.
                                                       smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès