• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

akad

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 104 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • akad 15 juillet 2006 13:32

    Il suffit de vous rappeler à ce propos que : l’ONU était à peine créée et par les mêmes états qui ont créé Israël et qui colonisaient à l’époque 17 états arabes sur 21.



  • akad 15 juillet 2006 13:26

    Finalement Israël n’a aucune stratégie. Ou plutôt, il a celle là :

    • Frapper d’abords et après réfléchir à ce qu’on doit faire.

    Dans l’attaque contre Gaza, les cibles israéliennes se sont épuisées dès les deux premiers jours : quelques ponts, centrales électriques,...maintenant, ils trouvent avec difficultés quelque chose d’autre à frapper, et ces derniers jours ils ont pris les sièges des ministères pour cibles. Toutefois ils les économisent pour ne pas les épuiser d’un seul coup, sinon que faire après ? L’armée reste incapable de pénétrer Gaza pour libérer son soldat.

    Le front du Liban est venu comme un salut temporaire pour le gouvernement israélien, pour masquer son handicap, mais il y répéta les mêmes erreurs : bombardement des cibles civiles et infrastructures dans les deux premiers jours, et il commence déjà à se demander et après ? Les soldats au Liban n’ont pas été libérés non plus.

    Parce que Gaza est totalement encerclé, on ne peut donc prétendre que le soldat israélien à Gaza a été envoyé en Syrie ou en Iran. Par contre pour ceux du Liban on ne cesse de le répéter, car il y a une plage de manoeuvre pour mentir et dire n’importe quoi.

    Dans la prochaine semaine les israéliens seront à court d’arguments et de cibles civiles aussi bien à Gaza qu’au Liban, et l’opinion public israélien demandera des comptes à son gouvernement. Que fera t-il donc ? Comment justifierait il que sa méthode consiste à frapper d’abords et après réfléchir ?



  • akad 15 juillet 2006 13:24

    Dans le conflit du proche orient, il y a absence totale d’une intervention de la communauté internationale pour contrarier Israel.

    Exemple : Quand Israel remet en question la résolution du conseil de sécurité de 1967, en invoquant les soit disantes versions française et anglaise. L’ONU, qui a rédigé cette résolution se tait laissant Israel l’intérpréter comme il veut.

    La communauté internationale est faible devant Israel, et pour masquer sa faiblesse demande l’impossible à l’autre partie.



  • akad 15 juillet 2006 13:20

    D’abords ce ne sont pas les libanais qui ont attaqué mais le Hezbollah.

    Le Hezbollah est un parti libanais sur lequel il n’y a pas d’unanimité et qui a vu le jour en conséquence des agressions israéliennes sur le Liban.

    Le Hezbollah attaque de temps en temps Israel pour deux raisons légitimes : fermes de Chebaa et prisoniers libanais en Israel.



  • akad 15 juillet 2006 13:16

    C’est possible mais ça n’empêche que la résistance algérienne est une fierté maintenant.

    ça sera de même pour les résistances palestinienne et libanaise dans l’avenir.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité